Les Crises Les Crises
7.mars.20217.3.2021 // Les Crises

Revue de presse du 07/03/2021

Merci 58
J'envoie

Un spécial géopolitique dans cette édition de la revue de presse, en lien avec l’arrivée de Joe Biden à la maison blanche. Également un article de 1948 sur l’Union Européenne et le fédéralisme, comme quoi… et un retour sur le concept d’accélération abordé dans ce blog au second et troisième trimestre de l’année dernière via le blog de Michaël Paraire. Merci à nos contributeurs.

ENVIRONNEMENT

Climat : le grand courant marin de l’Atlantique se ralentit

"Une étude scientifique montre que la circulation du grand courant océanique atlantique ralentit. S’il se poursuit, ce phénomène causé par le changement climatique aura des conséquences néfastes. Le Gulf Stream qui s’arrête : c’est le scénario du film Le jour d’après, sorti en 2004. Dans cette superproduction, l’arrêt des courants océaniques de l’Atlantique Nord est à l’origine d’une série de catastrophes. Si ce scénario est très exagéré, la crainte d’un ralentissement important des courants océaniques dans l’Atlantique lié au réchauffement climatique est un sujet de préoccupation pour les scientifiques depuis plusieurs décennies. Une étude parue le 25 février dans Nature Geoscience indique que ces courants seraient déjà en train de ralentir, ayant atteint leur plus bas niveau depuis au moins un millénaire."

Source : REPORTERRE

EUROPE

"Quelle Europe ?"

"En novembre 1948, l'essayiste français Jean-Marie Domenach, secrétaire de rédaction de la revue personnaliste Esprit, critique fermement le manque d'unité et l'hétérogénéité des mouvements se réclamant du fédéralisme pointant en particulier les accointances entre certains fédéralistes anticommunistes et pro-européens et les représentants du capitalisme américain. « Le fédéralisme européen implique l'abandon des plans nationaux au profit d'un plan européen. Cela est beau en théorie. En réalité cela signifie l'abandon des conquêtes en ordre dispersé effectuées ici ou là sur les capitalismes nationaux, au profit d'un super capitalisme européen qui serait dans la main de la finance américaine. »"

Source : CVCE

FRANCE

Les forces et les défaillances de l'Etat révélées par la crise

"La crise constitue un extraordinaire révélateur des forces et des failles de l’État. L’urgence l’a replacé au cœur du jeu, dynamitant les dogmes. Et Face à un choc qui menaçait décimer les entreprises, de faire exploser le chômage et de plonger massivement la population dans la pauvreté, l’État a relevé le défi de la stabilisation économique. Du point de vue financier la démonstration d’efficacité est indéniable. La vitesse de réaction n’a pas de précédent. La mobilisation des aides fléchées sur les entreprises et du système bancaire ont porté leurs fruits. Plus de 200 milliards ont été débloqué en un temps record pour sauvegarder de la trésorerie des entreprises, évitant des défauts de paiement en chaîne. La pertinence des choix de dépense n’a presque pas fait débat."

Source : XERFI CANAL

L’Ifremer de Brest dans le viseur de la Chine ? La DGSI s’inquiète.

"Selon une note de la DGSI révélée par le magazine d’investigation Complément d’enquête (France 2), la Bretagne possède de nombreux atouts qui intéresseraient les Chinois. Et notamment les connaissances de l’Ifremer, à Plouzané, près de Brest." [Info ou suivisme atlantiste ?]

Source : Le Télégramme

GÉOPOLITIQUE

Avis de gros temps

"Au moins, c’est clair. Ceux qui nourrissaient encore quelque illusion sur les vertus apaisantes de l’arrivée de Joseph Biden à la Maison Blanche sont désormais fixés : en matière de politique étrangère, le « retour à la normalité » vanté ici et là apparaît sous son vrai visage : la volonté américaine assumée de reprendre le contrôle des affaires du monde et de « remuscler » – les mots ont un sens – l’alliance atlantique. « America is back » (« l’Amérique est de retour »), tel est le slogan du nouveau président, qui proclame ainsi vouloir rompre avec « l’Amérique d’abord » de Donald Trump. Non pas que la politique étrangère de ce dernier ait été particulièrement aimable – au Moyen-Orient en particulier. Mais avec son mot d’ordre recopié de Ronald Reagan, le nouveau maître de Washington renoue délibérément avec l’esprit de guerre froide."

Source : RUPTURES

Occident/Russie : déconnexion totale

"Les néoconservateurs américains, suivis par leurs homologues européens, ont gagné. Il semble que les liens entre l’Union européenne et la Russie sont désormais bien coupés. Il reste bien le projet North Stream II, qui doit approvisionner l’Allemagne en gaz russe, mais nul doute que les lobbies vont tenter de le torpiller en imposant des sanctions aux entreprises qui y participent. Résultat, l’Allemagne risque de finir par être dépendante des énergies ayant reçu le blanc-seing des écologistes radicaux. En résumé, fourniture d’électricité par les centrales au charbon, appel au gaz de schiste américain et à divers apports extérieurs dont le nucléaire français."

Source : CF2R

Coopération militaire entre le Japon et les États-Unis face à la Chine

"Washington et Tokyo ont effectué une simulation informatique préparant les potentielles batailles navales en mer du Pacifique contre la Chine. Cet exercice intervient à la suite d’une escalade militaire entre le Japon et l’Empire du Milieu au sujet des îles Senkaku, revendiquées par les deux pays et au centre d’une bataille pour l’accès aux ressources d’hydrocarbures. Un nouvel exercice est prévu au mois de mai avec la coopération de la marine française."

Source : Portail de l’IE

Les gardes-côtes japonais pourront tirer sur des navires chinois pour contrer tout débarquement sur les îles Senkaku

"En janvier, le Corps de garde-côtes des Forces de police armées chinoises [PAPCGC] a été autorisé par l’Assemblée populaire nationale, le plus haut organe législatif en Chine, a faire usage de la force pour dissuader toute menace posée par des navires étrangers naviguant dans les eaux « sous juridiction » chinoise. Le gouvernement japonais envisage de donner à ses gardes-côtes les mêmes pouvoirs que ceux dont ont été investis leurs homologues chinois, à savoir qu’ils seraient désormais à tirer sur tout navire – y compris gouvernemental – qui tenterait d’accoster sur les îles Senkaku sans autorisation préalable."

Source : Opex360

Il n’y a pas de crise pour l’Italie militaire dans l’OTAN

"Alors que l’Italie est paralysée par la “crise économique que la pandémie a déclenchée” (comme la définit Draghi dans son discours programmatique), il est un secteur qui ne s’en ressent pas et même est en plein développement : le militaire dans l’OTAN. Les 17-18 février, au moment où Sénat et Chambre votaient la confiance au Gouvernement Draghi, le re-confirmé ministre de la Défense Lorenzo Guerini (Pd) participait déjà au Conseil Nord Atlantique, le premier avec la présence de la nouvelle administration Biden."

Source : Il Manifesto

LIBERTÉS

Partage de données : les services de renseignements violent la constitution

"La Quadrature du Net vient de demander au Conseil d’État de saisir le Conseil constitutionnel d’une Question prioritaire de constitutionnalité (QPC) contre une disposition de la loi renseignement, l’article L. 863-2 du code de la sécurité intérieure. Comme le révélait le journal Le Monde il y a près de deux ans, un data-center attenant au siège de la DGSE permet aux services de renseignement d’échanger des données collectées dans le cadre de leurs activités de surveillance, et ce en contournant certaines des garanties inscrites dans la loi renseignement, déjà bien maigres. Ces activités illégales posent de nouveau la question de l’impunité des responsables du renseignement français, et des autorités de contrôle qui les couvrent."

Source : LA QUADRATURE DU NET

« Saper la foi en l’OTAN » peut désormais vous faire bannir de Twitter

"L’hérésie contre l’OTAN a apparemment rejoint la liste sans cesse croissante des péchés qui vous feront bannir de Twitter, alors que Big Tech monte une croisade contre les infidèles de l’intérieur et à l’étranger au nom des valeurs de Notre Démocratie américaine. Twitter a annoncé mardi le bannissement de 373 comptes liés à des « opérations d’information liées à des États ». Certains d’entre eux, a déclaré la société, « ont donné écho à des récits qui étaient alignés sur le gouvernement russe » ou « se sont concentrés sur le fait de saper la confiance dans l’alliance de l’OTAN et sa stabilité »."

Source : Le Cri des Peuples

MATIÈRES PREMIÈRES

Les prix des denrées de base poursuivent leur ascension, selon la FAO

"Les cours mondiaux des denrées alimentaires de base ont à nouveau progressé en février, pour le neuvième mois consécutif, a annoncé jeudi la FAO. Baisses de production et forte demande asiatique, le sucre a le plus augmenté en février (+ 6,4 % sur un mois). Sur les oléagineux, l'indice a progressé de 6,2 %. Toutes les huiles (palme, soja, colza, tournesol) sont à la hausse. Les prix des produits laitiers ont connu une augmentation mensuelle de 1,7 % découlant d'une « ferme demande de la Chine confrontée à une offre limitée de l'Europe de l'Ouest ». Côté céréales, l'indicateur a crû de 1,2 % soutenue par la forte demande chinoise. Quant à la viande, les prix ont gagné 0,6 %, sur fond de resserrement de l'offre bovine et ovine. À l'inverse, les prix du porc continuent de flancher, la Chine réduisant ses achats après avoir constitué des stocks."

Source : Terre-Net

RÉFLEXION

Mutation (ce que signifie "accélérer")

"Sans conteste, l’accélération est le maître mot de l’année qui vient de s’écouler. On en trouvera ici nombre d’occurrences, les plus variées qui soient, que nous avons relevées dans les domaines économique, technologique et scientifique, employées en substitut ou en renfort à celui d’innovation. Par exemple, l’accélération de l’innovation. On reconnaît là des mots de la crise à laquelle il faut s’adapter d’urgence - d’où l’accélération - ou périr. Assurément aucun État n’a planifié l’épidémie, sous-produit pervers de la société industrielle, et subie depuis un an par leurs populations ; mais tous les États planifient des scénarios de crise afin de faire face aux éventualités soudaines, brèves ou durables. Et tous ont appris à saisir l’occasion que leur offrait la crise – l’épidémie – pour accélérer des tendances – comprenez des plans, des projets, des entreprises, mûris et engagés de longue date dans leurs think tanks, leurs services administratifs, leurs forums, colloques, réunions interministérielles ou inter-gouvernementales, etc."

Source : PIECES ET MAIN D’ŒUVRE

Thomas Piketty et Karl Marx : deux visions totalement différentes du Capital

"Prenons la définition du capital proposée par Thomas Piketty : « Dans toutes les civilisations, le capital remplit deux grandes fonctions économiques : d’une part pour se loger (c’est-à-dire pour produire des « services de logement », dont la valeur est mesurée par la valeur locative des habitations : c’est la valeur du bien-être apporté par le fait de dormir et vivre sous un toit plutôt que dehors), et d’autre part comme facteur de production pour produire d’autres biens et services… ». « Historiquement, les premières formes d’accumulation capitalistique semblent concerner à la fois les outils (silex, etc.) et les aménagements agricoles (clôtures, irrigation, drainage, etc.), ainsi que des rudiments d’habitation (grottes, tentes, cabanes, etc.), avant de passer à des formes de plus en plus sophistiquées de capital industriel et professionnel et de locaux d’habitation sans cesse plus élaborés. » Nous voilà plongés par Piketty dans une histoire fantaisiste de l’humanité où le capital est présent depuis les origines et où les revenus d’un compte d’épargne d’un retraité de condition modeste est assimilé à des revenus du capital."

Source : CADTM

ÉCONOMIE

Les nouvelles routes de la soie s’invitent en France, via le port allemand de Duisbourg

"Le projet lancé par le dirigeant chinois Xi Jinping en 2013, Road and Belt Initiative, a pour ambition de relier « l’atelier du monde » à l’Europe. La récente prolongation des «nouvelles routes de la soie » jusqu’au nord de la France symbolise le rôle grandissant du port allemand de Duisbourg en tant que carrefour européen et “terminus” eurasiatique."

Source : Portail de l’IE

Commentaire recommandé

Jean // 07.03.2021 à 08h33

Opération Mcfly et Carlito : La macronie, avec l’aide des Gafam, prépare sa réélection avec des fonds publics en manipulant une génération dépolitisée.

– Tatiana Ventôse
https://www.youtube.com/watch?v=NedYk48v9Eo

– Blast
https://www.youtube.com/watch?v=d4mwwFsfYvI

38 réactions et commentaires

  • Jean // 07.03.2021 à 08h33

    Opération Mcfly et Carlito : La macronie, avec l’aide des Gafam, prépare sa réélection avec des fonds publics en manipulant une génération dépolitisée.

    – Tatiana Ventôse
    https://www.youtube.com/watch?v=NedYk48v9Eo

    – Blast
    https://www.youtube.com/watch?v=d4mwwFsfYvI

      +38

    Alerter
    • Paul // 07.03.2021 à 09h14

      bien vu, merci, surtout l’analyse de Blast
      l’avenir du net , les BOTs
      les faux sondages , la fin des critiques de l’otan sur twit les comptes bloqués
      détournements en tous genre

        +14

      Alerter
    • Darras // 07.03.2021 à 11h57

      Franchement, si ça marche, c’est que la France n’a que ce qu’elle mérite. Ça fait trois présidents sur quatre qu’on élit non par choix positif mais pour s’opposer à l’autre. C’est une honte pour notre peuple.
      Chirac, moins de 20% au premier tour pour éviter Le Pen.
      Hollande pour se débarrasser de l’hystérie poissarde sarkozienne
      Macron pour éviter Le Pen.
      La démocratie se mérite. Elle exige courage et volonté. Elle est entrain de mourir par paresse et lâcheté.

        +19

      Alerter
      • Incognitototo // 07.03.2021 à 14h22

        Oui totalement d’accord, et avec notre système, on peut même constater qu’au deuxième tour, on n’a jamais voté et mis au pouvoir que le « moins pire »… qui n’a en réalité aucune légitimité démocratique.

        Mais il est probable que 2022 sera plein de surprises et que cela produira enfin l’électrochoc dont notre classe politique a besoin : https://www.liberation.fr/politique/macron-le-pen-le-barrage-mal-barre-20210226_27LAT6ZRAVA7RFZOYPDDEAIX7E/

        À l’évidence, s’il n’y a plus que ça pour les faire bouger beaucoup (dont moi) sont prêts à ne plus se déplacer…

          +6

        Alerter
        • Napooiseau // 11.03.2021 à 12h55

          Ne plus se déplacer…. Renoncer a la maitrise de son devenir?
          Quels outils alternatifs avons nous? Défendre notre « démocratie »; qui reste le meilleur régimes parmi les plus mauvais , me semble sinon profitable du moins indispensable.
          Voir le pays aux prise d’une autocratie musulmane ou tout autre dictature devrait mobiliser même les plus fainéants des français.

            +0

          Alerter
          • Incognitototo // 15.03.2021 à 12h13

            En quoi notre système actuel permet-il de maîtriser notre avenir ???

            50 ans que jamais les Français n’ont pu arrêter ou simplement infléchir la politique néolibérale au pouvoir, sans jamais l’avoir choisi. De plus le coup d’État de 2007 avec le traité de Lisbonne aurait dû envoyer tous les élus qui ont voté pour devant la Cour de justice et pour le Président devant la Haute cour. Aussi cela fait longtemps que nous ne sommes plus en démocratie.

            Et pour information, je ne me déplacerai pas plus si au 2e tour nous avons un match Macron / PS. Ça suffit le mépris.

              +1

            Alerter
      • paul // 07.03.2021 à 18h49

        « Franchement, si ça marche, c’est que la France n’a que ce qu’elle mérite. »

        oui, enfin, bon, NONNN !!

        enquête devrait être en cours sur les frais de campagnes passés de macron.
        Et enquête sur ce qui suit !

        invalidations des comptes 2017 et comme sarko, prison

        bon je sais, je rêve. Mais tous les magistrats devraient se pencher sur ces questions

        Et oui, pas de « vote utile »
        la dernière fois j’ai voté lepen, car quoi qu’en en fasse, déja elle ne voulais pas être élue et n’aurait rien pu faire, plus on retarde l’échéance et plus on risque.

        pourquoi croyez vous qu’Anticor soit en stand by ?

          +13

        Alerter
    • calal // 08.03.2021 à 08h43

      un autre point de vue intéressant sur la situation,par stephane edouard,un type intelligent et subtil qui a fait un court sejour critique chez l’upr:

      https://www.youtube.com/watch?v=Ww4-NKUrOjw

        +3

      Alerter
    • pseudo // 08.03.2021 à 10h49

      voir aussi

      Peut-on annuler la dette publique ? – Heu?reka

      4:26​ – Qu’est-ce que l’annulation ?
      7:15​ – Rappel sur l’organisation monétaire
      11:51​ – Pourquoi choisir de ne pas rembourser la Banque Centrale ?
      16:37​- Y a-t-il un risque d’inflation ?
      24:17​ – Est-ce légal ?
      [… message trop long …]
      1:13:20​ – Y a déjà plein de thunes sur les marchés donc pas besoin d’annuler ! Non ?
      1:16:39​ – Les arguments politiques (enfin)
      1:25:43​ – Heu?récap

      https://www.youtube.com/watch?v=qoazqJEBGsc

      [1/2] – Liste noire : 25 ans d’échec contre les paradis fiscaux.
      [2/2] – Comment ne pas lutter contre les paradis fiscaux (avec Manon Aubry).

      Panama papers, LuxLeaks, OpenLux… Les scandales sur les paradis fiscaux s’enchaînent depuis une vingtaine d’années. A chaque fois les mêmes personnes font semblant de s’étonner de l’ampleur de l’évasion fiscale, à chaque fois les mêmes problèmes sont dénoncé et à chaque fois la même solution est proposé : on va faire une liste noire des paradis fiscaux !

      https://www.youtube.com/watch?v=n0RGEWfeAAw
      https://www.youtube.com/watch?v=Rf0z1G1Rl3Q

        +2

      Alerter
  • James Whitney // 07.03.2021 à 08h47

    Occident/Russie :

    Vu la gestion catastrophique du vaccin anti-Covid (dont a profité énormément Big Pharma, Amazon etc.), peut-être c’est les vaccins russes (Spoutnik 5 et autres), qui commencent à être utilisés en Amérique Latine et un peu en Europe, vont finalement nous sortir de la crise sanitaire actuelle.

      +6

    Alerter
  • LibEgaFra // 07.03.2021 à 09h12

    « Climat : le grand courant marin de l’Atlantique se ralentit »

    Ce serait amusant de voir les îles britanniques connaître les températures de l’est du Canada à la même latitude.

      +3

    Alerter
    • Baybee // 08.03.2021 à 18h16

      Non, Montréal est à la même latitude que Bordeaux … c’est pire …
      plus froid en France mais contrebalancé par le réchauffement climatique ? ou étés très chauds et hivers très froids ? …

        +1

      Alerter
  • LibEgaFra // 07.03.2021 à 09h27

    « « Saper la foi en l’OTAN » peut désormais vous faire bannir de Twitter »

    Il y a une façon toute simple de ne pas se faire bannir: boycotter twitchose.

    Liberté d’expression, blablablabla…La dictature américaine se révèle chaque jour davantage.

      +13

    Alerter
  • LibEgaFra // 07.03.2021 à 09h34

    « d’accoster sur les îles Senkaku sans autorisation préalable. »

    Iles Diaoyu annexées par le Japon impérial et impérialiste. Ce Japon qui n’a jamais été condamné pour ses crimes de guerre et contre l’humanité commis contre la Chine.

      +17

    Alerter
    • ible // 07.03.2021 à 10h44

      « Iles Diaoyu annexées par le Japon impérial et impérialiste »

      Changez donc de disque et parlez-nous un peu des annexions de la Chine impériale et impérialiste :

      — de l’île qu’elle appelle Taïwan et qu’elle prétend lui appartenir.

      — de cette région qu’elle prétend lui appartenir et qu’appelle sans vergogne « Les Nouveaux Territoires » (Xinjiang), c’est-à-dire du Turkhménistan oriental, dont elle s’est définitivement emparé après avoir entièrement exterminé le peuple Dzoungare (par le sabre, pas par les épidémies) et avoir su par la suite réprimer avec toute la férocité nécessaire les nombreuses révoltes.

      — du Tibet, qui paraît-il serait « chinois »

      Avec vos perpétuels rappels historiques pas du tout partiels ni partiaux, vos véhémences anti-impérialistes pas du tout orientées et vos indignations pas du tout sélectives, vous êtes complètement ridicule.

        +11

      Alerter
  • LibEgaFra // 07.03.2021 à 09h36

    « Un nouvel exercice est prévu au mois de mai avec la coopération de la marine française. »

    Pour la politique coloniale et impérialiste de la France, il y a toujours de l’argent. Salauds de pauvres, pour vous que dalle!

      +12

    Alerter
    • Patrick // 07.03.2021 à 11h37

      Là, on parle plutôt de la France colonisée par l’OTAN, avec toutes les aneries qui vont avec.
      Dans toutes ces manœuvres, il y a une composante « simulation » qui permet de voir l’étendue du désastre. C’est comme ça que les dernières manœuvres ont permis d’établir l’invasion totale de la Pologne en quelques jours.
      Ça devrait éviter à l’OTAN de se lancer dans l’aventure.

        +5

      Alerter
    • Philippe T. // 07.03.2021 à 12h17

      « que dalle pour les pauvres » ? Vous êtes sûr?
      La France consacre plus de 30% de son PIB aux dépenses sociales. Tout n’est pas pour les pauvres et tout ça ne consiste pas en allocations. Mais ce niveau de dépense évite – je le souhaite et je le crois- à beaucoup la pauvreté, et soutient quand même pas mal ceux qui ont peu.
      Un chiffre qui mérite d’être connu: France 1% de la population mondiale, 15% des dépenses sociales mondiales.

        +4

      Alerter
      • john // 07.03.2021 à 13h47

        Si être pauvre c’est avoir un revenu inférieur au seuil de pauvreté et/ou ne pas avoir de revenu, en quoi est-ce mal que la société pourvoit à leurs besoins élémentaires ? Un pauvre même aidé reste pauvre, et ce qu’on lui donne est rarement pour lui permettre d’acheter le dernier 4×4 allemand. Le pauvre dépense en grande partie localement (loyer, alimentation), l’argent donnée ne reste pas longtemps entre ses mains mais circule pour tomber chez le propriétaire du logement, du magasin de proximité ou de l’hypermarché, sans parler des agios envers les banques…

          +18

        Alerter
        • Philippe T. // 07.03.2021 à 14h16

          « en quoi est-ce mal que la société pourvoit à leurs besoins élémentaires ?  »

          Quelqu’un a dit que c’était mal?
          Restez calme et relisez ce que vous commentez, ça vous évitera de commenter en pilotage automatique.

            +2

          Alerter
          • john // 07.03.2021 à 20h26

            Cher Philippe, mon commentaire se réfère à votre dernier paragraphe. En effet, le parallèle 1% / 15% peut-être mal interprété. Enfin, j’ai bien lu votre commentaire et je crois que vous partagez ce que j’ai écrit. Merci de votre retour.

              +1

            Alerter
        • calal // 08.03.2021 à 07h37

          « mais circule pour tomber chez le propriétaire du logement, du magasin de proximité ou de l’hypermarché, sans parler des agios envers les banques… »

          he oui ne comptez pas sur les pauvres ou le lumpenproletariat pour concurrencer le grand capital…prenez de l’argent aux classes moyennes qui essaient de le faire,donner le aux pauvres qui iront l’echanger contre des clopes ou un accessoire mis en avant par kim kardashian.
          Ben on va prendre cet argent aux riches: ca c’est l’argument commercial pour avoir des voix lors des elections mais dans la pratique,personne n’arrive a le faire…
          Que faut il faire? faire respecter les regles de la meritocratie et des marches.Et c’est deja beaucoup.Parce que les riches aiment tricher pour rester indument en haut de la chaine alimentaire et qu’ils ne manquent jamais de complices pour les y aider…un riche ne devrait pas pouvoir acheter du pouvoir politique avec son argent.Un riche,une voix…

            +3

          Alerter
      • raoul // 07.03.2021 à 18h04

        Quand on donne aux zélites les moyens de disperser les industries hors du territoire, de permettre de faire travailler des gens de la communauté européenne en france et que les cotisations ne soient pas reversées en France, etc… alors les gouvernements successifs se donnent tous les moyens pour créer encore plus de pauvreté. Les pauvres aimeraient pouvoir gagner correctement leur vie, mais en l’état ceci est impossible.
        Ne nous plaignons pas d’aider les pauvres, vous savez très bien ce qui pourrait arriver si cela n’existait pas. Rassurez-vous ce ne sont pas les ultra riches qui financent mais le français moyen qui a du boulot. Le problème, ce n’est pas les pauvres mais ceux qui créent la pauvreté.

          +20

        Alerter
      • ouvrierpcf // 08.03.2021 à 17h58

        Philippe T je vous invite à consulter le dernier buget social de votre commune ou le dernier budget général moi dans la mienne pour 100 euros perçus en 2019 ois avons perçu 85 Euro donc nous avons pu dépenser 85 Euro c était idem en 2019 par rapport à 2018 pour assumer les versements du RSA notre département du Val de Marne s est privé de 28 millions d’euros d autres dotations habitez vous Monaco ou Andorre

          +1

        Alerter
    • RGT // 08.03.2021 à 08h58

      Je constate simplement que le premier pays occidental qui ait reconnu la Chine de Mao (1964 – De Gaulle) est désormais devenu un serviteur zélé de l’empire.
      Qu’est-ce que la marine Française va donc foutre dans une embrouille qui ne nous concerne pas à l’autre bout de la planète ?

      Concernant les autres nouvelles de cette revue de presse, elles sont toutes du même acabit et démontrent encore la nullité de « nos » « élites » qui nous imposent leurs décisions qui bien sûr ne vont que dans leur propre intérêt.

        +7

      Alerter
      • daniel // 09.03.2021 à 09h55

        Premier pays à reconnaître la Chine est GB, 06/01/1950. A cette occasion, GB ‘comprend’ la position chinoise sur Taïwan. S’agissait de protéger la perle qu’était Hong-Kong. La France était embringuée dans la guerre d’IndoChine, où la Chine intervenait de plus en plus lourdement. Au point de lancer une division (une seule) contre des maquis anti-VietMinh.

        Vu la débâcle des forces armées de GB, surtout la marine, la France essayerait-elle de remplacer ce pays auprès des US dans les Special Relationship?

          +0

        Alerter
  • Fernet Branca // 07.03.2021 à 12h23

    L’État a relevé le défi de la stabilisation économique ??? Je pense que nous n’avons encore rien vu des licenciements , faillites et liquidations judiciaires d’entreprises.
    Mais la marée monte inexorablement.

      +14

    Alerter
  • Ernesto // 07.03.2021 à 16h45

    Comme Eric Toussaint, Frédéric Lordon a aussi critiqué la vision « par le petit bout de la lorgnette » de Thomas Piketty sur la réalité du Capital dans un débat organisé par « L’humanité » et un peu avant dans un article du  « Monde diplomatique ». Piketty définit en effet le capital vu sous son angle le plus visible et le plus choquant, l’explosion et le creusement abyssal des inégalités de revenus et de patrimoines.

    Mais l’essence du capital, c’est plus profondément bien autre chose, fondamentalement, ce sont des rapports sociaux qui découlent d’un système de production : rapport de propriété, rapport salarial, rapport de production, rapport monétaire et marchand ; la maîtrise totale sur le travail (c’est le capital qui décide de tout), l’enrôlement forcé du travailleur obligé de louer contre un salaire sa force de travail pour renouveler ses conditions matérielles de vie, le contrat de travail asymétrique, la subordination hiérarchique à l’employeur, l’accumulation et le profit maximum comme seul but de la production ; toutes choses qui définissent l’aliénation et l’exploitation.

    Les plus profondes réformes fiscales du monde, aussi justifiées soient-elles, n’enlèveront pas d’un iota les capacités d’emprise croissante et de domination du capital sur la totalité de l’activité humaine et de la vie en société.

      +14

    Alerter
    • RGT // 08.03.2021 à 21h06

      Si vous (re)lisez Proudhon (qui a écrit bien longtemps avant Marx et ses potes, petits fils de bourgeois désœuvrés) vous constaterez qu’il avait fait cette analyse bien longtemps avant Marx (qui lui a piqué toutes ses idées en les rédigeant de manière moins « confuse »).

      « La propriété c’est la vol »…

      Phrase qui fait trembler tous les petits propriétaires et qui sert d’épouvantail encore plus efficace qu’un borgne ou sa fille pour un « bobo »…

      En fait, Proudhon était entièrement favorable à la propriété d’usage (son logement et tous ses biens personnels, particulièrement l’outil de travail nécessaire pour gagner sa vie dignement.

      Par contre, la « propriété » qu’il dénonçait était bien celle que l’on nomme aujourd’hui le « capital », c’est à dire la propriété rémunératrice allant de l’outil de production au logement mis en location en passant par la terre agricole.

      Proudhon se battait pour que l’outil de travail appartienne à celui qui l’utilise, que le logement appartienne à celui qui l’habite, que la terre appartienne à celui qui la cultive.

      C’était selon lui le SEUL moyen de pouvoir être LIBRE et de ne pas pouvoir être viré du jour au lendemain en cas de désaccord avec le « propriétaire » (l’actionnaire).

      Il avait aussi beaucoup réfléchi à la « Banque du peuple » et d’autres structures qu’il nommait « mutuellistes ».

        +1

      Alerter
  • Ernesto // 07.03.2021 à 17h22

    Evidemment, cette critique fondée, n’enlève rien à l’intérêt attaché au colossal et formidable travail de recherche, d’enquête, de statistique, d’analyse, de comparaison, de mise en perspective historique, mené par Piketty et ses collègues de l’école d’économie de Paris, sur les inégalités et leurs justifications dans les principaux pays du monde, c’est ce qui explique le succès international du « Capital du 21e siècle » (vendu à plus de 2,5 millions d’exemplaires – Pas mal pour un ouvrage d’économie, science réputée rébarbative !), et probablement aussi celui qui lui succède «  Capital et idéologie ».

    Thomas Piketty et sa jeune compagne Julia Cagé sont tous les deux passionnants à lire et à écouter. Ils font honneur à leur statut de chercheurs universitaires (ceux que la Macronie accuse d’islamo-gauchisme et menace d’enquête administrative). Leur appartenance assumée (mais aussi critique) au courant de pensée social-démocrate explique sans doute les réserves émises à l’égard de leurs analyses et solutions par la pensée marxiste.

    Il n’empêche, c’est en travaillant ensemble, que ceux qui ne se résignent pas à l’état immuable des choses, pourront offrir une alternative crédible à un système capitaliste que beaucoup jugent mortifère et qu’il faut dépasser.

      +13

    Alerter
  • Alain // 07.03.2021 à 19h21

    « La pandémie est un « prétexte » utilisé par certains Etats pour réprimer et abolir les libertés, déplore l’ONU »
    « Les forces et les défaillances de l’Etat révélées par la crise »
    «  »Quelle Europe ? » »

    ne manque-t-il pas dans la revue de presse : Le Digital Green Pass ?

    Un passeport vert pour un Etat mondial numérisé.

    We’ll present this month a legislative proposal for a Digital Green Pass. The aim is to provide:

    •Proof that a person has been vaccinated
    •Results of tests for those who couldn’t get a vaccine yet
    •Info on COVID19 recovery

    It will respect data protection, security & privacy
    — Ursula von der Leyen (@vonderleyen) March 1, 2021

    Quel interret puisqu’un vac ciné resterait potentiellement transmetteur ?
    De quel droit informer si on a eu ou pas le Cv ?
    le resultat d’un test a-t-il une importance sur un passeport ?

    en 200? sarko a dit a une tribune  » rien ni personne ne pourra s’opposer au nouvel ordre »

    Reveillez vous.

      +6

    Alerter
  • Arthur Lepic // 07.03.2021 à 21h39

    Maintenant que le système est « sauvé » grâce à l’élection de Biden, vieux pantin du complexe militaro-industriel, comme par hasard ce site redevient circonspect vis-à-vis du parti de la guerre, histoire de faire bonne figure : fausse posture d’ancien garde-barrière qui dissimulait son jeu. On ne gardait les barrières que lorsqu’elles étaient vraiment menacées, ce qui n’est plus le cas. Maintenant ce manège pervers devient évident. On comprend d’autant mieux quelle limites technocratiques ce site ne dépassera jamais…

    Il manquait juste un article pour justifier les nouveaux bombardements US en Syrie et les nouvelles commandes du Pentagone à Raytheon et consorts.

      +5

    Alerter
  • Ernesto // 07.03.2021 à 22h37

    Occident/Russie : déconnexion totale : Charles De Gaulle parlait avec réalisme de l’Europe de l’Atlantique à l’Oural, l’extrême médiocrité des responsables qui lui ont succédé, aussi bien en France qu’à l’étranger, totalement insensibles à l’idée même de libre détermination, au contraire totalement inféodés au suzerain américain, a ruiné l’espoir de la construction d’un continent réellement autonome et indépendant, coopérant dans l’intérêt mutuel avec tous les peuples, sans allégeance d’aucune sorte avec les deux grands de l’époque.

    La Russie n’a pourtant plus rien de communiste, mais rien n’y fait, « l’ogre russe » continue d’inspirer hostilité et rejet. Tout naturellement, victime d’ostracisme et de sanctions injustifiées, elle se tourne vers l’Asie et nul doute qu’avec la Chine et les pays émergents de la zone, malgré d’évidentes rivalités d’hégémonie, ces partenariats obligés, économiques et stratégiques, vont remplacer sans mal d’hypothétiques relations commerciales et autres avec l’Europe, minées par la méfiance, la volonté de faire la leçon et de punir.

    Emancipée de la tutelle dominatrice du camp occidental, cette alliance indo-asiatique va constituer une redoutable concurrence pour un monde inexorablement en déclin et finir par devenir la puissance dominante des futures décennies.

    Joe Biden, son gouvernement, son administration, les vassaux de l »Amérique, seraient bien inspirés de prendre conscience des évolutions du monde, sinon le réveil risque d’être brutal…

      +7

    Alerter
  • Ernesto // 07.03.2021 à 23h51

    @lesdettesquellesdettes : l’impossible c’est ce qui n’a pas encore été réalisé . Vous êtes sûrement devin pour afficher avec assurance de telles certitudes dans l’avenir. Je crains malheureusement pour vous que la réalité ne soit pas aussi simpliste. Vous pouvez penser en effet que le capitalisme est l’horizon indépassable de l’humanité, mais ce sont les hommes qui font l’histoire et nul ne peut prédire le chemin qu’ils emprunteront pour accéder au bonheur.

    Quant au communisme, je fais partie de ceux qui pensent qu’il n’a jamais existé où que ce soit sur la planète. Pourquoi ? Le communisme est un idéal d’émancipation humaine, c’est « le mouvement réel qui abolit l’état présent des choses », c’est l’avènement « d’une société sans classe où le libre et plein épanouissement de chacun est la condition du libre et plein épanouissement de tous » (Marx).

    Vous connaissez une société qui a mis en œuvre ces conditions ? Pas moi. Utopie ? Comme pour l’impossible c’est ce qui n’a pas encore été réalisé.

    Au boulot camarades !

      +9

    Alerter
  • Kasper // 08.03.2021 à 06h47

    Breaking news: la mort tragique d’Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère.

    Grosses larmes d’editorialistes à prévoir sur toutes les chaines, radios, journaux.

    Je regretterai beaucoup ses fréquentes tribunes ou il vantait l’ entrepreneuriat, la prise de risque et le mérite individuel, publiées dans le journal de papa. Il connaissait son sujet, lui qui avait su gravir un a un les échelons dans l’entreprise de papy, largement nourrie par nos impôts, et trouvé un mandat de député dans le même parti que papa.

    Un vrai capitaine d’industrie à la française.

      +17

    Alerter
  • Jean // 08.03.2021 à 15h00

    SolarWinds : « Dans les trois prochaines semaines, les États-Unis prévoient de lancer plusieurs «attaques clandestines» contre les serveurs des services de renseignement et l’armée russes, indique dimanche 7 mars le New York Times. Des sanctions économiques sont également préparées. »

    Source : https://fr.sputniknews.com/international/202103081045319417-washington-en-train-de-preparer-des-cyberattaques-contre-la-russie-selon-le-new-york-times/

    Une nation belliqueuse ne cherche pas des preuves mais des prétextes.

      +1

    Alerter
    • RGT // 08.03.2021 à 21h21

      « Dans les trois prochaines semaines, les États-Unis prévoient de lancer plusieurs «attaques clandestines» contre les serveurs des services de renseignement et l’armée russe »…

      Parce qu’ils avaient arrêté depuis la chute de l’URSS ?
      Concernant ma question, j’ai de sérieux doutes.

      Le seul moyen d’empêcher les USA de foutre le bordel dans les autres pays consiste à rapatrier leurs troupes, leurs barbouzes, leurs « expatriés » (ainsi que leurs « collaborateurs » – Macron en tête) sur leur territoire, de couper tous les canaux de communications vers l’extérieur et ensuite de les placer dans une bulle totalement impénétrable.
      Seulement à partir de ce moment là les autres peuples pourront envisager la possibilité de souffler un peu.

        +1

      Alerter
  • Jean // 08.03.2021 à 16h37

    « Li a souligné que la Chine avait réussi à contenir le Covid-19 au niveau national ; le pays y a consacré au moins 62 milliards de dollars. Cela doit être lu comme un message subtil, adressé en particulier au Sud global, sur l’efficacité du système de gouvernance de la Chine pour non seulement concevoir et exécuter des plans de développement complexes, mais aussi pour faire face à des situations d’urgence.
    Ce qui est finalement en jeu dans cette compétition entre les démocraties (néo)libérales occidentales chancelantes et le « socialisme avec des caractéristiques chinoises » (copyright Deng Xiaoping), c’est la capacité à gérer et à améliorer la vie des gens.(…) Un très bon exemple est la façon dont la Chine, en moins de deux décennies, a réussi à sortir 800 millions de personnes de la pauvreté : une première absolue dans l’histoire. »

    Source : http://www.entelekheia.fr/2021/03/08/le-visage-de-lavenir-en-chine/

      +3

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications