En passant, un petit best of rapide de nos médias…

On commence par un grand classique de l’amitié entre les peuples : Mediapart

Bah oui, effondrement de l’État russe, bien sûr… (Il n’y avait pas cette chanson sur Radio Paris il y a 70 ans, d’ailleurs ?)

Ne payant pas pour lire de la boue, je n’ai pas lu la suite… Mais le début est suffisant…

Amusant “l’autocrate” russe, pour un président légitimement élu et soutenu par une (vaste) majorité de sa population – contrairement à notre motocrate…

Après, je n’ai pas la moindre idée de la véracité de ces accusations. Ce qui est intéressant, c’est :

1/ pourquoi ce matraquage permanent sur le président russe ? Ange ou démon, tous ces sujets regardent les Russes, et eux seuls.

2/ pourquoi on ne parle-t-on jamais de, euh, disons le président chinois ? Vous arrivez à citer son nom, comme ça ? Pourquoi ne le traite t on jamais”d’autocrate”, alors que c’est un dictateur communiste ? Et que règne la corruption dans son pays ? (83 milliardaires au Parlement chinois !) Et je ne parle même pas des autocrates du Qatar ou d’Arabie pour qui on privatise illégalement nos plages…

3/ en parlant de corruption – qui peut prendre plusieurs formes -, pourquoi n’a-t-on jamais d’article sur le fait que les Clinton gagnent 25 millions de dollars par an avec des “conférences” ? (Source : LA Times)

=============================

Sinon, ce fabuleux article de Mediapart est donc coproduit de nouveau avec Correct!V, ce magnifique site (pour les rois du butinage : informations bienvenues) qui bosse avec le fameux BellingCat (il faut que je fasse un billet sur lui), ce “fantastique petit chômeur anglais qui depuis chez lui trouve la vérité grâce à Youtube et Facebook” :

Ben oui, pour la vérité sur un crash en Ukraine, vous demandez à un site allemand et à un chômeur anglais, no soucy ! Même plus besoin d’enquête, on vous dit qu’on connait LA vérité !

Bon, après, on évitera d’informer les Français que :

  • les conclusions du gentil chômeur Eliot Higgins / Bellingcat confortent toujours les positions du gouvernement anglais,

“Oui, dans l’esprit d’Eliot Higgins, seules les vidéos des ennemis US UK peuvent être trafiquées…”

(Charles Shoebridge : Retraité. Officier de l’armée britannique, détective de Scotland Yard, Officier du Renseignement de l’Anti-Terrorisme, avocat, écrivain)

  • qu’il est reçu à son Ministère des Affaires étrangères :

“C’est formidable de recevoir Belling Cat au Foreign Office aujourd’hui pour parler de son travail fascinant sur la Syrie et l’Ukraine”

(Craig Morley, Stratège en communication zone Moyen-Orient Afrique du Nord au Foreign Office – Ministère des Affaires Étrangères du Royaume-Uni)

  • qu’il est invité comme intervenant aux colloques de l’Atlantic Council (ici et ici):

  • que le commandement suprême des forces de l’OTAN fait de la pub à son travail (ici et le lien goo.gl/f9GCfC est , appelant les gens à donner de l’argent pour le soutenir !) :

Mais ATTENTION, c’est juste car tout ce petit monde aime les belles enquêtes “indépendantes”…

(cependant, je vous confirme que jamais un officiel quelconque ne m’a proposé d’intervenir nulle part, mais c’est surement juste parce que je ne suis pas un chômeur anglais…)

===========================

Bon, allez, je m’égare… La suite !

Eh oui, et si Poutine (notez bien la personnalisation, c’est évidemment fait exprès en propagande de guerre) envahissait un pays de l’OTAN, en voilà une belle question !

Moi je propose après “Et si Obama envahissait l’Irak”, tant qu’à fictionner…

===========================

Ici, pour les Echos :

De retour de leur visite controversée en Crimée, plusieurs parlementaires français affirment avoir rencontré des habitants « heureux d’être revenus en Russie ».

D’après le groupe de parlementaires français qui revient d’une visite controversée en Crimée , les habitants là-bas sont « heureux d’être revenus en Russie » et « soulagés de ne pas connaître la guerre (…) que certains connaissent dans les régions de Lougansk et Donetsk », a notamment déclaré le député de droite Thierry Mariani, lors d’une conférence de presse à Moscou.

Eh oui : “plusieurs parlementaires français affirment avoir rencontré des habitants « heureux d’être revenus en Russie »”, c’est important de le dire comme ça, car cela semble tellement incroyable que des Russes préfèrent la Russie à l’Ukraine ! Les parlementaires ont dû mentir je pense…

ukrainiens crimée

=================================

Mais la palme de l’abjection revient pour terminer à Jean-Baptiste Naudet de l’Obs, bien connu du blog, pour cet article torchon, qui dépasse je pense tout ce que j’ai vu à ce jour, et que je me contente de citer sans le reprendre, mais lisez-le, c’est ici...

 

Cela confirme un des points que j’avais avancé lors de notre débat sur les journalistes : les lecteurs devraient pouvoir porter plainte pour un tel article devant une autorité déontologique, pour obtenir une condamnation morale du journaliste.

À suivre !

104 réponses à Pendant l’été, la propagande russophobe continue

Commentaires recommandés

DUGUESCLIN Le 30 juillet 2015 à 05h55

Le fait que l’épouse de Thierry Mariani est d’origine russe, inversement, pourrait être considéré comme le gage d’une meilleure connaissance de la Russie.
Le titre du journal pourrait être le suivant:
“Le député Thierry Mariani est particulièrement bien placé pour parler de la Russie, qu’il connaît mieux que tout autre, du fait de l’origine russe de son épouse.”
Et d’ajouter: “Ce qui lui permet d’apporter un témoignage plus proche de la réalité que ceux qui ne sont jamais aller en Russie”
Les russes sont bien informés de la propagande que nous subissons, ils ont pour nous, français, une certaine empathie car ils ont, eux-aussi, subit la propagande pendant plus d’un demi siècle et ont fini par s’en libérer. c’est ce qu’ils nous souhaitent.
Toute cette propagande lamentable et incessante finit par être contre productive.
Dans quelques jours je pars pour Moscou où je trouve toujours un accueil chaleureux ce qui me réconforte car malgré la propagande honteuse et haineuse qui sévit chez nous, les russes continuent à nous aimer.
Les russes sont fiers de l’être et quelque soit le pays de cette grande fédération, on retrouve cette même fierté. Ils sont fiers de leur Président qui sait éviter la guerre face aux incessantes provocations des euro-atlantistes.
Qu’en est-il en France? Sommes nous fiers d’être français?

  1. dissy Le 30 juillet 2015 à 05h08
    Afficher/Masquer

    Lien entre Soros,Correc t v et Transparency international.

    Que du beau monde…

    Amnesty,Transparency,Human right watch,Freedom house,Heritage foundation,Atlantic council,Open Europe.

    Anne Koch, Regional Director Transparency International

    https://correctiv.org/en/correctiv/board-trustees/

    https://www.transparency.org/whoweare/organisation/advisory_council/0/

    Liens avec le gouvernement américain

    Le lien historique entre l’association et le gouvernement américain est illustré par le fait que le fondateur de l’association, Peter Eigen, est un ancien directeur de la Banque mondiale, organisation dont le président est désigné par le gouvernement américain, et dont le siège est situé à Washington.

    Le conseil de direction actuel de la section américaine de l’association compte divers représentants de multinationales (Gillette, Fairfax group,…) à côté de représentants des universités et d’autres organismes. Dans le conseil consultatif, on trouve, entre autres, deux anciens membres de la NED, un de la Banque mondiale, un membre actif de l’Institut Peterson et deux du Carnegie Endowment for International Peace, organisation non-gouvernementale vouée à promouvoir les États-Unis et favoriser leur engagement sur la scène internationale.

    Selon Bernard Carayon, « l’ONG n’est une organisation indépendante ni financièrement ni culturellement ». Son existence doit en effet beaucoup à des fondations et des multinationales anglo-saxonnes, ainsi que des institutions gouvernementales américaines.

    Encore le moindre doute sur l’orientation euroatlantiste de Mediapart?Comme disait R Dumas ou plutôt Mitterand…de son rédac chef.

    Ils sont tous subsidiés donc comment seraient ils indépendants?Même closer est subsidié,un comble.

    Le Point fait sa ‘cover’ sur les dépenses somptueuses de l’Etat..le Point oublie juste de dire à ses chers lecteurs combien d’aide à la presse il reçoit chaque année..du dit Etat?Cracher dans la soupe en plus (rire)


    • Vallois Le 30 juillet 2015 à 10h05
      Afficher/Masquer

      Et l’ami Lamy toujours dans les mauvais coups chez transparency :

      Pascal Lamy
      France
      Former Director General of the World Trade Organisation
      Honorary President of Notre Europe – Jacques Delors Institute
      Former Trade Commissioner of the European Union


      • Lysbethe Levy Le 30 juillet 2015 à 13h01
        Afficher/Masquer

        Oui toutes ces ONG ne sont en rien indépendantes mais souvent servent de relais à la propagande pour une nouvelle guerre ou un nouveau conflit a accompagner d’un “prétexte” comme la cause des femmes en Afghnanistan par Amnesty Internationale dans les années 90 lors de la crise des Talibans.

        .Les droits de l’homme, la cause des femmes, la protection des homos ou lesbiennes font partie d’une stratégie du SOFT-POWER contre les pays récalcitrants ou inamicaux comme en Ouganda et le Zimbawé menacés de ne plus recevoir de l’aide aux malades du Sida ou prévention du HIV si le “mariage gay” ou une “gay pride” n’était pas “autorisé” dans ces pays ! Ce qui a fait dire au président du Zimbawé :

        “si Obama se marie avec moi j’accepte le mariage homo et je jette le polygamisme” !

        La vérité est que l’Afrique est recolonisée par les USa cette fois et souvent en se battant contre les coloniaux européens car la concurrence est rude et AFRICOM veut pouvoir s’installer partout : http://reveilletoi.com/nouvelles/obama-au-kenya-luc-michel-remet-les-pendules-a-lheure-sur-afrique-media

        Le boycott d’ aides médicales de ces pays ou les “présidents a qui il faut tordre la main marche” a plein régime là-bas . Recemment Obama a scandalisé les africains lors de son voyage au Kenya en parlent principalement des droits des gay alors que la population vie souvent avec moins d’un $ : http://www.imatin.net/article/politique/kenya-laquo-la-visite-d-obama-c-est-pour-les-riches-raquo-les-inegalites-se-renforcent-dans-le-pays_29421_1437758603.html

        http://allainjules.com/2015/07/26/homosexualite-kenya-passe-darmes-entre-barack-obama-et-uhuru-kenyatta/ Un non sujet car ces pays traversent une crise sociale et son victimes de djihadistes souvent financés en sous main par les mêmes que ceux de la Syrie ou Lybie.

        Au Nigéria itou et partout l’Afrique semble en guerre perpétuelle comme au Congo ou là on ne parle pas des 8 a 10 millions de morts a cause de la guerre mené du Rwanda par l’agent américain Paul Kagamé pour la course aux “métaux précieux” dès 1996..ALors le mariage gay ou la gay pride n’est en rien pressé quand on a le ventre vide ou qu’on est agressé par les tenant des multinationales implantées là-bas.. .


  2. Caliban Le 30 juillet 2015 à 05h23
    Afficher/Masquer

    Merci pour les infos … et les petits commentaires qui les accompagnent, c’est un délice 🙂

    Je crois qu’une autorité de déontologie journalistique existe en Allemagne, cela n’empêche pas toutes les dérives. Le seul contrôle vraiment efficace de la presse (sujet délicat s’il en est), est le jugement des pairs, des “autorités morales” du journalisme. Cela devrait l’être …

    Mais en ces temps où les éditocrates stipendiés par la télé dominent les débats (l’étouffent ?), il ne reste plus que des autorités sans morale.

    Le cas le plus flagrant selon moi est celui d’Edwy Plenel. Figure du journalisme d’investigation ou simple poseur ?

    • c’est dans son journal qu’on peut lire des scoops de Correct!V, repris ensuite de façon moutonnière sur le web. Un journal qui alimente des rumeurs, qui chasse le scoop sans vérifier… pas terrible !

    • c’est toujours dans son journal que l’on voit les Unes trafiquées, à la mode Web 2.0. Le principe est assez simple : les abonnés de toutes orientations politiques publient des billets, mais un tri sévère se fait en Une pour diffuser des opinions non ouvertement assumées par la rédaction (à titre d’exemple il y avait un sketch récurrent, avec la promotion quasi hebdomadaire de l’association des mères des soldats russes)

    • c’est en vain que vous chercherez la moindre allusion à la crise ukrainienne dans les chroniques du glorieux éditocrate sur France Culture (http://www.franceculture.fr/emission-le-monde-selon-edwy-plenel?page=2). Par contre des leçons de bien-pensance à grands renforts d’Albert Londres, vous trouverez sans peine.

    On est en droit de se demander si les personnes les mieux informées / les plus capables de jugement critique ne sont pas celles qui n’ont pas la télé et ne lisent pas la presse. Autrement dit, mieux vaut lire Zola que Plenel, mieux vaut Vandamne que BHL.


  3. dupontg Le 30 juillet 2015 à 05h30
    Afficher/Masquer

    C’est tout de meme curieux que Vladimir Poutine ,classé comme super multi milliardaire dans d’autres sortes de calomnies, attende quelques millions d’argent sale de HP pour pouvoir mener à bien ses affaires…
    Faudrait rester coherent SVP


    • K. Ramba Le 30 juillet 2015 à 09h03
      Afficher/Masquer

      @ dupontg

      M’enfin, c’est la base de la base : il peut pas être cohérent, il est russe !

      De plus, et cette fois, sérieusement, Poutine est surtout l’objet de projections des psychologies occidentales : on l’accuse de exactement ce que nous, nous faisons, et c’est valable à peu près pour tout.

      En l’occurrence, l’avidité délirante de l’Occident pour la thune, le flouze, l’artiche, l’oseille, le blé, l’argent, nous fait commettre le pire pour quelques miettes, sans mesure aucune.

      Voir le cas récent de la Grèce. On va pas refaire le film, mais mis en perspective des quelques millions de HP en Russie, voici ce que ça donne :

      Les élites européennes brassent des milliers de milliards et dirigent des pans entiers de la planète, mais elles sont incapables de se mesurer, et mettent en danger toute la construction européenne et son avenir (*) pour vraiment peu en regard de l’ensemble. Même un délai d’une semaine qui ne coûterait que quelques dizaines de millions, elles ne peuvent pas.

      Mettre en danger des milliards pour quelques millions de plus : c’est exactement ça. Donc rien d’étonnant à accuser Poutine d’une telle déraison, puisque nous, sans une hésitation, nous le faisons à l’échelle de tout un continent avec des pays entiers.

      En passant : on n’a aucune preuve de la fortune réelle de Poutine. Il est admis qu’il a tout volé et qu’il est multi-milliardaire, parce que tout le monde le sait alors il suffit de le répéter ; mais quelles preuves factuelles et vérifiables – des maisons de luxe ? une collection de voitures ? des comptes cachés ? des sociétés-écran ? Peut-être est il effectivement un milliardaire malhonnête, mais on n’en sait rien, et voyant d’où viennent les accusations, il y a largement de quoi douter. C’est comme les invasions russes en Ukraine : pas besoin de preuve, puisque de toute façon, ils l’ont fait, tout le monde le sait.

      La déontologie, ça sert vraiment à tout, même à s’essuyer les pieds dessus.

      __________________

      (*) ce qui me convient tout à fait, concernant cette Europe-là.


      • Ils sont grands parce que nous sommes à genoux Le 31 juillet 2015 à 11h49
        Afficher/Masquer

        Ne dites pas ” Nous faisons la même chose”.
        J’ai pas voté pour ces eurogangs et ils ne me demandent pas mon avis.
        Je ne me sens en rien concerné par cet idéal européiste de mon c.l et dégoûté de toutes les combines de ces latrinophiles fédéralistes.
        Pas plus que vous, je présume ?
        Alors pourquoi ce nous?


        • K. Ramba Le 31 juillet 2015 à 13h11
          Afficher/Masquer

          Je dis “nous” d’une part pour les faits, d’autre part pour l’approche.

          === Je commence par l’approche ===

          Nous nous plaignons d’être divisés et que des puissants nous divisent toujours plus. Dire “ah, mais moi, j’y suis pour rien, c’est eux” ne fait que creuser encore la division, pour la satisfaction des dirigeants. Et “eux” en face, font pareil, et se sentent aussi vertueux que vous-même. A vous deux, chaque camp à se prétendre de la bonne conscience, vous participez activement à cette division dont chacun êtes les premières victimes, car faisant le lit des dirigeants que vos animosités arrangent.

          Essayer de comprendre comment “ceux d’en face” ont choisi leur position – avec les bonnes raisons, pas seulement les mauvaises – et se sentir concerné par leur malheur qui existe aussi, est une autre manière d’utiliser son énergie. Ca revient à avoir un peu moins raison, mais être un peu plus concret, un peu plus actif… et un peu plus fédérateur.

          Mais bon, si l’important est d’avoir raison, alors effectivement, quelqu’un a sûrement tort et il faut absolument s’en distinguer. Ca vous aidera sûrement à vous aider mutuellement si un jour vous en avez besoin.

          === Et aussi les faits ===

          Parce que nous participons de fait à la situation. Vous êtes pour ou vous êtes contre, mais vous êtes là. C’est comme une galère qui coule : vous la faites couler ou vous aidez à la sauver, mais vous y êtes et vous coulez aussi. “C’est pas moi” ne vous sauvera pas de la noyade, ne pas vous sentir une part de la situation est une dangereuse illusion.

          Conscients de le faire ou pas, nous participons à notre époque, et souvent sans le savoir tant c’est inextricable et opaque. Nous avons un téléphone tactile dont le coltan tue des enfants en Afrique, nous aimons telle marque de vêtement qui lobbyise à mort à Bruxelles, nous faisons nos courses en centre commercial parce qu’on n’a pas le temps d’aller au marché, on ne regarde pas les étiquettes de composition des produits, etc. On utilise un ordinateur qui est un concentré de contradictions politiques et citoyennes, chacun de nos geste exploité par des intérêts privés, croisés et qui forment une toile d’araignée inextricable, sans parler de l’électricité utilisée, ses lobbies, ses magouilles sur les prix, etc.

          Tous ces gestes de base qui nourrissent la puissance de nos dirigeants.
          Comment croire qu’on ne fait pas partie de la situation ?

          === Conclusion ===

          Il y a largement de quoi se sentir impuissant, mais ne rien pouvoir faire ne signifie pas qu’on ne participe pas. Nous sommes dans la situation d’otages complices. On ne sait pas s’extraire de la situation, alors on participe, même si c’est le moins possible (pour les rares qui font l’effort sans y être obligés faute de moyens).

          Comprendre que c’est nous aussi, chacun de nous, qui est concerné, permet de faire nos choix autrement, non pas en se sentant supérieur aux cons qui n’ont rien compris, mais en se se sachant liés à eux et enchaînés sur le même bateau qui coule pour tout le monde.

          C’est ça, la priorité numéro un de toutes les priorités, pas de savoir qui a raison.


          • Ils sont grands parce que nous sommes à genoux Le 31 juillet 2015 à 19h56
            Afficher/Masquer

            On, je n’ai pas choisi et je n’en ai du reste pas eu l’occasion. On m’a imposé une situation. J’habite un pays dans lequel la votation est obligatoire sous peine d’amende et même de prison.
            Cependant, je prends le risque. Je ne vote pas.
            Les partis qui se présentent à quelques nuances près, se ressemblent.
            Le copinage des “frères” est flagrant.
            Les ententes post élections autorisent toutes combines qui n’ont pour résultats que des retombées sonnantes et trébuchantes pour les élus.
            Ceux-ci sont au pouvoir ou en sont proches depuis vingt, trente ans.

            L’euro-déification est naturellement chaudement soutenue.

            Votre galère naufrageante, on a aussi le choix de ne pas s’y embarquer.
            C’est à dire que vous comme moi et d’autres, ne pourrait-on pas, plutôt que bloger stérilement, agir?
            Je ne sais pas comment, mais il faut initier une réelle opposition populaire.
            Gauche, droite, centre. Cela n’a pas d’importance.
            Les grecs bougent, les espagnols commencent.
            Plus au nord, c’est la léthargie.
            Pourquoi?


      • menigoz Le 09 août 2015 à 10h11
        Afficher/Masquer

        “Poutine est surtout l’objet de projections des psychologies occidentales : on l’accuse de exactement ce que nous, nous faisons, et c’est valable à peu près pour tout.” Mais pas seulement Lol
        http://www.lefigaro.fr/international/2012/08/10/01003-20120810ARTFIG00541-poutine-reconnait-avoir-planifie-la-guerre-en-georgie.php


  4. DUGUESCLIN Le 30 juillet 2015 à 05h55
    Afficher/Masquer

    Le fait que l’épouse de Thierry Mariani est d’origine russe, inversement, pourrait être considéré comme le gage d’une meilleure connaissance de la Russie.
    Le titre du journal pourrait être le suivant:
    “Le député Thierry Mariani est particulièrement bien placé pour parler de la Russie, qu’il connaît mieux que tout autre, du fait de l’origine russe de son épouse.”
    Et d’ajouter: “Ce qui lui permet d’apporter un témoignage plus proche de la réalité que ceux qui ne sont jamais aller en Russie”
    Les russes sont bien informés de la propagande que nous subissons, ils ont pour nous, français, une certaine empathie car ils ont, eux-aussi, subit la propagande pendant plus d’un demi siècle et ont fini par s’en libérer. c’est ce qu’ils nous souhaitent.
    Toute cette propagande lamentable et incessante finit par être contre productive.
    Dans quelques jours je pars pour Moscou où je trouve toujours un accueil chaleureux ce qui me réconforte car malgré la propagande honteuse et haineuse qui sévit chez nous, les russes continuent à nous aimer.
    Les russes sont fiers de l’être et quelque soit le pays de cette grande fédération, on retrouve cette même fierté. Ils sont fiers de leur Président qui sait éviter la guerre face aux incessantes provocations des euro-atlantistes.
    Qu’en est-il en France? Sommes nous fiers d’être français?


    • Vinipoukh Le 30 juillet 2015 à 09h00
      Afficher/Masquer

      Duguesclin, je confirme vos propos sur les russes et la perception qu’ils ont de nous, c’est tout à fait cela. C’est plutôt une déception de notre comportement actuel envers eux (enfin, de notre gouvernement plutôt), voire même une certaine moquerie, il faut dire qu’il y a de quoi (Mistrals, …).
      Votre remarque concernant les origines russes de l’épouse de Th.Mariani sont tout à fait pertinents !


    • Varenyky Le 30 juillet 2015 à 17h31
      Afficher/Masquer

      Vous avez raison et dans les commentaires des forums russes on trouve souvent des propos attendrissants sur nous Français du genre:
      “Les pauvres petites grenouilles n’ont pas beaucoup de chance d’avoir des dirigeants comme cela”.
      Les grenouilles c’est nous, et cela n’a rien a voir avec la version méprisante que les anglo-saxons utilisent à notre encontre


    • fanfan Le 30 juillet 2015 à 22h49
      Afficher/Masquer

      Manuel Valls sur sa participation au groupe Bilderberg en 2008.
      https://www.youtube.com/watch?v=3TI26PE8IwM


  5. goy Le 30 juillet 2015 à 07h31
    Afficher/Masquer

    Bahh …. Un autocrate élu vaut toujours mieux qu’un ploutocrate élu.


  6. lenoir Le 30 juillet 2015 à 07h37
    Afficher/Masquer

    Correct!V, leur article sur le MH17, relayé par Médiapart, était mémorable. La cerise sur le gâteau de cet article était le récit de la “glorieuse” armée ukrainienne mettant en déroute l’armée russe dans le Donbass. La même armé qui s’était rendu sans combattre en Crimée quelques semaines avant!
    Les abonnés dénonçant les approximations et incohérence de cet article n’ont eu en réponse que des commentaires méprisant de “journalistes” de Médiapart ou des réponses types, quand ils ont eu des réponses.


    • Escoe Le 30 juillet 2015 à 16h04
      Afficher/Masquer

      A la suite de cet article puant de malhonnêteté j’ai résilié mon abonnement. Trop c’était trop !!!


  7. Fulanodetal Le 30 juillet 2015 à 08h07
    Afficher/Masquer

    “Ne payant pas pour lire de la boue, je n’ai pas lu la suite…”
    J’ai été abonné à Médapart depuis la création du site et jusqu’au début de cette année. J’ai résilié mon abonnement au début de 2015, écœuré par la propagande russophobe du site.
    Au vu des titres, j’ai eu l’impression que la rédaction de Médiapart avait décidé de mettre la pédale douce sur le sujet. Apparemment, il n’en est rien.
    J’ai du mal à comprendre les raisons de cette politique éditoriale. J’aimerais être sûr qu’il s’agit uniquement d’une incompétence en matière de géopolitique.


    • Toutatis Le 30 juillet 2015 à 09h21
      Afficher/Masquer

      Il serait plus indiqué à mon avis de chercher en quoi la Russie, ce qu’elle est et ce qu’elle représente, est contradictoire avec les positions générales de Mediapart (et Plénel en particulier) sur les autres sujets.


      • Adrien Le 30 juillet 2015 à 10h06
        Afficher/Masquer

        Autant sur l’international Mediapart est mauvais, autant sur la politique intérieure c’est plutôt bon. Par exemple la couverture des grands projets inutiles et des ZAD est clairement au dessus du lot. De même, les scandales politiques qu’ils sortent sont souvent (pas toujours) pertinents.

        C’est vrai qu’il serait intéressant de trouver le prisme de lecture de Mediapart… à moins que ça ne tienne à la personnalité des journalistes, et leurs idéaux.


        • achriline Le 30 juillet 2015 à 12h12
          Afficher/Masquer

          Pas la peine de chercher un hypothétique prisme de lecture de Mediapart, cela tient aux idées (à la fonction) de Plenel. Comme le rappelait Dissy, Roland Dumas a rapporté une conversation qu’il avait eue avec F. Mitterand dans laquelle celui-ci lui disait que Plenel était un agent de l’étranger. Bien qu’il ne nomme pas ce pays, il n’est pas difficile de deviner lequel.
          https://www.youtube.com/watch?v=rdTP4J01DRw

          En s’achetant une réputation grâce aux affaires qu’ils révèlent chez nous, ils n’en sont que plus dangereux dans leur parti pris à l’international, pour les gens non avertis j’entends (ce qui représente la majorité des Français).
          Les révélations sur la politique intérieure qui entretiennent les divisions et la propagande à l’international ne font que servir les intérêts du maître …


          • Adrien Le 30 juillet 2015 à 12h54
            Afficher/Masquer

            Je ne rejoins pas tout à fait votre lecture. En effet, je ne pense pas que le développement des ZAD soit un avantage pour les États-Unis, bien au contraire. Et pourtant, Mediapart est très « pro-ZAD ».

            De même, Mediapart analyse et publie des révélations Snowden. Là encore, je doute que les États-Unis apprécient.

            Enfin les article de Cantaloube sur l’international dénonce en général l’interventionnisme des occidentaux.

            À mon avis, chez Mediapart il y a des éléments propagandiste (Perraud, Poinssot, Bonnet, etc.), mais il y a également des journalistes intéressants (Cantaloube, Turchi, Lingaard, etc.).


            • Emmanuel Grenier Le 30 juillet 2015 à 14h57
              Afficher/Masquer

              C’est un grand classique pour la CIA que d’embaucher des agents chez les gens qui sont nominalement anti-américains. Cohn-Bendit est un exemple : il a baigné dans l’opposition à la guerre du Vietnam mais ce fut un agent de l’OTAN pour déstabiliser De Gaulle et il fut aussi vice-président du “Mouvement européen France”, dont il est désormais prouvé par les documents déclassifiés qu’il était financé dès le début par la CIA. http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/daniel-cohn-bendit-lance-le-103804


      • kopenhague Le 30 juillet 2015 à 11h35
        Afficher/Masquer

        Quel titre verrait t-on sur mediapart si c’etait Poutine et non le roi d’Arabie qui exigeait la privatisation d’une plage sur la cote d’azur ?
        “la France tombe à nouveau dans le piège des crispations identitaires et des fractures haineuses, sous couvert de (géo)politique.”
        Le roi d’Arabie saoudite à la plage: fantasmes et emballements

        Par Antoine Perraud

        Je n’ai pas lu l’article dans son ensemble car je me suis désabonnée de Médiapart suite à leur position sur l’Ukraine, mais je trouve facile de sous entendre un parti pris chez les commentateurs qui protestent . Faut -il ne rien dire sous peine d’être taxé de militant du front National ?


    • lenoir Le 30 juillet 2015 à 11h16
      Afficher/Masquer

      J’ai été abonné plusieurs années aussi et j’ai aussi été dégoutté, pas tant par la propagande, mais plus par l’attitude de ceux qui écrivaient ces articles :
      aucune réponses argumentés aux critiques intelligentes des lecteurs
      dénis de leur biais d’analyse. F. BONNET maintient qu’ils ont réalisé une couverture pluraliste de la situation en Ukraine, pourtant ils ont fournis une biographie de la plupart des opposants aux régimes de Kiev mais aucune des membres du gouvernement issu du coup d’état.
      le “lynchage” de Mélenchon sur sa réaction à l’assassinat de l'”opposant” russe.
      l’absence de couverture de la vague d’assassinat des opposants politiques et journalistes au régime de Kiev qui a eu lieu peu de temps après l’opposant russe.
      mise en avant des commentaires dans la ligne de la rédaction et non des plus approuvés.

      Que les journalistes aient une opinion, je le conçoit, mais rejeter les arguments critiques en disant que c’est de la propagande russe je trouve cela inacceptable.

      La réaction de Médiapart suite aux commentaires à l’article sur Mélenchon a été de supprimer la possibilité de désapprouver les commentaires!

      J’ai été jusqu’au bout de mon abonnement courant, mais je n’ai pas renouvelé.
      Ce travail de sagouin sur l’Ukraine a cassé la confiance que j’ai eu dans la qualité de leurs articles.


    • Escoe Le 30 juillet 2015 à 16h08
      Afficher/Masquer

      Cette politique éditoriale résulte d’une forme totalement pathologique du trotskysme. Ma femme a une amie qui est de cette école. Pour elle, même les pièces en titane qu’Airbus achète en Russie pour ses avions sont “staliniennes”.


  8. Toutatis Le 30 juillet 2015 à 09h19
    Afficher/Masquer

    On ne peut s’empècher de faire le lien avec les concepts de “narrative” et “déterminisme-narrativiste” de Philippe Grasset

    http://www.dedefensa.org/article-glossairedde_le_d_terminisme-narrativiste_26_02_2015.html


  9. languedoc30 Le 30 juillet 2015 à 09h54
    Afficher/Masquer

    Quand on ne peut attaquer un pays militairement trop fort, que reste t-il, à tous ces minables, pour se venger si ce n’est la médisance, l’arme des faibles.


  10. Vallois Le 30 juillet 2015 à 10h11
    Afficher/Masquer

    Petit HS mais je suis abonné à Mediapart pour connaître la ligne de ceux qui ne partagent pas forcément les idées et en parlant des trostkistes recyclés (comme Plenel), Onfray analyse et parle de cela bien extensivement et bien mieux que moi de ce camps de ceux qui vous veulent du bien :
    http://www.franceculture.fr/emission-contre-histoire-de-la-philosophie-la-resistance-au-nihilisme-dialectique-de-mai-68-2015-07-


    • Caliban Le 30 juillet 2015 à 10h33
      Afficher/Masquer

      Et pour compléter les propos “savants” d’Onfray sur le gauchisme culturel, on peut également consulter Pierre Desproges sur Youtube 🙂


  11. Parousnik Le 30 juillet 2015 à 10h18
    Afficher/Masquer

    Contrairement à ce que je lis sur nos médias je ne constate jamais d’insultes ou de vulgarités envers nos politocards et journalistes corrompus sur les médias russes de RT à Spoutnik ou sur RBTH pourtant ces derniers auraient du grain à moudre comme nous le savons et pourtant les journalistes russes restent toujours courtois. Curieux tout de même cette manie qu’ont nos médias d’insulter d’accuser (évidemment sans preuve) ici V.Poutine de ceci ou cela sans penser une seconde que ce ton vulgaire est contre productif, puisque leurs torchons ne peuvent atteindre ceux qui se donnent la peine de tenter de s’informer.


  12. tragédie Le 30 juillet 2015 à 10h19
    Afficher/Masquer

    Pendant ce temps là… un regard sur les tweets de Nafeez Ahmed…

    Lettre ouverte au Premier Ministre, David Cameron,
    C’est avec une profonde déception que j’ai lu des extraits de votre discours fourni par Downing Street à la presse, visant à définir une stratégie sur cinq ans pour lutter contre le terrorisme fondamentaliste, qui — quelle que soit ses intentions, est complètement erronée, et est destiné à plonger ce pays, ainsi que le Moyen-Orient, plus dans le chaos et la misère.
    – An Open Letter to Britain’s Leading Violent Extremist: David Cameron – By Nafeez Ahmed on Jul 20. Lien: https://medium.com/insurge-intelligence/an-open-letter-to-britain-s-leading-violent-extremist-david-cameron-abb568861784

    – Iran deal is about staving off the coming oil shock – Nafeez Ahmed’s picture – Friday 24 July 2015
    The Iran nuclear deal signals a major shift in the geopolitics of the Middle East. Integral to the equation is oil, economics, terror – and US hegemony.
    The Bush administration had initiated a long-term covert strategy to undermine Iranian influence in the Middle East and Central Asia, combined with overt pressure through diplomatic initiatives and economic sanctions.
    Under Obama, this strategy accelerated, largely in concert with other Gulf powers like Saudi Arabia, Qatar and the UAE, who have long sought to roll-back Iranian influence.
    Yet even as the strategy accelerated, unlike its predecessors which openly declared their warmongering hostility to Iran, the Obama administration had used the pressure to forge an unprecedented deal with the country.
    Lien: http://www.middleeasteye.net/columns/iran-deal-about-staving-coming-oil-shock-1366649799#sthash.fJqqNUtg.dpuf

    – Endless enemies – how the US is supporting the Islamic State by fighting it – Nafeez Ahmed’s – Friday 17 July 2015
    Geopolitics is a murky game. Precisely how murky is reflected in the well-worn phrase, “The enemy of my enemy is my friend.”
    What happens, though, when you follow that ancient proverb with the faith of a religious believer?
    Now that the war on the “Islamic State” (IS) is, ostensibly, in full-swing, the US is making “friends” out of enemies, old and new. Among our new friends is al-Qaeda.
    Except they are supposedly not “our” friends, but friends of our allies.
    Lien: http://www.middleeasteye.net/columns/endless-enemies-how-us-supporting-islamic-state-fighting-it-1621962798#pq=I2vKwO


    • Lysbethe Levy Le 30 juillet 2015 à 10h56
      Afficher/Masquer

      Oui tout a fait, je suis aussi Nafeez Ahmed, un expert qui a démonté le body-count des “experts autorisés” ici http://www.nafeezahmed.com/2015/05/scientific-responsibility-in-counting.html Selon Nafeez en fait il y aurait plus de morts selon sa méthode a lui contre celle de l’ONG qui sous évalue le nombre de morts en Irak ou Afghanistan ce qui arrange bien les affaires de l’Oncle Sam : https://medium.com/insurge-intelligence/how-the-pentagon-is-hiding-the-dead-862a7b45ce57 , Ou ici : http://www.middleeasteye.net/columns/unworthy-victims-western-wars-have-killed-four-million-muslims-1990-39149394

      il a écrit un livre sur le traitement médiatique du 11 septembre également, traduit en français. Un autre site et journaliste à suivre c’est Land destroyer spécialisé dans la dénonciation des ONG ou les fausses révolutions dites de “couleur”.http://landdestroyer.blogspot.fr/search/label/Russia. Tony Cartalluci !

      Avec Eric Draister et d’autres journalistes ‘indépendants” il dénonce des crimes partout ou les ONG américaines ont pris le pouvoir comme au Myianmar ou le génocide des Rohyinga se poursuit dans l’indifférence générale..Des liens consanguins entre la finance et les lobbies du bigpharma ou les agro-industries et les OGM dont l’Ukraine servira de grenier à blé ou mais OGM.

      La russophobie restera tant que le problème de l’hégémonie américain ne sera pas réglée, par les citoyens eux-mêmes ou le pouvoir Us qui devra compter avec les BRICS et tous les pays voulant se libérer du système de la “dette imposée” par les FMI et autres organisations sous influence anglo-saxonne et européenne.les liens consanguins entre le FMI l’ONU et l’oligarchie militaire doit cesser pour la paix dans le monde.! ….


      • Michel Ickx Le 30 juillet 2015 à 13h54
        Afficher/Masquer

        Et si Médiapart, qui est souvent très bien informé sur les scandales locaux, recevait ces informations d’une gorge profonde de la NSA-qui écoute et qui sait tout?

        Et cela pour deux raisons:

        1 Pour remettre dans le rang nos caniches (nos dirigeants) dès qu’ils s’éloignent tant soit peu des directives de l’empire.

        2 Ce faisant Médiapart acquiert auprès du public, qui se croit un peu mieux informé, un prestige et une crédibilité qui permettent de faire passer les désinformations réellement importantes:

        OGM, Ukraine, Vol MH17, crise économique dues au dépenses sociales, méchant Poutine etc.


        • Alfred Le 30 juillet 2015 à 15h05
          Afficher/Masquer

          C’est ce que j’ai toujours pensé au sujet du canard enchaîné. C’est un outil de régulation de l’élite et ça marche sur le même principe. Les règlements de compte interne permettent de gagner du crédit auprès des masses. Mais on ne touche pas à tout. Idem pour médiapart avec une cible nouvelle: le marche “émergeant” des dégoûtés 2.0 qui n’achètent plus les journaux.
          C’est un éternel recommencement.


  13. Pampita Le 30 juillet 2015 à 10h40
    Afficher/Masquer

    Merci pour ce bol d’air. La mafia médiatique est un fruit totalement pourri mais quand tombera-t-il ? Il faudrait faire un procès de Nuremberg de la presse française et occidentale : peu de journaleux en réchapperaient.
    Un complément sur l’Ukraine et la propagande occidentale autour du MH17 et de l’idée farfelue de tribunal spécial alors que l’enquête a été verrouillée par la bande des quatre : http://chroniquesdugrandjeu.over-blog.com/2015/07/un-suicide-des-tubes-et-des-avions.html


  14. Ardéchoix Le 30 juillet 2015 à 11h45
    Afficher/Masquer

    Quand la Russie a le PIB du Cambodge 46 milliard de $
    http://www.atlantico.fr/decryptage/poutine-face-au-defi-dette-colossale-russie-cyrille-bret-jean-sylvestre-mongrenier-2250038.html
    Trop fort le journalisme de haut vol.


    • Toutatis Le 30 juillet 2015 à 11h53
      Afficher/Masquer

      Faudrait l’envoyer à Jacques Sapir. C’est vrai qu’ils sont forts.


      • Ardéchoix Le 30 juillet 2015 à 11h59
        Afficher/Masquer

        Article reprit par yahoo actu.
        https://fr.news.yahoo.com/poutine-face-au-d%C3%A9fi-dette-colossale-russie-060747267–finance.html
        j’espère qu’il a pas le code du bouton nucléaire le stagiaire ?


        • dupontg Le 30 juillet 2015 à 13h41
          Afficher/Masquer

          on apprend aussi ,un peu plus bas ,que les reserves de change de la Russie seraient de 400 à 500 millions de dollars..
          On se demande comment des clowns pareils peuvent encore etre credibles


          • Escoe Le 30 juillet 2015 à 16h15
            Afficher/Masquer

            “On se demande comment des clowns pareils peuvent encore etre credibles”

            Ils ne le sont pas. Ce sont des clowns qui travaillent dans des entreprises de divertissement.


          • V_Parlier Le 30 juillet 2015 à 16h58
            Afficher/Masquer

            Les gens croient qu’ils ne comprennent pas, c’est tout. Alors il font confiance à ces “experts” journalistes en économie…


  15. wesson Le 30 juillet 2015 à 11h50
    Afficher/Masquer

    juste au passage sur l’article de Slate: il est signé par “Benjamin Delille”, Journaliste Stagiaire ayant écrit …. 2 articles

    Cela m’inspire 2 commentaires:
    * Slate prends la précaution de faire assumer ce torchon par un stagiaire
    * Ecrire ça pour son 2ème article, ça s’appelle se réserver un plan de carrière.


  16. adrien Le 30 juillet 2015 à 12h01
    Afficher/Masquer

    Au sujet de la propagande russophobe des médias au premier rang desquels MdP, hélas , l’euro-atlantisme pavlovien n’est plus à démontrer. MdP s’appuie sur certaines enquêtes d’investigation à succès pour faire passer cette propagande . Si bien que c’est grâce à des journalistes américains comme Robert Parry ou Seymour Hersh que l’on peut trouver une contre-propagande.
    Sur l’affaire MH17, MdP perd toute crédibilité en relayant une “enquête” d’un site comme Correct!TV financé indirectement par le milliardaire Soros . C’est une faute journalistique grave de soutenir le coup d’état ukrainien suivi d’une guerre civile qui a causé des milliers de victimes et la ruine du pays. Misère de ce journalisme !
    http://www.dedefensa.org/article-la_presse_fran_aise_de_l_atlantisme_au_pavlovisme_iii_29_12_2014.html


    • V_Parlier Le 30 juillet 2015 à 16h59
      Afficher/Masquer

      Non non, ce n’est pas une faute, c’est fait exprès. Je ne crois plus à la seule bêtise comme explication au point où on en est.


  17. Michel F Le 30 juillet 2015 à 12h10
    Afficher/Masquer

    Vous êtes un peu durs avec nos journalistes… Au moins tant qu’ils enquêtent sur les méchants russes ou autres, ils ne risquent pas de gêner l’actionnaire de leur journal ou les politiques qui le subventionnent !

    Marchés publics finançant les club sportifs où les copains du parti pourront se recycler (ça s’appelle l’alternance républicaine…), un peu comme les bidonages des chiffres du chômage ou la formation professionnelle qui planque du chômeur : JAMAIS une affaire importante ne sort… Pourtant je peux vous garantir qu’il y en a bcp… Mais qui a envie d’être exclu de la société “démocratique et républicaine” ?
    Que devient-on ensuite ?

    Je me suis posé maintes fois la question…
    Mais jamais un journaliste n’a voulu sortir une affaire chaude, même des soi-disant dissidents qui vivent somme toute bien tranquilles…


    • Michel F Le 30 juillet 2015 à 12h28
      Afficher/Masquer

      Pour essayer de trouver une raison à notre manque de courage collectif, nous sommes bien trop dans le confort et avons encore trop à perdre… Voir la misère ailleurs (ce que nous proposent en permanence nos médias… Quel hasard !) permet de nous faire peur : “vous voulez changer le système ?… Voici ce qui vous attend !”

      C’est comme cela qu’on bâtit une civilisation et aussi qu’elle chute, faute de liens entre ses éléments.

      On critique beaucoup nos dirigeants mais nous aurions TOUS beaucoup de choses à dire dans nos vies professionnelles que nous taisons, ou que nous susurrons si faiblement. Pourquoi les journalistes ou politiques seraient-ils différents ?

      Voilà, petite réflexion de re-responsabilisation collective.


    • anne jordan Le 03 août 2015 à 17h38
      Afficher/Masquer

      je m’inscris en faux , @michel f ( et les autres )
      je ne suis pas abonnée à Médiapart mais on m’a envoyé ceci :
      http://www.mediapart.fr/article/offert/0cd06ae1133897158d05269eccd4adaf
      qui dénonce le trafic des fréquences audiovisuelles .
      Or , ici , il s’agit bien d’une affaire mettant en cause des politiques de tous bors ..;
      mais , pour l’INTERNATIONAL , je crois que dénoncer MdP est une nécessité !


  18. wesson Le 30 juillet 2015 à 12h23
    Afficher/Masquer

    J’ai essayé par 2 fois de soumettre un commentaire sur un site Néérlandais de debunking de Bellingcat qui me parait sérieux (le type s’est rendu sur place pour faire sa contre – enquête). Mon com’ m’apparaît même pas comme “en attente de modération”.
    Problème technique ou blacklist de l’url que j’ai donné ?


  19. Roux Frédéric Le 30 juillet 2015 à 12h28
    Afficher/Masquer

    Ça tape fort aussi dans le magazine “Diplomatie”. (N°75 sur les Chrétiens d’Orient – Juillet/Août 2015)
    Je vous conseille de lire l’article de la Russologue Hélène Blanc, “Russie : Confiance ou défiance ?” Page 18.
    Rien que la 1ère page est un régal.

    Bonne lecture !


  20. Tuxi Le 30 juillet 2015 à 12h33
    Afficher/Masquer

    Un peu hors sujet, ce n’est pas tout frais mais on en a très peu entendu parler dans nos medias: en Macédoine, un autre “renversement” de gouvernement a été amorcé par les USA et leurs laquets européens depuis environ 1 année.

    La Macédoine avait refusé de participer aux sanctions à l’encontre de la Russie mais à également accepté de participer au Turkstream, ce qui aurait provoqué la colère de Washington qui a donc décidé de provoquer un changement de gouvernement en faisant pression sur le gouvernement actuel (démocratique élu) pour qu’il organisé des élections anticipées.

    Pour effectuer ce “renversement”, on retrouve des méthodes classiques:

    – Des ONG américaines dont la plus importante: “Civil” qui est financée par… Soros (le grand philanthrope…), mais également le gouvernement américain, la confédération helvétique et l’Allemagne.

    – Des campements de protestataires et opposants juste devant le siège du gouvernement. Le leader de l’opposition et organisateur des campements serait un milliardaire du nom de Zaev Zorn et serait soutenu par les américains.

    – Enfin des représentants américains et européens se sont rendus sur place pour faire pression sur le gouvernement actuel pour qu’il accepte d’organiser des élections anticipées ainsi que la mise en place d’un gouvernement de transition.

    Une vidéo intéressante trouvée sur youtube qui en parle:

    https://youtu.be/QCJEduzrk5w

    Je ne sais pas si quelqu’un a plus d’info sur ce qui se déroule la-bas?


    • V_Parlier Le 30 juillet 2015 à 17h06
      Afficher/Masquer

      Aux dernières nouvelles, le gouvernement a cédé pour éviter le coup d’Etat: http://www.ouest-france.fr/des-elections-anticipees-dici-la-fin-avril-2016-3446624 . La raison évoquée est très drôle. Appliquée chez nous, nous vivrions des élections anticipées perpétuelles !
      Elections anticipées, etc… Bref, cette fois c’est la variante “soft” du coup d’Etat US qui a suffit.


  21. dupontg Le 30 juillet 2015 à 12h39
    Afficher/Masquer

    ils avaient dejà tout deviné depuis janvier…

    un extrait revelateur du mode de raisonnement….

    “De là, les enquêteurs partent sur la trace d’un sergent de cette 53e brigade, démobilisé en juin, ainsi qu’un tiers des membres de son unité. Pour quelles raisons cette démobilisation ? Probablement pour se rendre en Ukraine. Pour les enquêteurs, “peu de doutes, c’est bien la 53e brigade de défense anti-aérienne de Koursk qui a pris position à Snizhne, dans l’est de l’Ukraine, cet après-midi-là”, soit le 17 juillet. Les enquêteurs se rendent alors à Snizhne et rencontrent là encore des habitants dont une femme qui assure avoir “entendu quelque chose, un son long, puis il y a eu un bruit”. Un missile a donc bien été tiré. Reste une question : est-ce un officier russe ou un séparatiste pro-russe qui a tiré le missile ? La parole est donné à l’expert en combat aérien qui est formel : “les missiles russes ne sont lancés que sur ordre d’un officier russe”. Son analyse est partagée par un ancien de la 53e brigade russe de défense anti-aérienne de Koursk.”

    http://www.arretsurimages.net/breves/2015-01-31/Crash-du-vol-MH17-armee-russe-impliquee-CORRECTV-Mediapart-id18501


    • Hillary Zotto Le 31 juillet 2015 à 09h46
      Afficher/Masquer

      Parmi les fondamentaux du monde réel, qu’aucun journaliste n’a relevé : un missile BUK (comme quasiment tous les missiles) laisse un panache de fumée dense et sombre, qui suit sa trajectoire et reste visible plusieurs minutes après le tir, surtout pour des témoins à proximité qui en entendent le son.

      Pas de fumée, pas de missile.

      La presse est épuisante.


  22. Anne Le 30 juillet 2015 à 12h56
    Afficher/Masquer

    Merci d’avoir relayé cet article ignoble, car il faut savoir jusqu’où l’ignominie va.

    L’Obs Monde est particulièrement répugnant :

    Les députés qui sont allés en Crimée, sont carrément accusés à la fin de l’article d’être pratiquement de vieux gâteux qui sont allés vulgairement faire la tournée des p….

    C’est une insulte grave, insulte à une visite de représentants élus, et racisme et accusation ignoble envers les femmes russes (qui seraient des p…. et la Crimée un lupanar si l’on en croit L’Obs Monde)
    En effet il devrait y avoir plainte pour diffamation et insultes graves.

    Média part = média à vomir.
    Un torchon électronique.
    L’Obs Monde = à vomir


    • Escoe Le 30 juillet 2015 à 16h22
      Afficher/Masquer

      “L’Obs Monde est particulièrement répugnant”

      Un soir des années 80 dans un restaurant dans les alpes je me suis trouvé par hasard à une table voisine de celle du comité de direction du Nouvel Obs. Depuis ce jour je sais qui sont les vrais ennemis du peuple français et je n’ai jamais plus acheté ce journal.


  23. Layec Le 30 juillet 2015 à 13h23
    Afficher/Masquer

    Mariani = Herriot sic http://www.huffingtonpost.fr/galia-ackerman/thierry-mariani-en-crimee-dans-les-pas-dherriot_b_7875388.html

    Sur Ouest France, un editorial édifiant (cité dans les commentaires de http://www.les-crises.fr/actuukraine-29072015/) effectivement profondément anti Russe émanant d’un évêque ukrainien, né aux USA, en France depuis 2013 et déjà décoré de la légion d’honneur le 01 Janvier 2015.
    Moralité diffuser la propagande anti Russe … est bien reconnu.


    • dupontg Le 30 juillet 2015 à 13h29
      Afficher/Masquer

      c’est assez mal trouvé comme comparaison puisque Mariani est allé partout sauf en ukraine


      • Chris Le 30 juillet 2015 à 16h18
        Afficher/Masquer

        Non T. Mariani s’est rendu en Ukraine en mai 2015.
        Voici ce qu’il répond à mon message d’encouragement du 22 juillet :
        “Contrairement à la Crimée, la situation en Ukraine est loin d’être stable, voire même inquiétante. Au mois de mai, je me suis rendu à Kramatorsk, Sievierodonetsk et Slaviansk en Ukraine dans le cadre d’une mission d’information sur la crise ukrainienne et l’avenir des relations entre la Russie et l’Union européenne et la France : J’ai vu les destructions et parlé avec des réfugiés”.

        A ce propos, je suggère aux Crisonautes d’envoyer des messages de soutien aux députés et sénateurs qui prennent le risque politique d’agir à contre-courant de la diarrhée russophobe.
        C’est important pour eux de savoir qu’une partie de l’opinion publique est d’accord.
        C’est aussi notre l’expression démocratique…
        Nous avons le bonheur de pouvoir le faire tranquillement assis devant notre machine au lieu de leur courir après. Ne nous privons pas de cette facilité et de ce moyen de pression.

        Idem quand on est pas d’accord avec eux !


        • Escoe Le 30 juillet 2015 à 16h23
          Afficher/Masquer

          “A ce propos, je suggère aux Crisonautes d’envoyer des messages de soutien aux députés et sénateurs qui prennent le risque politique d’agir à contre-courant de la diarrhée russophobe”

          C’est fait 🙂


        • Vltava-Moskova18 Le 31 juillet 2015 à 11h28
          Afficher/Masquer

          Bonjour Chris!-Pour reprendre ce que vous avez suggéré.”A ce propos, je suggère aux Crisonautes d’envoyer des messages de soutien aux députés et sénateurs qui prennent le risque politique d’agir à contre-courant de la diarrhée russophobe.
          C’est important pour eux de savoir qu’une partie de l’opinion publique est d’accord.
          C’est aussi notre l’expression démocratique…
          Nous avons le bonheur de pouvoir le faire tranquillement assis devant notre machine au lieu de leur courir après. Ne nous privons pas de cette facilité et de ce moyen de pression.”-
          C’est que j’ai fait.J’ai envoyé la conférence de presse à toute une liste de sénateurs,de députés,de droite à gauche.Et j’y ai rajouté un message de soutien.
          Et copie à Sputnik à RT,à Radio Prague.Et à toute une liste de contacts..
          http://francais.rt.com/international/4814-conference-presse-delegation


          • Chris Le 31 juillet 2015 à 14h01
            Afficher/Masquer

            Bravo, je vois que vous avez compris l’intention.
            Utilisons, nous aussi, la communication, contre la guerre médiatique euro-atlantiste.
            Intervenons dans les fora de manière factuelle.
            Participons aux pétitions politiques qui rencontrent nos intérêts. Je sais les Italiens et les Allemands très actifs dans ce domaine. Pour les frileux ou autistes linguistiques, pensez à Google traduction.
            Que ceux qui ont connaissance des pétitions allant dans le sens des valeurs que défend Les Crises, nous le fassent savoir.
            Cessons de nous désoler dans notre coin comme des gélatines qu’on agite.

            Agissons avec les mêmes armes. Peu importe l’étiquette politique ! Appuyons tout politique qui agit dans notre sens.

            Lu chez Grasset (Dedefenda) :
            http://www.dedefensa.org/article-comme_une_tra_n_e_de_poudre_tout_le_monde_en_crim_e__29_07_2015.html
            Après la visite des parlementaires français en Crimée, il semble bien que la “brèche dans la formidable muraille antirusse” soit en passe de s’élargir, vite fait. Sputnik-français nous apprend que des députés italiens (une petite dizaine) envisagent une visite en Crimée, ainsi éventuellement que des députés hongrois.
            Il se confirme donc que “le coup” des députés français est bien un “coup d’envoi” dont les conséquences peuvent être très importantes en ouvrant et en officialisant une fracture fondamentale en Europe, d’ailleurs de type transnational, entre les prorusses désormais affichés et les antirusses restant dans les rets du Système.
            la délégation compterait jusqu’à neuf membres et sera dirigée par Alessandro di Battista (Mouvement 5 étoiles). Le sénateur du parti conservateur Ligue du Nord Sergio Divina s’est également déclaré prêt à se joindre à la délégation. La visite des parlementaires italiens en Crimée est programmée pour début octobre, indique le journal.
            « Dans le même temps, le chef de file du parti nationaliste hongrois Jobbik, Marton Gyongyosi, a lui aussi fait part à Kommersant de son intention de se rendre dans la péninsule de Crimée. Auparavant, le quotidien russe a rapporté que l’eurodéputée Nadine Morano, fondatrice du groupe Pour un nouveau dialogue avec la Russie au sein du Parlement européen, était également prête à réaliser une visite dans l’ex-péninsule ukrainienne.»
            «Alors que les parlementaires français dressent le bilan de leur visite en Crimée, des eurodéputés ont exprimé leur envie de se rendre en Russie cet automne, a fait savoir Alexeï Pouchkov, président de la commission des Affaires étrangères de la Douma (chambre basse du parlement russe).
            Les Eurodéputés voudraient se rendre en Russie et rencontrer le gouvernement russe, notamment pour montrer que le Parlement européen n’est pas non plus unanime, en ce qui concerne les sanctions antirusses, a souligné M. Pouchkov, en précisant que la durée du voyage et le nombre de participants, ainsi que le programme sont encore à définir.»

            Contribuons à la brèche… consolidons-là !


            • anne jordan Le 03 août 2015 à 17h45
              Afficher/Masquer

              ça m’emmerde sérieusement que la Ligue du Nord et Jobbik soient les instigateurs de ces voyages ” d’affaires ” n’en doutons pas !
              au secours Daniele Bleitrach , où es tu ?


  24. dupontg Le 30 juillet 2015 à 14h15
    Afficher/Masquer

    sauf que dans le cas de valls ,c’est lui meme qui a donné l’argument..


    • V_Parlier Le 30 juillet 2015 à 17h10
      Afficher/Masquer

      C’est exact et c’est d’ailleurs çà qui était choquant.


  25. stef Le 30 juillet 2015 à 14h29
    Afficher/Masquer

    un article comme ca merite à lui seul un commentaire d’ob
    de la propagande à ce niveau, même goebbels doit etre admiratif

    http://actualite.20minutes.fr/Interstitial/TwentyMinutes/2015/07/30/55b9df616b745.html#xtor=EPR-182-%5Bwelcomemedia%5D–%5Barticle_politique%5D–


  26. Damien Le 30 juillet 2015 à 15h19
    Afficher/Masquer

    Par contre, y compris parmi les commentateurs de l’Obs, on assiste à un revirement de plus en plus important.

    La plupart des commentaires sont clairement à charge que le “journal”, certains en des termes très forts. C’est plutôt bon signe, la propagande devient tellement grossière qu’elle passe de moins en moins.


  27. Alexis TK27 Le 30 juillet 2015 à 15h49
    Afficher/Masquer

    Au sujet de l’article sur la femme de Thierry Mariani, il faut savoir de plus que Naudet l’a tout simplement pompé sur un site russophone qui l’avait publié le 23/7, soit deux jours plus tôt que l’article de l’Obs.

    C’est ici : http://oadam.livejournal.com/396400.html C’est en russe naturellement, mais la traduction automatique fonctionne bien.

    Naudet ne s’est pas contenté d’y prendre l’information, de nombreuses tournures de phrase s’y reconnaissent. En plus de lancer gratuitement des insinuations diffamatoires, Monsieur Naudet ne sait même pas être original !


    • Lt Anderson Le 30 juillet 2015 à 16h13
      Afficher/Masquer

      C’est surtout un flagrant délit de plagiat. Ctrl-C + Ctrl-V : la nouvelle méthode de journalisme.

      Internet..


  28. wesson Le 30 juillet 2015 à 16h06
    Afficher/Masquer

    “Mais critiquer vertement un article/dossier de 6 pages (chose qui devient rare dans le journalisme français) sans même l’avoir lu, ne me parait pas digne de ce blog.”

    dès lors que l’on donne de “l’Autocrate” dès la seconde ligne de son propos, il n’est vraiment pas nécessaire d’en lire plus pour se faire une idée.

    Le monde diplomatique par exemple ne se permettrait jamais ce genre de formulation parfaitement scandaleuse.

    Et en outre, j’ajoute que ce traitement indigne n’est réservé pratiquement que au seul dirigeant de la Russie.

    Cela caractérise sans aucun doute l’aspect propagandiste de ce “média”. Et pour ma part, parfaitement en accord avec l’auteur de ce blog, je ne paie pas pour de la fange.


    • Vassili Arkhipov Le 04 août 2015 à 20h01
      Afficher/Masquer

      là dessus je pense que vous faites erreur, c’est donné à tous les dirigeants des “rogue states”. Chavez était un dictateur, les Morales et cie sont des “démagogues populistes”, etc… Poutine a juste le tort de corser leur petit jeu, s’il faisait le caniche il aurait droit à un hommage funéraire planétaire comme le roi Abdallah


  29. Doctorix Le 30 juillet 2015 à 16h11
    Afficher/Masquer

    De plus en plus heureux de ne plus engraisser Mediapart, qui n’est plus qu’un torchon atlantiste.
    Si le secret obligé autour de l’enquête n’est pas une preuve, alors que faut-il?


  30. Rcool Le 30 juillet 2015 à 17h07
    Afficher/Masquer

    Olivier vous faites un travail exceptionnelle, franchement je connais aucun Russe ou Quelqu’un d’origine d’Europe de l’est, mais j’ai été poussé par ces médias si on peut les appeler comme ça! comment on peut écrire des âneries pareils! l’article de Mediapart suffit de regarder le titre impossible d’aller plus loin, Slate.fr je ne sais pas si ces sont des journalistes mais franchement! peut être que ces autorité déontologique manquent du personnel et pourtant il suffit de taper dans google Russie et voir les 10 premiers sites proposés! depuis quelque jours je me pose la question si ces massacres des noirs qui continue au pays de merveille ou de rêve (USA) s’étaient déroulés en Russie! que ce qu’on n’aurait pas attendu! en tout cas ce qui ont le courage faut franchement porte plainte, c’est simplement de la désinformation totale et c’est fait exprès car bientôt un petit groupe contrôlera tout ces médias et c’est eux qui vont contrôler vos cerveaux, quoi penser , qui croire etc… aujourd’hui c’est la Russie et la Grèce et ce n’est pas fini. on vous passera la sauce Arabie saoudite c’est cool ou les femmes n’ont même pas le droit de conduire etc.. et les méchants ces sont les Iraniens, Robert Mugabe est le vrai Diable (même si son cas est un peu inquiétant mais n’empêche qu’il est devenu infréquentable lorsqu’il a confisqué la terre Zimbabwéen aux blancs “anciens corons Britannique” qui possédaient 90% de la terre Zimbabwéen, Bref long story…!) on vous dira que le président Burundais (Burundi) est un méchant car les licences d’exploitation de NICKEL les a données aux Russes… , que Kaddafi (Libye) était un dictateur, un sanguinaire, un terroriste,… qui a aidé tout les pays africains, celui qui a crée l’Union Africaine mais son pêche il a voulu créer une Banque Africaine qui allaient financer tout le continent en dehors de la Banque Mondiale…. en Libye, il y avait la sécurité sociale, la retraite, le salaire minimum, tout le monde était propriétaire! (exemple, si quelqu’un connaissait un immigré Libye en Europe avant sa chute!! je vous donne le paris!) aujourd’hui un vrai chaos car BHL & Cie ont passés par là, .. en fin la côte d’ivoire ou Sarkozy a bombardé car Babgo voulait sortir du Franc CFA qui est contrôlé par la Banque de France, pour y installer Ouattara qui pendant 4 ans au pouvoir vient de cumuler 21 milliards d’euros sur son compte personnel mais lui ne va pas à l’encontre de nos intérêts! Bref, Merci Olivier pour le travail que vous faites et continue de nous donner l’alternative!


    • anne jordan Le 03 août 2015 à 17h50
      Afficher/Masquer

      OUI , @rcool ! dans la liste des mensonges on en oublie toujours UN : LA SYRIE !
      voici un extrait reçu récemment :
      En Syrie: faux modérés, vrais takfiristes

      La Turquie et l’Occident ressortent le refrain des «forces modérées en Syrie». En réalité, ces groupes n’existent pas et ceux auxquels il est fait allusion ne sont pas moins extrémistes que «Daech». Voici une petite fiche signalétique des faux modérés de l’Occident.

      Depuis le début de la crise en Syrie, les Occidentaux, les pétromonarchies du Golfe et la Turquie ont abreuvé leur opinion publique de mensonges sur l’existence en Syrie d’une «rébellion modérée». Ce mensonge est aujourd’hui réactualisé, avec le projet turc de création d’une «zone de sécurité» en territoire syrien, avec la complicité des Etats-Unis. Cette zone aurait pour objectif de «faciliter le retour des réfugiés syriens», comme l’a affirmé, ce mardi, le président turc Recep Tayyip Erdogan.

      Le contrôle de cette zone serait confié à ces fantomatiques «rebelles modérés», qui n’existent que dans l’esprit des Occidentaux et de leurs agents régionaux. Et même les intenses campagnes médiatiques initiées par des légions d’experts et de journalistes aux ordres ne parviendront pas à changer cette réalité.

      Certes, il existe en Syrie plusieurs centaines de «brigades» et de groupes, affichant en majorité une soi-disant «idéologie islamiste». Mais la plupart de ces entités n’ont aucun pouvoir réel ou sont alliées ou manipulées par trois grands groupes: le «Front al-Nosra», «Harakat Ahrar al-Cham» et «Jaych al-Islam». Et les trois sont des groupes extrémistes, parfois takfiristes, directement affiliés ou proches d’«Al-Qaïda», soit profondément imprégnés de l’idéologie salafiste dans sa version la plus intolérante.

      «L’Armée syrienne libre» (ASL) n’a plus aucune influence sur le cours des événements et sa présence active se limite au sud syrien, où elle se partage le terrain avec «Al-Qaïda» et consorts. A Deraa et Quneitra, «l’ASL» exécute un agenda qui lui est dicté par les Jordaniens, sous-traitant locaux pour le compte des Etats-Unis et d’«Israël».


  31. Inox Le 30 juillet 2015 à 17h59
    Afficher/Masquer

    Un et un seul argument valable à notre époque, le fric.

    Tu sers bien nos intérêts? Nous sommes ton allié, notre presse sera ton ami.

    Tu ne sers pas nos intérêts? Nous sommes tes ennemis, la presse ne sera pas ton ami.

    Tu n’es pas une démocra…hein? C’est quoi ça? Ah oui le truc pour les gueux (rire gras). On s’en fiche de ça…

    Point.

    L’intérêt est que c’est simple à comprendre.


  32. Parousnik Le 30 juillet 2015 à 18h00
    Afficher/Masquer

    Quel leader 84% des Ukrainiens voudraient-ils avoir ?

    On nous assure que le site Nedelya.com, qualifié de site doté d’une “conscience patriotique nationale” très affirmée, jugea utile et intéressant pour la démocratie florissante du pays de demander à ses lecteurs quel leader ils aimeraient avoir pour leur pays. Dix-neuf noms étaient présentés, il y a eu 41 664 réponses… Le classement ainsi obtenu, et les chiffres eux-mêmes, sont à la fois amusants et exaltants du point de vue de la direction ukrainienne, pour le moins : 84% répondent Poutine, 5% Loukachenko (Biélorussie), 2% Xi Jinping, 2% Jirinovski, 1% Porochenko, 1% Merkel, 1% Marine Le Pen (enfin, la France est présente !), 1% Nazarbaiev, 1% Obama … A partir de là, nous sommes à 0% avec des gens comme Timochenko, Iatseniouk, Lyachko, Kolomoïski, Ioutchenko, etc.
    http://www.dedefensa.org


  33. Lysbethe Lévy Le 30 juillet 2015 à 18h15
    Afficher/Masquer

    Hou hou ! Moi j’ai de la famille aux Usa, et même de la UsNavy pour autant je suis pas pour le système Us, d’ailleurs ma famille non plus, Obama et Bush avant lui étant de plus en plus critiqué et même sera hait car il a carrément été plus fort que Bush ou “pire” disons.

    Il tente de se rattraper sur l’Iran mais même là rien n’est joué et le risque de trahison par la prochaine équipe est grande tout comme pour Cuba d’ailleurs. Quand on a vu ce qui s’est passé pour l’Irak et les autres Syrie ou Lybie, il est permit d’être très prudent et faire confiance aux lançeurs d’alertes ou journalistes indépendants “vraiment”.

    Qu’est ce que nous réserve la prochaine équipe ? Hou là entre Jeb Bush et Hillary Clinton dit “Hitlary” c’est soit la peste soit le choléra !..Ou alors Bernie ?


  34. wesson Le 30 juillet 2015 à 18h46
    Afficher/Masquer

    Juste pour rire un bon coup: Pas besoin de comprendre le Russe pour voir ça

    https://www.youtube.com/watch?v=UKR42YOxKmo


  35. Andrea Le 30 juillet 2015 à 19h14
    Afficher/Masquer

    Les atlantistes (OTAN, EU, USA) comptent sur les médias de masse, y compris bien sur les journaux de ‘référence’, cad. des branches du Gvmt., le New York Times, Washington Post, Le Monde, pour propager leur pdv: la Russie en tant qu’agresseur, Poutine come dictateur autoritaire oligarche hyper riche, corrompu, anti droits-humains, etc.

    Comme ils n’ont aucune preuve et sont de tout manière trempés dans Facebook, réseaux sociaux, et autre, il est naturel qu’ils citent ou créditent des sites blogs, individuels, comme Bellingcat.

    Ceux-cis sont ou bien des petits margoulins en quête de reconnaissance et d’argent, pas mal le truc, et très lucratif si on réussit, mais il faut du courage quand même. Ou alors semi-payés, encouragés par les pouvoirs en place, avec quelques garanties, protections minimales.

    Jen Psaki (porte parole Obama, divers postes …) a, à plusiers reprises, cité les ‘social media’ comme source d’info fiables.

    (! A quoi cela sert alors de surveiller la planète entière? S’il faut attendre un blogueur dans une cave pour informer…) Voir quelques idiocies de Psaki (anglais):

    http://www.ijreview.com/2015/02/254624-jen-psaki-performances-state-department-receives-promotion-white-house/

    Elle a aussi vilipendé la Russie, les Russes, pour leurs critiques de son *habillement*, plus Facebook-Miss-Colère-Revancharde tu meurs. Sexisme etc. (Il y plus de femmes dans des hauts postes en Russie qu’aux US.)

    http://www.realclearpolitics.com/video/2014/06/12/state_depts_jen_psaki_russians_have_targeted_me_because_of_my_outfits.html

    Kiev vient d’interdire Facebook pour les troupes, car cela peut démotiver, promulger des fausses infos, créer de la confusion, nuisant ainsi aux opérations militaires…

    (anglais)

    http://fortruss.blogspot.ch/2015/07/ukraines-general-staff-bans-facebook-to.html

    🙂 … Les uns s’appuient dessus, les autres interdisent.


  36. Boyington Le 30 juillet 2015 à 19h26
    Afficher/Masquer

    Bien évidemment cette série d’émission de Field ne permet en rien d’appréhender les « problématiques » politiques actuelles, elle permet surtout d’appréhender les préjugés des réalisateurs et des invités.

    Un gros coup de balai. Allez, ouste ! Qu’on dégage tous ces vieux bobos encroûtés qui sclérosent la vie intellectuelle française.


  37. Charlie Bermude Le 30 juillet 2015 à 20h34
    Afficher/Masquer

    La carte avec le pourcentage d”Ukhrainiens’ qui donnent 25% d’Ukhrainiens en Crimée . M’incite à un commentaire . Les 25% non Russes en Crimée ce sont les Tatars . C’est une trés longue histoire les Tatars pour la Russie . Turcs d’origine , ils ont toujours tenu pour l’empire Ottoman . Etaient les principaux traficants d’esclaves slaves et d’autres trafics tout aussi pestilentiels ( drogue , putes, armes , …) et continuent la tradition , autant que possible . Poutine les a reconnus , c’est plus doux que pour Staline , mais il reste que les Russes n’aiment pas vraiment les Tatars . Pourquoi sont ils pro-Ukrainiens , élémentaire le pouvoir en Ukhraine s’achéte comme on veut , pourvu qu’on puisse payer . Les Turcs et Arabes sunnites comme eux abondent sans pb , là comme ailleurs dans les Balkans , en Tchétchénie , Asie Centrale et méme Chine .
    Méme chose pour nos journaleux , cherchons qui paye .


    • Lysbethe Lévy Le 30 juillet 2015 à 21h18
      Afficher/Masquer

      Tiens on dirait un “hors sujet”mais là que fait Amnesty Internationale ou le département d’état US quand en Israel les droits des homos sont bafoués, et que les orthodoxes assassinent des innocents (en plus des Palestiniens) lors de gay-prides : http://www.romandie.com/news/Six-personnes-poignardees-par-un-ultraorthodoxe-a-la-Gay-Pride/616901.rom

      On accuse la Russie, l’Iran ou un pays “inamical” de ne pas respecter ces droits alors qu’en Israel, Emirats arabes Unis Qatar, Arabie Saoudite on tranche des têtes au sabre et Obama ou les fameuses ONG Sorosiennes, ne font aucune campagne internationale pour faire pression sur ces pays “amis” !

      D’ou l’écoeurement des kenyans quand Obama n’a pensé qu’aux droits de Lbtg alors que ces pays sont très occupés par de graves problèmes de santé ou pauvreté. Deux poids deux mesures et surtout une hypocrisie sans borne avec une instrumentalisation des droits humains quand les occidentaux ont besoin de diaboliser quelqu’un ou tordre le bras du récalcitrant….


    • dupontg Le 30 juillet 2015 à 21h29
      Afficher/Masquer

      je vous signale que staline n’etait pas russe mais georgien


    • dupontg Le 30 juillet 2015 à 21h58
      Afficher/Masquer

      d’autre part les Tatars de Crimée sont estimés à 250 000 soit environ 12% de la population.
      Il resterait donc 63% qui ne sont ni ukrainiens ni Tatars


    • Boyington Le 31 juillet 2015 à 00h59
      Afficher/Masquer

      Ces cartes sont à prendre avec des pincettes, l’identification entre Russe et Ukrainien est en partie politique. Deux frères de la même famille, élevés ensemble parlant la même langue, pourraient répondre différemment selon leurs affinités politiques (quel parti ils soutiennent), selon qu’il préfère ou non la Russie au niveau culturel, économique ainsi que les circonstances (qui pose la question ? Kiev ? La réponse est-elle vraiment secrète ? Fait-il bon dire qu’on se sent russe ?)

      On observait la même chose dans le vieux gouvernorat de Tauride (Nouvelle Russie), les mennonites (anabaptistes germaniques du Nord) se disaient Allemands quand tout allait bien entre la Russie et les Allemagnes et Hollandais quand cela tournait au vinaigre politiquement.


    • anne jordan Le 03 août 2015 à 17h54
      Afficher/Masquer

      Les Turcs et Arabes sunnites comme eux abondent sans pb , là comme ailleurs dans les Balkans , en Tchétchénie , Asie Centrale et méme Chine .

      ouais , ça mérite d’être un peu … affiné , non ?


  38. Greco Le 30 juillet 2015 à 21h00
    Afficher/Masquer

    Une de plus grandes accusations contre la Russie est l’homophobe Poutine et la répression des homosexuelles en Russie.
    Par contre, je n’ai pas vu beaucoup de commentaires, des analyses, des accusations, sur cette info :
    http://www.romandie.com/news/Six-personnes-poignardees-par-un-ultraorthodoxe-a-la-Gay-Pride/616901.rom


    • Lysbethe Levy Le 30 juillet 2015 à 23h05
      Afficher/Masquer

      Oops ! On s’est croisés pour l’info sur l’assassinat de priders en Israel et bien l’article de mondialisation.ca sur la narrative ou propagande russophobe de Thierry Brugvin me semble intéressant : http://www.mondialisation.ca/le-pouvoir-communicationnel-de-la-classe-des-elites-contre-la-democratie/5453237 :

      “Il y a des alliances entre le pouvoir communicationnel, le pouvoir de la presse et la classe des élites économiques et politiques. Plusieurs dirigeants nationaux du PS, Dominique Strauss Kahn, Manuel Vals ou Jérôme Cahuzac, s’appuient sur les services de l’agence Euro-RSCG, la 5e plus grande agence de communication dans le monde en 2012. Euro-RSCG a été fondé notamment par Jacques Séguéla, le célèbre publicitaire, de la campagne présidentielle du président François Mitterrand (membre du parti Socialiste, puis du Président Nicolas Sarkozy (membre de l’UMP). L’agence a changé de nom depuis septembre 2012, pour se renommer Havas worldwide Paris, notamment parce que sa réputation avait été atteinte en défendant sans trop de succès Dominique Strauss Kahn, l’ex-dirigeant du FMI (membre du Parti Socialiste), qui a du démissionné suite son inculpation pour agression sexuelle. Il sera ensuite mis en examen en France pour complicité de proxénétisme” .

      “L’appropriation des médias par la classe des élites économiques privées limite la démocratie par les médias. Selon l’AFP, « La presse française est dominée par deux grands groupes industriels, Lagardère et Dassault » et depuis 2004, elle a connu une « période de recomposition, importante. Ainsi, le financier Edouard de Rothschild est entré dans le capital de Libération. Le premier groupe de presse français est Hachette Filipacchi Médias (HFM), filiale de Lagardère, dirigée par Arnaud Lagardère depuis la mort de son père Jean-Luc. HFM contrôle plusieurs quotidiens régionaux – La Provence, Nice-Matin, Corse-matin – et détient Le Journal du Dimanche. Premier éditeur de presse magazine au monde, il possède de puissants magazines comme Elle, Paris Match ou Télé 7 jours. La prise de contrôle de la Socpresse, ancien empire Hersant, par le groupe industriel Dassault a marqué 2004. La Socpresse (1,6 milliard d’euros de chiffre d’affaires) compte 70 titres autour du vaisseau amiral Le Figaro, mais aussi L’Express, L’Expansion, de solides quotidiens régionaux – La Voix du Nord, Le Progrès, Le Dauphiné Libéré -, le puissant supplément TV magazine. L’avionneur Serge Dassault, entré en 2002 dans le capital de la Socpresse, est propriétaire depuis octobre 2004 de 87%. Il a pris la première place pour l’activité presse en France, détrônant Lagardère qui reste cependant le premier éditeur français, avec plus de la moitié de son chiffre d’affaires réalisé à l’étranger. Hachette et la Socpresse publient un supplément féminin, vendu avec de nombreux titres régionaux, Version Femina (3,8 millions d’exemplaires). D’autre exemples montrent les liens des industriels avec la presse : LVMH, de Bernard Arnault, groupe mondial de luxe, contrôle six titres de presse, notamment le deuxième quotidien économique, La Tribune, Connaissance des Arts, Investir, Le Monde de la musique. A la tête d’un groupe de grande distribution (Fnac, Printemps, La Redoute) et de luxe (Gucci), le milliardaire François Pinault est propriétaire du “news magazine” Le Point, de La Recherche, de L’Histoire, du Magazine littéraire. L’autre grand quotidien économique, Les Echos, est détenu par le groupe britannique Pearson, éditeur du Financial Times. Le Monde a tissé des liens capitalistiques avec Le Nouvel Observateur, premier “news magazine” français, appartenant à Claude Perdriel qui est également un industriel »[1].

      Thierry Brugvin est l’auteur du livre “le pouvoir illégal des élites” (Max Milo 2014) Et aux Usa seulement 6 grands groupes économiques possède toute la presse mainstream..
      .
      Oui il faudrait sans doute faire une enquête sur “qui finance quelle presse” et leurs liens avec les hommes politiques et les lobbies. Le désamour des lecteurs pour ces médias ne peut être la faute à la propagande russe, iranienne ou chinoise mais bien le fait que la concentration des médias en quelques mains est contreproductifs et visible à la longue….. ..


      • francois marquet Le 31 juillet 2015 à 01h39
        Afficher/Masquer

        Et Patrick Drahi rachète le groupe de BFM.TV…
        http://www.lepoint.fr/medias/patrick-drahi-s-allie-a-alain-weill-pour-racheter-nextradiotv-27-07-2015-1952656_260.php
        Il est déjà propriétaire de Libération, du Point et d’une douzaine d’autres titres.
        Concentration dans les média? W Bush a commencé sa présidence en faisant sauter les limites légales d’actionnariat dans les média.
        On voit ce qu’il en est advenu: un certain unanimisme ou un unanimisme certain.
        La France suit le même chemin: Lagardère, Dassault , Bouygues, 3 groupes qui dépendent directement des commandes de l’état.Renvois d’ascenseurs en vue & bourrages de crânes. Pourquoi tant de Charlie?


  39. wesson Le 31 juillet 2015 à 00h42
    Afficher/Masquer

    Afin quand même de vérifier de quoi on parles, je me suis fait “offrir” l’article de Mediapart.

    Et bien je confirme effectivement le caractère boueux. En voici un résumé à peine moins caricatural:

    * Il y a de la corruption en Russie et c’est entièrement de la faute à Poutine.
    * Sous Ieltsine l’état était mieux tenu, la justice était indépendante.
    * Depuis l’arrivée de Poutine, l’état Russe s’est effondré.

    Non non, ce n’est pas des bêtises, c’est vraiment le sens de l’article: encenser la période Ieltsine et descendre la période Poutine, et personnaliser tous les maux de la Russie à sa seule personne. Bref un article démago à fond, bourré d’arguments d’autorité, de calomnie, et qui empeste le néo-conservatisme à 10 kilomètres à la ronde.

    Bref la lecture de ce long torchon m’as encore donné raison sur l’arrêt de mon abonnement à Médiapart, il y a plusieurs années de cela déjà.


    • wesson Le 31 juillet 2015 à 01h44
      Afficher/Masquer

      Puisqu’il s’agit d’une série, allons directement à la source (Correct!V) en court circuitant Mediapart qui ne joue là dedans qu’un rôle strictement passif de caisse de résonance à ragots:

      Article 1 (En Français) Argent sale et effondrement de l’état : https://correctiv.org/fr/enquetes/systeme-de-poutine/article/2015/07/27/argent-sale-et-effondrement-de-letat/

      Article 2 (en Anglais) Official in deep sleep : https://correctiv.org/en/investigations/system-putin/article/2015/07/27/officials-deep-sleep/

      Article 3 (Anglais) State Sponsored Raid: https://correctiv.org/en/investigations/system-putin/article/2015/07/28/state-sponsored-raids/

      Article 4 (Anglais) Sofas and car bombs: https://correctiv.org/en/investigations/system-putin/article/2015/07/29/sofas-and-car-bombs/

      Article 5 (Anglais) Putin’s early years: https://correctiv.org/en/investigations/system-putin/article/2015/07/30/putins-early-years/

      et Article 6 Among Spies à paraitre

      Sur la forme, Les articles – tous déjà disponibles en Anglais, Allemand et Russes apparaîtront en Français probablement au rythme de leur publication dans Mediapart.

      Sur le fond, nous sommes dans une bouillie anti-poutine absolument caricaturale, présentant la Russie sous un jour absolument hideux, et rendant Poutine personnellement responsable de tout ce qui s’y passe de mal.

      Le 5ème article que j’ai rapidement parcouru me parait particulièrement nauséeux : les enquêteurs se sont visiblement intéressé à la vie de couple de Poutine, qui se serait mal comporté avec sa première épouse. Extrait :

      “When the men start talking about work, Putin sends his wife to the kitchen because she is not allowed to participate in serious conversations.”

      Et les auteurs de s’étonner ingénument que, lorsqu’ils ont demandé une réaction à la présidence Russe, ils n’aient pas obtenu de réponse.

      Voilà donc le lisier auquel mediapart se prête aussi complaisamment à l’épandage, et qui compte tenu du nombre de traductions disponibles me semble tout à fait s’inscrire dans la campagne de contre-propagande que l’Europe et les USA ont semble-il déclenché contre la Russie.


      • anne jordan Le 03 août 2015 à 17h59
        Afficher/Masquer

        “suprémacisme occidentalo- chrétien ” quand un crisonaute parle des tatars ! ( voir plus haut )
        balayons – aussi – devant notre porte .


        • Lysbethe Lévy Le 03 août 2015 à 18h59
          Afficher/Masquer

          Oui en plus V. Poutine a un visage “tatar” mais très blond, ce qui le fait paraitre assez froid, effacé, peu expressif, cela a permit à la propagande occidentale, de l’accuser d’être impitoyable, mauvais donc cruel ! Alors qu’en vérité d’autres images plus personnelles, le montrant avec des animaux sauvages ou familiers, comme ces chiens, le font paraitre au contraire, aimant et capable d’émotions, avec plein d’empathie, en “totale osmose” avec ces chiens ou d’autres animaux qu’il protège comme les tigres de l’Amour ou la panthère des neiges..

          IL aime beaucoup les animaux et ça se voit. IL vaut mieux se faire une idée soi même.je crois, dire qu’il est autiste en plus est vraiment du gros n’importe quoi..Bon, on va encore m’accuser de soutenir un “dictateur”, mais non je préfère quand même son ministre devenu célèbre pour sa diplomatie, Sergueï Lavrov ! Lui c’est un grand homme….lol !

          Surtout par rapport à “ce type” qui est invité à Bruxelles : .http://www.lacapitale.be/1344484/article/2015-07-31/bruxelles-un-leader-neo-nazi-ukrainien-attendu-au-parlement-europeen-en-septembre- mais en attendant les “méchants” sont toujours les mêmes…..


    • francois marquet Le 31 juillet 2015 à 01h45
      Afficher/Masquer

      Réhabiliter Eltsine, surtout auprès des russes, il y a du pain sur la planche:
      pour eux, les années 90, c’est la décennie perdue. Sans les années 2000 de Poutine, la Russie serait au niveau de l’Ukraine, et les russes le savent.


  40. Nicolas Le 31 juillet 2015 à 09h50
    Afficher/Masquer

    Merci beaucoup pour ce “best of”.
    Effectivement “si Poutine envahissait la Lettonie”, c’est intéressant, et on peut balancer des scénarios fantaisistes au kilomètre. Tenez, j’en ai un rigolo (un peu tiré par les cheveux, certes) :

    -Et si un pays construit sur un génocide, qui a 25% des prisonniers du monde, des prisons secrètes, une prison totalement illégale sur un territoire volé à un autre pays, la peine de mort, justifie la torture, tue des gens souvent innocents sans aucune forme de procès dans les pays qui n’ont pas les moyens de protester, espionne tous ses citoyens, les chefs d’États étrangers et à peu près tout le monde, bombarde les pays qui ne se soumettent pas à sa volonté voire envahit d’autres pays pour leur prendre leurs ressources, est le seul pays à avoir lancer des bombes atomiques sur des villes (d’un pays déjà prêt à la reddition depuis des mois qui plus est)… et si, disais-je, un tel pays donnait des leçons de morales et de droit-de-l’homme à un autre pays parce qu’il y est interdit d’y faire la promotion de l’homosexualité aux enfants, le tout en étant en excellent termes avec des pays où l’homosexualité (totalement légale dans le pays critiqué) y est punie de plusieurs années de prison, voire de mort ?
    J’ai vraiment une imagination débordante. C’est bien l’imagination mais c’est mieux quand les journalistes s’en tiennent aux faits.


  41. vudesirius Le 31 juillet 2015 à 11h06
    Afficher/Masquer

    Maintenant selon “Spoutnik”, les USA veulent élargir les “sanctions” (j’ai toulors du mal avec ce mot qui implique que la planète est une vaste cour d’école où nos “bons maîts'” envoient au coin les écoliers rétifs) et veulent éjecter la FR du Conseil de sécurité; donc les provocations US prennent une ampleur de plus en plus démesurée, sans qu’apparemment nos merdias officiels ne s’en émeuvent ( à ce jour je n’ai lu et entendu aucune mention de ce faits dans la presse française ou à la télé , il est vrai que le sujet du jour est “le boeing de la Malaysian airline ” qu’ils ont retrouvé prés de la Réunion, mais comme ils parlent aussi de l’autre Boeing de la Malaysian crashé en Ukraine, il y a une telle confusion qu’une chatte n’y retrouverait pas ses petits.


    • TienTien ! Le 31 juillet 2015 à 22h54
      Afficher/Masquer

      L’élargissement des sanctions US a été dûment annoncé dans le Figaro du 30-7.


  42. dissy Le 31 juillet 2015 à 11h47
    Afficher/Masquer

    List of countries the USA has bombed since the end of World War II.

    China 1945-46

    Korea 1950-53

    China 1950-53

    Guatemala 1954

    Indonesia 1958

    Cuba 1959-60

    Guatemala 1960

    Belgian Congo 1964

    Guatemala 1964

    Dominican Republic 1965-66

    Peru 1965

    Laos 1964-73

    Vietnam 1961-73

    Cambodia 1969-70

    Guatemala 1967-69

    Lebanon 1982-84

    Grenada 1983-84

    Libya 1986

    El Salvador 1981-92

    Nicaragua 1981-90

    Iran 1987-88

    Libya 1989

    Panama 1989-90

    Iraq 1991

    Kuwait 1991

    Somalia 1992-94

    Bosnia 1995

    Iran 1998

    Sudan 1998

    Afghanistan 1998

    Yugoslavia – Serbia 1999

    Afghanistan 2001

    Libya 2011

    http://www.globalresearch.ca/list-of-countries-the-usa-has-bombed-since-the-end-of-world-war-ii/24626


  43. François Le 01 août 2015 à 07h22
    Afficher/Masquer

    A l’heure où nos agriculteurs sont des victimes collatérales des sanctions russes, à l’heure de la crise des mistrals, Les USA augmentent leurs importations de pétrole russe… A faire circuler, les intéressés seront contents d’être les dindons de la farce.

    Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/economie/20150731/1017328487.html#ixzz3hXOuUvYR


  44. Lysbethe Lévy Le 01 août 2015 à 20h33
    Afficher/Masquer

    Plusieurs altermédias ont découvert que Eliot higgins aka moses Brown travaillait en binôme avec un agent américain d’origine russe, Igor Soutyaguine : https://en.wikipedia.org/wiki/Igor_Sutyagin

    Celui ci travaille aussi en tant que journaliste ou désinformateur au service de atlantistes, il a aidé a a accuser Poutine ou la Russie de tous les maux arrivés en Ukraine ou ailleurs.

    Le site Liveleak a fait une enquête fouillée sur lui et ses exploits d’espion retourné ayant vendu des secrets à l’ouest : https://www.rusi.org/analysis/authors/ref:B4DD39DA614B84/

    http://www.liveleak.com/view?i=9af_1432256107&comments=1

    Ce qui désormais fait douter des infos de ces chercheurs si peu indépendants. Et ou est passé “spain bucca” l’ancien controleur espagnol a Kiev ?


  45. Claude Le 05 août 2015 à 20h54
    Afficher/Masquer

    Merci. La propagande grotesque anti-Russie prenant pour cible son président qui contrairement aux nôtres depuis deux mandats travaille dans l’intérêt de son pays (c’est en fait cela qu’on lui reproche …) devient totalement contre-productive.
    En particulier, mediapart perd beaucoup de sa credibilité avec ses articles à l’internationale ; nous pouvons rajouter les propagandes scandaleuses sur l’Ukraine et la Syrie.
    Nous lisons mediapart, avons de la sympathie et du respect pour plusieurs de ses journalistes (Laurent mauduit, Martine orange, etc) mais plus pour le journal. Trop de contentieux de confiance. Ce qui est perdu aura du mal à être retrouvé. Grande déception.

    Soutenir les nazis Ukrainiens et les extrémistes criminels en Syrie … Totale sidération !
    Renonçons à comprendre ; contentons nous de dénoncer etde nous en indigner ; évitons les attaques personnelles sur Plenel qui jusqu à présent n’a jamais été compromis dans les articles qui nous indignent.

    J’en profite pour signaler que le journaliste (il a un poste important à mdp) Bonnet de mediapart avait qualifié Berruyer de complotiste dans, de mémoire, les commentaires de son article tentant de justifier celui insultant Mélenchon. Il avait alors reçu un nombre trés important de déconseillés et des réponses très sèches… Il n’a jamais osé réitérer cette diffamation … Je pense que lui est beaucoup plus impliqué que Plenel dans ces articles intrigants et non déontologiques au sens de nombreux abonnés ; il reprend la réthorique de la propagande us (complotisme). C’est un marqueur qui les désigne immanquablement.


Charte de modérations des commentaires