Les Crises Les Crises
8.novembre.20168.11.2016 // Les Crises

[Propagande] Présidentielle USA : Les Français ont choisi !

Merci 8
J'envoie

… mais ils ne pensent pas comme les Américains – au moins dans l’intensité de leur choix…

J’adooore ce genre de sondage (Odoxa pour Le Parisien, 29/09/2016), où en fait les médias unanimes, après avoir déversé une propagande insensée, sondent les citoyens, et se ravissent alors qu’ils confirment leur vision, leur donnant donc presque raison… Ou l’inversion totale de “l’informateur” et de “l’informé”…

Illustration :

I. Le sondage Odoxa / Le Parisien

sondage-6

sondage-1

sondage-7

Là ça devient intéressant :

sondage-2

sondage-8

Répartis ainsi :

sondage-9

L’image des candidats :

sondage-10

sondage-4

sondage-11

sondage-5

sondage-12

Hmmm, Clinton bien plus honnête que Trump, voilà qui est intéressant…

On aura aussi la vision de Saint Obama :

sondage-3

sondage-13

sondage-14

Et ça, vous notez que c’est une constante amusante, plus le temps passe, plus les anciens présidents sont la plupart du temps vus comme de bons présidents, de “grands hommes”…

Donc pour Obama, oublié la pauvreté qui n’a guère reculé, totu comme les inégalités, la Libye détruite, la Syrie en lambeaux ayant donné naissance au terrorisme, Guantanamo, les assassinats “ciblés”, etc…

On notera que c’est en gros la même chose en Angleterre :

uk

Clinton étant moins soutenue qu’en France : 12 % Trump, 49 % Clinton…

L’Allemagne est pire en revanche 4 % / 86 % :

germany

On voit le progrès de la propagande médiatique par rapport au début de la campagne (fin mars – source ici et ) :

europe

II. Ce que pensent les Américains

Il est dès lors amusant de comparer avec la vision des Américains (Sondage ABC août 2016) – l’écart donnant une bonne vision de l’indice de propagande…

Cote d’impopularité historique :

enten-generaldislike-1

hillary_clinton_popularity

donald_trump_popularity

Le détail est intéressant :

favorable_unfavorable_ratings_among_groups-table

Surtout le soutien des blancs : 30 % pour Clinton, 44 % pour Trump, et c’est pire pour les hommes blancs (26 / 46), surtout les sans-diplômes (26 / 49)…

III. L’article du Parisien

hillary-sondage

Présidentielle américaine : les Français plébiscitent Hillary Clinton

On se doutait que l’élection américaine ne laissait pas les Français indifférents. Mais entre cette intuition et la réalité des chiffres du sondage Odoxa réalisé pour notre journal, l’écart est impressionnant. Près des deux tiers d’entre eux disent s’y intéresser et cela concerne toutes les catégories de la population.

Quant à leur candidat préféré, le vote est clair. Pas moins de 86 % des Français veulent que la candidate démocrate l’emporte, quand seulement 11 % souhaitent la victoire de Donald Trump ! Les soutiens du républicain sont presque inexistants au sein des partis parlementaires (4 % à gauche et 11 % à droite) mais aussi minoritaires chez les sympathisants du Front national : parmi eux, 56 % sont favorables à la démocrate Clinton et 39 % à Trump.

« Depuis des années, les Français qui se disent proches du Front national soutiennent les positions de Marine Le Pen. Voici donc une exception à cette règle puisque la présidente du FN déclare, elle, que si elle était américaine, elle voterait Trump », souligne Céline Bracq.

Source : Le Parisien, 1/10/2016

Bien entendu, il ne faut pas attendre des médias qu’ils se remettent en causent au vu d’une telle distorsion par rapport à la situation politique, qui nous empêche de comprendre la situation américaine…

Épilogue

Résultat demain ! 🙂


PRÉCISION : Rappelons que le but de ce site est de publier des analyses et des articles d’horizons variés afin d’élargir le champ d’information et de réflexion de ses lecteurs, dans le but de les aider à se faire eux-mêmes leur propre opinion. Les publier ne signifie nullement qu’ils reflètent systématiquement notre pensée, mais simplement que les arguments avancés sont suffisamment sérieux pour être entendus ou bien qu’ils permettent de savoir ce qui se diffuse sur les réseaux sociaux. Ce n’est pas parce que les grands médias prennent parti que nous devons en faire autant, bien au contraire. Nous ne « soutenons » donc en rien Donald Trump mais cherchons à comprendre et à penser ce phénomène généralement analysé avec partialité. Enfin, nous vous rappelons l’importance de vous informer avec esprit critique auprès de multiples sources dont vous aurez validé la fiabilité.

Commentaire recommandé

Pierre // 08.11.2016 à 02h38

Pfff !! Même si les Français prétendent s’intéresser à cette campagne, je ne peux que constater que dans mon entourage, ils ne font qu’avaler la bouillie pré-machée de la propagande médiatique française. Je constate une parfaite concordance entre ces sondages et ce que j’observe autour de moi: 9 personnes sur 10 n’ont tout simplement pas conscience de la dangerosité d’HRC pour la paix mondiale (bien que Donald Trump ne me parait toujours pas être non plus un gage de stabilité. Il reste – au mieux – une grande inconnue. Je fais simplement le pari que son pragmatisme et son absence de grande conception moralisatrice en font le moins dangereux des deux.)

42 réactions et commentaires

  • Nicolas // 08.11.2016 à 02h36

    c’est génial les sondages ! sur le site ci-dessous et si le monde entier pouvait voter, trump serait élu à 56% (score de 54% aux USA en faveur de trump (149’778 “votes”)).

    A l’heure où j’écris, 439’573 personnes à travers le monde ont cliqué pour l’un ou l’autre candidat.

    Il y a aussi les résultats par pays, c’est follement divertissant 🙂

    D’après ce que j’ai compris il y a un système pour que le clique ne soit comptabilisé qu’une fois.

    pour voter: https://worldwide.vote/hillary-vs-trump/#/
    résultats: https://worldwide.vote/hillary-vs-trump/#/results/total

      +20

    Alerter
    • Nerouiev // 08.11.2016 à 07h44

      Juste une remarque rigolote quand, sur votre lien, on regarde pays par pays comment la Turquie à été traduite par “dinde”. Au fond c’est logique.

        +17

      Alerter
    • ernest // 08.11.2016 à 12h32

      Intéressant. Mais un sondage online, et de surcroît en libre accès, introduit un biais plus que significatif : cela sonde avant tout le degré d’indignation des mieux informés et des plus concernés. On voit cependant dans les écarts majeurs de résultats que la propagande à ce sujet, ou plutôt disons le discours ambiant, reste très contrasté.

        +5

      Alerter
    • Feubeuh // 08.11.2016 à 15h38

      si c’est le même système que sur le site “les crises”, aucun probleme.. il suffit d’utiliser TOR ( qui donne une adresse IP differente à chaque ouverture de session) et le tour est joué.

        +1

      Alerter
  • Pierre // 08.11.2016 à 02h38

    Pfff !! Même si les Français prétendent s’intéresser à cette campagne, je ne peux que constater que dans mon entourage, ils ne font qu’avaler la bouillie pré-machée de la propagande médiatique française. Je constate une parfaite concordance entre ces sondages et ce que j’observe autour de moi: 9 personnes sur 10 n’ont tout simplement pas conscience de la dangerosité d’HRC pour la paix mondiale (bien que Donald Trump ne me parait toujours pas être non plus un gage de stabilité. Il reste – au mieux – une grande inconnue. Je fais simplement le pari que son pragmatisme et son absence de grande conception moralisatrice en font le moins dangereux des deux.)

      +69

    Alerter
    • LA ROQUE // 08.11.2016 à 06h42

      J’ai remarqué la même chose; lorsque je dis que rien est gagné car les sondages sont serrés, les personnes sont surprises.
      Évidemment si ils écoutent simplement les chiens de garde déverser leur propagande ils ont l’impression que Trump est le mal incarné et que par conséquent il ne peut obtenir qu’un nombre infime de voix.

        +21

      Alerter
      • Sam // 08.11.2016 à 08h10

        Oui, ces sondages en Europe montrent bien l’efficacité du lavage de cerveau, plutôt que de réelles opinions. Un an de propagande, ca aide. Et nous ne sommes qu’à moitié intéressés, puisque c’est là bas que ca se passe.
        Ca me fait penser au traité européen de 2005 : les français avaient le cerveau lavé aussi, puis à force de frotter, de frotter, ils ont commencé à se poser des questions, réfléchir, et refuser ce traité. C’est un peu ce qu’il s’est passé aux Etats Unis avec Trump finalement.

          +26

        Alerter
    • V_Parlier // 08.11.2016 à 19h01

      Cela prouve que les électeurs français sont irrécupérables et finiront encore une fois l’année prochaine avec les dirigeants qu’ils méritent en France. Car même si la propagande pro-Clinton est massive dans nos médias, il n’y a pas besoin de chercher trop loin (en commençant par Wikileaks même cité vaguement par ces mêmes médias) pour en apprendre sur l’ignominie du couple Clinton. Indépendamment du sujet présenté ici, on pourra donc conclure que tant que plus de 80% des français croiront leurs médias, on ira vers le suicide.

        +7

      Alerter
      • lvzor // 08.11.2016 à 19h28

        90% des français sont avant tout constants dans leur choix de celui qu’ils estiment le plus fort et dont ils espèrent qu’en lui consentant beaucoup de sacrifices ils seront juste moins maltraités que le voisin qu’ils prévoient de dénoncer à la police politique. Rien de changé depuis 1940.

          +5

        Alerter
  • bobob // 08.11.2016 à 03h06

    “Surtout le soutien des blancs : 30 % pour Clinton, 44 % pour Trump”

    Ça a l’air d’être quelque chose d’habituel en fait que les blancs votent majoritairement pour le candidat républicain et que les non-blancs votent à une très large majorité pour le candidat démocrate.

    En 2012, 39% des blancs pour Obama, 59% des blancs pour Romney. (http://ropercenter.cornell.edu/polls/us-elections/how-groups-voted/how-groups-voted-2012/)

    En 2008, 43% pour Obama vs 55% pour Mc Cain.
    (http://ropercenter.cornell.edu/polls/us-elections/how-groups-voted/how-groups-voted-2008/)

    en 2004, 41% Kerry vs 58% Bush.
    (http://ropercenter.cornell.edu/polls/us-elections/how-groups-voted/how-groups-voted-2004/)

    Et hormis 1992 & 1996 (Clinton) et 1976 (Carter) où c’est presque égal (léger avantage au Républicain quand même), c’est toujours le cas (sur les stats du site cité qui vont de 1976 à 2012).

    Note : le soutien des “non-blancs” montre un écart encore plus important (ici 62% pour Clinton vs 17% pour Trump) et dans les élections précédentes aussi.

      +5

    Alerter
    • Renard // 08.11.2016 à 05h47

      Votre commentaire pointe les effets néfastes du communautarisme poussé à l’extrême dont les États-Unis fournissent le parfait exemple : une partie importante des électeurs américains choisissent leur candidat non selon son programme mais parce que celui-ci représente “le candidat des blancs protestants” ou “le candidat des noirs” ou “le candidat des mexicains”, etc etc..

      Le communautarisme a créé un cercle vicieux qui sera difficile à briser pour les américains. Briser le communautarisme signifie voter en utilisant sa raison et non en faisant appel aux tripes.

        +19

      Alerter
      • Renard // 08.11.2016 à 05h47

        Voyez cette exemple : Bien que la politique sociale envisagé par Bernie sanders aurait été globalement favorable aux noirs, population la plus pauvre des States, celui-ci à été largement boycotté par eux au profit de Clinton, qui ,elle, fait campagne à fond pour s’attirer les minorités. Ceci est absurde, une politique qui est favorable aux blancs, aux noirs, aux mexicains etc.. c’est une politique qui est bonne pour tout le pays.

          +23

        Alerter
  • Alain // 08.11.2016 à 05h34

    Au Luxembourg, Trump n’obtiendrait que 3%, comme quoi les Européens sont encore plus sensible à la propagande que les Américains, cela fait froid dans le dos

      +14

    Alerter
    • Laurence // 08.11.2016 à 11h37

      Normal, au plus le niveau de vie est élevé, au plus le peuple soutient le système capitaliste. Je suis belge et vis en France depuis 5ans. C’est incroyable, comme la qualité de vie et la paupérisation on envahit la France, alors qu’en Belgique apparemment rien n’a changé. Parfois, je me demande si les français sont aveugles, en tout cas j’aime ce pays et j’espère qu’il va pouvoir être sauvé car c’est à sa destruction que je suis en train d’assister.

        +25

      Alerter
      • Mat // 08.11.2016 à 21h45

        Je suis un peut étonné sur la différence Belgique / France en matière d’évolution de la pauvreté. Il me semble que les problèmes de pauvreté sont plus ou moins concentrés et évoluent différemment en fonction des régions / quartiers. Je ne suis pas capable de me faire un avis sur des divergences sur l’évolution de la paupérisation en France par rapport à la Belgique “à vue de nez”.
        J’habite à Nantes, et dans bon nombre de quartiers résidentiels, la pauvreté ne semble pas augmenter . A contrario, le nombre de sans abris dans certains endroits est sans doute en nette augmentation.
        Je doute que la situation soit stable ou en amélioration partout en Belqique (Par exemple comment cela se passe à Molenbeek? c’est une vraie question de ma part, qui ne sous-entend pas la réponse)

          +1

        Alerter
    • V_Parlier // 08.11.2016 à 19h06

      Le Luxembourg est peuplé par toute l’élite européiste donc il n’y a que peu de surprise.

        +3

      Alerter
  • Jean-Luc // 08.11.2016 à 06h13

    Il n’y a pas comme un problème avec les qualificatifs à choisir pour les deux candidats?
    Les propositions sont déja prémachées par les sondeurs, il n’y a plus qu’à faire régurgiter les sondés.

    Pourquoi ne pourrait-on choisir “a l’etoffe d’un président” pour Trump, ou bien “est dangereuse” pour Clinton?

    Ca serait pas un peu orienté, des fois?

      +17

    Alerter
    • Jean-Paul B. // 08.11.2016 à 07h54

      Ou “malhonnête” ,”corrompue” ,”financée par les monarchies du Golfe”, “dangereuse pour la paix mondiale”, ” à l’état de santé douteux”,etc.

        +21

      Alerter
    • kasper // 08.11.2016 à 11h48

      Je pense que les meme adjectifs ont ete proposes pour les deux, et qu’on vous montre seulement le top 10 des “s’applique plutôt bien”.

      Sinon c’est franchement trop gros ^^

        +3

      Alerter
  • Caliban // 08.11.2016 à 06h19

    Tout ce qu’on peut espérer c’est que tout cela finisse en Guerre de sécession II et non pas en guerre mondiale III.

    Au moins le reste du monde serait tranquille le temps que les “gros” se mettent dessus.
    (https://www.youtube.com/watch?v=nSQFvT6EPyo)

      +40

    Alerter
  • Jean-Paul B. // 08.11.2016 à 07h43

    Génial, la “grande presse libre” nous lave le cerveau, nous dit ce qu’il faut “penser”, puis elle nous fait sonder pour s’assurer que l’on “pense” bien comme elle nous le préconise!
    Big Brother is watching you!!!

    PS: chez nous essayons d’élire un Président pour qui la souveraineté nationale et populaire par rapport à l’UE et l’OTAN, représente le point fort de son programme et ne nous passionnons pas outre mesure pour l’élection dans un autre pays qui ne sert qu’à détourner notre attention des problèmes que nous rencontrons ici et maintenant.

      +31

    Alerter
  • Fritz // 08.11.2016 à 08h06

    “Présidentielle américaine : les Français plébiscitent Hillary Clinton”

    Je propose de moduler ce titre du Parisien (plus libéré du tout) :

    “Présidentielle américaine : les Français plébiscitent la corruption”
    “Présidentielle américaine : les Français plébiscitent Wall Street”
    “Présidentielle américaine : les Français plébiscitent la Troisième Guerre mondiale”

    ou encore :
    “Présidentielle américaine : les Français ont bien digéré notre propagande”

    Ah, il est beau, le “monde libre”…

      +46

    Alerter
  • politzer // 08.11.2016 à 08h34

    Bonjour

    l idéologie dominante est celle de la classe dominante cf celle du capital financier. Est ce si étonnant quand on connaît les propriétaires des media dominants?

      +13

    Alerter
  • Olposoch // 08.11.2016 à 09h28

    Il y a aussi des américains qui ne se font pas beaucoup d’illusions sur les vertus démocratiques de leur système…
    http://www.politico.com/story/2016/10/poll-41-percent-of-voters-say-the-election-could-be-stolen-from-trump-229871
    Un petit 41% quand même!

    De toutes manières, comme le disait le regretté Bill Hicks, il suffit de passer au nouveau président un film de l’assassinat de Kennedy d’un angle inédit jamais diffusé, et de poser la feuille de route sur la table. Ça prend 3 minutes.

    Bill Hicks comme Georges Carlin ne sont plus là pour commenter les USA d’aujourd’hui, si quelqu’un parmi les commentateurs connait un stand-up comedian qui a repris le flambeau…

      +12

    Alerter
  • Ardéchoix // 08.11.2016 à 11h07

    Les élections américaine c’est un tel cirque qu’on dirait la France.

      +5

    Alerter
  • Renaud // 08.11.2016 à 11h12

    Dit rapidement, les Français, placés devant la peste ou le choléra, préfèrent nettement la peste, pardon le choléra, enfin l’une de ces deux graves maladies à l’autre. Bravo les gars! Je m’incline devant votre lucidité…
    Et dire qu’on va “voter” dans 6 mois avec une problématique quasi équivalente ramenée au cas français et ceci, dans la nasse de l’ “Europe” à fuir au plus vite.

      +14

    Alerter
  • madake // 08.11.2016 à 11h30

    La moindre des choses pour ces sondages boursouflés, serait de mettre en parallèle les opinions des français, avec celles des américains.
    Il est d’ailleurs remarquable que dans ce type de sondages, cette mise en perspective est de moins en moins faite.
    Ca donnerait à penser et à s’interroger, à la fois au public et aux journalistes sur l’écart entre la perception rendue par les médias en France et le ressenti des américains, à priori mieux au fait du sujet.
    Mais est-ce le but recherché?

      +2

    Alerter
  • Pascalcs // 08.11.2016 à 13h28

    Quand on lit que 60% des sondés voient en Sainte Hillary une personne honnête, il n’y a plus que la résignation et l’abandon comme échappatoire à la déprime. Autant radier le mot indignation du dictionnaire. Il ne sert plus à rien.

      +9

    Alerter
    • V_Parlier // 08.11.2016 à 19h10

      En effet, ils mériteront encore un Hollande, un Sarko ou un Juppé…

        +4

      Alerter
  • ThylowZ // 08.11.2016 à 14h13

    Non mais c’est comme ça pour tous les sujets: un lavage de cerveau massif, une bonne propagande, et ensuite on enchaîne les sondages pour bien montrer quelle cause est la meilleure.

    Sans parler de “l’effet de la majorité”, où les gens qui sont minoritaires ont plus tendance à remettre en cause leur opinion que ceux qui sont majoritaires.

    Il suffit de regarder l’inflexion des opinions sur les différents thèmes qui ont émaillé la vie des Français, c’est souvent très net.

      +4

    Alerter
  • moshedayan // 08.11.2016 à 14h17

    Les médias en Europe ont bien travaillé. Et quoiqu’il arrive, ils sont contents de savoir que sa partie occidentale et centrale restera une “belle colonie de l’OTAN” Tout est dit sur l’état d’asservissement et le zèle des “chiens de garde” .
    Quand les Etats-Unis feront d’autres “sales coups” (super-amende aux banques européennes, variations du dollar, réclamations d’ouvertures de marché, dépenses militaires à la charge de cette Europe “servile”), les “chiens de garde” crieront encore avec joie : “merci mon bon seigneur ou ma maîtresse” (en moins marrant que Jacquouille la fripouille…)

      +10

    Alerter
  • christiangedeon // 08.11.2016 à 14h31

    En même temps,les français ont voté successivement Sarkozy puis Hollande,mdr!

      +2

    Alerter
    • Caliban // 08.11.2016 à 16h08

      Et oui, nous aussi on a des citoyens abrutis par le système médiatique qui nous bourre le mou, notamment avec des sondages qui orientent les votes et créent de l’actualité quand il n’y en a pas.

      Au point qu’on oublie que notre devoir de citoyen est de se choisir un représentant et non pas
      • de jouer au PMU en misant sur le “bon cheval”
      • ou de faire battre tel ou tel canasson

      Quand aucun candidat ne me convient, je ne vote pas. Ce n’est pourtant pas compliqué. Et en plus cela évite bien souvent de se déplacer au 2nd tour.

        +2

      Alerter
    • Catalina // 08.11.2016 à 19h20

      Christian Gédéon,

      En même temps, vu comment se passent les élections, les Français auraient eu du mal à voter autre chose.
      Le plafond est en verre armé.

        +2

      Alerter
  • BlueMan // 08.11.2016 à 20h04

    Soit les français sont fous, soit ces sondages sont faux, soit ces résultats sont le résultat d’un lavage de cerveau réccurent entrepris par les médias qui, il faut le reconnaître, sont anti-peuple, et prônent continuement l’idéologie européiste et mondialiste des oligarques de l’Empire.

    Je dois dire que si ces sondages sont vrais, alors cela donne une idée de l’ampleur de la désinformation et de l’impact des médias sur la fabrique de l’opinion publique, c’est absolument désastreux.

    Déjà, rien qu’en regardant qui sont les donateurs de la fondation Clinton (voir http://www.les-crises.fr/les-gros-donateurs-de-la-fondation-clinton/), ils achèvent de démontrer que ce sont les pays les moins démocratiques qui soutiennent cette blonde hystérique et satanique.

    Hillary Clinton est de surcroît une menteuse patentée, une girouette accroc au clientélisme, une va-t-en-guerre invétérée, une antidémocrate qui soutient avec l’infâme Geroges Soros les coups d’État et les guerres contre des gouvernements pourtant élus, une corrompue, qui s’avère en dernière analyse complètement à la solde du complexe militaro-industriel, des banques, de Wall Street et de establishment américain.

    De ce point de vue, Donald Trump est bien plus sain et bien moins dangereux pour le monde que cette folle.

    Que Dieu guide sagement le vote des américains en ce jour !

      +8

    Alerter
  • Renaud // 08.11.2016 à 22h44

    Fritz @ le 08 novembre 2016 à 8h06
    Ce serait plus clair de dire, tout simplement, que les Français son masochistes.
    Si je comprends bien, le “test” des élections américaines d’aujourd’hui révèlerait, bien mieux qu’un sondage, le nanisme aggravé et la déshérence politique dans lesquels les Français sont tombés…
    Très peu pour moi!

      +1

    Alerter
    • Fritz // 08.11.2016 à 23h51

      @Renaud
      Je n’ai pas voulu insulter quiconque, et je ne me sens pas supérieur aux Français, mes compatriotes. C’est la propagande abjecte du Parisien que je dénonce, mais je reconnais être agacé devant le conformisme et l’insouciance de ceux qui se laissent endoctriner.
      Ce qui est en jeu, c’est quand même la paix ou la guerre — la guerre nucléaire.

      Là-dessus, je propose encore une variante :
      “Présidentielle américaine : les Français plébiscitent le lavage de cerveau”.

        +3

      Alerter
  • Vladimir K // 09.11.2016 à 04h02

    En ce moment, la grande mode, c’est une vidéo de France Info qui montre à quel point Barack Obama était le plus cool des présidents.

    Une chose est certaine, quand les gens sont aussi bêtes, plus besoin de dictatures.

      +3

    Alerter
  • Barbier // 09.11.2016 à 05h39

    Bon ben les français se sont trompés…Cela devient une habitude…..
    Donc comme d’habitude, ne jamais croire les sondages….Il faudrait interdire les sondages …Trump avec la majorité dans les deux chambres …..

      +1

    Alerter
  • Cédric // 09.11.2016 à 08h22

    C’est bien la preuve qu’on est de plus en plus cons … (meme si on se croit toujours aussi intelligents qu’avant)

    clinton 2016 = sego 2007 , on vote a la primaire pour la candidate la mieux placée dans les sondages présidentiels futurs… ben non, ca marche pas comme ça, faut se secouer les neurones un peu….

      +0

    Alerter
  • christiangedeon // 09.11.2016 à 10h53

    ben,les “français ” ont perdu…quant aux “féministes ” qui ont mis tous leurs espoirs en Killary,je rappelle ce qu’ a dit Suzan Sarandon,actrice que j’aime bien pour son côté humain et sa vie. Elle a dit “je ne vote pas avec mon vagin,mais avec mon cerveau”…

      +1

    Alerter
  • Krystyna Hawrot // 09.11.2016 à 21h32

    Les Français vont faire l’année prochaine comme les Américains – ils et elles vont voter en fonction de leurs intérêts matériels surtout, et pas uniquement en fonction de la propagande à la télé. D’ou l’importance de garder les profession de foi papiers… car les gens les lisent, avant les élections, surtout quand ils ne savent rien de la politique. Je l’ai vu quand j’ai longtemps vécu dans le 93. Après les hommes politiques trahissent ou se couchent, mais cela on n’a pas encore trouvé de moyens de le prévenir…

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications