Les Crises Les Crises
29.septembre.201629.9.2016 // Les Crises

Petits rappels sur les commentaires

Merci 0
J'envoie

Je prends la plume pour un rappel sur les commentaires.

Des dizaines de milliers de lecteurs viennent ici tous les jours consulter des articles souvent à contre-courant.

J’ai fait le choix à la création de ce site d’accorder la possibilité de laisser des commentaires après les articles.

C’est une décision lourde, car elle pose des problèmes potentiels juridiques et d’image, et oblige donc à une lourde modération (surtout vu la fréquentation de ce site).

Je remercie donc chaleureusement les nombreux bénévoles qui permettent chaque jour que ce service gratuit soit possible.

Je me félicite tous les jours de ce choix initial, car l’idée est bien d’élargir encore plus les réflexions par des informations, analyses ou avis pertinents.

Merci donc aussi à tous ceux qui enrichissent ce blog quotidiennement par leurs commentaires.

 

Vous noterez aussi que moins de 1 % des lecteurs commentent. Certes, une part plus importante lit les commentaires – mais presque personne n’a le temps de lire 150 commentaires, d’où le besoin de cadrage…

Je rappelle aussi que les avis contraires à la vision d’un article (ou tout simplement au mien) sont les bienvenus – du moment qu’ils sont argumentés, respectueux et polis.

 

Ces derniers jours, des dérives – prévisibles – sont apparues.

Je rappelle donc clairement que l’espace des commentaires n’est pas un forum de “libre expression” ou je ne sais quel “défouloir”. C’est un espace d’apport à la communauté des lecteurs pré-constituée, à laquelle le commentateur peut avoir accès. Mais pour cela, il doit rédiger des commentaires que la rédaction jugera pertinents – eh oui…

Il n’existe en effet AUCUN DROIT à laisser des commentaires sur ce blog gratuit. Cela se mérite – et des centaines de personnes aux avis totalement divergents prouvent chaque semaine que c’est parfaitement possible. 🙂

Là encore, certains confondent la liberté d’expression avec un pseudo-droit de diffusion, où on veut et quand on veut. Je me battrai pour que vous ayez le droit d’exprimer vos opinions – par exemple en ouvrant VOTRE blog -, mais je n’ai pas la moindre obligation de les diffuser moi-même à tous les lecteurs ici, surtout si elles ne tiennent même pas la route d’un débat argumenté (ou que ce débat à DÉJÀ eu lieu précédemment, ce qui arrive souvent, on ne peut traiter sans arrêt les mêmes sujets)…

Pour tous ceux qui crient à la “censure d’opinion”, un peu de bonne foi et de lecture des milliers de commentaires critiquant mes visions (par exemple ici de façon caricaturale) leur permettrait de comprendre qu’il s’agit simplement d’une “censure de hors-sujet”, d’une “censure de politesse”, d’une “censure de caquetage” voire même parfois d’une “censure de propos de bistrot”.

Plus précisément, je vous rappelle ici la Charte des commentaires, et le fait que seront donc supprimables des commentaires en dehors du sujet direct évoqué par le billet, les propos non étayés, les propos abordant des sujets déjà discutés longuement en commentaire par le passé, le prosélytisme politique, les propos racistes ou haineux ou méprisants, les dialogues entre commentateurs, les informations et raisonnements lourdement erronés (nous n’avons pas les moyens de tout expliquer à tout le monde – désolé, on n’est pas un service public, on manque de bras 🙂 ). Dernière catégorie, heureusement réduite : l’erreur de modération manuelle, et la mise en spam automatique, qui arrivent parfois ; nous en sommes désolés, mais nous n’avons généralement pas le temps de rectifier : c’est un désagrément d’un service gratuit.

En conclusion, la rédaction décide, comme pour tout “courrier des lecteurs” (qu’on essaye de rendre ici très conséquent, vous notez) ; évidemment, c’est parfois imparfait et subjectif, eh bien alors, si cela insupporte certains, qu’ils ouvrent leur propre blog, cela enrichira le débat… 😉

Enfin, il faut que certaines personnes tenaces aient bien à l’esprit que, souvent (mais pas toujours comme on a vu), une modération d’un commentaire est un véritable carton jaune, certaines limites ayant pu être dépassées. Dans ce cas particuliers, si en retour, ils viennent insulter l’arbitre qu’est la modération (a fortiori avec le courage de l’anonyme), il est clair qu’ils entreront dans la catégorie carton rouge, avec bannissement – les bénévoles ayant alors mieux à faire qu’à passer du temps à analyser leurs propos…

 

Bref, nous sommes collectivement tous garants de la qualité et de la bonne tenue de ce site. Et les plus de 200 000 commentaires parus en constituent un élément fondamental.

Donc, encore merci à tous… Et bon courage pour les 200 000 prochains commentaires. 🙂

P.S. 1/ j’ai du coup demandé à la modération de renforcer les suppressions de commentaires apportant peu de choses, afin d’en diminuer le nombre, qui dépasse les capacités de lecture d’un visiteur moyen 2/ comme avec le temps le confort devient pour trop de personnes la norme, les commentaire sur ce billet seront fermés 24 heures, afin de bien apprécier ensuite la valeur de la possibilité de réagir…

discussion-2

Commentaire recommandé

Prométhée Enchaîné // 30.09.2016 à 12h58

Je ne m’y connais pas en droit, mais j’ai comme un doute que ce “lieu” soit privé, dans le sens où il est en libre accès sur internet. Donc il y aurait la liberté de publier à une audience importante, et le refus de laisser s’y exprimer les avis divergents en commentaires ? Même Le Monde et Figaro ne le font pas. Cet argumentaire, c’est un peu comme si vous invitiez des gens chez vous, et puis vous leur refusiez la libre parole, sous prétexte qu’ils peuvent s’exprimer librement dehors et qu’ils sont libres de partir. Ce type de raisonnement risque de créer une communauté, renforcée par le biais de confirmation, sourde aux arguments extérieurs. Il me semble sain que des lecteurs de passage puissent lire sur place des contre-arguments.

Cela dit, en ce qui me concerne, à part un cas ou deux où j’estime avoir été censuré, la modération a toujours été permissive avec moi. C’est pourquoi je demande modestement qu’elle le reste.

Pas sûr qu’elle l’ait été avec des gens légèrement plus radicaux. D’ailleurs, la réponse de Feubeuh à M. Berruyer au sujet du MH17 a disparu, malgré l’absence d’agressivité, et la présentation d’un argument, peut-être un peu court, mais notable ou appelant à discussion.
Pourtant, quand la position est “anti-américaine”, ou “anti-que-sais-je ?”, les discours radicaux, les délires sont largement permis.

31 réactions et commentaires

  • Téji // 30.09.2016 à 11h55

    À 200% pour ce texte : je commente moi-même rarement, et sans doute trop souvent, quand je le fais, en réaction à un commentaire plutôt qu’à l’article lui-même… mais je n’ai jamais râlé sur une suppression !
    N’oublions pas trop vite que la contre-partie d’un droit, en l’occurrence celui de donner son opinion, est un (voire des) devoir… respect, clarté, lisibilité… mais je pense en particulier à la réelle et pertinente contribution !

      +7

    Alerter
  • smaksing // 30.09.2016 à 12h08

    Total soutien!
    Il est important de faire la différence entre liberté d’expression et soit-disant droit inaliénable d’utiliser un medium privé pour diffuser ses idées.

      +4

    Alerter
    • Prométhée Enchaîné // 30.09.2016 à 12h58

      Je ne m’y connais pas en droit, mais j’ai comme un doute que ce “lieu” soit privé, dans le sens où il est en libre accès sur internet. Donc il y aurait la liberté de publier à une audience importante, et le refus de laisser s’y exprimer les avis divergents en commentaires ? Même Le Monde et Figaro ne le font pas. Cet argumentaire, c’est un peu comme si vous invitiez des gens chez vous, et puis vous leur refusiez la libre parole, sous prétexte qu’ils peuvent s’exprimer librement dehors et qu’ils sont libres de partir. Ce type de raisonnement risque de créer une communauté, renforcée par le biais de confirmation, sourde aux arguments extérieurs. Il me semble sain que des lecteurs de passage puissent lire sur place des contre-arguments.

      Cela dit, en ce qui me concerne, à part un cas ou deux où j’estime avoir été censuré, la modération a toujours été permissive avec moi. C’est pourquoi je demande modestement qu’elle le reste.

      Pas sûr qu’elle l’ait été avec des gens légèrement plus radicaux. D’ailleurs, la réponse de Feubeuh à M. Berruyer au sujet du MH17 a disparu, malgré l’absence d’agressivité, et la présentation d’un argument, peut-être un peu court, mais notable ou appelant à discussion.
      Pourtant, quand la position est “anti-américaine”, ou “anti-que-sais-je ?”, les discours radicaux, les délires sont largement permis.

        +26

      Alerter
      • PatrickC // 30.09.2016 à 13h53

        ” j’ai comme un doute que ce “lieu” soit privé, dans le sens où il est en libre accès sur internet”

        Vous devez sans doute confondre un “lieu public” (financé avec vos impôts) et un “lieu ouvert au public” (financé sur fond privé).

        Dans le premier l’état garanti (en principe…) que vous pouvez y exprimer toutes sortes d’opinions sous sa haute bienveillance et dans les limites de la loi.

        Dans le second vous dépendez de ce que le taulier met comme barrière à l’entrée (interdiction aux mineurs, par exemple) et de ce qu’il vous autorise à y faire.

        Si vous vous posez encore cette question concernant “l’internet” c’est sans doute que vous ne vous l’êtes pas encore posée sérieusement concernant la télévision. Plus précisément sur la différence de fondement juridique (et donc d’obligations y afférant) entre “chaines publiques” et “chaines privées”.

        L’internet, de ce point de vue, c’est un peu les chaines privées… sans le ticket d’entrée exorbitant des ondes hertziennes 🙂

          +16

        Alerter
  • RST // 30.09.2016 à 12h51

    J’apprécie le travail sur-humain effectué par O.Berruyer (à se demander si il dort la nuit). J’entends ses arguments sur la nécessité de modérer. Il y a néanmoins des dommages collatéraux regrettables. J’ai plusieurs exemples de blogueurs ayant été “modérés” selon moi sans aucune justification en lien avec les règles de ce blog.
    Je pense notamment à mon ami Yann (“Le bon dosage : http://lebondosage.over-blog.fr/) qui produit des analyses avec lesquelles on peut ne pas être d’accord mais tout à fait originales et pertinentes selon moi. Plusieurs de ses commentaires ont été tout simplement supprimés récemment.Je pense aussi à Jean-Baptiste Bersac, un autre libre penseur (“Frapper Monnaie” https://frappermonnaie.wordpress.com/) qui avait aussi subit les foudres de la censure alors qu’il proposait une vision “chartaliste” du fonctionnement des taux d’intérêt.
    Ces commentateurs permettaient “d’élargir encore plus les réflexions par des informations, analyses ou avis pertinents.”

      +9

    Alerter
    • Olivier Berruyer // 30.09.2016 à 13h25

      Commentaires probablement très intéressants mais hors sujet, et ce ne sont pas des tiers qui vont décider de quoi on parle ici. D ou l intérêt de leurs sites 🙂

        +5

      Alerter
      • Alex // 30.09.2016 à 15h22

        Sur quels critères te bases-tu pour sélectionner les personnes qui feront la revue des messages postés? certains modérateurs ne sont peut-être pas aussi ouverts à la discussion que tu ne le penses.
        J’ai déjà vu des messages être tout simplement effacés et de manière répétées. Les idées étaient argumentées et je pense même qu’il y avait des liens. ça m’avait d’ailleurs couper l’envie de faire une nouvelle donation…

        Edit; c’est peut-être aussi pour un soucis de faciliter la modération que la taille des messages a été réduite? La taille autorisée n’est à mon avis pas suffisante, surtout si une personne veut développer une idée complète.

          +14

        Alerter
        • silk // 04.10.2016 à 01h30

          La modération a aussi procédé à un nettoyage submergé par plus d’un millier de messages en quelques jours, dont une certaine partie à caractère injurieux ou raciste.
          Si en plus l’argumentation est hors sujet (sans lien direct avec l’article) … La modération, surtout a cette période, a eu beaucoup à modérer et n’a pas pris de gants (même si elle a quand même laissé + de 200 à 300 commentaires parfois dont nombreux étaient ceux critiques).
          J’ai moi même été modéré par d’autres modérateurs qui surement ont trouvé mon propos hors sujet ou sans valeur informative (ou une énième répétition …).

          Par contre je suis d’accord avec la limitation qui est trop faible : Il est très dur d’y développer une argumentation (alors que le but des commentaires est justement d’apporter une plus-value d’informations ou d’arguments.
          D’ailleurs on peut voir que certains, afin d’argumenter, sont obliger de faire des messages en 3 posts par exemple.

          Une solution serait d’augmenter de manière tangible la limitation mais de mettre un spoiler automatique après la 5-6 eme ligne (A charge pour le lecteur de “despoiler” le commentaire s’il le trouve assez intéressant pour continuer la lecture).

            +1

          Alerter
  • Dominique // 30.09.2016 à 12h59

    Bonjour.
    Vous apportez dans ce billet un élément de réponse aux suppressions de commentaires que je n’ai pu comprendre lors de la lecture attentive de la charte : un commentaire doit être jugé pertinent pour ne pas être supprimé. Cela peut bien sûr être sujet à l’arbitraire, mais comme vous le dites vous-même, la publication d’un commentaire n’est pas un droit. Ceci étant, ce point que vous avez exprimé devrait être intégré dans la charte. Car il m’est arrivé plusieurs fois de ne pas comprendre pourquoi un de mes commentaires a été effacé.
    Si celui-ci est supprimé, je saurais maintenant qu’il a été jugé comme non-pertinent par un modérateur et… tant pis pour mon post !

      +3

    Alerter
  • Vivouille // 30.09.2016 à 13h30

    Ce commentaire traite du sujet : stratégie d’évitement du caquetage dans la politique des commentaires.

    Des sites ont décidés de mettre fin à l’afflux de commentaires peu pertinents, et au phénomène de discussion/débat/joute entre 2 provocant beaucoup d’indentation, mais peu d’à-propos. Leur politique a été d’ordonner les commentaires par votes positifs, d’interdire la réponse à un commentaire (il n’est possible que de commenter sur le fil principal), de permettre à la communauté de voter négativement, permettre de signaler un commentaire non-conforme à la charte, enfin de cacher par défaut, les commentaires dépassant un quota de signalement ou/et de votes négatifs.

    Et bien ça marche !

      +3

    Alerter
    • ManuUK // 30.09.2016 à 16h49

      Pouvez-vous posté des exemples pour avoir un avis ?
      un peu comme le site l’Equipe ? 😉

        +0

      Alerter
  • Kaemo // 30.09.2016 à 13h42

    J’apprécie de même le travail réalisé par sur ce blog. Je le lis régulièrement et le récommande dès que j’en ai l’occasion.
    Il m’est arrivé de commenter et de me faire modérer. Autant souvent j’arrive à comprendre le pourquoi, autant parfois non et là c’est flustrant; surtout quand on a pris la peine d’argumenter et de rechercher des sources. Je ne jette pas la pierre et je comprend qu’il n’est pas évident de gérer un blog qui a de plus en plus de succès.
    J’ai peut être une suggestion d’amélioration du blog : mettre à la disposition des modérateurs dans l’interface des checkbox offrant un choix de justifications prédéfinies. A l’issue de la modération, un mail serait émis à l’auteur du commentaire lui permettant de mieux comprendre les raisons de la “censure”.

      +8

    Alerter
    • PatrickC // 30.09.2016 à 14h12

      De mon point de vue d’ancien “modérateur” il n’y aurait qu’une seule bonne case à cocher dans votre suggestion de justification de censure : [NON !] 🙂

        +2

      Alerter
      • Kaemo // 30.09.2016 à 15h08

        C’est une réponse qui invite au débat, qui pousse la réflexion et dont l’argumentaire est très étaillé.

        Je conçois que mon idée soit discutable et je concède volontier que je n’ai pas d’expérience de Modérateur.

        Je ne parlerais pas des commentaires évidement non constructif : “+1”, insultant ou ne développant pas d’idées. Cependant, comme le dit Malbrouck ci après, un commentaire un minimum développé demande à son auteur un cerain temps pour bien formuler une idée, pour trouver les arguments et les sources. Simplement censurer ce commentaire est indéniablement le droit du modérateur et du maître des lieux. Cependant, cela ne fait pas honneur à l’effort de l’auteur et ça le refroidi éventuellement pour des participations futurs. Les modérations injustifiées n’invite pas l’auteur à réinvestir du temps dans un autre commentaire sur un autre sujet, surtout quand il ne comprend pas le pourquoi de la modération précédente.

          +10

        Alerter
        • PatrickC // 30.09.2016 à 16h38

          Sans vouloir froisser, je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’argumenter bien longtemps lorsqu’on considère avec empathie le point de vue du modérateur bénévole.

          Ce qui ne retire rien de l’intérêt de vos arguments. Simplement il faudrait pouvoir les considérer hors du réel présent de ce blog.

            +1

          Alerter
          • Olivier Berruyer // 30.09.2016 à 17h44

            On pourrait facturer 10 € pour le modo chaque mail d’explication Patrick, non ? 🙂

              +4

            Alerter
          • RGT // 30.09.2016 à 21h23

            Cher Patrick.

            Les modérateurs bénévoles font un travail aussi important qu’Olivier sur ce blog et passent sans doute un temps très important à lire et comprendre chaque commentaires (avec moi, ça ne doit pas être facile tous les jours, Alzheimer commençant à poindre son nez 😉 ).

            J’invite toutes les personnes qui critiquent la modération à rejoindre cette équipe.
            Je pense qu’ils comprendraient assez rapidement que des commentaires sont supprimés car hors sujet ou partant totalement en vrille, sans compter ceux qui font du prosélytisme ou qui sont insultants.
            Et, quand un modérateur a “nettoyé” 10 commentaires “non-conformes” il sera moins attentif pour le 11è et pourra commettre une bévue, c’est humain.

            Il m’arrive de poster des commentaires qui seront supprimés.
            Je n’en fais pas une maladie, et avec du recul je me rends compte que j’étais hors sujet ou que je “partais en vrille”.

            Je demande aux modérateur de bien vouloir me pardonner mes écarts, avec l’âge on perd un peu les pédales.

            Je ferai donc encore plus attention désormais.
            Il faut aussi respecter ceux qui, bénévolement, garantissent que la qualité de ce blog ne soit pas altérée par des commentaires “inappropriés”.

            Cordialement.

              +8

            Alerter
            • PatrickC // 30.09.2016 à 22h57

              C’est ce que j’aime avec Internet : il y a toujours quelqu’un pour argumenter plus intelligemment que moi.

              Merci RGT, nous sommes totalement en phase 🙂

                +5

              Alerter
            • silk // 04.10.2016 à 01h45

              Merci,
              Cela fait plaisir à entendre : on fait des erreurs mais on essaye d’en faire le moins possible (avec des messages supprimés puis restaurés car doutes puis re-supprimé dans la foulée car plus de doutes).
              Cependant l’erreur est humaine et inhérente à ceux qui font un travail.

              Merci (un des nombreux modérateurs bénévoles)

                +0

              Alerter
  • Malbrouck // 30.09.2016 à 14h09

    Rapidement ,
    Je connais la position d’O.B par rapport à son blog : son projet , sa responsabilité .
    D’accord !
    Je connais et prétends respecter la charte des commentaires .
    Et je dis que la modération fait du n’importe quoi , c’est à dire qu’elle se conduit de façon incompréhensible .
    A moins d’être idiot personne ne va écrire sciemment un commentaire hors sujet …
    OK sur certains blogs ça arrive .
    Mais un commentaire c’est quinze , vingt minutes parfois trente de travail , de concentration .
    Une censure c’est un geste qui prend cinq secondes à peine !

      +12

    Alerter
    • Alex // 30.09.2016 à 15h26

      Je confirme. Maintenant les commentaires sont limités en nombre de caractères, mais avant, lors qu’un commentaire pouvait contenir une vrai argumentation et prenait du temps à son hauteur, cela faisait encore plus râler de voir son commentaire être effacé à cause d’une vision subjective d’un modérateur. c’est dommage.
      [Modération : la subjectivité est la chose la mieux partagée au monde]

        +7

      Alerter
  • METZGER CLAUDE // 30.09.2016 à 15h15

    Si seulement cela était vrai ! J’ai posté environ un commentaire par an. Chaque fois que mon argumentaire apportait une contradiction argumentée et en désaccord avec le sujet présenté. Sinon, quel intérêt ? Chaque fois, il a été censuré. L’arbitraire est le propre de la modération, soit. Je lis avec beaucoup d’intérêt les commentaires critiques. Toutefois, pour ne pas être modéré sur ce site, il convient de ne pas en violer la doxa. La dernière fois, concernant la position d’Eric Zemmour, j’ai posté un commentaire en deux temps. Un argumentaire ( dont le fond apporte une contradiction formelle à O.B. ) puis une conclusion logique et donc plus soft. La conclusion seule est passée. J’ai demandé qu’elle soit retirée, car cela n’a plus aucun sens. Je me contente de lire, désormais. Le reproche fait ici à votre modération, c’est qu’elle ne supprime pas les injures ou les excès, mais qu’elle empêche l’esprit critique de s’exprimer. Total soutien, caquetage, oui, commentaire argumenté contradictoire, non. Il me semblait pourtant que l’objectif était la défense de l’esprit critique. Une censure n’a pas à être justifiée, mais appelez un chat un chat : LE TEXTE EST CENSURE QUAND IL N’EST PAS DANS LA LIGNE DE LA VERITE EDITORIALE. En Russe PRAVDA .

      +16

    Alerter
  • vincent // 30.09.2016 à 16h24

    Vous parlez de respect, et de contradiction bienvenu, hors ce dont nous avons droit lorsque nous ne sommes pas d’accord avec vous c’est des réponses brèves, en général pas argumentés, sur un “ton” cassant, avec une répartie qui frise la vanité. Je suis navré de vous le dire, mais pour avoir reçut 5 à 8 de vos réponses m’étant adresser directement, une seule a été courtoise, car probablement en accord avec ce que je disais. Pour le reste vous répondez au tac au tac, du “on en reparle dans deux ans” “Allez voir un tel et vous verrez” “il n’est pas plus sourd que etc…”
    Et bien sûr je termine sur ce fameux #RespireCelaVaBienSePasser”

    En effet cela donne pas très envie d’être aimable avec vous. Si vous trouvez que c’est une façon de répondre aux commentaires de vos lecteurs, eh bien je trouve cela assez peu respectueux, il me semble que de mon côté si j’ai critiqué vos démarches ou vos sujets, je ne pense pas avoir manifesté quelconque mépris dans mes propos, ou attitude hautaine. Je ne fait que dire ce que je pense. Quand à mes commentaires supprimé, parfois je comprend leur suppression, et parfois simplement pas.

    Donc je crois que le respect doit aller dans les deux sens, sachant que le manque de respect se manifeste plus par une attitude que par des injures.

    Voila mon ressenti.

      +21

    Alerter
  • JMS // 30.09.2016 à 16h37

    Bonjour OB,

    Je n’ai souvent pas suffisamment de compétences ou de connaissances sur les sujets abordés ici (c’est d’ailleurs la raison pour laquelle je viens visiter votre site entre autres).
    De fait, je ne commente jamais ou presque même si j’ai parfois envie de réagir.
    Je renonce à réagir, car j’ai moi-même envie de lire des informations complémentaires à l’article et pas seulement des avis ou des échanges parfois stériles.
    J’adhère à votre “rappel”
    Encore merci pour ce site et votre travail.

      +9

    Alerter
  • Pierre Bacara // 30.09.2016 à 20h11

    Témoignage

    J’ai été plusieurs années modérateur sur un site géopolitique connu et fréquenté – mais pas autant que les-crises. Parmi les conclusions que j’en tire figurent les suivantes :

    1) Il s’agit d’un travail psychologiquement pesant parce qu’il contraint à juger. Or il est malaisé de vivre avec l’appréhension de se tromper, d’être injuste, de se rendre moralement coupable d’un abus de pouvoir.

    2) C’est également un travail exténuant. Ceux qui n’en ont pas l’expérience sont à cent lieues d’imaginer le flot de déchet qu’un modérateur voit quotidiennement défiler, même sur un site a priori exigeant. Dans les cas bénins, il s’agit de phrases illisibles dépourvues de sens, ou d’insultes, ou bien de commentaires sans aucun lien avec le sujet. L’autre extrême, ce sont les posts dont le contenu n’est que l’habillage d’une subtile stratégie de déstabilisation ou de détournement du site. Entre ces extrêmes, la gamme est infinie, à l’image des tonalités de l’âme humaine.

    3) Les économistes disent que la mauvaise monnaie chasse la bonne. Sur un site web, les mauvais commentaires chassent les bons. Partant de ce constat, la modération est d’autant plus stratégique qu’elle conditionne la survie même du site.

    Concrètement, la tâche de modérateur est une lourde charge morale, psychologique et opérationnelle.

    Je n’aurai jamais le courage de le refaire et je tire humblement mon chapeau au personnes qui l’ont, sur un site d’une audience telle que celle de les-crises.

      +21

    Alerter
    • PaleFace // 30.09.2016 à 23h36

      Tout à fait en phase.

      J’ai déjà été plusieurs fois modéré, et je n’ai aucun souci avec ça.
      Même, je suis désolé pour les bénévoles qui ont dû passer le balai.

      Olivier vous avez raison.
      Je comprends votre souci de clarté et de qualité.

      Internet est propice aux forums illisibles car débordants de répétitions, de dialogues de sourds, de discussions parallèles, de digressions, de provocations (moi-même parfois…).

      Le vôtre est de qualité, et il faut lui reconnaître ce mérite.
      Et il suffit de voir comme les notes diminues sur les commentaires tardifs, pour admettre qu’avoir 500+ réactions n’a que peu d’intérêt.

      Moi non plus je ne suis pas toujours d’accord avec une opinion ou avec un commentaire.
      Ou bien j’imagine pouvoir rajouter la touche spirituelle qui va élever le débat, ou l’anecdote intellectuelle qui va l’éclairer.

      Mais vous êtes chez vous, et nous sommes vos invités.
      A nous de respecter les règles de la maison.

        +3

      Alerter
  • Luna // 30.09.2016 à 20h39

    Tant que j’étais d’accord avec Olivier (Ukraine, Syrie, and co) je ne m’étais jamais posé la question de la censure. Mais depuis que nos avis divergent ( oui c’est beaucoup …) je découvre avec effroi la réalité du back office. Ce qui me heurte le plus c’est d’imaginer que sur les sujets qui faisaient l’unanimité… ben, il n’y avait peut être pas unanimité – certains commentaires contradictoires mais peut-être tout à fait intéressant passaient probablement à la trappe.

      +6

    Alerter
    • Olivier Berruyer // 30.09.2016 à 21h18

      “Comme il y a déjà eu des centaines de commentaires en désaccord avec moi depuis 3 semaines (allez donc les lire au lieu de larmoyer), c’est bon on a compris – je ne fatigue plus les modo bénévoles avec ça.”

        +3

      Alerter
      • Jean // 30.09.2016 à 23h47

        J’aimerai que vous ne preniez pas les critiques de vos lecteurs comme une remise en cause de l’intérêt de votre site et de vos opinions. Acceptez qu’on puisse vous apprécier en étant en total désaccord avec vous sur certains sujets.

          +11

        Alerter
    • ty89 // 01.10.2016 à 00h40

      Effectivement certain articles sont excessivement modéré au niveau des commentaires. La série sur Z, la série sur le 11 septembre, l’épisode “je suis Charlie” sont des exemple qui parle d’eux même.

      En revanche je trouve que tous les autres articles (l’Ukraine, la Syrie, tous les articles économiques…) semble plus ouvert. Globalement les articles très politisé sont plus modéré que les autres.

      Ce blog reste une référence tant au niveau de la qualité information que de la pluralité des opinions exprimé dans les commentaires.

      “désolé, on n’est pas un service public, on manque de bras ?”
      Si les-crises.fr n’est pas un service public il est claire que ce blog est d’utilité public. Dans ces conditions j’aurai préféré avoir 100% de modération dans la modération… Je me contenterais donc de 95% car comme dit Olivier : “qu’ils ouvrent leur propre blog, cela enrichira le débat…”

        +4

      Alerter
  • Feufollet // 02.10.2016 à 14h34

    Comme sur d’autres sites du genre, je suis intéressé par les commentaires
    Mais chez vous, c’est souvent impossible à les lire tous.
    Plus il y a de commentaires moins je les lis
    Et puis, les réponses aux réponses, c’est lancinant
    Mais c’est quand même généreux de prêter ainsi votre plume
    Pour écrire un mot
    Certains sites d’informations alternatives sont fermés aux commentaires
    Ils n’en demeurent pas moins intéressants
    Et ils n’ont plus de problèmes de risques et de charges de modo

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications