Les Crises Les Crises
2.février.20202.2.2020 // Les Crises

Revue de presse du 2/2/2020

Merci 87
J'envoie

DÉMOCRATIE

Hommage aux journalistes non-militants de BFMTV et LCI

"Après le coup d’éclat de Taha Bouhafs, “journaliste militant” accusé d’avoir signalé la présence d’Emmanuel Macron dans un théâtre, le journalisme non-militant a repris ses droits sur les chaînes info. Pour condamner les actions terroristes de syndicalistes radicalisés et vanter les réformes d’un gouvernement dépolitisé."

Source : Télérama

ENVIRONNEMENT

Risques climatiques : six Français sur dix sont d’ores et déjà concernés

"La mortalité liée aux risques naturels majeurs d’origine climatique est modeste en France. Toutefois, dans le contexte du changement climatique, le nombre d’événements naturels dommageables pour la population, les biens et l’environnement est susceptible de s’accroître. Le commissariat général au développement durable indique, dans son rapport publié ce mois-ci, qu’en 2016, six Français sur dix sont déjà concernés par ces risques climatiques, et ce, sans compter la menace des vagues de chaleur."

Source : Commissariat général au développement durable

L’avion est une drogue dure et les Européens en raffolent

"Malgré les engagements de l’Europe à lutter contre le changement climatique, les voyages en avion continuent de décoller sur le vieux continent. Les Européens ont beau se dire les champions du climat, ils continuent de prendre de plus en plus l’avion. Selon des chiffres d’Eurostat publiés en décembre dernier, 1,1 milliard de passagers ont voyagé par avion dans l’Union européenne en 2018, soit une hausse de 6 % (+63 millions) sur un an. Depuis la COP15 organisée à Paris en 2015, la hausse du nombre de passagers a été de 20 % (+ 187 millions). Et c’est sur les trois dernières années (2016, 2017 et 2018) que l’on a enregistré les plus forts taux de croissance depuis dix ans. Bien sûr, ces chiffres intègrent tous les passagers en provenance ou à destination d’un pays extra-européen, donc de nombreux ressortissants non Européens. Mais les Européens restent les principaux usagers, tandis que les vols entre deux pays de l’UE et les vols domestiques représentent respectivement 46 % et 16 % des trajets."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

EUROPE

Des millions d’euros d’aides agricoles détournés, un scandale européen

"Conduite dans 9 pays, le New York Times a publié (https://www.nytimes.com/2019/11/03/world/europe/eu-farm-subsidy-hungary.html) une enquête dévoilant le détournement des aides PAC (politique agricole commune). République tchèque, Hongrie, Bulgarie, les subventions agricoles européennes sont utilisées pour soutenir les oligarchies locales et produisent la version moderne d’un système féodal corrompu. Élus ou proches d’hommes politiques ont fait main basse sur les terres agricoles, auparavant exploitées dans le cadre des systèmes collectivistes et conduisent au maintien d’une paysannerie sans terre, exploitée par de grandes structures agricoles. À l’heure où les contours et le contenu de la future PAC (2021-2027) sont discutés, les risques de détournements sont plus que jamais présents. En effet, les États nationaux retrouvant une marge de manœuvre et de décision plus importante, cela leur permettra de décider, non plus au niveau européen mais bien au niveau national, des critères et, indirectement, de l’allocation de ces aides."

Source : Terre Net

Les odieux accords de l’UE en matière de migration : le cas de la Turquie et de la Libye

"Depuis le pic de la soi-disant “crise migratoire” de 2015, l’UE est incapable de mener une politique digne de ce nom sur ce sujet. Ainsi, elle a négocié plusieurs accords avec des pays tiers dans le but de réduire le nombre de réfugié-e-s sur son sol. Un premier accord, a été signé en 2016 avec la Turquie, dans l’intention de bloquer l’arrivée des migrant-e-s sur la route de la Méditerranée orientale. Différents accords sont conclus également avec la Libye, pays qui mène à ce qu’on appelle la route de la Méditerranée centrale, empruntée essentiellement par des migrant-e-s en provenance de l’Afrique subsaharienne et du Nord."

Source : CADTM

FRANCE

Le mal-logement en 8 graphiques

"En France, les « Nuits de la solidarité » organisées dans certaines grandes villes sont l’occasion d’un décompte, mais celui-ci n’a rien de la systématicité d’une enquête Insee. Entre 2001 et 2012, le nombre de personnes sans-domicile était passé de 71 000 à 143 000. Aujourd’hui, la Fondation Abbé Pierre estime que ce chiffre a de nouveau doublé : pour le seul hébergement généraliste ou dédié, type centre d’accueil des demandeurs d’asile (Cada) ou d’hébergement d’urgence des demandeurs d’asile (Huda), on compte environ 250 000 personnes, auxquelles il faudrait ajouter celles qui sont à la rue. Depuis la fin des années 2000, l’hébergement en hôtel est de plus en plus fréquent. L’année 2018 ne fait pas exception, la tendance se poursuit, malgré un coût financier pour les pouvoirs publics et un coût humain pour les personnes hébergées, régulièrement dénoncé, y compris par les responsables politiques. L’hôtel reste la variable d’ajustement face à la saturation des dispositifs d’accueil, note la Fondation."

Source : Alternatives économiques

GÉOPOLITIQUE

Un nouveau Moyen-Orient « Made in Iran » est sur le point de naître

"Il serait inexact de dire que les États-Unis quitteront le Moyen-Orient. Mais une chose est sûre : l’assassinat d’un seul homme – le général iranien Qassem Soleimani – réduit l’influence des USA de façon significative, ce qui n’aurait pu survenir sans l’aide (in)directe du président des USA Donald Trump. Trump fait tout son possible pour saper et détériorer l’hégémonie des USA dans le monde. Il y arrive très bien tout seul, mais ses conseillers et les membres de son cabinet ont autant de talent que lui pour mal gérer les affaires étrangères et la sécurité nationale. Ces mauvais conseils ont fait en sorte que les relations des USA dans le monde, plus particulièrement au Moyen-Orient, sont maintenant dirigées par un homme d’affaires habitué à négocier et à intimider sans la moindre subtilité, ou le moindre flair pour la diplomatie. Chaque fois que l’Iran a besoin d’aide, le président Trump se précipite tête première pour rehausser l’image de ce pays dans le monde, notamment dans l’Axe de la Résistance et surtout dans ses relations avec la Chine et la Russie. Ces deux pays ne manqueront pas de consolider leurs relations avec l’Iran, le pays qui a effectivement et publiquement défié la plus grande puissance du monde."

Source : ENTELEKHEIA

Les soldats vénézuéliens qui avaient fui vers les Etats-Unis après la tentative de putsch sont enfermés dans un centre d’immigrés

"Ils étaient soldats au Venezuela et s’étaient rangés du côté de Juan Guaido, le président adoubé par Washington. Mais la tentative de coup d’État n’a pas réussi et les soldats putschistes ont fui vers les États-Unis où ils pensaient être accueillis en héros. Malheureusement pour eux, l’impérialisme yankee n’a jamais brillé par sa gratitude et les voilà enfermés avec des milliers d’autres immigrés dans un centre de détention de l’ICE, l’Immigration and Customs Enforcement. (IGA)"

Source : INVESTIG'ACTION

INEGALITES

Omerta sur la discrimination raciale à l’embauche dans les grandes entreprises

"Embarras du gouvernement, silence des organisations patronales et des réseaux d’entrepreneurs, gêne des autorités administratives indépendantes : personne n’ose s’exprimer sur les résultats accablants de cette étude sur la discrimination à l’embauche que subissent les candidats d’origine maghrébine." [De plus, ça n'est pas nouveau. Fin XX° siècle, le père d'un ami, DG d'une entreprise moyenne, pratiquait déjà cela pour ses commerciaux... Intégration ?]

Source : Blog Mediapart Nasser Negrouche (Journaliste)

MATIÈRES PREMIÈRES

Pétrole américain : ce que l'on nous fait croire...

"Les USA ont atteint ce mois-ci la production record de 13 millions de barils par jour. Cependant la réalité est très éloignée des nombreux commentaires habituels sur ce sujet. Les USA inondent-ils le monde de pétrole de schiste? Avec une consommation de 100 millions bl/j, les exportations US ne représentent que 3% de la demande mondial en 2019. Les USA sont-ils devenus les maîtres des prix ? C'est l'OPEP, associée à la Russie qui gèlent ou baissent leurs productions afin de stabiliser ou faire remonter les prix du baril. Les USA sont-ils autonomes en pétrole ? Les USA restent importateurs de 6 millions de bl/j. Les raffineries US ont été optimisées pour des bruts plutôt lourds, pas pour du pétrole de schiste léger qui est donc proposé à l'exportation. Les USA restent un importateur net (import-export) d'environ 3 millions bl/j, (15% de la consommation). Les années à venir vont être passionnantes dans le domaine de la stratégie énergétique, américaine et... mondiale. Pour en faire une analyse correcte, il conviendrait de ne pas se laisser aller à des idées faciles mais d'identifier les faits véritables."

Source : La Tribune

Main basse sur l’eau : la nouvelle guerre a déjà commencé

"C’était le miracle de la vie : un étang où prédateurs et proies viennent s’abreuver, un puits où se retrouvent les habitants d’un village. Une source du voisin où on vient se fournir quand la sienne était à sec. Aujourd’hui, elle est un bien financier retenu par des vannes qui s’ouvrent dès qu’on a acheté sur une application de téléphone portable. L’eau est la ressource la plus convoitée de la planète. 70% de l’eau mondiale est utilisée pour nourrir les hommes. Sans eau, plus de vêtements, plus de voiture, plus de portable, plus de maison et plus de nourriture. Le reportage de Jérôme Fritel nous plonge dans une guerre qui a déjà commencé, et qui sera le grand enjeu de demain."

Source : LA RELEVE ET LA PESTE

RÉFLEXION

Renaud Duterme : «Le capitalisme attise la compétition entre les territoires»

"Le géographe montre que notre système économique fonctionne grâce aux écarts entre des lieux puissants et des périphéries appauvries. Pour lutter contre ces inégalités, il prône la multiplication de petits territoires autonomes et collaboratifs, dont les ZAD sont un bon exemple. « Quand on parle de croissance économique, on parle forcément d’expansion territoriale vers de nouveaux territoires qui entrent peu à peu dans un fonctionnement capitaliste. D’abord, ces territoires fournissent des matières premières : on pense notamment à de nombreux pays du continent africain, qui exportent pétrole, métaux, café, cacao, etc. Mais ils servent aussi à écouler la marchandise produite puisqu’ils constituent progressivement de nouveaux marchés. La main-d’œuvre est à la fois productrice et consommatrice des biens fabriqués. Cette logique s’applique aujourd’hui comme elle fonctionnait avec la colonisation européenne qui a mis fin à des systèmes d’autoproduction permettant aux habitants de ne pas être dépendants du marché. C’est aussi le cas de l’accaparement des terres communales - les fameuses enclosures - à partir du XVIe siècle au Royaume-Uni. Elles ont mis dehors des dizaines de milliers de paysans anglais qui bénéficiaient de l’usage de ces terres communes. Cela les a forcés à travailler pour l’industrie, et donc à devenir dépendants du marché »."

Source : Libération

VUES D’AILLEURS

Russie : accélération et précision de la réforme constitutionnelle

"En conclusion, disons que dans cette rédaction provisoire, le projet de réforme constitutionnelle renforce le pouvoir présidentiel, mais a trouvé un équilibre dans un renforcement parallèle de l'interaction des organes d'Etat et des branches de pouvoir. C'est un nouvel équilibre institutionnel qui se dessine, avec des mécanismes plus complexes, tenant effectivement compte des dangers du monde globalisé, dans lequel la Russie a décidé de ne pas se dissoudre." [Merci aux lecteurs pour ce lien, n'hésitez pas à nous les envoyer via le formulaire de contact du blog]

Source : Russie Politics

Réforme constitutionnelle russe : le Conseil de l'Europe aux prises avec la souveraineté des États

"Le débat sur la réforme constitutionnelle russe est arrivé jusqu'au Conseil de l'Europe, qui, comme nous l'avions sans difficulté prévu, s'est indigné de ce qu'un État membre ose encore penser à garantir sa souveraineté, sans pour autant savoir comment s'y prendre. Ici aussi l'Ukraine a été utile pour faussement soulever la question de la supériorité de la Constitution sur le droit national, "originalité" décriée qui est pourtant historiquement le lot des Constitutions, au moins en Europe occidentale. La balle est renvoyée à la Commission de Venise, qui va devoir se prononcer, finalement sur le droit des États à être souverain. L'enjeu est simple : dans ce monde global, il faut réussir à fixer formellement la fin de la supériorité formelle du droit national - les instances européennes vont-elles oser le pas ?"

Source : Russie Politics

ÉCONOMIE

La thatchérisation du monde et l’extrême-droite économique : un trajet vers la ploutocratisation du monde [Mise à jour]

"La thatchérisation politique et sociale se mène, sur le temps long et un espace transnational et même mondial, en suivant les dogmes économiques ultra-libéraux de l’extrême-droite économique, laquelle « ED Eco » n’est pas à assimiler - par exemple - à Ronald Reagan aux USA ou Margaret Thatcher en Grande-Bretagne qui n’en étaient que les relais politiques à la fin des années 70 et au début des années 80 (avec un décalage en France). Certes ce sont eux, acteurs politiques de premier plan, qui ont mené des politiques extrêmement destructrices contre l’Etat social et dures contre les ouvriers et employés au profit du grand patronat, des riches du 1% et de la classe rentière. En France, pour la période récente, après N .Sarkozy, E. Macron fait de même : deux présidents des riches."

Source : Amitié entre les peuples

Comment le Germano-Yankee Tom Enders a torpillé Airbus et part avec la caisse !

"Retraite ? Qui dit qu’il y a un problème de retraite en France ? Tè, regardez : Thierry Pilenko, le patron de Technip, le géant français du pétrole a qui il a fait perdre deux milliards de dollars l’an dernier, et qu’il a bradé aux Étasuniens, il va partir avec une prime de 14 millions d’euros. Regardez Carlos Ghosn, remis en gabiole par les Nippons, il va peut-être palper 765 000 euros par an de retraite, soit 63 750 euros par mois, 2 125 euros par jour. (...) Attendez, il y a mieux, ou plutôt pire : c’est le patron d’Airbus, l’Allemand Tom Enders. Celui-ci quittera son poste le 10 avril à l’issue de l’assemblée générale de l’avionneur à Amsterdam, avec un « parachute doré » qui devrait avoisiner les 40 millions d’euros. (...) Mais il a torpillé la boîte, en a évincé presque tous les Français pour la livrer finalement aux Yankees. C’est Boeing qui devrait payer le parachute doré ! Boeing, ou Merkel, ou la CIA…"

Source : Blog Mediapart

Commentaire recommandé

Eric83 // 02.02.2020 à 07h39

Tiitre : Un djihadiste syrien, ancien porte-parole de Jaysh Al-Islam, arrêté à Marseille et mis en examen. »

« L’homme, présent en France au titre d’un visa Erasmus, est soupçonné d’« actes de torture », « crimes de guerre » et « complicité de disparitions forcées » ».

Un responsable d’un des groupes islamistes terroristes – groupe soutenu par la France à l’ONU comme non terroriste! – en Syrie qui peut entrer en France, à 32 ans !, avec un visa Erasmus…on attend avec impatience les explications du gouvernement.

D’autre part, comme il est rappelé, le groupe terroriste dont il est question est celui qui « tenait » la Ghouta jusqu’en…avril 2018. C’est le 14 avril 2018 que Macron a ordonné des bombardements en Syrie au prétexte d’une prétendue attaque chimique – manifestement inventée de toute pièce – perpétrée par le gouvernement syrien le 7 avril 2018 dans la Ghouta.
Nous attendons avec impatience les révélations de ce responsable, comme de ceux qui ne manqueront pas d’être arrêtés suite à la campagne militaire actuelle sur Idlib,quant à la provenance de leurs soutiens / financements / armements…et leurs accointances avec des Etats atlantistes.

https://francais.rt.com/international/70982-marseille-ex-haut-responsable-syrien-arrete-france-crimes-guerre
https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/01/31/un-djihadiste-syrien-ancien-porte-parole-de-jaysh-al-islam-arrete-a-marseille-et-mis-en-examen_6028016_3224.html

41 réactions et commentaires

  • Eric83 // 02.02.2020 à 07h39

    Tiitre : Un djihadiste syrien, ancien porte-parole de Jaysh Al-Islam, arrêté à Marseille et mis en examen. »

    « L’homme, présent en France au titre d’un visa Erasmus, est soupçonné d’« actes de torture », « crimes de guerre » et « complicité de disparitions forcées » ».

    Un responsable d’un des groupes islamistes terroristes – groupe soutenu par la France à l’ONU comme non terroriste! – en Syrie qui peut entrer en France, à 32 ans !, avec un visa Erasmus…on attend avec impatience les explications du gouvernement.

    D’autre part, comme il est rappelé, le groupe terroriste dont il est question est celui qui « tenait » la Ghouta jusqu’en…avril 2018. C’est le 14 avril 2018 que Macron a ordonné des bombardements en Syrie au prétexte d’une prétendue attaque chimique – manifestement inventée de toute pièce – perpétrée par le gouvernement syrien le 7 avril 2018 dans la Ghouta.
    Nous attendons avec impatience les révélations de ce responsable, comme de ceux qui ne manqueront pas d’être arrêtés suite à la campagne militaire actuelle sur Idlib,quant à la provenance de leurs soutiens / financements / armements…et leurs accointances avec des Etats atlantistes.

    https://francais.rt.com/international/70982-marseille-ex-haut-responsable-syrien-arrete-france-crimes-guerre
    https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/01/31/un-djihadiste-syrien-ancien-porte-parole-de-jaysh-al-islam-arrete-a-marseille-et-mis-en-examen_6028016_3224.html

      +49

    Alerter
    • Patrick // 02.02.2020 à 10h13

      encore un qui va être remis rapidement en liberté avec les excuses du juge parce qu’il est une victime de la société occidentale blanche.

        +12

      Alerter
      • V_Parlier // 02.02.2020 à 19h23

        Pas cette fois, car il a aussi tué une opposante à Assad. Et ça, pour Fabius l’artisan de la paix en Syrie, ça compte plus qu’au moins 500 gaulois primaires, même qui auraient voté pour lui.

          +4

        Alerter
        • Fabrice // 02.02.2020 à 20h57

          ces nouvelles me font penser à un discours qui devrait être remis dans les mémoires des fous qui dirigent : https://youtu.be/0xCM_pJw-lE

            +1

          Alerter
  • anatole27 // 02.02.2020 à 07h46

    Concernant Tom Enders et le parachute de 40 millions
    on remarquera qu’il est totalement maqué avec l’Atlantic Council

    2014 Distinguished Business Leadership Award

    https://www.youtube.com/watch?v=KjngPIJmu6I

    https://www.youtube.com/watch?v=hkUZMK4JTDY

    Au moment ou airbus va être obligé de payer 3.5 milliards d’amende
    sa place ne serait elle pas plutôt en prison ?

      +33

    Alerter
  • Basile // 02.02.2020 à 07h57

    « Omerta sur la discrimination raciale à l’embauche » ?

    que dire de l’omerta sur les méthodes de SOS racisme, qui a ses entrées (par qui ?) dans les lycées. Pire, dans les lycées de banlieues dites difficiles, pour y faire une propagande anti blancs ?

    discours du délégué SOS racisme en 2007 dans une classe du 9-3 à composition fortement magrébine et africaine :
    – si vous vous appelez Mamadou, vous avez moins de chance que si vous avez un nom comme Weber, d’origine alsacienne, qui sonne mieux !

      +18

    Alerter
    • Patrick // 02.02.2020 à 10h04

      c’est le fond de commerce de SOS Racisme , créée par Miterrand et subventionnée avec l’argent du contribuable pour nous cracher dessus.
      Quand à la discrimination à l’embauche :
      – un chef d’entreprise est libre d’embaucher qui il veut
      – il a tout intérêt à optimiser ses embauches pour avoir la meilleure personne au meilleur poste. Dans l’exemple cité du DG qui n’embauchait pas de commerciaux d’origine magrébine , c’est sûrement pour optimiser sa force de vente vis à vis des clients.

        +14

      Alerter
      • douarn // 02.02.2020 à 10h38

        Bonjour Patrick
        « un chef d’entreprise est libre d’embaucher qui il veut » bien sûr, mais c’est surtout de la bonne personne dont il a besoin.
        « optimiser ses embauches pour avoir la meilleure personne au meilleur poste » voir ci-dessus.

        Dans vos affirmations, vous semblez oublier qu’en matière de recrutement, il existe le biais d’appartenance ou d’endogroupe qui correspond à la tendance qu’ont les individus impliqués dans le processus de recrutement à favoriser les candidats dans lesquels ils se retrouvent (ethnie, lobby, hobby, valeurs communes, …), pas toujours pour « sûrement pour optimiser sa force de vente vis à vis des clients ».

          +9

        Alerter
        • Patrick // 02.02.2020 à 11h26

          Bien sur que l’on préférera toujours quelqu’un appartenant à son groupe , à compétences égales et coût égal.
          Mais l’essentiel est quand même le résultat final de l’entreprise.

            +7

          Alerter
          • Marie Pan-Pan // 02.02.2020 à 13h45

            Si j’étais patronne, je n’embaucherais pas plus un « petit blanc » décérébré, incapable d’aligner 3 phrases de français correct, qu’un  » jeune » dit des banlieues difficiles tout aussi primaire dans son expression ou son attitude. Ce n’est pas là une question de disssscriminâââââtion mais bien d’incompétence.
            Embaucher quelqu’un ayant à faire à une clientèle c’est avoir un minimum de bon sens ou alors avoir les moyens de se permettre de payer un poste positivement bienpensant pour la façade!
            Et oui Patrick, outre le bon sens, ce que vous dîtes est …une évidence.

              +12

            Alerter
    • Renard // 02.02.2020 à 10h56

      Pourquoi opposer le racisme anti-blanc et le racisme anti-maghrébin ? Les deux existent, mais sous des modalités différentes (l’hypothèse du pire est souvent la bonne).

      Le racisme anti-blanc est plus violent lorsqu’il advient mais plus rare. Il se manifeste surtout par des tabassages et des humiliations publics dans les collèges et lycées. Et par les attentats islamistes. C’est juste fou que certains puissent le nier vu la violence du phénomène.

      Le racisme anti-maghrébin n’est pas aussi violent mais plus insidieux, et plus généralisé. Il se manifeste surtout par un boycott à l’embauche et dans le traitement des dossiers de logements. Pas rigolo non plus, d’autant qu’une grande part des arabes y sera confronté au moins une fois dans sa vie, sans jamais savoir d’où ça vient.

      Quand à SOS racisme oui ils sont là pour tenir un discours qui fout la merde et in fine pour faire monter le racisme. Il faut bien que le RN passe au second tour pour faire gagner un libéral, et pour ça il faut que la Le Pen ait de bons arguments. SOS racisme et les indigènistes genre Rokhaya Diallo fournissent tous les jours de bons arguments au RN par charrette entière.

      Le jour où aura compris que les racismes s’alimentent entre eux et qu’en niant un ou en soutenant l’autre on ne fait que monter le niveau général du racisme, on aura fait un grand pas en avant.

        +16

      Alerter
      • Madudu // 02.02.2020 à 21h24

        Les discriminations qui touchent les français d’origine maghrébine ne sont la plupart du temps pas du racisme.

        Ceux qui le font pensent rarement que c’est en raison de leur « race » qu’ils doivent éviter ces gens-là, la plupart du temps ils le font parce qu’ils ont eu de mauvaises expériences avec des gens qui leur ressemblent et qu’ils préfèrent les éviter.

        Ce comportement est parfois trop systématique, ou fondé sur des préjugés, mais néanmoins il est souvent motivé par des expériences concrètes et répétées : c’est un comportement généralement rationnel.

        La véritable injustice, celle dont on ne parle jamais, c’est que cette mauvaise image touche des gars compétents et fiables qui ne le méritent pas, parce que des petits cons toxiques n’ont pas été remis à leur place en temps et en heure -politiquement correct oblige.

        Si la parole était plus libre, si ceux qui posent problème étaient traités comme tels, les autres n’auraient pas à souffrir de cette mauvaise image. SOS racismes et consorts, ce sont eux les principaux responsables de cette situation !

          +14

        Alerter
    • Marie Pan-Pan // 02.02.2020 à 13h55

      Basile,
      Oui c’est exact j’ai aussi assisté aux mêmes propos. Ce qui instille méthodiquement la rancoeur, la frustration, le fatalisme ( ah quoi bon postuler, hein!) en oeuvrant sciemment ainsi au prés de ces générations que l’on pousse au séparatisme.

        +4

      Alerter
    • gracques // 03.02.2020 à 07h21

      Ben c’est juste la vérité !
      Nier cette réalité , c’est comme nier le changement climatique ……
      Les negateurs sont d’ailleurs les mêmes .

        +0

      Alerter
      • Madudu // 06.02.2020 à 16h31

        Ce serait pour vous plus facile si c’était le cas, mais pour autant ça ne l’est pas.

          +0

        Alerter
  • Catalina // 02.02.2020 à 08h27

    Rien sur le Brexit ? c’est historique, pas un seul article sur le site les Crises ?

      +21

    Alerter
    • raloul // 02.02.2020 à 17h42

      Bonjour,

      Très étonnant en effet. Mais souvent les-crises ne publie pas des articles «à chaud», mais des articles de fond, un peu plus tard…

        +7

      Alerter
  • douarn // 02.02.2020 à 08h53

    « Des millions d’euros d’aides agricoles détournés, un scandale européen »
    C’est étonnant de constater, après la réforme agraire des pays de l’Est (1991) privilégiant avant tout l’exploitation familiale, que les conséquences de leurs intégrations à l’UE finiessent par les faire ressembler physiquement et humainement aux même complexes agro-industriels que du temps de l’URSS. Les sovkhozes furent créés lors de l’expropriation des « koulaks » pendant la campagne de collectivisation lancée par Staline après 1928.

      +5

    Alerter
    • warden // 02.02.2020 à 10h26

      J’étaie votre commentaire, En plaine de beauce ou d’arcis… où ceux qui possèdent 300 hectares ou plus sont au maxi des aides en centaines de milliers d’euros! Aujourd’hui avec 63 hectares de Surface Agricole Utile, je touche 8800 euros d’aides! Tous des vendus?

        +9

      Alerter
      • douarn // 02.02.2020 à 13h20

        Merci Warden, vous illustrez fort à propos le phénomène.
        Pardonnez moi, vous qui travaillez dans ce domaine, sauriez vous confirmer l’information suivante?
         » Au Royaume Unis, Les premiers bénéficiaires sont (furent?) …. la famille royale et les Lords anti-brexit (m’a t-on dit)… »
        Ce serait étonnant non?

          +2

        Alerter
        • VVR // 06.02.2020 à 00h20

          Sur le coté « Anti-Brexit », la famille royale s’est bien garder de prendre position sur ce dossier clivant. La presse anglaise a beaucoup spéculer, mais la source la plus directe au final est le beau pére de Harry, qui indique que Harry etait plutot pour le brexit (mollement et indirectement, comme tout ses prises de positions).

          Quand aux bénéfice de la PAC, il faud relativiser les 500 000 euros percus par la famille royale (pour une modeste exploitation de 8000 hectares) avec les 63 Millions qui étaient versés au géant francais de la volaille avant sa liquidation judiciaire.

            +0

          Alerter
      • Philippe T. // 02.02.2020 à 14h27

        Bonjour,
        J’imagine que vous le savez mieux que moi, mais les plus gros bénéficiaires de la PAC ne sont pas des agriculteurs mais soit les grosses boites agroalimentaires, soit des entreprises qui n’ont rien à voir avec l’agriculture.
        En France le volailler DOUX a longtemps été les plus gros bénéficiaires suivi des entreprises sucrières et de Lactalis.
        Citons aussi en France les Restos du Cœur et le Secours Populaire -20 millions annuels chacun- tant mieux pour eux mais pourquoi la PAC doit elle leur bénéficier?
        Et puis pour le plaisir de rire de l’Absurdistan bruxellois: Haribo 300.000 € pour fabriquer des bonbons, une société qui fournit les repas servis dans les avions et les paquebots 200.000€, une entreprise de BTP catalane 1.5 millions -elle doit sans doute faire pousser des graviers et du bitume dans les champs?
        Et pour finir sachez que the Queen Elisabeth va perdre beaucoup à cause du Brexit: 550.000€. Consolation pour nos têtes couronnées européennes, le Prince Albert de Monaco touchera toujours ses 500.000€.
        Quand à ces tricheurs des pays de l’est et du sud de l’Europe on va bien les surveiller vu qu’un petit paysan roumain reçoit environ 400€. Faudrait voir à ce qu’il les mérite cet assisté, ce dernier de cordé. Mince alors !!

          +19

        Alerter
        • gracques // 03.02.2020 à 07h25

          Vos sources ?
          Les retour du’coeurs percevant des subventions agricoles ?
          Cela mérite mieux qu’une simple affirmation !

            +0

          Alerter
          • Philippe T. // 03.02.2020 à 12h46

            Bonjour,
            De nombreux articles évoquent les subventions issues du budget de la PAC et à destination d’organisations caritatives, dont les Restos du Cœur, la Banque alimentaire ou le Secours Populaire.
            Voici le 1er que j’ai trouvé ce matin, il y en a bien d’autres. Lisez-le jusqu’au bout, c’est dans le dernier paragraphe.
            Cordialement.
            https://www.lemonde.fr/europe/article/2009/04/29/agriculture-europeenne-et-les-gagnants-sont_1186892_3214.html
            Vous pouvez aussi consulter les comptes des Restos du Cœur, c’est en ligne pour 2018/2019, il y a une ligne « ressources » Union Européenne: 27millions € pour cette période.

              +0

            Alerter
        • RémyB // 03.02.2020 à 09h34

          merci Philippe T,
          il se lit par ailleurs que des troupeaux corses
          pourraient appartenir à plusieurs bergers …

            +0

          Alerter
  • Eric83 // 02.02.2020 à 09h35

    J’avais posté un commentaire il y a quelques jours indiquant que les billets de OB sur l’Ukrainegate allaient être publiés sur des sites Us.
    Aujourd’hui sur Zerohedge !

      +24

    Alerter
  • Patrick // 02.02.2020 à 10h08

    Et encore un mauvais coup du méchant colonisateur et des méchants marchés
    « des systèmes d’autoproduction permettant aux habitants de ne pas être dépendants du marché » !!
    Sur le terrain, on voit qu’ils sont tous prêts à collaborer avec le méchant marché , parce que exporter du cacao ou des légumes chez les méchants occidentaux ça rapporte plein de pognon pour importer des tas de trucs très utiles et ça améliore vachement l’ordinaire.

    A l’inverse , je me souviens de quelques expériences de « marxisme scientifique  » !!! qui s’étaient très mal terminées

      +2

    Alerter
    • douarn // 02.02.2020 à 11h00

      Bonjour Patrick,
      Vous ferez bien ce que vous voudrez de ce commentaire mais sachez que je suis souvent, pour partie, en accord avec vous. Je peux entendre, même si je ne le partage pas, votre adhésion sans retenue à la doctrine économique en cours mais, selon moi, vous devriez modérer vos affirmations car cela dessert la cause qui vous anime.

      Vous dites : « je me souviens de quelques expériences de “marxisme scientifique ” !!! qui s’étaient très mal terminées ».

      Mais vous semblez avoir mis dans le côté idéologiquement aveugle de votre champs de vision le fait que le libéralisme scientifique s’est lui aussi parfois très mal terminé. Par exemple, dois-je vous rappeler que la pensée libérale des années 1930 débattait de l’héritage de Darwin dans les sciences sociales? Les milliardaires spenceriens (thèse de Herbert Spencer sur le darwinisme social) de cette époque se présentaient comme les responsables de la prospérité des grandes villes américaines, et étaient favorables à « l’élimination des inaptes », à la « survie des plus aptes ».

      J’aimerais vous inciter à lire l’entretien de Barbara Stiegler (professeure de philosophie à l’université de Bordeaux-Montaigne), elle ne manage pas 2 entreprises en même temps tout en blogant sur les-crises mais ce qu’elle dit est tout aussi intéressant.
      https://lvsl.fr/le-neoliberalisme-est-imbibe-de-categories-darwiniennes-entretien-avec-barbara-stiegler/

      Merci de m’avoir lu

        +12

      Alerter
      • Patrick // 02.02.2020 à 19h00

        L’article en lien est intéressant, il y a quand même une phrase qui m’a fait sursauter : » Il faut orienter les masses dans la bonne direction,  » .. propos d’un néo-libéral.
        Le simple fait de parler de « masse » , en disant que le peuple n’est pas souverain est une démarche totalement anti-libérale , je pensais même que seuls les communistes pouvaient parler de « masse » , e, niant ainsi totalement l’indifvidu qui est quand même l’unité de base de toute approche libérale.
        J’ai toujours pensé que le néo-libéralisme n’avait rien de libéral , juste un faux-nez de la sociale-démocratie pour masquer ses échecs.
        Il est également précisé que l’approche darwinienne était fréquente à l’époque , pas seulement chez les libéraux. Il y an toujours des courants ou des modes de pensées qui émergent de temps en temps , s’imposent et puis disparaissent.

          +4

        Alerter
        • Marie Pan-Pan // 02.02.2020 à 19h31

          Patrick,
           » Un peuple dont la seule fonction est d’élire des délégués n’est en fait pas un peuple du tout, c’est une masse, une agglomération de monades » comme disait Murray Bookchin.
          Et c’est bien cette agglomération de monades, d’individus anhistoriques et sans racines que se chargent de massifier les « néo-libéraux » ( bel et bien au-delà du libéralisme) en vue de changer, non la société, mais leur vie pour et par d’avantage de plaisir égocentrique.
          Donc non le peuple n’est plus souverain.
          Alors la négation de l’individu, oui et non puisqu’il est l’alpha et l’omega éthéré de cette idéologie.
          Bon aprés encore faut-il s’entendre sur qu’est un libéral aujourd’hui et culturellement, tout comme le conservateur….mais c’est une autre et longue histoire.

            +4

          Alerter
      • Patrick // 02.02.2020 à 19h11

        L’expérience du marxisme scientifique : c’était il y a presque 40 ans . Un copain Malgache m’avait dit : » avant on faisait 3 récoltes par an , maintenant on importe des brisures de riz pour manger ». Le clan qui avait pris le pouvoir à l’époque était soutenu par l’URSS ( ou la Chine, je ne sais plus ) , il avait donc du composer avec une « approche marxiste » , à l’Africaine. Un peu comme la Rhodésie.
        Je travaille de temps en temps en Afrique ( usines agro-alimentaire ) , je constate que dans certaines zones ou les agriculteurs font de la culture maraîchère , il y a bien auto-production et suffisamment pour nourrir tout le monde sur place, mais que le seul moyen d’améliorer vraiment l’ordinaire , c’est de cultiver aussi des légumes pour vendre à l’usine qui exportera, ou de travailler à l’usine qui fabrique les conserves de poisson ou de légumes.
        N’oublions pas que l’Afrique est passée de 80 millions d’habitants avant la colonisation à 1 milliards d’habitants , les anciens modes de vie ne sont plus d’actualité. ( ou alors il va falloir se préparer à une très grosse chute de la population )

          +2

        Alerter
        • douarn // 02.02.2020 à 20h53

          Au Sénégal, un ami travaillant à l’ORSTOM à Dakar au début des années 90 sur un projet de mise en place d’une zone rizicole dans le nord du Sénégal, à la frontière Mauritanienne, s’est heurté aux importations de brisures de riz thaïlandaise super pas chères. A mon avis, à Mada comme au Sénégal ou partout ailleurs, c’est les marchés qui donnent la tendance, l’influence à l’internationnal d’une quelconque doctrine socialiste n’a que peu d’importance.

          Il faut se garder de comparer ce qui ne peut l’être, les possibilités agricoles/maraîchères dans ces zones ne peuvent être que le meilleur compromis d’une équation à plusieurs facteurs (sol, eau, intrants, zone de chalandise, sécurité des personnes, …). Si l’un des facteurs est limitant, la production alimentaire sera limitée.

          Quant aux 3 récoltes/an tant regrettées, il faut plus surement considérer la latéritisation des sols tropicaux gagnés sur la forêt par brûlis (pratique courante il y a quelques dizaines d’années). Si c’est le cas, là encore il serait difficile d’invoquer l’approche marxiste (on a le même problème de stérilisation de sols « fragiles » aux USA par surexploitation (dust bowl dans les années 30)).

          Pour finir, honnêtement, je ne suis pas sûr qu’il faille se réjouir de constater 1 milliard d’africains aspirer à un mode de vie à l’occidentale et oublier leurs cultures anciennes. L’histoire peut être cruelle parfois et ces modes de vie anciens pourraient faire un étonnant retour.

            +4

          Alerter
  • Narm // 02.02.2020 à 14h05

    DÉMOCRATIE
    Hommage aux journalistes non-militants de BFMTV et LCI
    Source : Télérama

    Quoi ? Télérama ? quoi !
    surpris de voir un article pareil. D’ailleurs le premier commentaire d’un lecteur a l »air surpris aussi.
    Mais bon, un peu de réalisme ça ne fait pas de mal
    Cohn Bandit, on avait pas parlé de légaliser l’eutanasie ? les 68ards, les vrais, doivent tous s’esclaffer

      +2

    Alerter
    • vert-de-taire // 08.02.2020 à 18h43

      Le pb de cet article (sans parler du passé de Télérama) c’est qu’il reste dans l’écume, le bruit, l’agitation, probablement pour maintenir du temps de cerveau disponible.
      Se moquer de la nullité des propagandistes patentés alors que le Système qu’ils défendent a gagné (capitalisme totalitaire – ce qui cause sa chute) ne peut pas aller bien loin sans prise de recul minimum.
      Mais c’est peut-être trop espérer et puis on perçoit que l’auteur a de la bile ancienne à déverser, d’amers comptes à régler, un besoin de se justifier peut-être ?
      La faiblesse argumentaire est proportionnelle à l’intérêt que l’on peut y porter.

        +0

      Alerter
  • V_Parlier // 02.02.2020 à 19h27

    « Les soldats vénézuéliens qui avaient fui vers les Etats-Unis après la tentative de putsch sont enfermés dans un centre d’immigrés » => J’ai bien ri. J’avoue que je ne les plains pas et que j’espère que cette nouvelle fera le tour du Venezuela.

      +6

    Alerter
  • Kiwixar // 03.02.2020 à 06h37

    « L’enjeu est simple : dans ce monde global, il faut réussir à fixer formellement la fin de la supériorité formelle du droit national »

    L’urgence des changements climatiques tombe pile-poil très bien pour s’ingérer dans les affaires internes des pays recalcitrants (populistes).

      +4

    Alerter
  • pseudo // 04.02.2020 à 03h02

    ncov 2019, bourse, gouvernance, surpris à la lecture d’une bête dépêche afp reportée par orange actus, j’imagine avec peu de modifications.
    https://actu.orange.fr/monde/virus-la-chine-admet-des-insuffisances-le-bilan-monte-a-425-morts-CNT000001nnQsU/photos/des-voyageurs-munis-de-masques-de-protection-rentrent-de-conge-depuis-differentes-provinces-en-gare-de-pekin-le-3-fevrier-2020-ff0d5926ee810e12a028c9b8ee922b62.html

    les bourses dévissent, les morts augmentent, les ministres conviennent de ce coordonner, la banque mondiale recherche ressources et financements.
    Tout cela me semble relever de la mauvaise comédie, c’est feint de surprise, comme si tous ces bonnes gens découvraient soudainement l’importance de la situation.
    Quelque part ils réagissent comme un enfant capricieux qui croyant par excès aux promesses de leurs beau système s’imaginaient que la situation aller se résoudre par magie et peut être même s’arrêter soudainement.

    hors on sait depuis quelques jours maintenant que la situation ne peut s’améliorer, RO>2+ChineseNewYear+Vols internationaux, c’était le cocktail gagnant. on était tout à fait certain que les chiffres ne pouvaient qu’augmenter.
    feintes surprises ou incompétence notoire ? la machine financière s’emballe gentiment, de la manière la plus statistiquement moins probable, par l’apparition d’un virus pandémique.
    hollywood plus vrai que vrai, mieux que la RV.

    plus d’infos santé, Dr. John Campbell,
    https://www.youtube.com/watch?v=u7D3AoNdp84&t=257s
    taux de reproduction (R-naught)
    https://youtu.be/Nmrm0mk5928?t=707

      +0

    Alerter
  • Made in Québec // 04.02.2020 à 06h13

    Pas de quoi être fier… Le penchant pour le « clickbait » et certains délires conspi à la con de Zerohedge du style « La chine a créé et lâché volontairement le 2019-nCoV dans la nature » est bien connu.

    Ils viennent d’être banni de twitter après avoir publié une photo d’un scientifique chinois, affirmant qu’il était à l’origine du 2019-nCoV et suggérant qu’une visite lui soit faite !

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications