Les Crises Les Crises
23.juin.201923.6.2019 // Les Crises

Revue de presse du 23/06/2019

Merci 46
J'envoie

CRISE DE L’EMPLOI

Les ouvriers du clic : extension du domaine de la machine

"Derrière le robot, cherchez le travailleur. C’est l’un des enseignements d’une étude menée par des universitaires, coordonnée par le sociologue Antonio Casilli, qui se sont penchés sur l’ampleur du micro-travail en France. Cette « nouvelle catégorie de travailleurs » est le pendant social, peu vertueux, d’une technologie en pleine expansion : l’intelligence artificielle (IA). « Derrière un assistant vocal capable de ‘faire quelque chose pour vous’, se cache une foule de femmes et d’hommes qui effectuent un travail colossal pour lui apprendre à interpréter des commandes simples », résument les auteurs. Or ces travailleurs payés à la micro-tâche, qui s’exécute parfois en quelques secondes seulement, ne dépendent pas du salariat."

Source : Alternatives économiques

Les dossiers fantômes des agents de Pôle emploi

"Entre les chiffres affichés par Pôle emploi et la réalité, il y a un gouffre." Dominique* est conseiller à Pôle emploi. Dans son portefeuille (le nombre de demandeurs d’emploi dont il a la charge) il y a officiellement jusqu’à 350 personnes. Mais dans les faits, il peut y en avoir jusqu’à 700. Et certains de ses collègues en gèrent plus d’un millier. ’explication est simple : sur son site institutionnel. Pôle emploi ne considère "en portefeuille" que les demandeurs d’emploi des catégories A et B. Ce sont des personnes qui ne travaillent pas du tout ou qui sont en activité réduite (moins de 78 heures par mois). Les autres catégories (C, D et E) - qui regroupent ceux qui travaillent davantage, qui sont en formation ou en arrêt maladie - n’apparaissent nulle part, du moins publiquement."

Source : France inter

DÉMOCRATIE

L’homme d’affaires français Xavier Niel va reprendre les parts de Nethys dans Nice-Matin

"L’homme d’affaires Xavier Niel est entré en négociations exclusives pour reprendre une part majoritaire des 34 % du journal Nice-Matin que possède la société belge Nethys, a-t-il indiqué dimanche dans un communiqué transmis à l’AFP."

Source : Le Soir

Lire : "Ces cons de journalistes !"

"En vingt chapitres thématiques, Olivier Goujon fait un état des lieux des contraintes qui pèsent sur les journalistes dans l’exercice de leur métier, et des conséquences qui en découlent sur la production de l’information. À commencer par le photojournalisme. Reportages commandés (oralement...) puis annulés, rémunérations en chute libre : les photoreporters, notamment quand ils couvrent des zones de conflits à l’étranger, travaillent dans des conditions de plus en plus précaires, qui les conduisent à prendre des risques de plus en plus importants. Une précarité que connaissent de nombreux journalistes, qui luttent au jour le jour pour trouver des piges régulières, qui peuvent gagner moins de 1000 € par mois, et qui, parfois, se trouvent obligés par les rédactions à recourir à l’autoentrepreneuriat (alors que c’est illégal)."

Source : Acrimed

ENVIRONNEMENT

« La production de plastique va augmenter de 40 % dans les 10 ans qui viennent »

"La production de plastique est en perpétuelle augmentation depuis les années 60. Cela va continuer à cause de la consommation croissante des pays émergents, où la collecte et le recyclage demeurent très faibles. Selon PlasticsEurope, elle est en croissance continue (+3,9 % en 2017, +4 % en 2016, +3,5 % en 2015). Si l’on tient compte uniquement des plastiques les plus courants, à savoir le PET, le polypropylène, le polyéthylène et le PVC, la demande mondiale a augmenté au rythme de 4,7 % par an sur la période 1990-2017. En France aussi, la production de plastique a augmenté de 7,8 % entre 2016 et 2017. Selon un rapport de l’ONU, la production pourrait atteindre 620 millions de tonnes d’ici à 2030."

Source : Le vent se lève

EUROPE

Une capitaine de bateau allemande risque 20 ans de prison pour avoir sauvé des migrants

"Pia Klemp est accusée d’avoir favorisé l’immigration clandestine après avoir sauvé des centaines de personnes de la noyade en Méditerranée. Il s'agirait d'un procès "pour l'exemple" orchestré pour dissuader d'autres potentiels sauveteurs, un procès qui s'inscrit dans la politique de répression anti-immigration du ministre Italien de l'Intérieur et Vice-Premier ministre, Matteo Salvini. Depuis 2014, selon les estimations il y aurait eu entre 15 000 et 20 000 décès en Méditerranée. Rien qu'en 2019, le chiffre s'élève à 543 selon l'Organisation internationale pour les migrations. Près de 80.000 personnes ont signé une pétition demandant à l'Italie d'abandonner les poursuites pénales."

Source : Moustique

L'euro plébiscité pour les exportations, le dollar pour les importations dans l'EU

"En 2018, l'euro a été la monnaie la plus utilisée pour les exportations de l'Union européenne, indique lundi Eurostat, l'office européen de statistiques. La monnaie officielle de l'Union représentait 48% du total des biens exportés vers des pays tiers, contre 35% facturés en dollars américains. Pour les importations, l'inverse prévaut: 56% d'entre elles ont été payées en billets verts américains et 35% en euros."

Source : Le Vif - Money Talks

Flux migratoires : les défis du tarissement

"Cela peut paraître osé d’affirmer que les grandes « invasions » migratoires ne font pas partie de l’avenir de l’Europe au moment où le « verrou libyen », péniblement refermé suite à la chute de Kadhafi en 2011, est sur le point de sauter à nouveau. Nous avons pourtant des arguments montrant que de court à moyen terme, un faisceau de tendances assure un reflux des mobilités migratoires en direction de l’Europe notamment. Cette inversion de tendance (ou de perception de tendance) est importante à prendre en compte, car elle soulève une tout autre gamme de problèmes à envisager dès aujourd’hui par les dirigeants des sphères économique et politique."

Source : GEAB

EVASION FISCALE

36 milliards de profits « Made In France » dans les paradis fiscaux

"Les exemples d’entreprises multinationales utilisant des dispositifs fiscaux complexes pour soustraire leurs bénéfices à l’impôt sont légion. Au-delà des cas particuliers, mesurer l’ampleur d’un tel phénomène au niveau d’un pays est par nature compliqué. Les stratégies fiscales mises en place par les multinationales laissent toutefois des traces dans leurs comptes et dans les statistiques officielles, qui peuvent être exploitées pour mesurer les montants en jeu. Cette Lettre propose une quantification de ces montants dans le cas français, à partir de données collectées auprès des entreprises pour l’établissement de la balance des paiements."

Source : Centre d'Etudes Prospectives et d'Informations Internationales

Taxe Gafa : l'OCDE franchit une étape cruciale

"L'OCDE a franchi cette semaine une étape cruciale vers un accord mondial sur la taxation des géants du numérique (GAFA) avec l'approbation par près de 130 pays de sa feuille de route, et attend désormais le "soutien politique" du G20. "Les manches sont retroussées et les gens sont au travail", a affirmé Pascal Saint-Amans, directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, qui regroupe les principaux pays industrialisés de la planète. Les Etats-Unis, qui bloquaient depuis des années les négociations, ont levé en janvier les obstacles et ouvert la voie à la recherche d'un accord mondial, comme l'avait annoncé à l'AFP le secrétaire général de l'OCDE Angel Gurria, en janvier, en marge du Forum économique de Davos."

Source : La Libre

FRANCE

Media : polarisation "à la française" ?

" En France, la démocratie représentative fait l’objet d’une défiance croissante qui touche également les médias. Ces derniers font simultanément face à des défis majeurs (...). Aux Etats-Unis, ces évolutions ont abouti à la polarisation rapide de l’espace public, caractérisée par la radicalisation de la presse conservatrice, avec des effets non négligeables sur les processus électoraux. L’Institut Montaigne a cherché à savoir si un phénomène similaire était à l’œuvre en France. Pour ce faire, une enquête approfondie a été réalisée, en partenariat avec le Médialab et l’Ecole de journalisme de Sciences Po ainsi que le Center for Civic Media du MIT, et en s’appuyant sur les données collectées et analysées par le Pew Research Center*, dans leur rapport News Media Attitudes in France."

Source : Institut Montaigne

Les médias français : un «Cœur », une « Couronne », des « Satellites », une « Niche »

"C’est une étude de l’Institut Montaigne qui a été rendue publique cette semaine et qui met en exergue, comme son titre l’indique, une « polarisation des médias français », entre d’un côté des titres jugés élitistes et institutionnels, type Le Monde, Le Figaro, Libération, BFM ou France Cculture, de l’autre des médias dits anti-élites, à la périphérie du noyau dur (où l’on trouve aussi bien Russia Today France et Valeurs actuelles qu’Alternatives économiques et Le Monde diplomatique). Sur quoi repose cette différenciation et comment fonctionne-t-elle ? Quel impact a-t-elle sur la société ? Comment corriger les effets de cette polarisation ? En somme, quelle alarme tente de sonner cette étude ?" [Où notamment la représentante de Libération n'y comprend décidément rien...]

Source : France Culture

La suppression de la taxe d’habitation rapportera près de 8 milliards aux plus riches

"Elargie à tous les contribuables, la suppression de la taxe d’habitation coûtera, en tout, 17,6 milliards d’euros par an aux finances publiques. Cette réforme, qui figurait dans le programme d’Emmanuel Macron, ne devait initialement pas concerner les 20 % de foyers les plus aisés. Mais le gouvernement a confirmé, le 12 juin, que ces derniers en seront eux aussi finalement exonérés. Selon les données fournies par le ministère de l’économie et des finances, ces « 20 % » capteront à eux seuls 44,6 % des 17,6 milliards amputés du budget de l’État. "

Source : Le Monde

RIP sur la privatisation d'ADP : Gérard Larcher et Edouard Philippe osent plaider... le déni de démocratie

"Alors que le recueil des signatures de la pétition pour organiser un référendum contre la privatisation d'Aéroports de Paris a déjà commencé, le président du Sénat et Edouard Philippe répètent ad nauseam à quel point le RIP, expression citoyenne par excellence, leur semble... anti-démocratique. Décidément, la pilule ne passe pas pour les adversaires du RIP. (Pourtant) un aréopage d'élus d'opposition de tous bords – seul le Rassemblement national n'était pas convié - s'est réuni mercredi soir à Saint-Denis pour lancer la campagne de collecte des signatures."

Source : Marianne

GÉOPOLITIQUE

L’Iran et Trump au bord du précipice

"Selon des sources bien informées, l’Iran aurait rejeté une proposition des services du renseignement des USA, faite par l’entremise d’un tiers, pour autoriser Trump à bombarder un, deux, ou trois objectifs clairs choisis par l’Iran pour que les deux pays ressortent gagnants et que Trump ne perde pas la face. L’Iran a catégoriquement rejeté l’offre par cette réponse : toute frappe, même contre une plage déserte, entraînera le lancement d’un missile contre des objectifs américains dans le Golfe." [Analyse iconoclaste mais intéressante]

Source : Middle East Politics

RÉFLEXION

Jalons pour une éthique du futur - L’avenir du temps

"L’immédiateté, l’urgence rythment notre vie. Précarité et instabilité du travail raccourcissent le temps présent. Cette instantanéité empêche toute projection sur le long terme, laissant planer la plus grande incertitude sur le futur. Une incertitude, synonyme d’irresponsabilité envers les prochaines générations, que seule peut corriger la prospective. Prévoir pour prévenir. Pour structurer le temps long. Pour choisir un avenir au temps. Car c’est aujourd’hui que se prépare demain."

Source : Le Monde Diplomatique

ÉTATS-UNIS

Plus d'Américains sont morts par balle en 2019 que lors du Débarquement

"Les statistiques alarmantes des morts par arme à feu au pays de l'Oncle Sam ne sont un secret pour personne. Mais, en cette période de commémoration, le Washington Post a fait un bref calcul qui fait particulièrement froid dans le dos. Si le 6 juin 1944 restera dans l'histoire comme un véritable bain de sang, si les scènes d'horreur vécues par les soldats nous ont encore été rappelées à l'occasion du 75e anniversaire du D-Day, les armes à feu font encore aujourd'hui des ravages."

Source : Le Point

Commentaire recommandé

RGT // 23.06.2019 à 10h27

Au lieu du capitaine de ce bateau faudrait condamner Narközy, BHL et l’OTAN pour chaque décès survenu depuis la chute du dictateur libyen.

Khadaffi avait pourtant bien prévenu les occidentaux https://www.youtube.com/watch?v=-nYUbfpZCkg
Sans compter les milliers de victimes libyennes victimes des luttes entre les clans rivaux, les islamistes et autres opportunistes qui ne pouvaient pas exprimer leurs “idéaux bienveillants” tant que Khadaffi était vivant.

Je n’appréciais pas trop cet homme mais une chose est certaine : Il a offert aux libyens une vie décente et la paix pendant 42 ans.

Qui sont les vrais criminels qui mériteraient d’aller à l’échafaud ?

62 réactions et commentaires

  • basile // 23.06.2019 à 07h26

    bon, à propos de ces c** de journalistes, « qui travaillent dans des conditions de plus en plus précaires … »

    je ne vais pas plaire à tout le monde, mais en fait, ce sont des intermittents. Et c’est quoi, un intermittent ?

    Je suis désolé, un intermittent est pour moi quelqu’un qui n’a pas voulu passer 40 ans (42 maintenant) dans un bureau ou dans une usine. Point. D’autres l’ont fait, nos parents entre autres, ils ont courbé l’échine au service d’un s****** de patron pendant 40 ans, et ils n’en sont pas mort, et ils ont fait tourner le pays. Ils avaient un petit salaire, mais avaient de petits besoins et ont donc économisé. Non pas mois après mois comme certains gros salaires, mais seulement décennies après décennies., et ont eu une vie heureuse. Une vie de fourmis, qui ne gémis pas, dur à la tâche, qui nourrit ses enfants.

    et ils vont nous dire, ces malheureux, qu’ils ont voulu faire un métier utile, au service de l’information, au service des Français. Parce que ceux qui travaillent en usine, ne sont pas utiles ?

      +32

    Alerter
    • Tassin // 23.06.2019 à 10h50

      “ils n’en sont pas mort”

      Ah sisi, je vous assure, beaucoup en sont morts et encore plus en vu leurs corps broyés par le travail.

        +12

      Alerter
    • Nico // 23.06.2019 à 11h20

      Je vois pas trop là.
      Déja la plupart des journalistes travaillent des bureaux assis. Normalement quand ils sont salariés

      Ce que dit l’article c’est qu’on remplace un travail salarié “normal” (danss assis 8h poar jour ou plus c’est assez pour vous ?) par des commandes de piges (des lignes écrites) sous-payées au statut auto-entrepreneur (comme dans le batiment ou d’autre metiers et c’est tout aussi scandaleux), voire pire quand certains sont envoyés en zone de conflit sans assurance sans rien…

      Ce ne sont pas du tout des intermittents, statut et profession n’ont rien à voir. Donc je ne comprend pas ce commentaire. L’auteur connait-il le travail a l’usine d’ailleurs ?

      Bref, le anciens dont vous parlé (trés attaché au journalisme d’ailleurs) auraient un commentaire pareil à sa place

        +3

      Alerter
      • Qwark // 23.06.2019 à 13h27

        Le temps de modif était trop court, mes excuses.
        Vous avez raison, ce ne sont pas les mêmes régimes.
        Mais au niveau des contraintes de pouvoir-vivre impliquées toutes les variantes synonymes de “temporaire” sont équivalentes.
        Sauf les montants des protections compensatoires en salaire mutualisé selon que les emplois sont plus ou moins intellectuels ou plus ou moins ouvriers ou artisanaux.
        Bien d’accord avec vous là aussi, c’est inacceptable.
        Mais alors pourquoi ne pas prendre en modèle de revendication le déjà obsolète régime des intermittents du spectacle, et choisir de revendiquer au point d’en vouloir faire injonction ici, l’acceptation du “marche ou crève”, au nom de quoi comme on le voit dans les articles liés, des intellectuels aussi en crèvent pour de bon tant les différences de régimes que vous incriminez se nivellent par le bas plutôt que par le haut?

          +1

        Alerter
    • Le Barjack // 25.06.2019 à 15h43

      Je comprends pas cette manière de raisonner qui veut que parce certains ont eu une vie de travail difficile et mal payé, on veuille aligner tout le monde sur ce travail difficile et mal payé.

      C’est ni la faute des pigistes, ni celle des intermittents si on nous force à travailler 42 ans pour un salaire pas terrible. Pas la peine de leur taper dessus. Il est plus logique de taper sur ceux qui, comme c’est le cas aujourd’hui, souhaitent nous faire travailler 42 ans, et tout ça pour une retraite encore plus misérable qu’hier…

        +4

      Alerter
  • Julie Péréa // 23.06.2019 à 08h56

    Le RIP sur la privatisation des ADP est une très bonne chose. Néanmoins n’oublions pas que la privatisation des ADP est la conséquence d’une destruction de la souveraineté nationale par le système de libre-échange (libéralisme).
    Par conséquent je propose aussi que nous remontions aux causes de ce problème qui est la perte de souveraineté sur la monnaie et la possibilité d’orienter à nouveau l’argent vers des activités productives. D’où l’importance d’exiger de pouvoir s’exprimer sur la renationalisation de la Banque de France pour en faire une vraie banque nationale … A lire absolument … et à signer !
    https://www.change.org/p/un-ric-pour-une-banque-nationale-et-se-lib%C3%A9rer-de-la-dette

      +36

    Alerter
    • Graindesel // 23.06.2019 à 10h02

      Où en est-on de la récolte des signatures? Il en faut 17.000/jour pendant 9 mois. Je suis très pessimiste sur le résultat tellement la validation de la “signature” est compliquée, comme révélé par “les-crises.fr”. Le formulaire n’est pas mieux et j’imagine qu’une seule erreur même mineure va l’invalider. Sans parler du gaspillage de papier.

      A comparer avec les initiatives populaires en cours en Suisse:

      https://www.bk.admin.ch/ch/f/pore/vi/vis_1_3_1_1.html

      Et exemple d’un formulaire de signatureS:

      https://www.bk.admin.ch/ch/f/pore/vi/ut/i_495.fr.pdf

      Signature en moins de 30 secondes.

      Le problème de la France: l’absence de confiance à TOUS les niveaux.

        +9

      Alerter
      • Julie Péréa // 23.06.2019 à 11h54

        Graindesel en raisonnant comme vous le faites, vous vous acceptez d’office le fait que l’on ne puisse rien faire contre l’oligarchie financière. Vous êtes victime de la contre-culture mise en place par l’oligarchie pour ne pas que nous remettions sa domination en cause.
        Peu importe le nombre de signature. C’est la pression que chacun de nous va faire peser sur les élus qui va déterminer le changement de système économique et faire que le peuple va reprendre le contrôle de la monnaie.

          +10

        Alerter
        • Graindesel // 23.06.2019 à 16h24

          Et vous espérez convaincre quelqu’un avec de tels propos? Je vous souhaite bien du courage. Je vous remercie de penser à ma place et de faire les questions et les réponses. Je suis impatient de savoir quelle forme prend votre pression sur les élus (qui apparemment n’ont pas été élus par vous – et donc vous n’êtes déjà pas parvenue à convaincre vos concitoyens d’élire qui il fallait)… Faites-nous part de vos méthodes que nous puissions en profiter.

          Quant au changement de système économique, cela s’appelle une révolution. Et là, je ne vous ai pas attendue.

            +6

          Alerter
          • Julie Péréa // 23.06.2019 à 20h11

            Friedrich Schiller disait que la révolution française avait été un de ces grands moments de l’histoire mais qu’il avait échu entre les mains d’un peuple petit. 1789 a accouché de l’incendiaire Napoléon !
            Vous me répondez par des chiffres, des chipotages sur des formulaires etc… Et votre seconde réponse n’est pas meilleure. Vous ne vous demandez pas pourquoi je vous secoue les puces.
            Pensez-vous vraiment que c’est avec vos réponses qu’on fait une révolution ou bien avec l’idée que j’essaie de véhiculer ?
            A cause de la contre-culture, les gens ne vont pas demander de compte aux élus. Peu importe qui les a mis en place par le passé. Regardons le futur et amenons chacun à aller les voir demain. Mais pour çà, retrouvons le sens de la culture, de l’histoire et des idées qui ont conduit à des avancées vers l’amélioration des conditions de vie des gens.
            Si vous n’avez pas attendu, tant mieux, mais que çà se reflète dans vos commentaires !
            Les élus ont aussi besoin d’apprendre des choses. Avec des amis nous avons rencontré 230 députés. Beaucoup ignorés tout de la séparation bancaire (CNR) par exemplaire. Il est important de les éduqués aussi. Mais nous n’étions que 100 à aller les voir. Par mes commentaires musclés ou le texte de la pétition j’essaie de former des gens. J’ai fait un atelier sur l’économie aux Gilets jaunes etc..
            Et vous que faîtes-vous ?

              +6

            Alerter
      • Veloute // 23.06.2019 à 12h17

        Formulaire “compliqué” quand il fonctionne.

        Pour ma part, je suis bloqué au renseignement de la commune sur laquelle je suis inscrit sur la liste électorale : pas de résultat. Circulez, il n’y a rien à voir.

        Formulaire codé avec l’orteil gauche, une honte. Serais-je parano, je penserais que cela est fait exprès.

          +10

        Alerter
        • ger0725 // 24.06.2019 à 15h26

          Pour info , ils utilisent le code insee de la commune et non le code postal avec lequel nous avons l’habitude d’interagir , ce qui peut nous laisser penser que notre commune n’est pas répertoriée si nous recherchons avec le code postal ; il faut aussi rentrer par le nom de le commune et surtout en commençant par une majuscule , sinon , 0 résultats . Passé cet écueil , le reste fonctionne relativement bien . Par contre , si vous voulez vérifier la prise en compte de votre vote , alors là , je vous souhaite bien du courage , vous n’êtes pas au bout de vos peines ….

            +1

          Alerter
          • Veloute // 25.06.2019 à 10h31

            Merci ger0725,
            ERRATUM, cependant, l’erreur était autre et venait de moi.
            Ayé, a voté.

              +1

            Alerter
      • grumly // 23.06.2019 à 13h46

        Ce site comptabilise les signatures du RIP, les signatures sont comptabilisées avec 5 à 7 jours de retard donc tout le monde n’apparaît pas encore. C’en est à 338 000. https://www.adprip.fr/

          +6

        Alerter
    • douarn // 23.06.2019 à 10h56

      J’ai quand même la curieuse impression que la privatisation d’ADP est peut être une compensation offerte par le gouvernement Macron à Vinci pour la non-réalisation de l’aéroport de Notre Dame Des Landes… Un sentiment comme ça…

      https://www.reuters.com/article/adp-privatisation-vinci/corrected-vinci-approaches-funds-to-bid-for-paris-airport-operator-sources-idUSL8N1TG5OA

      https://www.inframationgroup.com/emea-vinci-airports-and-adp-privatization-challenge

        +14

      Alerter
      • D’Aubrac // 23.06.2019 à 22h46

        Votre impression rejoint (d’expérience) la mienne.

        Nous parlons bien de milieux où ”l’éthique élémentaire est : donnant, donnant”.

        Quand il n’y a pas”donne”, il faut ”compenser”

        Fermez le ban.

          +2

        Alerter
      • Julie Péréa // 24.06.2019 à 17h34

        Dans un système économique qui se dope au profit de court terme, avec ou sans Notre Dame Des Landes, la privatisation des services publics aurait eu lieu. D’où l’importance que le peuple reconquiert la création monétaire pour ne plus perdre ses bijoux de famille !

          +2

        Alerter
    • Véronique // 23.06.2019 à 23h09

      Il y a un préalable à tout ça : il faut sortir, d’une manière ou d’une autre, de l’UE.
      Sans cela, pas la peine de faire un RIC pour nationaliser la banque de France (ou pour les francs CFA ?).

        +2

      Alerter
      • Julie Péréa // 24.06.2019 à 17h31

        Cà me fait penser à Gribouille (le chat) qui saute dans l’étang pour éviter la pluie…
        Je suis d’accord qu’il faille a minima sortir de l’UE qui n’est plus que la courroie de transmission des milieux financiers. Pour autant, une simple sortie de l’UE ne suffit pas puisque c’est l’oligarchie financière qui contrôle le pays, qui a le contrôle de la monnaie.
        Ne pas maîtriser la monnaie pour la diriger vers des projets utiles aux activités productives et des projets communs aux pays européens, serait sans effet pour l’amélioration des conditions de vie des européens.
        Le monde a changé. La domination du libéralisme britannique vit ces dernières heures. Depuis 2013, c’est aujourd’hui, 150 pays très différents les uns des autres qui oeuvrent à la mise en place d’un nouveau système économique et monétaire international reposant sur leur développement mutuel pour sortir leur population respective de la pauvreté.
        Dans le système libéral point de place au développement humain.
        L’UE est à dissoudre pour refonder quelque chose allant vers cette nouvelle ère qui se construit : celle où le nouveau nom de la paix s’appelle le co-développement.

          +1

        Alerter
  • Alfred // 23.06.2019 à 08h57

    “capitaine de bateau qui risque la prison etc..”
    Suivre le lien en fin d’article concernant son organisation d’origine permet de mieux comprendre la personne :
    https://www.moustique.be/18182/sea-shepherd-les-militants-de-extreme
    On remarquera malgré tout l’ironie du sort: “il faut des pirates pour arrêter des pirates” (Paul Watson).

      +6

    Alerter
    • RGT // 23.06.2019 à 10h27

      Au lieu du capitaine de ce bateau faudrait condamner Narközy, BHL et l’OTAN pour chaque décès survenu depuis la chute du dictateur libyen.

      Khadaffi avait pourtant bien prévenu les occidentaux https://www.youtube.com/watch?v=-nYUbfpZCkg
      Sans compter les milliers de victimes libyennes victimes des luttes entre les clans rivaux, les islamistes et autres opportunistes qui ne pouvaient pas exprimer leurs “idéaux bienveillants” tant que Khadaffi était vivant.

      Je n’appréciais pas trop cet homme mais une chose est certaine : Il a offert aux libyens une vie décente et la paix pendant 42 ans.

      Qui sont les vrais criminels qui mériteraient d’aller à l’échafaud ?

        +42

      Alerter
    • Actustragicus // 23.06.2019 à 11h37

      Il est temps de relire Antigone – Anouilh, Sophocle ou un autre…

        +2

      Alerter
    • Renard // 23.06.2019 à 12h30

      Je suis d’accord pour qu’on les sauve de leurs embarcations, je suis d’accord pour qu’on les place dans des centres de rétention décents avec des conditions de vie humaines, je suis d’accord pour qu’on leur donne une allocation en cas d’expulsion pour qu’ils puissent rebondir, je suis d’accord pour les défendre contre le racisme dont ils seront victimes si leur visa est accordé.

      Mais si le statut de réfugiés politiques ou le statut d’habitants de zone de guerre n’est pas prouvé, ça doit être l’expulsion. L’immigration économique doit être aboli car c’est une arme de guerre du Capital contre les peuples d’occident, peuples trop subversifs qui risquent de remettre en cause la mondialisation si on ne détourne pas leurs attentions par des vagues migratoires.

      Tout anticapitaliste conséquent ne devrait pas dire autre chose.

        +13

      Alerter
      • Allo // 23.06.2019 à 16h33

        Et pourtant nous européen/français avont bcp recours a cette migration économique. Comment blâmer les autres quand nous faisont la même chose ?

        Aussi je pense que vous ne vous rendez pas compte de la réalité humaine derrière ces mots.

        (Notez que je ne suis pas fermé à vôtre idée, mais vous n’avez pas encore réussi a me convaincre.)

          +1

        Alerter
        • Totote // 24.06.2019 à 10h50

          euh oui, dans le sens d’une paupérisation générale de la population française, certains boulots sont très pénibles et très mal payés. Du coup les locaux n’en veulent pas, ils préfèrent tenter leur chance dans des boulots pénibles, mais mieux payés. Donc on prend des immigrés qui sont moins difficiles car ils n’ont pas du tout le choix.
          Pareil avec la dernière idée de Raffarin, repeupler les campagnes qui se vident avec des migrants. Donc la vie devient tellement pourries pour les locaux qu’ils sont obligés de quitter leur lieu de naissance car il n’y a plus de travail, plus de transports, plus de vie. Donc plutôt que de s’attaquer aux raisons pour lesquelles les gens sont contraints de s’en aller, pourquoi ne pas prendre une population captive pas difficile qui fermera sa gueule car ce sera toujours mieux que ce qu’elle avait avant. Et on se demande pourquoi les gens trouvent qu’on se fout de leur gueule…

            +1

          Alerter
          • Renard // 24.06.2019 à 14h40

            Ah le fameux argument “ils viennent faire des métiers que les français ne veulent plus faire”. Certes les français ne veulent plus les faire.. mais à ce tarif là. Si vous augmentez les salaires vous inquiétez pas que vous trouverez des travailleurs pour tous les métiers. Ainsi l’immigration permet de casser l’augmentation des salaires. Oui oui, cette immigration défendu mordicus par la gauche.. Quelle trahison mon dieu..

              +7

            Alerter
  • Fritz // 23.06.2019 à 09h28

    Merci pour l’article d’Elijah Magnier. Victime d’une guerre économique de la part du super État-voyou qu’il est inutile de nommer, l’Iran n’a plus rien à perdre. En gros, il propose donc cette alternative : la fin de cette guerre économique ou bien la guerre directe. Pris à son piège, le boursouflé de la Maison Blanche a « perdu la face ». Magnier donne une explication convaincante de sa reculade.
    Et un drone de moins : 1 – 0.

      +17

    Alerter
    • septique // 23.06.2019 à 15h33

      L’Iran n’a plus rien à perdre…la totalité de ses raffineries, tous ses centres de contrôle, tous les ports et installations portuaires, une courte liste vous êtes sûr ?
      L’Iran est entouré de 48 bases américaines, le drone, un objet lent souvent stationnaire ne représente rien.
      Je ne donne pas 48 heures aux USA pour avoir le contrôle total de l’espace aérien iranien avec la destruction de l’ensemble des radars et des systèmes anti-aériens. Cet arsenal déployé en Syrie n’empêche en rien les Israéliens de faire ce qu’ils veulent et de bombarder quand et ou ils le désirent..Le F35 et le F18 Growler neutralisent tous les systèmes de détection.
      En passant la Chine est totalement dépendante du pétrole et du gaz du Golfe une menace terrible pour vos amis chinois, Poutine finalement serait ravi une guerre ferait monter le prix du baril a 200 $ et sortirait la Russie de sa crise financière, pas que des perdants..les USA étant maintenant le premier producteur et le premier exportateur de carburants ceci renforcerait la position du $ us…
      Que Trump ne fasse rien ne veut pas dire qu’il ne fait rien. Il a annoncé une nouvelle série de mesures contre l’Iran pour lundi et il reste la guerre électronique…au moins aussi dangereuse.
      L’Iran tentera une guerre dissymétrique nul doute, attentats, etc

      Si les Iraniens pensent que Trump ne va être réelu c’est un mauvais calcul…le temps n’est pas de leur côté…

        +2

      Alerter
      • Alfred // 23.06.2019 à 17h29

        Trump sera probablement réélu la dessus on est d’accord. Ainsi que sur la faible capacité des Iraniens à résister aux Americains dans le ciel. Pour autant il le semble que vous mesestimez la faiblesse américaine. Toute aventure américaine qui ne se solderait pas par une victoire écrasante serait vue comme une défaite américaine (voyez languette entre le Hezbollah et Israël). Dans le cas iran-usa le différentiel est encore moins grand que dans le cas Hezbollah-israel. Compte tenu des informations qui ont fuité depuis l’intérieur du complexe militaro-industriel américain lui même au sujet du F35 (ses faiblesses intrinsèques et les moyens chinois et surtout russes d’y faire face) il est extrêmement improbable que cet avion soit engagé autrement que pour le show en Iran. Cela ferait très mauvais effet d’en avoir un ou deux au tapis et ce ne serait certainement pas improbable. (Cf la série interminable de Philippe Grasset sur F35 (les liens et référence davantage que les commentaires)).

          +5

        Alerter
        • septique // 23.06.2019 à 19h10

          [Modéré] Le F35 est utilisé par Israël pour neutraliser tous les systèmes de radar en Syrie et ceci a rendu l’utilisation des S300 et S400 impossible. Le f35 est un avion de guerre électronique…
          Les frappes ont été faites par les F16..J’entends ces histoires de f35 en permanence mais que je sache l’avion est en opération et les Israéliens n’ont pas l’habitude d’être imprudent avec la vie de leurs pilotes..

          Le bilan..après plus de 100 sorties les Israéliens ont perdu 1 f16..et les syriens ont réussi à abattre 1 avion de transport …russe contenant 20 personnes…avec un s300. Ce que les Israéliens ont appris les américains le savent…

          De plus l’armée américaine dispose du F18 Growler qui a pod emp capable de détruire toute électronique dans un rayon de 400 kilomètres…

          Il n’y a pas un instant ou le renseignement américain ne sait pas exactement ce que fait le Guide Suprême ou il est et quand il change de chemise…

          Philippe Grasset ne connaît strictement rien en aviation, son blog c’est de la propagande, il ne suffit pas d’aligner des caricatures…ici le point de vue d’un pilote norvégien de f35

          https://theaviationist.com/2016/03/01/heres-what-ive-learned-so-far-dogfighting-in-the-f-35-a-jsf-pilot-first-hand-account/

          https://www.businessinsider.com/russias-s-300-didnt-stop-israeli-from-airstrikes-on-iran-in-syria-2019-1

            +2

          Alerter
          • Fritz // 23.06.2019 à 20h00

            Mais bien sûr, @septique, on vous croit sur parole : tout ce qui est américain est parfait. Comme les navettes Challenger et Columbia. Et Tsahal a écrasé le Hezbollah en 2006. On se demande pourquoi il est encore là.
            En attendant, Iran – États-Unis : 1 – 0.

              +5

            Alerter
          • Laurent K // 23.06.2019 à 22h06

            Je ne prétends pas être expert mais même pour un profane, le F35 présente tous les signes d’un échec coûteux que ses promoteurs essayent de dissimuler. Et ce n’est pas uniquement Philippe Grasset qui le dit (zerohedge, defensenews sont les dernier exemples en date).
            – Explosion des coûts
            – Retards phénoménaux
            – une interminable liste de problèmes qui vont du système d’approvisionnement en pièces détachées qui ne fonctionne pas au revêtement furtif qui se décolle au delà d’une certaine vitesse en passant par le canon qui ne tire pas droit et la succession de combats simulés ou le F35 s’est fait battre par d’autres avions (le rafale et même le F16 qu’il est censé remplacer).

            Autre signe de l’échec du programme pour un profane comme moi: les ventes à l’export. Avec le F16, les États-Unis avaient emporté tous les marchés et le Mirage 2000 par exemple ne s’était pas vendu. C’est l’inverse avec le F35. Il y a même un pays producteur du F35 (la Turquie) qui préfère laisser tomber ses achats de F35 quand les USA font lui mettent un ultimatum (particulièrement stupide soit-dit en passant) pour l’empêcher d’acheter les S400 russes.

            Tout cela sent très mauvais et nous pose un problème de sécurité car en tant qu’alliés des USA, même si la France n’est pas partie prenante de programme, notre sécurité militaire est impactée. Pas une bonne nouvelle du tout donc.

              +4

            Alerter
            • septique // 24.06.2019 à 00h32

              Je ne prétends pas être expert….j’ai fais de la veille technologique en avionique pendant très longtemps (de temps en temps maintenant comme consultant indépendant). Le programme f35 a des problèmes qui correspondent a un programme très ambitieux, remplacer une dizaine de type d’appareils.
              La liste des problèmes n’est pas interminable (vous citez par exemple le problème du revêtement (décollement) près de la sortie du réacteur qui a été résolu) quand on considère la technicité de l’appareil et surtout il s’agit d’un changement de paradigme. Passer d’un appareil isolé à la possibilité de collaboration sur l’ensemble du champ de bataille par tous les intervenants (marquage et désignation des cibles, contre-mesures, brouillages, etc…) peu importe le véhicule (de l’avion au char, etc..).
              [modéré]
              Comme le disait Serge Dassault de temps en temps les américains nous laissent vendre des avions…pour les Turcs il est évident qu’accepter la collaboration et l’intégration des réseaux f35 avec des s400…c’est donner aux russes et aux chinois…ce qu’ils voudraient bien savoir…donc la position de Trump est ici totalement logique.
              L’énormité des moyens électroniques du f35 et particulièrement son radar, ses systèmes de contre-mesure en font un instrument unique. Il ne se vend pas….pas mon impression quand on regarde la liste des pays qui ont commandé…et qui participent.

              Souhaitons que tout ceci ne serve à rien…mais c’est autre chose.

                +0

              Alerter
          • Jerrick // 24.06.2019 à 05h47

            Non @septique le F35 n’est pas une merveille…
            https://lesakerfrancophone.fr/les-derniers-tests-le-confirment-le-f-35-reste-loin-detre-apte-au-combat
            C’est un peu comme chez nous, lorsque nous nous sommes sentis autorisés à bombarder la Syrie après la soi disant attaque chimique totalement fake, on nous a parlé d’un succès. 3 frégates FREMM en opération, 2 devant lancer 3 missiles chacune… qui ne sont pas partis… et lorsque la 3e a lancé les siens, c’était en dehors de la fenêtre de tir et il a fallu les détruire… Entre ce que rapporte les médias “officiels” et la réalité il y a souvent distorsion.
            Bien à vous

              +2

            Alerter
          • Tepavac // 24.06.2019 à 15h07

            “caricatures…ici le point de vue d’un pilote norvégien de f35”

            Oui enfin vous oubliez de préciser que c’est une experience virtuelle sur simulateur….
            C’est pas très convaincant comme argument.
            Je ne suis jamais posé la question avant de lire vos opinions, mais je vois dans votre raisonnement la cause de beaucoup de nos difficultés, par le biais d’un orgueil démesuré qui empêche de voir la réalité de notre situation .

              +2

            Alerter
          • Subotai // 24.06.2019 à 19h37

            Ce qui est rigolo, c’est d’imaginer que ceux d’en face n’ont pas non plus de Contremesure et donc que le ciel ne peut appartenir qu’aux USA…
            Une idée de la géographie de l’Iran?
            D’autre part si ce que dit l’article du Middle East bidule est vrai (probablement vu que ce c’est un classique) la réponse de l’Iran est significative. Déjà que l’aventure de 2003 en Irak était un baroud d’honneur (ne vous trompez pas), les moyens de faire la guerre des USA ne s’est pas améliorée.
            La France et d’autres de l’OTAN ont fait la guerre pour les USA depuis. Même de simples Sergents de l’Armée Française savent qu’ils se battent à la place des “américains” et ce qu’ils valent.

              +3

            Alerter
      • douarn // 23.06.2019 à 21h17

        ” le drone, un objet lent souvent stationnaire ne représente rien.”
        Je ne sais pas d’où vous tenez cette information, mais voici ce qu’en dit zerohedge :

        Les drones comme celui abattu jeudi par l’Iran sont décrits comme des ” plateformes de surveillance massives ” et sont en service depuis 2001. Ils ont une envergure de plus de 130 pieds (39 m) pour 14 mètres de long et un poids au décollage de plus de 16 tonnes. Leur rayon d’action est de plus de 12 000 milles marins, ils peuvent voler jusqu’à 60 000 pieds (20km), et ils peuvent voler 34 heures d’affilée. Ils n’ont aucune capacité offensive et peuvent coûter jusqu’à 220 millions de dollars chacun.
        Je pense que tout le monde est d’accord pour dire que ce drone n’est pas un quadricoptère à 2 balles.
        https://www.zerohedge.com/news/2019-06-23/drone-iran-shot-down-quarter-billion-dollar-surveillance-monster

          +7

        Alerter
        • septique // 23.06.2019 à 21h33

          Pas dit que c’était bon marché…sa vitesse de vol est lente et les drones sont souvent stationnaires. Aucune capacité offensive ou d’évasion.
          Avec un budget de défence de près de 1 trillion de $…(quand on compte tout), 220 millions…

            +0

          Alerter
          • manuel // 24.06.2019 à 09h15

            les drones ne sont pas stationnaires, ce sont des avions ils ont donc besoin de se déplacer pour tenir en l’air, ce ne sont pas des quadricoptère .
            Le growler ne dispose pas d’un pod EMP capable d’arrêter toute activité électronique sur 400km, sinon lui même tomberait, pour être blindé contre ce genre d’effets il lui faudrait être blindé au point de ne pas pouvoir voler.
            Vous ne pouvez pas être comme vous l’affirmez : “j’ai fais de la veille technologique en avionique pendant très longtemps (de temps en temps maintenant comme consultant indépendant)” ou alors je n”ose pas penser au niveau de vos interventions.

              +2

            Alerter
            • Alfred // 25.06.2019 à 08h59

              “Vous ne pouvez pas être comme vous l’affirmez : “j’ai fais de la veille technologique en avionique pendant très longtemps (de temps en temps maintenant comme consultant indépendant)” ou alors je n”ose pas penser au niveau de vos interventions”.
              C’est exactement ce que je me suis dit. En ruinant ainsi son crédit dans un domaine il sème même le doute sur ses compétences dans le champ économique ou j’étais quand même tenté de l’écouter pour son avis différent. Dommage.

                +1

              Alerter
  • François Lacoste // 23.06.2019 à 09h37

    l’ Intitut Montaigne (pauvre Michel Montaigne!), ou comme il se disent eux même, c’est à dire d’après Laurent Bigorgne sur leur fiche Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_Montaigne (à lire avec attention), « la moitié de notre comité de direction est composée de gens de gauche, et l’autre moitié de gens de droite », donc tous macronistes, ce que nous avions bien compris.

      +15

    Alerter
  • Eric83 // 23.06.2019 à 09h37

    Tiens, les “fantômes” deviennent très commodément à la mode pour justifier certains faits. Ici les dossiers des agents de Pôle-Emploi.
    Il se trouve que l’on m’a servi la même “justification” très récemment dans une banque. Je constate qu’un débit a été opéré ET qu’un autre débit du même montant est comptabilisé dans les débits “en attente”, amputant donc faussement mon solde de compte.
    Je vais donc demander une explication à l’agence qui gère mon compte et la personne ne sachant pas justifier du pourquoi de ce double débit sur le solde m’indique qu’il y a des fois des opérations qui ne trouvent pas explication et qui sont appelées “opérations fantômes”.
    Le lendemain, la situation était rétablie et “l’opération fantôme” du double débit sur le solde avait disparu.
    Il fallait déjà se méfier des virus informatiques, il faut maintenant se méfier, également, des “fantômes” informatiques.

      +2

    Alerter
  • Eric83 // 23.06.2019 à 10h31

    Complément d’enquête : Fin du monde : et si c’était sérieux ?
    La fin du monde n’a jamais été aussi proche ! Date annoncée de l’Apocalypse : 2030. Et cette fois-ci, ce n’est pas une prophétie qui le dit, mais des scientifiques très sérieux … !On les appelle les « collapsologues »…
    https://www.france.tv/france-2/complement-d-enquete/1007635-fin-du-monde-et-si-c-etait-serieux.html

    Au regard de toutes les sources potentielles de déclenchement de l’effondrement mondial en cette année 2019 – géopolitiques, financières, économiques et politiques – l’effondrement risque de se produire bien avant 2029, le réchauffement climatique n’en sera certainement pas la cause première et sera alors, dans une perspective de survie quotidienne, le cadet de nos soucis.

      +4

    Alerter
  • RGT // 23.06.2019 à 10h32

    “Taxe Gafa : l’OCDE franchit une étape cruciale” …

    Vers l’exonération fiscale totale de ces bienfaiteurs de l’humanité ?

    Quand on constate avec stupéfaction que le fisc français impose aux cons-tribuables d’aller se faire ficher par Gogol pour pouvoir visionner une vidéo d’information sur le prélèvement à la source on en reste pantois.

    Je n’ai PAS visionné cette vidéo car je trouve cette obligation scandaleuse.

    Comment voulez-vous qu’ensuite nos “grands énarques de Bercy” soient motivés pour aller taxer ce géant du numérique.

    De plus, ils auraient pu poser cette “information” sur Dailymotion qui est un concurrent français de Gogol, ce qui aurait été un signe plus marquant d’indépendance nationale.

      +8

    Alerter
  • Duracuir // 23.06.2019 à 11h43

    @propos de Pia Klemp.

    Cette article est honteux de mauvaise foi. Sauver quelqu’un de la noyade, c’est tomber par hasard sur des naufragés INVOLONTAIRES qui n’ont AUCUN moyen de soustraire à leur condition de naufragé et leur venir en aide. Ce n’est pas aller raser les côtes Libyennes (en accord avec les passeurs?) pour repérer des gens qui se sont entassés volontairement dans des embarcations dangereuses volontairement en pariant qu’ils vont être récupérés par ce genre de bonnes âmes qui enrichissent les trafiquants de chair humaine. Au moment du “sauvetage”, il n’y a aucun péril immédiat, d’une part, les garde cotes libyens peuvent être contactés immédiatement.
    Cette femme est une criminelle.

      +11

    Alerter
    • Eric83 // 23.06.2019 à 12h38

      Vidéo diffusée hier par Euronews et non relayée. On comprend qu’elle puisse embarrasser de nombreuses autorités prônant l’accueil des “migrants naufragés”.
      https://fr.euronews.com/video/2019/06/22/les-garde-cotes-italiens-interceptent-un-navire-de-passeur

        +8

      Alerter
    • Alfred // 23.06.2019 à 15h06

      En effet. Mais pas seulement. L’instrumentalisation et le détournement du droit de la mer vis à vis de l’opinion publique met en danger les gens de mer eux mêmes. Il arrivait déjà (bien que rarement) que certains cargos ne s’arrêtent pas après avoir percuté des embarcations plus petites. La perspective d’être obligés de prendre en charge plusieurs dizaines de personnes (avec des risques de prise d’otage de l’equipage, c’est arrivé cette année), de faire un détour coûteux économiquement n’est pas de nature à inciter les équipages les moins rigoureux à ouvrir vraiment l’oeil et à se mobiliser au moindre objet flottant. Bien au contraire hélas. En instrumentalisant une pratique obligatoire on a réussi à la mettre en danger. Un nombre croissant d’équipages se mettent hors la loi là où auparavant le faible nombre de sauvetages faisait que la règle était systématiquement observée (l’occurence du surcoût étant rare et le bénéfice partagé de la solidarité évident).
      On rappelle au passage que le port sur le plus proche de la zone de sauvetage habituelle est ..Sfax et non Palerme ni même Lampedusa.

        +9

      Alerter
  • Kiwixar // 23.06.2019 à 12h47

    “l’Iran aurait rejeté une proposition des services du renseignement des USA, faite par l’entremise d’un tiers, pour autoriser Trump à bombarder un, deux, ou trois objectifs clairs choisis par l’Iran pour que les deux pays ressortent gagnants et que Trump ne perde pas la face”

    C’est tellement gros (ou grotesque) que ça ne peut qu’être vrai!

      +5

    Alerter
    • Duracuir // 23.06.2019 à 13h44

      D’autant plus que c’est ce qui s’est passé en Syrie il y a quelques mois.
      C’est ridicule, certes, mais si ça permet aux POTUS de calmer les vindicatifs inconséquents chez lui, c’est toujours mieux qu’une guerre pour de vrai avec de vrais bombes sur de vrais cibles avec des vrais gens dessous.

        +6

      Alerter
      • Kiwixar // 23.06.2019 à 14h07

        Je reste persuadé que si Hillary avait été élue, ça serait déjà la (grosse) guerre au Moyen-Orient (Syrie, Iran) avec la Russie au milieu. Un vortex de destruction et de suicide des US, qui ne pourraient que renchérir et renchérir.

        Trump fait des ronds dans l’eau en promenant ses fous. Il est peut-être le Gorbatchev zunien qui permettra que l’effondrement US se fasse dans un calme relatif comme la chute de l’URSS, sans amener toute la planète dans le siphon. Je croise les doigts en tous cas. Pour le moment, contrairement à ses prédécesseur, il n’a pas initié de nouvelle guerre.

          +21

        Alerter
        • Duracuir // 23.06.2019 à 14h52

          Je suis persuadé de la même chose. Raison pour laquelle, j’ai été soulagé que ce gros beauf facho, vulgaire, c… comme un balai(pardon aux balais), narcissique et incompétent ai été élue en lieu et place de la foldingue messianique.
          J’ai le même espoir aussi. Mais n’oublions pas que nous faisons parti de l’empire US au même titre que les pays de l’Est en 1990 faisait parti de l’empire Russe(URSS). Donc nous aurons notre part d’addition aussi.
          Mais il est vrai que si ça dérape avec l’Iran ou pire, la Russie, c’est nous, Européens qui paieront, comme d’habitude, le principal de l’addition.
          Prions mon frère. 🙂
          Un ticket Sanders-Gabbard m’irait bien comme prochain POTUS

            +11

          Alerter
          • septique // 23.06.2019 à 18h03

            Il faut VRAIMENT être totalement détaché (je reste poli) du système américain pour penser que Sanders-Gabbard ont la moindre chance…zéro chance et Miss Gabbard ne passera même pas le cap de la campagne démocrate en cours pour désigner le futur candidat..

            Une femme de religion hindu associée à un juuif..au pays du protestantisme et des quakers….

            Pour Trump jusqu’a présent il a fini par obtenir des concessions majeures du Mexique et des autres états d’Amérique Centrale sur l’immigration, qu’ils ont maintenant l’obligation de contrôler, il vient d’obtenir le budget pour la construction de son mur, il a totalement renégocié le traité Nafta (traité avec le Canada et le Mexique) à l’avantage des USA, et en passant il est en train de mettre l’économie chinois à terre, peu importe les déclarations chinoises…ou les divagations sur la Route de la Soie..

            Pas si mal que ca pour un beauf….

            Effondrement US..vous risquez d’attendre…

              +3

            Alerter
            • Subotai // 24.06.2019 à 19h48

              On n’est jamais aussi près de la rupture que quand on se croit tout puissant.
              Tout à faire d’accord par contre sur l’absence de chance des “Outsiders de Gauche” dans cette course à la Présidence. Trump sauf “accident” à toutes ses chances, mais il reste un gestionnaire de faillite. Tout ce qu’il fait, c’est essayer de réussir l’atterrissage d’urgence sans partir en vrille…

                +0

              Alerter
          • Eric83 // 23.06.2019 à 18h37

            @Kiwixar et Duracuir

            Il me semble qu’une question essentielle se pose :
            Trump, Président élu, est-il le pilote de l’avion-Etat-Empire US ou n’est-il réellement que le co-pilote auquel la clique des néocons fait croire qu’il est aux commandes ?

            Rien que ces derniers jours, trois exemples concrets viennent apporter des éléments de réponse.
            – dans l’affaire du drone US abattu par l’Iran, il est apparu que le Centcom n’avait pas communiqué toutes les informations à la Maison Blanche et que Trump était sur le point de déclencher une attaque militaire sur la base d’informations au moins incomplètes, voire erronées.
            – une “fuite” d’informations au Wapo d’un haut fonctionnaire du DHS – censé mettre en oeuvre la politique de Trump – a fait capoter une action de grande envergure planifiée concernant la lutte contre l’immigration clandestine aux US.
            – un plan de cyberattaques a été planifié et mis en oeuvre contre des Etats étrangers…sans que Trump n’en soit informé !
            Les sources de ces informations sont des sites US prohibés par les Crises mais il n’est guère difficile de les trouver sur le Net.

              +7

            Alerter
          • Duracuir // 23.06.2019 à 22h48

            @Sceptique
            j’aimerai bien un ticket Bernie-Tulsie, mais j’y crois fort peu.
            Quand aux succès de Trump, on peut aussi considérer qu’Alexandre sur l’Indus était allé plus loin qu’aucun conquérant occidental avant lui. On peut dire pareil de l’Allemagne devant la Volga fin 42, ou Napoléon qui entre dans Moscou, Ou les Japonnais juste avant Midway. On connait les suites.
            Personnellement, ce que j’aime énormément chez Trump, c’est qu’il montre enfin le vrai visage de ce que sont les USA. Une puissance arrogante rien moins qu’amicale et qu’il va bien falloir que nos peuples et dirigeants Européens découplent à n’importe quel prix de nos futurs.
            Les visages amicaux de FDR, Kennedy, Clinton ou Obama ne sont que des leurres. Merci à Trump de baisser le masque et de détruire des liens de servitude que ses prédécesseurs ont mis 70 ans à patiemment tisser. Ne vous trompez pas, les nations “amies” sont sous le choc, hébétés par une telle stupide agressivité totalement insensée de contre-productivité. Il n’y aura pas de riposte, simplement, tout le monde essaiera, à l’avenir, de se passer des USA.
            Espérons seulement que ces cinglés ignares ne fassent pas péter le monde avant. Mais bon, avec des gens qui confondent “Austria et Australia”, c’est difficile de faire de la diplomatie.

              +6

            Alerter
            • lvzor // 24.06.2019 à 00h45

              J’aimerais être aussi optimiste que vous, mais je ne peux faire abstraction de la masse de domesticité atlantiste qui contrôle la plupart des gouvernements, des organes financiers, des medias etc… Peu ont même l’idée d’envisager de travailler dans l’intérêt de leur propre pays…

                +4

              Alerter
  • Qwark // 23.06.2019 à 16h40

    @ Duracuir : Je vous suis dans la logique du raisonnement, mais il me semble que vos bases ne sont pas justes.
    Le système républicain bi-partisan US fonctionne sur une base de consensus suprématiste libéral, blanc, chrétien, autoritaire, impérialiste et conquérant à l’échelle globale. Entre le messianisme brandissant le glaive d’un GWB, l’hystérie d’une HC, et l’histrionnisme du Joker, il n’y a ni plus ni moins de différences qu’il n’y en a ici sous la 53 ou 4ème étoile du drapeau comme vous dites (après la GB et Israel) entre Sarkozy, Hollande, Macron, …, il me semble.
    [cf https://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_d%27Achnacarry%20 et https://youtu.be/RQ86f7Nsf2w%5D.
    Enfin, le présidentialisme Etats-Unien, s’il est autant et plus de nature publicitaire que par chez nous, n’a que peu à voir avec la centralisation monarchique de pouvoir réel accordée au présidentialisme Fr.
    Je ne pense pas que comme l’écrit Kiwixar ce soit Trump qui “promène ses fous”, mais plutôt l’inverse. Mais s’il est certes un bouffon, “les fous” que sont les faucons ultra comme Pompeo, Bolton, sans parler de l’électron libéré Bannon envoyé diffuser la peste en Europe, n’en sont malheureusement pas et ne sont pas “siens”; si vous lisez un peu l’Engl. :
    https://consortiumnews.com/2019/06/21/ten-minutes-to-war/
    https://consortiumnews.com/2019/06/21/vips-memo-to-the-president-is-pompeos-agenda-the-same-as-yours/

      +4

    Alerter
  • petitjean // 23.06.2019 à 16h52

    Ne comptez pas sur moi pour plaindre les journalistes , même les intermittents de la propagande !
    ils ne sont QUE des outils au service du Système
    et puis, ils peuvent toujours changer de “travail” !…………..

    “Les grands médias n’ont aucun rapport avec l’information, ou le métier de journaliste, mais tout à voir avec la manipulation et la promotion des figures politiques acceptables. Les grands médias sont uniquement un outil de gouvernement, c’est à dire l’un des moyens utilisés par un petit nombre pour diriger l’ensemble de la société en dissimulant la direction suivie.” (….)
    https://lesakerfrancophone.fr/en-attendant-demain

      +5

    Alerter
    • Qwark // 24.06.2019 à 01h51

      Il ne s’agit pas de “plaindre” telle ou telle profession, mais de constater que l’ultra-libéralisme dérégulateur prosélyte et expansionniste tend à tuer (par criminalité de masse militaire invasive directe ou indirecte) ou à laisser mourir (voir l’état des services hospitaliers en Fr et la dégradation continue de ce qu’on appelle “pouvoir d’achat” tendant au modèle de la “crise” grecque) tout le monde indifféremment, sauf un minuscule % d’actionnaires dont une majeure partie est elle même destinée à être sacrifiée au moindre pic de crise systémique.
      Quand aux “grands médias qui n’ont aucun rapport avec l’information” comme vous dites si justement, pourquoi serions-nous ici si ce n’était un avis partagé?
      Qu’en faites vous donc, des infos et des sources publiées ici?

        +2

      Alerter
  • Louis Robert // 23.06.2019 à 17h57

    Tandis que le voyou, intimidateur, brute et tyran, multiplie sans succès les actes de guerre et s’en trouve réduit à quémander la permission de l’état souverain de lui faire la guerre sans raison valable, d’un commun accord, sur des sites prédéterminés et sans que celui-ci ose jamais riposter et se défendre…

    pendant ce temps les états dits démocratiques et des droits de l’homme accusent de crimes, jugent, condamnent et emprisonnent les citoyens qui sauvent les réfugiés ou proclament publiquement la vérité sur les crimes de ces états, massacrent même ceux d’entre eux qui osent manifester, comme c’est leur droit, pour l’équité et la justice.

    Ce monde devenu fou ne peut que s’effondrer, suite à un « Bang! », peut-être, ou plus vraisemblablement dans un long gémissement. (T.S. Eliot)

    “We are the hollow men
    We are the stuffed men
    Leaning together
    Headpiece filled with straw. Alas!
    Our dried voices, when
    We whisper together
    Are quiet and meaningless
    As wind in dry grass
    Or rats’ feet over broken glass
    In our dry cellar

    Shape without form, shade without colour,
    Paralysed force, gesture without motion;

    Those who have crossed
    With direct eyes, to death’s other Kingdom
    Remember us — if at all — not as lost
    Violent souls, but only
    As the hollow men
    The stuffed men…

    This is the way the world ends
    This is the way the world ends
    This is the way the world ends
    Not with a bang but a whimper.”

    http://famouspoetsandpoems.com/poets/t__s__eliot/poems/15120

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications