Les Crises Les Crises

100 réactions et commentaires

  • Okeanos // 19.10.2011 à 09h03

    Petite info sur le vif : le rassemblement d’aujourd’hui est impressionnant : tous les syndicats, indignés, travailleurs, sans emploi, TOUT le monde est dans la rue, en direction de Syntagma : la place est déjà pratiquement remplie, alors que certaines manifestations se poursuivent dans d’autres quartiers. Il y aurait au moins 15000 policiers. Pas de barrière protégeant le parlement. Déjà des dizaines de milliers de personnes  : les gens arrivent, et arrivent, et arrivent.

    En livestream  ici : http://www.livestream.com/stopcarteltvgr et la : http://www.zougla.gr/page.ashx?pid=85&type&mid=110

    Mot d’ordre : partez, en hélico, mais partez : Ouste (Oyst en grec) voir http://lockerz.com/s/148401812 

    Sommes nous en pleine révolution ? La suite en fin de journée et demain !

      +0

    Alerter
    • Okeanos // 19.10.2011 à 09h31

       Update : la manifestation est plus importante qu’en juin dernier. Elle démarre plus tôt. Elle serait la plus grosse depuis 50 ans ! autre lien en livestream : http://www.skai.gr/

       

        +0

      Alerter
  • Okeanos // 19.10.2011 à 09h54

    Update : la place Syntagma est trop petite pour les manifestants (!). 100 000 personnes sur la place, et toutes les rues autour sont bondées. It is HUGE !

     

      +0

    Alerter
  • Lutopick // 19.10.2011 à 11h25

    @ Okeanos:
    Bien des français sont avec vous. Courage et détermination! 

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 08h31

    Petit résumé d’hier :

    Midi, foule déjà impressionnante. Skai (genre TF1 en france) retransmet en direct. Vers 14h les journalistes estiment à plus de 500 000 personnes (la police aurait d’ailleurs demandé aux journalistes d’arrêter de dire qu’il y a autant de monde). Ca chauffe près du parlement : pour la première fois la population est très proche de l’entrée (http://www.youtube.com/watch?v=i4ci0KGdSG4). Pour la première fois également, la police n’apparait pas aussi sereine.. Jet de pierre, de cocktails molotov. et puis gazage en masse vers 17h heure locale (http://www.youtube.com/watch?v=IHsKqsvoIK4). Certains témoignages évoquent l’odeur de lacrymo a 2km de la place plusieurs heures après… 
    Ca a chauffé durant la nuit, j’essaierai de compiler qqs liens.

    Aujourd’hui, 11:00 heure locale, la place est de nouveau bondée. PAME (http://www.pamehellas.gr/main.php?lang=2) est le premier arrivé sur la place. Les images (voir http://www.skai.gr en live ) montrent une population encore plus massive qu’hier à la même heure.

    La suite dans la journée ! 

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 09h13

    Confirmé : le tsunami de manifestants (terme utilisé par skai TV hier)  est au moins aussi fort qu’hier. M. Venizelos (Ministre de l’économie) parle actuellement au parlement : “Nous devons sauver le pays. La tragédie est que les gens qui sont hors de ce parlement protestent contre les mesures actuelles et futures et c’est logique. Ils vivent dans de mauvaises conditions. Mais ils veulent aussi que l’on sauve le pays. ”
     

     

      +0

    Alerter
    • Nihil // 20.10.2011 à 09h47

      @ Okeanos
      Merci pour les infos et les liens. Bon courage.  

        +0

      Alerter
    • Lutopick // 20.10.2011 à 09h50

      Merci pour le direct. Fasse que tout se termine pour le mieux. Le peuple grecque est un exemple pour nous. 

        +0

      Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 10h04

    Bonne nouvelle, la bourse grecque est au vert…

    Intervention de Mme V. Papandréou, député PASOK, à l’instant, dans le parlement :

    “Je ne voulais pas voter pour le projet de loi aujourd’hui. Je vous avais proposé d’autres pistes en précisant que celles prises n’étaient pas les bonnes. Je ne parle que maintenant car Mr Papandréou m’a invité dans son bureau pour me préciser que si un article du projet n’est pas voté, la 6eme tranche ne sera pas versée. Il m’a promis de négocier de meilleures conditions si ce projet de loi aboutit. Je vais donc accepter ce vote, mais c’est la dernière fois, et ma conscience n’est pas claire. Je ne le fais que pour que Mr Papandréou ai plus de latitude pour négocier avec la troika. Après ce vote, nous devons repenser notre politique et avoir une politique forte ” 

    L’odeur des lacrymos d’hier est encore tenace et piquante partout autour de la place Syntagma.

    Il semblerait qu’il y a plus de monde qu’hier.  

     

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 10h10
  • Okeanos // 20.10.2011 à 10h50

    Le ministre de l’économie, Venizelos dit : “Si vous ne votez pas ce projet de loi, il n’y a aucune raison pour que Papandréou aille négocier avec Bruxelles.” La politique grecque actuelle pourrait se résumer en une acceptation sans conditions des demandes de la troika. Ils pourraient dire “stop”, “laissez nous respirer” : le peuple va p-e répondre aujourd’hui à leur place.

    Nora Kastelli, députée PASOK, avait clairemenent indiqué qu’elle ne voterait pas le projet. Papandréou va tenter de la convaincre.

    PAME est aux premières loges, a fait une chaine humaine de protection et demande à tout le monde de venir, en précisant qu’ils protegeront la population (de la police et de casseurs). Il se dit aussi que PAME est finalement en train de remplacer la police anti émeute.
     
     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 11h04

    correction : 

    Louka Katselli, députée PASOK, avait clairemenent indiqué qu’elle ne voterait pas le projet. Papandréou va tenter de la convaincre. 

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 11h52

    Lettre ouverte de la part de Kostas Vaxevanis (journaliste Grec) au ministre des Finances, Evangelos Venizelos. En gras les parties révélatrices de la volonté de contrôle des médias par le gvnmt ou de dysfonctionnements GRAVES. Cette lettre fait suite suite à un show TV qui a eu lieu en début de semaine ou ce journaliste a mis en avant des scandales et lois mises en place pour protéger les députés (entre autre). 
    ———————————–

    A translation by the AnonLegionGR team.
     
    Open letter of Greek Journalist Kostas Vaxevanis to Greek Finance Minister (and formerly Justice Minister) Evangelos Venizelos
     
    The original Greek text is here: http://www.koutipandoras.gr/?p=10256
     
    Mr. Venizelos,
     
    What I am writing is well-known to both you and me. It is suspected, I believe, by the people as well. I would have stopped at our “showdown” on Nikos Chatzinikolaou’s TV show, had you not stepped on my toes with your “you are a journalist of the State TV and you are paid by the Greek people” line. I hope you do not mean what everyone understood you meant.
     
    So, I am a journalist and at this time I happen to work in the Public Television, and not State TV, as you call it. This is of great importance, as it reflects the perception each one has about ERT. It is a journalist’s job to scrutinise those in power. The fact that I am “paid by the Greek people” is an additional responsibility for me, as I must be “worthy of my wage”. The conclusion is that we are both paid by the Greek people. You are being paid by the Greek people since 1989, I am being paid by the Greek people for the past 2-3 years that I am part of ERT’s staff.
     
    The second thing that sounded as a threat on that show was that you would publicise journalists’ origin of wealth. Amen to that! For the time being, do publicise on the internet the origin of wealth of Greek Parliament Members, as dictated by Law 3979/2011 (the Ragousis Law), because at the time I write these lines you are in violation of the Law. I would also suggest to examine the origin of the assets owned by our millionaire MPs and tax it. It is far more ethical and effective than slashing 300-euro pensions. I do not accuse any Greek politician of being a thief. But you do know what they say about Caesar’s wife. Although it seems that in the Greek Parliament, Caesar is the MP’s wife, who also simply happened to have a significant dowry.
     
    Now, on to more difficult matters. Mr. Venizelos, you are a very important unit of what we call the political system. The system that is, in no small part, responsible for what the country is. We like to talk in general terms about it, but I have learnt to speak specifically. In the Ministries you have served, I keep encountering your laws (yes, I know, they are the Parliament’s laws, but you know very well what I am talking about) during my investigations, finding they act as a “protection shield” for the political system and its vital space. The “Ministers’ Responsibility” law, i.e. the law that grants complete unaccountability, immunity and impunity to Greek Ministers, is a creation of yours. This abomination that leads to a complete lack of punishment, that measures the duration of the Statute of Limitations by (hear, hear) terms an MP has served in the Parliament; this abomination that is a provocation against society. This is the law that Mr. Constantinos Karamanlis used to “erase” the crimes of his Ministers in the Vatopedi scandal – and beyond.
     
    Yours is also the law that governs how TV stations work. In this country, one cannot even open a cigarette-selling kiosk without a permit. But TV stations can. These power centers work on temporary permits. Thus, media owers and governments can blackmail each other and “self-regulate” themselves.
     
    Yours is also the law that “regulated” the debts of the Football (n.b. for our American readers: read “soccer” here) Clubs, i.e. a number of S.A.’s, under the “public demand” of football fans. These corporations were thrown deeply in the red by their owners (they even issued fake invoices) and you erased their debts. The money their owners stole. You took my money and gave it to the scoundrels and the ones that have been (and keep) setting football (soccer) games up.
     
    Let us now leave your previous legislative work aside and move on to the second. That is, the Proton Bank scandal. I note, preliminarily, that all evidence shows that this is all a personal machination on your behalf and not a government decision. This has nothing to do with a personal “aggressive planning” on my behalf but with reality. In the Cabinet, you were fiercely attacked for the Proton Bank case, but you proceeded anyway.
     
    The newspaper “Eleftherotypia” revealed that, in July 2011, you decided to give 100 million euros from the State’s undisposed funds to the Proton Bank of Mr. Lavrentiadis. At that time, Mr. Lavrentiadis and his bank were under investigation for embezzlement. Furthermore, the 2362/1995 Law (a law created specifically to prevent new Koskotas-like embezzlement scandals) did not permit you to fund the bank. The State General Accounting Office’s staff had told you this is illegal. You did it anyway. During our on air confrontation, you said the decision of the staff of the State General Accounting Office “was illegal because it was published in a newspaper“. Now this is something new. The legality of an action is determined by whether it complies to the Law and not by the newspapers’ circulation. The one that broke the Law was you, according to the 1995 law.
     
    You knew it well. This is why you proceeded to create another legislation. In an unrelated law, the 4002/2011, you added an article that gives you pre-emptive immunity and impunity. You legislated that, when it comes to issues of banks’ systemic stability, you have the right to decide on banks’ funding. This “systemic stability” thing is a new invention. As if that was not enough, the law immunises Finance Ministers (including you, of course), since 1997. Why 1997? Did we have “systemic instability” back then or is a certain Minister of the Simitis government facing an instability problem?
     
    After you gave the bank the 100 Million euros, you now put the State deeper in debt by making it pay 800 Million euros extra for the nationalisation of the bank. Of course, the fall of Proton Bank has nothing to do with the recession and the crisis. It is a result of its mismanagement by its bosses. They funded themselves. Instead of recruiting the Bank of Greece (another sinful story: a private bank presenting itself as an institutional instrument of the Greek State) to investigate the matter, you funded them and saddled us with this extra burden.
     
    And you did not stop at that. Mr. Lavrentiadis, who allegedly embezzled 51 Million euros, will not go to jail. There will not be so much as a prosecution. The reason is another law you have passed. Your signature is on this law, too. With the 3904/2010 law, you legislate immunity and impunity for those who embezzle funds but return them before being prosecuted. So, Mr. Lavrentiadis, by returning the 51 Million euros (after investing this money, profiting from it or whatever else), has immunity. This is another legal “revolution” under the pretext of relieving prisons from overcrowding. As a former Justice Minister, you know that various laws “against the overcrowding of prisons” hid the release of a few famous convicts. In the past, in the name of “relieving prisons from overcrowding”, Makis Psomiadis and various lawyer-fraudsters from Thessaloniki were released…
     
    I can tell you a lot more. A lot, and it is my job to tell you. How are these things called in Court when a lawsuit against a journalist (another law of yours) is judged? “Facts and evaluational judgments”. That is precisely what I am doing. One more reason is that I am being “paid by the Greek people”, as someone who works in the Public TV that governments view as their personal property. I would urge you to respect it. And waste a little of your alleged intelligence and eloquence on giving me a reply. Because this is your obligation. Unless you prefer to fire me.

    —————————
     
     Bonne lecture

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 12h05

    Combats entre PAME et le Black Block !!. La population tourne autour de la place pour éviter que le Black Block ne puisse s’enfuir. 

    ahurissant : attaque de PAME (batons, casques de motos) vers le black block qui était esseulé au centre de la place. La population reserre les rangs pour enfermer le black block.

    Pour info, le black block est considéré par beaucoup comme une seconde police (des preuves ont été faites qu’au moins certains de leurs membres sont policiers.). 

    La tactique des manifestants est simple :  enfermer le black block sur l’intérieur de la place et éviter que la police intervienne à l’extérieur. Et pour l’instant, cela fonctionne.

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 12h12

    Pour autant, PAME empeche aussi la population de se rapprocher du parlement.

    Images incroyables : les Membres de PAME et le black block se regardent (ca me rappelle quelques scenes de Braveheart). Comme s’ils attendent une prochaine charge.

    Violences dans les rues. Jets de pierres. La police n’intervient pas encore.

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 12h15

    La population vient de bloquer 2 membres du black block et veulent que la police les arrete.

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 12h17

    Ca court dans tous les sens !! Les manifestants repoussent le black block : c’est une GUERRE de rue !!!

    Des jets de pierres de partout. On ne sait plus qui est qui, mais c’est SUPER VIOLENT !!!! 

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 12h22

    La population veut connaitre l’identité de ces gens du black block. 

    Ca se bat a coup de baton, de pierres ! Je vient de voir une femme tenter de repousser un homme armé d’un baton avec se qu’elle peut. La population veut protéger la manifestation .

    Attaque de PAME : un membre est resté bloqué au milieu du black block et ils sont une 50aine a le rouer de coups.

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 12h28

    Grosse confusion, difficile de savoir qui est qui. La police commence a intervenir.

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 12h31

    Le black block se désagrège. Les manifestants reviennent sur la place après une période de chaos totale. 

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 12h46

    Gaz lacrymo, le retour…

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 13h14

    La place est de nouveau bondée … et “calme”

    Pas de nouvelles du black block, ils sont probablement en petit groupe au milieu de la foule.

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 13h18

    Un blessé parti en ambulance. 

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 13h32

    Quelques photos :

    Bataille entre PAME et black block : 

    http://www.flickr.com/photos/endiaferon/6263687198/

    Blessés : http://www.flickr.com/photos/endiaferon/6263687166/

    http://www.flickr.com/photos/endiaferon/6263686600/

    Il semblerait que 2 membres du black block stoppés par PAME auraient des papiers d’identité de policiers.

     

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 13h50

    Retour des gaz lacrymo.

    Des manifestants pacifiques bloquent Ermou street.

      +0

    Alerter
  • Nihil // 20.10.2011 à 13h57

    La lettre de M. Vaxevanis, si ses arguments sont avérés et probablement le seront-ils, éclaire vivement la corruption et l’auto-impunité de certains (beaucoup ? la plupart ? pas tous quand même, si…?…) politiciens grecs. Dans ce domaine aussi, la mondialisation est bien en place  !

      +0

    Alerter
    • Okeanos // 20.10.2011 à 14h25

      C’est tout le problème de la grèce : aucune idée sur l’ampleur de la corruption, donc aucun moyen de la comptabiliser. DOnc quel gouvernement (corrompu) serait pret a changer un système qui lui rempli les poches ?

        +0

      Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 13h58

    PAME VS Black block (vers 15h heure locale)

    http://www.youtube.com/watch?v=gaPz-f-QyQU

    (voir à partir de 2:40) 

     

      +0

    Alerter
  • Moi // 20.10.2011 à 14h01

    Peut-on en savoir plus sur les black block? C’est quoi au juste? Un groupe de protestataires infiltrés par la police? Un groupe paramilitaire? C’est pas clair.
    Si ce sont des policiers déguisés, pourquoi les capturer et les livrer à la police? Je vois pas bien l’utilité…

      +0

    Alerter
    • Okeanos // 20.10.2011 à 14h17

      Un groupe de personnes (habillés en noir) cherchant systématiquement à en découdre. Chaque fois qu’ils viennent c’est le démarrage des émeutes. Seul hic, certains ont été stoppés (durant les évènements des 28 et 29 juin dernier) et ils avaient une carte de police.

      Des rumeurs indiquent aussi que certains seraient également des anciens prisonniers (grecs ou étrangers)  a la solde de la police. Ce groupe donne donc à chaque fois l’excuse de l’intervention plus que musclée de la police anti émeute (voir premier post du blog  : http://www.les-crises.fr/invite-canicule-grecque/), à savoir : gaz lacrymos intensif (plusieurs milliers par jour).

      Ce groupe est donc à l’origine de toutes les violences, ensuite, la police prend le relai et disperse la population. 

      Pourquoi les livrer à la police : pour voir si ils seront effectivement emprisonnés ou non. Dans le cas d’une remise en liberté, la réponse est tout trouvée :/

      Le black group serait sur monastiraki actuellement. 

       

        +0

      Alerter
      • Moi // 20.10.2011 à 14h22

        Il y a toujours des groupes de faux casseurs-vrais flics dans les manifs. Cela ne m’étonne pas, je l’ai déjà vu. Mais je vois pas l’utilité de les livrer à la police pour savoir si ce sont des policiers si on a découvert sur eux des papiers d’identité de policier. Là, c’est pas clair. PAME va les ficher pour la prochaine fois qu’ils les rencontrent ou quoi?
        Si ce sont des policiers qui cherchent à casser la manif, on leur en fait passer l’envie et puis basta.

          +0

        Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 14h04

    de nouveau des lancers de pierres, gaz lacrymo etc. 

      +0

    Alerter
    • Okeanos // 20.10.2011 à 14h06

      PAME quitte Syntagma et la police intervient pour vider la place.

       

        +0

      Alerter
  • seb1207 // 20.10.2011 à 14h05

    Merci , pour tout ces commentaires, je regardai de temps a autre les images en direct sur skai.gr (mais sans les commentaires grec :-)), il y a des images de “guérilla urbaine” parfois, j’espère que vous aurez le temps de faire un retour sur ce qui c’est passé réellement. car je pense que nos média classique nous ne donnerons pas (comme d’habitude) la réel vision des choses.
    Soutien au peuple grec
     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 14h07

    La police s’installe de nouveau devant le parlement.

      +0

    Alerter
  • François78 // 20.10.2011 à 14h18

    Après çà, si un nouveau plan est voté, ce qui n’est pas évident, est ce que les “autorités” Européennes vont encore faire semblant d’y croire.

    La Grèce existe depuis près de trente siècles. Elle ne peut être détruite en trente ans, malgré les efforts de ses élites et de ses amis de Bruxelles et alentours.

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 14h19

    Une quarantaine de personnes à l’hopital pour blessures légères.

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 14h29

    Il semble que les gaz lacrymos utilisés sont plus puissants qu’en juin. Ce matin, traverser la place après les manifs d’hier était encore compliqué (suffocation, lacrymation intense).

    La place est moins dense après la dispersion par la police, mais les manifestants veulent revenir.

      +0

    Alerter
  • François78 // 20.10.2011 à 14h31

    Je viens d’écrire “les autorité Européennes vont faire semblant d’y croire”

    Bon sang  mais c’est bien sûr, ils savent, mais ils font semblant.

    Pour nous faire accepter le même traitement, pour notre plus grand bien …

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 14h52

    Il semblerait qu’une personne ait succombé à une attaque cardiaque après avoir reçu une pierre.

    Rapport de 16 blessés, dont 3 sérieux. 2 policiers serieusement blessés également (brulures).

    A (in)confirmer  

      +0

    Alerter
    • Dave // 20.10.2011 à 15h17

      Pouvoir au peuple! Triste de voir ces divisions… J’espère que les “casseurs” flics ont eu ce qu’ils méritaient et que le gars du PAME touché par un molotov se rétablira.
       

        +0

      Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 15h06

    Une banque vandalisée. Des affrontements partout autour de Syntagma.

    Confirmation de la mort d’un homme de 53 ans.

     

      +0

    Alerter
  • RD // 20.10.2011 à 15h07

    Merci, pour cette info en continu sur la Grèce, puisque nos médias en parle très peu.
    Courage dans la lutte contre ces corrompus et oligarches .
    La Grèce vivra !

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 15h46

    La place s’est vidée : la police semble vouloir éviter tout rassemblement vers la place. Avec des lacrymos. Toujours des affrontements.

    L’homme de 53 ans serait mort suite à un arrêt respiratoire (à cause des lacrymos).

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 16h08

    La nuit est tombée. L’équipe de secours présente sur la place demande que la municipalité allume la lumière de la place. Ils demandent des masques, de l’oxygène, du riopan et du maalox. 

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 16h22

    Le vote au parlement va commencer.

    Toujours des gaz lacrymos, la police partout. 

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 16h32

    Emeutes durant la journée : http://www.youtube.com/watch?v=IfkQB8wrC1I 

    La police bloque tout.

      +0

    Alerter
  • koupa // 20.10.2011 à 16h37

    merci pour ce super travaille 🙂

    J’ai du mal à comprendre ce que la majorité qui semble vouloir manifester pacifiquement éspère ? provoquer une nouvelle élection pour changer de gouvernants ? Ou les pendre haut et court ?

    Pourquoi la PAME assure le service d’ordre ? (que veulent il gagner ou empêcher ? )

    d’ici j’ai l’impression d’un gouvernement en guerre contre sa population, mais je m’intéroge sur le sentiment dominant de la foule. (hors B Blokcs, flics et pame)

      +0

    Alerter
  • william // 20.10.2011 à 17h12

    Merci à Olivier d’avoir crée un lien direct avec la Grèce. Quelle transparence et quelle vérité ! A lire, on devine que de vrais coups de boutoirs sont en train de déferler d’Athènes. L’Histoire peut faire peur surtout quand elle se met à agir, on ne sait jamais de quel côté va être l’avenir. Tout peut basculer dans une sens ou dans un autre, surtout quand se dissocie la politique et ses enjeux avec les enjeux du peuple.
    J’ai deux questions : qui sont les responsables ? Comment tout cela va ou peut s’arrêter ?

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 18h14

    Le vote est en cours.

    Athènes, ville fantôme dans certaines rues : http://twitpic.com/736ugh 

    Toujours des gaz lacrymos dans Athènes. 

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 18h30
  • Nihil // 20.10.2011 à 19h00

    Si j’en crois les dernières dépêches, le Parlement a voté le plan d’austérité (125 / 118)…
    Cela n’augure rien de bon (de toute façon) pour les jours (heures ?) qui viennent.
     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 20.10.2011 à 19h09

    selon skai, c’est :  154 ναι και 144 όχι (154 oui / 144 non).
    C’était de toute façon prévisible, le PASOK ayant une majorité au parlement. Par contre, comment va réagir la population, c’est un peu le mystère. On en saura plus dans les heures qui viennent, fonction des appels éventuel à la poursuite du mouvement. 

     

      +0

    Alerter
    • Nihil // 20.10.2011 à 20h05

      Effectivement.
      En attendant …quoi…?, merci de nous avoir tenus informés très en détail toute la journée (et hier).
      🙂  

        +0

      Alerter
    • Nihil // 20.10.2011 à 20h07

      154/144, effectivement.
      En attendant …quoi…?, merci de toutes ces infos très en détail toute la journée (et hier).
      🙂  

        +0

      Alerter
      • Okeanos // 20.10.2011 à 20h25

        παρακαλώ 🙂

         

          +0

        Alerter
  • Le Yéti // 20.10.2011 à 20h40

    Images terribles. Papandréou en passe de finir comme Kadhafi ?

      +0

    Alerter
    • Fredo // 21.10.2011 à 08h22

      C’est clair qu’un de ces quatre matin Papandréou tombera sur le coup de folie d’un pauvre type qui a tout perdu et plus rien à perdre, voire tout à gagner à devenir une sorte de héros…

        +0

      Alerter
  • Okeanos // 21.10.2011 à 09h28

    Bonjour à tous 🙂

    Une des raisons qui pourrait expliquer pourquoi l’ensemble de la population souhaite manifester sans violence est simplement historique : la Grèce a connu tous les types de régimes, du plus démocratique au plus dur. Ils n’ont aucune envie de se retrouver dans un climat de répression. L’histoire récente de la grèce avec la junte est encore palpable. Malgré tout, une explosion n’est pas
    a exclure, surtout vu la forme de répression incroyable durant les manifestations. Certains commencent déjà à comparer les violences actuelles a celles durant la dictature des colonels.

    Malgré ce constat, j’ai vraiment le sentiment que peu de médias européens expliquent réellement ce qui se passe ici. La grèce fait la une dans 2 cas principaux : dette (mince, l’Europe risque de couler a cause d’eux (…) ) ou violences (mince, en plus d’être paresseux, ils sont indomptables). Qui explique le degré de corruption ? Qui précise l’origine des violences policières (dans ma todo list) ? Qui explique le drame qui se joue actuellement pour les grecs et pour tous les migrants qui se retrouvent bloqués ici sans possibilité de retour au pays ou dans un autre pays de l’europe (todo list)? qui explique que medecins du monde commence désormais a soigner des grecs ? Qui précise que dans l’indifférence générale, des camps de migrants sont détruits par la police grecque ? Peu de médias (mais remercions les 🙂 ).

    Je vous invite à lire cette analyse incroyable d’IrateGreek sur les salaires et avantages des membres du parlement (en anglais, mea culpa, je n’ai pas encore pris le temps de le traduire) : http://theirategreek.wordpress.com/2011/10/03/salary-and-privileges-of-members-of-parliament-in-greece/

    Le constat est cinglant !

    Petite vidéo grecque de rappel de la “méthode” utilisée en grèce : http://www.youtube.com/watch?v=E33dUbPFdTo

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 21.10.2011 à 10h08

    Louka Katselli, députée PASOK, avait clairemenent indiqué qu’elle ne voterait pas le projet. Papandréou a tenté de la convaincre. 

    Elle n’a pas voté hier : elle ne fait plus partie du PASOK. 

     ” (…) et la franche rigolade en imaginant la tête de tous ces pauvres entubés qui ont voté pour ce gouvernement (ou l’opposition “officielle” de droite d’ailleurs).” Ces “pauvres entubés” sont la majorité des grecs qui ont cru à un vrai programme socialiste en 2009 et qui ont voté pour le PASOK. Campagne axée sur la lutte contre la corruption et le désormais fameux “L’argent, il y en a”. Sauf que quelques jours après l’élection, “l’argent, bah mince, y’a plus, vite, appelons le FMI !” et on attend toujours les condamnations. 

    Hier à Salonique :
     http://www.flickr.com/photos/teacherdudebbq2/6265568921/
    http://www.flickr.com/photos/teacherdudebbq2/6266103774/in/photostream/

     

     

      +0

    Alerter
    • Moi // 21.10.2011 à 11h32

      “Ces ”pauvres entubés” sont la majorité des grecs qui ont cru à un vrai programme socialiste en 2009 et qui ont voté pour le PASOK.”

      Je ne pense pas que les grecs soient aussi naïfs. On connaît tous la famille Papandreou (politiciens et magouilleurs professionnels), on sait que le petit dernier est passé par la London School of Economics (sans doute pas pour y apprendre le marxisme), etc.
      En fait, le PASOK n’a jamais eu un vrai programme socialiste, il a juste une clientèle (de petits fonctionnaires, de retraités, etc).
      Ces politiques sont des traîtres mais faudrait voir à pas non plus vouloir montrer les électeurs comme libres de responsabilités dans l’affaire en question. Parce que soit la Grèce était démocratique et ils ont fauté en élisant ces gens, soit elle n’était pas démocratique et on se demande pourquoi le peuple est quand même aller voter pour eux et ainsi leur donner une légitimité.
      Ce problème peut se poser partout en Europe occidentale. Mais qu’on ne vienne pas faire les innocents après. Surtout que chez nous, on a vu le cas grec, on n’aura aucune excuse. Faudra par exemple pas venir pleurer qu’on spolie le peuple, après avoir voté Hollande.

        +0

      Alerter
      • Okeanos // 21.10.2011 à 12h37

        On (nous, les français) ne connaissons pas tous la famille Papandréou (j’espère avoir le temps de rédiger un petit historique de la politique Grecque ultérieurement).

        Ceux qui ont voté pour Papandréou en 2009 pensaient, à tort comme le montre l’histoire, que sa vie hors de Grèce et son parcours scolaire pourraient justement être l’occasion de changer en profondeur le système (méthodologies, vie dans des systèmes mieux conçus etc). Pour ceux qui ont voté par clientelisme, la raison est ancienne et j’en ai déjà parlé. Mais le résultat est simple : ils ont tous été trompés. La solution aurait-elle été de voter pour un parti de l’extrême après avoir utilisé un sort divinatoire pour connaitre les évènements suivants et choisir en connaissance de cause ? Beaucoup ne votent plus par dégoût du clientélisme : ont-ils vraiment rien à dire ? Je connais beaucoup de personnes qui n’ont jamais voté par clientélisme, qui n’allaient plus voter et qui ont voté Papandréou avec beaucoup d’espoir. Qu’avez vous a leur proposer ?

        La démocratie dans nombre de pays se résume à un vote tous les X ans. Une fois le parti au pouvoir, quelles sont les solutions pour contrer cette “faute” d’avoir voté pour le “moins pire” (pour ne pas dire menteur)? Probablement un parlement avec un % de sièges issus d’un tirage au sort dans la population pour contrer le monopole d’un parti majoritaire. Certainement une lutte contre la corruption (qui n’est pas une exclusivité grecque).

        Le problème actuel n’est pas de refaire l’histoire en se demandant pourquoi ils ont voté pour un programme ambitieux, novateur et qui n’a pas vu le jour pour X raisons. Le problème est de trouver une solution pour sortir de cette impasse et retrouver une démocratie réelle (en grèce et ailleurs).

          +0

        Alerter
        • Moi // 21.10.2011 à 12h56

          Pas besoin de sort divinatoire dans ce cas-ci. Pas plus que pour Hollande ou Obama ou un autre du genre. L’étonnant serait plutôt qu’ils fassent réellement quelque chose contre le système. Les grecs ont-ils pensé qu’il fallait transformer la société grecque en quelque chose de sérieux comme les USA? Où des dizaines de millions de gens vivent des bons alimentaires? Ce sont toutes les démocraties parlementaires qui sont gangrenées par la corruption et en 2009, on pouvait déjà le voir sans être voyant. Il ne faut plus participer à ce genre de mascarade ou au minimum il fallait voter en 2009 pour un parti qui n’a jamais été au pouvoir et n’a donc jamais trempé dans ces combines (c’était pas le cas du PASOK). De manière générale, on doit éviter à l’avenir que nos politiques aient des mandats inconditionnels.

          Mais d’accord avec vous, l’important maintenant est de trouver une solution pour sortir de là. Personnellement, seule la résistance passive me semble pratiquable: grèves générales et manifestations massives. Là, même pour une population de 10 millions d’habitants, une manifestation de deux cents ou trois cents mille personnes, ça ne me semble pas assez pour faire trembler le pouvoir. Avec 1 million de personnes dans les rues d’Athènes, là ils auront peur. Ils sont tout de même en train de vendre le pays, c’est assez dingue pour que la population entière sorte dans la rue.

            +0

          Alerter
          • Okeanos // 21.10.2011 à 13h29

            Les 2 derniers jours, ils étaient très proche du million à Athènes (la plus grande manifestation depuis des décennies selon les médias). Et des mouvements dans toutes les grandes villes grecques. Ne parlons pas de chiffres officiels qui ne sont la que pour minimiser l’ampleur d’un mouvement (cela évite de le rendre trop médiatique).

            Pour avoir une idée de l’ampleur des grèves en grèce, il suffit d’aller voir ce site : http://livingingreece.gr/strikes/ qui référence les grèves en cours. Ces dernières semaines, le pays est bloqués à tous les niveaux. Et pourtant, personne ne se plaint de devoir marcher 1h30 le matin et le soir pour aller travailler (pour 500€ / mois) car aucun moyen de transport n’est assuré. Surement par ce sentiment d’avoir la chance d’avoir un boulot et de le conserver, pendant que le reste de la population manifeste. Nombreux sont ceux qui durant ces derniers mois allaient bosser et se retrouvaient ensuite sur la place pour échanger et manifester. Sachant que chaque grève enlève encore du pouvoir d’achat sur des salaires déjà fortement réduits.

              +0

            Alerter
  • Okeanos // 21.10.2011 à 10h18

    Un article signé hier lors du vote supprimerait le salaire minimum légal. Dans l’attente de l’officialisation de l’article 37 en question pour confirmation. Cet article serait la raison du non vote de Louka Katselli (qui 5 minutes après avoir dit “non”, s’est vu virée du PASOK par Papandréou).

     

      +0

    Alerter
  • Okeanos // 21.10.2011 à 10h58

    Témoignage d’un Grec : “J’ai atteint le point ou j’ai honte de dire que j’ai un travail”. Beaucoup de grecs partagent ce sentiment.

    Article du guardian sur la corruption en italie et en grèce : http://www.guardian.co.uk/world/blog/2011/oct/21/europe-breadline-blame-culture-corruption?CMP=twt_gu

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications