Les Crises Les Crises
29.mai.201929.5.2019 // Les Crises

Mediapart : Benalla, Macron, le journalisme menacé ? Par Thinkerview

Merci 222
J'envoie

Source : Thinkerview, Youtube, 24-05-2019

Source : Thinkerview, Youtube, 24-05-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Octave_Key // 29.05.2019 à 08h26

J’ai été abonné à Médiapart dès sa création. Je me suis désabonné après quelques années car je ne supportais pas la russophobie obsessionnelle de Plenel. Dans cette interview, il ne lui faut pas plus d’un quart d’heures pour manifester son aversion envers le gouvernement russe (qu’il désigne sous le terme de “Poutine”) sans qu’on lui pose une question sur ce sujet, en évoquant l’éventualité que que “Poutine” puisse utiliser Snowden comme “monnaie d’échange”. Plenel, qui reproche à l’ “Europe” de n’avoir pas accordé le droit d’asile à Assange, ne peut pas imaginer que la Russie a accordé le droit d’asile à Snowden sans arrière pensée. Comment expliquer le carcan de préjugés dans lequel ce bonhomme est enfermé ?

56 réactions et commentaires

  • Octave_Key // 29.05.2019 à 08h26

    J’ai été abonné à Médiapart dès sa création. Je me suis désabonné après quelques années car je ne supportais pas la russophobie obsessionnelle de Plenel. Dans cette interview, il ne lui faut pas plus d’un quart d’heures pour manifester son aversion envers le gouvernement russe (qu’il désigne sous le terme de “Poutine”) sans qu’on lui pose une question sur ce sujet, en évoquant l’éventualité que que “Poutine” puisse utiliser Snowden comme “monnaie d’échange”. Plenel, qui reproche à l’ “Europe” de n’avoir pas accordé le droit d’asile à Assange, ne peut pas imaginer que la Russie a accordé le droit d’asile à Snowden sans arrière pensée. Comment expliquer le carcan de préjugés dans lequel ce bonhomme est enfermé ?

      +95

    Alerter
    • Kiwixar // 29.05.2019 à 10h46

      “Comment expliquer le carcan de préjugés dans lequel ce bonhomme est enfermé ?”

      La russophobie est le seul racisme/ant*sémitisme acceptable aujourd’hui, socialement et légalement. Dans les années 30, Plenel se serait sans doute défoulé, la bave aux lèvres, sur les têtes de turc d’alors.

        +33

      Alerter
      • Louis Robert // 29.05.2019 à 12h15

        Vous oubliez notamment la sinophobie et l’islamophobie, Kiwixar?

          +11

        Alerter
      • martin // 29.05.2019 à 17h29

        Je suis d’accord avec vous, Plenel cède souvent à la russophobie comme la plupart de ses confrères, mais si seulement tous avaient la moitié de sa conscience professionnelle, pour ne rien dire de sa belle intelligence et de son coeur, gros comme ça. Je le déclare tout net, j’aime cet homme.

          +2

        Alerter
        • Haricophile // 30.05.2019 à 18h32

          Une conscience sélective est-elle une conscience quand on est journaliste ? Moi j’ai mon opinion, mais je vous pose quand même la question.

            +4

          Alerter
    • Yannis // 29.05.2019 à 16h00

      Même constat pour Mediapart, c”est surtout la désinformation-manipulation autour du conflit en Syrie qui m’a convaincu d’arrêter ma participation financière à une “information libre et indépendante, qui n’appartient qu’à se lecteurs”, du pur slogan publicitaire creux, mais avec tout de même suffisemment de matière journalistique pour y faire croire encore.

      Le (long mais toujours valable) compte rendu de cette expérience intéressante est ici : https://lapartmanquante.com/2014/10/13/espoirs-grandeurs-et-deceptions-au-pays-des-mediapartiens/.

      J’ajouterai que le Club de Mediapart reste, avec les Crises, LGS et d’autres sites d’info (ou de réinfo) en ligne une source d’infos pertinente,, particulièrement pour ressentir l”air du temps” à gauche :

      Mais le journal en ligne Mediapart, c’est surtout une niche politique et sociologique, avec beaucoup d’idéalistes, énormément de déçus de la gauche, et particulièrement du PS depuis 1983, des égarés, quelques marxistes survivants, déjà presque plus de trace de FI, un public captivé et captif malgré différntes vatgues d’abonnés suivamnt les époques (et les scandales politiques) qu’il s’agit de faire insensiblement retourner à la bergerie pour voter correctement, cad ex-ps, Hamon, Macron ou encore Glucksmann.

      Éventuellement EELV en ce moment, ça ne mange pas de pain bio et ça met toujours un peu de carburant bio dans le moteur ultralibéral…

        +22

      Alerter
    • Anonymous // 29.05.2019 à 21h16

      Pourquoi Plenel est Russophone ?
      Euh… Plenel est un agent de l étranger et plus précisément de la CIA ?
      Dixite Mitterand selon Roland Dumas…
      https://www.youtube.com/watch?v=rdTP4J01DRw

      Ou alors plus prosaïquement un adepte du choc de civilisation ?

      Ou alors s agit il du cache sexe politiquement correcte qui lui permet de glisser quelques vérité mal pensantes ?

      Ou alors il est raciste anti russe ?

      Dans tous les cas et de toute évidence il est emplit de haine anti russe au delà de toute raison objective.

      Vous savez la fameuse HAINE…

        +10

      Alerter
  • RGT // 29.05.2019 à 08h40

    Il est certes indéniable que ce cher Edwy nous a gratifié de quelques infos assez “perturbantes” pour les “élites” mais je trouve que ses “indignations” sont bien souvent à géométrie variable.

    Quand on se contente de constater le soutien qu’il a apporté à un certain “candidat” lors de la dernière érection pestilentielle nous ne pouvons qu’être “sidérés” par la mollesse de ses attaques à l’encontre du “gouvernement légitime légal” de notre nation.

    On ne l’entend pas trop se révolter contre les lois liberticides inspirées en droite ligne des “années les plus exceptionnelles de l’état profond US” et ne commence à bouger que quand il pourrait lui-même se trouver concerné.

    Tant que seuls les gilets jaunes sont les victimes de ce gouvernement autocratique il s’en fout, la seule chose qui l’intéresse est de faire un bon buzz pour que l’on se rappelle qu’il existe.

    Finalement, le seul journal qui nous sorte en permanence des infos bien nauséabondes est bel et bien un certain palmipède malgré ses légers biais qui lui faisaient regarder ailleurs sous le règne de Saint François.
    Les autres ne sont que des contrefaçons qui s’apparentent plus à une presse “people” qui s’acharne sur les idoles déchues et déjà mortes et enterrées.

      +37

    Alerter
    • Marie // 29.05.2019 à 08h50

      Le”palmipède” par vous mentionné est bel et bien “enchaîné”…Ce qui explique(rait?) qu’il tourne sept fois son bec avant de s’exprimer…En conséquence, il reste vierge de toute condamnation (me trompé-je?). Et , dans le genre, il perdure, dure, avec ses petits moyens puisque sans pub.A lire, si vous ne l’avez déjà fait, :”Le langage des médias”.

        +17

      Alerter
      • In CO2 Veritas // 29.05.2019 à 09h42

        Le Canard n’est pas moins russophobe que Plenel. Il a fait élire Macron le russophobe contre Fillon le russophile. Alors qu’il aurait pu aussi fourrer son bec dans les affaires du premier: fortune “consommée” (cf. analyses d’OB) et affaire de Las Vegas. D’ailleurs la haine du premier contre les médias russes vient du fait que ceux-ci ont rapporté les analyses d’OB. L’homme a la rancune tenace.

        J’apprécie la rubrique de Claude Angeli. Par contre avec un certain JC, c’est de la russophobie pur sucre.

        Et comme de bien entendu le dernier numéro avant les élections européennes comprenait une demi-page contre le RN.

          +37

        Alerter
        • Marie // 29.05.2019 à 11h38

          “Nobody is perfect” : constat qui précède le mot “End” du film “Certains l’aiment chaud”. Il y a risque pour sa bonne santé critique de condamner un média pour russophilie ou russophobie. Un média personne morale m’inspire, étant pluriel, plus de confiance qu’une personne physique telle F.Fillon qui, la main sur le coeur, se proclame russophile . C’est ainsi. Il y a boire et à manger dans tout média, à chacun de trier après réflexion. Pour éviter de “foncer” au quart de tour , condamner ou louer. Je reste russophile tout en lisant “le Canard” de temps à autre.

            +3

          Alerter
          • ellilou // 29.05.2019 à 12h53

            Abonnée pendant des années, leur traitement très partial de certaines personnalités politiques (Mélenchon, Ruffin, Corbyn…) m’a laissée un goût amer. Et ce d’autant plus que leur “tiédeur” face à macron (tant et tant pourrait être dit sur ce margoulin, son monde, ses soutiens, ses admirateurs, ses ministres,etc…) est tout à fait sidérant. Il m’arrive encore parfois de le lire mais à chaque fois la déception revient.

              +30

            Alerter
            • Fritz // 29.05.2019 à 15h01

              J’ai cessé de lire le Canard depuis des années. Le conformisme atlantiste d’Erik Emptaz, notamment, m’avait rebuté, par contraste avec les éditoriaux d’André Ribaud (Roger Fressoz). Mais je respecte toujours Claude Angeli (88 ans).

                +10

              Alerter
            • vert-de-taire // 29.05.2019 à 19h01

              Abonné de longue date, j’ai longuement hésité à me réabonner, les attaques contre Mélenchon sont louches, d’une méchanceté haineuse que je ne m’explique pas. Et le pire dans ce cas, c’est le peu ou pas d’humour.
              Cela-dit je le lis faute de lire le marigot.

                +3

              Alerter
    • Kokoba // 29.05.2019 à 11h19

      Malheureusement, j’ai peur que même le Canard ne soit plus digne de confiance.

      Bien sur, ils continuent à sortir les petites phrases et les petites bisbilles du conseil des ministres.
      Bien sur, ils sortent aussi quelques histoires sur le politique X ou le patron Y (ce qui est déjà mieux que 99% des autres journaux).

      Mais les articles de fond anti-populisme, anti-mélenchon, anti-lepen, sont bel et bien là.
      Et le soutien à Macron lors de l’élection (le moment qui compte) aussi.

      Si on a l’esprit mal tourné, on peut même considérer que le Canard sert d’idiot utile au système pour se débarrasser des importuns (confert Fillon).

      Je continue à lire le Canard parce que les potins sont amusants mais je suis devenu très méfiant sur le contenu réel.

        +36

      Alerter
      • s // 29.05.2019 à 12h31

        Si le Canard était digne de confiance, il aurait enquêté, avant les présidentielles, sur l’ “inquiétante ” disparition du patrimoine de 2 millions d’euros gagnés par Macron chez Rothschild. Or, à ma connaissance, il n’y a que sur les Crises qu’on l’ait fait.

          +31

        Alerter
        • Alfred Amonbophis // 29.05.2019 à 17h00

          Le canard laquais n’enquete pas il digère et régurgite la becquée à ses piou piou. La becquée est parfois pas désagréable mais on ne sais jamais exactement ce qu’on avale ni d’où ça vient. Tout au plus peut on le deviner parfois.

            +12

          Alerter
      • pauvre d’eux // 29.05.2019 à 20h44

        Pourquoi faut-il se méfier du “Canard” ET de Médiapart, outre ce qui a été dit ici, la réponse est dans Crépuscule de Juan Branco.

          +8

        Alerter
    • Blabla // 29.05.2019 à 12h05

      Dans la Sélection naturelle, la compétition la plus féroce est entre membres de la même espèces ;
      en politique, les attaques les plus virulentes sont toujours lancées par des gens dont les opinions ne diffèrent que peu de celles de leurs cibles.

        +4

      Alerter
      • vert-de-taire // 01.06.2019 à 08h31

        Nécessairement puisqu’ils occupent et utilisent (ou sont contraints de partager) les mêmes ressources. C’est le lot de l’Allemagne (et ou l’Angleterre) et la France .. etc Le jour où ils se solidarisent cela peut changer.

        C’était le cas du marché européen, quand les frontières économiques-financières-sociales européennes ont été créées – un ensemble cohérent qui renforçait l’économie européenne, et “accessoirement” le niveau de vie. Ces règles intérieures ont été détruites pour favoriser les multinationales par des politiciens félons ; cette destruction des frontières (le périmètre du droit passe en mode international donc l’ère de jeux des empires, publics et privés) entraîne ipso-facto la destruction des solidarités, la bagarre a repris entre voisins. Dans la prévisible saloperie qu’est l’UE, point de vue des sans-dents et autres sans-biens.

        Toutes les discussions qui dénoncent le “repli sur soi” prônent donc la loi du plus fort. Des salauds a-démocratiques.
        Alors que ce repli dit simplement de redonner au droit son périmètre d’applicabilité : la loi NOUS protège, le flou du droit (inclus le non-droit international ou les embryons de droit international) nous asservit.

        Désolé pour ce “cavalier” à peine hors sujet.

          +1

        Alerter
    • Bats0 // 29.05.2019 à 13h58

      @RGT “Les autres ne sont que des contrefaçons qui s’apparentent plus à une presse “people””, pas d’accord avec vous sur ce sujet précis (pourquoi les autres ? Tous les autres ? Les médias “underground” n’existent pas ?) j’écoute Thinkerview depuis le lancement de la chaine (merci Olivier), et je me dis qu’heureusement qu’un tel média existe aujourd’hui. Pareil pour Le Média… Dommage que ces médias ne soient pas plus lus ou écoutés, n’aient pas plus de taux d’audience (problème d’éducation audiovisuelle (pourquoi Frédéric TADDEÏ s’est-il fait évincé des chaînes publiques ?), de temps; sûrement des deux, mais surtout, difficultés de communiquer sur ce qui paraît être différent de l’ordre établi, comparé à ceux des grands médias télévisuels (audience autour de 4 millions de téléspectateurs). Mais bon, l’espoir fait vivre, et la volonté espérer…

        +4

      Alerter
      • RGT // 29.05.2019 à 18h20

        Je parle de la “presse institutionnelle” encartée qui a légalement le droit de réclamer des “aides à l’indépendance de la presse”, aides sur lesquelles Médiapart n’a pas craché d’ailleurs.

        Contrairement au Canard qui les refuse (ainsi que la pub’) pour préserver son autonomie “intégriste”.

        Et bien sûr des chaînes audiovisuelles qui reçoivent la bénédiction du CSA même si elles diffusent des résidus de fosses septiques car elles ne risquent pas de mettre nos “élites” dans l’embarras.

        Finalement nous partageons en partie les mêmes sources d’informations, avec le fil d’actu, Trouble Fait, le Stagirite (hautement recommandé), et pour se distraire avec un humour un peu gras : la Mite dans la Caverne, J’suis pas Content ou l’excellent Clajbeut avec ses animations bien trash et revendiquées, “Le con du jour…” censuré par Youtube, ce qui est une preuve de qualité parodique (basée sur des faits réels) que ne “élites” ne souhaitent pas voir se généraliser.

        Cordialement,

          +5

        Alerter
    • Véronique // 30.05.2019 à 00h28

      D’ailleurs lors de l’interview qu’il a faite, en compagnie de Bourdin, du président, je n’ai pas trouvé ses questions très mordantes. Il a laissé passer des occasions.

        +3

      Alerter
  • Alfred // 29.05.2019 à 09h36

    Que font Bruno Le maire, Dominique Nora , François Godement, Patrice Caine, Thomas Buberl, Clément Baune, Patricia Barbizet et Henry De Castries ce week end ? Ben js’ais pas moi c’est pas dans le journal et ça passe pas la modération sur Les Crises. Ralala le journalisme est vraiment menacé.

      +7

    Alerter
    • Patrique // 30.05.2019 à 10h15

      Petite expérience :
      tapez votre liste de noms sur Google : une seule réponse ! Les Crises.
      Tapez la même liste (sans Le Maire) sur Bing et hop, le club Bilderberg qui fait une réunion à Montreux.
      On peut noter que l’Italie est représentée par seulement 3 personnes ; 2 journalistes venus chercher les consignes et l’homme politique le plus impopulaire d’Italie Matteo Renzi;
      Invité aussi, l’ami de Pinochet, Kissinger.
      Et bien sûr l’écolo de service.
      L’obs est représenté par Dominique Nora dont personne ne doute qu’elle va faire oeuvre de journalisme en filmant en caméra caché pour informer ses lecteurs de cette réunion d’atlantistes, donc ennemis de la démocratie.

        +4

      Alerter
  • Zevengeur // 29.05.2019 à 09h37

    Je pense de mon coté que néanmoins Mediapart fait du bon boulot même si il y a une ligne éditoriale orientée. Appeler a voter Macron au 2nd tour fut particulièrement irresponsable car on avait alors tous les éléments pour anticiper l’horreur qui allait suivre. Il faudrait 10 Mediapart avec des lignes différentes et on aurait une vraie pluralité de l’info.
    En attendant, nous blogueurs devont continuer à faire le boulot à leur place !

      +18

    Alerter
    • In CO2 Veritas // 29.05.2019 à 14h43

      “Appeler a voter Macron au 2nd tour fut particulièrement irresponsable.”

      Elire Marine Le Pen à la présidence. Je dis pourquoi pas… Et bientôt il risque de n’y avoir pas d’autre choix. Merci Hollande, merci Macron.

      Jamais son parti n’obtiendrait une majorité aux législatives et nous aurions obligatoirement une “cohabitation”.

      Et le véritable choix serait au moment des législatives. Une gauche unie (y compris donc les écolos), fait plus que 25% et passe devant tous les autres courants.

        +3

      Alerter
      • Octave_Key // 29.05.2019 à 23h00

        Votre opinion sur le “danger Marine Le Pen” est exactement la mienne. Je regrette qu’elle ne soit pas plus partagée. Je ne vois pas pourquoi la perspective de son élection à la présidentielle a fait un tel vacarme. Marxiste depuis toujours, après avoir voté Mélenchon au premier tour, j’ai voté tranquillement Le Pen au second tour en appliquant le principe : “Tout sauf Macron”. Elue, elle aurait, comme vous le dites, connu la cohabitation, dès le début de son mandat. Son impuissance aurait peut-être ouvert les yeux à ses électeurs. Le RN étant un parti pratiquement sans militants, sans cadres et sans programme.
        A propos d’élections, on remarquera que lorsque Mélenchon a lancé sa souscription avant les européennes, la France Insoumise a récolté les trois quarts de la somme espérée en l’espace de 48 heures et a largement communiqué sur ce succès.. Dans la foulée, Le RN a fait de même … et on n’a plus guère entendu parer de l’affaire.

          +2

        Alerter
    • s // 29.05.2019 à 15h34

      Mediapart fait aussi du bon boulot quand il révèle la présence de Mme Chikirou chez Mélenchon le matin de la perquisition alors que, tout le monde sera d’accord, Mélenchon n’a jamais affiché sa vie privée -reportage en famille, par exemple, photos en grand-papa gâteau etc -, contrairement aux autres candidats ?

        +7

      Alerter
      • pauvre d’eux // 29.05.2019 à 20h47

        D’autant que 3 fois par semaine, c’est Bompart qui dort chez JLM ! J’imagine le titre de Médiapart. Bof, après le “saute cadavres”, on peut s’attendre à tout !

          +2

        Alerter
    • Haricophile // 30.05.2019 à 18h38

      J’ai du mal a penser que c’était «une erreur» !

        +2

      Alerter
  • Catalina // 29.05.2019 à 09h56

    “Le combat des médias n’est pas un combat annexe : il est devenu le combat. Certains l’ont bien compris et n’hésitent pas à acheter un journal qui perd des millions d’euros par an. Se pose-t-on assez souvent la question de savoir pourquoi un capitaliste investirait des millions d’euros dans une affaire qui perd de l’argent alors que dans le même temps il n’hésitera pas à fermer une usine qui en gagne, mais pas assez ? Par amour de la démocratie et du pluralisme de la presse, peut-être ?”
    https://www.legrandsoir.info/medias-et-information-il-est-temps-de-tourner-la-page.html

      +19

    Alerter
  • Renard // 29.05.2019 à 09h58

    Plenel me semble bien louche sur de nombreux points : il a achevé le virage néo-libéral du Monde lorsqu’il en était le directeur, il a soutenu toutes les guerres américaines, il fait dans la russophobie, il promeut la gauche identitaire et communautariste avec Mediapart, il a roulé pour Macron en 2017.

    Mitterrand et Rolland Dumas le soupçonnaient d’être un agent de la célèbre agence de renseignement américaine. Si un président et un ministre se montraient ouvertement complotiste à l’égard de Plenel j’ai le droit de l’être un peu aussi, non ?

      +43

    Alerter
    • Kiwixar // 29.05.2019 à 10h59

      Pas besoin d’être “complotiste” : Udo Ulfkotte a bien détaillé que de très nombreux journalistes (dont lui-même) occidentaux sont ou ont été sur la fiche de paie de la CIA (budget annuel 15 milliards $).

        +29

      Alerter
  • Catalina // 29.05.2019 à 10h18

    Plenel a raison : je ne ferai pas confiance à celui qui m’a évité les tortures délicieuses prodiguées par la psychopathe Gina haspel, la même malade qui dirige aujourd’hui la CIA ( centre intoxication américain), Snowden est en vie, il n’a pas été torturé comme va l’être M.Assange, et Plenel trouve ça “pas bien” et pense apparemment que Snowden est en danger ? lol
    Pour Plenel, il semble qu’il vaille mieux rester en Occident et se faire torturer que trouver refuge et rester libre.
    Du grand Plenel

      +20

    Alerter
    • septique // 29.05.2019 à 15h27

      Assange ne sera pas torturé parce qu’il est trop visible et trop connu. Il n’est pas encore extradé aux USA et il devra répondre tout d’abord des infractions commises en Grande-Bretagne (conditions de séjour). Ensuite se pose le problème des accusations en Suède (aggressions sexuelles). Je ne dis pas que ces accusations sont légitimes ou raisonnables , vraies, fausses, ce qui est un autre débât.

      Sa défense devra faire valoir que sa vie peut-être menacée s’il est extradé aux USA à ce titre rien n’est sûr ni d’un côté ni de l’autre. Le système de la Common Law britannique est beaucoup plus étanche au système politqiue et à l’influence que le système français. Sera t-il extradé d’abord en Suède ? La ré-activation des accusations suédoises permet-elle à Londres de se débarasser de la täche de l’expulsion vers les USA ? Autre chose ?

      Vous allez me répondre que les Britanniques et les Suédois sont les valets des étasuniens, je sais.

      Reste Snowden qui n’est pas en sûreté car il ne possède pas la nationalité russe et son visa de séjour se termine en 2020. Nul ne sait l’avenir du système politique russe ou américain et il reste une monnaie d’échange que ca vous plaise ou pas…Plenel a raison ici.

        +2

      Alerter
      • pauvre d’eux // 29.05.2019 à 21h03

        @ fosse “il ne sera pas torturé parce que trop connu” ? Mais ils n’en ont rien à battr* les us. On lui promet déjà 170 ans de prison, c’est pas de la torture au moins “psy” ? Alors OK, il ne risque pas sa vie de façon radicale-piquouze, mais 170 ans ! Même si la médecine a fait des progrès…

          +7

        Alerter
        • septique // 29.05.2019 à 23h39

          N’importe quoi…il n’est pas encore aux USA et ce n’est pas l’Iran ou la Chine, ne vous en déplaise, il y a un système judiciaire, des avocats…et il faudra que le gouvernement prouve ses accusations…ces accusations sont en violation de l’article 1 de la constitution américaine et c’est bien pour cette raison que le gouvernement Obama n’avait pas suivi cette avenue.

          S’attaquer à la constitution américaine de la part du gouvernement fédéral n’est JAMAIS accepté par les juges aux USA

          De plus il y a les cours d’appel et l’habeas corpus…mais ceci est très éloigné..de vos piquouzes…

            +0

          Alerter
          • j’ai ri // 30.05.2019 à 14h45

            “N’importe quoi…il n’est pas encore aux USA et ce n’est pas l’Iran ou la Chine, ne vous en déplaise, il y a un système judiciaire, des avocats…et il faudra que le gouvernement prouve ses accusations…” haa que j’ai ris en lisant ça….Vous êtres un collègue de travail de Plenel, non? Au sens émargement au même budget CIA. Combien de pays tuent sans preuves publiques ni tribunal ni droit de la défense, à part les USA? Drone, ça vous parle, où vous revenez de vacances sur Mars? Et ils se géneraient pour “accidenter” quelqu’un? Ou pour trouver un tueur fou, qui le tuerai à coup(s) de balle magique, comme un certain Kennedy?

              +3

            Alerter
    • Octave_Key // 29.05.2019 à 23h18

      “Pour Plenel, il semble qu’il vaille mieux rester en Occident et se faire torturer que trouver refuge et rester libre”.
      Ouaou ! Comme vous y allez !
      Je ne pense pas qu’Assange sera torturé, mais la manière dont Plenel parle de cette affaire confirme la part d’irrationnel qui pollue son regard sur les Etats-Unis. Il porte un jugement très sévère sur conduite des autorités américaines dans l’affaire Assange, mais on sent que rien ne pourra modifier l’image positive qu’il a des USA.
      Les fait ne comptent pas. Pour Plenel, comme pour les Américains eux-mêmes, l’Amérique représente le Bien et la Vertu pour l’éternité. Si on enquêtait sérieusement, on découvrirait que cette vérité figure depuis des millénaires dans les Evangiles.

        +4

      Alerter
  • ien // 29.05.2019 à 10h20

    J’ai quitté Médiapart pour son atlantisme bon teint et son “mondialisme” Politiquement correct (russophobie, multiculturalisme, “valeurs”, “droitdelhommisme”, islamophilie exacerbée etc… , stratégie globalement type Démocrates US), et j’ai eu la surprise de constater que M. Plenel enfourchait un discours “lutte de classes” à propos des GJ. Si j’ai bien lu MDP, et si j’ai bien écouté le “nouveau” Plenel, je m’interroge. Ou bien je suis un mal comprenant, ou bien il se joue de nous. Son journal est une succursale bien vêtue et parfois élégante de l’ultra libéralisme à l’œuvre sur la planète Occident. Il nous a fait le coup des “années sombres” appelant à voter Macron pour le lendemain se déclarer dans l’opposition à ce même Macron. Bon: que vaut la parole de ce “grand journaliste”? Je me garde de répondre à cette question épineuse.

      +33

    Alerter
  • Kokoba // 29.05.2019 à 10h57

    J’ai été abonné de Médiapart pendant quelque temps.

    J’ai vraiment apprécié certaines choses :
    – un média relativement indépendant des puissances de l’argent
    – une capacité à sortir des affaires bien supérieure aux autres médias
    – certains journalistes et articles vraiment de bonne qualité
    – les commentaires ouverts qui permettent tout de même d’avoir une discussion sur un sujet

    Mais j’ai aussi détesté d’autres choses :
    – la ligne atlantiste sans faille
    – le coté europhile insupportable, pro-europe, pro-euro
    – le coté bobo lgbt, féministe, pro-migrant, repentance, bonne conscience depuis mon petit appartement douillet de Paris
    – la diabolisation de tout ce qui ne fait pas parti de leur monde “raisonnable” : Mélenchon, LePen…

    Le soutien à Macron lors des présidentielles a été la ligne rouge.

    En fait, il ne faut pas être naif.
    Le monde souhaité par Médiapart et Plenel est le même que celui souhaité par Macron :
    Un monde sans frontières, sans nations, multiculturel où les élites gouvernent sans être dérangés par le petit peuple.

      +44

    Alerter
    • Kiwixar // 29.05.2019 à 12h12

      “où les élites gouvernent sans être dérangés par le petit peuple.”

      Et très bientôt : sans le petit peuple pollueur (remplacé par des IA et des robots bien dociles).

        +10

      Alerter
    • Blabla // 29.05.2019 à 12h34

      Oui, le même monde, mais à une différence près : ce n’est pas le même dans le fauteuil de président

        +0

      Alerter
    • pauvre d’eux // 29.05.2019 à 21h09

      “un média relativement indépendant des puissances de l’argent”.
      Déjà, ça commence mal. Ont-ils racheté les parts du lancement de Xavier Niel ? La réponse dans Crépuscule de Branco. Pour le reste, comme beaucoup je me suis désabonné assez vite.

        +7

      Alerter
  • antoine // 29.05.2019 à 11h42

    Boonjour ,

    j’aimerais soumettre au sens critique des lecteurs cet article, publié dimanche matin aux alentours de 7h00 . Vous pouvez jeter un oeil aux commentaires que je trouve délicieux .
    https://fr.news.yahoo.com/r%C3%A9sultats-europ%C3%A9ennes-2019-entrent-au-parlement-051116619.html

      +5

    Alerter
    • SanKuKai // 29.05.2019 à 18h36

      Je pense simplement que l’article du Parisien était prêt pour la soirée, basé sur les sondages et qu’il a été publié á tort le dimanche matin. Tous les journaux font ça pour tout évènement prévu, l’article est prêt puis retouché le moment venu. Et comme indiqué par un autre commentateur, les électeurs ont voté le tiercé dans l’ordre donc peu de retouches à faire.
      Les articles sur la mort de la reine d’Angleterre sont déjà prêts par exemple. Évidemment si elle meurt décapitée ou qu’elle se prend un bus il faudra juste retoucher l’article un peu plus.

        +4

      Alerter
  • Catalina // 29.05.2019 à 11h54

    J’ai loupé un truc ou bien ?
    Quand est-ce que le médiaparteur parle de benalla ?
    Quand à moi, quand j’ai vu ce type servir la soupe à Macron dans un soi-disant débat contradictoire ave l’autre minet, j’ai compris toutes les compromissions dont il était capable, en dire assez mais pas trop…..encore un qui dénonce les “sachants” et qui fait partie du club !!!

      +25

    Alerter
  • Fritz // 29.05.2019 à 15h08

    Je n’ai pas regardé cette vidéo car j’ai un a priori contre M. Plenel. A-t-il regretté son soutien à l’OTAN pendant la guerre du Kosovo ? Ses diatribes contre Régis Debray ou Philippe Cohen ? Sa kollaboration avec l’ImMonde ?

      +16

    Alerter
    • LBSSO // 29.05.2019 à 20h32

      Depuis E Plenel a invité R Debray (ils se tutoient ici) à l’occasion de la sortie de son “tract” ” L’Europe fantôme “.
      https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/300319/dialogue-entre-regis-debray-et-edwy-plenel-sur-leurope-video

      Si vous appréciez ce cher Régis et que vous n’ avez pas déjà écouté cette vidéo … c’est pour vous.

        +1

      Alerter
      • Véronique // 30.05.2019 à 01h39

        Je ne connaissais pas cette vidéo. Je l’ai regardée et j’ai trouvé que Messieurs Debray et Plenel critiquaient l’UE très justement, mais qu’au final ils savaient très bien s’en accomoder.
        Debray qui ne vote pas, qui pense qu’on ne peut rien faire, qui rêve d’une autre Europe, tout ceci est un peu léger.

          +3

        Alerter
        • LBSSO // 30.05.2019 à 07h35

          Je comprends votre argument.
          Je peux être capable d’une mauvaise foi évidente pour parler de l’auteur de ” À demain De Gaulle” ( R Debray ) 🙂 .
          Disons pour aller rapidement : le rôle d’un intellectuel est distinct de celui d ‘un politique . Il met en perspective et peut participer au combat contre “l’hégémonie culturelle ” d’une époque.
          J’ai un ami qui en 2005 traitait RD de ” vieux qui a viré réac”,’ cette même personne m’a fait connaître cette vidéo …

            +0

          Alerter
          • Véronique // 30.05.2019 à 09h28

            Je comprends très bien que l’intellectuel soit “contraint” de rester en retrait par rapport au politique, et donc d’adopter des lignes plus ouvertes, mais devant un péril grave, l’intellectuel étant un citoyen comme un autre, il devrait savoir “choisir son camp”.

              +3

            Alerter
    • LBSSO // 29.05.2019 à 21h10

      Ironie !?
      Je me permets d’attirer votre attention sur le passage à 40mn

        +1

      Alerter
      • Fritz // 29.05.2019 à 22h16

        Merci… Régis Debray est convaincant, et Edwy Plenel le laisse parler. Que demander de plus ?

          +1

        Alerter
  • Midoso // 30.05.2019 à 07h36

    J’ai pas pu tenir Longtemps sur cette interview.
    Plenel parle comme un homme politique, L’honeteté intellectuelle ne ressort pas de son discours ce qui est un comble pour un journaliste dit “indépendant”.
    Langue de bois de rigueur pour ce chef d’entreprise conscient de son petit pouvoir de nuisance au sein du jeu politique Français.

      +6

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications