Les Crises Les Crises
17.avril.201917.4.2019 // Les Crises

Le Discours que Macron n’a pas prononcé le 15 avril, par Lundi.am

Merci 269
J'envoie

Voici le texte du discours non prononcé de Macron, confirmé par Checknews.

Paru dans lundimatin#187, le 16 avril 2019

Creux, pompeux et ennuyeux

N’exagérons rien, ce scoop que nous révélons est relativement sans intérêt. En effet, l’annulation du discours d’Emmanuel Macron prévu hier soir ne semble pas avoir suscité la moindre déception. Les « gilets jaunes » et leurs soutiens massifs savaient pertinemment à quoi s’en tenir : l’issue du « grand débat » serait une « grande arnaque ». Du côté des derniers soutiens du Président, on était prévenu qu’il ne s’agirait pas de changer de cap mais seulement de feindre une reprise en main pour tenter de convaincre quelques fidèles éditorialistes.

Lire la suite du pensum ici, avec les propositions.

Elles sont aussi synthétisées ici par exemple.

Je retiens cependant celle-ci :

La mise en place de RIC locaux est très positive. C’est bien sûr très insuffisant, mais c’est un premier pas, qui va ancrer la pratique et la banaliser. Et naturellement, un jour, il sera élargi au niveau national – également sous la pression du Référendum d’Initiative Partagé qui va se développer un peu, mais restera frustrant..

On peut donc remercier les Gilets Jaunes, dont la mobilisation a permis d’arracher ce premier pas vers plus de Démocratie.

Et également ceci :

qui, toujours insuffisant, montrera que le tirage au sort produit des analyses de grande qualité… Et qui finira donc par se développer (on peut par exemple imaginer un Sénat élu au moins à moitié par tirage au sort…)

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

JMD // 17.04.2019 à 16h58

« La mise en place de RIC locaux est très positive »
« On peut remercier les Gilets Jaunes, dont la mobilisation a permis d’arracher ce premier pas vers plus de Démocratie »
Place Beauvau vous remercie de votre participation ( 1 décès, 245 blessures à la tête, 23 éborgné·es, 5 mains arrachées)

45 réactions et commentaires

  • Stéphane. // 17.04.2019 à 16h37
    • Tepavac // 17.04.2019 à 21h56

      Oui enfin vu la nature des personnes actuelles aux manettes de l’état, il est fort probable que cette “fuite” soit organisée pour tater le terrain de la pensée populaire sur les réseaux.

        +20

      Alerter
  • ima // 17.04.2019 à 16h53

    De toutes façons et pour ne pas changer, demain on rase gratis !
    Le rédacteur a raison d’insister sur le rôle non pas important mais primordial, unique, des Gilets Jaunes dans ce recul d’un pouvoir sourd devant nos aspirations.
    Que sort-il de ce “grand débat” truqué dès son lancement ? Quelques promesses sans doute destinées à faire croire qu’il nous a compris, comme par hasard sans précision de date alors que curieusement, durant la campagne présidentielle, il avait précisé que le retrait de l’ISF pour ses copains, c’était de suite.
    Pourquoi dans un régime aussi près de la dictature de l’homme providentiel ne décide-t-il pas d’un calendrier maintenant ? A proximité d’élections à risques c’eut été faire preuve d’un semblant de respect pour le peuple.

    Si je calcule bien, comme il a décidé que la reconstruction de ND de Paris ne prendra que 5 ans alors que les spécialistes parlent du double au quadruple, le fait de ne pas avoir de date pour les réformes tenterait à les repousser à une date abyssalement éloignée !

      +26

    Alerter
  • JMD // 17.04.2019 à 16h58

    « La mise en place de RIC locaux est très positive »
    « On peut remercier les Gilets Jaunes, dont la mobilisation a permis d’arracher ce premier pas vers plus de Démocratie »
    Place Beauvau vous remercie de votre participation ( 1 décès, 245 blessures à la tête, 23 éborgné·es, 5 mains arrachées)

      +69

    Alerter
    • Fritz // 17.04.2019 à 17h33

      « Et je salue les forces de l’ordre, dont le professionnalisme a permis d’arracher 5 mains pour plus de Démocratie »
      Sinon, 23 éborgnés sans point médian, qu’ils soient des hommes ou des femmes, merci.

        +50

      Alerter
      • Narm // 18.04.2019 à 20h11

        et aujourd”hui, on continu à cirer les pompes en filant des médailles à des pompiers qui ont juste fait leur boulot. parfois en garant le camion ou en ouvrant une vanne…..
        ça ratisse, ça ratisse large….
        énorme, union nationale, votez pour moi, tous unis pour l’europe.
        Ah, je vomis un peu, saturé sans doute.
        cette année aussi, l’etat renouvelera sa prime de fin d’année qu’ils ont permis de débloquer, …oui oui, ça débloque grave. Je te dis de leur donner une prime……
        C’est moi président qui arrose…
        une retraite indexé ou des salaires décents, non, une prime j’ai décrété. Micon premier.
        Ce monde est un monde de dingues.

          +1

        Alerter
  • ROY // 17.04.2019 à 17h00

    C’est de la poudre de perlimpinpin !!!!!!

    Comme d’habitude, il fait de la com, et se “fout” complètement de la tête des gens (pour être poli) !!!!!!! Gilets Jaunes, en avant !

      +31

    Alerter
    • All’o // 18.04.2019 à 11h19

      “C’est le meilleur remède aux violences auxquelles nous ne cèderons pas” la phrase à elle seule résume la pensée et la finalité du “grand débat” !!!
      Circulez, y a rie à voir. J’ai dit, je fais…
      Nous ne cèderons pas non plus !!!

        +3

      Alerter
  • Fritz // 17.04.2019 à 17h15

    Le grand quoi ? Le grand débat ? C’est quoi ça ?

      +10

    Alerter
    • Paul // 18.04.2019 à 09h53

      Mais non Fritz !
      N’avez vous rien senti !
      Il s’agit d’un Grand D’ouaté…

      Cdlt

        +5

      Alerter
  • geunièvre // 17.04.2019 à 17h15

    Discours vide, creux, insipide ! Pourquoi reporter en 2020 les réformes, voire 2025 ?! Comme d’habitude, Monsieur Macron fait du théâtre.

      +25

    Alerter
    • Haricophile // 17.04.2019 à 18h11

      Du théâtre ? Si seulement, mais n’injurions pas la profession : Il ne fait que de la com’.

        +31

      Alerter
      • vert-de-taire // 18.04.2019 à 16h30

        Ou du spectacle cf G Debord
        Le grand Cirque

          +0

        Alerter
      • Freddy // 18.04.2019 à 16h57

        De la com’ ? [modéré]
        il se présente comme un champion de la démocratie ! (comme si le Grand débat en était un), de la lutte contre l’injustice ! (lui qui réprime les GJ et les incarcère), de l’humanisme ! (alors que les gens qui ne lui sont pas semblable ne sont rien), de la souveraineté ! (alors qu’il brade le bien public et se soumets à l’UE), etc.
        Impossible de le lire jusqu’au bout, c’est un vrai cauchemar.

          +6

        Alerter
  • Véronique // 17.04.2019 à 17h19

    Pour ma part, je ne vois rien de positif, pas de changement. Le référendum d’initiative citoyenne relégué au niveau local sur certains sujets seulement, et en plus on ne sait pas lesquels. Par exemple on ne sait pas s’il sera utilisable pour les fusions de communes, ou la disparition des départements.
    Le tirage au sort pour une assemblée qui n’est là que pour la transition écologique, ça n’a rien de positif non plus. Il en sortira quoi ? Puisque le projet économique c’est de produire plus.
    Et il ne faut pas rêver. Dans le contexte de l’UE, il n’est pas question de créer un RIC au niveau national, il n’en sera jamais question.
    Mais le reste du programme demeure : réduction du nombre de parlementaires, réduction du nombre de collectivités territoriales.

    Et sur le plan économique, la réindexation des retraites de moins de 2000 euros, la réduction de l’IR sur les classes moyennes, ça permettra peut-être de faire accepter qu’on ne change rien sur la politique économique et qu’on fait semblant de vouloir un peu plus de protectionnisme.

    Bref… Un discours pour confirmer l’absence de changement de cap avec juste quelques carottes pour les citoyens. Si référendum il y a pour la réforme constitutionnelle (mais je doute qu’il y ait un référendum), je voterai non.

      +28

    Alerter
    • vert-de-taire // 18.04.2019 à 16h35

      Aucun espoir, aucune attente de ce laquais du MEDEF !
      Le seul remède aux catastrophes en cours EST de sortir du capitalisme et de réinventer une forme démocratique.
      Où la propriété sacrée disparaît pour un droit d’usage, où l’accumulation de biens devient un crime ..
      bref l’effort de se départir de 200 ans de développement irresponsable.
      Pas simple mais inexorable.

        +5

      Alerter
  • Le Marsouin // 17.04.2019 à 17h33

    On a dépassé depuis longtemps le moment où on pouvait croire ces gens sur paroles. Rien ne nous indique que ces petites avancées ne seront pas que purement consultatives. Ce gouvernement doit agir s’il veut regagner la confiance des gens, pas faire des discours ennuyeux.

      +12

    Alerter
  • SanKuKai // 17.04.2019 à 18h21

    Bien sur bien sur, et la loi sur le casier vierge des élus est promulguée. et la marmotte…
    Ce que dit ce monsieur, on s’en fout. Ce qui compte se sont ses actes et les conséquences de ses actes.
    Je trouve incoyable ce que les médias et mon entourage peuvent accepter quand il s’agit de politiciens. C’est comme si la raison n’existait plus.
    Imaginez que vous embauchez une entreprise pour refaire votre cuisine. Vous communiquez exclusivement avec le commercial. Les travaux avancent et vous voyez qu’il vous ment comme c’est pas possible, qu’il ne font pas du tout ce qui est sur le plan, votre cuisine sera inutilisable et qu’il vous fait les poches.
    Dans la vraie vie, il dégage bien avant la fin prévue du contrat et vous lui demandez des comptes.
    Dans le monde magique de la politique et des médias, le commercial vous fait un n-ieme nouveau discours et tout le monde trouve normal de croire que cette fois-ci, c’est vrai et on peut lui faire confiance..

      +36

    Alerter
    • Kasper // 18.04.2019 à 02h24

      Si me plombier vous invitait à des pinces fesses mondains à l’Elysée, vous emmenait dans son airbus de fonction quand il va démarcher les grands de ce monde et vous donnait comme ça l’impression de faire partie de l’élite de la nation, je ne doute pas que vous trouveriez sans mal des raisons de fermer les yeux sur l’état de la cuisine et de le recommander aux voisins.
      Et si en plus vous n’avez même pas vraiment besoin de la cuisine parceque vous avez les moyens de vous faire livrer par deliveroo, alors la…

        +7

      Alerter
  • Frédéric // 17.04.2019 à 19h01

    Ce qui me met en colère, c’est que ce débat en décor de théâtre (Chirac avait provoqué un vrai débat en donnant le texte du projet de “Constitution Européenne”) est bien entendu le prétexte (qui a contrôlé la représentativité des interventions?) à aller encore plus loin dans la destruction de la fonction publique afin d’économiser l’argent des baisses d’impôt pour les classes moyennes. Où va-t-il trouver l’argent pour à la fois baisser les impôts, indexer les retraites, sauvegarder des crèches et des hôpitaux etc. Et en plus il va falloir reconstruire Notre Dame. Non seulement rien n’est résolu, mais nous sommes dans un état pire qu’avant le 17 novembre. L’incendie de Notre Dame n’a fait que retarder la démonstration de la fumisterie du gouvernement.

      +20

    Alerter
  • Rond // 17.04.2019 à 20h11

    Le peu de valeur que j’accorde aux propos du gamin et de ses sbires me donne une idée de l’infini. Mais souvent j’en frémis, ou de honte, ou de colère, ou de lassitude, ou de tristesse.
    Quelqu’un connaît une autre planète ?
    Si c’est encore possible, restons attentifs et constructifs !

      +17

    Alerter
  • yann // 17.04.2019 à 20h27

    Un bon projet serait de rénover la toiture de l’Elysée, si possible par la même entreprise.

      +12

    Alerter
  • charles // 17.04.2019 à 20h51

    c’est le régime de la bullshiture. du bullshit encore et encore, jusqu’à plus soif, plus faim, à en vomir, inarrêtable, il déforme tout et ose tout pour entretenir sa position sur la société, aidé par les médias ils diffusent à longueur d’antennes, d’ondes et d’heures de présences les plus grand héros de la parole du bullshit, il ne s’en lasse pas, se sidère lui même devant ses propres contradictions et continue droit dans ses bottes vers l’abîme finale de la destruction de tout et de tous, seule solution qui semble capable de mettre un terme à cette malformation congénitale dont on ne sait plus par quelle bout la prendre tellement sa mauvaise foi empêche tout dialogue.

      +25

    Alerter
  • JC // 17.04.2019 à 21h33

    Suppression de l’ENA, décentralisation dans le sens des Eurorégions… Fautes d’orthographe aussi…

      +2

    Alerter
  • Eric83 // 17.04.2019 à 22h35

    Hors-sujet par rapport aux attentes des GJ’s. Pouvait-il en être autrement puisque la “grande farce”, pardon le “grand débat” écartait d’emblée les sujets phares des revendications des GJ’s ?
    Macron nous joue une fois de plus son récital “Enfumage pour mesures cosmétiques”.
    La détermination des GJ’s à poursuivre le mouvement risque fort de s’en trouver renforcée…et ce d’autant plus que les annonces de “dons” – défiscalisés – de centaines de millions d’€ d’oligarques pour la restauration de la cathédrale ND a – sans faire de mauvais jeu de mots – jeté de l’huile sur le feu de la contestation.

      +11

    Alerter
  • Hubs // 18.04.2019 à 00h16

    Le pouvoir ne concède que quelques miettes, mais le contraire m’aurait étonné.
    Toutefois, je retiens moi aussi le côté encourageant de voir annoncer (je reste prudent, rien n’est voté) la possibilité de RIC locaux et la désignation de citoyens tirés au sort, même si ce n’est qu’à titre consultatif.
    En attendant de voir peut-être ces graines germer et croître, je retiens que rien de change depuis des siècles. Les avancées vers plus de justice et de démocratie se gagnent souvent dans la rue, rarement dans les urnes, à l’occasion d’une bonne crise…

      +2

    Alerter
  • kasper // 18.04.2019 à 01h00

    Le RIC local… après 4 ou 5 consultations sur la couleur des fleurs des ronds points a Trifoully la Garenne, ou la participation plafonnera a 10% ils nous dirons “ah! vous voyez bien que ca n’intéresse pas les gens! Laissez faire les pros.” et on sera de retour a la case départ.

    RIC national constitutionnel, législatif et abrogatif. Sans ça on lâche rien.

      +35

    Alerter
    • Kiwixar // 18.04.2019 à 03h43

      “RIC national constitutionnel, législatif et abrogatif.”

      Ce serait la fin du pouvoir de l’oligarchie. Ils ne lâcheront pas ça, quitte à faire tirer sur la foule (ou la gazer vraiment, c’est plus moderne, et y a moins de sang). Il va falloir le prendre.

        +30

      Alerter
  • Owen // 18.04.2019 à 05h16

    “Jamais, nulle part, un tel dialogue, n’avait été organisé, dans aucune autre démocratie du monde.”
    Je m’en suis arrêté là.
    Il a oublié “depuis la Grèce Antique”.

    Je comprends que l’ENA soit inutile si c’est pour rendre un devoir de 4ème.

      +26

    Alerter
  • Learch // 18.04.2019 à 07h53

    Un discours du président qui a fuité ? Quelqu’un peut-il dire s’il y a un précédent ?

      +2

    Alerter
  • Kokoba // 18.04.2019 à 09h53

    Résumons les propositions :

    1) Moins d’élus au parlement et une certaine dose de proportionnelle
    C’était dans le programme de Macron. Il utilise les GJ pour faire avancer son programme.

    2) Un RIC plus accessible
    Mais immédiatement derrière il dit “ne pas affaiblir la démocratie représentative”, “équilibres”, donc on peut être sur que ce RIC ne pourra pas être utilisé sur les questions importantes

    3) Convention de 300 citoyens tirés au sort
    Mais ils vont plancher sur la transition écologique sans qu’on sache quel pouvoir ils auront.
    => blabla sans interet

    4) Un petit mot sur les maires
    => blabla sans interet (à moins qu’il y ai une menace sur leur status derrière)

    5) blabla sur la décentralisation
    Cà plus le blabla sur les maires et les régions, il semble qu’il y ait une volonté de transformer la France en petits fiefs organisés autour des eurorégions. Nos élites doivent avoir un projet la-dessous.

    6) blabla sur les services publics
    Demain on rase gratis

    7) ISF
    Je change rien !

    8) Baisse des impots
    Classique du neo-libéralisme

    9) Méritocratie
    Classique du néo-libéralisme

    10) Suppression de l’ENA
    Cà, c’est bizarre. Je ne comprends pas ce qu’il y a derrière.

    11) Petit coup de pouce aux petits salaires et petites retraites
    Toujours bon à prendre mais cela continu le projet classique : lacher un peu sur les plus pauvres pour éviter la révolte tout en rétrécissant les classes moyennes

    Le reste, c’est du blabla sans interet

      +14

    Alerter
    • Barbe // 18.04.2019 à 11h43

      Dans ena y a nation.
      Si c’était eea, ça passerait.

        +0

      Alerter
    • Learch // 18.04.2019 à 13h30

      J’ai cru comprendre (je ne sais plus à quelle occasion, en lisant quel article, peut-être ici…) qu’il y a un “réseau ENA” et un “réseau SciencePo”, Macron est donc plutôt du côté de ce dernier… bien qu’ayant été élève des deux écoles… c’est la continuité de la bataille Elysée-Bercy ?

        +3

      Alerter
    • Et_na // 18.04.2019 à 18h24

      “10) Suppression de l’ENA
      Cà, c’est bizarre. Je ne comprends pas ce qu’il y a derrière”.

      Peut-être une revanche ? Macron a du s’y reprendre à deux fois pour entrer à l’ENA (il a raté un premier concours). N’est-il pas normal (dans une “normalité macronienne”) qu’une institution n’ayant pas reconnu son génie tout de suite ne soit pas digne de subsister ?
      Après l’ENA le tour à l’ENS (dont il aura raté le concours trois fois) ?

        +2

      Alerter
  • Isabelle59500 // 18.04.2019 à 10h11

    Je ne supporte pas ce ton mélo dramatique. Quand on lit sa lettre il dit qu’il soutenait les Gilets jaunes, mais de qui se moque-t-on? Qu’il vienne avec Madame vivre avec moins de 600€ par mois! C’est peut-être le prix le l’un de ses fonds de teint ou le brushing de Madame? Qu’ils aient peur tous deux l’arrivée du facteur annonçant le passage d’un huissier. Qu’ils vivent comme beaucoup d’entre nous sans chauffage l’hiver, de manger pour l’essentiel pâtes, riz, pommes de terre sans viande ou poisson pour accompagner. Son grand débat n’était qu’une gigantesque mascarade, un enfumage de premier ordre. Puis lorsqu’il s’adresse aux médias son timbre de voix compatissant, mielleux ne trompe personne. Macron n’aime que lui. Il exècre les Français et la France. Je n’oublierai jamais que selon lui je fais partie des gens qui ne sont rien et comme j’habite le Nord de la France je suis illettrée de plus dans le bassin minier, selon lui nous sommes des alcooliques.Et bien non Monsieur le freluquet j’ai fait des études supérieures en Histoire et pour l’alcoolisme encore faut-il en avoir les moyens! Le combat des Gilets jaunes est loin d’être fini malgré l’arsenal armé que vous déployez chaque samedi.

      +15

    Alerter
    • vert-de-taire // 18.04.2019 à 16h54

      Macron lui sait parler aux banquiers, au MEDEF.
      et toi Isabelle5950, tu critiques tout, c’est pas la bonne manière.
      Il faut savoir cirer les pompes, lécher les …
      et promouvoir la finance, les gains de productivité, les plans de restructuration = licenciements, les rentes, autoroutes (ça roule tout seul), téléphonie (partage du gâteau, miam), ADP (Adrian s’occupe de tout, glurps), EdF (bientôt dépecé de ses parties rentables, groumf), Engie (c’est en cours, les abonnés du gaz, super rentables tranquille sans rien faire, ils consomment tu encaisses), Alstom (c’est fait merci), …
      Ah que le néolibéralisme est sympa, on se goinfre à ne rien faire,
      nos laquais font le travail en échange de quelques miettes.

        +2

      Alerter
  • chris // 18.04.2019 à 10h58

    Tout cela pour un écran de fumé qui permet de gagner du temps.
    Toujours rien pour répondre à le revendication principale : les travailleurs qui ne peuvent plus finir les fins de mois ( souvent à partir du 15 ou 20). Pourtant il y a urgence. Ce gouvernement ne comprend pas, et son gouverneur pense uniquement en rapport de force et stratégie d’évitement et communication du peuple en marche.

      +2

    Alerter
    • Narm // 18.04.2019 à 20h19

      mais ils s’en tapent, là, ils engrengent des millions et vont se faire leur pyramide du louvre gratos, avec céromonies et petits four tous les jours jusqu’aux européennes ……

        +1

      Alerter
  • Louis Robert // 18.04.2019 à 12h37

    RIP?

    Requiescat in pace

    Qu’il repose en paix

    Riposi in pace

    Rest In Peace…

      +2

    Alerter
  • vert-de-taire // 18.04.2019 à 16h57

    une seule réaction :

    samedis prochains
    tous aux ronds-points

    ou mieux …

      +2

    Alerter
  • serge // 18.04.2019 à 19h28

    Mon petit côté complotiste me fait dire que ce pourrait être un brouillon du discours, vu que ces glands n’arrêtent pas de corriger leurs textes. Et que sa circulation serait un coup de sonde des éventuelles réactions afin de corriger le propos final.
    Mais si ce n’est pas cela, le texte est donc le reflet de ce que pense Macron, soit rien à cirer, je fais ce que je veux, n’ont qu’à venir me chercher…

      +2

    Alerter
    • Narm // 18.04.2019 à 20h16

      exactement. avec des mensonges de plus,

      “jamais nul part dans le monde un tel débat n’a été organisé….”

      eh, Jupiter, tu n’aurais pas oublié celui qui s’est fait couper la tête ?

        +1

      Alerter
  • Larousse // 18.04.2019 à 22h40

    Si Aurore Bergé, aussi arrogante que l’ait le locataire du Château, flirtait ou tressait une idylle avec son Maître, on aurait droit à tous les médias enchantés et encore un tour dans la com…
    Ce pouvoir pour moi ne représente que “l’insupportable discours médiatique” de la ploutocratie française.
    Il est plus que nécessaire de saborder le système par une grève de la consommation, des crédits, et des grèves perlées lancinantes.
    On entend tout et son contraire sur l’état de l’économie dans les grands médias. La production “industrielle”, ce qu’il en reste, baisse à nouveau et la bourse n’arrive pas à décoller. Allez Français, encore un petit effort, pour casser le système !

      +0

    Alerter
  • Learch // 19.04.2019 à 13h34

    Sortie du capitalisme d’autant plus inexorable qu’elle va être accentuée par une raréfaction naturelle des ressources énergétiques ainsi que par les changements climatiques importants qu’elles auront engendrées.. Le XXIe sera un siècle de grands changements, très certainement un grand bon en avant vers le passé, et quand on vois les derniers rejetons politiques ou économiques du capitalisme, ce sera sans regret.. Bon mais il faut quand même lui trouver un remplacant car que va-t-on faire de toutes ces âmes affolées lorque la scène du spectacle se videra et lorque la salle se rallumera ?

      +0

    Alerter
  • Krystyna Hawrot // 20.04.2019 à 23h29

    Supprimer l’ENA c’est parce que c’était l’œuvre des communistes. Maurice Thorez ministre de la fonction publique en 1945, par ailleurs aussi créateur du statut des fonctionnaires. L’ENA était censée démocratiser l’accès à l’Etat aux classes moyennes et populaires car on y accède sur concours avec un simple diplôme de faculté sans passer par les classes préparatoires ni l’ENS, Centrale ou ¨Polytechnique. D’ailleurs dans un système un peu plus socialiste, ou l’accès aux études supérieures n’aurait pas été un probleme pour les classes populaires, cela aurait pu marcher. Avant la guerre la fonction publique et la politique étaient gangrénés par l’argent des capitalistes. Supprimer l’ENA sans se donner la peine de la réformer c”est supprimer le reste du communisme à la Francaise. Après il n’y a plus qu’à supprimer la Sécu, les allocs, les retraites, les congés payés, le statut de fonctionnaire et on se retrouve en 1914.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications