La série sur le tours jumelles est presque terminée.

Mais j’ai noté que de nombreuses questions sont remontées dans les 1000 (et plus) commentaires.

Je vais donc faire le mois prochain un article répondant brièvement à un certain nombre de questions récurrentes (vu qu’à peu près tout à été débunké depuis 10 ans…).

Je vous propose donc d’en poser en commentaire ; je retiendrai celles qui sont les plus partagées et/ou intéressantes.

Merci de les rédiger brièvement, et de vous limiter à 4 ou 5 lignes, et si possible à une ou deux questions par personne.

Elles peuvent porter sur des thèmes variées (sur les attentats ou sur cette série), mais je ne retiendrai pas :

  • celles sur le processus d’écroulement du WTC 7 – dans la mesure où un billet dédié est en préparation
  • sur le traitement par les pouvoirs publics des informations en provenance du FBI et de la CIA (on en reparlera aussi).
  • les questions manifestement hors sujet (c’est à dire pas en lien avec les attentats ou cette série)

Je rédigerai aussi un billet sur ce qu’il y a de plus intéressant avec les attentats du 11 Septembre : à savoir pourquoi et comment tant de personnes se posent encore tant de questions. On notera que ces questions souvent ne s’inscrivent pas dans une vision délirante, mais, au contraire, sont posées par des personnes rationnelles, mais qui sont dans une démarche hyper critique.

Malheureusement cette démarche peut conduire à se noyer dans des détails et des biais de confirmation, alors que les choses sont en définitives assez simples. Cette démarche s’avère alors contre-productive, car elle éloigne de la vérité au lieu de s’en rapprocher. Rappelons aussi que le doute (raisonnable) reste sain, contrairement au refus de remise en question. Mais nous reparlerons de tout ça plus en détail…

Enfin, n’hésitez pas à laisser un petit mot positif si la série vous a intéressé – elle a demandé beaucoup de travail…

Merci à toutes et à tous.

Olivier Berruyer

605 réponses à Les tours jumelles du World Trade Center : vos questions

Commentaires recommandés

RB83 Le 22 septembre 2017 à 06h56

Merci de cette série très intéressante. Il y a un sujet que vous n’avez pas traité, c’est celui du pilotage des avions.
Pas mal de pilotes semblent s’interroger:
– L’impact sur les tours jumelles s’est fait entre 850 et 950 km/h, ce qui est très important à cette altitude et, selon certains, ils ne comprennent pas comment des pilotes apprentis n’ayant jamais volé en gros porteurs auraient pu manoeuvrer à de telles vitesses.
– La trajectoire d’approche du pentagone est très proche du sol. Selon certains pilotes, les perturbations aérodynamiques engendrées par un gros porteur à grande vitesse à très faible altitude rendent quasi-impossible une telle trajectoire d’approche.
Avez-vous des études qui traitent de ce sujet ?
Merci d’avance

  1. Fabrice Le 22 septembre 2017 à 06h53
    Afficher/Masquer

    Pour moi le point qui me titille est un événement arrivé avant les attentats c’est l’assassinat du commandant Massoud comment les alertes sur un événement majeur en préparation qu’il tentait de faire passer (de mémoire) et son assassinat (à priori pour le faire taire) n’ont pas provoqué une vigilance plus importante ?


    • Alfred Le 22 septembre 2017 à 07h56
      Afficher/Masquer

      Récemment vous avez pu relire sur ce site l’interview de l’aide de camp de ben Laden selon qui l’assassinat de Massoud commandité par le mollah Omar et réalisé par Al qaida était une preuve d’allégeance de cette dernière au premier. Il préciserait aussi que l’invasion américaine de l’Afghanistan était prévue et qu’il avait été souhaite que les attentats y réponde mais que cela s’était fait “à l’envers” compte tenu des nécessités opérationnelles.


      • Fabrice Le 22 septembre 2017 à 09h06
        Afficher/Masquer

        Ah cela ne me pose pas de problème c’est le peu d’attention des services de sécurité sur ce fait qui à l’époque en tant que simple quidam m’avait questionné surtout qu’il revenait d’une “tournée” en occident pour prévenir.

        Alors certes on pourra dire ce que l’on veut sur le commandant Massoud mais quelque part un homme qui vient d’alerter sur une menace imminente et qui devait être soutenu par les Etats-Unis dans le cadre d’une offensive sur les Talibans qui est éliminé et cela ne justifie pas une alerte supérieure, … Là je dirais que finalement c’est plus de l’incompétence mais bien pire.


      • bluerider Le 22 septembre 2017 à 10h43
        Afficher/Masquer

        Pour avoir échangé avec une personne qui s’est rendue plusieurs fois en Afghanistan dans les années 80 et a eu la chance de rencontrer Massoud, l’assassinat de Massoud porte la marque des services secrets pakistanais. Donc nous sommes, une fois encore, très proches de la CIA, puisque c’est elle qui a constitué sur son propre modèle, les services secrets du Pakistan. Contrairement à l’opinion répandue, Massoud n’était pas bien vu des USA car il était un nationaliste et il était le seul capable par son charisme et sa finesse de fédérer tous les chefs de guerre des vallées afghanes autour d’un Etat fort. Ce qui contrariait tous les projets US de l’époque : oléoduc transafghan, exploitation de minéraux rares, sans oublier l’obsession du “containment” de la Russie qui ne doit absolument sous aucun prétexte, commercer avec des pays limitrophes sensibles, ou s’y installer.


        • Lusituationniste Le 23 septembre 2017 à 19h21
          Afficher/Masquer

          Rappel que vous connaissez peut-être : http://wiki.reopen911.info/index.php/Les_100_000_dollars_reçus_par_Mohammed_Atta

          “Le 7 octobre 2001, le Président pakistanais Musharraf limogea brutalement le directeur des services secrets pakistanais, le général Mahmoud Ahmed pour avoir ordonné le transfert de 100 000 $ au chef présumé des pirates de l’air du 11 Septembre, Mohammed Atta.
          Pourtant, Mahmoud Ahmed n’a fait l’objet d’aucune enquête, ni d’aucune poursuite de la part du Pakistan ou des Etats-Unis.”


    • Bellefontaine Le 22 septembre 2017 à 22h55
      Afficher/Masquer

      Le commandant Massoud était en très forte opposition avec le clan de Gulbuddin Hekmatyar qui, lui, bénéficiait du soutien américain via le groupe de Ben Laden et des Taleban. Hekmatyar a d’ailleurs reçu la quasi totalité des missiles Stinger (sol-air) US pour lutter contre les hélicoptères et bombardiers soviétiques alors que Massoud ne pouvait compter que sur ses propres moyens. Ce qui ne l’a pas empêché d’agir.

      C’est vraisemblablement à cause de cette rivalité entre Massoud et Hekmatyar-Ben Laden qu’il fut considéré par ceux-ci comme un féroce rival capable de les pourchasser et de leur nuire considérablement après l’attentat du 11 septembre 2001.

      Cette hypothèse assez crédible et partiellement fondée ne vaut cependant que si c’est bien
      Al-Qaïda qui a fait le coup de New-York.

      Un remarque en passant : les deux kamikazes qui se sont fait passer pour des journalistes voulant interviewer Massoud en dissimulant une arme dans une caméra, étaient d’origine marocaine et vivaient dans le quartier Molenbeek à Bruxelles. Comme quoi l’histoire se répète.


      • Yanka Le 24 septembre 2017 à 05h03
        Afficher/Masquer

        Juste pour préciser : Molenbeek n’est pas un quartier de Bruxelles, mais une ville de l’agglomération bruxelloise.


  2. Fritz Le 22 septembre 2017 à 06h55
    Afficher/Masquer

    Mes questions ne portent pas sur le choc des avions, ni sur le processus d’effondrement des tours jumelles : votre série m’a convaincu, à supposer que j’ai eu des doutes à cet égard. Elles portent plutôt sur la cassette saisie à Jalalabad fin novembre 2001, souvent présentée comme une revendication des attentats par Oussama Ben Laden.

    Est-elle authentique ? Sa traduction en anglais a été fortement contestée, dès le 22 décembre 2001 dans une émission de télévision allemande (ARD, Monitor).

    Plus généralement, en quoi ces événements dramatiques survenus il y a seize ans font-ils partie des CRISES actuelles ?


    • Grégory Le 22 septembre 2017 à 07h02
      Afficher/Masquer

      Pour reprendre les mots de Michel Collon, vous êtes vous assuré d’avoir vu “l’autre version”, c’est à dire par exemple “the new pearl harbour” de David Ray Griffin ?

      Il est très facile de faire un dossier impressionant sur un sujet quand on en sait plus que les lecteurs, mais pour savoir ce que vaut se dossier, il faut le comparer aux arguments inverses dans le texte, et pas au résumé qui en est fait par la personne qui ne fait pas mystère de vouloir le démolir…


      • Crapaud Rouge Le 22 septembre 2017 à 09h42
        Afficher/Masquer

        Grégory, rien de tel que de regarder “the new pearl harbour” et autres “preuves” des thruters pour être littéralement écœuré par leurs théories. Quand donc les gens comme vous admettront-ils que la science, même si elle se trompe souvent, même si elle ne répond pas aux grandes questions métaphysiques, donc malgré tous ses défauts, est depuis longtemps la RÉFÉRENCE dans nos sociétés modernes ? Si vous refusez ses conclusions à propos de triviales tours qui s’effondrent, alors rejoignez plutôt une communauté amish, (https://fr.wikipedia.org/wiki/Amish).

        Libre à vous de ne rien croire, mais si ce n’est pas sur des bases sérieuses n’en dites rien. Car votre “conspirationnisme” est mis à profit par la classe dirigeante pour dénigrer les critiques raisonnables en les mettant dans le même sac que les vôtres. Le système est corrompu, il est pourri jusqu’à la moelle, soit, on peut l’admettre, mais vos théories à la noix sont une aubaine pour lui. Croyez bien qu’aucun contestataire sérieux du “système” ne vous remercie pour votre prétendue “recherche de la Vérité”.


        • Wakizashi Le 22 septembre 2017 à 11h01
          Afficher/Masquer

          La science, pourquoi pas, à condition de connaître un minimum son mode de fonctionnement et les débats qui ont lieu en son sein. A vous écouter, on croirait qu’il y a un consensus scientifique sur ces questions (ou en général)…

          Une partie des références “scientifiques” de cette série sur le 11/9 sont issues du site pseudo-sciences.org, site édité par l’AFIS, qui, derrière sa pétition de principe, est en réalité un groupement de scientifiques issus du mouvement rationaliste et zététique. Bref, ce n’est pas un organe officiel, mais une association de gens ayant pour vocation de promouvoir le matérialisme philosophique sous couvert de science.

          On peut être d’accord ou pas avec leur doctrine, mais ce n’est tout simplement pas de la science. La science est neutre, c’est une méthode d’investigation du réel. Elle ne défend aucune doctrine philosophique ni aucune idéologie. D’où ma question à OB : pourquoi aller chercher précisément dans des sources idéologiquement orientées ?


          • Crapaud Rouge Le 22 septembre 2017 à 14h54
            Afficher/Masquer

            pseudo-sciences.org est “idéologiquement orienté” ? J’y ai trouvé ceci : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?rubrique32 : “Le créationnisme à visage découvert” :

            “Le créationnisme est un concept créé aux USA par des fondamentalistes religieux qui voudraient voir la Bible prendre place au cœur de l’enseignement. Plusieurs étapes ont jalonné son histoire, avec des procès retentissants. Actuellement, le créationnisme revêt un caractère discret et dangereux. Sous couvert d’ouverture d’esprit, d’œcuménisme, des institutions comme l’UIP diffusent jusque dans les sciences une spiritualité pernicieuse. Des scientifiques comme Dambricourt prêchent un moteur interne au vivant en lieu et place d’évolution.”

            Et je comprends d’emblée, parce que je sais que Dambricourt a effectivement défendu l’idée du “dessein de Dieu”, que ce site est seulement orienté vers la critique des thèses anti-scientifiques et à visées idéologiques ou religieuses. Que ça plaise ou non, l’on ne connaît que la science pour expliquer “la réalité”. Ce n’est pas pour rien que tous les pays modernes ont ce que l’on appelle une “police scientifique” !


            • Wakizashi Le 22 septembre 2017 à 15h20
              Afficher/Masquer

              “pseudo-sciences.org est “idéologiquement orienté” ?”

              Oui, le matérialisme philosophique est une doctrine philosophique, donc… une idéologie. Quant au débat sur Dambricourt que vous évoquez, ses travaux ont été validés et publiés. Et il se trouve que quand un réalisateur de documentaires a voulu faire un film sur lesdits travaux, un membre de l’AFIS (l’inénarrable Guillaume Lecointre) a voulu faire censurer sa diffusion sur Arte. On parle pourtant bien de travaux validés par un comité de lecture, mais ce genre de procédé est typique de ces braves gens, qui se revendiquent ensuite de “la science”.

              http://www.hominides.com/html/actualites/actu181105-thomas-johnson-homo-arte.php

              Et je ne parle pas de la seconde partie de votre citation, qui est à dormir debout quand on sait que le fondateur de l’UIP est un des principaux pourfendeurs du créationnisme. Bref, toujours cette même rationalité à géométrie variable…


            • Crapaud Rouge Le 22 septembre 2017 à 16h42
              Afficher/Masquer

              L’UIP un pourfendeur du créationnisme ? Mais bien évidemment ! Seul petit problème : son fondateur : Jean Staune, (https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Staune), est un néo-créationniste (https://fr.wikipedia.org/wiki/Néocréationnisme). “Le néocréationnisme est un mouvement dont le but est de restaurer le créationnisme en le présentant sous une forme plus susceptible d’être bien accueillie par le public, les autorités politiques, le corps enseignant et la communauté scientifique.”


            • Wakizashi Le 22 septembre 2017 à 18h03
              Afficher/Masquer

              ” Jean Staune, est un néo-créationniste ”

              Les affirmations gratuite, sans aucun argument pour les appuyer, ne valent tout simplement rien (venant de quelqu’un qui prétend parler de science, c’est assez savoureux soit dit en passant…).

              Bref, Jean Staune est un pourfendeur du créationnisme, et l’un des plus éloquents d’ailleurs. C’est facile à vérifier, il suffit de le lire ou de l’écouter, ici par exemple :
              https://www.youtube.com/watch?v=U0uxYp7YKcE


            • Crapaud Rouge Le 22 septembre 2017 à 18h38
              Afficher/Masquer

              Wakizashi, toute production intellectuelle qui mêle la spiritualité à la science n’est pas scientifique. En tant que fondateur de l’UIP, Jean Staune ne peut pas faire partie de la communauté scientifique, et je donne raison à pseudo-sciences.org de le prendre dans son collimateur.

              Que l’on tienne un discours philosophique et/ou spirituel et/ou psychanalytique faisant des références au discours scientifique, c’est tout à fait acceptable car la frontière est marquée. Mais quand on parle de “CONFRONTER les savoirs”, donc d’opposer ou d’associer les faits et théories scientifiques à tout ce qu’on veut, non, c’est inadmissible, c’est forcément de l’arnaque.


            • Wakizashi Le 22 septembre 2017 à 20h03
              Afficher/Masquer

              “Wakizashi, toute production intellectuelle qui mêle la spiritualité à la science n’est pas scientifique. ”

              Je veux bien (je m’en moque en fait, je ne suis pas l’avocat de Jean Staune), à condition que vous en acceptiez la réciproque : “toute production intellectuelle qui mêle le matérialisme (et toute doctrine philosophique en général) à la science n’est pas scientifique.”

              Si vous ne l’acceptez pas c’est du 2 poids 2 mesures. Et si vous l’acceptez, alors vous devez considérer que l’AFIS et son site pseudo-sciences.org ne sont pas scientifiques. CQFD.


            • Crapaud Rouge Le 22 septembre 2017 à 22h01
              Afficher/Masquer

              “toute production intellectuelle qui mêle le matérialisme (et toute doctrine philosophique en général) à la science n’est pas scientifique.” : je suis d’accord, c’est plutôt de la philo. L’épistémologie par exemple, c’est de la philo, pas de la science.


            • Wakizashi Le 23 septembre 2017 à 07h28
              Afficher/Masquer

              Dans un cas c’est de l’arnaque, et dans l’autre cas c’est de la philo ? Ça en dit long…

              D’autre part, le “par exemple” est de trop : il n’y a aucun rapport entre le matérialisme et l’épistémologie.


          • Grégory Le 22 septembre 2017 à 16h23
            Afficher/Masquer

            Pour moi il est inévitable de citer des gens orientés. Le problème est plutot de citer tout le monde à égalité et ce avant de conclure. La présentation dans cette série d’article est très malheureuse de ce point de vue : j’ai retrouvé dans le ton la force de persuasion négative d’un Jean Quatremer dans ses plus “belles” heures. Hum.

            Dieu sait par exemple que Steven Jones a un talent pour se faire des ennemis mais il a réellement publié trois fois dans Nature, il est bel et bien bardé de prix prestigieux, et se ramener en disant, sur son domaine d’expertises que “moi, actuaire, je sais sans l’ombre d’un doute” qu’il dit des “fadaises”, ce n’est pas exactement afficher sa meilleure “self awareness”.

            Dans tous les cas il faudrait surtout citer les arguments. Faire un chapitre sur la démolition controlée sans citer le papier phare de ce sujet par les truthers,
            http://www.911research.wtc7.net/mirrors/bentham_open/ActiveThermitic_Harrit_Bentham2009.pdf
            (et critiqué en conséquence par les debunkers), c’est une bien faible présentation du sujet. OB a quand même réussi à omettre les preuves d’une théorie qu’il prétend démonter. Ca donne une mesure peu flatteuse de la qualité de cette série d’article…


        • Laurent Le 22 septembre 2017 à 14h42
          Afficher/Masquer

          …. pour être littéralement écœuré par leurs théories.
          ?????
          Quelles théories avez-vous vues dans “Le nouveau Pearl Harbor” ? Je serai curieux de le savoir.
          Je n’y ai vu que des questionnements.
          On n’a pas dû voir le même film.


        • Grégory Le 22 septembre 2017 à 16h13
          Afficher/Masquer

          Les critiques pensent aussi être du coté de la science. Selon les normes juridiques , comme les anti vo ont été factuellement persécuté on établirait en cours leur témoignage comme plus significatif. Hors il y a des centaines de personnes qui ont pris ce risque. De même il est faut de dire que des centaines d’articles soutiennent la VO. Des centaines d’articles partent du prémisse qu’elle est vraie, comme c’est inévitable, mais très peu d’articles se chargent de la valider. Bazant sur la partie de l’effondrement est la publication essentielle, puisque c’est le modèle sur lequel se base le NIST. Mais ce modèle a été directement attaqué par une autre pointure du domaine, Robert Korol, en collaboration avec Greening, initialement un défenseur très actif de la VO:
          http://challengejournal.com/index.php/cjsmec/article/view/36
          L’état du débat sur ce sujet est qu’il est “en cours” et c’est en soit un problème puisque la VO est basée sur un modèle d’effondrement dont on peut au moins dire qu’il n’est pas connu avec certitude. Mais encore plus problématique, il y a les faits que :
          1) le NIST s’est refusé à donner les données permettant de vérifier ses modélisations et paramètres.
          2) le NIST n’a pas réussi à répliquer en situation réelle les températures jugées par lui nécessaire à l’effondrement. (de tête + de 500°c)
          Si on est scientifique ce sont des gros problèmes.


          • Lusituationniste Le 22 septembre 2017 à 18h01
            Afficher/Masquer

            En complément, lire les réflexions d’Henry-Couannier :

            http://www.darksideofgravity.com/11%20Septembre%202001.html

            “Surtout les ingénieurs avouent dans le rapport du Nist qu’ils n’ont pas réussi à obtenir de forces de tirage significatives des planchers sur les colonnes exterieures et ont du les appliquer à la main pour permettre la destruction observée des colonnes exterieures en face sud de WTC1. NIST 1 6 C page 149  et pour les détails  NIST 1 6 D page 37 et 38  (Le Nist donne plusieurs raisons possibles de l’echec des simulations). “Therefore the full-floor model did not show significant tension at the floor/exterior wall interface” en bas de la page 37.

            Il faut noter également que l’initiation de l’effondrement  n’a pas été simulée. Ils se contentent de dire dans le rapport que vraisemblablement (likely)  la destruction de quelques colonnes exterieures en face Sud pour WTC1 a conduit à une instabilité qui s’est propagée et à conduit à la ruine généralisée (tout ceci alors que le coeur et les faces est et ouest avaient encore une grande reservé de capacité de soutenir la charge malgré les reports de charge dus aux colonnes affaiblies par le feu ou détruites par les impacts initiaux (leur charge n’a augmenté que de 30%, voir les tableaux détaillés dans Nist 1 6 D).”


            • ttec Le 23 septembre 2017 à 08h12
              Afficher/Masquer

              tepavac Le 23 septembre 2017 à 04h34
              « A partir 0″52′ c’est l’antenne qui descend les 2 première seconde, ce n’est qu’a partir de 0″54′ que »

              C’est une interprétation douteuse.

              Sur les videos prises d’un autre angle, l’antenne bascule tout simplement sur le côté avec le bloc des étages supérieurs sur lequel elle est fixée, sans “descente de deux secondes” préalable.

              par ex., depuis l’Hudson
              https://www.youtube.com/watch?v=3HbD_Q6kmh8
              (à partir de 01mn36s)

              depuis un hélicoptère
              https://www.youtube.com/watch?v=cz-_voimcG8&list=PLlZXuG7QSAcvA4JLuyAUdChy8SF779f0s&index=75


            • ttec Le 23 septembre 2017 à 08h42
              Afficher/Masquer

              Lusituationniste Le 22 septembre 2017 à 18h01
              « les ingénieurs avouent … et ont du les appliquer à la main … Therefore … »

              Présentation tendancieuse, qui voudrait présenter les ingénieurs du NIST comme de malhonnêtes amateurs bricolant à la main une explication.

              Il faut voir ce qui précède et ce qui suit le “therefore” :

              Des éléments de structures (brides d’ancrage et goujons) qui étaient capables de transmettre des forces de traction significatives entre le plancher et les murs extérieurs, et dont le modèle avait montré qu’ils cédaient séquentiellement, conduisait à un temps de calcul beaucoup trop long. Pour le ramener à une valeur raisonnable, ces éléments ont été retirés du modèle. Donc ne restait plus (dans le modèle), pour exercer une force de traction, que les boulons des sièges et les les plaques de gousset. De plus, les forces de friction n’étaient pas représentées.Therefore etc

              De plus la modélisation exacte est impossible (conditions aux limites, nature et qualité des soudures, étendue exacte de la dégradation des protection contre le feu, fluage, présence du béton, etc…).

              Les ingénieurs ont donc rajouté “à la main” des forces, mais pas à leur fantaisie : par essais et erreurs, jusqu’à ce que la déflection calculée des poutres corresponde à ce que montrent les videos et les photos

              On ne peut donc pas se précipiter pour dire que les insuffisances du NIST, dont tout le monde convient, condamne sans appel son modèle.


            • tepavac Le 23 septembre 2017 à 16h31
              Afficher/Masquer

              He bien Ttec, je ne sais que dire.
              je vous trouve bien téméraire dans vos affirmations, surtout en prenant appuis sur ces deux arguments!!!

              je vous présente un enregistrement pris à deux pâtés d’immeuble, en grande résolution, avec un cadre fixe permettant des mesures et des comparaisons, ayant un angle de luminosité idéale, et vous me dite que l’on comprend mieux en visionnant ces deux vidéos gigotantes, de résolution médiocre et prise de loin.

              Je ne parlerais même pas de la seconde, qui dans ce cas précis ne nous est d’aucune utilité.
              Je vous suis reconnaissant de la première car elle confirme mes propos, avant même que l’antenne ne penche elle descend en même temps que l’horizon du faitage se courbe au centre , (regardez la réaction des fumées blanches sortantes a ce niveau)
              Puis elle penche en même temps que l’affaissement du coté nord.

              Rappelons a ce stade que l’objet en question mesure 110 m de haut et pèse 330 tonnes.
              Or à 0″56 l’antenne s’est redressé en disparaissant derrière la fumée.
              C’est pourquoi l’enregistrement de E Sauret est précieux, il nous permet de voir la dynamique dans son entier.

              Désolé,


    • Maxime Le 22 septembre 2017 à 09h45
      Afficher/Masquer

      Même question et aussi une interrogation sur un communiqué de presse où il démentait être l’auteur des attentats (donc en contradiction avec la vidéo):

      http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20010917.OBS8443/le-dementi-de-ben-laden.html

      Est-ce un hoax? Un faux? Comment l’expliquer?


      • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 11h22
        Afficher/Masquer

        Il a un peu attendu avant de revendiquer. Pourquoi ? Lui seul le sait, plusieurs explications sont possibles (son hébergement par les talibans en particulier)… On a de nombreuses revendications ultérieures d al qaeda…


        • Globule rouge Le 22 septembre 2017 à 16h55
          Afficher/Masquer

          Les revendications ne sont pas une preuve en soi, n’importe qui peut revendiquer n’importe quoi, c’est pas tres complique de revendiquer…

          Il y’a d’autres elements qui pointent en direction d’al qaeda, plus serieux qu’une revendication, mais cela dit, on est pas encore dans le “100%”.

          Ce qui me derange pour ma part est de considerer les auteurs, al qaeda comme un fait, alors qu’on est plus dans la forte presomption.

          (de plus la nature organisationnelle d’un groupe comme alqaeda et ses reconfigurations rend encore plus complique sur ce qu’on entend par “attribution”).


  3. RB83 Le 22 septembre 2017 à 06h56
    Afficher/Masquer

    Merci de cette série très intéressante. Il y a un sujet que vous n’avez pas traité, c’est celui du pilotage des avions.
    Pas mal de pilotes semblent s’interroger:
    – L’impact sur les tours jumelles s’est fait entre 850 et 950 km/h, ce qui est très important à cette altitude et, selon certains, ils ne comprennent pas comment des pilotes apprentis n’ayant jamais volé en gros porteurs auraient pu manoeuvrer à de telles vitesses.
    – La trajectoire d’approche du pentagone est très proche du sol. Selon certains pilotes, les perturbations aérodynamiques engendrées par un gros porteur à grande vitesse à très faible altitude rendent quasi-impossible une telle trajectoire d’approche.
    Avez-vous des études qui traitent de ce sujet ?
    Merci d’avance


    • Mich Le 22 septembre 2017 à 08h22
      Afficher/Masquer

      Avec cette série, vous m’avez fait changer d’avis.
      Ce qui m’avait fait passer dans le camp des sceptiques était l’acharnement des médias à nous dire qu’il n’y avait pas de complot. Au lieu de contre-argumenter sur les arguments de Thierry Messan, on a cherché à salir le personnage.
      Bravo pour votre travail d’analyse. C’est ce que je recherchais depuis des années, et que je tentais de faire par moi-même sans en avoir le temps, ni les moyens.
      Effectivement, il reste des zones d’ombre :
      * le W7
      * Le pilotage d’avions à grande vitesse sur les tours jumelles
      * Le manque d’images sur l’approche du Pentagone
      * La trajectoire super basse et quasi impossible d’approche du Pentagone
      Encore bravo !

      PS. Bravo pour la vidéo qui montre une poutrelle tombant en chute libre bien plus vite que l’écroulement des étages. Irréfutable!


      • robin Le 22 septembre 2017 à 10h21
        Afficher/Masquer

        L’ennui voyez vous c’est que des physiciens et une association de milliers d’ingénieurs et architectes dont l’un d’entre eux (physicien) ait intervenu dans un des fils de commentaires n’est pas d’accord avec les rapports du NIST dont, faut -il le rappeler ? , celui-ci dépend d’une administration qui a été convaincu de nombreux mensonges par la suite !


      • Bilbo Le 22 septembre 2017 à 11h23
        Afficher/Masquer

        Mêmes remerciements à Olivier pour les mêmes raisons (un travail remarquable) et même perceptions des zones d’ombre.

        Ce qui me poussait à douter, c’était la question “Cui bono ?” A qui profite le crime ?
        Et franchement les conséquences sur les droits individuels, l’essor du complexe militaro-industriel américain, les 2 guerres abominables qui s’en sont suivies, le piétinement du droit international hérité de la 2nde GM et de la guerre froide… Tout ça, dans un délai si court, me semblait suspect.

        J’aurais dû me renseigner davantage. Donc merci encore


        • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 12h47
          Afficher/Masquer

          “les conséquences sur les droits individuels,
          l’essor du complexe militaro-industriel américain,
          les 2 guerres abominables qui s’en sont suivies,
          le piétinement du droit international hérité de la 2nde GM et de la guerre froide… Tout ça, dans un délai si court”

          J’entends.

          Mais vous avez conscience que ça fait un siècle qu les USA font ça en permanence ?


      • Ayudar Le 22 septembre 2017 à 21h20
        Afficher/Masquer

        J’ai le même ressenti, ces articles m’ont fait du bien, bien que je préférerai toujours envisager une hypothèse que d’y croire. Une petite nuance qui fait une grande différence pour mon équilibre mentale.

        Dans tous les cas, merci Olivier pour cette série documentaire plus que bénéfique pour ma raison. Les événements du 11 septembre, bien que vieillissants, restent déterminants dans la confiance que certains (dont moi) acceptent d’accorder en la “réalité” telle qu’elle nous est présentée par les sciences, les gouvernements et les médias (à mon humble avis).


    • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 08h32
      Afficher/Masquer

      Oui, cf la série la semaine prochaine 😀


    • Minguillon Le 22 septembre 2017 à 08h37
      Afficher/Masquer

      Êtes-vous certain que ces avions puissent être qualifiés de “gros porteurs”, expression que vous employez à deux reprises. Il me semble qu’il s’agit d’avions de ligne de taille moyenne.


    • Denis Le 22 septembre 2017 à 11h07
      Afficher/Masquer

      Merci à Olivier Berruyer pour son investissement, c’est salutaire.

      Concernant “l’impossibilité” pour un pilote peu expérimenté d’écraser un Boeing 757 sur le Pentagone, visionnez donc ceci :

      Enquête de Zembla TV sur le Vol 77 écrasé sur le Pentagone
      https://www.youtube.com/watch?v=W5tz86Rvr1E en particulier à 4:41.

      Le sujet est plus amplement développé ici : http://perlesdu911.blog4ever.com/pentagone-les-dernieres-minutes-du-vol-77

      Bien à tous


      • bluerider Le 23 septembre 2017 à 01h31
        Afficher/Masquer

        pour autant que je me souvienne, le pilote qui fait la simulation de la trajectoire de AA77 vers le Pentagone pour ZEMBLA est le concepteur du simulateur lui-même, et un pilote émérite. Pas un zozo comme Hani Hanjour. Cela limite la portée de ses déclarations visiblement ciblées contre la propagation de la rumeur d’un complot non exclusivement islamiste. La façon dont le reportage se conclu va dans ce sens très propagandiste, et porte aussi atteinte à la crédibilité de la démarche des auteurs et protagonistes de l’expérience.


    • David Le 22 septembre 2017 à 11h25
      Afficher/Masquer

      Bonjour,

      Pour vous convaincre que n’importe idiot avec un manche, peut diriger un avion contre building, je vous invite à prendre les commandes d’un gros porteur sur Flight Simulator X. Y’a pas besoin de 2000 heures de pilotage pour diriger un avion contre un gros batiment 🙂


      • bluerider Le 24 septembre 2017 à 12h40
        Afficher/Masquer

        J’ai pris les commandes d’un VRAI simulateur de Falcon business jet. Pas réussi à la poser. Je n’avais que quelques heures de pilotage en tant que pilote privé il est vrai. Si Hani Hanjour n’a pas fait de simulateur de B767 avant, ce qui semble étre le cas, il ne connait pas les réactions de ce type d’avion. Or avant de frapper le WTC2, il se livre à une descente rapide (taux ? vitesse ?) puis redresse (moment ? vitesse ?) vers la tour. Certes c’est la plus haute, mais elle est très petite à cibler sans les aides à l’atterrissage d’un atterrissage normal. Surtout à 850 km/h et donc une cellule hors domaine de vol qui doit vibrer dans tous les sens selon les supputations des complophobes. C’est une question de minute voire de secondes.


  4. Grégory Le 22 septembre 2017 à 06h59
    Afficher/Masquer

    Une seule question: il existe une association qui propose déjà une synthèse de ce qui fait “corps” dans la critique de la VO, appellée Reopen 911. Pourquoi être généralement parti de critiques non attribuées, souvent très obsolètes, et dans tous les cas présentées comme si elles venaient de personne sans crédibilité scientifiques (alors que certains sont des gens avec des carrières remarquables dans leurs domaines) ? De façon plus générale je regrette que l’article n’ait pas débuté par un “état de la question” qui aurait cité l’historique du débat et ses principaux arguments.

    Les personnes qui auront lu les “réponses” des crises.fr sans avoir lu les arguments des “truthers” ne doivent pas se leurrer : elles en sont très exactement au même point que les gens qui critiquent “les crises” sans avoir lu le site (ou seulement en survolant) sur la base de ce qu’en dit par exemple le decodex.

    Pour connaitre le “canon” de la critique sur le sujet je recommande la visite du site Reopen, la lecture de David Ray Griffing, les vidéos traduites de AE911FT. Pour connaitre le canon (en France) du debunking le site le plus en vue a longtemps été bastison.net encore que les-crises.fr, avec sa visibilité bien plus élevée, lui a probablement pris la vedette (bien que la qualité générale soit moindre, de ce qu’il m’a semblé).


  5. Pythos Le 22 septembre 2017 à 07h03
    Afficher/Masquer

    L’attaque par Oussama Ben Laden est-elle crédible compte tenu des intérêts financiers en commun avec la famille Bush et pourquoi avoir affrété un avion spécialement pour permettre aux Saoudiens de quitter le pays immédiatement après les attaques?


    • Perret Le 22 septembre 2017 à 07h30
      Afficher/Masquer

      Pas un avion, mais l’ensemble des avions présidentiels étrangers présents sur le territoire des Etats-Unis. Par exemple (sur ce cas, Eric Laurent indique un autre avion mais j’ai de bonnes raisons de dire que c’est cet avion-là) le Gruman 3 de la présidence ivoirienne sert à évacuer vers la Suisse Shafiq Ben Laden, demi-frère d’Oussama et administrateur du fonds Carlyle, avec sa femme et ses enfants. Ce sont à peu près 200 ressortissants saoudiens qui sont ainsi exfiltrés et dont on dit que quelques-uns auraient des liens avec les terroristes.


    • Lambert85 Le 22 septembre 2017 à 11h42
      Afficher/Masquer

      Encore une fois, tous les avions sont restés au sol jusqu’au 12 septembre. le 13 septembre les vols commerciaux ont repris. Des saoudiens ont aussi été autorisés à rentrer chez eux dans leurs jets privés. Des membres de la famille de ben Laden ont pu repartir après interrogatoires par le FBI, qui les a interrogés sur leurs liens avec Oussama.
      C’est assez cocasse de constater que les truthers croient au complot américain (ou israélien) mais trouvent suspect que des saoudiens quittent ce pays après les attentats.


      • bluerider Le 23 septembre 2017 à 01h36
        Afficher/Masquer

        la collusion Bush – Bandar Ben Sultan et le livre de Brisard Dasquié “Ben Laden, la vérité interdite”, ajoutés aux 28 pages, aux 16 pirates saoudiens sur 19, au tracking de ces pirates bien connus du FBI et de la CIA sur le sol US, montrent simplement l’existence persistante d’une piste saoudienne sur le sol US, bien connue du système de surveillance US qui pourtant, ce jour-là, n’a plus rien vu du tout. C’est tout.


  6. basile Le 22 septembre 2017 à 07h10
    Afficher/Masquer

    je n’ai pas trop compris le but de cette série, entre

    – OB cherche à démolir des rumeurs insensées de complotistes,
    – faire une synthèse des enquêtes
    – ou (si, si, ça m’a effleuré) montrer au journal « de référence », qu’il n’est pas obsédé par la poutinomania, mais a aussi d’autres sujets d’intérêt

    Sans être moi-même scientifique ni architecte, il était évident que l’affaissement d’un seul étage a suffit a créer un effet domino par les masses en mouvement. Cela était admis dès le début, et j’étais passé depuis longtemps à d’autres préoccupations.

    alors pourquoi les masses (populaires cette fois) sont effarées par cet événement, tentent de le remettre en cause ?
    C’est parce qu’un symbole, à la fois de New York et de la puissance (folie ?) humaine s’est effondré. Peu ont suffisamment d’humilité pour survivre (sereinement) à leurs croyances qui s’effondrent lorsqu’ils se sont accroché à elles les 3/4 de leur vie.


    • Crapaud Rouge Le 22 septembre 2017 à 07h31
      Afficher/Masquer

      Ce ne sont pas les “les masses (populaires” qui le contestent, mais une petite minorité, dont certains qui ne croient pas non plus que les Américains sont allés sur la lune…


      • rouille Le 22 septembre 2017 à 07h59
        Afficher/Masquer

        Peut être que cette minorité a des connaissances techniques et scientifiques largement supérieures aux croyances infantiles qui admettent sans aucun effort intellectuel l’effondrement avec un mécanisme identique à celui d’un château de cartes. Il suffit juste de regarder les colonnes d’acier coupées nettes à 45° pour comprendre qu’aucun ouvrier sensé ne perdrait de temps à abattre cet élément de construction comme on abat un chêne…

        Les thèses du NIST font appel à des croyances d’ignorants qui, par exemple, imaginent que les colonnes et les poutres étaient pleines… ou bien qu’une colonne d’acier épaisse comme un blindage de tank peut se casser comme un spaghetti en atteignant un température de 600°… où bien encore que des pseudos scientifiques produisent des modèles d’effondrement avec des rails à placo pour leur démonstrations hasardeuses.

        Ça fait pitié que la plupart des gens pensent que le béton se transforme en poussière lorsque qu’un bâtiment tombe. Aberrant!


        • Brok Le 22 septembre 2017 à 08h28
          Afficher/Masquer

          “Ça fait pitié que la plupart des gens pensent que le béton se transforme en poussière lorsque qu’un bâtiment tombe”

          C’est ce qu’on appelle un phénomène “d’auto-concassage” bien connu des mineurs ou des exploitants de carrière… Gardez donc votre pitié pour des causes plus juste ! 😉


          • Mich Le 22 septembre 2017 à 21h22
            Afficher/Masquer

            J’avais lu un article scientifique qui faisait le bilan énergétique de la destruction des tours. Une manière de calculer l’énergie, est la grosseur des fragments de béton qui restent. L’article concluait que le bilan énergétique était déséquilibré, et qu’il y y avait dû avoir un apport d’énergie extérieur au système …


        • Okkoh Le 22 septembre 2017 à 10h48
          Afficher/Masquer

          “Ça fait pitié que la plupart des gens pensent que le béton se transforme en poussière lorsque qu’un bâtiment tombe. Aberrant!”

          Dire cela avec tant d’aplomb et sur un ton aussi critique est sidérant. 15cm de béton léger par dalle dans lequel on a mis un simple treilli acier . Le reste c’est du placo. Et qui a dit qu’on a pas retrouvé le moindre bout de béton ?

          Ma question pour Olivier est : comment les gens peuvent être si critique et si méchants sur un dossier aussi sensible alors même que ces gens ont si peu de connaissances dudit dossier ? On dit souvent, dans le doute abstiens-toi. Donc la règle c’est ici de s’abstenir d’y croire ? C’eut été plus intelligent de s’abstenir de critiquer si on doute d’avoir toutes les infos…


        • cyd Le 22 septembre 2017 à 14h40
          Afficher/Masquer

          De ce que j’ai compris des articles, ce ne sont pas les poutrelles qui ont cassés mais les soudures les reliant

          Soudures de qualité moyenne, notamment parce qu’elles ne faisaient qu’1/3 de l’épaisseurs de la poutrelle

          Soudures qui ont cassés,non parce qu’elles étaient chauffées (peu étaient en contact avec l’incendie) mais parce qu’elles ont été sousmises à des forces “de cotés” (le poids des étages supérieurs en mouvement qui s’accumulent sur les plancher encore “sains”) qui les ont fait flamber.
          Autrement dit, une tige résiste tres bien si on appuie dessus dans son axe, mais beaucoup moins bien quand on la tord.


        • Crapaud Rouge Le 22 septembre 2017 à 16h52
          Afficher/Masquer

          Moi, ce qui me fait pitié, c’est de voir le nombre de likes que se ramassent les thruters. Et malgré ça, (qui sert en principe à repérer les com’ intéressants), on les voit aussi pleurnicher que leurs com’ disparaissent…


      • CLEMENT Le 22 septembre 2017 à 08h43
        Afficher/Masquer

        Ce n’est pas une minorité qui doute, des sondages montrent le contraire. Par contre, les Américains sont bien évidemment allés sur la lune. Faire cet amalgame est stupide.


        • Pinouille Le 22 septembre 2017 à 09h59
          Afficher/Masquer

          “des sondages montrent le contraire”
          C’est en effet ce que j’ai pu lire dans certains articles.
          OB envisage d’écrire un billet sur ce point, qui paraît en effet central.
          Voici mes questions, qui amha mériteraient d’être traitées dans ce dernier:
          – quelle est l’évolution du doute de l’américain/français moyen dans la VO? Une consolidation des sondages réalisés depuis 15 ans sur ce point devrait répondre à cette question.
          – Cette évolution peut-elle être mise en rapport avec certains évènements qui, par ailleurs, ont donné au peuple l’occasion de douter de la parole officielle US?

          Je suppose que des chercheurs ont travaillé sur ce thème.


          • occitan Le 22 septembre 2017 à 10h25
            Afficher/Masquer

            La parole officielle, qu’elle soit US ou autre, est de toutes façons, un exercice de “communication”, ce que l’on appelait “propagande” au 20e siècle, c’est à dire, en langage non ésotérique “mensonge”. N’oublions pas qui était l’initiateur et le dirigeant de la “propaganda staffel” dans l’Allemagne des années 30 ! L’instrument de propagation du mensonge était la radio. Elle a été remplacée par l’étrange lucarne, ô combien plus efficace !


            • déplorable 21 Le 22 septembre 2017 à 12h16
              Afficher/Masquer

              non et non ! le contraire de la com ,de la propagande etc etc n’est pas la vérité! Cette fausse idée est l’explication principale du ” complotisme”
              Quand j’écoute le vendeur de DARTY, le politique, le journaliste bref le dominant ( y cis O.B), je sais que son propos relève à 100 % de L’INTERET. Ca l’arrange de dire ça car il veut obtenir de moi quelque chose ( une action ou une pensée) LA VERITE il s’en tape complétement. Il peut même arrivé qu’il la dise à 100 % ( rare ) si il y trouve son INTERET. C’est généralement un subtil mélange des deux ( vérité /fausseté ) Donc l’attitude intelligente c’est de se poser la question suivante:
              Pourquoi veulent-ils donc( tous ) que je pense ça ou fasse ça?
              Quelle est donc cette pensée, cette action que mon interlocuteur en position dominante veut-il obtenir de moi ?
              Je suis donc dans la position de l’acheteur devant le vendeur, une position intermédiaire, lucide, ” non croyante” et quand j’achète je SAIS alors que j’ai CHOISI D’Y CROIRE. mais je ne parierais pas un kopec que l’aspirateur que je viens d’acquérir est le meilleur , le + beau etc etc .


        • Okkoh Le 22 septembre 2017 à 13h05
          Afficher/Masquer

          Oui 12.6% : http://www.reopen911.info/11-septembre/sondage-h-e-c-pour-reopen911-les-francais-et-le-11-9-11-questions-sur-le-11-septembre/

          Pour ceux qui ont quelques doutes, on interprète cela comme on le souhaite. Peut-être quelques doutes = complot. Peut-être que quelques doutes = quelques points non éclaircis. Peut-être que quelques doutes = je ne suis pas sûr de tout comprendre ce qu’ils ont conclu.

          C’eut-été intelligent par ailleurs de se renseigner sur le niveau de connaissance des événements des 500 personnes sondées. Mois j’ai de sérieux doutes sur l’utilité de Touche pas à mon Poste. Mais je ne regarde jamais donc il est logique que mon opinion ne soit pas valable…


          • Araok Le 23 septembre 2017 à 09h28
            Afficher/Masquer

            Pourquoi ajouter ceux qui ont quelques doutes avec ceux qui doutent absolument ? On peut , de la même façon, les ajouter à ceux qui croient absolument. Et alors là conclusion est absolument renversé.
            Faute méthodologique.


      • Dominique Le 22 septembre 2017 à 17h13
        Afficher/Masquer

        « une petite minorité, dont certains qui ne croient pas non plus que les Américains sont allés sur la lune »
        Oh qu’il ressemble à un vilain troll, cet amalgame. Il y a tout un tas de gens qui n’ont aucun problème avec la version officielle et qui s’imaginent que l’Univers a été crée par Dieu en une semaine. Dois-je en conclure que tous les non-truthers sont des abrutis ?
        Quant à la « toute petite minorité » Tu connais les chiffres ? Aux States, En France, dans le monde en général ?
        Je précise que je ne suis ici ni pour ni contre aucune des versions, mais je suis exaspéré par ce type de rhétorique.


  7. Fritz Le 22 septembre 2017 à 07h14
    Afficher/Masquer

    Mes questions ne portent pas sur le choc des avions, ni sur le processus d’effondrement des tours jumelles : votre série m’a convaincu, à supposer que j’ai eu des doutes à cet égard. Elles portent plutôt sur la cassette saisie à Jalalabad fin novembre 2001, souvent présentée comme une revendication des attentats par Oussama Ben Laden.

    Est-elle authentique ? Sa traduction en anglais a été fortement contestée, dans une émission sérieuse (“Monitor”) présentée par Klaus Bednarz sur Westdeutscher Rundfunk (ARD), le 22 décembre 2001.

    Plus généralement, en quoi ces événements dramatiques survenus il y a seize ans font-ils partie des CRISES actuelles ?


    • Fritz Le 22 septembre 2017 à 07h28
      Afficher/Masquer

      Rappelons que c’est Khaled Cheikh Mohammed qui a été désigné comme l’architecte des attaques du 11 septembre par le rapport de la Commission officielle (Kean-Hamilton).
      https://en.wikipedia.org/wiki/Khalid_Sheikh_Mohammed


    • Jmk011 Le 22 septembre 2017 à 10h30
      Afficher/Masquer

      @Fritz
      Bonjour. Pour répondre à votre derniere question, il me semble évident que les attaques du 11/09 font bien partie des crises actuelles dans la mesure où elles en sont les prémices : l’intervention en Afghanistan suivie de la guerre en Irak, puis dans tout le moyen orient, en sont bien les conséquences directes, sans parler du problème israélo-palestinien, qui existait déjà bien avant le 11 septembre, et qui est aussi une des causes de cette très grave crise.
      Et bravo aussi à O. Berruyer pour ces articles passionnants.


      • Jmk011 Le 22 septembre 2017 à 11h00
        Afficher/Masquer

        Et pardon à Olivier pour avoir répondu à sa place à votre question !! Je pense et j’espère qu’il aurait répondu dans le même sens 😉


  8. Pascal Le 22 septembre 2017 à 07h33
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour cette série.
    Toutefois, je doute que cela fasse taire le complotisme, qui est une gêne énorme pour toutes les personnes qui cherchent simplement à prendre du recul et garder un regard critique sur tous les événements.
    J’aurais deux questions :
    1. Qui a réellement commandité ces attentats : Ben Laden et Al Qaida, ou bien une entité plus grosse (l’Arabie Saoudite par exemple) ?
    2. Quel que soit le commanditaire, quel message souhaitait-il faire passer, et que cherchait-il à obtenir par cette action ?


    • Yann Le 23 septembre 2017 à 18h31
      Afficher/Masquer

      @Pascal :
      3/ Le département d’état US, suite aux recommandations du think tank néoconservateur américain PNAC, dont la majeure partie des membres se sont retrouvés à la tête de l’état lors de l’élection “controversée” de George W Bush ( 9 mois avant les attentats ) ?


  9. Crapaud Rouge Le 22 septembre 2017 à 07h35
    Afficher/Masquer

    Pourquoi les cutters n’ont-ils pas été détectés à l’embarquement ?


    • Alfred Le 22 septembre 2017 à 08h18
      Afficher/Masquer

      De nombreux tests ont été effectués APRES ces attentats dans divers aéroports par des journalistes / activistes / agences de sécurité privées et publiques. De nombreux cas ont été reportés d’ambassadeur d’objets plus ou moins effrayants. La sécurité est un processus qui peut avoir des hauts et des bas mais globalement le simple fait qu’ils aient eu recours à des cutter montre que ce n’est pas inutile.


    • Nicolas Le 22 septembre 2017 à 11h12
      Afficher/Masquer

      Vous avez dû oublié que c’était un autre monde. Les mesures renforcées (exagérées ? ) de sécurité comme l’interdiction des liquides (en 2004 ?) sont une conséquence du 11/9/2001.
      Jusqu’à cette date je n’avais aucun problème pour embarquer dans un avion avec mon couteau pliable (Leatherman, modèle épuisé mais en gros comme le “REBAR” sans les mini-scies) dans mon sac à dos. Ce couteau a une lame de 6,5 cm…
      Un agent de sécurité (Orly), en regardant l’image donnée par les rayons X et voyant le couteau replié (donc sans voir de lame) m’avait même dit “Ah vous avez un Leatherman ?” par simple curiosité. J’ai même souvenir d’avoir entendu plusieurs fois une “règle” stipulant que ne devais pas embarquer avec un couteau dont la lame est plus long que la largeur de la main (9 cm?). En tous cas il était entendu, à l’époque, que pour détourner un avion il fallait une arme à feu. Les vols vers les USA ont toujours exigé des mesures de sécurité plus strictes, mais pas les vols intérieurs US.


  10. Perret Le 22 septembre 2017 à 07h36
    Afficher/Masquer

    Ma question est : cette invasion depuis un quinzaine d’années des médias alternatifs par des théories fausses sur l’aspect matériel du 9/11 est-elle fortuite ou bien correspond-elle à une volonté de certains services américains très liés avec les commanditaires saoudiens des attentats de focaliser sur le comment pour éviter qu’on se pose la question de savoir qui ?


    • Crapaud Rouge Le 22 septembre 2017 à 10h01
      Afficher/Masquer

      Merci pour cette question. Comme je le dis dans un com’ à 09h42, il est clair que les théories conspis sont une aubaine pour “le système” qui en tire profit pour discréditer les critiques sérieuses, en mettant tout le monde dans le même sac, à l’instar du Decodex. S’il y a bien sûr des thruters sincères, (j’en ai un dans ma famille), il y en a certainement d’autres qui sont payés pour entretenir la flamme.


      • laertes Le 22 septembre 2017 à 13h52
        Afficher/Masquer

        ” il est clair que les théories conspis sont une aubaine pour “le système” qui en tire profit pour discréditer les critiques sérieuses, en mettant tout le monde dans le même sac,” hummmmmmmmmm c’est très conspirationniste ça ! ou plutôt très “conspi” comme vous dites.
        C’est marrant cette manie de voir la conspiration chez tous ceux qui ne partagent pas votre avis sur une vision d’un évènement.


  11. Bolivarien Le 22 septembre 2017 à 07h42
    Afficher/Masquer

    Merci Mr Berruyer pour ce dossier “à décharge” très complet .

    Voici une modeste contribution au débat .
    Du factuel, rien que du factuel .
    Et n’oublions pas que “nous sommes tous philosophes” : je doute , donc je suis…

    https://youtu.be/54C-gyLrI58


  12. isidor ducasse Le 22 septembre 2017 à 07h49
    Afficher/Masquer

    Comment ne pas rester sceptique sur les commanditaires des attentats du 11 septembre puisque c’est une famille Saoudienne, les Ben Laden, dont l’un des membres était le chef d’un groupe islamiste créée par la CIA, et que les Ben Laden sont amis avec la famille Bush; à titre d’exemple leurs avoir financiers sont gérés par la sociéte Carlyle Group qui a eut comme directeur Frank Carlucci, ancien adjoint au directeur de la CIA ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Frank_Carlucci ).
    Le chef des attentats du 11 septembre était Saoudien, il avait 19 saoudiens parmi les terroristes, c’est l’Arabie Saoudite qui finance les groupes Islamistes en Syrie.
    Pourquoi l’Arabie Saoudite n’a jamais était inquiété ?
    Comment croire le gouvernement Américains dont les mensonges, relayés par les médias, sont de plus en plus évidents.
    Pour finir je dirais que l’histoire bégayant toujours il faut ce souvenir des événements qui ont déclenchés les interventions Américaines et qui étaient en fait des manipulations orchestrées par la CIA.
    Voila pourquoi aujourd’hui, en tout cas autours de moi personne ne croit à la version officielle des attentats du 11/9 qui ont bien eut lieu.


    • Lysbeth Levy Le 22 septembre 2017 à 09h37
      Afficher/Masquer

      A propos de Carlyle goup il faudrait en parler car il y avait aux manettes de nombreux responsables politiques, Bush Père et Ben Laden mais aussi bien d’autres personnes comme le demi-frère de Sarkozy, Olivier : http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http%3A%2F%2Fwww.carlyle.com%2FMedia%2520Room%2FNews%2520Archive%2F2008%2Fitem10274.html
      L’histoire de ce groupe tentaculaire est important dans cette affaire : https://fr.wikipedia.org/wiki/Carlyle_Group les liens consanguins entre les familles Bush et Ben Laden sont connus et a part quelques auteurs (Eric Laurent) ou un autre dont le nom est banni, personne n’en parle a moins de se faire traiter de c…….iste ? https://wikileaksactu.files.wordpress.com/2014/12/ben-laden-the-independent.jpg
      Le “héros de la liberté” ou “freedom fighter” contre les russes s’est transformé en frère tueur de l’Amérique ?
      Tout de même il y a bien des choses à voir dans ce dossier .C’est une constante chez les américains trahir, laisser tomber, mettre à mort, tout ceux qu’ils ont mis en place ou armé, financé mais balancés : Saddam Hussein, ,Kaddhafi, Assad combien de noms encore ?..


      • Julien Le 22 septembre 2017 à 12h30
        Afficher/Masquer

        Dominique Baudis, ce qui lui a permit d être nommé au CSA. Encore un hasard !


        • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 13h26
          Afficher/Masquer

          puis d’être accusé de pédophilie. Encore un hasard !


  13. didou Le 22 septembre 2017 à 07h50
    Afficher/Masquer

    Pourquoi l’aviation militaire n’est pas intervenue et pourquoi les deux avions ont-ils été absorbés mieux qu’une pierre tombant dans l’eau ?
    Une seule réponse : pas d’avion à l’horizon mais des vidéos ressemblant fortement à des vidéos trafiquées.En plus, c’est ce qu’il y a de mieux et de sûr pour convaincre d’un attentat à 100%,car faire la même chose en vrai c’est tout simplement impossible(trop de paramètres à gérer)


    • Lysbeth Levy Le 22 septembre 2017 à 08h53
      Afficher/Masquer

      Voilà ce qui m’a toujours fait douter aussi les avions sont “avalés par les tours” et ça en physique c’est impossible, ils auraient dû se casser le nez et y avoir des tonnes de déchets d’avions éparpillés/. Bon je suis sure qu’on me donnera une explication tirée par les cheveux mais désolé même au ralenti c’est encore pire. Il est physiquement impossible que les avions soient avalés comme “passant à travers” les tours je sais pas si quelqu’un peux l’expliquer ce phénomène mais je compte sur le bon sens des gens et des spécialistes.
      PS : Et personne pour faire le lien entre les familles Bush et Ben Laden en affaires ? Ben Laden sa maladie annoncée avant les attentats : http://mai68.org/spip/IMG/jpg/911_Figaro_Ben-Laden_CIA.jpg


      • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 10h54
        Afficher/Masquer

        Là lysbeth, comprennez que je ne peux répondre plus avant si vous ne croyez même pas les vidéos.

        La réponse est simple, ces tours etaient de la camelote à l extérieur, une simple rangee de poutres boulonnees,comment voulez vous que ça arrête un avion à 800 km h ? Ça le déchiquette c est tout.

        Et comme ça été construit léger pour monter haut et vite, ça résiste mal au feu…


        • aladin0248 Le 22 septembre 2017 à 11h13
          Afficher/Masquer

          S’il a été démontré par l’expérience qu’un incendie majeur impliquait obligatoirement la destruction d’une tour, j’aimerais bien savoir si les normes de construction ont été radicalement modifiées depuis 2001. Si ce n’est pas le cas, il y a problème !


          • Okkoh Le 22 septembre 2017 à 11h38
            Afficher/Masquer

            Il me semble que l’on crée bien souvent des grattes-ciel avec un noyau en béton armé. Mais ça demande vérification.

            Par ailleurs, il s’agit d’une bonne question : y a-t-il des enseignements de ce désastre et quels sont-ils (en termes constructifs) ?


          • Lysbeth Levy Le 22 septembre 2017 à 12h00
            Afficher/Masquer

            Oui je voulais aussi poser la question “des normes” a propos de la destruction des tours jumelles, est ce que les “nouvelles normes” ont été revues et appliquées a de nouvelles constructions. Il y a une culture des tours immenses au Usa (son charme) que cette question est importante pour la sécurité des biens et des personnes surtout. Merci..


            • Gonzo Le 22 septembre 2017 à 17h55
              Afficher/Masquer

              le normes ASTM (concernant l’édifice) n’ont pas été corrigé depuis 1981, de même le WTC7 a été rebâti de la même manière au même endroit, avec les même norme, et bien avant le rapport définissant sa faiblesse de construction, et du vice qu’il caché. les locataires son prévenu.

              (pour ceux qui me reclamerai les liens des normes demandez aux modo de remettre les post.)


        • Lysbeth Levy Le 22 septembre 2017 à 12h08
          Afficher/Masquer

          Si Olivier je crois les vidéos mais ce “fait là” m’ a marqué comme la chute de la tour 7 si rapide, car j’ai assisté à la destruction de grandes barres a Toulouse, par la méthode classique de “destruction contrôlée” et ça y ressemble vraiment bien. C’est disons un “détail” dans cette histoire car sinon il n’ y a pas d’autres explications sur la chute des 3 tours. Toutes ces explications bidons avec des hologrammes ou films me semblent trop complexes et pas crédibles. Bref on ne pourra pas tout savoir en 16 ans je crois, il va falloir attendre les FOIA dans au moins 50 ans ? A part ça on peux continuer a expliquer quelques “coincidences, qui arrivent aussi, hein….


          • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 13h19
            Afficher/Masquer

            “j’ai assisté à la destruction de grandes barres a Toulouse, par la méthode classique de “destruction contrôlée” et ça y ressemble vraiment bien.”

            ben ça faisait plein de fois qu’on explique que c’est normal, vu que ça marche pareil !!!! : destruction de la portance d’un ou deux étages

            le crash, le kérosène et le incendies jouent le rôle d’explosifs en ôtant la portance, c’est tout…


        • MaisOui Le 23 septembre 2017 à 11h25
          Afficher/Masquer

          Sans me prononcer sur le reste du sujet, je trouve compréhensible qu’on puisse être dubitatif devant une video. Les modifications de photos sont pratiquées depuis des lustres.Aujourd’hui, je serais surpris que les techniques actuelles ne permettent pas la falsification de documents videos.


      • Maurice Le 22 septembre 2017 à 11h46
        Afficher/Masquer

        Lysbeth Levy Sur ce point Olivier a parfaitement raison.

        L’explication est d’une simplicité enfantine !
        Pour nos yeux, les tours ont l’aspect de “blocs”, ce qui induit, inconsciemment, dans notre cerveau un biais cognitif…
        Nous nous suggérons une supposée résistance identique à celle que nous imaginerions d’un bloc de béton PLEIN, ou solide comme de la PIERRE !

        MAIS, en réalité, l’immeuble est un trompe l’œil composé ESSENTIELLEMENT DE VOLUMES CREUX car ils sont construits pour abriter du vent et de la pluie des dizaines de milliers de personnes qui ont besoin de place libre pour y exercer leur profession/emploi !

        En réalité les tours sont comme de frêles cages à oiseaux revêtues de panneaux de verre (assez mince, peu résistant) et de parements en alu, tout aussi peu résistants !

        L’idée que des “morceaux d’avion” seraient “rétro projetés” vers l’arrière est parfaitement conforme aux lois de la physique et à l’expérience SEULEMENT dans le cas où l’immeuble serait en béton “dur”, comme un bloc solide et homogène. (ici c’est exactement le contraire!)


        • Bruno Le 22 septembre 2017 à 13h57
          Afficher/Masquer

          Si les tours étaient si mal faites alors pourquoi n’y a t il pas eu de procès contre ceux qu’il les ont construite ? Bizarre pour un pays procédurier comme les USA ?


          • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 15h08
            Afficher/Masquer

            Elles respectaient les normes de l’époque…


            • bluerider Le 24 septembre 2017 à 13h00
              Afficher/Masquer

              … Normes qui n’ont absolument pas changé depuis, avec des constructions acier qui continuent de fleurir dans tous les USA. Dans le documentaire “Le Nouveau Pearl Harbor”, un ingénieur du chantier des tours explique que même entamée sur quasiment la moitié de sa section, une tour aurait pu résister. Qu’en est-il ? Je ne crois pas à une incidence critique des feux de jetfuel et de bureau. Tous les relevés externes de températures sont insuffisamment élevés, et les calculs proposés ne sont pour moi et d’autres, que des “spéculations hautes”. Par contre je crois aux 800°C dans les ruines des tours, mesurés par la NASA plusieurs semaines après la destruction, corroborés par les témoignages de policiers et pompiers dont les bottes fondaient au contact des poutres des fondations. Comment a-t-il été possible pour ces poutres/colonnes aussi basses, de monter en température aussi haut ?


      • Incognitototo Le 22 septembre 2017 à 18h11
        Afficher/Masquer

        Une petite révision sur les lois concernant l’influence de la masse et de la vitesse sur l’énergie cinétique s’impose ; http://physique-chimie-college.fr/cours-3eme-mecanique/influence-de-la-masse-et-de-la-vitesse-sur-lenergie-cinetique/

        Calculer en conséquence la masse de béton ou d’acier qu’il faudrait en retour pour que n’importe quel avion s’écrase comme une mouche sur un pare-brise au lieu de donner l’impression de pénétrer comme dans du beurre, comme on peut encore le voir sur cette vidéo de crash test pour un chasseur lancé à 800 km/h : https://www.koreus.com/video/crash-test-avion-mur.html

        P.-S. : Moi ce qui m’étonne, c’est que ces tours aient résisté “aussi longtemps” à l’effondrement (ce qui est peut-être dû à l’angle d’entrée qui s’il avait été plus à plat aurait reporté toute la portance aux mêmes endroits).


      • Crapaud Rouge Le 22 septembre 2017 à 20h35
        Afficher/Masquer

        @Lysbeth Levy : “Il est physiquement impossible que les avions soient avalés comme “passant à travers” les tours” :

        1) Au prix d’une petite astuce, il est physiquement possible de lâcher un œuf frais sur du carrelage et d’aussi haut qu’on veut sans qu’il se casse. J’ai fait la manipe dans ma cuisine : seule la coquille a été légèrement ébréchée au point d’impact, sur une largeur de quelques millimètres.

        2) On croit que le papier c’est fragile et souple, et donc qu’on ne peut rien faire de solide avec. Faux ! On peut en faire une scie circulaire : https://www.koreus.com/video/couper-bois-papier.html Ce petit “miracle” s’explique par la force centrifuge qui confère au papier une rigidité “magique”.

        3) Les gens croient qu’une aile d’avion c’est “rigide” : faux ! En vol, ses extrémités peuvent avoir un débattement de plus d’un mètre car elle plie sous le poids de l’avion, donc c’est souple, et même très souple.

        4) Quand un Boeing de 100 tonnes en charge à 800 km/h heurte un immeuble, il passe de 800 km/h à 0 km/h en quelques secondes : pour ce faire, il doit subir une force gigantesque, et cette force le réduit en “confettis”. Des “confettis” certes disparates en tailles et en masses, mais l’ensemble ne doit plus être vu comme un “corps solide”, plutôt comme un tas dépourvu de toute rigidité et de toute structure, analogue à de la matière granulaire. C’est ce tas qui passe à travers les tours.


    • Scrib Le 22 septembre 2017 à 09h12
      Afficher/Masquer

      “Une seule réponse : pas d’avion à l’horizon ”
      Les vidéos qui ont filmés le 2ième impact en direct ?
      Les familles des victimes sont donc impliqués dans le complot malgré leur appartenance à reopen 911 ?
      Les débris visibles (roues, etc…) ont été apportés après ? et les témoins occulaires de l’impacts sont tous dans le complot ?
      les contrôleurs aériens qui ont vu les signaux aussi ? (même que certains doute qu’il s’agissait d’un avion civil au vu des paramètres)


  14. Tardy Le 22 septembre 2017 à 07h58
    Afficher/Masquer

    La tour 7 avait elle la même structure que les Tour 1 et 2 (effondrement si jen crois l’explication due à l’impact des avions, à la structure)
    Si elle n’a pas la même structure, comment expliquer cet effondrement aussi radical ?
    À t on d’autre exemple, des immeubles proches ont ils connu des dégâts importants ?


    • bluerider Le 22 septembre 2017 à 10h34
      Afficher/Masquer

      Olivier traitera la tour 7 plus tard. La tour 7 avait uns structure d’un modèle très répandu à l’époque, et aucun bâtiment sur ce modèle n’a été évacué ou détruit pour cause de danger du à des feux de bureaux depuis. Une simulation 3D de son effondrement est en cours de publication par l’Université de Fairbanks, Alaska. Avec toutes les données officielles connues, selon cette nouvelle étude, elle ne tombe absolument pas. Elle en est loin même. Alors pourquoi et comment la première simulation 3D du NIST aboutit-elle à son effondrement en forme de début de vrille ? Et pourquoi la première simulation 3D du NIST n’étudie-t-elle pas la totalité de la chute, mais seulement son initiation ? Une modélisation n’est certes pas fidèle par nature, mais au moins elle permet de comprendre jusqu’à obtenir un résultat proche de la réalité. A cette heure, 16 ans plus tard, nous en sommes toujours très loin. https://www.youtube.com/watch?v=jFa5ssSAXZA&feature=youtu.be


      • Gemelion Le 22 septembre 2017 à 15h57
        Afficher/Masquer

        Pour la tour 7 je me rappelle lors de cette évènement que les directs TV annonçaient à l’avance “Ils vont la faire sauter par sécurité”. A l’époque j’étais consultant, ma prestation avait été écourtée :).
        J’attends avec impatience le dossier WT7.

        Sinon pour les questions un sujet qui m’a toujours interpellé, comment on fait tous ces gens pour passer des appels téléphoniques avec leur portables depuis ces avions?
        Ou alors le système US est beaucoup plus puissant que chez nous….


      • TZ Le 23 septembre 2017 à 08h41
        Afficher/Masquer

        Oui, le propriétaire dit lui-même qu’il a demandé à ce qu’elle soit “tirée” (“pulled” en anglais).

        Or cela implique, vu le faible temps pour la faire tomber, qu’elle était déjà équipée en explosifs.

        L’extrait est ici : https://www.youtube.com/watch?v=-jPzAakHPpk


        • Les-crises Le 23 septembre 2017 à 16h54
          Afficher/Masquer

          totalement faux et mauvaise traduction, on y reviendra.


          • bluerider Le 25 septembre 2017 à 02h16
            Afficher/Masquer

            Ceci dit le cynisme de Silverstein, réfugié chez lui pour un problème de dos et une visite chez le kiné ce matin-là, a-t-il opéré à ce point ? (faire abattre son propre building pour toucher la prime ?). Si le WTC7 était miné, et les pompiers pas au courant, il suffit pour les pompiers d’un ordre “venu d’ailleurs” (une seule personne au courant bien placée dans la chaîne de commandement), pour ensuite répandre l’ordre de quitter le WTC7 au motif de l’affaiblissement de la structure. La question du “pull it” reste confuse car même s’il s’est agi de “vider le building de ses occupants” cela ne signifie pas pour autant que la décision d’abattre le building n’ait pas été connue de certains, ni n’exclu un double discours de Silverstein. Après cette journée tragique, les pompiers furent les plus nombreux de tous les protagonistes des faits, à exprimer leurs doutes sur une conspiration avec des complices chargés de la démolition contrôlée des 3 tours, parfois en devenant militants après avoir quitté leur métier (malades des bronches et abandonnés malgré le tardif Zadroga act). Car eux ont réellement vécu les explosions et autres énormes anomalies de ces incendies. https://www.youtube.com/watch?v=y2vxj2yxfAM


    • Trad Le 22 septembre 2017 à 13h14
      Afficher/Masquer

      Pour ce qui est des immeubles proches, celui de la Deutsche Bank a été démoli suite au dégât subit le 11 septembre. On peut donc imaginer que les dégâts ont été importants.


    • tepavac Le 23 septembre 2017 à 05h48
      Afficher/Masquer

      oui la tour 5 du WTC, O.B. en parlera en dernier.
      Par ailleurs, le cas du WTC7 ne peut pas être comparé aux tours jumelles, il ne tombe pas en pile d’assiette, la plus grande partie bascule sur le coté.


  15. Alain Sauvannet Le 22 septembre 2017 à 08h05
    Afficher/Masquer

    Bonjour à tous,

    La seule règle qu’on pourrait demander de respecter sur ce fil de commentaire (afin de ne pas être en mode “facepalm” trop souvent), c’est de se baser sur des choses reconnues comme démontrées, pas des montages youtube bancals ou des photos à l’origine inconnue ou des témoignages de personnes qui ont changé leur version des faits tout au long des 16 dernières années car 16 ans après les faits, perdre du temps sur des choses “débunkés” depuis est energivore.

    Et puis donnez des liens nous permettant de nous faire notre propre opinion lorsqu’elle s’oppose à ce qui est indiqué dans le dossier d’Olivier Berruyer car nous ne sommes pas obligé de vous croire sur parole si vous ne sourcez rien de ce que vous avancez.

    Donc nous remercions par exemple par avance les hologrammophiles de ranger leurs histoires d’hologrammes dans le WTC dans leur poche (mais pleins d’autres exemples existent).

    Cordialement


    • Lysbeth Levy Le 22 septembre 2017 à 10h01
      Afficher/Masquer

      Vous rigolez ? Des hologrammes ? C’est pour la magie ne me dites pas que c’est possible quand même…Hou là avec ceux qui ne croient plus aux alunissages, aux voyages dans l’espace, il faut croire qu’il y a une énorme crise de confiance aux Usa, les citoyens sont désabusés mais de là a “croire” (comme en religion) en ceci ? Etonnant..


  16. Maxhno Le 22 septembre 2017 à 08h07
    Afficher/Masquer

    Merci pour cet éclairage détaillé de cet événement et maintenant j’attend un billet pour savoir si les faucons US nous ont pris pour des cons quand ils sont partis chercher les responsables en Irak


    • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 08h41
      Afficher/Masquer

      La réponse est oui.

      Ils y sont surtout allé chercher des armes de destruction massive, avec le même succès.

      Mais ce ne sont que des mensonges classiques de ce genre de personnage au pouvoir, qui cherchent à profiter du moindre drame pour servir leurs objectifs (sans qu ils n aient nul besoin de les provoquer)


      • Edmond T. Le 22 septembre 2017 à 10h18
        Afficher/Masquer

        comme par exemple l’utilisation de la guerre du Vietnam par Nixon pour se faire élire et réélire. (en réf. au doc d’Arte cette semaine sur ce conflit)


    • Eg.O.bsolète Le 22 septembre 2017 à 11h37
      Afficher/Masquer

      Un grand oui avec quelques fissures. Alors tant qu’à remettre en doutes nos doutes, ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Il y avait bien des ADM en Irak mais pas celles qui ont été ‘vendues’ à la communauté internationale pour justifier l’invasion. Selon la CIA dont la communication est bien sûr sujette à caution, Saddam aurait eu à sa disposition du gaz sarin de meilleure qualité que celui produit dans les années 80. On peut donc relativiser le ‘Saddam n’avait pas’.

      « Finalement, Saddam Hussein avait bien des armes de destruction massive »
      http://www.slate.fr/story/98229/saddam-hussein-armes-de-destruction-massive

      Sinon, à l’époque j’ai trouvé abjecte que les USA accusent l’Irak d’avoir des armes proches de ce que nous étions prêts à leur vendre quelques années auparavant, quand ils étaient bien dans le rang (à savoir pro pétrodollars). Et puis j’ai trouvé détestable qu’ils attaquent une armée après l’avoir méthodiquement désarmée. Où est l’amour propre dans tout cela ? Quel crédit donner à des gens qui se comportent ainsi ? L’art de la guerre, s’il a déjà existé, avait pour moi, du plomb dans l’aile.


      • Chokk Le 22 septembre 2017 à 15h00
        Afficher/Masquer

        “L’art de la guerre” selon Sun Tzu, c’est précisément affaiblir son adversaire, l’exposer, et ne livrer bataille que quand celle-ci est gagnée d’avance. Sun Tzu présente la guerre bien au-delà de la vision héroïque et romancé des batailles façon occident. Comprendre “L’art de la guerre” permet de comprendre quelles sont les pays réellement en guerre et contre qui. Qui cherche à affaiblir qui ?


  17. DUGUESCLIN Le 22 septembre 2017 à 08h15
    Afficher/Masquer

    Incompétence ou aveuglement calculé suite aux renseignements qui convergeaient?
    Le résultat est l’intervention en Afghanistan, la démolition de l’Irak et la suite avec la Libye et la Syrie. Au delà de ce crime choquant et condamnable, ces attentats ont permis la démolition de pays souverains non alignés (non soumis) provoquant des crimes tout aussi choquants et de façon disproportionnée, qui n’en sont pas moins condamnables.
    A qui profite le crime? Le crime des twin towers a permis à d’autres criminels de bénéficier d’un passe-droit et d’être blanchis à l’avance.


  18. RGT Le 22 septembre 2017 à 08h15
    Afficher/Masquer

    Ce qui m’interpelle dans cette sinistre affaire, c’est la passivité des systèmes de sécurité aériens qui, sauf erreur de ma part, n’ont pas eu une très grande réactivité suite aux détournements de ces avions.

    Lors du premier, passe encore, l’effet de surprise étant important, mais pour les 3 vols suivants, à moins d’une incompétence ou d’un m’en-foutisme hors pair je ne vois pas d’explications.

    Si les USA avaient été envahis par une armée étrangère ils auraient patiemment attendu que les envahisseurs finissent leur boulot avant de bouger le petit doigt ?

    Suite à cette inaction quelles furent les sanctions à l’encontre des responsables qui faisaient la grasse-matinée ?

    Après-tout, cette carence à bel et bien été à l’origine de tous les événements qui ont suivi.

    Il doit bien exister des procédures prévues dans ce cas, les militaires prévoyant tout de manière paranoïaque.

    Pourquoi n’ont-ils pas bougé ?

    Il doit bien exister des rapports concernant cette “bourde” mais en dehors des agités qui émettent des théories fumeuses je ne trouve pas grand chose (à moins que je sois une buse en recherche Internet).

    Je cherche des documents OFFICIELS, pas des “on dit”.

    Cordialement.


    • Brok Le 22 septembre 2017 à 08h40
      Afficher/Masquer

      Je crois que l’US Air Force faisait des manœuvres pour contrer le détournement d’avions à l’autre bout du pays…


      • P.L. Le 22 septembre 2017 à 15h24
        Afficher/Masquer

        Même pas à l’autre bout, mais pile sur la zone stratégique impliquée, et bien assez proche pour re-router un ou des zinc de l’exercice à temps!
        Mais aussi largement le temps de faire décoller des chasseurs depuis le sol (conformément à la procédure normale, un avion hors de son plan de vol, interception, contact radio, battement d’aile, puis sommations et si ça suffit pas, beeeen éventuellement Carton…)

        “Vigilant Guardian” (sombre ironie) était l’un des exercices concomitants, dont l’objet était entre autre la réaction au détournement de gros porteurs civils à des fins terroristes, et ce dans la zone NEADS, soit “North East Air Defense Sector”

        Le temps à été bien long, (et la page wiki se garde bien de présenter le timing)
        Mieux, après un plantage de cet ampleur, le responsable à été… promu!

        Bref, c’est franchement fou ces coïncidences exercices/attentats…
        Londres, exos impliquant les mêmes lignes de Métro et de Bus, le même jour…
        Youpiiii tout va bien ;-(


        • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 15h46
          Afficher/Masquer

          On punit rarement le responsable de ce genre de faillite, car ça poserait le problème de la responsabilité des dirigeants politiques d’avoir confié u e mission importante à des incompétents…

          On a ainsi aussi promu le militaire qui a abattu l’avion civil iranien en 1988.

          Comparer avec le traitement du boeing coréen abattu par l’URSS ou du mh17


          • Laurent Fournier Le 22 septembre 2017 à 20h31
            Afficher/Masquer

            Extraordinaire comparaison…

            Le militaire qui a abattu l’avion civil iranien en 1988 a ete promu, apres que les Etats-Unis ont donne une explication assez vague d’erreur pas tout a fait grave, et aucune excuse officielle envers les familles des victimes.

            On est d’accord?

            Si vous pensez que c’est pareil pour les gens qui n’ont pas protege les Etats-Unis le 11 septembre…

            Que pensez-vous donc des gens charges d’elaborer la version officielle, et qui y sont restes fideles…

            Ont-ils ete promus? 🙂


            • SCC Le 23 septembre 2017 à 10h25
              Afficher/Masquer

              Le NIST n’en fait pas partie.
              Le NIST se contente d’expliquer pourquoi les tours se sont effondrées. Il ne dit rien sur les commanditaires.


          • RV Le 23 septembre 2017 à 08h59
            Afficher/Masquer

            mh17 ?
            vous pouvez préciser ?
            celui abattu au dessus de l’Ukraine ?


  19. Brunof Le 22 septembre 2017 à 08h19
    Afficher/Masquer

    Comment se fait il qu’aucun débris d’avions n’ait été retrouvé ?


    • aladin0248 Le 22 septembre 2017 à 08h55
      Afficher/Masquer

      Il y en a bien eu. Un des récents article d’O.B. montre une photo de bonne qualité tout à fait explicite. C’est d’ailleurs la première que je découvre.


      • Lusituationniste Le 22 septembre 2017 à 09h09
        Afficher/Masquer

        Ce n’est pas le premier, il suffisait de chercher.
        Mais il est vrai que cela doit être rappelé car on voit encore des vidéos aujourd’hui qui disent le contraire !
        Voir par ex. : décembre 2015, 1m44, https://www.youtube.com/watch?v=uVJG-YGtTdQ


      • Brunof Le 22 septembre 2017 à 09h21
        Afficher/Masquer

        Pendant 16 ans AUCUNE photo, et maintenant on nous sort du chapeau des photos bidons !! Vous êtes sérieux là ??


        • Lusituationniste Le 22 septembre 2017 à 09h32
          Afficher/Masquer

          Voir :

          http://911research.wtc7.net/planes/evidence/photos/wtcengines.html

          “These images were captured from the documentary 9/11 – The Filmmakers’ Commemorative Edition (2002). created by Naudet Brothers, who were filming in New York City on the morning of the attack.”

          OB donnait le lien de prevensectes.com (site actualisé à 2010). Donc oui, ca fait bien longtemps que ces photos existent.


          • Brunof Le 22 septembre 2017 à 10h55
            Afficher/Masquer

            Photos bidons, quelques morceaux d’appareils déposés à la hate ici et là , oui “déposés” sur place, des modèles de moteurs ne correspondant même pas à ceux des “prétendus” avions.. etc etc ….Oui le 11/9 est une réelle imposture montée de toutes pièces.
            Un avion en aluminium pénétrant une tour d’acier et de béton, comme un couteau chaud dans une motte de beurre ça n’existe tout simplement pas.

            https://wikispooks.com/wiki/9-11/Israel_did_it


            • Lusituationniste Le 22 septembre 2017 à 11h34
              Afficher/Masquer

              http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/04/27/un-debris-vraisemblablement-issu-d-un-avion-du-11-septembre-trouve-a-new-york_3167585_3222.html

              Douze ans après l’attentat, “une partie d’un train d’atterrissage […] a été découvert coincé” entre deux immeubles, “dans le bas de Manhattan”, a déclaré le porte-parole de la police new-yorkaise.

              Egalement : http://www.slate.fr/monde/71761/debris-11-septembre


            • Maurice Le 22 septembre 2017 à 11h53
              Afficher/Masquer

              L’explication est d’une simplicité enfantine !
              Pour nos yeux, les tours ont l’aspect de “blocs”, ce qui induit, inconsciemment, dans notre cerveau un biais cognitif…
              Nous nous suggérons une supposée résistance identique à celle que nous imaginerions d’un bloc de béton PLEIN, ou solide comme de la PIERRE !

              MAIS, en réalité, l’immeuble est un trompe l’œil composé ESSENTIELLEMENT DE VOLUMES CREUX car ils sont construits pour abriter du vent et de la pluie des dizaines de milliers de personnes qui ont besoin de place libre pour y exercer leur profession/emploi !

              Brunof En réalité les tours sont comme de frêles cages à oiseaux revêtues de panneaux de verre (assez mince, peu résistant) et de parements en alu, tout aussi peu résistants !

              L’idée que des “morceaux d’avion” seraient “rétro projetés” vers l’arrière est parfaitement conforme aux lois de la physique et à l’expérience SEULEMENT dans le cas où l’immeuble serait en béton “dur”, comme un bloc solide et homogène. (ici c’est exactement le contraire!)


  20. bourdeaux Le 22 septembre 2017 à 08h34
    Afficher/Masquer

    Question relative à la revendication : ayant cherché des infos là-dessus, j’ai vite été “perdu” dans le maquis des infos contradictoires (Ben Laden a revendiqué, Ben laden n’a jamais revendiqué…?).
    Y-a-t il une info fiable sur la date de la revendication et sur ses termes?
    Merci encore Olivier pour ce remarquable boulot.


  21. olposoch Le 22 septembre 2017 à 08h35
    Afficher/Masquer

    Ma question serait :
    Quelles sont les éléments de la théorie officielle qui ne vous paraissent pas convaincants?


  22. douarn Le 22 septembre 2017 à 08h37
    Afficher/Masquer

    Merci, cette série m’a apporté beaucoup de réponses convaincantes.

    Quelle est cette coulée incandescente (~1500°C) de métal en fusion. Cela ne devrait pas être de l’aluminium dont l’aspect liquide est relativement semblable au mercure. Votre photo est d’ailleurs intitulée “WTC2 acier fondu” : http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2017/09/WTC2MoltenIronResized.png

    Au delà de la question des commanditaires, la conséquence pétrolière n’est jamais évoquée. Le 11/09 est une occasion extraordinaire pour Bush junior, personnage “complexe et fragile” dont la campagne sent le pétrole, pour engager les USA et accessoirement de personnellement “tuer le père” (sur le plan freudien) :
    – Finir le boulot que W. Bush senior n’avait pas fini (S. Hussein) ;
    – Mettre la main sur le pétrole Irakien (12% réserves prouvées mondiales), et faire mieux que que son père dans le domaine, tout en plaisant à l’AS qui joue le rôle de régulateur de marché et aux financeurs de sa campagne.


    • Raphaël Le 22 septembre 2017 à 12h01
      Afficher/Masquer

      L’aluminium ressemble à du mercure à son point de fusion à 660°C. Or l’aluminium reste liquide jusqu’à 2519°C à pression atmosphérique. Comme en plus ce composé peut spontanément s’enflammer dans l’air, en particulier s’il est pollué par du magnésium ou du zinc issu des alliages aéronautiques, les coulées incandescentes ne sont un mystère apparent que pour les béotiens en physique chimie (niveau terminale).


      • douarn Le 22 septembre 2017 à 13h27
        Afficher/Masquer

        Merci pour votre réponse Raphaël, je ne connaissais pas les effets potentiels du zinc.

        Vous confirmez donc que le titre de l’image est particulièrement faux (MoltenIron) et qu’il aurait donc dû s’intituler selon vous quelque chose comme “coulée d’aluminium enflammée”.

        Que l’aluminium puisse s’enflammer ne fait débat pour personne, tout comme toutes sortes de poudres métalliques comme celle du fer. Même si c’est possible, si j’en crois Bolko et Poplavskii (Ignition of Aluminum Powders Mixed with Liquid Hydrocarbon Fuels in Air ; Combustion, Explosion, and Shock Waves, Vol. 35, No. 1, 1999) il faut quand même certaines conditions favorables.

        Donc y a t-il une raison pour ne pas imaginer que ce ne soit tout simplement un mélange d’hydrocarbures (huile, kérosène, plastiques fondus, …) en flamme qui coule et mettrait fin à cette idée d’acier en fusion que vous semblez m’attribuer?


        • Raphaël Le 22 septembre 2017 à 19h02
          Afficher/Masquer

          C’est bien le problème, on ne sait pas ce qui s’écoule sur la photo. Vu le mélange infâme de métaux plus ou moins inflammable présent lors le l’incendie, tout est imaginable, donc aucune conclusion ne peut en être tirée.


          • douarn Le 23 septembre 2017 à 09h53
            Afficher/Masquer

            Au contraire on peut conclure, indépendamment du mystère de sa composition, que cette matière incandescente doit faire dans les 1500°C et qu’elle s’écoule à flot par les fenêtres … et vous remarquerez que je ne dis pas que c’est de l’acier en fusion 🙂


      • Pollix Le 22 septembre 2017 à 16h40
        Afficher/Masquer

        Pourquoi cette fin de commentaire hautaine et méprisante pour les non experts, qui ne demandent que des éclairages scientifiques, et non des jugements de valeur sur leur état de connaissances ?


        • Raphaël Le 22 septembre 2017 à 19h05
          Afficher/Masquer

          Les non experts fustigent bien les conclusions du NIST, qui quoi que vous en pensiez, fait partie des labos les plus au dessus de tout soupçon.


  23. K_parso Le 22 septembre 2017 à 08h45
    Afficher/Masquer

    Le point qui me chagrine, ce sont les délits d’initiés sur les actions de grandes compagnies aériennes avant l’attentat. Le nombre de transactions juste avant les attentats est anormalement élevé.
    Bien entendu, ça ne peut pas être juste une coïncidence. Alors qui savait quoi?

    http://www.leconomiste.eu/decryptage-economie/366-le-delit-d-initie-du-11-septembre-2001.html


    • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 10h49
      Afficher/Masquer

      Si, c est u e coïncidence. On en parlera, j ai les données 😀


      • Lusituationniste Le 22 septembre 2017 à 17h43
        Afficher/Masquer

        A quand ce billet ? Je l’attends avec impatience !


        • barrabas Le 22 septembre 2017 à 21h46
          Afficher/Masquer

          vu que c’est pas une coïncidence, je dirai jamais 🙂


    • Maxhno Le 23 septembre 2017 à 08h59
      Afficher/Masquer

      Entre le fait de savoir que quelques choses allez arriver sans en savoir la nature réel et provoquer l’événement, il y a une grosse différence
      La raison que de tels actes soient arrivés est aussi probable que les bombes qui explosent en EU aujourd’hui, sauf q’hier on pouvait rentrer dans un cockpit de liner très facilement, pour le reste tout a été démontré dans cette série de billets


  24. mike Le 22 septembre 2017 à 08h47
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    qu’en est-il du vol 93 qui pesait 127 tonne écrasé dans un champ de la Pennsylvanie? mis à part un gros tas de charbon.

    Ou est cet avion? Et ou sont les gens?


    • aladin0248 Le 22 septembre 2017 à 11h04
      Afficher/Masquer

      Effectivement. Si l’avion s’est écrasé, les débris devraient s’être répandu sur une surface limitée, s’il a été abattu préventivement, les débris peuvent se disséminer sur plusieurs km2 (ce qui semble le cas). Le problème de la captation des conversations téléphoniques est également problématique.


      • RGT Le 22 septembre 2017 à 22h18
        Afficher/Masquer

        Et s’il tombe en piqué, comme un avion est SURTOUT un tube d’aluminium fin contenant essentiellement de l’air et du carburant (dans ses ailes et sous les soutes) il se ratatine puis le feu fait fondre le tout, ce qui fait qu’il ne reste rien.

        Si vous voulez faire un essai pour comprendre ce qui se passe, je vous conseille de prendre une canette de soda en alu dans laquelle vous mettez quelques petits morceaux de chiffon (pas beaucoup), 2 ou 3 saucisses à coctail (pardon les victimes), quelques petits bouts de plastique pour symboliser les bagages, et 1/4 du volume de la canette en essence.

        Vous vous placez en hauteur (plusieurs mètres pour éviter d’être blessé), vous munissez la canette d’une mêche que vous allumez et vous projetez la canette sur le sol avec une arbalette ou un autre dispositif permettant de lui donner une vitesse élevée.

        Si vous avez une caméra à haute vitesse, filmez l’impact, ce sera instructif…

        Quand le carburant s’est consummé il ne reste presque plus qu’un trou brûlé dans le sol…


        • RGT Le 22 septembre 2017 à 22h34
          Afficher/Masquer

          C’est le genre d’expérience que je faisais quand j’étais ado, au grand désespoir de mes parents qui craignaient que je finisse par faire sauter la maison.

          J’ai arrêté le jour où en faisant des expériences avec des désherbants (interdits à la vente aujourd’hui) j’ai vraiment failli y laisser ma peau (j’aurai été un précurseur des “Darwin Awards”).

          Il y a aussi les films de l’armée US qui fait des crash tests avec des F4 sur des murs en béton… Ça devient des crêpes-tests.

          Le sol, c’est plein, et très résistant. Un avion qui tombe en piqué se ratatine sur le sol et après l’incendie il ne reste plus rien, “même pas une basket” comme dirait Bigard.

          Quand il reste quelque chose, c’est lors d’accidents à l’atterrissage, avec un avion qui arrive parallèle au sol, et surtout avec les réservoirs presque VIDES (il est STRICTEMENT INTERDIT d’atterrir avec les réservoirs pleins !!!), ou quand l’appareil tente un atterrissage d’urgence en étant là aussi bien parallèle au sol, après avoir “dégazé” ses réservoirs dans la nature avant de tenter l’aventure.


          • Kapimo Le 23 septembre 2017 à 13h10
            Afficher/Masquer

            Effectivement, il ne doit pas rester grand chose. Dans le cas du vol 93, sur l’un des sites (bizarrement, il y aurait plusieurs sites de crash à des km les uns des autres), on peut pourtant retrouver un joli tissu tout propre.
            http://911research.wtc7.net/disinfo/deceptions/flight93.html


    • bluerider Le 24 septembre 2017 à 12h47
      Afficher/Masquer

      les débris d’UA93 s’étendaient sur une bande de 20 miles de long et 2 ou 3 de large. Comme la navette spatiale Columbia, toutes proportions gardées. Cela signifie a minima que la structure de l’avion s’est désintégrée en altitude et non en arrivant au sol, comme nous le vend la théorie officielle (sans valeur juridique je le rappelle). On a retrouvé le second moteur à 500 m du premier. Comment, en touchant le sol, a-t-il peu rebondir à 500 mètres, alors que par ailleurs on nous dit que la totalité de la cellule a été retrouvée dans un trou de souris, qui plus est préexistant au crash comme des captures google ou des photos -à vérifier- antérieures le prouvent. Même Dasquié, auteur de “Ben Laden, la vérité interdite” qui a tenté au début de la polémique, d’explorer la piste saoudienne tout en se rangeant du côté de la théorie officielle, avait “concédé” dans une émission de télé, que pour UA93, l’avion avait peut-être été abattu, mais pour la gloire nationale et la fierté du peuple américain, le gouvernement avait caché ce fait. Ce qui évidemment nous fait ensuite poser la question : “Qu’en serait-il de tout le reste de la théorie officielle ?”


  25. Wollaston Le 22 septembre 2017 à 08h56
    Afficher/Masquer

    Très bon dossier Olivier.
    Malheureusement j’en ai lu d’autres tout aussi sérieux et détaillés qui arrivent aux conclusions inverses.
    J’ai rencontré en privé des pilotes de l’air (armée) et des architectes divers qui arrivent à d’autres conclusions aussi.
    Alors comment trancher quand on est pas un spécialiste?

    donc entre 2 conspirations (terroristes ou étatiques) j’ai pris le partie d’une lecture des événements dans leur globalité.
    Regarder a qui profita le crime c’est la seule vérité sur laquelle nous pouvons réclamer des comptes.


    • Pinouille Le 22 septembre 2017 à 10h21
      Afficher/Masquer

      “Regarder a qui profita le crime c’est la seule vérité sur laquelle nous pouvons réclamer des comptes.”
      Avec un tel raisonnement, on peut facilement conclure que les attentats du WTC ont été orchestrés par le lobby des pompes funèbres US, ou celui des sociétés de sécurité aéroportuaires.
      Il ne faut pas sous-estimer la capacité de certains de tirer profit d’une situation non souhaitée au départ.


      • Pollix Le 22 septembre 2017 à 16h47
        Afficher/Masquer

        PNAC , Patriot Act, éviction des sociétés pétrolières russes et française d’Irak, quelques mobiles en vrac…c’est sûr que les sociétés de sécurité, d’armement et de logistique ont su tirer habilement leur épingle du jeu d’une situation non voulue au départ. Quand au lobby des pompes funèbres, vu ce qu’il restait des corps, je n’y crois pas trop…
        Il ne faut pas sous-estimer la capacité de certains de tirer profit d’une situation éxécutée sous faux drapeau…


        • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 17h59
          Afficher/Masquer

          Il ne faut pas sous-estimer la capacité de certains de tirer profit de n’importe quelle situation…

          Les Américains ont même décroché certains contrats au Vietnam…


    • Okkoh Le 22 septembre 2017 à 12h26
      Afficher/Masquer

      Un jour je me suis fait cambriolé. Ils m’ont pris tous mes objets de valeurs. Je me suis battu pour retrouver ceux qui ont fait ca. J’ai même pisté tous les wifis du coin. En parallèle, j’ai changé les serrures, j’ai mis une alarme. J’ai remis la main sur un objet à moi dans un magasin d’occasion, les cambrioleurs étaient des voisins. Ils ont été arrêtés. Ils avaient déjà tout revendu ou tout caché. Ils ont été condamnés et me rembourser mais nul doute qu’ils font une affaire, il me manquait tant de factures…

      Un jour un pote s’est fait cambrioler. Il a été malin, il a un peu fouillé et a retrouvé des objets à lui dans un magasin d’occasion. Les cambrioleurs, ses voisins, ont été arrêtés et condamnés. Le pote a récupéré quelques objets et sera remboursé pour le reste. J’aimerai bien moi aussi être cambriolé, ça me permettrait de changer mes vieux appareils électroniques tout comme lui.

      1 fait, 2 histoires. Selon les infos que l’on a, il n’est pas aussi simple de dire à qui profite le crime.


    • Leclercq Florent Le 22 septembre 2017 à 15h27
      Afficher/Masquer

      A qui profite le crime ne repond a rien en realite. Si ma mere meurt je ne suis pas forcement responsable meme si jen beneficie. Comme dit plus haut les neocons auraient trouve une autre excuse


    • RGT Le 22 septembre 2017 à 22h48
      Afficher/Masquer

      “A qui profite le crime”…

      Certes, mais il s’agit de profiteurs opportunistes je pense.

      Ils avaient dans leurs cartons des projets pour remodeler le moyen-orient et des individus sans scrupules ont saisi l’occasion pour faire passer leurs plans sans encombre.

      Il y a une grande différence entre la planification d’un tel acte et l’effet d’aubaine qui permet de faire la “fête du slip” en toute impunité.

      Moralement, les types qui ont fait ça se foutent royalement que leurs décisions entraînent des milliers voir des millions de morts.

      Par contre, je pense qu’ils éviteraient de prendre des risques aussi importants car pour organiser un tel massacre il faut pas mal de monde dans la confidence, comprenant entre autres des “manuels” qui un jour où l’autre auraient délivré leur conscience, ce qui se serait très mal terminé pour les instigateurs.

      Ils ont abondamment instrumentalisé Al Qaïda pour foutre le bordel en Afghanistan et ailleurs, mais comme toujours quand on joue avec le feu on se brûle.

      Visiblement ça n’a pas suffi car ils ont recommencé au moyen-orient.
      Le prochain attentat commis par l’EI sur le sol US, c’est pour quand ?

      Ça ne devrait pas tarder à mon avis, et comme la frontière mexicaine est une vraie passoire…


  26. J Le 22 septembre 2017 à 08h56
    Afficher/Masquer

    Un détail sur la question de la “chute libre” : n’aurait-on pas oublié, tout comme les conspirationnistes, de déduire la hauteur du tas de déblais, soit près de cent mètres ? Si on en tient compte, la durée théorique d’une chute libre de 300 mètres est d’environ six secondes.


    • bourdeaux Le 22 septembre 2017 à 14h22
      Afficher/Masquer

      Bien vu !…Laissez un peu de temps à nos physiciens en chambre, ennemis de la magie, ils vont vous trouver une réponse “scientifique”…ou pas 🙂 🙂


  27. Lusituationniste Le 22 septembre 2017 à 09h03
    Afficher/Masquer

    Sur la question des délits d’initiés, un billet dédié serait le bienvenu, après tout c’est plus dans vos cordes !

    A lire :
    http://www.consensus911.org/fr/point-g-2-fr/

    Merci !


    • RGT Le 22 septembre 2017 à 22h56
      Afficher/Masquer

      Même pas besoin de délit d’initié…

      J’avais lu quelque part (je ne sais plus où) les “confidences” d’un certain Jérôme Kerviel qui racontait avec excitation ce fameux 11 septembre durant lequel les salles de marché ont “explosé” en pariant sur la chute des actions des compagnies aériennes et des assurances…

      Visiblement il gardait un souvenir ému de cette journée mémorable.

      Par contre, comme tous les autres traders, il se foutait totalement des victimes qui avaient péri dans ce désastre.

      Business is business, il ne faut pas faire de “sentimentalisme” quand il y d’énormes masses de fric en jeu.


      • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 22h59
        Afficher/Masquer

        c’est bien mieux ici, rgt, vous verrez 🙂


      • bluerider Le 23 septembre 2017 à 01h46
        Afficher/Masquer

        A titre personnel, je tiens d’une ancienne “trader” d’une grande banque parisienne, les faits suivants : Dans les 2 semaines qui ont PRECEDE le 11/9, leur manager les a appelé un jour devant son écran, pour leur montrer “qu’il se préparait quelque chose” aux USA, et il s’agissait des compagnies aériennes UA et AA…. Lorsque les tours sont tombées, elle m’a dit que dans la salle des marchés il y avait eu un silence de mort lorsque l’info est parvenue à la salle, et que chacun s’est regardé dans les yeux d’un air entendu… elle ne veut pas témoigner. D’un autre trader je tiens la simple confidence suivante : “Dans le milieu de la finance, la question des délits d’initiés est un secret de polichinelle.” Et du FBI je tiens cette information : (de mémoire) “Nous avons cherché les donneurs d’ordre. Ce sont des gens au dessus de tous soupçons (AB Brown, filiale de Deutsche Bank). Nous avons cherché du côté d’AlQaïda, et n’avons rien trouvé. Donc il n’y a jamais eu de délits d’initiés.” A votre santé ! “CANADA DRY… un goût d’alcool, un nom d’alcool, la couleur de l’alcool… mais ce n’était pas de l’alcool…”


  28. BoB Le 22 septembre 2017 à 09h04
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    La méthode est toujours la même pour débunker : inonder le lecteur de données scientifiques (chaque démonstration fait plus de 100 lignes) mais personne ne répond aux questions suivantes :
    – en 1998, j’ai acheté un caméscope numérique (sur cassette DV) : vous allez me faire croire qu’en 2001, aucun touriste n’a réussi photographié ou filmé 1 des 2 avions ? Un millionnaire a offert une forte récompense à qui lui donnerait une photo “authentique” (non retouchée) d’un avion ! Aucune réponse. 16 ans après, essayez de recenser les photos et vidéos des avions : 4 plans tout au plus avec des incohérences notoires. Un avion, même lancé à 850 km ne peut pas être “happé” comme celà dans une tour : aucun débris ne tombe en arrière. Arrêtez de rabaisser l’intelligence humaine.


    • kasper Le 22 septembre 2017 à 13h22
      Afficher/Masquer

      Ils ont été filmés vos avions, le deuxième a même été vu en live par des milliers de personnes. J’imagine que toutes les familles, les amis et collègues des passagers disparus font tous parti du grand complot. A ce rythme la, il y a bien que les truthers qui n’en font pas partie…

      “Un millionnaire a offert une forte récompense à qui lui donnerait une photo “authentique” (non retouchée) d’un avion !”

      Les créationnistes ont fait pareil en promettant des millions contre des preuves de la théorie de l’évolution. Apres il suffit de se montrer hypercritique et d’envoyer sur les roses tous les candidats, la typiquement de trouver un petit pixel flou sur 200 millions pour prétendre que c’est du photoshop et au bout de 10 ans on peut dire “voyez ? la récompense est toujours la !”. Et encore, en admettant que votre histoire soit vraie…


  29. aladin0248 Le 22 septembre 2017 à 09h04
    Afficher/Masquer

    Résumons : cette série d’articles démontre de façon convaincante que la chute des tours jumelles est bien causée par les incendies. Donc bravo ! Pour autant, sur le même sujet, il reste pas mal de points obscurs et notamment : pourquoi un foyer d’incendie inextinguible au pied des tours pendant des semaines entières ? (d’où venait l’oxygène nécessaire à la combustion ?).
    Ensuite, les terroristes étaient tous connus et suivis par la CIA depuis des mois … ce qui a permis de donner leurs noms presque immédiatement… mais on ne les trouve pas dans la liste des passagers. Les coups de téléphones passés depuis les avions en altitude : possible à l’époque ? Autour de l’avion de Shanksville : rien n’est clair. Il y a encore du travail de déblaiement.


    • Okkoh Le 22 septembre 2017 à 12h31
      Afficher/Masquer

      Etait-ce un incendie ou juste un amas de matériaux très chauds qui peinent à refroidir du fait de la faible conductivité thermique de l’amas sous lequel il est enfoui ?


      • aladin0248 Le 22 septembre 2017 à 13h49
        Afficher/Masquer

        S’il n’y avait pas eu de conductivité thermique notable, on n’aurait rien vu de notable. Or on a vu pendant un mois ou deux (je ne me souviens plus) quelque chose qui ressemblait à un foyer mal éteint.


        • Okkoh Le 22 septembre 2017 à 16h16
          Afficher/Masquer

          Je ne comprends pas ce que vous dites. Sauf erreur de ma part, on savait qu’il y avait le “feu” (du moins une forte chaleur, d’où ma question vu que personnellement je n’en sait fichtre rien) sous les décombres à cause de la fumée et des caméras thermiques. Comme un feu presque éteint mais encore super chaud qu’on recouvre de pierres. Ce feu a mis longtemps à s’éteindre car les pompiers n’ont pas inondé le sous-sol pour éviter de noyer d’éventuels survivants, ce qui a permis peut-être de faire brûler ce qui traînait autour des points chauds. L’amas global étant légèrement poreux, (et le sol l’étant également, sans parler des sous-terrains existants) il est tout à fait envisageable qu’il soit, un peu, alimenté en oxygène.


        • Scrib Le 22 septembre 2017 à 16h45
          Afficher/Masquer

          Les accès parking ont ils été enfouis aussi ? les gaines de ventilations également ? ou bien ont-ils pu servir d’arrivée d’air pour maintenir le “feu” ? (en gros, des arrivée d’air lattérale au foyer, qui l’alimente par en dessous)

          Quand à l’eau versé par le dessus, vu le tas de gravat et sa densité, je pense qu’il n’y a pas du avoir bcp d’eau qui soit descendu, elle a surtout du ruisselé.
          D’où la nécessité d’arrosé en permanence à chaque fois que le tas de gravat diminuait (et pour limiter les poussieres)


          • bluerider Le 23 septembre 2017 à 01h55
            Afficher/Masquer

            les pompiers devaient changer de bottes plusieurs fois par jour car elles fondaient lorsqu’ils marchaient dans les gravats… les pompiers signalent de véritables flots de métal en fusion. Des photos montrent des pelleteuses extrayant des morceaux de poutres rouge vifs… des vidéos montrent des étincelles sortant des entrailles des gravats en dehors de toute intervention humaine… ce n’est pas de la chaleur dont il s’agit, c’est de fournaises souterraines concentrées autour des zones des colonnes centrales. Comme si on avait voulu les sectionner ? Pourquoi le coeur des tours, notamment celui de la Tour Nord bien visible, tombe-t-il verticalement après avoir résisté un peu, au lieu de se coucher aléatoirement du côté le plus affaibli ou endommagé ? Il tombe à la verticale parfaite de lui-même ? Par quel schéma de rupture inédit ? Quel miracle pour les immeubles environnants ?


            • Kapimo Le 23 septembre 2017 à 13h26
              Afficher/Masquer

              Votre mauvaise foi est confondante. Les feux et incendies sont bien sur dus au reste de Kérosène des avions. Ainsi, les 70 Tonnes de kérosène dans chaque avion étaient bien plus que suffisants pour ramollir les 180 000 tonnes de métal des WTC1 et 2. Comme évoqué, du kérosène a même coulé via les cages d’ascenseur jusqu’en bas des tours, et c’est ce kérosène en surplus qui a brulé pendant des mois. Simple, non?


      • Yanka Le 24 septembre 2017 à 06h15
        Afficher/Masquer

        Quand j’étais gamin, on avait abattu toutes les maisons d’un côté d’une rue de la ville où j’habitais pour en faire un parking. C’était des dizaines de maisons collées les unes aux autres. J’ai joué sur les débris avec un copain. Il y avait à certains endroits du feu sous les gravats. C’était fascinant, surtout le soir, et dangereux. J’avais 8 ans. J’imagine qu’il devait être interdit de circuler sur le chantier, mais mon compagnon était un garnement notoire.


  30. BoB Le 22 septembre 2017 à 09h04
    Afficher/Masquer

    Re-Bonjour,
    – essayez de vous rappeler votre réaction quand qqu’un vous a dit : y’a un avion qui est rentré dans le World Trade Center et maintenant, regardez la réaction de Bush => il n’était pas au courant ???
    -pensez vous que suite à une telle attaque les services secrets n’auraient pas immédiatement exfiltrer Bush de cette école pour le mettre à l’abri s’ils n’avaient pas été au courant ?
    – pensez vous que même si le NORAD faisait une simulation d’attaque, ils n’auraient pas arrêter l'”exercice” après confirmation de la 1ère attaque ? Meuh non, le 2ème avion est arrivé 50 min après tranquillement sans être inquiété.
    – comment expliquer que la journaliste de BBC annonce la chute du WTC 7 20 min avant ?
    – Larry Silverstein qui achète le bail des tours pour que dalle (car elles valent que dalle puisque bourrée d’amiante) et qui les fait assurer individuellement et pousse le cynisme jusqu’à réclamer une indemnisation pour chacune
    – comment ne pas tenir compte de l’enquête auprès de plus de 500 pompiers qui ont entendu des exploisions (pour au moins 60% d’entre eux) ?
    – les passeports retrouvés alors qu’on a retrouvé aucun débris d’avion : ah si pardon, un réacteur qui n’équipe pas le type d’avion qui a percuté les tours.
    – ….. => ca pourrait durer des heures


    • aladin0248 Le 22 septembre 2017 à 11h00
      Afficher/Masquer

      D’après OB, les explosions seraient dues à l’inflammation du kérosène qui s’est répandu par la cage d’ascenseur (je suppose qu’il s’agit de la cage d’ascenseur rapide qui fait toute la hauteur du bâtiment). Je suis un peu dubitatif. Ce point devrait être développé.


    • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 11h01
      Afficher/Masquer

      Avec vous et vos “une erreur par ligne” oui…


    • RV Le 23 septembre 2017 à 09h16
      Afficher/Masquer

      “essayez de vous rappeler votre réaction quand qqu’un vous a dit : y’a un avion qui est rentré dans le World Trade Center”
      je me souviens très bien de ma réaction, j’ai appris la nouvelle par la radio sur mon lieu de travail, ma première réflexion a été de dire “c’est la guerre du sud contre le nord qui commence” au grand étonnement de mes collègues . . .


      • Yann Le 23 septembre 2017 à 19h49
        Afficher/Masquer

        Tiens c’est amusant, j’aurais dis l’inverse…c’est la guerre du Nord contre le Sud


  31. BoB Le 22 septembre 2017 à 09h05
    Afficher/Masquer

    Re,

    Et enfin, pourquoi aucun débat contradictoire à la télé sur le sujet avec de VRAIS journalistes qui ont réellement enquêté sur le sujet ? Même si Bigard et Kassowitz ont étudié le sujet, ils ont été mauvais lors de l’émission de Giesberg.

    Alors maintenant, oui, je veux bien que qqu’un réponde à chacune de ces questions honnêtement et me dise en se regardant dans la glace : meuh non, c’est du complotisme.

    Cherchez ce que veut dire PNAC et lisez les déclarations du Général Wesley Clark, lisez William G Carr, Anthony Sutton, Pierre Hillard …. et ouvrez vos yeux.

    Olivier, si vous êtes honnêtes dans votre démarche et que vous cherchez réellement à faire avancer le débat, merci de ne pas modérer mon commentaire.


    • robin Le 22 septembre 2017 à 10h37
      Afficher/Masquer

      Ils sont comédiens donc ce n’est pas leur métier (ce qui prouve en creux que les journalistes ne voulaient surtout interviewer de vrais spécialistes) , donc pour avoir vu leur prestation, elle n’était pas si nul que ça, ils ont réussi entre autre choses à montrer la tartufferie de Guillaume Durant qui s’est permis entre autres énormités de traiter de zozo le chimiste Niels Harrit (qui prétend, article en peer Review à l’appui) qu’il y avait bien de la nanothermite dans les tours, alors qu’il a annulé sa venue à la Télé et donc l’a interdit de se défendre.


  32. Ivan Le 22 septembre 2017 à 09h06
    Afficher/Masquer

    Sans rentrer dans les détails techniques qui tournent à la “bataille d’expert” et qui par conséquent ne permettent pas aux non-spécialistes d’y voir forcément plus clair, il me semble que cette série, comme la précédente sur le Pentagone, souffre de vouloir prendre parti pour une thèse, en l’occurrence la thèse officielle. Est-ce bien l’objet initial de ce blog ?
    Une autre approche consisterait à pointer les éléments discutables dans chacun des deux discours, d’évaluer leur cohérence respective, sans parti pris, dans une démarche d’évaluation de rationalité et de faisabilité. Pour ma part, les discours à thèse polarisés dans cette sphère particulière ne me paraissent pas pertinents pour les raisons évoquées précédemment. Bien que n’ayant pas creusé le sujet, j’en ai une connaissance générale ainsi que des principaux éléments posant problème dans la narration des deux “camps”, l’officielle et les théories “conspis”. Bien que sceptique sur de nombreux points de la narration officielle, les versions “alternatives” posent également un certain nombre de problèmes et sont souvent plus complexes à mettre en oeuvre, comme par exemple la démolition contrôlée…
    J’aurai souhaité qu’une telle démarche comparative soit mise en oeuvre plutôt qu’une justification de la version officielle qui élude les différentes problématiques qui ont précisément donné naissance aux théories alternatives…


    • robin Le 22 septembre 2017 à 10h32
      Afficher/Masquer

      C’est bien le problème, personne qui a un blog ou un site en vue ne peut plus se permettre d’offrir un débat équilibré sur le sujet sans voir la foudre de la police de la pensée s’abattre sur lui.


    • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 11h03
      Afficher/Masquer

      Tout le problème est qu il n’y a justement pas de “bataille d experts” au sens scientifique du terme.

      Mais votre remarque est très intéressante, j en reparlerai…


  33. Lysbeth Levy Le 22 septembre 2017 à 09h06
    Afficher/Masquer

    Tout de même les américains ont un long passé de “faux drapeaux” de parjures, mensonges et de coups tordus pour arriver à attaquer un pays, la liste et longue et on connait “certains projets” très inimaginables pas mis en place pour des raisons X, qui pourrait donner des idées comme le projet Northwood contre Cuba et c’est très important de le connaitre car ça ressemble a ce qui s’est passé ce jour du 11 septembre 2001 : http://nsarchive2.gwu.edu/news/20010430/northwoods.pdf là aussi il est question d’utiliser des avions (pas encore télécommandés), et de faire croire que c’est Cuba qui est responsable en laissant des preuves”. Beaucoup pensent que ce plan a servi le fameux jour !..rien de sur mais a méditer quand même.


    • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 11h04
      Afficher/Masquer

      Un plan hallycibabt d un militaire qui ne prévoyait évidemment aucun mort…


      • Pegaz Le 22 septembre 2017 à 16h03
        Afficher/Masquer

        Avec ce qu’il prévoyait pas de morts juste des dommages collatéraux !


  34. J Le 22 septembre 2017 à 09h08
    Afficher/Masquer

    Et puis encore un détail technique : des poutres de 400 mètres ne peuvent pas avoir été amenées d’un seul tenant, elles ont été forcément assemblées sur place. Je ne vois nulle part qu’on tienne compte du mode d’assemblage (n’y aurait-il pas par exemple différence de coefficient de dilatation ?).


    • bourdeaux Le 22 septembre 2017 à 14h18
      Afficher/Masquer

      Si, Olivier l’a évoqué (torsion des poutres et poteaux qui ont fini par faire céder les boulons et les soudures faiblardes)


  35. pitipitipa Le 22 septembre 2017 à 09h11
    Afficher/Masquer

    Est ce que vous pensez quand même qu’un complot d’origine américaine soit possible puisque l’événement a été utilisé comme catalyseur pour mener la politique de guerre au moyen orient que les américains ont toujours voulu. A ce propos je me souviens avoir entendu dire par bush qu’il fallait virer sadam, avant les attentats, vers 2000.


    • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 11h06
      Afficher/Masquer

      Et vous croyez que ils ont besoin de ça pour mener des guerres, qu ils mènent tous les 2 ou 3 ans ?

      Vietnam, grenade, Panama, Salvador, Irak 1991, Kosovo, Libye, Syrie…


      • douarn Le 22 septembre 2017 à 11h40
        Afficher/Masquer

        Pardonnez moi M. Berruyer, mais il me semble qu’il y a souvent une raison de façade voir un choc (selon la théorie de Naomie Klein) préalable aux manœuvres que vous décrivez. Probablement est-ce d’ailleurs un préalable nécessaire à l’adhésion du contribuable US.
        L’affaire des couveuses koweitiennes ou les wmd pour l’Irak, les incidents du golfe du Tonkin utilisés par le gouvernement US pour faire adopter une résolution du Congrès pour intervenir au Viêt Nam, le méchant dictateur syrien et la “ligne rouge” des armes chimiques … Pourquoi le 11/09 ne serait il pas une occasion exceptionnelle, un choc social incroyable mais une opportunité en or pour faire avancer les pions US au proche orient avec l’assentiment du contribuable US ?


        • Laurent Fournier Le 22 septembre 2017 à 13h36
          Afficher/Masquer

          C’est encore plus simple.

          L’amendement a l’AUMF (“authorization for use of military force”) propose par le senateur Rand Paul a ete rejete par le Senat, le 13/09/2017, par 61 voix contre 36.

          Raison invoquee: Sans l’AUMF, la presence militaire US en Afghanistan, en Syrie et dans les 5 autres guerres en cours, deviendrait illegale en loi americaine, car faites sans declarations de guerre.

          L’AUMF, votee par le Congres le 14/09/2001, stipule:

          “The President is authorized to use all necessary and appropriate force against those nations, organizations, or persons he determines planned, authorized, committed, or aided the terrorist attacks that occurred on September 11, 2001, or harbored such organizations or persons, in order to prevent any future acts of international terrorism against the United States by such nations, organizations or persons.”

          Dire que le 11 septembre n’a rien a voir avec les guerres en cours est faux d’un point de vue legal.


      • Sandrine Le 22 septembre 2017 à 15h51
        Afficher/Masquer

        Il me semble que le “Patriot act” qui a fait suite aux attentats du 11 septembre est inédit dans l’histoire du droit américain. Jusqu’alors, l’etat n’avait jamais pu imposer une telle impunité.

        Un phénomène comparable peut d’ailleurs etre observé en France avec l’etat d’urgence suite aux attentats


        • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 17h45
          Afficher/Masquer

          Parlez en aux différentes minorités du pays…


  36. Lusituationniste Le 22 septembre 2017 à 09h25
    Afficher/Masquer

    A-t-on le fin mot de l’histoire concernant la société Odigo ?
    Voir l’article d’Haaretz à ce sujet :
    http://www.haaretz.com/odigo-says-workers-were-warned-of-attack-1.70579

    Merci !


  37. Ben Le 22 septembre 2017 à 09h29
    Afficher/Masquer

    En matière criminelle, et c’est bien de cela qu’il s’agit, certains “détails” sont essentiels pour remonter au(x) coupable(s). Quand ceux-ci sont sans effets sur la validité de la piste suivie, il est en effet stupide de s’y arrêter. En revanche, quand ils invalident cette piste, ou qu’ils permettent d’en douter, il est tout aussi stupide de prétendre les balayer. Vous avez à plusieurs reprise invité ceux qui soulevaient ce que vous qualifiez de détails à vous proposer leur “version non officielle” des faits. Comme s’ils pouvaient et devaient vous offrir une version clé en mains alternative et cohérente, là où ces “détails”, qui n’ont pas été explorés, ne font que pointer d’une façon criante la nécessité, sinon le devoir, pour quiconque prétend poursuivre la vérité, de ne pas tenir ce dossier pour clos et scellé. Merci donc de ne pas éluder ces questions de “détails” parmi celles que vous sélectionnerez.


    • Max Le 24 septembre 2017 à 00h46
      Afficher/Masquer

      Justement, aucun “détail” ne permet d’infirmer réellement la version officielle. Vu la nature des événements et le manque (heureux) d’expériences réelles, il est normal que des zones d’ombres persistent. Dans tous les cas il est essentiel (d’un point de vue scientifique) de donner un modèle global qui soit cohérent, sinon c’est le grand n’importe-quoi, chacun y va de ses propres théories et plus personne ne parle le même langage.

      C’est comme ça que fonctionne l’institution scientifique. On peut ne pas lui faire confiance, l’accuser (avec preuves à l’appui) si on veut, mais pas lui reprocher de fonctionner comme elle le doit.

      Et surtout, les scientifiques, avant de faire table rase de travaux passés, se demandent comment faire coexister une nouvelle expérience avec un modèle préexistant. Ils sont humbles 1) devant le réel (ils soumettent leur réflexion à ce qu’ils voient plutôt que de projeter leur imagination dessus) et 2) devant le travail qui leur préexiste.

      Une fois que 1) la véracité de l’expérience a été reconnue, et 2) l’incompatibilité avec des modèles préexistants a été prouvée, le tout sous la critique constructive des pairs, alors on peut envisager une évolution de modèle.


  38. Phil-A Le 22 septembre 2017 à 09h42
    Afficher/Masquer

    Les tours ,les avions , c’est que le haut de l’iceberg .
    Ca ne represente pas 10% de la matiere a étudier autour de ces èvenements, masse d’infos qui appele, a minima , non seulement a la convicition que le gouvernement (au sens très large) a laissé ces évenements se produire , mais a participé a different niveaux a les permettre.


  39. bluerider Le 22 septembre 2017 à 09h42
    Afficher/Masquer

    Comment interprétez-vous les flashes lumineux qui précédent la destruction des 3 tours, visibles sur de nombreuses vidéos authentiques et non retouchées, et font pour beaucoup penser à une séquence classique d’amorçage de démolition ? Ces flashes interviennent de façon aléatoire sous le front de chute de débris, à des angles très différents donc indépendants de la lumière ambiante ou de reflets du soleil. Ces flashes sont attestés par de nombreux témoins. Merci.


  40. bluerider Le 22 septembre 2017 à 09h44
    Afficher/Masquer

    Pourquoi le coeur de la tout Nord, bien visible après effondrement de l’ossature entourant la tour avec ses planchers, se trouve-t-il détruit soudainement et verticalement, au lieu de basculer du côté aléatoirement le plus faible ? Pourquoi cette chute verticale sur lui-même ?


  41. bluerider Le 22 septembre 2017 à 09h46
    Afficher/Masquer

    Si la théorie officielle de l’éjection d’air est consécutive à l’écrasement en empilement des planchers, alors pourquoi des élections aléatoires de squibs à 160 km/h à certaines fenêtres et pas à d’autres juste voisines ?


    • Scrib Le 22 septembre 2017 à 11h00
      Afficher/Masquer

      Un effet venturi ? (réponse pas trop courte)


      • bluerider Le 22 septembre 2017 à 11h30
        Afficher/Masquer

        Pourquoi ces éjections sont-elles extrémement localisées, et non apparentes sur des pans entiers de facade ? Les espaces de bureau étaient ouverts, avec des circulations nombreuses. Il me semble qu’on est en droit de s’attendre à des étages entiers soufflés par cet “effet venturi” dont vous parlez, et non certaines fenêtres isolées, à des étages variant de 5 à 15 étages sous le front de rupture ? Pourquoi une fenêtre vole à 160 km/h en ejectant poussières et parfois des corps solides (on soupçonne même un corps humain dans une vidéo), et que les 2 autres fenêtres contiguës restent parfaitement intactes ?


        • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 12h50
          Afficher/Masquer

          “Il me semble qu’on est en droit de s’attendre à des étages entiers soufflés”

          Non, il me semble u’on est ne droit de s’attendre à rien, parce que vous comme moi, on ne sait pas comment un gratte ciel en acier de 400m de haut s’effondre…

          Enfin, bon, maintenant, on sait…


          • bluerider Le 22 septembre 2017 à 13h07
            Afficher/Masquer

            Non Olivier, désolé. La raison me demande de trouver l’explication au fait suivant : PARTOUT où il y a des éjections de poussières et matériaux à 160 km/h il s’agit de phénomènes isolés et extrémement localisés à UNE SEULE fenêtre. Ces phénomènes sont observés sur toute les faces des 2 tours. On sait que les étages des WTC étaient des espaces ouverts. DONC 100% des éjections sur les 4 faces, apparemment aléatoires, de matériaux se sont déroulées dans des espaces fermés des tours et non dans des espaces ouverts qui constituaient la norme à tous les étages de ces tours ? Nous atteignons là les tréfonds de la probabilité statistique. Ce n’est pas à un expert en calculs de primes d’assurances que je vais tenter de l’expliquer, si ?


        • Karnak Le 22 septembre 2017 à 14h05
          Afficher/Masquer

          C’est en fait plutôt logique que les fenêtres ne cèdent pas toutes. L’explication est la suivante :
          Il y a une surpression dans l’étage. Celle-ci doit s’évacuer par les chemins les plus “faciles”. Ce seront les fenêtres les plus fragiles. Si ça suffit à faire baisser la pression dans l’étage, il n’y a aucune raison pour que les autres fenêtres se brisent.
          C’est un peu comme quand on fait péter un tuyau d’arrosage avec une pompe : c’est pas tout le tuyau qui explose, mais il se perce à 1,2 ou 3 endroits, les plus fragilisés au préalable…


          • bluerider Le 22 septembre 2017 à 14h31
            Afficher/Masquer

            La répartition aléatoire mais néanmoins régulière observée le long des facades, et le caractère parfait en tous les points de rupture constatés (UNE seule fenêtre à CHAQUE observation), de ces éjections à 160 km/h reste un mystère non concordant avec le caractère aléatoire marqué de la chute des débris, et de la supposée rupture aléatoire de la structure, forcément dissymétrique à cause de l’impact des avions d’un seul côté à la fois…


      • Catherine Le 22 septembre 2017 à 13h09
        Afficher/Masquer

        C’est pas ça l’effet Venturi.
        Bonne journée.


        • RGT Le 22 septembre 2017 à 23h15
          Afficher/Masquer

          Toutafé…

          L’effet Venturi est une dépression causée dans un tuyau perpendiculaire à un autre tuyau dans lequel un gaz (ou un liquide) circule à haute vitesse.

          Les “anciens” carburateurs (maintenant tous les véhicules sont à injection contrôlée) fonctionnaient grâce à l’effet Venturi qui permettait d’aspirer le carburant situé dans les cuves de carburateurs (en dessous du conduit d’admission d’air).

          L’effet Venturi permet aussi de faire des pompes à vide à l’aide d’air comprimé. Mais dans ce cas, il faut se boucher les oreilles car c’est très bruyant).


        • françois marquet Le 23 septembre 2017 à 00h53
          Afficher/Masquer

          Vous avez raison Catherine concernant l’effet venturi, rien à voir avec le phénomène observé.
          Une question: le front d’effondrement a créé un gradient de pression dans les étages du dessous à mesure qu’il avançait.
          Ce qui est curieux c’est que les “squibbs” ou éjection de gaz sous pression et poussières ont parfois eu lieu loin du front d’effondrement, à des endroits ou la pression était moins forte, et pas près de celui-ci, où la pression était plus élevée.
          Compte tenu du fait que les fenêtres étaient identiques le phénomène reste inexpliqué. Des avis?


          • Pascalcs Le 24 septembre 2017 à 14h46
            Afficher/Masquer

            Sur nombre et l’âge, on ne peut pas exclure des degrés de fatigue différents des matériaux (fenêtres et supports/encadrements).
            Par ailleurs, en 30 ans d’âge des bâtiments, on ne peut exclure que certaines aient été changées ou réparées avec des matériaux de qualité différant des spécifications d’origine. Et de ce fait avec des résistances différentes.


  42. pythos Le 22 septembre 2017 à 09h48
    Afficher/Masquer

    Je suis d’accord avec vous Philippe.
    J’espère Olivier, avec tout le respect que j’ai pour vous, que la prochaine série n’aura pas pour objectif de prouver l’existence d’armes de destruction massive en Irak.


  43. bluerider Le 22 septembre 2017 à 09h49
    Afficher/Masquer

    Comment interprétez-vous le flash filmé par les frères Naudets pour AA11 et filmé pour UA175 par de nombreux vidéastes, au moment même où chacun des B767 impacte chacune des tours ? Notez que ce flash n’est pas contigu au nez de l’avion, mais en léger décalage avec l’endroit exact de l’impact du nez de l’avion.


    • TuYolPol Le 22 septembre 2017 à 11h17
      Afficher/Masquer

      Je note que cette hypothèse sous-entend, comme l’hypothèse du minage préalable des étages précis où ont eu lieu les impacts, que les avions percutent les tours avec une grande précision verticale.
      Du coup, il faut soit laisser tomber les objections concernant l’impossibilité pour des pilotes novices de réaliser ne serait-ce que l’exploit de la précision horizontale, soit se rabattre sur l’absence d’avion et le recours au fake vidéo pour faire croire aux avions.
      À ce point de la question, je m’arrête et me demande, après tout, ce qui est le plus invraisemblable, et je suis obligé d’admettre que les thèses contestataires partent dans tous les sens, ont des contradictions internes, sont aussi sensibles aux fake, supposent des complots de grande échelle étouffés depuis 16 ans, etc etc.
      Alors que, dans la version qu’on a sous les yeux, il reste beaucoup moins de choses à expliquer, sans exclure plusieurs possibilités bien plus intéressantes :
      – la dissimulation des signes avant-coureurs
      – la participation dissimulée
      – l’exploitation des conséquences
      – la protection des complicités
      Etc etc. Et là, il y a du boulot rentable pour la vérité, avec des éléments comme les 28 pages déclassifiées puis quasi enterrées, les liens avec la mainmise sur la surveillance, les polices et les renseignements, les sphères d’influence néocons, mais tout cela est observable aujourd’hui même. La situation actuelle est parfaitement compatible avec la VO, sans réduire en quoi que ce soit la possibilité d’une prise de conscience de la toxicité immense des pouvoirs des réseaux néoconservateurs et proches de ceux-ci.
      Alors, en quoi est-il si important de tourner autour d’un totem vieux de 16 ans qui pue ?


      • bluerider Le 22 septembre 2017 à 11h32
        Afficher/Masquer

        Vous interprétez mal. Ce n’est pas parce qu’une lueur est émise à proximité du point d’impact du nez de l’avion, qu’elle n’émane pas de l’avion. Par ailleurs la question est : OUI il y a bien des lueurs en forme de flash dans les 2 cas de AA11 et UA175. Toutes les vidéos l’attestent, et ce détail a été relevé par de très nombreux youtubeurs. Donc ma question demeure : De quoi s’agit-il ?


      • BenM Le 22 septembre 2017 à 11h56
        Afficher/Masquer

        TuYolPol, je soutiens votre commentaire : toute théorie qui implique d’avoir un complot à grande échelle est impossible, ça ne tient pas dans le temps. Et en effet pour moi pas besoin d’inventer ou soutenir des fadaises pour critiquer la politique américaine, ou s’interroger sur pleins d’autres aspects de cette période où naît l’état du monde actuellement en cours de développement…


        • bluerider Le 22 septembre 2017 à 12h20
          Afficher/Masquer

          pour beaucoup de sceptiques dont je fais partie, le malaise général palpable dans les relations internationales date précisément de ce jour tragique. Et pour nous, tous les dérèglements géopolitiques qui ont suivis, sont indissociablement liés à cet événement traumatique qui a été probablement le plus médiatisé au monde. Certes Olivier et d’autres ont raison de souligner qu’avant le 11/9 et depuis, de nombreux états ont été déstabilisés par la CIA ou le MI6, ou d’autres services des “réseaux profonds de pouvoir transnationaux” (Mossadec Ahmed en Iran, Allende au Chili, Najibulah en Afghanistan etc), mais cet événement a un potentiel colossal, pour faire franchir un degré de conscience au très grand public, le jour où la séquences des événements de ce jour tragique sera racontée d’une façon plus crédible qu’elle ne l’est. Et il ne s’agit de rien moins que de refermer le dossier le plus “hoaxitant” de tout l’internet, le “père de tous les complots” discutés sur le net, aujourd’hui au bord de l’effondrement soit totalitaire, soit anarchique.


          • TuYolPol Le 23 septembre 2017 à 02h06
            Afficher/Masquer

            Déjà, le public occidental ne veut pas le savoir. Il n’est de toute façon pas prêt à encaisser une telle trahison, un peu comme les sceptiques ne peuvent pas renoncer au complot. Il y a une réflexion sur cette limite qu’il faut mener tranquillement.


            • Yanka Le 24 septembre 2017 à 07h04
              Afficher/Masquer

              Le scepticisme (du grec “skeptikos”, de “skeptesthai”, “examiner”) en philosophie n’est pas une opinion, mais une méthode critique, une manière d’amener au jour la vérité. Or, la vitesse avec laquelle on se fait traiter de complotistes à la première interrogation renforce l’impression qu’on cherche à nous cacher des choses. Quand on pose une simple question à un type qu’on soupçonne d’une broutille et qu’il se met à hurler en nous traitant de menteur et de flic et de tous les noms, on peut être sûr qu’on le soupçonne à raison.


          • kriss34 Le 23 septembre 2017 à 19h08
            Afficher/Masquer

            Je pense que 2001 coïncide aussi (enfin, grosso modo, l’entrée dans le IIIeme Millénaire) avec une accélération de la pénétration d’Internet, et en cascade: celle des échanges portés par ce réseau, des forums et autres lieux d’expression spontanée. A partir de ces années-là, n’ont plus été les mêmes: l’accès à la connaissance, à l’information, à la contre-information, à la contre-contre-information, etc… Je chercherais là plutôt le catalyseur de la prise de conscience par un certain grand public (je vous cite) que tout ne tourne pas rond en ce bas monde.
            Par ailleurs, le monde bipolaire avait cessé d’exister depuis quelques années et il me semble que l’effondrement de l’URSS a eu des conséquences au moins aussi lourdes pour notre planète, que celui des deux tours WTC dont il est question depuis jours sur ces pages, par ailleurs judicieusement argumentées je crois.


        • Lysbeth Levy Le 22 septembre 2017 à 12h39
          Afficher/Masquer

          Ah bon ? Et le “projet Manhattan” alors c’est bien des centaines/milliers de personnes impliqués qui n’ont rien dit pendant des années il me semble, alors qu’on appelle cela “un complot” ou “une entente secrète” il fallait bien que ceux qui “y étaient” gardasses le secret pendant des années non ? Il y en d’autres autour des “opération paper-clip” ou “guerres secrètes” dévoilées dans un temps très long d’ailleurs souvent a cause d’un journaliste qui creuse un peu plus que les autres. Evidemment il faut bien garder secrètes certaines choses, quand c’est pour une bonne cause, sinon quelles seraient les conséquences ? A partir de là tout est possible hélas..


          • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 13h28
            Afficher/Masquer

            “A partir de là tout est possible hélas..”

            Non, et fort heureusement.


            • Leclercq Florent Le 22 septembre 2017 à 20h00
              Afficher/Masquer

              Sur ce coup je vous trouve bien optimiste M. Berruyer. Je me fiche de la verite concernant le 9/11, mais le 20e siecle a amplement demontre que les limites nexistent que pour etre depassees, y compris dans lhorreur.


            • Fritz Le 22 septembre 2017 à 21h23
              Afficher/Masquer

              David Rousset, déporté à Buchenwald et Neuengamme :
              “Les gens normaux ne savent pas que tout est possible”.
              Phrase mise en exergue par Hannah Arendt, Le système totalitaire.


          • Lambert85 Le 22 septembre 2017 à 20h29
            Afficher/Masquer

            Mauvais exemple, le projet Manhattan avait un motif patriotique en pleine guerre mondiale, et malgré ça, les soviétiques étaient parfaitement informés du projet.


    • Scrib Le 22 septembre 2017 à 11h29
      Afficher/Masquer

      Je suis toujours ébahis par le traitement d’un film comme une preuve ferme et définitive, et non comme d’un indice.
      Apres tout, un avion à 900km/h, c’est 250m/s
      Un film c’est 24 images/sec. (on peux faire les calculs à 100images/sec mais je pense pas que ce soit ce matériel qui a été utilisé)
      c’est à dire que chaque image mise sur pause, représente 10m de progression
      Et on s’étonne de voir un petit flash a coté du nez de l’appareil. (une bombe à l’étage ciblé ?)
      Certains s’étonne que l’avion disparaisse en 5 images (l’avion faisant 50m – 50 / 10m de progression) soit 5/24 = 0.2 sec (hologramme ?)

      calculs fait à la va-vite – à vérifier quand même

      Avez vous pensez que les moyens dont dispose les gens sont limités pour filmer de tel phénomène, et rendre visible le moindre petit détail (je crois que personne n’avait de caméra ultra slow motion à l’époque)


      • bluerider Le 22 septembre 2017 à 11h51
        Afficher/Masquer

        le diable se cache dans les détails. Les vidéos du 11/9 ont été souvent trafiquées, et beaucoup de fakes circulent sur la toile. Il n’en demeure pas moins que ce sont les images originales dont certaines validées par FEMA NIST etc… sur lesquelles nous visualisons avec nos simples yeux, des flash au moment de l’impact du nez de UA175 et AA11. A un endroit de la façade distinct de celui que vient toucher le nez de l’avion. C’est un fait irréfutable, et j’aimerais savoir ce que c’est.


        • Catalina Le 23 septembre 2017 à 00h22
          Afficher/Masquer

          la réverbation de l’avion avec le soleil ?


        • ttec Le 23 septembre 2017 à 09h59
          Afficher/Masquer

          bluerider Le 22 septembre 2017
          … flash … pas contigu au nez de l’avion … A un endroit de la façade … De quoi s’agit-il ? ….

          Dans toutes les videos où j’ai vu un “flash” [le deuxième avion], je n’ai pas vu autre chose que le flot d’étincelles habituels résultant du frottement de la partie latérale (“pas contigu au nez de l’avion”) du fuselage avec la colonne de la façade, comme on peut en voir dans toutes les courses automobiles dès qu’une voiture se paie le rail de sécurité.

          Voyez sur youtube les courses de NASCAR, quand une voiture racle le mur. N’est-ce pas la même chose ?


          • bluerider Le 25 septembre 2017 à 02h43
            Afficher/Masquer

            gràce à l’ombre portée, on a pu déterminer que le flash opére avant le toucher de l’avion sur la facade.


        • Gonzo Le 23 septembre 2017 à 18h59
          Afficher/Masquer

          Honnêtement, je pense très sincèrement que le flash n’est rien d’autre que l’éclatement du dôme radar, il y a dans ces appareils des produits qui réagissent mal aux chocs.

          au demeurant trouver normal un déplacement a 900km/h de l’avion 500 noeuds, a cette altitude, et pour les raisons d’aide au pilotage (fly by wire) est … présomptueux.


  44. bluerider Le 22 septembre 2017 à 09h53
    Afficher/Masquer

    la totalité des vidéos prises lors de la pénétration de UA175 dans la tour sud, montre une empreinte qui m’a toujours interloqué (je suis pilote privé et atteint par la passion de l’aéronautique). Pourquoi cette empreinte, en plus des 2 réacteurs qui disparaissent dans un nuage de poussière distincts, présente-elle une troisième marque bien visible, à hauteur de l’empreinte du fuselage, côté droit ? Cette empreinte semble correspondre à un pod légèrement protubérant le long du fuselage, et ne se retrouve pas symétriquement du côté opposé de l’empreinte. Comment interprétez-vous cette empreinte patente réelle et importante ?


    • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 11h15
      Afficher/Masquer

      Merci. Vous avez une photo ?

      Mais ce genre de question extrêmement pointilleuse illustre tout le problème de la méthode hypercritique…


    • ttec Le 22 septembre 2017 à 12h36
      Afficher/Masquer

      bluerider Le 22 septembre 2017 à 09h53
      « cette empreinte patente réelle »

      Les façades n’étaient pas faites d’un mur continu où aurait pu se découper avec précision la section du fuselage, mais d’un assemblage de panneaux liées entre eux par des boulons.

      Ces boulons étaient l’un des points (très) faibles de la structure : voir l’article du MIT
      Wierzbicki, Xue, Hendry-Brogan, “Aircraft Impact Damage” 4.5 Connections, page 17 du pdf.

      Si un panneau est arraché (rupture des boulons), il laisse un trou rectangulaire qui s’étend plus bas que le point où il a été frappé.

      De plus, il faut tenir compte de façon dont l’avion a frappé la tour (trajectoire et mouvement sur la trajectoire).

      Voyez les résultats de la simulation (qui évidemment n’a pas été faite en supposant l’existence d’un pod sur le côté de l’appareil), et comparer avec l’effet réel dans les deux volumes du nist ncstar 1-2B
      (500 pages !) par exemple
      Figure 9–110. Impact damage to the south exterior wall of WTC 2 (page 148 du pdf).
      L’accord paraît très bon, et on y voit votre “empreinte”.


      • bluerider Le 22 septembre 2017 à 14h18
        Afficher/Masquer

        la taille de l’empreinte (et le soupçon de pod tubulaire apparent sous l’emplanture de l’aile droite de UA175 tel que bien visible sur 2 agrandissements du ventre de l’avion en phase d’impact) rend l’explication du caractère aléatoire de cette empreinte qui serait en fait due à la découpe des plaques et colonnes de façade non pertinent à mes yeux. Le trou dissymétrique anormal causé par cette protubérance avérée et mystérieuse est trop grand pour être le fruit du hasard des ruptures d’assemblages de la structure. A contrario, alors pourquoi n’aurait-on pas la même empreinte symétrique de l’autre côté, compte tenu de la taille bien visible de cette empreinte et de la taille que vous avancez, pour que de possibles ruptures de structure en façade s’opèrent de façon circulaire à hauteur du train gauche ?


        • Benoît Laine Le 22 septembre 2017 à 18h22
          Afficher/Masquer

          La question est donc : qu’elle est la distribution de probabilité d’une empreinte faite par un avion de ce type dans une tour de ce type. Quelle déviation par rapport à la forme projetée de l’avion est acceptable (due au hasard) et quelle autre doit être considérée comme causée par un objet additionnel.

          Autrement dit, si on lançait de très nombreux Boeing 757 dans la façade de tours similaires, quelle est la proportion résultante d’empreintes du type obtenu le 11/09 en dessous de laquelle l’hypothèse nulle «pas de pod additionnel» doit être rejetée?

          Au final, on est en présence d’un événement exceptionnel, difficile en l’absence de suffisamment d’observations d’événements comparables de dire ce qui est du au «hasard».


        • Benoît Laine Le 22 septembre 2017 à 18h42
          Afficher/Masquer

          Il semble par ailleurs dans la source que vous mentionnez, qu’il y ait une certaine confusion entre le dégât sur les colonnes structurelles périphériques et l’empreinte totale sur la façade en alu…


          • bluerider Le 25 septembre 2017 à 02h33
            Afficher/Masquer

            bon. Regardez les vidéos de l’impact de UA175 et essuyez vos lunettes si nécessaire. Il y a bien une empreinte confirmée par un jet de poussière, en plus de celles et ceux des 2 réacteurs, entre eux 2 du côté droit. J’aimerais savoir ce que c’est. De nombreux avions gros porteurs de l’USAF sont modifiés avec des protubérances de ce genre pour abriter des équipements électroniques de contre-mesures, surveillance ou guidage. Ca aussi c’est un fait.


  45. Lysbeth Levy Le 22 septembre 2017 à 09h55
    Afficher/Masquer

    En tout cas bravo pour le boulot sur le sujet qui n’est pas facile tant il faut tout décrypter merci à Olivier et son équipe qui se sont penchés sur le sujet : un gros travail de “déblayage” (sans rire) après chacun peux en tirer ce qu’il veut mais au moins c’est fait et l’histoire de s’arrêtant pas là ils pourrons toujours y apporter de nouveaux éléments car l’actualité ne s’arrête jamais . Merci .


    • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 11h14
      Afficher/Masquer

      Merci


  46. Johann Le 22 septembre 2017 à 09h55
    Afficher/Masquer

    Comment expliquez-vous les débris humains retrouvés sur le toit de la Deutsche Bank dont la plupart ne dépassaient pas quelques millimètres?


    • bourdeaux Le 22 septembre 2017 à 13h19
      Afficher/Masquer

      Probablement quelques victimes qui se sont trouvées sur la trajectoire d’un réacteur…Elles n’ont pas dû avoir le temps de souffrir. Sérieusement, vous n’avez pas honte de poser de pareilles questions ?


      • Loxosceles Le 22 septembre 2017 à 13h57
        Afficher/Masquer

        Vous croyez que les enquêteurs de police ne doivent pas se poser ce genre de question sur une base régulière ? C’est comme ça, entre autres, qu’on effectue un travail rigoureux. Manquerait plus qu’un médecin légiste ait honte d’examiner un cadavre.


      • Johann Le 22 septembre 2017 à 18h04
        Afficher/Masquer

        “Probablement”? Si vous aviez un tant soit peu étudié la question vous n’auriez pas osé écrire une réponse aussi stupide qui ne prouve que votre totale ignorance des éléments du dossier. La simple consultation du plan du site et des trajectoires des avions vous aurait montré que votre élucubration – qui est une véritable insulte à la mémoire des victimes – est impossible. A moins “de sauter” par-dessus la seconde tour ou en zigzagant. La réponse habituelle est de dire que ce sont les restes des passagers de l’avion. Même réponse que ci-dessus.

        Et en plus vous osez parler de “honte”`?! La honte consiste à proposer une réponse qui démontre votre préjugé insensible à toute forme de questionnement ou de remise en cause. Alors vous inventez pour justifier votre préjugé et votre fermeture d’esprit.


    • Kapimo Le 23 septembre 2017 à 14h54
      Afficher/Masquer

      C’est une question à laquelle il ne peut être apporté aucune réponse autre que l’explosion…


  47. Scrib Le 22 septembre 2017 à 09h56
    Afficher/Masquer

    De manière générale, merci Olivier pour la série.
    Série qui je le rappel, concerne finalement, QUE les 2 tours – leurs conceptions et leurs destructions.

    Je n’ai que peu apprécier le traitement des “fadaises” – je doit bien le dire – surement le ton employé – mais bon, c’est pas le sujet, mais je tenais à le dire.

    Si je me trompe pas, il existe un autre rapport sur les attentats dans leurs globalités. Ceci pour dire que cette série ne concerne qu’un morceau de la VO.
    J’ai pu lire quand même bcp trop de question hors sujet par rapport au tours
    Par exemple, les capacités de pilotage, ne sont pas à intégrer à cette série. Normal c’est pas le sujet finalement. Et une réponse, somme toute logique, selon moi, ils ont appris à piloter des cessna… mais ils s’en foutait royalement de BIEN piloté, et même d’atterrir. (Je peux conduire une ferrari avec mon permis B et rouler comme un fou en ligne droite, mais au 1er virage ou j’attaquerai vraiment, je me vianderai surement)

    ma question ci après :


    • Scrib Le 22 septembre 2017 à 10h19
      Afficher/Masquer

      Nombreux témoignages font état d’explosion (on a bien évidemment des vidéos – et parfois des pompiers en pleine action)
      On a de tout – explosion avant, pendant le crash, pendant l’effondrement bref, faut démêler

      https://www.youtube.com/watch?v=4vuCnemxobw

      – A 1m15s par exemple – on en sait pas quand à lieu la détonation (avant ou après un effondrement)
      – au alentours de 2 minutes (enregistrement pompier – plutôt fiables généralement)
      – ou encore vers 6m50

      Autant je pourrait comprendre qu’on puisse avoir une différence entre le moment ou on entends une explosion, et le moment ou on la ressent (vitesse de propagation du bruit peut être différente de celle de l’onde de choc) et ici, comme rien n’est situé dans le temps c’est compliqué à déterminer. Mais il y a en eu. (je parle pas des vidéos ou on entends des pets de mouches)

      La VO sur la destruction aurait elle pu faire l’impasse sur des points qu’elle n’aurait pas su expliquer ?

      Je ne suis pas du tout partisan de la démolition contrôler, qu’on se le dise.


    • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 11h13
      Afficher/Masquer

      Quand des manipulateurs incompetents trompent sciemment plein de personnes de qualité soucieuses de ne pas se fzire avoir par manipulations grossières, je trouve ça scandaleux, et d ou le mot fadaise, qui ne parrait pas usurpé pour cette catégorie de personnes (qui ne sont pas la totalité des douteurs, j insiste…)


      • Bruno Le 22 septembre 2017 à 15h58
        Afficher/Masquer

        Donc si je vous suit , des pompiers, des journalistes et d’autres font parti du complot ?? Le problème c’est que l’on entend les explosions dans les différentes vidéos et ce sont des dizaines de personnes qui parlent d’explosions ?!


    • Loxosceles Le 22 septembre 2017 à 14h02
      Afficher/Masquer

      Le pilotage n’est pas le sujet ? Pourquoi serait-ce un tabou ici ? Dans l’assassinat de Kennedy, on ne devrait alors pas se demander si le tireur présumé avait la capacité à atteindre sa cible de là où il était ? C’est la même chose… On ne peut écarter des éléments d’enquête parce qu’on ne veut pas en voir la pertinence, question de rigueur et d’honnêteté intellectuelle.


  48. bluerider Le 22 septembre 2017 à 09h57
    Afficher/Masquer

    Comment interprétez-vous le fait qu’en bas des tours, donc après un certain refroidissement des débris, plus de 2000 véhicules ont été retrouvés aléatoirement calcinés, les uns totalement, juste à côté d’autres absolument épargnés ? Certains véhicules ont été entièrement incendiés y compris l’intérieur, certains ont eu leur capot moteur retrouvé fondu, et même le bloc moteur sous le capot sérieusement entamé par une corrosion importante, et avec des aspects fondus. Quel phénomène physique peut aboutir à un tél résultat ?


    • kasper Le 22 septembre 2017 à 10h38
      Afficher/Masquer

      Et vous ? Comment l’interpretez vous ?

      Ca fait plusieurs fois que je vois mentionnee cette histoire de voiture brulees a cote de voitures intactes, et j’ai vraiment du mal a comprendre en quoi ca invalide la version du NIST.

      Est il si inenvisageable que lors de l’effondrement des tours, des debris incandescents aient atteint et brule certaines voitures au hasard et pas d’autres ?


      • basile Le 22 septembre 2017 à 10h50
        Afficher/Masquer

        ceux qui ont mentionné ce détail l’ont fait à dessein. Semer le doute. Avant de le relater, ils auraient pu chercher à l’expliquer; Or ils l’ont donné brut en pâture pour faire de l’effet. surfer dessus, faire du cinéma en fait. Montrer que eux, ils ne sont pas dupes, et capter un auditoire, piquer celui d’une autre chaîne.

        On le voit encore de nos jours, le blablabla précipité sur les attentats de barcelone


      • bluerider Le 22 septembre 2017 à 14h45
        Afficher/Masquer

        Aucun autre événement de ce type dans le monde n’a produit de tél dégâts sur des véhicules. Je l’interprête comme une anomalie sans réponse. Par contre, il existe une hypothèse plausible : Si de l’accélérateur thermique de type thermate a été utilisé caissonné et parvient au sol encore non consumé, alors OUI, l’oxydation-fonte-sulfuration de 2000 à 3000 véhicules (pas 1 ou 2) en bas de façon totalement aléatoire devient logique. Et ces véhicules dans une proportion importante, n’étaient recouverts d’aucuns débris susceptibles de les avoir grillé par incandescence (malgré une chute de 200 mètres… je rappelle que tout le reste du WTC ne brûle pas). D’ailleurs certains véhicules garés et totalement calcinés ont leur carrosserie parfaitement conservée, même pas touchée par un seul débris “incandescent”. Encore une fois, des véhicules garés l’un à côté de l’autre ont parfois subits des dégâts totalement différents : calciné dans un cas, intact juste à côté. Comment est-ce possible ? Cela me semble loin d’être un détail des événements.


        • kasper Le 22 septembre 2017 à 15h47
          Afficher/Masquer

          “Aucun autre événement de ce type dans le monde n’a produit de tél dégâts sur des véhicules.”

          Pas étonnant, vu qu’il n’y a JAMAIS eu aucun autre événement de ce type dans le monde ^^ Vous avez beaucoup d’exemple de 2 tours en flamme de 400 metres de haut s’effondrant ? Il me semble que c’est meme un des “arguments massue” des truthers.

          Nan mais qu’est ce qu’il faut pas lire…

          “alors OUI, l’oxydation-fonte-sulfuration de 2000 à 3000 véhicules […] devient logique.”

          Pas beaucoup plus qu’avec l’effondrement de milliers de tonnes de débris en feu, dont une partie, on le sait, constituée d’aluminium en fusion…


          • bluerider Le 25 septembre 2017 à 02h21
            Afficher/Masquer

            je parle des voitures non écrasées, dont les carrosseries sont intactes sauf qu’elles sont calcinées. Vous me parlez de tonnes de débris. Des 1000iers de véhicules ont fini intacts mais peinture et intérieur carbonisés. google : “toasted cars on 9/11”


    • basile Le 22 septembre 2017 à 10h45
      Afficher/Masquer

      vous vous posez beaucoup de questions, l’affaire vous passionne.

      Il est vrai, à votre décharge, que les Américains aiment faire du « cinéma », donner moult détails (que vous relatez) comme dans les séries policières. Et les journalistes, qui font leur travail (sic), les relatent pour meubler le temps d’antenne et montrer qu’ils font leur boulot. Trop de détails tue.

      Pour moi les tours se sont écroulées. Point. Je suis passé à autre chose, plus proche en temps et en distance. Les coupeurs de cheveux en 4, pour vendre, pour se rendre intéressants, trouveront toujours un détail bizarre.


    • ttec Le 22 septembre 2017 à 13h18
      Afficher/Masquer

      bluerider Le 22 septembre 2017 à 09h57
      … véhicules … calcinés

      C’est le fameux docteur Judy Wood, dont ceratains ont pu écrire, à propos de sa page sur ses “toasted cars” :
      je n’attendais pas de la bonne science, mais j’ai été totalement pris de court par le total manque de sens commun de ce site

      Essayez de voir si les pages suivantes peuvent vous apporter des éléments de réponse

      = https://www.uwgb.edu/dutchs/PSEUDOSC/911NutPhysics0.HTM =

      = https://kendoc911.wordpress.com/debunking-dr-judy-wood/disinfo-toasted-cars/ =

      = http://cosmicpenguin.com/911/wtc/burnedcars/ =


    • bourdeaux Le 22 septembre 2017 à 13h41
      Afficher/Masquer

      “Quel phénomène physique peut aboutir à un tél résultat ?” La chaleur ? Ah, mais j’oubliais ! si elle n’a PAS PU déformer des poteaux 300 m plus haut, on ne va quand même pas accepter l’hypothèse selon laquelle elle aurait fait fondre des capots de bagnoles 300 m plus bas…Quand on s’engage dans le mystérieux, on va au bout, hein ?


  49. Johann Le 22 septembre 2017 à 09h57
    Afficher/Masquer

    Que faites-vous des déclarations des pompiers qui ont entendu des explosions à répétition?


  50. bluerider Le 22 septembre 2017 à 09h59
    Afficher/Masquer

    Pourquoi le Rapport officiel a-t-il omis de mentionner les 118 témoignages d’explosions, et d’autres témoignages de familles de victimes qui mentionnent des explosions ?


    • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 11h09
      Afficher/Masquer

      Mais tout le monde sait qu il y a eu plein de petites explosions, vu la masse de kérosène projeté et les incendies qui ont suivi…

      Et votre scénario complet, il avance au fait ? 😉


      • Ben Le 22 septembre 2017 à 11h39
        Afficher/Masquer

        Votre question n’est pas honnête intellectuellement. Une fois plus vous demandez à ceux qui soulignent les incohérences et négligences de la “version officielle” pour solliciter une réouverture du dossier de faire la preuve de son invalidité, et d’apporter un autre “scénario”, qui plus est “complet”, que seule cette réouverture pourrait, s’il y a lieu, conduire à retrouver et à valider.


        • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 12h56
          Afficher/Masquer

          je vois que vous parlez encore de “version officielle”

          je comprends mal pourquoi, vu que vous semblez incapables d’en construire une autre qu tient la route…

          Quand on crtique à ce point le moindre detail, quand on demande au NIST le détail de ses moindres simulations, il me semble qu’on a à l’évidence largement le compétences pour bâtir un scénario alternatif qui doit répondre à toutes les objections soulevées et correspondre aux faits.

          Si vous n’y arrivez pas, cela validera, jusqu’à preuve contraire, que la “version officielle” est la bonne.


          • bobiche Le 22 septembre 2017 à 18h43
            Afficher/Masquer

            Erreur de logique grossière et typique d’un non scientifique
            On n’a PAS besoin d’une version alternative pour conclure qu’une version n’est pas la bonne: il suffit d’un détail qui l’invalide.
            On peut très bien vivre sans théorie explicative.


            • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 20h08
              Afficher/Masquer

              Sauf quand on cherche la vérité


            • Trad Le 23 septembre 2017 à 02h53
              Afficher/Masquer

              C’est vous qui avez des lacunes en méthode de raisonnement bobiche, nous ne sommes pas ici dans un exercice de maths, mais dans la réalité, il n’y a pas de résultat exact mais un faisceau d’indices permettant d’élaborer une théorie. Certains indices eux-mêmes étant sujet a interprétation.
              C’est pour ça qu’il est nécessaire pour démonter une théorie élaborée dans construire une qui englobera mieux le faisceau d’indice et rendra la théorie précédente obsolète.
              Sinon il suffit de prendre 3 ou 4 indices qui ne concordent pas parfaitement sur des milliers, bien choisis, on leurs fait dire ce qu’on veut.
              Je ne sais pas si j’explique bien, mais j’essayerais de trouver de la littérature sur le sujet demain.


            • Les-crises Le 23 septembre 2017 à 16h45
              Afficher/Masquer

              en effet…

              je suis preneur, merci


        • bourdeaux Le 22 septembre 2017 à 13h59
          Afficher/Masquer

          Elle est quand même raide celle-là ! En somme, votre “communauté” nous désigne depuis le début des coupables (deep state US, FBI,CIA,MOSSAD, Sylverstein,etc…),sans avoir traçé les contours du moindre scénario ? J’espère que vous n’êtes pas, ni ne serez jamais juge d’instruction ni juré de cour d’assise…C’est la formulation d’un scénario qui mène au coupable, pas l’inverse.


          • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 15h11
            Afficher/Masquer

            En effet, merci


        • bourdeaux Le 22 septembre 2017 à 14h08
          Afficher/Masquer

          Je complète : …à moins que votre préoccupation première ne soit, bien moins que d’apporter un scénario contre ceux que vous accusez de ce crime, de disculper ceux qui l’ont revendiqué.


        • Crapaud Rouge Le 22 septembre 2017 à 22h46
          Afficher/Masquer

          @Ben : “pour solliciter une réouverture du dossier de faire la preuve de son invalidité” : je vous signale à tout hasard que c’est pourtant ce qu’exige le droit français pour rouvrir un dossier après un jugement. Lire ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1456 et déplier les volets pour trouver ceci : “Le procureur peut demander la réouverture de l’enquête si de nouvelles PREUVES apparaissent (témoins, preuves matérielles…).”


      • bluerider Le 22 septembre 2017 à 11h46
        Afficher/Masquer

        ce ne sont pas des petites explosions. et le contexte dépeint par les commentaires de ces témoins montre distinctement l’occurrence de fortes explosions non connectées à des boules de feu. Et puis les témoignages ne s’arrêtent pas brutalement après la chute du jetfuel dans la structure. Les témoignages d’explosions concernent des moments où les incendies de jetfuel sont circonscrits. Ces incendies, selon le NIST, n’ont pas duré longtemps. Je crois qu’il est question de 10 minutes. Comment des boules de feu générées par du diesel aéro auraient-elles pu exploser plusieurs minutes après l’impact, alors qu’il s’agit de liquide en chute parabolique contrée par la structure des WTC qui le vaporise ? Cela ne tient pas debout, c’est le cas de le dire.


        • kasper Le 22 septembre 2017 à 13h10
          Afficher/Masquer

          C’est caractéristique des incendies en milieu confiné et sous alimentés en oxygène (comme en témoigne la grande quantité de fumée noire) de provoquer des explosions en cas d’apport brusque en oxygène, c’est ce qu’on nomme un appel d’air. Une porte qui s’ouvre, un plancher qui s’effondre, une fenêtre qui éclate sous la chaleur, un pompier qui force l’ouverture d’une cage d’ascenseur 10 étages plus bas et paf, vous l’avez votre explosion. Pas besoin de kérosène ni d’explosif de démolition. Ca ne casse pas trois pattes a un canard.

          En fait, avec un feu comme celui la et dans une grande structure ou des centaines de gens se déplacent en même temps, c’est si il n’y avait pas eu d’explosions que ça aurait été suspect…


          • bluerider Le 22 septembre 2017 à 14h28
            Afficher/Masquer

            cette réponse est intéressante. Resterait à évaluer la puissance exacte de ces explosions. Le témoignage de Robert Mac Ilvaine qui a perdu son fils Bobby dans le hall de la tour nord est intéressant à ce sujet. son fils est l’un des premiers corps à avoir été récupéré par la morgue de NYC, evacué du WTC1 AVANT sa chute. Le corps était absolument méconnaissable, lacéré de coups et tranché en mille morceaux. Il semble qu’il ait été projeté dans les vitres du lobby ou du portique de l’entrée de la tour nord, lors de l’une des explosions mentionnées par ailleurs. Une explosion provenant des ascenseurs peut-elle produire un tél souffle ? L’ensemble du lobby était absolument détruit de fond en comble, faux plafonds, marbres détachés, poussière partout à l’intérieur AVANT la chute de la tour. Cette “boule de feu” ou “d’énergie potentielle libérée par un apport d’O2 pouvait-elle, 200 mètres plus bas que l’impact, entraîner de tels dégâts un tél souffle, de telles projections de corps humains contre les vitres et matériaux des parois extérieures ? Pour le père de Bobby, non.


          • Sébastien Le 24 septembre 2017 à 14h03
            Afficher/Masquer

            Et aucune vidéo où on pourrait apercevoir les fenêtres céder sous le souffle? C’est bâlot.


      • grokriss Le 22 septembre 2017 à 12h53
        Afficher/Masquer

        Que penser du témoignage,puis des conférences de par le monde,de William Rodriguez ,concierge depuis 20ans au WTC,qui affirme avec d’autres témoins,qu’une gigantesque explosion dans les sous sol du WTC 1 s’est produite AVANT l’impact du premier avion?Apres avoir été decoré par GW Bush à la maison blanche tout son témoignage a été purement suppprimé du rapport officiel….


        • kasper Le 22 septembre 2017 à 15h54
          Afficher/Masquer

          C’est facile : il était au sous sol, il n’a pas vu l’impact et donc il ne peut pas savoir précisément quel bruit correspondait a quoi. Avec tout le respect qu’on doit aux gens qui ont vécu cet enfer, dans le feu de l’action un témoignage n’est en rien une preuve.

          De plus le fait que Rodriguez mentionne un homme brûlé sur tout le corps sortant d’un ascenseur corrobore la thèse de la chute de kérosène enflammé dans les cages d’ascenseur.


          • grokriss Le 22 septembre 2017 à 18h02
            Afficher/Masquer

            Revoyez ses explications!!Il précise qu’aprés 20 ans à bosser au WTC il connait bien les 2 batiments et qu’il sait distinguer un son qui vient des sous-sols(B3) d’un son qui vient du haut du batiment.Par ailleurs,il dit que lui et les personnes présentes se sont fait soulever du sol,les murs ont fendus,faux plafonds tombés etc.Comment croire d’autre part ,que du kéroséne qui s’est en majeure partie vaporisé lors de l’explosion à l’impact,ait traversé 90 étages et quelques ,jusqu’au 3eme sous sol,en provoquant une explosion aussi colossale que celle dont il parle!!Revoir aussi le volume du reservoir de carburant des avions par rapport au volume totale de la tour…


            • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 18h07
              Afficher/Masquer

              rassurez moi : vous avez vu que la tour s’écoule par le haut, dites ?


            • grokriss Le 22 septembre 2017 à 20h13
              Afficher/Masquer

              Bouh la vilaine condescendance…j’avais bel et bien commencer mon com par “que penser de…” Le temoignage de Rodriguez est convaincant.Merci


      • Loxosceles Le 22 septembre 2017 à 14h08
        Afficher/Masquer

        Et si vous arrêtiez un peu avec votre coup du “scénario complet” ? Personne n’a de scénario complet indubitable, et personne n’est en mesure d’en proposer (et surtout pas le NIST dont le travail est contesté depuis son existence). Ce que les sceptiques demandent est une nouvelle enquête indépendante, et intellectuellement honnête, chose qui ne pourra jamais être accomplie vu que les preuves ont été escamotées. Ce qui ne vous empêche pas d’endosser totalement une telle thèse, bâtie sur des bases aussi faibles, aussi contestables et contestées. Leur boulot n’est pas de proposer une thèse complète à partir de leur PC (comme vous l’avez fait).


        • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 15h15
          Afficher/Masquer

          Ok, vous ne cherchez donc pas la vérité…


          • Yves Grolet Le 22 septembre 2017 à 19h33
            Afficher/Masquer

            Bien sur que non ! Ils ne cherchent pas la vérité. Tout le monde n’a pas votre prétention !

            Oui, c’est violent comme commentaire, mais ca n’est que la réponse à votre propre violence, vous qui raillez sans arrêt les autres et vous qui avez effacé au fur et à mesure, sur votre billet spécial commentaires, tous les messages qui n’allaient pas dans votre sens et/ou qui vous dépassaient, bon nombre des miens y compris.


            • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 20h12
              Afficher/Masquer

              Relisez les 1000 pour voir


            • Yves Grolet Le 22 septembre 2017 à 20h26
              Afficher/Masquer

              Vous ne me la ferez pas à l’envers, j’y était 😉


            • Pegaz Le 22 septembre 2017 à 21h47
              Afficher/Masquer

              @Les Crises
              Comme pour certaines photos dont la date de prise de vue invalide l’argument, comme pour l’argument scientifique et piégé « ces tours étaient de la camelote à l extérieur, une simple rangée de poutres boulonnées, comment voulez vous que ça arrête un avion à 800 km h ? » Il n’a jamais été question d’arrêter un avion. Parlez-nous des modules de poutres et de leur agencement…


            • Les-crises Le 22 septembre 2017 à 22h46
              Afficher/Masquer

              ça tombe bien, j’ai fait une série dessus…



Charte de modérations des commentaires