Les Crises Les Crises
25.mai.202025.5.2020 // Les Crises

La Chine confine les habitants de Shulan après de nouveaux cas de Covid-19

Merci 74
J'envoie

Source : The Guardian

Les autorités chinoises ont bouclé la ville de Shulan, au nord-est du pays, qui abrite environ 700 000 personnes, après une épidémie de coronavirus, en imposant des mesures similaires à celles utilisées à Wuhan.

Tous les villages et les quartiers résidentiels de la ville ont été fermés, et seule une personne de chaque foyer a été autorisée à sortir deux heures tous les deux jours pour se procurer des produits de première nécessité.

Pékin a signalé que certaines restrictions frontalières pourraient être assouplies, alors que se prépare son événement politique phare, le congrès annuel retardé du parti communiste, également connu sous le nom de « deux sessions ».

A Shulan, les complexes résidentiels ont été limités à une seule entrée et sortie pour les véhicules d’urgence, et l’entrée des non-résidents et des véhicules a été interdite. Si des cas sont confirmés dans une résidence communautaire, personne ne peut y entrer ou en sortir.

La semaine dernière, la ville a été reclassée comme à haut risque après l’apparition d’un groupe de cas liés à une femme sans antécédents connus de voyage ou d’exposition au virus. En réponse, les autorités ont ordonné la fermeture temporaire des lieux publics, des écoles et des transports publics.

Toutefois, lundi, ces restrictions ont été renforcées, le quotidien China Daily qualifiant la ville de « dernier point chaud du pays en matière de pandémie ». Il a indiqué que des centaines de personnes étaient en quarantaine médicale et que la vie pourrait ne pas revenir à la normale avant plusieurs semaines.

Mardi, une autre ville voisine a mis en place des mesures de protection.

Les autorités de la province de Jilin ont déclaré qu’en raison des « graves circonstances » de l’épidémie dans les zones entourant la ville de Jiaohe, les transports publics à l’intérieur de la ville et entre la ville et les comtés voisins seraient arrêtés jusqu’à nouvel ordre.

Le nord-est du pays, qui est limitrophe de la Russie et de la Corée du Nord, est devenu une zone très préoccupante, car il semble que des cas aient été introduits de l’autre côté de la frontière, puis aient commencé à se propager localement.

Au moins 34 personnes ont été diagnostiquées avec le Covid-19 dans la province de Jilin au cours des deux dernières semaines.

Malgré le plus haut niveau de confinement provoqué par quelques dizaines de cas seulement, les médias chinois ont déclaré que le pays pouvait gérer davantage de cas importés et qu’il allait probablement recommencer à s’ouvrir.

Des règles d’entrée assouplies pourraient s’appliquer aux étudiants chinois à l’étranger qui souhaitent rentrer chez eux après avoir obtenu leur diplôme, ainsi qu’aux voyageurs d’affaires, mais pas encore à un grand nombre de touristes, selon des universitaires cités par le Global Times.

Zhou Zijun, expert en santé publique à l’université de Pékin, a déclaré au journal que la Chine « peut désormais gérer correctement un petit nombre de cas importés ».

Des discussions auraient commencé entre des pays tels que la Chine, le Japon et la Corée du Sud, sur l’ouverture de canaux pour les voyages d’affaires, avec des exigences strictes en matière de tests.

Lundi, la Chine a signalé six nouveaux cas de Covid-19, dont trois transmissions locales. Deux étaient dans la province de Jilin, et un dans le Hubei. La commission nationale de la santé a également signalé 17 nouveaux cas de coronavirus asymptomatiques.

Les autorités chinoises sont particulièrement sensibles à la possibilité de nouvelles épidémies, à quelques jours seulement de ses « deux sessions » annuelles, qui avaient été reportées en mars en raison du coronavirus. Bien que des mesures supplémentaires aient été mises en place pour garantir le bon déroulé de la réunion des délégués du parti, c’est un signe montrant que Pékin pense que la situation revient peu à peu à la normale.

Fin avril, des dizaines de millions de personnes ont voyagé pour la première fois depuis des mois pendant une fête nationale de cinq jours, et les exigences de quarantaine sur les personnes arrivant à Pékin ont été levées.

Les responsables du logement chargés des résidences ont été avertis qu’ils seront démis de leurs fonctions en cas de nouveaux foyers, ce qui laisse supposer que cela pourrait se retourner contre eux et conduire à des dissimulations locales. Certains fonctionnaires de Wuhan – où une autre petite épidémie a récemment déclenché un plan ambitieux visant à tester les 11 millions d’habitants – et de la province de Jilin ont déjà été démis de leurs fonctions, ont rapporté les médias chinois.

Source : The Guardian


Chine : 108 millions de personnes de nouveau confinées dans le nord-est du pays

Source : LCI

Alors que la crise sanitaire semblait toucher à sa fin en Chine, plusieurs provinces du nord-est du pays ont de nouveau imposé un confinement strict à leur population.

Retour à la case… confinement. Suite à l’apparition d’un nouveau cluster de 34 personnes à Shulan, dans le nord-est de la Chine, quelque 108 millions de personnes sont replongées dans des conditions de confinement. Des mesures strictes ont de nouveau été appliquées dans de nombreuses villes de la province de Jilin et du Liaoning afin d’endiguer ce nouveau foyer de Covid-19. De quoi surprendre des habitants qui pensaient que le pire était derrière eux.

Alors que le reste la Chine retrouve progressivement une vie normale, les trains et bus ont de nouveau été mis à l’arrêt, les écoles fermées et des dizaines de milliers de personnes sont de retour en quarantaine, explique Bloomberg. Les gens « sont de nouveau plus prudents », a déclaré au journal américain Fan Pai, résidente de Shenyang, une ville de la province voisine du Liaoning, qui fait également face à de nouvelles restrictions. « Les enfants qui jouent dehors portent à nouveau des masques » et les agents de santé se promènent avec des vêtements de protection, décrit-elle. « C’est frustrant parce que nous ne savons pas quand cela se terminera. »

Lire l’article complet sur LCI

Commentaire recommandé

MS // 25.05.2020 à 13h03

Il n’y a aucune raison qu’il n’y ait pas de seconde vague : les épidémies précédentes s’arrêtaient d’elles même car elles avaient contaminé suffisamment de personnes pour que leur propagation soit empêchée. Ici nous ne sommes pas dans ce cas : la première vague a connu une décrue suite au confinement et non par un mécanisme naturel. Et donc il serait vraiment très surprenant qu’il n’y ait pas de seconde vague. Qu’en Chine la contamination soit d’origine chinoise ou russe ne change rien à l’affaire ; le problème reste le même.

54 réactions et commentaires

  • LibEgaFra // 25.05.2020 à 07h44

    C’est strictement impossible: il ne peut pas y avoir de seconde vague! L’épidémie est terminée! Ce n’est pas moi qui le dit, mais in infectiologue de renommée mondiale.

    C’est aussi vrai qu’on est du côté de Marseille.

      +26

    Alerter
    • Survol // 25.05.2020 à 08h48

      Votre animosité obsessionnelle à l’endroit de cet infectiologue qui s’exprime en toute occasion est lassante et vous conduit à dire des bêtises : les contaminations au nord est de jla Chine ont pour source la Russie voisine où, que je sache, la première vague n’est en aucun cas terminée, comme en Amérique latine, où elle est dans sa phase ascendante.
      Prétendre, sur la base de ces nouveaux cas en Chine, qu’une nouvelle vague commence, est tout simplement faux. Ceux ci s’inscrivent dans la vague actuelle.
      Conclusion : il est beaucoup trop tôt pour affirmer que les infectiologues (car Raoult n’est pas le seul) qui penchent pour la thèse d’une vague unique sont dans le vrai ou non. Enfin tous font le distinguo entre une 2e vague peu de temps après la première et la saisonnalité, qui verrait la maladie repartir à l’automne, sur le modèle de la grippe.

        +73

      Alerter
      • FlyingZone // 25.05.2020 à 09h06

        N’importe quoi, bien sûre que c’est potentiellement une deuxième vague. Deuxième vague pourquoi parceque la Chine n’a pas atteints l’immunité collective qui permettrait entre autre une saisonnalité. ça sera effectivement une deuxième vague si le foyer n’est pas contenu et que l’épidémie se répend. Un conseil au lieu de faire le perroquet et de prendre les gens de haut, allez plutôt apprendre ce qu’est la fameuse « saisonnalité » des virus.

          +8

        Alerter
        • Inconu // 25.05.2020 à 09h50

          Faux !

          Généraliser le concept d’épidémie collective est tout simplement faux !
          Il est valable pour des virus à évolution endémique type rougeole !
          Il n’est pas valable pour les épidémies à évolution cyclique saisonnière.

          On ne sait pas encore à quelle catégorie appartient le covid, mais la forme de la courbe épidémique jusqu’ici, même si elle a été aplatie par la mesure se comporte comme celle d’une épidémie respiratoire, lesquelles obéissent à des conditions climatologiques et écologiques !

          Quand des pèlerins reviennent à Marseille en été de la Mecque grippés car ayant côtoyé là-bas des grippés venant des régions du monde ou l’épidémie sévit, cela ne déclenche pas d’épidémie de grippe à Marseille, car les conditions climatiques ne sont pas réunies !

          Le gourou de Marseille est une pointure en épidémiologie et infectiologie qui n’a aucun équivalent en France et très peu dans le monde, cela ne le rend pas infaillible mais devrait rendre prudent les ignorants qui veulent le tourner en dérision.

            +32

          Alerter
          • FlyingZone // 25.05.2020 à 11h40

            le Covid se répand sous toutes les latitudes, pays chauds secs ou humides, tempérés… vous racontez n’importe quoi un virus se fiche bien du climat, toutes les températures lui sont favorables.

              +9

            Alerter
            • Inconu // 25.05.2020 à 12h17

              Expliquez moi pourquoi on n’a pas d’épidémie de grippe en été en Europe ?

              Vous voulez expliquer cela à un type comme Raoult ?

              Il y en a ici qui iraient expliquer la relativité générale à Einstein !

                +25

              Alerter
            • Hit // 25.05.2020 à 16h24

              Une petite revue de la famille des Béta Coronavirus :
              – 2 coronavirus qui entraînent des syndromes grippaux bénins, HKV1 et OC43 ont effectivement un caractère saisonnier.
              – pour le SRAS de 2003, il y a eu un double pic, les derniers cas en Chine ont eu lieu en Juillet, l’épidémie a été jugulée grâce à des mesures de confinement drastiques.
              – pour le MERS 2012-7, pas de caractère saisonnier, il a touché les pays chauds (épidémie en Corée en mai/juin)

              Donc le coronavirus n’étant une grippette, faisant partie de la famille des beta coronavirus, bien malin sera celui qui saura quel comportement il va adopter.

              Le prévoir c’est du domaine de la voyance.

                +2

              Alerter
            • Hit // 25.05.2020 à 16h50

              L’épidemie de grippe asiatique a touché les EU en Juin et y a tué plus de 70000 personnes.

              Idem pour la grippe espagnole, l’apogée en Europe se situant en juin 1918.

              On a donc des épidémies de grippe en Europe au début de l’été.

                +2

              Alerter
          • Inconu // 25.05.2020 à 12h15

            Il a sous-estimé en effet la gravité du virus, mais personne ne pouvait prévoir ce qu’il en allait être.

            Il n’y a pas de deuxième vague, comme dans toute fin d’épidémie il y a de petits clusters ponctuels résiduels qui apparaissent, comme cela se fait dans la grippe, quel plouc peut imaginer qu’une épidémie va s’arrêter brutalement sur tout un territoire ?

            La toxicité de la chloroquine si on respecte les contre-indication et les posologies elle est dérisoire, l' »étude du Lancet est une escroquerie, comment des médecins peuvent-ils se revendiquer de ce fatras incohérent dont on ne sait rien, sur les patients, sur les posologies en HCQ, et en plus ils nous disent qu’elle était réservée qu’aux cas grave et ensuite nous disent que la mortalité dans ce groupe était bien plus élevée, mais c’est se foutre du monde que déduire quelque chose de cette démarche !
            Quand on apprend qu’au Brésil une étude a stoppé l’HCQ à cause des accidents cardiaques quand on lit plus loin qu’ils en donnaient 600 mg 2 fois par jour soit le double de la dose maximale recommandée et en plus à des malades en état de gravité ou à priori elle est le moins indiqué !

            Quand Raoult déclare qu’il s’est retiré du conseil scientifique car il n’y avait que de grands enfants incompétents,, au vu des stupidités qui se répandent dans les médias avec l’aval de pontes de la médecine comme le professeur Bergmann, qui ose écrire que l’étude du Lancet apporte un réponse incontestable, mais ou va-t-on ?

              +30

            Alerter
          • Pegaz // 25.05.2020 à 16h46

             » Il a sous-estimé en effet la gravité du virus  » !!!

            Même pas, entendez ce qu’il en pense au 14 janvier.
            @youtube – IHU Méditerranée-Infection

            Vidéo 4 mois  » Coronavirus : une peur raisonnable « 

              +4

            Alerter
          • Karim Wilmotte // 26.05.2020 à 02h20

            « Il a sous-estimé en effet la gravité du virus, mais personne ne pouvait prévoir ce qu’il en allait être. »
            1- Il existait des données démontrant (surtout quand on a ses entrées en Chine) qu’il y avait un problème.
            2- Ben, s’il pouvait pas prévoir parce qu’il n’avait pas les données…

            « et en plus ils nous disent qu’elle était réservée qu’aux cas grave et ensuite nous disent que la mortalité dans ce groupe était bien plus élevée, mais c’est se foutre du monde que déduire quelque chose de cette démarche ! »

            https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)31180-6/fulltext

            Maintenant, vous citez précisément ce que vous prétendez.

              +0

            Alerter
      • jammrek // 25.05.2020 à 09h19

        On reconnaît les adeptes d’une secte à leur totale absence d’humour.

          +17

        Alerter
        • MarieAnne // 25.05.2020 à 09h27

          Et on reconnaît aussi les lobotomisés à ceux qui voient sectes et complotistes partout … ( et complots nulle part )

            +37

          Alerter
          • LibEgaFra // 25.05.2020 à 11h52

            Et on reconnaît les adeptes d’une secte à leur défense irrationnelle de leur gourou quoi qu’il puisse dire, même les pires bêtises. Et pourtant les preuves s’accumulent contre l’hcq et les mensonges de certains résultats.

            Curieusement le meilleur infectiologue de notre amas galactique ne parle pas – ou j’aurais loupé un épisode – des anticorps pour soigner les malades. Piste que j’ai suggérée dès le début de l’épidémie.

            Maintenant pour ne pas avoir de deuxième vague, il faudrait que les anticorps persistent, ce qui n’est pas assuré et que le virus évite de muter. Aucune assurance de ces deux côtés pour le moment.

              +14

            Alerter
            • chris68 // 25.05.2020 à 12h02

              Pour info le Danemark a dé confiné le 15 Avril . Toujours pas de deuxième vague Et comme il semble que le virus soit plutôt stable , la saisonnalité est loin d’ètre sure .

                +7

              Alerter
            • Santerre // 25.05.2020 à 13h18

              Les adeptes des sectes aiment aussi à se focaliser sur un ennemi à haïr et abattre. Et sa vaut aussi pour les sectes agnostiques. Personnellement, je ne suis pas un admirateur de Raoult mais votre obsessionnalité à son égard sent bon son fagot.

                +16

              Alerter
            • Thierry // 25.05.2020 à 20h15

              Bonjour LibEgaFra,

              Bravo !

              « Lèse-gourou » est excellent. D’abord, vous m’avez fait rire pendant une bonne demi-heure (ce qui est appréciable en ce moment). Ensuite, l’expression est tellement juste, car c’est bien de cela qu’il s’agit…

              Je renouvelle à cette occasion ma demande à OB et à son équipe d’une étude statistique sur les commentateurs. En particulier, une question me taraude: il a-t-il eu brutalement un afflux de nouveaux pseudos depuis l’Affaire?

              Merci encore et courage !

              Thierry

                +8

              Alerter
        • Santerre // 25.05.2020 à 13h14

          Vous avez visiblement du mal à distinguer l’humour de l’ironie.
          Faites un stage en Corse, vous apprendrez très très vite la différence. 🙂

            +1

          Alerter
      • Séraphim // 25.05.2020 à 12h38

        Le virus n’était pas présent à Vladivostok en janvier. Un virus n’est pas « présent » par lui-même. Si présence il y avait c’est de personnes contaminées. Il n’y a que Macron et ses sbires -et vous- pour croire qu’un virus se promène par lui-même. Ce ne sont pas les gens contaminés de Vladivostok qui l’ont « ramené » en Chine, mais des étudiants chinois, peut-être de Moscou ou d’ailleurs.
        Enfin des cas sporadiques ne justifient aucunement l’expression dont vous rafolez, « deuxième vague ». Il y a aussi loin de Jilin à Wuhan que de Paris à Helsinki (~1900kms). Une réapparition ‘en Chine’ ne veut rien dire. Il ne peut y avoir de deuxième vague que là où il y a eu une première vague. La logique linguistique est simple, on souhaite qu’elle vous soit accessible. Donc tant qu’il n’y a pas eu de « vague » à Wuhan, il n’y aura pas eu de deuxième vague en Chine.

          +7

        Alerter
        • LibEgaFra // 25.05.2020 à 15h37

          « Le virus n’était pas présent à Vladivostok en janvier. »

          Nier la réalité n’a aucun pouvoir sur cette réalité. Jouer sur les mots non plus.

          Vous y étiez à Vladivostok en janvier? Vous avez une connaissance qui habite Vladivostok?

            +6

          Alerter
          • Séraphim // 25.05.2020 à 17h22

            Oui, ça tombe bien, pas de chance! Je connais même assez bien des gens qui sont à Jilin (Shulan). Mais ça n’est pas le sujet.
            « Ces cas (les 13 cas tous soignés d’ailleurs et leurs 290 contacts confinés) ne signifient absolument pas qu’il y aurait une seconde vague de l’épidémie en Chine. Compte tenu de la complexité du Covid19, de sa période mal définie d’incubation et des cas asymptomatiques, de tels apparitions sporadiques sont tout à fait normales » Pr.Wang Peiyu, Directeur du dpt. de Santé Publique à l’Université de Pékin
            et « Ceci ne signifie en rien la menace d’une seconde vague. Nous pourrions parler d’une seconde vague seulement dans le cas d’une explosion de cas comparable à celle de Wuhan » Pr. Jin Dongyan, dpt. de Bio-Médecine de l’Université de Hong Kong.
            Voilà au moins de quoi comparer les « coms » à la française versus les informations chinoises.

              +7

            Alerter
      • MS // 25.05.2020 à 13h03

        Il n’y a aucune raison qu’il n’y ait pas de seconde vague : les épidémies précédentes s’arrêtaient d’elles même car elles avaient contaminé suffisamment de personnes pour que leur propagation soit empêchée. Ici nous ne sommes pas dans ce cas : la première vague a connu une décrue suite au confinement et non par un mécanisme naturel. Et donc il serait vraiment très surprenant qu’il n’y ait pas de seconde vague. Qu’en Chine la contamination soit d’origine chinoise ou russe ne change rien à l’affaire ; le problème reste le même.

          +10

        Alerter
        • catherine // 25.05.2020 à 22h12
        • MS // 26.05.2020 à 06h48

          Très interessante étude aux résultats surprenants.
          Ceci dit corrélation ne veut pas dire causalité : il y a peut être une cause commune au fait de ne pas être confiné et de ne pas être contaminé : par exemple, les soignants n’ont pas été contaminés bien que au contact des malades parce qu’ils ont aussi suivi une formation très efficace sur la façon de se protéger

            +2

          Alerter
    • Julien // 25.05.2020 à 09h40

      Il n’y aura pas de seconde vague, mais vous apparemment vous souhaitez vraiment qu’il y en ai une. C’est le comportement typique du névrosé. Quasi tous mes collègues, qui passent leur vie à boire la parole des médias tiennent les mêmes propos. Ils n’y connaissent rien mais sont surs qu’il va y avoir une seconde vague. et ce terme seconde vague, nous renvoi à l’image d’un tsunami… bref tout est fait dans la réthorique politicienne et médiatique pour que les plus fragiles, les plus crédules emmènent dans leur délires ceux qui n’y croient pas. alors continuez à déblatérer sans cesse ici la même chose depuis des semaines n’en fera pas une vérité. et oui l’infectiologue de renommée mondiale ne se trompe pas contrairement à vous le justicier de salon. Je rappelle qu’ici même en Février les commentateurs en panique totale annonçaient 500 000 a 1 million de morts, rien qu’en France, que certains ici, la bave aux lèvres souhaitaient voir ceux qui n’y croyaient pas finir intubé en réa… etc … relisez donc tous ces commentaires du même ordre que les votres, et calmez vous. prenez un verre d’eau tout va bien se passer. Jusqu’a preuve du contraire Raoult a totalement raison depuis le début.

        +39

      Alerter
      • red2 // 25.05.2020 à 10h04

        « Jusqu’à preuve du contraire Raoult a totalement raison depuis le début. »

        Vous êtes vraiment effrayant : Le Raoult qui disait que l’épidémie n’arriverait jamais en Europe ? Celui qui disait « fin de parti » ?…

        Je vous rappelle qu’en France, nous avons perdu le contrôle de l’épidémie début mars et que ce n’est que grâce au confinement que nous avons pu éviter votre fameuse hécatombe (les chiffres que vous donnez sont calculés sans mesures de distanciation fortes et sans confinement). Mais autant parler à un mur de toutes façons, j’ai bien compris que pour vous Raoult a toujours raison et que le confinement ne sert a rien (ou au pire il aggrave la situation, je sais…)…

          +26

        Alerter
        • chris68 // 25.05.2020 à 12h06

          L’hécatombe annoncée n’était tout simplement pas possible . Si on regarde la semaine avant confinement , la vitesse de propagation était déjà en train de ralentir . D’ailleurs la Suède qui n’a pas confinée ne fait ni mieux ni pire que nous et largement mieux que l’Espagne ou l’Italie .

            +8

          Alerter
          • Euls // 25.05.2020 à 14h23

            La Suède a fait pour l’instant largement moins bien que ses voisins scandinaves confinés, qui semblent un point de comparaison plus approprié…

              +12

            Alerter
          • catherine // 25.05.2020 à 22h14

            Si, la Suède fait toujours mieux que nous, avec en prime une économie qui n’aura pas été dévastée.

              +6

            Alerter
        • Séraphim // 25.05.2020 à 12h48

          « nous avons perdu le contrôle de l’épidémie »…Pour perdre quelque chose, il faut l’avoir eu! La France a intubé a tout va, du début jusqu’à la fin, tuant la moitié des personnes confiées à la réanimation avec une constance remarquable de février à mai. Raoult n’a rien à voir, pas plus que les Grecs qui n’ont pas de morts ou les Vietnamiens.
          « Les chiffres que vous donnez sont calculés sans… ». Non, ces chiffres ne sont pas « calculés », sous-entendu à partir d’une réalité, mais ils sont estimés sur la base de modèle de grippe datant de 17 ans par un olibrius notoire, incompétent, menteur et immoral, démissionnaire d’ailleurs et ne méritant pas même sa retraite, un Anglais qui plus est.
          Si vous voulez parler à un mur, aveugle des deux côtés, soit double-aveugle, parlez-vous!

            +8

          Alerter
          • Séraphim // 25.05.2020 à 13h10

            Sur l’olibrius autrement appelé « Professeur pantalon sur les chevilles » un excellent éditorial:
            https://www.rt.com/op-ed/487861-neil-ferguson-screwed-coronavirus-uk/
            Bon débarras, finit-il! Un type qui fait des projections sans leur attribuer une probabilité d’occurence, ça se ferait virer vite fait dans le privé!

              +6

            Alerter
      • Kasper // 27.05.2020 à 04h42

        Le Covid tue à peu près 3% des gens qui l’attrappent. 3% de 70 millions de français font 2.100.000. En limitant les infections à 60% qui est parait il le seuil pour l’immunité de groupe, ca fait toujours 1.260.000 morts.

        Donc non, annoncer 500.000 morts si rien n’est fait, ce n’était pas exagéré.

        Les USA ont franchi la barre du million de cas, à moins de trouver un remède miracle sous huitaine, le Covid finira par leur avoir tué plus de monde que la seconde guerre mondiale. La voila la grippette « la plus facile à traiter » « qui n’arrivera jamais chez nous » de Raoult. Un type qui s’est trompé si lourdement, si souvent, sans jamais reconnaitre ses erreurs, sur des prédictions qui relèvent pourtant de son domaine de compétences, sans remettre en cause ses succès passés, il est grand temps d’envisager la retraite.

        On vieillit tous, le professeur Montagnier peut en témoigner…

          +1

        Alerter
        • Séraphim // 27.05.2020 à 05h09

          [modéré] C’est bien du calcul de « prévisionniste » à deux sous, une règle de trois, y’a rien de tel pour multiplier efficacement la terreur. Non ce virus ne peut infecter 60% de la population. Ca ne s’est jamais vu. Ca ne se passe pas en une distribution homogène dans l’espace, je l’ai, je te le passe, tu le refiles…Ca ce sont des fantasmes de modélisateurs n’ayant aucun contact avec la réalité. Il n’y a guère plus de 7% de la population contaminée et la mortalité n’est pas non plus homogène dans le temps.
          Qu’on prenne l’Allemagne ou la Corée du Sud comme références, Taiwan ou des provinces chinoises hors Hubei, la Grèce ou le Vietnam, il y a en France un surplus de 20000 morts au bas mot, dont le gouvernement est directement responsable, avec l’incompétence médicale des réanimateurs forcenés

            +0

          Alerter
          • Kasper // 27.05.2020 à 06h40

            C’est une estimation certes à la hache mais qui donne une idée de ce qui nous attendait sans contre mesures. 60% est le seuil maximum donné par les épidémiologistes, je ne le sort pas de mon ***. Les estimations les plus basses donnent 30%, ca vous fait tout de même la bagatelle de 6000000 morts.

            De même 3% est la moyenne de mortalité mondiale, elle doit être plus élevée en France vu que la population est plus vieille.

            Ce qu’il faut retenir, c’est que les gens qui hurlent au catastrophisme sont simplement incapables de faire une règle de 3.

              +1

            Alerter
            • Antoine // 27.05.2020 à 21h58

              La mortalité en France est très probablement inférieure à 3% car la France ne pratique pas de dépistage systématique! On ne teste que les malades hospitalisés et donc les cas graves.

                +0

              Alerter
            • Kasper // 28.05.2020 à 07h29

              Je connais personnellement 2 personnes qui ont été testés mais pas hospitalisés. Ils se sont remis depuis. On teste les gens qui ont les symptômes, pas seulement ceux qui sont admis à l’hôpital.

              Faites donc le calcul: à ce jour en France, on a à peu pres146000 cas et 28000 décès, soit 20%.
              Selon les estimations les plus genereuses, 80% des cas sont asymptomatiques, ce qui nous fait donc 5 fois plus de cas réels, soit 4% de mortalité.
              Même en étant très généreux, admettons que 10% seulement des cas soient détectés, ca fait toujours 2% de mortalité.
              Vous voyez que même avec des hypothèses très généreuses, on est pas loin des 3%.

                +1

              Alerter
  • Pier // 25.05.2020 à 08h07

    Elle est terminée en France. Et de plus en plus de médecins le disent et évoquent même, crime suprême, la saisonnalité du virus évoquée par celui dont on ne doit pas dire le nom.

      +22

    Alerter
  • catherine // 25.05.2020 à 08h33

    Si, si ! c’est une deuxième vague et elle est énorme et Raoult est un guignol c’est bien connu.

    Je vous signale quand même qu’il s’agit d’une deuxième vague quand elle sévit au même endroit que la première.

      +18

    Alerter
  • marc // 25.05.2020 à 09h07

    et pas un article pour remettre en cause le principe du confinement! Quand on n’a pas de cerveau…

    « Suite à l’apparition d’un nouveau cluster de 34 personnes à Shulan, dans le nord-est de la Chine, quelque 108 millions de personnes sont replongées dans des conditions de confinement. »

    Bravo, c’est une bonne idée, quel courage! Merci
    (Et si ça peut faire disparaître toutes ces PME et augmenter la pauvreté, ça sera très utile pour reprendre la main sur les gens et leurs idées de redistribution des richesses etc…)

      +12

    Alerter
  • Dypso // 25.05.2020 à 10h49

    Epuisant le combat pro/anti raoult.
    Il a dit des conneries mais c’est pas non plus un stagiaire quand meme. Regardons plutot les arguments plutot que de savoir qui le dit.
    C’est sur que confiner 700 000hab pour une trentaine de nouveaux cas, c’est assez fort comme mesure, peut etre trop, mais si la chine a aussi bien s’en sortir, c’est probablement grace a un confinement fort et precoce. N’en deplaise aux detracteurs du confinement, ca a montré son efficacité. Par contre les pays ayant rechigné a confiner, RU, USA, Bresil, avec plus de temps pour se preparer font pire (et l’epidemie n’y est pas finie).
    De toute facon, personne ne veut avoir a confiner une seconde fois.

      +10

    Alerter
    • Hit // 25.05.2020 à 16h40

      Les deux sont liés.
      La chine est le pays qui a initié le traitement de Raoult à base de chloroquine.
      Il y fait référence lors de ses premières vidéos en Mars: la recherche se fait en Chine, mes amis chinois ont trouvé un traitement etc etc.
      Question: comment ce pays, modèle de recherche et de connaissance vanté / Raoult, peut il encore confiner pour une trentaine de cas? Si le traitement marche, pourquoi ne l’utilisent-ils pas pour ne pas confiner?

      C’est ce genre de questionnement qui doit mettre la puce à l’oreille.

      Restez critique !

        +7

      Alerter
  • Loxosceles // 25.05.2020 à 12h24

    C’est un peu fou tout ça quand même… Le blog signale cet article du 19 mai, mais pas cet article du 23 mai, donc plus récent :

    http://www.leparisien.fr/societe/covid-19-pour-la-premiere-fois-depuis-le-debut-de-la-pandemie-la-chine-ne-rapporte-aucun-nouveau-cas-23-05-2020-8322075.php

    Qui dit donc qu’il n’y a pas eu de nouveau cas ce jour là… Je suis vraiment dubitatif sur le manque d’objectivité constaté depuis des mois ici. Et c’est un euphémisme.

      +18

    Alerter
    • Séraphim // 25.05.2020 à 12h58

      Un manque d’objectivité se reçoit beaucoup mieux que du martèlement de propagande. C’est tout à fait contre-productif d’ailleurs, dans la mesure où bien sûr ça jette un doute sur les soi-disant « enquêtes » précédentes. Quand on les relit, on voit aussi leur non-objectivité, mais en plus teintée – on le redécouvre- d’une espèce de tendance amère, vindicative, piquée d’on ne sait quelle mouche, d’une agressivité habillée des « faits » qui ne sont au réel que ce que les costumes de théâtre sont aux personnages.
      Comme diraient certains plus haut, merci au virus de son pouvoir de révélation, de mise au grand jour!

        +10

      Alerter
      • LibEgaFra // 25.05.2020 à 15h42

        « Comme diraient certains plus haut, merci au virus de son pouvoir de révélation, de mise au grand jour! »

        Ah, je vois qu’on me lit attentivement! « certain » au singulier serait plus juste, non?

          +4

        Alerter
  • C’est fait, 78 ans… // 25.05.2020 à 13h10

    « Les autorités chinoises sont particulièrement sensibles à la possibilité de nouvelles épidémies, à quelques jours seulement de ses « deux sessions » annuelles, qui avaient été reportées en mars en raison du coronavirus. »

    *

    Les deux sessions se déroulent harmonieusement alors que, résolument, la caravane poursuit sa longue marche.

    The Guardian ferait mieux de se tourner vers la débâcle en cours, là où il loge. Il y trouvera tout ce qu’il doit apprendre et retenir sur la Covid-19.

      +8

    Alerter
    • Fritz // 25.05.2020 à 14h46

      A propos… joyeux anniversaire !
      Les médias iront jusqu’à nous promettre une 78e vague pour qu’on reste bien con(finé)s.

        +3

      Alerter
      • LibEgaFra // 25.05.2020 à 15h44

        Je dirais même plus: à votre santé! Longue vie et prospérité et liberté, sincèrement!

          +2

        Alerter
        • C’est fait, 78 ans… // 25.05.2020 à 23h09

          À la bonne vôtre, LibEgaFra!

          Je nous souhaite un courageux, donc prompt retour à la liberté qui sait dire catégoriquement « Non! » à tous ces minables Pouvoirs qui tentent sans cesse de nous asservir. Puisse l’honnête homme tenir bon jusqu’au bout!

          Merci pour vos vœux si généreux.

            +2

          Alerter
      • C’est fait, 78 ans… // 25.05.2020 à 22h58

        Merci, vous êtes très aimable Fritz.

        Nous avons fêté en famille, 6 personnes, trois générations. Temps magnifique. Quel bonheur! C’en est terminé pour nous d’un confinement universel en toutes circonstances, y compris de gens en santé comme nous, confinement qui était du reste parfaitement évitable.

        Pour nous 6, jamais plus donc de cette vie sans la vie, qui ne mérite pas d’être vécue. Nous vivrons désormais comme bon nous semble et jusqu’à la dernière vague, coûte que coûte. Nous sommes tous d’excellents nageurs.

        Bon courage, Fritz!

          +5

        Alerter
    • Dominique65 // 27.05.2020 à 15h22

      « la caravane poursuit sa longue marche. »
      À la vitesse de la fusée éponyme ?

        +1

      Alerter
  • Erwan // 25.05.2020 à 15h30

    Apparemment, c’est un peu plus compliqué que ça.

    108 millions de chinois ont-il vraiment été confinés?

    http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-108-millions-de-chinois-ont-ils-vraiment-ete-reconfines-20-05-2020-8320425.php

      +4

    Alerter
    • Fritz // 25.05.2020 à 15h50

      Tiens ? Le Parisien fait du facte-chéquingue sur la sublime presse « anglo-saxonne », maintenant ?
      Quel sacrilège ! Le Parisien serait-il stipendié par le PCC ?

        +4

      Alerter
  • fanfan // 25.05.2020 à 16h02

    (20.05.2020) Gunnar Ulson – Les dix États de l’Asie du Sud-Est de l’ANASE avec une population totale de 622 millions de personnes ont relativement bien résisté à la maladie de coronavirus 2019 : 2 079 décès pour une région comptant près du double de la population des États-Unis.
    Brunei: 141 cas, 1 décès ; Cambodge: 122 cas, aucun décès signalé ; Indonésie: 16 496 cas, 1 076 décès ; Laos: 19 cas, aucun décès signalé ; Malaisie: 6 855 cas, 112 décès ; Myanmar: 181 cas, 6 décès ; Philippines: 12 091 cas, 806 décès ; Singapour: 26 891 cas, 21 décès ; Thaïlande: 3 025 cas, 56 décès ; Vietnam: 312 cas, aucun décès signalé.
    Il y a eu peu ou pas de rapports d’hôpitaux surpeuplés ou de pénurie de matériel médical essentiel. La quasi-totalité des décès signalés étaient associés à des problèmes de santé chroniques préexistants, certains cas remettant en question le fait que Covid-19 était réellement la cause du décès plutôt qu’un simple facteur contributif, le cas échéant.
    http://landdestroyer.blogspot.com/2020/05/the-covid-19-chronicles-asean.html#more

      +5

    Alerter
    • fanfan // 25.05.2020 à 16h04

      Il est probable que Covid-19 n’est tout simplement pas aussi dangereux que les médias de masse occidentaux l’ont prétendu. Et, les gouvernements de l’ANASE n’auraient pas tenté de nourrir la vague de panique déclenchée par les titres sensationnalistes occidentaux et les réactions excessives dans les capitales occidentales.
      Bien que l’impact réel de l’agent pathogène ait été minime, la «pression des pairs» internationale pour fermer les frontières, verrouiller les populations et autrement freiner les économies nationales a déclenché une série de mesures à travers l’ASEAN, lesquelles ont eu un impact socioéconomique sérieux.
      Les tentatives de certains groupes, soutenus principalement par des intérêts spéciaux occidentaux, cherchant à créer un sentiment anti-chinois dans l’ASEAN associé à Covid-19 ont échoué.

        +4

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications