Les Crises Les Crises
31.janvier.202131.1.2021 // Les Crises

Revue de presse du 31/01/2021

Merci 50
J'envoie

Merci à nos contributeurs pour cette revue de presse.

CRISE DE L’EMPLOI

Explosion du nombre de bénéficiaires du RSA : "Beaucoup d’emplois précaires et peu qualifiés ont été détruits" avec le Covid-19, explique la Fnars

"Plus de 2 millions de Français percevaient le RSA fin octobre, une conséquence de la crise sanitaire, selon la Fédération des acteurs de la solidarité qui demande plus d'accompagnement par les départements et une réforme structurelle. "Beaucoup d’emplois précaires et peu qualifiés ont été détruits en 2020. Tout cela alimente l’augmentation de la pauvreté en France", a indiqué mercredi 23 décembre sur franceinfo Florent Guéguen, directeur de la Fédération des acteurs de la solidarité (Fnars), pour expliquer l’explosion du nombre de bénéficiaires du RSA. Fin octobre, 2 070 000 Français ont touché le Revenu de solidarité active (RSA), d’un montant de 565 euros, versé par les départements. Cela représente une hausse de 8,5% sur un an, du jamais vu depuis la création de l’allocation."

Source : FRANCE INFO

DÉMOCRATIE

« Taisez-vous ! »

"Le 9 janvier 2021, onze jours avant la fin du mandat de M. Donald Trump, et alors que même une partie de ses féaux républicains l’avaient lâché, Twitter a décidé de fermer son compte, et Facebook de le suspendre. Les méfaits de l’ancien président n’étaient pourtant pas plus meurtriers que ceux de la CIA ou d’autres chefs d’État dont les comptes n’ont jamais été menacés ; prétendre (à tort) que sa défaite électorale avait été obtenue par la fraude n’était pas plus pendable que d’avoir menacé (sur Twitter) la Corée du Nord du feu nucléaire. Et les « discours de haine » que les plates-formes électroniques reprochent aujourd’hui à M. Trump, après en avoir énormément profité, n’égalent pas la gravité extrême de ceux que ces mêmes réseaux « sociaux » ont diffusés en Birmanie ou en Inde contre les minorités musulmanes. Mais Twitter et Facebook ne se caractérisent ni par leur cohérence, ni par leur courage."

Source : LE MONDE DIPLOMATIQUE

Le Monde, journal-sandwich de Bruno Le Maire

"Le 21 janvier, Le Monde vendait son pied de page de Une à Gallimard pour une pub… des « mémoires provisoires » du ministre de l’Économie Bruno Le Maire. Peut-être que le « quotidien de référence », faisant fi des qu’en dira-t-on, fait le pari de l’avant-garde littéraire. C’est que, comme nous le précise le célèbre critique Bruno Jeudy dans Paris Match, « le ministre-écrivain renoue avec un genre [le récit du pouvoir] dans lequel sa plume excelle. » Excusez du peu ! À moins que, dans les pas de leur consœur du Point – dont la citation d’attachée de presse est placardée sur la pub de Gallimard – la rédaction du Monde mette en valeur un outil privilégié pour « nous amene[r] dans les coulisses du pouvoir et nous aide[r] à comprendre un monde secoué de manière irréversible »..."

Source : Acrimed

ENVIRONNEMENT

Un monde de plus en plus vert

"Vous serez tous très heureux d’apprendre que le secteur minier est de plus en plus vert. En effet, de plus en plus d’entreprises minières recourent à des centrales de production d’énergie dite « renouvelable » ou « verte » ou « propre » pour alimenter — une partie — de leurs exploitations. Car si les immenses camions et engins miniers ne fonctionnent pas encore tous à l’électricité, « le plus grand véhicule électrique du monde est un camion à benne [un camion minier] de 290 tonnes ». En effet, fort heureusement, charitablement, généreusement, « l’industrie minière plébiscite les camions électriques géants ». Ainsi qu’un article publié sur le site Renewables Now (littéralement : Les renouvelables maintenant, un site dédié à l’industrie des énergies dites renouvelables) nous l’apprend. Autrement dit, les énergies renouvelables, c’est super. Même dans les régions encore préservées des ravages de la civilisation, on peut installer une centrale photovoltaïque ou éolovoltaïque, et hop, on peut ouvrir une mine. N’est-ce pas formidable ?!"

Source : LE PARTAGE

FRANCE

« Le chemin de fer est un trésor public et une solution pour demain »

"Dans « Un train d'enfer », Erwan et Gwenaël Manac'h offrent une enquête graphique dense, caustique et très réussie sur la SNCF qui lève le voile sur une entreprise d’État attaquée de toute part, un emblème, à réformer sans doute, mais surtout à défendre. Conversation déliée avec Erwan. « Le train coûte cher et nécessite des investissements lourds. On ne fera pas rouler davantage de trains avec la logique de se « tirer la bourre » entre acteurs en concurrence. Le service public doit être pris en main par des entreprises qui ont l'intérêt public comme priorité. Les politiques qui défendent ces réformes sont convertis à une pensée libérale qui ne laisse aucune place à l’autocritique. Pour eux, « la concurrence, c'est bien », point. La catastrophe climatique et économique s'écrit sous nos yeux, pourtant rien dans leur tête ne va s'allumer. »"

Source : Mediapart (Blog)

L’Alsace demande le divorce

"Deux jours après que Jean Castex a salué « la naissance de l’Alsace politique », le président de la Communauté européenne d’Alsace, Frédéric Bierry, demande « le démembrement de la région Grand Est ». Ça n’a pas traîné. Samedi 23 janvier 2021, le Premier ministre s’est rendu à Colmar, siège de la nouvelle Communauté européenne d’Alsace (CeA), pour s’entretenir avec les élus. De son discours, on retiendra deux choses. D’abord, qu’il n’a « jamais été convaincu par la création de ces immenses régions dont certaines ne répondent à aucune légitimé historique et surtout ne me paraissent pas répondre au besoin grandissant de nos concitoyens pour une action publique de proximité. »"

Source : Info du jour

GÉOPOLITIQUE

La garde-côtière chinoise est désormais autorisée à faire usage de la force, même sans sommation

"Quand la Chine compte mettre la main sur un archipel dont elle conteste la souveraineté, elle envoie généralement un ou plusieurs navires de sa garde-côtière [Corps de garde-côtes des Forces de police armées chinoises – PAPCGC], parfois pour accompagner des flottiles de bateaux de pêche. C’est ainsi que, par exemple, elle procède pour s’appropier les îles Senkaku, qui appartiennent au Japon. Et elle y a même intensifié ses actions. la loi qui vient d’être adoptée par le Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale, le plus haut organe législatif chinois risque fort de mettre de l’huile sur le feu… puisqu’elle donne l’autorisation aux garde-côtes à utiliser « tous les moyens nécessaires », ce qui inclut les armes, pour dissuader toute menace posée par des navires étrangers naviguant dans les eaux « sous juridiction » chinoise."

Source : Opex 360

INEGALITES

90 milliards d’euros versés aux entreprises en 2020 … mais des centaines de milliers d’emploi supprimés

"En France, les actionnaires et les dirigeants d’entreprise aiment dire qu’ils se sont faits tout seuls et qu’ils réussiraient mieux si l’Etat ne leur prenait pas tout. La réalité c’est que nous vivons dans une économie subventionnée où le contribuable doit verser chaque année des dizaines de milliards d’euros aux entreprises privées pour subventionner le maintien de l’emploi. Depuis plus de vingt ans, les gouvernements de droite, socialistes ou macronistes mettent en place des dispositifs de crédit d’impôts et d’exonérations de cotisations sociales aux entreprises privées, afin de « soutenir la compétitivité » et « créer de l’emploi ». L’année dernière, ces dispositifs réguliers se sont cumulés avec des secours exceptionnels comme le chômage partiel."

Source : Frustration

Les assistés de la France d’en haut

"La France est un pays d’assistés, c’est une bonne chose. Les plus riches profitent largement de notre modèle social ainsi que de soutiens privés. La leçon d’assistanat qu’ils donnent aux plus modestes est moralement inacceptable et politiquement dangereuse."

Source : Observatoire des inégalités

LIBERTÉS

Le rapport parlementaire qui veut mettre les militants écologistes en prison

"Une mission d’information parlementaire pilotée par Les Républicains et La République en marche demande de « renforcer l’arsenal pénal » contre « les militants antiglyphosate, véganes ou antichasse ». Les propositions pourraient être inscrites dans la loi, une perspective qui inquiète fortement les militants écologistes ou antispécistes."

Source : Reporterre

MATIÈRES PREMIÈRES

Pourquoi des cours du blé/maïs/colza au plus haut depuis 7-8 ans ?

"220-230 €/t pour le blé, 210-215 €/t pour le maïs, 430-435 €/t pour le colza, en ce début d'année 2021, jamais depuis 7-8 ans les cours des céréales et oléagineux n'ont été aussi haut. Pour le blé, les facteurs de hausse sont la taxe russe à l'export (25 €/t du 15 au 28 février), la vague de froid actuelle en Russie et Ukraine, la faible production européenne de blé en 2020 (~17 Mt de moins qu'en 2019), la baisse des stocks mondiaux, la demande dynamique, de la Chine notamment. En maïs, les éléments haussiers sont la récolte américaine décevante, la sécheresse persistante en Amérique du Sud, les besoins chinois élevés, le stock mondial bas. Et pour le colza, citons la flambée du cours du soja à Chicago, la forte demande de l'empire du Milieu, le climat sec en Amérique du Sud."

Source : Terre Net

72 % des agriculteurs ayant une multirisque climatique l'ont déclenchée en 2020

"Environ trois quarts des agriculteurs français ayant souscrit une assurance multirisque climatique en 2020 l'ont déclenchée (contre 58 % en 2019), selon un sondage paru sur Terre-net.fr. En effet, les conditions climatiques ont particulièrement affecté les producteurs en 2020. Des semis d'automne compliqués avec la pluie et un hiver très humide, c'est le sec qui l'a emporté au printemps et à l'été."

Source : Terre Net

RÉFLEXION

Vaincre la pandémie, abattre les oligarchies financières

"Vice-président du Conseil consultatif des Droits de l’Homme des Nations-unies depuis 2009, Jean Ziegler y a auparavant occupé le poste de Rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation pendant huit ans. Auteur de nombreux livres traduits dans le monde entier, il compte au nombre des principales figures de la critique du néolibéralisme et de ses conséquences sociales dans les pays de l’hémisphère Sud. Dans cet article, il revient sur les défaillances structurelles que révèle la pandémie de coronavirus dans l’ordre mondial contemporain et ébauche des pistes pour son dépassement."

Source : Le Vent Se Lève

SOCIETÉ

L’Occident devrait envier la réponse du Japon à la Covid 19

"Sans confinement ni restrictions des libertés fondamentales, la gestion de la pandémie au Japon suscite l’incompréhension des médias occidentaux. Retour sur les causes et les raisons d’un nombre de morts exceptionnellement bas dans un pays qui aurait pu sembler d’abord abandonné au vent pandémique."

Source : The Japan Times via Conflits

ÉCONOMIE

Huawei lance en France sa première usine de production hors de Chine

"La multiplication des sanctions contre Huawei a considérablement retardé le géant chinois dans la course à l’installation des équipements 5G. Dans ce contexte, la France a fait le choix de la collaboration avec Huawei, ce dernier venant d’officialiser le lancement de sa première usine de production hors de Chine."

Source : Portail de l’IE

Commentaire recommandé

LibEgaFra // 31.01.2021 à 06h58

« C’est ainsi que, par exemple, elle procède pour s’appropier les îles Senkaku, qui appartiennent au Japon. »

Iles Diaoyutai, svp, accaparées par le Japon impérialiste suite à son agression contre la Corée et la défaite de la Chine.

60 réactions et commentaires

  • LibEgaFra // 31.01.2021 à 06h51

    « Vous serez tous très heureux d’apprendre que le secteur minier est de plus en plus vert. »

    Quelle hypocrisie! Et l’électricité pour faire avancer ces camions, on la produit comment?

    Transformer tout un parc automobile pour le convertir à l’électrique est physiquement impossible, il n’ y a tout simplement pas assez de production d’électricité.

      +14

    Alerter
    • LS // 31.01.2021 à 15h57

      Amusant !
      Selon RTE, l’alimentation en électricité de 15 millions de véhicules nécessiterait 50 TWh/an, soit un peu moins de 10% de notre production actuel.
      Impossible physiquement, vraiment ?

        +1

      Alerter
      • Patrick // 31.01.2021 à 17h41

        S on considère que nous sommes déjà un peu juste en production et que les décisions idiotes prises dans le cadre de la transition écologique vont encore diminuer nos capacités de production, alors oui ça risque fort de ne pas être possible.

          +8

        Alerter
      • gui // 01.02.2021 à 00h14

        Ah oui, et il y a 40 millions d’automobiles en circulation en France (52 millions immatriculées) : ce qui nécessiterait selon votre chiffre un peu plus de 20% de notre production actuelle.

        A ceci s’ajoute les utilitaires légiers : 6 millions + les poids lourds 700 000

        Donc on arrive à environ 25 % = soit 125 TWh/an en plus !

        Rappelez moi, combien de réacteurs nucléaires pensez vous construire ?

          +4

        Alerter
    • Rv // 01.02.2021 à 01h56

      Sans compter les prochaines interdictions de chaudières au fuel et au gaz.

        +2

      Alerter
    • Grd-mère Michelle // 01.02.2021 à 17h40

      Et pourquoi ne pas imaginer d’éradiquer l’usage privé des véhicules à moteur, tout en stimulant le perfectionnement des infrastructures et des véhicules « propres » pour les transports publics et utilitaires(trains, trams, bus, minibus, camionnettes, camions et taxis), qu’il serait possible de louer en fonction de ses besoins, avec chauffeurs, tout en « formant » sérieusement, plus longuement, ceux/celles-ci, avec diplôme à la clé…
      Nous avons, petit à petit, été « conduit-e-s » à être obligé-e-s de savoir tout faire: pourquoi ne pas transformer cette activité quotidienne fatigante et dangereuse en un vrai métier, aux mains de gens spécialisés?
      Les entreprises de construction automobile pourraient se reconvertir dans la recherche et l’application de solutions peu énergivores, et ainsi maintenir leurs activités…

        +1

      Alerter
  • LibEgaFra // 31.01.2021 à 06h58

    « C’est ainsi que, par exemple, elle procède pour s’appropier les îles Senkaku, qui appartiennent au Japon. »

    Iles Diaoyutai, svp, accaparées par le Japon impérialiste suite à son agression contre la Corée et la défaite de la Chine.

      +20

    Alerter
    • Grd-mère Michelle // 31.01.2021 à 14h05

      On voit bien, me semble-t-il, que, beaucoup plus que les îles, ce sont les eaux (et les poissons qui nagent dedans) qui constituent l’enjeu de cette bataille territoriale…
      Garantir la nourriture et la boisson de la population a toujours été (et sera de plus en plus) une condition sine qua non, pour des gouvernements prétendant répondre à l’attente des populations, d’éviter les conflits internes, les révoltes et les insoumissions.
      Par ailleurs, c’est évidemment aussi leur premier devoir…
      Hélas, la compétition guerrière et/ou commerciale entre les Nations relève d’une vaine logique rétrograde, dépassée, qui ne tient pas compte de l’avancée des savoirs et des connaissances.
      Ces derniers démontrent en détail que les ressources ne sont pas infinies, et qu’il est vital, pour l’humanité, de s’organiser et de s’entendre pour les partager. Les énormes dépenses consacrées à la défense des territoires (et à la « conquête spatiale ») devraient l’être plutôt à la recherche de solutions qui permettraient à chacun-e d’échapper à la soif et à la faim.

        +9

      Alerter
      • thecis // 01.02.2021 à 14h25

        Pour laisser se multiplier les hommes afin de piller encore plus la planète?

        Si les gens avaient des enfants en fonction de leur moyen, on éviterait plusieurs catastrophes, la première étant la bêtise absolue.

        Après ça ne réduirerait pas les inégalités ni l’apparition de castes. Toutefois il serait malhonnête de prétendre que ça n’est déjà pas le cas.

          +1

        Alerter
        • Grd-mère Michelle // 01.02.2021 à 17h57

          Sous-entendez-vous que vous cautionnez les « bonnes guerres » et les famines (organisées, comme au Yémen) régulatrices de la démographie? Et que le bonheur de mettre au monde et d’élever des enfants doit être réservé à ceux/celles qui ont « les moyens », forcément moins « bêtes » que les autres?
          Si vous n’étiez pas bête, vous-même, vous devriez savoir qu’il existe à présent des moyens contraceptifs efficaces… mais pas de volonté politique pour faire en sorte de les proposer au libre usage des populations.

            +2

          Alerter
          • thecis // 02.02.2021 à 11h43

            Superbe démonstration de malhonnêteté intellectuelle en réduisant le propos à du manichéisme saupoudrés de raccourcis.

            Pour recadrer, avec plus de moyen, le terreau est plus fertile mais ce n’est pas pour ça qu’on produira des génies.

            Par ailleurs, je pense que notre civilisation moderne, faite de consommation, de confort et l’absence de conflits directs, vous a fait oublier un loi fondamentale de ce bas monde que vous avez sûrement apprise depuis tout petit : la loi du plus fort est toujours la meilleure. Ne vous en déplaise !

              +0

            Alerter
        • Jean // 02.02.2021 à 03h42

          @thecis

          On ne le répétera jamais assez : Aujourd’hui ce sont les plus riches, par leur consommation, qui détruisent la planète ; pas les plus pauvres même s’ils font beaucoup d’enfants. Aussi il serait plus avisé de limiter le droit à polluer des plus fortunés plutôt que de vouloir stériliser les africains. Mais ça les nantis ne veulent pas l’entendre et c’est la raison pour laquelle nous courons à une catastrophe dores et déjà inévitable.

            +0

          Alerter
          • thecis // 02.02.2021 à 11h51

            Je n’ai pas l’orgueil de penser avoir la solution tant le sujet est complexe.

            Faire des enfants est un choix très égoïste que les parents assument partiellement. Je pense que la majorité essaye de faire de son mieux dans un environnement contraint. Mais après, c’est un peu la patate chaude quand la vie les poussent dans le grand bain pour assumer les conséquences du monde de leurs parents.

            C’est pourquoi je dis que le manque de moyen est générateur d’inégalité face à l’armement (acquisition d’outils, de réflexes…) de la nouvelle génération.

              +0

            Alerter
            • Grd-mère Michelle // 03.02.2021 à 12h49

              Le jour où « faire des enfants » sera un véritable choix pour chacun-e, le monde se portera beaucoup mieux…
              Nous en avons les moyens, reste la volonté…
              Ce dont nous devons « armer » les jeunes générations, c’est de la possibilité de faire des choix, en les « élevant » bien, en les instruisant en toute égalité des réalités pressantes, afin améliorer la démocratie en la rendant plus participative et transparente.
              Pour prouver que nous sommes enfin décidé-e-s à sortir de la jungle et de sa loi sauvage et brutale.
              Pour envisager une nouvelle civilisation d’êtres humains, tou-te-s responsables du devenir de chacun-e et du maintien de leur biotope indispensable.
              SOLIDARITÉ!

                +0

              Alerter
            • Jean // 03.02.2021 à 19h40

              @thecis

              Il ne s’agit pas d’orgueil mais de faits.
              Pour votre information.
              Comment et pourquoi les riches détruisent la planète :
              https://www.youtube.com/watch?v=TqQ115R932c

                +0

              Alerter
  • Jean // 31.01.2021 à 08h19

      +3

    Alerter
    • paul // 31.01.2021 à 15h39

      excellent
      mais on nous l’apprend depuis tout petit, le pârfait égoiste capitaliste

        +1

      Alerter
    • calal // 01.02.2021 à 08h26

      lol comparer le systeme capitaliste a un jeu de monopoly ou certains joueurs commenceraient avec  » des privileges » .
      Ces privileges s’appellent l' »heritage » et est cense etre du « merite » cristallisé au cours du temps et transmis de generation en generation.
      Vous voudriez que j’accepte de donner une part de mon heritage acquis et transmis par le sacrifice de mes ancetres au cours des guerres,des annees de vie actives a un migrant qui debarque comme une fleur de son bateau? Vous pouvez m’y obliger si vous detenez le pouvoir mais je peux vous garantir ceci: si apres il y a une guerre ou il faudra defendre le pays ou s’il faut travailler plus pour sortir d’une crise, je n’irai pas,je n’obeirai pas et je me barrerai vous laissant tout seul vous demerder…MAis je suis sur que votre ami migrant restera pour vous aider,puisqu’il sera reconnaissant de tout ce que vous avez fait pour lui….

        +2

      Alerter
      • Jean // 01.02.2021 à 16h37

        @calal

        Qui vous parle des migrants ? Vous en avez vu beaucoup parmi les Gilets Jaunes ? Ce ne sont d’ailleurs pas ces migrants mais les banksters qui ruinent ce pays. En vous focalisant sur ces boucs émissaires, vous ne faites que leur donner l’opportunité de continuer en toute impunité. Vous finirez par le comprendre lorsqu’ils viendront vous faire les poches à vous aussi.
        Sinon, l’objectif de cette vidéo est de rappeler l’ineptie du mythe de l’égalité des chances et qu’une société dans laquelle règne l’injustice ne peut être pacifiée. Sélectionner les plus aptes, plutôt que les mieux nés, nous avons tous à y gagner. Les civilisations qui ne le comprennent pas finissent immanquablement par s’effondrer.

          +4

        Alerter
        • Jean // 02.02.2021 à 03h53

          Précision : Toutes choses étant égales par ailleurs, le népotisme est la cause première de l’effondrement des civilisations.

            +0

          Alerter
      • Lila // 01.02.2021 à 20h17

        Calcal, vous voyez aujourd’hui de plus en plus de bac plus 10 avoir des petits boulots au smic et aucune chance de trouver le boulot d’un fils a papa inscrit à la haute école de commerce et bénéficiant de l’aide de l’ami du politique pour faire de la pige d=à quelques centaines de millions d’euro pour un editeur
        Je ne suis absolument pas contre le fait de garder son héritage
        Mais dans ce monopoly, il a par exemple la case prison où certains vont, pas d’autres
        Ce monde de passe droit pour qui connait quelqu’un…. emploi formation etc

        et dans quelques années, on pleurera pour avoir des migrants car nous seront un pays de vieux,

          +2

        Alerter
      • Kasper // 03.02.2021 à 04h34

        « Vous voudriez que j’accepte de donner une part de mon heritage acquis et transmis par le sacrifice de mes ancetres au cours des guerres,des annees de vie actives »

        Comme vous n’y avez personnellement aucun mérite, je ne vois pas ou est le problème. Et concernant les gens comme les héritiers L’Oreal dont la fortune a été faite en fournissant du Zyklon B aux allemands pendant l’occupation, je serais même carrément pour qu’on redonne le fruit du larcin à la communauté.

          +1

        Alerter
  • Jean // 31.01.2021 à 08h45

    PROJET HERCULE : LE PLAN DE MACRON POUR PILLER EDF

    https://www.youtube.com/watch?v=ej1ybfZI0kY

      +12

    Alerter
    • paul // 31.01.2021 à 15h41

      et les gars d’edf qui jettent des compteurs liqui devant la permanence Lrem et pas de vague dans la presse

      il a bon dos le covid, endettement, fin des services publics, de la sécu, de la vie privée, des simples droits de l’homme…. En Marche

        +11

      Alerter
  • Brigitte // 31.01.2021 à 09h39

    Nous avons un choix à faire très rapidement: transformer la France en centrale photovoltaïque hérissée d’éoliennes géantes pour consommer toujours plus d’électricité et la vendre à nos voisins ou changer de modèle énergétique, ne pas miser sur le tout électrique et passer à la production/consommation locale et maitrisée et à l’auto-production. Nous risquons de commettre avec le PPV et l’éolien les mêmes erreurs qu’avec le nucléaire, avec le savoir-faire et l’indépendance technologique en moins..

    Le train est bien sur un moyen de transport vertueux. Là encore, comme pour l’énergie, le modèle a été conçu de façon technocratique et héliocentrique, le TGV sinon rien. Surtout ne pas chercher à aller de Bordeaux à Nantes en train….vous passez dans une autre dimension temporelle, les crinolines et le charbon en moins… En transport de proximité, où la voiture est reine, c’est pire, les TER sont en déficit de voyageurs à cause de cette lenteur mais aussi de l’impossibilité de se rendre d’un point A à un point B. Tout est à repenser et la SNCF, en l’état, (sans jeu de mot) n’est pas capable d’une telle prouesse. La régionalisation du transport ferroviaire, déjà bien engagée, est-elle la solution? oui sans doute mais pas sur le modèle bureaucratique actuel.

    Les euro-régions commencent à se fissurer? espérons le. Revenons à un maillage du territoire cohérent d’un point de vue historique mais aussi compatible avec la transition écologique qui doit privilégier la proximité.

      +7

    Alerter
    • olivier77 // 31.01.2021 à 14h50

      Et vous faites comment pour passer à 65 millions de consommateurs locaux, retour à la bougie.
      Le photo-voltaïque et les éoliennes sont une fausse bonne solution, dispendieuse en capitaux et faiblement rentable.

      Les politiques actuelles poussées par le vert plus vert que vert vont sacrifier la prochaine génération de réacteur nucléaire.
      Nous avons les ingénieurs, un savoir faire, de l’argent pour la recherche et l’on finance les achats chinois, va comprendre ?
      Notre vrai problème, c’est la pollution, pas encore le climat, c’est la couche suivante. On sera tous morts d’un cancer plutôt que de la canicule. La nature sera résiliente, pas l’être humain.

      Pour vos trains, pourquoi avons-nous besoin de vivre à bordeaux pour bosser à Nantes ? Plus vous allez proposer d’offres de transports, plus vous allez créer des flux, de la spéculation (je quitte Paris, et je m’installe sur une gare TGV en province à une heure du boulot). Il y a un travail pour repenser l’organisation spatiale du territoire, augmenter les autonomies des territoires et avec les manchots qui carburent à la république, on va être très loin du compte.

        +5

      Alerter
      • vert-de-taire // 02.02.2021 à 18h25

        Le nucléaire ne pollue pas c’est bien connu.
        Donc on l’utilise, il est disponible.
        Normal non ?
        Sauf que c’est FAUX.
        Les déchets sont des poisons pour des millénaires et essayez de vous en protéger …
        Pas simple.
        Et puis le tritium …
        C’est chimiquement de l’Hydrogène … Donc on en a partout, partout dans la biosphère.
        Dans la plupart des molécules organiques, autant dire tout le corps y compris l’eau.
        Maintenant ce Tritium est dans une de vos protéines, facile puisque c’est comme un H.
        et puis encore plus facile on en produit beaucoup dans chaque réacteur .. donc on baigne dans le tritium – comme dans l’eau.
        Et puis bingo, ce Tritium n’est pas stable. Il émet des particules à peu près inoffensives ..
        Donc pas grave disent les salauds…
        Et puis c’est bête, la molécule qui avait ce H, ne l’a plus. Le H a disparu, devenu un He3 (Hélium 3). Or le He3 ne se commet pas … il quitte la molécule et ne se combine pas. La molécule change de nature puisqu’elle a perdu un H !
        Et pas de chance, c’était une protéine de la vie … comme toutes celles qui nous font.
        La vilaine au lieu de faire des choses utiles devient une tueuse…
        Ah ben mince alors, j’avais pas pensé.

        Et hop une autre et encore une autre ..
        et ARRRgh adieux monde cruel – le tritium m’a tuer

        La radioactivité du tritium est une saloperie.
        Le nucléaire est une saloperie.
        C’est comme le capitalisme, ça tue la vie sur la planète.
        C’est un choix de salauds.

          +4

        Alerter
    • Patrick // 31.01.2021 à 14h56

      Le chemin de fer est-il vraiment l’avenir ?
      C’est un truc du XIX eme siècle, qui nécessite des investissements énormes et qui a un coût d’utilisation bien trop élevé.
      Le billet de train n’est à la portée de tous que parce qu’il est largement subventionné et quand la SNCF veut vraiment développer la logistique elle le fait avec des camions et pas avec le rail.

        +3

      Alerter
      • JEAN DUCHENE // 01.02.2021 à 06h37

        ce que vous appelez subvention n’est pas autre chose que du service public.

          +8

        Alerter
      • Alfred // 01.02.2021 à 07h02

        C’est que le pétrole est encore trop peu cher. Le train reste le plus efficient énergétiquement. Tôt ou tard on y reviendra. Quelque part après le poids lourd électrique (qui pour l’instant descend les collines en utilisant son énergie potentielle pour convaincre les investisseurs) et avant le char à boeuf.

          +7

        Alerter
      • vert-de-taire // 03.02.2021 à 09h54

        **Le billet de train n’est à la portée de tous que parce qu’il est largement subventionné et quand la SNCF veut vraiment développer la logistique elle le fait avec des camions et pas avec le rail.**

        Vue purement capitaliste, voire monétaire et mercantile du monde.
        Donc vue de ploutocrate dictateur.

        L’organisation la structuration sociale n’est pas un marché sauf dans la tête des lobotomisés.
        Ce n’est pas une insulte mais un constat.
        La structuration sociale est question de choix de vie.
        On peut penser que le coût minimum d’un artefact se calcule autrement que dans le monde pourri des marchés des puissants (totalement truqués – cf affaire GameSoft – le coeur du Système les Bourses, explosé par des gens refusant d’enrichir les milliardaires qui fabriquent les lois, façonnent la société pour leur seul avantage).

        Mais la seule question du moment n’est pas les multiples saloperies des escrocs mais comment ‘on’ se sort – question vitale individuelle et collective – de cet effondrement du Système.
        On a la chance de pouvoir encore en parler pour se concerter que faire ensemble

          +1

        Alerter
    • Almire // 31.01.2021 à 19h18

      Ce serait une erreur de penser que l’électricité est la principale énergie utilisée sur terre. Elle ne représente même pas 20 % de l’énergie utilisée. Elle ne s’extrait pas et ne se conserve pas. Comment produire du ciment, de l’acier avec de l’électricité ? Comment extraire et acheminer les pondéreux avec la seule électricité ? Et s’il devient impossible de fabriquer l’acier, le ciment et de transporter le sable, comment produire le béton et construire nos bâtiments, nos ouvrages ? Le jour ou nous n’utiliserons plus les énergies fossiles, volontairement ou non, notre monde sera bouleversé. Quand au verdissement des industries extractivistes, c’est une façon habile de maximiser l’exploitation de ressources qui s’épuisant, deviennent moins rentables financièrement.

        +6

      Alerter
      • Patrick // 31.01.2021 à 21h27

        C’est clair que sans les combustibles fossiles et le nucléaire , il va nous rester moins de 10% de l’énergie actuelle.
        Première chose à faire : déterminer quelle forme de société peut fonctionner avec 10% de l’énergie actuelle.

          +5

        Alerter
        • Alfred // 01.02.2021 à 07h05

          Il semblerait que cette forme de société a été décidée pour nous: celle où 99,99 pour cent de la population reste dans son enclos de basse-cour de un km de rayon après avoir été castré (pendant que le 0,01pour cent prend l’avion).

            +8

          Alerter
  • douarn // 31.01.2021 à 12h20

    « Pourquoi des cours du blé/maïs/colza au plus haut depuis 7-8 ans ? »
    Les mesures de confinement ont mis un coup d’arrêt au tourisme, les courts du pétrole ont un peu remonté mais on est pas à 80$/bl.
    Question : Je pense particulièrement aux pays du bassin méditerranéen (Egypte, Tunisie, Algérie, etc), comment vont faire ces pays touristiques et producteurs de pétrole/gaz pour faire rentrer les devises nécessaires à l’achat des céréales qu’ils ne produisent pas/peu? N’y aurait il pas de futurs printemps arabes sur le feu?

      +4

    Alerter
    • Grd-mère Michelle // 31.01.2021 à 14h19

      Il est monstrueux, inhumain, que des ressources alimentaires soient cotées en Bourse, que des besoins essentiels soient considérés comme facteurs d’enrichissement par des particuliers.
      C’est d’ailleurs aussi le cas dans le secteur de l’eau (voir le combat de Ricardo Petrella) et de l’immobilier.

        +7

      Alerter
      • Patrick // 31.01.2021 à 14h59

        Les céréales constituent un marché mondial, indispensable si certains pays veulent pouvoir se nourrir.
        L’Egypte a essentiellement le tourisme comme source de devise et n’a aucune indépendance alimentaire. Trop de population pour pas assez de ressources.

          +3

        Alerter
        • Grd-mère Michelle // 01.02.2021 à 18h15

          Je regardais hier un documentaire sur la construction des pyramides: extraordinaires, les moyens (des hommes, de l’argile et du bois) utilisés pendant des années pour réussir à dresser ces mastodontes destinés à perpétuer la mémoire de cette grande civilisation que fut l’Egypte ancienne!
          Mais… pourquoi, bon sang, ces moyens n’ont-ils pas été utilisés, à l’époque, pour irriguer les sols à partir du Nil? (Peut-être en raison d’une impossibilité technique que j’ignore? Ou, tout simplement, les « maîtres » d’alors n’y ont même pas pensé?)

            +0

          Alerter
          • vert-de-taire // 02.02.2021 à 18h30

            Mais le delta du Nil a de touts temps été producteur.
            et la crue permettait de cultiver
            C’est ce qui a permis à L’Égypte d’être une extraordinaire civilisation dans le temps.
            Le pb de l’Égypte est la surpopulation.
            C’est un cataclysme.

              +1

            Alerter
          • Grd-mère Michelle // 03.02.2021 à 13h07

            N’empêche… les brillants esprits de l’époque auraient pu concevoir que, en matière de démographie humaine, un + une = au moins 4, et qu’il allait falloir que tout ce peuple se nourrisse…
            Mais ils étaient sans doute trop occupés à servir les dominant-e-s et leur folie des grandeurs?
            Tout comme ceux de notre époque se consacrent à préparer leur fuite de ce monde qu’ils/elles ont détruit par leur arrogance et leur imprévoyance.
            (Recherche spatiale)

              +0

            Alerter
    • Jean // 04.02.2021 à 04h26

      @douarn

      Réfugiés climatiques, économiques et politiques ; l’UE va expérimenter les conséquences d’une politique étrangère uniquement dédiée au maintient des prébendes d’intérêts privés. Pendant que ces derniers pillent l’Afrique et encaissent les gains défiscalisés, ce sera aux citoyens européens d’en subir les conséquences désastreuses. Car il serait illusoire d’imaginer que nous pourrons maintenir hors de nos frontières les bouches affamées d’hommes qui n’ont plus rien à perdre. Le temps de l’aveuglement volontaire et de l’irresponsabilité citoyenne touche à sa fin…

        +0

      Alerter
  • allo // 31.01.2021 à 13h18

    Crise climatique imminente ?
    Vite emprisonnont les activistes écolos.
    Très bon résumé d’une époque dramatique.

      +5

    Alerter
    • olivier77 // 31.01.2021 à 14h52

      Crise économique imminente ?
      Vite emprisonnont les économistes attérés, on vit une époque formidable. La dictature en marche, au delà de 2023 ?

        +1

      Alerter
      • paul // 31.01.2021 à 15h44

        rendez vous en 2022, mais a-t-on une possibilité de changer cette vision ?

          +1

        Alerter
  • Emmanuel Florac // 31.01.2021 à 15h44

    Concernant cette nouvelle: « Pourquoi des cours du blé/maïs/colza au plus haut depuis 7-8 ans ? » rappelez-vous que les prix du blé ont été la première cause des printemps arabes en 2011….

      +2

    Alerter
  • X // 31.01.2021 à 17h09

    Merci pour l’article sur le Japon que j’ai trouvé particulièrement intéressant ( et qui confirme ce qui m’a été dit par des amis japonais)
    Est-ce qu’il est le signe d’un début d’aggiornamento sur ce sujet aux Crises ?

      +7

    Alerter
    • paul // 31.01.2021 à 23h13

      idem. voir cet article est exceptionnel. ça m’a surpris.
      le pourquoi du comment, et sans confinement.
      Une des clés a du nous échapper.

      Nous n’avons plus de maîtrise, plus d’argent et pourtant ?
      Tout est possible, regardez la Grèce à genoux et criblée de dettes …. achète des rafales, sans doute pour soigner son peuple

        +2

      Alerter
      • Tot // 31.01.2021 à 23h30

        Euh vous êtes passe à côté de l’essentiel.

        Avec une mortalité dix fois moins élevée je ne pense pas que nous ayons eu droit au confinement. A l’inverse, avec une mortalité dix fois Supérieure l article ne dit pas comment aurait réagi le Japon.

        L article ouvre des portes quant à la résistance naturelle du sud est asiatique au virus…

          +0

        Alerter
        • kasper // 01.02.2021 à 15h18

          La resistance naturelle a bon dos.

          Une population disciplinée, pas de gourou irresponsable pour prétendre avoir le remède miracle, pas individualiste forcené pour refuser des gestes de protection simple, et les moyens de fabriquer sur place les productions necessaires plutôt que de dépendre d’autres pays, voila pourquoi on s’en sort mieux.

            +1

          Alerter
  • Inox // 02.02.2021 à 00h10

    «La France est un pays d’assistés»

    Oula… Faut etre plus precis de nos jours. On parle de quel assistanat? Celui des banques? Des entreprises? Des pauvres? Des riches?

    On est tous assistés de nos jours. Mention speciale pour les banques malgré tout, elles ont battu tous les records ces 10 dernieres années.

      +4

    Alerter
    • vert-de-taire // 03.02.2021 à 10h05

      Et puis ‘assistés’ sous-entend que nous sommes des ‘homo economicus’. Cette conception sociale absurde (*) qui dévaste le monde.
      La solidarité implique d’être assisté.
      Et la solidarité est la forme la plus ordinaire d’un système vivant qui dépend (dont chaque individu) exclusivement de son environnement.
      Un pays d’assistés est donc une preuve d’élaboration logique (au sens vital) d’une société de non débiles.
      Mais les lobotomisés ne peuvent pas comprendre cela.

      (*) Note : absurde dans un contexte d’humains possédant un minimum de libre-arbitre mais parfaitement logique dans la dictature ploutocratique actuelle.

        +2

      Alerter
  • Jean // 03.02.2021 à 18h30

    L’arroseur arrosé :

    D’après Reuters, le FBI a découvert qu’une autre vulnérabilité d’Orion, le logiciel phare de SolarWinds, a été utilisé pour espionner le gouvernement américain. Et cette fois, des hackers chinois, et non russes, seraient à l’origine de la manœuvre.(…)
    D’un côté, les hackers russes se sont infiltrés au plus profond de SolarWinds pour transformer Orion en cheval de Troie, et s’offrir l’accès à plus de 18 000 réseaux informatiques. De l’autre, les hackers chinois ont exploité une vulnérabilité plus superficielle. Ils ont pénétré le système de leur victime à l’aide d’outils et d’infrastructures déjà utilisés par des cyberespions chinois par le passé, d’où la conclusion des enquêteurs sur leur implication.

    Source : https://cyberguerre.numerama.com/10076-solarwinds-loperation-de-cyberespionnage-massive-en-cache-une-autre.html

      +0

    Alerter
  • Jean // 03.02.2021 à 18h40

    Agrément d’Anticor : le gouvernement veut savoir qui est le plus gros mécène de l’association

    « Alors qu’il n’en a officiellement pas le droit, le gouvernement, via un service du ministère de la Justice, a cherché à connaître l’identité du plus important donateur de l’association anti-corruption Anticor avant de renouveler son agrément. »

    En macronie, la loi, c’est pour les autres ; aussi son gouvernement ne lutte pas contre la corruption mais contre ceux qui la dénoncent.

    Source : https://francais.rt.com/france/83475-agrement-danticor-gouvernement-veut-savoir-plus-gros-mecene-association

      +0

    Alerter
    • Jean // 03.02.2021 à 18h49

      La France entre dans la catégorie des «démocraties défaillantes», selon l’indice de The Economist

      « Comme le rapporte le journal Les Echos, pour l’année 2020, et avec un indice de démocratie de 7,99 sur 10 contre 8,12 l’année dernière, la France chute dans le classement et se voit attribuer la 24e place du classement sur 167 pays, avec, pour la première fois, le statut de «démocratie défaillante». »

      Car c’est notre Projet !!!! : https://www.youtube.com/watch?v=udBPW2rMQnc

      Source : https://francais.rt.com/france/83476-france-classee-democratie-defaillante-par-indice-the-economist

        +0

      Alerter
    • Grd-mère Michelle // 05.02.2021 à 19h52

      Moi aussi, j’aimerais pouvoir savoir qui sont tous les mécènes de toutes les associations…
      Ce qui m’aiderait à y voir plus clair dans le mic-mac politico-économique du moment, et laquelle vaut que je la soutienne(non pas seulement par mes dons, mais aussi par ma caution citoyenne).

      Maintenant, j’ignore en quoi consiste exactement « l’agrément » d’un gouvernement…

        +0

      Alerter
  • Jean // 04.02.2021 à 03h51

    « Victoire pour les organisations requérantes de l’Affaire du siècle : mercredi 3 février, l’État français a été reconnu coupable d’inaction climatique. Le tribunal enjoint à l’État de prendre « toutes les mesures permettant d’atteindre les objectifs que la France s’est fixés en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre ». »

    Source : https://reporterre.net/Affaire-du-siecle-l-Etat-condamne-pour-inaction-climatique

    Un Etat corrompu et irresponsable au service exclusif d’une minorité richissime d’apatrides.

      +0

    Alerter
  • pseudo // 04.02.2021 à 20h36

    je sais pas si il a déjà était posté, mais même en ayant vu plusieurs documentaire sur le sujet, on ne cesse de s’étonner… A voir avant le mardi prochain, 9 fév.

    https://www.arte.tv/fr/videos/091150-000-A/la-grande-malbouffe/

    Que mangeons-nous réellement en avalant un cordon bleu industriel ? Ce documentaire met la main à la pâte pour déconstruire les pratiques souvent douteuses de l’industrie agroalimentaire.

    Toujours plus abondante et moins chère, la nourriture industrielle a envahi nos assiettes, avec des incidences sur la santé de plus en plus fortes : jamais l’obésité et le diabète n’ont été aussi répandus….

      +0

    Alerter
    • Grd-mère Michelle // 05.02.2021 à 19h55

      Heu… sans oublier le cancer, qui me semble une maladie « moderne », même s’il a sans doute toujours existé…

        +0

      Alerter
  • Jean // 06.02.2021 à 17h18

    Ça n’a rien à voir mais Hanouna va quand même transmettre quelque chose à la Culture Française, car son nom restera dans notre langue pour désigner le summum de la médiocrité audiovisuelle.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications