Les Crises Les Crises
28.avril.201528.4.2015 // Les Crises

Mistral : Poutine demande à la France de rembourser

Merci 108
J'envoie

Mistral : Poutine demande à la France de rembourser

I WANT MY MONEY BACK – Alors que la livraison des navires de guerre Mistral a été suspendue par Paris, le président russe souhaite être remboursé.

La saga des Mistral n’est pas encore terminée. Jeudi, Vladimir Poutine a demandé à la France de rembourser la Russie, alors que Paris a suspendu la livraison des navires de guerre jusqu’à “nouvel ordre”. “Je pars du principe que les autorités françaises, les Français étant des gens corrects, nous rendront l’argent. Nous n’avons pas l’intention d’exiger des pénalités excessives, mais il faut que les pertes que nous avons subies soient remboursées”, a estimé le président russe lors de sa séance annuelle de questions réponses avec les Russes à la télévision.

“Sans importance”, selon Poutine. Vladimir Poutine a toutefois qualifié le refus français de “sans importance” pour la Russie. “Le refus de livrer les navires conformément au contrat est un mauvais signe bien sûr, mais du point de vue du soutien de nos capacités de défense, je vais vous le dire franchement, c’est sans importance”, a-t-il déclaré. “A l’époque, nous avions conclu ce contrat avant tout pour soutenir nos partenaires et assurer une charge de travail pour leurs chantiers navals, mais nous prévoyions de les utiliser en Extrême Orient, ce n’est pas critique”, a-t-il ajouté.

Un contrat à plus d’un milliard d’euros. La France avait annoncé fin novembre le report “jusqu’à nouvel ordre” de la livraison du premier de ces bâtiments construits à Saint-Nazaire, le Vladivostok. La raison ? Le rôle de la Russie dans le conflit en Ukraine. Paris a depuis lors répété que les conditions de livraison n’étaient “toujours pas réunies”, tandis que Moscou a menacé à plusieurs reprises de lancer des procédures devant des cours d’arbitrage international. La vente à la Russie de deux Mistral, conclue en juin 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, avait été évaluée à environ 1,2 milliard d’euros.

Source : Europe 1, le 16 avril 2015.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

rouille // 28.04.2015 à 07h17

Il aura simplement fallut à Hollande de défiler dans un bout de rue avec Netanyahou et Porochenko, deux personnalités d’extrême droite, pour voir sa cote de poupularité remonter des bas fond à 40%. Les charlie étaient nombreux dans la rue, les charlie sont nombreux à croire que l’agresseur c’est Poutine. Il est donc logique que la France des charlie continue à dilapider son porte-monnaie et que la punition finale soit la faillite.
C’est seulement une fois la dèche atteinte que les charlimeros viendront pleurnicher en disant que la vie est trop injuste!

202 réactions et commentaires

  • Philippe // 28.04.2015 à 02h36

    Je crois que dans son discours, il a aussi dit que la France avait démontré qu’elle n’était pas fiable vis à vis de ses engagements et qu’il s’en rappellerait.

    Pour les russes si j’ai bien suivi il y avait aussi un transfert de technologie, ça dû être fait. Ils ont le beurre et l’argent du beurre (gratuit) ils n’ont pas le sourire de la crémière, c’est pas mortel.

      +55

    Alerter
    • rouille // 28.04.2015 à 07h17

      Il aura simplement fallut à Hollande de défiler dans un bout de rue avec Netanyahou et Porochenko, deux personnalités d’extrême droite, pour voir sa cote de poupularité remonter des bas fond à 40%. Les charlie étaient nombreux dans la rue, les charlie sont nombreux à croire que l’agresseur c’est Poutine. Il est donc logique que la France des charlie continue à dilapider son porte-monnaie et que la punition finale soit la faillite.
      C’est seulement une fois la dèche atteinte que les charlimeros viendront pleurnicher en disant que la vie est trop injuste!

        +138

      Alerter
      • Merle // 28.04.2015 à 09h03

        le bon peuple se sent floué. Le bon peuple n’a plus autant de pouvoir d’achat qu’avant. Le bon peuple voit les menaces s’accumuler. Le bon peuple pense que tout ça, c’est la faute des gouvernements. Le bon peuple enrage et serre les dents. Parfois le bon peuple vote marine, pour faire peur. Mais de manière générale, le bon peuple est persuadé qu’avec une vraie démocratie, avec lui aux commandes, tout irait mieux. Beaucoup mieux.

        Grace au bon peuple, on aurait déja effectué la transition énergétique, avec une France tournant uniquement grace a l’eolien (dont le bilan energetique est une farce) et les panneaux solaires (dont la liste des composants rares necessaires est longue comme le bras).

        Grace au bon peuple, on aurait tout nationalisé. Ca aurait réglé beaucoup de soucis : on n’aurait plus d’investissement possible, on ne toucherait plus la TVA sur le chiffre d’affaire des secteurs privatisés. Et puis, on aurait pris les bonnes décisions, avec des entreprises nationalisées, quoi de mieux qu’un henri proglio pour gérer nos affaires ?

        Le bon peuple, il aurait aussi fait du protectionnisme et il aurait dévalué pour booster sa compétitivité. Par contre évidemment, les pays producteurs de textile pas chers sont aussi ceux qui produisent les matériels électroniques de pointe. Par conséquent, le bon peuple achèterait ses ordinateurs dix fois plus cher.

        Le bon peuple, il en a marre de l’immigration, car l’immigration pose des tonnes de soucis d’intégration, de terrorisme, etc. Oui, le bon peuple découvre tout juste ce que c’est qu’un pays “en voie de développement”, avant, il n’en avait qu’une vague idée qu’il se faisait lors de ses voyages au club meb de Marrakech. Le bon peuple, par contre, n’a pas d’idée sur la solution pour régler un probleme simple : on va avoir dans dix-quinze ans autant de retraités que d’actifs.

        Le bon peuple, il reglerait le probleme de surproduction mondiale. Certes, le bon peuple pense que le capitalisme, c’est sympa, parce qu’il faut quand meme qu’il existe une propriété privée sur les moyens de production. Qui voudrait monter sa boite quand elle ne vous appartient pas? Et puis le libéralisme, c’est sain. Qui se ferait confiance pour faire du bon boulot dans un cadre ou il n’y a plus aucune menace ni competition ?

        Le bon peuple, il réglerait aussi la crise économique, avec sa baguette magique. Il dirait qu’il suffit de faire de l’inflation. Bon il le ferait probablement pas car même lui comprendrait qu’une grosse l’inflation dans cette période peut être mortellement dangereuse. Accessoirement, le bon peuple ne se verrait pas faire fondre toutes ses économies.

        Bref, le bon peuple, il saurait mieux que tout le monde. Si tout va mal, c’est bien la faute du gouvernement et absolument pas du fait que le monde change et la mécanique se déroule, aussi implacablement que la dérive des continents.

        Et puis, comme Marx disait, les gens croient que la crise économique est un probleme, alors qu’elle n’est que la purge des vices de la période de croissance qui a précédé. Cette période de croissance, tout le monde en a profité pleinement. Maintenant, c’est l’heure de payer.

          +13

        Alerter
        • Pseud // 28.04.2015 à 09h53

          @Merle,

          Le bon peuple a mis des banquiers en prison en Islande et retrouvé une économie saine.

            +129

          Alerter
          • Deres // 28.04.2015 à 10h25

            Oui, mais en France, les banquiers sont les camarades de promotion du président, des ministres et de tous les hommes politiques de haut niveau. Donc, ils seront nécessairement pardonnés, que dis-je récompensés pour leur travail.

              +44

            Alerter
          • Merle // 28.04.2015 à 10h53

            L’islande est un pays dont la population totale est de 300 000 habitants. Et puis, c’est quoi au juste qui a remonté l’économie islandaise. Le rachat massif d’actifs merdiques pendant et après crise par l’état, puis défaut sur la dette ? Et ensuite ? Un investissement massif dans l’une des industries les plus polluantes existantes : la production d’aluminium, sous la pression de l’union européenne.

            Voici les conséquences de la politique du bon peuple en Islande :
            http://www.courrierinternational.com/article/2011/04/14/l-aluminium-pese-trop-lourd-sur-l-islande

            J’espère que votre solution pour la France n’est pas le gaz de schiste au moins.

              +7

            Alerter
            • Tunk // 28.04.2015 à 13h24

              Oh mon dieu mais quelles conséquences absolument désastreuses ! Vite, remettons les banquiers au pouvoir !

              Sans déconner, à vous lire, on dirait que vous ne cherchez que ce qui ne marche pas.

              Faites vous parti de ces gens qui, quelque soit la proposition, réplique “oui, mais” ? Sans garder rien du “oui”, et en mettant bien en avant le “mais” ?

                +24

              Alerter
        • Beaugrand // 28.04.2015 à 09h55

          Des propos dignes “du bon peuple”…

            +6

          Alerter
          • Merle // 28.04.2015 à 12h22

            Le second degré ne semble pas très clair a vos yeux. Le “bon peuple” n’existe pas à mes yeux. C’est une vision idiote d’un genre de peuple acculé, dépecé de ses droits et idiot. Pour moi le peuple choisit parfaitement son destin et est parfaitement responsable de ce qui lui arrive. On a tous le droit de faire des partis politiques, de voter pour qui on veut. On est pas au Zimbabwe.

            La solution “il y a qu’à faire une vraie démocratie”, j’y crois pas du tout. On est déjà quasiment, et il suffit de parler un minimum aux gens pour voir que oui, le traité transatlantique, ils s’en foutent, que le bio, c’est pour les chochottes, que la crise economique est derriere, que ça repart, que j’espere qu’il y aura des nouvelles commandes dans ma boite le mois prochain.

              +9

            Alerter
            • Zegabe // 28.04.2015 à 13h11

              Le bon peuple subit la propagande et la désinformation. C’est ça le problème.

                +27

              Alerter
            • Tunk // 28.04.2015 à 13h25

              Et vous pensez qu’ils sont nés comme ça, ou qu’ils sont devenus comme ça ?

                +6

              Alerter
            • mianne // 28.04.2015 à 13h47

              Merle, croyez-vous vraiment que ” On a tous le droit de faire des partis politiques, de voter pour qui on veut. On est pas au Zimbabwe.” ?

              Voter pour qui on veut ? J’ai comme l’impression que ce sont les médias financés par les riches participants du club Bilderberg, “l’élite occulte”, qui imposent le parcours politique et l’arrivée pour le second tour des deux candidats en lice, un pour représenter la vraie droite libérale des riches, le second mais en fait son jumeau, déguisé en prétendu défenseur”socialiste” des pauvres. Deux candidats qui représenteront en fait tous les deux, quel que soit le résultat de l’élection, les intérêts des plus riches .
              Les autres candidats sont occultés ou ridiculisés par les médias
              Hélas, les médias s’opposent chaque fois à ce que des représentants des intérêts des pauvres parviennent au second tour des élections.
              Aucun choix réel pour le peuple, surtout depuis qu’une entité supranationale, l’Union Européenne dont nous avons refusé le traité de Maastricht-Lisbonne par referendum et dont nous ne connaissons même pas les membres nous applique quand même les termes de ce traité, nous remet dans l’OTAN, nous implique dans les guerres américaines et continue de signer en notre nom des engagements qui sont contraires à nos intérêts économiques et commerciaux.

                +39

              Alerter
            • RGT // 28.04.2015 à 22h27

              Le “bon peuple” est simplement enfumé ad nauseam par une propagande insidieuse qui pénètre dans tous les pores de sa peau, particulièrement via les “médias libres et indépendants” qui jouent principalement sur des émotions à deux balles sans aller au fond des choses.

              La “boboïtude” éternelle de la “France Bien Pensante” me colle la nausée.

              Surtout quand je vois la puissance destructrice de cette propagande insidieuse.

              “Je suis charlie”, “Je suis baba-cool”, “Je suis LGBT”, “Je suis pour la justice sociale” (pour les riches bien sûr), …
              “Je suis le roi des cons” plutôt !!!

              Cette nouvelle tendance à créer des mouvements de pseudo-communion nationale me débecte.

              Nous avons de tous temps eu des opinions divergentes sur tous les sujets, particulièrement en France, et cette divergence fait justement la richesse de ce peuple.

              Désormais, c’est le nivellement par la base, l’obligation de suivre une bien-pensance nationale qui nous est heureusement indiquée par nos “chères élites”.
              Ces “chères élites” si intelligentes qui réflécissent à notre place et nous indiquent, dans leur grande sagesse, quelles sont les voies à suivre et quelles sont celles qu’il nous faut absolument éviter.

              Et gare à celui qui sort des sentiers battus, il se fera d’abord rappeler à l’ordre par ses pairs, par ses propres frères qui le bannieront du cercle familial pour avoir des “pensées divergentes”…

              Et si cette vindicte familiale ne suffit pas, le cercle d’exclusion s’élargira aux “amis”, aux “copains”, au travail, au quartier, etc, jusqu’à ce que la “déviance” parvienne aux oreilles des archers du roy qui se feront un plaisir d’embastiller ce sinistre individu pour “atteinte à l’ordre public” voire même “incitation xxxx”…

              Car tel est le plaisir du Prince.

              Ensuite, tous les 5 ans, on invite le “bon peuple” a désigner entre les deux favoris celui qui obtiendra la meilleure “Onction Populaire”…
              Bien sûr, tous les autres postulants seront abondamment dénigrés par la “Bien-Pensance” de nos “Chères Élites Auto-Poclamées” sous prétexte qu’ils sont “nauséabonds”, qu’ils ont “mauvaise haleine”, que leur chandail est “trop rouge” ou qu’ils “sentent la vinasse”…

              Suite à l’onction populaire, le nouveau prince pourra ensuite en toute tranquilité suivre son “bon-vouloir” car “Nous avons reçu la Saine Onction des Divines Urnes”.

              Finalement, l’ancien régime était plus économique : Il ne s’encombrait pas de fétichisme coûteux pour obtenir pratiquement le même résultat : C’était “Fermes ta gueule”, maintenant c’est “Causes toujours” et toujours “Fermes ta gueule” si tu commences à les taquiner un peu trop.

              Le plus beau, c’est qu’il y a des “innocents” qui croient sincèrement qu’il suffit de voter pour changer quoi que ce soit.
              Il est préférable de ne pas les décevoir sinon nous assisterions à une vague de suicides telle qu’il n’y aurait pas assez de place pour enterrer toutes les dépouilles.

                +26

              Alerter
        • Deres // 28.04.2015 à 10h30

          Oui, sauf que comme on empêche la purge, en particulier des banques trop grosse et influente et des administrations publiques devenu inefficaces et omniprésentes, la crise ne s’arrête pas mais perdure. Seul le secteur privé réellement concurrentiel trinque. Or c’est le seul secteur réellement productif. La richesse globale ne peut donc que diminuer.

            +1

          Alerter
          • L. A. // 28.04.2015 à 11h30

            @Deres
            Arrêtez de répéter que le secteur privé « c’est le seul secteur réellement productif ». C’est faux.
            Le secteur public est productif lui aussi, renseignez-vous mieux que devant la télé.
            Si on recensait toutes les entreprises inutiles, parasites, voire nuisibles du secteur privé (de l’ensemble de ce secteur, pas seulement de l’infime partie qui vous concerne), la liste serait interminable.

              +31

            Alerter
            • Merle // 28.04.2015 à 12h12

              La privatisation des secteurs n’a pas pour but l’augmentation de la productivité. Elle a pour but de faire d’un service gratuit un service payant, que l’on peut taxer. Ainsi , comme pour la vente des autoroutes par dominique de villepin, on peut faire une plus-value sur la vente elle même, et prendre 20% de TVA sur chaque paiement. Par conséquent, privatiser une entreprise privée peut rapporter énormément d’argent…

                +7

              Alerter
            • Deres // 28.04.2015 à 14h09

              Oui, je généralise un peu rapidement mais un blog n’est aps destinéà être un cours économique … Certaines entité publiques ont une productivité non nulle (enseignement, santé, …) ou une fonction régalienne donc une utilité indirecte non négligeable même si dure à évaluer. Mais ce qui est certain est que pour un service égal, la productivité d’un service public tend à être nettement plus faible que celle d’un service privé concurrentiel régulé (deux points très importants), malgré les bénéfices capitalistiques et les pertes propres au privé. C’est juste que par construction, la productivité n’est pas l’objectif principal d’un service public. C’est donc inéluctable malgré toutes les bonnes volontés du monde, et la fonction publique n’en manque pas.

                +1

              Alerter
            • Ils sont grands parce que nous sommes à genoux // 30.04.2015 à 12h13

              Ces inutiles, ces parasitaires se nomment “les subsidiés”.
              Faites donc l’inventaire de l’emploi vital, nécessaires, et les autres.
              Vous constaterez alors le nombre de chômeurs dissimulés.

              Cela commence par la comparaison des deux extrêmes de cette échelles :
              L’agriculteur VS l’employé préposé au café et aux statistiques d’une association sans but lucratif mais subsidié dont l’objet est totalement inconnu du public et le restera très certainement.

              Ces chômeurs dissimulés sont donc dans l’obligation de voter pour ceux qui leur conserveront leur inutilité rémunérée.

              Ite missa est.

                +0

              Alerter
            • Pierre // 02.05.2015 à 23h14

              C’ est quoi ce débat ! secteur privé – secteur public !!! Débat débile. Avez-vous déjà travaillé dans une entreprise privée qui s’adresse exclusivement aux marchés publics d’Etat ! Eh bien, bougre d’imbéciles bornés, cette entreprise est bien contente d’avoir une commande d’Etat et parfois, elle ne se gêne pas pour s’entendre avec d’autres entreprises privées pour se partager le gâteau d’Etat (de vos impôts !!) – Je prends cette part et toi dans quelques temps tu prendras cette autre part (comme ça tout le monde est content ! ! ) Et allez vérifier pourquoi les 2 entreprises potentielles n’ont pas présenté des offres vraiment concurrentielles ? C’est un travail de fourmis pour un petit juge. Alors arrêtez vos salades. Que dire lorsque, dans une région, seule une entreprise de travaux publics peut réaliser un type de travaux de voirie ??? Sortez un peu les “chantres du Libéralisme” !

                +0

              Alerter
        • L. A. // 28.04.2015 à 10h33

          Ben dis donc, pour affirmer tout ça vous devez bien le connaître le bon peuple. Qu’est-ce qu’il prend dans cette longue ritournelle !
          Maintenant, nul doute, vous allez nous chanter aussi la litanie des bons financiers et des bons actionnaires, non ? Vous ne la connaissez pas ?
          Ah, bah non, je suis bête, le seul refrain que chantent les psittacidés (et certain beau Merle semble-t-il), c’est celui qu’ils ont déjà entendu, et comme leur perchoir est devant la télé…

            +13

          Alerter
        • Wilmotte Karim // 28.04.2015 à 10h51

          “Cette période de croissance, tout le monde en a profité pleinement”

          Risible (et comme c’est en réalité la façon de concevoir l’intégralité du texte…) car factuellement faux.

            +15

          Alerter
          • Carabistouille // 28.04.2015 à 10h54

            Oui, la preuve est faite d’une captation de 80% des fruits de la croissance mondiale depuis 30 ans par 1% de la population mondiale. Au cas où Merle n’aurait pas capté, la “croissance” s’est soldée par une augmentation considérable du chomage, de la pauvreté et de la précarité. Il ne doit pas bien comprendre le “bon peuple” ce Monsieur Merle. Mauvais pseudo “Merle”. Il aurait du choisir Marie Antoinette.

              +19

            Alerter
            • Merle // 28.04.2015 à 12h09

              Factuellement, tu es dans les 1%. Tu pourrais être dans les 99% restants si tu étais indien dans un bidonville. Le simple fait d’utiliser l’ordinateur avec un accès haut débit internet te place dans le haut du panier. On pourrait se poser la question du sérieux d’un travail intellectuel faisant une moyenne sur des ensembles économiques aussi hétérogènes que “le monde”.

              Même si je m’amuse a provoquer, mon point est le suivante : beaucoup de choses ne sont ni le fait du gouvernement, de l’allemagne, de l’euro, de l’union européenne, des charlies, d’obama, des banquiers, etc. Je suis assez agacé de voir a longueur de commentaires des accusations diverses et variées sur des acteurs qui sont soit disant la source de tous nos maux.

              Je trouve que c’est une attitude pour le plus souvent puérile, qui à tendance à donner aux acteurs en question un pouvoir qu’ils n’ont pas. La plupart du temps, ils se contentent de réagir à une situation donnée selon le cadre qui les entoure.

              On peut s’auto-rassurer dans ses convictions en écrivant à longueur de page que tout est la faute des politiques, et que tout irait mieux si c’était “nous” qui décidions. Le fait est que “le bon peuple” est en phase avec les politiques actuelles. Il croit être éloigné de ce que prône un sarkozy, un hollande ou un obama alors que son intérêt est souvent convergent avec le leur. Au fond, qu’est ce qui nous rassemble tous en tant que nation, sinon le libéralisme, l’état de droit et une certaine idée restreinte de la solidarité. Difficile de trouver d’autres plus grands diviseurs communs que ceux ci. Vous semblez croire que les gens, “le bon peuple”, vos amis, vos familles, sont tous a fond comme vous. La vérité c’est que très probablement moins d’un pour-cent d’entre eux sont au courant de quoi que ce soit niveau politique, et votent la plupart du temps sur des tendances lourdes, plus conceptuelles et symboliques qu’autre chose.

              Quand je vous entend dire “le peuple doit reprendre ses droits”, j’entends souvent “le peuple est muet, mais si il parlait, il dirait la même chose que moi”.

              Les faits ont quand même depuis longtemps pris la poudre d’escampette sur ce blog pour laisser place à des flots de haine aux objets quand même très flous.

              Je ne suis pas pour les politiques actuelles. Pour ma part, continuer la logique de QE, de destruction du service public, d’immigration massive, à un seul et unique but : faire perdurer l’économie un petit peu plus. Ce sont des médicaments palliatifs qui ont des effets secondaires très dangereux.

              Il n’y a qu’un seul bon choix : arrêter de vouloir le beurre, l’argent du beurre, et le cul de la crémière. Nous sommes tous concernés. Nous sommes à la fois administrés, consommateurs, investisseurs, contribuables et salariés. Cinq entités que nous devons assumer, et qui présentent chacune des intérêts propres contradictoires. L’erreur serait de choisir un seul aspect (actuellement, contribuable / investisseur).

                +24

              Alerter
            • Merle // 28.04.2015 à 12h54

              D’ailleurs, pendant que j’y pense, voila une théorie mathématique intéressante sur le phénomène UMP/PS, républicain/démocrate :

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Hotelling

              La théorie des marchands de glace explique comment par la mécanique du profit, deux agents sur un meme marché (électoral en l’occurence) finissent par prendre une position quasi-similaire.

                +5

              Alerter
            • RGT // 28.04.2015 à 23h20

              @Merle (impossible de répondre à votre réponse – désolé Carabistouille).

              Je pense que Carabistouille pensait au 1% des 10% dont nous faisons partie, c’est à dire des 0,1% qui détiennent quand à eux des patrimmoines réellement indécents.

              Quand on dit par exemple que 1% de la population détient 50% du patrimoine total, il faut d’abord penser que :
              – 1% représente 10% des 10% les “moins pauvres” (les “occidentaux”), ce qui veut dire AUSSI que 90% des occidentaux font partie des “plus pauvres”.
              – Que la répartition des richesses au sein des ces 1% est strictement identique à celle des 100%, c’est à dire que parmi ces 1%, 1% détiennent 50% et que les 99% restants détiennent 50%, et ainsi de suite => courbe “exponentielle”.

              Quand on analyse le patrimoine par individu, on se rend compte que la répartition MOYENNE dans ces classes nous indique que chaque 1% détient en fait en moyenne 5000 fois plus de patrimoine que la moyenne des 99% restants.
              Quand on regarde à l’intérieur des 1% restants on retrouve à nouveau le même rapport d’échelle, ce qui fait que les 1% détiennent aussi 5000 fois plus que ma MOYENNE des “pauvres riches”, mais en regardant de plus près on se rend compte qu’ils possèdent… 25 000 000 (25 millions) de fois plus que la moyenne des “ultra-pauvres”…
              et si on passe à l’étage supérieur, on retrouve ENCORE la même répartition, et là ça commence sérieusement à “chatouiller” : Les 1% des 1% des 1% les “moins pauvres” détiennent en fait 125 000 000 000 (125 milliards) de fois plus que la “moyenne des ultra-méga-pauvres”…

              Déjà, personnellement, que chacun des 1% – soit 70 millions de personnes environ (dont je ne fais hélas pas partie sinon mon opinion serait sans doute différente) possède un patrimoine 5 000 fois supérieur à la moyenne de la population me gène un peu aux entrournures…

              Je n’ose même pas évoquer ce que je ressents quand je constate le montant du patrimoine des 0,01% – 700 000 personnes (x25 millions) ni des 0.0001% – 7 000 personnes (x125 milliards)…

              Vous trouvez ça normal vous ?
              A quel titre une personne peut-elle détenir des millions de fois plus que la moyenne des autres ?

              Ce calcul résume très simplement les fondements du capitalisme libéral.
              Ce qui ne m’incite pas DU TOUT à défendre le marxisme qui aboutit dans les faits au même résultat (au lieu des capitalistes on a les apparatchiks qui sont AUSSI des PARASITES).

              Pour éviter de partir dans le mur il serait peut-être temps de réfléchir SÉRIEUSEMENT à une répartition plus équitable des richesses ne croyez-vous pas ?

              Entre nous, quand les affamés et les “gueux” se réveilleront il n’y aura qu’une seule solution “non-conventionnelle” pour les arrêter car il n’y aura pas assez de “munitions conventionnelles”.

              Et là, à moins de faire partie des 0.0001% qui pourront se payer un exil spatial de quelques millénaires je ne vois pas comment sauver nos pauvres peaux, mais il sera déjà beaucoup trop tard.

              Il est une chose dont je suis certain compte-tenu de ma longue expérience du genre humain : Plus une personne est riche, plus elle est cupide et égoïste.

              Je ne sais pas si la cupidité et l’égoïsme sont à l’origine de la fortune ou si c’est la fortune qui rend cupide et égoïste mais je n’ai JAMAIS rencontré de personne riche ET altruiste ou généreuse (sauf vis à vis de ses pairs et dans un but intéressé). Ces personnes avaient même systématiquement tendance à profiter de leur situation pour aller “plumer” les plus pauvres.

              Par contre j’ai rencontré de très nombreux pauvres qui avaient réellement le coeur sur la main et qui étaient prêts à partager leur maigre quignon de pain “pour rien”…

              Qui d’après-vous a droit à mon plus profond respect ?

                +14

              Alerter
            • Wilmotte Karim // 29.04.2015 à 19h18

              Factuellement, tu es dans les 1%

              7 milliards divisé par 100 : 70 millions.

              Comment avez-vous établi qu’il fait partie du top 1% mondial, soit les 70 millions? 70 millions d’occidentaux qui ” […]utilise[nt] l’ordinateur avec un accès haut débit internet […]? Seulement?

              Et uniquement des occidentaux?

              Arrêtez de manipuler des chiffres que vous ne maitrisez pas.

                +1

              Alerter
            • lvzor // 29.04.2015 à 21h30

              C’est vrai, Merle, il est temps que tous ces smicards et autres RMIstes qui se goinfrent depuis si longtemps restituent aux malheureux réduits aux golden welcome, stock options, parachutes dorés et retraites-chapeau ce dont ils les ont spoliés.
              Bravo pour ton combat malheureusement incompris car, comme tu le soulignes avec brio, le bon peuple est très con. Heureusement que tu es là.

                +5

              Alerter
        • Alain au bar // 28.04.2015 à 12h11

          Faire un procès d’intention au bon peuple qui n’a pas le pouvoir c’est facile, en revanche évaluer les actes et les fruits des politiques bien tangibles de la bonne aristocratie qui a le pouvoir semble être hors de portée.
          Remarquez que l’on comprend bien pourquoi la critique est si difficile pour un sympathisant de l’aristocratie tant les résultats objectifs de ses agissements mettent en évidence toutes sortes de corruptions morales et matérielles dignes des pires mafias.

            +9

          Alerter
          • Merle // 28.04.2015 à 13h03

            Le peuple en France a le pouvoir et l’utilise pour son propre intérêt. Il l’a utilisé ces quinze dernières années pour s’équiper à 70% de smartphones et à 99% d’internet.

            Pour se faire, il a soutenu des politiques d’investissements mondialisées et ultra concentrées. Oui, pour faire un disque dur à 70 euros, il faut une (une, pas deux) usine gigantesque ultra performante en Thailande. Un matériel informatique a moins de 1000 euros, c’est la conséquence directe de banques énormes et dérégulées.

            Il a utilisé son pouvoir pour pouvoir se former : 50% d’entre nous ont un diplôme de l’enseignement supérieur. Il a aussi utilisé son pouvoir pour s’alléger de ses impôts, laissant filer la dette de son état. Il a préféré limiter l’inflation, pour augmenter sa retraite. Il a fait des dérogations sur l’utilisation de pesticides, pour pouvoir exporter plus. Etc etc …

              +6

            Alerter
            • Alain au bar // 28.04.2015 à 13h24

              Et les salaires qui baissent sont la conséquence de quoi ? Et les cotisations salariales qui augmentent tandis que les services de soins diminuent sont la conséquence de quoi ? Et les salaires au SMIC à temps partiel sont la conséquence de quoi ? Et les millions de chômeurs sont la conséquence de quoi ? Comment vous appelez ça déjà ? Ah oui : “de banques énormes et dérégulées.” Mais enfin il faut reconnaître que c’est quand même super de s’offrir un PC à moins de 1000 € même s’il ne se mange pas.

              Vous semblez considérer que le gouvernement exécutif ainsi que le sénat et l’assemblée nationale sont l’émanation de la volonté populaire quand je pense qu’il ne sont que les instruments de la bourgeoisie/aristocratie aux manettes. Est il vraiment nécessaire que j’explicite ici les raisons pour lesquelles je pense cela ?

                +9

              Alerter
            • Homère d’Allore // 28.04.2015 à 18h55

              Merle, quand vous parlez des autoroutes privatisées par Villepin qui rapporterait désormais 20 % de TVA, je ne vous suis pas.
              Paris Rhin Rhône et ASF étaient soumises à la TVA avant la vente des parts de l’Etat. C’était des sociétés d’économie mixte et la vente des parts de L’Etat n’a rien changé en ce qui concerne la TVA.

              Quand vous dites “50 % d’entre nous a un diplôme de l’enseignement supérieur” et que vous présentez cela comme “un choix du bon peuple”, je crains que ce ne soit, au contraire, une volonté des “élites” de dévaluation des diplômes de manière à ce que la main d’oeuvre dite qualifiée coûte moins cher, car surnuméraire. Et, de plus, ça peut occuper une jeunesse potentiellement remuante en lui faisant croire en un avenir meilleur alors que chacun sait que les bac +2 sont bons pour être équipiers chez McDo et les bac + 4 valent le smic.

                +9

              Alerter
            • Merle // 28.04.2015 à 20h05

              La pression salariale est la conséquence du cout du capital :
              – L’investissement est de plus en plus risqué.
              – L’investissement est donc de plus en plus couteux.
              – Plus l’investissement coute cher, plus le salariat est sous pression.

              Ce n’est pas un hasard si les états empruntent avec des taux négatifs : cela veut dire que tout autre alternative d’investissement est hyper risquée.

              Mais comme je l’ai dis, nous ne sommes pas QUE salariés. Nous voulons des produits pas cher comme consommateur, une inflation nulle comme retraité, des impots et des charges allégés comme contribuable, etc.

                +4

              Alerter
            • Alain au bar // 29.04.2015 à 12h24

              Investissement ? Quel rapport ?
              Au demeurant pourquoi une entreprise proposant ses biens et services dans une zone économique en crise dont la croissance dépend à 70% des ménages qui s’appauvrissent constamment aurait elle besoin d’investir ?
              Les banques n’ont pas besoin de prêter car il n’y a tout simplement pas de demande.

              Lorsque les dépenses contraintes sont honorées et qu’il ne reste plus un seul euro en poche alors peu importe que les produits proposés soient chers ou peu chers car avec la somme de zéro euro on ne peut acheter ni l’un ni l’autre.
              Avant d’être un consommateur capitaliste abruti dont les désirs s’opposeraient à ses intérêts de travailleur au service du capital, le français est un citoyen. Si vous envisagez les choses sous cet angle alors vous comprendrez que consommateurs et travailleurs ont un intérêt commun à défendre l’intérêt général car ils sont les premiers à subir les assauts des intérêts privés des castes qui les dominent.

                +5

              Alerter
            • Boutros Al Ouardi // 30.04.2015 à 01h23

              Le peuple n’a plus beaucoup de marge de manœuvre. La plupart du temps il ne comprend pas bien les enjeux et est désorienté.
              Les médias, concentrés entre les mains de quelques uns, forment les foules mais ne les informent pas.
              Il n’y a qu’a voir la conviction, largement répandue à travers la population, que l’euro est une monnaie qui “protège”, “indispensable”, “irréfragable”.
              Comment en vient-on à ce qu’une monnaie d’occupation soit considérée comme une bonne chose !
              Par ailleurs, considérer qu’il y a convergence entre les intérêts des élites, et leurs décisions, et de la masse des gens relève de l’imagination.

                +1

              Alerter
            • Wilmotte Karim // 30.04.2015 à 14h09

              “50% d’entre nous ont un diplôme de l’enseignement supérieur. Il a aussi utilisé son pouvoir pour s’alléger de ses impôts, laissant filer la dette de son état. Il a préféré limiter l’inflation, pour augmenter sa retraite. Il a fait des dérogations sur l’utilisation de pesticides, pour pouvoir exporter plus.”

              Discours pseudo anti-démago qui est lui-même ultra démago.

              50% d’entre nous, ce n’est pas… nous.
              “L’allègement des impôts” (bouclier fiscal, etc) ne touche pas toutes les tranches de la population de la même manière.
              Le bon peuple n’a plus d’indexation des salaires mais certains s’étonnent qu’il préfère la stabilité des prix.

              Sinon, aucune analyse des structures de la société, aucune domination de classe, aucun moyen de contrôle sur la structure sociale…

                +2

              Alerter
            • RGT // 02.05.2015 à 19h05

              “Oui, pour faire un disque dur à 70 euros, il faut une (une, pas deux) usine gigantesque ultra performante en Thailande”

              Faux : la fabrication des disques durs est entièrement automatisée et coûte le même prix en France ou en Taïlande, voire même plus cher dans un pays “low cost” car il faut en cas de problème technique arrêter la production et faire venir du personnel compétent de pays “high cost” (je connais tout plein d’exemples concrets)…
              Les opérations manuelles représentent “peanuts” dans la fabrication d’un disque dur, juste l’épaisseur du trait de crayon au dessus du prix total.

              Ce n’est pas le coût de fabrication qui est en cause, c’est seulement les profits qui sont plus élevés dans les pays “low cost” car les sociétés qui s’installent dans ces pays “négocient” (imposent) des conditions fiscales attractives pour les actionnaires (en arrosant au passage les politicards corrompus, mais il n’y a rien de nouveau dans ce cas).

              Avec la libre-circulation des biens et la suppression des barrières douannières (dans les pays occidentaux seulement) on peut vendre des produits en faisant des marges bénéficiaires monstrueuses.

              C’est étrange car les pays “low cost” appliquent des taxes à l’importation sur les produits transformés ou manufacturés importantes pour inciter les trans-nationales à fabriquer dans le pays pour rester compétitifs.

              A titre d’exemple, la Chine applique 300%, et l’Inde 80% de taxes à l’importation sur les stylos Bic fabriqués en France. Pourquoi la France ne taxerait-elle pas les produits en provenance de ces pays de la même manière ?

              Je peux vous garantir que si les merdouilles fabriquées en chine étaient taxées de manière réciproque elle disparaîtraient des étals de nos grandes surfaces en étant remplacées par des merdouilles française (ce qui favoriserait l’emploi des personnes peu qualifiées – c’est pas le top comme boulot mais c’est mieux que de vivre sous un pont et de manger aux restos du coeur)…

              Cette “compétitivité” faussée est bel et bien organisée par les politiques qui se foutent totalement du bien-être des populations (sauf pour les autorités chinoises qui développent l’emploi local, mais c’est une “vilaine dictature” bien sûr).
              En 20 ans le pouvoir d’achat des chinois (hors zones rurales, hélas) a connu une croissance permanente et importante.

              Tout n’est pas rose en chine, loin de là, mais les rémunérations “de base” sont totalement à l’opposé de celles des “démocraties Occidentales Exemplaires”… Allez savoir pourquoi ?

              D’ailleurs, je tiens à rajouter une couche supplémentaire “sympathique” : Le salaire moyen en chine est plus élevé qu’en Ukraine…
              Pourquoi d’après-vous l’UE (l’Allemagne surtout) souhaite-t-elle une intégration accélérée de ce pays dans l’UE ???
              Si vous ne trouvez pas la réponse je vous conseille d’aller consulter en urgence un ophtalmologiste.

                +3

              Alerter
        • SanKuKai // 28.04.2015 à 13h36

          @Merle
          – En Lybie, la Jamahiriya, c’est à dire le bon peuple gérait ses propres affaires localement. C’était loin d’être parfait mais ils avaient le plus haut niveau de vie d’Afrique et n’avaient pas de dette.
          => Le bon peuple s’est fait bombarder.

          – Au Chili années 70, le bon peuple votait pour un gouvernement qui améliorait ses conditions de vie. C’était pas parfait mais ils ont réélu S.Allende en 1973 pour qu’il continue à oeuvrer pour eux.
          => S.Allende s’est fait assassiner.

          – Au Vénézuela, le bon peuple a pris le pouvoir en élisant H. Chavez. et là aussi gère ses affaire localement avec le support national. C’est très loin d’être Parfait (inflation, violence comme avant, pénuries, etc.)
          Mais leur qualité de vie s’est considérablement améliorée (médecine, alphabétisation, etc.) en comparaison des décennies précédentes.
          => Le pays est constamment sous la menace d’un coup d’Etat et c’est le bon peuple qui a évité celui de 2002.

          – Au Burkina Faso (1983), Thomas Sankara prend le pouvoir et commence à oeuvrer pour le bon peuple dont les conditions de vie s’améliorent.
          => Il se fait assassiner.

          – En Bolivie, depuis 2006, le bon Peuple a élu un gouvernement qui oeuvre en sa faveur et refuse d’appliquer les recommendations du FMI et de la banque mondiale.
          Après seulement 8 ans la pauvreté baisse de 25%, l’extrême pauvreté baisse de 43%.
          C’est pas parfait mais le bon peuple vit beaucoup mieux.
          => Evo Morales fait l’objet d’une tentative d’assassinat en Avril 2009.

          – En Equateur, Raphael Correa libère le bon peuple de la dette du pays, prend le control de sa banque central. Là encore à l’envers des recommandation de la banque Mondiale et du FMI.
          Là encore, c’est pas parfait mais le bon peuple vit mieux et le re-vote pour lui.
          => Raphael Correa fait l’objet d’une tenative d’assassinat (et de coup d’Etat) en Septembre 2010.

          Alors c’est vrai, des expériences où le bon peuple prend le pouvoir il y en a pas beaucoup et quand ça se produit ça devient un peu comme une citadelle assiégée.

          – En France, le bon peuple n’a jamais eu le pouvoir et ne peut choisir qu’entre des acteurs politiques qui n’oeuvreront jamais pour lui.
          Comment pouvez vous savoir ce que ferait le bon peuple?
          Les exemples ne semblent pas toujours si mauvais, comment pouvez vous savoir si la qualité de vie de ce bon peuple de France serait moins bonne qu’aujourd’hui?

            +39

          Alerter
          • Merle // 28.04.2015 à 19h25

            Vous partez du principe que “le bon peuple” n’a jamais eu le pouvoir. Je veux bien accepter l’hypothèse pour l’exercice. Quel genre de modèle politique pour vous permettrait au peuple d’avoir réellement le pouvoir, sans etre representé, instrumentalisé ou bien désinformé.

            Pour tous les pays dont vous parlez, il me semble qu’on ne peut pas décorréler la question démocratique locale avec l’ingérence des pays occidentaux dans leurs affaires.

            Est ce que le peuple français, si il décidait, serait obligatoirement solidaire du peuple lybien ou vénézuélien ? Pour moi, il est parfaitement légitime à défendre ses intérêts.

              +2

            Alerter
          • mianne // 30.04.2015 à 16h06

            Tous ces assassinats et tentatives d’assassinats !
            Une devinette pas simple :
            Essayons un peu de deviner quelle est la main qui arme les assassins des chefs d’état qui améliorent la vie des peuples et qui protège les dictateurs corrompus qui l’aident à piller les peuples des ressources naturelles de leur pays …

              +2

            Alerter
        • red2 // 28.04.2015 à 15h32

          “Grace au bon peuple, on aurait déja effectué la transition énergétique, avec une France tournant uniquement grace a l’eolien (dont le bilan energetique est une farce) et les panneaux solaires (dont la liste des composants rares necessaires est longue comme le bras).”

          Euh, je voudrais pas vous contredire, mais ce que vous dites et simplement faux!
          Renseignez vous un peu avant d’écrire des énormités SVP

            +2

          Alerter
          • Merle // 28.04.2015 à 19h54

            Ok, pas de problème. Pour les panneaux solaires, consommation importante d’argent, un des métaux les plus destinés à être bientôt rare :

            http://www.actupv.info/2013/04/la_demande_en_argent_des_panneaux_photovoltaiques-253867.htm#.VT_CopN2jsA

            Quasiment toutes les sociétés européennes de photovoltaique ont été bradées à la Chine car on y trouvait plus aucun intérêt économique.

            Les rendements de l’éolien :

            Je suis désolé de vous le dire, mais il faut quand même rien de moins que 800 éoliennes qui tournent 24h/24 pour équivaloir une centrale nucléaire moyenne. Sans parler du gros soucis du stockage (très consommateur de métaux rares aussi, d’ailleurs) et du transport de l’électricité. Il faut la superficie d’un gros département français pour réussir à produire la consommation (et pas l’exportation) française en énergie.

            Ceci étant dit, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas investir massivement dans ces deux secteurs. Mon seul point est de dire que cela ne se fera surement pas en un claquement de doigt et que cela prendra probablement 40 ans pour atteindre 25% d’énergie renouvelable dans notre production d’énergie, en supprimant toute exportation.

              +2

            Alerter
        • catherine Balogh // 28.04.2015 à 17h10

          Bonjour Merle,
          Vous oubliez d’écrire que “le bon peuple” a travaillé et a payé ses impôts.

            +3

          Alerter
          • catherine Balogh // 28.04.2015 à 18h29

            Merle 12h09

            “Les faits ont quand même depuis longtemps pris la poudre d’escampette sur ce blog pour laisser place à des flots de haine aux objets quand même très flous. ”
            Vous avez des preuves? parce queje trouve justement que contrairement à d’autres sites, le blog de Diacrisis est un exemple de courtoisie.
            D’alleurs, je remercie les modérateurs bénévoles de l’association, car sans eux, les commentaires devraient sans doute être fermés.

              +9

            Alerter
            • Merle // 29.04.2015 à 08h03

              La qualité de ce blog est incontestable. Mais depuis quelques temps, j’ai quand même l’impression qu’il y a de moins en moins de graphiques (qui prennent énormément de temps et sont vraiment un travail de dingue).

              Je pense que dans beaucoup d’articles, on se retrouve fermé dans le cas manichéen, généralement justifié de contrepoids à la propagande. Ce qui me gène quand même, c’est la teneur des commentaires assez virulents qui résume souvent la situation à la suivante :
              – sur l’ukraine, avec les nazis de kiev
              – sur la crise, avec les salauds de banquiers
              – sur la poigne impitoyable américaine
              – sur les socialistes, manipulateurs et sectaires
              Je pense qu’un point de vue est sain et équilibré quand il est capable de se nuancer et de pouvoir saisir les causes des faits décrits autrement que par le diabolisme des acteurs en jeu.

              Ceci étant dit, les réponses que j’ai eu à mes posts sont de bonne qualité, j’ai été très content de les lire et d’en discuter. C’est effectivement très rare de pouvoir converser de la sorte ou que ce soit sur le net.

                +3

              Alerter
          • Merle // 28.04.2015 à 20h09

            Le bon peuple, il peut se faire soigner intégralement si il a un gros cancer du poumon, même si c’est quasi-incurable et qu’il n’a jamais travaillé de sa vie. Il peut aussi avoir accès a une formation gratuite de la maternelle jusqu’au diplôme d’ingénieur de grande école.

              +3

            Alerter
            • Catherine Balogh // 29.04.2015 à 08h01

              Merle, 20h09,

              Vous rêvez” Il peut aussi avoir accès a une formation gratuite de la maternelle jusqu’au diplôme d’ingénieur de grande école.”

              Avez-vous des enfants?parce que l’école gratuite, ça n’existe pas.
              Ingénieur de grande école?
              Vous divaguez, pour aller dans ces grandes écoles, il faut avoir bcp d’argent et voyez-vous, perso, je n’aurai pas les moyens, tous comme bp de français d’envoyer mes enfants dans ces grandes écoles d’ingénieur.
              Quand à votre affirmation de soins gratuits?
              Vous divaguez encore, pour un mois d’indemnités j’ai reçu 540 euros de la sécu!!!et encore, je n’ai qu’un poignet cassé pas un cancer, voyez-vous, ce que je vis est le lot de toute les personnes en cdd en France!!!et les cdd sont la majorité des contrats signés ces derniers temps.Aucune sécurité et même pas de quoi prétendte à se loger:les bailleurs louent aux gens en cdi .
              On peut se faire soigner gratuitement mais on peut pas payer son loyer et vivre décemment.
              Quand aux investisements risqués, ben, il n’y a aucun risque pour eux, soit devenir plus riche, soit perdre un peu mais ce n’est pas comparable avec le citoyen lambda, les investisseurs sont riches, immensément, même s’ils perdent des sommes énormes, il leur reste toujours assez pour vivre comme des riches!
              Il n’y a pas d’investissement risqué pour ces gens là car ils ne risquent rien.

                +5

              Alerter
            • Carabistouille // 29.04.2015 à 08h45

              Un peu de calme svp.
              Vous parlez de divaguer, je crois que vous vous laissez emporter par votre négativisme.
              Personnellement, avec ma femme, nous gagnons tellement d’argent et sommes si riches que nous sommes non-imposable 2 années sur trois. C’est dire. Nous pouvons tout juste nous payer 2 semaines de vacance par an. Toujours sur le territoire national pour raisons pécuniaires.
              Et bien il se trouve que dans cet horrible pays de France où, selon vous, plus rien n’est gratuit, mes deux enfants 22 ans, 17 ans, ont, tout deux eu toujours d’excellentes écoles, collèges et lycées PUBLICS qui ne nous ont rien couté, je vous le confirme. A la suite de ceci, ma fille a fait médecine, elle en est à sa 5eme année et non seulement, ça ne nous a RIEN couté, mais en plus, en temps qu’externe, elle touche un petit quelque chose.
              Pas mal pour un pays en pleine austérité, comme je l’entends partout.
              Quant à mon fils, il va pouvoir, après son bac dans deux mois, intégré une excellente prépa PUBLIQUE qui ne me coutera rien à l”issu de laquelle, il aura le choix entre une quarantaine d’écoles d’ingénieur PUBLIQUES dont certaines au top niveau mondial et qui, non seulement ne coutent rien, mais où, en plus, il aura un petit salaire.
              Si il avait été attiré par le commerce, à l”issue de sa prépa, il aurait pu intégrer une sup de co, dont certaines au top mondial, payantes, certes, mais qui propose pour les pauvres que nous sommes des systèmes de gratuité avec de l’apprentissage en relation souvent avec les plus grandes entreprises du pays et du monde, ce qui permet souvent des démarrages foudroyants pour des gamins sans carnets d’adresse ni réseau-à-papa.
              Si mes gamins n’avaient pas eu goût aux études longues, l’état Français offre tout un tas de formation PUBLIQUES gratuites, qui leur aurait permis d’apprendre un boulot à leurs envies et moyens.
              Je les auraient toujours conseillé d’opter soit pour une carrière publique soit de se mettre rapidement à leur compte dans le privé.

              Voilà, je vous conseille de chercher le nombre de pays au monde capables de proposer une telle offre. Et quand vous constaterez qu’ils se comptent sur les doigts d’une main, voire celle du baron Empain voire même de Django Reinhard, vous pourrez alors cracher à la gueule de notre bonne vieille Marianne. Vous ferez bien rigoler ceux qui veulent la mettre au tapin.
              Connaissez vous votre pays madame?

                +4

              Alerter
            • Alain au bar // 29.04.2015 à 12h03

              Soigner les cancers se fait avec les cotisations essentiellement provenant des salariés. Ce n’est pas gratuit c’est du salaire reporté, comme pour les retraites… À ce sujet vous noterez la baise des cotisations patronales, la hausse des cotisations salariales et la nette diminution de la qualité des soins ainsi que l’augmentation continue de l’âge de départ en retraite. Travailler plus et cotiser plus pour toujours moins. La devise du socialisme solférinien en somme. Mais je suis trop dur.
              Étudier de la maternelle à l’école d’ingénieur n’est pas gratuit. Cela est financé grâce aux impôts de ceux qui ne pratiquent pas l’évasion fiscale avec la complicité des banques qui les démarchent.

                +4

              Alerter
      • Deres // 28.04.2015 à 10h24

        Deux milliards pour 10% de popularité, c’est pas cher, c’est l’Etat (et les couillons de contribuables) qui payent.

          +3

        Alerter
        • Catherine Balogh // 30.04.2015 à 00h23

          Carabistouille Le 29 avril 2015 à 08h45

          Bonsoir,

          C’est vrai, l’école est gratuite.
          Ce qui ne l’est pas sont tous les frais afférents au logement, caution, nourriture, charges diverses.
          Avec un salaire de 1700 euros, un loyer de 630 euros, un autre de 250(celui de l’étudiant), deux prélèvements edf, mettons, 45 euros, deux assurances habitation, mettons 200 euros, deux prélèvements chauffage, mettons 170 euros, reste pour se nourrir, se vêtir, se déplacer, 400 pour deux.

          oui, il y a des bourses.On compte dessus pour payer la caution.
          En gagant 3400 euros, ça irait pas mal.
          Ben oui, y a des gens qui gagnent 1700.
          Je ne parle pas d’un couple, il n’y a pas que des couples en France mais je m’excuse, oui, j’ai oublié, en couple, on est plus fort financièrement.

          Cordialement,
          PS:oui, je crois que je connais mon pays.

            +2

          Alerter
          • Carabistouille // 30.04.2015 à 07h54

            @Catherine

            effectivement, j’avais oublié qu’il n’y a pas que des couples…. Cordialement.
            Mais à la reflexion, ma soeur est seule, avec un salaire vraiment pas jojo et son fils est doctorant malgré tout. Mais c’est vrai que ce n’est pas facile.
            Et je n’ai jamais dit que pour nous c’est facile. Il est vrai que ma fille fait médecine dans notre ville et habite chez nous. Mais son copain, de la même promo, est d’une famille nombreuse aussi modeste que nous et coloc avec un autre étudiant, entre les bourses et les allocs logement et son petit pécule de l’hopital, il s’en sort… en serrant vraiment beaucoup.

              +0

            Alerter
      • Bart Simpson // 28.04.2015 à 10h52

        Bonjour,on peut savoir d’où tu tiens tes chiffres ,car Hollande remonte à 40% dans les sondages c’est dans tes rêves ,toi qui critique les Charlie tu peux t’inclure dedans car si tu crois réellement que Hollande est remonté à 40% d’opinion favorable tu es un sacré mouton ,pfff

          +4

        Alerter
        • Deres // 28.04.2015 à 11h32

          Non, il a pris 10% en passant de 24% à 34%.

            +2

          Alerter
          • Bart Simpson // 28.04.2015 à 16h38

            Bonjour ,
            Même ces chiffres que tu m’annonces me paraisse irréel ,crois-tu vraiment que Hollande est soutenu par 34 % de la population ,bien évidemment que NON ,les sondages sont truqué ,TOUT est truqué ,même cette pseudo démocratie ,d’ailleurs nous n’y sommes plus depuis le traité de Lisbonne ,faudrait se réveiller un peu ,je parles pas pour toi personnellement mais pour tout ceux qui croit en ces sondages bidon et qui croit encore être en démocratie et que voter peut encore changer quelque chose,quand vous aurez compris qu’on vote pour des marionnettes peut-être que la France se redressera !
            La vérité c’est ça :
            https://www.youtube.com/watch?v=Y2zu6GXk60o

              +3

            Alerter
      • Alain // 28.04.2015 à 11h44

        Eh oui, les charlies sont des charlots (pardon Charlie Chaplin)

          +6

        Alerter
    • Max // 28.04.2015 à 08h31

      Les deux bâtiments ne doivent plus avoir aucune valeur militaire, les services français ont du bourrer de spywares-malwares les deux bâtiments.
      Alors que les déficits se creusent, que la dette augmente par le simple mécanisme des intérêts, que le chômage augmente, ca qui me fascine, dans un sens négatif, c’est cette capacité, de l’état français, a flamber l’argent du contribuable.
      On avait eu les portiques autoroutiers et maintenant les Mistrals.

        +35

      Alerter
      • ulule // 28.04.2015 à 11h03

        Ce contrat, le plus important de l’histoire de la coopération militaro-technique entre la France et la Russie, s’élève à 1,2 milliard d’euros. Les équipements technologiques de commandement ont été fournis par les Russes eux mêmes.

        http://fortruss.blogspot.fr/2015/04/russian-blogosphere-survey-for-april-25.html > How Russia convinced France to return the money for the Mistrals
        Traduction google
        Fitzmorgen fait valoir que la Russie permis à la France un moyen de sauver la face sur la situation, et d’ailleurs est arrivé en tête de la transaction, puisque plusieurs éléments importants des navires ont été construits dans les chantiers navals russes (photo qui montre la «moitié» d’un Mistral sous construction à Saint-Pétersbourg, avant qu’il ne soit livré à la France pour l’assemblage avec l’autre moitié http://2.bp.blogspot.com/-KXHe_uYaJyw/VTpvs5jf3tI/AAAAAAAACm4/SqqeqX8MRhk/s1600/1385244131_amidship.jpg) qui a reçu les transferts de technologie françaises afin de compléter la construction. Les inconvénients sont que sans doute la technologie la plus importante, le commandement et le contrôle du système des navires (ces navires ont été conçus aussi comme groupe de travail HQ, capable de coordonner les opérations terrestres, maritimes et terrestres) restera probablement aux mains des Français. Sauf s’il y a une sorte d’accord sur cela «derrière les coulisses”. Quelque chose comme le “kidnapping” israélien de bateaux d’attaque rapide à Cherbourg dans les années 1960, après avoir été sous embargo par le gouvernement français.

        25 novembre 2014 – Le parquet de Rennes a ouvert une enquête préliminaire après un vol de matériel sur le Vladivostok.amarré dans le port de Saint-Nazaire, les disques durs des ordinateurs et du matériel de transmission de haute technologie installés par Thales.
        http://www.saintnazaire-infos.fr/mistral-vol-d-equipements-sensibles-25-52-3036.html
        Devenir de l’enquête?

          +12

        Alerter
        • V_Parlier // 30.04.2015 à 16h24

          Ah, enfin on revient dans le sujet du billet! Il était temps!
          Info intéressante en tout cas!

            +0

          Alerter
    • Lt Anderson // 28.04.2015 à 11h29

      Le transfert de technologie s’est fait dans les deux sens. Les russes ont un gros savoir faire en matière de système de défense anti-aérienne, et un BPC sans DCA ça vaut pas tripette.
      De plus vu que le Vladivostok devait recevoir des hélicoptère d’attaque Kamov Ka-52K et que donc il fallait concevoir des infrastructures et installations adaptées, la France a sûrement récupéré quelques “infos”.

        +1

      Alerter
    • VladimirK // 28.04.2015 à 14h03

      Mieux que cela… il a créé un risque que des techniciens, ingénieurs et autres… ceux qui ne perdront pas tout de suite leur boulot, passent discrètement de l’autre côté.

      Les archives du KGB montrent qu’outre les politiciens occidentaux de haut rang qu’il fallait payer en fonction de le rang (bien évidemment), une bonne partie de leurs collaborateurs étaient tout simplement des salariés qui voulaient se venger de leurs patrons, gouvernement, etc.

        +1

      Alerter
  • madake // 28.04.2015 à 04h19

    Il faut quand même souligner que construire des navires “multi-rôles” pour la Russie, qui fabrique depuis des décennies des sous-marins nucléaires d’attaque, n’est pas d’une grande difficulté technique. A mon sens, la Russie avait plus fait une fleur à Nicolas S. pour sauver les chantiers navals de St Nazaire, que par besoin strict de sous-traitance experte pour construire ces navires.
    Le pentagone utilise des hélicos russes achetés ces 3 dernières années, jusqu’en 2014, pour l’afghanistan :

    http://www.leblogfinance.com/2014/08/le-pentagone-souhaite-le-maintien-dachat-dhelicopteres-russes-pour-lafghanistan-defiant-le-congres.html

    Rassurons nous, la prochaine fois que les chantiers de St Nazaire seront près de prendre le bouillon, ce qui au vu des commandes de construction navales, est assez probable, on trouvera certainement un repreneur coréen, chinois ou indien… pour l’€uro symbolique.
    On parie?

      +65

    Alerter
    • Status Quo // 28.04.2015 à 06h38

      Madake,

      Mais non, les usa rachèteront les chantiers tout comme ils ont racheté Alstom et payeront en pécu vert.
      Hollande et sarko vendent tous nos fleurons industriels aux usa sans que l’ue lève le petit doigt……

        +74

      Alerter
      • V_Parlier // 30.04.2015 à 16h28

        Ils le rachèteront pour le prix de l’amende qu’ils nous fixeront suite à l’un de nos “délits” que nous ne connaissons pas encore. Alstom c’était même pas avec du p-cul qu’ils l’ont acheté!

          +2

        Alerter
    • Léa // 28.04.2015 à 10h07

      Ils sont déjà (en partie ?) coréens

        +5

      Alerter
    • Deres // 28.04.2015 à 10h35

      Dans les faits, les russes ont achetés avec les bateaux la modernisation de leurs chantiers navals. Les Mistral comme tous les navires modernes sont construits par blocs pré-équipés et assemblés ensuite. Cette technologie n’est pas maîtrisé par les russes. De plus, les mistral sont à l’état de l’art de l’automatisation afin de diminuer la taille de l’équipage. Exactement la même technologie que sur nos dernières frégates. C’est cela qui intéressait les russes et qu’ils ont déjà obtenus. Donc globalement, si on refuse la livraison, on refuse d’être payer pour ce service déjà effectué … C’est tout bénéfice pour les russes qui vont immédiatement se mettre à construire dans leurs chantiers les équivalents … Ils auront juste deux ou trois ans de retard et les navires suivants n’auront même pas à payer les licences des français …

        +7

      Alerter
    • Georges Legel // 28.04.2015 à 11h01

      Vous avez raison madake, le contrat des Mistral a été signé par la volonté de Sarkozy pour faire travailler les chantiers navals. Les discussions ont duré trois années avant la signature. Le ministre de la Marine Russe ne voyait aucune utilité exploitable pour ces navires. La preuve en est que cinq navires devaient être construits en Russie et qu’il n’y a pas eu le moindre début de mise en chantier. Pendant que les deux autres étaient construits à St Nazaire. Si la Marine Russe n’en avait pas l’utilité, il a bien fallu qu’un Poutine pousse à la roue pour que le contrat soit signé quand même et que la construction de St Nazaire soit réalisée. Il est clair que dans cette affaire, Hollande en a fait une affaire personnelle par ce que maladivement il a détruit tout ce que Sarkozy avait fait pendant cinq ans. Résultat un quinquennat Sarkozy pour rien pour la France et un quinquennat Hollande pour rien pour la France.

        +17

      Alerter
      • catherine Balogh // 28.04.2015 à 17h21

        Bonjour Georges Legel,

        Faire travailler les chantiers navaux où les travailleurs détachés sont la majorité…..ce qui ne rapporte pas grand chose aux travailleurs français.
        C’est dingue ça, avec leur mondilisation à la con, il me font écrire des trucs pareils!
        mais où va t-on?
        Ah s’ils avaient voulu nous diviser pour mieux régner, ils ne s’y seraient pas pris autrement que la mondialisation.

          +1

        Alerter
    • Anas // 28.04.2015 à 13h48

      Pas besoin de parier, le paris est gagné d’avance 🙂

        +0

      Alerter
  • Joanna // 28.04.2015 à 05h35

    Je considère le refus par nos dirigeants d’honorer ce contrat comme une honte indélébile pour notre pays.
    Sans compter que cette décision du gouvernement français repose sur les sanctions infligées à la Russie sur la base d’accusations parfaitement infondées.

    C’est les USA, auteur d’une campagne mondiale d’assassinats, comme le dit Noam Chomsky, qui devraient faire l’objet de sanctions permanentes.
    Tout ceci ne fait que vérifier, une preuve de plus parmi des centaines, que rien n’a changé depuis Sarkozy qui avait déjà placé notre pays sous la botte des dirigeants américains qui n’ont sans doute en retour que mépris pour lui.

    A noter par parenthèse les nouvelles révélations récentes sur l’espionnage des industries de notre pays (le peu qu’il en reste) par la NSA et leur sous-traitant allemand.

    Le temps est bien loin où Mitterrand déclarait peu de temps avant de mourir « la France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort».

    Vladimir Poutine est bien évidemment parfaitement fondé de demander ce remboursement, pourquoi pas assorti de pénalités, je trouve même qu’il a été particulièrement patient et s’est toujours montré parfaitement correct.

    Il est regrettable que cette décision française de non livraison n’ait pas de conséquence directe pour nos dirigeants alors qu’elle en a manifestement pour l’ensemble des contribuables.
    De plus je pense que cette décision concernant les Mistral peut être un très mauvais signe car « qui souffle le vent récolte la tempête ».

    Dans le même temps il se dit que le méga contrat indien sur la vente des Rafale, négocié par la France depuis trois ans, pourrait être annulé …

      +105

    Alerter
    • john // 28.04.2015 à 07h09

      Question “une honte indélébile pour notre pays” on est servi en ce moment. Le 9 mai prochain, Hollande n’ira pas à Moscou pour les 70 ans de la capitulation allemande.

        +78

      Alerter
    • Toony // 28.04.2015 à 07h45

      Peut-on avoir le lien sur l’espionnage récent ?

      Et merci pour les infos.

        +0

      Alerter
    • ulule // 28.04.2015 à 11h55

      Ca va nous coûter vraiment très cher cette rupture “illégale” du contrat signé en 2011 (sanctions adoptés suite au crash du NH17) :
      – 5 millions d’euros par mois, uniquement en frais de gardiennage et de maintenance des deux bateaux ;
      – rembourser les 890 millions d’euros déjà payés par la Russie pour les navires :
      – pénalités de retard et des dommages et intérêts que la Russie pourrait réclamer à la France à partir du 16 mai, lorsque le délai de “force majeure” mis en avant par Paris le 24 novembre arrivera à expiration.
      Les pénalités de retard sont limités à 5% du montant total du contrat, soit environ 55 millions.
      Pour les éventuels dommages et intérêts que réclamerait Moscou (remboursement des frais liés au déploiement de marins russes à Saint-Nazaire et/ou investissements de la Flotte russe pour accueillir les deux bateaux, etc.) personne n’a aujourd’hui la moindre idée de leur montant, les proches du dossier évoquant une somme “entre 500 millions et 5 milliards” !
      http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/exclusif-non-livraison-mistral-coutera-5-millions-mois-a-france-21286

        +6

      Alerter
      • catherine Balogh // 28.04.2015 à 17h24

        Bonjour ulule,

        et si Hollande faisait une souscription?

        af arf arf

          +2

        Alerter
  • MAXAN // 28.04.2015 à 05h42

    Il faut respecter nos engagements et livrer ces navires. Nous n’avons aucune raison de suivre aveuglément le dictat des Etats Unis d’Amérique.

      +59

    Alerter
    • ulule // 28.04.2015 à 13h23

      Cette affaire illustre l’étendue des territoires perdus de la souveraineté depuis 30 ans.
      Dès 1980, la France et la RFA ouvrent des négociations visant à doubler a fourniture de gaz soviétique à l’Europe, depuis le gisement d’Ourengoï en Sibérie. Informés, les États-Unis expriment leur réticence, refusant une dépendance énergétique trop forte de l’Europe vis-à-vis de Moscou, trop de transferts technologiques et par-dessus tout l’enrichissement de l’URSS.
      ——-
      ” On se croirait en 2014, sauf que là, la CEE s’opposa vertement aux sanctions américaines ! 🙂
      En janvier 1982, Français et Allemands signent avec Soyouz gaz, malgré les très fortes pressions US. Le 18 mars, un émissaire américain exige de la France « la suppression de toute subvention de crédits à l’exportation à destination de l’URSS et la suspension de toute garantie publique aux crédits accordés à ce pays ».
      Le 14 mai, François Mitterrand déclare à Hambourg devant un parterre d’industriels : « Nous ne sommes pas en guerre [contre l’URSS] ; le blocus économique est un acte de guerre qui, d’ailleurs, ne réussit jamais, sauf s’il représente la première phase d’une guerre gagnée ; isolé, il n’a pas de sens ». Le 18 juin 1982, après un G7 houleux à Versailles, Reagan décrète cette fois l’embargo total contre l’URSS sur le secteur gaz-pétrole, y compris pour les sociétés étrangères travaillant sous licence US. Les sanctions sont qualifiées de « vexatoires, injustes et dangereuses » et attentatoires au principe de « souveraineté », par François Mitterrand. Le 29 juin 1982, le Conseil européen déclare que : « le maintien d’un système ouvert de commerce mondial serait gravement compromis par des décisions unilatérales, avec effet rétroactif [et] par des tentatives d’exercer une compétence juridique extraterritoriale (…) ».

      Non seulement les Dix refusent d’appliquer les sanctions, au nom de leur souveraineté, mais ils adoptent des contre-mesures draconiennes, allant de la réquisition pure et simple du matériel destiné à l’URSS, jusqu’à des poursuites pénales contre ceux qui appliqueraient les sanctions américaines. Les États-Unis réagissent à leur tour en révoquant toutes les licences d’exportation (…). Finalement, des inconvénients économiques se font sentir aux États-Unis mêmes, où les initiatives de Reagan apparaissent plus comme des sanctions contre l’Europe que contre l’URSS. Prenant prétexte de la libération de Lech Walesa en Pologne, Reagan lève les sanctions le 13 novembre 1982 et rétablit les licences.
      http://www.market.ch/fr/blog/details/article/affaire-du-gazoduc-euro-siberien-1981-1982.html

        +18

      Alerter
      • catherine Balogh // 28.04.2015 à 17h34

        Ululue 13h23
        il y avait des couillus quand même à l’époque.
        🙂
        J’ai pris un vif plaisir à lire votre post.Merci.

        Je me suis pris à rêver que Mollande virait walS, Macreux et Pasain, je me suis pris à rêver que Mollande disait à Hangela de la fermer une fois pour toute sur le smic!
        J’ai cru un instant entre-apercevoir M.Sapir encadré par deux drapeaux français.
        J’ai vu oh comble de la délicatesse tous les barons et baronnes derrière les barreaux, et dans un quartier intensif, j’ai vu Juncker, et tous les autoproclamés décideurs depuis 25 ans.
        Ah, j’ai vu aussi une école primaire(on ne rit pas)pour les journaleux et les euro-députés, les sénateurs et députés simples.

        Puis……
        J’suis tombée de ma chaise.

        🙁

          +9

        Alerter
    • VladimirK // 28.04.2015 à 15h03

      Ben si, parce qu’ils sont américains, justement !

        +0

      Alerter
  • Boublik // 28.04.2015 à 06h11

    C’était prévisible. Combien de temps ce petit jeu de “On vend. On vend pas. On verra” pouvait durer ?
    La patience de l’ours russe a des limites…

      +15

    Alerter
    • Pietro // 28.04.2015 à 09h03

      “On vend on vend pas” : c la façon de la France de ne pas payer le prix de sa forfaiture. Qd la Russie aura demandé officiellement le remboursement alors le principe de réalité reprendra le dessus avec ses effets concrets sociaux, économiques et politiques.

        +1

      Alerter
      • arthur78 // 28.04.2015 à 10h02

        toute proportion gardée , ca a des relents de sabordage de la flotte à Toulon

        http://secretdefense.blogs.liberation.fr/2010/07/21/lamiral-gillier-denonce-le-deshonneur-du-sabordage-de-la-flotte-en-1942/

        L’amiral cite l’historien Marc Bloch, résistant fusillé par la Milice, à propos de «l’Etrange Défaite» de 1940 : «Jusqu’au bout notre guerre aura été une guerre de vieilles gens ou de forts en thème. Le monde appartient à ceux qui aiment le neuf. C’est pourquoi, l’ayant rencontré devant lui, ce neuf, et incapable d’y parer, notre commandement n’a pas seulement subi la défaite. Il l’a acceptée !» Pour l’amiral Gillier, «c’est dans cette acceptation de la défaite que réside le déshonneur de la Débâcle, du Sabordage. Nous devons y réfléchir lorsque nous décidons de promouvoir un officier. Est-il bon pour résoudre des intégrales triples ? Sans doute, c’est sur ce critère qu’il a été recruté. Mais est-ce ce dont la Marine aura besoin demain?» Et de citer à nouveau Marc Bloch : «Toutes les guerres nous apprennent qu’il y a des militaires de profession qui ne seront jamais des guerriers».

        je ne suis pas #charlie , je suis #generaldegaulle, au secours !!!

          +13

        Alerter
  • Status Quo // 28.04.2015 à 06h21

    Incroyable comme hollande joue contre nos intérêts sans aucune preuve que la Russie a effectivement agressé l’Ukraine.hollande est une marrionnette us dangereuse pour nous, les français, parce que c’est dans notre poche déjà bien vide qu’il prendra l’argent pour deshonorer le contrat. hollande nous fait honte parce qu’a travers sa lacheté, il entraîne tous les français.
    J’ai croisé un écran tv ces derniers jours, c’est fou, j’ai vu une bannière où était inscrit:la Russie poursuit son agression en Ukraine.
    Bon, ça, ça marchait au début de Janvier 2014 mais plus d’un an aprés, alors que PERSONNE n’a donné de preuve concernant cette soi-disant attaque, et que tout le monde sait que ce sont les usa qui sont derrière le coup d’état de decembre 2013, les merdias continuent de nous mentir.
    Ils nous prennent vraiment pour des cons. ils se ridiculisent chaque jour un peu plus ainsi que notre gouvernement.

      +72

    Alerter
    • Nicolas // 28.04.2015 à 06h49

      Je pense qu’il s’agit de “l’agression russe dans le sud est de l’Ukraine” incluant évidemment la Crimée.
      Tant que les russes ne rendent pas la Crimée, ils seront coupables.

        +2

      Alerter
      • Theophilus // 28.04.2015 à 08h12

        Coupable de quoi?

          +21

        Alerter
      • David // 28.04.2015 à 10h43

        Lol si la Russie doit rendre la Crimée alors la France et les états Unis ont beaucoup a rendre aussi a commencé par Mayotte , et abandonné cette monnaie d’esclavagisme qu’est le franc CFA .
        Les USA n’est parlons même pas , ils sont en perpétuel violation des droits internationaux
        Un pays qui devrait être juger par le droit international

          +26

        Alerter
        • VladimirK // 28.04.2015 à 15h07

          Et le Royaume Uni doit rendre les Malouines ; lors du référendum en 2013, il y avait 2000 militaires britanniques pour 1500 votants (dont la majorité sont des fonctionnaires) – mais là, c’est considéré comme démocratique.

            +8

          Alerter
      • Olivier (un autre) // 28.04.2015 à 11h27

        … “rendre” la Crimée… pour l’apporter sur un plateau à l’OTAN ? Evacuer la base navale de Sebastopol ? Se couper l’accès à la méditerrannée ?

        Pourquoi utiliser le terme “rendre” d’ailleurs ? La Crimée n’est pas ukrainienne, elle est peuplée de russes depuis Catherine II. Je ne crois pas que le peuple de Crimée ait envie de voir revenir les escouades de kievistes et les exactions qui vont avec.

          +33

        Alerter
      • ulule // 28.04.2015 à 12h51

        Cf. l’article d’Arnaud Dotézac,
        “Le droit de la population de Crimée à se déterminer, né en 1954, se réalise en 1990.
        En septembre 1990, le Soviet suprême de Crimée notifie au soviet suprême d’URSS et de Russie son intention d’abroger la décision de 1945-46 qui avait rétrogradé son statut de république autonome (identique à celui de l’Ukraine donc) en simple région (oblast). La Crimée conteste également la légalité de son transfert à l’Ukraine en 1954. Après quoi le parlement de Crimée proclame son droit de restaurer son statut de République socialiste soviétique autonome (RSSA) de Crimée et il amende sa constitution en ce sens.

        Avec l’assentiment du pouvoir de Kiev, et finalement en conformité avec les règles (Kiev approuvera la procédure), un référendum de ratification de ce « rétablissement » du statut de la péninsule comme RSSA au sein de l’URSS, est ensuite convoqué pour le 20 janvier 1991. Il s’agit donc très exactement du vote d’autodétermination ouvert en 1954 et suspendu depuis lors, puisque se dessine un changement de nationalité à zéro option en cas d’indépendance complète de l’Ukraine. En effet, et contrairement aux pays baltes, l’Ukraine s’apprêtait à retirer la nationalité soviétique à tous les habitants de son territoire pour la remplacer par l’ukrainienne. Contre toute attente des autorités ukrainiennes, le referendum remporte un oui massif et incontestable dans sa régularité : 94.3% des votants, qui totalisent un taux de participation de 81,37%, se prononcent en faveur du rétablissement de la RSSA de Crimée au sein de l’URSS, ou dans sa nouvelle formule, c’est-à-dire avec un droit de participer au nouveau Traité de l’Union organisé par Gorbatchev. C’est aussi simple que cela : la Crimée est légalement sortie d’Ukraine ce jour là.

        Kiev, qui était déjà conseillée par un comité consultatif mis en place très officiellement par George Soros et composé notamment de talentueux avocats américains, court-circuite le résultat à l’arraché. Elle fait passer en extrême urgence une loi le 12 février suivant, par le soviet suprême d’Ukraine, qui reconnaît la nouvelle RSSA de Crimée, mais à l’intérieur de l’Ukraine. Ce faisant, elle annexe purement et simplement la Crimée, qui venait de se détacher d’elle le plus légalement du monde et en parfaite conformité avec son droit d’autodétermination suspendu depuis 1954.

        Le peuple de Crimée s’est déterminé légalement pour une réunification à l’URSS le 12 janvier 1991.
        http://www.les-crises.fr/l-ineptie-des-sanctions-economiques-par-arnaud-dotezac/

          +23

        Alerter
      • Catherine Balogh // 30.04.2015 à 00h30

        Bonjour Nicolas,
        En fait, c’est une stratégie, il dit une vérité, les petits hommes verts sont en Ukraine (ben, fallait bien qu’ils y aillent enCrimée parce que les tarés nazis voulaient venir convaincre gentiment la population que Kiev c’est biin et que la Russie, c’est pas bien, pas bien du tout).sauf qu’il oublie que la Crimée est russe.
        Exprès?

          +0

        Alerter
    • Alain C // 28.04.2015 à 08h00

      “que tout le monde sait que ce sont les usa qui sont derrière le coup d’état de décembre 2013”

      C’est certainement vrai pour ceux qui lisent ce site, mais malheureusement faux pour l’immense majorité des français qui ne lisent que la presse grand public.

      Dramatique

        +34

      Alerter
  • millesime // 28.04.2015 à 06h34

    avec Hollande la France est le premier vassal des US de sorte que les conditions pour la livraison, ne seront jamais réunies, dès lors un dédit se paie…!

      +24

    Alerter
    • Anas // 28.04.2015 à 13h59

      Effectivement, vassal est le terme le plus juste. Au gouvernement d’une puissance comme la France, il n’a certainement pas échappé que les navire à livrer n’impactent pas un iota la puissance militaire Russe. Autrement dit, livrer ou pas livrer les navire n’aura aucun effet sur le terrain en ukraine.

      En bon pragmatique, le gouvernement français devrait tout simplement éviter de se mettre inutilement en conflit diplomatique avec la Russie et expliquer cela à Washinton qui le comprendrait certainement.

      Mais non, il faut montrer sa volonté de vassalité quitte à se mettre en conflit diplomatique ouvert avec la Russie.

        +3

      Alerter
      • Alain C // 28.04.2015 à 16h23

        “expliquer cela à Washinton qui le comprendrait certainement”

        Il n’y a rien à expliquer ni à comprendre.

        Les USA veulent nuire à la Russie par tous les moyens, légaux ou non (de préférence)

        Point Barre.

          +10

        Alerter
        • lvzor // 29.04.2015 à 21h55

          …D’une part; et d’autre part il paraît utile de rappeler que la France n’a pas de compte à rendre aux US, non?

            +0

          Alerter
          • V_Parlier // 30.04.2015 à 16h42

            Ben… çà DEVRAIT être comme çà, oui.

              +1

            Alerter
  • LA ROQUE // 28.04.2015 à 06h44

    C’est la méthode de Mr Hollande pour inverser la courbe du chômage.
    Non seulement il crée du chômage mais en plus il nous endette encore un peu plus. Surtout ne changer rien, gardez le cap!

      +36

    Alerter
    • Indochine // 28.04.2015 à 07h14

      Indeed ! quelle honte
      Depuis quand un pays digne de ce nom modifie les règles du jeu au milieu de la partie et ne respecte pas ses engagements contractuels ?. C’est digne d’une république bananière… sans parler de la réputation de pays “non fiable” dont on va se voir affublé, comme si on avait besoin de cela en ce moment.
      Surtout ne changez rien, gardez le cap, le mur est tout proche !

        +23

      Alerter
  • arthur78 // 28.04.2015 à 06h56

    s’il n’y avait que la vassalité, mais je crains qu’en plus il y ait un problème de compétences, ce gars n’a tout simplement pas les compétences pour le poste qu’il occupe.

      +21

    Alerter
  • LBSSO // 28.04.2015 à 07h02

    Depuis que la France , intervient militairement pour le compte des US, certains marchés comme par hasard s’ouvrent:

    -Rafales et frégate en Egypte 5 Mds
    -Rafales en Inde 4 Mds
    -Missiles Milan au Liban 2,8 Mds
    -Eurocopter en Pologne 2,5 Mds

    Le tout financé souvent en partie par les pétromonarchies…

    Ceci nous aidera à rembourser les russes…
    Tiens François ,prends le susucre.

      +30

    Alerter
    • Milady // 28.04.2015 à 09h21

      – Le contrat avec l’egypte est payé en grande partie…par la France (l’egypte n’a pas un sou alors la France achète des avions pour l’egypte à dassault, prend dans ses rafales destinées a notre armée, et joue la victoire du 1er contrat)

      – La France n’a signé aucun contrat avec l’inde pour 4 milliards. C’est juste une déclaration d’intention, comme l’avait fait lula sous sarko et il n’a rien acheté au final. En vérité avec l’inde la France avait gagné le gros contrat de 20 milliards après 10 ans de négociation et il au début du mois il a été annulé. Voila la seule chose qui s’est passé, une gifle, et cela vous a été vendu sous la forme “on gagne 4 milliards” alors que rien n’est signé

      – le contrat avec la pologne n’est pas signé non plus. Il le sera peut être a la fin de l’année.

        +23

      Alerter
      • Deres // 28.04.2015 à 10h39

        Et tant que la Pologne n’a pas signé, on ne peut pas livrer les Mistral …
        Il est fort probable que les polonais annulerait ce contrat immédiatement.

          +4

        Alerter
        • GLEB // 28.04.2015 à 11h49

          Donc la Pologne nuit aux intérêts de la France.
          Pourtant la Pologne est dans l’ue … ils sont donc nos amis … 🙂
          C’est toujours la même question qui revient. Qui a décidé pour nous, de l’entrée dans l’ue de la pologne et des pays baltes ?
          Ils sont une plaie pour notre économie et nos relations avec la Russie et les nombreux échanges que nous avons avec elle (Auchan, Michelin, Peugeot, Renault, activités spatiales … et presque navales)

            +18

          Alerter
          • Deres // 28.04.2015 à 14h02

            Il faut quand même leur reconnaître quelques raisons objectives de se méfier des russes … et des promesses française de les secourir en cas de besoin.

              +1

            Alerter
            • Alain C // 28.04.2015 à 16h57

              Aucune raison.
              La Russie n’a AUCUNE intention d’envahir qui que ce soit, et encore moins la Pologne.
              Eh, l’URSS ….. c’est fini !!!
              faut se réveiller

                +13

              Alerter
      • LBSSO // 28.04.2015 à 12h36

        Milady merci pour vos précisions,

        c’est pour cette raison que je parle de marchés qui “s’ouvrent” et non de “signature” de contrats.
        Toutefois vous admettrez je pense que ces ouvertures n’auraient même pas été envisagées du temps du duo Chirac Villepin et que l’Egypte est un pré carré de l armée américaine.

        Et donc ,si le toutou François n’est pas sage ,Onc Obama ne lui donnera pas les susucres…

          +2

        Alerter
        • Milady // 28.04.2015 à 14h05

          L’egypte n’est plus le pré carré américain d’autrefois.

          Les militaires égyptiens semblent avoir très mal digéré que les usa les aient poussé à lâcher leur coreligionnaire Moubarak pour morsi des frères musulmans.
          Cela a coulé l’économie de l’egypte et donc les rentrées financières des militaires.

          Cela s’est vu dans l’affaire de la ligne rouge en syrie, où l’egypte, avec à nouveau un militaire au pouvoir, a refusé le passage d’un porte avions us du golf vers la méditerranée où il allait sans doute mettre la pression sur Assad.

            +5

          Alerter
          • LBSSO // 28.04.2015 à 18h34

            Oui, les choses évoluent, sont complexes surtout en matière de diplomatie et d’armement. Elles ne sont jamais ni noires ni blanches dans ces domaines car marquées par le pragmatisme ,la cupidité et le cynisme.
            Par exemple ,je pourrais argumenter que L’Egypte s’est jointe aux raids aériens menés par l’Arabie saoudite contre les rebelles houthis au Yémen, en plus de ses efforts pour lutter contre les combattants islamistes au Nord-Sinaï et en Libye. Obama vient aussi de décider l’embargo envers l’Egypte. Ils veulent “remettre en selle” ce pays ,les égyptiens ne joueront pas évidemment cette carte gratuitement.
            Les personnes qui ont suivi “le dossier Rafale” savent qu’une des raisons de sa non vente était un frein mis par les US. Il m’est malheureusement difficile de vous en dire davantage.
            D’ailleurs la faiblesse de la France en matière de grands contrats(civiles également) vient de la perte relative de son poids diplomatique qui est un facteur déterminant dans ce type de business.

              +4

            Alerter
            • LBSSO // 28.04.2015 à 18h39

              vous aurez corrigé “vient de décider de mettre fin à l’embargo”

                +0

              Alerter
    • Chris // 28.04.2015 à 12h52

      Le soudain succès du Rafale tient plus aux retards chaque reportés que prend le F35 auxquels maints pays ont souscrit. Le Rafale, tout bon appareil qu’il est, fait office de bouche-trou et permet aux pays qui le souhaitent de diversifier leur flotte en attendant… Godot.

      Perso les mistrals ne me préoccupent pas, mais la compromission et la veulerie qu’ils représentent.

      Ce qui me préoccupe c’est la capacité d’un Hollande et ses sous-fifres à se coucher devant les Etats-Unis et leurs roquets polonais et baltes qui s’activent à bouter la guerre en Europe avec la complicité de l’Allemagne qui elle, vise une main-d’oeuvre bon marché (30% moins chère que la Chine !) à ses portes (Ukraine) acquise sur les fonds communautaires (UE/OTAN), afin de continuer sa course conquérante exportatrice sans souffrir des effets d’un TTIP/TAFTA que nous, nous prendrons en plein poire !
      Je ne supporte pas cette traitrise sous couvert de théocratie européiste. La nomination d’un Tusk est un poison mortel pour l’indépendance d’une politique européenne. Quant à la folle de Tallinn, j’attends avec impatience qu’elle dégage de l’audimat d’ici fin juin.

        +26

      Alerter
  • Ardèchoix // 28.04.2015 à 07h10

    Et voilà, deux beaux bateaux pour patrouiller en méditerranéen et sauver des réfugiés .

      +44

    Alerter
    • Chris // 28.04.2015 à 13h17

      Organiser des charters me paraît plus efficace et moins mortifère !

        +2

      Alerter
  • ekroy // 28.04.2015 à 07h28

    Le debut d’une grande chute…

      +5

    Alerter
  • Nerouiev // 28.04.2015 à 07h46

    C’est le caca nerveux de Hollande. Seule façon d’étaler sa puissance et son pouvoir. Pauvre type !

      +25

    Alerter
  • Django // 28.04.2015 à 07h55

    Ne serait-ce pas à une provocation parfaitement prévue et calibrée que s’adonne le gouvernement français ? Sorte de situation visant à exacerber les tensions – sur ordre de leurs maîtres américains.

      +4

    Alerter
  • Nerouiev // 28.04.2015 à 08h04

    C’est un exemple de la démocratie enseignée à l’ENA.

      +11

    Alerter
  • FL // 28.04.2015 à 08h05

    Ce qui inquiète c’est de voir à quel point ces hommes qui nous gouvernent ignorent les conséquences de leurs décisions pour les intérêts supérieurs de notre pays.
    Nous sommes en droit de nous interroger sur ce qui restera de la force de dissuasion dans quelques années avec de tels politiques. Ce comportement à finalement tout à voir avec celui de Pétain et de Pierre Laval, je pèse mes mots.
    La soumission aux intérêts étrangers au dépend de notre pays est la vrai nature de ces personnages. Nombre d’entre eux (dont Hollande) parmi les plus important ont tété le lait idéologique au sein de la French-American Foundation (en bon français!) http://french-american.org/actions/echanges/young-leaders/ qui les a nourri. http://fr.wikipedia.org/wiki/French-American_Foundation
    Tout cela est bien connu des lecteurs de ce blog mais pour les nouveaux il est bon de le rappeler de temps en temps.
    Je recommande à tous ceux qui ont un doute sur les possibilité de la France de défendre ses propres intérêts dans un monde “mondialisé” comme ils disent, de lire les écrits du général de Gaulle, en livre de poche par exemple mais aussi l’ouvrage d’Alain Peyrefitte – “C’était de Gaulle”, pour commencer…
    La France de 1945 n’était pas particulièrement en bonne état, ni, bien que pour d’autres raisons, celle de 1958!

      +20

    Alerter
    • Rose-Marie Mukarutabana // 28.04.2015 à 10h06

      “Alain Juppé, himself a 1981 Young Leader” dans la French-American Foundation, c-a-d un réseau de formation de “cinquiemes colonnes” US…
      Il n’y aurait pas trop de dégats si la France avait une politique étrangere correcte. Ca pullulait aussi sous De Gaulle, comme le montre l’ouvrage de l’ouvrage de Peyrefitte. Ca pullule encore plus en Russie, mais cela n’empêche pas Poutine de mener une politique indépendante.

        +3

      Alerter
  • Carabistouille // 28.04.2015 à 08h23

    Quel peuple sommes nous devenus pour accepter d’être dirigés par de tels minables.
    On a les dirigeants qu’on mérite.

      +17

    Alerter
    • Rose-Marie Mukarutabana // 28.04.2015 à 09h53

      Plus le peuple français tarde à organiser une révolte contre ces minables, plus difficile ce sera…

        +4

      Alerter
      • Carabistouille // 28.04.2015 à 10h34

        Une révolte??? Avec des gens qui ne se déplacent qu’à 50% pour aller voter? Avec des faignasses qui ne veulent plus se fatiguer en manif? Avec des trouillards qui ne risquent ni la grève ni le syndicalisme pour ne pas perdre leur précieux boulot précaire? Avec des veaux qui sont même incapable d’aller un tant soit peu chercher l’information alors que les sources n’ont jamais été aussi diverses, variées et abondantes dans l”Histoire de l”humanité? Vous parlez de révolte avec ça?
        C’est une plaisanterie?

          +22

        Alerter
        • L. A. // 28.04.2015 à 11h18

          @ Carabistouille
          Je partage votre colère, mais je doute qu’il suffirait d’aller plus nombreux voter, manifester, faire la grève, sans parler de cette plaisanterie de signer des pétitions, pour obtenir quoi que ce soit de fondamental. Du moins, pas dans l’actuel état des choses
          Voter ? Comme pour le non au traité européen, ou pour « mon ennemi c’est la finance » ? Quel résultat ?
          Manifester ? Comme contre l’ANI ou contre les atteintes à la retraite ? Quel résultat ?
          Faire la grève ? Comme dans le textile, la sidérurgie, LIP, Manufrance, la Samaritaine, Goodyear… ? Quel résultat ?
          Quant à ce qui est de savoir s’informer, c’est une éducation. Le pays compte de plus en plus d’illettrés, voire d’analphabètes. C’est-à-dire que non seulement l’on sait de moins en moins lire, mais même oralement le sens des mots échappe à une population croissante. Quelle éducation ? Quels résultat ? Et donc quelle compréhension de l’information ?
          Loin de se résoudre, ces dysfonctionnements empirent. Le tableau est donc plus sombre encore qu’on ne le pense. Mauvais présage.

            +20

          Alerter
          • V_Parlier // 30.04.2015 à 17h12

            Question capacité à s’informer, il ne faut pas croire que les premiers touchés sont ceux qui ont un niveau de formation plus faible. Il y a même de sérieux et nombreux contre-exemples d’intellos ou de “cadres dynamiques” qui se branchent en permanence sur le mainstream, buvant rapidement les banalités en toute confiance et confiants dans l’avenir!

              +0

            Alerter
            • L. A. // 05.05.2015 à 11h36

              @ V_Parlier
              Vous dérivez vers une espèce d’opposition entre “intellos” et “non intellos”, “cadres” (sous-entendu correctement “formés”) et “subalternes” (sous-entendu “moins cultivés” ou “plus primaires”).
              Or, si vous me lisez bien, je ne parle pas de niveau de formation plus ou moins élevé, mais de quasi-analphabètes et d’illettrés, c’est-à-dire de personnes SANS instruction ou presque : ceux qui ne savent pas lire, ceux qui savent à peine et qui ne lisent jamais, ceux qui ne comprennent même pas les mots qu’on emploie couramment à la télé ou à la radio. Leur niveau d’instruction n’est pas “plus ou moins bon”, il est NUL ou très proche de zéro. Ceux-là n’ont guère de possibilité de vraiment s’informer et ils sont de plus en plus nombreux, proie facile pour les bonimenteurs.
              Maintenant, qu’il y ait beaucoup de béni-oui-oui parmi les cadres, c’est tellement “pas nouveau” qu’on avait fini par on s’en douter un peu…

                +0

              Alerter
        • Olivier (un autre) // 28.04.2015 à 11h33

          Tout à fait d’accord. Un peuple lobotomisé.

            +2

          Alerter
      • bilboquet // 28.04.2015 à 11h43

        Pour qu’il y ait une revolte, il faut de l’argent. Toutes ces revolutions qu’ on a connu, ont ete financees par les usa.
        Allez dire a des milliers de personnes de manifester, afin de renverser le pouvoir….. et le tout, gratuitement. Vous serez tout seul.

          +1

        Alerter
        • Chris // 28.04.2015 à 13h26

          Quand les peuples n’ont plus rien, que leur impuissance, pas besoin d’argent pour renverser un pouvoir. Nous avons encore trop à perdre. Et c’est précisément ce qui nous perd !

            +7

          Alerter
          • Alfred // 28.04.2015 à 15h20

            Bilboquet n’a pas tort. A la notable exception des révolutions cubaines et haïtiennes (qui pour cette raison ont entraîné la mise à l écart de ces nations pour des décennies) toutes les révolutions qui ont réussi ont eu comme ingrédients : 1) un peuple désespéré (c’est le plus facile)
            2) une élite marginalisée prête a remplacer la précédente et/ou des appuis extérieurs …
            Il y aura une révolution en France le jour ou la Russie et la Chine l’auront décidé (mais cela n’est pas leur politique actuelle). Sinon je vous jetez pas dans la rue car vous n’agiriez que pour le compte des ricains (comme en 68) pour accentuer la vassalisation.

              +3

            Alerter
            • Alae // 28.04.2015 à 17h56

              Mao Tse-toung et Ho Chi Minh ont eu des appuis extérieurs ?

              Quant à la révolution cubaine, elle n’aurait pas pu se maintenir sans l’aide de l’URSS (voir crise des missiles).
              Cordialement.

                +0

              Alerter
            • Alae // 28.04.2015 à 18h16

              Ah, j’oubliais Sun Yat-sen et le renversement du dernier empereur de Chine… garanti 100% libre de financements ou de soutiens extérieurs.

                +0

              Alerter
            • L. A. // 29.04.2015 à 14h56

              @ Alae
              La révolution cubaine aurait parfaitement pu se maintenir, seule, à Cuba, si elle n’avait eu à subir l’agression permanente tant du gouvernement que, ne l’oublions pas, de la mafia des Etats-Unis ; ce qui change considérablement la donne.
              Ce fut une des principales raisons de la nécessité de son soutien par l’URSS, car il est peu probable que les opposants intérieurs à la révolution (les batististes ?) eussent pu, seuls, la mettre en péril.

                +0

              Alerter
    • L. A. // 28.04.2015 à 10h39

      @ Carabistouille
      ” On a les dirigeants qu’on mérite “, écrivez-vous.
      La question qui reste est de savoir qui est “on” et de quoi il est fait.

        +1

      Alerter
  • Marie Genko // 28.04.2015 à 08h23

    Il faut aussi rappeler que tout à bord de ces deux Mistral est fait, programmé et écrit en Russe pour les Russes, et par conséquent parfaitement inutilisable par tout autre qu’un équipage russe…!
    Si ces bateaux ne sont pas livrés ils vont tranquillement rouiller dans leur port…

    Ce serait presque drôle, si ce n’était pas si triste!

      +6

    Alerter
    • Rose-Marie Mukarutabana // 28.04.2015 à 10h42

      Sans parler de la proue – fabriquée en Russie. On va la démonter pou la rendre aux Russes?

        +6

      Alerter
      • Nicolas // 28.04.2015 à 18h15

        Ça a été évoqué. Je ne sais plus qui a dit que la Russie exigerait qu’on lui rende la proue, mais à vue de nez ça devait être Rogozine.

          +1

        Alerter
    • Crapaud Rouge // 28.04.2015 à 12h57

      @Marie Genko : L’avantage, c’est que si la signalétique est truffée d’erreurs, on s’en fiche ! 🙂

        +0

      Alerter
  • achriline // 28.04.2015 à 08h36

    Le problème de crédibilité ne se posera que lorsque les usa auront perdu leur pouvoir de nuisance car pour l’instant ce sont eux qui décident si et à qui ses vassaux peuvent acheter les armes (voir le commentaire de LBSSO ci-dessus)
    Deux autres infos côte à côte ce matin sur Sputnik
    “Japon: Washington promet de livrer des armes de dernier cri” http://fr.sputniknews.com/international/20150427/1015858292.html
    “Parade de Moscou: le premier ministre japonais refuse d’assister” http://fr.sputniknews.com/international/20150428/1015860213.html
    Vous croyez à la coïncidence vous ? Il n’y a pas que la France qui rampe devant “l’ami” américain.
    Avec des amis comme ça pas besoin d’ennemis

      +18

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 28.04.2015 à 12h51

      @achriline : on ne peut pas comparer le Japon à la France, le premier est officiellement sous tutelle militaire américaine depuis 1945.

        +5

      Alerter
      • Alain C // 28.04.2015 à 17h02

        le deuxième depuis 2012

          +6

        Alerter
        • lvzor // 29.04.2015 à 22h03

          2007

            +1

          Alerter
  • valles // 28.04.2015 à 08h42

    Si les “socialiste”dans le sens colo-éléctorale du terme avaient l’habitude d’honorer un contrat, ils ne serraient plus socialistes, ils redeviendraient de pauvres petits français,qui eux honorent des contrats qu’ils n’ont même pas signer.

      +2

    Alerter
    • arthur78 // 28.04.2015 à 09h56

      en faite Hollande ose pas le dire pour ne pas affaiblir la France, mais il a opté pour la stratégie Domenech à NiceNa aussi appellé : stratégie Bazaine à Sedan, Risque 0 et Priez , beaucoup Priez , … Marabout , Devin, Nostradamus de tous poils , n’hésitez pas à contacter l’élysée pour leur vendre des grigris …

        +6

      Alerter
    • lvzor // 29.04.2015 à 22h05

      Pour Hollande, un contrat est un engagement comme les autres : aucune raison de le respecter.

        +0

      Alerter
  • achriline // 28.04.2015 à 08h53

    Hollande fait ce pourquoi il a été choisi par ses maîtres. Avant lui Sarkozy faisait de même et le prochain (si l’amérique ne s’est pas effondrée d’ici là) fera pareil.
    Quasiment tous les dirigeants des pays de l’otan, y compris les britanniques ne sont que des hommes (ou femmes) de paille qui soit sont “young leader”, soit ont fait leurs études aux états-unis voir les deux, soit sont tenu solidement pour une raison quelconque par les us.
    Il n’y a que la Russie pour pouvoir tenir tête à l’empire et là je suis d’accord c’est une question de vrai “Chef d’état”.

      +14

    Alerter
    • Michel Ickx // 28.04.2015 à 17h20

      Vous avez tout à fait raison, ce sont des hommes de paille. C’est d’ailleur ce que dit George Friedman en mentionant même Ponce Pilate pour l’empire Romain comme exemple de politique impériale.

      https://www.youtube.com/watch?
      v=qM8nYBnlBmU#

      Sous titré en Fançais

        +1

      Alerter
  • luc // 28.04.2015 à 08h59

    tout ça c’est futile

    il faut arrêter de vendre des armes, de fabriquer des armes etc

      +1

    Alerter
    • Deres // 28.04.2015 à 10h42

      Oui, et les méchants feront de même et le monde vivra en paix. On y croit très fort.

        +10

      Alerter
      • luc // 28.04.2015 à 13h11

        t’as raison, prenons exemple sur les méchants alors

          +1

        Alerter
  • olivier imbert // 28.04.2015 à 09h48

    Il y a une relation de l’économie politique au commerce internationale, et à une monnaie mondiale, donc une relation au droit à la fois inter-nationale et cosmopolitique commercial, comme il y a un commerce des armes, il convient que ceux qui au conseil de sécurité se prennent pour des fonctions de gendarme et police respect au moins ce qui fut de longue date le droit des gens , ce qu’ils ont écrits sous le nom de droit de l’homme à partir de leur nation, au moins pour ce commerce là, et ces nations là…Il y a une nation à la prétention d’être police et gendarme…elle doit alors assumer sa place en fonction de son droit, ses contrats et certaines clauses dans le commerce internationale, et il y en a une autre qui a une place lié aux moyens de la police dans les différentes définitions matériels du cosmos…et de sa fermeture en cosmos justement par ses capteurs et les contrôles des capteurs et communications, et donc des tribunaux aussi liés à des plaintes portées par des états, des citoyens et parfois des associations bénéficiant des moyens nouveaux pour obtenir des preuves pour crimes de guerres et de masses des producteurs d’états de guerre tièdes ou de tyrans chaud ou tièdes d’avoir été colonisatrices de longue date et de massifs revenus qui doivent revenir sinon ce ne sont pas des revenus mais des stocks produits en attente…voilà où nous en sommes en terme de monde terrestre et du rapport de force économique juridique et militaire dans le monde terrestre avec son atmosphère et ses communications sub et supra atmosphérique( ou satellitaire et station orbitale internationale ou mir.) et peut-être entr’ les deux ( le sub et le supra, y a ou y a eu des possibilités de faire certaines choses pendant qu’à Kiev BHL parle au nom de son camarade hollande et contre Ianoukovitch!

      +0

    Alerter
  • Rose-Marie Mukarutabana // 28.04.2015 à 09h48

    Vous avez tous lu, je pense, le compte rendu de l’audition parlementaire du général Christophe Gomart, directeur du renseignement militaire français. Vous savez donc quelle place les USA réservent a la France (et a tous les autres, d’ailleurs):
    “La vraie difficulté avec l’Otan, c’est que le renseignement américain y est prépondérant, tandis que le renseignement français y est plus ou moins pris en compte… L’Otan avait annoncé que les Russes allaient envahir l’Ukraine alors que, selon les renseignements de la DRM, rien ne venait étayer cette hypothèse.”
    “Nous avions en effet constaté que les Russes n’avaient pas déployé de commandement ni de moyens logistiques, notamment d’hôpitaux de campagne, permettant d’envisager une invasion militaire et les unités de deuxième échelon n’avaient effectué aucun movement.”(http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-cdef/14-15/c1415049.asp.)
    On comprends alors pourquoi, en 2013, Hollande a offert de renoncer au droit de veto si les autres membres permanents du Conseil de sécurité acceptaient d’en faire de meme: pour faire baisser la tension…
    Vous avez vu aussi, plus loin dans ce texte, que les Américains ne partagent pas volontiers leurs renseignements avec la France, meme lors de missions conjointes, ou plutot commandées par les USA, au motif que les Francais sont “fantasques” et donc “unreliable”. Des supplétifs à peine utiles. L’armée francaise n’est plus considérée que comme un “kit expéditionnaire” de l’armée américaine, conclut le Général Desportes lors d’une autre audition!
    On peut se demander pourquoi la France continue de se laisser faire, vu qu’elle n’a plus rien a perdre. Apparement, si, justement, elle a encore à perdre:
    “Le représentant permanent français me l’a toujours dit : la présence au Conseil de sécurité est un défi pour deux pays, la France et le Royaume-Uni, qui doivent démontrer tous les jours qu’ils y ont leur place.” C’est le Général Bentégeat, ancien sous-chef d’état-major des armées, qui témoigne devant une commission du Sénat, apres ce dialogue avec un sénateur:
    – “Nous ne sommes donc allés là-bas [en Afghanistan] que pour des raisons de pièces détachées?”, s’exclame un sénateur.
    – “Ces pièces détachées commandaient le système de catapultage de notre porte-avions. L’embargo sur les pièces détachées [avait été] décrété par Donald Rumsfeld à cause de notre refus de l’intervention en Irak; il ne fut levé que par notre engagement en Afghanistan.” (http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20141215/etr.html#toc7)
    Et puis, on peut encore imposer une douzaine de milliards d’euros à la PNB Paribas, ou une autre. Ou organiser quelque attentat.
    Il ne reste qu’un seul moyen pour la France de se libérer de cet exclavage: accepter de se joindre à la Russie – et donc aussi à la Chine – dans une lutte commune.

      +22

    Alerter
  • grog // 28.04.2015 à 10h00

    Bonjour Luc, oui, bien sûr, ce serait mieux un monde sans armes mais vu l’état de la situation, ce serait purement suicidaire, non ? On n’a plus de frontières, si en plus on n’a plus d’armes, alors la France ne sera bientôt qu’une province du Grande Califat.

    Pour Poutine, il était à la télé le 16 avril dernier. Je vis en Russie et je confirme que les Russes l’adorent car en plus d’être un homme fort, c’est un homme drôle.

    L’anecdote du bania en feu avec Schröder est un bon exemple de son humour de moujik !

    http://leblogdegrog.blogspot.ru/2015/04/lart-detre-un-moujik-dapres-poutine.html

      +7

    Alerter
  • Kiwixar // 28.04.2015 à 10h04

    “les conditions de livraison n’étaient “toujours pas réunies”

    Quelles sont ces conditions? Elles ne sont pas explicitées publiquement… Que la Russie cesse d’exister, tout simplement, comme le souhaitent les Zuniens? Que la Russie commence à partager nos “valeurs” qui ne sont pas non plus définies, ce qui fait qu’on les partage tous puisque chacun les entend comme il veut, jusqu’au moment où il faut les comparer avant de se tirer dessus?

    En quelques très courtes années, l’opinion qu’avaient les Russes et les Chinois (dirigeants autant que populations) des Occidentaux a changé de tout au tout. Une réputation flatteuse, fruit de siècles d’excellence, partie en fumée. C’est même pas “le roi est nu”, mais plutôt “le clodo a perdu son carton”, et le mensonge permanent systématique a des limites qu’on a désormais atteintes.

      +33

    Alerter
    • Alae // 28.04.2015 à 11h42

      “En quelques très courtes années, l’opinion qu’avaient les Russes et les Chinois (dirigeants autant que populations) des Occidentaux a changé de tout au tout. Une réputation flatteuse, fruit de siècles d’excellence, partie en fumée.”

      Pardon, Kiwixar. Je n’ai pas pour habitude de vous contredire (il faut dire qu’en général, c’est mission impossible) mais sur cette phrase, il y a beaucoup à redire. Peut-être que les Russes ont été séduits un moment par l’Occident, mais pour les Chinois, c’est hors de question : ils savent parfaitement à quel type de bestiole, genre hybride de pourceau et de frelon, ils ont affaire.
      Notre réputation, en Chine, a été proprement sabrée, et pour ses siècles, depuis les guerres de l’opium (livrées de conserve par les Britanniques et les Français, avec ensuite l’Amérique, le Japon, etc, à la curée pour se partager le pays).
      Il n’y a jamais eu ni excuses, ni réparations, ni restitution des trésors volés, alors que ce que nous leur avons fait, c’est de style nazisme. Et les Chinois ont une mémoire d’éléphant…
      http://www.theguardian.com/politics/blog/2010/nov/10/david-cameron-poppy-china-michael-white

        +9

      Alerter
      • Kiwixar // 28.04.2015 à 13h46

        Pas la peine de vous excuser, et n’hésitez pas à me contredire, je n’ai pas la science infuse ; on progresse tous dans nos opinions grâce à l’intelligence collective permettant de confronter les informations et les réflexions de chacun.

        Je pense que le passé colonial de l’Occident, quoique très douteux (vols, destructions, pillages, guerres de l’opium) contribue à l’ancienne opinion que les Chinois avaient de nous, des puissances qui rayonnaient sur la terre. Il y a encore 10 ans, je ressentais encore un certain respect, car pour eux l’Occident était riche, avec une supériorité morale désormais démocratique, donneuse de leçons, des penseurs, philosophes, une supériorité technique, financière.

        Qu’ont vu les Chinois des Français en 10 ans? Un président Joe Dalton avec une femme dont les photos NUE étaient dispo sur internet, un type se comportant comme une canaille de cour de récré, une équipe de foot qui fait grève en plein Mondial. Pour la première fois dans l’histoire de la diplomatie mondiale, des diplomates en grève car ils manquent de budget pour s’acheter … du papier A4. Un président qui visite une maîtresse en scooter, qui s’assoit avant une femme (Merkel) à table. Et les Etats-Unis, ruinés, avec des semaines et des semaines où ils discutent sans discontinuer du plafond de la dette à monter sinon le gouvernement s’arrête… Un fer à repasser à 1500 milliards (F-35). Des émeutes raciales, des flics qui butent les noirs. Et l’Occident, crétin jusqu’au bout des doigts, qui a transfèré TOUT son savoir-faire technologique en Chine, faut-il être abruti. Et désormais l’immobilier du luxe dans de nombreux endroits du monde, où 80% des acheteurs sont Chinois.

        Donc l’opinion des Chinois a, à mon avis, beaucoup changé en 10 ans : ils ne nous respectent plus et l’Occident n’est plus le modèle à suivre.

          +11

        Alerter
        • Macarel // 28.04.2015 à 15h22

          Exactement, l’Occident est plus que jamais un tigre en papier, comme aurait dit Mao.

          Plus précisément, un tigre qui croule sous le papier monnaie de singe.

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Tigre_de_papier

            +4

          Alerter
        • VladimirK // 28.04.2015 à 15h32

          Je serais curieux de savoir quelle est la mentalité des chinois de Hong-Kong.

          Ils sont chinois, mais ils ont longtemps été sous giron britannique, et le retour en Chine est tout de même assez récent (1997 !). L’influence occidentale doit y être forte, mais sous quelle forme ?

          Autre remarque : Hawaï est un des lieux de vacances préféré des asiatiques (c’est assez proche de chez eux, c’est joli, c’est exotique et il fait chaud), et ils viennent en masse, même si la majorité sont des japonnais et des sud-coréens.

          Mais une fois sur place, on ne peut fermer les yeux sur la déliquescence économique de l’état, qui pourtant profite de fortes subventions fédérales (présence militaire), donc ils savent dans quel état sont les États-Unis

            +1

          Alerter
          • midoso // 28.04.2015 à 16h31

            Ma femme qui est Chinoise (Shanghai) recommande de mettre au pas les Hongkongais qui ont déja assez de libertés à son gout.
            Certes c’est son opinion propre mais même si c’est est dit avec un ton ironique, peut etre est ce en partie le reflet de la pensée de bon nombre de chinois au sujet d’Hongkong, de Taiwan ou du Tibet.

              +2

            Alerter
        • VladimirK // 28.04.2015 à 18h46

          Finalement, la première dame de France nue, c’est peut-être moins grave qu’un président US qui fait des choses avec une stagiaire à la maison blanche, un président US ancien alcoolique, et qui truque les résultats d’une élection, un président français ouvertement infidèle et dont le linge sale est lavé en public…

          Il y a Berlusconi et ses frasques, Junker l’exemple d’intégrité, les Belges qui n’ont pas de gouvernement, le roi d’Espagne qui a pas mal de casseroles, les taux d’absentéisme à Bruxelles…

          Il n’y a pas à dire, il n’y a peut-être pas de dictateur reconnu en occident, en revanche la classe politique n’y a absolument rien de raffiné.

            +4

          Alerter
          • Kiwixar // 29.04.2015 à 05h12

            “Finalement, la première dame de France nue, c’est peut-être moins grave qu’un président US qui fait des choses avec une stagiaire à la maison blanche”

            Je pense que les Asiatiques pensent différemment. Avoir des maîtresses ou des concubines ou profiter des stagiaires est du même ordre que profiter de son empire colonial avec des cannonières qui remontent le Yang-Tsé : un signe de puissance ou de richesse, cela fait partie des bénéfices de la fonction des hommes qui ont du pouvoir. Mais ça doit rester discret, que l’épouse ne perde pas la face publiquement. Un président alcolo en privé, ou qui truque les élections, rien de choquant vu d’Asie.
            Par contre un président dont l’épouse a posée nue, ou qui va voir sa maîtresse en scooter, une équipe de foot qui fait grève pendant le Mondial…. quel ridicule, quelle perte de face. Ca ne pardonne pas.

              +2

            Alerter
        • Alae // 28.04.2015 à 19h03

          A Kiwixar
          Moui… je persiste à dire qu’il faudrait méditer à un proverbe, “Les agresseurs passent très facilement l’éponge sur leurs forfaits. Les agressés, beaucoup moins.” (Confucius)
          Je pense que, pour que les Chinois passent l’éponge, il faudrait au minimum que nous reconnaissions nos fautes envers eux, que nous leur demandions pardon et que nous leur rendions ce que nous leur avons volé.
          On parie qu’aucuns de nos dirigeants ne va s’en aviser ?

            +2

          Alerter
          • VladimirK // 28.04.2015 à 21h51

            Nos dirigeants ont fait Science-Po et l’ENA ; comment peuvent-ils connaître l’histoire de la Chine et de sa colonisation ?

              +7

            Alerter
  • Scytales // 28.04.2015 à 10h11

    Cette analyse ne me paraît pas plus brillante qu’une autre. Beaucoup de glose.

      +3

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 28.04.2015 à 12h59

      En tout cas, elle est fort ennuyeuse…

        +0

      Alerter
      • Léa // 28.04.2015 à 15h12

        ennuyeuse ? non , mais il y a beaucoup de choses, ça demande plusieurs lectures.

        On comprend pourquoi Streklov a été écarté ( par Poutine ), sinon il serait déjà en Pologne sur son cheval avec son sabre.

        Un jour Lavrov a lâché que Streklov était bien , mais qu’il ne fréquentait pas les bonnes personnes ( des ultranationalistes ) avec le risque d’un repli de la Russie sur elle même.

        C ‘est Zarachenko qui lui a succédé.

        Ses déclarations comme quoi la Novorussie ne pourra pas vivre autrement qu’indépendante de l’ Ukraine sont contradictoires avec celles de Poutine qui veut retrouver une Ukraine unie et indépendante de l’ UE et de l’ OTAN.

        Mais il n’est pas possible qu’il ne connaisse pas et ne suive pas les objectifs de Poutine. Ses déclarations c’est de la com de guerre.. C ‘est une solution pour qui a une vue à court terme : une victoire militaire à portée de main.

        Cette analyse montre que le sort de Poutine est lié à celui du Donbass. S’il trahit le Donbass il perd le soutien du peuple russe. Certains n’ont pas manqué les occasions de dire que Poutine avait trahi le Donbass.

        Mais aujourd’hui de plus en plus d’ukrainiens commencent à penser qu ‘ils ont été bernés par leur gouvernement, par les meneurs du Maïdan, par l’ UE. Ils vont bien finir par rejoindre les rebelles du Donbass pour se débarrasser des oligarques et des fachos et de l’ OTAN ; et faire un bras d’honneur au FMI et à l’ UE qui ne reverront jamais leur pognon…

          +3

        Alerter
  • Alae // 28.04.2015 à 10h33

    Et pendant qu’elle interdit des marchés à ses vassaux au prétexte de sanctions et de pressions coordonnées contre la Russie, l’Amérique continue tranquillement d’acheter des moteurs de fusée russes.
    Les sanctions, les pertes de bénéfices, les pénalités, c’est pour les laquais, certainement pas pour les USA. Pas si bêtes !
    http://www.rferl.org/content/russia-us-aerospace-deal-rocket-engines-orbital-sciences-energia/26799094.html

      +17

    Alerter
    • Chris // 28.04.2015 à 13h52

      J’espère que ces mêmes moteurs russes ne serviront aux US pour lancer des missiles contre la Russie depuis l’espace !!!
      Avec ces fous-furieux il convient d’envisager le pire.

        +2

      Alerter
  • cording // 28.04.2015 à 10h58

    Bachar El Assad l’a bien dit lors de son entretien avec David Pujadas que la France n’avait plus aucune crédibilité dans le monde dans la mesure où, en réintégrant le commandement militaire de l’Otan par Sarkozy en 2007, les dirigeants “français” sont devenus les laquais des US, en plus de prendre leurs ordres à Bruxelles et Berlin. Ils sont leurs caniches, les petits télégraphistes des autres

      +23

    Alerter
  • Nerouiev // 28.04.2015 à 11h00

    Eh bien moi je trouve cette analyse très pertinente et je ne vois rien qui la contredise. Il en ressort néanmoins que les USA auraient intérêt pour la continuation de leur hégémonie, à programmer la fin de Poutine. Mais dire que seul Poutine tient la Russie aujourd’hui me semble très réducteur. De plus en plus les Russes comprennent la limite du libéralisme économique dont ils ont été très friands jusqu’à ces dernières années par goût de ce dont ils avaient manqué pendant si longtemps : la consommation à outrance. Le train est en marche, la Russie est sur les rails avec ou sans Poutine. Son second qui l’avait remplacé à la Présidence, Medvediev, aux idées plus libérales que Poutine n’avait pas été très apprécié par le peuple, ça a au moins permis une comparaison politique.

      +7

    Alerter
    • Léa // 28.04.2015 à 12h40

      Tout à fait d’accord, j’ai gardé cette analyse dans mes archives.

      La Russie joue le coup d’après : cad quand tout le monde US et UE se seront épuisés avec l’ Ukraine, voire même étripés.

      “Il en ressort néanmoins que les USA auraient intérêt pour la continuation de leur hégémonie, à programmer la fin de Poutine.”

      Je crois qu’ils ont déjà essayé, mais c ‘est perdu d’avance, tant que Poutine a le soutien de son peuple, à défaut d’avoir celui de ses opposants voire de certains membres du gouvernement vis à vis des menaces extérieures ( et de cette cinquième colonne ).

      Voir cet article de Karine Bechet Golovko ( et les commentaires )

      http://russiepolitics.blogspot.fr/2015/04/russie-comment-le-ministere-des.html

      De cette analyse il ressort que Poutine pense à l’après Poutine, laisser une Russie forte et en paix avec des institutions qui fonctionnent et vont dans le même sens de l’intérêt général de la Russie..

      S’il n’avait eu que le culte de la personnalité, il aurait déjà mis une branlée à l’ armée ukrainienne et annexait l’ Ukraine. Personne aurait bougé. Grande fête sur la place Rouge. Mais après il faut gérer le boulet.

      Les USA et l’ UE sont au bord d’une grave crise économique avec des risques de chaos social. L ‘Ukraine et la Russie ne seront bientôt plus leur préoccupation.

      L’ UE est plus ou moins en train de se déchirer. L ‘Allemagne va-t-elle rester solidaire et vassale des USA ou sauver sa gueule en sortant de l’ Euro et en se rapprochant de la Russie.

        +5

      Alerter
      • Kiwixar // 28.04.2015 à 14h17

        “S’il n’avait eu que le culte de la personnalité, il aurait déjà mis une branlée à l’ armée ukrainienne et annexait l’ Ukraine. Personne aurait bougé. Grande fête sur la place Rouge. Mais après il faut gérer le boulet.”

        C’est bien vu. C’est extraordinairement rare un dirigeant d’un pays aussi puissant pendant aussi longtemps, et qui ne prend pas la grosse tête. Vraiment, Poutine ressemble beaucoup à De Gaulle.

          +16

        Alerter
      • Nerouiev // 28.04.2015 à 22h03

        “De cette analyse il ressort que Poutine pense à l’après Poutine”
        Je le pense aussi et merci pour votre lien. J’ai de plus en plus la conviction que la tactique de Poutine est de montrer la dangerosité du libéralisme à l’américaine à un peuple dont on peut penser qu’il aurait tendance à ne rêver que de consommation après des décennies de privations. Pas facile de voir à la fois la vie de consommateurs des Occidentaux et le danger que ça représente pour vivre en harmonie avec les siens, sa culture et les autres besoins humains. Ces financiers qu’il maîtrise lui servent à montrer jusqu’où il ne faut pas aller trop loin et il y a les sessions de rattrapage avec les conseillers clairvoyants comme Glazyev. A se demander si Medvediev, n’avait pas un rôle à jouer dans ce sens. Ne pas oublier que ces libéraux ne représentent qu’un très petit pourcentage et que le parti communiste est le seul grand second. Ce dernier cherche plus à modérer qu’à combattre et participe de ce fait à la politique de l’Etat, ce qui est plus intelligent que de vouloir renverser et dominer, et finalement rien faire.

          +3

        Alerter
  • sergeat // 28.04.2015 à 11h06

    Petit rappel: airbus-space fabrique le M51 lanceur stratégique nucléaire français,cette division a été donne à l Allemagne par hollande(alors que tout le savoir vient de France) siége social à Munich,donc nos lanceurs nucléaires dépendent de Berlin.
    Pour la DNCS son nom a déjà change,il semblerait que tout ce savoir va être aussi donne (vendu) à l Allemagne(Mistral) .Toute notre expertise indépendante des usa est brade par un gouvernement traître à sa nation,la meme chose avec le char Leclercq (rattache aux capitaux allemands).Ne pas oublier que la division de contrôle des satellites espions de alsthom a été vendu à GE.Pauvre France et les politiques ne disent rien.Je pense que l equipe de hollande veut ramener notre pays à un sous protectorat US-Allemagne.Poutine rigole.

      +30

    Alerter
    • Deres // 28.04.2015 à 11h38

      L’important dans chacune de ces manœuvres est de placer les copains énarques ou X-Mines à des postes haut placés. Les allemands l’ont bien compris et ils échangent nos fleurons industriels contre des jobs en or pour les camarades de promotions de nos hommes politiques dans les alliances créés. Et quand ceux-ci partent à la retraite 5 ou 10 ans plus tard, les poches bien pleines, ils sont remplacés par des allemands qui ont les mains libres.

        +11

      Alerter
    • Olivier (un autre) // 28.04.2015 à 12h14

      “Poutine rigole” … je ne suis pas sur que ça le réjouisse tant que ça.

      Poutine fait souvent référence au général De Gaulle. Je le crois nostalgique du temps où la France était une nation digne de respect.

        +21

      Alerter
      • sergeat // 28.04.2015 à 12h43

        Poutine rigole oui,il y a que 3 puissances au monde qui maîtrisent toutes les composantes d une défense indépendante (nucléaire,spatiale,aviation,sous-marin…..):les usa,la Russie,et la France.Maintenant il y en aura que 2,donc cela sera plus facile pour la Russie de contrecarrer les technologies d un seul concurrent que 2.
        Nous avons abandonne le dernier maillon d indépendance nationale,sachant que la justice,la monnaie,les frontières,notre budget ont déjà disparu.

          +9

        Alerter
      • Bogastok // 28.04.2015 à 12h46

        Nostalgique peut-être, conscient que la France de De Gaulle n’existe plus très certainement.

          +4

        Alerter
  • scipio // 28.04.2015 à 11h37

    La majorité des français est contre la décision de bloquer la livraison des navires à la Russie.

    Si une amende doit être payée, au sens monétaire du terme (et politique aussi), elle doit l’être par ceux qui ont pris cette décision stupide à savoir entre autre par Hollande, Valls, Ayrault, etc…
    et pas par les français.

    Je propose donc l’instauration d’une taxe exceptionelle à 95% sur nos dirigeants politiques durant la totalité de leur mandat avec effet rétroactif depuis le début de leur mandature.

      +16

    Alerter
  • Macarel // 28.04.2015 à 12h14

    Euhhhhh !, Euhhh!, “la courbe du chômage ne s’inverse pas”. Mais craché juré d’ici les élections de 2017, elle va s’inverser. Euhhh! en revoyant les modes de calcul l’on devrait bien y arriver…

    http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/chomage/mois-apres-mois-les-mots-du-gouvernement-pour-minimiser-la-hausse-du-chomage_888563.html

    Font chier, tous ces gens du monde réel qui revendiquent un emploi pour vivre, alors qu’il y a tant d’opportunités de gagner de l’argent virtuel dans la finance.

    Euhh! Euhh ! On lui paye des intérêts à Vladimir ou Pas ??? Barak, Angela, vous en pensez quoi ???

      +6

    Alerter
    • Léa // 28.04.2015 à 12h42

      “Euhh! Euhh ! On lui paye des intérêts à Vladimir ou Pas ??? Barak, Angela, vous en pensez quoi ???”

      Avec la baisse du rouble il en encaissera plus qu’il n’en a sorti, c’est pas une si mauvaise affaire.

        +1

      Alerter
  • adrien // 28.04.2015 à 12h25

    6 mois de faux suspense pour ne pas livrer la commande, comme si ce chantage puéril avait la moindre chance d’influencer la politique russe.
    Décision à caractère vexatoire et punitif, comme l’embargo de l’UE sur les produits alimentaires qui a finalement plus d’impact sur les producteurs de l’UE.
    Hollande se tortille pour éviter la rupture des relations avec Poutine. Mais il est étroitement surveillé par le maitre étasunien et le Conseil européen dont le polonais Donald Tusk est le président : il se murmure même qu’une commande d’hélicoptères pour ce pays ne serait pas étrangère à la fermeté française sur ce dossier .
    En fait le remboursement ne fait pas de doute depuis longtemps, la rupture du contrat est sans doute entre les mains des avocats pour décider d’éventuelles pénalités .
    Qui remboursera les sommes engagées + les 5 millions/ mois de maintenance du navire à quai + les conséquences pour la DCNS ?
    Qui qu’en veut de notre Mistral ? Vite une annonce sur le Bon Coin ou Ebay …

      +6

    Alerter
  • Alain au bar // 28.04.2015 à 12h31

    Ah bon ? Parce que le parti socialiste c’est le socialisme ? Et l’UMP c’est le gaullisme alors…

      +11

    Alerter
  • Nerouiev // 28.04.2015 à 12h42

    Et comme tout finit par des chansons :
    Путин поет «Blueberry Hill»

      +0

    Alerter
  • Bogastok // 28.04.2015 à 12h44

    Modération: merci d’éviter de mettre ce blog en danger par des paroles ordurières envers des dépositaires de l’autorité publique.

      +1

    Alerter
    • Bogastok // 28.04.2015 à 15h20

      Ah bon on en est là ?? J’imaginais pas à ce point … ça fait peur. Comparé à un “casse-toi pauvre con”, mes propos n’étaient pas si forts que ça… si en plus ça peut vous mettre en danger, alors là …

      Mais bon bref, je comprends.

        +1

      Alerter
  • Fool Prophet // 28.04.2015 à 13h06

    On peut sans doute le livrer à nos gentils alliés saoudiens… des vrais démocrates ceux-là.
    ça peut servir pour balancer du Daesh au Yemen afin d’y faire “respecter” les règles du “droit international”

      +9

    Alerter
  • achriline // 28.04.2015 à 13h18

    Avec la loi sur le renseignement ils vont bien trouver une utilité aux portiques.
    Il serait étonnant que quelqu’un n’y ait pas déjà pensé d’ailleurs.
    Sinon j’espère qu’ils ne lisent pas les-crises car je m’en voudrais énormément de leur avoir donné l’idée 😉

      +0

    Alerter
  • georges glise // 28.04.2015 à 13h32

    hollande et valls: caniches de washington comme l’était sarko. si on ne livre pas les navires, il est normal de rembourser.

      +0

    Alerter
  • Kiwixar // 28.04.2015 à 14h23

    A propos de l’Ukraine, j’avais lu ici un commentaire l’année dernière, que l’Ukraine n’aurait pas formalisé ses frontières lors de sa séparation de l’URSS en 1991, et qu’elle ferait peut-être juridiquement (en droit international) toujours partie de la Russie? Est-ce que quelqu’un aurait des précisions sur cela?

      +2

    Alerter
  • Roscanvel // 28.04.2015 à 18h24

    Dans cette affaire….La France est ridiculisée, et les Russes se marrent. Ces 2 navires n’étaient pas une priorité pour la Russie. Le gouvernement russe de l’époque, je crois que c’était Medvedev et non Poutine, a voulu faire plaisir à Sarkho. Mais en même temps cela faisait partie de leur approche avec l’UE. Il y a eu débat en Russie. Un fort courant souhaitait une construction dans les chantiers russes. Un autre courant ne voyait pas l’utilité de tels navires.
    Grâce à Hollande, le débat est terminé en Russie. En plus la qualité de la technologie des chantiers français est reconnue mondialement. Comme pour le “Concorde”, nous verrons bientôt des “Mistral” russes naviguer sur toutes les mers du monde.
    Je vous le dis….Les Russes se marrent….

      +2

    Alerter
  • purefrancophone // 28.04.2015 à 18h50

    Poutine parle des Mistral à 2h43’50”
    https://youtu.be/b11Dq4FkDjU

      +1

    Alerter
  • Andrea // 28.04.2015 à 19h01

    Il est normal que la France rembourse pr les Mistrals, etc. La Russie il semble accepte un accord de ce type, sans aller en justice, ce qui épargne tout le monde, sauve la face.

    Que les Mistrals ne soient pas super utiles en soi est aussi à considérer. (Perso, je ne peux pas juger la technologie, l’utilité, les sommes impliquées, etc.)

    Que d’autres pays se méfient de contrats avec la France (Inde p. ex.) est normal, mais le bizness des armes est florissant partout, c’est actuellement le grand boom, la production turbine, les profits sont énorme, ca gaze, on passe sur le passé.

    Ces deals, F-Russie, datent de l’époque ou la Russie cherchait à se lier plus avec l’Europe, collaboration i tout i tout, même à leur détriment.. (style Mevdevev – Sarkozy pour l’emploi…)

    Ce qui est plus intéressant:

    Pq et comment Hollande a-t-il décidé de casser le contrat et de ne pas livrer, avec quand même potentiellement un grand dommage pour la France? Comment on justifie de briser des contrats de longue date? Quelles sont les pressions exercées, avec quel motif, quel démarche, méthode?

    Pq Hollande se soumet-il? Il aurait pu dire, C’est un contrat ancien, nous honorons. Pour la suite, on discute. Ou pas. On verra.

    Non. Soumission illico presto.

    S’agit-il d’une guerre commerciale entre les producteurs?…(voir p. ex. ulule ci dessus) Tout cela est hyper trouble.

    Et quid des pacifistes, ou simplement des pragmatistes anti-guerre-inutile qui sont contre la production de matos de guerre, tous disparaissent quand y’a du blé a gagner car la France fièrement produit des Rafales qui se vendent bien, disons, pour l’instant?

    Non pas que d’autres ne font pas pareil et sont même plus à l’affut pour ces marchés, et parfois plus efficaces (GB, US, Russie, Allemagne, Israel, et même la Chine…bon la France est parmis les producteurs du haut du lot …), tout considération de paix disparait quand on parle des MARCHES, etc.

      +3

    Alerter
  • Boubanka46 // 28.04.2015 à 23h42

    La France étant un pays satellite des USA. Ils était difficile de livrer les mistrals contre la volonté de nos maîtres. Néanmoins ce manque de courage est préjudiciable à notre industrie et surtout aux chantiers navals.

      +2

    Alerter
  • RGT // 29.04.2015 à 00h31

    Je comprends Poutine : Il s’est déjà fait arnaquer par l’ancien vendeur au porte-à porte d’aspirateurs qui lui avait fourgué deux modèles peu utiles et fort coûteux.

    Enuite, le nouveau gérant de la société de vente au porte à porte ne veut pas livrer la marchandise.

    Il faudrait vraiment être con pour ne pas demander de remboursement.

    De plus, la Russie avait fourni des équippements qui sont intégrés dans les navires et qu’il faudra démonter pour leur rendre.
    C’est normal, ils leur appariennent donc on les rend ou on les indemnise. S’ils veulent se montrer taquins ils refuseront l’indemnisation et exigeront la restitution en parfait état ce qui nécessitera le démantèlement quasi-complet des navires.
    Du travail en perspective pour les chantiers navals ce qui permettra de maintenir l’emploi pendant quelque temps.

    Ça va coûter bonbon de tout démonter, particulièrement certaines parties de la coque (proue si mes souvenirs sont bons) qui vont poser quelques “petits” problèmes de flotabilité quand ils seront démontés…

    De toutes façons ce n’est pas grave, la facture sera payée par……
    Les USA ? => NON !
    L’OTAN ? => NON !
    L’UE ? => NON !
    L’Allemagne => NEIN !

    Euuuh ???

    Le contribuable ? => OUI !!!!

    Comme les caisses de l’état ne possèdent pas une telle somme, on fera comme d’habitude, on empruntera sur les marchés financiers, nous ne sommes pas à quelques milliards près concernant la dette !!!

    Je pense que la commande de Rafale de l’inde (pas encore signée d’ailleurs) aura droit à un “classement vertical”.
    Du coup, les indiens vont sans doute commander des SU35 russes….

    ENCULÉS DE RUSSES !!!

      +4

    Alerter
  • Catherine Balogh // 29.04.2015 à 08h13

    Il faut sanctionner la Russie
    (zut, c’est déjà fait….)

      +1

    Alerter
  • burno // 29.04.2015 à 23h39

    c est quand même curieux que personne n ait fait cette remarque pourtant évidente
    imaginons que la même chose se soit passée avec à la place des russes nos “amis et alliés américains”
    croyez vous que ces amis très chers se contenteraient de réclamer le remboursement de ce qu ils auraient déjà payé ?
    bien sûr que non ; nos chers amis nous traduiraient en justice devant un tribunal américain et nous demanderaient des amendes record
    et certains se demandent encore qui sont nos véritables amis et qui se conduit de façon civilisée
    attendez vous avec le tafta à être assaillis de procès et amendes records diverses ; avec des amis comme ça , inutile d avoir des ennemis !

      +5

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications