Les Crises Les Crises
10.juin.201710.6.2017 // Les Crises

S’ouvrir à la paix avec la Russie, par Elizabeth Murray

Merci 12
J'envoie

Source : Consortium News, Elizabeth Murray, le 2 mai 2017.

Les médias américains mainstream sont très hostiles envers la Russie, alimentant ainsi un nouveau MacCarthysme, mais la presse ne fait aucune place aux gestes de paix des américains de base, écrit Elizabeth Murray, ex-analyste du renseignement des États Unis.

Par un après-midi ensoleillée de juin 2016, un groupe d’hommes et de femmes vêtus de maillots de bain ont couru vers les eaux chaudes de la mer Noire de Crimée et ont nagé avec exubérance vers l’horizon, apparaissant occasionnellement pour échanger des sourires et des rires. Ils ont lutté et battu des pieds au loin dans les vagues avant de faire demi-tour et de revenir vers le littoral de Yalta. Quelques nageurs se sont attardés dans les eaux accueillantes, conversant, hésitants, ou faisant des gestes pour franchir la barrière de la langue qui semblait, en fin de compte, être bel et bien surmontée par la bonne volonté. C’était la première nage russo-américaine annuelle pour la paix.

Elizabeth Murray, officier national adjoint du renseignement U.S. à la retraite, avec un ancien combattant russe, Ishuk, lors de l’événement «Nage pour la Paix» dans la mer Noire de Crimée

L’événement a réuni des membres d’une délégation de paix américaine parrainée par le Centre pour les Initiatives Citoyennes (CCI), avec les anciens combattants russes de la Seconde Guerre Mondiale, durant l’ère soviétique. Les deux groupes s’étaient réunis autour d’une table de conférence la veille ; les Américains avaient écouté les vétérans de la Seconde Guerre mondiale parler avec affection de la période où la Russie (alors l’Union soviétique) et les États-Unis s’étaient alliés contre le fascisme ; les deux parties avaient partagé la conviction qu’une relation pacifique et productive entre les deux pays pourrait et devrait exister à nouveau.

Avant la conclusion de la réunion, les Américains ont invité les vétérans russes à les rejoindre dans les eaux de la Mer Noire pour une « Nage pour la Paix ». Mais lorsque les Américains ont lancé l’idée en premier, ils n’étaient pas sûrs que les officiers solennels et dignes de l’ère soviétique – certains d’entre eux semblaient inapprochables dans leurs uniformes militaires raides et couverts de médailles, de rubans et autres tenues de guerre – prendraient l’invitation à cœur.

Néanmoins, l’après-midi suivante, les vétérans se sont retrouvés en costume de bain, se jetant avec enthousiasme dans les vagues avec leurs homologues américains dans une manifestation de véritable « diplomatie en maillot de bain ». Ils ont été bientôt rejoints par d’autres citoyens de Yalta, y compris l’un des fonctionnaires de la ville – qui semblaient tous se réjouir de l’esprit de bonne volonté qui imprégnait l’événement.

Pendant ce temps, les caméras tournaient, et la « Nage pour la Paix » a été diffusée à la télévision russe. Cependant, dans les jours qui ont suivi l’événement, il n’y a eu aucune reprise dans les médias américains ou occidentaux

Des sanctions sévères

Malgré l’existence des sanctions punitives des États-Unis et de l’Union européenne contre la Crimée qui ont paralysé l’industrie touristique locale et nui aux entreprises locales – par exemple, la ville de Yalta en Crimée était envahie chaque été par les navires de croisière européens, mais il n’y avait pas un chat l’année dernière en raison des restrictions aux voyages imposées par les États-Unis – Yalta a montré une hospitalité chaleureuse aux invités américains. Ainsi lorsque les nageurs ont atteint le rivage, ils ont été invités à une réception en plein air avec des plâtrées de fruits frais, tous cultivés localement en Crimée, dont des framboises, des fraises et autres spécialités – Et des verres ont été levés en l’honneur des liens pacifiques américano-russes, avec des vins issus de raisins cultivés localement.

Le vétéran russe Medved dans son uniforme militaire

La « Nage pour la Paix » de Yalta – bien qu’elle soit un petit événement local – a construit un pont d’amitié et de paix entre les Américains et les Russes à un moment de tensions accrues qu’a déclenchées le coup d’état parrainé par les États-Unis en 2014 en Ukraine. Ébranlés par l’instabilité engendrée par les événements violents qui avaient eu lieu à Kiev, les Criméens ont voté massivement lors d’un référendum pour le rattachement avec la Russie (la Crimée faisait partie de la Russie jusqu’en 1957, lorsque le Premier ministre soviétique Nikita Khroutchev « a donné » la péninsule à l’Ukraine.)

Malgré le régime de sanctions du gouvernement des États-Unis qui a nui à nombre de programmes d’échange russo-américains productifs, aux niveaux culturel, social, politique et diplomatique, les russes ordinaires ont clairement et fortement exprimé le désir de vivre en coexistence pacifique avec les États-Unis – un sentiment qui a été exprimé à la délégation des États-Unis non seulement en Crimée, mais dans d’autres régions de la Russie, tel que documenté par la députée de l’ICC et ancienne diplomate américaine Ann Wright.

En se joignant vaillamment aux citoyens américains dans la « Nage pour la Paix », les citoyens de Yalta ont démontré un niveau de bonne volonté et d’amitié qui pourrait servir de point de départ pour l’élaboration les bases solides d’un mouvement pour la paix entre citoyens russes et américains.

Le vétéran russe Medved, serrant des mains lors de la « Nage pour la Paix »

J’espère sincèrement que la « Nage pour la Paix » deviendra une tradition annuelle entre les Russes et les Américains – non seulement à Yalta, mais dans d’autres villes balnéaires russes et américaines disposées à accueillir des délégations de Russes et d’Américains qui croient en la possibilité de la paix entre nos deux peuples et nations. De petits gestes de bonne volonté peuvent donner des résultats durables.

Le 22 avril 2017, la ville de Yalta a dévoilé un buste de Franklin Delano Roosevelt dans la rue Franklin Roosevelt de la ville, afin de marquer le rôle historique du président américain pour forger la paix de l’après-guerre lors de la conférence de Yalta en 1945. Les responsables locaux ont déclaré qu’ils espéraient que le geste « aiderait à améliorer les relations entre la Russie et les États-Unis ».

Que Yalta – qui souffre de manière disproportionnée de l’impact des sanctions américaines contre la Russie – ait choisi d’honorer un ancien président américain à un moment de stress et de tension entre la Russie et les États-Unis – et ait invité une délégation américaine en visite à une « Nage pour la Paix » – devrait permettre aux citoyens américains de faire une pause dans l’hostilité permanente des médias américains envers la Russie.

Le monument qui a honoré Roosevelt à Yalta et la « Nage pour la Paix » ont-ils été signalés dans les médias mainstream des États-Unis ? Et si ce n’est pas le cas, pourquoi donc ? Une ville américaine aurait-elle un jour l’intention de rendre la pareille aux citoyens russes ou bien à un dirigeant russe ?

Si les Américains pouvaient entendre parler des gestes de bonne volonté des citoyens de Russie qui croient en la possibilité d’une coexistence pacifique, ils seraient moins enclins à laisser leur gouvernement lancer une guerre qui pourrait conduire à l’utilisation d’armes nucléaires.

[Photos : http://www.ourjourneytosmile.com/blog/2016/07/for-russians-with-love/]

Elizabeth Murray a été agent adjoint du Renseignement national pour le Proche-Orient au National Intelligence Council avant de prendre sa retraite après une carrière de 27 ans au gouvernement américain – dont 20 en tant qu’éditeur et analyste des médias au Centre Open Source (OSC). Elle est membre du Veteran Intelligence Professionals for Sanity (VIPS).

Source : Consortium News, Elizabeth Murray, le 2 mai 2017.

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Commentaire recommandé

Fritz // 10.06.2017 à 03h25

La nage pour la paix à Yalta (dont on faisait le symbole de la division du monde en deux blocs) me rappelle un autre geste de paix, qui remonte à 2014. Bien que je n’aie plus les noms en tête, il m’avait frappé.

Trois cosmonautes : un Russe, un Allemand et un Américain tiennent une conférence de presse. Un journaliste européen leur pose en anglais une question assez longue, en substance : est-ce que vos relations ne sont pas altérées par la crise en Ukraine ? Les trois hommes se concertent brièvement, puis l’Américain saisit le micro et il répond en langue russe : “Voici notre réponse !”
Et les trois cosmonautes se lèvent et s’étreignent.

Comme avec la “nage pour la paix” de Yalta, “il n’y eut aucune reprise dans les médias américains ou occidentaux”. De même que l’escadrille Normandie-Niemen est rappelée par de nombreuses écoles en Russie, et à ma connaissance, par aucune école en France. Mais cette bêtise écrasante de la France otanisée ne doit pas nous désespérer.

18 réactions et commentaires

  • Pierre Tavernier // 10.06.2017 à 01h37

    Texte optimiste qui me fait penser que tout est encore possible. Mais il faut bien avouer que “l’équilibre”, “la balance pour la paix” n’est à l’heure actuelle due qu’à principalement (en schématisant, bien sûr, rassurez-vous, je ne les prends pas pour des petits saints) deux personnalités, (auxquelles on peut reprocher certains et certainement des défauts), à savoir Vladimir Poutine et Sergueï Lavrov. Lorsque ces deux personnages auront disparu, aurons-nous des statures de ce calibre des cotés américains, européens, russes, moyen-orientaux ou d’Extrême-Orient pour prendre la relève ? C’est la question qui me taraude. C’est aux peuples, encore une fois, de s’éveiller et de se réveiller pour prendre leurs destins en mains.

      +33

    Alerter
    • Pierre Tavernier // 10.06.2017 à 01h45

      éveil qui demande un plus grande effort que de s’anesthésier devant des émissions de tv débiles dont le seul but est de vendre du temps de cerveau disponible à coca-cola ( je le sais, j’y travaille, c’est probablement pour ça que je n’ai plus de tv !)

        +21

      Alerter
    • Pietka // 10.06.2017 à 08h31

      Et bien Il y a Shoigu , qui a une chance de devenir president apres Poetin !
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Sergueï_Choïgou

        +7

      Alerter
  • Lithan // 10.06.2017 à 01h44

    Merci pour le partage de cet article !

    C’est une initiative intéressante cette “Nage de la paix” mais qui ne sera connue que des initiés malheureusement…
    En ces temps d’hystérie médiatique qui tend à réduire l’être humain en l’état de chair à canon disponible pour tel ou tel conflit, quel grand bien de voir l’humanité désarmante de ses soldats qui aspirent à un monde sans guerre.

    Je me rappelle de ce documentaire vu dans “Envoyé spécial” il y’a quelques années (réalisé par Manon Loizeau) et suivant des soldats Russes présents en Tchétchénie. Loin du manichéisme belliciste BHL-ien en vogue à l’époque sur la question de ce conflit, le réduisant à une guerre entre de grands méchants russes contre de gentils tchétchènes, on y découvre des jeunes gens pleins de doutes, d’incertitudes et de souffrances (physiques comme psychologiques). Un documentaire désarmant d’humanité, à côté duquel nous nous sentons bien petits…

    https://youtu.be/FwH_7eCr7_c

      +21

    Alerter
    • Pierre Tavernier // 10.06.2017 à 01h50

      Ajoutons le traumatisme des soldats russes et tchétchènes (non islamistes extrémistes – notion à vrai dire très relative de notre point de vue occidental) qui ont vécu ce conflit atroce.

        +6

      Alerter
      • Lithan // 10.06.2017 à 01h56

        En effet. Là aussi, il devient difficile de converser avec des personnes ayant une vision nuancée du conflit. Entre les pro-Tchétchènes qui ne voient que les grands méchants barbares Russes le couteau entre les dents, et les pro-Russes qui ne voient dans les Tchétchènes que des brutes islamistes sans pitiés… Pas de place pour la pondération !
        D’où l’initiative d’autant plus salutaire de ces soldats russes et américains !!

          +6

        Alerter
        • Dominique // 11.06.2017 à 00h20

          « les pro-Russes qui ne voient dans les Tchétchènes que des brutes islamistes sans pitiés »

          Je ne comprends pas cette assertion. Pourquoi un « pro russe » aurait-il cette vision ? La Tchétchénie fait bien partie de la fédération de Russie, non ? A moins que tu veuilles parler des terroristes tchétchènes, vus comme… des terroristes, y compris d’ailleurs par les tchétchènes eux-mêmes.

            +7

          Alerter
    • Pierre Tavernier // 10.06.2017 à 02h10

      Attention à ce reportage très orienté. Tous les tchétchènes n’ont pas été membres des islamistes extrémistes, loin de là.Mais il est vrai que beaucoup de soldats russes ont été extrêmement traumatisés par ce conflit. Mais à relativiser avec par exemple les vétérans américains du Viet-Nam, ou de l’Irak. Pensez à tous ces anciens du Viet-Nam traités à la morphine, et non-sevrés, qui sont tombés dans l’héroïne, car en manque de morphine (l’héroïne est métabolisé en morphine par le corps humain)

        +6

      Alerter
      • Lithan // 10.06.2017 à 02h18

        Je suis d’accord sur la présentation du contexte est un peu facile mais je voulais surtout faire partager le quotidien de ces soldats. Après, Manon Loizeau n’est pas susceptible de partialité, puisqu’on lui doit le magnifique et émouvant doc “Tchétchénie, une guerre sans traces”.

          +3

        Alerter
  • Pierre Tavernier // 10.06.2017 à 02h37

    Oui, c’est pourquoi j’ai “plussé” vos commentaires. Mais dans l’esprit où toute guerre est une horreur, autant pour les victimes que pour les survivants.

      +5

    Alerter
  • Fritz // 10.06.2017 à 03h25

    La nage pour la paix à Yalta (dont on faisait le symbole de la division du monde en deux blocs) me rappelle un autre geste de paix, qui remonte à 2014. Bien que je n’aie plus les noms en tête, il m’avait frappé.

    Trois cosmonautes : un Russe, un Allemand et un Américain tiennent une conférence de presse. Un journaliste européen leur pose en anglais une question assez longue, en substance : est-ce que vos relations ne sont pas altérées par la crise en Ukraine ? Les trois hommes se concertent brièvement, puis l’Américain saisit le micro et il répond en langue russe : “Voici notre réponse !”
    Et les trois cosmonautes se lèvent et s’étreignent.

    Comme avec la “nage pour la paix” de Yalta, “il n’y eut aucune reprise dans les médias américains ou occidentaux”. De même que l’escadrille Normandie-Niemen est rappelée par de nombreuses écoles en Russie, et à ma connaissance, par aucune école en France. Mais cette bêtise écrasante de la France otanisée ne doit pas nous désespérer.

      +51

    Alerter
    • Philvar // 10.06.2017 à 11h58

      Pendant longtemps l’escadrille Normandie-Niemen a été honorée en France et fêtée dans le souvenir. Mais comme d’ailleurs tout le reste de nos racines, en raison de l’idéologie mondialiste, tout cela est détruit maintenant. Nous voyons le monde seulement avec le filtre des médias américains main Stream et presque personne ne semble se révolter en Europe, un peu comme France/Afrique où nous sommes la nouvelle afrique. Les souverainistes sont traités comme des criminels et la majorité accepte ça. Un peuple d’esclaves !

        +18

      Alerter
    • Aurélien P // 12.06.2017 à 13h39

      J’ai retrouvé cette vidéo de ces 3 cosmonautes :
      https://www.rt.com/news/161788-iss-hug-selfie-ukraine/

        +0

      Alerter
  • Catalina // 10.06.2017 à 04h29

    Je suis depuis peu à Donetsk et ce qui me frappe le plus c’est cette énergie positive qui regarde vers l’avenir; Il y a ici non pas une rancune qui ne fait pas avancer mais au contraire, un réel espoir et un réel travail pour construire l’avenir. J’entends plus parler des efforts à faire pour atténuer la discorde que d’élements de “nous rendrons coups pour coups”; La résignation n’existe pas ici et la recherche de solutions fraternelles est prépondérante, malgré qu’il existe une réelle tristesse et incompréhension devant l’omerta des médias sur les assassinats de civils au quotidien. Il me semble et cela en étonnera plus d’un en union européenne, que le fait religieux qui a beaucoup de place permet à cette énergie de se concretiser chaque jour. Cette “nage pour la paix” illustre parfaitement l’esprit qui règne ici et je suis positivement étonnée que l’initiative de la nage provienne des américains. yura !!!

      +13

    Alerter
  • Catalina // 10.06.2017 à 04h34

    En France aussi il y a des actions tues par les mainstreams :

    http://sf.donntu.org/sf041702.html

    Le Corps expéditionnaire russe en Champagne en 1917. Journée mémorielle de la Russie à Reims en 2017
    et d’autres.

    jeudi 8 juin 2017
    Une plaque commémorative inaugurée au Bourget à la mémoire des pilotes de la légendaire escadrille “Normandie-Niemen”

    http://combattre-et-agir.blogspot.com/2017/06/une-plaque-commemorative-inauguree-au.html

      +7

    Alerter
  • georges glise // 10.06.2017 à 07h20

    les médias mainstream européens ne sont pas en reste sur les médias américains pour ce qui est de la russophobie, très largement partagée par les uns et les autres.mais ils ne font finalement que répercuter et amplifier la russophobie des zélites occidentales!

      +12

    Alerter
  • Ardéchoix // 10.06.2017 à 08h33

    L’affaire des Mistrals non gagnants.
    Avoir comme ennemi un pays avec 10 fuseaux horaires et voisin de palier demande un peu de réflection, mais je crois que cela fait très longtemps que pour nos hommes politiques “réflection rime avec élection”
    Comme c’est samedi et que je suis un amoureux de l’écrivain Sylvain Tesson amoureux de la Russie, ……
    .. cadeau.
    https://youtu.be/9-CxXrRieCM

      +9

    Alerter
  • jim // 10.06.2017 à 10h33

    Pour un citoyen français, être en paix avec le peuple russe me semble aussi naturel qu’être en guerre contre les politiciens français notamment russophobes entre autres tares plus ou moins guerrières ; voici 2 raisons parmis tant d’autres d’être en paix :

    – écouter cet homme, numéro 2 de l’ambassade russe en France, qui fleure bon séreinité équilibre et intelligence est un vrai plaisir, merci thinkerview pour ça au passage :
    https://www.youtube.com/watch?v=N845HBEzzGY

    – sans commentaire sauf “vive les relations franco-russes” :
    http://lestylefou.ru/uploads/posts/2015/9/top-24-most-beautiful-russian-women_1.jpg

      +10

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications