Vous connaissez peut-être le syndrome Gilles de la Tourette, qui est associé à la production involontaire et répétée de mots obscènes (et utilisé par Kad dans ses sketchs par exemple).

Je propose de définir désormais le syndrome de Gilles de la Russette, à savoir la production involontaire et répétée de propos obscènes envers la Russie.

Vous avez constaté que cette maladie a touché tous nos grands médias.

J’avais rapidement parlé du Canard enchaîné à ce propos cette semaine, mais beaucoup ont pensé à du second degré de sa part. – exemple : “Le dessin du Canard est-il vraiment de l’ironie contre Poutine ? Le lisant toutes les semaines, j’y vois plutôt de l’ironie contre la propagande anti-Poutine”

Hélas non, il s’agit bien d’une victime de plus de la Russette… La preuve…

P.S. pensez à cliquer sur les photos pour les agrandir…

 

Sur sa petite page Internet, le Canard se présente ainsi :

“Le Canard enchaîné a été fondé le 10 septembre 1915 par Maurice et Jeanne Maréchal avec la complicité de Victor Smell. Il se donna pour mission, sous une coloration pacifiste, anticléricale et antimilitariste, d’être une tribune impertinente luttant contre la propagande du gouvernement et également de se battre contre la censure, les méfaits du conformisme et le « bourrage de crâne ».

On apprend sur Wikipedia une louable initiative :

“Le 29 novembre 1916, Le Canard enchaîné pastichant les jeux, les concours, les référendums proposés par la presse, lance un référendum pour l’« élection du grand chef de la tribu des bourreurs de crâne ». La question était « Lequel, à votre sens, parmi les journalistes qui se mettent quotidiennement en vedette, mérite, à tous égards, le titre de Grand chef » ?. Publié le 20 juin 1917, le vainqueur fut Gustave Hervé” [“homme politique socialiste puis fasciste français” – no comment]

En 2013, un des journalistes du Canard, Alain Guédé, confie :

 Quelle est la “patte” Canard ?

Être contre le “bourrage de crâne”.

Bas, il faut croire que la lutte contre le “bourrage de crâne”, ça ne lui en casse plus 3 pattes à l’approche du centenaire…

Canard enchaîné du 26 février 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

Ianoukovytch : “Président brutal et corrompu d’Ukraine”  => quand je pense que l’UE a négocié avec lui pendant 4 ans… Au fait, c’est sans doute vrai, mais on a des preuves ? D’autant que le nouveau président est son ancien ministre…

“Des dizaines d’entre aux sont tombés sous les balles de sa police et de ses milices” => c’est très probablement faux, comme on l’a vu longuement sur ce blog, comme par exemple avec le reportage ARD ou le fait que le procureur néonazi a bêtement perdu toutes les preuves

“Mort pour une Europe qui indiffère ceux qui en font partie” => c’est beau comme du BHL. Au fait, ils sont morts pour qu’une faction prenne le pouvoir, et qu’on pique l’Ukraine aux Russes, et sans doute aussi pour du pétrole…

Notez, c’est cohérent avec ça le 28 mai par exemple :

canard enchaine ukraine 2014

 

canard enchaine ukraine 2014

=> pas mal d’autres élus français aussi… On a des preuves qu’il voulait acheter qui que ce soit ?

 

canard enchaine ukraine 2014

canard enchaine ukraine 2014

=> Le papier commençait bien pourtant : Fabius “précise la position de la France : Notre objectif est de soutenir l’opposition ukrainienne, ce qui aboutira à un changement de régime”. C’est un concept intéressant touchant à un pays démocratique voisin. [M. Poutine, cela ne vous dirait pas de soutenir l’opposition française aussi, svp, c’est urgent… ?].

=> Puis le grandiose : “Puis, comme plusieurs directeurs paraissent inquiets, et l’interrogent su rle risque de provoquer une partition du pays, Fabius se montre catégorique : C’est un risque qu’il faut assumer”. Et il ajoute : Catherine Ashton partage cette opinion.” No comment – si ce n’est qu’il y a heureusement des gens compétents au Ministère, hélas impuissants face aux élus incompétents et fanatiques (condoléances).

canard enchaine ukraine 2014

=> du journalisme d’investigation 🙂

 

Canard enchaîné du 5 mars 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> C’est bizarre, c’est pas les soldats américains qui sortent sur toute la planète ?

 

canard enchaine ukraine 2014

=> C’est moi ou c’est l’uniforme de Staline ? Il est communiste Poutine ? Ou c’est parce qu’il est russe ? On peut mettre Merkel en nazie alors…

 

canard enchaine ukraine 2014

=> Ah oui, les fameux chars russes qui ont envahi… euh qui exactement ?

 

Canard enchaîné du 12 mars 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> Quelle belle phrase ! : “Les bruits de bottes pour l’Ukraine, les journaux en étaient pleins, alors que les gouvernements européens se concertaient pour trouver une solution diplomatique, s’amuse un haut fonctionnaire du quai d’Orsay”. Je suis sûr qu’il s’en amuse moins maintenant…

canard enchaine ukraine 2014

=> Quel talent… Tiens, cela me rappelle ceci :

Le gros de l’ennemi tel qu’il faut se le représenter. Carte Illustrée. Maurice Pepin. Editeur Gallia, Paris. 1914. Evolution de l’archétype : soldat laissant derrière lui une ville enflamme et des cadavres d’enfants, un couteau ensanglanté à la main et une bague à chaque doigt, fruits du pillage. [OB : tiens, tiens, des bagues volées aux morts…] Source

 

canard enchaine ukraine 2014

=> Et la Roumanie à l’Ukraine après ?

 

canard enchaine ukraine 2014

=> Respecter l’intégrité territoriale de l’Ukraine, cela veut dire veiller à ce qu’elle ne soit pas attaquée de l’extérieur. Si l’Ukraine traite mal une région autonome, et que celle-ci souhaite démocratiquement quitter l’Ukraine, je vois mal au nom de quoi un traité international l’interdirait…

=> C’est un bel exemple ce texte je trouve, qui montre qu’on a des journaliste plutôt honnêtes mais aveuglés (ou hémiplégiques cérébraux), et rarement des vrais “vendus”. Ou comment il peut faire un papier très critique de la Russie, appelant à des ripostes fortes quand DANS LE PAPIER il écrit que 70 des habitants de la Crimée rêvent de revenir dans le giron de la Russie ?

=> au passage, belle prouesse posthume de Staline, mort le 5 mars 1953… (c’était Khrouchtchev…)

 

canard enchaine ukraine 2014

=> Ah putain, un Bush ou Mc Cain président, au moins, il ne se laisserait pas faire, on aurait du sang…

 

canard enchaine ukraine 2014

=> Eh tu m’étonnes, Poutine = russe = communiste, évidemment !

 

canard enchaine ukraine 2014

=> Cardon, 78 ans : la vieillesse est un naufrage.

 

canard enchaine ukraine 2014

=> “Faits pour s’entendre” : hein ? C’est quoi cette horreur ? On dirait des caricature de banquiers juifs des années 1930…

 

Canard enchaîné du 19 mars 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> Ah putain, un Bush ou Mc Cain président, au moins, il ne se laisserait pas faire, on aurait du sang…

 

canard enchaine ukraine 2014

=> Rôôô un beau char russe encore…

 

Canard enchaîné du 26 mars 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> “Obama a tellement peur d’être entrainé dans une nouvelle guerre“. Non, il a peur d’être entrainé dans LA guerre, on ne va pas comparer la Russie avec l’Irak – très peu d’aviateurs rentreront par exemple…

=>”L’irritable Poutine” : hein ?

 

Canard enchaîné du 2 avril 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> ahahaha…

 

Canard enchaîné du 9 avril 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> des soldats russes en Russie, face à un pays avec des nazis dans le gouvernement, quel scandale !

=> On regrette Bush ? Ah oui, ça manque de guerres – et donc de tirage pour les journaux… ?

 

Canard enchaîné du 16 avril 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> passé de 74 k€ à 200 k€, soit au final juste entre Sarkozy et Hollande (qui l’a baissé de 30 %) : un scandale pour un homme à 80 % de cote de popularité (il a d’énormes revenus par ailleurs, mais on est dans le symbole là, il gagnait moins que ses ministres et ses conseillers…)

 

Canard enchaîné du 23 avril 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> LOL ?

 

canard enchaine ukraine 2014

=>”Mais tous devront accepter la stratégie américaine : pas de guerre” !!!  Hein ????? Encore heureux !!!

=> Notez encore la sagesse de nos fonctionnaires, qui n’arrivent plus à influer sur les politiques intégristes…

 

canard enchaine ukraine 2014

=> Ah c’est sûr qu’on rigole plus avec Mister Blagues chez nous…

 

Canard enchaîné du 29 avril 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> ayons bien peur du Russe, terroriste informatique en puissance…

 

Canard enchaîné du 6 mai 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> Mais bien sûr…
canard enchaine ukraine 2014

=> “La France a peur” : je me demande la faute à qui…

 

canard enchaine ukraine 2014

=> Un restaurant de méchoui sans doute ? – on est 4 jours après la tragédie d’Odessa là…

=> Depardieu est proche de la Russie, il parle d’Odessa, donc la Russie va envahir toute l’Ukraine – CQFD

 

Canard enchaîné du 14 mai 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> Trop drôle.

La vérité :

(Je vous rappelle ce billet sur le référendum)

 

Canard enchaîné du 21 mai 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> Idem que ci-dessus…

=> C’est pénible pour l’Europe qui s’empare de l’Ukraine en un seul bloc…

 

Canard enchaîné du 28 mai 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

 

Canard enchaîné du 11 juin 2014 : 

canard enchaine ukraine 2014

=> Alors là, on arrive dans le grandiôôôse : la fermeté d’Obama a fait remonter sa côte, d’autant que des bombardiers US sont arrivés en Grande-Bretagne avec des armes nucléaires.

AU FOUUUUUUUUUUUUUUU

 

Canard enchaîné du 2 juillet 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> “400 tueurs de Poutine” : bien sûr !!!!

 

Canard enchaîné du 23 juillet 2014 :

canard enchaine ukraine 2014

=> Cardon, 78 ans : La vieillesse etc.

 

Bon, ils ont quand même parlé de ça – ce qui devrait suffire à se dresser pour exiger un traitement des autres identique au nôtre, mais non…

canard enchaine ukraine 2014

Adresse de la rédaction du Canard enchaîné si vous voulez réagir :  redaction@lecanardenchaine.fr

Alors je laisse le mot de la fin à un lecteur, qui a laissé ce joli mail en commentaire sur le blog :

Mon cher Canard,

Je suis un de tes lecteurs depuis 1958, j’avais alors 13 ans, mon frère participait à “la pacification de l’Algérie française” et un beau jour de septembre mon père qui ne supportait plus le bourrage de crâne de la presse écrite et de la radio te ramena à la maison.

Depuis, je n’ai jamais manqué un seul de tes numéros, je peux te l’assurer …

Mais voici quelques temps que je m’interroge au sujet de ta santé ou des ravages que ton âge pourrait provoquer.

En effet ta mare aux canards est devenue une simple flaque qui ne risque plus d’éclabousser personne, mais il y a plus grave et je me permets de citer quelques exemples :

  • cet incroyable article d’il y a quelques semaines dans lequel tu nous affirmais que le traité transatlantique ne présentait finalement pas tellement de dangers pour nous autres français.
  • dans tes derniers dossiers l’invraisemblable choix des ouvrages choisis pour se documenter sur la grande guerre, le bouquet étant la biographie de Joffre qui a dû se faire retourner Galtier-Boissière dans sa tombe ! N’as tu jamais entendu parler des ouvrages de Le Naour, Cazals, Bach, Offenstad ? Je me permets de te rappeler que ta vocation tracée en 1915 par Maurice Maréchal était de lutter contre le bourrage de crâne et la justification de la guerre. Un de tes plus illustres collaborateurs, Anatole France, n’avait-il pas déclaré : “on croit mourir pour la patrie et on meurt pour des industriels.”
  • enfin, que signifie ce dessin de Cardon au sujet de Poutine ? Ce dernier, comme Obama, a-t-il ordonné d’assassiner des civils au moyen de drones ? Oui, je sais il y a l’affaire de l’avion malaisien mais peut-être n’as tu pas été suffisamment vigilant : figure-toi que beaucoup de personnes y compris des journalistes américains mettent sérieusement en doute ce que nous racontent Washington, Bruxelles, Varsovie et Kiev.

Bref, je commence à sérieusement me demander si ma fidélité va aller jusqu’à mes 70 ans, surtout que je ne suis pas le seul de tes lecteurs à trouver que tu ne te distingues plus guère de tes confrères “chiens de garde”.

Je crois que tu ne risques plus que Valls, à l’instar de Marcellin, ne vienne faire installer des micros dans ton bureau !

En espérant malgré tout un sursaut de ta part.

EDIT : merci de l’avoir signalé, un EXCELLENT papier d’Acrimed sur ce sujet : Romancer pour dénoncer ? Entretien avec Jean-Yves Viollier, ancien journaliste au Canard enchaîné

107 réponses à [Pan sur le bec] Le Canard enchaîné, victime lui aussi du syndrome de Gilles de la Russette…

  1. Crinc Le 30 juillet 2014 à 00h32
    Afficher/Masquer

    Re-pan sur le re-bec.
    Staline est mort en 1953, et c’est donc Khrouchtchev qui avait offert la Crimée à l’Ukraine.
    Etre journaliste, un métier qui s’apprend !


  2. wesson Le 30 juillet 2014 à 00h40
    Afficher/Masquer

    Le problème du Canard c’est qu’il a abandonné depuis longtemps le journalisme d’investigation. Très en cours dans les allées du pouvoir, et même rendant à l’occasion quelques services, il se contentent de raconter les potins ou les petites histoires que on veut bien lui raconter, mais ne fait pratiquement plus aucune enquête.

    Sur l’international, le Canard n’as jamais été très bon. Il fut un temps assez au fait de l’Afrique du Nord, mais depuis le départ de Nicolas Beau qui est allé monté Bakchich, ils ont perdu leur dernière plume pertinente à mon avis.

    Et sur le national, ils se sont largement fait piquer le statut de découvreur d’affaires par Mediapart, et n’ont en fait rien sorti de vraiment significatif depuis maintenant plusieurs années.

    J’en suis abonné depuis une bonne 30aine d’années, mais je reconnais qu’ils ont perdu énormément d’intérêt. Alors que je le dévorais avec impatience, je ne le sort de son plastique maintenant que 1 fois sur 2.

    Je ne leur ai pas écrit. Ayant travaillé quelque temps dans les médias, j’y ai constaté par moi-même que les journalistes se foutent totalement de l’opinion que leur lecteurs / auditeurs / téléspectateurs ont d’eux, et que ces derniers sont au mieux considérés comme des imbéciles, au pire comme des pigeons.

    La seule chose qui fonctionne, c’est de se désabonner. Et si ça coule le canard, be it !


    • joelim Le 30 juillet 2014 à 01h33
      Afficher/Masquer

      Bien sûr, se désabonner. C’est vital ! Ancien fidèle lecteur, ça fait depuis environ 15 ans que je ne l’achète plus, ayant déjà détecté à l’époque ce politiquement correct sucré et bien policé qu’OB pointe fort justement.


    • Incognitototo Le 30 juillet 2014 à 03h18
      Afficher/Masquer

      Il va être dur à couler le Canard… ils ont plusieurs années (de mémoire 3 ou 4) de CA en fonds propres, puisqu’’ils mettent en réserve systématiquement leurs bénéfices… D’ailleurs, je me suis toujours demandé où il plaçait et faisait “fructifier” leur trésor de guerre…


      • Elégant Le 31 juillet 2014 à 19h17
        Afficher/Masquer

        D’autant plus qu’une partie non négligeable de ses “ventes” se fait, et ceux qui voyagent pourront le dire, auprès, notamment, des compagnies aériennes qui nous proposent cette feuille à l’entrée dans la cabine.
        Selon le nombre de voyageurs, cela peut aller jusqu’à une cinquantaine par vol.

        Pourtant, il semble que ses ventes aient tendance à baisser étant “victime comme d’autres journaux, des grèves de la distribution et d’une actualité politique peu piquante”

        D’autre part, il serait intéressant de connaitre les rémunérations de ses dirigeants.

        Ah, ils peuvent donner des leçons


  3. Sébastien Le 30 juillet 2014 à 00h42
    Afficher/Masquer

    Le Canard et la presse en générale a-t-elle jamais été un quelconque contre-pouvoir? Je suis de plus en plus certain que non. Au contraire.
    La preuve? Ou plutôt les preuves?
    -1914-2014: propagande de guerre.
    -Crises économiques.
    -Diabolisation.
    Quelque chose a changé en un Siècle? Rien. Ah si, le compteur des morts qui défile comme les ventes de Coca-Cola et que rien ne semble pouvoir arrêter (un lien entre les deux?).
    Les minables affaires qu’on nous sert jusqu’à l’indigestion depuis quarante ans ne sont que les péripéties d’escrocs de bas étages. Une tête tombe, dix charognards prennent le relais.
    Je relis les journaux et les livres d’il y a un Siècle comme s’ils étaient paru hier. Seul le niveau de puanteur augmente. Logique. Les cadavres n’ont même plus le temps de se décomposer.
    Les qualités qu’on attribue (ou attribuait) à la presse ne sont jamais que celles qu’elle s’est toujours auto-attribuée.


  4. Jourdon Le 30 juillet 2014 à 00h56
    Afficher/Masquer

    Je suis admiratif du nouveau ton employé.

    En fait, il me semble que même dans des situations graves, adopter un ton humoristique peut être un pari gagnant : inflexion de l’interaction, donc impact sur intentions croisées, obligation alors de répondre aussi de façon « détendue »… toutes choses égales par ailleurs. Le recul facilite la critique.

    Cela ne vaut cependant que si le contexte institutionnel l’autorise. A haut niveau diplomatique et politique y compris en France, on a demandé « une détente »… c’est uniquement parce que cette condition est présente qu’il me semble bien qu’un blog essaie de « s’approprier » sa part d’humour… dans le cas contraire nous ne serions malheureusement pas à l’abri – l’expérience en faisant foi – de possibles risques de dérapages… même sur un parquet bien ciré… !!!

    La seule petite critique est que les scan de certains articles du célèbre « Canard » sont un peu petits et difficiles à lire… la critique est facile… L’art pavlovien est difficile… qui peut en douter ??

    Au fait, Docteur BERRUYER : ce syndrome de la Russette : c’est grave ?


    • Patrick Luder Le 30 juillet 2014 à 07h32
      Afficher/Masquer

      un clic sur l’article pour l’agrandir …
      Les scan sont parfaits s’ils font gagner du temps, et la fiabilité de la source est assurée.


      • Nicole Le 30 juillet 2014 à 22h54
        Afficher/Masquer

        Est-ce que ça se soigne ce truc ?? Au moins on a repéré les symptômes ! Mais c’est vrai que le pauvre canard n’a plus rien du bruyant et efficace volatile d’autrefois . Il nous balance quelques potins, souvent déjà connus, ou des “analyses” pseudo politiques en peau de lapin.
        Décevant, forcément décevant .
        Merci Olivier, de nouveau et encore. Je ne sais pas comment on va sortir de cette situation, si on en sort, mais au moins on ne mourra pas idiots !


  5. Alain Le 30 juillet 2014 à 01h24
    Afficher/Masquer

    Pour ma part j’ai aussi arrêté d’acheter et lire Le Canard.
    Toujours derrière les adventures guerrière de l’Élysée.
    Aucune considération pour les populations.
    Des articles assassins non signés.
    La France veut attaquer la Syrie? C’est forcément au nom de la démocratie. Un génocide au Rwanda? La faute des Tutsis. Le Mali, la Lybie,Le Canard toujours du coté des assassins.
    Sans intérêts donc.


  6. Ouaille Le 30 juillet 2014 à 01h30
    Afficher/Masquer

    Jolie enquête, ça me rappelle une recension de dessins du Monde pendant le génocide rwandais dans je ne sais plus quel bouquin, et évidemment les dossiers d’Acrimed.


  7. caroline Porteu Le 30 juillet 2014 à 02h08
    Afficher/Masquer

    Le Canard exécute totalement le plan décrit par Paul Craig Roberts .. quand il parle de la manipulation de l’opinion publique .. dans l’un des deux billets traduits hier .

    Mais contrairement à ce que pense Craig , Poutine n’est pas trop dupe …

    Ainsi en témoigne cette déclaration d’un de ses proches à propos de la condamnation de 50 Milliards concernant Yukos .

    “Qu’importe puisqu’une guerre se prépare en Europe”
    link to bit.ly


    • caroline Porteu Le 30 juillet 2014 à 02h12
      Afficher/Masquer

      Lire l’article complet de De defensa sur le sujet ..
      Il vaut le déplacement :
      link to dedefensa.org


  8. Micmac Le 30 juillet 2014 à 02h20
    Afficher/Masquer

    Je lisais le Canard depuis mon adolescence, depuis plus de 20 ans.

    Et j’ai constaté ces dernières années les dérives que beaucoup des commentateurs ci-dessus ont souligné. Ce qui m’a le plus marqué est la disparition du journalisme d’investigation. Plus une seule grosse affaire sortie par le Canard depuis combien de temps?

    Ça fait plus de 2 ans que je ne l’achète plus. J’avais constaté que leur couverture de l’élection présidentielle était absolument déplorable! Rien que du superficiel et des ragots. En fait, je me suis aperçu que de façon insidieuse, le canard ne contestait plus rien de l’ordre établi, et tentait par tout les moyens de ridiculiser les “petits partis” et les idées contestataires par des petites piques qui n’étaient rien d’autre que des petits commentaires fielleux reflétant le parti pris et l’arrogance de leurs auteurs, sans rien de factuel. En fait le canard s’est mis à attaquer et brocarder les petits : les écolos contestataires (les vrais), Mélenchon, la gauche du PS, Chevènement, Dupont Aignant, etc. en se moquant d’eux parce qu’ils sont… petits…

    Dans le même temps, le PS et l’UMP avaient droit à de longs articles très sérieux comme on aurait pu en lire dans Libé ou Le Monde. On n’y mentionnait même des sondages! Bien sûr, on y glissait quelques piques de temps en temps, petit alibi qui justifiait la raison social du journal, mais sans significations réelles…

    J’ai lu il y a quelques mois je ne sais plus où que la qualité du Canard s’était fortement dégradé avec le départ à la retraite de certains de ses vieux collaborateurs, et leur remplacement par les “journalistes” issus des vagues de licenciement successives à Libé.

    La dérive belliciste ne m’avait pas échappé non plus, mais je la trouve assez récente (Lybie). L

    En fait, c’est fou le nombre de journaux, de politiques, qui sont devenus néocons et qui ne l’étaient pas il y a quelques années…

    Le résultats des écoutes de la NSA? Chantages?


  9. Spipou Le 30 juillet 2014 à 02h42
    Afficher/Masquer

    La biographie de Joffre par qui ? Etant assez ferré sur la guerre de 14, ça me rend curieux !


    • Spipou Le 30 juillet 2014 à 02h55
      Afficher/Masquer

      (Si tu veux bien demander à ton lecteur, Olivier)

      Sinon, je trouve que l’article de Claude Angeli reste le plus mesuré et le plus factuel – et le plus pacifiste !

      Mais Kerleroux, Cardon, font partie de la vieille équipe, ceux qui étaient bons pour les caricatures de nos politiciens nationaux mais qui ne se sont jamais tellement intéressés à la politique international ; en plus, ce sont avant tout de grands dessinateurs. Je me demande ce qu’aurait fait Escaro sur le sujet ? Lefred-Thouron, n’en parlons pas, je ne considère pas que c’est du Canard.

      Je suis spécialement déçu par Pétillon, qui m’avais toujours étonné, dans le Canard et ailleurs, par son discernement en général au-dessus de la norme. Mais je vois que nul n’est parfait. Et il doit y avoir une ambiance commune qui conditionne les esprits individuels au Canard, comme partout…


  10. Globule rouge Le 30 juillet 2014 à 02h54
    Afficher/Masquer

    Ce qui m’agace le plus chez les journalistes, c’est les formulations du style “les preuves s’accumulent” alors que pour l’instant j’attends toujours des preuves qui tiennent un minimum la route… Et je n’ai vu dans aucun media une analyse serieuse des preuves deja fournis et des declarations tonitruantes parfois contradictoires , le tout finissant par se degonfler rapidement pour passer a la trappe….


  11. Spipou Le 30 juillet 2014 à 03h18
    Afficher/Masquer

    Rien à voir avec Le Canard, mais voici des informations qui, je trouve, tombent à pic. Etant dépourvu d’ironie ce soir, je ne me pose même pas la question :

    link to lesechos.fr

    link to lemonde.fr

    link to svd.se (L’article est court, je l’imprime et je tâcherai de te le traduire dans les jours qui viennent. En gros, les Etats-Unis accusent la Russie d’avoir rompu un traité en installant des robots Iskander à Kaliningrad, robots qui peuvent utiliser des armes classiques ou nucléaires dans un rayon de 500 km – la description n’est pas très précise, mais je traduirai plus attentivement. La source est encore une fois le Bild Zeitung ! Le Bild Zeitung comme journal de référence et le Canard Enchaîné comme journal de propagande, ça devient vraiment le monde à l’envers !)


    • Huhu Le 30 juillet 2014 à 14h59
      Afficher/Masquer

      Ce sont des missiles iskander et pas des robots.

      Mais la violation des traités de désarmement commence très tôt, notamment avec le redéploiement d’une part des forces classiques russes.

      D’autre part, les américains n’y sont pas pour rien: eux même ont fait persister l’OTAN alors que l’URSS avait disparue.


      • Spipou Le 01 août 2014 à 00h02
        Afficher/Masquer

        Le journal suédois utilise le mot “robot”. De toutes façons, quand on lit l’article de Claude Angeli, on se demande qui viole le traité, entre les Etats-Unis qui envoient des B52, peut-être chargés d’armes nucléaires, et la Russie qui déploie des armes sur son propre territoire (jusqu’à plus ample informé, Kaliningrad se trouve encore en territoire russe !).

        Je serai le chef d’état russe actuellement, je prévoirai aussi quelques défenses militaires aux frontières du territoire de mon pays !


  12. VladimirK Le 30 juillet 2014 à 03h31
    Afficher/Masquer

    Tout ça me fait penser aux séries et films américains des années 80 (vous vous souvenez de Supercopter ?) où les russes étaient très très méchants et les américains très très gentils (les pauvres avaient beaucoup souffert au Vietnam).

    Bref, à croire que les générations actuelles de journalistes et d’hommes politiques – c’est bien la même caste, n’est-ce pas ? – se sont cultivés avec ça, et reportent les schémas qu’ils connaissent.

    Après, je ne sais pas où les journalistes du canard sont allés chercher qu’Obama était devenu subitement populaire, parce qu’étant à proximité de la frontière US, ce n’est pas exactement le sentiment que je ressens chez mes voisins du sud.


  13. Incognitototo Le 30 juillet 2014 à 03h35
    Afficher/Masquer

    Je lis le Canard depuis 25 ans et c’est vrai qu’il y a une dérive de la ligne éditoriale, mais aussi de la qualité de l’info…

    D’abord, je pense qu’il sont devenus “très fainéants”… De moins en moins d’enquêtes en profondeur, de plus en plus d’informations “faciles” qu’un stagiaire en journalisme pourrait rapporter… ou qui doivent leur arriver toutes crues, et publiées telles quelles sans qu’elles soient recoupées contradictoirement. En plus, quand on leur propose des “affaires” à creuser, c’est impossible de les intéresser ; du moins, c’est mon expérience…

    De plus en plus de difficultés à vérifier l’info avant de la diffuser… Je ne compte plus le nombre de fois, où je leur ai envoyé un mot pour qu’ils rectifient leurs bêtises, notamment en matière fiscale ou économique (qui sont en principe plutôt mes domaines de compétence) ; sans que ça n’ait aucun effet… J’ai même suggéré à certains de refaire lire leurs articles par un expert-comptable, avant de diffuser n’importe quoi… là aussi apparemment sans effet… De l’extérieur, ça fait assez fonctionnement de “secte” très opaque…

    Quant à la complaisance politique, oui, de plus en plus d’articles qui vont dans “le sens du vent”… et en fait, ce qui est très étrange, c’est que ça n’a pas tout à fait vrai… Je pense qu’ils ont tellement pris l’habitude de “taper” sur tout le monde qu’il devient très difficile de les “situer”, et qu’ils ne savent plus eux-mêmes “où ils habitent”… Cependant, oui, j’avais remarqué leur “virage” “atlantiste” et va-t-en-guerre, sensibles dans bien des articles… Je ne sais pas si c’est une volonté délibérée et concertée de la rédaction, mais à l’évidence, il va falloir qu’ils se clarifient avant que ça ne devienne du grand n’importe quoi.

    Tiens, je vais leur écrire ce qui précède pour voir ce qu’ils répondent… s’ils répondent…

    Ha, un dernier point et pas des moindres : comptez le nombre de journalistes femmes dans cette rédaction ( link to fr.wikipedia.org ) ; tout est dit, non ?


  14. Yves.JM Le 30 juillet 2014 à 04h12
    Afficher/Masquer

    Citez moi un seul journal, magazine, hebdo ou autre qui fasse des recherches, sinon de l’investigation, pour proposer une information honnête intellectuellement et un tant soi peu objective.
    J’attends…


    • C Balogh Le 30 juillet 2014 à 07h16
      Afficher/Masquer

      Bonjour à tous,
      Yves,
      Le Monde diplomatique me semble être un bon journal, bien que j’ai eu un doute sur le sujet de l’Uka j’ai continué à l’acheter et je ne suis pas déçue.
      Cordialement,


      • romain Le 30 juillet 2014 à 11h57
        Afficher/Masquer

        je confirme, le monde diplo est pour moi un des seuls voir le seul journal valable en france (c’est le seul que j’achète).
        Par contre ce n’est pas un journal d’investigations: il s’agit principalement d’articles écrits par des universitaires, économistes, écrivains, artistes … peu de ‘journalistes’.


      • achriline Le 30 juillet 2014 à 14h10
        Afficher/Masquer

        Abonné depuis plusieurs années, j’ai annulé mon abonnement car déçu de leur traitement de la guerre en Syrie ou plutôt devrais-je dire de leur “non traitement”.
        Vous me direz, au moins ils n’ont pas colporté de fausses informations. N’empêche, j’attendais mieux d’eux. Je considère ça comme de la collaboration passive et un manque de courage pour ce mensuel qui produit plutôt des articles de fond.
        A l’instar de Daniel Mermet (Là bas si j’y suis – France Inter) il y a des sujets sur lesquels ils font des blocages et qui les empêchent d’être complétement objectifs.


        • Huhu Le 30 juillet 2014 à 16h43
          Afficher/Masquer

          Oui, le Diplo est un journal d’opinion, qui fait aussi un peu d’investigation: il y a eu déjà de longues enquêtes de journalistes qui y sont paru. Mais c’est vrai que ce n’est pas le but.

          Cela ne me dérange pas que cela soit un journal d’opinion: après tout, au moins, on sait d’où parle les gens. De plus, c’est l’un des rares grands journal d’opinion a avoir un spectre aussi large d’opinion: on y passe des anarchistes à la gauche gaulliste très régulièrement. Il est bon que tous puisse s’y exprimer.


  15. ANNA Le 30 juillet 2014 à 07h12
    Afficher/Masquer

    Israel bombarde Gaza
    Kiev bombarde l’autre moitié de l’Ukraine
    Les USA sanctionnent la Russie


    • ANNA Le 30 juillet 2014 à 08h05
      Afficher/Masquer

      Ben oui Dugueslin, une logique implacable, tout comme la presse ukrainienne, qui nous annonce ce matin, que ” La Russie a tiré sur Donbass avec des missiles BALLISTIQUES selon CNN”

      link to pbs.twimg.com

      Elle est pas belle la vie ?
      Je remet un lien youtube, au cas ou :
      link to youtube.com


      • DUGUESGLIN Le 30 juillet 2014 à 08h18
        Afficher/Masquer

        Si la CNN accuse la Russie d’utiliser des missiles balistiques, ça veut dire que l’empire va en installer en Ukraine. Ils font toujours comme ça, ils accusent d’abord l’autre de ce qu’ils vont faire. Ça craint.


      • pas expert Le 30 juillet 2014 à 15h07
        Afficher/Masquer

        CNN annonce que ce sont les ukrainiens qui ont tiré… enfin c’est ce que j’ai compris.


  16. 21 janvier 1793 Le 30 juillet 2014 à 07h12
    Afficher/Masquer

    Bwââ, ça reste un journal satirique, donc les caricatures ne devraient pas être commentées outre mesure. Surtout que la première est juste : il y a bien des soldats russes qui ont occupé l’Ukraine. Bon, c’est légitime, mais elle ne traite pas de cet aspect. Donc bon. Votre commentaire (sur les GI) ressemble à la réaction indigne de tous ceux qui réagissent à une manifestation propalestinienne en critiquant le fait qu’on ne fasse rien à propos de la Syrie ou du Bhoutan. D’abord, ce n’est pas la question. Et ensuite, si la réaction est juste sur cette question… Bref : oui, la Russie a annexé la Crimée, oui ce n’est pas très élégant (et oui, c’est bien joué).


  17. C Balogh Le 30 juillet 2014 à 07h24
    Afficher/Masquer

    Bonjour
    21 janvier 1793

    “il y a bien des soldats russes qui ont occupé l’Ukraine.”
    et ensuite,”bon, c’est légitime”?
    ah bon? c’est légitime que des soldats russes soient en Ukraine?

    Voudriez-vous apporter des preuves de ces allégations?
    Je crois savoir qu’aucun solcdat russe n’est en Ukraine.
    Par avance, merci.


    • Leterrible Le 30 juillet 2014 à 14h09
      Afficher/Masquer

      Votre avis sur ( par exemple…) :

      link to lalibre.be


    • Julien Le 31 juillet 2014 à 15h05
      Afficher/Masquer

      Vous n’avez pas suivi ou votre anti américanisme primaire vous aveugle ?

      Si il y a une chose qui est bien sur et qui n’a JAMAIS été contesté, c’est la présence de militaire Russe en Crimée (en Ukraine à l’époque, si jamais…) pour la simple raison de bases Russes en Crimée…


  18. Crapaud Rouge Le 30 juillet 2014 à 07h33
    Afficher/Masquer

    Le Crapaud, grand copain avec le Canard (jusqu’à nouvel ordre), souhaite faire une déclaration à propos de cet article qui remet en cause son opinion. Mais faut aller au boulot. Pas le temps d’écrire. Peut-être ce soir.


    • Crapaud Rouge Le 30 juillet 2014 à 13h35
      Afficher/Masquer

      Du bureau. Je vois que des commentaires qui traitaient le Canard de “torchon” on disparu. Effectivement, si la critique est toujours souhaitable à propos de tout et de tous, il faut “savoir raison garder”. Si le Canard était vraiment un “torchon”, alors quels mots restent-ils pour qualifier le texte de BHL récemment publié ?


    • Crapaud Rouge Le 30 juillet 2014 à 19h48
      Afficher/Masquer

      Dessin de Poutine en uniforme soviétique. L’auteur lui fait dire : “Je vais appeler Depardiou” : ça ridiculise complètement l’uniforme, lequel représente, à mon humble avis, le fait qu’on nous présente Poutine en nouveau Staline. (Ou nouvel Hitler, tout est bon à prendre…) Donc ça ridiculise le personnage de Poutine tel qu’on nous le présente, non tel que l’auteur pense qu’il est.


    • Crapaud Rouge Le 30 juillet 2014 à 20h00
      Afficher/Masquer

      Dessin “Ukraine : sous la patte de l’ours” : ok, c’est accusateur envers un supposé impérialisme Russe. Sauf que l’Ukraine fait effectivement partie des “intérêts stratégiques” russes.

      Berruyer : “Quel talent… Tiens, cela me rappelle ceci” : heu… oui, la main du gros méchant évoque une patte, m’enfin bon, on peut aussi imaginer que Cardon n’a pas passé ses nuits à compulser des anthologies de propagande haineuse…


    • Crapaud Rouge Le 30 juillet 2014 à 20h08
      Afficher/Masquer

      Dessin : “Referendum : Poutine nie vouloir diviser l’Ukraine” : là, d’accord ! Pancho ironisant sur cette intention de Poutine, alors qu’ici on sait bien qu’elle est sérieuse, montre bien son opinion anti-Poutine.


    • Crapaud Rouge Le 30 juillet 2014 à 20h17
      Afficher/Masquer

      Dessin de Pétillon sur Obama : “Nous ne tolèrerons pas que Poutine aille plus loin que trop loin” : elle est excellente, non ? Il faut la comprendre par rapport à la fameuse “ligne rouge” sur la Syrie qu’Obama n’a pas osé franchir… On peut aussi y voir une critique de la mollesse d’Obama, donc comprendre que Pétillon est lui aussi imprégné de propagande occidentale, donc qu’il préfèrerait pouvoir “mettre du sang à la Une”. Chacun est libre.


    • Crapaud Rouge Le 30 juillet 2014 à 20h25
      Afficher/Masquer

      Dessin de Cardon : “Roulette russe, roulette poutinienne” : là, j’avoue ne pas pas comprendre le commentaire : “Cardon, 78 ans : la vieillesse est un naufrage“, car enfin, est-ce la défaite de la Russie que l’on souhaite ici ? Manifestement non. Or, c’est bien avec un revolver symboliquement chargé de toutes ses balles qu’elle pourra se sortir du guêpier. En d’autres termes, Cardon loue la détermination de Poutine à résister aux US/UE, mais son dessin le dépeint en sanguinaire ?


    • Crapaud Rouge Le 30 juillet 2014 à 20h34
      Afficher/Masquer

      Dessin “Poutine content – Poutine content” : délicieux celui-là ! Il montre bien qu’on ne peut pas “deviner” ce que Poutine va faire, car rien ne peut se lire sur son visage qui “reste de marbre”. Il est sorti à l’époque où la propagande avait comme pilier le caractère “imprévisible” de Poutine…


    • Crapaud Rouge Le 30 juillet 2014 à 20h45
      Afficher/Masquer

      Mais voici le dessin qui montre que soit OB n’est pas doué pour l’humour, soit qu’il a une dent contre le Canard. Il s’agit de celui titré : “La France a peur“.
      – Premier personnage : “Je crains que Poutine cherche à provoquer une troisième guerre mondiale…”
      – Second personnage : “En plein mois de mai ? Avec tous les ponts, ce serait une catastrophe !”
      C’est évidemment de l’humour à 100%. Certes, c’est encore Poutine la “victime”, mais enfin, faut se mettre à la place des humoristes : Poutine est un vrai personnage, je le vois volontiers en de Gaulle tandis que d’autres le voient en Staline ou Hitler. Alors que Hollande et Obama ne sont rien, strictement rien, des navets, des personnages “falots” beaucoup plus difficiles à croquer. Qui peut dire qu’Obama, Hollande ou Merkel veulent la guerre ou la paix ? Personne. On ne sait pas ce qu’ils veulent. Leurs messages que relaient les merdias sont complètement contradictoires : un jour c’est “fermeté” et “sanctions”, le lendemain c’est “dialogue”.


    • Crapaud Rouge Le 30 juillet 2014 à 21h09
      Afficher/Masquer

      Je laisse tomber les autres dessins, pour ne pas lasser ni abuser de la patience de notre hôte. Mais il faut en venir aux textes, car le Canard a droit à une petite défense quand même… Commençons par la phrase qui me chagrine le plus dans le texte : “Une bavure aérienne française en 1980 ?” (à la fin du billet). La petite phrase dit : “Le faisceau de preuves qui les désigne est de plus en plus épais.” Or, nous savons bien, maintenant, que ce “faisceau de preuves” n’en était pas un, les US ont reconnu qu’ils n’avaient rien pour accuser les Russes. La Canard était donc très mal renseigné, ou n’a pas voulu se renseigner ? Ou il fait œuvre de propagande ?

      Admettons. Seulement voilà, il y a un hic, car la phrase suivante dit : “Mais la vérité peut rester longtemps, très longtemps sous le boisseau, comme le montre l’affaire du DC9 d’Ustica.” Le lecteur comprend donc tout de suite que, si aujourd’hui il y a des “preuves”, elles ne disent pas forcément la vérité.

      J’alerte quand même les lecteurs de ce blog sur un point crucial, à savoir que ce qui se dit relève aussi de l’ordre des faits, même si l’on n’est pas du tout d’accord. Or, à l’heure où le Canard “mettait sous presse”, les merdias retentissaient des “preuves” qui s’accumulaient. Finalement, cet article est quand même une sacrée démonstration du caractère mensonger de la propagande dans ce type d’affaire.


    • Crapaud Rouge Le 30 juillet 2014 à 23h24
      Afficher/Masquer

      Conclusion

      Bon, allez j’arrête là, avec tous mes remerciements pour le taulier qui m’aura laissé m’exprimer. Il reste que ce billet est, à mon avis, une grosse erreur de communication. Monsieur Berruyer s’est fait un ennemi pour rien, et, si de nombreux lecteurs ont effectivement écrit, alors il y aura une revanche. Je me rappelle encore de sa réponse quand les Japonais avaient demandé des excuses pour des dessins sur Fukushima qui ne leur avaient pas plu : il s’était montré imparable, cinglant, subtile et drôle.

      Pour les lecteurs qui ne le lisent plus mais qui disent qu’il ne sort plus d’affaires, je rappelle qu’il a longuement et récemment parlé de : Servier/Médiator, Bygmalion, Ministère de la Défense : 2 procès gagnés haut la main contre Bouygues qui lui réclamait 9 millions d’euros. Tout le monde lit le Canard et a la trouille de se retrouver dans ses colonnes, parce qu’il dénonce les scandales qui ont lieu un peu partout en France.

      Il n’est pas “subversif” ? Mais ce n’est ni son rôle ni son but. Il n’est pas “révolutionnaire”, il ne veut pas s’en prendre à l’ordre établi, parce que l’on a quand même besoin d’un certain ordre. Et d’un ordre stable, où chacun puisse “s’épanouir” et vivre en paix. Un ordre qui ne soit pas perverti par des politicaillons truands ni par des capitalistes sans foi ni loi. Alors, crachez donc sur le Canard, foutez-le à la poubelle, écrivez-lui votre intime et scandalisée conviction ! Ses ennemis vous disent merci.


  19. Patrick Luder Le 30 juillet 2014 à 07h35
    Afficher/Masquer

    Alors ma question reste entière => ou trouver aujourd’hui un journalisme d’investigation fiable ?


    • dioup Le 30 juillet 2014 à 09h42
      Afficher/Masquer

      Le Monde Diplomatique qui écrit ce mois-ci:
      Dans un conflit (le conflit ukrainien) où chacun se voit sommé de choisir son camp, les médias français ne font pas exception au manque général de discernement et de rigueur
      Suit un papier détaillant certaines dérives des médias.


    • Elon Le 30 juillet 2014 à 09h58
      Afficher/Masquer

      En France il n’y a presque plus d’investigations sérieuses et suivies dans la presse écrite réduite à 1 modèle dupliqué en quelques modèles. Ca coûte trop cher et ça ne sert pas les intérêts de leurs propriétaires oligarques ou de leurs maîtres au pouvoir. Mediapart a repris la relève via internet (seul espace encore possible). Le Monde Diplomatique (et son trimestriel Manière de Voir) n’est pas – n’a jamais été – ne se veut pas – un organe de presse mensuel d’investigation. C’est un organe d’analyses politiques et géostratégiques, d’où ses réactions à froid et distanciées quels que soient les situations et conflits. Quant au Canard auquel je suis abonné depuis des décennies, sa spécialité est d’abord de fouiller dans les poubelles de la République pour y dénicher des pépites dans un jeu ambigu et pervers avec les gens de pouvoirs, ce qui en fait à mes yeux un hebdo populiste au sens propre du mot. Il est profondément anticommuniste et américanophobe, ilreste dans sa tradition d’origine bouffe-curés et libre-penseur sarcastique mais pas rebelle (de ce point de vue bien franchouillard !)


  20. Marc Le 30 juillet 2014 à 07h46
    Afficher/Masquer

    Une bonne majorité des journalistes et dessinateurs du Coin coin ont ou font parti des journaux comme :

    – Le Monde (qui veut racheter LCI vive la pluralité de l’info)
    – Charlie Hebdo (on ne les présente plus)
    – Nouvel OBS
    – Libération

    link to ojim.fr


  21. Julian Le 30 juillet 2014 à 07h54
    Afficher/Masquer

    Le génial Wozniak et le non moins génial ADN à part, il y a belle lurette que le Canard a perdu ses “plumes”…

    Le Canard, ou l’impertinence Bayrouisée !


  22. josephine Le 30 juillet 2014 à 08h24
    Afficher/Masquer

    J’ai quasiment appris à lire avec le Canard. Beaucoup plus intéressant que Perlotin le petit lutin. Depuis, j’ai dépassé le stade de Perlotin, et ne lis plus le Canard. Je ne regardais plus que l’article écolo, à coté des brèves de tribunaux et de l’alimentation avariée. Indigestion. Suis devenue végétarienne.


  23. lyonnais Le 30 juillet 2014 à 08h30
    Afficher/Masquer

    Pour ceux qui n’ont pas connu Le Canard d’antan, recherchez chez les bouquinistes ” 50 ans de Canard” en 2 volumes. L’édition que je possède date de 1972 ; je ne me souviens pas si c’était une “réédition”.
    La comparaison avec Le Canard d’aujourd’hui est dévastatrice pour ce dernier !


  24. lyonnais Le 30 juillet 2014 à 08h38
    Afficher/Masquer

    Pour ceux qui ont le temps; une émission de la Télévision Suisse Romande du 4 novembre 1965

    link to rts.ch


  25. groaaar Le 30 juillet 2014 à 08h39
    Afficher/Masquer

    Cela fait 25 ans que je lis le Canard, et 7 ans que je l’achète par habitude, en me demandant pourquoi je l’achète encore presque deux semaines sur trois.

    Il faut bien reconnaître que je n’y trouve plus guère mon compte, et qu’à chaque fois, ces remarques me viennent lorsque je lis des sujets internationaux, ou ceux touchant aux domaines que je connais bien.

    C’est un peu déprimant, quand on y pense.


  26. Joseph Le 30 juillet 2014 à 08h53
    Afficher/Masquer

    Bonjour
    “La liberté de la presse ne s’use que lorsque l’on ne s’en sert pas”
    C’est de la pub, plus une devise au canard.


  27. wuwei Le 30 juillet 2014 à 09h27
    Afficher/Masquer

    Il y a quelques jours et après quarante deux ans de fidélité je n’ai pas renouvelé mon abonnement, car je considère que depuis longtemps (trop) la ligne directoriale du “Canard” est gravement entachée par un européisme et un atlantisme devenus patent et qui le fait ressembler au reste de la presse de propagande. Mais ce qui m’a définitivement fait basculer c’est un article d’Emptaz renvoyant dos à dos Palestiniens et Israéliens dans le conflit qui les oppose. On retrouve là, comme cela a été souligné dans d’autres commentaires, la patte des anciens de Libé.


    • Crapaud Rouge Le 30 juillet 2014 à 23h40
      Afficher/Masquer

      un article d’Emptaz renvoyant dos à dos Palestiniens et Israéliens” : d’accord, c’est une critique fondée, parce que ce “dos à dos” est l’un des meilleurs moyens d’exempter Israël de ses crimes. C’est d’ailleurs un argument très utilisé sur Rue89, un argument qui me fout en rogne. Si je retrouve ça dans le Canard, alors c’est sûr, j’arrête aussitôt de le lire.


      • wuwei Le 31 juillet 2014 à 17h21
        Afficher/Masquer

        Article en première page du 23 juillet intitulé : Erreur manifeste

        …De veiller à ce que le Hamas cesse pour se requinquer politiquement de transformer la population civile en chair à canon. De faire que Netanyahou, pour des raisons tout aussi politiques et extrêmes, cesse de n’avoir que des ripostes forcément disproportionnées…

        c’est bien mettre sur le même plan l’action du Hamas et de Netanyahou alors que les moyens et les “résultats” ne sont pas les mêmes, chaque jour qui passe le prouvant. Même des voies juives éclairées le clament depuis longtemps

        Comme pour affirmer cette prise de position du “Canard”, ce mercredi un dessin de Cabu en page 3, montre des gens affolés au centre, avec d’un côté Israël, de l’autre Palestine et des missiles qui partent des deux côtés. Est-ce la réalité de ce se passe sur le terrain et notamment celle des forces en présence ? J’ai donc écris au “Canard” que ne pouvant cautionner ce que je considère être une tromperie manifeste dans la couverte de cette guerre, je ne renouvelais pas mon abonnement.


        • wuwei Le 02 août 2014 à 12h06
          Afficher/Masquer

          Je ne pense pas avoir déformé la pensée d’Emptaz en ne prenant en compte que cet extrait de son texte. Je confirme que pour ma part il met sur un pied d’égalité l’action du Hamas et du gouvernement israëlien, même si (volontairement ?) il laisse planer quelques ambiguités. Au sujet de l’action du Hamas je vous invite à écouter Michéle Sibony
          link to youtube.com

          En écrivant ceci je ne fais pas du Hamas un mouvement fréquentable, pas plus que lorsque je prend la défense de la position Russe dans le conflit Ukrainien cela doive me rendre supporter de Poutine.


          • Crapaud Rouge Le 02 août 2014 à 13h11
            Afficher/Masquer

            J’ai écouté attentivement la vidéo citée, mais sans y trouver une quelconque confirmation de votre point de vue. Elle dit seulement que le but d’Israël, dans ce conflit, est de briser l’unité politique récemment constituée, et d’affaiblir le Hamas. Pour trancher le débat, il faut poser cette question : le Hamas a-t-il demandé l’avis du Fatas avant de lancer sa campagne de tirs ? Si c’est non, (comme je le présume), alors l’assertion du Canard est tout à fait admissible.

            Sinon, j’ai eu l’immense plaisir de découvrir dans cette interview une mienne opinion que je nourris depuis toujours : “La seule chose qui puisse protéger les juifs dans le monde, c’est de faire d’eux des gens comme tout le monde.


          • Crapaud Rouge Le 02 août 2014 à 13h33
            Afficher/Masquer

            Je ne pense pas avoir déformé la pensée d’Emptaz en ne prenant en compte que cet extrait de son texte.” : Eric Emptaz exprimait un but politique difficilement contestable car, si l’on suppose la paix installée, alors le Hamas ne tire plus ses roquettes, et Israël ne largue plus ses bombes. Il y aurait de facto une symétrie, ce qui peut laisser croire à un dos-à-dos. Mais renvoyer vraiment dos-à-dos les belligérants suppose d’en faire des égaux dans la culpabilité/responsabilité. Or, en sortant l’assertion de son contexte, on peut lui prêter ce présupposé. Mais, désolé, c’est raté, car rien dans le texte ne confirme ce présupposé.


            • wuwei Le 02 août 2014 à 14h12
              Afficher/Masquer

              Point de vue contre point de vue voilà tout. Pour ma part je constate qu’en plus de ce texte d’Emptaz et du dessin de Cabu, le Canard en cette occasion ou d’en bien d’autres et si l’on excepte Jean Luc Porquet confirme une ligne éditoriale , qui semaine après semaine, ne fait plus guère de diiférence avec celle de Libération ou du Monde.


        • Incognitototo Le 02 août 2014 à 14h12
          Afficher/Masquer

          Je vous cite : “(…), mais est-il consenti par toute la population ?”

          Vous auriez 15 ans aujourd’hui dans la bande de Gaza, avec au moins un membre de votre famille tué par les Israéliens et sans aucun avenir économique, vous aspireriez à quoi ? Jouer à la playstation, ou à aller jeter des pierres, puis des roquettes sur les Israéliens en adhérant aux thèses du Hamas ?

          Je n’ai jamais compris cette politique ultra-répressive (qui se situe en plus en dehors de tout cadre légal onusien) qui ne peut conduire qu’à de nouveaux martyrs et à l’escalade… À moins que les Israéliens n’ait comme projet de “génocider” tous les Palestiniens, il faudra bien qu’ils arrêtent cette politique du “œil pour œil, …” (qui d’ailleurs est plutôt une “politique” de “plusieurs têtes pour un œil”) ; et consacre un peu moins d’argent à la guerre et un peu plus à la paix…
          En ce sens en ne prenant pas parti, le Canard renvoie bien dos à dos les protagonistes de cette tragédie et il n’est pas en accord avec sa tradition antimilitariste et encore moins avec son pacifisme.
          On ne peut pas dans un conflit analyser les problèmes en disant que tout le monde a tort ; surtout quand il est le résultat de 47 ans d’occupation !!! Et comme le rappelle Wuwei comprendre, ça ne veut pas dire adhérer ou cautionner les actes qui en découlent… mais le Canard n’a même plus le courage de ses opinions historiques.


          • Crapaud Rouge Le 02 août 2014 à 14h48
            Afficher/Masquer

            En ce sens en ne prenant pas parti, le Canard renvoie bien dos à dos les protagonistes : mais ce n’était pas l’objet de cet édito de statuer sur le conflit. Il concernait l’interdiction/autorisation des manifs pro-palestiniennes. “L’erreur manifeste”, en l’occurrence, renvoie aux Occidentaux qui ne font désormais plus rien pour rétablir un processus de paix, de sorte que se pose la question de “l’importation du conflit”.

            Note : c’est quand même par le Canard que j’ai su exactement de quelle manière Hollande s’est littéralement couché devant Netanyaou.


          • Crapaud Rouge Le 02 août 2014 à 15h04
            Afficher/Masquer

            Je vois que vous répondez vous-même à la question du consentement. C’est comme si un “europhile” sortait un truc du genre : “Dans ce contexte de compétition mondiale acharnée, tous les Européens sont évidemment d’accord pour l’Europe”. L’énorme pression que subissent les Palestiniens n’implique pas qu’ils soient tous d’accord pour les roquettes. Il est probable qu’un certain nombre ont conscience que ces roquettes ne peuvent que se retourner contre eux, qu’elles ne sont que le signe du désespoir, et qu’après elles leur vie sera encore pire.


            • Incognitototo Le 02 août 2014 à 15h47
              Afficher/Masquer

              Je ne peux pas parler précisément de cet article, parce que depuis un mois je ne trouve plus le Canard dans mes kiosques habituels et j’en ai déjà raté deux, dont celui du 23 juillet… Par contre, si vous faites allusion au Canard du 16 juillet qui effectivement (par la voix de Claude Angeli) nous explique comment Hollande s’est couché devant Netanyahou, en quoi cet article est-il autre chose qu’une “révélation” factuelle d’un changement de la politique française ? En quoi, apporte-t-il un éclairage autre que celui de souligner “l’épidémie de carpettes” face à la politique israélienne (et d’ailleurs est-ce vraiment une “révélation” ? Puisque depuis plus de 40 ans Israël s’assoit sur toutes les résolutions de l’ONU, sans aucune réaction des pays qui les ont votées…) ? Personnellement, je n’y trouve pas mon compte, ni en termes d’analyse de la situation, ni en termes d’un positionnement qui dirait en quoi c’est grave… Ce qui n’est pas un hasard… La ligne éditoriale du Canard est de plus en plus exclusivement de nous montrer, démontrer, asséner, marteler les travers et contradictions des hommes de pouvoir, sans apporter la moindre analyse sur le fond des problèmes… ça en devient même fatigant…

              Informez-vous ailleurs que dans le Canard, vous verrez que les Palestiniens – du moins ceux qui sont parqués dans la bande de Gaza – sont très majoritairement pro-Hamas ( link to fr.wikipedia.org ), et que ne pas vouloir en tenir compte, ni comprendre pourquoi, c’est un vrai déni de réalité ; qui comme chacun le sait (sauf les Israéliens) est le meilleur moyen d’aggraver les problèmes…


          • Crapaud Rouge Le 02 août 2014 à 16h32
            Afficher/Masquer

            En quoi, apporte-t-il un éclairage autre que celui de souligner “l’épidémie de carpettes” (…)” : ah bon, alors ce n’était pas la peine qu’il en parle ? Et vous auriez eu beau jeu ensuite de dire qu’il n’a même pas parlé de ça.


            • Incognitototo Le 02 août 2014 à 16h46
              Afficher/Masquer

              Bah, il aurait pu en parler autrement ; par exemple, nous dire en quoi c’est grave, plutôt que de continuer son interminable moquerie des hommes de pouvoir… d’autant qu’il ne faut pas être grand clerc pour se rendre compte de l’alignement français sur les positions américaines…


          • Crapaud Rouge Le 02 août 2014 à 18h53
            Afficher/Masquer

            Sacré Incognitototo ! Là, vous me faites quand même rigoler. La gravité du conflit, comme celle de l’agression en cours, tout ça ses lecteurs le connaissent bien. En revanche, la concision et la précision de l’info montraient mieux qu’un long discours à quel point Hollande a fait littéralement carpette. Ni une des deux ! J’en étais outré.

            Le lien vers Acrimed, ajouté à la fin du billet par OB, m’a fait découvrir une critique plus pertinente que les “vaguitudes” qui s’étalent ici. Non seulement il apparaît qu’il exploite son personnel comme un vulgaire capitaliste, mais son directeur a refusé la publication d’une enquête sur Sarko. Donc il soutient le pouvoir en place, l’ordre établi, etc. Je veux bien l’admettre, mais pour constater que, de toute façon, il n’y a pas d’opposition politique crédible, donc rien d’autre à soutenir. Les “petits” comme Mélenchon ? Mais qu’ils soient “petits” n’est pas une raison suffisante, et quand on voit Mélenchon qui n’est pas foutu de dire qu’il faut sortir de l’euro…


            • Incognitototo Le 02 août 2014 à 23h52
              Afficher/Masquer

              Bé, s’ils savent tout les lecteurs du Canard, pourquoi le lire encore ??? Sur le point précis de la Hollandie carpette, je pense qu’il aurait été plus utile de mettre en perspective que depuis la réintégration de la France au commandement intégré de l’OTAN (sous Sarko, et Hollande y était opposé à l’époque), bien des choses ont changé… En l’occurrence dans cette affaire (comme cela a été le cas également sur la Syrie et tous les autres dossiers internationaux depuis) ce n’est pas Hollande qui fait carpette devant Netanyahou, mais devant les USA !!! Juste une conséquence logique et cohérente de notre réintégration dans l’OTAN… et c’est quand même cela l’information importante !!! Bien au-delà des considérations sur les attitudes humaines qui nous présentent les protagonistes comme des carpettes… C’est-à-dire qu’à force de s’attacher aux faiblesses des hommes, le Canard perd toute vue analytique des problèmes – même pour ceux qui devraient pourtant susciter une révolte au niveau de leurs valeurs – et d’ailleurs il n’apporte quasiment plus rien à ce propos… J’espère que ça ne vous aura pas échappé…

              Pour le reste, je ne vois pas le rapport…


  28. barre-de-rire Le 30 juillet 2014 à 09h33
    Afficher/Masquer

    si la presse écrite depuis internet dans les foyer avait été ne serait-ce qu’un jour utile pour informer les gens ont le saurait…

    le temps de publication blog face à un tirage papier…
    l’information va tellement vite que le support papier est à bannir.

    si on avait du attendre qu’OB sortent toutes ces enquêtes sous publications papier, qu’il n’y est pas youtube pour montrer les mensonges mais de vraies caméras avec vrai montage et diffusion au JT….

    laissez moi vous dire qu’on serait déjà en WW3 car leur coup montés auraient fonctionnés.

    le paradoxe du calme c’est que la technologie est mieux utilisée par les masses que pas les dirigeants qui veulent la manipuler. comme en France avec hadopi et un simple vpn ruine 3 mois de blabla parlementaire….

    la dessus… c’est la coupure d’internet qu’il faut surveiller, les journaux papier moi j’épluche mes patates dessus et mon voisin y fait chier ses lapins… ça sert plus qu’à ça soyons réaliste.


  29. Eric Le 30 juillet 2014 à 10h01
    Afficher/Masquer

    Le canard enchaîné n’est rien d’autre qu’un agent du système faisant office de soupape par le truchement d’une fausse impertinence. C’est un contre-pouvoir d’opérette, sinon comment expliquer l’impatience des parlementaires à découvrir chaque nouvelle édition hebdomadaire et le fait qu’ils se bidonnent tous chaque mercredi à l’assemblée. J’en veux pour preuve ce qui a fait que personnellement j’ai cessé de lire ce truc que je n’achetais que très ponctuellement d’ailleurs. Un sommet avait selon moi été atteint lorsqu’après une déclaration avortée en direct, pour cause d’une gêne que l’on comprend aisément tant le sujet est explosif, Luc Ferry avait déclaré sur le plateau du Grand Journal qu’un ancien ministre français s’était déjà fait poissé (expression policière) dans une affaire de pédophilie et que cela avait été étouffé. Malgré la gravité des accusations, que s’est-il passé ensuite ? Rien ! Ou plutôt si. Il s’est passé quelque chose mais surtout pour Luc Ferry qui comme par enchantement s’est retrouvé placardé dans le Canard enchaîné pour une histoire de cours de philo payés par je ne sais quelle université alors que pas forcément dispensés. Affaire d’une gravité infiniment supérieure au problème de la pédo-criminalité il faut croire. Merci les impertinents. Qu’est-ce qu’on rigole grâce à vous !


  30. Lad Le 30 juillet 2014 à 10h14
    Afficher/Masquer

    Je n’ai jamais lu le Canard Enchaîné et je crois que j’ai bien fait. Le mail de ce lecteur fidèle est très fort. J’ose espérer qu’ils en reçoivent beaucoup d’autres tous les jours. Sinon il va finir en magret …


  31. daniel Le 30 juillet 2014 à 10h32
    Afficher/Masquer

    ça fait aussi longtemps que le Canard m’est, moi aussi tombé, des main. Mais il faut se souvenir que Le Canard est subventionné par l’état à hauteur de 500000 euros chaque année. S’il se voulait aussi indépendant qu’il le proclame, il renocerait à cette subvention, non ?


    • Petit coin coin Le 30 juillet 2014 à 13h29
      Afficher/Masquer

      Une subvention ? D’où tenez-vous ça ? C’est n’importe quoi. Aucun journal n’est plus indépendant, clairement.


      • sandhom Le 30 juillet 2014 à 14h25
        Afficher/Masquer
        • Richard Le 30 juillet 2014 à 15h42
          Afficher/Masquer

          Si, il reçoit une aide postale de : 556 958 €
          Lien : Cliquez sur “Le tableau récapitulatif”, c’est un PDF, ligne 92


          • sandhom Le 30 juillet 2014 à 18h08
            Afficher/Masquer

            Bonjour Richard : vous vous adressez à moi, sandhom ou à petit coin coin ?
            Conclusion du rapport des aides ; Toute la presse papier en profite, ne serait-ce que par une TVA indécente de 2.1 %, inférieure aux produits de “première nécessité” comme le sucre ou les nouilles; la distribution est faite par Presstalis, haut lieu du syndicalisme ultra gauche et qui était en quasi dépôt de bilan en 2012 ? Quid depuis 2 ans ? Comment redresse-t-elle la barre financière ?
            Les commentaires sont édifiants : link to latribune.fr


      • Krokodilo Le 30 juillet 2014 à 19h46
        Afficher/Masquer

        En outre, ils publient leurs comptes chaque année.


  32. Vallois Le 30 juillet 2014 à 11h21
    Afficher/Masquer

    La Canard a perdu des plumes avec l’indigne attaque des journalistes d’investigation F. Arfi et Larske lors de l’affaire Cahuzac. Ce jour-là, il a montré de quel côté il était, la fausse impertinence et la fausse opposition au service de ceux qui ont le pouvoir.

    Mêmes gratuits dans les aéroports (ce qui fait augmenter au passage le tirage et les subventions), je n’ai plus de temps à perdre avec la propagande.


  33. stouf Le 30 juillet 2014 à 12h11
    Afficher/Masquer

    Un exemple de lavage de cerveau.
    Un de mes proches (qui ne brille pas par son intellect) lit le canard en étant persuadé que c’est subversif .
    Je lui ai envoyé le dossier récapitulatif de Berruyer sur l’Ukraine.
    Réponse: c’est trop long à lire, de toute façon les russes sont tout autant coupables d’ingérence ( pas formulé comme ça) que l’autre camp!!!
    Ce qui me troue le c.. c’est que même avec la montagne de preuves du bellicisme US/UE , le glandu de base est trop flemmard pour essayer de comprendre que lui et sa descendance ont une probabilité non négligeable de se faire vaporiser …
    Je suis en train de lire “le meilleur des mondes” de Huxley, et le conditionnement ça marche du tonnerre…


  34. jjmomo1 Le 30 juillet 2014 à 12h11
    Afficher/Masquer

    Désormais il faudra se contenter d’un canard sans tête !
    Pas d’investigation, pas de journalisme et de la facilité sur les dépêches prédigérées par le reste de la presse.
    J’ai abandonné le canard dans sa course folle vers sa fin probable
    Les journaux papier sont tous morts à mon avis, condoléances …


  35. Sébastien Le 30 juillet 2014 à 12h35
    Afficher/Masquer

    Deux remarques:
    – J’espère que les personnes qui continuent à acheter le “Canard” sans bien savoir pourquoi font en parallèle un petit don pour ce site (blog est un terme péjoratif vu ce qui est réalisé ici!).
    – J’attire également l’attention sur le traitement de l’information du “Canard” concernant le Vénézuela, Hugo Chavez (à l’époque) et Nicolas Maduro. Comme par hasard, vous remplacez seulement les noms des pays et des personnes et, ô miracle, la même mécanique se dévoile. Emeutes, démocratie, dictateur, liberté, blablabla….
    Points communs: popularité énorme (ils sont c…tous ces pauvres à admirer leur dictateur. C’est pas comme chez nous où les gens votent pour des gens qu’ils détestent!), résistants à l’Empire Américain, pétrole (ou gaz…), mines, libéralisme, oligarques, etc. etc… Comme c’est bizarre.


  36. gilles94 Le 30 juillet 2014 à 13h14
    Afficher/Masquer

    Un intervenant parlant de Nicolas Beau.
    Sont Site est : link to mondafrique.com

    Cordialement


  37. zirgel Le 30 juillet 2014 à 13h58
    Afficher/Masquer

    Entièrement d’accord avec votre analyse. Cela fait un bon moment que j’ai remarqué les changements au “Canard” dont la lecture devient insipide ; plus de véritable travail journalistique. Effectivement, “la vieillesse est un naufrage”… Le seul, à mes yeux, à rester fidèle à l’esprit d’origine, et à ses convictions (voir notamment son article sur le Grand Marché transatlantique) est Jean-Luc Porquet ; je me demande souvent comment il fait pour supporter la “dégringolade” de son journal. J’aimerais être une mouche pour assister à l’une ou l’autre conférence de rédaction…


    • wuwei Le 30 juillet 2014 à 18h59
      Afficher/Masquer

      J”ai renouvelé mon abonnement depuis quelques années uniquement pour lire Jean Luc Porquet, mais depuis quelques temps ils ont été trop loin dans les courbettes au “désordre établi”.


  38. David D Le 30 juillet 2014 à 14h00
    Afficher/Masquer

    Croustillant ! C’est un plaisir de gourmet de lire les bêtises de ce journal.
    On peut penser ce qu’on veut de Poutine et des russes, mais objectivement s’il n’y a pas une guerre de plus d’ampleur c’est grâce à eux.
    Un autre que Poutine serait entré dans le conflit, non lui prend sur lui. Depuis le début, les ricains veulent l’impliquer. Rien à faire.
    Là, on a une guerre civile où les américains et européens passent pour des sots. L’Ukraine est plus que jamais entre les mains d’oligarques. L’Ukraine est foutue sur tous les plans : sociopolitique, économique. Elle pratique le nettoyage ethnique, mais même à dix contre un au plan militaire elle est en souffrance.
    Constater que l’Ukraine s’effondre sans que la Russie n’y ait mis son grain de sel, voilà qui est terrible pour les américains et l’Europe. Il va falloir rendre des comptes. Si la Russie intervient maintenant, on lui fera porter le chapeau. Attendons de voir venir l’hiver avec le problème d’approvisionnement en gaz par la Russie : l’Ukraine n’est pas au bout de ses peines.
    Evidemment, les américains seraient beaucoup plus à l’aise pour renforcer un blocus économique coulant la Russie que pour l’attaquer militairement. N’empêche qu’il faut aussi se poser la question de l’étincelle de trop.
    La première chose de sûr, c’est que l’Ukraine est foutue de chez foutue et que les responsables sont les aboyeurs ricains, occidentaux, avec une belle brochette de non recommandables en Ukraine.
    Pour ce qui est du vol abattu, le premier responsable, c’est l’Ukraine qui a criminellement et intentionnellement laissé ouvert son espace aérien. Le pays est en guerre, des missiles Buk auraient été volés deux jours auparavant, le matériel soviétique n’a aucun transpondeur comme il a été dit, c’est du matériel de l’époque soviétique non mis à jour (1978), le seul moyen de suivre les avions de grande ligne serait de suivre en temps réel ou à une demie heure près sur un site internet à condition d’avoir la connexion au moment du tir de missile. Bref, l’Ukraine a voulu ce drame, sans qu’on ne sache à quel point elle est derrière, et juridiquement sa responsabilité est première dans cette affaire. Et elle a tellement la baraka médiatique que ces zombies de néerlandais orchestrent dans les jours qui suivent une condamnation injuste contre les russes au tribunal de La Haye.
    Puisque les russes n’ont pas voulu porter le chapeau en attaquant, les ricains calculent que par sanctions et blocus la Russie coulera comme les russes ont choisi de regarder s’effondrer l’Ukraine.
    Et les journalistes qui se croient des bravaches, ils se font rouler dans la farine.
    Pas besoin de se droguer pour avoir des sensations de shootés, il suffit de vivre à notre époque.


  39. madake Le 30 juillet 2014 à 14h03
    Afficher/Masquer

    j’achetais régulièrement le canard, pensant y trouver un regard différent, appréciant la critique cinéma, (douteuse en été) et les contrepéteries de l’album de la comtesse mais je dois dire que ces derniers temps, je retrouve mes canards abandonnés sans avoir été lus.

    Les réelles nouvelles se font rares, les articles sont peu fouillés, et le ton devient convenu.

    reste l’album de la Comtesse…

    J’aurais aimé un magret et un foie gras, pas un palmipède famélique.

    Je n’ai pas fini mon post dans le sujet précédent sur la presse, mais l’on voit bien ici que le problème est systémique, profond et sociétal.
    La collusion entre les pouvoirs financiers, politiques et médiatiques se traduit par une presse et des médias uniformisés à la mesure des acquisitions ou de la participation des actionnaires.
    Ca n’est pourtant pas le cas du canard.
    Alors quoi? juste par le jeu des chassés croisés journalistiques, comme l’illustre très bien “les nouveaux chiens de garde”, où l’on assiste à une cooptation mutuelle d’une coterie bien installée?
    Celà combiné à une thérapie globale et permanente de télévision à plus de 3h45′ par jour en moyenne?
    A l’époque où l’on a découvert les camps de prisonniers et le lavage de cerveau, de combien d’heures quotidiennes la purge était-elle infligée?
    Sachant qu’aujourd’hui elle est auto-infligée! et que les populations payent pour se l’infliger et sont même soumis à l’impôt.
    Et que le message à faire passer ne semble pas à l’encontre de nos convictions profondes
    Moultes fictions, films et séries ont déjà préparé le terrain.

    Décidément il faut que je lise 1984, quelqu’un en a un exemplaire?

    L’image d’un front dense et orageux se profile à l’horizon,
    je ne sais ce qui arrive, mais je vous conseille de sortir vos cirés, vos bottes… et peut être quelques provisions?
    Un temps de canard, ou un vrais coup de chien?


    • jobo0502 Le 31 juillet 2014 à 00h05
      Afficher/Masquer

      1984 est libre de droit et peut être téléchargé sur le net, par exemple ici
      link to bouquineux.com


  40. Huhu Le 30 juillet 2014 à 16h38
    Afficher/Masquer

    Le dernier article cité est assez symptomatique: il s’agit quand même d’un résumé d’un article de deux pages parus dans le Monde Diplomatique… paru le mois de Juillet et qui sera bientôt disponible en ligne.

    Je ne vois pas trop l’intérêt de ce genre d’article, si ce n’est remplir du papier, puisque l’article complet est déjà disponible…

    Du coup, si l’on fait un peu attention, le Canard se compose désormais de 3 pages “d’articles” fait par ces journalistes et de 5 pages de remplissages faites en prenant les news rigolotes ou militantes de rezo.net et divers revues de webs des grands journaux. Du coup, chaque semaine, il s’agit essentiellement de redites de choses vu ailleurs bien plus en profondeur. L’intérêt, en dehors des pages de billards à trois bandes formées par les infos que veuillent laisser filtrer nos dirigeants, est assez limité…


    • Joseph Le 31 juillet 2014 à 00h11
      Afficher/Masquer

      Bonjour
      Après presque 50ans de sa lecture hebdomadaire j’ai laissé tombé j’avais les mêmes impressions.
      Je me rappelle l’histoire du “canard marseillais” , peut-être raconté par Yvan Audouard?
      Je serai moins savoureux mais bref et cru , il racontait que pour nourrir son canard à Marseille on lui introduisait son bec dans le cul (j’ai oublié dans quelles circonstances). C’est la maladie de beaucoup de canard, même pas bon à emballer le poisson aurait dit Henri Jeanson ou aussi à lire d’un derrière … une époque où le triple épaisseur n’existait pas. C’est sans doute pour cette raison qu’ils sont de moins en moins achetés.


  41. Nanker Le 30 juillet 2014 à 17h16
    Afficher/Masquer

    Interview DECAPANTE avec Jean-Yves Viollier, encore un ancien de l’hebdo entré au journal plein de naïveté et parti dégoûté etc etc

    link to acrimed.org


  42. theuric Le 30 juillet 2014 à 18h04
    Afficher/Masquer

    Comme souvent, ce que je vais écrire semble dénué de lien avec le contexte de cette page, il n’en est rien.

    Le Canard-Enchainé, surtout ses journalistes, souffre tout autant que nombre de ceux des autres médiats des mêmes maux.
    Ils sont à trouver dans un processus inconscient extrêmement puissant ayant son origine dans un passé de plus de deux siècles.
    Le bourgeois, ainsi appelé le marchand et l’investisseur des époques anciennes, avait, en son temps, remplacé l’aristocrate en un désir plus ancien encore, c’est le “Bourgeois gentilhomme” de Molière.
    Il y a donc une continuité de fait entre l’avant et l’après révolution française par l’avènement de l’ordre bourgeois en remplacement de celui de la noblesse.
    Les réactions, pouvant paraître aberrantes, du monde politique et journalistique à l’encontre de la Russie et de Monsieur Poutine sont logiques si nous considérons que ce pays et son président représente une rupture de première importance, tant sociétale qu’anthropologique, même représentation de nombre de nations d’Amérique du Sud, même rejet.
    Il s’agit donc bien d’une angoisse existentielle que montre nos décideurs et faiseurs d’opinion, angoisse également partagée par une partie de la population occidentale.
    Cette rupture est représentée par le bientôt effondrement de l’économie-monde (qui pour moi se produit dès maintenant), de la ruine de ces descendants des bourgeois d’antan et, dès lors, de leur disparition, disparition, surtout, d’anciennes structures sociales à bout de souffle.
    Ce sont, aussi, l’ensemble des idéologies anciennes qui seront sous peu balayées par cette tempête d’identification, hormis, me semble-t-il, du bonapartisme et du républicanisme qui, sous diverses formes, paraissent tous deux renaître de leurs cendres, ainsi qu’un anarchisme remontrant de petits signes de vigueurs.
    Le Canard-Enchainé, sûrement encré, à l’origine, dans un socialisme révolutionnaire du XIX° siècle, n’échappe pas, ne peut échapper à ce bouleversement.
    Il est donc question, ici, d’une projection, dans son sens psychanalytique, d’un grand nombre d’acteurs occidentaux en raison même du sentiment de leur disparition prochaine.
    C’est pourquoi ils peuvent accuser Monsieur Poutine de leurs propres défauts et malveillances en étant convaincu de la justesse de leurs appréciations, c’est pourquoi la dérive du journal sus-nommé et de tous les autres ainsi que des énormes paradoxes et contradiction, autant de leurs écrits que de leurs actes, de quasiment tous les acteurs occidentaux.

    Pour beaucoup de peuples asiatiques et bien plus que tous les autres, perdre la face est pire que la mort (ce qui reste pour moi un sujet de grandes réflexions).
    Au Japon, cela pouvait conduire au suicide rituel: seppuku.
    Perdre la face est, là-bas, la marque ultime de faiblesse, égal au mensonge dans les Amériques ou la trahison de sa parole, peut-être en Europe, sûrement en France.
    Nous ne sommes qu’à quatre générations du monde paysan et artisan et quatre-vingt ans ne sont rien au regard d’une société.
    J’avais topé avec l’ancien propriétaire lors de l’achat de mon appartement parce que je savais le lien d’honneur inconscient que cela constituait pour un homme même de près de vingt ans mon cadet.
    Alors, en Asie, aux pays encore largement agricoles, perdre la face reste toujours la preuve intangible d’une faiblesse d’âme.
    Or, les gesticulations, les énervements, les colères, les reculades, les rodomontades.., toutes ces marques de faiblesses font, pour les asiatiques, perdre la face de celui en faisant preuve.
    En revanche, le calme doublé de force, la force utilisée en juste nécessité leur montre la puissance véritable dans la région aux multitudes d’arts martiaux.
    C’est ainsi que les U.S.A. et l’U.E. ont définitivement perdu toute espèce de respect en Asie et que les russes ont gagné de la considération en est-eurasiatique.


  43. Krokodilo Le 30 juillet 2014 à 19h17
    Afficher/Masquer

    Je lis également le Canard depuis plus de 30 ans, ce “pan sur le bec” est d’autant plus salutaire qu’ils l’appliquent régulièrement aux autres. Tout ça est assez juste, mais je continuerai à le lire pour plusieurs raisons : un des rares journaux sans pub, j’aime bien la vague de dessinateurs de ces dernières années (Petillon, Cabu, Lefred-Thouron entre autres), et je rejoins ce qu’en dit leur ancien, Vallier (merci à celui ou celle qui a indiqué cet article d’Acrimed) : “Même si une sérieuse révision générale s’impose, même si le fait de conserver le même directeur depuis 22 ans n’est pas forcément une bonne idée, et même si Le Canard n’est pas le journal le plus démocratique du monde, il reste indispensable à la presse française. Exemplaires à plus d’un titre, les pages trois et quatre, où paraissent les enquêtes, constituent une référence, un contre-modèle à l’air du temps.”
    cela prouve surtout qu’il faut lire plusieurs choses, diversifier ses sources (Le Canard a honnêtement indiqué que le dossier sur le crash aérien en 1980 venait du monde Diplo, lui aussi indispensable), et réfléchir par soi-même. ll a toujours été évident que le Canard n’a pas de “grands reporters”, comme disons l’énorme travail accompli depuis longtemps par Josette Alia du Nouvel obs, et qu’il vit de ses contacts privilégiés (impliquant parfois des choix délicats), de ses infos qu’on lui apporte parfois sur un plateau.
    Autre chose, la recherche de l’objectivité (qui n’existe pas réellement) passe de plus en plus par Internet, comme le montre ici Olivier. Et si l’objectivité parfaite n’existe pas, la vérité, elle, existe toujours : l’avion n’a pu être abattu par les deux camps…


    • Crapaud Rouge Le 31 juillet 2014 à 07h32
      Afficher/Masquer

      ce “pan sur le bec” est d’autant plus salutaire qu’ils l’appliquent régulièrement aux autres” : permettez que je rectifie. La locution “pan sur le bec” ne lui sert qu’à signaler la rectification de ses propres erreurs factuelles. Il me semble qu’il s’en est servi pour corriger le rattachement de la Crimée à l’Ukraine, attribuée à tort à Staline. De la part de quelqu’un qui prétend le lire depuis 30 ans, votre erreur n’est vraiment pas flatteuse et justifierait un “pan sur le nez” (de crocodile).


      • Krokodilo Le 31 juillet 2014 à 09h36
        Afficher/Masquer

        Bien vu ! “Pan sur le bec” cette fois-ci à bon escient, je pensais plutôt au “Mur du çon” et autres coin des piqueurs.


    • Crapaud Rouge Le 31 juillet 2014 à 07h35
      Afficher/Masquer

      Mais vous êtes bien le seul ici à prendre sa défense… Donc indulgence pour votre erreur factuelle. 🙂


      • Krokodilo Le 31 juillet 2014 à 10h19
        Afficher/Masquer

        C’est gentil, mais il y a vous aussi, non ? Et je partage votre avis sur le dessin de Petillon, dont le dialogue est suffisamment ambigu pour ne pas être du grossier “Poutine-bashing”
        A propos de dessin, il me semble me souvenir que Claire Bretecher avait été approchée pour le Canard, avant l’arrivée de Cabu, mais qu’elle n’avait pas trop aimé l’ambiance club de messieurs (sous toutes réserves). De toute façon, j’aime beaucoup ses bandes, mais je ne sais pas ce qu’elle aurait donné en dessin de presse, ni si elle a essayé ailleurs.


  44. Krokodilo Le 30 juillet 2014 à 19h34
    Afficher/Masquer

    Autre raison de continuer de le lire : son excellent niveau de français, (et ils ont manifestement encore un correcteur), son maniement de l’ironie (même si ça peut être lassant), et sa dose de franglais minima. Il était inévitable que sa pérennité ne soit pas un long fleuve tranquille : je me souviens qu’on le donnait pour fini lors de l’élection de Mitterrand (style, la gauche a enfin gagné, mission accomplie, ils en serviront plus à rien). Or, la nature du pouvoir et de l’homme a fait que les affaires ont continué ! L’existence d’un journal sur une aussi longue période ressemble plus à la godille qu’à un hors-bord qui trace tout droit, d’autant qu’eux aussi subissent les changements sociaux, Internet, le départ de Bau, la concurrence de Mediapart et Bakchich, et le simple renouvellement des générations.


  45. Nanker Le 30 juillet 2014 à 20h41
    Afficher/Masquer

    “eux aussi subissent les changements sociaux, Internet, le départ de Beau, la concurrence de Mediapart et Bakchich, et le simple renouvellement des générations”

    Mouais… Ca n’excuse pas cette paresse intellectuelle qui amha est inacceptable lorsqu’on prétend travailler dans un journal différent. La façon dont on traite Poutine en est une exemple.
    Si être différent c’est ne pas reprendre les brèves de l’AFP comme le font la majorité des rédactions mais s’emparer de l’air du temps («Poutine le sanguinaire ») et transcrire dans les éditos les banalités que l’on s’échange dans les loges…

    Et en parlant de « renouvellement des générations » pourquoi avoir choisi comme nouveau rédac-chef le vieux cheval de retour Louis-Marie Horeau qui hante les murs du journal depuis les années 70. Un peu de sang neuf (et féminin?) n’aurait pas fait de mal.

    Toujours la paresse qui parfois finit par faire sombrer des entités que l’on croit insubmersibles.


    • Krokodilo Le 30 juillet 2014 à 21h28
      Afficher/Masquer

      Ils sont très parisiens, semble-t-il, peut-être trop, alors souhaitons-leur fluctuat nec mergitur !


  46. Nanker Le 30 juillet 2014 à 20h56
    Afficher/Masquer

    Et il faut attribuer le biais pro-UE du journal à la très formatée Anne-Sophie Mercier, passée par « Le Monde » (quid de l’esprit frondeur du « Canard »?) et naguère animatrice de la mythique émission « Le Forum des Européens » sur Arte.
    Un programme hebdomadaire de pure propagande pro-UE dont « l’objectivité » fleurait bon la télé est-allemande du temps du Mur… ASM qui a déclaré en 2010 « je ne suis pas pour qu’on donne la parole au peuple ». Bon…
    link to youtube.com

    Un bel exemple de pensée unique et une belle recrue pour le « Canard »! Je suis sûr qu’elle déteste Poutine!


  47. Beauch26 Le 31 juillet 2014 à 00h41
    Afficher/Masquer

    Le Canard enchaîné est depuis longtemps un courtisan du système. En guise d’alibi, Il tire chaque semaine quelques salves sur l’ambulance du moment. Canard marchand. Il faut bien vivre.


  48. xnord Le 31 juillet 2014 à 10h32
    Afficher/Masquer

    Moi j’ai arrêté mon abonnement au Canard après sa couverture du Rwanda et la poursuite de Kagamé par le “juge” Bruguiere.


  49. Bruno Le 04 août 2014 à 18h30
    Afficher/Masquer

    Je suis tout comme vous completement ecoeure par la russophobie primaire du Canard Enchaine depuis plusieurs mois. Merci pour ce poste.


Charte de modérations des commentaires