Les Crises Les Crises
25.août.201525.8.2015 // Les Crises

Le terrorisme, c’est ça… (suite)

Merci 7
J'envoie

Un type armé d’un fusil qui veut tirer sur des innocents, c’est un criminel dangereux.

Mais cela ne suffit nullement à terroriser une population.

Pour le faire, il vous faut ça (Une de L’Obs 25/08/215, 5e jour après l’attaque déjouée) :

Eh oui, étymologiquement, ce sont bien les médias les vrais “terroristes”…

Si on laisse ces traitements médiatiques survenir régulièrement, transformant nos grands médias en sous-Nouveau Détective, les chefs terroristes du Moyen-orient (si ce n’est pas juste l’oeuvre d’un fou) vont vite comprendre qu’ils mettront un pays occidental à genoux avec seulement une centaine de volontaires déterminés, intervenant régulièrement de la sorte…

Bref, comme le disaient les Guignols (RIP), “Vous regardez trop la télévision !”

P.S. Rappelons aussi un fait évident : le meilleure façon de lutter contre le terrorisme et de protéger les Français, c’est aussi de se comporter en État de droit respectueux de nos libertés mais aussi des autres pays et arrêtant d’y mettre son nez en permanence…

P.P.S : issu de vos commentaires, une bonne référence 🙂

« Bien entendu, le peuple ne veut pas de guerre.

Pourquoi est-ce qu’un pauvre gueux dans une ferme voudrait risquer sa vie dans une guerre dont il ne peut espérer au mieux qu’il en reviendra entier ? Naturellement, le commun de la population ne veut pas de guerre ; ni en Russie, ni en Angleterre, ni en Amérique, ni, en ce qui nous concerne, en Allemagne. C’est bien entendu.

Mais, après tout, ce sont les dirigeants d’un pays qui en déterminent les lignes d’action, et ce n’est jamais qu’une question simple que d’entraîner le peuple, que ce soit dans une démocratie, une dictature fasciste, un Parlement, ou une dictature communiste. […] Le peuple peut toujours être converti à la cause des dirigeants.

Cela est facile. Tout ce qu’il suffit de faire, c’est de leur dire qu’ils sont attaqués et dénoncer les pacifistes pour leur manque de patriotisme qui expose le pays au danger. Cela marche de la même manière dans tous les pays ».

Par : Herman Goering – Procès de Nuremberg – Nuremberg Diary, Gustave Gilbert, éd. Da Capo Press, 1995 (Reprint Edition) (ISBN 978-0306806612), p. 278

 

Commentaire recommandé

Arcousan09 // 25.08.2015 à 16h10

Toute la presse: quotidiens, hebdomadaires, radios, télés sont aux ordres et servent de caisse de résonance au pouvoir politique.

Si vous n’avez pas encore compris que vous “devez” avoir peur “mais” que vous devez faire une confiance aveugle dans le pouvoir politique qui est là pour vous “sécuriser” c’est que vous êtes bouché à l’émeri … ou … que vous avez assez de lucidité pour ne pas vous laisser embarquer dans la paranoïa collective. Ces mêmes guignols politiques ne se rendent même pas compte ou bien savent très bien que si le terrorisme explose et va encore plus exploser c’est bien à cause d’eux les politiques. Qui a détruit la Libye, Irak, Syrie, Afghanistan,soutenu les “printemps arabes”? Qui a suivi servilement les faucons américains sans sourciller? Qui soutien l’insurrection en Ukraine? Qui suit aveuglement la politique d’embargo et qui refuse d’honorer les contrats des mistrals ? Qui nous entraine dans des combats et des conflits qui ne sont pas les nôtres?

Si vous n’avez pas encore compris que le génial, le grand, l’incontournable, l’immense François Hollande va à lui seul, avec ses petits muscles, sauver la planète de l’ébullition avec son COP21 c’est que vous êtes sourd et aveugle parce qu’à chaque journal radio ou télévisé vous aurez droit à une injection de rappel soigneusement distillée sur les méfaits du “réchauffement climatique”

Il paraitrait que cela serait de l’information alors qu’il s’agit tout bêtement de manipulation.

63 réactions et commentaires

  • Arcousan09 // 25.08.2015 à 16h10

    Toute la presse: quotidiens, hebdomadaires, radios, télés sont aux ordres et servent de caisse de résonance au pouvoir politique.

    Si vous n’avez pas encore compris que vous “devez” avoir peur “mais” que vous devez faire une confiance aveugle dans le pouvoir politique qui est là pour vous “sécuriser” c’est que vous êtes bouché à l’émeri … ou … que vous avez assez de lucidité pour ne pas vous laisser embarquer dans la paranoïa collective. Ces mêmes guignols politiques ne se rendent même pas compte ou bien savent très bien que si le terrorisme explose et va encore plus exploser c’est bien à cause d’eux les politiques. Qui a détruit la Libye, Irak, Syrie, Afghanistan,soutenu les “printemps arabes”? Qui a suivi servilement les faucons américains sans sourciller? Qui soutien l’insurrection en Ukraine? Qui suit aveuglement la politique d’embargo et qui refuse d’honorer les contrats des mistrals ? Qui nous entraine dans des combats et des conflits qui ne sont pas les nôtres?

    Si vous n’avez pas encore compris que le génial, le grand, l’incontournable, l’immense François Hollande va à lui seul, avec ses petits muscles, sauver la planète de l’ébullition avec son COP21 c’est que vous êtes sourd et aveugle parce qu’à chaque journal radio ou télévisé vous aurez droit à une injection de rappel soigneusement distillée sur les méfaits du “réchauffement climatique”

    Il paraitrait que cela serait de l’information alors qu’il s’agit tout bêtement de manipulation.

      +112

    Alerter
    • Bouddha Vert // 25.08.2015 à 19h48

      Bonjour,

      Globalement d’accord avec votre regard, ça fait toujours du bien!

      Un petit bémol cependant, ne croyez vous pas que parler du sujet de “réchauffement climatique” avec une telle superficialité gâche un peu l’ensemble?

      Je vous engage à rechercher sur ce site les articles qui y font référence (par ex: http://www.les-crises.fr/exemples-de-problemes-climatiques-actuels/ ).

      Le changement climatique va effectivement permettre à la politique d’opérer des changements sociétaux sans équivalents historique…
      Comment gérer les changements hydrologiques mondiaux…
      Comment produire suffisamment de protéines pour nourrir 7 milliards de sédentaires, dont la moitié dans les villes?

      Il va y avoir changement parce que les 7 milliards d’humains ne pourrons vivre comme des français, donc ne laissons pas la complexité du sujet nous échapper, il vaut beaucoup mieux penser cette “opportunité” et ne surtout pas la traiter comme une “manipulation”.

        +20

      Alerter
    • H. Toin // 26.08.2015 à 13h07

      Cette erreur est de plus en plus répandue chez certains qui cherchent à comprendre : puisqu’on nous ment sur la politique intérieure, la politique extérieure, et à peu près tout le reste, alors le changement climatique est aussi un mensonge. Un militant m’a carrément affirmé l’autre jour que c’était une conspiration des corporations.
      De l’art de jeter le bébé avec l’eau du bain.

      Ce n’est pas parce que nos politiques s’en servent pour faire de la com, et nos grosses boiboites pour ripoliner leur image, que l’effondrement de notre habitat n’est pas une réalité. Des chercheurs très compétents avaient déjà prévus ces problèmes dans les années 70, bien avant que le monde politico-médiatico-économique s’en empare pour en faire de la langue de bois et imposer des mesures qui ne résoudront rien mais avantagent encore l’oligarchie (le marché du carbone en est un bel exemple).

      En termes scientifiques, bien loin de toute la logorrhée dont on nous abreuve, c’est d’une logique a toute épreuve : nous sommes obligés de saloper notre habitat de plus en plus pour extraire des ressources en voie d’épuisement pour une population qui augmente et aspire au mode de vie occidental…
      Si nous nions le problème, nous laissons justement l’oligarchie y réfléchir toute seule et imposer son propre cadre de (non)-résolution, alors même qu’il ne peut y avoir de solution au changement climatique dans le cadre du capitalisme-financier.

        +21

      Alerter
      • Morane Duranton // 26.08.2015 à 13h23

        Bjr, pour enfoncer le clou : lorsque l’habitat d’une espèce animale s’effondre, cette espèce invariablement est en danger et finit par disparaitre…A quand notre tour à force de détruire tout ce qui nous nourrit, nous les plus grands prédateurs de la planète ???…

          +6

        Alerter
    • Vladimir K // 26.08.2015 à 18h32

      Un autre exemple qui date d’aujourd’hui.

      Deux journalistes se font abattre en Virginie par un de leurs collègues.

      Réaction : Dans une vingtaine d’écoles situées dans la région de l’attaque – fréquentées par quelque 10 000 élèves – on a mis en place des mesures de confinement.

      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2015/08/26/002-etats-unis-virginie-journalistes-tues.shtml

      Donc, pour une affaire personnelle, dramatique mais personnelle, on va expliquer à 10 000 jeunes qu’ils doivent avoir peur.

        +7

      Alerter
  • Gibbs // 25.08.2015 à 16h20

    “mais aussi des autres pays et arrêtant d’y mettre son nez en permanence…” cette dernière phrase est tres importante. A force de defendre un ideal de democratie qui n’existe meme pas chez nous au final (Merci la Commision europeen, BCE, OTAN…) ! mais surtout en voulant l’imposer de forces aux contrees lointaines via des officines teleguidees sous couvert de droit de l’homme.
    Nous creeons nous meme les problemes d’abord dans ces contrees mais ceci fini par arriver chez nous (que ce soit les Migrants fuyants les massacres, les terroristes cherchant a se vanger, …).
    On appeelrais ca en commerce une “lose-lose strategy” pour le pauvre peuple qui n’aspire qu a plus de Liberte plus dEgalite et plus de Fraternite (des mots dont nous perdons le sens tout les jours un peu plus) , mais rassurons nous certains y gagnent … et meme beaucoup. La therorie de la fabrication du consentement aura eu raison de nous.

    Un humoriste disait recemment, “A chaque fois qu’ il y a une guerre quelque part, les vendeurs d’armes s’assoient autour d’une table pour discuter de la paix”

    PS: desole pour les accents manquants.

      +31

    Alerter
    • Vincent // 26.08.2015 à 09h22

      Les “interventions militaires” quand bien même elles sont justifiées médiatiquement par le renversement d’un tyran, un dictateur, stopper un massacre et instaurer la démocratie, ne sont lancées que pour des raisons de gros sous ou de position géostratégique pour défendre leurs gros sous.
      Nos dirigeant se moquent totalement de la démocratie dans les pays dits “occidentaux” qu’ils vampirisent, alors qu’est-ce qu’ils en ont à faire dans des pays qu’ils considèrent comme peuplés de demi-sauvages…

        +17

      Alerter
    • Mblabla // 26.08.2015 à 17h26

      +1 pour la reference a l’ humoriste.
      Et c’est tellement vraie.
      d’ ailleurs dixit lui meme, pour faire rire il suffit de dire la verité… les gens sont pas habitué 🙂

        +3

      Alerter
  • Charles Michael // 25.08.2015 à 16h30

    C’est l’attentat terroriste le plus loufoque et le moins saignant.

    si j’ai bien compris; on a 3+1+1 héros, deux blessés; 1 avec un cutter, 1 en cassant la petite vitre proégeant le signal d’alarme
    une Kalash qui ne fonctionne pas, le zig aurait essayé 3 fois en éjectant la balle engagée dans le canon.
    j’attend les expertises d’un armurier pour nous dire si la AK était en état ou pas, idem pour le pistolet.
    bien sur des militaires sans uniformes se balladant en europe non rien d’extraordinaires, mais quelques détails sur durée du séjour, point d’arrivée, itinéraires suivit, projets en Hollande, contacts, etc…aideraient à calmer de bien vilaines suspiçions.

    voir Russie Politique, Réseau International pour les soupçonneux,
    mais aussi LeMonde pour l’empressement à annoncer “3 héros Américains”

      +36

    Alerter
    • Lysbethe Lévy // 25.08.2015 à 18h18

      Oui est-ce un hasard un de l’information subliminale, les troix américains, héros du jour le sont pratiquement en même temps que le jour anniversaire de la libération de la France le 24/08/1945 !!

      En vérité il y aurait eu 5 intervenants si on compte le blessé grave encor à l’hosto et un inconnu en plus. Bref tout n’est pas si clair mais pour autant les versions successives vont encore noyer le peu de vérité qui se dégage de ce scénario trop connu depuis l’affaire Merah.

      Depuis quelques années on a l’impression que tout actes de délinquances, sera on ne sait comment tourné en acte de terrorisme, les “présumés terroristes ” ayant tous en commun d’appartenir à la communauté musulmane, en déshérence sociale, mentalement défaillant, petits délinquants, ou SDF, fiché sur un registre de police DGSE “fichier S”, échappant à la surveillance assez soudainement (?), radicalisé sur internet fréquentant les sites djihadistes, jeunes, avec une famille marquée aussi par la radicalisation religieuse.comme de juste…

      Et miracle “trois américains” étaient là ce jour pour faire comprendre aux pauvres français que l’héroisme a l’air de leur faire défaut et qu’il faut absolument qu’ils se chargent de faire échouer toute tentative a venir non pas en fuyant mais en se jetant sur le terroriste comme nos valeureux “américains”,étant donné qu’il y aura d’autres attaques contre la France dixit Hollande et Molins.

      Ben oui avec le désamour des français pour les Usa, et “des américains” en générale, osant trop souvent préférer un “président” de l’est européen, il était temps de leur rappeler “qu’en 44 si les ricains n’étaient pas là, ils parleraient allemand et habiteraient en Germanie”” la la lère. comme le dit si bien la chanson bien connue. On a subliminalement fêté la libération française grâce à ces trois américains, venus encore une fois, de plus, nous montrer “la voie à suivre” !

        +31

      Alerter
      • Charles Michael // 25.08.2015 à 20h46

        Bonjour,
        Je vais vous faire une confidence, je sais que j’ai l’air assez insensible aux “attentats”, en fait totalement abstinant de la psychose sécuritaire, jamais Charlie bien sur. En même temps je ne suis absolument pas adepte du complot.

        Bon, voilà donc, j’ai vécu dans un pays en guerres intermittentes, mais sous pression terroriste permanente: Sri Lanka de 1995 à 2011. J’ai protégé des Tamils, pas aimé le LTTE inventeurs de la ceinture explosive (soutenus par HIlary, David Milibrant, The F**** Doctor), eut accès à des renseignements et images top défense, vu les dégats, perdu des ouvrières dans les attentats.
        Et étais révolté par le Grand Silence Occidental.

          +19

        Alerter
      • Bobleymar // 31.08.2015 à 12h03

        Et si les héros auraient été Russes qu’auriez vous dit ?

        Penser que tout est complot est assez naïf. Bien entendu le gouvernement américain, l’OTAN et consorts sont des gros cons mais ils n’ont pas le monopôle. Il y a bel et bien des individus de religion musulmane radicalisés et prêts à passer à l’action en Europe malheureusement. Cela ne veut pas dire que l’on doit avoir peur de tout et de tout le monde et plonger tête baissée dans une politique sécuritaire mais il est ridicule de nier ce fait et de croire que tout est orchestré secrètement par la CIA ou je ne sais qu’elle agence, ou encore de nier le caractère idéologique de ces agissements en supposant à chaque fois que ce serait l’œuvre d’un fou et non d’un djihadiste.

          +2

        Alerter
  • nouche // 25.08.2015 à 16h31

    Extrait du proces de Nuremberg, une citation de Herman Goring :

    “Bien entendu, le peuple ne veut pas de guerre.

    Pourquoi est-ce qu’un pauvre gueux dans une ferme voudrait risquer sa vie dans une guerre dont il ne peut espérer au mieux qu’il en reviendra entier ?
    Naturellement, le commun de la population ne veut pas de guerre ; ni en Russie, ni en Angleterre, ni en Amérique, ni, en ce qui nous concerne, en Allemagne. C’est bien entendu.

    Mais, après tout, ce sont les dirigeants d’un pays qui en déterminent les lignes d’action, et ce n’est jamais qu’une question simple que d’entraîner le peuple, que ce soit dans une démocratie, une dictature fasciste, un Parlement, ou une dictature communiste.
    […]
    Le peuple peut toujours être converti à la cause des dirigeants. Cela est facile.

    Tout ce qu’il suffit de faire, c’est de leur dire qu’ils sont attaqués et dénoncer les pacifistes pour leur manque de patriotisme qui expose le pays au danger.
    Cela marche de la même manière dans tous les pays.”

      +67

    Alerter
  • dissy // 25.08.2015 à 16h39

    Saddam (qui a pourtant été longtemps allié et même agent de la CIA),Assad(son père participait à la première coalition guerre du Golfe 1991,Ghadaffi(invité avec tapis rouge à l’Elysée) et bien d’autres n’étaient surement pas ou ne sont pas (pour Assad) de grands démocrates on est d’accord,mais nous savons tous qu’une relative paix et un relatif ordre y régnait avant les multiples agressions US,agressions illégales et coloniales qui ont fait des centaines de milliers de morts(surtout des civils),détruit l’économie et les infrastructures pour des dizaines d’années,bien que ces pays étaient au départ plutôt riches.Que voulons-nous?Daesh à la tête de la Syrie?Et ensuite d’autres pays?
    La presse bobo du système OTANISEE,ferait bien d’enquêter sur les CAUSES de ce qu’il se passe en ce moment chez nous à savoir,des actes terroristes encore isolés heureusement et une arrivée massive de réfugiés tout cela du aux conflits US au MO.
    Toutes ces populations ne souhaitent pas forcément se déraciner et n’ont pas du tout un grand amour pour la civilisation ‘burger king/mc do’ qu’on veut leurs imposer de force dans leur pays avec en plus un pillage en règle et bien organisé de leurs ressources naturelles sans oublier la destruction du reste d’Etat encore présent.

    La dernière exportation US qui ”marche” encore(mais pour très peu de temps)c’est le chaos.
    A noter que c’est chaque fois uniquement l’Europe qui se prend tout sur la tête.Idem quand certains vont provoquer l’Ours russe,cela nous coute une fortune en emplois et en retombées économiques perdues(voir agriculteurs).

    Le journalisme d’investigation n’existe carrément plus (sauf sur ce site).

      +50

    Alerter
    • Odile // 25.08.2015 à 22h02

      En effet, les journalistes dignes de cette profession se font rares. Je partage votre satisfaction de lire sur le site d’Olivier Berruyer. Je me permets de vous suggérer également l’excellent site Investig’Action de Michel Collon, remarquable d’honnêteté, mais vous connaissez sûrement…

        +11

      Alerter
  • Louis // 25.08.2015 à 16h42

    Perso je suis un peu comme l’ange qui devant le génie maléfique du diable ne peut malgré tout pas retenir une certaine admiration. Je trouve ce jeu de billard permanent pratiqué par les élites mondialistes et leurs meutes d’idiots utiles absolument superbe.

    On vend au proche orient nos armes aux terroristes pour empêcher les pays de profiter de leurs ressources et de mettre à mal le dollar. Si le pays est détruit il emprunte avec intérêt à nos banques pour reconstruire. Si les terroristes s’implantent on peut ensuite justifier n’importe quelle action militaire pour déstabiliser encore plus la région ou alors sécuriser les ressources.

    Comme les populations fuient ces pays en guerre ils émigrent chez nous et font baisser le niveau de vie ainsi que les salaires. Les terroristes s’invitent bien sûr également et font monter l’insécurité ce qui permet
    – de faire passer à la fois les pires lois de surveillance et de fichage pour traquer les “mal pensant” et finir d’identifier nos habitudes de consommation, mais en faisant passer la pilule à coup de lois libertaires (mariage pour tous) pour donner l’illusion de toujours plus de liberté
    – de faire passer des traités comme le TAFTA car fatalement si les islamistes sont les méchants, tout ce qui est américain devient par opposition gentil (cf hollande et son camp du bien et son camp du mal)
    – de détourner la colère du peuple sur les immigrés quand leur véritable misère sociale provient du système bancaire et de l’usure (rappel les 100 personnes les plus riches de la terre possèdent autant que les 4 milliards les plus pauvres je crois … et ça ne fait que s’aggraver)

    C’est une espèce de mécanique si bien construite … y aurait encore tellement de choses à écrire … je trouve ça démoniaque et admirable.

      +66

    Alerter
  • JLM // 25.08.2015 à 16h55

    Nous sommes dans un emballement médiatique qui fait peur.

    J’ai écouté hier sur BFM TV le rédacteur en chef de Marianne parler de guerre rien de moins suite à “l’attaque” avortée du TALYS. Parler de guerre dans la situation actuelle est totalement disproportionné au regard des vrais conflits qui se déroulent sur notre planète à commencer en Syrie.

    Certes la ligne éditoriale de cet hebdo a fortement évolué mais cette dramatisation délirante y compris d’une partie de la presse la plus sérieuse est grave pour notre pays.

      +23

    Alerter
    • Vincentdb // 26.08.2015 à 12h23

      L’évolution de la politique et de l’info politique en occident, pour ce que j’en connais, est une véritable course au précipice. Entendre par là : la vie, la réflexion philosophique, la vision de l’avenir ne sont construites que sur la peur de tout et surtout de l’autre.
      Et tout ça parce que la religion a repris le pas sur la politique.
      Aux “rouges”, on a préféré les “curés” de toutes confessions pour se débarrasser des premiers et transférer le débat vers un monde meilleur qui n’est visiblement pas sur terre.
      Tout cela permet de manipuler, embarquer (“embedded” : mot à la mode il y a encore peu) des populations dont on se fiche qu’elles disposent ou non de l’instruction nécessaire à la maîtrise de leur devenir.
      Si j’étais mauvaise langue, je dirais que l’UE et ses avatars sont la nouvelle religion de l’Europe : la Croyance nécessaire (n’est-ce pas, Tsipras ?) et la dévotion bête et rigide (là, il y a un grand cortège). ça manque quand même de martyr, ce truc … Qui se dévoue ?

        +1

      Alerter
  • Alfred // 25.08.2015 à 17h21

    Pour les petits pions des médias il y a clairement aussi un effet mouton de panurge et la sensation infantile de vivre quelque chose. Un petit besoin de se faire peur et de frémir. La déification de “l’actualité” (un rien chasse l’autre jour apres jour) dans leur formation et leur milieu y est aussi pour quelque chose. La vitesse, l’instant toussa…
    Que les réflexes de ces petites gens soient utilisés par de plus gros oiseau pour instaurer un climat ne fait aucun doute. Pour autant mon plus grand mépris se porte quand même sur ces petits soldats de l’immédiat sans qui rien ne serait possible.
    Les politiques et éditorialistes corrompus certes on peut les détester mais les misérables “envoyés spéciaux” et autres jri, ils font en plus ça pour rien. Misérables et petits.

      +11

    Alerter
  • Alfred // 25.08.2015 à 17h26

    Oui à quand un denis Robert qui enquêterait sur qui a fournit les armes au type et dans quel état de fonctionnement?
    Entre autre choses

      +19

    Alerter
  • wesson // 25.08.2015 à 17h48

    “c’est aussi de se comporter en État de droit respectueux de nos libertés mais aussi des autres pays et arrêtant d’y mettre son nez en permanence…”

    Raté: Hollande ne veut rien de moins que “neutraliser” Bashar El-Assad

    un langage de parrain de mafia.

      +30

    Alerter
  • pol // 25.08.2015 à 17h52

    est ce que quelqu’un peut confirmer ou infirmer le fait que ce n’est meme pas le “terroriste” sur la photo en tete de page?

      +0

    Alerter
  • Louis Robert // 25.08.2015 à 17h54

    Le terrorisme? — C’est plutôt ÇA!

    Pour un début de vision d’ensemble de ce dont nos innombrables presstituées, vendues corps et âme à l’Empire, s’abstiennent savamment de parler et de remettre en question, je recommande chaleureusement:

    Noam Chomsky, Andre Vltchek, “L’Occident terroriste”, d’Hiroshima à la guerre des drones”, Montréal, Écosociété, 2015.

    http://ecosociete.org/livres/l-occident-terroriste

    Vltchek: “… l’impérialisme occidental a directement causé la mort d’environ 55 millions de personnes depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, auxquelles on doit ajouter les centaines de millions de victimes indirectes.” (13)

    Chomsky: “… soit nous choisissons de croire que les choses pourraient s’améliorer et tentons d’agir en conséquence. Si ça fonctionne, tant mieux. Sinon, on revient à la pire des deux options (un monde qui court à sa perte). Voilà l’alternative qui s’offre à nous.” (154)

      +17

    Alerter
  • padawan // 25.08.2015 à 18h31

    Mouai, je suis un peu dubitatif sur le titre “le terrorisme c ‘est ca …”. Au delà du titre faux et racoleur -un papier ne rentre pas dans un train pour tuer des gens a l’AK-, que signifient les points de suspension ?

    Les Unes de CH sont donc aussi terroristes à votre avis ? Si elles blessent la sensibilité de ceux qui se sentent visées, votre intelligence est tout autant heurtée profondément par ce papier de l’obs ?

    AMHA on peut qualifier les actes de l’OTAN et sa propagande, mais attention à ne pas se tromper d’ennemis.
    En terme militaire, la menace est apparemment intérieure :
    Si on regarde l’évolution des budgets, la France s’y prépare depuis 20 ans en renforçant le budget du ministère de l’intérieur et en diminuant celui de la défense.

    defense : http://www.marianne.net/blogsecretdefense/L-effort-budgetaire-de-defense-a-ete-quasiment-divise-par-deux-en-trente-ans_a601.html
    intérieur en 2015 : http://www.leparisien.fr/faits-divers/budget-2015-le-ministere-de-l-interieur-echappe-au-coup-de-rabot-27-10-2014-4245609.php

    Ps : On a oublié de décerner sa médaille à Saint Christophe, saint patron des voyageurs, dont la fête était …. le jour même 🙂

      +7

    Alerter
  • DUGUESCLIN // 25.08.2015 à 18h52

    Un petit malingre d’un mètre soixante environ d’après les premières versions a pris sur le râble trois costauds , un américain, un franco-américain et un anglais.
    Toujours selon les premiers échos, ce “colosse” terroriste était dans les toilettes et un français qui le guettait derrière la porte (et qui veut rester anonyme) l’a choppé en appelant les américains à la rescousse.
    La kalachnikov du dangereux molosse (1m60) ne fonctionnait pas.
    Question qui lui a refilé cette kalache qui ne marche pas?
    Qui était le français qui l’a choppé à la sortie des WC?
    Que faisaient ces américains soldats de l’OTAN dans ce train, qui se sont levés d’un seul homme à l’appel du français? Savaient-ils que la kalache était HS?
    Il y a des concours de circonstances parfois qui font naître des héros.
    Ils semblent que la version ait un peu évolué depuis. mais il n’y a pas beaucoup de témoins pour infirmer ou confirmer.
    Mais les premiers échos sont peut-être erronés, ou peut-être que j’ai mal lu ou entendu, il faudra attendre la version officielle définitive.

      +16

    Alerter
    • Lysbethe Lévy // 25.08.2015 à 20h01

      En gros c’est bien ça, et le franco-américain s’appelle Mark Moogalian, il est toujours hospitalisé blessé assez gravement pour avoir stoppé le premier le terroriste, puis un autre français anonyme lui Damien A. 28 ans, travaillant dans une banque serait lui aussi intervenu voir cet article :

      http://heavy.com/news/2015/08/mark-moogalian-damien-a-thalys-france-paris-belgium-train-attack-heroes-legion-medal-terrorist-gunman-sorbonne-spencer-stone-skarlatos/

      Par contre le récit de l’avocate commis d’office du terroriste a eu un “avis” qui a “déplu” en “haut lieu” et elle est accusée d’avoir violé le secret professionnel selon l’article d’arrêt-sur-image :

      http://www.arretsurimages.net/articles/2015-08-24/L-avocate-du-tireur-du-Thalys-a-t-elle-viole-le-secret-professionnel-id7969

      Mais mon “esprit tordu” me dit surtout que le profil qu’elle donne du terroriste, ne cadre pas avec celui préparé par la police et François Molin ! En effet quand on fait la comparaison c’est la “nuit et le jour” ou “le noir et le blanc”…Bref ..

        +12

      Alerter
    • Vincent // 26.08.2015 à 09h49

      Mouais c’est légitime de se poser ce genre de questions, mais le gars a quand même sorti un vieux flingue semi auto pour tirer sur le mec qui s’est enfui son AK47 et a bien failli le tuer.
      Ce mec aurait pu faire beaucoup plus, même sans son fusil mitrailleur, rien qu’avec un petit flingue et un cutter.

      C’est possible que ce mec était connu, que son projet l’était également qu’on l’a laissé faire (et même refourgué du matériel ou des munitions HS via un trafiquant), et comme d’habitude pas prévu qu’il ait un flingue en plus. Et donc que cet acte de nature terroriste ait été prémédité non pas seulement par son auteur, mais également par le ministère de l’intérieur (genre : vous voyez ce qu’on a évité ? C’est grâce à nous !).

      Mais ça reste également possible, et fort probable, que ce soit une tentative d’attentat ratée par son auteur, et que tous les intervenants étaient là fortuitement. Des tarés ça ne manque pas, surtout dans les milieux radicaux (exemple la tentative d’assassinat de Chirac le 14 juillet 2002).

        +5

      Alerter
    • Louis Robert // 26.08.2015 à 13h52

      Moi, ce qui me “titille”… c’est que:

      1. dans tous les cas semblables et dans TOUS les pays européens concernés, aux USA, au Canada, etc., sauf erreur, les “terroristes” présumés étaient très bien connus du Pouvoir…

      2. certains avaient même des relations soutenues avec des agents de la sécurité nationale…

      3. le Pouvoir non seulement l’avoue mais confie à tous nos éminents merdias le soin de nous le faire savoir, encore et encore, et dans le menu détail, le plus souvent sans intérêt…

      À quoi servent donc véritablement, depuis longtemps déjà, les services de la sécurité nationale et internationale?

      Cui bono?

        +1

      Alerter
    • Louis Robert // 26.08.2015 à 14h02

      Addendum:

      4. la plupart de ces “terroristes” présumés qui ont accompli leur mission “avec succès” ont été tués. — Impossible de les entendre…

        +3

      Alerter
  • Vladimir K // 25.08.2015 à 19h05

    Un autre très bon exemple de ce qui est illustré dans le présent article, est la fusillade qui a eu lieu au parlement canadien à Ottawa en octobre 2014 :

    http://www.francetvinfo.fr/monde/canada/fusillade-a-ottawa/video-tireur-d-ottawa-les-images-de-la-fusillade-minute-par-minute_727379.html

    Un allumé s’arrête en double-fille devant le parlement et sur une zone interdite – sans se faire réprimander – traverse une pelouse quadrillée par la Gendarmerie Royale du Canada, fait face à un militaire dont l’arme… n’est pas chargée et l’abat. Ensuite, il continue son chemin, récupère la voiture de fonction d’un ministre, qui était garée là, roule jusqu’au parlement, et y entre. S’en suit une fusillade avec la Police.

    Conclusion, le Canada est victime de terrorisme, tout le pays est mobilisé , et de nouvelles lois sur la surveillances des citoyens est votée.

    À aucun moment, on n’a parlé tout simplement d’incompétence de la part des services de sécurité.

    Pourtant, c’est comme si un malade s’était garé en double-file devant la place Beauvau, avait volé la voiture du ministre de l’intérieur, et s’était rendu au palais de l’Élysée avec, sans que personne ne réagisse.

    La peur est une denrée encore plus précieuse que l’or.

      +20

    Alerter
  • Michel // 25.08.2015 à 19h08

    J’ai bac plus cinq et je ne comprend pas le sens de ce billet. Je ne comprend rien à cette capture d’écran, annotée de flèches qui n’indiquent rien, mis à part des juxtapositions triviales qui font toujours partie de l’existence même dans les pires moments. Apprendre que le tireur du Thalys écoutait des chants djihadistes dans une brève c’est du terrorisme ? L’obs c’est du terrorisme ? Tout ce que j’aime pas c’est du terrorisme ? (La téléréalité, Niki Minaj, les taxis parisiens…)
    “Bref, comme le disaient les Guignols (RIP), “Vous regardez trop la télévision !”
    Le nouvel obs sur internet c’est la télévision ? C’est l’Etat aussi qui intervient trop dans d’autres pays (lesquels ?) avec trois points de suspension ? Olivier il faut repartir en vacances. Vous êtes très, très fatigué. Message à la modération, je suis correct, merci de ne pas supprimer mon commentaire.

      +17

    Alerter
    • Vladimir K // 25.08.2015 à 19h26

      Je pense que ce qu’Olivier dénonce, c’est le manque de sérieux avec lequel l’information est traitée de nos jours ;

      Des informations triviales sont mélangées à des unes plus sérieuses, mais avec des titres racoleurs, Où des “enquêtes” sur un gars qui écoute des chants Jihadistes avant de monter dans un train côtoient sur un même plan une rombière qui oblige son homme de maison à mettre des couches-culottes…

      En prenant un peu de recul, on se rend compte qu’il y a un petit soucis dans la présentation de l’info ; c’est un peu comme-si on ouvrait un McDo en plein milieu du parc du château de Versailles, ou bien si on plaçait une photo de Johnny à côté de la Joconde au Louvre.

      Le problème, c’est le mélange des genres ; c’est assez courant en Amérique du Nord où l’on peut vous caser une pub pour Pizza-Hut entre deux reportages sur la guerre en Syrie en plein JT.

        +22

      Alerter
    • Vladimir K // 25.08.2015 à 19h33

      Le terrorisme, c’est de rajouter un maximum de couches, le matraquage de l’information en continu, et le maintien sous pression des spectateurs.

        +10

      Alerter
    • raloul // 25.08.2015 à 21h31

      Bonjour!

      J’ai également fait des études jusqu’au master et je comprends parfaitement le contenu de ce billet dont le sujet principal est la hiérarchisation des contenus au sein d’un média français important.

      Ce qu’Olivier Berruyer dénonce à mon avis, c’est le martèlement éffréné de contenus anecdotiques en première page dans le but évident de répandre la peur parmi la population française, avec l’espoir que cette pratique soudera au mieux le peuple derrière un gouvernement impopulaire avec le prétexte de la guerre (contre le “terrorisme” en l’occurence). Très ancienne technique de manipulation des masses, mais qui a fait ses preuves.
      Cette manière de diffuser le sentiment de terreur est appelé crûment “terrorisme” par Olivier, ce qui est un raccourci, certes, mais qui a le mérite de rappeler les journalistes à leur DEVOIR d’INFORMATION, qui est aujourd’hui supplanté par la PROPAGANDE dans la majorité des médias.

      Lorsque vous écrivez “Tout ce que j’aime pas c’est du terrorisme ?” , vous pratiquez une généralisation outrancière pour mieux ensuite permettre la critique qui suit. C’est dommage de céder à ce genre d’argumentation fallacieuse. Je trouve toujours utile de rester critique, y compris envers les blogs qu’on aime, mais j’apprécie encore mieux lorsque ces critiques sont fondées et donnent naissance à d’authentiques débats d’idées au lieu de foires d’empoigne.

      Enfin, dois-je vous rappeler par exemple le rôle prépondérant de la France dans la déstabilisation de la Libye, dont nous subirons encore longtemps les funestes conséquences? Souhaitez-vous vraiment une liste des ingérences et guerres françaises?
      Imaginez juste trois secondes ce que vous pourriez ressentir si la Libye avait bombardé la France et que vous aviez perdu un proche dans cette horreur… (petit exercice mental salutaire en miroir pour bien se souvenir de quoi on parle…). J’ai cité la Libye, mais la liste est longue, malheureusement…

        +38

      Alerter
    • Bruno // 26.08.2015 à 07h57

      Je suis titulaire d’un doctorat et je parviens néanmoins à comprendre ce que veut dire Olivier (!).

      Effectivement, l’Obs. ce n’est pas du terrorisme au sens où on l’entend. Les journalistes de l’Obs. ne tuent pas des gens dans les trains avec des fusils d’assaut.
      Mais l’Obs., comme d’autres medias, en distillant une diarrhée journalistique du type de celle capturée à l’écran par Olivier et qui fait d’avantage penser à une bouse lâchée par un pachyderme sur une route de campagne qu’à un travail journalistique, l’Obs. donc amplifie l’effet de terreur voulu par les djihadistes.

      L’accumulation d’informations brutes, non commentées est propres à déclencher la peur. Elle provoque un sentiment de “terreur”, d’où terrorisme.

      C’est un peu comme si sur chaque page web, dans toutes les éditions de tous les journaux, on intercalait des photos des 200 blessés ou tués sur la route chaque jour en France. Avec des commentaires du style : « madame Lagrange, qui l’on voit sur la photo avec deux jambes en moins, allait chercher son fils a l’école ». « Dépêche urgente : on apprend que monsieur Dupont, dans l’Allier, vient de se faire écraser par une voiture lors de sa sortie vélo dominicale ». Et alors ? Ben rien. C’était juste pour vous terroriser de prendre une bicyclette… On n’a pas le droit de vous informer ?

      Vous voyez ?

        +19

      Alerter
    • Vincent // 26.08.2015 à 10h06

      Bonjour,
      Il faut bien comprendre que les journaux veulent avant tout faire de l’audience.
      Il n’y a pas eu de mort, mais il y aurait pu en avoir beaucoup et donc ça impressionne les gens (les consommateur) qui veulent en savoir plus.
      Pour une question de remontée dans les flux d’actualité en ligne (par exemple google actualité) les journaux électroniques publient plusieurs articles sur les sujets qui semblent porteurs (que ce soit Nabilla en garde à vue, un accident impressionnant, un procès de grande envergure, ou une tentative d’attentat en France, etc.).
      Ces multiples articles n’apportent rien de neuf la plupart du temps, mais ont des titres racoleurs. Et ils sont mis à jour en permanence pour remonter plus vite dans les flux.

      Bref, ce traitement n’est pas lié en soi au terrorisme, mais à tout sujet qui fait vendre sur lequel il y a de grandes attentes d’informations supplémentaires.

        +5

      Alerter
      • Lamonette // 26.08.2015 à 18h29

        Merci Vncent.

        Moi, ce qui m’a légèrement inquiétée, c’est que les perquisitions chez la sœur soient présentées comme du terrorisme.

        Je le confesse volontiers, j’ai loupé la marche.

        Car enfin, l’avocat commis d’office à Arras, certes, ne nous vend pas la réalité du sac bourré d’armes trouvé dans le parc mais en parle avec forces dénégations de son éphémère client.

        Ce dernier, fourgué à Paris, malgré un chef de déferrement assez vague, a droit aux avocats sur LA LISTE, ceux des accrédités pour ce type d’affaires, dépendant de la cellule anti terroriste.

        Bon, on va tourner en rond, encore. Et j’ai le sentiment qu’on va le faire encore longtemps comme pour celui qui s’était physiquement tiré une balle dans le pied , paraît-il.

        Juridiquement, il n’y a pas à tortiller du derrière quand la route est droite: en matière criminelle, la tentative équivaut la réussite, en terme de poursuites et de sanctions potentielles.

        Après, il y a ce flou artistique , digne de David Hamilton, l’icône des petites filles des années 70s.

        Alors , preuve renouvelée de la légèreté des médias ( qui causent sans avoir même pris la peine d’interroger et avant d’interroger de s’interroger) ou re construction à la vitesse grand V, il n’en demeure pas moins vrai qu’après 6 jours de ce merdier, moi qui ai bac plus 8 ( je déteste ce genre d’argument, mais en sale gamine sait aussi m’en servir. Et non, aucun redoublement), je rame à comprendre comment les choses se sont déroulées réellement.

        La perquis chez la sœur ne me dérange pas.

        J’observe en revanche que c’est encore un gouvernement socialiste qui valide le contrôle au faciès.

        Pardon pour ce mauvais esprit….

        Point positif, tous les musulmans de tous les jours que je côtoie vont virer leur barbe .

        Ce qui, vous en conviendrez, tombe bien, je n’aime pas les hommes à barbe.

          +4

        Alerter
  • Macarel // 25.08.2015 à 19h26

    Pendant la guerre du Vietnam, les ricains ont balancé, depuis leurs B-52, super-forteresses volantes (bombes au napalm et à billes), chasseurs bombardiers : de 1967 à 1972, plus de 13 millions de tonnes de bombes, soit 5 fois le total allié de la Seconde Guerre mondiale et 24 fois la Corée. Sont bombardés le Viêt-Nam du Nord d’abord mais aussi le Viêt-Nam du Sud (moitié du total), le Laos et le Cambodge. Sans oublier l’agent orange, qui a empoisonné des régions entières.

    http://www.wikiberal.org/wiki/Guerre_du_Vi%C3%AAt-Nam

    Le terrorisme occidental, comme dirait Chomsky… Et tout ça pour au final perdre cette guerre !

    Il est vrai que c’était pour défendre le monde libre.

    Les USA, sont sans doute, les champions toute catégorie du tonnage de bombe déversé à travers le mondes dans les temps historiques.

      +40

    Alerter
    • francois marquet // 26.08.2015 à 08h58

      criminels de guerre et fiers de l’être
      feu d’artifice : phosphore et napalm
      https://www.youtube.com/watch?v=Cq0_hMWKZXk
      https://www.youtube.com/watch?v=ER5rztRzOaM

        +2

      Alerter
    • AL2015 // 26.08.2015 à 09h15

      Et c’est grâce à ce travail inlassable pour propager la paix sur tout la planète, que l’on se voit logiquement décerner la médaille de la paix. Quand même !

      Olivier devrait dire les choses plus franchement : les gueux et sans dents du monde entier, ne seront jamais à l’origine d’un acte terroriste : au mieux, les plus enragés d’entre eux, démonteront un mac do ou un portique écotaxe mais rien de plus, quand la plupart des autres mourront soit de faim ou d’obésité, seront soit drogués sur prescriptions médicales, soit en chimio thérapie, sinon enfin vaccinés, notamment les plus jeunes et les plus valides, afin de détruire ce qui reste de leur système immunitaire et donc seront, sans doute aucun, pour l’immense majorité d’entre eux, déclarés inaptes au terrorisme (avec les félicitations du jury !).

      Non, le terrorisme ne se fait pas à la bonne franquette. c’est un truc lourd et sérieux, un truc de pro, le fait d’une organisation. Il faut recruter une série d’individus, en faire de véritables bêtes à tuer (les déformer, les entraîner, les équiper etc.) organiser la campagne média qui va bien. Le coup d’après ?Les robots tueurs, rassurez-vous on y vient un peu de patience !

      Tout ça pour dire qu’il faut toujours parler de terrorisme d’état ou terrorisme para étatique. Ce n’est pas votre voisin de palier par tours interposées et musulman, vivant de l’autre coté du périph et dont sa femme lutte contre un cancer, qui est à l’origine de tout cela ! Non. Qu’on se le dise !

        +7

      Alerter
  • St3ph4n3 L. // 25.08.2015 à 21h17

    Ben quoi ? C’est ça les médias ! Ils servent d’intermédiaire… Quand les gens ne pouvaient pas se rendre directement sur le lieu où les faits s’étaient déroulés, ils y allaient. Maintenant que nous sommes à l’ère des smartphones et autres babioles qui font tellement de choses à notre place, ça ne me choque pas plus que ça que les médias pensent à notre place.

    Ho ! Mais… attendez… je délire, là, non ?

      +3

    Alerter
  • Jeanne L // 25.08.2015 à 23h06

    Le journalisme du XXIeme siècle et le terrorisme de mots:

    Ce soir au journal de Arte la présentatrice annonce le sujet: “le scénariste et militant anti fasciste” Oleg Sentsov a été condamné dans le procès de Rostov sur le Don.[sic]
    Renseignement pris le Monsieur a été condamné pour avoir participé à des actions du “secteur droit”.
    Je ne sais s’il est coupable, et comment s’est tenu le procès, et s’il ne l’est pas sa condamnation est inique, mais ce que je sais c’est que les soutiens de “Secteur droit” qu’ils soient réalisateurs ou “grands anciens nouveaux philosophes” comme Glucksman ou B. Henri-Lévy NE SONT PAS des militants anti-fascistes, car sinon ils auraient dénoncé le massacre du 2 Mai d’Odessa et défendu leurs mères quand elles sont venues informer sur la tuerie, elle totalement fasciste perpétrée par les zélateurs de “secteur droit”.
    Nos journalistes militantes font régner la terreur des mots, qui deviennent d’une banalité rare: les opposants à Poutine deviennent nécessairement des” anti-fascistes” .
    La” banalité “des choses en l’occurrence “du mal” à travers la voix suave des journalistes de la chaîne “sérieuse”, et la “monstruosité” à front renversé.
    Pauvre Hannah Arendt et pauvre Gunther Anders.

      +24

    Alerter
  • Nicolas // 25.08.2015 à 23h51

    Je me demande comment cette affaire aurait été traitée par nos médias de masse, si les héros avaient été des militaires russes?

      +19

    Alerter
    • chris // 26.08.2015 à 06h43

      Ils auraient dit que les militaires russes sous l’emprise de l’alcool ont empêché le terroriste de commetre son méfait car ne buvant pas d’alcool il se serait effondré par les vapeurs dégagées par ces alcooliques russes.

        +8

      Alerter
      • Nicolas // 26.08.2015 à 09h58

        J’imaginais, dans ce cas, les approches alternatives suivantes:
        Focalisation quasi totale des médias sur les deux personnes ayant initialement fait face au terroriste (le Français anonyme, et le Franco-américain)… Cocorico, et, sauvés, un demi God Bless America avec la seconde personne.

        Quant aux Russes hypothétiques, soit ils les passaient à la trappe, soit un bref commentaire désobligeant indiquant qu’ils auraient submergé le malheureux Marocain sous le nombre, après avoir opportunément profité de l’action totalement héroïque des deux premières personnes …

          +7

        Alerter
    • Vincent // 26.08.2015 à 10h09

      On aurait parlé de crime raciste sur les lieux duquel une arme russe a été trouvée.

        +3

      Alerter
    • Van // 27.08.2015 à 00h13

      les médias aurai parler d’une annexion du talyse par la Russie qui est contraire au droit international , et c’est repartis pour un tour de sanctions économiques et politiques .

        +1

      Alerter
  • Nosto Dramus // 26.08.2015 à 07h03

    Nul besoin de courage puisqu’il y a les médailles, nul besoin d’intelligence puisqu’il y a les diplômes.
    Certains arguments ici me laissent drôlement pantois.
    Vous confondez assurément qualification et intelligence, je le crains.

      +5

    Alerter
  • Christophe // 26.08.2015 à 09h28

    Un autre article, remarquable, au sujet de cet tentative d’attentat :

    Source : http://russiepolitics.blogspot.be/2015/08/thalys-un-terroriste-surarme-blesse-le.html

    Auteure : Karine Bechet-Golovko

    Un drame s’est déroulé dans le Thalys hier sur le trajet Amsterdam Paris. Un terroriste d’origine marocaine venu de Syrie est monté à bord armé d’une Kalachnikov, de neuf chargeurs, d’un pistolet automatique et … d’un cutter. Après avoir fait feu, il blesse Spencer à l’arrière du cou et au doigt. Un autre doigt est entaillé appartenant à l’acteur qui voulait activer le système d’alarme. Non, il ne s’agit pas d’un film, c’est juste un vrai acteur dans la vraie vie.

    Mais, j’avoue quand même ne rien comprendre à l’enchaînement. Ce que j’ai compris, c’est que des gentils militaires américains de l’OTAN ont immobilisé le dangereux terroriste euro-marocain et sauvé tous les passagers.

    Ouf, on est sauf. L’honneur … on passe.

    Mais bon, j’ai beau le tourner dans tous les sens, je ne comprend pas. Je vous assure, je ne fais exprès.

    Un type entraîné en Syrie sort une kalachnikov sans faire de carnage. Breivik n’avait pas eu autant de problèmes …

    Passons, le type a donc une Kalach dans les mains quand Alex dis à Spencer aller on va le choper, Spencer court pendant 10 mètres vers le méchant terroriste et celui-ci le touche à l’arrière du cou et lui fait bobo au doigt avec un cutter. Pendant les 10 mètres, il ne pouvait pas tirer??? Si c’est un terroriste qui rentre de Syrie ??? Et s’il utilise son “cutter”, il attaque derrière le cou et ne tranche pas la gorge???

    Décidément, je comprend pas. En plus, le type aurait déjà tiré et c’est pour ça que les militaires américains ont entendu les coups. En tout cas dans cette version. Et le type entre dans le wagon avec sa Kalach et il va réfléchir: Tirer ou pas tirer, voici la question ??? Il tranche cette question existentielle en sortant … un cutter. Logique.

    Soit, un terroriste philosophe, ça existe. Ou un mauvais terroriste, pas doué, et c’est pour ça qu’il est rentré en Europe, il n’avait pas le niveau. Pourquoi pas.

    Je ne comprend pas.

    Au fait, ils sont intervenus, Alex et Spencer, parce qu’ils ont vu le type entrer envec une Kalach ou parce que – dans le silence général d’un train où un terroriste a déjà tiré et un acteur tire le signal d’alarme – ils entendent le cliquetis d’une arme que l’on recharge dans les toilettes et ils l’attrapent à la sortie? Décidément, je comprend rien.

    Parce que si l’on oublie que les versions sont totalement différentes, ici on perd le magnifique face-à-face d’un western ferrovière, le type a déjà tiré s’il doit recharger son arme. Et pourquoi se coincer dans les WC, pour se faire prendre en laissant le temps aux gens de réagir? Il est entraîné et armé et ne ne peut pas recharger rapidement sans aller faire pipi sous le coup de l’émotion? Au fait, il est si mauvais tireur qu’il n’a blessé personne à l’arme à feu?

    Bref, je comprend pas. La seule chose qui est claire, c’est que l’on a de la chance d’avoir la protection de l’OTAN quand même … Et que les militaires américains seront touours là pour nous sauver. Ca, j’ai compris.

    C’est déjà quelque chose. C’est peut être même l’essentiel.

    PS: pauvre Spencer! merci Spencer! Et Alex. Et Chris. Et surtout Barack, sans qui tout cela n’aurait pu être possible. Merci!

      +12

    Alerter
    • Joanna // 26.08.2015 à 10h12

      Vous comprendrez bientôt en allant voir la superproduction qu’Hollywood ne va pas manquer de nous sortir la dessus. Les producteurs doivent déjà se bousculer.
      Et on peut même déjà imaginer le casting …

        +4

      Alerter
    • Vincent // 26.08.2015 à 10h41

      Ce qui s’est passé exactement est assez flou, notamment avec le personnel de bord. Voici comment ça se serait déroulé en suivant les recoupements d’informations :
      – Un type va dans les toilettes avec son sac.
      – Des bruits étranges sont entendus par des passagers passant à coté des toilettes (entre les wagons 12 et 13)
      – Il ressort torse nu avec un fusil mitrailleur ak47 en bandoulière.
      – Un passager français (souhaitant garder l’anonymat, qui circulait entre les wagons, ou qui attendait pour aller aux toilettes à son tour, ou autre, l’histoire ne le dit pas) a le réflexe de le ceinturer. Une bagarre s’en suit.
      [Peut être qu’un agent de Thalys était présent, suivant les versions]
      – Un autre passager réussi à prendre le fusil mitrailleur, et s’enfuit avec en direction du wagon 12.
      – Le présumé terroriste réussit à se dégager de l’étreinte du premier assaillant. Il sort un pistolet semi auto et tire sur celui qui lui a piqué son ak47. Il le touche au cou.
      [Un ou deux coups de feu, on ne sait pas]
      – Il récupère son fusil, essaye de tirer sur les passagers du wagon 12. Heureusement le fusil mitrailleur ne fonctionne pas.
      – Il retourne entre les wagons pour essayer de recharger son arme.
      [là on ne sait pas ce qu’est devenu le premier passager étant intervenu]
      – Les militaires américains du wagon 13 qui ont vu quelqu’un du personnel de Thalys s’enfuir et comprennent que c’est bien un coup de feu qu’ils ont entendu lui foncent dessus et se font rejoindre le passager anglais qui était dans le wagon 12 (et qui a donc vu le présumé terroriste tenter de lui tirer dessus).
      – Le présumé terroriste se fait à nouveau confisquer son fusil mitrailleur dans la mêlée
      – Le présumé terroriste réussi à sortir son cutter pour se débattre plus efficacement.
      [Là on ne sait pas où est passé le pistolet Luger qu’il a utilisé auparavant]
      – Le présumé terroriste se fait assommer puis attacher par ses assaillants même si il en a blessé un au cutter.

      Sinon pour l’article que vous nous partagé, même si l’exercice de style visant à se moquer des contradictions entre les versions au sein des mêmes journaux est intéressant, il fait preuve de beaucoup de parti pris pour faire croire que tout est faux dans ce qui est raconté. L’auteur joue à l’imbécile, et y arrive très bien. Attention de ne pas le rester…

      Le présumé terroriste a peut être voyagé en Syrie vu qu’il aurait passé quelques semaines en Turquie, mais ce n’est pas certains et là dessus les journaux sont prudents.

        +13

      Alerter
      • olivier69 // 26.08.2015 à 16h24

        Vous le dites. C’est flou… Par conséquent, vous êtes dans la conviction, et non dans la courtoisie du débat d’idées, ni même dans une tentative de compréhension de la démarche. Laissez-nous le plaisir d’une plaisanterie intellectuelle nommée “esprit-critique”. Heureusement d’après vous, lorsque l’on a bac+5, une conviction devient vite un essai. Ouf, nous sommes sauvés par l’expertise…

        Par exemple, ceci montre que vous n’avez pas saisi un des objectifs du blog : “L’auteur joue à l’imbécile, et y arrive très bien. Attention de ne pas le rester…”
        Glisser cette affirmation ne vous sert en rien ! Comprenez-vous bien vos écrits ? Elle fait passer le taulier pour un adepte de la théorie du complot, mais pas seulement…
        Or, il dénonce notamment avec panache (et parfois humour) depuis longtemps, la façon de présenter l’information (lisez l’édito en haut à droite).

        Le parti pris de Mr Berruyer ne fait pas croire contrairement à vos dires. Il présente justement son avis sur les croyances contemporaines (l’actualité formaté et souvent à sens unique,….). Chacun peut avoir un avis, vous en êtes la preuve. Mais, rassurez-vous, nous ne serons pas aussi manichéen, radical ou vif que vous (au choix) .

        Enfin, on sent bien votre attente immense d’un feuilleton qui vous fait frémir. Bref, c’est l’histoire d’un type qui a dit à un type qui a vu un type, qui…..
        Et cette comptine existe, vous nous l’avez si bien expliqué : parce qu’il y a les oreilles pour les écouter ! Il n’est pas étonnant que la passerelle entre le fait d’être cultivé et celui d’être intelligent est de plus en plus anecdotique. Vous prétextez même la cause ou la raison commerciale dans l’élaboration d’une communication (il faut vendre) transformable en but.

        L’objectif est de savoir jusqu’où et pourquoi sans omettre les contextes perçus. Votre statut social vous engage peut-être trop, de façon marchande et/ou corporative ? Il n’est pas un gage d’universalité, ni même de sécurité…

          +2

        Alerter
        • olivier69 // 26.08.2015 à 21h16

          Amorti, contrôle pour les initiés….
          Vous amortissez : “il y aurait pu en avoir beaucoup”, c’est la peur qui est mise en avant (être terrorisé). Pas mal ! Plus c’est gros, plus cela passe…. La mort en introduction à 10h06….Mais mieux, elle est prolongée d’une sensation de banalisation des présentations éditoriales ? Une sorte de fatalité existentielle…Et même de reproduction normative dans la formulation de l’argumentation. Je ne comprends donc pas l’objectif de cette première surenchère sur le post de Michel ?

          Vous contrôlez : Comment laisse t on passer ce type d’informations ? Ceci pourrait résumer indirectement et potentiellement votre position sur le post de Christophe . Attention, le sérieux est requis pour l’attention ? Evidemment, puisqu’en guise de bonus, nous avons même la version intégrale des jacqueries (la récurrence). Votre présentation est remarquable.
          Pourquoi ce type d’argumentations à ces moments précis ? Vous me direz : Et pourquoi pas… Je comprendrai ! C’est une affaire sérieuse…
          En conclusion, en inversant vos réponses aux interlocuteurs, on y voit davantage.

            +2

          Alerter
          • Vincent // 26.08.2015 à 23h43

            Je ne sais pas ce qu’est l’amorti dont vous parlez, j’en conclus que je ne dois pas être initié…
            Je n’ai pas fait l’exercice d’inverser mes commentaires, mais je crois que ça serait systématiquement hors sujet. Essayez pour voir si ça vous fait plaisir j’ai bien peur que ce ne sois pas si concluant.

            Reposez vous bien, relisez les commentaires (et dans l’ordre des fils de discussion, cette fois), vous verrez qu’il n’y a aucun mystère ni aucune technique derrière. Ils disent ce qu’il disent pas plus.

            Sinon, je pense que je lis le blog d’Olivier depuis bien longtemps maintenant, sans doute plus longtemps que vous. Je ne me permettrais pas de le traiter d’imbécile, et je le sais équilibré.

              +1

            Alerter
        • Vincent // 26.08.2015 à 23h22

          Lorsqu’on s’incruste dans une discussion, il faut rester poli, mais surtout savoir de quoi les personnes présentes parlent…
          Mon commentaire ne fait pas référence à l’article d’Olivier, mais à celui que cite Christophe plus haut dans la conversation.

          Je ne comprend pas votre allusion au bac +5, pour ma part j’ai juste un bac +2. Je n’ai jamais parlé non plus d’intelligence et ni de culture…

          Concernant mon statut social, vu qu’il semble vous intéresser, je suis un simple salarié, je ne travaille pas dans le journalisme, mais dans le web. Aucune justification pour le mauvais procès sur un soi-disant intérêt marchant/corporatiste que vous me portez.
          Je n’ai aucun intérêt dans un quelconque journal, je ne justifie aucunement le traitement médiatique de cette affaire. Je tempère juste légèrement le propos d’Olivier dans un autre commentaire (qui n’avais rien à voir avec cette discussion) en signalant que ce traitement minable des journaux et cette mise en avant est assez banale et n’est pas réservée au terrorisme.

            +4

          Alerter
          • olivier69 // 27.08.2015 à 00h38

            Vincent, vous colportez.
            Votre surenchère sur l’intervention de Michel, expert en +5 avait aiguisé mon attention. En conclusion, “Le présumé terroriste a peut être…..” est quoiqu’il en soit, une formulation qui fait injustement croire. La naïveté des propos ?
            Ici ou ailleurs, je pense que c’est une pratique que l’on peut condamner (même avec votre ancienneté relative comme caution).
            Les faits doivent être sourcés pour être appréciés (c’est le cas de Christophe par exemple). Croyez moi, sur ce coup, vous ne rendez pas service !

            Ben oui, certains apprécient l’humour, le comique de situation, les anecdotes, ….
            Victime ou bourreau, je m’en moque. Vos propos transmettent la même chose.

              +1

            Alerter
            • Vincent // 27.08.2015 à 10h36

              Désolé, j’ai beau avoir relu 3 fois, je ne comprends pas vos propos. C’est totalement décousu.

              Je vais résumer la discussion avant votre intervention :
              1) Christophe nous présente un article qui nous dit que cette histoire d’attaque terroriste est incompréhensible. Cet article est assez humoristique, et montre bien que le “journalisme” en direct est souvent contradictoire. Il en profite pour montrer qu’on peut interpréter cette “information” comme un prétexte pour vanter le courage d’américains.
              2) À cela je réponds juste que si l’article ne manque pas d’humour, l’auteur de l’article cité par Christophe fait l’idiot : on peut confronter les informations pour avoir un récit non contradictoire qui, quand bien même il reste des zones d’ombres, est beaucoup plus cohérent que ce que cet auteur raconte dans l’article.

              Voilà, rien de plus. Ça n’a aucun rapport avec la remarque que j’ai fait sur l’accumulation d’articles sur les sujets que la presse veut nous vendre, ni aucun autre commentaire que j’ai fait sur le blog d’Olivier.

              Comme beaucoup, je ne connais ce fait divers que par la presse. Comme certains, ici j’ai un regard critique sur ce type d’affaire, étant conscient de la potentielle instrumentalisation de déséquilibrés pour des calendriers politiques (et donc médiatiques). Comme beaucoup je n’ai aucune preuve, aucune source directe sur cette affaire, et quand bien même j’en aurais eu, aucun moyen de le prouver dans des commentaires dans un blog.

                +2

              Alerter
      • step2 // 26.08.2015 à 17h48

        merci pour ces informations, mais avez vous remarqué que c’est “le 5eme jour” qui est souligné dans la remarque d’olivier, et non “l’attaque” ? Il s’agit bien d’une question de présentation médiatique, pas la réalité de l’échauffourée salutaire du thalys.

          +2

        Alerter
        • Vincent // 26.08.2015 à 23h06

          mon commentaire ne parle pas de l’article des crises, mais de celui qui est cité par Christophe (il suffit de remonter le fil de discussion)…

            +2

          Alerter
  • Heirani // 26.08.2015 à 21h17

    Une autre citation:

    “Ah, cette presse! Que de mal on en dit! Il est certain que depuis une trentaine d’années elle évolue avec une rapidité extrême. Les changements sont complets et formidables. C’est l’information, qui peu à peu, en s’étalant a transformé le journalisme, tué les grands articles de discussion, tué la critique littéraire, donné chaque jour plus de place aux dépêches, aux nouvelles grandes et petites, aux procès-verbaux des reporters et des intervieweurs. Il s’agit d’être renseigné tout de suite.

    Est-ce le journal qui a éveillé dans le public cette curiosité croissante? Est-ce le public qui exige du journal cette indiscrétion de plus en plus prompte?

    Le fait est qu’ils s’enfièvrent l’un l’autre, que la soif de l’un s’exaspère à mesure que l’autre s’efforce, dans son intérêt, de la contenter. C’est alors que, devant cette exaltation de la vie publique, on se demande s’il y a un bien ou un mal. Beaucoup s’inquiètent – tous les hommes de cinquante ans regrettent l’ancienne presse, plus lente et plus mesurée- et on condamne la presse actuelle.

    Mon inquiétude unique devant le journalisme actuel, c’est l’état de surexcitation nerveuse dans lequel il tient la nation. Aujourd’hui remarquez quelle importance démesurée prend le moindre fait, des centaines de journaux le publient à la fois, le commentent, l’amplifient et souvent, pendant une semaine, il n’est pas question d’autre chose. Ce sont chaque matin de nouveaux détails. Les colonnes s’emplissent. Chaque feuille tâche de pousser au tirage en satisfaisant davantage la curiosité de ses lecteurs. Une secousse continuelle se propage d’un bout à l’autre dans le public. (…) Quand une affaire est finie, une autre commence. Les journaux ne cessent de vivre dans cette existence de casse-cou. Si les sujets d’émotion manquent, ils en inventent. Jadis, les faits, même les plus graves, parce qu’ils étaient moins répandus et moins commentés, ne donnaient pas à chaque fois ces accès violents de fièvre au pays.

    Ce régime de secousses incessantes me paraît mauvais”

    -Emile Zola 24 Novembre 1888

    Bref, rien de nouveau sous le soleil.

      +6

    Alerter
  • Christian // 27.08.2015 à 12h09

    Si on passe outre les articles concernant l’attaque de vendredi dernier, on peut vraiment se demander où va le journalisme au 21e siècle… Les articles en Une sont également atterrant, mais dans un autre sens…

      +1

    Alerter
  • Anka // 29.08.2015 à 17h49

    Il est toujours de bon ton de citer les allemands comme Joseph Goebbels et ici Hermann Göring, en oubliant de citer leurs inspirateurs et leurs financiers.
    Allons y avec un intellectuel à savoir, l’immense Edward Bernays (neveu de Sigmund Freud) l’auteur de :
    Propaganda
    Comment manipuler l’opinion en démocratie
    à découvrir ou redécouvrir ici –> http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=21

    En lisant le livre, j’en ai eu la chaire de poule, c’est immonde pour ne pas dire diabolique !

      +3

    Alerter
  • Seb // 31.08.2015 à 09h09

    La France a peur !
    Excellente vidéo de cette excellente chaine YT qui démontre de manière très didactique le formatage des cerveaux à la sauce Goering … oups, pardon : à la sauce “démocratie” :

    Horizon – Épisode 3
    La France a peur: le syndrome du grand méchant monde
    Criminalité, délinquance, violence, maladie, immigration, chômage… Il semble qu’on ait toutes les raisons d’avoir peur! Mais d’où vient ce sentiment de danger, d’insécurité? De notre propre expérience?

    https://youtu.be/8WiiqssAME4

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications