Les Crises Les Crises
4.avril.20214.4.2021 // Les Crises

« Poutine le tueur sans âme » : Quand la diplomatie américaine préfère la provocation à la défense des intérêts du peuple américain

Merci 477
J'envoie

 

President Biden (Naresh777/Shutterstock) and Russian President Vladimir Putin (Sasa Dzambic Photography/Shutterstock)

L’administration Biden a créé une confrontation totalement inutile avec la Russie à un moment où des relations de travail raisonnables avec Moscou sont extrêmement importantes pour atteindre deux objectifs immédiats et clés de l’administration : réintégrer l’accord nucléaire avec l’Iran, et un accord de paix en Afghanistan facilitant le retrait militaire américain de ce pays et la fin de la plus longue guerre de l’Amérique.

L’approche de l’administration combine un grand nombre des erreurs commises par les fonctionnaires, les politiciens et les médias de Washington ces dernières années. Tout d’abord, vous disposez d’un rapport des services de renseignement fondé sur des preuves que le public ne peut pas voir et qui indique qu’il est « probable » que le gouvernement russe ait ordonné des tentatives d’influence sur les élections. Ce rapport est ensuite transformé par l’administration et une grande partie des médias en une certitude absolue. Dans une récente interview accordée à ABC News, Biden déclare que Poutine « paiera le prix » pour ce que le rapport affirme que son gouvernement a fait. Comme d’habitude, on personnalise la question en attribuant la décision à Poutine lui-même, et la déclaration des États-Unis est accompagnée d’un langage gratuitement insultant qui risque d’offenser même de nombreux opposants russes à Poutine. Personne ne se souvient-il du conseil de Teddy Roosevelt – qui n’était pas un tendre avec la sécurité des États-Unis – de parler doucement et de porter un gros bâton ?

La qualification publique par le président Biden du président Poutine comme un « tueur » n’ayant « pas d’âme » dans cette interview rappelle ce qui a été décrit comme « l’anti-diplomatie » du président Trump et des membres de l’administration George W. Bush – une volonté apparemment délibérée à aggraver les relations avec d’autres États ; mais ici, cela émane d’une administration qui était censée restaurer la dignité et les bonnes manières dans la conduite des relations étrangères des États-Unis.

Pendant ce temps, le porte-parole de Poutine, Dmitri Peskov, a qualifié cette expression « tueur » de « très mauvaise déclaration du président américain, » révélant « qu’il ne veut pas normaliser les relations. »

Il est peut-être vrai que Poutine est « un tueur » mais rappelons-nous le nombre d’alliés actuels ou potentiels des États-Unis auxquels ce terme pourrait s’appliquer aujourd’hui. Mais surtout, en quoi le fait de proférer des insultes personnelles sert-il les intérêts de l’État et du peuple américains ? Plus dangereux encore est l’extraordinaire aveuglement et le manque de lucidité – un manque si profond qu’il va plus loin encore que le terme « d’hypocrisie » – de Washington qui condamne d’autres pays pour avoir tenté d’influencer la politique américaine et qui lance des représailles contre eux.

Personne ne prétend que la Russie a essayé de pirater les ordinateurs des élections pour en modifier le résultat, qu’elle a divulgué des secrets d’État américains ou qu’elle a fait quoi que ce soit qui puisse réellement être considéré comme ayant sérieusement affecté le résultat – contrairement, par exemple, au travail des conseillers américains sur le terrain en Russie pour soutenir le gouvernement Eltsine dans les années 1990.

En substance (en supposant que les allégations soient vraies), la Russie a fait ce que font ce pour quoi des milliers de lobbyistes de Washington sont payés pour passer leur temps à faire (en toute légalité) : influencer les politiciens, les médias et les politiques des États-Unis en faveur de certains gouvernements étrangers.

Surtout, les administrations américaines successives ont soutenu d’énormes opérations d’influence en Russie (et en Iran, en Chine et ailleurs) visant ouvertement à affaiblir le gouvernement en place et à renforcer l’opposition. Ces opérations ont parfois été menées par des diplomates comme l’ambassadeur Michael McFaul, ouvertement ou officieusement. Elles ont été menées en permanence et ouvertement par des médias et des institutions financés par le Congrès, notamment Radio Liberty, Voice of America et le National Endowment for Democracy, qui ont pratiquement servi d’organes de presse à l’opposition russe.

Mettons de côté pour un instant la question des méfaits ou non du gouvernement russe et ses vertus ou non, et regardons la simple réalité. Un groupe de personnes ayant l’expérience de la politique étrangère de l’équipe Biden doit certainement comprendre que si des gouvernements étrangers sont attaqués de cette manière, ils sont tenus de riposter.

Le rôle de la diplomatie américaine est de défendre les intérêts réels de l’État et du peuple américains, et non de lancer des insultes, même si cela peut faire plaisir à une administration. Ces intérêts sont mieux servis par une combinaison de force et de sérénité ; et les États-Unis sont encore suffisamment forts pour pouvoir se permettre de se comporter calmement, même en cas de provocation.

Source : Anatol Lieven, 18-03-2021

Traduit par les lecteurs du site Les Crises

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Darras // 04.04.2021 à 07h18

Insultes envers Poutine et la Russie? Je crois qu’on a encore rien vu. Attendez quelques semaines, le temps que la rasputitsa finisse, les USA ont prévu un grosse opération des ukies sur le Donbass pour forcer les Russes soit à abandonner celui-ci aux massacres des milices nazis soit à intervenir et pouvoir ainsi recréer définitivement un rideau de fer entre ce pays et l’UE. Au pied les vassaux. On peut être certains que les habituels réseaux atlantistes médiatiques vont se déchaîner. Et le niveau d’insulte va monter d’un degré.
Tous Français doit se rappeler des tombereaux d’insultes proférés par les politiques, médias et peoples US en 2003.
C’est tout ce pays qui est entrain de devenir cinglé.

31 réactions et commentaires

  • Darras // 04.04.2021 à 07h18

    Insultes envers Poutine et la Russie? Je crois qu’on a encore rien vu. Attendez quelques semaines, le temps que la rasputitsa finisse, les USA ont prévu un grosse opération des ukies sur le Donbass pour forcer les Russes soit à abandonner celui-ci aux massacres des milices nazis soit à intervenir et pouvoir ainsi recréer définitivement un rideau de fer entre ce pays et l’UE. Au pied les vassaux. On peut être certains que les habituels réseaux atlantistes médiatiques vont se déchaîner. Et le niveau d’insulte va monter d’un degré.
    Tous Français doit se rappeler des tombereaux d’insultes proférés par les politiques, médias et peoples US en 2003.
    C’est tout ce pays qui est entrain de devenir cinglé.

      +74

    Alerter
    • James Whitney // 04.04.2021 à 09h43

      Je ne pense pas que c’est tout un pays qui est en train de devenir cinglé. De se permettre des insultes, des mensonges n’est pas fou. Normalement les gens qui balancent de telles propos ont un but qui n’est pas dans l’intérêt général : je me permets de le dire ainsi.

      Il y a plein d’Américains qui opposent cette manière de parler et aussi les massacres du gouvernement US. C’était le cas en 2003 et aussi en 2021, heureusement. Et heureusement c’est aussi le cas ici en France en ce qui concerne les actions des dirigeants français.

        +7

      Alerter
      • Darras // 04.04.2021 à 11h19

        Vous avez raison. Mais quand je dis tout le pays, je ne parle pas de 100% de la population mais de phénomènes qui se passent sur 100% du territoire et dans toutes les couches sociales .
        Je trouve que le délire Woke qui s’abat sur ce pays ressemble furieusement à la Révolution Culturelle Chinoise. Un vent de folie qui ne tardera pas à devenir meurtrière. Des dirigeants, qui depuis W se comportent comme des porcs( sauf Obama, mais lui avait Samantha Powers ou Victoria Nulland pour se comporter ainsi) et des déments, et tout un pays qui exige de pratiquer l’auto-critique publique et l’auto-flagellation. C’est effrayant.

          +16

        Alerter
    • LibEgaFra // 04.04.2021 à 11h02

      « forcer les Russes soit à abandonner celui-ci aux massacres des milices nazis soit à intervenir et pouvoir ainsi recréer définitivement un rideau de fer entre ce pays et l’UE. »

      Ah, vous avez encore un doute sur la réaction de la Russie?

      Les conséquences n’ont rien à voir avec ce qui se passera sur le terrain.

      A moins de déclencher une guerre nucléaire.

        +3

      Alerter
      • Darras // 04.04.2021 à 11h23

        Excusez moi mais vous pouvez préciser votre propos?

          +4

        Alerter
  • Yann // 04.04.2021 à 07h29

    Quand c’est le perdant qui insinue que l’élection a été trafiquée, je vois encore à peu près ce qu’il se passe.
    Mais là ?

      +4

    Alerter
    • Darras // 04.04.2021 à 08h07

      Vous allez voir que bientôt ils vont même dire » heureusement qu’on a triché, sinon les Russes auraient fait élire l’effroyable Trump » 🙂

        +38

      Alerter
  • Louis de Constance // 04.04.2021 à 08h48

    Hi from DC ❤ ✌ 💙. Thx a lot. Very interesting. Seriously? Don’t be so naive ! The WH is a den of criminals, frauds, serial killers, since the beginning !!!

      +13

    Alerter
  • Brigitte // 04.04.2021 à 09h18

    Mais comment neutraliser cet empire du pire?
    D’abord en lui supprimant le paillasson européen.
    C’est pas gagné. Les peuples européens ont une lourde part de responsabilité en acceptant que les USA s’essuient les pieds chez eux pour frapper à la porte de la Russie, l’arme au poing.
    Vous n’en avez pas marre d’être pris pour un paillasson…avec l’inscription « welcome » ….comme ceux vendus en grande surface?

      +44

    Alerter
    • Darras // 04.04.2021 à 10h44

      Excusez moi Brigitte, mais je pense que vous inversez le problème. Ce ne sont pas les USA qui frappent à la porte de l’UE pour agresser la Russie, ce sont les qui USA provoquent la Russie pour empêcher tout rapprochement avec l’UE et surtout l’Allemagne, chose qui serait fatale à son hégémonie.
      Nos peuples sont vieux, usés et en plein suicide démographique. Ils ne veulent plus de souveraineté. Une sorte de modéle à mi chemin de la Ligue Hanséatique et du Saint Empire Germanique leur va bien du moment que l’intendance suit. Et il ne faut pas oublier ça a été le modèle de 80% de l’actuelle UE pendant mille ans.

        +17

      Alerter
      • LibEgaFra // 04.04.2021 à 10h57

        « Excusez moi Brigitte, mais je pense que vous inversez le problème.  »

        Je pense que non. L’UE et le RU ne sont pas en reste en termes de provocations. En fait c’est l’otan qui est à la manœuvre.

        Et dans le bidonnage Navalny, c’est bien l’UE qui a agi. Idem Borrell

          +21

        Alerter
        • Darras // 04.04.2021 à 11h21

          Et qui dirige l’OTAN? L’Allemagne? Les Pays-Bas?

            +13

          Alerter
      • Darras // 04.04.2021 à 11h01

        Quant à l’Empire du pire, il y a eu et il y aura vraiment pire que ce pire là.
        l’Empire US n’est que l’avatar dominant de ce qui est l’Empire gemano chretien, ou la civilisation Germano-Chretiene depuis la chute de l’Empire romain d’Occident.
        Depuis l’an 500, 1500 ans de luttes permanentes pour décider, sans succéder d’un hégémon, sans succès à part le bref passage Charlemagne-Louis le Pieux, et depuis 1944 le surgeon US a pris l’ascendant définitif. Comme hier le surgeon Romain prenait l’Hegemon de la civilisation Grecque(jusqu’à Constantin seulement.
        Le délirant wokenisme là bas serat il le coup de fouet moral comme Constantin la païen avait misé(tout faux) sur le christianisme pour le vivifier?
        Ou serat il, comme le christianisme, le tombeau final de la vivacité romaine?
        80% de l’Europe n’a jamais été vraiment indépendant ou peu de temps et le reste a définitivement perdu en 40, puis 45.

          +6

        Alerter
    • JACK // 04.04.2021 à 10h55

      Il est vrai que les dirigeants des États Unis n’ont jamais été ceux d’un peuple démocratique dont ils aiment le cas échéant enfiler le costume.
      À l’image d’Israël ce pays à été conquis par l’extermination des peuples l’occupant de longue date.
      Ces gens si adeptes du mot liverté sont des donneurs de leçons qui n’appliquent pas les valeurs dont ils aiment s’honorer
      Quant à l’Europe elle aime croire encore que les américains sont ses libérateurs, ces États désunis d’Europe ne savent qu’accepter les conditions de l’oncle Sam

        +13

      Alerter
  • LibEgaFra // 04.04.2021 à 10h46

     » de parler doucement et de porter un gros bâton ? »

    Donc quand l’autre parle fort, c’est qu’il a un petit bâton…

      +1

    Alerter
    • Darras // 04.04.2021 à 11h07

      Pas forcément. C’est vrai que les Russes détestent les rodomontades ( ce qui hélas passe souvent pour de la faiblesse, avec les dramatiques conséquences historiques qu’on connait) et considèrent menaces et insultes comme une faiblesse.
      Peut-être que les dirigeants US sont en plein hybris

        +5

      Alerter
  • 78 ans // 04.04.2021 à 12h11

    « Poutine le tueur sans âme » se veut une provocation (moquerie souriante!…) qui soit l’ultime diabolisation de l’ennemi que l’Empire veut abattre. Il s’agit, encore et toujours, d’une supplique impériale pour la guerre que cet Empire à tout prix entend provoquer depuis si longtemps.

    Le président Poutine et la Russie auront résisté à la manœuvre jusqu’à la fin.

    Gare à ce qui se déchaînera alors sur qui sème ce vent jusqu’aux portes mêmes de l’héroïque Léningrad!

      +10

    Alerter
  • METZGER // 04.04.2021 à 12h30

    Ce qui est étrange, c’est que l’Allemagne, notre chère voisine tisse des liens économiques de plus en plus solides avec la Russie, alors que nous emboitons docilement le pas de t’état profond de l’oncle Sam. Quelle propagande massive anti-Trump nous avons été obligés de subir par nos médias, tous bords confondus !
    Après quatre ans de paix et d’accalmie, préparons-nous à de nouvelles guerres en Europe.

      +11

    Alerter
    • Darras // 04.04.2021 à 13h09

      C’est faux, la France est le premier investisseur étranger en Russie. Et l’Allemagne est totalement suiviste des USA quand il s’agit des Russes.
      Et leurs médias sont, si possible, complètement contrôlés par les agences US.

        +5

      Alerter
  • ouvrierpcf // 04.04.2021 à 14h54

    Les gouvernements Poutine ont permis de mettre en place dans la Nouvelle Russie des dispositifs pour redresser les économies industrielles dont les énergétiques le PIB russe se revalorisé la Russie se rearme et Biden pète un plomb ou un câble mais c’est fini pour les gi Rumbo est même mort au cinéma le soldat Ryan est perdu comme le frenchi qui s est enlisé au Mali ou le british qui ne pourra même plus défendre les Malouines des nuades de mercenaires israéliens kurdes tchétchènes turcmanophiles qataris afghans accompliront les besognes mais sans y laisser leur vie un mercenaire ne meurt pas pour son employeur il ne déploie aucun drapeau seul son compte en banque est sacré

      +3

    Alerter
  • Thomas V // 05.04.2021 à 09h21

    Bonjour à tous,
    Pourquoi faut-il encore succomber à ce manichéisme ambiant ? Le peuple russe a bien du courage de vivre avec cette mafia qui la prive d’élections et de médias libres. Les américains souffrent également de leurs dirigeants même si on peut espérer que Biden ait une politique un peu plus sociale que son prédécesseur. Les déclarations des uns et des autres ne sont qu’anecdotiques. Voyons plutôt la politique au jour le jour : ce qu’a fait le gouvernement russe en Syrie est épouvantable, ce qu’a fait le gouvernement US en soutenant l’Arabie au Yémen ne l’est pas moins…Qui est le bon, qui est le méchant ?

      +1

    Alerter
    • Arnaud T // 07.04.2021 à 11h55

      euh il a fait quoi d’horrible en Syrie le Russe?
      Non parce que bon, soutenir Assad est loin d’être génial mais je crois qu’il nous faille abandonner le rêve éveillé d’une opposition démocratique crédible; c’eût été les islamistes et ça aurait fait plus de morts
      le bombardement affreux d’Alep, vous avez fait l’armée? vous avez tenté de prendre une ville? non car nos militaires ont fait plus de civils morts dans la ville Irakienne qu’ils assiégeaient au même moment pour une population moindre..

        +3

      Alerter
  • ouvrierpcf // 05.04.2021 à 09h42

    Le peuple russe a bien du courage de vivre avec cette mafia qui la prive d’élections et de médias libres comme celle du référendum français de 2005? ou le non gagna et ou le oui fut appliqué 2ans plus tard par la réunion du Congrès à Versailles ou les jack Lang votèrent le oui à notre place Et Thomas donne des leçons de élection de médias ! comme les résultas des élections municipales de ma Commune en plein covid ou une majorité fut selon elle élue avec 62%de moyenne d’abstention et 74%dans un bureau de vote de 1009inscrits !

      +6

    Alerter
  • Calou // 05.04.2021 à 10h23

    Qui a tuer le plus d’individus dans le monde sous la couverture de la démocratie .

      +4

    Alerter
    • Casimir Ioulianov // 06.04.2021 à 14h37

      Les épidémies, les catastrophes naturelles et le capital, dans cet ordre.
      Bon avec le palu qui tue un humain sur deux … ça pique , un catastrophe en chine au XIXeme ? Plus de morts que la deuxième GM , quand au capital , c’est une partie de l’objet de l’article , mais il faut savoir lire entre les lignes. Les Anglais ont maintes fois prouvé qu’en matière d’immoralité , l’amour du pognon suffit pour condamner le voisin à la tombe.

        +2

      Alerter
  • Méchant complotiste // 05.04.2021 à 17h44

    La France se prépare à un conflit militaire de masse : contre qui et au nom de quoi ?

    https://russiepolitics.blogspot.com/2021/04/la-france-se-prepare-un-conflit.html

      +1

    Alerter
  • jacques // 05.04.2021 à 19h11

    Dans le livre » un président ne devrait pas dire ça  » Hollande reconnait des assassinats politiques .
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_pr%C3%A9sident_ne_devrait_pas_dire_%C3%A7a…#S%C3%A9curit%C3%A9_nationale
    Alors Hollande le tueur sans âme…

      +2

    Alerter
  • Ernesto // 05.04.2021 à 19h54

    L’Allemagne est pragmatique, d’un côté elle privilégie le parapluie américain pour sa sécurité, de l’autre, elle n’écarte pas l’idée (au contraire de la France) d’acheter le vaccin russe, elle commerce avec la Chine pour y vendre notamment ces grosses berlines haut de gamme. Elle a renoncé au nucléaire mais ses besoins en énergie pour nourrir sa très performante industrie sont colossaux. Elle s’est engagée à réduire significativement ses émissions à effet de serre mais pétrole et charbon polluent beaucoup. Voilà pourquoi, Merkel se tourne vers le gaz russe pour satisfaire sa demande.Nord stream 2 , le gazoduc qui contourne l’Ukraine pour amener le gaz russe en Allemagne, est déjà réalisé à 90% . Les USA voient d’un très mauvais œil cette opération et sont prêts à tout (du moins en paroles), pour la faire capoter. Ce qu’ils voudraient eux, c’est vendre leur gaz liquéfié à l’UE élargie afin que cette dernière ne soit pas dépendante du méchant Poutine pour ses approvisionnements. Voilà pourquoi ils multiplient les pressions et les provocations pour détacher la Russie de l’Europe. Mais il y a un revers à la médaille, la Russie se tourne maintenant vers la Chine et malgré une rivalité entre ces deux grands, le bloc asiatique qu’ils constituent désormais est une couleuvre un peu grosse à avaler pour l’oncle Sam..

      +6

    Alerter
    • eugenieGrandet // 07.04.2021 à 07h33

      @Ernesto
      « Merkel se tourne vers le gaz russe pour satisfaire sa demande.Nord stream 2 »:
      Non. NS1+2 n’apportent pas plus de quantité, il permettent de contourner surtout l’ukraine et un peu biélorussie, pays à problèmes.
      L Allemagne est depuis longtemps beaucoup plus dépendante du gaz russe que ne l’est la France. Voir les chiffres des volumes importés.

      « elle commerce avec la Chine pour y vendre notamment ces grosses berlines haut de gamme »
      Image d’Épinal, je trouve !. vous auriez dû dire, de façon plus convaincante. …pour y vendre ses machines outils et robotisées et ces berlines…

        +1

      Alerter
  • Pierre // 06.04.2021 à 15h56

    En complément de cet article, une lettre ouverte à Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN. Elle émane de plusieurs haut gradés de l’Armée.
    https://www.capital.fr/economie-politique/otan-2030-il-faut-stopper-ce-train-fou-avant-quil-ne-soit-trop-tard-1396756

    Le propos est limpide, étayé de faits précis et de la part de gens sérieux.
    Bonne lecture!
    PS:
    Quand allons nous nous réveiller?????

      +4

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications