Source : Youtube, Bassam Tahhan, avril 2017

1. Bombardement d’un convoi sur le sol syrien
2 . Le concept du croissant Chiite
3. Le rôle de la Jordanie
4. Le rôles de la Russie
5. Les Américains et la coalition
6 Le mot de la fin

Source : Youtube, Bassam Tahhan, avril 2017

11 réponses à [Vidéo] Les Chroniques de Bassam N°1

Commentaires recommandés

DUGUESCLIN Le 08 juin 2017 à 09h59

Ces analyses de Bassam Tahhan ne manquent pas d’intérêts, et semblent très cohérentes.
Notamment la notion de croissant chiite.
Un axe Hezbollah, Syrie, Iran, Irak semble se dessiner. Cet axe serait susceptible d’apporter la paix et la stabilité dans le Golfe. Mais….Mais….
Mais cela pourrait mettre fin à la domination atlantiste et sa main mise sur les ressources de cette région. Les complexes militaro-financiers perdraient beaucoup d’argent si la paix revenait dans cette zone du monde.
Ce qui revient à dire que la paix n’est pas pour demain.
Cela explique que la Russie, qui soutient cet axe potentiellement stable, soit diabolisée par les atlantistes dominateurs et rapaces qui ne sont pas prêts à renoncer. Même au prix de guerres sans fin avec le sacrifice des populations. Outre l’intérêt géostratégique, le pillage, le maintient de ces pays dans la précarité, la guerre leur permet de “nourrir” aussi leurs industries de l’armement.
Les atlantistes ne sont pas pressés. Seule la paix représenterait une défaite pour eux.

  1. DUGUESCLIN Le 08 juin 2017 à 09h59
    Afficher/Masquer

    Ces analyses de Bassam Tahhan ne manquent pas d’intérêts, et semblent très cohérentes.
    Notamment la notion de croissant chiite.
    Un axe Hezbollah, Syrie, Iran, Irak semble se dessiner. Cet axe serait susceptible d’apporter la paix et la stabilité dans le Golfe. Mais….Mais….
    Mais cela pourrait mettre fin à la domination atlantiste et sa main mise sur les ressources de cette région. Les complexes militaro-financiers perdraient beaucoup d’argent si la paix revenait dans cette zone du monde.
    Ce qui revient à dire que la paix n’est pas pour demain.
    Cela explique que la Russie, qui soutient cet axe potentiellement stable, soit diabolisée par les atlantistes dominateurs et rapaces qui ne sont pas prêts à renoncer. Même au prix de guerres sans fin avec le sacrifice des populations. Outre l’intérêt géostratégique, le pillage, le maintient de ces pays dans la précarité, la guerre leur permet de “nourrir” aussi leurs industries de l’armement.
    Les atlantistes ne sont pas pressés. Seule la paix représenterait une défaite pour eux.


  2. Reality Le 08 juin 2017 à 10h29
    Afficher/Masquer

    Merci de relayer ici Bassam Tahhan pour la pertinence des analyses et sa bonne humeur.
    Aucun mot dans les mainstreams (sauf erreur et RT) du bombardement us de la colonne blindée pro-Assad.
    L’analyse est en effet claire et cohérente pour paraphraser Duguesclin.
    Les USA ont clairement pris position pour le clan Sunnite et donc aussi ses extrêmes pour la défense de leurs intérêts (économiques) avant tout. Trump est pragmatique.
    La colonisation de l’Europe étant quasiment achevée, qu’elle soit plongée dans le chaos ou pas, au final, les européens continueront à acheter ricain.
    Après moi, le déluge.


  3. Christian Gedeon Le 08 juin 2017 à 12h35
    Afficher/Masquer

    Grand connaisseur du MO,certs,et que j’admire…mais qui a tendance à passer sous silence(personne n’est parfait) l’islamisme radical des mollahs ou d’un certain nombre d’entre eux…les radicaux ne sont pas que chez les sunnites,et çà M. Tahhan ne l’ignore certainement pas.Il sait aussi certainement que le terrorisme “nouvelle vague ” a été initié par le jihad islamique,tout ce qu’il y a de plus mollaho-chiite,en l’occurrence,même si le choses se sont calmées depuis. Enfin,en fin connaisseur de la région,il ne peut pas non plus ignorer la très grande proximité idéologique entre les frères musulmans et les mollahs,qui ont été tout à fait pro Morsi. Alors,non. le croissant chiite n’est pas l’aube d’une nouvelle révolution démocratique,mais il est certainement “moins pire” que l’expansion et l’agression sunnito-wahhabite,qui déborde largement le MO…prochain épisode,les balkans,où s’est regroupée une force islamo-wahhabite,sous le parapluie de bondsteel,entre autres…le vrai combat n’est pas où il paraît être.


    • RGT Le 08 juin 2017 à 19h43
      Afficher/Masquer

      Si on cherche les causes de la montée de l’islamisme chiite il ne faut surtout pas oublier le coup d’état de 1953 en Iran.
      Coup d’état organisé pour reprendre le contrôle des champs pétrolifères qui avaient été “injustement” nationalisés par Mossadegh, chef du gouvernement socialiste démocratiquement élu.

      Il fut “humanitairement” remplacé dans la “liesse populaire” par le chah et la SAVAK.

      Les seuls qui ont réellement résisté à cette répression sanglante étaient les mollahs, il ne faut pas l’oublier.
      Tous les laïcs ont été “gentiment” exterminés en toute discrétion.

      Avec ce que les chiites se sont pris dans la gueule depuis des lustres ils sont réellement modérés, et sans guillemets.

      C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils défendent AUSSI les chrétiens et les autres minorités (qui ne les attaquent pas) contre les agressions.

      Ils veulent qu’on leur FOUTE LA PAIX, et rien d’autre. Et sont prêts à prendre les armes pour se défendre, c’est pour ça qu’ils sont détestés.


    • RGT Le 08 juin 2017 à 20h05
      Afficher/Masquer

      “jihad islamique”… C’est réellement un terme salafiste, donc sunnite intégriste.

      La seule fois où les chiites ont utilisé ce terme était au Liban, et contre les USA et les israéliens qui les envahissaient…

      Il suffit seulement de chercher l’utilisation de ce terme pour se rendre compte qu’il a été dans son immense majorité employé par des “gugusses” instrumentalisés par les pétromonarchies (sunnites salafistes et/ou wahhabites).

      J’ai de nombreux amis musulmans, chiites et sunnites.

      Certes ils ne partagent pas les mêmes critères religieux mais se respectent et n’ont aucune animosité à l’encontre des autres (et aussi à l’encontre des autres croyants – ou pas, je suis agnostique et ils le savent parfaitement).

      Par contre ils détestent TOUS les wahhabites qu’ils considèrent comme une SECTE très DANGEREUSE, totalement PERVERTIE et composée de TARÉS, de MALADES MENTAUX.

      Et ils ont HONTE que les pétromonarchies soient assimilées à l’islam.


  4. RI² Le 08 juin 2017 à 23h15
    Afficher/Masquer

    Publier M. Tahhan, pourquoi pas, mais il faut juste rappeler que s’il est bel et bien compétent en tant qu’islamologue, cela fait un moment qu’il a perdu les pédales sur l’analyse de la situation actuelle et qu’il a sombré dans le complotisme le plus ridicule. La preuve avec l’intox de la “bombe à neutrons” au Yémen:
    https://www.youtube.com/watch?v=WKpUv8C1fPM
    Bref, après ça, impossible de le classer dans la catégorie “sérieux”.


    • Zylo Le 10 juin 2017 à 13h30
      Afficher/Masquer

      Attention à ne pas faire du decodex non plus….
      Sa connaissance du MO et de la pensée MO donnent aussi un éclairage intéressant sur le conflit.
      Alors il s’est peut-être planté de temps en temps, la vraie question est : dit-il des âneries dans cette séquence ?
      J’ai de plus en plus de mal avec cette chasse aux sorcières permanente sur “untel a dit ça un soir de beuverie”, ou “untel a été vu en train de discuter avec untel qui lui-même a été vu en train de dire ça”.
      Il n’y a que ceux qui ne disent rien qui ne se plantent jamais. Et quand on voit l’énormité des choses qui ont déjà été faites par le “camp du bien”, le vertige fait qu’il est parfois difficile de faire le tri entre les choses trop grosses pour être vraies et qui pourtant ont eu lieu, et celles qui n’ont pas eu lieu.


      • RI² Le 12 juin 2017 à 00h36
        Afficher/Masquer

        Je défends la liberté du monsieur de dire n’importe quelle bêtise sur internet, et aussi mon droit de la qualifier comme telle si ça me plaît. Je n’ai aucun pouvoir de pourrir l’exposition médiatique, de qui que ce soit, contrairement au decodex du Journal “Le Monde”.
        Maintenant M. Tahham dit des bêtises à jeun, et il suffira à quiconque d’aller voir ses vidéos pour se rendre compte qu’il ne s’agit pas “d’erreurs”, ou d’un “plantage”, mais bien de divagations dans les grandes largeurs et pas “d’éclairage”. Diversifiez vos sources, recoupez les. Tahham n’est pas le seul connaisseur du MO.


  5. Yann Le 08 juin 2017 à 23h17
    Afficher/Masquer

    Merci Mr Bassam Tahhan,
    J’aurai une question, le soulèvement populaire en Syrie à coïncidé avec la “stratégie des quatre mers” ( Iran, Irak, Syrie ) prônée par El Assad en 2011, coupant de ce fait le projet d’exportation du pétrole Qatari ( gisement gigantesque de North Dome ou South Pars ) via l’Arabie Saoudite, la Jordanie, la Syrie ,la Turquie et a donc entraîné cette terrible guerre soutenue par les occidentaux.
    Puisque la base de ce conflit semble être la création de cet axe Chiite permettant notamment à l’Iran d’exporter son pétrole vers la méditerranée, serait-il possible que l’isolement soudain du Qatar soit lié à son rapprochement avec l’Iran et éventuellement avec la possibilité d’exporter ce pétrole Qatari via l’Iran ( Géographiquement très proche ) ?


  6. step Le 09 juin 2017 à 00h26
    Afficher/Masquer

    Je viens de voir l’envoyé spécial de ce soir sur les relations syrienno-françaises, et je crois qu’on vient nous faire la totale:

    L’arme chimique c’est “evidemment” assad, assad pactise avec daesh (bigre des complotistes à la télé), un défilé d’opposants sans contradicteur, la génération spontanée de miliciens jihadistes à partir de rien, l’armement parfaitement calibré par la France des protestataires pacifistes, assad ne s’est pas jeté sur daesh via le désert en laissant les rebelles “modérés” continuer de lui tirer dans les fenêtres. Récit assaisonné d’un registre lexical calibré pour la minute de la haine anti assad.

    Les alaouites, kurdes et sunnites connaît pas, al quaeda connaît pas, les vidéos ou daesh vante l’armement français et les tentes américaines, idem, le fait que les opposants à assad avaient aussi du gaz sarrin itou, les cartes géographiques connaît pas, les “modérés” qui font un selfie après avoir décapité des gamins pas vu, les frères musulmans dans l’ASL, les monarchies du golfe qui arment les islamistes 7s montre en main….

    On est pas prêts de résoudre la crise syrienne avec ce récit calibré pour un enfant de 6 ans qui raconte l’histoire d’un ogre qui mange les enfants.
    Elise lucet devrait rester sur la fraude fiscale et les prêtres qui tripotent les gamins. C’est simple, y a les gentils et les méchants.


  7. martin Le 14 juin 2017 à 21h14
    Afficher/Masquer

    Ca avance!

    Bassam parle d’incidents à Al Tanaf (Bombing Us) mais on n’en est plus là. L’armée syrienne et les Qods sont à Al Tanaf, les tentatives Us n’ont servi à rien (ex. Observatus Geopoliticus).

    L’offensive démarre maintenant vers Der Eizzor et depuis Al Tanaf le long de la frontière irakienne. Au sud, c’est très sérieux (présence de T.90).

    Ca doit bien couiner à Washington!

    Show must go on.


Charte de modérations des commentaires