Les Crises Les Crises
27.mai.201927.5.2019 // Les Crises

Résultats des Européennes

Merci 4022
J'envoie

Voici 3 graphiques sur les résultats des européennes.

Le premier est le résultat en fonction non pas des suffrages exprimés, ni même des inscrits, mais de l’ensemble de la population en âge de voter (car il y a 12 % de non-inscrits selon l’Insee) :

Le deuxième graphique est classiquement le résultat en fonction des suffrages exprimés :

Le troisième graphique est la répartition des 79 députés élus.

On voit que le seuil abusif de 5% prive de tout représentant 20 % des votants.

 

Voici quelques données complémentaires sur le vote (source : Ipsos) :

On note une importante différence par sexe dans le vote EELV, LREM et RN.

Le vote EELV est aussi très lié à l’âge.

Au niveau des votants, les cadres votent massivement EELV et LREM (et plus PS), les ouvriers RN à 40 %.

On note que le niveau du diplôme, assez corrélé au point précédent, n’a pas tellement joué pour LREM, contrairement à EELV et au RN.

Car en fait, plus que le niveau éducatif, c’est le revenu qui compte :

La sociologie en fonction du vote de 2017 est intéressante :

Parmi les votants ayant voté Macron en 2017, seul 57 % ont voté LREM. Les voix LRME sont surtout venues d’électeurs de… Fillon ! (qui ont voté presque autant LR que LREM).

Voici l’évolution depuis la présidentielle :

Enfin, on observe que les abstentionnistes sont souvent jeunes :

et beaucoup avaient voté Mélenchon :

 

Enfin, en conclusion, voici le seul élément vraiment important (et dont on parle fort peu) : le Parlement européen

On constate fort peu de changements suite à cette élection (et comment pourrait-il en être autrement : l’opinion de 500 millions d’européens dans 28 pays ne va pas fortement changer en 5 ans), mais de simples petites bascules entre courants proches.

Commentaire recommandé

Yannick // 27.05.2019 à 14h23

Au final on a donc 22% d’éborgneurs et 23% d’aveugles… CQFD

185 réactions et commentaires - Page 2

  • Marc // 30.05.2019 à 16h25

    Je voulais savoir pour combien de % le vote électronique compte dans les résultats finaux :

    Du coup j’ai cherché sur Wikipédia ( sans succès, dernière mise à jour en 2014) , trouvé ” Le vote électronique est-il transparent, sûr, fiable ? ” sur https://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2800 et finalement je suis tombé sur http://observatoire-du-vote.org/ où j’ai trouvé une étude relativement récente ( 2017) sur http://s237902515.onlinehome.fr/wp-content/uploads/2018/06/rapport2017PL_odv.pdf où il est mentionné :

    ” En France, pour l’élection présidentielle et les élections législatives 2017, le vote électronique a été utilisé dans soixante-six communes équipées d’ordinateurs de vote. Ce mode de vote a concerné environ 1,3 million d’électeurs inscrits” (…) L’étude a pour objectif de quantifier les écarts entre nombres de votes et nombre d’émargements dans les bureaux de vote où est pratiqué le vote électronique par rapport aux bureaux de vote où l’on vote avec des bulletins et une urne.
    Les données pour mener cette étude ont été recueillies auprès de plus 400 communes (…) En moyenne, il y a 4 à 5,5 fois plus d’écarts entre nombres de votes et d’émargements lorsqu’un ordinateur de vote est utilisé. (….) “

      +0

    Alerter
  • Marc // 30.05.2019 à 16h26

    (SUITE)
    Il existe trois modèles d’ordinateurs de vote agréés autorisés pour les élections politiques en France :
    — « ESF1 (HW 1.06/2.01 – FW 4.02) » de la société NEDAP, commercialisé par la société France Election SARL ;
    — « iVotronic » de la société ES&S Datamatique ;
    — « Point & Vote plus » de la société INDRA SISTEMAS SA.

    Est ce que le site Les crises. fr serait intéressé à fouiller un peu plus ?

      +0

    Alerter
  • yann // 30.05.2019 à 16h52

    Si je ne fais pas d’erreur de compréhension, en 2019 (https://www.insee.fr/fr/statistiques/4134308), il y a 93 % des résidents français en âge de voter sont inscrits sur les listes électorales. Donc ce n’est plus 12% (chiffres 2018) de non inscrit mais 7% en 2019 (gagner 5% sur une année d’élection européenne, ça me parait vachement bizarre !).

      +0

    Alerter
    • Pat // 31.05.2019 à 19h33

      Difficile à dire pourquoi cet écart.
      Il faudrait d’abord voir quelle méthode a été utilisée sur les deux années, est ce la même ?
      Quand j’ai regardé cela en 2017, j’ai appris que des gens condamnés en prison peuvent se voir retirer leur droit de vote.
      Ensuite aujourd’hui l’inscription sur les listes se fait automatiquement à la majorité, cela ne peut que diminuer les non inscrits.
      Je ne sais pas si cette inscription est illimitée dans le temps ou bien si elle doit être explicitement renouvelée par la personne concernée (je n’ai jamais été inscrit, j’ai déjà compris adolescent qu’on ne vivait pas en démocratie alors hors de question pour moi de légitimer ce système mafieux).
      Vous remarquerez que le chiffre des inscrits varie significativement entre les deux tours de la dernière présidentielle (avant 2017 je n’ai pas regardé), là également à quoi est ce lié ?
      Je ne suis pas sûr que l’INSEE donne suffisamment d’information pour comprendre mais cela vaudrait le coup d’enquêter, il faut juste trouver une journée à suer pour cela. Il faudrait aussi éplucher le code électoral (cela ne donne pas très envie).

        +0

      Alerter
  • albcam // 03.06.2019 à 16h45

    Une question plus qu’ un commentaire. Connaît on l effet du vote utile ou plutôt pseudo utile qui a correspondu à une claire stratégie , voire à stratagème du président d enfermer les électeurs dans un choix binaire type deuxième tour de présidentielles. J ai l intuition que ce phénomène est important ayant moi même détourné qqs électeurs d un vote EM à contrecoeur strictement motivé par l’ idée stupide de “ne pas que le RN sorte”

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications