Les Crises Les Crises
10.janvier.202110.1.2021 // Les Crises

Revue de presse du 10/01/2021

Merci 56
J'envoie

2014-2021 : dans un contexte où les libertés publiques, d’expression et d’information sont de plus en plus menacées par le pouvoir politique et les puissances financières, la Revue de presse entame sa huitième année d’existence. Merci à ceux qui y ont contribué et à ceux qui lui permettent d’exister aujourd’hui. Vous pouvez nous rejoindre en postulant via le formulaire de contact du blog. Bonne lecture.

DÉMOCRATIE

Le Conseil d’Etat autorise l’élargissement des fichiers de police

" Le recueil de ces données sensibles était déjà, par dérogation, autorisé dans le code de la sécurité intérieure. Il sera désormais possible dans le cadre d’atteinte à la sécurité publique et à la sûreté de l’État. La police et la gendarmerie pourront ficher les activités politiques, les appartenances syndicales et les données de santé au nom de la sécurité publique ou de la sûreté de l’État, a jugé en référé, lundi 4 janvier, le Conseil d’État, en rejetant les requêtes des organisations syndicales CGT, FO, FSU et des associations de défense des droits humains qui dénonçaient la grande « dangerosité » de ces fichiers."

Source : Le Monde

ENVIRONNEMENT

Stockage : l’usage d’insecticides en sursis

"Les capacités de stockage françaises des grains s’établissaient, en 2015, à plus de 90 Mt. 47 Mt chez les collecteurs, un peu plus de 30 Mt à la ferme et environ 11 Mt chez les industriels et logisticiens portuaires maritimes ou fluviaux, selon FranceAgriMer. Déjà bannis dans certaines filières de niche, les insecticides de stockage pourraient bien, sous la pression sociétale, être délaissés à terme au profit de pratiques plus écologiques. Certains agriculteurs et organismes stockeurs s’y préparent ou ont déjà ajusté leurs moyens de lutte, pour conserver des grains issus de filières de qualité."

Source : Terre Net

EUROPE

L'Europe post-épidémique au péril des divergences

"L’euro est un bouclier incontestable pour les économies de la zone au cœur des grandes tourmentes qui secouent le capitalisme mondial, qui se transforme en poison lent entre deux chocs. La crise sanitaire ne déroge pas à ce constat. Pour des économies qui poussent toujours plus loin leur endettement, la stabilité du change est plus que jamais décisive pour éviter que des enchaînements catastrophiques ne voient le jour, à l’instar de ceux que l’on observe en Amérique latine. Ceux où la dévaluation de la devise transforme le service de la dette souscrite en devise étrangère en fardeau insoutenable et engage les économies vulnérables dans une spirale de dévaluation, d’inflation, voire d’hyperinflation, qui se solde par une renégociation des engagements assortis de plans de rigueurs drastiques, sous la houlette du FMI."

Source : XERFI CANAL

EVASION FISCALE

La lutte contre l’anonymat, nouveau pendant de l'extraterritorialité du droit américain

"Washington, souvent fer de lance de la lutte anti-corruption dans le monde, a décidé de s’attaquer à l’anonymat des sociétés-écrans. Désormais les propriétaires de ces sociétés devront donner leur identité au Département fédéral de lutte contre la criminalité financière rattaché au Trésor, l’équivalent de Tracfin. La nouvelle règle est applicable dans le monde entier via l’extraterritorialité du droit américain et devrait être un puissant outil pour le renseignement."

Source : Portail de l’IE

FRANCE

La cause du désastre hospitalier : l’abandon des principes fondateurs de la sécurité sociale

"Nombre de dirigeants politiques, particulièrement en temps de crise, vantent les bienfaits du système de sécurité sociale à la française. Dans leurs bouches, il ne se résume cependant qu’à un moyen de financer la protection sociale. C’est nier au système français de sécurité sociale son caractère le plus spécifique : la mise à l’abri des travailleurs hospitaliers et l’imperméabilité aux logiques de marché, établies avant l’ère néolibérale. Comprendre l’inquiétante « réalité dans nos hôpitaux », qui semble préoccuper Olivier Véran, implique alors de renouer avec les principes fondateurs du régime général de sécurité sociale."

Source : Le vent se lève

Menaces et suspension du RSA par l’Etat : la chasse aux gueux continue de plus belle pendant l’épidémie

"Les allocataires du revenu de solidarité active (RSA) doivent toujours, sous peine de menaces de suspension de leur allocation, faire acte de recherche d’emploi, ne pas oublier la moindre pièce dans leur dossier ou se rendre à des rendez-vous nullement nécessaires. Un dispositif de flicage qui a toujours été injuste des plus pauvres mais qui ne connaît aucune trêve en période pandémique et de crise économique et sociale. Pour une simple feuille d’imposition oubliée dans son dossier annuel, Christine, âgée de 60 ans, a vu son RSA et ses APL suspendus (environ 700 euros au total) début octobre, et réactivés seulement le 24 novembre. Pendant tout ce temps, qui a vu s’enchaîner couvre-feu et deuxième confinement, elle a dû solliciter l’aide de son entourage pour subvenir à ses besoins et à ceux de ses deux enfants : internet, quasiment tout étant numérisé aujourd’hui, nourriture, soins divers…"

Source : Frustration Magazine

Climat : un référendum pour masquer l’inaction

"Face au 150 citoyens, Emmanuel Macron a enchaîné lundi 14 décembre les contre-vérités pour justifier ses reniements. Rejetant la responsabilité de l’action sur « les comportements individuels », il a annoncé un référendum sur l’intégration de la préservation de l’environnement dans l’article 1 de la Constitution. Le charme s’est rompu, le cœur n’y est plus. Lundi 14 décembre en fin d’après-midi, Emmanuel Macron a convoqué les membres de la Convention citoyenne pour le climat au palais d’Iéna à Paris. Le chef de l’État espérait reconquérir les esprits mais il a dû affronter la fronde des citoyens et des citoyennes, très remontés face au détricotage de leurs propositions. Six mois après leur dernière rencontre dans les jardins de l’Élysée, les relations entre l’exécutif et les conventionnels se sont largement refroidies."

Source : REPORTERRE

« Les chiffres sont absolument hallucinants » : la gauche du Sénat s’empare d’un nouveau rapport sur la suppression de l’ISF

"Le deuxième rapport du comité d’évaluation des réformes de la fiscalité, publié ce 8 octobre, est sans appel. Les réformes du début du quinquennat sur la fiscalité du capital ont eu comme corollaire un enrichissement très marqué des 0,1% les plus fortunés du pays. Réalisé sous l’égide de France stratégie, organe de prospective rattaché au Premier ministre, le rapport note que les dividendes ont augmenté « fortement », de 60% en 2018, pour atteindre en volume 23,2 milliards d’euros. La tendance haussière se poursuit en 2019. « Les 0,1 % de Français les plus aisés sont un quart de fois plus riches que les 0,1 % de 2017 », constate l’étude."

Source : Public Sénat

GÉOPOLITIQUE

Les incursions aériennes chinoises dans les environs de Taïwan ont atteint un niveau record en 2020

"Il est manifeste que, en 2020, et malgré l’épidémie de covid-19 pourtant partie de Wuhan, la Chine a accru significativement sa pressions militaire sur Taïwan, considérée comme une province rebelle à Pékin. En septembre dernier, Taipei avait déjà avancé que l’activité de ses forces aériennes avait bondi de 129% en 2020 en raison des intrusions répétées et régulières d’avions militaires chinois dans la zone d’identification et de défense aérienne [ADIZ] de l’île. Le ministre taïwanais de la Défense, Yen De-fa, avait même évalué à 886,49 millions de dollars le coût total des décollages sur alerte pour intercepter les appareils de l’APL. Aussi, le chiffre avancé le 4 janvier par les services de ce dernier ne sont guère surprenant. Ainsi, entre janvier et novembre 2020, la défense taïwanaise a constaté 380 incursions chinoises dans l’ADIZ de Taïwan. Un « record » selon Taipei."

Source : Opex 360

RÉFLEXION

Gramsci, critique des médias ?

"Les références à la pensée d’Antonio Gramsci sont devenues courantes de la part de personnalités de tous horizons politiques. Elles se résument bien souvent à des appels à mener, dans les médias, la « bataille des idées » pour gagner le consentement des classes populaires. Les écrits du théoricien communiste sur le terrain des médias sont pourtant loin de se résumer à ce qui est devenu un simple cliché. Pour revenir sur la richesse et parfois l’actualité de ses analyses, nous nous sommes entretenus avec Yohann Douet, philosophe et spécialiste de Gramsci."

Source : Acrimed

La dernière fable des économistes

"Un jour, on verra qu'Adam Smith était meilleur philosophe qu'économiste. Le 1er chapitre du livre "de la Richesse des Nations" porte sur la division du travail, une modification de l'organisation productive pour démultiplier les productions. A. Smith a permis aux lois de l'économie d'évoluer hors du champs social. Les rapports sociaux de production devenant des dégâts collatéraux. L’essentiel, était de produire. Cependant, ce sont les machines, et presque seulement elles, qui ont fait exploser la productivité. Étonnamment, les économistes ne semblent pas le remarquer. Produire plus avec autant de machines et de salariés leurs donnent l'impression qu'il serait possible de réduire la quantité d'énergie en produisant plus. C'est faux ! Oui la quantité d'énergie diminue par bien produit mais elle augmente en quantité totale."

Source : Blog Jean Latreille

SOCIETÉ

« Une ardeur de vivre » : les organisateurs de la rave-party de Lieuron prennent la parole

"Dans un texte envoyé à « Libération », les personnes derrière la fête qui a eu lieu en Bretagne estiment qu'elle relève d'un « geste politique » après « une année de tristesse, d’anxiété et de privations ». « A toutes celles et ceux qui se demandent pourquoi une telle volonté de faire la fête pour ce nouvel an, la réponse tient en quelques mots : une année de tristesse, d’anxiété et de privations. La détermination dont a fait preuve le public pour accéder à la fête n’est que la manifestation d’un désir profond de lâcher-prise. Ces espaces de liberté sont inhérents à nos sociétés depuis la nuit des temps. C’est un besoin inaliénable pour nombre d’entre nous »."

Source : Libération

Covid-19 : le prolétariat dévoilé

"En valorisant subitement les travailleurs les plus précarisés, en les exposant plus que les autres au risque sanitaire, la pandémie a provoqué l’implacable retour du réel social et dévoilé la structure de classe de notre société. Comme pour toutes les perturbations durables du fonctionnement de l’activité économique et sociale (catastrophes naturelles, crises, guerres, etc.), la pandémie s’est traduite par la visibilisation de l’invisibilisé. Ce que l’idéologie dominante parvient habituellement à masquer s’impose par le simple spectacle du réel. Ce que les médias dominants parviennent classiquement à voiler surgit au premier plan. Le mécanisme de crédibilisation par des « débats écrans » (sur le « communautarisme », le « danger islamisme », les « assistés sociaux parasites », etc.) perd son efficace. Bref, la pandémie fait fonction de révélateur du réel social."

Source : Regards

ÉCONOMIE

Détournement d’audit. Le système financier au cœur de la crise libanaise

"Conjuguée avec une difficile situation sanitaire liée à la gestion de la pandémie de Covid-19 [1], la double explosion du port de Beyrouth, le 4 août 2020, a de lourdes conséquences. Près de 200 personnes y ont trouvé la mort, 7.000 autres ont été blessées, près de 300.000 personnes se retrouvent aujourd’hui sans logement, tandis que des milliers perdraient leur emploi. Alors que ce port était la porte d’entrée commerciale principale du pays, ce sont l’économie libanaise toute entière et la sécurité alimentaire du pays qui sont une nouvelle fois mises à mal."

Source : CADTM

Peut-on (encore) croire aux bienfaits de l'innovation ?

"Alors que nos sociétés n'ont jamais été aussi riches d’inventions, d’innovations et que le secteur numérique est en progrès permanent, la croissance refuse de décoller. C'est pourtant ce qui aurait dû se produire, à en croire les théories de l'économiste Joseph Schumpeter. Comment explique ce paradoxe ? Témoigne-t-il de l'inefficacité de notre politique économique, ou relève-t-il un problème structurel plus fondamental ? Car si la croissance stagne, les inégalités sociales et le chômage semblent en plein essor depuis les années 1980 et le marché des technologies est de plus en plus marqué par une tendance au monopole. Comment comprendre le phénomène de concentration des géants du numérique américains ? S’agit-il d’une dérive ou au contraire du cœur d’un modèle économique fondé sur la prédation ? Quel rôle pour l’État au-delà des tentatives de régulation ?"

Source : France Culture - Entendez-vous l'éco ?

Commentaire recommandé

paul // 10.01.2021 à 10h04

ah.

j’ai fait remarqué qu’un article présentant le lien vers un reportage d’arte :  » Le conflit Chine-USA  » dont le lien a été suspendu et la diffusion supprimée plus ou moins partout a été remplacé par le lien vers un autre reportage qui ne correspond absolument pas à l’article en lui-même. (hisstoire de la guerre economique)…… et rien

qu’en est-il des autres infos sur ce qui c’est passé aux US ? ( dont les fakes news diffusées )
Leonardo spa en italie
qu’en est-il des liens vers les fameux décrets de Noël qui officialisent « la medecine officielle » et permet de faire taire les médecins ? la fin de la securité sociale et du secret médical ?
le couvre feu partout , les magasins fermés et commerçants qui meurt alors qu’à Paris tout va bien et on peut s’entasser partout et dans le metro ?
les articles sur Oviedo et la tournure que prend le monde ?
Et accessoirement, dès que le thermomètre passe sous 0 , RTE n’est plus sûr de pouvoir assurer la livraison d’electricité ?

Et pour bientôt j’espère, une véritable analyse des statistiques 2020

Bonne année

16 réactions et commentaires

  • douarn // 10.01.2021 à 08h50

    Gramsci analysa le cas du Corriere della Serra promouvant le libre-échangisme, contre le protectionnisme en vigueur à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle et plutôt favorable à l’industrie lourde. Rien de neuf sous le soleil donc. Mais pour prolonger le parallèle à notre époque sous contrainte pétrolière, il y a 2 points relatifs à la situation industrielle de l’époque intéressants, je trouve

    En 1920, les économies étaient très dépendantes du charbon. Or la production de charbon au Royaume-Uni atteignait son pic en 1913. A mesure que l’extraction devenait de plus en plus difficile, les prix du charbon ne pouvaient pas augmenter assez pour couvrir tous les coûts, et les salaires des mineurs en souffraient (grève nationale du charbon de 37 j en 1912 contre les bas salaires).

    Ugo Bardi dit que, face à la baisse de sa production de charbon, le RU s’est retrouvé dans l’impossibilité de maintenir ses exportations vers l’Italie après la Première Guerre mondiale, détériorant ses relations avec l’Italie. En effet, l’Italie avait absolument besoin du charbon qu’elle importait du RU pour se reconstruire après guerre. L’Italie a fini par se rapprocher de l’Allemagne parce que celle-ci avait encore du charbon à exporter mettant en place les conditions de l’alliance de la 2nde Guerre mondiale entre ces deux pays.

    https://www.unmondedenergie.fr/tverberg/GailTverberg-19Dec2017.html
    http://europe.theoildrum.com/node/6224

      +1

    Alerter
    • Alfred // 10.01.2021 à 09h26

      A ce compte là il est étonnant que nous ne nous soyons pas rapprochés de la Russie aujourd’hui. A moins que l’Italie des années 20 ait été vraiment souveraine à la différence de la France contemporaine.

        +3

      Alerter
  • paul // 10.01.2021 à 10h04

    ah.

    j’ai fait remarqué qu’un article présentant le lien vers un reportage d’arte :  » Le conflit Chine-USA  » dont le lien a été suspendu et la diffusion supprimée plus ou moins partout a été remplacé par le lien vers un autre reportage qui ne correspond absolument pas à l’article en lui-même. (hisstoire de la guerre economique)…… et rien

    qu’en est-il des autres infos sur ce qui c’est passé aux US ? ( dont les fakes news diffusées )
    Leonardo spa en italie
    qu’en est-il des liens vers les fameux décrets de Noël qui officialisent « la medecine officielle » et permet de faire taire les médecins ? la fin de la securité sociale et du secret médical ?
    le couvre feu partout , les magasins fermés et commerçants qui meurt alors qu’à Paris tout va bien et on peut s’entasser partout et dans le metro ?
    les articles sur Oviedo et la tournure que prend le monde ?
    Et accessoirement, dès que le thermomètre passe sous 0 , RTE n’est plus sûr de pouvoir assurer la livraison d’electricité ?

    Et pour bientôt j’espère, une véritable analyse des statistiques 2020

    Bonne année

      +30

    Alerter
  • 78 ans // 10.01.2021 à 12h11

    « Les incursions aériennes chinoises dans les environs de Taïwan ont atteint un niveau record en 2020 »?

    ***

    Sous le régime Trump, les provocations et interventions subversives de l’Empire se sont sans cesse multipliées, en 2020, à Taïwan. La Chine a donc annoncé, officiellement et sans équivoque, que son survol du territoire chinois au-dessus de Taïwan se ferait désormais plus fréquent et décisif. La souveraineté de la Chine sera farouchement affirmée et défendue, a-t-elle déclaré.

    « Xi Jinping orders China’s military to be ready for war ‘at any second’ »

    https://sg.news.yahoo.com/xi-jinping-orders-china-military-025513562.html

      +6

    Alerter
    • Dominique65 // 10.01.2021 à 12h30

      Le plus amusant dans cette phrase est ce qui suit le précède ce que tu as relevé. Voici un fragment plus complet :
      « en 2020, et malgré l’épidémie de covid-19 pourtant partie de Wuhan, la Chine a accru significativement sa pressions militaire sur Taïwan »
      Le « malgré » dans cette phrase implique un rapport entre le fait que la covid-19 soit (pourtant) partie de Wuhan et ces incursions. J’aimerais bien qu’on m’explique lequel.

        +2

      Alerter
  • Jean // 10.01.2021 à 16h28

    Adam Johnson se plait avec du mobilier de Nancy Pelosi le jour de l’attaque du Capitole.
    Identifié il a été arrêté chez lui, en Floride et il est désormais en prison :

    https://twitter.com/GaiLuronNicky/status/1347951543899869190/photo/1

      +0

    Alerter
  • Touriste // 10.01.2021 à 17h27

    Bonjour,
    « nouveau rapport sur la suppression de l’ISF »
    Des chiffres de dingue… …qui, bien entendu, n’ont jamais été diffusés et encore moins analysés dans les médias « mainstream ».
    Parce que ça pue beaucoup trop le « renvoi d’ascenseur » ou bien le « service commandé », peut-être ???

      +8

    Alerter
  • Jean // 10.01.2021 à 18h55

    « Amazon, Apple et Google ont supprimé la plateforme Parler, dont la fonctionnalité est très similaire à celle de Twitter, de leurs boutiques en ligne, rapporte un article du Financial Times du 10 janvier. Selon le PDG de Parler John Matze, sa plateforme est aujourd’hui le concurrent le plus important que Facebook et Twitter aient connu «depuis de nombreuses années».
    «Nous ferons de notre mieux pour passer à un nouveau fournisseur dès maintenant […] mais Amazon, Google et Apple l’ont délibérément fait dans le cadre d’un effort coordonné en sachant que nos options seraient limitées et en sachant que cela infligerait le plus de dommages, le Président Trump ayant été banni des entreprises technologiques», a-t-il écrit sur son réseau social. »

    Source : https://fr.sputniknews.com/actualite/202101101045046161-un-rival-de-twitter-retire-des-plateformes-de-geants-technologiques/

      +3

    Alerter
  • ManuUK // 10.01.2021 à 20h16

    J’étais bien intéressé de lire un article non mainstream sur les vaccins qui sont utilisés en ce moment. On lit partout la même soupe populaire, comme dirait l’autre, mais il n’y a aucun avis critique sur la question…

    Des avis ?

      +3

    Alerter
  • pat // 10.01.2021 à 20h50

    mais ou sont passés les analyses sur le covid qu’il y avais au début avec les analyses de l’INSEE qui étaient très enrichissent

      +4

    Alerter
  • Paco De La Vega // 10.01.2021 à 21h46

    [modéré] je t’invite à lire ce document et à en tirer quelques conclusions.

    https://www.sentiweb.fr/document/5167

      +1

    Alerter
  • Jean // 13.01.2021 à 22h40

    Comment la police a saboté la manifestation du 12 décembre 2020. Enquête vidéo par Médiapart :

    https://www.youtube.com/watch?v=LgG0cEaUAAw

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications