Dans l’attente du débat, et pour ceux qui auraient loupé les interventions des deux candidats sur TF1 cette semaine :

Mardi 25 avril : Marine Le Pen

Jeudi 27 avril : Emmanuel Macron

Source : TF1

80 réponses à Les 2 interventions Macron / Le Pen

Commentaires recommandés

BA Le 29 avril 2017 à 07h46

Depuis que les élections existent en France, tous les candidats ont TOUJOURS dit aux Français qu’ils allaient défendre leurs intérêts.

Or, pour la première fois dans l’histoire de France, un candidat aux élections (Macron) prononce cette phrase incroyable devant les caméras de télévision : « Mais je ne vais pas dire aujourd’hui aux Françaises et aux Français que je vais défendre leurs intérêts face à Berlin. »

Jeudi 27 avril, sur TF1, Emmanuel Macron prononce ces phrases ahurissantes :

Question de la journaliste :

« Vous allez être face à Angela Merkel. La France sera en position de faiblesse. Comment vous allez réussir à vous imposer ? »

Réponse d’Emmanuel Macron :

« D’abord je ne suis pas face à Berlin, je suis avec Berlin. Qu’on le veuille ou non. Parce que notre destin est là. Nous avons des différences. Nous aurons des désaccords. Mais je ne vais pas dire aujourd’hui aux Françaises et aux Français que je vais défendre leurs intérêts face à Berlin. Non. »

  1. fanfan Le 29 avril 2017 à 04h04
    Afficher/Masquer

    VIDEO. “Envoyé spécial”. Whirlpool : les oubliés de la campagne
    Comment rebondir dans cette région rongée par le chômage ?
    http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/plans-sociaux/video-envoye-special-whirlpool-les-oublies-de-la-campagne_2160506.html

    L’espoir fait avancer, comme dans le cas de l’âne qui espère manger la carotte qui pend au bout d’un fil, devant son nez.


    • fanfan Le 29 avril 2017 à 14h15
      Afficher/Masquer

      Whirlpool Corporation augmente son dividende trimestriel de 10%
      – BENTON HARBOUR, Michigan, le 17 avril 2017.
      Le conseil d’administration de Whirlpool Corporation a approuvé une augmentation de 10% du dividende trimestriel sur les actions de la société passant de 1,00 $ l’action à 1,10 $.
      – «Cette augmentation de dividende représente notre engagement continu à améliorer les rendements des actionnaires et notre confiance dans la solidité de notre entreprise », a déclaré Jeff M. Fettig, PDG de Whirlpool Corporation. « Nous restons concentrés sur la création de valeur à long terme et le retour de solides liquidités à nos actionnaires ».

      http://www.francoisruffin.fr/whirlpool-les-actionnaires-s-augmentent-de-10-pourcent


    • Bruno Le 30 avril 2017 à 08h50
      Afficher/Masquer

      Derrière les ouvriers polonais, des ouvriers ukrainiens.
      C’était donc pour ça l’Ukraine ?

      http://www.wat.tv/embedframe/118276chuPP3r13396218


  2. Nora Le 29 avril 2017 à 07h24
    Afficher/Masquer

    Pour comprendre les dysfonctionnements du terrain, il suffit parfois de lever la tête.

    La chronique de Nicole Ferroni :
    https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-nicole-ferroni/le-billet-de-nicole-ferroni-26-avril-2017


    • Alberto Le 29 avril 2017 à 13h25
      Afficher/Masquer

      Quel “dysfonctionnement”, Nora ? Nicole Ferroni annoncé à France Inter qu’elle allait voter, mais pas Le Pen, puis sur sa page Facebook : “En ce qui me concerne, bien que je rejette une grande partie du programme de M. Macron, quand je dis que je “voterai ce dimanche” je ne veux pas dire que je voterai blanc. Je ne voterai pas Mme Le Pen non plus. ” Nicole Ferroni va donc voter Macron.


      • Nora. Le 29 avril 2017 à 23h05
        Afficher/Masquer

        Merci pour l info.
        Chacun est libre de faire ce qu il veut. Un vote Macron me choque pas plus qu’un vote Lepen.


      • Philippe30 Le 30 avril 2017 à 09h36
        Afficher/Masquer

        Avec ça faudrait pas être con pour comprendre qu’elle vote Macron donc pourquoi pas le dire explicitement.

        Ce qui est intéressant c’est de voir que le vote Macron n’apporte pas un enthousiasme débordant sauf pour ceux qui veulent aller à la soupe.

        Le vote Lepen reste difficile a dire en public , Nicolas Dupont Aignan est actuellement bien placé pour le savoir mais je salue son courage politique et personnel.

        Maintenant entre les postures publiques et le vote dans l’isoloir , la différence et la prise de conscience face à la nécessité de changer notre approche vis à vis de l’Europe et de la monnaie unique peut conduire de nombreuses personnes à voter Lepen a juste raison.

        Philippe


  3. BA Le 29 avril 2017 à 07h46
    Afficher/Masquer

    Depuis que les élections existent en France, tous les candidats ont TOUJOURS dit aux Français qu’ils allaient défendre leurs intérêts.

    Or, pour la première fois dans l’histoire de France, un candidat aux élections (Macron) prononce cette phrase incroyable devant les caméras de télévision : « Mais je ne vais pas dire aujourd’hui aux Françaises et aux Français que je vais défendre leurs intérêts face à Berlin. »

    Jeudi 27 avril, sur TF1, Emmanuel Macron prononce ces phrases ahurissantes :

    Question de la journaliste :

    « Vous allez être face à Angela Merkel. La France sera en position de faiblesse. Comment vous allez réussir à vous imposer ? »

    Réponse d’Emmanuel Macron :

    « D’abord je ne suis pas face à Berlin, je suis avec Berlin. Qu’on le veuille ou non. Parce que notre destin est là. Nous avons des différences. Nous aurons des désaccords. Mais je ne vais pas dire aujourd’hui aux Françaises et aux Français que je vais défendre leurs intérêts face à Berlin. Non. »


    • Laurence Le 29 avril 2017 à 08h23
      Afficher/Masquer

      Ce qui m’effraye vraiment, c’est que ce genre de parole va plaire à un grand nombre de français qui pensent que nous n’avons pas d’alternatives viables à cette UE. Décidément, la sous-information, le non-débat sur les médias des questions comme l’euro, les traités européens, sont la vraie cause de ce chaos politique. Notre combat existentiel, aujourd’hui, c’est la réinformation des masses!


      • RGT Le 30 avril 2017 à 15h59
        Afficher/Masquer

        S’il n’y avait QUE les traités €uropéens…

        Nous avons eu droit à un détricotage patient de toutes les avancées liées à la bagarre de nos aînés contre les ploutocrates qui étaient bien malheureux jusque dans les années 70 avec, en Europe de l’ouest par exemple des partis communistes (souvent staliniens hélas) qui permettaient de maintenir un certain statut quo vis à vis des financiers.

        Et il y a eu la “Divine Intervention Mitterrandienne” qui a permi de “remettre de l’ordre” en laminant son “allié” de gauche et en créant le phénomène Le Pen.

        Le plus gros massacre a bien eu lieu à partir de 1983, et à l’époque l’€urope n’était qu’un simple “marché commun” sans AUCUNE prétention politique.

        Au final, on se rend bien compte que cette construction n’a été qu’une trahison des peuples par les “élites” qui ont bien compris que la soupe serait encore meilleure et plus abondante pour eux, sans se soucier du fait que ce serait les peuples qui payeraient l’addition.

        Comme d’habitude, donnez un peu de pouvoir à quelques types et ils créeront rapidement une caste qui n’aura qu’un seul objectif : Accroître son pouvoir pour “optimiser” son investissement.


    • calal Le 29 avril 2017 à 08h32
      Afficher/Masquer

      oui.j’ai vu la meme chose lors d’une interview de macron dans une cite de paris. le mec a dit “je ne fais pas de promesses ” et a reprime un sourire. mon interpretation de son sourire: “put… ils sont trop c…,avant pour se faire elire on devait leur promettre la lune,maintenant,on peut se faire elire sans plus rien leur promettre,trop de la balle”…
      quand aux fonks qui votent macron,j’attends de voir leur tronche quand il va dire ce qu’il faut faire pour repsecter les 3% de maastricht.on recolte ce que l’on seme.


      • Homère d'Allore Le 29 avril 2017 à 11h08
        Afficher/Masquer

        Ce ne sont plus les 3 % de Maastricht… c’est le TSCG, le Six Packs et le Two Packs.

        C’est bien pire.


    • Fritz Le 29 avril 2017 à 08h42
      Afficher/Masquer

      « D’abord je ne suis pas face à Berlin, je suis avec Berlin. […] je ne vais pas dire aujourd’hui aux Françaises et aux Français que je vais défendre leurs intérêts face à Berlin. Non. ­»

      Enfoncé, Pierre Laval !

      Ce qui n’empêche pas nos médias de pérorer :
      “Je souhaite la victoire de l’Allemagne, parce que sans elle, le populisme, demain, s’installerait partout.”


    • Fritz Le 29 avril 2017 à 09h26
      Afficher/Masquer

      Et cet homme qui annonce la collaboration la plus totale avec l’Allemagne a eu le culot de se montrer à Oradour ?

      Ah oui, autant pour moi, ce ne sont pas les gentils Allemands qui ont détruit et massacré le village limousin, mais les vilains Nazis comme Le Pen.

      Voilà où mène la dissociation jadis bien intentionnée, aujourd’hui bien-pensante entre Allemands et Nazis, comme si les Nazis étaient des apatrides ou des extra-terrestres.


      • patrick Le 29 avril 2017 à 14h09
        Afficher/Masquer

        Oradour ? c’était la dernière fois que l’Allemagne avait essayé d’unifier l’Europe 🙂
        Bon, ils ont changé de méthode mais pas d’objectif.


      • Raoul C, Le 29 avril 2017 à 19h20
        Afficher/Masquer

        Quelle caricature que cette visite et l’air compassé et guindé de Macron, il surjoue. C’est un gars mal conseillé, c’est pas possible. C’est ça l’avenir de la France, parler des exactions allemandes il y a plus de 70 ans. 70 ans ! Macron est un homme du passé, sélectif en outre.


      • emmanuel pas macron Le 30 avril 2017 à 23h34
        Afficher/Masquer

        je suis du Limousin et croyez moi, avec ce passage à Oradour sur Glane il va faire 80% au deuxième tour. Ah, sacrée coïncidence aussi quand j’ai découvert que la chaîne de télé BFM au service de MAcron est située rue d’Oradour sur Glane à Paris 15 ( derrière le parc des expo à portes de Versailles).


    • Patrique Le 29 avril 2017 à 09h46
      Afficher/Masquer

      Extrait du livre* de Macron :
      “l’Allemagne aujourd’hui est attentiste, bloquant nombre de projets européens en raison de sa défiance envers nous. NOUS L’AVONS TRAHIE DEUX FOIS.
      Du Pierre Laval dans le texte.
      *Révolution, édition XO, page 237.


    • Yamael Le 29 avril 2017 à 12h26
      Afficher/Masquer

      “je vais tous vous la mettre bien profond mais comme vous êtes débiles vous allez quand même voter pour moi”

      #traduisonsles


    • Lt Anderson Le 30 avril 2017 à 11h09
      Afficher/Masquer

      A la fin de la phrase :

      « D’abord je ne suis pas face à Berlin, je suis avec Berlin. Qu’on le veuille ou non. Parce que notre destin est là. Nous avons des différences. Nous aurons des désaccords. Mais je ne vais pas dire aujourd’hui aux Françaises et aux Français que je vais défendre leurs intérêts face à Berlin. Non. »

      Il y aurait : “… je leur dirai que je travaille pour leurs intérêts AVEC Berlin” après le “Non…”.


  4. nulnestpropheteensonpays Le 29 avril 2017 à 08h43
    Afficher/Masquer

    On entend sur les radios a la TV mais où sont passées les manifestation anti fn qu’il y avait en 2002 , mais ils ont pas vu les dernières manifs où les français manifestants se sont fait défoncer par nos danseuses des forces de l’ordre . on va on pas se faire défoncer pour assurer l’avenir du petit millionnaire .


  5. DUGUESCLIN Le 29 avril 2017 à 09h06
    Afficher/Masquer

    Si la démocratie est l’expression du peuple, il apparaît clairement que si cette expression est appelée “populisme”, cela montre la volonté des dirigeants de passer par-dessus le peuple. C’est le totalitarisme qui prend le nom de front républicain. Le totalitarisme n’est pas du côté qu’on veut nous faire croire.


    • fanfan Le 29 avril 2017 à 12h19
      Afficher/Masquer

      L’article 16 de la “déclaration des droits de l’homme et du citoyen” dispose que : “Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution”
      Le décret d’état d’urgence du 14 novembre 2015 et ses prolongations injustifiées fait peser un danger sérieux sur nos libertés démocratiques, individuelles, sociales et politiques et sur la démocratie.
      Le décret portant création de l’inspection générale de la justice signé par l’ancien Premier ministre Manuel Valls et Jean-Philippe Urvoas, le ministre de la Justice, le 5 décembre dernier – jour du départ de Manuel Valls de Matignon, met la Cour de Cassation sous l’autorité quasi directe du Gouvernement… ce qui constitue une violation FONDAMENTALE du principe de séparation des pouvoirs établi depuis des siècles en France.


      • fanfan Le 29 avril 2017 à 12h35
        Afficher/Masquer

        Ainsi, depuis le décret du 5 décembre 2016, le gouvernement ne serait plus légitime au regard de notre Déclaration des Droits de l’Homme.
        Questions : Sommes-nous en dictature depuis cette date ? La gendarmerie et la police française seraient-elles en état de “mercenariat” ?


        • LS Le 29 avril 2017 à 21h07
          Afficher/Masquer

          Dictature : mandat ELECTIF et spécifique, normalement non reconductible, d’un représentant du peuple qui regroupe tous les pouvoirs. Ceci est prévu en cas de crise existentielle de la communauté.
          Tyrannie : même chose mais avec une autodésignation du “représentant”.

          Une forme moderne et il est vrai un peu édulcorée de cette organisation est l’état d’urgence. Sauf que l’état d’urgence a été décidé seul par les représentants sans légitimation populaire. Notre situation s’apparente donc plus à une tyrannie qu’à une dictature.
          Je suis d’accord avec votre remarque : nous n’avons pas une constitution démocratique.


  6. Patrique Le 29 avril 2017 à 09h52
    Afficher/Masquer

    On n’est pas obligé de choisir entre deux extrêmes droites. Plus Macron sera mal élu (seulement 18% au 1er tour -et 16% pour Le Pen- contre 22% pour Hollande en 2012), plus facilement on pourra s’en débarrasser.
    Pour rappel, les marionnettistes de Macron :
    https://www.youtube.com/watch?v=Wn72T4dTFho


    • Pegaz Le 29 avril 2017 à 11h46
      Afficher/Masquer

      Enorme interview ! Les preuves accablantes ou la preuve par quatre.
      Dans mes réflexions sur les stratégies adoptées pour l’élection de cette année, il y a le fait que la finance avait déjà identifié le potentiel de Mélenchon. (Chapitre « le Danger » 06.50).

      Cela conforte mon hypothèse sur le double jeux du PS. La diversion Macron et l’officiel Hammon.
      Car comment croire au 6,36 % de Hamon et du PS et ce malgré sa déliquescence ! Les voix PS pour Macron (ex avec Vals) et Hammon le doux pour contrer Mélenchon.

      Cela aura encore plus de sens après les législatives, M. « Ni de gauche Ni de droite » avec un parti sans base au niveau des circonscriptions est d’autant contraint aux alliances. Normalement avec le groupe de gauche ! Mais face à un opportuniste et les dernières départementales aux profits du groupe de droite, je ne mise pas la chemise à Fillion… Alors là ce serait la cerise sur le pâté… un agent double..!


      • Pegaz Le 29 avril 2017 à 16h54
        Afficher/Masquer

        Face à ces procédés manipulatoires, campagne stratégique de la gauche et l’excessive position et impact des médias, il est d’autres aspects troublant relevés notamment par JLM et d’autres.
        – 500000 électeurs inscrit sur 2 listes électorales. – Procurations pour des électeurs radiés. – Mauvaise organisation des bureaux de vote à l’étranger entrainant possiblement un taux d’abstention plus élevé qu’à la normale (plus de 50%). – 16000 électeurs radiés, rien que pour Strasbourg. – Des enveloppes contenant déjà un bulletin (Macron ou Fillion à Paris) – Dans le 1er et 5 ème arrondissement de Lyon il y a 0 % de vote blanc (corrigé depuis)! –

        Comment s’y prendrait-on pour tricher ?
        https://www.youtube.com/watch?v=n9HMk_4ATgY&t=614s

        Est-ce anormalement excessif ou pas ? Cela demanderait une sérieuse investigation et du temps… une semaine ! Toutefois 3 pétitions appellent à un autre second tour (Libération)


    • fanfan Le 29 avril 2017 à 13h08
      Afficher/Masquer

      – Retranscription de l’entretien avec Nicolas Doisy, chief economist de Cheuvreux : http://www.fakirpresse.info/le-plan-de-bataille-des-marches-entretien-avec-le-stratege

      – Traduction de la note de neuf pages, en anglais, rédigée par le « premier broker indépendant en actions européennes » : http://www.fakirpresse.info/Le-plan-de-bataille-des-marches.html?var_mode=calcul

      Un peuple averti en vaut deux.


      • Elisabeth Le 29 avril 2017 à 15h21
        Afficher/Masquer

        Merci pour ces articles passionnants et très très instructifs….
        J’en deviendrais presque parano!


    • P. Peterovich Le 29 avril 2017 à 16h10
      Afficher/Masquer

      “Plus Macron sera mal élu (seulement 18% au 1er tour -et 16% pour Le Pen- contre 22% pour Hollande en 2012), plus facilement on pourra s’en débarrasser”.

      L’espoir fait vivre.

      En 2022, il se représentera face à Le Pen ou à un républicain…

      Et entretemps, il exercera le pouvoir, mal élu ou non.

      Hollande a gouverné avec 4 % d’opinions favorables.


      • step Le 01 mai 2017 à 12h04
        Afficher/Masquer

        c’est tout le problème de la Vème qui retire tout pouvoir à la population une fois les législatives passées. Défaut accentué par la synchronisation des 2 élections principales.


  7. Macarel Le 29 avril 2017 à 10h02
    Afficher/Masquer

    L’état du débat démocratique dans ce pays est consternant. Même de grands esprits ou des esprits généreux se fourvoient .
    Exemples:

    Pour Onfray l’antilibéral-libertaire, Mélenchon c’est Robespierre, c’est un coupeur de têtes.

    Pour Filoche de la gauche du P”S”, Marine Le Pen, c’est Hitler

    Qui est donc Macron ? Un acteur qui joue un Christ rédempteur, “relooké” à la sauce libérale ? Ou plutôt un nouvel avatar du Malin, qui se présente sous un visage charmeur et charismatique, pour mieux perdre ceux qui cèdent à ses manoeuvres tentatrices ?

    Autre exemple du degré zéro et lamentable du débat démocratique, dans cet entre deux tours : la vidéo où Charlotte Girard coordinatrice du mouvement des Insoumis est soumise aux injonctions (dont certaines sur un ton hystérique) de ses interlocuteurs de dire pour qui elle va voter le 7 mai, dans l’émission le “Grand Oral” de RMC.

    C’est à penser que certains membres du monde des médias, sont réellement possédés, à l’instar de ceux du roman de Dostoïevski .

    http://yetiblog.org/index.php?post/2409


    • Patrique Le 29 avril 2017 à 10h32
      Afficher/Masquer

      Les membres du monde médias sont effectivement possédés ; mais par les propriétaires des médias.


      • Mavarel Le 29 avril 2017 à 11h11
        Afficher/Masquer

        Ils sont possédés, dans tous les sens du terme !


      • patrick Le 29 avril 2017 à 13h34
        Afficher/Masquer

        ils ont les mêmes actionnaires que Macron : Drahi, Bergé ….
        avec un peu de chance , la France sera peut-être cotée en bourse ?


    • Eric83 Le 29 avril 2017 à 12h45
      Afficher/Masquer

      Merci Macarel pour le lien de la vidéo de RMC car je n’en avais entendu qu’une partie à la radio.
      Nous savons que depuis des mois, RMC et BFM servent la soupe de façon outrancière à EM.

      La crise de nerfs du pantin de service montre que les plus fervents soutiens de EM ne sont pas sereins du tout d’autant que cette émission date d’avant le ralliement de NDA à MLP.

      Concernant l’intervention de Mme Girard, ses propos sur le position de FI sur l’UE sont aussi consternants que mensongers. Elle parle de “désactivation” des traités européens si FI n’arrive pas à imposer aux 27 autres Etats des modifications de certains de ces traités ???

      Les traités de l’UE ne se “désactivent” pas notamment parce qu’ils sont votés à l’unanimité et parce que le Chef de l’Etat Français est e garant du respect des traités.
      Donc soit on fait partie de l’UE à 100% soit on en sort comme la GB.


      • Micmac Le 30 avril 2017 à 05h55
        Afficher/Masquer

        Bon, ça va, quoi, les délires juridiques : un traité ne s’applique que tant qu’on le respecte. Aucun traité ne saurait s’appliquer contre la volonté populaire, qui passe loin devant tout autre considération dans notre constitution, aussi imparfaite soit elle, et dans le droit international. Point. Si un gouvernement décide de ne plus appliquer un traité avec l’avale d’un vote populaire, rien, absolument rien, ni dans les faits, ni dans le droit international, ne peut s’y opposer. Sauf si l’Allemagne envahit la France, c’est la seule possibilité.

        Je croyais naïvement qu’après ce premier tour désastreux, les foudingue asselinien allaient mettre la pédale douce, mais non, ils sont toujours membre de la Secte.

        Merci pour les vidéos : on y voit une Charlotte Girard tout à fait à la hauteur… Ça augure bien de l’avenir. Il reste un peu d’espoir…


        • Igor Le 01 mai 2017 à 00h36
          Afficher/Masquer

          Exactement, c’est tout à fait vrai, comme le Le référendum sur le traité établissant une constitution pour l’Europe, c’etait contre la volonté populaire et ça ne s’est pas appliqué…


        • Eric83 Le 01 mai 2017 à 10h47
          Afficher/Masquer

          Je croyais que les insultes et/ou injures étaient interdites sur ce site.

          L’insoumission consiste à respecter les règles du jeu – les traités européens – que la France a signées et à utiliser ces mêmes règles du jeu – l’article 50 – pour en sortir. C’est simple, clair, précis, légal, légitime suite au référendum et c’est ce que fait la GB.

          Ce que vous prônez, Micmac, ce n’est pas l’insoumission, cela s’appelle l’anarchie, en niant l’Etat de Droit, en reniant la signature de l’Etat Français qui s’est engagé par son adhésion à l’UE au respect des traités auprès de ses 27 partenaires.

          Vous pouvez continuer de rêver mais maîtriser vos propos et instruisez vous.


          • Patrick-Louis Vincent Le 01 mai 2017 à 13h54
            Afficher/Masquer

            Les triatés stipulent que nul état ne peut en attaquer un autre sans l’accord de la communauté internationale, autrement dit, sans une résolution de L’ONU.
            Pourtant, les EU, le Royaume-Uni et la France se sont déjà assis sur ces traités pour faire la guerre à l’Irak, à la Libye, à la Syrie.
            M. MACRON a clairement déclaré qu’il ferait la guerre à Bachar El Assad, même sans accord de la communauté internationale.
            Alors, ne soyons pas naïf et regardons le vrai visage des dirigeants, par delà leurs promesses. Les traités ne sont que des promesses.
            Un peu comme les promesses de fidélité lorsque l’on se marie.


  8. izarn Le 29 avril 2017 à 10h30
    Afficher/Masquer

    L’analyse de Marine est correcte, de meme aussi en politique étrangère.
    Par contre Macron a tout faux, meme en économie!
    Il suffit de relire Maurice Allais pour s’en convaincre!
    https://www.les-crises.fr/le-testament-de-maurice-allais/
    Marine on l’a diabolisée par des arguments absurdes, meme dénoncés par Jospin!
    Les américains ne sont pas tombés dans le piège vis à vis de Trump. Quoique Trump soit moins fiable que Marine!
    Ferons nous la meme chose?
    Suivrons nous Dupont-Aignan et MF Garaud?


    • Yamael Le 29 avril 2017 à 12h31
      Afficher/Masquer

      de toute façon c’est cuit. lepen ne fait pas le poids (médiatiquement parlant) face à macron.

      il va tellement foutre le bordel pendant 5 ans qu’on regrettra “presque” flamby 1er, et lepen sera élu en 2022…


  9. qui cio Le 29 avril 2017 à 10h48
    Afficher/Masquer

    Il paraît que l’on apprend de ses propres erreurs … c’est avant l’élection qu’il fallait réfléchir. Osons espérer (snif) que l’on n’oubliera pas cette leçon dans cinq ans !


    • Gonzo Le 29 avril 2017 à 12h23
      Afficher/Masquer

      pourquoi si loin, dans 1 mois on vote au legislative.


      • Georges Le 29 avril 2017 à 22h43
        Afficher/Masquer

        Espérer en un sursaut lors des législatives est malheureusement illusoire. FI et FN totaliseront une centaine de députés sur 577, si tout va bien. Aux élus EM se joindront, suivant les besoins, ceux du PS et la majorité de ceux des LR (d’où découle la nécessité de maintenir l’impression d’une pluralité de choix dans l’esprit des électeurs le plus longtemps possible, et la réaction de l’équipe Macron aux offres de service désordonnées des élus des deux partis anciens). Après une victoire de Macron, sa majorité est assurée. Elle lui votera le droit de légiférer par ordonnances et l’essentiel sera décidé durant l’été sans débat parlementaire.


  10. Caracalla Le 29 avril 2017 à 10h59
    Afficher/Masquer

    En tout cas, pas de cygne noir en vue selon Nate Silver (le tôlier du fameux blog FiveThirtyEight), voilà qui devrait rassurer les comptempteurs de Mélenchon “je-ne-donne-pas-de-consigne” :

    https://fivethirtyeight.com/features/le-pen-is-in-a-much-deeper-hole-than-trump-ever-was/


  11. Duracuir Le 29 avril 2017 à 11h30
    Afficher/Masquer

    soumission à l’Allemagne ( “je ne vais pas à Berlin pour défendre les intérêts des Français) , grande union contre la Russie et les affreux gueux prolétariens. Et même le slogan “en marche”.
    Tout y est.
    Qui est donc le descendant des collabos aujourd’hui.
    Rafraichissement de mémoire:
    https://yonne3945.files.wordpress.com/2014/06/europe-en-marche-contre-le-bolchevisme.jpg


  12. RGT Le 29 avril 2017 à 11h34
    Afficher/Masquer

    Si les français…

    Dicton célèbre : “Avec des si…”

    Je dirais simplement que SI les français étaient simplement mieux informés, plus sceptiques vis à vis des “informations impartiales”, et surtout si on leur apprenait à réfléchir à leur VÉRITABLE INTÉRÊT ces situations ne se produiraient jamais.

    Au premier tour je suis allé “à la pêche” et je ne suis pas certain de me déplacer pour le second tour car ce serait apporter mon soutien à cette supercherie.

    Mais je cogite dur en ce moment et je sais que si je pose les pieds dans un isoloir après 36 ans d’absence ce ne sera certainement pas pour voter pour “l’Homme Providentiel” ni pour déposer une bulletin “blanc” (“j’aime autant l’un que l’autre”).

    J’ai assez mal vécu 2002 et je ne veux SURTOUT PAS qu’un sinistre individu bénéficie d’un “coup d’état” avec un score de dictateur de république bananière.


    • patrick Le 29 avril 2017 à 13h58
      Afficher/Masquer

      moi aussi , j’en ai marre de cette stratégie pourrie de notre chère classe politique , et là on a atteint un sommet.
      – on nous fabrique un candidat à partir du vide ( Macron n’est qu’un homme de paille )
      – et ensuite on nous dit :” au secours , il faut lutter contre le FN”

      bilan : on est coincé , plus le choix !!
      et bien non , j’ai bien envie de leur mettre une bombe sous les fesses ( au sens figuré, bien sur ).


      • Sébastien Le 29 avril 2017 à 16h38
        Afficher/Masquer

        Dans ce cas, pourquoi continuez-vous à suivre leurs consignes?


        • patrick Le 29 avril 2017 à 22h20
          Afficher/Masquer

          je pense que je ne vais pas suivre les consignes et voter FN , ça m’emm … mais il faut bien sortir de ce piège.


  13. Patrick-Louis Vincent Le 29 avril 2017 à 12h01
    Afficher/Masquer

    M. MELENCHON a dit que chacun savait ce qu’il avait à faire.
    Je suis bien d’accord et je sais ce que je dois faire pour faire barrage au candidat de la finance apatride.


    • Pegaz Le 29 avril 2017 à 19h43
      Afficher/Masquer

      Ils usent bien de stratégie, coup bas et manipulations, eux !
      Alors, faire barrage à EM et virer à 180° lors des législatives en est une.

      MLP élue, qu’elle est le risque ? Les législatives joueront leur rôle de garde fou, cela changera de celui de chasse gardée (comparer les résultats des présidentielles et des législatives sous la Vème, les vases communiquant pour les uns et les miettes pour les autres). Au pire, 5 ans d’une difficile gouvernance sous haute surveillance de l’Assemblée Nationale. Passé le délai exit.

      EM élu, c’est en marche dans une direction rejetée par plus de la majorité des français. Projets et forces seront consolidés voir bétonnés. 5 ans à les laisser agir risque de fortement réduire la marge de manœuvre à une alternative souhaitée et souhaitable.


  14. LOL Le 29 avril 2017 à 12h08
    Afficher/Masquer

    les collabos prennent les rennes du pouvoir avec Laval des français.

    Treve de plaisanterie si des gens comme JLM n’ont pas envie de prendre position pour Macron c’est qu’ils savent pertinamment le désastre sociale (et pas que) qu’il sera.

    Ce sera aussi un désastre en terme d’influence sur le monde : La France, soumise, n’aura plus aucune influence mondiale (pour le peu qu’il lui restait)

    Enfin Macron va vendre les dernières choses qui restent à la France.

    Bref, c’est la merde.

    Les francais, qui ne comprennent pas qui ils ont élu vont s’en rendre compte très vite.


  15. some Le 29 avril 2017 à 12h10
    Afficher/Masquer

    les vidéos bug complètement ici.

    Je peux y accéder en cliquant sur le lien des sources, mais c’est uniquement la vidéo macron.

    Quand même bête ça d’être le premier média de France et ne pas être fichu de fournir une intégration qui fonctionne avec tous les OS (oui je n’utilise ni mac ni microsoft).. A l’image de cette France à deux vitesses.


  16. Zevengeur Le 29 avril 2017 à 12h13
    Afficher/Masquer

    Macron, l’esprit de Munich pendant la campagne puis Vichy arrivé au pouvoir !


    • LPP Le 29 avril 2017 à 17h57
      Afficher/Masquer

      Vous ne croyez pas si bien dire : le mentor Paul Ricoeur de Macron était pétainiste :

      http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8514

      D’ailleurs quand les puissances d’argent sont derrière un candidat, c’est par là qu’il faut chercher le fascisme. La guerre est l’arme du capitalisme quand tout va mal , il ne faut jamais l’oublier…
      La seconde guerre mondiale a servi certains intérêts de grands groupes internationaux et qui l’ont déclenchée, relire Mme Lacroix-Ritz.


  17. Gonzo Le 29 avril 2017 à 12h32
    Afficher/Masquer

    classement RSF – France 39eme +6 places

    étonnant, la cause de la 45eme place en 2016 étant toujours présente.
    pour mémoire

    La France, 45e du classement, a perdu 7 places par rapport à 2015 à cause d'”une poignée d’hommes d’affaires ayant des intérêts extérieurs au champ des médias finissent par posséder la grande majorité des médias privés à vocation nationale”

    source RSF


  18. fanfan Le 29 avril 2017 à 13h47
    Afficher/Masquer

    Le site de Michel Collon refonctionne.
    “Aujourd’hui, il est l’heure pour ces gens là de passer à la phase opérationnelle. Ce qui se prépare en France à l’occasion de ces élections présidentielles peut être qualifié de coup d’État, tant les séquences collent exactement à la définition qu’en font des spécialistes.
    http://www.investigaction.net/28960/

    Michel Collon & Alex Anfruns – France, bilan du 1er tour : place à la bataille des idées !
    « Quand le peuple français découvrira combien il a été manipulé, comment on a utilisé ses impôts pour commettre des crimes contre l’humanité, cette colère s’ajoutera à celle qui existe et renforcera le combat du troisième tour social.
    https://www.facebook.com/InvestigAction/posts/10154884878847935:0


  19. jerom Le 29 avril 2017 à 13h48
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    je remets le lien déjà proposé par Fanfan. Envoyé spécial exceptionnel !! Tout y est.
    . Merci Lucet et son équipe. Rufin aussi.
    Une seule réponse : l’abstention.
    car NOUS ne sommes plus représentés.

    http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/plans-sociaux/video-envoye-special-whirlpool-les-oublies-de-la-campagne_2160506.html


  20. fanfan Le 29 avril 2017 à 13h59
    Afficher/Masquer

    Tentative de synthèse “L’arnaque Emmanuel Macron de A à Z”
    https://anticons.wordpress.com/2017/02/27/larnaque-emmanuel-macron-de-a-a-z/


    • Fritz Le 29 avril 2017 à 14h09
      Afficher/Masquer

      Merci, fanfan. Une étude à diffuser sans modération, avant le 7 mai.


  21. Learch Le 29 avril 2017 à 14h25
    Afficher/Masquer

    Mais jusqu’où s’arrêteront-ils ?

    Dans une pure logique venue d’ailleurs,
    les bus de Macron prennent son parti 🙂

    Contenu d’un mail reçu tout à l’heure…
    https://i58.servimg.com/u/f58/12/32/32/33/captur11.jpg


    • Caracalla Le 29 avril 2017 à 14h39
      Afficher/Masquer

      @Learch

      Tout se tient :

      “En mai 2015, dans la perspective de la libéralisation du marché des cars longue-distance prévue par la Loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques (dite Loi Macron), FlixBus a lancé la société filiale « FlixBus France » à Paris. Après l’adoption de la loi Macron le 6 août 2015, FlixBus a lancé sa première ligne nationale entre Paris, Reims et Metz. À présent, 26 villes françaises sont connectées au réseau, permettant des lignes intérieures quotidiennes dans l’Hexagone et vers l’Europe.” (fiche FlixBus Wikipedia)


      • Learch Le 29 avril 2017 à 14h54
        Afficher/Masquer

        Oui c’est bien ça, “les bus de Macron” 🙂


  22. wuwei Le 29 avril 2017 à 16h16
    Afficher/Masquer
  23. wuwei Le 29 avril 2017 à 16h22
    Afficher/Masquer
    • Suzanne Le 30 avril 2017 à 22h19
      Afficher/Masquer

      Excellent, merci infiniment pour ces liens, à regarder d’urgence !! Et voici le lien pour l’émission en entier, surtout à écouter jusqu’au bout :

      https://www.youtube.com/watch?v=TZkejys9Iz8

      A la fin, effectivement, Todd arrive à mettre des mots adéquats sur ce que je ressentais depuis dimanche dernier mais n’arrivais pas à définir : cette exigence autoritaire de soumission de la part des medias et des élites, envers la France d’en bas. Maintenant, vous vous soumettez, vous faites ce qu’on vous dit, un point c’est tout.


  24. Dahool Le 29 avril 2017 à 19h23
    Afficher/Masquer

    Bonsoir

    Franchement !!!!!!!?

    J’espère que les gens qui suivent ce site (perso 4 ans) et surtout les commentaires afférents qui sont TOUT LE TEMPS de grande qualité, vous n’allez quand même pas voter Oui Oui par peur de revivre les heures les plus sombres de notre histoire ?
    Vous n’allez pas tomber dans ce piège idiot ?
    Vous croyez que de nos jours, nous pourrions laisser passer ça ?

    L’électeur dit de “gauche” qui demain votera Oui Oui champion, excusez moi de le dire mais il ne pompe rien à rien et c’est un mouton, qui saute avec les autres. Un Hanouniste !

    Lecteurs, je ne crois pas que vous soyez de ce bois, expliquez aux naïfs, s’il n’est pas trop tard.

    Je préfère prendre le risque d’un ÉVENTUEL 4ème reich plutôt que d’être SÛR de l’avoir encore dans le derch.

    Vous me comprenez ?


    • Fritz Le 29 avril 2017 à 19h37
      Afficher/Masquer

      Nous vous comprenons, Dahool. Quelles que soient nos intentions de vote dans huit jours. Quant au IVe Reich, il n’est pas ÉVENTUEL, mais RÉEL, et il nous pourrit déjà la vie : c’est l’Union européenne.
      Alors, s’il faut prendre un risque pour sortir de ce Reich, pourquoi pas ?


  25. Josephine Le 30 avril 2017 à 09h17
    Afficher/Masquer

    Un peu partout sur les réseaux les fans de Macron se lâchent sous couvert d’appel au front républicain. Ici, les fans de Le Pen se lâchent sous couvert d’appel à faire barrage à Macron.
    Une élection caricaturale dans un monde caricatural. J’ai l’impression de revivre ” je suis Charlie”. Une hystérie généralisée.


  26. Kaki Le 30 avril 2017 à 11h07
    Afficher/Masquer

    Je pense que même si les faiseurs de rois que sont attali cohn bendit et bhl anticipent une victoire de makrout, ils savent aussi pertinemment que le prochain coup de la sorte ne sera pas jouable, alors quand je vois tant d énergie dépensée pour faire élire makrout, je me dis que les initiés savent très bien que c est leur dernier coup d une parce que les gens ont compris et deuzio parce qu il vont mettre la turbine en marche pour faire passer la France de statut de puissance à celui de prestataire.


  27. Kaki Le 30 avril 2017 à 11h12
    Afficher/Masquer

    Ce que je vais dire est un peu caricatural mais les États Unis ont colonisés nos esprits, je pense la bataille perdu d avance ( les moutons ont le syndrome de Stockholm). Regardez du côté maghrébin, ils sont déjà à l œuvre avec les recommandations du FMI donc ” on peut imaginer un gouvernement mondial ….” dixit attali


Charte de modérations des commentaires