Quand c’est un opposant ou un journaliste russe assassiné, toute la presse se mobilise – et accuse d’ailleurs le président russe sans le moindre début de preuve.

Quand ce sont des opposants ou journalistes ukrainiens “pro-russes”, tout le monde s’en moque…

Dur métier, la propagande de guerre… CQFD

Ukraine: un opposant proche de l’ex-président abattu à son domicile (16/04)

Évidemment, Sputnik en parle correctement :

Proche de l’ancien président Ianoukovitch, M. Kalachnikov était l’un des organisateurs de la filiale de Kiev du mouvement Anti-Maïdan, hostile aux manifestations pro-européennes suivies d’un coup d’Etat début 2014.

Oleg Kalachnikov, ancien [membre] de la Rada suprême (parlement ukrainien) pour le Parti des régions (opposition), a été abattu mercredi à son domicile, rapporte le site MigNews citant le service de presse du ministère de l’Intérieur.

“Aujourd’hui à 19h20 à Kiev, on a découvert le corps du citoyen Oleg Kalachnikov à son domicile. La cause de la mort est une blessure par balles”, indique le communiqué du service de presse.

Proche de l’ancien président Ianoukovitch, M. Kalachnikov était l’un des organisateurs de la filiale de Kiev du mouvement Anti-Maïdan, hostile aux manifestations pro-européennes suivies d’un coup d’Etat début 2014. Il avait reçu des menaces à plusieurs reprises, sans qu’aucune mesure n’ait été prise afin de garantir sa sécurité.

L’assassinat de M. Kalachnikov a également été confirmé par le conseiller du ministre ukrainien de l’Intérieur Anton Guerachtchenko. Selon M. Guerachtchenko, des poursuites ont été engagées conformément à l’article 115 du Code pénal ukrainien (« meurtre avec préméditation »). Selon lui, l’enquête examine plusieurs pistes: l’activité politique de la victime (financement du mouvement Anti-Maïdan), des problèmes financiers (le défunt avait des dettes), ses relations personnelles, et un meurtre commis en vue d’un vol.

Dernière lettreLe jour de sa mort, M. Kalachnikov avait envoyé à un de ses amis un courrier électronique dans lequel dénonçait les pressions subies par les opposants aux nouvelles autorités du pays.

“Le génocide éhonté des dissidents, les menaces d’élimination physique et les insultes incessantes pour avoir appelé à fêter les 70 ans de la Victoire lors de la Grande Guerre patriotique (victoire de l’URSS dont la célébration est décriée par les autorités de Kiev, proches des mouvements néonazis, ndlr) sont devenues la norme dans l’Ukraine actuelle occupée par les nazis”, stipule la lettre.

Suicides en série

Ce meurtre s’ajoute à la longue liste de mystérieux suicides survenus dans l’entourage de l’ancien président Viktor Ianoukovitch, déposé à la suite d’un coup d’Etat en février 2014.

Le 29 janvier 2015, Alexeï Kolesnik, ancien président du gouvernement local de la région de Kharkov et membre du Parti des régions, s’est suicidé par pendaison. Le 24 février 2015, Stanislav Melnik, du Parti des régions, retourne son arme contre lui.

On peut en outre citer la mort de l’ex-patron du Fonds des biens d’Etat ukrainien chargé des privatisations Mikhaïl Tchetchetov, ancien membre du Parti des régions, qui se serait défenestré fin février. L’ex-gouverneur de la région de Zaporojie Alexandre Peklouchenko, qui aurait dû comparaître devant la justice pour la dispersion des manifestations pro-européennes locales (Euro-Maïdan), s’est suicidé à l’aide d’une arme à feu. Le maire de Melitopol Sergueï Valter, pour lequel le parquet avait réclamé 14 ans de prison pour “pillage des entrepreneurs”, a quant à lui été retrouvé pendu dans sa propre maison.

“Les opposants vivent dans la terreur”

Les membres du Parti des régions toujours présents en Ukraine vivent dans la terreur, écrit l’édition britannique The Guadian. “Tout le monde a peur. Ils ne veulent pas avoir à sauter par la fenêtre ou à se loger une balle. Ou qu’on les y aide”, a déclaré dans une interview au quotidien un ancien membre du Parti des régions, qui a rejoint le Bloc d’opposition (force hostile à l’Euro-Maïdan).

Sergueï Larine, un autre membre du Bloc d’opposition, a confié à la publication qu’en province, des centaines de personnes sont chaque jour convoquées pour être interrogées par les enquêteurs. “Le Bureau du Procureur général a été transformé en un organe punitif”, estime-t-il. “Des interrogatoires sans fin, la pression des enquêteurs, des menaces directes — l’objectif n’est pas la suprématie du droit, mais d’obtenir des avantages politiques C’est une justice aux ordres”, a indiqué M. Larine, dont les propos sont cités dans la publication.

Source : Sputnik, 16/04/2015

=====================================================

(Rappel) Kiev salue les suicides dans l’entourage de l’ex-président Ianoukovitch (17/03)

Une vague de suicides présumés dans l’entourage du président déchu Viktor Ianoukovitch a déferlé sur l’Ukraine.

Le conseiller du ministre ukrainien de l’Intérieur et député à la Rada (parlement) Anton Guerachtchenko a qualifié de “positive” la vague de suicides d’anciens membres du Parti des régions du président déchu Viktor Ianoukovitch.

Un an après la chute du régime du président Viktor Ianoukovitch, ses anciens collaborateurs restés en Ukraine semblent succomber à une curieuse “épidémie”. Depuis le mois de janvier, ils sont plusieurs à s’être suicidés. Les analystes font remarquer que ces décès ressemblent bien à des meurtres masqués sous des suicides.

“Ce dernier mois, nous constatons un point très positif. Enfin, le principe de l’inéluctabilité du châtiment a commencé à se réaliser en Ukraine. Aussi, les causes des suicides des +régionaux+ sont-elles faciles à expliquer. Les gens ont compris que désormais, les violations de la loi seront punies”, a déclaré M.Guerachtchenko sur la chaîne de télévision Inter.Et de rappeler que l’ex-gouverneur de la région de Zaporojie Alexandre Peklouchenko, qui aurait dû comparaître devant la justice pour la dispersion des manifestations pro-européennes locales (Euro-Maïdan), s’était suicidé à l’aide d’une arme à feu.

Il a aussi évoqué la mort de l’ex-patron du Fonds des biens d’Etat ukrainien chargé des privatisations Mikhaïl Tchetchetov qui se serait défenestré. Selon le conseiller du ministre, Tchetchetov aurait eu “peur de faire face à sa responsabilité”.Le député a aussi mentionné le maire de Melitopol Sergueï Valter, pour lequel le parquet avait réclamé 14 ans de prison pour “pillage des entrepreneurs”. On l’a trouvé pendu dans sa propre maison.

“En Ukraine, les fonctionnaires commencent à répondre de leurs crimes”, s’est félicité M.Guerachtchenko.

Source : Sputnik, 17/03/2015

=====================================================

La réaction du même Anton Guerachtchenko ce jour (16/04)

L’ex-député du Parti des régions anciennement au pouvoir en Ukraine, Oleg Kalachnikov, a été assassiné dans la soirée du 15 avril, à Kiev. L’ex-parlementaire a reçu des coups de feu sur le seuil de son appartement, alors qu’il sortait de l’ascenseur, à 19h20.

Notez qu’il est mort EXACTEMENT comme la pauvre journaliste Anna Politkovskaïa, dont on nous parle sans cesse.

[…]

Charmant l’officiel ukrainien… Vous imaginez la même chose dite par un officiel russe au moment du meurtre de Nemtsov ?

« Ces dernières années, nous avons pu constater que Kalachnikov était le meneur de tous les responsables des Régions. Il y a des témoignages disant que c’est lui précisément qui était impliqué dans l’organisation des groupes de « titouchkys » (provocateurs, ndlr) qui ont assassiné et frappé des citoyens pacifiques pendant l’Euromaïdan. J’ai demandé au Parquet général d’enquêter sur tous les faits et gestes de Kalachnikov au sujet de son implication dans de tels agissements, parce qu’il y a une vidéo qui circule sur toutes les chaînes télévisées, montrant que c’est précisément ce membre des Régions qui était à la tête de ces crimes », affirmait alors Olga Tchervakova.

L’adjoint du ministre ukrainien de l’intérieur Anton Guerachtchenko a commenté la mort de l’ex-député des Régions sur sa page Facebook par ces mots :

« Il y a quelques heures, l’ancien parlementaire Oleg Kalachnikov a été tué par balles sur le seuil de son appartement, situé dans le complexe résidentiel Vinogradar. La police de Kiev a ouvert une enquête selon l’article 115 du Code pénal, pour « meurtre avec préméditation ».

Les principales versions suivantes seront envisagées :

  1. L’activité politique de Kalachnikov, notamment liée à une participation à l’organisation, au financement et à la modération de ce qu’il est convenu d’appeler le mouvement Antimaïdan des titouchkis, dans le parc Mariynski.
  2. Ses intérêts dans le business, et notamment la question des emprunts et des dettes.
  3. Les relations personnelles
  4. Un assassinat avec intention de vol
  5. D’autres versions de l’assassinat.

Il ne fait aucun doute que le défunt savait beaucoup de choses sur les organisateurs et le financement du mouvement Antimaïdan, qui a coûté à Ianoukovitch et sa camarilla plusieurs millions de hryvnias par jour.

Il emporte ces secrets dans la tombe. Mais Kalachnikov n’est pas le seul à en savoir beaucoup sur les organisateurs et le financement de l’Antimaïdan.

Comme on dit : les manuscrits ne brûlent pas !

Source : Le Courrier De Russie, 16/04/2015

=====================================================

Les réactions de la presse française :

ÉNOOOOORME Buzzz sur Google News comme on le voit :

 

12 articles quand même dans les actualités !
Euh, bon 7 en fait : Le Figaro, Agence Tunis Afrique Presse, Sputnik, i24news, Ouest France, LaPresse.ca, SudInfo.be…
Et en plus, les médias diront toujours “ben si si, on en a parlé, (une fois, page 12 en 2 lignes).
À chacun de comparer ce qu’il a perçu de ses médias pour assassinat en Russie et les assassinats en Ukraine…

Voilà ce qu’en dit le Figaro :

Un proche de Ianoukovitch tué à Kiev :

Un ancien député ukrainien partisan de l’ex-président Viktor Ianoukovitch a été retrouvé mort aujourd’hui à Kiev, tué par balle, a annoncé le ministère ukrainien de l’Intérieur.  Ancien élu du Parti des régions, Oleg Kalachnikov, qui était âgé de 52 ans, avait une solide connaissance des groupes opposés au mouvement pro-européen de “Maïdan” qui a emporté Ianoukovitch en février 2014, a déclaré un conseiller du ministre de l’Intérieur. 

“Il ne fait aucun doute que le défunt en savait beaucoup sur ceux qui ont financé l’anti-Maïdan et de quelle manière. Il emporte ses secrets avec lui dans sa tombe”, a ajouté Anton Guerachtchenko.

———————————-

On note donc qu’on redonne la parole au sympathique Anton, et qu’ne plus il conclut la brève brève, façon “il l’a bien cherché”… Avez-vous vu beaucoup de billets sur Nemtsov finir de la sorte avec un officiel russe ?

Soulignons la qualité du papier d’Ouest France en revanche.

Mais on ne lira nulle part que Kalashnikov était Vice-président du Forum civil anti-corruption “Assez!” – information pas inintéressante…

Après je n’en fais nullement une oie blanche dans ce pays hautement corrompu, mais je compare juste le traitement de cas assez proches, dont, au fond, on ne sait pas grand chose…

=====================================================

(Bonus Spécial journaliste) Un journaliste prorusse tué par balle 16/04

Un journaliste ukrainien prorusse connu, Oles Bouzina, a été tué aujourd’hui à Kiev, deuxième meurtre par balles d’une personnalité prorusse dans la capitale ukrainienne en 24 heures.

“Le journaliste Oles Bouzina vient d’être tué au 58, rue Degtiarivska”, non loin du centre-ville, a écrit sur sa page Facebook le conseiller du ministère de l’Intérieur, Anton Guerachtchenko. Le service de presse du ministère a confirmé cette information.

Source : LeFigaro.fr, 16/04

———-
Toujours un article de fond, toujours la même source humaniste.

Et bien entendu, toujours le “journaliste prorusse” alors que le type est un journaliste ukrainien…

Un peu comme si on parlait d’un de de nos journaleux assassiné de “journaliste panaméricain” – sympa.

=====================================================

P.S. mes excuses, Vincent Jauvert de l’Obs vient de réagir :

Oups, non, en fait, désolé…

Notez, en Une, le mot “TSAR” (et bientôt Führer ?) :

122 réponses à [Euh, on peut m’expliquer ?] Silence sur les assassinats politiques en Ukraine

Commentaires recommandés

rototo Le 16 avril 2015 à 16h37

rien de nouveau, il y a les morts utiles d’un coté et les “nuisibles” (à notre business) de l’autre qu’il est hors de question de couvrir.
J’ai longtemps cru qu’huissier était le pire métier en termes de comportement humain, finalement journaliste c’est encore bien pire.

  1. dupontg Le 16 avril 2015 à 16h34
    Afficher/Masquer

    tout ce qu’on aurait pu attendre de nos merdias ne vaudrait pas mieux que:

    “Faut dire aussi qu’avec un nom comme ça il l’avait bien cherché”..


    • step Le 16 avril 2015 à 18h02
      Afficher/Masquer

      Procès d’intention !

      Un stagiaire mal informé de l’AFP avait dû réécrire qu’ils avaient trouvé des balles dans unE kalachnikov, au lieu d’UN kalachnikov. Du coup dans les rédactions, personne n’a compris pourquoi titrer sur une situation ma foi totalement logique. Ce n’est bien évidemment qu’une erreur voyons, comme il peut en arriver aux meilleurs !

      Faut décidemment arrêter de voir le mal partout, si vous continuez sur cette pente vous finirez complotiste, voir complotiste rouge-brun pro-russe. Faut se ressaisir, olivier !

      Sinon entre vous et moi, les occidentaux -lumière du monde- ayant souvent eu des problèmes avec des kalachnikov, un de plus un de moins, on va pas s’en plaindre hein !


  2. rototo Le 16 avril 2015 à 16h37
    Afficher/Masquer

    rien de nouveau, il y a les morts utiles d’un coté et les “nuisibles” (à notre business) de l’autre qu’il est hors de question de couvrir.
    J’ai longtemps cru qu’huissier était le pire métier en termes de comportement humain, finalement journaliste c’est encore bien pire.


    • Eleutheria Le 16 avril 2015 à 19h38
      Afficher/Masquer

      C’est un cas d’école de la dichotomie observée par Chomsky entre ce qu’il appelle les « worthy victims » et les « unworthy victims » — un exemple à garder pour les futurs manuels d’histoire.


      • Kiwixar Le 17 avril 2015 à 02h50
        Afficher/Masquer

        Il faut avoir le cerveau sacrément malsain (psychopathe) pour réflechir comme ça. Les exécutants (militaires, journalistes) utilisés doivent certainement souffrir de troubles psychologiques sérieux quand on leur fait avaler ce genre de choses allant contre leurs valeurs ou éducation.


  3. nouche Le 16 avril 2015 à 17h03
    Afficher/Masquer

    Doit on rappeler que la police de Kiev est maintenant sous controle des neonazis d’Azov ?

    Coincidence les “suicides” ont commence peu apres.


    • Hellebora Le 16 avril 2015 à 19h01
      Afficher/Masquer

      En 2009, Buzina aurait concocté un projet de loi interdisant les organisations néo nazies en Ukraine. On voit où nous en sommes aujourd’hui.

      link to russia-insider.com


      • Hellebora Le 16 avril 2015 à 19h43
        Afficher/Masquer

        Pour en savoir un peu + sur Oles Buzina (sous-titres en anglais) : Short History of Ukraine. Oles Buzina 23.12.2014
        link to youtube.com

        Et le compte twitter de Vladimir Soloviev pour qui ce meurtre est signé Pro Bandéristes :
        link to twitter.com


        • Boublik Le 16 avril 2015 à 20h00
          Afficher/Masquer

          Il été passé au talk show politique de Soloviev aussi. Un homme d’une grande intelligence. Quel dommage…


    • CHAP Le 17 avril 2015 à 10h50
      Afficher/Masquer

      300 parachutistes US débarquent pour former La Garde nationale ukrainienne, subordonnée au ministère de l’Intérieur, est composée notamment de volontaires ayant fait partie des milices d’autodéfense du Maïdan ( je traduis : Formation de 900 nazis ).


      • CHAP Le 17 avril 2015 à 12h32
        Afficher/Masquer

        L’attente est longue


  4. Astrolabe Le 16 avril 2015 à 17h15
    Afficher/Masquer

    En fait, nous avons tous compris que tout est simple: on est assassiné à Moscou parce qu’on est un opposant, donc un héros positif; à Kiev on est assassiné parce qu’on est “prorusse”, donc un traître à sa patrie, juste punition. .! Jusqu’où ira la malhonnêteté de nos journalistes ?


    • Louis JULIA Le 16 avril 2015 à 18h33
      Afficher/Masquer

      @ Astrolabe: c’est la rançon d’un époque informatisée: nos journalistes ne “pensent” que par “0” et “1”. Ou “blanc” et “noir”. C’est moins surchauffant pour les neurones.


  5. Guillaume Besset Le 16 avril 2015 à 17h16
    Afficher/Masquer

    L’objectif de libéraliser l’Ukraine (comme l’Estonie) est encore loin.. link to atlanticcouncil.org

    Vouloir tout centraliser est assez démagogique, mieux vaut l’auto détermination des peuples, toujours. (?)


    • Citoyen Le 20 avril 2015 à 11h30
      Afficher/Masquer

      Après le gaz – fils de Joe Biden – multinationale USA, maintenant le port d’Odessa : 50% déjà aux mains d’une multinationale USA.

      Comme d’habitude, les USA baffrent au banquet et le rôle des européens est juste un rôle de domestique obéissant, passant les plats, faisant la vaisselle et RIEN d’autre, même pas un chouia de quelque chose, sauf l’amoralité du larbin.

      Le rôle des Européens définitivement scellé en 1945. Celui de larbin, de soumis ou pire encore.


  6. FDM Le 16 avril 2015 à 17h23
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    En Belgique, on en parle… ou pas.

    La libre.be en parle.

    Ukraine: un journaliste prorusse tué par balle à Kiev:

    link to lalibre.be

    J’ai cherché sur d’autres journaux et rien, cela ne m’étonne guère, pas même le soir qui se vante pourtant d’être le leader de la presse Belge francophone et qui en plus, fait partie de l’Alliance européenne des journaux leaders…

    Lisez bien le programme, pour ceux qui voudraient juste un résumer, se serra un jolie copier coller de propagande, mais dans différentes langues… tout un programme ^^

    link to lesoir.be

    En revanche une chose me chiffonne, on parle beaucoup plus de la séance question-réponse avec ses concitoyens en direct à la télévision, bien dis donc pour une prétendue dictature…quel claque ! et personne ne le souligne…

    link to lesoir.be

    link to levif.be

    Mais la ou la Libre avais marquer un bon point en parlant du meurtre du journaliste, elle est retombée dans ses travers…

    link to lalibre.be

    La Russie, frappée par une crise monétaire sans précédent depuis l’arrivée au pouvoir de M. Poutine en 2000, subit désormais une crise économique qui suit un an d’isolation croissante en raison de la crise ukrainienne mais aussi de chute des cours du pétrole, sa première source de revenus avec le gaz.

    Ha bon ?

    Depuis l’arrivée de poutine, la Russie est frappée d’une crise monétaire…houlala ^^

    🙂

    Enfin pour terminer, 7s7.be nous apprend ceci:

    “Imposer le modèle soviétique eu Europe n’était pas une bonne chose”

    link to 7sur7.be

    Cela fait beaucoup d’articles sur la Russie, Poutine etc., mais rien ou presque sur la vague de… mortalité précoce que connaît l’Ukraine de l’Ouest en ce moment.

    Haaa journalisme d’investigation quand tu nous tiens.

    Merci.


  7. Darkman Le 16 avril 2015 à 17h43
    Afficher/Masquer

    Considérer SputnikNews comme une source d’information fiable me parait dangereux. Rappelons tout de même que ce site qualifie l’invasion soviétique de la Pologne de “Campagne de libération”…

    Sinon en cherchant rapidement “assassinat kalachnikov Ukraine” on trouve bien plus d’articles que vous, avec Le Monde et compagnie. Et encore, la recherche peut clairement être améliorée..


    • mffd4hfn Le 16 avril 2015 à 17h53
      Afficher/Masquer

      Avez vous le lien ?


      • rototo Le 17 avril 2015 à 12h22
        Afficher/Masquer

        ça n’a rien de tellement surprenant non plus, rappelons que sputnik n’est qu’une version flashy du site qui s’appelait precedemment “la voix de la russie” et ils ne s’en sont jamais caché 🙂
        Ca m’empeche pas de le lire , mais il n’y a aucune raison de le prendre plus au pied de la lettre que “nos” medias, on est assez grand pour faire notre propre balance apres avoir fait nos media-courses aux 4 coins du web.


        • Darkman Le 17 avril 2015 à 13h03
          Afficher/Masquer

          Oui tout à fait, loin de moi de défendre les medias traditionnels. C’est juste que quand on appelle ces derniers “merdias” c’est gonflé de faire du c/c de Sputnik qui fait partie du même club.

          Oui les medias français sont pires car payes avec nos Impots, mais dans ce cas là c’est cet argument qu’il faudrait privilégier, et pas le “olol les merdias sont partisans, vite vite Sputnik”.


    • Nicolas Le 16 avril 2015 à 17h56
      Afficher/Masquer

      Ah ? vous avez trouvé ce meurtre en une des grands quotidiens français, comme pour Nemtsov ? Et les meutres de Bouzina et de Soukhobok ? Pourtant ça commence à faire vraiment beaucoup.


      • step Le 16 avril 2015 à 18h19
        Afficher/Masquer

        oui … et oui :

        @ DARkman : effectivement assassinat pro-russe Ukraine, ça marche bien (398 000 hits). Il y a peu d’articles qui “prénomment” le mort, ce qui fait chuter la recherche. Dont effectivement le monde ouest-France et quelques autres, qui n’étaient pas sorti lors d’une recherche plus spécifique. L’article du monde est correct et sans la tirade de l’humaniste de kiev, Il y a même un petit portrait qui ne parait pas déshonorant lu en diagonale.

        @nicolas (et olivier) . Effectivement, je parie ma chemise sur le fait qu’il n’y aura rien au 20H, et rien en première page des gros tirages de la presse. Ce n’est donc pas l’existence de l’article sur laquelle il faut porter critique mais son exposition. Or l’on sait très bien mettre en valeur certaines pages en terme d’exposition médiatique et mal référencer d’autres. Nous ne sommes pas au temps de la Pravda, on n’impose pas le silence des médias par un coup de fil, mais ces derniers savent très bien qu’ils n’ont pas d’intérêt à mettre en valeur cet article, et donc l’information passera inaperçue auprès du plus grand nombre. Pourtant le journaliste aura fait son boulot et le journal aura publié. La censure est cachée dans l’absence de promotion de l’information.


      • Hellebora Le 16 avril 2015 à 19h28
        Afficher/Masquer

        link to russia-insider.com
        “L’histoire de l’Ukraine racontée par l’écrivain ukrainien assassiné Oles Buzina. Est-ce la démocratie que l’Occident veut pour ce pays ?”


    • Médiacrate Le 16 avril 2015 à 18h06
      Afficher/Masquer

      Pas moins que nos source du BAOS,qui battent des records de duplicité.
      Voir Odessa 2 Mai 2014 et la liste est longue des omissions et mensonges .


    • Homère d'Allore Le 16 avril 2015 à 18h24
      Afficher/Masquer

      Donc, pour vous, Darkman, l’invasion soviétique de la Pologne n’aurait pas du se faire ? L’URSS aurait du se limiter à libérer son propre territoire et ne pas poursuivre les nazis jusqu’à Berlin ? Et bien les Polonais auraient particulièrement apprécié de rester quelques mois, voire années sous la botte allemande !

      Rappelons que les principales critiques polonaises furent que cette “invasion”, selon vos termes, ne s’était justement pas passée assez vite et que Bòr Komorovsky a reproché à l’armée soviétique de ne pas avancer suffisamment rapidement pour aider à LIBERER Varsovie.

      Les déportés d’Auschwitz et des autres camps de la mort situés en Pologne ont aussi, je pense, qualifié l’avance soviétique de LIBERATION et pas d’invasion.


      • Alex Le 17 avril 2015 à 06h49
        Afficher/Masquer

        MESSAGE DE LA MODERATION: changez de ton svp Relisez la charte des coms. Ici, toute invective est bannie.


      • Darkman Le 17 avril 2015 à 09h54
        Afficher/Masquer

        La libération des déportés (ni de qui que ce soit) n’a jamais été l’objectif de la campagne, sinon les pays envahis n’auraient pas été contrôlés jusqu’en 1991. Donc ce n’est pas une campagne de libération mais une campagne de conquête.

        Cela s’arrête là. Vous pouvez maintenant faire des pirouettes que vous denonceriez si l’invasion avait été américaine, mais moi je suis parti.


        • Homère d'Allore Le 17 avril 2015 à 10h57
          Afficher/Masquer

          Non, je pense que les Français ont considéré ( pour la plupart), le débarquement anglo-américain comme une libération même si tous les buts de guerre américains n’étaient pas aussi nobles.

          Lire sur cette dernière remarque “le mythe de la bonne guerre” de Jacques Pauwels.

          Et vous ne répondez pas sur Bòr Komorovsky.

          Il est vrai, Darkman, que dès que le débat devient référencé, vous décrochez en fumant du moteur droit…


          • sa Le 17 avril 2015 à 13h36
            Afficher/Masquer

            A moins que Bor Komorovski ait fait partie de l’État Major Soviétique, ce qui n’est pas le cas aux dernières nouvelles, je ne vois pas en quoi il pourrait vous aider dans le cas présent.

            Une campagne se définit par ses objectifs eux-mêmes définis par les décideurs militaires. La perception de celle-ci par le tout-venant n’a rien à voir la-dedans si on s’attache aux faits et non à la communication.

            PS : vous devriez au moins vérifier l’orthographe de vos références avant de les brandir de la sorte et de jouer au fanfaron..


            • Nicolas Le 17 avril 2015 à 16h32
              Afficher/Masquer

              “vous devriez au moins vérifier l’orthographe de vos références avant de les brandir de la sorte et de jouer au fanfaron..”
              Pour quelqu’un qui invente des mots latins pour se faire mousser, c’est amusant de faire ce reproche.


            • Homère d'Allore Le 17 avril 2015 à 17h12
              Afficher/Masquer

              Je vous remercie pour avoir relevé la faute d’orthographe. Il s’agit en effet, de Bòr Komorovski avec un i.
              Je déteste écorcher les noms propres et vous suis donc reconnaissant de votre vigilance.

              Vous réfutez Bòr Komorovski comme source car “il ne faisait pas partie de l”état-major soviétique… Dont acte !

              Vous aurez plus de mal, alors, à réfuter le Maréchal Joukov.

              Ce dernier, dans ses mémoires parues chez Fayard en 1970, en l’occurrence page 270 du tome 2, écrit ceci:

              ” Le 29 juillet, le Commandant suprême m’appela au téléphone et me félicita pour avoir été décoré de la deuxième étoile d’or de Héros de l’Union Soviétique.
              M. Kalinine m’appela ensuite; lui aussi me félicita et me dit que l’opération visant à l’expulsion de l’ennemi de l’Ukraine occidentale était terminée et que l’Armée Rouge devait se tenir prête à exécuter sa mission libératrice en Pologne puis à pénétrer à l’intérieur de l’Allemagne fasciste pour achever sa défaite.”

              Sont bien distincts dans l’ordre de Kalinine la LIBERATION de la Pologne et la conquête de l’Allemagne.

              Vous faut-il d’autres documents ? J’en ai en stock mais je ne voudrais pas paraître fanfaron à vos yeux de spécialiste…

              L’évidence est telle que vous devriez vous en satisfaire. Toutefois, dans le cas contraire, je reste à votre disposition pour épancher votre soif de références ( bien orthographiées, je vous le promets !)

              PS: Qualifier la perception des rescapés d’Auschwitz comme celle du “tout-venant” est une position originale.
              Vous savez, à défaut du reste, être surprenant sur ce point !


            • Homère d'Allore Le 17 avril 2015 à 20h17
              Afficher/Masquer

              Pour vous remercier d’ailleurs de votre vigilance quant à mon orthographe, je vous assure que je scruterai avec attention vos commentaires avec la même surveillance attentive.

              Et je saurais, n’en doutez point, vous faire remarquer vos éventuelles erreurs, dans le but partagé de l’amélioration permanente des commentaires du blog de M. Berruyer.


            • LBSSO Le 17 avril 2015 à 23h20
              Afficher/Masquer

              Bonjour Homère d’Allore,

              y avait longtemps ! Quelle dispute avec Darkman !

              Invasion ou libération de la Pologne par l’armée russe ?

              Libération parce qu’elle a combattu les nazis.
              Invasion parce qu’elle a été accompagnée de nombreux crimes.

              J’espère avoir réparé le moteur droit et gauche ,pour avancer droit 🙂


    • jacky-olivier Le 16 avril 2015 à 18h31
      Afficher/Masquer

      SputnikNews n’est pas moins fiable que l’AFP, l’info est juste traité d’un autre angle (l’angle opposé). Bien sûr que les médias occidentaux en parleront (nous ne sommes pas dans un modèle de propagande grossier à la Pravda mais dans un modèle beaucoup plus subtil, complexe et efficace) et si l’on cherche, on trouve. Mais s’il ne cherche pas, le lecteur ne tombera sans doute pas dessus.


      • Nicolas Le 16 avril 2015 à 19h08
        Afficher/Masquer

        ” dans un modèle beaucoup plus subtil, complexe et efficace) et si l’on cherche, on trouve. Mais s’il ne cherche pas, le lecteur ne tombera sans doute pas dessus.”
        C’est très vrai, et bien expliqué par Chomsky qui tire quasiment toutes ses infos de la presse américaine, dont le Wall Street Journal. Le seul truc c’est qu’il faut savoir lire. Pendant la guerre du Vietnam, quand ils massacraient un village, il fallait pas chercher le mot “massacre” ou “crime”, mais l’info y était souvent.


        • jacky-olivier Le 16 avril 2015 à 19h51
          Afficher/Masquer

          Qui se tape ce soir un 20h pour vérifier que l’info est donnée en quelques secondes juste avant de passer au sport ? : )


          • jacky Le 16 avril 2015 à 20h45
            Afficher/Masquer

            20h france 2 : info non communiquée
            journal d’arte 19h45 : idem


            • jacky-olivier Le 16 avril 2015 à 20h55
              Afficher/Masquer

              Merci ! : ) Info peut-être encore un peu chaude, demain au 13h devant une audience plus réduite ?


    • sg Le 16 avril 2015 à 18h36
      Afficher/Masquer

      Effectivement, LeMonde a finalement publié un article suite aux deuxième meurtre. Mais franchement il faut le lire, un bel exemple de propagande encore (en gros: ils ont été tué par Poutine pour que Poutine puisse les instrumentaliser en dénonçant les meurtres. Et oui, dénoncer des meurtres maintenant c’est de l’instrumentalisation!):

      link to lemonde.fr


      • sa Le 16 avril 2015 à 18h55
        Afficher/Masquer

        Poutine accusé du meurtre ? Alors là c’est la meilleure. Allez-y, montrez-moi où Poutine est accusé dans l’article.
        Montrez que vous ne dites pas n’importe quoi uniquement parce que vous avez une dent envers ce journal. Nous vous regardons.


        • Nicolas Le 16 avril 2015 à 20h59
          Afficher/Masquer

          Comme on se tue à vous l’expliquer, c’est assez subtil, mais efficace… et assez simple à analyser :


          « Il est évident que ces deux crimes sont du même genre. Leur nature et sens politique sont clairs − c’est une provocation délibérée qui apporte de l’eau au moulin de nos ennemis, déstabilise la situation en Ukraine », a déclaré le président ukrainien, Petro Porochenko, en appelant à une enquête « transparente ».

          Le président russe Vladimir Poutine a, lui, très vite dénoncé « un assassinat politique, le dernier en date en Ukraine » en accusant Kiev de ne rien faire pour élucider ces meurtres.

          Poro “déclare”, c’est ferme, c’est solide
          Puis Poutine “accuse”. D’une part, on est formaté depuis des années pour penser que Poutine ment, alors s’il accuse, pouah pouah pouah, il ment. En plus, on vient de vous expliquer (Cf. ce que Poro a déclaré) que Poutine allait l’accuser injustement après avoir commis cette “provocation”, et boum c’est ce qu’il vient de faire. C’est assez bien ciselé comme article, on est dans la salopardise d’orfèvre.
          Effectivement, si tu prends la peine de faire abstraction de ces fausses pistes pour ne retenir que l’info, ça va. Mais personne ne lit comme ça, après la lecture de cet article il en reste la très forte suspicion que “Poutine l’a tuer”.
          Donc bref, les merdias ne lancent pas toujours des accusations claires, mais ils nous formatent pour qu’on croient à la “narrative”.
          D’ailleurs si tu reviens au MH17, un journal néerlandais je crois avait titré “Poutine a tué mon fils”, ou un truc comme ça, en pleine Une. Bah tu peux tortiller et dire qu’ils n’ont pas accusé la Russie, puisqu’ils ne faisait que citer un parent d’une victime. Ah bah oui d’accord, on peux le voir comme ça, si tu veux, mais le but est bien de pousser les lecteurs à croire à la narrative qui justifie la domination de l’Empire du Bien : les Autres sont des barbares.


          • sa Le 17 avril 2015 à 01h07
            Afficher/Masquer

            Donc en fait dire que Porochenko “déclare” et Poutine “accuse” est une manière détournée d’accuser Poutine du meurtre afin qu’il puisse les instrumentaliser en dénonçant les meurtres.

            Sérieusement, n’avez vous pas l’impression de lire ce que vous voulez lire ?

            Il n’y a absolument aucun rapport entre les phrases de l’article et la thèse que vous soutenez..


            • Nicolas Le 17 avril 2015 à 07h39
              Afficher/Masquer

              Bon, je sais que tu ne veux pas comprendre puisque tu es du côté des gentils, mais pour les autres, je retourne l’article, avec les mêmes éléments:

              Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que Kiev ne fait rien pour élucider les assassinats politiques qui se multiplient en Ukraine, et a appelé à une enquête transparente.
              Petro Porochenko a accusé les «ennemis de l’Ukraine» d’avoir commis les meurtres des opposants à son régime afin de déstabiliser la situation en Ukraine.

              Il est tout de suite moins crédible, le Poro. Pourtant ce sont les mêmes informations (Les Russes aussi veulent une enquête impartiale, mais pour de vrai…)


            • Johann Le 17 avril 2015 à 13h22
              Afficher/Masquer

              Est-ce que vous comprenez seulement le sens des mots? Car j’ai comme un doute. Les personnes assassinées et non simplement tuées ou victimes de meurtres sont décrites comme des salopards ou peu s’en faut:

              “polémiste plus que journaliste, bagarreur à l’occasion, il collaborait au quotidien Segodnia, propriété de l’oligarque Rinat Akhmetov” pour l’un et “organisateur de contre-manifestations et responsable d’exactions contre les manifestants proeuropéens” pour l’autre.


            • LBSSO Le 18 avril 2015 à 01h22
              Afficher/Masquer

              Bonjour ,l’ article comprend un texte et des photos.

              Le texte aurait pu être tourné différemment ,c’est certain mais pas flagrant ,je veux bien l’admettre.

              Toutefois ce qui m’apparait plus évident c’est le choix des photos:
              -Alors que Poutine accuse les autorités de Kiev de ne rien faire, la photo montre un policier en train de sécuriser la zone. Si la photo avait été celle de la victime allongée seule sur le sol ,l’effet induit n’aurait pas été le même.
              -Enfin, il faut bien le dire la photo du visage du journaliste n’est pas à son avantage. Si la photo avait était celle d’un homme souriant avec sa famille ,l’empathie suscitée alors aurait été différente.


            • sg Le 20 avril 2015 à 15h58
              Afficher/Masquer

              Nicolas et Johann ont très bien expliqué, mais pour résumer et pour faire simple, après avoir lu l’article, on a le “sentiment” que ces victimes étaient très antipathiques voire dangereuses et que c’est pas une perte. Trois exemples (non exhaustifs):

              1- rien que la photo du journaliste suffit, le présentant avec une mine très antipathique, à comparer avec ça: link to lemonde.fr , l’un avec une mine maussade du type “le pauvre”, l’autre souriant et incarnant la joie ).
              2- La seule présentation de Oleg Kalachnikov le dépeint par des termes très connotés: pro-Ianoukovitch, persécuter […] pro-européens, soupçonné d’avoir œuvré à la mobilisation de « gros bras ».
              3- Le titre: “[…]deux personnalités pro-russes[…]”. À comparer avec “opposants” ou juste “deux personnalités ukrainiennes”.

              En gros, toutes les victimes sont présentées (finement certes, mais pas vraiment subtilement) comme des ennemis de l’Europe plus que comme des opposants au régime Ukrainien actuel. Donc nos ennemis aussi. Très peu d’empathie ressort de cet article pour ces hommes qui se sont tout de même fait assassinés.

              Les meurtres sont tous des actes odieux. Il est donc très étrange de ressentir une empathie bien moindre dans cet article que dans les articles au sujet des opposants de Poutine du même journal.

              Factuellement l’article est peut-être correct (à part les points montrés par jacky-olivier), mais l’empathie en a certainement été manipulée. Et à mon avis, bien plus que les faits, la propagande se joue sur les sentiments, et c’est bien plus insidieux.


          • ulule Le 17 avril 2015 à 03h20
            Afficher/Masquer

            TROIS crimes avec aussi celui de Sergey Sukhobok, shot and killed outside his house on Monday night
            link to rt.com


      • jacky-olivier Le 16 avril 2015 à 20h15
        Afficher/Masquer

        La propagande médiatique paraît souvent grossière à ceux qui ont “compris”. Sur la situation ukrainienne, on est vraiment dans un retournement complet de la réalité, à la Orwell. Mais le travail est tel que sans doute la grande majorité des Français avalent la vision officielle. Travail auquel s’ajoute celui qui amène une part de plus en plus grande de la population à un niveau d’aliénation tel, qu’interrogés sur la question, ils répondraient n’en avoir que “vaguement entendu parler” !

        J’aime bien les deux photos illustrant l’article du Monde : un policier ukrainien souriant, ce journaliste assassiné au regard… assassin. Avec ces seules images t’as compris…


      • jacky-olivier Le 16 avril 2015 à 20h50
        Afficher/Masquer

        Le Monde nous dit de ce journaliste qu’il était rédacteur en chef d’un journal financé par l’homme le plus riche d’Ukraine et proche de Ianoukocitch, or il avait démissionné le 11 mars pour précisément ne pas participer à la propagande gouvernementale, dans un journal qui a semble-t-il changé. On est sur du pur et simple mensonge, c’est affolant.


    • Astrolabe Le 16 avril 2015 à 20h00
      Afficher/Masquer

      Sans débattre sur le fond, je dirais que l’argent de mes impôts ne va pas à Sputniknews, alors que ces “journalistes” vivent notamment de mon fric, et j’aimerais avoir de meilleures informations et pas de la propagande de guerre qui nous emmène tout droit dans le mur. Par ailleurs, je ne suis pas certain que ça rende service à l’Ukraine et à ceux qui y vivent. Je connais plein de gens bien en Ukraine et il ne faut pas taxer chaque opposant de “propoutinisme”, c’est tout à fait lamentable.


    • David Le 17 avril 2015 à 01h11
      Afficher/Masquer

      Google actualité:
      Boris Nemstov : 102 000 occurrence
      Oleg Kalachnikov : 226
      oles bouzina : 7404
      Même si il y un différentiel de temps entre les évènements, c’est quand même évident qu’il y a une casi absence de couverture des medias Français, au 20 heure ou dans les kiosques ça comprends, sur internet ou les chaine d’infos continue, la il n’y a pas trop d’excuses. On nous explique que l’Ukraine est candidate a l’ue, je ne suis pas sur que le meurtre d’opposant politique ou de journaliste critique du pouvoir face partis des valeur de l’ue (ou pas…)


    • Wilmotte Karim Le 17 avril 2015 à 19h45
      Afficher/Masquer

      “Rappelons tout de même que ce site qualifie l’invasion soviétique de la Pologne de “Campagne de libération”…”

      Ben oui, ils appellent un chat, un chat.

      A mais oui, suis-je bête : l’URSS a “envahi” l’Allemagne nazie (et donc, je suppose, son allié Polonais dans le dépeçage de la Tchécoslovaquie).


    • Krystyna Hawrot Le 27 avril 2015 à 02h20
      Afficher/Masquer

      C’est normal, la plupart des historiens polonais appellent aussi la libération de la Pologne la libération… Et oui, elle a été accomplie par l’Armée Rouge et par la 1 et 2 Armée polonaise alliée. Faut pas oublier que l’URSS en 1944 était alliée aux Alliés…
      Après, si l’Armée Rouge est restée en Pologne, au lieu de s’en aller, c’était le résultat des négociations des Anglos-Américains avec l’URSS et de la guerre froide, voulue par les USA après;


  8. Louise Le 16 avril 2015 à 17h55
    Afficher/Masquer

    Rien sur Médiapart qui pourtant avait pondu une perle lors de l’assassinat du dissident russe.


    • jacky-olivier Le 16 avril 2015 à 18h26
      Afficher/Masquer

      Ah bon ? (humour…)

      Je vois qu’ils avaient écrit un article selon lequel Nemtsov s’apprêtait à divulguer des informations sur l’implication de l’armée russe en Ukraine. Nous verrons s’ils “enquêtent” sur ces morts…


      • ulule Le 17 avril 2015 à 03h12
        Afficher/Masquer

        In February, the European Union called for stricter observance of freedom of speech in the media by all sides in the Ukrainian conflict.
        “We continue to condemn and call for an end to attacks on journalists notably in eastern Ukraine, including killings and abductions,” the statement read.
        link to rt.com


    • sa Le 16 avril 2015 à 18h57
      Afficher/Masquer

      L’article de Mediapart sur Nemtsov a été publié 24h après son meurtre. Vous pourriez au moins attendre le même délai avant de dénoncer Médiapart, qui peut-être ne désire pas se contenter d’un copier/collé de SputnikNews.


      • Nicolas Le 16 avril 2015 à 21h33
        Afficher/Masquer

        Oui enfin sauf très gros changement de ligne éditoriale, ya pas de surprise à attendre de Mediapart…


      • Olivier Berruyer Le 16 avril 2015 à 23h51
        Afficher/Masquer

        vous avez noté qu’il a été assassiné il y a 24 heures ?


        • ulule Le 17 avril 2015 à 03h16
          Afficher/Masquer

          et Sergey Sukhobok shot and killed outside his house on Monday night ?


  9. purefrancophone Le 16 avril 2015 à 18h03
    Afficher/Masquer

    Vous êtes bien curieux .Pourquoi voulez-vous que l’on vous explique ces morts alors que nous .
    n’avons toujours pas et nous ne les aurons pas , les conclusions du crash du vol MH17 Il faut s’y habituer , il y a des infos que nous n’aurons pas !


    • jacky-olivier Le 16 avril 2015 à 18h27
      Afficher/Masquer

      C’a été si rapide avec les boîtes noires du crash de la Germanwings, je comprends pas !


      • purefrancophone Le 16 avril 2015 à 18h38
        Afficher/Masquer

        jacky-olivier ;
        Des choses à cacher , entre autre la provenance du tir qui a descendu l’avion .
        J’en conclue que si cela était vraiment venu du côté EST , les preuves auraient été vite exposées .Donc cela vient de l’Ouest de ce pays coupé en deux !


        • jacky-olivier Le 16 avril 2015 à 19h42
          Afficher/Masquer

          Oui oui, sans doute ! C’était de l’ironie… : )


  10. Joanna Le 16 avril 2015 à 18h14
    Afficher/Masquer

    « Il est évident que ces deux crimes sont du même genre. Leur nature et sens politique sont clairs − c’est une provocation délibérée qui apporte de l’eau au moulin de nos ennemis, déstabilise la situation en Ukraine », a déclaré le président ukrainien, Petro Porochenko, en appelant à une enquête « transparente ».

    Ben voyons … j’y crois bien évidemment !

    link to russie.net


    • chios Le 16 avril 2015 à 20h15
      Afficher/Masquer

      Oles’ Buzina.

      Il y a quelque temps, j’avais vu une longue interview de lui,
      link to youtube.com

      C’est long et rapide, et il faut comprendre les sous-titres anglais, mais il me semble que ses vues sont celles d’un intellectuel et d’un patriote qui essaye de faire la part des choses.
      Aucun extrémisme, ni prises de position “pro-russe” dont on l’accuse.
      Il refuse l’opposition nazis antifascistes et dénonce les intérêts d’oligarques qui jouent leur propre jeu.

      Le fait de dire que c’est l’union soviétique qui a contribué le plus puissamment à la formation de l’état ukrainien me semble être ce qui lui a valu son arrêt de mort….alors que c’est probablement vrai.
      Je ne crois pas que beaucoup vont prendre la peine d’écouter ce que cet homme dit, mais pour moi, quand j’ai vu cette video, j’ai pensé qu’il était ce qu”on appelle ou appelait en France un “intellectuel”, et à tort ou à raison, je l’ai cru.

      Je voudrais citer encore un site de délation, que l’on estime être une pratique normale et louable aujourd’hui en Ukraine…
      link to psb4ukr.org

      L’adresse, le numero de tel, de cet homme que certains ont cru bon de supprimer le lendemain.
      Notez la date.


      • ulule Le 17 avril 2015 à 03h26
        Afficher/Masquer

        Un autre témoignage d’un journaliste, vivant, depuis sa geôle,
        Court Statement of jailed journalist Rouslan Kotsaba 06 04 15 | Eng Subs.
        Vidéo de “Channel17” uploaded par Vox Populi Evo
        link to youtube.com


        • Citoyen Le 19 avril 2015 à 22h03
          Afficher/Masquer

          Apparently the „Peacemaker“ Website has not only Names and Data of Ukrainian Anti-Maidan, but also of Western Social Media Activists

          Apparemment le site web ‘le pacificateur’ a les noms et données des Anti-Maidan ukrainiens ET AUSSI d’Activistes Occidentaux …. des médias sociaux…

          A vérifier…

          Blog: site ukrainien le pacificateur
          link to lepontduhadu.blogspot.fr

          Nombreux liens….


          • Citoyen Le 19 avril 2015 à 23h02
            Afficher/Masquer

            OTAN en emporte le vent?

            link to mobile.agoravox.fr

            “Le site est hébergé à un des domaines de… l’OTAN ! La simple commande de Windows « tracert » vers ce site psb4ukr.org (chacun peut le vérifier lui-même) nous donne l’adresse finale psb4ukr.nato.int, dont nato.int est le domaine principal de l’OTAN (voir l’écran sauvegardé du tracert). Le serveur est du type étrange NATO HPWS/2.1, jamais rencontré jusqu’à présent (une négligence de la part des techniciens de l’OTAN ?), localisé en États-Unis (Dallas, Texas), l’enregistreur en est une certaine Ophelia Dingbatter (voir l’écran sauvegardé de la réponse du service WHOIS).”


      • sadsam Le 17 avril 2015 à 09h45
        Afficher/Masquer

        @Merci Chios

        Ce site de délation est terrifiant. Il faut aller le regarder.
        Il y a même un système de traduction qui fait qu’il est possible de le regarder en français


  11. Hellebora Le 16 avril 2015 à 18h42
    Afficher/Masquer

    KIEV, 16 avril, 18h06 (Reuters) – Un journaliste ukrainien qui défendait des opinions prorusses dans le conflit en cours en Ukraine a été abattu jeudi en début d’après-midi à Kiev par deux hommes cagoulés, a annoncé le ministère de l’Intérieur.
    L’assassinat d’Oles Bouzina, qui était âgé de 45 ans, survient moins de vingt-quatre heures après la mort d’un ancien député partisan de l’ex-président Viktor Ianoukovitch, retrouvé tué par balles mercredi soir à Kiev.
    Dans un communiqué, le président ukrainien Petro Porochenko a exigé une enquête rapide et transparente pour faire toute la lumière sur ces deux homicides. “Leur nature et leur portée politique sont claires: il s’agit d’actes délibérés qui font le jeu de nos ennemis”, a-t-il affirmé.
    A Moscou, Vladimir Poutine s’est pour sa part inquiété de ces “assassinats politiques” et de la lenteur présumée des enquêteurs ukrainiens.
    Le journaliste Oles Bouzina, qui avait vainement brigué l’an passé un siège au Parlement sous l’étiquette du Bloc russe, publiait des tribunes dans le quotidien Sevodnya, propriété de l’homme d’affaires le plus riche du pays, Rinat Akhmetov. Il écrivait aussi sur les proximités historiques et culturelles entre les peuples russe et ukrainien.
    Il a été tué par balles vers 13h30 dans la capitale ukrainienne alors qu’il quittait son immeuble, près du centre-ville. Ses deux agresseurs, qui circulaient en voiture, n’ont pas été identifiés.
    Mercredi soir, c’est l’ancien député Oleg Kalachnikov qui était tombé sous les balles alors qu’il rentrait chez lui. Agé de 52 ans, cet ancien élu du Parti des régions avait, tout comme Bouzina, une solide connaissance des groupes opposés au mouvement pro-européen de “Maïdan” qui a emporté Ianoukovitch en février 2014. (voir )
    “Il semble que les assassinats de témoins du dossier anti-Maïdan continuent”, a commenté sur Facebook Anton Guerachtchenko, conseiller du ministère de l’Intérieur auprès de Porochenko.

    DÉCÈS MYSTÉRIEUX
    Ces deux meurtres font suite aux décès mystérieux d’anciens alliés de Ianoukovitch, dont quatre anciens députés du Parti des régions qui se sont apparemment suicidés ces derniers mois, deux à l’arme à feu, un par défenestration et le dernier par pendaison.
    “L’Ukraine doit faire face à toute une série de meurtres de ce type”, a souligné Vladimir Poutine lors de son apparition annuelle à une émission de questions-réponses avec les téléspectateurs.
    Il a dressé un parallèle avec l’enquête sur l’assassinat de l’opposant russe Boris Nemtsov, le 27 février à Moscou, qui, a-t-il dit, a conduit à l’arrestation des tueurs.
    “Mais en Ukraine, qui prétend être un Etat démocratique et aspire à l’Europe démocratique, il n’y a rien eu de tel. Où sont les assassins de ces personnes ? Où sont ceux qui ont commis ces meurtres et ceux qui les ont commandités ? Nulle part. Et l’Europe comme l’Amérique du Nord préfèrent ne pas le relever”, a-t-il poursuivi.

    A l’inverse, et à l’appui des accusations de Porochenko, des responsables ukrainiens de même que des observateurs estiment pour leur part que les assassinats de Kalachnikov et de Bouzina sont peut-être l’œuvre d’agents des forces spéciales russes qui chercheraient ainsi à tacher l’image des autorités pro-occidentales au pouvoir à Kiev.

    Le politologue Volodimir Fesenko s’étonne ainsi de la coïncidence entre les deux assassinats et la prestation télévisée de Poutine. “C’est comme si on lui avait livré sur un plateau la preuve d’une terreur politique en Ukraine”, a-t-il dit à Reuters, voyant dans Kalachnikov et Bouzina des “victimes rituelles de la propagande russe qui ne jouaient pas un rôle sérieux dans le mouvement d’opposition”.

    Toujours la même rhétorique au final afin que les merdias reprennent bien. N’est-ce pas B. Guetta !?


  12. Hellebora Le 16 avril 2015 à 18h46
    Afficher/Masquer

    Combien de temps encore la Russie supportera t-elle tout ça ? Sergueï Choïgou ne mâche pas ses mots. Mais, rassurez-vous, chers compatriotes, vos médias préférés tairont cela… pour ne pas vous embrouiller l’esprit…

    MOSCOU, 16 avril, 18h22 (Reuters) – La Russie a accusé jeudi les Etats-Unis de vouloir dominer le monde d’un point de vue politique et militaire et accusé l’Occident d’être responsable des crises en divers points du globe et notamment du conflit dans l’est de l’Ukraine.
    Dans un style évoquant la Guerre froide, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a déclaré que la volonté des Etats-Unis et de ses alliés de rapprocher Kiev du camp occidental était une menace pour Moscou et que cela l’avait forcé à réagir.
    “Les Etats-Unis et leurs alliés ont franchi toutes les lignes possibles dans leur volonté d’amener Kiev dans leur orbite. Cela ne pouvait manquer de déclencher notre réaction”, a déclaré Sergueï Choïgou, qui s’exprimait lors d’une conférence annuelle sur la sécurité à Moscou.
    Faisant écho à ces commentaires, le général Valery Guérassimov, chef d’état-major des forces armées russes, a déclaré : “Se considérant comme les vainqueurs de la guerre froide”, les Etats-Unis ont décidé de remodeler le monde en fonction de leurs besoins.”
    “Visant une domination totale, Washington a cessé de tenir compte des intérêts des autres pays et du respect du droit international”, a-t-il ajouté.
    En mars 2014, la Russie a annexé la Crimée, qui appartenait à l’Ukraine, à la suite du renversement du président ukrainien prorusse Viktor Ianoukovitch par des manifestants qui lui reprochaient d’avoir renoncé à un accord rapprochant l’Ukraine de l’UE. Moscou avait qualifié la destitution de Ianoukovitch de “coup d’Etat anticonstitutionnel”.

    “DROIT MORAL”
    Des troubles séparatistes sont ensuite apparus dans certaines régions russophones de l’Est ukrainien. Ils continuent aujourd’hui malgré la signature de deux accords de paix.
    L’Occident accuse Moscou d’envoyer des éléments de son armée pour aider les rebelles ukrainiens. La Russie n’a cessé de démentir malgré les preuves de plus en plus nettes sur le terrain.
    Vladimir Poutine a réitéré jeudi le démenti de Moscou lors de l’émission de télévision annuelle où il répond aux questions des téléspectateurs. L’armée russe n’est pas en Ukraine, a dit le président russe et ne fournit pas de soutien aux rebelles prorusses dans l’Est.
    Son ministre de la Défense a mis le conflit dans l’Est ukrainien sur le compte de la volonté du gouvernement de Kiev de se rapprocher de l’Occident
    “Combien d’autres victimes seront nécessaires pour forcer les Ukrainiens vivant dans l’Est à se sentir ‘Européens’?”, a-t-dit Sergueï Choigou.
    Il a repoussé les critiques de ceux qui accusent la Russie de vouloir redessiner les frontières européennes par la force, estimant que l’Occident n’avait pas “le droit moral” d’accuser son pays compte tenu des interventions sur plusieurs théâtres de conflit, en Irak notamment.
    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que le gouvernement de Kiev devait concrétiser ses obligations contenues dans les accords de paix de Minsk-2 conclus en février et “préserver l’unité de l’Etat ukrainien”.


  13. Krokodilo Le 16 avril 2015 à 18h47
    Afficher/Masquer

    Ca y est, L’Obs en a parlé, sous forme de brève… difficile à trouver dans leur nouvelle version, à comparer avec le foisonnement d’articles sur et autour de l’assassinat de Nemtsov. Pas d’article de fond non plus sur l’étrange épidémie de suicides. Comment avouer que l’UE soutient aujourd’hui une quasi-dictature, avec purges, censures, menaces, assassinats politiques, exodes de populations (pas mal d’enseignants partis en Russie, paraît-il, dégoûtés par les consignes ubuesques et le risque d’accusation si leurs cours ne sont pas jugés assez révisionnistes !), rêves de reconquête, réarmement, débarquement de centaines d’instructeurs militaires étrangers, refus de Minsk2, mesures de rétorsion contre la population du Donbass, etc.
    “Un journaliste ukrainien prorusse a été tué à Kiev, selon le ministère de l’Intérieur ukrainien. C’est le deuxième meurtre par balles d’une personnalité prorusse dans la capitale ukrainienne en 24 heures >>
    “Le journaliste Oles Bouzina vient d’être tué au 58, rue Degtiarivska”, non loin du centre-ville, a écrit sur sa page Facebook le conseiller du ministère de l’Intérieur, Anton Guerachtchenko.
    Contacté par l’AFP, le service de presse du ministère a confirmé cette information.”


    • Kiwixar Le 16 avril 2015 à 22h36
      Afficher/Masquer

      “exodes de populations”

      Dont bénéficient l’Allemagne et la Russie. Avec la somalisation en cours de l’Ukraine, personne ne souhaitera régler la situation (scission) en ayant à payer pour la reconstruction, la dénazification. Par contre la situation est bénéfique pour les voisins (récupèrent des Ukrainiens par chers, vendent des armes). C’est le problème des populations vieillissantes comme l’Allemagne, ils ont intérêt au chaos chez les voisins pour récupérer leurs gens. Je serais Alsacien-Lorrain, je me méfierais, c’est en train de redevenir un länder (euh région) attractif.


  14. philbrasov Le 16 avril 2015 à 19h10
    Afficher/Masquer

    de toutes les façons, il ne faut rien attendre des médias a propos de la Russie… PLUS MAINTENANT.. Poutine est haï depuis le début
    Poutine est nationaliste, ex KGB russe jusqu’au bout de ses croyances notamment religieuses
    Il a tout pour être damné aux yeux des élites occidentales et des suiveurs de l’info aux ordres.

    et quoique fasse poutine ou ses partisans, est voue a être mis au ban des médias mainstream…..
    la Russie serait déjà tombée si ce n;était pas un trop gros morceau.
    la Russie,,,, plus du 1/4 des terres de ce monde, la Russie qui regorge de métaux rares , indispensables dans la haute technologie, la Russie le pétrole, le gaz , l’or , l’argent l’aluminium etc etc etc….. l’eau ( surtout l’eau…)….
    Il est impensable que cette Russie soit géré par Poutine,,,, après l’Ère Eltine…. Impensable…
    Sauf que les russes ont sans doute une capacité de résilience hors du commun que n’importe quel SDF parisien ne supporterait pas,,,,,,

    Sauf que la Russie est un pays éduqué très éduqué même, un pays homogène et si il ne l’est pas dans certains endroits les russes, ont su bien avant la France ou l’Europe, assimiler les populations indigènes, ou rapportées….
    Peu importe les morts du cote russe ou pro-russe, peu importe la vérité, peu importe l’histoire, la Russie de poutine aura tjrs tort aux yeux de nos médias et des élites qui les gèrent.
    Seul l’histoire donnera raison, a Poutine. et aux pro-russes….
    je voudrais juste faire une aparté concernant le fil conducteur de ce site,,,, ou OB déclare ,
    “car notre pays n’a pas l’excuse d’un régime plus ou moins autoritaire usant de propagande comme c’est le cas en Russie.”
    Un pays qui reconduit son leader a 80% n’a pas besoin de propagande,,,, le peuple russe est la meilleure propagande de la Russie.
    un pays qui est dirige par 20% d’une population , mais avec médias aux ordres fait lui de la propagande…celle PÉJORATIVE,,,,,
    Car on revisite la définition de la propagande, on serait surpris de constater que TOUT est propagande….On ne saurait être neutre, surtout lorsque les enjeux sont immenses de conséquences….
    Dans un cas propagande suivie par 80% d’un peuple, dans l’autre par 20% seulement..
    fermez le ban….


  15. purefrancophone Le 16 avril 2015 à 19h10
    Afficher/Masquer

    Hellebora ;
    Combien de temps encore la Russie supportera t-elle tout ça ?
    Grande question !!!!!
    La Russie est très patiente , mais jusqu’à quand ? Personne ne peux le dire .


    • Hellebora Le 16 avril 2015 à 19h31
      Afficher/Masquer

      En pnl ou en analyse transactionnelle (dont je ne connais que qques bribes), je crois me souvenir qu’on parle de collection de timbres, ou de cocotte-minute. Toujours une question de temps en effet. Temps court, temps long. Mais la tendance est à l’accélération tout de même… CQFD


    • DUGUESCLIN Le 16 avril 2015 à 20h47
      Afficher/Masquer

      Je pense qu’il faut inverser la question.
      Jusqu’à camp les faucons US supporteront-ils leurs échecs?
      Le rouble remonte, la Russie conforte ses alliances, l’Ukraine n’a pas été prise comme prévue, la Crimée est retournée à la mère patrie, plusieurs pays de l’UE dénoncent les sanctions, alors pourquoi s’énerver? A force de renvoyer la balle au fond du court, il y en a bien qui perdront patience, et ce seront ceux qui n’arrivent pas à affaiblir la Russie. Soit qu’ils commettront la faute fatale, soit qu’ils jetteront l’éponge en faisant semblant d’avoir gagné. Mais avant d’en arriver à la guerre armée, après avoir perdu le soutien armé de leurs alliés européens, les US retourneront leurs vestes pour faire un faux “ami-ami” avec la Russie, tout en essayant d’autres infiltrations pour pervertir le peuple russe.


      • Kiwixar Le 16 avril 2015 à 23h47
        Afficher/Masquer

        “Jusqu’à camp les faucons US supporteront-ils leurs échecs?”

        Ce ne sont pas des échecs : le Chaos créé partout dans le monde permet de justifier les dépenses US pharaoniques dans le complexe militaro-industriel, créateur d’emplois aux US. Sans ces emplois, les Etats-Unis deviendraient un pays du Tiers-Monde au niveau industriel (il est déjà un pays en voie de tiersmondisation au niveau des infrastructures, voire même au niveau de la mortalité infantile).


  16. Somkin_Jo_Blue Le 16 avril 2015 à 19h24
    Afficher/Masquer

    Il n’y a pas que des journalistes et politiciens dits “pro russes” qui “disparaissent” bizarement, il y a aussi des artistes!

    Par exemple le très connu et respecté kuzma skryabin, venant de Lviv (région dite nationaliste), est décédé dans un “accident de voiture en début d’année…

    Les semaines précédents sa mort, il avait déclaré vouloir faire un nouveau Maidan contre ces voleurs et corrompus de Kiev. (Et dénonçait cette guerre fratricide, et non pas une prétendu invasion Russe…)

    Bref ce n’est pas très étonnant quand des gens ouvertement nazis (Svoboda) sont “nommés” dans les postes les plus importants du gouvernement (Défense, intérieur, justice…)

    Si on nommait Hitler à la tête de la DGSE française, on pourrait sans doutes s’attendre à ce que tous les opposants politiques et certains journalistes “disparaissent”…

    Il ne faut pas oublier que maintenant en Ukraine il existe un “ministère de l’information”, comme sous l’Allemagne Nazi avec la propagande de Goebels, qui avait quand même déclaré que plus un mensonge était gros, plus il était facile de le faire avaler à sa population… (Je suppose que sans internet, on penserait TOUS que la Russie serait en train d’attaquer l’Ukraine pour ensuite s’emparer de la Pologne, l’Allemagne, puis la France… Et alors on partirait tous au combat la fleur au fusils comme en 1914)


    • Somkin_Jo_Blue Le 16 avril 2015 à 22h31
      Afficher/Masquer

      Pour kuzma skryabin, j’avais vu une vidéo d’un témoin qui s’était filmé, où il expliquait qu’une jeep s’était mit à cotés de sa voiture et l’avait poussé sur la file en face, en contre sens, face à un camion… Ce témoins expliquait que cette voiture et celle derrière sont parties directement après l’accident, et qu’il était le premier à s’arrêter. Quand les “miliciens” (qui font office de policiers) sont venus et qu’il a raconté ce qu’il avait vu, on lui a conseillé de se taire.

      Et maintenant cette vidéo a disparut d’internet, je n’arrive pas à la retrouver. Si quelqu’un peut la retrouver ça serait intéressant… Car c’est pas impossible que ce témoin ait déjà “disparut”, ou se soit pendu avec 2 balles dans la tête, vu qu’il y a une épidémie en ce moment contre ceux qui pourraient nuire au gouvernement.

      Le pire dans ces histoires c’est de voir à quel point la propagande ukrainienne marche (merci le ministère de l’information…), vu que beaucoup d’Ukrainiens se “réjouissent” de la mort de ces “pro russes” (qui sont pourtant Ukrainiens…) Et que beaucoup croient au coup monté de Poutine (encore une fois…), qui pour une raison pas logique du tout tuerait tout ses sympathisants ayant un peu de pouvoir en Ukraine… Il serait donc à la fois super intelligent, mais sadique et dangereux (Il voudrait envahir la Pologne dans ce que sous entend nos médias!) C’est fou ce qu’on peut faire avaler aux gens… Poutine serait donc à la foi un fou insensé qui s’amuse à décendre des avions civils et ses sympathisants pro russes en Ukraine (Il a été accusé du massacre d’Odessa il ne faut pas l’oublier aussi…), et tout ça sans jamais laissé aucunes preuves (il est fort), mais en même temps on le qualifie de fin stratège vu qu’il a réussi à s’emparer du jour au lendemain de la Crimée sans que personne n’y voit que du feu, et sans faire de morts… Et qu’en 2 jours il a mit en déroute toute l’armée géorgienne qui était en train de bombarder des civils en Ossetie du Sud…

      D’un cotés quand je vois les émissions avec Messmer le fascinateur et le pouvoir qu’il peut avoir sur le cerveau humain, je comprends mieux comment ça peut exister. Quand je vois nos médias mal traduire volontairement les discours de Poutine pour le faire passer pour un fou dictateur misogyne, je peux comprendre que les gens qui ne parlent pas Russes puissent penser que “Poutine est un dictateur”, vu que nos médias et nos politiques répètent plus ou moins ça sans arrêt depuis qu’il a empêché la France d’attaquer la Syrie de Bachar Al Assad (pour mettre des fous djihadistes au pouvoir, c’est super intelligent!). Depuis nos médias pratiquent toujours des associations de mots dans leurs questions et analyses du genre: blablabla Poutine Blablabla Dictateur Blablabla Opposants assassinés blablabla qui fait du sport torse nu blablabla personnalité froide blablabla dangereux blablabla armée russe qui fait des exercices à la frontière de l’Europe blablabla

      Alors que les ricains construisent un “bouclier anti missile” qui pointent pleins d’Ogives nucléaires vers Moscou, soit disant dirigé contre l’Iran avec qui finalement ils s’entendent (mais continuent de développer ce “bouclier” dans les pays d’europe de l’est vassalisés à l’OTAN)… Mais jamais nos médias parlent du faite que Poutine a fait divisé le chômage par 2, multiplié le PIB par habitant par 14 en 12 ans, augmenté l’espérance de vie de 12 ans, renationalisé les ressources du pays (qui étaient volés par des Oligarques), fait passé le pays de la 42ème place à la 5ème économie du monde, fait baisser le nombre de meurtres dans le pays etc… Bref il a un bilan économique exceptionnel, c’est pour ça qu’il a autant de popularité. Même si c’est pas un modèle de démocrate, les gens savent qu’il veut défendre les intérêts des russes et de la Russie, et c’est pour ça qu’ils le soutiennent. Les russes ne sont pas cons, ils ont accès aux mêmes infos anti Poutine que nous (Mais ils ont les infos pro poutine pour contrebalancer) Mais non, le français moyen va croire que c’est la dictature en Russie, et la démocratie en France. Alors que eux ils ont un dirigeant soutenu par 88% de sa population, et nous un président qui est déjà tombé à près de 10% de popularité… Mais c’est chez nous la “démocratie”, alors qu’on avait juste le choix entre lui et Sarkosy, l’escroc criminel de guerre (Libye) mafioso…

      Sinon pour la petite info, Buzina le journaliste “pro russe” abattu, avait fait le Bachelor en Ukraine… Il était donc très connu là bas.


  17. David D Le 16 avril 2015 à 19h39
    Afficher/Masquer

    La nature des gens ne se modifiant pas, les régimes politiques assainis permettent aux grands ambitieux, au lieu de tuer tout le monde, de se salir de réputation et de n’avoir un âge d’or qu’éphémère vécu dans une crainte relative, de magouiller, de rouler sur l’or, de goûter à tous les plaisirs, d’être admiré pour tout poncif de haute morale susurré dans un micro, de déglinguer le système à son profit en n’entraînant que sur un temps très long le sentiment de scandale et sur un temps encore plus long la réaction populaire indignée. Un régime assaini pour les ambitieux, c’est le sexe et la Ferrari, la gloire de dénoncer tel mal moral ou social en tant qu’invité, le bonheur politiquement de transformer une magouille en quelque chose de légal, le bonheur de ne pas mettre en péril ses ébats par la pente qu’on a en soi, puisque vous êtes pas mal encadré par la structure du régime pour ne pas déraper.
    Tout cela pour dire que si on vit dans des régimes autrement plus sains, il faut aussi penser à revoir la question des profits et duperies égoïstes des puissants, je crois que leur silence sur la crise ukrainienne en dit long sur ce qu’ils sont, surtout dans le cas américain, et il n’y a aucune justice à attendre en ce monde, même si on peut y adhérer de coeur et continuer de le faire.

    La démocratie, c’est à la fois une relative protection contre le meurtre, la guerre et l’oppression pour le peuple, toutefois c’est aussi un garde-fou pour les requins qui ne font pas les “bêtises” de trop en principe, sauf que tout se dérègle petit à petit, on verra la suite. A mon avis, il faut un contrôle de la démocratie car ses règles ne présupposent pas qu’elle a affaire à la nature humaine et à la rapacité des ambitieux.


    • kasper Le 17 avril 2015 à 00h24
      Afficher/Masquer

      Vous m’inquietez: un contrôle par qui ? Et qui désignera les contrôleurs ?


      • David D Le 17 avril 2015 à 14h53
        Afficher/Masquer

        Je ne pensais pas à des personnes, mais à de nouveaux mécanismes. Par exemple, la séparation des pouvoirs vous inquiète-t-elle ? Le problème, c’est que la séparation des pouvoirs n’agit pas vraiment sur cette question des puissants et des rapaces, sachant qu’en plus elle est contournée par le tout le monde couche avec tout le monde et le bipartisme qui dirige tout. Vous vous sentez rassuré par le bipartisme insolent ?


  18. LBSSO Le 16 avril 2015 à 19h55
    Afficher/Masquer

    Bonsoir,

    Il y a là un gros, gros, très gros souci….J’en reste sidéré …Pardon pour la banalité de ma réaction.
    Comme vous avez raison de revenir sur ce sujet Olivier ; vous l’aviez déjà, fort judicieusement , abordé .
    La presse française ,elle, en reste muette…


    • Homère d'Allore Le 18 avril 2015 à 10h28
      Afficher/Masquer

      Bonjour, LBSSO

      Je réponds à votre remarque sur Libération/Invasion de la Pologne par les Soviétiques.

      Oui, il y eut “de nombreux crimes”, bien plus d’ailleurs envers la population allemande en Prusse orientale et en Silésie qu’en Pologne.
      Les viols furent systématiques et encouragés par le haut-commandement soviétique qui voulait entretenir un climat de panique et provoquer un exode massif qui, à l’instar de celui de Juin 40 en France, devait gêner la circulation des renforts allemands et perturber la logistique.

      La guerre n’est jamais jolie.

      Ce fut quand-même bien moins terrible pour les Polonais que pour les Allemands.

      Mais, pour reprendre votre argumentation des “deux moteurs”, on peut dire la même chose pour les Américains en France.

      Les viols furent nombreux, bien que niés à l’époque.

      link to causeur.fr

      Sur le rapport quasi intrinsèque entre Eros et Thanatos, entre le risque pris par le combattant et sa libido exacerbée allant jusqu’au viol, je vous conseille la lecture du livre de Jessie Glenn Gray “Au combat” où ce dernier raconte, entre autres, son expérience du front italien puis français.

      Et, bien plus grave, l’aviation allliée détruisit nombre de villes françaises
      ( avec leur population) même lorsque les objectifs militaires étaient plus que réduits.
      Howard Zinn fut l’un des aviateurs chargés de bombarder Royan le 15 avril 1945. A cette date, la réédition allemande est certaine et il n’est nul besoin de passer la ville au napalm ( oui, au napalm !) sauf pour tester cette arme nouvelle…
      Zinn fut très choqué de la mission que l’état-major de l’aviation américaine lui avait demandée. Il ne pouvait savoir les effets de son action, sur le moment, mais cet épisode de sa vie le rendit anti-militariste. On le serait à moins.

      Alors, Libération ou Invasion… Certes les deux, comme vous dites. Mais, l’Histoire a tranché. On parle de la Libération.

      Et bien, la même logique doit s’appliquer pour la Pologne.


      • LBSSO Le 18 avril 2015 à 13h22
        Afficher/Masquer

        Bonjour Homère d’Allore

        si je vous lis bien, je reformule:
        Les “crimes” sont le fait d’un mécanisme psychologique individuel. Elles ne sont pas le fait d’une volonté politique.Cette même l”logique est applicable aux américains lorsqu’ils ont débarqué. C’est donc une explication une “psychologisante” qui a son intérêt.
        Je ne nie donc pas la relation entre libido et guerre (merci pour la référence que j’ignorais).

        Vous ne pouvez pas nier l’histoire (et je devine que c’est le cas) de la Pologne du XIX siècle (sans remonter avant) puis juste avant la première et la deuxième guerre mondiale.
        -dans les années 1860 ,les gouvernements ou autres nationaux se sont heurtés aux russes.
        La suite à été une russification forcée de la Pologne.
        -il a fallu attendre 14 et l’invasion par l’Allemagne pour voir renaître un mouvement contre l’Occupation russe.
        Etc., je saute les étapes.
        -Après la deuxième guerre ,la Pologne devient une démocratie populaire.Il y a eu une lutte à l’intérieur du mouvement communiste polonais. C’est la ligne dure qui a imposé une dictature proche du régime soviétique.
        De tout cela le peuple polonais s’en souvient ,ce n’est pas pour rien qu’il a basculé aussi facilement dans le giron américain après la chute du mur.

        Ceci pour vous dire que les russes qui ont commis des crimes ,l’ont fait en raison de mécanisme psychologiques que vous décrivez. Mais ces soldats n’étaient pas hors du temps, ils portaient avec eux toute l’histoire des vicissitudes entre les deux pays.
        Staline a imposé sa loi à la Pologne conformément à son plan.La “libération” s’est transformée en “invasion”.
        Côté américain, la fin du fascisme hitlérien et/ou mussolinien a sonné l’avènement de la démocratie libérale et de leur domination sur l’Europe occidentale commencé en 17.

        PS: Loin de moi l’idée qui consisterait à nier le rôle essentiel qu’ont joué les russes dans la chute du nazisme. Ils doivent en être remercié à chaque célébration. Toutefois ,ceci ne peut empêcher d’avoir un débat sur le communisme et ses crimes. De la même manière ,la Shoah ne peut être un bouclier contre une critique de la politique actuelle d’Israël. Nous sommes sur une ligne de crête compte tenu des instrumentalisations possibles..
        .En attendant ,trouvons un projet politique pour l’Europe. J’aimerais bigrement avoir votre avis sur mon post dans “la revue de presse” si vous le souhaitez.


        • Homère d'Allore Le 18 avril 2015 à 17h03
          Afficher/Masquer

          Si ! Les crimes de guerre sont le fait d’une volonté politique.

          Que ce soient les viols systématiques non réprimés voire encouragés par le haut-commandement ou le bombardement au napalm de Royan, loin de moi l’idée de le nier.

          Sur l’histoire de la Pologne et de son voisinage avec la Russie, en effet, il serait trop fastidieux de lister les guerres qui ont émaillé les relations entre ces deux pays.
          Je pense justement que la Libération de 1944 fut, de toutes les interventions russes depuis les deux siècles précédents celle qui fut la moins mal ressentie par le peuple polonais.

          Bien plus discutable fut celle de 1939.

          Vous dites que l’intervention américain américaine a amené la démocratie libérale là où elle s’est faite…

          Pas si sûr ! La Grèce où les américains ont déversé du napalm sans compter n’a pas brillé par sa “démocratie libérale” avant les années 70.


  19. DUGUESCLIN Le 16 avril 2015 à 20h19
    Afficher/Masquer

    “Percer le mystère du Président Russe” ?
    De quel mystère s’agit-il? Un président qui défend son peuple et sa patrie, c’est un mystère?


    • Ray Le 17 avril 2015 à 00h28
      Afficher/Masquer

      Et comment ça se passe, on peut parler du “mystère” d’un président qui a reçu prix nobel de la paix et qui n’hésite jamais bien longtemps avant d’envoyer ses troupes à droite ou à gauche ?


  20. Andrea Le 16 avril 2015 à 20h52
    Afficher/Masquer

    Yanukovitch a également perdu un de ses fils. Il est en deuil, grave. Dans un accident stupide sur le Lac Baikal, voiture engloutie dans les eaux glacées après une imprudence, type 4/4 qui se sent invincible, la glace craque. Il était le conducteur et le seul décédé. Les 5 autres participants se sont tirés d’affaire.

    Les circonstances sont troubles, elles ne sont pas vraiment connues. C’est typique des gosses (20 à 40 ans…lui il avait 33 ans) de potentats, qui meurent en bateau, en voiture, en montagne, type dans des exploits car il n’y a que ca…etc.

    Juste pour dire que les dangers sont multiples.

    un article news: bbc

    link to bbc.com


  21. Louis Joseph Le 16 avril 2015 à 20h54
    Afficher/Masquer

    Puisque vous citer Vincent Jauvert.
    “envoyé spécial à Moscou” ici:
    link to tempsreel.nouvelobs.com

    le hic c’est qu’il n’a pas interviewé le leader des Loups de la Nuit…
    link to vivreenrussie.1fr1.net


  22. arthur78 Le 16 avril 2015 à 22h21
    Afficher/Masquer

    l’UPR s’est positionné sur cette étrange épidémie de morts … et les autres …

    link to upr.fr


  23. fredericng Le 16 avril 2015 à 22h23
    Afficher/Masquer

    Il existe un site Internet ukrainien de délation des “ennemis” de l’Ukraine.
    La fiche du journaliste assassiné a été rentrée le 14 avril : link to psb4ukr.org (traducteur Google intégré). Son adresse est inscrite sur la fiche et il y a sa photo pour bien le reconnaitre.
    Il est mort deux jours plus tard…
    A noter que les partenaires de ce site sont des organisations gouvernementales (voir les logos à gauche de la page).
    Est-ce que tous les ukrainiens qui ont une fiche sur ce site sont en danger de mort ?


    • Perekop Le 17 avril 2015 à 01h03
      Afficher/Masquer

      Cette liste de “gens nuisibles” pour ne pas dire “à tuer”, aimablement fournie avec l’adresse des cibles, est patronnée par Anton Guerachtchenko,qui n’est autre que le ministre de l’Intérieur du gouvernement ukrainien actuel ; l’autre Oleg, Kalachnikov, y figurait également depuis peu, avec son adresse. Autant dire que cette liste constitue un véritable appel au meurtre et que la responsabilité en incombe directement à Kiev. Bravo l’Europe qui continue de soutenir aveuglément ces magnifiques amis de la démocratie et du genre humain.
      Quant à Oles Bouzina, que j’ai souvent vu dans l’émission-débat de Vladimir Soloviev (Primoï Efir, sur Rossiya), c’était quelqu’un de particulièrement équilibré, d’une grande indépendance d’esprit, au point d’apparaître rarement d’accord avec qui que ce soit, aimant le monde russe, mais avant toute chose, un patriote ukrainien véritable. Le ranger dans un tiroir “malfamé” en le qualifiant de “pro-Russe” comme le font nos journaux qui copient Reuters, c’est une simplification outrancière, ridicule. Il a été abattu, semble-t-il, de quatre balles dans le dos, devant son immeuble, en plein jour, sans emploi de silencieux, ce qui indique bien la tranquillité de ses meurtriers.
      Comme au moment d’Odessa, des commentaires ignobles fleurissent sur les réseaux “sociaux” de personnalités ukrainiennes, du genre “un de moins”.


      • KB Le 17 avril 2015 à 12h46
        Afficher/Masquer

        Bravo pour ces mots sur Oles Bouzina ! Très bien dit, très juste ! Merci
        Je me joins entièrement à vos propos.
        Pour ma part je reste choquée et profondément attristée par sa mort.

        Un petit mot de précision : hier cette nouvelle est apparue lors d’un marathon questions-réponses de V. Poutine qui passait en direct sur la télé russe ( cela dure pendant plusieurs heures ! ) . D’où sa prompte réaction. En plus il venait de répondre aux questions concernant le meurtre de Nemtsov et c’est dans cette comparaison qu’il a commenté la triste nouvelle.


  24. arthur78 Le 16 avril 2015 à 22h25
    Afficher/Masquer

    sur cette video le journaliste Oles Bouzina interrogeant Lyashko en 2013

    link to youtube.com


  25. Babbelghem Le 16 avril 2015 à 22h52
    Afficher/Masquer

    Une vidéo toute fraîche et très intéressante, sous titrée anglais, de Anatoly Shariy concernant l’assassinat du journaliste Oles Buzina.
    link to youtube.com


  26. RGT Le 16 avril 2015 à 23h41
    Afficher/Masquer

    Sincèrement je pense que nos chers médias français n’ont pas parlé de ces SUICIDES pour ne pas servir la propagande du Maître du Kremlin.

    En fait l’enquête ouverte et impartiale du gouvernement ukrainien prouvera qu’il s’agit en fait de deux suicides maquillés en assassinats sur ordre de Poutine.

    Ils se sont suicidés de deux balles dans la tête, tirées dans le dos et avec les mains attachées pour faire planer un doute sur l’intégrité du gouvernement ukrainien pourtant si exemplaire.

    Hereusement personne n’est tombé dans le panneau, et surement pas nos journalistes à l’esprit acéré qui savent reconnaître les coups-bas de Moscou et de ses affidés.
    D’où leur silence total pour ne pas participer à cette honteuse manoeuvre de déstabilisation.

    D’ailleurs de nombreux journalistes ont désormais acquis la certitude que les suicides de Robert Boulin et de Pierre Bérégovoy étaient déjà planifiés de Moscou par Poutine.

    N’oublions pas que le Staline du XXIè siècle travaillait à l’époque pour le KGB.
    C’est bien là une preuve irréfutable de son implication dans ces suicides ambigus qui ont perturbé la sérénité de notre Grande Démocratie.
    Son objectif était d’entraîner des doutes sur la vertu de nos Grands Dirigeants Démocratiques au sein de la population.
    Heureusement pour nous personne n’est tombé dans le panneau et sa machination n’a pas fonctionné comme elle l’avait fait lors du suicide maquillé de J.F. Kennedy en 1963 qui a été interprétée comme un assassinat…
    Cette action de subversion était déjà planifiée avec efficacité par vladimir Poutine alors qu’il n’avait que 11 ans, ce qui prouve que cet homme, encore enfant, avait déjà la fourberie et le vice ancrés dans la chair.
    D’ailleurs je vous transmets un lien vers une photographie unique (et pas encore détruite par le FSB, mais pour combien de temps encore ?) qui le montre CLAIREMENT en train de planifier le suicide de JFK :
    link to fr.wikipedia.org

    Quand un homme courageux osera-t-il se lever pour révéler la fourberie de Poutine ?

    Le problème tient au fait que le FSB, qui est la version moderne du KGB mais en plus sanguinaire, parvient à lire dans toutes nos pensées et que tous ceux qui commencent à se pencher sur ces circonstances troublantes ou sur les coups-bas de Poutine ont dans les minutes qui suivent des “accidents de la vie”, le plus souvent sous la forme de crises cardiaques imprévisibles.

    Même nos politiques intègres et exemplaires, malgré leur courage incommensurable, ont réellement peur et n’osent pas dévoiler la vérité au public. En plus, les mouvements de panique qui suivraient seraient catastrophiques et serviraient encore plus les intérêts de ce tyran sanguinaire.

    Pour arriver à réfléchir sur le sujet je me suis entouré la tête dans du papier d’aluminium relié à la terre : Ça fait “cage de Faraday” et le FSB ne peut pas lire mes pensées. D’ailleurs je ne quitte plus cette protection depuis et je suis obligé de porter une cagoule pour passer inapperçu.

    Ensuite j’ai transmis ce message à un idiot de mes relations pour qu’il le poste sur “les-crises.fr” en son nom.
    Je suis certain qu’il sera retrouvé mort d’un arrêt cardique quelques secondes après avoir cliqué sur le bouton [Laisser un commentaire].

    Mais au moins il aura accompli sa mission et “un internaute mort, ça en valait réellement la peine”. Il aura été sacrifié pour transmettre la vérité.

    Madeleine A.


    • ulule Le 17 avril 2015 à 07h45
      Afficher/Masquer

      Excellent !


    • Homère d'Allore Le 17 avril 2015 à 11h17
      Afficher/Masquer

      Excellent commentaire, RGT !

      Pour voir loin, il faut y regarder de près… 😉


      • RGT Le 17 avril 2015 à 13h56
        Afficher/Masquer

        Il m’arrive assez souvent de partir dans des “délires” en poussant à l’extrême des raisonnements “logiques” de la propagande “bien pensante” (un peu comme le faisait Cavana de son vivant, au début d’Ara-Kiri).

        Jusqu’à présent je m’étais abstenu sur ce blog par respect pour le travail de qualité d’Olivier Berruyer.

        Mais dans le cas de cet article, j’ai sincèrement pensé qu’un délire de ce style était tout à fait adapté à la situation.

        Si Olivier m’y autorise je me permettrai (occasionellement bien sûr sinon ça devient banal) de rédiger quelques commentaires “décalés”.

        Au fait, dans un commentaire précédent (qui partait aussi en vrille) j’ai demandé aux lecteurs de ce blog s’ila avaient trouvé la vidéo de Sim en train de faire “la Mort du Cygne” en tutu rose. Cette vidéo totalement décalée serait très adaptée pour argumenter des commentaires délirants sur ce blog.

        A l’aide s’il vous plaît !!!

        Si un internaute en possède un exemplaire je lu demande à genoux de la poster sur Youtube ou Dailymotion.

        Cette vidéo devrait connaître un succès phénoménal car il s’agit réellement d’un morceau d’antologie réalisé avec talent exceptionnel par un artiste encore plus “disjonté” que moi.

        Cet homme était talentueux, d’une grande gentillesse associée à une générosité hors du commun. Par contre ses “délires” ne plaisaient pas du tout à de nombreuses personnes qui n’essayaint pas de regarder au delà du premier degré.

        Son vrai nom était Simon Jacques Eugène Berryer.
        Compte-tenu de son patronyme, serait-il un cousin éloigné d’Olivier 😉 ?

        Cordialement


        • Ray Le 18 avril 2015 à 00h03
          Afficher/Masquer

          @ RGT bonjour, sur l’un de tes commentaires tu faisais mention de l’acteur Sim. C’est dans le film de Michel Audiard ; Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais… Elle cause , que se trouve la scène que tu recherches. Elle est déjà en circulation sur YouTube… Il te suffit de faire la recherche, et tu trouveras le clip de ce fameux passage
          .link to youtube.com…+elle+cause


          • RGT Le 18 avril 2015 à 22h29
            Afficher/Masquer

            Merci Ray !!! (zut, j’ai encore fait un jeu de mots stupide sans le vouloir).

            Grâce au lien que vous m’avez fourni j’ai ENFIN retrouvé la vidéo que je cherchais.
            Ce n’était pas la scène de l’homme libellule mais bien une émission de télévision (à l’époque où il m’arrivait encore de la regarder quelquefois).

            Pour vous esclusivement (personne d’autre n’a le droit de la regarder, ce sera une surprise dans un prochain commentaire sur Poutine 😉 ) voici le lien.

            Voici donc Sim en train de danser “La mort du cygne” en tutu…

            link to youtube.com

            Quand on voit cette émission on ressent une envie irrésistible de lancer une pétition pour l’euthanasie des animaux malades.
            Par respect, ils ont le droit de mourir dignement !

            Bonsoir et merci encore.


  27. Micmac Le 16 avril 2015 à 23h58
    Afficher/Masquer

    On assiste juste la pinochetisation de l’Ukraine.


  28. kasper Le 17 avril 2015 à 01h02
    Afficher/Masquer

    Et évidement sous les articles, les commentaires accusant Poutine de ces assassinats vont bon train. Mais ces commentateurs la, personne ne les traite de complotistes rouges bruns bons pour l’asile.


  29. Louis Joseph Le 17 avril 2015 à 06h01
    Afficher/Masquer

    Jeudi 16 dans la soirée, assassinat d’Olga Monoz rédactrice en chef de Neteshinsky Gazette
    link to rg.ru (en Russe)


  30. lanQou Le 17 avril 2015 à 09h09
    Afficher/Masquer

    RFI a fait un article ce matin:
    link to rfi.fr

    Déjà il faut relativiser, au contraire de Nemstov, ce n’est pas un opposant démocrate et libéral qui a été abattu, Oles Bouzina n’est que “l’une des voix de l’ancien régime autoritaire de Viktor Ianoukovitch”, qui “déclarait notamment souhaiter le retour de l’empire russe, qui unirait Russes, Ukrainiens et Biélorusses dans une sorte de « super-ethnos ».”, bref, ça n’est pas une grande perte.
    Non plus celle de ce député dont on ne cite même pas le nom mais qui “est un ancien député proche de Viktor Ianoukovitch, soupçonné d’avoir organisé les répressions violentes contre les révolutionnaires de l’Euromaidan”, plutôt une bonne chose au final non?

    C’est aussi l’occasion de dénoncer ” une vaste campagne de déstabilisation encouragée par le Kremlin.” !!
    Héhéhé, pas mal non?

    Ou encore de mettre en garde sur ” cette vague de meurtres [qui] fait écho à ces bombes qui explosent régulièrement dans plusieurs villes du pays et aux bruits de bottes qui se font de plus en plus entendre dans l’est de l’Ukraine.” !!
    Impayables nos correspondants RFI à Moscou et Kiev!

    Je trouve que cet article sonne comme une véritable dédicace à votre billet Olivier !


    • Nicolas Le 17 avril 2015 à 09h26
      Afficher/Masquer

      Ah OK donc en fait c’est pas bien grave qu’il a été tué parce qu’il était opposant mais n’avait pas les bonnes opinions. Au fait, ils disaient quoi, ces mêmes journalistes, de ceux qui relativisaient le massacre de Charlie ?


      • lanQou Le 17 avril 2015 à 19h24
        Afficher/Masquer

        C’est même mieux que “pas bien grave”, pensez donc, a été éliminé un dangereux propagandiste, une sorte de suprémaciste russe même qu’on vous dit, si ça c’est pas une bonne nouvelle…
        A été éliminé un organisateur du contre-Maïdan, accessoirement député et proche de l’ancien président, soupçonné même d’avoir réprimé des révolutionnaires, armés, peut-être, mais de profonds humanistes derrière leurs saluts nazis, n’en doutons pas, autre bonne nouvelle non?

        Et puis un peu de sérieux, je vous rappelle que Porochenko est Charlie, donc il se bat pour le camp du bien et les valeurs du monde libre (valeurs qui ont certes tendance ces temps ci à flotter sans vie sur la méditerranée mais c’est un autre sujet) face à la menace mondiale n°1: l’infâââme tsar autiste du Kremlin, le terrible Vlad couteau-entre-les-dents Poutine.

        Attention à vous Nicolas, Saint Cricq, grande patronne de la rééducation, et Saint Manu, grand patron des écouteurs, veillent…


  31. Olposoch Le 17 avril 2015 à 10h32
    Afficher/Masquer

    Chaque jour sur la matinale la plus écoutée de France, chaque jour…. Guetta…chaque jour…

    La livrée de ce vendredi:
    link to franceinter.fr

    Ne cherchez pas de montage sur grand chevaux devant les meurtres des opposants ukrainiens, Guetta est en mode USA / “promotion de la démocratie par la non-violence”.


    • languedoc 30 Le 17 avril 2015 à 19h08
      Afficher/Masquer

      Quel dommage, France Inter n’est donc plus en grève ? Moi qui pensais qu’avec un peu de chance on entendrait plus tous ces nullards dont B. Guetta que j’abomine.


  32. CHAP Le 17 avril 2015 à 12h44
    Afficher/Masquer

    Les chemises noir sont de retour en Ukraine titre le FIGARO.
    Un peu d’humour sa détend .


  33. Lt Anderson Le 17 avril 2015 à 20h07
    Afficher/Masquer

    Avez-vous un lien à proposer?


  34. Hellebora Le 17 avril 2015 à 20h11
    Afficher/Masquer

    via page FB de Mark Blackford : « A Ukrainian girl flies to Russia, meets a Russian oligarch, he gets killed, she flies back, the western media are all over it, blame Putin. Over 10 opposition people and journalists get killed in Kiev, not one story in the Western media. »
    link to tass.ru


  35. Hellebora Le 17 avril 2015 à 20h22
    Afficher/Masquer

    Un général polonais déclare revenir sur tout ce qu’il a déclaré auparavant sur l’Ukraine… Mais pour un qui reprend ses esprits, combien qui abondent dans l’autre sens et font le lit de l’extrême droite, pro Bandera et tutti quanti ?
    link to newcoldwar.org


  36. Hellebora Le 17 avril 2015 à 20h35
    Afficher/Masquer

    Quand l’hôpital se fout de la charité !

    Kiev veut que la CPI enquête sur la Crimée et le Donbass
    LA HAYE, 17 avril (Reuters) – L’Ukraine souhaite que la Cour pénale internationale (CPI) enquête sur des crimes de guerre présumés survenus en Crimée et dans l’est du pays, a déclaré vendredi le ministre des Affaires étrangères Pavlo Klimkine.
    Kiev a déjà donné à la CPI l’autorité pour enquêter sur des crimes commis sur son territoire entre le 21 novembre 2013 et le 22 février 2014, la période de la “révolution Maïdan” qui a conduit à la chute du président Viktor Ianoukovitch, avant l’annexion de la Crimée par Moscou en mars 2014 et le début du conflit séparatiste dans l’Est le mois suivant.
    “Nous sommes très optimistes quant à un engagement bien plus poussé de la CPI”, a déclaré à Reuters Pavlo Klimkine avant de rencontrer à La Haye le président et le procureur de la Cour.
    Une saisine de la CPI couvrirait “tout ce qui est sous son mandat, y compris les crimes contre l’humanité”, a ajouté le ministre, prenant comme exemple de crime contre l’humanité un bombardement meurtrier sur le port de Marioupol qui a coûté la vie à 30 civils en janvier dernier.
    “Ce bombardement a tué en quelques secondes plus de 30 personnes et grièvement blessé 100 personnes”, a-t-il dit. “Si vous bombardez délibérément et, j’insiste, délibérément des villes, en tuant des civils, cela n’a rien à voir (avec des opérations militaires) et nous devons en référer à la CPI.”
    Les procureurs du tribunal de La Haye ont entamé une enquête préliminaire en avril 2014 à la demande des nouvelles autorités Kiev, pour vérifier notamment les accusations selon lesquelles les troupes de Ianoukovitch auraient tué plus de 100 manifestants à Kiev et dans d’autres villes.
    Les dates retenues pour l’enquête préliminaire excluent les affrontements qui se sont déroulés dans l’est du pays et en Crimée entre Russes et prorusses d’une part et pro-Kiev d’autre part après le changement de gouvernement.
    Pour Alex Whiting, ancien procureur à la CPI, “les procureurs ont un peu temporisé parce que c’est compliqué de savoir s’il y a eu crimes de guerre”.
    “Mais là (pour la Crimée et l’est de l’Ukraine), il y a de nombreuses allégations de crimes de guerre, voire de crimes contre l’humanité, et ce sera beaucoup plus difficile à ignorer.”

    Parlons donc d’Odessa, du MH 17 et de tant et tant de crimes perpétrés depuis le début de cette guerre, tous couverts par la lâcheté de nos dirigeants.
    Plus la mascarade est outrée, plus on lui fait toute la place. “Les troupes de Ianoukovitch (qui) auraient tué plus de 100 manifestants à Kiev et dans d’autres villes” : on parle quoi là exactement ?
    Et le ponpon : ” Les dates retenues pour l’enquête préliminaire excluent les affrontements qui se sont déroulés dans l’est du pays et en Crimée entre Russes et prorusses d’une part et pro-Kiev d’autre part après le changement de gouvernement. ” Là où il y a de la gêne, bla bla bla.
    Les assassinat déguisés en faux suicides (parfois), ça non +, ça ne compte pas bien sûr. Ben voyons…


  37. Boubanka46 Le 17 avril 2015 à 22h38
    Afficher/Masquer

    Une bouffée d’oxygène ce site


  38. José Le 17 avril 2015 à 23h56
    Afficher/Masquer

    Jeudi 16 avril, la rédactrice en chef du journal Netechinski Vestnik a été retrouvée morte dans son appartement de Netechine, en région de Khmelnitski, dans le nord-ouest de l’Ukraine. Il s’agit du troisième assassinat d’un journaliste en Ukraine depuis le 13 avril dernier.
    link to lecourrierderussie.com?


  39. LeDahu Le 18 avril 2015 à 11h01
    Afficher/Masquer

    Je viens de rajouter et grouper plusieurs éléments, vidéos et traduction en français du dernier interview de Bouzina pour ceux qui s’intéressent.

    link to lepontduhadu.blogspot.fr

    Un grand merci pour le travail énorme de ce site!


  40. sg Le 19 avril 2015 à 20h36
    Afficher/Masquer

    Autre article hilarant du précieux Jauvert: “Comment nous ferons tomber Vladimir Poutine”

    link to tempsreel.nouvelobs.com

    Surtout regardez les commentaires, ça vaut le coup d’oeil.


Charte de modérations des commentaires