Les Crises Les Crises
11.mars.201511.3.2015 // Les Crises

[Propagande] Nous sommes aujourd’hui directement menacés par la Russie, par Brice Couturier

Merci 7
J'envoie

Vous pouvez écouter l’émission ICI.

L’Union européenne est née du désir de paix de deux nations qui, en se faisant trois fois la guerre en 75 ans, avaient fini par mettre l’Europe à feu et à sang. L’Allemagne et la France, en se liant de manière organique et indissoluble, ont entraîné, de proche en proche, la quasi-totalité des Etats européens dans une structure politico-économique originale, l’Union européenne. Celle-ci, tout en étant bien davantage qu’une simple structure classique de coopération régionale inter-étatique, ne possède pas non plus les outils d’une fédération. En particulier, elle n’a ni diplomatie, ni armée communes.

Une telle lacune se comprenait assez bien : l’Union s’élargit en pacifiant son voisinage. Le principe est simple : pour devenir membre du club et profiter des avantages économiques et commerciaux que confère l’appartenance, il faut avoir réglé une bonne fois tous les litiges qui vous opposaient à vos voisins. Plus l’Europe s’étend, plus la paix progresse. C’est à ce titre que l’Europe a reçu le Prix Nobel de la Paix en 2012. D’ailleurs, depuis la chute de l’Union soviétique et la fin de la guerre froide, l’Union, qui a intégré la plupart des anciennes démocraties populaires, n’a plus d’ennemis.

Elle se veut en paix avec le monde [Irak, Libye, Syrie, Mali…] et, pour le démontrer, la plupart des Etats la composant ont réduit leurs forces armées à l’insignifiance. Comme l’écrivait récemment Olivier de France, directeur de recherches à l’IRIS dans Les Echos, « nous sommes en passe d’atteindre, en Europe, un point d’inflexion à partir duquel (nos équipements militaires), comme autant de « capacités Potemkine » ne remplissent aucun objectif militaire autre qu’ornemental. » A cela, une raison, citée par le même chercheur : alors que les budgets de la Défense ne cessent de baisser, le coût des équipements ne cesse de croître.

Comme le rappellent cruellement les théoriciens de l’école réaliste, pour éviter les guerres, il ne suffit pas de se proclamer pacifique. Il faut aussi ne pas avoir d’ennemis, intéressés à entrer en conflit avec vous. [OB : Remarque intelligente, dommage qu’il n’en tire pas de conclusions évidentes…]

Or, nous vivons un moment historique que le président du Council on Foreign Relations, [OB : ÉNORME, un des principaux think tanks du lobby américain !!!] Richard Haas, qualifiait dans un récent article de Foreign Affairs, de « détricotage » de l’ordre international de l’après-guerre froide. Les États-Unis ont cessé d’assumer un rôle reconnu de garants de l’ordre international, reconnu de facto par toutes les puissances intéressées à la préservation des équilibres et des régulations existants. Et les acteurs désireux de remettre en cause à leur profit ces équilibres, en refusant ces régulations, qu’ils soient étatiques, comme la Russie, ou non-étatiques, comme les milices djihadistes [Russie = djihadistes, CQFD. Par chance, nous, on en fait jamais rien par intérêt… Ils abusent enfin, de protester quand on les entube…] , sont à l’offensive.

Face à la situation de plus en plus dangereuse qui en résulte, les Européens se cachent la tête sous le sable. [La guerre, la guerre !]

La France était bien seule au Mali. Toute l’Europe pourtant, a un intérêt vital à ce qu’un Malistan islamiste ne se constitue pas, du Mali à la Lybie, en passant par le Niger. La France envoie aussi un porte-avions à proximité de l’Irak. Mais quelles sont les autres forces européennes réellement impliquées dans une région dont les États-Unis semblent aussi pressés de se retirer qu’ils l’étaient d’y intervenir massivement, il y a douze ans…

Nous sommes aujourd’hui directement menacés : à l’est, par la Russie qui tend à recréer une sorte d’Union soviétique, hostile à notre système de valeurs comme à nos intérêts. Au Sud, par l’Etat islamique, qui a débordé de la Syrie et de l’Irak jusqu’en Libye et dont les dirigeants menacent de nous infiltrer de djihadistes en les mêlant aux centaines de milliers de personnes, qui attendent un embarquement vers l’Italie.

Disposons-nous des instruments d’une défense efficace ? Sachant que les budgets de la défense, État par État, en Europe, sont faibles, pouvons-nous imaginer la mise en commun de nos moyens ? Quelle serait la place de la France dans une défense européenne véritablement commune alors que, comme le démontre le livre de Yvan Stefanovitch,nous entretenons à grands frais une armée calibrée pour mener, en Europe centrale, des combats du temps de la guerre froide. Nous maintenons, dans des casernes de sous-préfecture des véhicules blindés obsolètes et qui rouillent, des personnels surnuméraires, quand nous manquons cruellement de forces à déployer dans des conflits lointains. [OB : Euh, qu’est ce qu’on à aller foutre dans des conflits lointains justement ? Parce qu’on voit le résultat de 70 ans de ces visions colonialistes, et c’est pas glorieux…]

Nous n’avons pas ou peu de ces équipements nécessaires aux guerres du XXI° siècle, tels que les avions AWACS ou les drones. Comment expliquer, pour prendre cet exemple dans l’actualité récente, que des drones puissent surveiller nos centrales nucléaires et autres installations sensibles sans que leurs pilotes puissent être détectés et identifiés ?

Source : Brice Couturier, pour France Culture, le 25 février 2015.

ou :

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

yanis // 11.03.2015 à 05h12

il a oublié de dire que nous sommes menacé à l’ouest , par les états-unis , qui ont commencé

à envahir l’europe par les bases de l’OTAN , et envoient des commandos dans tous les pays d’europe .
sans oublier la propagande de guerre qui va avec dans une sphère merdiatique vile et servile
ayant l’odeur des bottes de l’occupant .

97 réactions et commentaires

  • Pole // 11.03.2015 à 00h09

    Question tout à fait hors sujet : à quoi reconnaît on un journaliste payé par le complexe militaro-industriel ?

    « 70 ans de ces visions colonialistes » : voilà estimation… fort basse !

      +29

    Alerter
    • FL // 11.03.2015 à 07h44

      A propos de colonie, Brice couturier a des références! Lui qui souffre tant de vivre en France!
      -“J’étouffe en France… On ressasse éternellement les mêmes petites idées toutes faites, les mêmes préjugés recuits qui servent à refouler toutes les questions neuves.”
      Commentaire pioché dans la “passionnante” l’interview suivante:
      http://www.leptithebdo.net/2012/03/19/un-journaliste-qui-a-le-courage-de-ses-opinions/

        +13

      Alerter
      • V_Parlier // 11.03.2015 à 13h38

        Le pauvre, il a donc été étouffé à présent, c’est l’agent Smith qui l’a phagocyté…

          +4

        Alerter
      • christian gedeon // 12.03.2015 à 12h40

        ben faut qu’il aille vivre ailleurs le ptit gars…à Ferguson par exemple ou tiens à Cuba Guantanamo… comme disait l’autre casse toi pôv con…je suis immigré…j’

          +4

        Alerter
  • Pierre Davoust // 11.03.2015 à 00h20

    Le meilleur des mondes serait peut-être celui où ce triste personnage en serait absent !

      +30

    Alerter
    • Gaïa // 11.03.2015 à 03h15

      Nous sommes menacé à l’Est par la Russie et au sud par l’état islamiste, dit-il.

      Il fait sans doute écho à l’appel de Juncker qui veut créer une armée européenne pour se défendre soi-disant de la Russie. Encore un de ces journalistes qui de la hauteur de sa bêtise et assis confortablement dans son petit fauteuil de cuir, justifie des guerres à n’en plus finir sans savoir qu’elles ont déjà des répercussions difficilement contrôlables chez nous. En plus , je ne lui ferais pas confiance comme guide de troupes. Il lui manque des points cardinaux de toute évidence notamment l’Ouest source de tous nos problèmes avec les USA. Quant à son Europe Walt Disney a-t-elle seulement existé ? Les Grecs en savent quelque chose, les Espagnols, les Italiens, les Français aussi. La façon dont les Ukrainiens sont traités et abandonnés entre les mains de déments sous la bonne garde de l’UE en dit long aussi sur cette Europe du déséquilibre .

        +25

      Alerter
      • yanis // 11.03.2015 à 05h12

        il a oublié de dire que nous sommes menacé à l’ouest , par les états-unis , qui ont commencé

        à envahir l’europe par les bases de l’OTAN , et envoient des commandos dans tous les pays d’europe .
        sans oublier la propagande de guerre qui va avec dans une sphère merdiatique vile et servile
        ayant l’odeur des bottes de l’occupant .

          +57

        Alerter
      • Homère d’Allore // 11.03.2015 à 09h46

        Cela me rappelle une chanson de Renaud des années 80.

        “Y avait Jean-Pierre El Cavada
        Qui me racontait L’Afghanistan
        Et la Pologne et le Liban.
        Le Salvador, il connaît pas.”

        “L’information pour ces mecs là
        C’est d’effrayer le prolo, le bourgeois
        À coups de chars russes, d’ayatollahs.
        Faites gaffe demain, y va faire froid !
        Et à part ça, eh ben ça va !
        Si y passe qu’eque chose, on vous l’dira…”

          +25

        Alerter
        • lelis // 11.03.2015 à 23h37

          Vous êtes sûr que les paroles sont de Renaud, ou plutôt de vous ?

            +0

          Alerter
          • SQP // 12.03.2015 à 19h29

            http://www.paroles.net/renaud/paroles-j-ai-rate-tele-foot

            J’AI RATE TELE-FOOT – RENAUD

            Après j’me suis r’gardé Dallas
            Ce feuilleton pourri dégueulasse
            Ça fait frémir le populo
            De voir tous ces enfants d’salauds
            Ces ricains véreux pleins aux as
            Faire l’apologie du pognon
            De l’ordurerie et de la crasse
            Y nous prennent vraiment pour des cons

            Excellentes paroles toujours aussi vraies 34 ans plus tard.

              +3

            Alerter
      • Tonton Poupou // 11.03.2015 à 12h34

        Un rappel historique.
        Avec les Accords de Munich en 1938, les Anglo-Français, laissaient les Nazis envahir l’Europe Centrale et l’Europe de l’Est. Les Nazis prétextèrent venir protéger les populations des Sudètes et de la Poche de Dantzig pour mieux camoufler leur objectif final qui était l’agression contre la Russie par l’Opération Barbarossa déclenché en 1941, pour leur assurer les immenses ressources de cet immense pays (la guerre n’a jamais d’autres but que de piller le vaincu). Les Nazis nommèrent ce concept politico-militaire « Drang nach osten für lebensraum » traduit par « La marche pour l’espace vital à l’Est ».
        On assiste aujourd’hui, avec l’extension de l’OTAN et l’élargissement de l’UE concomitant, à la même « Marche pour l’espace vital à l’Est » la nouvelle « Drang nach osten für lebensraum », avec une montée en puissance de la préparation phycologiques des masses européennes à l’acceptation d’une guerre d’agression contre la Russie, en diabolisant outrancièrement ce pays, toujours mis en scène sur le plateau du « petit théâtre des horreurs, gouverné par de dangereux agents épigones du KGB qui planifient dans d’obscures officines sombres et glacées des plans machiavéliques et criminels en violant le droit international avec des oligarques corrompus et des mafieux entourés de femmes aux mœurs légères. » La « théorie du complot poutinien » rabâchée « ad nauséam » depuis 15 ans comme un mauvais scénario de fiction blogbuster Hollywoodien, convenu et prévisible où « le Russe » joue toujours le rôle du méchant.
        En 1941 les Nazis déclenchaient l’ « Opération Barbarossa ». Autrement dit, l’agression contre la Russie……… Tout le monde connaît aujourd’hui le dénouement de ce crime de masse (70 millions de morts) qui fut précédé par le prétexte fallacieux de la protection des populations de l’Est en Europe : Le « Drang nach osten für lebensraum » « La marche pour l’espace vital à l’Est ». On peut aussi dire : « Elargissement et Extension » ! N’est ce pas ? Il suffit juste de changer les « éléments de langage » pour rendre cela « politiquement correcte ». C’est juste de la rhétorique et de la sémantique de base, niveau cour élémentaire.

          +24

        Alerter
  • anne jordan // 11.03.2015 à 00h45

    cher Olivier, je vous en prie , cessez – au moins momentanément – de nous infliger le rappel de toutes ces puantes sottises !
    Je crois que nous sommes nombreux à réagir sur les pages de ces médias , j’ose espérer que les rédactions se rendent compte que TOUS ne gobent pas leur propagande sans colère ou dégoût , et autant je rends grâce à tous ceux qui nous informent sur la Russie et l’Ukraine , autant je trouve inutile et déprimante l’énumération de ces papiers merdeux !

      +20

    Alerter
    • FL // 11.03.2015 à 08h06

      Anne, vous avez raison, “cette puante sottise” est insupportable, mais elle se déverse sans interruption, s’amplifiant même. Il est donc indispensable de la dénoncer sans relâche. Olivier nous impose ce traitement, parce que son blog étant connu pour sa (courageuse) contre désinformation, il est lu pour cette raison, aussi par de nombreux journalistes et faiseurs d’opinion (qui évidemment ne s’en vantent pas). Il contribue particulièrement au maintient d’une information diversifiée ce qui par les temps qui courent est une denrée devenue très rare. C’est un combat, Anne, et malheureusement, un combat de ce genre n’est pas une promenade d’agrément.

        +50

      Alerter
      • Günter Schlüter // 11.03.2015 à 09h01

        Vous avez bien raison. Il faut épingler cette puante propagande, toujours, toujours et sans relâche (même si cela a un effet de redite et ressassement, c’est bien la répétition qui assure la mémorisation, non?).
        Et il faut absolument surtout lister ces pressetitué(e)s pour pouvoir un jour les mettre en face de leurs responsabilités, ces fauteurs de guerres, ces pousse au crime, ces esclaves voix de leur maître d’outre-Atlantique.
        Bonne journée

          +23

        Alerter
        • V_Parlier // 11.03.2015 à 13h40

          C’est vrai mais c’est difficile à supporter, tout de même!

            +5

          Alerter
          • lelis // 11.03.2015 à 23h39

            On ne vous retient pas, si vous changez de bord. Faut savoir ce qu’on veut.

              +0

            Alerter
            • V_Parlier // 12.03.2015 à 16h20

              Changer de bord, c’est quoi çà?
              Premièrement la lecture des sbires zélés de l’OTAN est difficile à supporter pour moi depuis bien longtemps (même si j’en comprend l’utilité ici), donc de quel changement de bord parlez vous? Ensuite je vous prierais d’être plus poli, vous prenez vous pour le videur officiel? Quelles sont vos contributions réelles en dehors de ces remarques désobligeantes qui s’apparentent plutôt, au moins sur cette page, à du trolling?

                +4

              Alerter
    • René Fabri // 11.03.2015 à 08h51

      “Le sage doit aussi bien supporter les vices des meschants sans colere, que leur prosperité sans envie. Il faut qu’il endure les indiscretions des temeraires avec la mesme patience, que le medecin fait les injures du phrenetique. Il n’y a pas une plus grande sagesse ny plus utile au monde, que d’endurer la folie d’autruy.” (Guillaume du Vair).

      Personnellement, je n’y arrive pas, mais je constate que lors d’un débat, c’est généralement la personne la plus calme qui l’emporte aux yeux des spectateurs.

      Ce genre d’article est très utile, parce qu’il y a des arguments ahurissants que l’on ne voit pas toujours, étant tellement habitué à ces déformations, et parce que l’on peut donner un lien vers cette page quand on critique la propagande de Brice Couturier, au lieu d’avoir à tout réexpliquer.

        +11

      Alerter
  • naz // 11.03.2015 à 00h54

    Triste sire! C’est toujours désopilant de voir des gens s’enfoncer dans leur ignorance crasse, leur bêtise arrogante! cette pauvre radio est devenue inaudible quand on n’est pas d’humeur moqueuse!
    En tous les cas, Brice Couturier devrait, de temps en temps, lever la tête du guidon dans lequel il est engoncé!
    Le ridicule ne tue pas, dit-on, dommage!

      +33

    Alerter
    • lorsi // 11.03.2015 à 06h04

      je pense qu il n est pas ignorant il sait qu il fait de la propagande mensongere , il est puant et paye pour ca

        +24

      Alerter
      • FifiBrind_acier // 11.03.2015 à 07h30

        C’est difficile à cerner, il y a des gens qui savent pertinemment qu’ils font de la propagande, qui sont payés pour cela, mais il y a aussi des gens qui aiment croire à ce qu’ils font et disent, parce que ça va dans le sens de ce qu’ils ont envie de croire…

        Ils aiment croire que l’ Union européenne a été décidée par la France et l’ Allemagne et pas par les anglo saxons. Et que l’ Europe, c’est la paix et la prospérité.
        Aucun doute ne doit s’insinuer dans leur esprit.

        Le journaliste allemand Udo Ulfkotte reconnaît qu’il travaillait pour la CIA, il savait parfaitement qu’il faisait de la propagande et mentait aux lecteurs. Là c’est clair.

        http://reseauinternational.net/journaliste-allemand-renom-les-medias-cia-poussent-guerre-mondiale/

        Pour d’autres, le processus est différent. Ils veulent tellement que la réalité corresponde à leurs attentes, qu’ils pratiquent le déni, et écartent tout ce qui vient contredire leur idéal.
        Pour conserver une cohérence interne, il faut à tout prix que la réalité corresponde à leurs attentes. Quitte à tordre la réalité pour ne pas se trouver en contradiction.

        La longue liste des guerres auxquelles l’ UE participe depuis la Yougoslavie et l’Afghanistan n’entre pas en contradiction dans leur esprit avec “l’ Europe, c’est la paix”. Ils trouvent toujours de bonnes raisons pour justifier les guerres.

        Nier les résultats d’un referendum ou de faire revoter certains pays n’insinue chez eux, aucun doute sur la nature de l’ UE. Ils vont trouver des bonnes raisons.

        Ni les 28 millions de chômeurs de l’ UE ne doivent entrer en contradiction avec leurs attentes d’une Europe = la prospérité.

        Sinon, leur mythe s’effondrerait, c’est perturbant et toujours difficile de reconnaître qu’on s’est trompé, et encore plus qu’on nous a trompés.

        J’ai compris cela en écoutant Vincent Brousseau, au départ europhile convaincu, ancien économiste à la BCE, qui a mis 15 ans à comprendre que la réalité ne correspondait pas du tout au mythe vendu et qu’on allait dans le mur.
        Vidéo d’une désillusion et la fin d’un mythe, à partir de 5′.

        https://www.youtube.com/watch?v=SX8-UaORQ2U

          +20

        Alerter
  • pepe // 11.03.2015 à 01h01

    Dans les années 1990, il est rédacteur en chef du magazine Lui de 1990 à 1992.

    Brice Couturier vit quelque temps en Pologne (pays auquel il est lié par sa famille), où il est enseignant à l’ENA polonaise (KSAP)1,2.

    Il a fait partie de la Gauche moderne lors sa création à l’époque de Jean-Marie Bockel et ne se reconnaît pas dans le mouvement d’Éric Besson, citant ainsi les deux : « […] je me sens mieux lorsque je vais en week-end à Londres, à la rencontre de millions de blairistes plutôt que dans la guéguerre d’influence opposant deux demi-blairistes. Je reste tout de même au comité éditorial du Meilleur des mondes, même si je préfère rester discret car croyez-moi, la France intellectuelle n’apprécie guère les penseurs libéraux. »4
    Critiques

    Les chroniques matinales de Brice Couturier sur France Culture font régulièrement l’objet de critiques de la part de la gauche, en particulier concernant les positions économiques « néo-libérales » qu’il professe au quotidien en l’absence de tout contradicteur.

    extrait bio wiki

      +17

    Alerter
    • MinL // 11.03.2015 à 14h03

      Des millions de Blairistes à Londres ? Ça doit dater d’il y a quelque temps cette interview 🙂 (le “bienfaiteur” / criminel de guerre Tony n’a plus tellement le vent en poupe ces derniers temps, y compris au sein de son parti). En tout cas avec un modèle pareil ça explique les propos va-t’en-guerre de l’auteur…

        +6

      Alerter
  • Caliban // 11.03.2015 à 01h02

    Ce M. Couturier, on dirait mon professeur de Lycée. Il enfile les clichés comme d’autres les diptères les jours de désœuvrement.

    • Premier cliché : la construction européenne est née de la volonté d’union de deux Etats. C’est ce qu’on enseigne effectivement aux jeunes Français (je ne sais pas ce qu’il en est en Allemagne … où semble-t-il la notion de “couple franco-allemand” est assez confidentielle). C’est la fameuse théorie de cercles concentriques mise au point par les “Pères fondateurs” : on commence à enchaîner les belligérants d’hier en fusionnant leur industrie du charbon et de l’acier … et patati et patata … sauf qu’à y regarder de plus près, les fameux Pères fondateurs – Schuman, Monet, Spaak – étaient très liés à la CIA. La vrai origine de l’UE est à chercher de l’autre côté de l’Atlantique, en continuation avec le Plan Marshall.

    • Deuxième cliché : la construction européenne est pacificatrice. C’est le fameux slogan “l’Europe c’est la paix” que les partis politiques nous rabâchent à chaque élection. Et plus ça va, plus le décompte des années est sensé nous impressionner. Sauf que … c’est faire l’impasse sur la réalité historique (l’équilibre de la terreur entre les deux blocs de 45 à 90 est la cause véritable de la “paix”), la guerre en Yougoslavie, celle en cours en Ukraine … bref, pour s’en tenir à ce côté de la mare nostrum, ces conflits que l’UE mène avec l’OTAN.

    Nier les faits à ce point, les tordre afin qu’ils se conforment à sa propre vision des choses… cela s’appelle de l’idéologie.

    Comment peut-on argumenter / discuter avec des personnes si peu intéressées par la réalité ?

      +37

    Alerter
  • dissy // 11.03.2015 à 01h06

    2017 la fin des bobos est proche..enfin si on vit encore

      +13

    Alerter
    • alfred // 11.03.2015 à 09h24

      En ces temps où il nous faudrait nous rassembler par dessus les cliches créés pour nous diviser vous êtes en train de chier exactement la ou Brice vous demande de le faire en usant ainsi du terme imprécis et detourne de bobo. Bourgeois boheme: Cette définition pourrait très bien s appliquer à certains anarchistes de droite. Pensez y le succès de ce terme est de la même nature que le succès apparent des manifs je suis charlie. En y mettant tout et n importe quoi il rassemble des gens que tout oppose entre eux contre d autres que tout oppose aussi..
      Par ailleurs les pauvres de France restent des bourgeois a l échelle du monde (personne ne vend ses enfants en France ou ne les fait travailler des 10 ans).
      Pour les jugements a l emporte pièce contentez vous du terme groco ca vous soulagera pareil et vous évitera de passer pour un mouton
      Bises d un bourgeois boheme pile poil au salaire median

        +5

      Alerter
  • Fred // 11.03.2015 à 01h08

    Une défense Européenne, ce n’est plus la peine d’y compter. Depuis le traité de Lisbonne ou il est écrit que l’union Européenne est “OTAN compatible” on peut faire une croix dessus. La seule mission ayant été menée sous bannière Européenne ayant été le darfour. Depuis (Lybie, Mali et Irak sont menés par des coalitions africano-occidentalo-arabes dans lesquelles les intérêts divergent)
    Par ailleurs, le commandement de l’OTAN en Europe est toujours aux mains d’un Américain qui nous fait obéir à Washington et à ses intérêts plutôt qu’aux intérêts européens.
    Enfin depuis le temps que l’on nous dit de prendre exemple sur l’Allemagne, on ne devrait pas s’étonner d’avoir du matériel militaire de faible qualité.
    http://www.opex360.com/2015/02/24/lallemagne-va-publier-nouveau-livre-blanc-sur-sa-defense/

    http://www.opex360.com/2015/03/06/airbus-critique-pour-sa-gestion-du-programme-davion-de-transport-a400m-atlas/
    Quant aux britanniques il semble que ça soit la fin également
    http://www.opex360.com/2015/03/03/malgre-les-coupes-budgetaires-larmee-britannique-restera-t-elle-partenaire-fiable/
    Quant à faire confiance à l’OTAN:
    http://www.opex360.com/2015/02/27/malgre-leurs-engagements-plusieurs-pays-de-lotan-seloignent-de-lobjectif-de-consacrer-2-de-leur-pib-leur-defense/
    Dailleurs si vous allez sur ce lien:
    http://www.nato.int/cps/fr/natohq/topics_67655.htm?selectedLocale=fr
    et que vous dépliez le paragraphe suivant:
    Financement direct au moyen des trois budgets de l’OTAN
    vous allez voir ou passe notre budget (l’Allemagne donne combien?)

    Merci de nous souffler le chaud et le froid tout le temps, en fait il n’y a pas que la flexibilité du travail en Allemagne qui fait que leur budget et leur économie respectent les critères, par contre pour le budget militaire c’est autre chose… décidément on ne peut pas être bon partout.

    Enfin pour ce qui est des drones, l’auteur sait il que les drones US sont dirigés depuis les USA? Qu’est-ce qui empêcherait une autre puissance de faire de même, à moins que ça soit la même puissance…

      +7

    Alerter
  • Parano // 11.03.2015 à 01h08

    La Russie de VP ne cesse de se rapprocher toujours davantage des frontières de l’OTAN.
    Qui plus est sans bouger, ce qui en dit long sur sa perfidie, son double jeux, sa capacité à tromper l’autre, et la rend d’OTAN plus dangereuse.
    Et qui a envie de perdre la vie lors d’un vol vacance, simplement parce que VP aura décidé de descendre un avion ?.
    Oui, nous somme directement menacés à l’Est par la Russie.
    Mais ne soyons pas naïfs, nombrilistes, ou égoïstes: C’est la planète entière, ciel inclus via les satellites, et bientôt l’univers via la conquête spatiale, qui sont directement menacés partout.

      +43

    Alerter
    • ALAIN // 11.03.2015 à 08h12

      Oui, c’est vrai, cela s’appelle la tectonique des plaques, encore quelques millions d’années et la Russie va engloutir l’Amérique du Nord.
      Et la réaction, otanienne, n’est qu’une action préventive.

        +12

      Alerter
  • Alinéa // 11.03.2015 à 01h28

    Excellent commentaire de Parano : Sans bouger la Russie se rapproche subrepticement et dangereusement des frontières de l’OTAN. Je le resservirai.

      +29

    Alerter
    • Serge // 11.03.2015 à 02h03

      Equivalence des repères galiléens en mécanique / Relativisme des repères en propagande politique . 🙂

        +1

      Alerter
  • tepavac // 11.03.2015 à 01h34
  • boduos // 11.03.2015 à 01h36

    L’ADN d’assistant parlementaire du PS refait surface pour glisser dans une peinture insipide de l’ectoplasme “Europe” que la Russie aurait des visées agressives contre les européens.
    développer un truisme pour passer un message douteux en catimini,nos sayanims sont devenus maitres en la matiere.http://fr.wikipedia.org/wiki/Sayanim

      +0

    Alerter
    • boduos // 11.03.2015 à 02h09

      le poutine bashing ,ça marche malheureusement sur le français moyen .
      a contrario,cela ne forge pas une opinion sur laquelle pourraient s’appuyer nos “gouvernants” pour impliquer nos troupes.
      pour Mr lambda,le conflit serait trop proche ,les répliques sur le territoire évidentes, et pour un intérêt inexistant.
      idem pour les allemands et c’est pourquoi Merkel et Hollande constatant les préparatifs de L’OTAN et des USA en ukraine sont allés jouer les pompiers de service.
      reste que des boute feu , qui plus et ,intouchables remettent le couvert chaque jour en espérant préparer l’opinion …..

        +12

      Alerter
  • Nicolas // 11.03.2015 à 01h41

    Der Ivan kommt !

      +3

    Alerter
    • Günter Schlüter // 11.03.2015 à 09h07

      Na und? Der Ami ist schon da! 😉

      Pour les non-germanophones: Et alors? L’Américain est déjà là!

        +3

      Alerter
      • anne jordan // 11.03.2015 à 14h14

        et pour les latinistes :
        Moscova delenda est
        ( paraphrase de Caton l’ancien qui faisait chier les sénateurs romains en commençant tous ses discours par ” Carthago delenda est ” *
        Carthage doit être détruite .

          +2

        Alerter
    • tepavac // 11.03.2015 à 22h39

      Bonsoir Nicolas !

      pourrais-tu regarder ces vidéos, svp, et nous dire ce que tu en pense.
      Le montage est étonant et certaines choses sont inconues sur ce site. Au début on pourrais croire que c’est pro-gvt Kiev, mais tu veras, surtout pour Odéssa, c’est implacable, ça monte créssendo pour aboutir à la seule conclusion possible.

      http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://watchdogmediainstitute.blogspot.com/&prev=search

      Pour Maïden, c’est encore plus évident,mais il faut aller jusqu’au bout.
      Comme tu as des attaches d’est en ouest, jai pensé que ton aide serait louable sur le sujet.

      Que vaut ce groupe d’investigation? est-il fiable, et si oui peux-tu nous en faire un retour par O.B,
      Pour les francophones que je suis, Mea maxima culpa.

        +1

      Alerter
  • languedoc 30 // 11.03.2015 à 01h45

    Bof, tous les matins c’est pareil sur FC, quand c’est pas B. Couturier, c’est Marie Mendras, ou Jacques Rupnik, qui récitent leur leçon atlantiste russophobe, qu’ils connaissent sur le bout des doigts. Je n’écoute plus cette radio, de bon matin ça me donnait la nausée

      +33

    Alerter
  • ISTINA // 11.03.2015 à 02h00

    Celui-là il s’en tient une couche qui est loin d’être une fausse!

    A part la France aux capacités réduites par les restrictions, il n’est nul besoin de
    sortir de l’E.N.A? pour comprendre, l’U.E compte sur le parapluie de l’O.T.A.N , à savoir sur les U.S.A pour la protéger mais jusqu’à où ?, demandez aux Pays Baltes et à la Pologne si ils sont prêts à mourir pour KIEV ? et ce, si les U.S.A restent sur leur réserve.
    En 1939, l’Angleterre sans Armée, sans Blindés, déclare unilatéralement la Guerre à
    l’ALLEMAGNE, comptant entraîner les USA par solirarité Anglo-Saxonne, argant
    de leur Neutralité Rooswelt réponds, nous ne pouvons intervenir dans un conflit
    Inter Européen; Ils n’arrivèrent en Afrique du Nord que 3 ans après, l’Allemagne lui
    ayant heureusement déclaré la guerre.
    Ne l’oubliez jamais la Russie a été quasiment détruite de 1941 à 1945. contrairement
    aux U.S.A qui n’ont jamais été envahis; c’est pourquoi Poutine temporise, plie mais,ne rompt pas mais jusqu’à quand?

    Ce ne sont que mes opinions issues de mes expériences sur le terrain.
    en 193
    9, n os crétins de gouvedrnants se sont sentis obligés de suivre l’Angleterre, l’après-midi
    la France suit. Elle comptait , sur son pacte d’assistance Mutuelle Franco Sovietique
    signé en 1935 par l’Ambassadeur de l’U.R.S.S PÖTEMKINE et PIERRE LAVAL Leader
    des RADICAUX SOCIALISTES, les Socialistes Extrêmes.
    staline ne respecta pas le traité, nos seuls Alliés importants les Anglais, en un an
    n’ont été capables que d’envoyer en France 200.000 Hommes inexpérimentés, résultats,
    les >Anglais réembarquent à Dunkerque, et les éternels Dindons qui furent occupés,
    ce furent les Français.Si nos Gouvernants avaient lu l’Histoire, ils auraient su que depuis
    les Plangenets descendants d’Elionor d’Aquitaine ex-Reine de France, l’Angleterre nous
    a toujours fait la Guerre, elle poussa sa haine jusqu’à organiser et financé Sept
    Coalitions Européennes contre la France entre 1792 et 1815. quant aux autres
    saloperies anglaises cherchez sur Internet.Bonne nuit Mesdames, Mesdemoiselles rt
    Messierurs

      +17

    Alerter
    • boduos // 11.03.2015 à 02h22

      poutine evite l’affrontement bien sur mais veut etre le premier a tirer si c’est enclencher.

      ça sera une attaque multiple qui fera coincider guerre electronique,paralysie de centres vitaux,suivi d’un coup de semonce symbolique type desert du nevada pour l’opinion americaine non vindicative parce qu’épargnée. un coup de taser en quelque sorte.

      tout l’art de cette guerre pour poutine sera de ne pas etre l’agresseur tout en frappant le premier et ne pas la

        +4

      Alerter
      • boduos // 11.03.2015 à 02h30

        pardon,je reprends… tout l’art de cette guerre pour Poutine sera de ne pas être l’agresseur et cependant frapper le premier et ne plus laisser croire aux américains que ça va encore une fois se passer chez les autres . (sous marins nucléaires russes signalés dans le golfe du Mexique ,constructions de base dans l’arctique..)

        en physique,l’équilibre stable c’est quand l’objet est par terre et ne peut plus tomber.

          +13

        Alerter
        • Kiwixar // 11.03.2015 à 03h47

          Tout l’art de cette guerre pour l’Occident, ça va être d’essayer de mettre sur le dos de Poutine la “grosse” faillite économico-financiaro-bancaire occidentale (via la faillite de l’Ukraine).

            +28

          Alerter
      • Günter Schlüter // 11.03.2015 à 09h25

        La Russie a déjà changé sa doctrine militaire. Elle est prête à engager une frappe nucléaire préventive en cas de danger. En décembre dernier, un député de la Duma questionné par des jeunes gens a bien fait comprendre que si le conflit en Ukraine dégénèrait et que la Russie soit impliquée dans une guerre, une frappe nucléaire de la Russie viserait non l’outil qui attaque la Russie mais la main qui le tient (un petit signe vers les États-Unis en ai-je conclu). Je n’ai plus la source, mais j’avais vu cette intervention sur Youtube, il y a quelques semaines.
        Mais, je me souviens que peu après avoir vu cette vidéo, notre “François” et mon “Angela” se sont empressés de se démarquer un peu de leur maître et d’engager une initiative diplomatique qui semble avoir fait baisser la tension en Ukraine.

          +8

        Alerter
    • dissy // 11.03.2015 à 03h34

      L’autre avant-guerre (1871-1914),passionnant à écouter et vraiment d’actualité

      Remonter aux sources de la Grande Guerre, pour Henri Guillemin, c’est faire l’inventaire de la naissance de la IIIe République. De Sedan à août 1914, l’historien se confronte aux faux-semblants d’une France coloniale et bourgeoise.
      http://www.rts.ch/archives/dossiers/henri-guillemin/3477314-l-autre-avant-guerre-1871-1914-.html

        +9

      Alerter
      • alfred // 11.03.2015 à 09h32

        C est vrai
        Faire connaitre guillemin c est finalement a l’usage plus explosif et efficace que toutes les discussions de contre propagande
        Les émissions du cher Henri sont des oeuvres de salut public. Celles sur la révolution et napoléon éclairent jusqu’ a nos jours.

          +6

        Alerter
  • aikongo // 11.03.2015 à 02h06

    Ce journaliste avait déjà donné la mesure de sa neutralité et de son incompétence en interviewant paul jorion, qu’il avait plus ou moins brocardé en prophète malheur, sous entendant probablement que tout allait plutot bien et qu’une critique d’un système actuel ne pouvait etre que le fruit d’un dérèglement.

    Cela se comprend mieux quand on voit son pedigree vu sur wiki.

    Rédacteur en chef de “lui” durant 2 ans, pourquoi pas !
    et créateur en 1985 le Rouleau de Printemps, qui se présente comme « le club des jeunes libéraux de gauche »

    Libéral et une longue carrière au PS, c’est un oximore courant au PS lequel a vendu son âme depuis longtemps tout en essayant régulièrement de laisser croire le contraire.

    Bref, ce garçon avait tous les éléments requis pour être adoubé grand spécialiste économique par le système médiatique en place.

    En tant que détenteur de la parole publique sur un chaîne de grande écoute, a part faire du vent, il y a peu de risques qu’il fasse bcp de vagues ou emmène le public à vraiment réfléchir !

    Mais au fait, est cela que lui demande ses employeurs ?

      +12

    Alerter
    • Serge // 11.03.2015 à 04h20

      Vous m’avez devancé ,le temps que j’écrive mon petit commentaire . 🙂

        +0

      Alerter
  • Jean Louis // 11.03.2015 à 02h29

    Au vu de son cursus ,c’est un de la bande à BHL. Il a cofondé le magazine Globe avec un autre trotskiste de mai 68 ,pote de Mitterrand et de ..Sarkozy, George Marc Bénamou…..

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Brice_Couturier

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Globe_(magazine)

      +12

    Alerter
  • Rcool // 11.03.2015 à 02h38

    Ces gens qui roulent pour l’industrie de l’armement vous diront que l’Europe doit augmenter son budget militaire,ensuite que le Rafale et l’ eurofighter ne correspondent pas aux besoins! que le F22 et F35 c’est la garantie” toujours créer les tensions pour faire tourner les usines! les Russes n’ont qu’à bouger leur pays dans la bonne direction au lieu de se rapproche des frontières de l’OTAN!

    (INTERVENTIONS MILITAIRES DES USA DANS LE MONDE)
    ……. commençons juste à partir de 1950

    1950 à 1953 : Guerre de Corée à la suite de l’invasion par la Corée du Nord de la Corée du Sud ; première intervention via l’ONU.

    1953 : Iran : la CIA organise un coup d’État pour renverser le Premier Ministre Mohammad Mossadegh.

    1954 : Guatemala, renversement du gouvernement en place.

    1958 : bombardements par des avions de la Civil Air Transport (futur Air America) de la CIA en un soutien infructueux à un mouvement de guérilla en Indonésie contre Soekarno8.

    1960 : bombardements au Guatemala.

    1961 : Cuba, échec du débarquement des opposants à Fidel Castro dans la baie des Cochons (n’est pas une intervention officielle des États-Unis)

    1961 à 1972 :Guerre du Viêt Nam, soutien au gouvernement de la République du Viêt Nam (Sud Viet Nam) contre la République démocratique du Viêt Nam (Nord Viet Nam) et le Viet Cong. Guerre marquée par des conflits intérieurs aux États-Unis et de nombreux crimes de guerre sur place.
    Intervention au Laos et au Cambodge.

    1964 :Au Brésil, soutien au renversement de João Goulart par la junte militaire qui instaure une dictature sur la période 1964-1985
    Panama
    Appui aérien clandestin au gouvernement local contre une guérilla via des mercenaires qui deviendront le noyau de l’aviation congolaise durant la crise congolaise en République démocratique du Congo.

    1965 :Indonésie, renseignements au gouvernement dans la répression du Mouvement du 30 septembre 1965 en Indonésie.
    Occupation de la République dominicaine par les États-Unis à la suite d’une intervention dans une guerre civile avec l’appui de l’Organisation des États américains.

    1967 à 1969 : Formation des forces armées du Guatemala par les Special Forces.

    11 septembre 1973 : Chili, Encouragement à un coup d’État du général Augusto Pinochet.

    3 juillet 1979 : Afghanistan, « programme afghan » (1979 à 1992), armement par la CIA des moudjahidines afghans de divers groupes pour la guerre d’Afghanistan (1979-1989) contre l’URSS.

    1980 à 1990 : Salvador, aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort, pour chasser la guérilla. 100 000 morts dans cette guerre civile.

    1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras situées au Honduras, afin de lutter contre les sandinistes du Nicaragua.

    1983 :Liban : Force multinationale de sécurité à Beyrouth, départ après double attentats contre les QG américains et français.
    25 octobre 1983 – 15 décembre1983 : Grenade : Invasion

    1986, 14 avril : opération El Dorado Canyon, bombardement de plusieurs centres politiques et bases militaires en Libye, 45 morts libyens, deux pilotes américains tués à la suite d’attentats anti-US en Europe.

    1988, 18 avril : Bataille des plates-formes pétrolières Sassan et Sirri face à l’Iran.

    1989 :1er au 7 décembre : Philippines, soutien au gouvernement contre un coup d’État10.
    Panama, 20 décembre : Invasion du Panama par les États-Unis, renversement du général Manuel Noriega.

    1991 : Guerre du Golfe (opération Tempête du désert) à la suite d’une requête du Koweït (occupé par l’Irak) à l’ONU. Avec le soutien de l’ONU et d’une coalition internationale.

    1993 : Macédoine, 350 hommes dans une force de maintien de l’ONU.

    1993-1994 : Somalie, Opération Restore Hope, intervention militaire des É.-U. pour soutenir les Opérations des Nations unies en Somalie.

    1994 : Haïti, Opération Uphold Democracy pour installer le Président élu Jean-Bertrand Aristide.

    1995 : Bosnie-Herzégovine, soutien aérien aux forces de l’ONU/OTAN sur place puis déploiement d’une force de maintien de la paix.

    1998 : Irak, quatre jours de bombardement aérien sur des objectifs militaires et industriels.

    1998 : le 20 août, Double bombardement d’une usine de médicaments (soupçonnée d’appartenir à Ben Laden) au Soudan et de camps d’entrainement terroristes en Afghanistan à la suite des attentats des ambassades américaines en Afrique le 7 août 1998.

    1999 :Bombardement et intervention au sol de l’OTAN dans la guerre du Kosovo et déploiement depuis d’une force de maintien de la paix.
    : Timor oriental : Soutien logistique aux forces de l’ONU pour son indépendance.

    2001 : La Guerre contre le terrorisme est déclarée à la suite des attentats du 11 septembre 2001

    2001-2014 : Intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre en accord avec l’ONU.

    2002 : Philippines, dans le cadre de la Guerre contre le terrorisme en soutien au gouvernement philippin contre des guérilla.

    2003-2011 : Guerre d’Irak, les États-Unis envahissent l’Irak avec le soutien du Royaume-Uni et d’autres nations en se passant de l’accord de l’ONU.

    2004-en cours : Attaques aériennes américaines au Pakistan en aide au gouvernement pakistanais dans le cadre du conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan.

    2004 : Haïti les États-Unis, dans une intervention militaire et avec l’aide de la France, chassent le président haïtien Jean-Bertrand Aristide du pouvoir.

    2005 : Asie du Sud-Est, réponse humanitaire au tremblement de terre du 26 décembre 2004 avec 16 500 militaires

    2006- en cours : Bombardements aériens de cibles d’Al-Qaïda en Somalie, avec l’accord du gouvernement de ce pays.

    2011 : Intervention militaire de 2011 en Libye.

    2014- en cours : Guerre contre l’État islamique en Irak et en Syrie

    (Sources Wikipedia)

      +25

    Alerter
  • Jean Louis // 11.03.2015 à 02h41

    Dixit:
    “L’Allemagne et la France, en se liant de manière organique et indissoluble, ont entraîné, de proche en proche, la quasi-totalité des Etats européens dans une structure politico-économique originale, l’Union européenne.”

    C’est faux l’Europe fût construite par les salariés de la CIA , donc des USA à savoir:
    Paul Henri Spaak
    Robert Schuman la girouette collabo de 1918
    Jean Monet la carpette US.

    Le premier président de l’UE fût le nazi juriste d’Hitler: Walter Hallstein

    http://youtu.be/nwS0E1N1OCg
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Walter_Hallstein
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Schuman
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Monnet et collabo de Roosevelt ennemi de De Gaulle.
    http://youtu.be/ki3ZNzWd_pc

      +18

    Alerter
  • Julien // 11.03.2015 à 02h50

    Bizarre en suivant les infos à fond depuis 1an , je me sens absolument pas menacé par la Russie, et je préférerais même qu’on achète notre pétrole et notre gaz à la Russie plutôt qu’au Qatar ou à l’Arabie Saoudite

      +45

    Alerter
  • Doud // 11.03.2015 à 02h53

    Je l’ai entendue cette émission, j’étais plié en douze ! A chaque fois que le type ouvrait la bouche je lui voyais pousser comme de longues excroissances à poils gris à la place des oreilles… oh oh ! le désastre. Ils sont graves quand même mdr !!

      +7

    Alerter
  • Kiwixar // 11.03.2015 à 03h17

    “la Russie qui tend à recréer une sorte d’Union soviétique, hostile à notre système de valeurs comme à nos intérêts.”

    J’adore l’emploi systématique de “nos valeurs” et “notre système de valeurs” que ces types emploient toujours, SANS LES DEFINIR. La Russie a un système économique libéral capitaliste avec Banque Centrale indépendante, et monnaie qui n’est pas l’euro… comme 180 pays sur la planète. C’est quoi cette fixation sur la Russie? Jalousie pour leur progression, pour leur ratio dette/PIB de 9%, pour leurs ressources, leur pétrole, leur gaz?

    Par contre, il me semble que les Etats-Unis ne partagent pas nos valeurs européennes :
    – peine de mort, y compris sur des attardés mentaux
    – goulaganamo
    – Patriot Act
    – homosexualité interdite dans certains Etats
    – les policiers blancs qui butent des noirs désarmés
    – 222 ans de guerre sur 239 ans d’histoire
    – espionnage abominable de tous les pays du monde, des dirigeants européens, en profitant de leur privilège exorbitant (Windows, Apple, Android, etc)
    – privilège exorbitant du dollar (leur monnaie, notre problème)
    – ingérence et coups d’Etat partout dans le monde
    – génocide des amérindiens
    – esclavage des Africains
    – crise économique et financière de 1929-1936, de 2008-2015
    – 5 milliards de dollars dépensés en Ukraine pour dégommer Yanoukovitch (élu) à 1 an d’élections démocratiques (voir le chaos actuel)

    Quelles valeurs avons-nous en commun avec l’Empire du Chaos?

      +49

    Alerter
    • FifiBrind_acier // 11.03.2015 à 07h53

      Sur les valeurs, c’est réel, les Russes ne sont pas du tout alignés sur les nouvelles valeurs occidentales, le gender et autres modernitudes. La Russie est un pays multi ethnique, pluri confessionnel, et très conservateur sur le plan des valeurs.

      Explications par Xavier Moreau sur la Russie et le mondialisme.
      https://www.youtube.com/watch?v=obXqrMj6Srs

      Dans le délire de la théorie à la noix “du choc des civilisations” d’ Huntington, ce n’est pas seulement l’ Islam qui est dans le collimateur de l’ Occident, mais TOUTES les autres religions/civilisations:
      le bouddhisme, les chrétiens orthodoxes, l’ Amérique latine, les Chinois, les Africains etc sont tous déclarés ennemis de l’ Occident.
      Peut leur importe que cela ne corresponde à aucune réalité historique.
      Les fous dirigent l’asile!

      http://lewebpedagogique.com/grunen/le-choc-des-civilisations-de-samuel-huntington/

        +10

      Alerter
      • Kiwixar // 11.03.2015 à 22h44

        “pas du tout alignés sur les nouvelles valeurs occidentales”

        Les Russes ne sont pas alignés sur ces “nouvelles” valeurs occidentales (gender et autres modernitudes) car ce ne sont pas des valeurs occidentales réelles. Ce sont des valeurs politiques que les dirigeants essaient de faire descendre dans le gosier des populations, pour les dominer : féminiser l’homme, infantiliser l’homme et la femme, animaliser l’homme, la femme et l’enfant. C’est une opération politique oligarchique, et non des vraies “valeurs” qui viendraient de la population. Que les bobos soient prompts à avaler ça, c’est une autre histoire.

          +4

        Alerter
      • lvzor // 12.03.2015 à 08h34

        “mais TOUTES les autres religions/civilisations:
        le bouddhisme, les chrétiens orthodoxes, l’ Amérique latine, les Chinois, les Africains etc sont tous déclarés ennemis de l’ Occident.”

        …et bientôt les athées peut-être quand on sait que l’intégrisme chrétien est la drogue favorite des neocons…

          +0

        Alerter
    • José // 11.03.2015 à 09h52

      On pourrait ajouter nos valeurs de société ou de solidarité (comme on veut):
      – sécurité sociale pour tous
      – retraite par répartition qui aurait évité la spoliation des retraités liés à l’automobile par ex.
      – égalité devant la justice
      – enseignement pour tous
      – obligation de prêter serment sur la bible…
      Je ne connais pas tout, il doit y en avoir d’autre car cette société est tellement inégalitaire.

        +2

      Alerter
    • Michel Roissy // 11.03.2015 à 12h43

      par “nos valeurs” je crois qu’il pense plus “bourse” que “morale”…

      sinon, derrière notre hypocrisie bien pensante, bien souvent contredite par les faits (régression sociale, ingérence en Afrique, hébergement de prisons clandestines de la CIA… et j’en passe), nous avons bien les mêmes “valeurs” que le grand frère US, juste, nous les cachons derrière le rideau de fumée droit-de-l’hommisme

        +6

      Alerter
    • lvzor // 11.03.2015 à 17h32

      @kiwi
      Généralement dans cette sorte de liste, on risque quelques oublis. Là, il manque Hiroshima et Nagazaki…

      (de rien 🙂 )

        +6

      Alerter
  • dissy // 11.03.2015 à 03h29

      +6

    Alerter
    • anne jordan // 11.03.2015 à 14h31

      dans votre vidéo , remarquable , mais glaçante ( INDUSTRIALISATION à outrance ! )
      une chose m’a chiffonnée :
      2, 5 m2 par personne ???
      il y a , je crois , 9 habitants au Km2 , ( moyenne , évidemment )
      Alors ?

        +0

      Alerter
    • lelis // 12.03.2015 à 00h07

      C’est vrai que nous regrettons tous l’URSS, le progrès, la paix, la justice et l’harmonie qu’elle produisait, et que montre avec justesse cette vidéo parfaitement objective.

        +1

      Alerter
  • MagPie // 11.03.2015 à 03h37

    Une erreur factuelle s’est glissée dans le papier de M. Couturier.
    Il dit : “Une telle lacune se comprenait assez bien : l’Union s’élargit en pacifiant son voisinage. Le principe est simple : pour devenir membre du club et profiter des avantages économiques et commerciaux que confère l’appartenance, il faut avoir réglé une bonne fois tous les litiges qui vous opposaient à vos voisins.”

    Or Chypre, entrée le 1er mai 2004 dans l’Union Européenne, a une partie de son territoire sous occupation militaire turque depuis 1974. Le conflit est gelé et les négociations n’ont pas particulièrement avancé. L’UE ne reconnait pas la République Turque de Chypre du Nord et ses membres, (en particulier la Grèce) exigent d’Ankara son retrait de Chypre pour autoriser son adhésion à l’union.

    Depuis la partition, il ne reste que deux villages “mixtes” sur toute l’île et il y aurait, outre les 30.000 soldats turcs, plus de 120.000 “colons” venus de Turquie. Lors du référendum de 2004, la partie turque a accepté la réunification (à 65%) mais la partie grecque l’a rejeté (à 75%). Si le mur qui séparait la rue Ledra à Nicosie a été ouvert en 2008, le dialogue s’est interrompu (2012) pour reprendre timidement en février 2014 sous l’égide des Etats-unis et de l’ONU (NB: et pas de l’UE). Une force de casques bleus (1072 hommes) assure depuis 1964 le maintien de la paix le long de la “ligne verte”.

    Chypre a fait son entrée dans l’Euro le 1 janvier 2008, et connu une crise financière en 2012-2013 après des défauts de paiements partiels sur sa dette publique. En 2014, tous les ministres chypriotes ont démissionné pour protesté contre les privatisations exigées par les prêteurs.

    S’il fallait avoir “réglé une bonne fois tous les litiges qui [les] opposaient à [leurs] voisins”, Chypre ne serait pas entrée dans l’UE.

      +19

    Alerter
  • Serge // 11.03.2015 à 04h14

    Je suis sidéré qu’on puisse tenir de tels propos .Mais quand je lis sur sa fiche wikipedia : “libéral de gauche”,”gauche moderne” ,c’est finalement conforme .
    Mais dans l’ensemble ,c’est pratiquement toute la gauche que je croyais naïvement au temps de ma jeunesse,sinon antagoniste ou adversaire de la “machine américano-capitaliste”,au moins contredisante ,objectante …qui est au contraire la composante sociologique de ceux qui sont à l’aise dans le système ,le gèrent au mieux et le font tourner.
    J’ai compris ça très vite en observant et analysant quand je fus immergé dans un milieu professionnel classé à gauche ,le monde enseignant .
    Cette gauche est très américanophile,adhère à l’hégémonie de l’empire .ça va du culturel au politique en passant par l’économie .
    Autant je suis en porte à faux avec mon époque ,le monde tel qu’il est ,qu’eux s’y sentent à l’aise .La flèche du temps étant pour eux ,synonyme de “modernité” , leur messianisme du progrès a fini par rejoindre celui du capitalisme “branchouille” et “innovant “,le monde merveilleux de la pub ,de la “fête” et du spectacle permanent .
    En regard ,la Russie (avec d’autres) est vue et présentée comme le spectre horrible qui “s’oppose à nos valeurs” ,et le le menace ,dit-il (sic) .
    Droit dans ses bottes ,il n’hésite pas à sortir les plus grands mensonges ,inversions et autres falsifications .Une des plus grosses étant que les EU auraient été le “garant des équilibres”,alors qu’ils n’ont cesser de les détruire ,de semer le chaos ,la déstabilisation politique et la guerre pour assurer l’hégémonie du dollar et préserver leurs intérêts économiques :Vietnam,attentats de Milan ,”révolutions oranges”,l’Irak j’en passe,et aujourd’hui l’Ukraine .

      +20

    Alerter
    • Homère d’Allore // 11.03.2015 à 10h00

      Entièrement d’accord avec votre constat, Serge.

      Je suis sûr que vous apprécierez la lecture d’un livre paru chez un éditeur ( de gauche, la vraie…), Agone.

      “Pourquoi les pauvres votent à droite”

      de Thomas Franck.

      Ce sociologue étasunien prend l’exemple de son état, le Kansas, pour démontrer la trahison des milieux de gauche vis à vis de la classe ouvrière et le développement des discours “gender studies” et autres calembredaines qui remplacent le discours de classe ou de critique de L’Empire.

        +6

      Alerter
  • sergeat // 11.03.2015 à 05h49

    Toute la propagande part d un mensonge “l union européenne est ne des 2 pays…….” alors que c était une COMMUNAUTEE EUROPÉENNE si un pseudo journaliste confond ces deux mots c est grave :union=mariage,communautee= communautee d intérêt.Part une union on ne peut être que cocufie ,les intérêts diplomatiques,moraux,nationaux,Economiques,culturels,militaires,…..et aussi linguistique et monétaires sont trop divergeant.Tout le reste n est que charabia de bas niveau:ennemi djihadiste,Russie…..Je pense que ce journaliste a reçu un beau chèque de la commission européenne non élu ,cette commission qui a pris le pouvoir part un COUP D ETAT BUREAUCRATIQUE et la soumission de nos dirigeants de plus en plus traître à notre patrie. ,
    ..

      +11

    Alerter
  • FifiBrind_acier // 11.03.2015 à 08h01

    L’influence des néo cons américains sur la pensée de Gauche a donné Val, BHL et Fourest.
    Deux documents qui permettent de mieux comprendre les va-t-en guerre de Gauche.

    ” De BHL à Charlie Hebdo, la propagande néoconservatrice déguisée en Gauche progressiste”

    Et qui sont les néo cons? Tableau des néos cons et les connexions.

    https://anticons.files.wordpress.com/2013/03/anticons9.jpg

      +5

    Alerter
  • FifiBrind_acier // 11.03.2015 à 08h02

    J’ai oublié le premier lien:
    “La propagande néo conservatrice déguisée en Gauche progressiste”:

    http://www.legrandsoir.info/de-bhl-a-charlie-hebdo-la-propagande-neoconservatrice-deguisee-en-gauche-progressiste.html

      +3

    Alerter
    • Carabistouille // 11.03.2015 à 09h32

      Vous pouvez y ajouter Plenel, Jorion, Semo, Guetta

        +1

      Alerter
  • lievin // 11.03.2015 à 09h16

    je serai simple car je suis un simple de ce monde…oui nous devrions avoir ou retrouver notre autonomie dont militaire et y consacrer les budgets nécessaires pour nous défendre …nous défendre de l’ouest et de l’est…voir du sud ! nous rapprocher de l’est économiquement et politiquement de même donc retrouver notre indépendance …voilà ce qu’un simple homme de la rue sans culture ni haine et insultes à déverser sur ce site comme je le constate, à à dire…

      +4

    Alerter
    • lelis // 12.03.2015 à 00h00

      Ne soyez pas ridicule, il n’y a rien à craindre de l’est.

        +0

      Alerter
      • lievin // 12.03.2015 à 08h16

        c’est bien ce que je voulais dire…une fois un rapprochement économique “fort” et politique (amélioration des relations, des conditions en Russie etc.) plus personne ne parlera de guerre mais si on le sait, rien n’est par parfais de l’ouest à l’est…

          +0

        Alerter
        • lelis // 12.03.2015 à 10h13

          Et donc, nous sommes d’accord, il n’y a aucune raison de nous armer contre l’est. Mais bien, au contraire, contre l’ouest, contre la menace américaine. Donc, sortir de l’Otan et diriger nos armes vers les USA, en collaboration avec la Russie et la Chine.

            +0

          Alerter
      • lievin // 12.03.2015 à 08h17

        c’est bien ce que je voulais dire mais d’une autre façon…

          +0

        Alerter
  • Léa // 11.03.2015 à 09h24

    Si seulement tous ceux qui disent avoir peur d’une invasion de la Russie, pouvaient quitter la France, ça ferait un sacré nettoyage.

      +6

    Alerter
    • aleksandar // 11.03.2015 à 13h39

      L’armée embauche……..on cherche des soldats……avec une petite cure d’amaigrissement, un peu de parcours du combattant, monsieur Couturier ferait surement un bon GV de pointe……

        +2

      Alerter
      • lelis // 12.03.2015 à 10h15

        Qu’il aille ensuite près de Marioupol, les forces démocratiques et armées de l’est ukrainien lui mettront vite un peu de plomb dans la cervelle…

          +0

        Alerter
  • Dizalc’h // 11.03.2015 à 09h30

    Ceux qui se “sentent menacés” sont les Russes M. Couturier, il serait bien que des gens comme lui “s’informent” un peu plus, qu’aurait-il a répondre à ceci: http://www.mondialisation.ca/comment-poutine-a-bloque-le-pivot-des-etats-unis-vers-lasie/5435525 , conséquence logique de la position Russe en Ukraine.
    Et, en raison des derniers évènements Géopolitiques, la Russie vient de décider ce 10 mars 2015 de suspendre ses activités liées au traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE), en accusant l’Otan de ne pas avoir respecté les règles du traité (qui date de 1990) .
    http://fr.euronews.com/2015/03/10/moscou-suspend-ses-activites-liees-au-traite-sur-les-forces-conventionnelles-en/

      +10

    Alerter
  • arthur78 // 11.03.2015 à 09h51
  • pucciarelli // 11.03.2015 à 09h52

    M. Brice Couturier est un habitué de propos décalés et parfois délirants. Auditeur de France culture, je ne l’écoute plus guère. Ancien mao (ou quelque chose d’approchant), il a conservé un esprit de système. Au lieu de débiter des sottises de type “révolutionnaire”, il s’est mué en panégyriste du néolibéralisme et continue à dire des bêtises avec une fougue et une détermination impressionnantes. De toute manière, les Matins de FC alignent des éditorialistes bien typés, néo libéraux convaincus, anti russes, le gauchiste de la bande étant M. Plenel. Le problème avec M. Couturier est qu’il sévit tous les jours, ce qui accroît d’autant ses capacités de nuisance. Il est symptomatique de cet esprit parisien qui avant de regarder le monde se regarde le nombril, mais toujours dans le sens du vent. Ainsi vont nos médias.

      +9

    Alerter
  • José // 11.03.2015 à 10h15

    Ce monsieur n’a pas eu la chance de faire sa chronique quotidienne lors de l’émission « les matins » du 04.03.2015 :Qui peut encore s’opposer à Vladimir Poutine ? Avec devinez qui ? MARIE MANDRAS !!! Pardi ! Ça aurait été le pied pour lui ! Mais non. Il n’est jamais sorti de la guerre froide. Pour lui, adhérer à l’UE c’est adhérer à l’OTAN.
    Inutile de dire que j’ai tourné le bouton.
    Il n’y a pas que sur ces sujets qu’il sévit ; il n’y a qu’à parler retraite, il va dégainer son colt pour dire que moi je mets en péril les finances de la France.
    Il n’y a qu’à faire l’émission sur les fonctionnaires, sur les « charges patronales » , sur la sécu…. C’est un réac fini !!! et un va-t-en guerre.

      +9

    Alerter
  • Alae // 11.03.2015 à 10h17

    Ce type est un cas particulier, une sorte de Caroline Fourest en plus cultivé. Sauf que je soupçonne Fourest de mensonge conscient alors que Couturier me semble hélas sincère.
    Le type affirme au sujet de la Libye que “dès que BHL arrive quelque part, ça va tout de suite mieux” (ça situe le niveau), trouve que se faire traiter de néocon “en compagnie de gens comme Kouchner et BHL est un privilège” et se met à écumer, dès qu’on parle de Russie, au point de perdre réellement tout contrôle de lui-même et d’aligner des propos décousus sur la “propagande du Kremlin” et le “Front National” . Honnêtement, il fait peur.
    Ex-trotskiste viré néolibéral neocon, un profil malheureusement courant dans les médias.

      +10

    Alerter
  • Demoralisateur // 11.03.2015 à 11h23

    On oublie souvent que le but d’une armée n’est pas forcement de faire la guerre mais de se défendre au cas ou.
    C’est un peu comme se balader en kimono ceinture noire dans la rue, ça sert à rien mais t’as moins de chance d’être emmerdé.

    Je connais bien l’industrie de la défense, et il n’y a pas besoin de conflit pour vendre des armes et en développer de nouvelles. Les militaires passent leur temps à s’entraîner avec les armes et donc les user comme en cas de conflit, donc il faut les renouveler régulièrement. On l’oublie souvent ça aussi.

      +2

    Alerter
  • Colin // 11.03.2015 à 12h43

    “L’Europe se veut en paix avec le monde”.
    C’est pour ca qu’elle intervient militairement :
    en 2001 en Afghanistan avec l’OTAN pendant 10 ans,
    en Irak en 2003 (Pologne, UK, Espagne, Italie entre autres),
    en Somalie (ATALANTE)
    an Bosnie Herzégovine (Althéa)
    etc. etc. etc.
    et civilement pour des missions de sécurité avec des moyens militaires
    au Mali, au NIger, au Kossovo, en Lybie, en Palestine à Rafah, en Moldavie
    etc. etc. etc. (voir wikipedia) )

    L’Europe ne se veut rien du tout. L’Europe n’est pas un état, mais une union d’ètats. Comment voulez-vous informer la population civile si des “journalistes”, qui plus est “chroniqueurs”, qui plus est “politiques” ne comprennent pas la nuance ?! Pour différencier 50 nuances de gris, ca, oui, il est sûrement fort. Mais la nuance entre des états et une union d’états. Là….

    À moins qu’il calque le modèle de l’URSS sur l’UE… c’est fortement possible. D’ou l’acronyme d’UERSS.

      +4

    Alerter
  • aleksandar // 11.03.2015 à 13h36

    Pauvre garçon qui ne sait pas que nous n’avons même plus les moyens de faire une guerre conventionnelle en centre Europe, a part peut être contre le Liechtenstein……les VAB sont à bout de souffle, ne protège pas contre les IED , les AMX 10, ( entrés en service en 1979 ! ) idem…..nous manquons de chars légers de reconnaissance,d’ hélicoptères etc.
    Nos effectifs à déployer sur une ligne de front + une réserve de force de manœuvre…….sont squelettiques…….

      +5

    Alerter
    • V_Parlier // 12.03.2015 à 18h51

      Ils sont capables de nous la jouer comme en 14. Depuis leur salon ils enverront nos enfants attaquer à l’Est, à pieds avec des bouts de bois et des fusils qui tirent une fois sur deux.

        +0

      Alerter
  • Zouzou Breizhou // 11.03.2015 à 18h35

    Par chance, Brice Coudurier a subi l’ablation de la conscience morale quand il était petit, aujourd’hui ça lui évite de souffrir inutilement au niveau de l’éthique et de la déontologie.

      +9

    Alerter
  • remi // 11.03.2015 à 19h01

    Avis aux amateurs : je dispose d’un .pdf de 60 pages intitulé “les châtiments de Brice Couturier”, dans lequel pendant un an sur la page de son émission je m’étais amusé à faire la chronique de ses chroniques. Ce délicieux garçon a fini par censurer tous mes commentaires, avant de finir par m’adresser un mail de menace 🙂

      +9

    Alerter
  • Freddi // 11.03.2015 à 19h06

    Ce qui m’agace chez BC est son sempiternel discours libertarien agrémenté d’une conviction climatosceptique (qu’il atténue actuellement).
    Par ailleurs, il critique le systeme de santé français tout en l’utisant fréquemment car ce monsieur est souvent ” souffrant” et la sécu lui paie souvent des indemnités journalières.
    Bref, un vrai tartuffe.

      +3

    Alerter
  • Joanna // 11.03.2015 à 20h23

    Plusieurs sentiments me viennent à la lecture de « ça » tout comme à celle du précédent billet sur l’émission « les informés ».

    – du dégoût devant autant d’abjection, de volonté de nuire qui doit bien atteindre sa cible en partie à savoir « bourrer le mou » des gogos …

    – de l’incompréhension : Sont-ils réellement conscients qu’ils mentent et donc trompent une partie de ceux qui les écoutent ? Si oui n’ont-ils pas honte ? Surement pas hélas …
    Comment peuvent-ils se regarder sereinement dans une glace ?

    – de la colère : Le sentiment d’être relativement impuissante à mon humble niveau pour contrer ça et les dégâts que ça peut faire.

    Mais hors de question de baisser les bras, il faut combattre (je crois notamment à la vertu de la contagion en en parlant le plus possible autour de soi), résister par tous les moyens possibles.

    En tout temps et en tous lieux.

      +4

    Alerter
  • Emmanuel Florac // 11.03.2015 à 22h46

    Il paraît qu’on a vendu 100 000 drones en France en 2014. De fait, que quelques uns volent ici ou là, près d’une centrale ou de l’Élysée, ne devrait surprendre personne et ne constitue en rien une nouvelle qui doivent occuper les médias. Quelle stupidité…

      +1

    Alerter
  • Mario // 12.03.2015 à 10h10

    Il est fabuleux ce Couturier. Fabuleux de propagande néo-colonialiste et néo-conservatrice (USA) sous des dehors gauchos et libertaires.

      +3

    Alerter
    • V_Parlier // 12.03.2015 à 18h47

      Comme beaucoup en ce moment. ceux qui tirent à boulets rouges sur tous les souverainistes ou même simplement sur les critiques du néolibéralisme guerrier, qu’ils soient de gauche ou de droite. On en a des exemples flagrants aujourd’hui avec ce qui arrive à M.Onfray et Mélenchon quasiment insultés par Valls et consorts.

        +0

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications