Suite de notre série de reprises sur l’Ukraine… (qui n’a évidemment pas pour but de nier le caractère corrompu de l’ancien gouvernement, ni les légitimes aspirations du peuple à plus de liberté individuelle, ni, en l’espèce, les crimes commis par les forces de l’ordre…).

Un classique de l’enquête policière : à qui profite le crime ?

Édit : Je cherche de jolies citations sur la thématique du mensonge, de la vérité, du pouvoir, de la propagande, etc – pour illustrer la future vidéo… Merci de les laisser en commentaire…

“Cela n’est rien, Madame la Marquise, Cela n’est rien, tout va très bien. Pourtant il faut, il faut que l’on vous dise, On déplore un tout petit rien…”

Les snipers qui ont tiré sur l’Euromaidan, faisant la plupart des 88 morts et d’innombrables blessés, qui ont conduit à l’éviction du Président légal, M Ianoukovitch, étaient commandité… par l’Euromaidan !

L’enregistrement clandestin posté sur le site internet Russia Today d’une conversation téléphonique du 25 février dernier entre la vice-présidente de la Commission européenne, Catherine Ashton, et le ministre estonien des Affaires étrangères, Urmas Paet, permet de le croire.

Au cours de cette conversation (dès 08:20), Paet lui affirme que :

Ce qui était troublant c’est que Olga [Bogomolets, chef d’hôpital et principal contact de Paet lors de son voyage en Ukraine] disait que toutes les preuves indiquent que les personnes qui ont été tuées par des tireurs en embuscade [snipers] dans les deux camps, aussi bien les policiers que les gens dans la rue, l’ont été par les mêmes snipers tuant les gens des deux camps…

Elle m’a montré des photos ; en tant que médecin elle dit qu’il s’agit des mêmes pratiques, qu’il s’agit du même type de balles, et c’est vraiment troublant que la nouvelle coalition ne veuille pas faire une enquête la-dessus pour savoir ce qui s’est passé…

Il y a donc de plus en plus le sentiment que derrière les snipers il n’y avait pas Ianoukovitch, mais que c’était quelqu’un de la nouvelle coalition…

Ashton, légèrement troublée, lui rétorque aussitôt :

Je pense que nous voulons enquêter là-dessus. Je veux dire… je ne savais pas… c’est intéressant. Mon Dieu…[Gosh]

Paet conclut :

Cela discrédite déjà la nouvelle coalition.

La véracité de l’enregistrement n’a pas été démentie, mais bien confirmée par le ministre lui-même.

Dans ce bref communiqué officiel halucinant, il se scandalise simplement que des écoutes aient eu lieu  :

“It is extremely regrettable that phone calls are being intercepted. The fact that this phone call has been leaked is not a coincidence.” “Il est regrettable que cette communciation ait été interceptée. Le fait que ce téléphone ait été écouté n’est pas une coïncidence”

La “fuite” proviendrait des services de renseignement ukrainiens (SBU). La fidélité des services de renseignements au président ukrainien élu devrait susciter quelques réflexions. D’autant qu’elle s’ajoute au ralliement à l’est ukrainien d’une partie de la marine et de l’aviation ukrainiennes.

L’intervention des snipers semble donc avoir été le résultat d’une provocation meurtrière de certaines tendances d’EuroMaidan. C’est un élément à prendre en compte dans les tentatives d’EuroMaidan pour faire échouer toute conciliation, notamment l’accord du 21 février 2014 signé entre le gouvernement légitime de l’Ukraine et l’opposition parlementaire sous l’égide de l’Union européenne. Un accord de dupes, donc, de la part de l’opposition dominée par les différentes mouvances nationalistes. Et s’ensuivit la désaffection d’une quarantaine de députés de la majorité préparant le renversement du président élu et la suspension de la Constitution.

Jacques Sapir indique :

Ceci est extrêmement grave. Cette fuite, confirmée par ailleurs par le Ministère des Affaires Étrangères de l’Estonie, indique que ce sont bien des provocations organisées par des personnes dans le camps de manifestants, qui ont abouti à créer l’émotion nécessaire pour forcer le Président Ianoukovitch au départ. Ces provocations sont responsables de dizaines de morts. On discerne alors mieux la trajectoire de ce qui s’est déroulé. Après l’accord du 21 février 2014, certains dans le camp des anti-Ianoukovitch ont décidé de passer en force, et dans ce but ont organisé des provocations criminelles, qui ont été relayées par la presse dans les pays de l’UE et aux Etats-Unis. On comprend mieux, dans ce contexte, l’inquiétude qui s’est rapidement propagée dans l’Ukraine de l’Est et du Sud, conduisant aux manifestations pro-Russes de la fin de semaine dernière. Très clairement cela établit aussi que autant le début du mouvement avait bien était démocratique, autant ce qui s’est passé à Kiev relève d’un coup d’état et non d’une « révolution ». Les citoyens des pays de l’UE sont donc en droit d’exiger des comptes à Mme Ashton et à leur gouvernement et précisément :

  1. Est-il vrai que Mme Ashton a été informée de ces événements et qu’est devenue l’enquête ?
  2. Pourquoi l’UE ne veut elle pas faire de commentaire à ce sujet ou même de démenti ?
  3. Que savaient les responsables de la diplomatie française ? Il est urgent que la commission des affaires étrangères se réunisse dans les plus brefs délais et entende le Ministre à ce sujet.
  4. Une enquête doit donc être faite dans les plus brefs délais, par une commission indépendante. En attendant il faut suspendre tout contact entre les pays de l’UE et le nouveau pouvoir de fait en Ukraine.

 

Bien que le Dr Bogolomets, visiblement sous une pression énorme, a ensuite refusé de confirmer ces informations, ces éléments confirment l’analyse de Natalia Vitrenko, dirigeante du Parti socialiste progressiste d’Ukraine.

Lors de son passage à Paris, cette dernière, sans complaisance à l’égard du gouvernement Ianoukovitch, avait démonté, preuves à l’appui, le mythe d’une opposition pacifique à ce gouvernement. Celle-ci était en réalité sous l’emprise d’éléments néonazis et fascistes à la solde de l’UE et des Etats-Unis.


Ukraine: un putsch néonazi poussé par l’OTAN

 

L’implication occidentale dans le Coup d’état exige donc que la presse du système mette l’information sous le coude. Dans la francophonie européenne, seuls les médias belges (Le Soir) et suisses (la RTS) relayaient l’information hier soir. En France, l’un des pays les plus largement impliqués, c’est toujours l’autocensure à cette heure. Des bruits se font néanmoins entendre, l’angle choisi étant celui de la “rumeur”.

En revanche, l’information est couverte, sans excès, par tous les médias britanniques. Dès 13h45 le 5 mars, le grand quotidien britannique Daily Telegraph détaillait l’information, en incluant l’enregistrement dans son fil de suivi sur l’affaire ukrainienne. BBC, Guardian et Times également. Ce qui révèle que le Royaume-Uni est l’un des rares pays libres de l’Union européenne. Mais il s’en est donné les moyens, en la mettant simplement à la bonne distance.

Dans la presse française en ligne, on retrouve l’information, mais, comme ici, seulement dans les commentaires ou dans des blogs peu suivis. On assiste ainsi à un décalage croissant entre le lectorat et les journalistes “embedded” dans leurs rédactions. Dans les blogs “suivis”, à noter en particulier les articles de Jacques Sapir et de Philippe Grasset. Paul Jorion a repris également l’information. (Blog de XipeTotec)

P.S. Comment réaliser un coup d’état “tranquille”, sans faire usage des armes ? Voici la réponse, selon le stratège américain de la non-violence, Gene Sharp.

  1. Affaiblissement : mettre l’accent sur un climat de difficultés sociales
  2. Délégitimation : campagnes de “défense de la liberté de la presse et des droits humains”, soulignant les dérives “totalitaires” du pouvoir
  3. Chauffer les foules : manifestations, sit-in
  4. Combinaison de plusieurs formes de lutte : guerre psychologique, déstabilisation du gouvernement, laisser penser que le pays devient ingouvernable
  5. Fractures institutionnelles : pousser le président à la démission, intervention militaire, guerre civile.

La violence n’est pas aussi efficace que le coup d’état tranquille

Pour les amateurs de balistique :

La vision du SBU

L’ex-directeur du service de sécurité ukrainien (SBU) Alexandre Iakimenko a expliqué mercredi sur la chaîne Rossia 24 qui avait tué les manifestants et les policiers dans le centre de Kiev pendant les émeutes, écrit jeudi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

“Les coups de feu ont été tirés du bâtiment de la Philharmonie, supervisé par un coordinateur du Maïdan, Andreï Paroubi (NB. C’est désormais le grand chef des forces de sécurité dans le nouveau gouvernement…). Personne ne pouvait pénétrer dans le bâtiment sans son autorisation. Le 20 février, des tireurs d’élite et des hommes avec des fusils automatiques ont tiré depuis ce bâtiment. Ils ont soutenu l’action de force contre les policiers, qui étaient déjà démoralisés et fuyaient car on leur tirait dessus comme des lapins”, a déclaré Alexandre Iakimenko.

“Le feu a été ouvert sur ceux qui attaquaient les policiers. Ils ont également commencé à subir des pertes. Et tout cela venait du bâtiment de la Philharmonie. Quand la première vague de tirs a cessé, des témoins ont vu 20 personnes en tenue spéciale sortir de ce bâtiment. Ils portaient des sacs spéciaux pour le transport d’armes, y compris des fusils à lunette. Les spécialistes l’ont remarqué. Tous possédaient des fusils AK avec visée optique”, a poursuivi l’ex-directeur du SBU.

D’après Alexandre Iakimenko, non seulement les forces de l’ordre mais aussi les représentants du Maïdan ont constaté la même chose : “Le Secteur droit l’a vu, les représentants de Svoboda aussi. Ainsi que les représentants de Patrie et Oudar. Tous ceux qui se trouvaient à proximité l’ont vu. Ils se déplaçaient en direction de l’hôtel Ukraïna. Ils se sont séparés en deux groupes. Un groupe de dix hommes est entré dans l’hôtel. L’autre groupe est parti en direction de l’hôtel Dniepr ou un autre bâtiment. Nous n’avons pas réussi à les suivre”.

“Par la suite, quand on a commencé à tirer sur les représentants du Maïdan, le Secteur droit et Svoboda m’ont demandé en tant que chef du SBU d’envoyer le groupe Alpha pour nettoyer ces bâtiments, pour éliminer les tireurs d’élite”, a ajouté Alexandre Iakimenko.

Le 8 mars, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait déclaré que l’enquête sur “l’affaire des snipers” qui ont tiré sur les manifestants dans le centre de Kiev les 18 et 20 février devait être prise en charge par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Le ministre espère que la “vérité arrivera à se frayer un chemin”. Quelques jours plus tôt, la conversation téléphonique entre le ministre des Affaires étrangères estonien Urmas Paet et la haute représentante de l’Union Catherine Ashton avait été rendue publique sur internet. Selon le ministre estonien, “tout indique que les personnes tuées dans les deux camps – les policiers et les civils – par des tireurs d’élite ont été abattues par les mêmes snipers… (Source)

Rien de bien neuf, hélas

Excellent article du Diplo : Armes d’intoxication massive – Mensonges d’Etat par Ignacio Ramonet, juillet 2003

A lire ce jour, avec le papier sur les couveuses koweitiennes

À suivre…


Sources diverses, dont Solidarité&Progrès.

60 réponses à [Ukraine : on a oublié de vous dire… 7] Classique du coup d’État : OUPS, ce sont peut-être les “gentils” qui ont tué des manifestants… (Chuuut !)

  1. dupontg Le 14 mars 2014 à 03h46
    Afficher/Masquer

    ça suit le meme chemin au Venezuela…
    La methode est bien rodée..et meme admise à demi mot par Chuck Nagel


    • reneegate Le 14 mars 2014 à 09h46
      Afficher/Masquer

      exact, c’est la même méthode au Venezuala, qu’en Syrie, qu’en Libye.
      Et Laurent Fabius


      • cording Le 14 mars 2014 à 10h44
        Afficher/Masquer

        C’était déjà la même chose en 2004 pour la “révolution orange” celle des roses en Géorgie et celle des tulipes au Kirghizstan : des “révolutions” organisées donc financées par des groupes au service des USA.


        • yt75 Le 14 mars 2014 à 12h38
          Afficher/Masquer

          Un excellent exemple est aussi le renversement de Massadegh en 53 (operation Ajax), que Madeleine Allbright a officiellement reconnu en 2000 :
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Ajax
          Voir aussi ci dessous à partir de 3:00 :
          https://www.youtube.com/watch?v=fQJ-0jAr3LQ


          • Joe Le 16 mars 2014 à 13h20
            Afficher/Masquer

            Vous avez oublié la cote d’Ivoire (Gbagbo Ouatara), le Chili avec Pinochet, l’Iran en 53, sans compter tout les autres renversement de la guerre froide sur tout les continents…

            Non, vraiment, c’est une affaire bien huilée que nous maîtrisons depuis longtemps. Dites vous une chose, c’est que dans ce monde internationalisé, tout événement de ce type, a forcément des répercussions internationales. Alors forcements, les puissances mondiales chercheront à les maîtriser – ou les déclencher, quand les conditions sont favorable – en leur faveur, avec plus ou moins de succès, selon l’emprise qu’on peut avoir sur la situation.

            Sans parler de complotisme, voici ce qu’est maintenant une part du métier de ceux qui travaillent dans nos gouvernement. On le sait tous, mais on ferme les yeux car c’est pour cela qu’on les choisit : mettre tout en oeuvre pour protéger nos conditions de vie. Vous voteriez pour quelqu’un qui vous dit “Je vais arrêter la France-Afrique” et préciserait “par contre, la décolonisation a un coût, vous allez certainement devoir payer plus cher votre chocolat, votre café, votre essence, vos pantalons, vos …”?


  2. Fabien Le 14 mars 2014 à 04h30
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier,
    Pour ce qui est de la presse en ligne française, la conversation entre Ashton et Paet a été relayée par rue 89, à travers un article du très atlantiste Pascal Riché.
    En effet, ce dernier avait commis un premier article disant pourquoi le gouvernement Ukrainien n’était pas sous influence nazi. Cet article était assez mal ficelé, laissait transpirer une conclusion bien différente du titre (https://rue89.nouvelobs.com/2014/03/05/kiev-nouveau-pouvoir-est-vraiment-sous-influence-neonazie-250390).
    Sans doute un peu affolé par la défiance des internautes face à son article, il a écrit le jour même un autre article mettant en avant la version du Dr Bogolomets (http://rue89.nouvelobs.com/2014/03/06/sous-les-ordres-etaient-les-snipers-place-maidan-250446), qui a sans doute subi de très fortes pressions…
    Voilà pour les relais de l’info par rue89
    Salutations, et encore merci


  3. Alain34 Le 14 mars 2014 à 07h51
    Afficher/Masquer

    Le ‘JT’ de 20h de France 2 du 11 mars : http://pluzz.francetv.fr/videos/jt20h_,98483806.html
    qui nous parle à partir de la minute 25 de l’extrême droite Ukrainienne… dont même les juifs n’ont pas peur ! donc bon, ils doivent pas être si méchants…
    Bon, le même JT qui découvre les ‘bobos’ et qui explique au téléspectateur ébahi ce qu’est ce ‘nouvel’ animal étrange…
    Le tout payé avec notre redevance.
    Dormez braves gens…


  4. Christophe Vieren Le 14 mars 2014 à 08h04
    Afficher/Masquer

    Laurent Solly* ” « La réalité n’a aucune importance, il n’y a que la perception qui compte”

    * Chef de cabinet de Nicolas Sarkozy quand il redevient ministre d’État, ministre de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire en 2005, il est promu préfet hors cadre, chargé d’une mission de service public relevant du gouvernement, en 2006. Il est directeur adjoint de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Dans ce contexte, il déclare : « La réalité n’a aucune importance, il n’y a que la perception qui compte ».


    • jducac Le 14 mars 2014 à 13h23
      Afficher/Masquer

      @ Christophe Vieren Le 14 mars 2014 à 08h28

      Merci pour ces liens vers des déclarations célèbres et en particulier celle-ci, qui est tout à fait d’actualité pour avoir été mise en pratique très récemment :

      Plus le mensonge est gros, mieux il passe.

      Mais il semble que le procédé ne fonctionne plus à tous les coups en France. A moins qu’il ait été sciemment employé dans le but de provoquer, de révolter, d’amener des désordres et justifier alors la mise en place de mesures d’exception. Une Ukraine bis. Qui sait ?

      http://www.atlantico.fr/decryptage/ne-tapez-plus-taubira-c-est-trop-facile%E2%80%A6-benoit-rayski-1010337.html


  5. nono Le 14 mars 2014 à 08h31
    Afficher/Masquer

    Dans un article du New York Times publié quelques jours avant l’élection présidentielle de 2004, Ron Suskind, qui fut, de 1993 à 2000, éditorialiste au Wall Street Journal et auteur de plusieurs enquêtes sur la communication de la Maison Blanche depuis 2000, révéla les termes d’une conversation qu’il avait eue, au cours de l’été 2002, avec un conseiller de M. George W. Bush : « Il m’a dit que les gens comme moi faisaient partie de ces types “appartenant à ce que nous appelons la communauté réalité” [the reality-based community] : “Vous croyez que les solutions émergent de votre judicieuse analyse de la réalité observable.” J’ai acquiescé et murmuré quelque chose sur les principes des Lumières et l’empirisme. Il me coupa : “Ce n’est plus de cette manière que le monde marche réellement. Nous sommes un empire maintenant, poursuivit-il, et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudiez cette réalité, judicieusement, comme vous le souhaitez, nous agissons à nouveau et nous créons d’autres réalités nouvelles, que vous pouvez étudier également, et c’est ainsi que les choses se passent. Nous sommes les acteurs de l’histoire. (…) Et vous, vous tous, il ne vous reste qu’à étudier ce que nous faisons” . »
    La suite… http://www.monde-diplomatique.fr/2007/12/SALMON/15433


    • nono Le 14 mars 2014 à 08h40
      Afficher/Masquer

      Le texte en accès libre: http://philum.info/14689


    • Un naïf Le 14 mars 2014 à 09h54
      Afficher/Masquer

      Oui, les psychopates sont aux manettes, et nous on commente… le désastre !!


    • bruno Le 14 mars 2014 à 10h04
      Afficher/Masquer

      Ah merci nono ! cette magnifique citation éclaire ma journée. Pas très étonnant dès lors que les hommes politiques et journalistes ne soient pas (ou plus) munis du moindre bagage scientifique.
      Et cette séparation entre gens guidés par la réalité et gens guidés par l’impression est bien plus pertinente que l’étiquetage gauche/droite.


  6. Un naïf Le 14 mars 2014 à 08h47
    Afficher/Masquer

    On ne parle pas beaucoup du rôle de la commission (occulte) Trilatérale, co-fondée par Rockfeller et Zbigniew Brzeziński, auteur du “Grand échiquier”, ouvrage dans lequel est décrit ce qu’il se passe en ce moment en Ukraine. Le millionaire Arseni Iatseniouk, désigné à la tête du gouvernement ukrainien d’union nationale jusqu’aux élections présidentielles anticipées, participait d’ailleurs à une réunion de la Commission Trilatérale au sujet de l’Ukraine, quelques semaines avant ces événements… sûrement un hasard !!

    http://lejournaldusiecle.com/2014/02/27/ukraine-arseni-iatseniouk-membre-de-la-commission-trilaterale-est-nomme-premier-ministre/


  7. NeverMore Le 14 mars 2014 à 09h53
    Afficher/Masquer

    Bon, maintenant qu’est ce qu’on fait
    – sachant que Hollande, Ayrault, Belkacem, Fabius, Peillon, Taubira, Duflot, Valls, Moscovici, Sapin, Filipettti …s’il ont encore la légalité pour eux, n’ont plus la légitimité,
    – sachant que, avec une presse aux ordres, lorqu’ils ne nous cachent pas la vérité, ils nous mentent, et ceci tous les jours,
    – sachant qu’ils se servent dans les poches d’un électorat, pour s’assurer les votes d’un autre électorat,
    – sachant qu’ils dissolvent, fracturent ou pervertissent la société civile par des discours et des lois imbéciles flattant les minorités,
    – sachant que de la même façon ils pervertissent les notions d’histoire, de démocratie, de liberté, de république jusque dans nos écoles
    ???

    PS : je voudrait dire à Aymeric Caron, Nicolas Domenach et bien d’autres que les heures les plus sombres de notre histoire, c’est maintenant, et qu’ils y sont pour beaucoup.


    • gil Le 14 mars 2014 à 13h46
      Afficher/Masquer

      Je ne vois pas ce qu’on peut faire. Personne ne bouge, les peuples s’écrasent et se laissent plumer et mourir. L’élito-racaille a un boulevard devant elle.

      Cordialement


  8. RichardG Le 14 mars 2014 à 10h14
    Afficher/Masquer

    Au vu de la “faune” de la place on pense tout de suite à l Incendie du Reichstag.
    Au vu de l histoire de la Russie (ex URSS) on pense à une campagne d intox ,fausse rumeur.
    On ne peut que spéculer ,il n’existe pas à cette heure de preuves formelles.
    Il y peu de chances que les medias et les politiques cherchent une réponse.
    Sur un autre sujet mais en restant sur les snipers ,je n ai pas entendu les medias
    évoquer le plan du FBI pour éliminer les leaders du mouvement Occupy Wall Street .
    Vrai ou Faux ?


    • Prague Le 14 mars 2014 à 13h00
      Afficher/Masquer

      …Au vu de la “faune” de la place on pense tout de suite à l Incendie du Reichstag.
      Au vu de l histoire de la Russie (ex URSS) on pense à une campagne d intox ,fausse rumeur.
      On ne peut que spéculer ,il n’existe pas à cette heure de preuves formelles….

      100% d accord !


  9. Wildmat Le 14 mars 2014 à 10h34
    Afficher/Masquer

    Citation classique d’Orwell : “Si (le leader) dit que deux et deux font cinq, eh bien, deux et deux font cinq. Cette perspective m’effraie bien plus que les bombes.”
    Il me semble que Sarkozy avait dit “je dirai la vérité, enfin ma vérité”, mais je ne retrouve plus la référence.


    • Un naïf Le 14 mars 2014 à 10h50
      Afficher/Masquer

      Variations sur le même thème :
      « Nous prenons une décision, puis nous la mettons sur la table, et nous attendons un peu pour voir ce qui se passe. Si elle ne provoque ni tollé, ni émeutes, parce que la plupart des gens ne comprennent rien à ce qui a été décidé, nous poursuivons – pas à pas, jusqu’au point de non-retour ». Jean-Claude Juncker, président de l’Eurogroupe, 1999.


    • jules Le 14 mars 2014 à 17h51
      Afficher/Masquer

      Le méchant Dostoïevski contre cette conscience malheureuse et trop idéalement visionnaire d’Orwell :

      « C’est par une fourmilière qu’ont débuté les dignes fourmis, et il est probable que tel sera aussi le terme de leur carrière, ce qui fait honneur à leur constance et à leur sens pratique. Mais l’homme est un être versatile, et il se peut que, semblable au joueur d’échecs, il n’aime que l’action même et non le but à atteindre. Et, qui sait ? (on ne peut s’en porter garant) il se peut que le seul but vers lequel tende l’humanité ne consiste que dans cet effort, dans cette action ; autrement dit : la vie n’aurait pas de but extérieur, lequel ne peut évidemment être que ce “deux fois deux égale quatre”, c’est-à-dire une formule. Or, deux fois deux : quatre, messieurs, est un principe de mort, non un principe de vie. En tout cas, l’homme a toujours craint ce “deux fois deux : quatre”, et moi aussi j’en ai peur.

      « […] “Deux fois deux : quatre” est une chose bien insupportable. “Deux fois deux : quatre” nous dévisage insolemment. Les poings sur les hanches, il se plante en travers de notre route et nous crache au visage. J’admets que “deux fois deux : quatre” est une chose excellente, mais s’il faut tout louer, je vous dirai que “deux fois deux : cinq” est aussi une petite chose bien charmante. »

      Le Sous-sol. Ch. IX.

      —–

      Qui joue avec la réalité ? Qui sème le vent ?

      Entre nous : Orwell n’a jamais rien dénoncé. Et il se pourrait bien que sa façon de raisonner soit en elle-même le terreau dont se repaissent ceux qui veulent asservir. Je veux dire par là que peut-être est-ce parce que le commun des mortels s’accroche désespérément à l’ensemble pléthorique des “deux fois deux : quatre” que d’autres qui, eux, n’en ont rien à cirer des formules (ils les vendent, mais n’ont pas besoin d’y croire, encore moins de s’y plier), ont en mains les meilleures armes possibles afin de nous réduire, sinon au silence, du moins à l’inaction.


  10. LBSSO Le 14 mars 2014 à 10h35
    Afficher/Masquer

    “Ce sont ici mes humeurs et opinions; je les donne en ma créance (=ce que je crois),non pour ce qui à croire” .Montaigne “De l’institution des enfants” (Essais,I,26).

    Merci pour ce post. J ‘avais remarqué pour ma part que très rapidement, le journal de 20h ne préciser plus si il s’agissait de morts issus des rangs de la police et des manifestants.

    Un article très intéressant faisant une synthèse entre crise économique, nations vs Europe, système monétaire internationale ,traité transatlantique, et crise ukrainienne rapportant une Intervention de M. Serge Sur, professeur émérite à l’Université Panthéon-Assas, directeur de l’Annuaire Français de Relations Internationales (AFRI), rédacteur en chef de Questions internationales, à la table-ronde “l’Europe sortie de l’histoire ?

    Formidable mise en garde contre “l’OTANie”; à inscrire dans la revue de presse ?

    http://www.fondation-res-publica.org/La-construction-europeenne-a-transforme-l-
    histoire_a783.html?preaction=nl&id=23742722&idnl=158202&


  11. redrock Le 14 mars 2014 à 10h55
    Afficher/Masquer

    Dans la même veine le sujet du journal de France 2 soir sur le Vénézuela méritait de figurer dans une anthologie du discours de propagande.
    On comprend mieux les raisons qui poussent les groupes financiers à racheter les grands médias: il s’agit d’entretenir d’abord un bruit de fond conforme aux objectifs, formater discrètement le lecteur ou spectateur lambda, puis lorsque la crise arrive sortir l’artillerie lourde de la désinformation et de la propagande.
    Depuis le premier coup d’état contre Chavez en 2002, puis la révolution orange de 2004 le phénomène s’est accru ; les méthodes d’organisation de mouvements populaires se sont durcies depuis les révolutions arabes.
    Les guerres de l’ex Yougoslavie n’ont pas encore livré tous leurs secrets mais je pense que les USA-OTAN-UE n’en sortiront pas grandis.
    Le livre le grand échiquier de Brzezinski est très clair sur la volonté d’expansion vers l’Est:
    http://environnement.geopolitique.over-blog.fr/2014/03/analyse-de-la-politique-americaine-par-z-brezinski-l-imperialisme-americain-vu-de-l-interieur.html


  12. Karl-Groucho D. Le 14 mars 2014 à 11h22
    Afficher/Masquer

    À défaut de jolies citations sur la thématique du mensonge, un peu aussi sur la vérité.
    C’est finalement un peu dans le même tiroir, eh ?

    « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde. »
    Albert Camus

    « Le premier acte révolutionnaire est d’appeler les choses par leur vrai nom. »
    Rosa Luxemburg

    « Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie. «
    Jacques Prévert

    « Il faut bien que la vérité monte des bouges, puisque d’en haut ne viennent que des mensonges. »
    Louise Michel

    « Ce n’est pas parce que l’erreur est répandue qu’elle en devient vérité. »
    Mohandas Karamchand Gandhi

    « Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »
    George Orwell, (Eric Blair)

    « Donne un cheval à celui qui a dit la vérité. Il en aura besoin pour s’enfuir. »
    Proverbe « traditionnel » (fatalement qualifié de « proverbe arabe », mais…)

    « N’importe quoi, sauf la vérité. Il n’y a que ça qui ne se vend pas. »
    Boris Vian

    & pour conclure ;-))

    « Chaque fois que les gens découvrent son mensonge,

    Le châtiment lui vient, par la colère accru.
    
Je suis cuit, je suis cuit ! gémit-il comme en songe.

    Moralité
 : le menteur n’est jamais cru. »

    Alphonse Allais (Fable expresse)
    _________________

    & toujours merci pour ce précieux blogue !

    K.-G. D.


  13. Leens Le 14 mars 2014 à 11h31
    Afficher/Masquer

    Confirmation par le chef de la sureté ukrainien, Aleksandr Yakimenko. Les tirs venaient d’un bâtiment sous le contrôle de l’opposition. D’après lui, des dirigeants de l’opposition l’on appelé pour faire arrêter les tirs mais Andriy Parubiy qui contrôlait le forces d’opposition ne leur a pas donné l’accès aux bâtiment d’où partaient les tirs. La connivence entre les tireurs et et les plus extrémistes des opposants se infirme d’après ce témoignage. Andriy Parubiy dirige maintenant le Conseil ukrainien de sécurité et de défense. Bonne chance aux Ukrainiens avec Andriy Parubiy qui se charge de la sécurité.
    Source: http://en.wikipedia.org/wiki/Andriy_Parubiyhttp://rt.com/news/ukraine-snipers-security-chief-438/


  14. catherine Balogh Le 14 mars 2014 à 11h55
    Afficher/Masquer

    Au final, ils utilisent les méthodes de l’ancienne URSS et de pays d’Orient comme la Chine ou la Corée!
    Ben, nous vlà bien!
    Heureusement, ne nous sommes pas nés de la dernière pluie;

    “’l’arrangement avec le réel est vieux comme le monde”.


  15. ril Le 14 mars 2014 à 12h25
    Afficher/Masquer

    Ironie du sort le patronat allemand soutient Poutine. Le BDA, pourrait bien calmer le jeu :

    Ce jeudi matin, le quotidien Handelsblatt, voix du patronat allemand, s’est lancé en une dans un plaidoyer poignant en faveur de Vladimir Poutine, s’indignant des comparaisons faites entre le président russe et Hitler ou Staline, reprenant les arguments du Kremlin sur la Crimée et rejetant toute accusation d’expansionnisme de la Russie.

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140313trib000819792/les-patrons-allemands-peu-enthousiastes-pour-sanctionner-la-russie.html


  16. nono Le 14 mars 2014 à 12h51
    Afficher/Masquer
  17. LS92 Le 14 mars 2014 à 13h05
    Afficher/Masquer

    Bonjour

    Comme suite à votre appel, voici quelques citations sur le mensonge, la propagande et la vérité.

    MENSONGE
    « Le mensonge est une si excellente chose qu’il ne faut pas en abuser »
    [Talleyrand, cité dans Le Bouquin des citations de Claude Gagnière,éd. Robert Laffont Paris 2000]

    « On ne ment jamais autant qu’avant les élections, pendant la guerre et après la chasse.
    [Georges Clémenceau, cité dans Le Bouquin des citations de Claude Gagnière,éd. Robert Laffont Paris 2000]

    « Le mensonge, comme l’huile, flotte à la surface de la vérité »
    [Henryk Sienkiewicz, cité dans Le Bouquin des citations de Claude Gagnière,éd. Robert Laffont Paris 2000]

    « Le mensonge est, comme le tabac et les allumettes, monopole d’Etat »
    [Henri Jeanson, cité dans Le Bouquin des citations de Claude Gagnière,éd. Robert Laffont Paris 2000]

    PROPAGANDE
    « La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictateurs »
    [Noam Chomsky, Noam Chomsky éd. Seven Storie press, 2002]

    VÉRITÉ
    « La vérité peut se promener nue, mais les mensonges doivent être habillés »
    [Dicton juif, cité dans Le Bouquin des citations de Claude Gagnière,éd. Robert Laffont Paris 2000]

    « La vérité habite un puits, mais sans les porteurs d’eau, elle y resterait »
    [Eugène Labiche, cité dans Le Bouquin des citations de Claude Gagnière,éd. Robert Laffont Paris 2000]

    « La vérité d’un homme, c’est d’abord ce qu’il cache »
    [André Malraux, cité dans Le Bouquin des citations de Claude Gagnière,éd. Robert Laffont Paris 2000]

    Cordialement.


  18. Le Bigourdan Le 14 mars 2014 à 13h07
    Afficher/Masquer

    Depuis quelques jours les menaces , sanctions et l’escalade verbale à l’égard de Poutine et la Russie semblent s’être calmées.
    Toutes les infos , analyses , écoutes téléphoniques , dévoilées sur Internet comme ce blog , Sapir et autres ont du circuler dans les rédactions des journaux , les députés , les ministères .
    Ces informations doivent aussi, en ce moment, être diffusées très largement en Ukraine.
    L’ensemble de l’opinion publique est en train de basculer.
    Les réactions sur le web en sont le premier témoignage.
    Au fil des jours,la vérité sur les événements de Maidan va montrer l’impact de l’extrême droite ukrainienne et des USA..
    La majorité des Ukrainiens va se désolidariser de ses méthodes.
    Dans le timing actuel , Poutine est le gagnant:
    – la Crimée devrait réintégrer la Fédération de Russie, après 60 années de rattachement à l’Ukraine
    – Il faut espérer que les élections du 25 mai rassemblent les Ukrainiens et les Russophones dans un gouvernement d’union nationale où les 2 parties auront une autonomie très forte.

    Le web et la diffusion des écoutes téléphoniques sont en train de jouer un rôle majeur dans l’évolution des événements politiques.


  19. LBSSO Le 14 mars 2014 à 13h14
    Afficher/Masquer

    Excellente interview de 20 mn d’Hélène Carrère d ‘ Encausse par H. Chevrillon sur BFM Business à 12h30 ce vendredi 14 mars sur la crise ukrainienne et ce qu’elle révèle de nous-mêmes !

    A inclure dans revue de presse ?


    • catherine Balogh Le 14 mars 2014 à 17h30
      Afficher/Masquer

      Bonjour,
      Pas un instant la journaliste n’évoque des personnes néo-nazies, elle évite le sujet, elle répète , insinue que Poutine est responsable du chaos.Elle parle des avoirs, punitions, elle pose des questions dirigées:est-ce que la Russie pourra s’isoler?
      la Russie a sans doute les moyens d’être autonome.
      Elle parle de la tentation de la Russie de revenir à l’URSS, qu’il y a des pressions à Moscou sur les intellectuels.
      Et bien, n’est-ce pas normal, présentement, je pense, que la plupart des intellectuels du monde se sentent sous pression?la situation est grave.
      L’Otan est déjà en Roumanie et en Pologne, il me semble que cela est bien équilibré.Pourqoui se rapprocher?


  20. Pole Le 14 mars 2014 à 13h39
    Afficher/Masquer

    Liste de citations intéressantes : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/En_Vrac.pdf


  21. TC Le 14 mars 2014 à 15h40
    Afficher/Masquer

    Qui ne connait pas la célèbre phrase de Joseph Goebbels : “Mentez, mentez, mentez, encore et toujours, il en restera bien quelque chose !”. A elle seule, elle vaut toutes les autres.


  22. Greg Le 14 mars 2014 à 16h48
    Afficher/Masquer

    “En ces temps de tromperie universelle dire la vérité devient un acte révolutionnaire” Georges Orwell


  23. LA ROQUE Le 14 mars 2014 à 16h54
    Afficher/Masquer

    “Les gentils” sont souvent aux manettes et ce n ‘est pas nouveau .
    Pour ceux qui ne connaisse pas:
    John Perkins est un économiste, un écrivain et un activiste social et écologiste américain. Il est surtout connu pour son récent ouvrage Confessions of an Economic Hitman, traduit en français par Les Confessions d’un assassin financier, publié en 2004.
    http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/john-perkins-confessions-d-un-38175


  24. Manuel Baptista Le 14 mars 2014 à 17h37
    Afficher/Masquer

    L’affaire de l’or de la banque centrale ukrainienne est tres parlant. Il a été secretement transporté à New York, pour être stocké et probablement jamais retourné au legitime propiétaire, le peuple ukrainien. Sans doute il a été donné comme garantie de l’emprunt d’urgence «gracieusement» concédé par les USA. En effet, la rapidité dont ont fait preuve les pouvoirs de l’Empire en banqueroute à «préter» un bilion de dollars pour aide à l’Ukraine, ne peut faire illusion à personne. En effet l’Ukraine a déjá perdu son or, contre une promesse d’emprunt… Bonne affaire: 33 tonnes d’or contre un billion de monnaie (…de singe!). Cela fait seulement 30,303 USD / kilo. Aujourd’hui le kilo d’or est coté à environ 44,253 USD/kilo !!!


  25. pat Le 14 mars 2014 à 17h40
    Afficher/Masquer
  26. Andrea Le 14 mars 2014 à 18h00
    Afficher/Masquer

    La Baronesse Ashton s’est complètement dévoilée en parlant d’abord d’une enquète pour ensuite realiser qu’elle devait exprimer …de la surprise? de l’indignation? de l’incrédulité?

    Alors elle finit par utiliser “Gosh!” qui est une douce expression de surprise, très vieux jeu, proprinette. La surprise peut être positive ou négative.

    Enfant: J’ai vu un éléphant au magasin! Adulte: Gosh! (Ca alors! Bigre! Ouaaa!) Il était sympa?

    Adulte au boulot: C’est ma 3e contravention dans un mois! – Gosh! (mince alors – flute – zut)

    “Mon dieu” est souvent la traduction. Mais le plus souvent, on laisse tomber complètement, car ‘gosh’ est très faible, et “Mon dieu” trop fort.

    Je vais la nommer Baronesse Catherine Goshton, ca sonne bien non?


  27. catherine Balogh Le 14 mars 2014 à 18h13
    Afficher/Masquer

    “Ce n’est pas qu’il y ait plus de gens mauvais que de bons,
    C’est que les mauvais sont mieux organisés.”
    Désolée, je ne me souviens plus de l”auteur.


  28. tchoo Le 14 mars 2014 à 18h14
    Afficher/Masquer

    Pendant que nous regardons l’Ukraine (attention je ne dis pas qu’il ne faut pas le faire et cette série est extra-ordinnaire dans l’océan de conventions déversées par la presse française) aux Venezuela ceci: P.S. Comment réaliser un coup d’état “tranquille”, sans faire usage des armes ? Voici la réponse, selon le stratège américain de la non-violence, Gene Sharp.

    Affaiblissement : mettre l’accent sur un climat de difficultés sociales
    Délégitimation : campagnes de “défense de la liberté de la presse et des droits humains”, soulignant les dérives “totalitaires” du pouvoir
    Chauffer les foules : manifestations, sit-in
    Combinaison de plusieurs formes de lutte : guerre psychologique, déstabilisation du gouvernement, laisser penser que le pays devient ingouvernable
    Fractures institutionnelles : pousser le président à la démission, intervention militaire, guerre civile.
    se déroule actuellement là-bas.
    encore une fois les USA sont à la manœuvre, ne tolérant pas que l’on veuille suivre une autre route que la leur.
    Souhaitons beaucoup de courage aux vénézueliens et aux ukrainiens pour se sortir de la gangue élaborée par les yankees!


  29. I. Lemarquaint Le 14 mars 2014 à 18h44
    Afficher/Masquer

    À recouper avec le témoignage d’un photographe présent sur la place Maïdan :
    http://radio.grands-reporters.fr/fr/broadcast/280_Eric_Bouvet_:_le_peuple_de_Maidan


    • Prague Le 14 mars 2014 à 20h28
      Afficher/Masquer

      Excellent le temoignage, merci bc !


    • nono Le 14 mars 2014 à 21h26
      Afficher/Masquer

      Bouvet n’a pas vu d’extrémistes dans “Le peuple de Maïdan”.
      Courage Prague, courage…


      • Julien Le 15 mars 2014 à 00h05
        Afficher/Masquer

        Et pour les snipers ?


  30. lanQou Le 14 mars 2014 à 19h34
    Afficher/Masquer

    L’article de Jacques Sapir a été relayé par médiapart dès le 5/03.
    http://blogs.mediapart.fr/blog/riennevaplus/050314/snipers-kiev-qui-tire-par-jacques-sapir.


    • caroline porteu Le 15 mars 2014 à 08h56
      Afficher/Masquer

      Rectification : pas par Mediapart mais par des blogueurs de Mediapart . Jamais la Direction n’aurait relayé une telle information .


  31. yt75 Le 15 mars 2014 à 08h00
    Afficher/Masquer
  32. caroline porteu Le 15 mars 2014 à 08h36
    Afficher/Masquer

    Mignon aussi : la preuve de la planification d’attaques terroristes en Ukraine par les USA grâce à des hackers vigilants :
    http://presstv.com/detail/2014/03/14/354594/us-planning-terror-attacks-in-ukraine/

    The email below, copied to COL Igor PROTSYK, Chief, Bilateral Military Cooperation Division, Main Directorate for Military Cooperation and PKO, General Staff, Armed Forces of Ukraine, not only outlines a terror attack to be blamed on Russian Special Forces, it actually includes a map of where the wreckage is to be found:

    Oleg, an urgent need poshumity (sic) on behalf of Russians at the airport in Melitopol. This should be done by March 15 . Sam understands why.
    First of all you must contact Pasha Tarasenko. You must know him , he is a local Liberty and has a theme.
    Before you arrive 10-12 boys from the Centre. Top fighters Trident. Chief Mike there, you should know it too . Details will know him. We need people to meet and provide everything you need.
    Proceed with caution. Speak only Russian. 25 team is executing combat missions, so do not do them much damage to aircraft . There is a lot of scrap metal, with it you can do anything. Damaged aircraft you specify. It is essential that all was as real attack neighbor’s Special Forces. But without corpses.
    Give me again your account. The money will come in time, do not worry.
    See the appendix . This is an example of action. Decisions are made in person.


  33. Th.P Le 15 mars 2014 à 11h45
    Afficher/Masquer

    Bravo pour votre travail d’information!
    J’espère que vous sauvegarder comme il faut votre site, Olivier…
    Des hackers, il n’y en pas uniquement qu’en Russie!!! et votre blog doit déranger en haut lieu…


  34. CROCE Le 29 avril 2014 à 13h06
    Afficher/Masquer

    Est-il possible d’engager une procédure judiciaire contre les dirigeants de notre pays qui, en toute connaissance de cause, ont soutenu les partis néo-nazis du Maïdan ? Cela me semble être le minimum, pour un acte de haute trahison qui risque d’entrainer la France vers une conflagration entre l’Europe et la Russie, la Chine et l’Inde (ces trois pays étant en étroite relation militaire), et même vers une guerre nucléaire sur le continent européen !
    Cette procédure doit être lancée par une association de partis qui n’avalent plus la bouillie de mensonges de l’oncle Sam ! Vous voulez quelques preuves incontestables ? Allez ici !
    http://www.les-crises.fr/ard-responsable-maidan/
    http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvd-7/
    Vous ne serez pas déçu du voyage !


  35. Laurentin Le 27 mai 2014 à 19h45
    Afficher/Masquer

    bonjour, sur le mensonge des “tireurs de Maidan” (tirs attribués à Yanoukovitch ) les occidentaux se sont basés sur la parole de Olga Bogomolets, le médecin qui soignait les blessés au fur et à mesure…elle a parlé de mêmes armes ou balles des deux cotés;

    Or Mme Bogomolets, n’est pas une totale inconnue et a participé à l’ancien gouvernement sous l’ère de la révolution orange, de 2004 a 2005

    http://en.wikipedia.org/wiki/Olga_Bogomolets ! de plus elle a participé a Radio-Liberty. instrument connu de “propagande” anti-pays de “l’axe du mal” (russie, Iran, corée du nord ou syrie lybie ).en tant que chanteuse en 1992 ayant reçu un prix. donc tout était bien en place pour le coups d’état que les MSM continuent à nous vendre.
    Bonne continuation à vous


Charte de modérations des commentaires