Les Crises Les Crises
8.juin.20198.6.2019 // Les Crises

Redressement fiscal : 60% du gouvernement a mal déclaré ses revenus en 2018

Merci 1938
J'envoie

Des nouvelles des “premiers des premiers de cordée”…

Source : 20 minutes, 29-05-2019

Mais l’immense majorité était, a priori, de bonne foi

Ça n’est pas du meilleur effet. Vingt-et-un membres du gouvernement sur 35 ont eu droit à un redressement fiscal en 2018. C’est ce que relève, ce mercredi Le Canard enchaîné qui cite le rapport de la Haute autorité pour la transparence de la vie politique (HATVP). Et pas des petits redressements : 10.788 euros de moyenne pour les rappels, presque 12.000 euros pour les pénalités, de retard ou autre.

La HATVP note quand même que la quasi-totalité des membres du gouvernement épinglés étaient de bonne foi. Un, dont le nom n’est bien sûr pas révélé, a fait en revanche l’objet d’un signalement auprès du président de la République et du Premier ministre, comme c’est son rôle dans de pareils cas.

Trop généreux aussi

Les soupçons se tournent notamment vers Laura Flessel, la ministre des Sports qui avait démissionné en septembre, pour des raisons en partie fiscales, comme l’avait révélé Mediapart. Le rapport ne parle d’ailleurs que des ministres nommés en 2017.

Enfin, la Haute autorité précise que trois membres du gouvernement se sont vus remboursés une partie de ce qu’ils avaient versé à l’administration fiscale. Des contributions excessives qui s’élèvent en moyenne à plus de 7.700 euros. Tout de même.

Source : 20 minutes, 29-05-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

François Lacoste // 08.06.2019 à 07h50

Mais quelle est cette photo et d’ou sort-elle?

Ce qui est “merveilleux” dans votre article c’est la photo d’illustration dans le chapeau. Sur cette photo du gouvernement on cherche le drapeau national avant de constater qu’il s’y trouve mais parfaitement caché derrière des personnes. Seul de drapeau de l’union européenne est visible.

Pour ces gens, la nation française doit disparaître et ne doutons pas que si nous ne nous y opposons pas, il la feront disparaître.

66 réactions et commentaires

  • Fabrice // 08.06.2019 à 07h43

    Cet épisode de fausses déclarations n’est que le révélateur d’un système fiscale inadapté où les grandes entreprises sont surarmées pour ne payer que 8% d’imposition par rapport aux PME qui frôlent le 30% à quand un gouvernement courageux qui passerait à 18% sans possibilité de faire varier le taux d’imposition.

    Pour l’imposition des particuliers c’est la même chose il suffit de se delocaliser pour échapper au fisc, par rapports aux contribuables qui n’ont pas les moyens de fuir ses obligations (étonnement les USA ont résolu le problème en imposant même ses expatriés) notre gouvernement lui cherche et trouve un site https://www.economie.gouv.fr/particuliers/erreurs-fréquentes “oups” pour les erreurs fréquentes mais ne prend pas le modèle américain en exemple en vantant même la trahison fiscale (https://www.huffingtonpost.fr/2018/11/21/exil-fiscal-macron-evoque-les-bonnes-raisons-de-partir-en-belgique_a_23595619/) en attendant on voit la démonstration de chomsky se réaliser https://chouard.org/blog/2018/02/20/chomsky-comment-detruire-un-service-public-en-baissant-son-financement-cest-la-technique-de-base-avant-de-privatiser/ comme on le voit dans le mouvement de grève dans les urgences https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/06/06/la-grande-fatigue-des-personnels-soignants-des-urgences-devenues-des-usines-a-patients_5472081_3224.html comme on le voit aussi dans l’éducation comme le demontre Franck Lepage ” 1 euro investis pouvant apporter 7 euros” https://youtu.be/Pr4NlZxztqs

      +29

    Alerter
    • Fabrice // 08.06.2019 à 07h58

      Le problème mais en est-ce un le modèle américain voit ses étudiants fuir le pays pour fuir l’endettement c’est ballot https://insolentiae.com/ces-jeunes-americains-qui-fuient-les-etats-unis-pour-echapper-a-leur-dette-etudiante/ et que les nôtres s’exilent pour fuir le peu de débouchés https://www.franceinter.fr/economie/les-cerveaux-fuient-la-france-et-ne-reviennent-pas allez comprendre ce monde schyzophrénique.

        +12

      Alerter
      • JLR72 // 09.06.2019 à 02h10

        Je nuancerais tout de même en rappelant que vous comparez ceux qui font des études aux US, donc à priori des gens qui seront qualifiés, voire très qualifiés, avec les chômeurs français, peu qualifiés. Le taux de chômage des plus qualifiés en France n’excède pas 6%.
        En tout état de cause, même aux US le taux de chômage “réel” avoisine les 15/18%, sans compter les petits vieux de 80 balais qui sont encore contraints de bosser…pour survivre. D’après les stats, ils n’ont jamais été si nombreux. Avec un tel niveau d’inégalités et un tel niveau d’individualisme et de corruption, ce système est insoutenable et s’effondrera tôt ou tard.

          +5

        Alerter
    • Sam // 08.06.2019 à 10h24

      Dans la controverse des téléologues, il y a les mécanistes : les choses sont ce qu’elles sont par accident (par erreur, système fiscal inadapté, …). C’est la position des dirigeants (on se demande d’ailleurs ce qu’ils peuvent diriger si les choses adviennent par accident…) : oups, nous avons commis des erreurs, ou plutôt nous héritons des erreurs des précédents ce qui explique le bordel actuel.

      Pour le coup, je serais plutôt du coté des finalistes : c’est voulu comme ça (Chouard). Le système n’est pas bancal et truffé d’erreurs, il fonctionne à merveille au contraire pour la finalité qu’il s’est donné : piller la planète au profit de quelques uns.

      Et il y a ceux qui confondent la finalité réelle avec la finalité idéale, ce que le système devrait être (garantir l’équilibre social, écologique, …) : changer l’Europe, c’est possible !
      Magie du monde des idées…
      https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9l%C3%A9ologie

        +14

      Alerter
      • Bibendum // 08.06.2019 à 11h51

        Bonjour Sam,

        “Finalistes” me chagrine un peu pour plusieurs raisons. La première; mise en concurrence du SYSTÈME de tous envers et contre tous, de façon libérale et libertarienne. D’une seconde, parce que la fin n’existe pas, pas plus que le réel, sauf pour un sous ensemble, un sous mécanisme, ou sous résultat qui n’est qu’une transition vers un succédant. Une transition n’est pas une fin, ni même un moment, c’est une vue, à priori figée mais fugace, éthérée, mobile donc, dont l’essentiel est le temps et l’espace investi.

        On parle donc de fin alors que nous devrions peut-être parler de mobile. Et le mobile renvoi à plusieurs concepts impossibles à inventorier ici, mais l’un premier serait l’énergie et l’entropie qui va avec, mobiles par PRINCIPE, c’est à dire changement de temps et d’espace, voire changement d’état.

        Ensuite l’idée de “un” et de “tout”; holisme vs réductionnisme/atomisme. Les deux sont indissociables et c’est le mobile atomiste qui crée le tout, UN TOUT inconcevable mais résultant. Ce tout est selon moi métaphasique, cantique, en tout cas mouvant, de fait inconcevable hors du temps et de l’espace, chacun en perpétuelle transition ?!

        Qu’importe le choix particulier de la particule et l’observation de celle-ci, qui pourrait-être spectaculaire… ou pas (société du spectacle; Guy Debord) (chat de Schrödinger), puisque le TOUT répartira les forces équilibres en présence, les “uns”, avec un PRINCIPE sus-jacent et de fait métaphysique.

        Si dans l’univers, rien ne se perd, rien ne se crée mais tout se transforme, alors c’est un “jeu” à somme nulle.

          +2

        Alerter
        • Sam // 08.06.2019 à 20h10

          Bonjour Bibendum,
          Je jouais au conceptualiste. Si le réel n’existe pas et que tout est de l’ordre de la métaphysique, alors parlons du monde sensible et du monde intelligible : pour ces ministres et les autres, ce n’est pas l’honnêteté le mobile de leur optimisation fiscale, c’est la justice qui est de Schrödinger.
          Un jeu à somme nulle, avec un monde des belles idées, quelque part dans la galaxie, et puis nous les gobelins, pour compenser.
          Un jeu nul.

            +1

          Alerter
    • Jiel // 08.06.2019 à 13h43

      Le système d’imposition fiscale français est bien trop compliqué. Il faut supprimer le quotient familial inadapté avec le prélèvement à la source, individualiser l’impôt dès 16 ans. Imposer non plus par foyer fiscal mais tous les revenus des individus. Plus de niches fiscales ! Faisons simple !

        +2

      Alerter
    • septique // 08.06.2019 à 14h04

      Pour l’imposition des particuliers c’est la même chose il suffit de se delocaliser ..Ignorance accablante. Pour bénéficier de ceci il faut ne pas être en France plus de 181 jours, ne pas détenir de domicile principal, ne pas avoir d’activités économiques significatives en France, sauf le patrimoine déclaré au moment de votre délocalisation, ne pas détenir de moyens de paiements français (style carte de crédit, etc..), vous n’avez plus le droit au système de soins, etc…De plus vous continuez a être imposé sur ce que vous détenez en France.. Le fisc est parfaitement outillé pour suivre les contribuables, je le sais j’ai bénéficié de cette situation quand j’étais en Suisse.
      Les USA sont le seul pays au monde qui taxe ses citoyens même si vous n’avez jamais vécu dans ce pays (il suffit d’y être né..) dans ce cas sur leurs revenus dans le pays ou ils vivent (c’est pour cela que la plupart renoncent à leur citoyenneté américaine).

      Pour le reste un article bassement populiste, style Canard Enchaîné, la fraude fiscale réelle provient des pme/pmi et des grandes entreprises françaises et étrangères (a ne pas confondre avec l’utilisation des swaps qui sont là pour permettre de se garantir contre les fluctuations des taux de change pour les ventes à l’export).

      Au fait pourquoi le gouvernement français, depuis toujours, ne fait-il rien pour Andorre et Monaco ? Rien vu dans les programmes politiques…

        +2

      Alerter
      • septique // 08.06.2019 à 14h42

        181 jours par année fiscale, ne pas détenir de comptes bancaires autres que ceux nécessaire à la poursuite des activités économiques se déroulant en France, vous perdez votre permis de conduire français (échangé contre un permis local).
        Le fisc français a introduit un changement qui taxe les héritages des expatriés français pour les biens mobiliers et immobiliers détenus à l’étranger (et en France aussi). Il y a eu aussi une réforme qui permet de taxer l’immobilier tout d’abord pour les expatriés afin de privilégier ceux qui investissent dans des activités économiques réelles et pas dans la spéculation immobilière…des réformes du gouvernement Macron…

          +1

        Alerter
        • RGT // 09.06.2019 à 10h02

          “Le fisc français a introduit un changement qui taxe les héritages des expatriés français pour les biens mobiliers et immobiliers détenus à l’étranger (et en France aussi).”…

          Pourquoi selon-vous la loi a-t-elle permis de créer des SCI ?

          Depuis longtemps c’est le moyen le plus LÉGAL d’échapper à l’impôt sur les successions immobilières.
          Si vous avez 5 millions d’€ de patrimoine immobilier mais qu’ils sont détenus par une SCI qui a un capital de 1 000€ vous ne payerez au plus que les frais de succession sur la valeur des parts que vous détenez dans la SCI, c’est à dire quasiment RIEN.
          J’ai même connu des gros radins qui avaient rédigé des cessions de parts en blanc dans lesquelles il ne restait que la date à renseigner.
          Quand ils cassaient leur pipe, il suffisait aux héritiers de renseigner une date antérieure au décès et le fisc n’avait plus qu’à aller bouder dans son coin.

          Et cerise sur le gâteau, il suffit que ladite SCI soit pile à l’équilibre budgétaire comptable pour ne pas être imposable sur les bénéfices. Un vrai bonheur.
          Sans compter les SCI déficitaires renflouées par leurs actionnaires qui leur permettent de déduire une partie non négligeable de ce “renflouement” de leurs revenus imposables.

          C’est sûr, les SCI ne sont pas applicables aux gilets jaunes qui ne possèdent que les palettes qui servent de tables dans les rond-points qu’ils investissent, mais comme disait un Grand Homme, “Si à 50 ans vous n’avez pas une Rolex au poignet vous avez raté votre vie”…

          TOUS les pays “démocratiques et égalitaires” possèdent des niches fiscales.

            +4

          Alerter
    • SCC // 08.06.2019 à 18h12

      Dans le modèle américain, le citoyen américain travaillant à l’étranger est censé payer des impôts aux USA même s’il en paye déjà dans le pays de résidence.
      En Belgique, des citoyens belges nés aux USA, où le droit du sol s’applique, se voient réclamer des impôts sans avoir jamais résidé ni travaillé aux USA.
      Je ne sais pas si ce modèle est judicieux.

        +2

      Alerter
      • vert-de-taire // 09.06.2019 à 09h44

        La FI propose un compromis : tout français paye des impôts partout dans le monde MAIS on tient compte des impôts payés dans le pays de résidence.
        La France ne prendrait QUE la différence (positive) entre impôts payés réellement dans le pays et ce que la personne payerait en France.
        Une manière apparemment simple et honnête de décourager l’exil fiscal.

        Ceci-dit : bien d’accord avec la complainte d’un système incompréhensible.
        Et pas d’outil informatique disponible pour tous (ça fait du monde) pour nous aider – ce qui est hallucinant aujourd’hui !

          +3

        Alerter
  • François Lacoste // 08.06.2019 à 07h50

    Mais quelle est cette photo et d’ou sort-elle?

    Ce qui est “merveilleux” dans votre article c’est la photo d’illustration dans le chapeau. Sur cette photo du gouvernement on cherche le drapeau national avant de constater qu’il s’y trouve mais parfaitement caché derrière des personnes. Seul de drapeau de l’union européenne est visible.

    Pour ces gens, la nation française doit disparaître et ne doutons pas que si nous ne nous y opposons pas, il la feront disparaître.

      +45

    Alerter
    • François Lacoste // 08.06.2019 à 10h17

      Suis-je bête! mais bon Dieu mais c’est bien sûr! il s’agit du gouvernement européen…

        +5

      Alerter
    • Bibendum // 08.06.2019 à 12h17

      Faut-il raisonnablement s’opposer à des forces bien plus puissantes que ce que l’on peut même et à peine QUE supposer et avant même d’avoir mesuré les moyens que l’on peut raisonnablement réunir pour constituer cette force d’opposition ?

      Lorsque la température baisse l’eau se changera en glace. Les poissons peuvent-ils faire remonter la température ? Migrer vers des eaux plus chaudes ? Se résigner à être surgelés ? …

      C’est à contre cœur que j’ai “fini” par accepter l’idée de “mondialisme”, mais je ne me résigne pas pour autant à accepter un mondialisme vorace ou les cannibales seraient rois !

      Pourquoi cannibales ? Dans la vidéo de RT republié ici hier, Branco/Onfray, il est dit une phrase entendue/lue par ailleurs: “ILS veulent un monde avec PLUS de pauvres PLUS pauvres et MOINS de riches PLUS riches”.

      Équation: ILS, plus, plus, moins,plus = dilution!!!. Leur truc ne marchera pas parce que poussé jusqu’à sa “solution” (de soluble) il ne devrait en rester QU’UN contre tous !!! Un highlander en somme.

        +4

      Alerter
    • Serge F. // 08.06.2019 à 16h13

      Personnellement, je préfèrerais qu’il n’y ait aucun drapeau.

      « On peut espérer qu’après les associations qui lièrent successivement les familles, les tribus, les provinces, les patries, les plus grandes patries, les hommes feront les Etats-Unis du monde. » Anatole France

      Quant à l’UE, je me contenterais qu’elle applique un jour le principe de subsidiarité.

      « Si je savais quelque chose qui me fût utile, et qui fût préjudiciable à ma famille, je la rejetterais de mon esprit. Si je savais quelque chose utile à ma famille et qui ne le fût pas à ma patrie, je chercherais à l’oublier. Si je savais quelque chose utile à ma patrie, et qui fût préjudiciable à l’Europe, ou bien qui fût utile à l’Europe et préjudiciable au genre humain, je la regarderais comme un crime. » Montesquieu, Pensées, n°350

        +1

      Alerter
      • Guadet // 08.06.2019 à 22h37

        Si on en arrive un jour aux États-Unis du Monde, avec donc un gouvernement fédéral unique, ça pourrait être très beau, certes, et confortable, mais c’en serait fini de toute vraie liberté pour l’humanité. On n’aura jamais imaginé un empire plus totalitaire, par définition, et plus étouffant. Je crois plus à un morcellement qui permettrait la créativité par la diversité et obligerait à de libres coopérations entre les peuples. La fraternité plutôt que la promiscuité de cellule.

          +2

        Alerter
        • Serge F. // 08.06.2019 à 23h54

          « Etre libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. » Nelson Mandela

          Les Etats-Unis du monde ne pourront exister que dans le cadre d’un système de gouvernance qui respecte la diversité culturelle de chaque peuple. Cette diversité est une richesse qui est déjà fortement menacée par la globalisation et le néolibéralisme. Il faut que certains principes soient respectés, comme celui de la subsidiarité. Le pouvoir pourrait être accordé à un collège de personnes plutôt qu’à une seule (ce qui s’apparenterait à l’holacratie).

          Il faut arrêter de penser “au nom de la nation”. Ce concept est largement dépassé aujourd’hui du simple fait que les problèmes difficiles que doit surmonter l’humanité sont à l’échelle du monde (l’air, l’eau et le terre se moquent des frontières). Il faut maintenant penser “au nom de l’humanité”, comme l’explique fort bien Riccardo Petrella dans cette conférence :

          https://www.youtube.com/watch?v=crhqL-zgCac

          Le chauvinisme et le nationalisme sont des problèmes liés à de fortes émotions culturelles du fait que nous sommes des véhicules culturels, comme bon nombre d’animaux. Ecoutez ce que dit Luc-Alain Giraldeau a ce sujet :

          https://www.youtube.com/watch?v=KoJWH5xjCpA&t=3768

          Nous devrions faire un effort pour mettre de côté les difficultés culturelles qui nous empêcheraient demain d’agir au nom de l’humanité.

            +1

          Alerter
          • Sam // 09.06.2019 à 07h17

            C’est la Terre qu’il faut remettre au centre, pas l’humanité.
            La démocratie implique la décentralisation : 15 personnes à Paris, Bruxelles ou Las Vegas qui dirigent tout, ce n’est pas la démocratie.
            De même, il n’y a pas de liberté là où il n’y a pas d’autonomie.
            Décentralisation et autonomie, c’est le régionalisme l’avenir de la démocratie.

              +0

            Alerter
            • vert-de-taire // 09.06.2019 à 09h49

              C’est la Terre qu’il faut remettre au centre, pas l’humanité.

              Je ne pense pas.
              Dès-lors que nous sommes démocrates en démocratie ALORS la “Terre” redevient préoccupation “naturelle” et fondamentale (on est d’accord sur cette priorité de notre vie : individu/espèce) et donc prise en compte.

              C’est – simplement – la démocratie (la vraie pas le spectacle) qu’il faut remettre ‘au centre’.

                +0

              Alerter
            • Serge F. // 09.06.2019 à 10h09

              Non, c’est l’humain qu’il faut mettre au centre et agir afin de préserver les biens communs indispensables à son existence, pour la simple et bonne raison que la Terre peut très bien vivre sans l’humain.

              Le contrat social actuel, qui nous vient des Lumières, ne marche pas, car il ne peut empêcher qu’une structure oligarchique se développe à partir du moment où l’on construit une société centrée sur l’intérêt général. Jean-Jacques Rousseau s’était bien planté dans son Contrat social. C’est ce que démontre Jean-Marie Pousseur dans cette conférence :

              https://www.youtube.com/watch?v=K2lNK6dtzPA

              La décentralisation et l’autonomie, on a déjà essayé et ça produit inévitablement des guerres. Les Etats-Unis sont des champions pour cela : ils ont été en guerre 93% du temps de leur existence. Toutes les générations de Français ont connu la guerre avant 1945. Les générations actuelles ne savent pas ce que signifie être en guerre, avec son lot de peurs et les privations. Notre société d’abondance matériel et de confort de vie nous l’ont vite fait oublier.

                +1

              Alerter
            • Sam // 09.06.2019 à 21h00

              “La décentralisation et l’autonomie, on a déjà essayé et ça produit inévitablement des guerres.”

              Dans le même ordre d’idée : “la démocratie on a déjà essayé et ça produit inévitablement des guerres. Les Etats Unis sont les champions pour cela, etc.”

              Comment mariez vous l’exigence de démocratie avec la centralisation ? Avec la dépendance ?

                +0

              Alerter
            • Serge F. // 10.06.2019 à 01h22

              @Sam

              Etes-vous sûr que la démocratie a été essayée ? Une démocratie fonctionne-t-elle correctement quand les citoyens sont mal informés ou quand ils manquent d’esprit critique ?

              Il peut très bien exister une certaine forme de décentralisation dans une gouvernance mondiale qui respecterait le principe de subsidiarité. Quant à la dépendance, on est toujours dépendant d’une entité extérieure. Du coup, autant faire en sorte que ça se passe le mieux possible.

              Le XXIIe siècle sera tourné vers l’humanité et non plus vers les nations, ou ne sera pas.

                +0

              Alerter
            • Sam // 11.06.2019 à 08h26

              Votre paradis de la gouvernance globale ressemble beaucoup à mon enfer terrestre.
              Êtes vous sûr que la décentralisation et l’autonomie aient déjà été essayées ?
              A mon avis, la centralisation politique a suivi la centralisation urbaine (la structure) et ce n’est pas un hasard si les bourgeois, gens du bourg, dominent aujourd’hui ce monde urbanisé.
              De même, ce n’est pas un hasard si la tendance est à toujours plus d’urbanisme, avec des anticipations sur une société future globale totalement urbanisée.
              Pourtant, face à « l’effondrement », la seule option viable c’est le village, pas la ville. La Terre nous rappellera bien assez tôt cette nécessité trop vite oubliée.
              La décentralisation et l’autonomie est une condition de notre survie, de gré ou de force.
              Un retour à la Terre.

                +0

              Alerter
        • RGT // 09.06.2019 à 10h17

          Pourquoi croyez-vous que la “tendance” des gouvernements est la création d’entités globales qui regroupent de plus en plus de territoires ?

          Il s’agit bien sûr d’une stratégie d’économie d’échelle.
          Pas au niveau des institutions elles-mêmes car ces mammouths impotents doivent avoir une pléthore de “fonctionnaires” qui surveillent chaque citoyen pour éviter les “déviances”.
          Mais ce n’est pas grave car ces fonctionnaires sont payés par les “couillons” qui sont obligés de suivre le diktat.
          Ça ne coûte pas un seul centime aux oligarques et ça leur rapporte vraiment très gros.

          C’est une très grosse économie d’échelle pour les ploutocrates hors-sol qui n’ont plus à ouvrir des “succursales” auprès de chaque gouvernement qui doivent en permanence surveiller les décisions politiques et dépenser une énergie considérable à l’échelon local (non transposable dans un autre pays) pour continuer à prospérer.

          Avec un “gouvernement mondial” plus de problème : Il suffit d’avoir quelques “conseillers” bien placés auprès de ce gouvernement et une seule intervention suffit pour “préserver les investissements” même s’ils sont franchement nuisibles à la population.

            +2

          Alerter
          • Serge F. // 09.06.2019 à 13h45

            Si la gouvernance mondiale agit en fonction de la préservation des biens communs indispensables à l’humanité, il ne pourra plus y avoir d’oligarchie pour corrompre les pouvoirs. Il appartient aux peuples de la terre d’écrire les règles de cette gouvernance.

            Une gouvernance mondiale pourrait permettre de régler les différends entre les peuples qui ne manqueront pas d’apparaître dans les décennies à venir, en particulier pour l’accès aux ressources. Il faciliterait aussi les solidarités. Cela éviterait les guerres et les exils.

            « Je représente un parti qui n’existe pas encore, le parti Révolution-Civilisation. Ce parti fera le vingtième siècle. Il en sortira d’abord les États-Unis d’Europe, puis les États-Unis du Monde. » Victor Hugo, Océan, « Philosophie Prose »

              +0

            Alerter
          • Sam // 11.06.2019 à 09h09

            “Si Paris était suffisamment petit…”
            Pour Platon, la démocratie n’est possible qu’à l’échelle de la cité.
            Vous mettez la charrue avant les boeufs, il aurait fallut que la France soit démocratique avant de rejoindre une structure à 12, 27 ou 29 (ou 197…). Pas après.
            Un livre à lire : une question de taille, d’Olivier Rey.

              +1

            Alerter
  • basile // 08.06.2019 à 07h51

    je me demande toujours comment c’est possible de mal déclarer ses revenus. Les miens, ils sont déjà pré remplis, j’ai pu qu’à valider. Je me demande d’ailleurs pourquoi on me demande encore de le faire.

    c’est probablement une sorte de concertation, de participation. Comme si on demandait au condamné à mort de tenir sa seringue, ou l’enfant, de tenir le martinet qu’on va lui administrer;

      +14

    Alerter
    • Haricophile // 08.06.2019 à 11h46

      Tu as sûrement des revenus plus simples a déclarer qu’eux. Ce que tu dis est vrai quand on est salarié. S’ils sont de bonne foi, leur problèmes viennent forcément des annexes.

      Enfin je ne vais pas non plus te demander de les plaindre parce que gagner beaucoup plus de fric que toi rend leur feuille d’impôt plus compliquée.

        +2

      Alerter
      • Jeff // 08.06.2019 à 11h58

        Ton dernier paragraphe est aussi inutile que péremptoire. On peut gagner beaucoup d’argent en étant salarié.

          +2

        Alerter
        • Bibendum // 08.06.2019 à 12h36

          Je suis parfaitement d’accord avec toi Jeff. Et tien, je viens de me surprendre à faire un rêve: “Tu me ferais salarié, dans un poste à responsabilité, un peu comme administrateur (ou ministre), où l’une de mes fonctions serait d’établir MA fiche de paie…” Bonne journée ^^

            +3

          Alerter
        • septique // 08.06.2019 à 14h22

          On peut être salarié et avoir des revenus en bourse….sur des devises étrangères, etc..bénéficier de débentures, de régime d’achat d’actions, etc, dans ce cas un conseiller fiscal, pas un comptable..

            +1

          Alerter
    • Serge F. // 08.06.2019 à 16h35

      Ce problème peut s’accroître quand on a l’obligation de déclarer publiquement son patrimoine, ce qui est le cas quand on est un responsable public. La volonté de transparence est souvent inversement proportionnelle aux richesses que l’on possède.

        +4

      Alerter
  • obermeyer // 08.06.2019 à 08h06

    Faites ce que je dis , mais pas ce que je fais …… La classe des premiers de cordée est de plus en plus écœurante .

      +13

    Alerter
    • Serge F. // 08.06.2019 à 16h38

      En plus, ils ne craignent pas grand chose, contrairement au petit contribuable.

        +4

      Alerter
  • basile // 08.06.2019 à 08h15

    Comment des gens qui ne possèdent ni voiture, ni appartement, ni portefeuille d’action, qui ne possèdent que 1.000 € sur leur compte et un vélo, comment peuvent-ils se tromper sur leur feuille d’impôt ?

      +30

    Alerter
    • septique // 08.06.2019 à 14h24

      Ils se sont trompés dans la vie…c’est dommage pour eux mais enfin il gardent la satisfaction de bien remplir leur déclaration fiscale, le bonheur est toujours à sa porte…

        +0

      Alerter
    • pascalcs // 08.06.2019 à 14h33

      Vous pensez sans doute au premier du gouvernement, le President Macron soi-meme…. Aucun patrimoine, seulement quelques centimes qui trainent ça et la. Bref, même pas de quoi s’acheter un costume digne de ce nom.

        +7

      Alerter
    • Serge F. // 08.06.2019 à 16h46

      Vous parlez d’Emmanuel Macron ? Son patrimoine est peut-être le plus grand mystère de l’univers.

      Curieusement, on peut consulter le patrimoine des membres du gouvernement et des parlementaires, mais pas celui du Président de la République :

      https://www.hatvp.fr/

      Immunité totale face à la Justice, immunité totale face à la transparence.

        +6

      Alerter
  • Ardéchoix // 08.06.2019 à 08h50

    Je crois que le pire dans cet exemple, est le faite qu’un honnête citoyen est tenté de suivre la façon de faire des 60% . En 34 ans d’activité 5 contrôles fiscal avec un beau zéro pointé, mais dieu que mes nuits sont douces. ?

      +9

    Alerter
  • Patrick // 08.06.2019 à 09h03

    Cela montre tout simplement que la déclaration fiscal
    est trop complexe et pas maîtrisable,
    tout en étant incomplète …
    c’est tout !

      +4

    Alerter
    • PapyDan // 08.06.2019 à 09h23

      Même Les Crises est envahi par les trolls macronistes !!! Au secours !!! ?

        +16

      Alerter
      • Bibendum // 08.06.2019 à 13h20

        Vite, vite, faisons sécession, coupons la fRance en deux, les trolls macronistes d’un côté et les autres de l’autre… Quoi que c’est déjà ce que font nos “élites”; diviser pour régner en paix. Le régionalisme à du bon; il permet de simplifier la complexité démocratique en réduisant les nations à des camps pour et des camps contre. Sur les crises c’est édifiant !!!!

          +3

        Alerter
    • jch // 08.06.2019 à 09h25

      Dans ce cas, ça montrerait aussi la profonde incompétence de ces gens… Moi j’arrive très bien à remplir ma déclaration tout seul, sans comptable ni conseiller fiscal.

        +10

      Alerter
      • Jeff // 08.06.2019 à 12h02

        Bonne réponse. Ça dénote aussi un manque de sérieux total parce que ce n’est nullement compliqué et c’est parfaitement documenté.

          +3

        Alerter
        • RGT // 09.06.2019 à 10h40

          Vous êtes sûr ?

          Cette année, nous voulions rattacher notre fille majeure à notre foyer fiscal car elle poursuit ses études et qu’elle est totalement à notre charge.

          La ligne permettant de la faire dans son cas a étonnamment disparu cette année de la déclaration de revenus et il a fallu se rendre au centre des impôts pour qu’un fonctionnaire saisisse cette information dans les bases de données de l’administration fiscale.

          Bilan de l’opération : 3 heures de queue pour exposer notre cas à un fonctionnaire UNIQUE (et à la limite du burn-out) qui recevait les réclamations de TOUS les cons-tribuables victimes de la “simplification” des déclarations de revenus.

          Et je ne parle pas de tous ceux qui, à la vue de la file d’attente, rebroussent leur chemin car ils n’ont pas le temps de réparer cette injustice et qui devront payer des impôts indus.

          Sans compter les “erreurs involontaires” de calcul qui se glissent dans les montants à payer pour lesquels il faut intervenir immédiatement afin de rectifier le tir AVANT de payer.

          J’avais été victime d’une erreur il y a quelques années et j’avais dû payer quand-même.
          J’ai fait constater cette erreur par le fisc, et un dossier de demande de remboursement avait été rempli.
          L’année suivante, n’ayant toujours pas été remboursé j’ai demandé à ce que le trop perçu de l’année précédente soit déduit du montant de ce que je devrais payer… IMPOSSIBLE.
          Au bout de quelques années, j’ai eu la joie d’apprendre que le dossier était “trop ancien” et qu’il y avait “prescription”.

            +3

          Alerter
    • Jeff // 08.06.2019 à 12h00

      Non. Ça démontre que certains ne la font pas sérieusement, c’est tout.

        +1

      Alerter
    • Serge F. // 08.06.2019 à 16h54

      Les riches sont comme les écureuils qui oublient bon nombre de noisettes qu’ils ont enterrées. Le problème est que ces noisettes, contrairement à celles des écureuils, ne feront rien germer.

        +2

      Alerter
      • Alfred // 08.06.2019 à 19h22

        Elles font germer les fonds des banques sur les comptes desquelles ces sommes sont oubliées il me semble. De mémoire, au delà d’un temps “raisonnable” et d’une recherche “raisonnable” de bénéficiaires il a été trouvé “raisonnable” que ces fonds reviennent à l’établissement.

          +2

        Alerter
      • Serge F. // 08.06.2019 à 21h05

        Il faut mettre des guillements à “oublient” pour les riches.

        Ces noisettes, enterrées dans les paradis fiscaux, alimentent la spéculation qui ne créent aucune richesse.

          +3

        Alerter
  • Kiwixar // 08.06.2019 à 11h18

    Après la “phobie administrative” (Thévenoud, qui l’a déposé comme marque auprès de l’Inpi), la “phobie patrimoniale” (Macron qui claque 2 millions d’euros bruts et devient le candidat à la présidentielle avec le patrimoine le plus faible, à l’exception de Poutou), voici la “phobie précisionnelle”, où comment se tromper “de bonne foi” dans sa déclaration de revenus pour minorer l’impôt.

    Faudra pas s’étonner si la prochaine espèce dominante sur Terre est le cafard.

      +20

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 08.06.2019 à 12h17

    Merci de l’article, cette impunité des élites, élus, a aussi mis les “gilets jaunes” dans la rue, depuis 6 mois. Après 30 ans de magouilles, délits d’initiés, prévarications, tout partis confondus, les “élus corrompus” ont fait le “lit” du mouvement des gilets jaunes. Avec la pauvreté, précarité, installé comme système généralisé, les attaques contre les services publiques, la mise en danger des patients et celle des soignants, l’injustice installée, à l’instar de ce qui se passe dans les pays anglo-saxons nos “modèles” économiques, ne présage rien de bon pour un futur toujours plus aléatoire. La morgue, le mépris, l’abandon de projet social pour les jeunes, pour en arriver a une gigantesque “machine a cash” pilotée depuis Bruxelles ne peut plus être ignorée ! Il faut dénoncer encore et encore .ces élus qui ne pensent qu’a piller les ressources du pays la France. La corruption a atteint un niveau record, il faut que tout s’arrête.

      +15

    Alerter
    • Louis Robert // 08.06.2019 à 13h56

      Tout ne s’arrêtera pas. NOUS devons TOUT arrêter.

        +6

      Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 08.06.2019 à 18h44

      @Lysbeth Levy

      Je vous ai bien lu et j’ai pensé à cet article édifiant publié cette semaine sur le site “Reporterre” où l’on apprend que le gouvernement Macron & Philippe veut détruire l’OFFICE NATIONAL DES FÔRETS !

      ” Forêts publiques : l’État réfléchit au démantèlement de l’ONF ” :
      https://reporterre.net/Forets-publiques-l-Etat-reflechit-au-demantelement-de-l-ONF

      Bonne lecture.

        +10

      Alerter
      • Serge F. // 09.06.2019 à 00h51

        Le gouvernement Macron est aussi en passe de porter une responsabilité inédite dans la destruction de l’Océan. Au lieu de soutenir l’objectif d’éliminer d’ici 2020 les subventions contribuant à la surpêche et à la surcapacité des flottes, la France utilise tout son poids diplomatique pour mettre en péril cet engagement crucial et servir les intérêts court-termistes et destructeurs des lobbies de la pêche :

        https://www.bloomassociation.org/gouv-macron-danger-pr-ocean/

        Voici la vision écologique de Macron. Et ce n’est pas l’UE qui lui dicte de faire cela.

          +4

        Alerter
  • Louis Robert // 08.06.2019 à 13h49

    Mais bien sûr que ces créatures « étaient de bonne foi ». Toutes sont toujours de bonne foi, à commencer lorsqu’elles acceptent de « se lancer en politique » dans les conditions que l’on connaît.

    Que faut-il donc penser de tout cela?

    La corruption du Pouvoir n’existe tout simplement pas dans ce pays. Le Pouvoir français est la pureté incarnée (dans la bonne foi…), l’exception de ces rares créatures qui vont se refaire une virginité à l’étranger n’étant, bien sûr, que l’exception qui confirme la règle.

    Maintenant, en rang! Allons encore voter. Il le faut.. « Devoir citoyen »!…

      +2

    Alerter
  • Arcousan09 // 08.06.2019 à 13h49

    Mais c’est évident ….
    Les textes, réglements et lois ne s’adressent qu’au citoyen …. pas à l’élite de la caste des intouchables de la politique …

      +6

    Alerter
  • MDacier // 08.06.2019 à 15h13

    Étrange cette présomption de bonne foi accordée par l’administration fiscale.
    Je suis persuadé qu’un citoyen lambda ne serait pas logé a la même enseigne !

      +6

    Alerter
    • K // 09.06.2019 à 05h59

      Exactement, si toutes ces erreurs étaient de bonnes foi, on aurait 50% de sous-déclaration et 50% de sur-déclaration.
      C’est comme quand un commercant fait une erreur en vous rendant la monnaie; l’erreur est toujours en votre défaveur…

        +0

      Alerter
  • Nicole de Nicomaque // 08.06.2019 à 18h35

    @MDacier

    Il faut réfléchir différemment je crois. En vérité il existe une loi depuis peu qui est en théorie plus tolérante pour tout le monde et qui permet en cas de litige de passer l’éponge. Où l’on comprend mieux en vérité pourquoi “les macronistes” avaient anticipé sur leur volonté propre de ne pas payer le juste impôt. Rien de telle qu’une loi qui leur permet de flatter leur ” phobie administrative ” et latéralement de couvrir leurs propres turpitudes voire pour certains d’entre eux leurs vraies magouilles afin de mieux éviter l’amende ou la prison. Un jeu à deux coups; ça passe ou ça casse mais sans conséquence ultime.

    Information Impôt Gouv :
    Le Droit à l’erreur : https://www.impots.gouv.fr/portail/droit-lerreur

      +3

    Alerter
  • Sam // 08.06.2019 à 21h43

    “La prison pour les pauvres c’est bien, ils sont habitués aux taudis insalubres. Mais pour les riches, il faudrait trouver quelque chose de plus chic.”

    https://www.challenges.fr/politique/il-faut-sanctionner-autrement-la-delinquance-en-col-blanc_656176

      +7

    Alerter
  • Vltava // 08.06.2019 à 22h41

    Comme le droit à l’erreur tombe à pic….

      +5

    Alerter
  • Mclaude // 09.06.2019 à 12h40

    Bien fait ça vous apprendra à vouloir coincer ceux qui n ont rien

      +1

    Alerter
  • Celik // 09.06.2019 à 16h04

    Ce serait bien de lire des articles sans fautes: Ils se sont vus remboursés une partie… (rembourser est à linfinitif; remplacez par un verbe en -ir si vous n’êtes pas sûr de la désinence: vous ne diriez jamais : ils se sont vus lus, mais ils se sont vus lire).

      +1

    Alerter
  • Blabla // 11.06.2019 à 12h42

    J’aime la formulation :
    21 ministres sur 35 se sont trompés dans leurs déclarations de revenus (donc 60%)
    la quasitotalité était de bonne foi, donc pas tous.
    Qu’est-ce qui fait dire qu’une partie n’était pas de bonne foi? On a des preuves…
    Donc la majorité a fait une fausse déclaration de revenus et s’est protégé pour plaider la bonne foi en cas de contrôle.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications