Les Crises Les Crises
26.janvier.201826.1.2018 // Les Crises

[No News] Les pressions du gouvernement américain sur la France pour sanctionner la Russie

Merci 327
J'envoie

Un bien bel exemple de vraie géopolitique, terrain de confrontations. Et une nouvelle illustration de La France Soumise.

Ici l’ancien Vice-Président américain (2009-2017) explique comment il a fait pression sur les gouvernements européens pour qu’ils sanctionnent la Russie, ce qu’ils ne voulaient pas faire en raison des conséquences néfastes sur leurs économies…

Hélas, obnubilés par des “Fake news” dérisoires, les médias n’ont guerre eu de temps à consacrer à ceci. Une importante “No news” de plus…

Nous avons passé tellement de temps — vous le savez [Richard Haass, Président du think-tank CFR], parce que je suis venu vous demander conseil — nous avons passé tellement de temps au téléphone pour nous assurer que personne, à l’époque, de Hollande à Renzi, ne laisse tomber. Ils ne voulaient aucune forme de sanction contre la Russie. Cela avait des répercussions sur eux. En gros, [je leur ai dit que ] c’était : « Vous devez le faire ! » Et, Dieu merci, Merkel était assez forte à l’époque pour nous soutenir, à contrecœur, elle n’aimait pas cela non plus. […]

Je suis allé à Kiev pour la 12 ou 13e fois et j’étais censé annoncer la garantie d’un autre prêt d’un milliard de dollars. Et j’avais obtenu l’engagement de Porochenko et de Iatseniouk qu’ils prendraient des mesures contre le procureur général. Et ils ne l’avaient pas fait. Ils ont dit qu’ils l’avaient fait.

Ils partaient à une conférence de presse, j’ai dit : « Non, je ne vais pas, nous n’allons pas vous donner le milliard de dollars. » Ils ont dit : « Vous n’avez aucune autorité, vous n’êtes pas le président. Le président a dit… » J’ai dit : « Appelez-le. » [Rires] J’ai dit : « Je vous dis que vous ne toucherez pas le milliard de dollars. » J’ai dit : « Vous n’aurez pas le milliard. Je vais partir d’ici », je crois que c’était dans à peu près six heures. J’ai dit : « Regardez, je pars dans six heures. Si le procureur n’est pas viré, vous n’aurez pas l’argent. » Eh bien, l’enfoiré [Rires], il s’est fait virer. Et ils ont mis en place quelqu’un de solide à l’époque.

Source : CFR, 23/01/2018

Commentaire recommandé

Eric83 // 26.01.2018 à 08h57

Un grand merci à Joe Biden pour ses propos qui confirment que l’UE n’est qu’une colonie US et donc que les dirigeants des pays membres de l’UE ne sont que des exécutants aux ordres de Washington.

Ces propos venant de l’ancien VP des US sous la présidence d’Obama ne peuvent donc bien entendu pas être soupçonnés de “fakes news”.

Ainsi, il est permis d’espérer – si les MSM relaient les propos de Biden – que ses propos feront prendre conscience à des millions de citoyens-autruches en France comme au sein des autres pays membres de l’UE de la soumission de nos “dirigeants-exécutants” aux US.

Cela permettrait aussi à ces citoyens-autruches de réaliser que des milliers d’emplois – voire des dizaines ou même des centaines de milliers – ont été détruits en France depuis la mise en oeuvre des sanctions contre la Russie depuis 2014…alors que l’Etat se vante de lutter contre le chômage.

94 réactions et commentaires

  • Eric83 // 26.01.2018 à 08h57

    Un grand merci à Joe Biden pour ses propos qui confirment que l’UE n’est qu’une colonie US et donc que les dirigeants des pays membres de l’UE ne sont que des exécutants aux ordres de Washington.

    Ces propos venant de l’ancien VP des US sous la présidence d’Obama ne peuvent donc bien entendu pas être soupçonnés de “fakes news”.

    Ainsi, il est permis d’espérer – si les MSM relaient les propos de Biden – que ses propos feront prendre conscience à des millions de citoyens-autruches en France comme au sein des autres pays membres de l’UE de la soumission de nos “dirigeants-exécutants” aux US.

    Cela permettrait aussi à ces citoyens-autruches de réaliser que des milliers d’emplois – voire des dizaines ou même des centaines de milliers – ont été détruits en France depuis la mise en oeuvre des sanctions contre la Russie depuis 2014…alors que l’Etat se vante de lutter contre le chômage.

      +169

    Alerter
  • Kiwixar // 26.01.2018 à 09h01

    La guerre contre les « fake niouzes » est faite pour préserver le monopole des « junk news » (propagande, mensonges, manipulations, et no-news). Les USA exportent leur junk food, leur junk news, leur junk sociétalisme, leurs junk valeurs (l’argent et les lawyers), leur junk-way-of-merder-la planète. Et les EUiens avalent ça.

    Au moins, les Zuniens gardent une certaine décence de ne pas appeler « fake food » la bonne cuisine française ou la nourriture bio. Au niveau des informations, ils n’ont pas cette décence. Vous reprendrez bien un peu de « junk news » (LeMonde, Libé, BFM, etc) avec votre assiette d’OGM et de poulet chloré?

      +83

    Alerter
    • Scrib // 26.01.2018 à 10h07

      Les guignols ont résumés vos propos en 1 chanson…
      https://www.youtube.com/watch?v=JukJwqEAnxM

      (J’ai pas retrouvé la version avec les images de colonel Sylvestre et Bush Jr)

        +11

      Alerter
      • jm // 26.01.2018 à 10h49

        https://vimeo.com/133222511 🙂

        Notons au passage qu’une version Française avec Hollande ou Sarkozy ou Macron ou Mélenchon au hasard ou un des autres politiciens “national level” à la place de Bush serait assez crédible aussi.

          +17

        Alerter
        • Ellilou // 26.01.2018 à 10h54

          Jusqu’à nouvel ordre et contrairement aux trois autres cités, J-L Mélenchon n’a jamais été président de la France: pourquoi le citez-vous “au hasard” dans cette liste?

            +27

          Alerter
          • Btz // 26.01.2018 à 12h55

            Parce que Mélenchon fait parti de ce système
            Il est a la gauche ce que le FN est à la droite.
            Cad un parti leurre qui sert a plomber 20% de l’électorat et donc permettre Au candidats du système d’être élu.
            Mélenchon ne pourra jamais être élu. Une de raison a cela est qu’aucune personne de droite ne lui donnera sa voix. Donc il a ses 20% et ne fera pas beaucoup plus.
            Sans parler du son programme irréalisable sans sortir de l’UE, car comme il l’a dit lui même: il ne veut pas en sortir… Ne parlez pas de sont plan b qui consiste a ne pas en sortir
            Tout comme le pen a droite.
            Ce sont des instruments du système

              +60

            Alerter
            • jm // 26.01.2018 à 14h46

              “Droite”, “gauche”, focus sur la seule “question UE”, vous êtes loin du compte à lui faire régler mon ami.

                +1

              Alerter
            • limonade // 26.01.2018 à 18h21

              @Btz Vous n’avez aucun argument autre que l’envie d’exposer vos simagrées… Vous vous êtes trompés de site!

                +5

              Alerter
            • jef // 26.01.2018 à 19h28

              @BTZ: Je vous signale que Le Pen père fut le plus jeune député de France, qui au passage démissionn
              a de son mandat pour s’engager dans l’armée Française, avant de fonder le FN au début des années 70 époque où vos héros étaient en culotte courte sans aucune connaissance historique, ce qui n’a d’ailleurs pas changé. Donc rabâcher les poncifs et autres clichés établissant que ce serait le “système” qui aurait développé le FN me parait une élucubration dénotant une ignorance patente de l’histoire politique Française.

                +5

              Alerter
            • Micmac // 26.01.2018 à 19h31

              C’est amusant tous ces gens qui éprouvent l’irrésistible envie de parler de JLM à tous propos, même quand il n’est question de lui nul part dans la discussion…

              Au sujet de Mélenchon qui n’aurait aucune chance d’être élu :

              On disait de Corbyn qu’il allait détruire le Parti Travailliste, et il a obtenu le meilleurs score électoral de ce parti depuis Thatcher…

              Il a fallu que les “Démocrates” truquent les primaires pour évincer Sanders…

              Le vent tourne.

                +10

              Alerter
            • jm // 26.01.2018 à 20h09

              @micmac :

              Les faits sont têtus :
              https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__legislatives-2017/(path)/legislatives-2017/FE.htmls
              Mesurez le vent, mais sans drogue militante pour bien voir la réalité sans avoir l’esprit enfumé, je parle bien entendu des scores infimes du club de votre adoré et de la taille énorme de l’abstention+blancs/nuls c’est à dire de ce que ne veulent pas/plus les Français.
              Sur ce, nous sommes hors sujet. Donc point final en ce qui me concerne.

                +7

              Alerter
            • jm // 26.01.2018 à 20h12

              @micmac avec le lien fonctionnel cette fois :

              Les faits sont têtus :
              https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__legislatives-2017/(path)/legislatives-2017/FE.html
              Mesurez le vent, mais sans drogue militante pour bien voir la réalité sans avoir l’esprit enfumé, je parle bien entendu des scores infimes du club de votre adoré et de la taille énorme de l’abstention+blancs/nuls c’est à dire de ce que ne veulent pas/plus les Français.
              Sur ce, nous sommes hors sujet. Donc point final en ce qui me concerne.

                +0

              Alerter
            • DooMIII // 26.01.2018 à 23h18

              @btz FI semble capable de sortir de l’UE et surtout de l’€, si nécessaire, c’est juste que cela effraye la majorité des électeurs donc il ne peut pas dire cela trop directement et laisse sa chance à la négo.

              Le FN avait le même dilemme et a quasiment renoncé au frexit entre les deux tours. Pas par incompétence (même si MLP l’était) pas par européisme, mais simplement car la sortie de l’€ est encore un sujet électoralement risqué.

                +3

              Alerter
            • Tepavac // 27.01.2018 à 09h50

              Juste une question aux “groupies politisés”,
              Avec la carte du parti, y’a t’il une part de cerveau indisponible?

              A partir de quel niveau d’engagement perd t’on une certaine liberté de penser?

              En tant que Citoyen, quel part de liberté de choix devons nous abandonner en devenant adhérent d’un clan politique ?

                +5

              Alerter
            • Dominique // 27.01.2018 à 18h11

              @DooMIII
              (un peu plus bas, mais je n’ai pas de lien pour répondre à son intervention)
              « sortir de l’UE […] cela effraye la majorité des électeurs »

              Pas sûr du tout. En tout cas ce n’est pas ce que pense notre Président Macron, puisqu’il a affirmé dernièrement à la BBC que si on lui proposait un référendum pour quitter l’UE, la France voterait probablement pour.
              https://www.express.co.uk/news/uk/907719/Macron-France-vote-to-LEAVE-EU-referendum-Brexit-Brussels-Marr

                +5

              Alerter
  • jm // 26.01.2018 à 09h05

    Le titre de la vidéo est “Joe Biden à propos des sanctions contre l’Ukraine”.

    Or le sujet de la vidéo est plutôt :

    1.”Joe Biden à propos des sanctions contre la Russie (imposées par les Usa aux pays européens dont la France – et aux larves qui les gouvernent – oups)”

    2.”Joe Biden à propos des pressions sur les autorités ukrainiennes”

      +23

    Alerter
  • BOURDEAUX // 26.01.2018 à 09h11

    Belle pépite, merci. Mais ce qui serait vraiment instructif, ce serait de connaître le contenu concret de ces pressions; cela nous renseignerait sur nous-même de savoir sur lesquels de nos points faibles les US appuient en de telles circonstances. C’est bien ce qui me gène toujours dans les billets de ce genre : Olivier nous explique très bien comment les américains nous téléguident, mais on ne sait jamais pourquoi nos gouvernements leur obéissent.

      +60

    Alerter
    • martin // 26.01.2018 à 09h24

      On peut soupçonner le pire.

      Economie, finance, coopérations, et … Sécurité (En particulier dans l’arrière-cour africaine).

        +10

      Alerter
      • François Marquet // 26.01.2018 à 09h43

        + coercition par le chantage: quand on écoute tout le monde, NSA, accès aux données des GAFA, on peut dénicher quelques pépites utiles : les erreurs de jeunesse des uns, les comptes offshore des autres, les emplois fictifs, il y a le choix.

          +52

        Alerter
      • vert-de-taire // 26.01.2018 à 10h59

        Mais par exemple le droit de nos banques à opérer chez eux.
        ça fait bcp bcp de milliards !
        Les coopérations pétro-gazières (les opérations se font en coopération pour réduire les risques)
        les embargos sur les produits sensibles ..
        par exemple sur les turbines ALSTOM (“chèrement” vendues par notre président) qui équipent toutes les grandes centrales électriques, nucléaires ou non.. Plus de maintenance => bcp de pannes voire arrêts …
        et les coopérations des services secrets, les aides aux militaires etc …
        l’Internet est entièrement contrôlé par les USA, la France pourrait être disons fortement ralentie sans efforts …

          +31

        Alerter
    • lecrabe // 26.01.2018 à 09h44

      Malheureusement Olivier n’est pas journaliste et n’a pas les moyens d’enquêter là dessus.
      On va donc attendre l’enquête du Monde ou du Figaro ou de l’Obs ou de Libé… c’était la petite blague du matin, bonne journée.

        +47

      Alerter
    • Roger // 26.01.2018 à 10h14

      A l’époque, Hollande lui même et 4 de ses ministres étaient des lauréats de American French Foudation, c’est à dire des Young leader sélectionnés, formés et aidés pour faire carrière et servir les intérêts US. On retrouve par ailleurs une pléthore de ces YL chez les hauts fonctionnaires, les PDG de grandes entreprises, et bien évidemment dans les Media (par exemple l’inénarrable voix de l’Amérique B.Guetta).
      Macron est aussi un Young Leader…

        +55

      Alerter
    • basile // 26.01.2018 à 11h39

      pourquoi ils leur obéissent ? Parce qu’ils qu’il sont tous issus d’une famille appartenant à une classe sociale historiquement anti communiste, anti soviétique, donc anti russe. Le lavage de cerveau au sein des familles se reproduit de père en fils.

      Je constate depuis longtemps, et encore plus avec l’élection de Macron, qu’il est impossible de raisonner, convaincre, nos propres amis, vu qu’ils n’ont pas la même histoire familiale.

      J’ai eu le plaisir très récemment de revoir un cousin, fils du frère de mon père, mais perdu de vue depuis l’enfance. Ignorant ses idées, je marchais sur des œufs, habitué que j’étais à m’auto censurer pour éviter les sujet qui fâchent.

      Et quelle ne fut pas ma surprise, de voir au fil des conversations qu’on avait les mêmes idées sur tout. Les chiens ne faisant pas des chats, nos deux pères, élevés par notre même grand père il y a plus d’un siècle, nous avait inculqué à mon cousin et moi, le même esprit critique, le même scepticisme, la même capacité de recul par rapport à des événements complexes un siècle plus tard, qu’on nous présentent comme la vérité vrai.

      Je lui ai dit, citant notre nom de famille : on n’est pas des …. pour rien

        +31

      Alerter
    • Chris // 26.01.2018 à 15h45

      “Pourquoi nos gouvernements leur obéissent”
      Ben… les sanctions ! les milliards d’amende payés par SG et ceux à venir sur les transactions payées en dollars, c’est pour rigoler ?
      Rappelez-vous des French fried, du boeuf aux hormones vs foie gras, etc… ?
      Saviez qu’un méthanier de Total a livré du GNL à bon prix à Boston transie par des froids sibériens, en provenance de Yamal en Russie ?

        +10

      Alerter
    • DooMIII // 26.01.2018 à 23h22

      @Bourdeaux Bonne question… Pour le rachat d’Alsthom énergie par GE (donc une boite, pas un gouvernement) ils auraient mis en tôle pour corruption certains dirigeants d’Alsthom le temps que la négo aboutisse…

      Pour un Etat… il y a des leviers économiques et judiciaires… Toute entreprise qui utilise le $ peut être jugée par un tribunal US par exemple.

        +6

      Alerter
    • Seraphim // 27.01.2018 à 04h21

      On ne sait jamais pourquoi “nos” gouvernements obéissent? C’est ce qu’on appelle l’auto-censure, un réflexe de protection: marcher sur ce terrain ferait passer de l’analyse d’une politique d’influence, somme toute légitime ou de bonne guerre même si déplaisante, à la reconnaissance d’une conspiration. Comme c’est interdit par la doxa, la bienséance partagée par les accusateurs comme par les victimes, on se tait!

        +3

      Alerter
      • tepavac // 27.01.2018 à 21h14

        Est-ce que cela peut répondre à vos interrogations!

        https://translate.google.com/translate?depth=1&rurl=translate.google.com&sl=auto&sp=nmt4&tl=fr&u=http://dailycaller.com/

        Davos, Trump demande, l’Europe répond présent;

        Kasper Rorsted, Adidas (Vêtements) -Allemagne

        Joe Kaeser, Siemens AG (Tech) -Allemagne

        Heinrich Hiesinger, Thyssenkrupp AG (Industrie) -Allemagne

        Eldar Saetre, Statoil ASA (énergie) -Norway

        Mark Schneider, Nestlé SA (Alimentation et boissons) – Suisse

        Vas Narasimhan, Novartis AG (Pharmaceutique) -Suisse

        Mark Tucker, HSBC (Services financiers) -UK

        Patrick Pouyanne, Total SA (Energie) -France

        Carols Brito, Anheuser-Busch InBev NV (Alimentation et Boissons) – Pays-Bas

        Rajeev Suri, Nokia Corporation (Technologie) -Finlande

        Punit Renjen, Deloitte (Conseil) -UK

        Martian Lundstedt, AB Volvo (Auto) -Suède

        Werner Baumann, Bayer AG (Pharmaceutique) -Allemagne

        Bill McDermott, SAP SE (Technologie) -Allemagne

        Ulrich Spiesshofer, ABB Ltd (fabrication) – Suisse

          +4

        Alerter
    • Tepavac // 27.01.2018 à 10h09

      Les écoutes Bourdeau, l’espionnite aiguë sur nos administrations politiques et économiques donnent ce privilège aux prédateurs de pouvoir exercer toutes les coercition qui leur conviennent.

      Nos médias vendus à cette “politique” de prédation à largement contribué à la dévalorisation de tous les opposants aux projets des prédateurs.

      Une seule question;
      Pourquoi à peine élu, Hollande s’est-il retrouvé enseveli sous les insultes répétées par les médias?
      Je dis insultes, car en quoi la vie privée et intime de nos élus serait pertinente sur les décisions politiques ?

      Je signal que tous les opposants, quelques soit leur appartenance subissent ce genre de vexations publiques.

        +2

      Alerter
    • dupontg // 28.01.2018 à 17h32

      il me semble que de Gaulle ne leur avait pas obei..
      et la France d’aujourd’hui est une veritable poudriere

        +1

      Alerter
  • BA // 26.01.2018 à 09h54

    Young Leaders français recrutés à gauche : Frédérique Bredin, François Hollande, Anne Lauvergeon, Bruno Le Roux, Emmanuel Macron, Arnaud Montebourg, Aquilino Morelle, Pierre Moscovici, Alain Richard, Marisol Touraine, Najat Vallaud-Belkacem…

    Young Leaders français recrutés à droite : Nicolas Bazire, Jérôme Chartier, Yves Censi, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, François Léotard, Emmanuelle Mignon, Eric Raoult, Valérie Pécresse, Edouard Philippe, Laurent Wauquiez…

    https://frenchamerican.org/young-leaders/earlier-classes/

      +56

    Alerter
    • robert pierron // 26.01.2018 à 15h47

      Bon parlons sans detours : ces types ont ete ACHETES !
      Et les valises de dollars ce n est pas de la fiction

        +19

      Alerter
  • BA // 26.01.2018 à 09h55

    Young Leaders dans les médias : Alexandre Bompard, Hedwige Chevrillon, Jérôme Clément, Annick Cojean, Jean-Marie Colombani, Emmanuel Chain, Matthieu Croissandeau, Louis Dreyfus, David Fontaine, François Dufour, Stéphane Fouks, Bernard Guetta, Sylvie Kauffmann, Yves de Kerdrel, David Kessler, Laurent Joffrin, Philippe Manière, Dominique Nora, Olivier Nora, Christine Ockrent, Denis Olivennes, Pascal Riché, Thierry Pfister, Mathieu Pigasse…

    Young Leaders économistes : Philippe Askenazy, Guy Sorman…

    Young Leaders dans la finance : Bertrand Badré, Henri de Castries, Hakim El Karoui, Pierre Mariani, Emmanuel Macron, Alain Minc, Mathieu Pigasse…

    Young Leaders dans l’université : Eric Fassin, Jean-Noël Jeanneney, Yves Lichtenberger…

    https://frenchamerican.org/young-leaders/earlier-classes/

      +58

    Alerter
  • gaston // 26.01.2018 à 10h13

    des précisions sur ce procureur dt les USA voulaient le renvoi ? motif ?

      +5

    Alerter
    • jm // 26.01.2018 à 11h38

      Je crois comprendre qu’il s’agit de Sviatoslav Piskoune/Piskun. Qui me semble t’il était un proche de Ianoukovitch, le président pro russe disons, et démis plus tard de ses fonctions avec l’aide très probable du gouvernement us disons.
      Quelques infos ici, où on retrouve déjà -2007- Ianoukovitch :
      http://ukraine.actualite.free.fr/spip.php?article109

        +10

      Alerter
  • Roger // 26.01.2018 à 10h33

    Merci à BA pour ces listes pour le lien sur les promotions YL auxquelles je n’arrivais plus à accéder.
    Quand on conjugue l’ENA, l’Inspection des finances, et YL, qu’on y ajoute les pratiques de pantouflage, on a un élément de réponse à la question de Bourdeaux.

      +18

    Alerter
  • Nanker // 26.01.2018 à 10h34

    “Merkel était assez forte à l’époque pour nous soutenir, à contrecœur, elle n’aimait pas cela non plus”

    Donc Mutti a agi à l’encontre de ses opinions personnelles et contre l’intérêt de son pays l’Allemagne grand exportateur de marchandises en tous genre. Ce qui renforce les soupçons des “complotistes” qui affirment que Merkel est tenue en sous-main par l’Etat Profond ricain qui détiendrait des preuves de sa collaboration avec la Stasi pendant ses jeunes années…

    Merci Joe Biden d’avouer ce qui aurait dû rester secret sur les relations USA/UE. Rappelons que son petit surnom est “Joe la gaffe”…

      +41

    Alerter
    • Eric83 // 26.01.2018 à 13h01

      Les informations des US sur le passé de Merkel peuvent-être une explication.

      Une autre explication peut-être le chantage sur le commerce extérieur sachant que les US sont un importateur important des produits allemands et notamment des voitures.

      Rappelons-nous que le scandale Volkswagen qui a éclaté en 2015 est venu…des US. Ce scandale est donc tombé “à pic” pour mettre la pression à Merkel et a envoyé un gros coup de semonce à l’Allemagne : si nous le voulons, nous pouvons ruiner votre commerce extérieur avec les US.

      .

        +30

      Alerter
    • Maxhno // 27.01.2018 à 08h44

      “Victoria la tache” avait déja laché le morceau alors que le Maidan était encore une tribune démocratique: https://www.youtube.com/watch?v=CL_GShyGv3o

        +3

      Alerter
  • Louis Robert // 26.01.2018 à 11h50

    De grâce, épargnez-nous la France et les pays européens “victimes” de l’Empire, et portant culottes courtes…!

      +1

    Alerter
    • Alfred // 26.01.2018 à 12h00

      Je n’ai pas compris votre argument. Car vous en avez n’est ce pas? De grâce faites nous savoir ce qui ne vous plaît pas dans ce que dit Joe Biden…

        +7

      Alerter
      • Louis Robert // 26.01.2018 à 12h50

        “En gros, [je leur ai dit que ] c’était : « Vous devez le faire ! »”

        ***

        Trois points:

        1. Décision de sanctionner la Russie — en cela la France et les autres pays européens ne sont pas VICTIMES de l’Empire.

        2. Décision de sanctionner la Russie — en cela la France et les autres pays européens ne sont pas victimes de l’Empire mais RESPONSABLES.

        3. Décision de sanctionner la Russie — en cela la France et les autres pays européens ne sont pas victimes de l’Empire mais PLEINEMENT responsables.

        Ce fut LEUR décision.

          +22

        Alerter
        • Scrib // 26.01.2018 à 14h20

          A voir… une décision prise sous la menace est nul car le consentement doit être libre et non vicié… Si je vous menace avec une arme et vous demande de frapper votre voisin… vous le ferez… vous êtes donc victime de mon chantage, votre voisin est victime également… moi je suis coupable de .. plein de chose

            +8

          Alerter
          • Louis Robert // 26.01.2018 à 15h36

            Allons, Scrib. Réfléchissons un peu!

            Vous lisant, un de Gaulle, véritable chef d’état français, sauvant l’honneur au prix d’une condamnation à mort par le « pouvoir » collaborateur, vous eut ri au nez avec ce mépris absolu qu’il éprouva toujours à son égard.

            “Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France. Le sentiment me l’inspire aussi bien que la raison. Ce qu’il y a en moi d’affectif imagine naturellement la France, telle la princesse des contes ou la madone aux fresques des murs, comme vouée à une destinée éminente et exceptionnelle. J’ai d’instinct l’impression que la Providence l’a créée pour des succès achevés ou des malheurs exemplaires. S’il advient que la médiocrité marque, pourtant, ses faits et gestes, j’en éprouve la sensation d’une absurde anomalie, imputable aux fautes des Français, non au génie de la patrie. Mais aussi, le côté positif de mon esprit me convainc que la France n’est réellement elle-même qu’au premier rang: que seules de vastes entreprises sont susceptibles de compenser les ferments de dispersion que son peuple porte en lui-même ; que notre pays tel qu’il est, parmi les autres, tels qu’ils sont, doit, sous peine de danger mortel, viser haut et se tenir droit. Bref, à mon sens, la France ne peut être la France sans grandeur.”

            Charles de Gaulle, Mémoires de guerre, tome 1, Plon, 1954

              +18

            Alerter
          • lvzor // 26.01.2018 à 17h43

            “une décision prise sous la menace…”

            Quelle menace???
            Nos gouvernants sont tout simplement des employés de l’empire qui font leur boulot en accord avec leur idéologie. Pas besoin de pression avec l’UE.

            Biden se vante.

              +10

            Alerter
          • V_Parlier // 27.01.2018 à 10h45

            La transition Hollande-Macron a montré que Macron lui-même, pourtant pressenti comme russophobe et poutinophobe bien gratiné, reste beaucoup plus prudent sur la question des sanctions et des relations avec la Russie. La bande à Hollande était donc pleinement impliquée pour la cause de l’empire qu’elle considérait comme la sienne, ne cessant de nous abreuver (de Hollande à Fabius, en passant par Valls) de pamphlets guerriers beaucoup plus nombreux que ceux de Macron, en nous présentant comme les justiciers du monde (au service du plus grand, bien sûr).

            Donc moi aussi j’estime qu’ils sont PLEINEMENT RESPONSABLES et qu’ils allaient même parfois au-delà du maître. (C’est Obama qui a du arrêter Hollande qui voulait intervenir militairement et directement en Syrie). Pour faire bref: Peu s’en sont rendu compte mais nous avons été gouvernés par des allumés dangereux pendant les 5 dernières, voire les 10 dernières années. (Ce qui ne veut pas dire que les précédents et le suivant sont parfaits).

              +8

            Alerter
            • lvzor // 27.01.2018 à 18h57

              micron est juste craintif, il préconise d’attaquer le Vénézuéla d’abord et doit sans doute penser que tout ne peut pas se faire à la fois. Et puis il y a les gros du caca-rente qui ont besoin de commercer avec la Russie… Et la Russie pourrait se défendre, hein?
              ..Et ça ne l’empêche pas de la provoquer outrancièrement sur le chapitre RT.

                +3

              Alerter
        • Alfred // 26.01.2018 à 15h43

          Ah oui c’est sur. Chacun est.libre de ses choix in fine. Ça n’enlève rien à la réalité des pressions americaines et je vous trouve un peu empressé à les oublier. C’est pas comme si le grand public avait vraiment conscience du niveau d’applaudissement de nos dirigeants. Pour prendre toute la mesure de la chose remplaçons usa par chine (la Russie est hors concours tellement ce serait pathétique) et imaginons les réactions. Quelle aurait été la votre? La même peut être, mais un peu plus émotionnelle je pense tant nous ne sommes pas (encore) habitués à nous faire dicter notre façon de faire par des peuples exotiques et lointains. Les diktats americains c’est tellement banal…

            +5

          Alerter
          • Louis Robert // 26.01.2018 à 16h05

            Je ne les oublie pas.

            « Personne n’est oublié
            Rien n’est oublié »

            “Никто не забыт
            Ничто не забыто“

            Il ne s’agit pas de les oublier mais bien de résister et de les surmonter… et de les vaincre, d’où qu’elles proviennent. « La France ne peut être la France sans grandeur. »

              +7

            Alerter
            • Alfred // 26.01.2018 à 16h29

              Vous aurez corrigé “applaudissement”.
              Précisé comme cela je vous suis pleinement. Quelles qu’aient été les pressions en dernier recours le très petit Hollande* (*à remplacer selon la circonstance et à des degrés variables par son prédécesseur et son successeur) aura été le seul responsable.

                +4

              Alerter
            • Alfred // 26.01.2018 à 19h00

              Applatissement pas applaudissement…
              Décidément.

                +1

              Alerter
            • Fritz // 26.01.2018 à 19h46

              Aplatissement… avec un seul p.
              Finalement, on y arrive !

                +2

              Alerter
            • Louis Robert // 26.01.2018 à 20h37

              @ Alfred

              Soyons donc d’accord pour être d’accord.

              *

              Deux fois ce même lapsus on ne peut plus révélateur…

              « Applaudissement » — quel bonheur!

                +3

              Alerter
  • Arcousan09 // 26.01.2018 à 11h56

    Mais c’est génial !!!
    Les américains obligent la France à un embargo sur la Russie sans se soucier des conséquences
    Conséquences:
    – destruction des marchés agricoles français
    – sous embargo la Russie a fait progresser son agriculture de façon phénoménale et pourra se passer de nos services à l’avenir …
    – conséquences géopolitiques la Russie est européenne et a pour avenir de coopérer avec l’Europe. Les allemands l’ont bien compris parce qu’à l’époque du rideau de fer ils n’ont cesser de commercer avec l’URSS ce qui a grandement participé à leur puissance économique …
    Alors “ON” continue à jouer au caniche bien dressé avec les guignols U.S. ???

      +24

    Alerter
    • Seraphim // 27.01.2018 à 05h26

      tout le monde a toujours commercé avec la Russie, même en pleine période de sanctions. J’y étais après l’embargo “à cause” de l’état d’urgence en Pologne (Jaruzelsky): des bateaux entiers, pilotés par des capitaines français venaient livrer du blé français et américain…des physiciens nucléaires français venaient aussi faire des stages longue durée pour apprendre les recherches russes sur la fusion..

        +3

      Alerter
    • Seraphim // 27.01.2018 à 05h33

      Par ailleurs, je ne vois pas ce qu’il y a de négatif à ce que la Russie devienne autonome en agriculture, fromages, jambons etc..La prospérité pour tous n’est-ce pas le slogan même du développement mondialiste? Ne faisons pas nous-mêmes avec trop de fierté des transferts de technologies partout, des voitures aux avions aux panneaux solaires etc..?

        +3

      Alerter
  • Alfred // 26.01.2018 à 11h57

    La défense contre l’offensive “fake news” de peut pas rester statique et passive comme elle l’est actuellement (proces en diffamation contre le décodex et autres, lutte contre la législation anti blog et autres saletés..). La défense doit aussi être active; c’est à dire que nous devons porter le fer contre l’ennemi : nous devons nous internautes choisir quelques “no news” typiques et quelques “Fake news” importantes des médias en place et revenir sans arrêt dessus à chaque occasion. Ne pas laisser le temps et l’oubli faite leur œuvre.
    Cette information de Joe Biden nous devons obtenir qu’ils la publient et la diffusent (et sinon qu’ils se justifient). Dès que vous croisez un homme politique il doit être interpellé sur ce sujet. Si vous êtes un agriculteur (ou n’importe qui impacté par les sanctions contre la Russie) et que vous ne remettez pas cette info sur le tapis c’est que vous êtes un imbécile qui ne mérite ni aide ni compensation. L’état matériellement (et Hollande entre autre politiquement) doivent payer la facture. Et la faire suivre aux Etats Unis.
    De même Macron doit faire payer la facture politique à Merkel ou la payer lui même. C’est à nous de faire cesser l’impunité politique (au moins, car l’impunité matérielle c’est encore plus dur), en remettant dans cesse cette affaire emblématique sur le tapis à la manière de Caton l’ancien (” delenda est cartago”).

      +34

    Alerter
    • Fritz // 26.01.2018 à 18h44

      Bien envoyé, Alfred. Donnons à ces informations la publicité qu’elles méritent. Quant à Biden, c’est sa venue à Kiev qui avait relancé l’offensive contre le Donbass en avril 2014.

        +9

      Alerter
    • tepavac // 27.01.2018 à 19h55

      Je me le demande depuis quelques temps, Alfred, mais le fait de pousser les populations à “haïr” un autre peuple, le fait de propager quotidiennement des informations mensongères sur d’hypothétiques menaces venant de ce même pays, cela est-il assimilable à du prosélytisme pour entrainer les populations à une guerre ???

      La loi ne condamne t-elle pas les propos destinés à créer des conflits?

      Je veux dire; la loi condamne des propos injurieux mais ne condamnerait pas les propos menant aux guerres???

        +3

      Alerter
  • Mariethé // 26.01.2018 à 12h05

    merci a Joe Biden

    pour la propagande voir ARTE TV / Poutine contre les USA

    Vladimir Poutine en 25 ans a relevé son pays au plus haut niveau ,alors que les yankés

    ont guerroyez semez la détresse et la mort dans le monde entier .Ecoutez le parler ,aucune

    comparaison avec les têtes de noeud USA -UE

      +15

    Alerter
    • Vanina // 26.01.2018 à 12h30

      Les yankees….ou l’enfant capricieux du monde: je suis vilain? J’accuse l’autre d’être vilain. J’ai pas ? Je tape sur l’autre pour avoir. Et ainsi de suite….

        +7

      Alerter
  • Pegaz // 26.01.2018 à 12h12

    Le deal du milliard contre la tête du procureur et la remarque de Biden ” Et ils ont mis en place quelqu’un de solide à l’époque ” ont titillé ma curiosité. Les QUI et le QUAND sont rapporté par deux articles du “propagandiste” 😉 Sputniknews:
    06.11.2015 – Washington promet un milliard USD à l’Ukraine
    24.08.2016 – Comment Washington a forcé le président ukrainien à limoger le procureur général.
    Que ce soit le sortant, Viktor Chokine ou Iouri Loutsenko, les deux sont des proches de Porochenko. Chokine moins médiatisé n’a pas sa page wiki, les références 6-7-8 sur celle de Loutsenko abordent sa condamnation pour finir gracié par Ianoukovitch en réponse aux pressions des gouvernements occidentaux. Réf. 10 – Un changement de loi, obligeant jusqu’ici le procureur général à justifier d’une expérience reconnue dans le monde judiciaire afin de nommer Loutsenko.

    OU https://www.rtbf.be/info/monde/europe/detail_ukraine-limogeage-et-demissions-des-cles-pour-les-prets-internationaux?id=9254917

    ET le bilan du nouveau procureur, toujours en poste, après 100 jours
    http://uacrisis.org/fr/46205-espanol-fiscal-genial

      +8

    Alerter
    • jm // 26.01.2018 à 13h16

      Oui, aux vues des dates ce limogeage est certainement celui dont parle Biden, et non pas celui du procureur Piskun que j’ai évoqué plus haut. Errare humanum est alea jacta est tout ça…

      Par contre celà m’étonne que Biden & co aient fait pression sur Porochenko pour qu’il limoge ce procureur Chokine son proche.
      Les américains n’ont pas grand intérêt à ce que soit accélérée l’enquête sir les morts de maiden ni celles sur les proches de yanoukovitch, où Chokine trainait les pieds apparemment. Quant au prétexte de la corruption de ce procureur qui disent-ils ennuie énormément le gouvernement us et le fmi et bloque pour cette raison aussi ce prêt de 1mds, ma fois…

      J’ai bien peur que quelque chose nous échappe. Quelque chose qui rendait ce procureur pas assez “solide”.

        +4

      Alerter
      • Pegaz // 26.01.2018 à 14h18

        Sa mise à l’écart a pris du temps. Viktor Chokine est un ami et un protégé du président Petro Porochenko.
        https://www.rtbf.be/info/monde/europe/detail_ukraine-limogeage-et-demissions-des-cles-pour-les-prets-internationaux?id=9254917

        La proximité de Lutsenko avec Porochenko n’est pas que politique : “Ils sont ‘kum’, ce qui veut dire co-parrains, de la fille de Yuriy Stets…
        http://www.france24.com/fr/20160513-ukraine-allie-porochenko-nomme-procureur-general-aucune-experience-justice-corruption

        Pas facile d’enquêter sur la corruption de l’autre camp et d’escamoter celle du sien ! Compromis obligés avec l’autre camp ! Même camp, mêmes objectifs mais le 1er devenait visible et encombrant.

          +5

        Alerter
        • jm // 26.01.2018 à 14h42

          Oui, mai cela n’explique pas l’implication forte de Biden & co dans ce limogeage (tu le vires illico le “pas solide” ou sinon pas le milliard, en gros), non?
          Juste pour calmer un peu les anti corruption dans la société et conserver la stabilité gouvernementale de leurs nouveaux amis de Kiev? Pourquoi pas, mais ça me semble léger comme motivation, surtout que derrière ils n’ont pas imposé un remplaçant crédible et qui calme les anti corruptions bien au contraire me semble t”il.
          Il y a quelque chose qui me trouble dans cette histoire de limogeage sur ordre ‘ricain, comme si un maillon explicatif majeur échappait. Mais bon, je suis tout cela trop vaguement, l’avis de OB par ex pourrait être bienvenu vu qu’il a suivi Ukraine d’assez près.

            +2

          Alerter
          • Alfred // 26.01.2018 à 15h44

            Une idée comme ça : le fiston Biden peut être..

              +5

            Alerter
            • jm // 26.01.2018 à 18h33

              Je ne vois pas trop de quoi vous voulez parler. Vous en dites un peu plus?

                +0

              Alerter
            • Alfred // 26.01.2018 à 19h10

              Il faudrait que je retourne creuser mais en gros et de mémoire le fils de Joe biden avait été nommé à un poste de direction d’une entreprise d’ukrainienne d’hydrocarbures juste après le coup d’État dont son père avait donné le top départ. Le monde économique ukrainien étant réputé pour sa corrupution cela pourrait expliquer cette bizarrerie que Biden veuille virer un procureur (qui enqueteait au mauvais endroit par exemple).

                +8

              Alerter
            • jm // 26.01.2018 à 19h35

              Ah c’est intéressant ça comme piste, l’enquête au mauvais endroit qui a énervé Biden. Et Obama aurait validé cela?
              Lien russe 🙂 ; https://fr.sputniknews.com/international/201512101020175846-biden-ukraine-corruption/

              Dites donc, mais si une politique extérieure d’une nation est dictée par ce genre de choses très privées, c’est qu’il y a de l’eau dans le gaz de la plus grande démocratie du monde et pas qu’un peu.
              Heureusement en France nous avons une démocratie de bien meilleure qualité – sourire ironique.

                +9

              Alerter
            • fanfan // 28.01.2018 à 03h37

              “Les pièces du puzzle ont collé entre elles quand les candidats au partage du « gâteau schisteux » ont fait tomber les masques. Hunter Biden, fils cadet du vice-président des États-Unis Joseph Biden, a été nommé membre du Conseil d’administration de la compagnie gazière ukrainienne Burisma Holdings. En effet, c’est après la visite de ce dernier en Ukraine que le régime de Kiev a lancé une opération punitive contre Donbass. Dans le portefeuille de cette société, il y a des autorisations pour la mise en production des gisements de gaz de schiste dans les Carpates et les bassins d’Azov-Kouban et de Dniepr-Donetsk, qui correspondent curieusement à la région de Slaviansk et de Kramatorsk. Devon Archer, un autre fonctionnaire américain haut placé et ami de la famille du secrétaire d’État John Kerry, de même que l’ex-président de Pologne Alexandre Kwasniewski, ont également reçu chacun leur part du gâteau.”
              source :http://numidia-liberum.blogspot.fr/2014/06/gaz-de-shiste-encore-un-mensonge-dobama.html

                +0

              Alerter
    • tepavac // 27.01.2018 à 20h00

      Pensez au fils Biden JM, peut être y trouverez-vous une quelconques réponse.

        +2

      Alerter
  • Fx // 26.01.2018 à 12h24

    “son of a bitch” l’arrogance du Jo qui sait qui peut balancer ça en tte impunité et au contraire en faisant rire son audience…on devrait lui renvoyer sa vulgarité à Jo

      +6

    Alerter
  • Michel Ickx // 26.01.2018 à 12h53

    Je jure que je n’ai jamais vu, ni même au cœur des pires mafias, un trio de menteurs patentés proclamant avec des inflexions et des gestes théâtraux des « fakenews » aussi grossières et faciles à dégonfler. C’est du grand spectacle, une bouffonnerie qui m’a provoqué de nombreux éclats de rires.

    Joe Biden est le meilleur dans cette logorrhée, sauf au cours des deux questions délicates où il perd visiblement son aplomb. Pour le reste cela me rappelle Al Capone se décrivant comme un bienfaiteur de l’humanité injustement traité.

      +8

    Alerter
  • Christian Gedeon // 26.01.2018 à 13h05

    Problème. Plus la Fédération de Russie est sanctionnée,plus elle met les bouchées doubles pour etre autonome,et plus elle s’organise. Technologique ment,elle est en retard,certes. Mais un retard en quelque sorte qui la sert. Tout étant à faire au plan civil ( pour le militaire,elle est au top) la Russie va sauter plusieurs étapes d’un seul coup. Ce ne sont ni les ingénieurs,ni les techniciens qui lui manquent,et ses terres sont parmi les plus riches du monde…si les sanctionne urls ont pensé une seconde que le défaut d’oranges ou de bananes sur le marché russe allait faire tomber le pays en quenouille,ils se sont mus le doigt et le bras dans l’œil…ceci joint à la remontée des cours du pétrole et du gaz,on n’a pas fini de rigoler. Poutine 2 Reste du monde “libre” 0. On attend la suite.

      +13

    Alerter
    • Alfred // 26.01.2018 à 15h47

      En vérité je rêve que la France soit ostracisée par les us comme l’est la Russie… On aurait moins d’ipad mais plus d’emplois (et finalement plus de paix sociale et intérieure face à l’adversité). Mais on ne prête qu’aux riches. Pourquoi faire du mal à une si belle p…oule…

        +8

      Alerter
  • Chris // 26.01.2018 à 15h25

    Merci.
    Les Ricains n’en finissent pas de se contempler le nombril : ils sont incroyables d’arrogance. Et dire que nous avons les mêmes perroquets chez nous.

      +0

    Alerter
  • Nicolas // 26.01.2018 à 15h27

    La (no) news ici, c’est surtout que Biden se félicite dans la force de l’ingérence US en Ukraine… tout en criant à tue-tête que la Russie est coupable de toutes les ingérences.

      +9

    Alerter
    • tepavac // 28.01.2018 à 00h03

      Nicolas!, la Russie sait se défendre et elle le fait avec brio, le point cardinale soulevé par O.B. est qu’un vice président des états unis révèle publiquement et avec moquerie, pour bien souligner la soumission de “nos” dirigeants, qu’

      “il leur à demandé de prendre des décisions contre les intérêts de leur pays et “nos” élus l’ont fait”

      Étape deux; aucune de nos m….s médiatiques ne relève toutes les trahisons que sous-tendent ces propos .
      Je ne sais plus si quelqu’un voit encore toute la gravité de ce qui dénoncé dans ce billet, c’est absolument kafkaïen et nul “politicien” pour défendre ce qui reste de ce pays.
      Trop c’est trop….

        +2

      Alerter
  • LA ROQUE // 26.01.2018 à 16h00

    Concernant l’Ukraine cela ne s’appellerait pas de l’ingérence des fois ? Ingérence qui pourtant hérisse au plus haut point la ploutocratie Américaine même lorsqu’il n’y a aucune preuve de celle ci…

      +7

    Alerter
  • aije69 // 26.01.2018 à 16h09

    Joe Biden, mais qui c’est ce gazier ? Encore un complotiste en plein délire.

    Ah, bravo, monsieur l’actuaire, bravo, votre site web n’est vraiment pas sérieux.

      +6

    Alerter
  • Denis // 26.01.2018 à 16h57

    Trop forts, les joueurs de poker!

    Petit soucis: en face,on joue aux échecs!

    Et Poutine peut remercier ses “ennemis” favoris,
    grâce auxquels,il a pu motiver son peuple,développer
    l’agriculture(base d’une vraie indépendance)
    et s’ouvrir vers son grand voisin.(Entre autres)

    En plus, son pays qui n’est pas en manque de matières premières,
    qui est peu endetté peut se permettre de ne pas demander
    d’autorisation et d’ être maître chez soi!
    Pas de “young leader” à Moscou? Étonnant!

    C’est sûr, c’est pas la France, pays des droits de l’Homme
    et de la 2cv qui peut s’aligner. Des dirigeants aux ordres,
    une corruption assumée, mais des bons cuisiniers!
    C’est déjà pas mal.

    Bon, j’arrête là: je vais avoir des aigreurs d’estomac. Et j’aime
    pas ça.

    Bonjour chez vous.

      +5

    Alerter
  • Bello // 26.01.2018 à 18h40

    Que ce soit nos hommes politiques ou certains journalistes, un jour peut-être seront-ils jugés pour leur crapulerie et autres trahisons.
    Et comme l’écrit Olivier, pendant ce temps nos journalistes ont le regard ailleurs, les fake news…. on croit être ailleurs devant tant d’aveuglement, de “non pensée”, de bêtise crasse mêlée d’arrivisme, de lâcheté aussi. Business as usual. Et ils ont l’audace de s’étonner que le monde tourne si mal, eux, nos concitoyens journalistes, aussi père, mère, des futurs adultes.
    Que laisserons-nous dernière nous?

      +4

    Alerter
  • Nanker // 26.01.2018 à 19h18

    Pour être PLUS précis :
    en novembre 1989 pendant que les Allemands de l’Est et de l’Ouest se tombaient dans les bras en buvant du mousseux, des unités de la CIA pénétraient dans les locaux de la Stasi et emportaient par camions entiers les archives de l’agence d’espionnage.

    Une partie de ces archives a été restituée à Berlin mais on peut parier que les documents les plus chauds sont restés à Langley où ils servent à entretenir de “bonnes relations” entre Washington et Berlin (cad à faire pression sur les Allemands influents ayant un passé douteux).

    Rappelons aussi que Merkel est née à l’Ouest. C’est son père pasteur qui, quand elle était enfant, a franchi le mur dans l’autre sens. On peut se demander ce qu’un religieux allait faire dans un pays socialiste athée. On peut aussi se demander si la police est-allemande n’aurait pas demandé quelques services à l’étudiante Merkel (genre moucharder les agitateurs) en échange de la tranquillité de son père…

      +7

    Alerter
  • Nanker // 26.01.2018 à 19h25

    J’ajouterai qu’en 2003 les Ricains ont voulu renouveler ce bon coup avec les archives de Saddam cachées à Bagdad. Cela leur aurait permis de savoir qui le moustachu irakien avait arrosé toutes ces années… une excellente manière de faire chanter ensuite des “alliés” occidentaux.
    Hélas pour eux les Russes ont mis la main et rapatrié en lieu sûr ces précieuses archives avant les barbouzes de la CIA.

    Rappelons qu’en 1989 au moment de la chute du mur en RDA se trouvait un agent du KGB nommé… Poutine! En 2003 devenu président il n’avait probablement pas oublié le coup des Ricains à Berlin-Est et s’était promis de tout faire pour les empêcher de remettre ça à Bagdad. Il a tenu parole…

      +8

    Alerter
  • René // 26.01.2018 à 22h04

    Oups, les médias n’ont guère eu de temps à….

      +1

    Alerter
  • Defrance // 27.01.2018 à 08h14

    C’est bien evident, rien ne les arretent et si on désobei, ils tuent !Un petit livret sur la guerre du Vietnam (Bataille N° 4) contient une information dans ce sens, Schartzkopf et Colin Powels ayant fait la guerre perdue (a cause de la presse? ) du vietnam, ont insisté pour que la presse soit controlée de manière STRICTE pour un controle STRICTE de la perception du conflit sur le public !
    Et cela me fait penser à “l’accident mortel” de Patrick Bourrat qui lui etait un vrai reporter hors controle US ????

      +4

    Alerter
  • moshedayan // 27.01.2018 à 16h44

    Je vais faire court : Eric83 et Nanker vous avez raison mais à mon avis, je souligne, l’UE -l’Allemagne en premier et la France, ne sont pas des “oies blanches”. Loin de là ! Ces 2 pays ont joué aussi la stratégie du “coin enfoncé” pour fendre l’espace russe , avec l’OTAN en sous-main -Ossétie du Sud puis Ukraine même combat (et même livraisons de matériels de l’OTAN en discrétion). Je viens de revoir des documentaires russes et géorgiens… C’est édifiant. Donc on peut s’attendre à de nouveau sales coups (et Poutine le sait bien, vers Kaliningrad ?)
    Avis aussi très personnel : Les Occidentaux n’ont pas envie d’aider au développement de la Russie, mais sont très partagés. Les profits possibles les attirent mais beaucoup restent russophobes (c’est mon dada – rien n’a été fait pour relancer les exportations des Ladas avec au moins 2 modèles supérieures à 2 Dacias – tout un symbole. Et je ne serai pas surpris si quelques dirigeants français aient validé cela au titre des sanctions…)

      +3

    Alerter
  • Pierre Bacara // 27.01.2018 à 23h52

    HUNTER BIDEN

    “[…] en gros et de mémoire le fils de Joe biden avait été nommé à un poste de direction d’une entreprise d’ukrainienne d’hydrocarbures juste après le coup d’État dont son père avait donné le top départ”.

    Mieux vaut s’adresser au Bon Dieu qu’à Ses saints, dit-on. Cette société s’appele Burisma Holding et, effectivement, Hunter BIDEN, fils de Joe, fait partie de son Board of Directors, comme l’indique le site web de la société : http://burisma.com – il faut patienter de nombreuses minutes avant que la page d’accueil ne s’affiche, mais elle fonctionne.

    Pour les – nombreux – lecteurs pressés, en voici un extrait : “Burisma Group is the leading private NATURAL GAS producer operating in UKRAINE. Offering a wide range of services, we are the first and only fully integrated GAS operator in UKRAINE engaged in the exploration, production, processing, transportation, and final sale of HYDROCARBONS”. Pas besoin d’être diplômé en littérature anglaise pour traduire.

    Je vous laisse explorer le reste.

    Commentaire ***SUBJECTIF*** : ne pas déduire des intérêts économiques de la fammile Biden en Ukraine que leur position politique se résume à ces intérêts. Les êtres humains sont complexes, ils mélangent souvent avec bonheur leurs intérêts matériels et leur(s) fois(s) politiques, sans FORCEMENT que les secondes soient SUBORDONNEES aux premières.

      +5

    Alerter
  • fbo // 29.01.2018 à 11h16

    Erreur dans le titre de la vidéo : “Sanctions contre l’Ukraine” => “Sanctions contre la Russie”

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications