Les Crises Les Crises
28.février.202128.2.2021 // Les Crises

Revue de presse du 28/02/2021

Merci 50
J'envoie

DÉMOCRATIE

La pandémie est un "prétexte" utilisé par certains Etats pour réprimer et abolir les libertés, déplore l'ONU

" « Brandissant la pandémie comme prétexte, les autorités de certains pays ont pris des mesures de sécurité sévères et des mesures d'urgence pour réprimer les voix dissonantes, abolir les libertés les plus fondamentales, faire taire les médias indépendants et entraver le travail des organisations non gouvernementales », a regretté le chef de l'ONU dans son discours annuel devant le Conseil des droits de l'homme (CDH). M. Guterres s'est exprimé, dans un message vidéo pré-enregistré, à l'occasion de l'ouverture de la 46e session du CDH, qui, pour la première fois de son histoire, se déroulera entièrement en ligne (jusqu'au 23 mars) en raison de l'épidémie de Covid-19."

Source : La Libre Belgique

« Les Informés » (France Info) : le triomphe de la communication en huis-clos

"« France Info, et tout est plus clair » entonne allègrement le jingle de la chaîne publique d’information en continu à chaque interruption des « Informés » [1]. Ce n’est pourtant pas le sentiment que peuvent avoir ses auditeurs et téléspectateurs, chaque soir de 20h à 21h, tant le bavardage et le commentaire vide prennent le pas sur l’information dans cette émission « de débat ». Et pour les alimenter, des journalistes se disputent les ronds de serviette avec d’obscurs communicants, sortis de nulle part, ou presque : la magie des réseautages propres au petit monde médiatique les propulse quotidiennement au rang d’éditorialistes. Panorama statistique de la compagnie des « informés », qui nous « informent » donc sur la principale – voire l’unique – émission de débat politique disponible sur la chaîne de service public."

Source : Acrimed

Non, Macron n’est pas « moins pire » que ne le serait Le Pen

"Dans une lettre, une mère de famille décrit ce qu’a subi son fils, lycéen arrêté durant une tentative de blocage de son établissement. Un mélange d’absolu arbitraire, d’intimidation féroce qui s’apparente bien à de la torture. Les blocages de lycée, pendant les trente dernières années, ont fait partie des modalités de protestation des jeunes, toujours sujettes à débat, mais démocratiquement acceptées. Au cours des dernières semaines, toute tentative d’exercice de ce droit d’usage a donné lieu à ce genre de situation révoltante, comprenant garde à vue injustifiées, brimades et violences. « Ces gardes à vue massives sont un palier répressif supplémentaire de franchi » ont déclaré les avocates des familles dans une conférence de presse."

Source : Frustration Magazine

ENVIRONNEMENT

L’élévation du niveau des mers est-elle conforme aux projections climatiques ?

"Depuis le début de l’ère industrielle, le niveau moyen des océans a augmenté d’une vingtaine de centimètres. Cela peut sembler assez faible, mais il faut réaliser que le rythme de la hausse s’accélère. En effet, depuis le milieu des années 1990, la vitesse à laquelle l’eau monte se chiffre à quelque 3,4 mm/an. Une valeur deux fois supérieure à la moyenne 1900-2000 établie à 1,7 mm/an. Ce phénomène qui s’explique principalement par la fonte des glaces terrestres et le fait qu’une eau plus chaude occupe un volume un peu plus important est en accord avec les modélisations d'une trajectoire située entre le RCP 4.5 et le pire scénario RCP 8.5. Si nous continuons, nous engagerons une hausse du niveau de la mer de plusieurs mètres au cours des siècles à venir."

Source : Science Post

Inquiétantes découvertes scientifiques sur les microplastiques dans les océans

"La pollution générée par le plastique est plus complexe qu’elle n’y paraît. Saviez-vous que les microplastiques voguant sur l’eau déplacent des espèces invasives ? Qu’en absorbant les antibiotiques ils favorisent l’antibiorésistance ? Des chercheurs au CNRS font le bilan de leurs inquiétantes découvertes. Des solutions naissent, doucement."

Source : REPORTERRE

Les zones humides sont essentielles pour limiter les inondations et protéger la biodiversité

"En France, plus de 50% des zones humides ont été détruites depuis 1960. À l’échelle mondiale, ce sont 64% des zones humides qui ont disparu depuis 1900. Celles-ci sont asséchées pour en faire des champs ou pour construire des habitations et des routes. Aujourd’hui, elles disparaissent trois fois plus rapidement que les forêts. En ce mois de février, une vingtaine de départements français sont en alerte face aux crues. En raison des intempéries, de nombreux cours d’eau sortent en effet de leur lit. Ces phénomènes sont de plus en plus fréquents avec le réchauffement climatique, les hivers étant plus doux et plus humides. Afin de limiter les inondations, le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) travaille avec plusieurs dizaines de communes à la préservation des zones humides. Surtout, ces écosystèmes méconnus ont un rôle essentiel pour capter le carbone, purifier et stocker l’eau, et abriter de nombreuses espèces fragiles."

Source : LA RELEVE ET LA PESTE

EUROPE

La technopolice aux frontières

"Comment le business de la sécurité et de la surveillance au sein de l’Union européenne, en plus de bafouer des droits fondamentaux, utilise les personnes exilées comme laboratoire de recherche, et ce sur des fonds publics européens. On a beaucoup parlé ici ces derniers mois de surveillance des manifestations ou de surveillance de l’espace public dans nos villes, mais la technopolice est avant tout déployée aux frontières – et notamment chez nous, aux frontières de la « forteresse Europe ». Ces dispositifs technopoliciers sont financés, soutenus et expérimentés par l’Union européenne pour les frontières de l’UE d’abord, et ensuite vendus. Cette surveillance des frontières représente un marché colossal et profite grandement de l’échelle communautaire et de ses programmes de recherche et développement (R&D) comme Horizon 2020."

Source : LA QUADRATURE DU NET

Le traité de la charte sur l’énergie

"D'ici 2050, l'Europe va devoir arrêter d'émettre du gaz à effet-de-serre. Ou tout du moins réduire drastiquement les émissions. Un travail de titan. Mais le très discret Traité de la charte sur l'énergie pourrait mettre des bâtons dans les roues de l'Union Européenne et de ses États membres, pour parvenir à respecter leurs objectifs sur le climat. Car les signataires de ce texte, à savoir tous les États membres excepté l'Italie, garantissent les droits fondamentaux d'investisseurs étrangers. Ainsi, si une multinationale de l'énergie considère qu'un gouvernement a enfreint les principes de "traitement juste et équitable", alors il est en pouvoir de le poursuivre et d'obtenir des milliards d'euros d'indemnités en saisissant les différentes tribunaux internationaux d'arbitrage."

Source : Investigate Europe

FRANCE

La mouvance libertarienne s’installe en France pour dénigrer toute transition écologique

"Le mouvement libertarien prône une certaine vision de la liberté, essentiellement pour les riches et les grandes entreprises. Venu et financé des États-Unis, il tente désormais d’influencer le débat public hexagonal. Et voilà les 150 citoyens tirés au sort, invités par Emmanuel Macron à proposer les moyens d’atteindre nos objectifs climatiques, qualifiés d’ « écolo-totalitaires ». Ils suggèrent des mesures pour arrêter l’artificialisation des sols ou inciter les consommateurs à se tourner vers des produits moins polluants que ceux que préfèrent nous vendre les industriels ? Certains croient percevoir le « bruit des bottes vertes ». Ils veulent freiner le développement incontrôlé des SUV, ces gros véhicules plus polluants, dans nos villes ?"

Source : Bastamag

Les influenceurs, ces nouveaux amis d'Emmanuel Macron

"Emmanuel Macron, en juin de l’année dernière, s’était créé un compte sur TikTok pour féliciter les jeunes bacheliers. En décembre, il avait accordé une interview au média en ligne Brut. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, organise depuis la fin octobre, le dimanche soir, sur Instagram, des tables rondes thématiques avec des influenceurs. La raison de cet intérêt? Ces réseaux et les influenceurs s’adressent surtout aux 15-30 ans, raison pour laquelle Emmanuel Macron a sollicité Mcfly et Carlito, pour s’adresser à cette jeunesse qui se détourne des médias traditionnels et les canaux officiels de communication."

Source : Le billet politique - France Culture

GÉOPOLITIQUE

Extraterritorialité du droit américain : que doit faire l’Europe ?

"Alors que l’administration Biden s’installe au pouvoir aux États-Unis, un sujet stratégique revient au centre des relations transatlantiques : l’extraterritorialité du droit américain et de fait, son illégitimité. Ironiquement, cette histoire commence en 1977, lorsque le Congrès vote la loi du Foreign Corrupt Practices Act (FCPA) pour combattre et sanctionner les pratiques frauduleuses de certaines sociétés américaines dans l’attribution de marchés ou contrats internationaux. Depuis, cette loi a évolué pour définir des standards internationaux en conférant aux USA la possibilité de définir des normes applicables à des personnes, physiques ou morales, non américaines, sur leur propre territoire. Cette pratique a été enrichie au fil du temps par les lois Helms-Burton et D’Amato-Kennedy ou encore l’International Traffic in Arms Regulations (ITAR)."

Source : Géopragma

RÉFLEXION

Guerre économique et stratégies d’influence : et si notre talon d’Achille était notre mental ?

"Et si, dans la guerre économique et les problématiques stratégiques auxquelles nous nous trouvons confrontés, nous souffrions avant tout d’un déficit de lucidité, de courage et de confiance ? Contrôleur général au sein des ministères économiques et financiers, fin connaisseur des arcanes de Bruxelles et de la Commission européenne, Jean-Louis Tertian a piloté le Service de coordination à l’intelligence économique de Bercy. Il vient de publier L’intelligence économique : un état d’esprit (Editions du Palio, janvier 2021, préface de l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin). Selon lui, pour relever les défis qui leur sont posés, tant dans les sphères civiles que militaires, les Français doivent impérativement changer de mentalité, accepter d’ouvrir les yeux et se confronter au réel en faisant preuve de pragmatisme. Autrement dit, une mue délicate !"

Source : Communication & Influence

Apologie du terrorisme et statut de réfugié : légal mais n’y aurait-il pas un problème ?

"La décision du Conseil d’État du 12 février, confirmant l’annulation d’une décision de l’OFPRA retirant son statut de réfugié à un musulman radical tchétchène était passée sous les radars. Sortie de l’ombre 10 jours plus tard, et viralité numérique oblige, elle fait l’objet dans la presse et sur les réseaux de débats furieux dont le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne sont pas marqués par la clarté juridique. Résumons les positions respectives des deux camps : dans l’un on vous dit que le Conseil d’État n’a fait qu’appliquer la loi, et dans l’autre que la haute juridiction est un repaire d’islamogauchistes. Les deux thèses seraient-elles recevables ?"

Source : Vu du Droit

ÉCONOMIE

De l'or au bitcoin : bien comprendre la monnaie

"Et nous sommes à ce point de l’histoire où plus personne ne sait ce qu’est la quantité de monnaie stabilisante. Tout ce que l’on sait, c’est que le système s’effondre et se fige si les banques centrales ne fournissent pas des tombereaux de liquidité. Et tout ce que l’on peut constater, c’est que la liquidité se loge peu dans les transactions réelles et gonfle la valeur des patrimoines, participant à la prolifération des milliardaires planétaires. Faisant de la monnaie un nouveau vecteur de violence sociale. Et face à ce système sans boussole font irruption les cryptomonnaies, déstabilisant la représentation de la souveraineté attachée à la monnaie. "

Source : XERFI CANAL

Économie du climat : où en est-on depuis Nordhaus ?

"La plupart des gens connaissent l’économie du climat par son représentant le plus célèbre : William Nordhaus, prix Nobel d’économie en 2018. Ses résultats ont pourtant été très critiqués, et il fait souvent figure d’épouvantail dans le monde de l’écologie. Alors, a-t-il vraiment calculé que le “réchauffement climatique optimal” est de 4°C ? Que doit-on retenir aujourd’hui de ses travaux ? Dans un article précédent j’avais présenté et critiqué le livre grand public d’un des plus célèbres économistes français spécialistes du sujet, Christian Gollier. Pour aller plus loin, nous faisons ici un point sur l’état de la recherche avec Nicolas Taconet, chercheur en économie du climat. Ce texte est accessible à n’importe qui disposant juste de bases sur le réchauffement climatique, aucune compétence préalable en économie n’est requise."

Source : Medium

ÉTATS-UNIS

La stratégie de Sanders face aux premières reculades de Biden

"Radicaux dans ses propositions, Bernie Sanders l’est moins dans sa stratégie. Refusant d’attaquer Joe Biden depuis la victoire de ce dernier aux primaires démocrates, il tente à présent d’influer sur l’orientation de la nouvelle administration, truffée de lobbyistes et de promoteurs d’une économie de marché dérégulée. Sa stratégie se révèle-t-elle payante pour autant ? Si plusieurs mesures, essentiellement symboliques, ont été prises par Joe Biden, elles sont loin d’avoir entamé le consensus néolibéral – dont le nouveau président fut jusqu’à présent un promoteur aux États-Unis. Tandis que d’aucuns louent Joe Biden pour avoir mis fin à l’orientation climatosceptique du gouvernement précédent, d’autres font observer qu’il fait déjà marche arrière sur plusieurs promesses phares de sa campagne – plan de relance ou augmentation du salaire minimum, entre autres."

Source : LE VENT SE LEVE

Commentaire recommandé

pseudo // 28.02.2021 à 12h15

> Les influenceurs, ces nouveaux amis d’Emmanuel Macron

Non content d’avoir fait comme ses prédécesseurs, bafoué la respectabilité de la fonction qui lui été confiée dans des manigances à caractère personnelles, il aura poubellisé celle ci.

Ce qu’il fait ici, communication aux plus jeunes dans un format cool, pour apparaître cool et présidentiable malgré tout, c’est précisément ce qui est dépeint dans le film idiocracy.

A creuser ainsi on finira bien par atteindre une couche de granite, amha, ça va buter.. Et france culture qui joue de la serpillière pour faire passer ça pour une action nécessaire dans le cadre de la lutte contre une maladie contre laquelle le gouvernement à tout fait pour qu’elle s’installe sans difficulté.

38 réactions et commentaires

  • douarn // 28.02.2021 à 08h23

    Bonjour

    Le mouvement libertarien a qualifié d’« écolo-totalitaires » les 150 citoyens tirés au sort, invités par Emmanuel Macron à proposer les moyens d’atteindre les objectifs climatiques.

    Cela me peine d’imaginer que l’élément de langage « écolo-totalitaires » puisse emporter l’adhésion de certains français et, en particulier, ceux les plus fragiles économiquement, alors que le cadre économique actuel est justement la résultante d’une partie des dogmes économiques promus par la pensée libertarienne.

    Il me semble qu’il y a 2 dangers qui pèsent sur la liberté. La dictature qui détruit la liberté et l’excès de liberté de certains (essentiellement les riches et les grandes entreprises) au détriment de la liberté de tous.
    A élément de langage, élément de langage et demi ; le mouvement libertarien serait il « capitalo-totalitaire » ?

      +15

    Alerter
    • Patrick // 28.02.2021 à 11h11

      150 citoyens tirés au sort et qui ont subi un bourrage de crâne intensif , ça n’a représente absolument pas la masse des citoyens.
      C’est juste un truc pour prétendre suivre les demandes des citoyens tout en leur imposant ces demandes.
      Ça n’a aucune valeur.

        +14

      Alerter
      • Allo // 28.02.2021 à 12h03

        C’est bien d’avoir un avis, c’est mieux de prendre en compte la réalité pour se forger cet avis.
        https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/convention-citoyenne-sur-le-climat/convention-citoyenne-pour-le-climat-un-bilan-mitige_4228297.html
        Propositions refusées, modifiées, etc… soit un bourrage de crane très peu efficace…
        C’est effectivement un coup de com grotesque.

          +13

        Alerter
        • Patrick // 28.02.2021 à 18h09

          Disons que Manu pour son coup de com ne s’attendait pas à un tel catalogue de mesures à la noix.
          Il est redescendu sur terre et son coup de com est en train de faire long feu.

            +4

          Alerter
      • pseudo // 28.02.2021 à 12h40

        je vois pas en quoi ils se sont fait bourré le crâne. On attend précisément ce genre de travail des députés pour beaucoup de sujets qu’ils ont à traiter. Que vous doutiez de la qualité de cette information signe simplement la médiocrité de notre espèce. Si nous avions organisé un referendum en 150 questions, vous auriez sûrement remis en cause la qualité des votants à comprendre le sujet sur lequel ils décident. On en revient au point précédent.

        De plus l’histoire démontre que la plupart des propositions ont de toutes façons étaient retoquées à coup d’invectives amish, donc pas d’argumentation, et cela, malgré les promesses et belles paroles de macron.

        Ceci dit, le doute que vous levez au sujet de la qualité de cette espèce à comprendre la réalité qui est la sienne amène à l’idée que nous avons peut être touché à un problème indemerdable pour celle ci, tiraillée entra sa raison et son affect.

        Il m’apparait que nous sommes tels un camé en pleine overdose, durant cette minute avant sa mort, il est au maximum de son shoot, au plus fort de sa conviction de vivre quelque chose d’exceptionnel, mais dans la vraie vie on ferait un dezoom depuis sa bouche bavante de la bave blanche sur un pauvre type convulsé en PLS sur le point de crever… je digresse.

          +7

        Alerter
        • Patrick // 28.02.2021 à 18h17

          Les 150 citoyens ont subit un encadrement et un coaching totalement orienté, ce qui a aboutit à un catalogue de mesures qui sont heureusement en train de passer à la trappe.
          Ces 150 citoyens ne représentaient pas le peuple français, n’avaient pas reçu de mandat pour ça.

          Et en plus les questions essentielles n’ont même pas été posées .. quid de la transition dite écologique ? on transitionne vers quelle société ? avec quelle énergie disponible ? comment on gère l’approvisionnement ? rien !! que des trucs de bobo écolo

            +6

          Alerter
          • Patrick // 28.02.2021 à 18h29

            juste pour rire , un extrait piqué sur l’Obs : »
            Cette assemblée citoyenne, à qui il avait été demandé de faire des propositions pour diminuer de 40 % les émissions de gaz à effet de serre françaises d’ici 2030 « dans un esprit de justice sociale »
            On sent bien que le truc n’était pas télécommandé. Vous prenez 150 gus dans la rue et vous leur demandé leur avis sur le sujet , ils vous répondront qu’ils s’en fichent et qu’ils ont d’autres problèmes à résoudre.

              +4

            Alerter
        • ouvrierpcf // 01.03.2021 à 08h50

          Moi j’ai voté non au référendum de 2005 le non fut majoritaire a mon bureau et au total en France où est mon non où est notre non pourquoi Mr Macron applique le non ?

            +3

          Alerter
        • vert-de-taire // 03.03.2021 à 13h29

          ***je vois pas en quoi ils se sont fait bourré le crâne. ***

          Car les mesures ne sont pas tenables dans le contexte.
          C’est le contexte qu’il faudrait changer, et RIEN ne vient dans ce sens.
          Quel sens, quelle possibilité de demander à des milliardaires de réduire leurs profits quand la seule chose qui les fait est de maintenir au mieux leurs profits ?

          Demandez à un cuisinier étoilé de ne plus faire que de la bouffe pour basse-cour et vous verrez la contradiction.

          Autre contradiction : vous demandez qux milliardaires qui ont construire leur fortune sur une pollution dévastation planétaire et vous demandez aux mêmes, de cesser !

            +1

          Alerter
  • Patrick // 28.02.2021 à 08h59

    Sanders et bBiden !!!

    Sanders et la gauche américaine doivent arrêter de rêver.
    Ils ont permis à l’état profond de virer Trump et reprendre le pouvoir, ils vont vite voir qu’ils ne sont là que pour faire de la figuration.

      +20

    Alerter
    • paul // 28.02.2021 à 10h56

      c’était la blague de l’année 2020, quand j’ai vu que sanders se ranger derrière biden, c’était clair que tout était fini. Sanders, un leure de plus
      chez nous, on va nous proposer montebourg, la dernière fois c’était l’autre frondeur, tellement insignifiant que je ne me souviens même plus de son nom

        +19

      Alerter
      • Darras // 28.02.2021 à 12h14

        Bahhh, vous savez, chez nous, Bayrou s’est rangé derrière Macron(pour quel résultat politique?) à peine trois semaines après une charge contre lui d’une virulence qu’aucun autre candidat n’a eu.
        De la même manière que le gaulliste Guaino s’était rangé derrière Sarkozy, le plus anti gaulliste des candidats crédibles à la Ve depuis 1969.
        Quant à la gôgôche US, Trump les fait tous débloquer, jusqu’à Chomsky ou Piloter.
        Et Sanders s’était déjà rangé derrière Killhary.
        Fausse dissidence pour drainer les bœufs. Un peu comme le FN en France.

          +14

        Alerter
        • ellilou // 28.02.2021 à 14h40

          Je vous trouve tous très dur avec Bernie Sanders. Il faut juger un homme selon le contexte de son pays et aux Etats-Unis avoir le courage, comme il l’a fait, de se déclarer socialiste (pour beaucoup de ses concitoyens c’est déjà un gros mot, voire une insulte et même une raison de finir ses jours en prison…) et de réclamer un salaire minimum, l’effacement de la dette étudiante, etc… c’est déjà énorme. Juste d’utiliser ce mot est courageux, tellement dans l’histoire des Etats-Unis les idées un tantinet à gauche ont été écrasées, détruites, déformées et ont disparu de la scène politique et médiatique. Maintenant il lui reste à porter et imposer ses idées, l’épidémie et le nombre incroyable de morts devraient (malheureusement et tristement) l’aider à démontrer l’inanité, l’inhumanité et l’injustice totale de leur si beau modèle.

            +5

          Alerter
          • paul // 28.02.2021 à 17h23

            si Sanders et waren ne s’étaient pas couché derrière biden, la donne aurait été différente. et face à un trump, je pense qu’il n’aurait pas eu besoin de contester les votes, trump aurait été battu.
            mais Sanders a vendu son âme. je pense. (qu’est ce qu’il avait dans le placard ?)

              +3

            Alerter
            • VVR // 03.03.2021 à 18h36

              Ne pas respecter la discipline de parti le mettrait justement dans le placard. La primaire de 2008 a montré que le DNC est prés a aller très loin pour salir quelqu’un. Tant qu’il respecte poliment la discipline de parti, les démocrates sont bien obligé de l’accepter, après tout il est l’un des sénateurs les plus populaire du pays.

              Et comme ça il peut faire passer quelques une de ses propositions, ce qui n’arriverait jamais si il était le représentant du « Vermont Progressive Party ».

                +0

              Alerter
  • LibEgaFra // 28.02.2021 à 09h11

    « lorsque Nordhaus publie des articles scientifiques sur les trajectoires de réchauffement »

    Ces articles n’ont rien de scientifiques vu qu’ils sont actuellement irréfutables. D’ailleurs si l’économie était une science, ça ferait longtemps que cela se saurait.

      +10

    Alerter
  • RGT // 28.02.2021 à 09h47

    « La pandémie est un « prétexte » utilisé par certains Etats pour réprimer et abolir les libertés »…

    S’il n’y avait QUE la pandémie…

    N’oublions jamais la « lutte contre le terrorisme » qui permet de limiter les libertés des victimes (seuls les « gueux » son victimes d’attentats) ni les « atteintes à la sûreté de l’état » commises par les gilets jaunes qui sont outrés de se faire traîner dans la boue à longueur d’année par les « élites bienfaisantes ».

    En fait, tous les prétextes sont bons pour profiter des aubaines permettant aux oligarques (« élus » ou non) de mater la colère populaire et de sauver leurs petites fesses joufflues.

    C’est ça le vrai visage de la « république » : Maintenir par la force et la coercition les institutions qui permettent à quelques individus de profiter d’un pouvoir illimité et totalement indu.

    Et bien sûr sans s’attaquer aux causes réelles des problèmes rencontrés par la population de « moins que rien » car ils devraient alors perdre les sources de leur pouvoir et de leurs revenus totalement indécents et illégitimes.

      +31

    Alerter
    • Darras // 28.02.2021 à 12h17

      Et n’oubliez pas la lutte contre le blanchiment pour contrôler notre argent. La Banque Postale part complètement en vrille par exemple en ce moment. Et elle n’est pas la seule.

        +2

      Alerter
  • RGT // 28.02.2021 à 10h08

    « Extraterritorialité du droit américain : que doit faire l’Europe ? »

    Simplement décréter l’extraterritorialité du droit de chaque nation €uropéenne pour tordre le bras des USA.

    Par exemple, rendre la monnaie de leur pièce à General Electric en embastillant son CEO (PDG) jusqu’à ce qu’il rétrocède à la France Alsthom pour un € symbolique assorti de l’engagement de la part du gouvernement US de ne plus jamais pratiquer ses techniques « amicales ».

    Par contre, avec Micron et ses sbires (sans compter les énarques hauts fonctionnaires qui ont un poste à vie) il ne faut pas rêver, ça ne risque pas d’arriver.

    La seule solution consiste à s’allier avec les russes et les chinois (en prévoyant bien sûr des clauses permettant de garantir qu’ils en viendront pas se mêler de nos affaires) pour faire tomber l’empire déjà bien vacillant.

      +21

    Alerter
  • Patrick // 28.02.2021 à 10h16

    L’UE ayant été créée pour servir les intérêts américains, il y a peu de chances qu’elle se rebelle.
    Les Russes sont en train d’abandonner tout espoir de travailler avec les européens et se tournent vers la Chine.

      +20

    Alerter
    • paul // 28.02.2021 à 11h00

      c’est ça le pire, condamné à rester les idiots utiles pour que certains vivent bien

        +6

      Alerter
  • Darras // 28.02.2021 à 10h19

    Je suis mort de rire.
    Premier danger qui guette le monde selon l’ONU: le réchauffement climatique ? Non. Le terrorisme islamique? Non. L’hegemonisme occidental et son cortège de massacres, oppression, famine et risque de conflagration nucléaire? Non. Pour l’ONU, le principal risque pour l’humanité est le néo-nazis me et le suprématisme blanc. Je n’ai même plus de larmes.
    Je suis mort de rire.
    Biden a enfin vaincu le terrifiant fascisme trumpien et rétabli la démocratie grâce au vote par courrier. Depuis, s’il a bien mis un noir à la tête des armées, une LGBT comme ministre et une voilée comme porte parole, le salaire minimum, c’est fini, le projet de vrai sécu à la Francaise c’est fini, par contre, les bombardements de pays souverains, c’est reparti, la délirante chasse aux sorcières des inquisiteurs et bigots wokenistes est encouragée, les militaires dans les rues, ça continue, les procédures politiques kafkaiens, ça continue, les mensonges de masse, c’est pire.
    Bien fait pour les coc….

      +21

    Alerter
    • Patrick // 02.03.2021 à 10h50

      Bof , en France on nous ressort bien l’ultra droite de temps en temps.

        +1

      Alerter
  • pseudo // 28.02.2021 à 12h15

    > Les influenceurs, ces nouveaux amis d’Emmanuel Macron

    Non content d’avoir fait comme ses prédécesseurs, bafoué la respectabilité de la fonction qui lui été confiée dans des manigances à caractère personnelles, il aura poubellisé celle ci.

    Ce qu’il fait ici, communication aux plus jeunes dans un format cool, pour apparaître cool et présidentiable malgré tout, c’est précisément ce qui est dépeint dans le film idiocracy.

    A creuser ainsi on finira bien par atteindre une couche de granite, amha, ça va buter.. Et france culture qui joue de la serpillière pour faire passer ça pour une action nécessaire dans le cadre de la lutte contre une maladie contre laquelle le gouvernement à tout fait pour qu’elle s’installe sans difficulté.

      +8

    Alerter
    • vert-de-taire // 28.02.2021 à 14h07

      France-culture n’est pas qu’une serpillère, c’est devenu un média de masse lamentable, tendance doxa.

      Sa différence en essayant de donner à penser à qui voulait (à condition de disposer de temps de cerveau disponible) a disparu dans le ciel noir.
      Au point que pour ne pas perdre son temps à attendre et espérer les rares restes audibles, je, muri par franceculture et son ouverture sur le monde macro et micro, n’écoute plus.
      Tout comme j’ai cessé de lire le Canard, devenu échotier de l’écume.
      La gangrène progresse.
      Le fascisme inonde le monde.
      Tous ses symptômes reviennent (et c’est pour une bonne part franceculture qui m’en a prévenu, autrefois ..).
      On le voit de partout, la crise terminale du capitalisme financiarisé des milliardaires embarque dans sa catastrophe tout ce qu’il peut. Il en a les moyens et l’audace obscène.

        +16

      Alerter
      • Patrick // 28.02.2021 à 18h23

        France Info , France Culture .. je n’arrive plus à les écouter , ou alors à petites doses.
        Disons que ça fournit les grands titres et qu’il faut ensuite aller faire des recherches pour connaître le sujet et savoir ce qui s’est vraiment passé.

          +7

        Alerter
  • Basile // 28.02.2021 à 13h52

    bon, personne n’a abordé le cas France Info. Alors j’y vais.

    Gros travail de statistiques concernant les informés, mais cependant ce ne sont pas les pires, car ce n’est qu’une fois par jour. On peut zapper. Je les ai abandonné depuis plusieurs années en constatant le politiquement correct du plateau, participants et meneur.

    le pire donc, ce sont les prétendues infos de seulement quelques minutes, les mêmes répétées 6 fois par heure, du matin au soir. Dans ces 3 minutes, vous avez pour la même info : le titre, le commentaire du journaliste, le ministre, et la caution du micro trottoir pour bien enfoncer le clou dans le crâne. Faut-il, pour être informé d’autre choses, passer la journée à l’écoute ? Bien sûr les infos qui nous intéressent ne sont pas relatées. On appelle cela un mensonge par omission, donc très éloigné du prétendu « vrai du faux ». Je ne parle pas du Covid, qui va occuper tout le « flash ». A moins d’une agression d’un homosexuel, d’une violence policière, ou d’une énième affaire Navalny.

    le pire 2 : France info junior. Ça consiste à faire poser des questions par des enfants à la voix mal assurée (symbole ingénu) pour leur (nous) balancer une petite propagande par un « spécialiste ». Le plus ignoble fut le président de SOS homophobie répondant aux questions (soufflées ?) des enfants.

    le pîre 3 : en cours de nuit, pas d’info, mais de la musique ou chanson anglo-saxonne. Jamais de Brassens, de Ferrat, de Ferré. Trop révolutionnaire

      +19

    Alerter
    • millepertuis // 28.02.2021 à 20h51

      Le pire 4: les pubs
      Il me semble que c’est la seule radio publique à en diffuser

        +3

      Alerter
      • Basile // 01.03.2021 à 07h33

        je n’ai pas voulu paraitre acharné, et j’avais effacé le « pire 4 ».

        par contre il y avait aussi un « pire 5 » : les voix, faussement en enjouées (je parle des infos) pour vous dire une bonne nouvelle, au sens politiquement correct. Vous savez d’emblée au ton que c’est une info que vous êtes sommé de trouver « bien ». Comme la maîtresse à la maternelle qui parle d’une voix douce d’une chose que l’enfant doit apprendre à trouver belle, et d’une voix inquiétante si l’enfant doit apprendre à trouver cela mal. Comme aussi on parle aux animaux pour les éduquer.

        je suis convaincu que malgré tout ce qu’ils nous racontent sur la non discrimination à l’embauche, tous les candidats journalistes n’ont pas la chance d’être admis. Celui qui a une voix de facho est éliminé.

        Mot important aussi le mot « message ». A la fin d’une interview d’un personnage bien fréquentable, le journaliste, que dis-je, le prof, dit : « le message est entendu ». On ne vous dira jamais le message est entendu pour une interview de Poutine

          +6

        Alerter
  • Fernet Branca // 28.02.2021 à 18h07

    Ma chaîne préférée France 2 avec son expert en médecine Damien Mascret qui a publié en partenariat avec Maia Mazaurette ,.la spécialiste sexualité du journal le Monde, les ouvrages : « la revanche du clitoris » ,  » Peut-on être romantique en levrette? « .
    Le sexologue devenu virologue mais grand-pretre de la grand-messe à 20H00 tous les soirs.

      +5

    Alerter
  • Ernesto // 01.03.2021 à 01h02

    Acrimed : « journalisme » de commentaires, de pure communication, de préfecture, de connivence, l’entre-soi cultivé jusqu’à l’overdose, pluralisme bafoué, absence voulue et assumée des acteurs de terrain et de leurs représentants syndicaux et politiques, tribune permanente offerte à la droite et son extrême pour diffuser leurs idées nauséabondes, promotion d’officines privées de conseils dénuées de toute légitimité, dépolitisation des débats, hyper présence des plus réactionnaires des représentants du patronat et de pseudo philosophes avec leurs analyses à deux balles…

    Et tout cela sur le service public soi-disant d’information, censé apporter à son public la vérité des faits à partir d’enquêtes de terrain, ensuite décryptées et analysées dans un débat pluraliste et démocratique. Et dire que certains en sont encore à dire, sans rire !, que les principaux médias sont aux mains de la gauche et des gauchistes ! Comment s’étonner dans ces conditions qu’un ex Président (Sarkozy), ait pu dire dans un grand sourire :  « Vous avez remarqué ? Maintenant quand il y a une grève plus personne ne s’en aperçoit ! ».

    Au pays qui se targue d’être à la pointe des droits de l’homme et de la démocratie, qui se glorifie de la liberté de la presse, on se pince pour savoir si on ne rêve pas. D’un autre côté, on comprend mieux comment on en est arrivé là et on mesure mieux l’état du rapport de force entre ceux qui ne veulent rien changer et les autres.

      +11

    Alerter
  • Ernesto // 01.03.2021 à 01h28

    Conclusion : le service public de l’information est gangrené mais pas par l’islamo_gauchisme. Si une vraie gauche de transformation sociale arrive au pouvoir, l’une de ses premières mesures prioritaires devra impérativement être l’arraisonnement de l’ensemble du système médiatique dont la mission a été gravement dévoyée. Cela suppose de se débarrasser de cette caste « journalistique et éditocrate » stipendiée au capital, qui tient le haut du pavé depuis trop longtemps, pour la remplacer par du sang neuf investi du devoir de faire vivre un service public de l’information indépendant, libre, pluraliste, respectueux de la déontologie qui régit le métier de journaliste.

      +6

    Alerter
    • vert-de-taire // 02.03.2021 à 07h49

      Ah voilà un début de programme

      C’est dans le programme de LFI, qui bien-sûr, interdit la prédation sur les médias que ce soit dans le privé ou dans le public (exploit des ploutocrates) et laisse les professionnels respecter les principes démocratiques : liberté d’expression POUR TOUT (*) et pour TOUS, dans le cadre de la séparation des pouvoirs – ce truc oublié.
      Pas vu cela ni à droite, ni à droite, ni entre les deux – bizarre.

      (*) Les restrictions de la liberté d’expression servent toujours un pouvoir. C’est un fait de tous les temps.
      Le seul argument est : « c’est mal », c’est mal de laisser inciter à .. au mal – et cela suffit aux crétins. Dire le Mal et tout est dit ou plutôt rien ! mais c’est dit et cela clôt les becs. Pour le justifier on argue que inciter incite !! Et c’est juste ; la publicité incite, le discours incite, le perçu incite, ..- c’est fou non ?
      Nos cerveaux débiles absorbent TOUT comme VRAI. Quand bien même notre raison s’y opposerait. Donc nous sommes à peu près des moutons d’élevage et voter n’a aucun sens car la raison y contribue peu, sinon, très important, nous faire croire qu’on a voté. Et les faits le montrent. Le vote est un rite civil rigoureusement similaire aux rites religieux. Croyance du libre-arbitre.
      L’incitation ciblée est seule autorisée par le pouvoir a-démocratique.
      CQFD.

        +1

      Alerter
  • Jean // 01.03.2021 à 04h04

    Etienne Chouard, sur l’origine du libéralisme et ses liens avec l’esclavagisme :

    https://youtu.be/K5VGiK-ZMtU?t=4227

    La suite ici :

    https://www.youtube.com/watch?v=W0gilVajQXU

      +4

    Alerter
  • pseudo // 01.03.2021 à 08h15

    > https://reporterre.net/En-Aveyron-des-amendes-sans-contact-pleuvent-sur-les-militants

    Quand la police française joue les fragiles et se ridiculise, extraits :

    En témoigne l’accusation de « jet de feuilles mortes » contre un gendarme… Un capitaine de gendarmerie aurait été « blessé » par un jet de tomate. Sept mois de prison avec sursis avaient été requis… Dans son dossier, elle a découvert que le policier a menti en affirmant avoir pris leur identité et signifié la verbalisation sur place, ce que la militante dément. … Quel est le comble pour un militant poursuivi ? D’ignorer comment il a été verbalisé et qu’on lui refuse l’audience lors de laquelle il devrait être condamné.

      +6

    Alerter
    • vert-de-taire // 02.03.2021 à 08h05

      Mais pourquoi se priver de ces moyens légaux ?
      Car le mensonge est légal s’il est incontestable …
      Il est incontestable si l’administration judiciaire (traduction: la justice) le DIT par jugement.

      (1) Le Pouvoir aux abois utilise tous les moyens du Pouvoir pour se maintenir au Pouvoir.
      C’est la logique du Pouvoir a-démocratique, l’État de Droit f-[censuré]-iste.
      En guerre.
      En guerre contre ‘SA’ population.
      En État d’exception.
      Je vous laisse conclure.
      Car je risquerais la répression du Pouvoir de l’Etat,
      L’opinion est justiciable.
      Allez à (1) ou bien allez en Prison sans passer par la case Débats, payez le racket forfaitaire.

        +1

      Alerter
  • pseudo // 01.03.2021 à 08h41

    > https://www.frustrationmagazine.fr/mckinsey/

    Et de leurs côtés, les cabinets sont à l’affût de la moindre mission : “A partir du moment où tu identifies les besoins chez un client, tu lui en proposes plein. Tu as des manières plus ou moins smart de le faire… On t’invite à des formations gratuites, on t’envoie des mails, des webinaires…”

    c’est marrant ça me rappel pole emploi. A ceci prés que les formations sont payantes, et cher.

      +3

    Alerter
  • Jean // 01.03.2021 à 12h03

    Les Gilets Jaunes partent vers le Sacré Cœur #Acte120​ #Paris

    https://www.youtube.com/watch?v=0LSXer1MXGs

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications