Les Crises Les Crises
4.avril.20164.4.2016 // Les Crises

Panama Papers : le plus gros scandale d’évasion fiscale de l’histoire [Edité]

Merci 27
J'envoie

On retrouve ici l’illustration d’un propos que j’ai déjà tenu : on luttera contre la fraude fiscale non pas tant par des réformes, mais par la disparition de la confiance des fraudeurs à cause de ce genre de trahisons, rendues possibles par l’informatique.

Je milite donc pour une mesure à l’américaine : amnistie, asile et rémunération de 50 % des sommes récupérées par le fisc pour les dénonciateurs étrangers de Français fraudeurs, valable en particulier si le dénonciateur commet des actes illégaux dans son pays pour ce faire, vu que c’est le but. Ainsi, impossible pour un fraudeur d’avoir confiance envers un banquier, son assistant, son avocat, sa secrétaire, ses informaticiens, les hackers attaquant la banque, etc. Plus de confiance, plus de fraude.

Source : L’Obs, 03/04/2016

C’est le plus gros scandale d’évasion fiscale de l’histoire : que sont les Panama Papers ?

Des décennies de montages financiers opaques refont surface : “Le Monde” et 106 journaux internationaux publient tout au long de la semaine le fruit de neuf mois d’enquête sur les fuites d’un cabinet panaméen.

“La plus grande fuite de données de l’histoire du journalisme” : le quotidien “Le Monde”, qui révèle le scandale ce dimanche 3 avril en même temps que 106 autres médias du monde entier, n’est guère connu pour galvauder ses effets d’annonce. Responsables politiques de tous les continents, milliardaires en vue, pontes du football mondial ou anonymes, ils sont des milliers à être mouillés : l’affaire des Panama Papers est un violent coup de pied dans la fourmilière de l’évasion fiscale.

# Une ampleur de données jamais vue

Les chiffres suffisent presque à caractériser l’importance de cette fuite. Les “Panama Papers”, ce sont près de 11,5 millions de documents, piratés dans les archives d’un “champion du monde” de la création de sociétés offshore : le cabinet panaméen Mossack Fonseca.

Le tableau esquissé à travers ces fichiers, qui remontent à la création du cabinet en 1977, est à peine croyable : plus de214.000 entités “offshore” créées ou administrées par cette seule société sur 38 ans, dans 21 paradis fiscaux différents et pour des clients de plus de 200 pays. Et ces clients ne sont pas n’importe qui : 12 chefs d’Etat dont 6 en activité, 128 responsables politiques et hauts fonctionnaires de premier plan du monde entier, et 29 membres du classement Forbes des 500 personnes les plus riches de la planète.

Au total, plus de 2,6 téraoctets (2.600 Go) de données ont été sortis des placards de Mossack Fonseca, et épluchés par 370 journalistes de 107 médias du monde entier, qui ont travaillé pendant 9 mois pour en tirer des informations et les mettre en forme. Ils révèlent les bénéficiaires se trouvant derrière plus de 214 000 sociétés offshore situées dans 21 paradis fiscaux.

# D’où viennent les informations ?

Comme dans les affaires WikiLeaks ou UBS Leaks, ces révélations proviennent de l’initiative individuelle d’un lanceur d’alerte. Tout commence début 2015, lorsque des journalistes du quotidien allemand “Süddeutsche Zeitung” commencent à enquêter sur le rôle de Mossack Fonseca dans la fraude fiscale présumée de la Commerzbank, deuxième banque d’Allemagne.

C’est alors qu’ils entrent en contact avec cette source anonyme, dont la collaboration va dépasser toutes leurs espérances : grâce à un accès pirate au serveur de messagerie électronique du cabinet panaméen, l’individu commence à leur transmettre cette “mine d’or” au compte-goutte.

Face à cette masse de données dont l’authenticité ne fait plus de doute, la rédaction du quotidien munichois décide d’appeler à l’aide de l’ICIJ, le Consortium international du journalisme d’investigation, basé à Washington. “Le Monde” participe à ce gigantesque travail commun, aux côtés de médias indiens, suisses, russes, américains, brésiliens ou japonais.

# Quelles personnalités y figurent ?

Les révélations paraîtront en feuilleton tout au long de la semaine. Néanmoins, on sait d’ores et déjà que le président russe Vladimir Poutine, par le biais de son entourage, la famille al-Assad en Syrie ainsi que le Premier ministre islandais Sigmundur David Gunnlaugsson, font partie des chefs d’Etat éclaboussés par le scandale.

Oh, ils sont forts : “l’entourage” de Poutine et Assad en premier – c’est un métier “journaliste” !

Le quotidien “Le Soir” cite également le Premier ministre du Pakistan Nawaz Sharif, le roi Salman d’Arabie saoudite, les enfants du président d’Azerbaïdjan, le président argentin Mauricio Macri, le président ukrainien Petro Porochenko, l’ancien Premier ministre irakien Ayad Allawi ou son homologue ukrainien Pavlo Lazarenko. Le sommet de l’Etat brésilien serait également concerné.

Ceux-là m’intéressent déjà bien plus…

Le monde du football n’est pas en reste. Des sociétés offshore créées par les Français Michel Platini (ex-président de l’UEFA) et Jérôme Valcke, récemment suspendus de la Fifa, figurent dans les fichiers. Le footballeur argentin Lionel Messi est également cité pour l’affaire portant sur ses droits à l’image.

Des révélations spécifiques sur la France, mais aussi sur le milieu bancaire mondial, le continent africain et la Chine, suivront au fil de la semaine.

# Qu’apprend-on sur les techniques d’évasion fiscale ?

Le Panama est considéré internationalement comme une plaque tournante du blanchiment d’argent, et le cabinet Mossack Fonseca, implanté dans le petit pays d’Amérique centrale, s’est spécialisé dans la création de sociétés-écrans dans les paradis fiscaux qui permettent à leurs propriétaires de dissimuler leur identité grâce à des prête-noms. Toutes ces sociétés ne sont pas illégales : chez Mossack Fonseca, comme le résume “Le Monde”, “l’argent propre côtoie l’argent sale, et l’argent gris, celui de la fraude fiscale, côtoie l’argent noir – celui de la corruption et du crime organisé”.

Ce brassage indifférencié et cynique explique qu’on retrouve aussi bien grandes fortunes, stars du football, chefs d’Etat corrompus et réseaux criminels parmi les clients de la compagnie. Tous n’ont pas le même niveau de dissimulation : les clients qui veulent se rendre complètement indétectables s’abritent derrière trois ou quatre sociétés imbriquées les unes dans les autres, créées si possible dans des paradis fiscaux différents.

Et les courriels des employés de Mossack Fonseca, consultés par “Le Monde”, confirment que “les artisans de l’offshore parviennent toujours à conserver un coup d’avance sur les tentatives de régulation mondiale”, écrit le quotidien. La multiplication des intermédiaires fournit un argument tout trouvé au cabinet, qui, mis en accusation, renvoie la responsabilité vers les quelque 14.000 opérateurs (banques mondiales, fiduciaires, gestionnaires de fortune) qui mettent ses clients en relation.

Dans un récent entretien accordé à la télévision panaméenne, le cofondateur du cabinet, Ramon Fonseca, comparait son entreprise à une “usine de voitures”. Un constructeur automobile doit-il répondre des forfaits commis par les criminels qui roulent dans ses voitures ?

Sauf que la comparaison a ses limites. Dans l’écrasante majorité des pays du monde, Mossack Fonseca a l’obligation de se renseigner sur les ayant-droit des sociétés qu’elle administre. Et à la lecture de ses correspondances internes, on s’aperçoit que “l’usine” connaît le plus souvent parfaitement l’identité des personnes à qui elle vend ses produits clés en main…

T.V.

Source : L’Obs, 03/04/2016


Tiens, on n’apprend presque rien sur les Français…

Pourtant pour les Belges, leurs médias indiquent : “732 Belges exposés

En proportion, il devrait donc y avoir 2 ou 3 Français hein…

EDIT : réponse ici pour la France (mais c’est peut-être partiel ?) : 285 entreprises, 77 clients, 105 bénéficiaires, 757 actionnaires

france-panama

Le site des Panama Papers est ici

panama

On a quand même ça :

cahuzac

Mais c’est donc à suivre… On va rire…


EDIT : ah pardon, on rit déjà :

legion-fraudeur-1

On lui retire quand ?

legion-fraudeur-2

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

natoistan // 04.04.2016 à 01h58

A noter que c’était annoncé par Moscou comme une opération de psy op, il y a dix jours. Voyez plutôt qui est ‘derrière’: Open Europe (Soros)et.. USAID(congrès US). Tiens comme c’est bizarre pas de fraudeurs à Wall Street ou à la City….(ne pas rire).
A noter que Moscou annonce une autre psy op dés jeudi ou vendredi des mêmes dans le but de retirer la Coupe du Monde de foot en 2018 à la Russie. A suivre.
Ils ne savent plus quoi inventer… car les élections législatives approchent en Russie(sept) donc d’ici la il faut s’attendre à tout du clan Soros et consorts.

And then, at the bottom of the Panama Papers disclosure site we again find Open Society which, as everyone knows, is another name for George Soros.
Dans le bas de l’article les logos USAID et Open Europe.
http://www.zerohedge.com/news/2016-04-03/unprecedented-leak-exposes-criminal-financial-dealings-some-worlds-wealthiest-people

124 réactions et commentaires

  • natoistan // 04.04.2016 à 01h58

    A noter que c’était annoncé par Moscou comme une opération de psy op, il y a dix jours. Voyez plutôt qui est ‘derrière’: Open Europe (Soros)et.. USAID(congrès US). Tiens comme c’est bizarre pas de fraudeurs à Wall Street ou à la City….(ne pas rire).
    A noter que Moscou annonce une autre psy op dés jeudi ou vendredi des mêmes dans le but de retirer la Coupe du Monde de foot en 2018 à la Russie. A suivre.
    Ils ne savent plus quoi inventer… car les élections législatives approchent en Russie(sept) donc d’ici la il faut s’attendre à tout du clan Soros et consorts.

    And then, at the bottom of the Panama Papers disclosure site we again find Open Society which, as everyone knows, is another name for George Soros.
    Dans le bas de l’article les logos USAID et Open Europe.
    http://www.zerohedge.com/news/2016-04-03/unprecedented-leak-exposes-criminal-financial-dealings-some-worlds-wealthiest-people

      +209

    Alerter
    • Abemus // 04.04.2016 à 02h58

      Il semble en effet interessant d’aller regarder d’un peu plus près à qui appartient cette main dont le doigt nous montre la lune…

      Sur les solutions, le plus efficace à cours terme est, me semble-t-il, de soutenir sans attendre le mouvement #Nuitdebout ainsi que les initiatives prisent notamment par Lordon. Son appel pour une autre constitution…

        +55

      Alerter
      • dom // 04.04.2016 à 22h06

        oui et pas un seul nom d’un “gentil” Américain sur cette liste … C’est vrai que la corruption c’est que les “méchants” …

          +5

        Alerter
        • Lysbeth Lévy // 04.04.2016 à 22h28

          Oui une opération de communication anti-russe, anti-Brésil et les “méchants” avec en prime pour nous faire rire sans doute Mr Jackie Chan qui devrait être “honteux” d’être sur la liste. Mais Poutine bien entendu est dans la liste, je crois savoir qu’il possède trois chiens de race très rare.!!.

          .A part ça la prochaine fois, les américains (Soros et cies) devront quand même cibler les Usa comme plus gros paradis fiscal : http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-01-27/the-world-s-favorite-new-tax-haven-is-the-united-states

          Tout comme pour wikileaks je me pose des questions sur ces soit disant “sensationnelles révélations” que l’on connait pourtant très bien les noms circulant souvent, sauf Soros et “ces amis” engagés dans cette mascarade qui me fait penser à “Panama Pampers” la marque américaine qui laisse passer les fuites à géométrie variable !..

            +9

          Alerter
        • Lt Anderson // 05.04.2016 à 11h11

          Aux US la corruption est encadrée, régulée, règlementée, législativement parlant.
          Donc, certains (des gens “avisés” et ouverts qu’on ne pourrait qualifier de “complotistes”) de me répondre : ce n’est de fait pas illégal au US (la corruption).

          Mais quid de la question morale?… Quoi?… J’ai dit un gros mot?

            +9

          Alerter
    • Pepin Lecourt // 04.04.2016 à 09h03

      C’est formidable, apparaît en premier ” l’entourage de Poutine” mais effectivement pas un Américain !

      Et puis cela tombe vachement bien au moment ou l’opinion occidentale se trouvait contrainte d’approuver l’action Russe en Syrie !

      Pas de doute le hasard fait parfois bien les choses !

        +112

      Alerter
      • bm607 // 04.04.2016 à 14h21

        “…avec les « Panama papers », ce qui est curieux c’est de voir qu’il n’y a pas un seul nord américain puissant dans la liste donnée par les journaux. Ouf ! D’ailleurs la liste des États mentionnés est tout à fait politiquement correcte. On voit bien qu’il n’y a pas de voyous dans certains pays. Est-ce crédible? La presse libre est-elle si indépendante ?
        Après Snowden et Assange, c’est la troisième fois que nous avons le plaisir d’avoir des listes expurgées par les journaux…”

        JL Mélenchon, sur sa page FaceBook

        “Panama Papers: mais où sont les Américains?”
        sur RT https://fr.sputniknews.com/international/201604041023923970-panama-fuite-etats-unis/
        (noter l’absence des u$A dans la liste sur la page)

        Beaucoup s’interrogent (pas les moutons qui gobent tout et tel qu’on leur dit de gober, ni les médias aux ordres, bien sûr) après quelques instants de réflexion et une fois la surprise passée.

          +28

        Alerter
        • IwaZarU // 05.04.2016 à 16h36

          Pas besoin pour les us de passer par Panama, certains états bénéficient des mêmes avantages voir plus. (Delaware, Nevada, Wyoming) donc bon…

            +4

          Alerter
      • Vladimir K // 05.04.2016 à 15h14

        Il est intéressant de noter que le premier ministre Islandais, celui la même qui a stoppé net l’adhésion de l’Islande à l’UE est arrosé par le biais de sa femme (il se défend, disant que tous les revenus de sa femme étaient déclarés – ce qui je suppose est prouvable)

        Un autre hasard sans doute

          +5

        Alerter
    • Tonnelle // 04.04.2016 à 11h29

      Pour être précis, ce n’est pas en bas de la page Panama Papers qu’apparaissent ces grands neutres bienfaiteurs que sont Sorros et le Congrès Américain. C’est sur celui de OCCRP:
      https://www.occrp.org/en/panamapapers/overview/under-scrutiny/

      Mais il est co-responsable avec le machin journalistique CJI je ne sais plus quoi.
      C’est marrant, le Monde et ses copains mettent en avant l’association des vaillants défenseurs de la freedom mais ne parlent pas d’OCCRP….. Oubli?

      Question à deux balles:
      les mecs du Monde sont-ils des zozos manipulés?

        +31

      Alerter
      • visiteur // 04.04.2016 à 13h44

        Unaoil pourrait etre qualifie du plus grand scandale de corruption de l’histoire — mais seuls quelques medias australiens et le Huffington Post en parlent.

        Le Monde ? La Frankfuter Allgemeine Zeitung ? Le Corriere della Sera ? La Neue Zuercher Zeitung ? El Pais ?

        Et ce OCCRP — qui se pretend “Organized Crime and Corruption Reporting Page” ?

        Pas un mot depuis en tout cas une semaine que les revelations ont ete publiees et que les polices des USA, GB, Australie et autres pays lancent des raids pour en savoir plus.

        Alors, Panama Papers, meme si c’est une action interessee, c’est bon a prendre et cela peut discrediter un peu plus les paradis fiscaux.

        Mais le silence de plomb concernant Unaoil revele autre chose : tant qu’il s’agit de denoncer des individus (surtout des chefs d’Etat honnis a priori, ou des footballeurs pourris), ca va; denoncer des entreprises qui mettent en place une corruption globale systemique — pas question, le monde des grandes firmes (personnes dites “morales”) est tabou.

          +20

        Alerter
    • Alexc // 04.04.2016 à 16h12

      Ou alors d’offrir la nationalité, les pays n’extradent en général pas leur citoyens

        +3

      Alerter
    • Tutu // 04.04.2016 à 19h53

      L’économie clandestine ou mafieuse est estimée à 20 pour cent du PIB de l’économie mondiale (78 000 milliards de dollars), soit 15 600 milliards de dollars. Si vous la supprimez, le monde s’effondre…
      On est loin du compte, il s’agit bien évidemment d’une opération ciblée, ce qui ne veut pas dire que les “fuites” soient fausses.

      http://democratisme.over-blog.com/

        +2

      Alerter
    • jm // 06.04.2016 à 13h07

      Le monde.fr a publié une sorte de réponse à ces questions ici : http://www.lemonde.fr/evasion-fiscale/article/2016/04/05/ces-intox-qui-veulent-repondre-aux-panama-papers_4896178_4862750.html

      Sur la participation de Soros la réponse est toutefois bien vaseuse… et nulle trace de l’USAID.

        +1

      Alerter
    • Aymeric // 07.04.2016 à 11h15

      Articles très intéressants sur les Panama papers pour compléter et éviter de se faire avoir::

      http://goo.gl/Ye31gp
      http://goo.gl/pvM0Qr
      http://goo.gl/WNghX5

        +1

      Alerter
    • Marine // 08.04.2016 à 05h29

      Voici pourquoi dans la majorite des cas :

      «Les Américains peuvent créer des sociétés écrans au Wyoming, au Delaware ou au Nevada. Ils n’ont pas besoin d’aller au Panama pour créer une société écran et l’utiliser pour (cacher) des activités illicites.»

        +0

      Alerter
  • natoistan // 04.04.2016 à 02h06

    En fait comme ‘pseudo journalisme d’investigation’ on a la CIA ou la NSA ou les deux qui ont juste donné des listes aux journos….des listes soigneusement épurées.
    Comme par hasard l’Islande,le seul pays qui a mis des banquiers en prison est visée.
    Pour Poroschenko c’est un peu son arrêt de mort envoyé par ses (ex)maitres…quand ils n’ont plus besoin de leurs idiots utiles,opération kleenex(voir Sadam etc).
    Quelques footeux,le père de Cameron pour faire un peu ‘crédible’…mais dite vous bien que les gros poissons ne s’y trouvent pas.
    C’est comme pour les attentats on a la ‘presse’ qui nous fait 2547 articles sur les lampistes mais silence total sur les commanditaires REELS,la justement il y a de quoi faire de la vraie investigation à l’ancienne..trop dangereux sans doute?

    http://www.zerohedge.com/news/2016-04-03/mossack-fonseca-nazi-cia-and-nevada-connections-and-why-its-now-rothschilds-turn

      +121

    Alerter
  • Le singe nu // 04.04.2016 à 02h10

    Style en France Cahuzac et Platini seuls en cause ? Personne aux EUA ??? Lol

    Il suffit de voir la présentation de l’ICIJ, ça cible assez clairement le moyen-orient et Poutine, le reste semble là avec des infos de troisième zone pour étoffer et crédibiliser mondialement le “leak”.

    L’a priori de mon côté est carrément à la manip’ relativement bien organisée, histoire de faire pression sur “certains états”. On peut imaginer les dernières tractations avec Poutine bien en lien par exemple…

    https://francais.rt.com/international/17959-poutine-taquine-kerry-valise-

      +32

    Alerter
  • wesson // 04.04.2016 à 02h12

    Les Panamas Papers, 2.6 Téra-octets de PDF (je ne sait même pas combien de personnes il faut pour traiter une telle masse de documents, mais ça se chiffre en milliers), et dans les personnes mises en cause pratiquement que des “ennemis de l’Ouest”, genre Assad, Poutine, … et pas une seule personne importante chez les “amis”, en particulier pas un seul Américain. Cette seule absence dans un volume aussi massif de données me parait déjà fortement suspecte.

    Et puis ensuite il y a la forme: La “source” a très bien choisi à qui donner ses informations: Ne pas les refiler à Wikileaks qui les auraient publiés aussi sec en permettant d’y effectuer des recherches, mais à un “consortium de journalistes”, qui est directement financé entre autres par l’open society de Georges Soros, et l’USAID qui est un faux nez de la CIA. Au final, de belles infographies partout dans le monde dans les MSM qui participent à l’opération, mais pas un seul document consultable par le public.

    Franchement, ce truc là respire l’opération de com pilotée par Soros qui a énormément investi contre la Russie et sur l’Ukraine, et qui est en train de perdre sa mise.

    et à moins d’avoir un accès direct et public aux documents, je n’y crois pas une seconde.

    d’ailleurs le coup n’était vraisemblablement pas une surprise pour le Kremlin

    https://www.rt.com/politics/337450-putins-spokesman-warns-of-fresh/

      +100

    Alerter
    • wesson // 04.04.2016 à 04h04

      “pas un seul document consultable par le public.”

      J’ai parlé trop vite. 149 documents ont été publiés :

      https://www.documentcloud.org/public/search/Source:%20“Internal%20documents%20from%20Mossack%20Fonseca%20%28Panama%20Papers%29″/p1

      Wikileaks aussi propose un “sondage” pour savoir si ils doivent publier ou pas l’intégralité des documents.

      https://twitter.com/wikileaks/status/716772373408718849

      Bref, on va attendre tout ça pour se faire une idée.

        +20

      Alerter
    • Renaud 2 // 04.04.2016 à 14h29

      Oui il faut toujours garder en tête certaines règles de base concernant l’information : se méfier des médias mainstream, regarder les sources et se demander à qui profite le crime. Mettre en tête de gondole Poutine et Assad c’est quand même grand, caractéristique du caractère subtil de la propagande atlantiste. Par la même occasion, cela évitera de parler du scandale d’UNAOIL, qui touche les multinationales. Bref, toujours la même manière de procéder, quand tous les journaux ne parlent que d’une chose, c’est qu’il y a de la manipulation d’opinion dans l’air. Mieux vaut s’abstraire du bruit médiatique, et attendre un peu avant de chercher des infos sérieuses.

        +22

      Alerter
  • wesson // 04.04.2016 à 02h17

    Au passage, ce n’est même pas Poutine ou Assad qui sont directement mis en cause, mais “l’ami d’enfance et les copains de Poutine”, ou “Le cousin de Assad”.

    Un peu comme si nous avions jugés la probité de M. Fabius à l’aune de celle de son fils Thomas.

      +130

    Alerter
  • Spectre // 04.04.2016 à 02h37

    Amusante page d’accueil du site : http://img15.hostingpics.net/pics/273296Poutine.jpg D’emblée une disqualification par proximité ; le chapeau de l’article nie d’ailleurs aussitôt le titre puisqu’il n’est aucunement question d’une relation directe, mais bon, les types savent que le nom honni fera vendre…

    Sinon, que dire… Nouvelle illustration du fait que la corruption de ce système est endémique, structurelle, intrinsèque.

    Quelles solutions ? demande innocemment le sous-titre dans l’article du Monde. Pourquoi pas, par exemple, contraindre les multinationales à plus de transparence ? Caramba, raté : la droiche fauxcialiste avait délibérément fait revoter une mesure de transparence (http://www.liberation.fr/planete/2015/12/16/evasion-fiscale-le-couac-du-gouvernement_1421174 — notez les méthodes mafieuses du parrain Eckert…). Argument invoqué ? La compétitivité des entreprises, bien sûr !

    Augmenter les moyens humains peut-être ? Pour les effectifs des services concernés, Hollande avait royalement concédé en 2013 une augmentation de… 1%. Or 30 000 postes avaient été supprimés depuis 2002. Ce n’est pourtant pas une question de budget puisque ces gens rapporteraient bien plus que ce qu’ils coûteraient ! Conclusion : il n’y a tout simplement aucune volonté politique sérieuse de lutter contre la désertion fiscale.

      +62

    Alerter
  • bluerider // 04.04.2016 à 02h44

    ne négligez pas non plus le premier ministre islandais, ce petit état qui a fait plier ses banques, ne veut pas de l’UE, et montre au monde qu’on s’en sort si on ne cède pas aux banques…. là pour moi, après Poutine et Assad, c’est la cerise sur le gâteau de la NSA ou d’officines de manipulation de l’opinion… manipulation amplifiée bien sûr par des feuilles de chou comme L’OBS où le neoconservatisme et l’Atlantisme inondent les cerveaux depuis 15 ans maintenant. Au moins. Mais je suis d’accord avec M. Berruyer…. on va bien rigoler, à défaut de nous enrichir matériellement.

      +96

    Alerter
    • Le Courtois // 05.04.2016 à 00h22

      Pour ce qui est de l’Islande la mayonnaise a pris. Des milliers d’Islandais dans les rues, c’est la réaction qui revient en utilisant les révolutionnaires eux-même… Très subtil…

        +7

      Alerter
  • EchoGMT7 // 04.04.2016 à 03h17

    Nous allons devoir trier entre les vrais fraudeurs totalement libres de se dissimuler et d’autres qui ont utilisé l’usine à gaz pour contourner certaines sanctions économiques dont nous connaissons les motivations politiques.

    Autrement dit, bien faire la différence entre profit personnel et familial ou mise en œuvre de mesures de rétorsion.

    On ne pourra pas tout mettre dans le même panier, même si l’amalgame semble déjà fait dans certains gros titres.

      +11

    Alerter
    • RD // 04.04.2016 à 14h39

      La grande majorité de ces montages sont légaux.
      Contourner certaines sanctions : cela doit représenter bien moins de 1 pour 1000.

        +2

      Alerter
  • Laurent // 04.04.2016 à 03h52

    Il faut réguler de manière drastique les mouvements internationaux de capitaux, comme c’était le cas il n’y à pas si longtemps. Il n’y avait, il me semble, pas autant d’abus; et ça n’empêchait pas le commerce international. En revanche, la finance vautour était quasi inexistante… Et le blanchiment, l’évasion sensiblement plus compliqués…

      +14

    Alerter
  • Spiridon // 04.04.2016 à 06h20

    En effet, la délation cache des “valeurs” qui vont au-delà de la simple efficacité matérielle. Elle suppose un ‘esprit’ que sa pratique diffuse subrepticement. Une morale saine non seulement exclut la délation mais lutte contre elle. Tres concrètement c’est d’ailleurs ce que fait la diplomatie russe, qui refuse de pratiquer les méthodes de ses ‘ennemis’ s’en tenant au droit, à la rectitude morale. Il ne fait ainsi aucun doute que les Russes avaient des éléments prouvant la manipulation lors de l’attaque chimique de la Goutha, mais, s’ils les ont utilisés en privé avec Obama, ils n’en ont jamais fait état publiquement. L’esprit de délation est une des pires choses pratiquées par les sociétés (cf. révolution culturelle chinoise). Partant d’une bonne intention, il conduit tout droit à l’enfer.

      +18

    Alerter
    • olivier // 04.04.2016 à 15h07

      La délation est pour moi un acte plutot citoyen : dénoncer un trafic de drogue a la police, un viol aux services sociaux, une fraude fiscale au fisc sont pour moi des comportements normaux dans le fonctionnement d’une société. La loi du silence n’est pas la confiance.

        +9

      Alerter
  • Owen // 04.04.2016 à 06h49

    Quand Denis Robert, Julian Assange, et autres Edward Snowden, mènent des investigations pour nous rapporter des faits de corruptions, des fraudes, ou des crimes, ce sont, au mieux, des personnages sulfureux, sinon des traîtres, des parias.

    Quand la “vraie” presse soulève de “vraies” affaires, on est sûr que les roulements de tambours vont impressionner les opinions publiques et les personnes dénoncées.

    L’idéologie a pris tellement d’ascendant sur ce qui est devenu la guerre de l’information, que ce qui est déterminant n’est plus de savoir quelle est la vérité, mais qui a le droit de la dire.

      +77

    Alerter
    • Durand // 04.04.2016 à 11h38

      La presse française a la niche !

      «Si toutes ces affaires montrent bien une chose, c’est que l’État choisit ses minions, et les paye. Mediapart, Arrêt Sur Images et tous les autres organes, numériques ou non, reçoivent des subventions, vivent d’abonnements généreusement souscrits par des collectivités, bénéficient d’abattements, de TVA rabotée et leurs journalistes ont, eux aussi, leur petite niche fiscale bien douillette. La mauvaise qualité de la presse française, son audience tous les jours plus faible, la nullité permanente de son recul critique vis-à-vis du pouvoir, son aspect consanguin justifient amplement que ces subventions disparaissent, que la TVA soit enfin alignée pour tous les organes (numériques ou non) sur le taux normal, et que les abattements et autres niches journalistiques disparaissent.»
      En savoir plus sur http://h16free.com/2015/11/08/42456-presse-francaise-subventions-tva-reduite-avantages-fiscaux-et-independance-bidon#AfwgLFx277Kz5rc3.99

      Ça me rappelle la lettre de Vauban à Louvois : http://www.weblettres.net/blogs/article.php?w=PabloPicasso&e_id=212

      …Ou mon analphabète de grand-mère qui disait : “quand ça vaut pas cher, on paye deux fois…”

        +16

      Alerter
      • Owen // 04.04.2016 à 13h09

        Je ne serais pas aussi sévère concernant Arrêt sur Images et Médiapart. A être impitoyable même avec la presse la moins mensongère, on n’aide pas la presse à être honnête. Le gérant d’un journal doit se coltiner des réalités qu’ignore un lecteur qui lui ne cherche que l’information et l’opinion.

        Mais, oui, on a beau savoir la médiocrité de la presse, on reste atterré de la découvrir encore.

        [Modéré : fin du HS]

          +5

        Alerter
  • FifiBrind_acier // 04.04.2016 à 07h46

    Il est quand même étonnant que tous ces brillants journalistes, rassemblés dans l’ ICIJ, sise à Washington, n’aient jamais fait d’enquêtes de ce genre sur les Islamistes et ceux qui les aident depuis tant d’années …, un oubli sans doute.

    Le journal Le Monde, grenouille météo de l’ Empire, ne cible aucun politique, ni riche américain, mais cible d’emblée l’entourage de Poutine et l’Islande, un hasard sans doute….

    – “La machine à cash du clan Poutine”.
    http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/03/panama-papers-la-finance-offshore-machine-a-cash-du-clan-poutine_4894822_4890278.html
    – L’Islande , le chef du gouvernement et 2 ministres sur la sellette.
    http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/03/panama-papers-en-islande-le-chef-du-gouvernement-et-deux-ministres-sur-la-sellette_4894864_4890278.html

    1ere erreur : Ils parlent de “Plus de 200 pays”. L’ONU répertorie 193 pays dans le monde, plus le Vatican, le Kosovo et 4 ou 5 entités non reconnues. Cela ne peut pas faire “plus de 200 pays”…
    http://cultivetoi.fr/combien-de-pays-il-y-t-il-dans-le-monde/

      +51

    Alerter
    • Andrae // 04.04.2016 à 11h00

      Un compte de 200 ou plus de ‘pays’ est une facon de compter assez commune. En général cela donne qqch comme 220 ou plus.

      Sont comptés des ‘territoires’ sous contrôle (de différents types) par des ‘pays’ de facon confuse. Ex: le Yukon au Canada (souvent pas compté..?) Guam – pas un pays mais territoire des USA. Puerto Rico, perso pour moi c’est un pays, mais légalement c’est un territoire des USA. Les USA ont 14 territoires, UK 12.

      Les membres d’Unions d’une certaine sorte sont vus séparément, p ex. Ecosse, Pays de Galles etc. et pas UK.

      Dernièrement, des ‘pays’ a statut trouble, comme Taiwan ou la Palestine, sont inclus.

      Une liste de ‘territoires’ comme ex.

      http://www.state.gov/s/inr/rls/10543.htm

        +3

      Alerter
  • EBoetie2099 // 04.04.2016 à 08h17

    C’est parti sortez les dossiers….

    Si c’est effectivement une stratégie ou un complot, la contre-attaque de Poutine va faire mal… d’autres dossiers sortiront par la suite etc… ça va être le grand ménage !

    Je ne serais pas surpris que Poutine et Assad aient été cités par erreur ou bien que leurs montages financiers soient légaux et propres mais que le mal soit quand même fait au niveau de l’opinion publique… tout comme Melenchon dans un article paru récemment sur ce site… A suivre, ça va être très intéressant en tout cas, la bataille vient de commencer.

      +6

    Alerter
    • silk // 04.04.2016 à 20h40

      en y regardant de plus près, il s’agit de
      Sergueï Roldouguine, ami intime du président russe Vladimir Poutine,
      Rami Makhlouf, cousin du dirigeant syrien Bachar al-Assad,
      Pour le pote de Poutine je sais pas mais pour Makhlouf, dur de contester, surtout que sa corruption semble assez notoire …
      Cependant, il ne s’agit que d’amis ou famille éloignées …

        +4

      Alerter
  • DLG // 04.04.2016 à 08h20

    Moi je me demande si c’est pas un coup des américains, pour rapatrier toutes les brebis égarées a la bergerie, avant de fermer la porte pour de bon, et au passage tondre les brebis du voisin aussi…

    “Le prochain round consistera pour les Américains à intensifier la pression pour faire en sorte que le seul refuge vraisemblable pour les actifs non déclarés soient les banques des paradis fiscaux américains”

    http://brunobertez.com/2016/03/14/fiscalite-ceux-qui-transferent-des-actifs-aux-etats-unis-auront-une-surprise-de-taille-mais-surtout-tres-couteuse/

      +21

    Alerter
    • Alter // 04.04.2016 à 10h54

      Pas d’américains dans la fuite sur “Panama papers” ?
      Oui, ne soyons pas naïf.
      Mais cela n’empêche que les évadés fiscaux de nos pays respectifs doivent être poursuivis. C’est donc effectivement une grosse opportunité pour les citoyens anti paradis fiscaux d’un paquet de pays dit “démocratiques” et de pays en dictature.

      A mon avis, la fuite concernant les états uniens va surement suivre : une sorte de réplique à ce tremblement de terre, en écho…

        +2

      Alerter
  • Manassas // 04.04.2016 à 09h08

    A quand des lanceurs d’alerte équivalents à Wilmington, la capitale du “premier état” du Delaware ?
    Il est établi que ce petit état est l’équivalent nord-américain du Grand Duché du Luxembourg (qui fut assez malmené par les Luxleaks).

      +10

    Alerter
  • abcinuits // 04.04.2016 à 09h15

    Au vu de l’article il y a vraiment de quoi se poser la question si les journalopes de l’obs ont bien suivi la feuille de route des
    Services de propagandes us de la NSA et CIA inclus
    Ces journaleux de propagande américano-européiste ont omis de préciser qu’en France la fraude et l’évasion fiscale est estimé à 80 MDS € /AN , ceci étant la partie émergée de l’iceberg car certains l’estime à 200 MSD €/AN
    Et nous voyons les petitsduconslajoiedecorvéedechiottôtlematindunouvelobs ,annôner sur l’islande ,le seul pays a avoir mis les banquier en prisons , mis au placard leurs politiques véreux,fait un bras d’honneur au FMI, et un double bras d’honneur à l’union européenne !
    sachant que ce torchon touche de l’état français , soit de nos impôts
    9 320 731 € /AN soit une fraude fiscale institutionalisée , avec l’aval des gouvernements et des députés , un club privé de fraudeurs quoi !
    Pourquoi s’en priveraient ils ?
    Ils sont aux ordres de leurs maitres l’etat le français , les ordres européens et les ordres de l’état us , de braves paillassons ces merdias !

      +37

    Alerter
    • P$ // 04.04.2016 à 11h44

      Un bémol toutefois sur l’Islande : le parti au pouvoir n’est pas celui qui a envoyé les banksters en prison et les personnalités mises en cause sont le premier ministre et deux ministres mais pas le président qui a organisé les référendums sur le paiement de la dette par le contribuable. Les partis au pouvoir l’étaient déjà… au moment de l’effondrement du secteur bancaire !

      En revanche c’est bel et bien le gouvernement islandais actuel qui a refusé l’entrée dans l’UE.

        +17

      Alerter
      • V_Parlier // 05.04.2016 à 22h01

        Refuser une entrée dans l’UE, de nos jours c’est le crime suprême qui ne pardonne pas! Quand on s’attaque à si gros il ne faut même pas avoir quelques centimes de dettes envers son épicier! Il faut avoir les fesses plus propres que n’importe qui! Pas malin le gars.

          +0

        Alerter
  • BA // 04.04.2016 à 09h18

    A propos de Patrick Drahi :

    Drahi, Platini, Balkany : ces Français dans la tempête “Panama Papers.”

    Les autres noms : Balkany, Cahuzac, Drahi.

    D’autres Français ont été cités par la société de production Premières lignes, qui produit le magazine d’information de France 2 Cash investigation, dont un numéro spécial sera diffusé mardi soir.

    – Une autre personnalité française apparaît dans cette liste : il s’agit de Patrick Drahi, l’homme d’affaires franco-israélien. Cependant, comme pour Cahuzac et Balkany, aucune précision n’est apportée sur l’implication du patron du groupe Altice (propriétaire notamment de SFR) et de plusieurs titres de presse dans cette affaire. 

    http://www.europe1.fr/international/drahi-platini-balkany-ces-francais-dans-la-tempete-panama-papers-2710279

      +5

    Alerter
  • Balthazar // 04.04.2016 à 10h23

    C’est dommage le passage au numérique pour la “presse”.
    Pas facile de s’essuyer l’arrière train avec sa tablette.
    C’est le seul intérêt que je voyais à subventionner ces merdias.
    Sinon, comme dit plus haut dans la file de commentaires, les USa non signataires de l’échange automatique des données, c’est cela le croustillant de l’histoire.
    Bloomberg qui déclare que le plus grand paradis fiscal en 2016, c’est les UsA.
    Vous ne la lirez pas cette information factuelle dans l’Immonde et ses journalopes qui visiblement se croient tel Elliot Ness attaquant le crime organisé.

      +16

    Alerter
  • judith // 04.04.2016 à 10h33

    vivement demain..j’ai comme une petite idée.. 🙂

    “Panama Papers” : “Un grand parti politique français” impliqué?

    C’est le directeur du Monde qui le confirme : le quotidien du soir va révéler mardi le nom d’un “grand parti politique français impliqué” dans le scandale “Panama Papers”. Lundi sur France Inter, le directeur du journal était interrogé par Léa Salamé, qui a assuré que “demain, Le Monde révèle le nom d’un grand parti politique français” impliqué comme une centaine de responsables politiques ou personnalités de premier plan. Il s’agit d’un “parti national”,

    http://www.lejdd.fr/Politique/Panama-Papers-Un-grand-parti-politique-francais-implique-779775

    sinon comme d’hab, on retrouve … Balkany!!( en plus de cahuzac bien sur)

    Drahi, Platini, Balkany : ces Français dans la tempête “Panama Papers”

    http://www.europe1.fr/international/drahi-platini-balkany-ces-francais-dans-la-tempete-panama-papers-2710279

      +4

    Alerter
  • Tunkasina // 04.04.2016 à 11h00

    J’aodre le disclaimer du site :
    “There are legitimate uses for offshore companies, foundations and trusts. We do not intend to suggest […] that any persons, companies or other […] have broken the law ”
    Pas très poussée comme analyse.

    Clairement, c’est pas aussi fin que le travail de mediapart sur Cahuzac :p

    Et quand on voit les “explications” liées au documents … Lisez par vous même :
    https://projects.icij.org/panama-papers/power-players/index.html?lang=en#72

    1- Une introduction subjective des personnes impliquées.
    2- Les conclusions que vous êtes “libre de” tirer par vous même
    et APRES seulement :
    3- Les documents. Et quand on les lis, ma foi, rien de bien folichon : “telle société est basée à tel endroit, telle autre a telle activité dans tel pays…”

    A mon avis, j’ai lu bien plus de documents compromettant sur Wikileaks, qui était beaucoup moins bling-bling dans son site web.

    Il est probable à mon avis qu’on soit encore sur un de ces fameux “la forme plutôt que le fond”.

      +7

    Alerter
  • Andrae // 04.04.2016 à 11h08

    Dans tout ca, il va falloir distinguer:

    – Evasion / fraude fiscale
    – Optimisation fiscale – légal, diffère selon les pays. Immoral peut-être…
    – Autres. Corruption, blanchiment, racket, vol, crimes, etc.

    J’ai lu sur un forum que les révélations concernant les USA seront publiés le 6 avril. (..??) Et que bcp, bcp d’autres vont suivre… Un des responsables est cité comme “Attendez, vous verrez..” Néanmoins le choix de ces premières figures (Putin, Assad, FIFA, Arabie Saoudite, Islande, etc.) dans les ‘leaks’ est vraiment déconcertant.

      +5

    Alerter
  • Alter // 04.04.2016 à 11h11

    Télérama balance quelques autres noms de patrons Français :

    http://www.telerama.fr/medias/panama-papers-cash-investigation-1-platini-0,140503.php

    Gérard Autajon, Philippe Santini, Arnaud Claude (associé de Nicolas Sarkozy sic), et 2 banques françaises…

      +4

    Alerter
    • Alter // 04.04.2016 à 11h22

      A priori, N. Sarkozy va avoir encore chaud aux fesses :

      “…le député-maire LR de Levallois-Perret Patrick Balkany ou l’avocat d’affaires Arnaud Claude, associé de Nicolas Sarkozy dans le cabinet Claude & Sarkozy. La justice le soupçonne d’avoir aidé Patrick Balkany à monter une société écran pour cacher plusieurs villas à l’étranger au fisc français…”

      http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160404.OBS7753/panama-papers-quelles-sont-les-personnalites-concernees.html

      Le “parti National” dont on parle, ce serait pas LR ?

        +2

      Alerter
      • silk // 04.04.2016 à 20h45

        FN évidemment : ils ont dit un parti tricolore et un mec FN à déjà démenti (ce qui veut dire qu’on lui a posé la question avec insistance).

          +3

        Alerter
  • stephp // 04.04.2016 à 11h17

    LOOOOOOOOOOOOL
    En cliquant sur le lien des Panama Papers on tombe direct sur une photo du président Russe accompagné de ce commentaire qui tue :
    “Secret files reveal complex multimillion dollar offshore financial deals that channel wealth and power towards a network of people and companies closely allied to the Russian President.”

    La ficelle est pas qu’un peu grosse, elle est énorme !!

      +23

    Alerter
    • abcinuits // 04.04.2016 à 11h33

      OUI L’ON NOMME CELA UNE GUERRE HYBRIDE , les brics sont visés dont la RUSSIE et le BRESIL, en tout premier , toute résistance aux objectifs stratégiques US ,est considéré par le suprémacisme américain comme une force de résistance hostile .comme par exemple l’ISLANDE ! les autres affaires sont de l’enrobage des services us .
      quand la FRANCE sera une force de résistance ?

        +18

      Alerter
  • ig // 04.04.2016 à 11h29

    Regardons ce que nous montre le doigt afin de rire un peu, et remontons le long de la main,du bras,de l’épaule, jusqu’à la tête, pour essayer de comprendre:
    pourquoi maintenant,
    la guerre des offshore est elle déclenchée,
    faire la part du feu?
    qui sacrifier pour qui protéger, etc, etc…

      +10

    Alerter
  • adrien // 04.04.2016 à 11h39

    En France, le Monde a été choisi par l’ICIJ comme premier diffuseur de Panama Papers : étonnant quand on sait par exemple que ce journal avait tout fait pour décrédibiliser l’enquête de Denis Robert sur Clearstream …..Pour info, 3 journalistes français font partie de l’ICIJ, Karl Laske, Fabrice Arfi, Aurore Gorius.
    Autre réflexion sur le “journalisme d’investigation” : un informateur anonyme balance des gigaoctets d’infos financières compromettantes pour certaines personnalités, semble t-il bien choisies. Les chevaliers blancs du journalisme qui diffusent l’info ne font que du Data journalisme. Les services fiscaux récupèrent de l’argent, très bien. Mais après Swissleaks, Offshoreleaks, Clearstream, les réglementations bancaires et les multiples possibilités d’évasions fiscales n’ont pas beaucoup évolué. Les gouvernements facilitent passer les infos qu’ils veulent bien .

      +10

    Alerter
    • Alter // 04.04.2016 à 11h55

      Denis Robert avait été aussi décribilisé pour Clearstream par … Charlie Hebdo.

      Explication : Richard Malka, avocat de Charlie Hebdo était aussi a été l’avocat de la société Clearstream durant l’Affaire Clearstream 1.

      Je ne l’invente pas, c’est sur ca fiche Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Malka

      Franchement, la fuite est une bonne nouvelle : des têtes vont tomber un peu partout, et ce sont des têtes d’évadés fiscaux. Peut être même que en France il va y avoir un scandale ENORME. Donc j’applaudie.
      Et j’espère aussi des répliques venants de chez Poutine : c’est une guerre ouverte et asymétrique. Et au milieu des évadés fiscaux qui vont commencer à faire dans leur pantalon

        +8

      Alerter
    • FifiBrind_acier // 04.04.2016 à 18h41

      Vous oubliez le journal allemand ” Süddentsche Zettung” qui s’est associé au journal le Monde…
      Quand on écoute le journaliste allemand Udo Ulfkotte, on comprend mieux.
      https://www.youtube.com/watch?v=7cwQ0fObxng

        +4

      Alerter
      • Pierre // 04.04.2016 à 21h30

        Euh…je confesse ne pas connaître Süddentsche Zettung ni Udo Ulfkotte. Pourriez-vous avoir la gentillesse de développer votre propos ? Merci d’avance.

          +0

        Alerter
  • Alter // 04.04.2016 à 12h26

    Cela se précise pour le “parti National” que la presse va lâcher :
    Les intervenants du PS disent que la nouvelle est excellente. Cela veut tout dire…
    Et les intervenants de LR sont prudents, où disent que leur Nom n’apparait pas (comme Copé) : ils tirent la couverture vers eux.

    http://www.atlantico.fr/pepites/panama-papers-parti-francais-implique-politiques-restent-prudents-2650488.html

      +0

    Alerter
  • JCH // 04.04.2016 à 12h49

    Le roi d’Arabie Saoudite impliqué dans un scandale d’évasion fiscale? Depuis quand les citoyens saoudiens (et a fortiori le roi) doivent-ils payer des impôts? Mais bon, tant que ça fait du papier et que ça augmente le nombre de clics…

      +8

    Alerter
    • shuppy // 04.04.2016 à 12h56

      C’est une assurance en cas de coup d’état ou de révolution, pas pour échapper à l’impôt ( quoi que le roi truande peut être la zakat )

        +1

      Alerter
    • scc // 05.04.2016 à 08h33

      Et pourquoi dans ce cas planquer son argent dans des constructions financières complexes et opaques si “ce citoyen saoudien n’est pas tenu de payer des impôts”?

        +0

      Alerter
    • Valouchkaïa // 05.04.2016 à 16h39

      Parler du roi d’Arabie Saoudite comme d’un citoyen a quelque chose de cocasse et de complètement décalé !
      Les citoyens sont issus de la Révolution française, ils n’ont pas grand chose à faire ailleurs dans le monde finalement, et surtout pas des Royaumes, à fortiori des royaumes tout à fait étrangers à la culture occidentale, comme l’est celui de l’Arabie Saoudite…

        +2

      Alerter
  • Nico 13 // 04.04.2016 à 13h03

    C’est triste à dire et je n’aurais jamais cru dire ça un jour, mais c’est en voyant cela qu’on se dit que le capitalisme est tout aussi détestable que le communisme sur bien des points.
    Toutes les personnes concernées par cette affaire sont blindées de fric, et tout ce qu’elles trouvent à faire c’est de frauder.
    Alors qu’à côté de ça, la pauvreté explose un peu partout dans le monde et qu’il n’y a jamais eu autant d’écart entre riches et pauvres.
    Comment peut-on encore cautionner ce système ?

    La semaine dernière, j’ai regardé un reportage sur Arte qui s’intitulait Electricité, le montant de la facture.
    A l’heure actuelle, 6 millions de personnes sont concernées par la précarité énergétique en France (7 millions en Allemagne et 5 millions au RU).
    Ils ont même montré un quartier à Doncaster où des personnes âgées sont mortes de froid car impossible de chauffer leurs maisons.
    Même ça certains n’arrivent plus à payer. Et dans ce cas là, on ne parle pas de superflu.
    Non, là c’est juste un besoin de base.

      +18

    Alerter
    • voss // 04.04.2016 à 15h10

      Le “fric” comme vous le dites REVIENT obligatoirement…en Europe
      pour financer des investissements : routes,hotels,immeubles, bons d Etat ( ! eh oui ) HLM.
      il ne s agit pas d ‘un “coffre fort ” comme celui dans lequel vous gardez vos louis non declares !
      VOUS en etes donc beneficiaire… malgre vous… Ah ha ha !
      et EDF qui ” investit ” hors de France c Est quoi ?? : c est garder du fric hors de portee !!

        +1

      Alerter
      • Nico 13 // 04.04.2016 à 15h43

        Oui oui voilà.
        Les mecs, s’ils planquent du pognon ailleurs, c’est pour financer des investissements.
        Et pas pour dissimuler du pognon afin de payer moins d’impôts.
        Non non du tout.
        Et quand bien même ce que vous dîtes est vrai, en quoi planquer du pognon ailleurs est glorieux ?

          +9

        Alerter
      • erde // 04.04.2016 à 20h50

        VOSS ! Vous êtes payé combien pour troller autant d’âneries ?
        Et si vous le faites “gratos” c’est encore plus grave !

        Si vraiment ce “fric” était dissimulé pour ensuite revenir en France, cela serait complétement inutile, au vu des cadeaux fiscaux ( ceux-là bien officiels ) accorder en France aux investisseurs.

        J’ajoute cette précision, non pour vous puisque vous semblez convaincu de vos dires, mais pour les lecteurs !

          +8

        Alerter
        • voss // 04.04.2016 à 22h12

          ane toi-meme
          probablement tout rouge…
          ou baté comme on dit dans le milieu intellectuel trtotskiste
          je sens que je vais quitter cette page de Berryier
          car de toutes facon il copie ce que je lis par ailleurs

            +4

          Alerter
  • David D // 04.04.2016 à 13h07

    Je n’ai jamais vu un scandale financier aussi mal monté. Cahuzac et Platini les scandales ont déjà couru, et dans le cas du football, pas Platini l’autre dont le nom m’échappe la presse s’était empressée de signaler que Poutine en avait dit du bien.
    Alors, dans ce scandale financier, les noms mis en avant par la presse sont Assad, Poutine et si je comprends bien Dilma Roussef. C’est un peu gros, les russes et leurs alliés. Après on a des miettes du reste.
    De toute façon, les émissions et livres d’ “O craintes” et consorts ne manquent pas sur la fortune de Poutine.
    Bref, je ne vois pas trop l’intelligence tactique de ce scandale financier, ni son intérêt en lui-même. C’est de la mesquinerie d’envergure si on peut oser cet oxymore, et c’est tout.
    Je veux bien qu’on dénonce, mais là on prend en otage la lutte anticorruption pour faire de la manigance politique, au risque de rendre la population indifférente à la lutte anticorruption.

      +14

    Alerter
    • PatrickC // 04.04.2016 à 16h07

      “au risque de rendre la population indifférente à la lutte anticorruption”

      L’indifférence de la population n’est peut-être pas un “risque” pour tout le monde…

        +2

      Alerter
    • Spectre // 04.04.2016 à 20h32

      Exa rien de neuf dans les noms et scandales juste une occasion pour taper encore sur Poutine et ses alliées des BRICS. On a un peu des dirigeants du golf mais bon on s en doute là aussi. Après français ? US ? Nada ? bref du vent qui va permettre de faire le buzz de vendre du papier et d occuper le bon peuple.

        +7

      Alerter
  • Bruno // 04.04.2016 à 13h26

    C’est une bouffonnerie de plus montee par des medias mainstreams.
    La preuve : Hollande en parle et s’en “indigne”.

    Cela fera pschiiiiiit. Mais ca aura amuse le populo le temps de deux ou trois JT.

      +14

    Alerter
  • Wilmotte Karim // 04.04.2016 à 13h36

    Une personne a dénoncé ces crimes et transmis l’information à un journal.

    Ce journal enquêtait sur une construction financière “complexe”, ce qui l’a mis en contact avec le dénonciateur.

    Ce journal toujours n’avait pas les moyens de traiter 2,8 tétra-bites d’infos et les a transmis a consortium international de journaliste.

    Il y a une manipulation? Peut-être, mais il va falloir le prouver!
    En attendant, cela nous donne une nouvelle occasion de secouer le cocotier pour changer les choses.

    Pour rappel, Poutine ou Assad ne sont pas le centre de l’univers. Et ils sont tres loin d’être de saint. Quoi que l’on pense par ailleurs de l’effet pour nous de leurs actions récentes

      +5

    Alerter
    • vlois // 04.04.2016 à 21h49

      Il faut aussi entendre le témoignage de H. Falciani quand il a obtenu ses listings UBS décryptés, il les a obtenu par de gentils correspondants qu’ils pensent être des services secrets américains en service commandés contre la finance suisse. Attention, je ne défends pas la finance qui vampirise l’économie et les citoyens mais c’est bien la guerre économique que nous ont déclaré les gouvernements des Etats-Unis d’Amérique (F. Mitterrand nous l’avait avoué).

        +8

      Alerter
  • Lionel Gilles // 04.04.2016 à 14h12

    Si, en plus, il met en position difficile Donald Trump, le tonitruant “copain” de Poutine, le système atlantiste fera d’une pierre deux coups.

      +4

    Alerter
  • Alae // 04.04.2016 à 14h17

    Le plus beau, c’est que ni Poutine, ni Assad ne sont mentionnés parmi les centaines de personnalités mises en cause par la fuite et que malgré tout, nos médias arrivent à en faire des têtes d’affiche du scandale.
    https://www.rt.com/news/338338-panama-papers-putin-outrage/

      +24

    Alerter
  • Alter // 04.04.2016 à 14h26

    Bizarre tous ses commentaires pessimistes qui crient à la manipulation.
    il faut raison garder : la fuite est une bonne nouvelle.
    Que ceux qui fassent fuir ses infos ont des idées derrière la tête (à priori c ‘est un lanceur d’alerte qui n’a même pas demandé de l’argent), cela ne doit pas nous empêcher de regarder le contenu.

    C’est peut être ce qui me différencie des complotistes : je suis pragmatique et c’est une opportunité.

    Pour Poutine et Assad, c’est un contrefeux. Classique chez les medias.
    A ne pas confondre avec une “boule puante” (info fausse)

      +8

    Alerter
  • moshedayan // 04.04.2016 à 15h28

    Merci Natoistan
    effectivement, je suis content de ce billet, car dès que j’ai entendu parler de ce “Panama papers”, avec Le Monde et surtout la grande “faucheuse” de la Vérité, Elise Lucet sur France 2, je me suis dit “Y’a anguille sous roche”, “grooosse manipulazion!!” Bref, une seule contre-attaque – vérifier et dénoncer les sources et leurs interprétations. Dénoncer Elise Lucet qui agit sciemment pour le compte des “néocons”, sans esprit de recul, qui lave plus blanc que blanc. Et quand ce président Hollande “remercie les lanceurs d’alerte”; ça me fait rire -que n’a-t-il pas fait pour accueillir Snowden ! Que tous les services de renseignements “neutres” se mettent à l’oeuvre pour révéler les dessous de cette opération.
    P.S : afficher la vertu comme credo est un danger pernicieux (bien puritain d’ailleurs)

      +16

    Alerter
  • Nico 13 // 04.04.2016 à 16h02

    Quelque part, Poutine est quand même concerné.
    On ne va pas me faire croire qu’il n’est pas au courant de ce qu’il se passe.
    Alors ok que la presse occidentale tappe souvent sur Poutine et pratique le deux poids deux mesures, mais je ne vois pas en quoi Poutine est un honnête homme.
    Il a quand même profité de ses mandats pour s’enrichir.
    Faut pas l’oublier.
    Et a côté de ça, depuis que le prix du pétrole a chuté, toute une partie de la population s’est considérablement appauvri.

    Ps : une news qui va faire plaisir a certains : http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/04/ukraine-les-panama-papers-devoilent-le-douteux-melange-des-genres-de-petro-porochenko_4895159_4890278.html

    C’est un malin le Porochenko.
    Le même jour où les soldats de l’armée ukrainienne se font buter, le mec planque du pognon dans les îles vierges britanniques.
    Un honnête homme ce Porochenko.
    Pas de doute là-dessus.
    J’ai bien fait de ne soutenir (et c’est toujours ce que je fais) aucune de ces deux parties dans ce conflit.

      +2

    Alerter
    • NeverMore // 04.04.2016 à 16h23

      [Modéré] oui Poutine est concerné pour être allé en CP avec plein d’autres élèves. Et en plus il est Russe, c’est dire …

      Avis majoritaite des intenautes : gros bidonnage sur des demi-vérités transformées en mensonges complets (du style Mme Michu : il n’y a pas de fumée sans feu).

      http://leblogalupus.com/2016/04/04/detroit-ferme-pour-le-canal-cash-en-provenance-du-panama/

      Et merci Soros … vive les révolutions de couleur !

        +13

      Alerter
  • sergio // 04.04.2016 à 17h19

    C’est la photo de Poutine qui illustre les articles sur cette affaire alors que (sauf erreur) Poutine n’est cité nommément nulle part dans les documents, ni un seul membre de sa famille; seulement des amis d’avant son ascension ou des connaissances. N’est-ce pas un peu gros? Et puis on voudrait nous faire croire qu’un paradis fiscal sous tutelle américaine a été mis en place au seul bénéfice de non américains? Quand même!

      +11

    Alerter
  • JCH // 04.04.2016 à 17h38

    On va m’accuser de faire une fixation sur les saoudiens, mais bon:
    En quoi un roi ou prince d’Arabie Saoudite commet-il de l’évasion fiscale (rapport aux gros titres des journaux et au titre du post sur ce blog) ou même un acte contraire à l’honneur (rapport à la mention du Règlement de la Légion d’Honneur) en étant bénéficiaire économique de structures offshores pour détenir certains de ses biens? Existe-t-il une loi saoudienne qui interdise ce genre de choses alors que les citoyens de ce pays ne sont, il me semble, pas taxés?
    Loin de moi l’idée de soutenir la monarchie saoudienne, mais en se trompant de cible on affaiblit l’argument global… Et en matière fiscale, les citoyens du Golfe Persique n’ont que peu (pas?) d’obligations…

      +5

    Alerter
  • DUGUESCLIN // 04.04.2016 à 17h45

    Il y a ceux qui profitent du pouvoir pour s’enrichir et qui s’en foutent du peuple, et qui contre vents et marrées soutiennent la main-mise de la haute finance internationale dominatrice.
    Puis il y a ceux qui défendent contre vents et marrées les intérêts de leurs peuples.
    Les décisions prises par les gouvernants parlent d’elles-mêmes. A chacun de choisir son camp.
    Que Poutine se soit oui ou non enrichi n’a aucun intérêt. C’est pour ce qu’il fait dans le domaine de la politique qui importe. Ses détracteurs sont prêts à tout pour l’empêcher de continuer sa politique en faveur de la souveraineté des nations et de la multipolarité. Tout le sujet est là.
    Qu’il ait 200 milliards de côté ou non n’a aucun intérêt. De plus c’est tellement idiot et inutile une telle fortune pour un chef d’état qui ne pourra jamais la dépenser et qui n’en a pas besoin étant largement élu sans avoir à financer des révolutions de couleurs. Alors à quoi pourrait lui servir une telle fortune?

      +12

    Alerter
  • DUGUESCLIN // 04.04.2016 à 17h47

    Si Poutine vit encore 20 ans, il faudra qu’il dépense 10 milliards par an pour en profiter. Mais acheter quoi? Cent rollsroyces qu’il ne conduira jamais.Un boeing plaqué or? Ou quoi encore? Mille villas de luxes qu’il ne pourra jamais habiter? C’est du délire. Une fortune qui ne sert à rien ne vaut rien.
    Ceci montre peut-être jusqu’où peuvent aller les excès des propagandistes et les décrédibilisent..

      +11

    Alerter
  • voss // 04.04.2016 à 18h01

    c est vous qui utilisez ce mot…
    moi je ne fait que reagir : la delation generalisee c est Pol Pot, Beria,Heinrich (himler ) etc etc..
    comme Noam Chomsky : cela a pas de grande valeur morale que de denoncer les
    crimes des autres… ( voyez votre mise en exergue )

      +6

    Alerter
  • Julie // 04.04.2016 à 19h07

    Pendant que les grands médias publics sont occupés à faire “bouh bouh le méchant Poutine, le méchant Assad”, il y a des dizaines de noms dans le Golfe. Ca va nous faire combien d’affaires des frégates ça? heureusement que nos tribunaux sont lents!
    http://www.al-bab.com/blog/2016/april/arabs-panama-papers.htm#sthash.x3VcGgAI.YywUkb5U.dpbs

      +3

    Alerter
  • NonAligné // 04.04.2016 à 19h25

    On parle de “plus gros scandale de l’Histoire”…

    J’ai Le Monde en main… c’est superficiel, et pour ne citer qu’un exemple, Cahuzac, même pas inédit.
    La société Panaméenne “révélée” dans Le Monde est déjà mentionnée dans le livre de M. Delahousse “Code Birdie – dans les secrets de l’enquête Cahuzac” paru le 20 Janvier 2016…

    Comment l’ai-je su ? en tapant simplement le nom de ladite société dans un moteur de recherche américain et en lisant les extraits gratuits du livre numérique.
    Pas vraiment digne d’une investigation.

    Je note aussi que la non mise à disposition du public des données est excusée par des prétextes fallacieux, comme la protection de la vie privée, à géométrie variable, puisque Le Monde publie la copie de la carte d’identité de J. Cahuzac, qui peut-être, n’habite plus rue de Breteuil dans le 7eme…
    J’apprécie également l’incapacité présumé du “public” à analyser des données, alors que dans ce “public”, se trouvent des experts en fraude, traitements de données ou droit/finance, surement à même d’en tirer quelque analyse plus pertinente que ce que présente Le Monde.

    La mise à disposition des données par G. SOROS était peut-être payante.. et Le Monde espère bien vendre du papier dans un prochain “Panama Papers – Episode 2”.
    A 2,40 €uros le journal, ça peut se comprendre… !

    Bref, de la diversion et de la manipulation de l’Opinion dans toute sa splendeur.

      +5

    Alerter
  • tchoo // 04.04.2016 à 20h12

    Je ne crois pas à l’énorme scandale en France
    tomberont, sans doute ceux que l’on connait déjà
    pour les autres ce sera du menu fretin
    et probablement une belle opération des américains pour rappeller à certains qu’ils sont tenus par où vous savez…

    maintenant est-ce que Poutine à des biscuits envers ses chers ennemis, comme eux en révèlent contre lui?

    en tous les cas un bel exercice d’enfumage, qui va donne quelques os à ronger au menu peuple, détournant son regard de turpitudes tout autre

      +3

    Alerter
  • Pierre // 04.04.2016 à 21h16

    Moi, dans cette affaire, 2 choses me hérissent le poil :
    1. Déjà souligné dans d’autres com, l’accès aux données brutes est censuré par ceux qui les détiennent. Où est le principe démocratique là-dedans ?
    2. Cette citation “Le Monde vous expliquera toute la semaine ce que contient la fuite, pourquoi c’est important, ses possibles conséquences sur la finance mondiale.” http://mobile.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/03/panama-papers-le-recap-episode-1_4894878_4890278.html Franchement , ça ressemble à un teaser de série TV, du genre la suite au prochain épisode, restez branché sur notre chaîne… Ce journal qui fut un temps le symbole de la presse objective se comportant comme une chaîne de TV à la recherche d’audience…et prenant tout de même ses lecteurs pour des ignares à qui il faut tout expliquer… Avec comme déclaration fracassante du premier épisode “Balkany, Cahuzac et Platini impliqués”… Whoua le scoop !!!

      +5

    Alerter
  • globule rouge // 04.04.2016 à 22h11

    N’oublions pas que le Panama est loin d’etre le seul lieu qui offre ce genre de possibilité, on a pas une cartagrophie complete des fraudeurs.
    Malgres la masse d’information, ce n’est qu’ une petite brique….

    Ce qui serait bien c’est que ce genre de fuite soit exploité, comme avec un fil et sa pelote. On peut toujours rever….

      +3

    Alerter
  • clauzip12 // 04.04.2016 à 23h06

    OUIK!Tavares peut être qualifié de “détourneur” parce qu’il obtient des avoirs en bande organisée qui s’apparente à la définition de maffia.
    Le conseil d’administration de Peugeot dans lequel l’Etat est présent fonctionne très légalement en respectant la règle des chaises musicales au plan des nominations,au système des renvois d’ascenseur pour celui est des traitements,au pillage systématique de la valeur ajoutée fournie par l’ensemble des salariés.
    Non il ne prend rien,il reçois ce que lui accorde un trentaine d’amis du CA soudés dans la lucre…
    Le patronat français refuse de toute la force du MEDEF la présence du personnel dans les strates de décision comme en Allemagne. Devinez pourquoi?

      +2

    Alerter
  • Furax // 05.04.2016 à 00h50

    Attendez un peu. Puisque c’est Soros qui finance tout ces prétendus lanceurs d’alerte et journalistes Mainstream, le bouquet ce sera quand le nom de Trump va sortir de ces listings.

      +1

    Alerter
    • Ailleret // 05.04.2016 à 01h03

      Ce serait cohérent : Panama Papers, scandale inspiré par Soros pour neutraliser l’email-gate qui touche l’Hillary de son cœur, en mouillant Trump et autres amis de Poutine…

        +1

      Alerter
  • Spiridon // 05.04.2016 à 03h28

    délation: “dénonciation intéressée” selon le Larousse. Sans considération du bien fondé de cet “intérêt”. Il semble bien que la méthode prônée encourage très exactement ces comportements. La justice est une chose, la morale une autre (cf. Socrate).

      +3

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications