Les Crises Les Crises
19.mars.201819.3.2018 // Les Crises

Dick Marty sur le trafic d’organes au Kosovo : « Qui sera assez fou pour témoigner ? »

Merci 44
J'envoie

Source : Justiceinfo.net, Fondation Hirondelle, le 27 avril 2017.

Dick Marty s’exprimant à l’université de Neuchâtel le 26 avril 2017université de Neuchâtel, le 26.4.2017

Devant un public nombreux de l’université de Neuchâtel, où l’émotion des guerres de l’ex-Yougoslavie était bien palpable, Dick Marty, l’auteur du rapport explosif de décembre 2010 sur le trafic illicite d’organes au Kosovo, s’est exprimé mercredi dans le cadre du « Carrefour de Sarajevo ».

C’était la première fois depuis des années que Dick Marty, (membre par ailleurs du Conseil de la Fondation Hirondelle, propriétaire de JusticeInfo.net) revenait sur son rapport qui met en cause l’actuel président du Kosovo, Hashim Thaçi. Il accusait celui-ci d’être « l’un des plus dangereux parrain de la pègre albanaise ». Le rapport affirmait que le président du Kosovo et ses proches « ont ordonné, et parfois personnellement veillé au bon déroulement d’un certain nombre d’assassinats, de détentions, d’agressions et d’interrogatoires dans diverses régions du Kosovo et notamment à l’occasion d’opérations menées par l’UÇK sur le territoire albanais, entre 1998 et 2000. »

Mandaté à trois reprises par le Conseil de l’Europe pour enquêter respectivement sur les prisons secrètes de la CIA en Europe, sur les crimes dans le Caucase du Nord, et sur le trafic d’organes au Kosovo en 1999, Dick Marty a goûté de près au cynisme de la Realpolitik et de la raison d’Etat. Mercredi soir, il a avoué avoir été « ébranlé » par la rédaction de ces trois rapports qui, dit-il, « ont détruit bien des illusions, bien des espoirs que j’avais en la justice : J’ai découvert que les gouvernements mentent, que les gouvernements manipulent l’information, que des hommes ont un double langage, ils parlent le dimanche des droits de l’homme et le lundi matin, ils les bafouent ».

Revenant sur le rapport lié aux assassinats et au trafic d’organes, dont se sont rendus responsables des responsables de l’UCK (l’armée de libération du Kosovo) et notamment de l’actuel président de la république du Kosovo, Dick Marty s’étonne que l’ex-procureure du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), Carla del Ponte, n’en a fait état que dans son livre paru en 2008, « La traque, les criminels de guerre et moi » ; soit quatre ans après l’échec des enquêtes de ses services pour faire la lumière sur les allégations contenues dans le rapport Marty. « Etonnement » redoublé, raconte Dick Marty, lorsque en 2010, il demande à voir les éléments de preuve que les enquêteurs du TPIY ont récolté sur le trafic d’organes, et qu’on lui dit que « ces preuves ont mystérieusement disparu du bureau du procureur »…

Pour l’ex-procureur tessinois, la justice sur cette affaire est un leurre : « les Américains ont privilégié la stabilité à court terme. Avec les Européens, ils ont fermé les yeux même s’ils savaient tous parfaitement à quoi s’en tenir sur les têtes du crime organisé au Kosovo et sur les crimes qu’ils commettaient ».

Dans quelques jours, les Chambres spéciales sur le Kosovo vont devenir opérationnelles et auront pour mandat de poursuivre les auteurs du trafic d’organes mis en lumière par Dick Marty. Mais celui-ci n’attend rien du premier Tribunal jamais créé par l’Union européenne : « Qui, dans ces conditions, serait assez fou pour témoigner vingt ans après les faits ? Beaucoup de témoins ont déjà été assassinés ».

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

calal // 19.03.2018 à 07h57

J’ai découvert que les gouvernements mentent, que les gouvernements manipulent l’information, que des hommes ont un double langage, ils parlent le dimanche des droits de l’homme et le lundi matin, ils les bafouent »

sans blague?

19 réactions et commentaires

  • Brian64 // 19.03.2018 à 05h56

    L’Agence Info Libre mettait en cause Bernard Kouchner dans une vidéo qui reste épique (vu la réaction de Kouchner).
    Ma question : est-ce que Kouchner a été impliqué dans des trafics d’organes, ou est que c’était de la pure trollerie de la part de L’Agence Info Libre ?

      +21

    Alerter
  • Tchernine // 19.03.2018 à 07h10

    Bien sûr que notre “petit sac de riz” national était impliqué, il était obligé d’être au courent c’est frappé au coin du bon sens, mais il a couvert cette affaire!

      +18

    Alerter
    • Brian64 // 19.03.2018 à 10h01

      Quel intérêt avait il à couvrir cette affaire ? Je pense pas que ce soit des commissions sur les ventes.

        +2

      Alerter
      • V_Parlier // 19.03.2018 à 10h09

        Je pense qu’il s’en foutait complètement de savoir si c’était vrai ou pas. Comme aujourd’hui nos politicards de premier plan se foutent complètement de savoir ce qui se passe réellement (en profondeur) en Ukraine. Le principal pour eux est que le boulot soit fait et que la communication brode autour.

          +24

        Alerter
    • Bellot // 19.03.2018 à 19h39

      Des faits, des preuves?
      Sinon ça ne vaut pas tripette de balancer ça, le coin du bon sens….
      que l’individu soit louche depuis longtemps, nombre d’articles en ont parlé mais sur cette affaire vous savez des faits qu’on ignore et qui ont pu être prouvés?

        +1

      Alerter
  • calal // 19.03.2018 à 07h57

    J’ai découvert que les gouvernements mentent, que les gouvernements manipulent l’information, que des hommes ont un double langage, ils parlent le dimanche des droits de l’homme et le lundi matin, ils les bafouent »

    sans blague?

      +37

    Alerter
    • V_Parlier // 19.03.2018 à 10h10

      Il y a encore beaucoup de gens qui ne savent pas à quel point. Ils croient que ça se limite aux promesses électorales trop belles pour être vraies, mais que pour le reste ils n’osent pas mentir.

        +12

      Alerter
    • A. F. // 21.03.2018 à 09h07

      voilà une incroyable “découverte”…
      On vivrait donc dans une démocratie améliorée par la fraude, l’assassinat ciblé et, en plus, le mensonge…

        +1

      Alerter
  • reneegate // 19.03.2018 à 08h26

    La “rondeur” souriante que krouchner utilise d’habitude avec les journalistes (sages) et les puissants a disparu. Insultes répétées et dans ce cas malheureusement applaudies : http://www.agenceinfolibre.fr/interroge-sur-la-maison-jaune-bernard-kouchner-nie-toujours-le-trafic-dorganes-au-kosovo/

      +9

    Alerter
    • P’tetbenkwui // 19.03.2018 à 13h41

      A propos du tournage sac de riz/ Kouchner sur la plage de Mogadiscio : http://bab007-babelouest.blogspot.com.es/2013/01/mission-pour-lenfer-clomani.html?m=1

      A propos de l’icône médiatique du militantisme gauchiste et de ses conflits d’intérêts entre activités publiques et privées en Afrique,  les révélations du livre de Pierre PEAN “Le Monde selon K” (Fayard 2009) avaient ému les barons de la classe politique (bords indéterminés !).
      Interrogé par LCI , Xavier Bertrand était volé au secours de Kouchner :

      – “Je n’ai pas pas lu ce livre mais ce que j’en retiens, ce que je sais, c’est que c’est un livre à charge, très critique”, a déclaré Xavier Bertrand sur LCI”. https://www.latribune.fr/actualites/politique/20090204trib000339464/que-pensez-vous-de-la-polemique-concernant-bernard-kouchner-.html

      Encore une pensée complexe …

        +3

      Alerter
      • Lysbeth Levy // 19.03.2018 à 20h46

        L’histoire du sac de riz il l’a révélé dans son livre “les guerriers de la paix” ou il dit bien qu’il a répété la scène plusieurs fois devant les caméras ! Oui du spectacle pour soit disant nourrir des victimes de “guerres humanitaires”devenus “R2P” de nos jours, le riz a pourri ou servi de mur contre les balles aux mercenaires qu’il soutenait de surcroit. Il se fait mousser adonf prétendant défendre les victimes par centaines de milliers agissant en tant qu’agent pro-atlantiste dans la lignée “bushiste”. Il a couvert les crimes de l’UCK lié a AL Qaida (Ben laden dans les balkans) en plus d’avoir couvert ceux de Paul Kagamé l’homme lige des Usa au Rwanda et Congo. dans son livre il déclare enfin que les “camps de concentrations” ou l’abattage des kosovars, par les serbes étaient une pure création de Iztebovic islamiste ancien Waffen SS pendant la der des der.http://jmolivier.blog.tdg.ch/archive/2008/05/16/kouchner-ou-le-regne-du-mensonge.html
        Voilà la double morale de ces gens au pouvoir .

          +6

        Alerter
        • P’tetbenkwui // 19.03.2018 à 23h29

          Ah ça pour se faire mousser, il sait y faire !

          Soupçonneuse, la très discrète cour des comptes s’était émue du nombre de véhicules de luxe, notamment des gros 4×4 intérieur tout cuir, équipés de frigos intégrés, utilisés par des membres de Médecins du Monde (organisation également créée par Kouchner) lors des virées humanitaires en Afrique.
          Ça faisait désordre.

            +3

          Alerter
  • Homère d’Allore // 19.03.2018 à 09h29

    Seul dans la presse française, Le Monde Diplomatique s’était fait l’écho de l’enquête de M. Marty.

    https://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2011-01-04-Kosovo

      +23

    Alerter
    • V_Parlier // 19.03.2018 à 10h11

      A ne pas confondre, bien sûr, avec le Monde “tout court”.

        +10

      Alerter
  • WASTERLAIN Serge // 19.03.2018 à 09h39

    Devoir d’ingérence, tribunaux internationaux et tutti quanti sont les nouveaux outils de colonisation et d’asservissement des pays faibles par les démocratures. Imagine-t-on un seul instant le Liban intervenir en Israël pour lui imposer de respecter les nombreuses résolutions que ce pays bafoue depuis 50 ans. Pensez-vous un seul instant voir traduits devant le TPI, ou la CPI des Bush, Fabius, Sarkozy, Netanyahou et consorts !
    Si on y ajoute le fait que l’ONU est sous haute influence des USA et de ses vassaux, on comprend pourquoi la plupart des petits pays n’ont plus confiances en ‘l’occident’.
    On se croirait revenu du temps de la SDN des années 30, en pire…

      +20

    Alerter
  • Christian Gedeon // 19.03.2018 à 11h04

    La réponse est personne…parce que c’est dans l’air du temps,comme la location de ventres,comme les commandes de bébés génétiquement sélectionnés. L’ultraliberalisme sans cache sexe,c’est ça.

      +5

    Alerter
  • About // 19.03.2018 à 16h34

    D’aucun dirait,faire et défaire c’est toujours
    travailler… Nous n’avons pas tous la même
    notion du travail .Une guerre en prépare souvent une autre depuis fort longtemps.
    Et les leçons de l’ histoire ne servent à
    rien .
    “Traitez les hommes comme s’ils étaient ce qu’ils doivent être et vous les aiderez à devenir ce qu’ils sont capables d’être.”
    J.Goeth

      +0

    Alerter
  • vinel // 19.03.2018 à 23h16

    S’agissant du philanthrope Kouchner qui peut lui poser la question suivante:
    N’a t il pas été contrôlé par la police dans les années 1980 pour excès de vitesse au volant d’une Ferrari qui avait été donnée à la croix rouge par la firme Ferrari.Normal?

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications