Les Crises Les Crises
2.juin.20192.6.2019 // Les Crises

Marine Le Pen «représentante de Poutine»: quand le débat public verse dans le manichéisme. Par François-Bernard Huyghe

Merci 376
J'envoie

Source : Le Figaro, Paul Sugy, 17-05-2019

FIGAROVOX/ENTRETIEN – Nathalie Loiseau dénonce, dans une interview au Monde, les liens entre Marine Le Pen et la Russie de Vladimir Poutine. François-Bernard Huyghe, spécialiste des fake news, décèle là un usage des contre-vérités propre à LREM, qui est pourtant censée les combattre.

François-Bernard Huyghe est directeur de recherche à l’Iris. Il a publié en 2018 Fake News: la grande peur (VA Press, 2018).

FIGAROVOX.- Selon la tête de liste LREM aux élections européennes Nathalie Loiseau, Marine Le Pen serait une «représentante de Poutine». Accuser l’adversaire d’être «le parti de l’étranger», est-ce le dernier levier d’une campagne à bout de souffle?

François-Bernard HUYGHE.- L’expression rappelle la guerre froide: les communistes étaient le parti de l’étranger, ce qui sous-entendait que l’on ne pouvait être révolutionnaire ou anti-impérialiste que si l’on était stipendié par l’ennemi. Employer le terme était plutôt connoté extrême-droite à l’époque: argent de Moscou et manipulations du KGB.

Lors de son appel de Cochin, Jacques Chirac a aussi accusé VGE de représenter un parti de l’étranger inféodé aux Américains, mais personne n’a pensé que c’était la chose la plus subtile qu’il ait jamais dite.

Il s’agit d’un processus rhétorique de criminalisation proche du complotisme ; il consiste à réduire l’opposition d’idées à une cause ignoble et diabolique.

Il s’agit d’un processus rhétorique de criminalisation proche du complotisme ; il consiste à réduire l’opposition d’idées à une cause ignoble et diabolique. Des manipulations étrangères, donc des intérêts occultes expliqueraient que les populistes s’opposent au progressisme, c’est-à-dire au mouvement raisonnable de l’histoire. Une confrontation idéologique qui a des racines sociales et culturelles profondes est ainsi assimilée à la crapulerie de ses dirigeants (et à la niaiserie de ses partisans). C’est, si l’on préfère, une variante d’un vieux sophisme, l’argument ad personam: votre thèse est fausse parce que vous êtes une personne mauvaise et intéressée à soutenir ladite thèse.

Sur le fond, l’accusation paraît, sinon fausse, du moins caricaturale…

Surtout, ce n’est pas […]

Suite à lire sur : Le Figaro, Paul Sugy, 17-05-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Vercoquin // 02.06.2019 à 07h24

Il ne s’agit ici que de mimétisme. Les politiciens français ET les médias français atlantistes ne font que reproduire le processus déroulé pour tenter de destituer Trump parce qu’il ne leur plait pas. Le caniche copie sont maître.
C’est de la politique intérieure aux USA. Néo MCCarthisme, chasse aux sorcières, nouveau point Godwinn, peu importe, le but serait bien de néantiser toute possibilité de débat sur les excès de l’Empire, ou sur les vrais intérêts du peuple français.
Ce n’est pas de la rhétorique mais de la bêtise.

29 réactions et commentaires

  • Fabrice // 02.06.2019 à 06h18

    Il faut vraiment que l’on sorte de ce duo infernal qu’est le dirigeant du FN/RN que l’on nous sert depuis des années et qui ne sert qu’à promouvoir le candidats des médias qu’il soit un parfait inconnu ou un candidat à bout de souffle.

    Ce “duel” ne sert que ceux qui sont la corruption comme le dit Juan Branco dans son livre, et même si par accident le FN/RN passait elle s’est rendu eurocompatible donc acceptable.

    Dans ce texte je dirais à ceux qui promeuvent tout en diabolisant LE FN/RN mais arrêtez de ressortir ce parti juste avant les élections comme le chiffon rouge devant le taureau pour mettre à mort le peu de démocratie qui reste en focalisant l’attention sur des discours manichéen plutôt que sur le fond et le bilan du pouvoir en place ça fini par se voir et vous nous ridiculisez tous.

      +24

    Alerter
  • Vercoquin // 02.06.2019 à 07h24

    Il ne s’agit ici que de mimétisme. Les politiciens français ET les médias français atlantistes ne font que reproduire le processus déroulé pour tenter de destituer Trump parce qu’il ne leur plait pas. Le caniche copie sont maître.
    C’est de la politique intérieure aux USA. Néo MCCarthisme, chasse aux sorcières, nouveau point Godwinn, peu importe, le but serait bien de néantiser toute possibilité de débat sur les excès de l’Empire, ou sur les vrais intérêts du peuple français.
    Ce n’est pas de la rhétorique mais de la bêtise.

      +32

    Alerter
    • calal // 02.06.2019 à 08h59

      non c’est une strategie politique deliberee et eprouvee pour son efficacite. Sauf que vous n’etes pas le coeur de cible vise par cette strategie. Cette strategie vise a apeurer les gens de droite et a pousser les indecis a l’abstention. Le systeme est efficace,tout est sous controle.

        +14

      Alerter
      • Vercoquin // 02.06.2019 à 09h49

        Je suis désolé, mais je ne vous suis pas la-dessus.
        Il suffit d’écouter Guillaume Roty et sa vision manichéenne du monde. Il est vraiment convaincu et persuadé qu’il détient la vérité. Il “sait” qu’il fait partie des “bons” et que les russes sont les “méchants”.
        Et comme d’habitude, le monde n’est pas en noir et blanc, mais plutôt en gris clair et gris foncé. Il y a des sincères et des truqueurs. Plus ou moins. Et les autres.

          +4

        Alerter
  • antoniob // 02.06.2019 à 07h39

    1) contexte: un mimétisme américaniste idiot. Francophone je ne sais pas ce qu’est “fake news”. Traduction: fausse info?
    2) depuis quand est-ce une nouveauté que le débat politique EST un ensemble de fausses informations, ou plus simplement de mensonges et manipulations?
    3) quel est le travail des journalistes? écrire dans les journaux… Ce qui est totalement différent de dire la vérité. C’est vieux comme le monde. De nos jours il semblerait que certains connotent “journalisme” et “vérité”. Et ça c’est une intox.

    vouloir présenter comme un phénomène nouveau les mensonges et manipulations des uns et des autres alors que c’est la normalité universelle, et vouloir invoquer des “chercheurs” tels ce Huyghe qui sauraient “décrypter” pour le public, est déjà en soi une esbrouffe. Le bon sens cartésien et la lecture de plusieurs journaux de différents bords de même que l’observation du cours des choses ici et là suffisent au lecteur pour voir sous ses yeux les manipulations à l’oeuvre.

    Il est entre autre évident que si certains états sont russophiles, sinophiles, etc-phile, le régime français est lui américanophile au sens de vassalité et conviction idéologique affirmée. L’idéologie ici est: les Etats-Unis sont les boss du monde, une sorte de nation supérieure über Alles, et la France est son copain et en tant que telle une nation importante. D’où les influences et le fait que, SI Le Pen représenterait la Russie (ce qui est faux, même si une certaine russophilie), par contre les gouvernements français agissent DIRECTEMENT sous influence américaine VOULUE.

      +12

    Alerter
    • Balthazar // 02.06.2019 à 16h33

      Je regarde différents médias et je me rends compte que ce la fabrique à crétins a bien fonctionné.
      Etant jeune, l’histoire du maccarthysme, la lutte du camp du bien contre le Mal.. Je me suis dit: les gens avaient peur, l’arme atomique tout ça… Je ne pensais pas, surtout avec l’essor d’Internet que ce genre de propagande d’état avait un avenir.
      A la rigueur, des faux reportages avec image de synthèse, du genre l’affaire Roswell et Pradel qui nous présente cela sur tf1 en prime time.
      Mais visiblement, pas la peine de s’embêter. Répéter le mensonge inlassablement, le puvlic gobe.
      Triste tout de même.

        +8

      Alerter
    • gelmad // 02.06.2019 à 17h32

      Les Médias sont-ils là pour nous informer ou pour nous empêcher de penser ?
      (anonyme)

      Loi Helms/Burton
      “Le plus fort n’est jamais assez fort pour être toujours le maître, s’il ne transforme sa force en droit, et l’obéissance en devoir”.
      J.J. Rousseau, Du contrat social, Livre I, §1.3 –

        +2

      Alerter
  • RGT // 02.06.2019 à 09h44

    Si la SARL Le Pen avait une réelle inspiration “Poutinienne” ce serait un bienfait.

    Malgré toutes les invectives promulguées à l’égard de cet homme, il faut quand-même reconnaître que les résultats de sa politique (axée sur le très long terme) ont été bénéfiques pour l’immense majorité de la population de ce pays.

    Certes, il n’est pas exempt de reproches mais la population le soutient car elle a bien constaté la différence entre le niveau actuel du pays et celui dans lequel l’avait laissé son prédécesseur pourtant adulé par les occidentaux.
    Il faut dire que pour faire pire qu’Eltsine, je ne vois pas d’autre alternative que de bombarder sa propre population avec des armes thermonucléaires.

    Le “gang à Le Pen” n’a qu’un seul objectif : Être le plus gros “parti d’opposition” pour récupérer un “max de thunes” sans pour autant prendre le moindre risque d’accéder au pouvoir.

    C’est bien le fond du “marché” qui a été “conclu” entre Mitterrand et Le Pen : “Je te couvre d’or et facilite ton accession au Panthéon Politique si tu fous le bordel parmi mes opposants sans jamais mettre en danger ma suprématie”.

    Contrat qui a toujours été scrupuleusement respecté, les invectives et les “Postures Républicaines” n’étant destinées qu’à renforcer l’illusion d’une “pluralité” auprès des gogos bien manipulables.

    La meilleure preuve de cette forfaiture étant sans aucun doute le fameux “débat” du second tour des pestilentielles durant lequel “Marine” s’est VOLONTAIREMENT tiré une balle dans le pied pour être certaine de perdre.

      +22

    Alerter
    • septique // 02.06.2019 à 15h51

      Certes, il n’est pas exempt de reproches

      Boris Nemtsov, Boris Berezovski, Sergueï Magnitski, Natalia Estemirova, tanislas Markelov et Anastassia Babourova, Anna Politkovskaïa, Alexandre Litvinenko, Sergueï Iouchenkov

      Qui sont ces gens ?

      Des opposants politiques de Poutine, des avocats s’occupant des droits de l’homme en Russie, une journaliste..

      Que possèdent-ils en commun ?

      Le fait d’avoir rencontré par le plus grand des hasard une munition 9 mm de Tokarev…et le fait que leurs assassins courent toujours..

        +0

      Alerter
      • Fritz // 02.06.2019 à 16h12

        C’est curieux, la justice britannique n’a pas retrouvé cette balle de Tokarev sur le corps de Berezovki, retrouvé pendu dans sa douche.

          +9

        Alerter
        • septique // 02.06.2019 à 16h35

          Vous pouvez TOUJOURS citer LE SEUL de la liste trouvé étranglé dans sa baignoire…et non pas pendu..toujours aussi peu honnête mon Fritz…

            +0

          Alerter
          • Fritz // 02.06.2019 à 16h39

            Fritzoff, pour vous servir. Fritzoff, comme Duclosoff.

              +15

            Alerter
          • sherwood01 // 02.06.2019 à 21h52

            Litvinenko c’est le polonium il ne semble…

              +3

            Alerter
      • taka // 02.06.2019 à 21h03

        Rappel : “Les journalistes tués en Russie + comparaison mondiale des Homicides”
        https://www.les-crises.fr/les-journalistes-tues-en-russie-les-homicides/

          +2

        Alerter
      • R.C. // 07.06.2019 à 01h07

        Plutôt que vos insinuations, septique, présentez donc des preuves tangibles et irréfutables…
        La propagande étasunienne s’efforce de diaboliser le président de la Fédération de Russie en l’accusant de crimes.
        La grossière caricature qu’est l’affaire Skripal lève un coin du voile sur la réalité des pratiques barbouzes à l’encontre de Poutine (et de la Russie) et sur le degré de crédibilité des accusations portées contre lui.

          +0

        Alerter
    • septique // 02.06.2019 à 16h05

      Elle a surtout montré son incapacité et sa méconnaissance des dossiers. le fonds de commerce de la famille Le Pen c’est l’argent public, ici ou a Bruxelles. Le père, la fille, le copain de la fille, la nièce, on vit de l’état, sur l’état, par l’état. Le père et la fille utilisent leur immunité parlementaire européenne pour ne pas répondre aux convocations judiciaires comme les autres (Sarko, Fillon, etc..).

      On n’a pas besoin de connaître sérieusement les dossiers, l’industrie, etc, puisque le fonds de commerce répétitif, ad-nauseam ce sont les AUTRES, l’immigration. Le RN c’est le patrimoine de Le Pen et Compagnie, ca se transmet de génération en génération.

        +3

      Alerter
  • Owen // 02.06.2019 à 10h03

    Puisque que celui qui tient le pouvoir tient le langage, “les crises” devrait analyser le mot « complotisme », dans le Larousse depuis 2017 (après « conspirationnisme », depuis 2012).

    Les sondages avaient constaté que la majorité des américains ne croyaient pas au rapport Warren affirmant que Lee Harvey Oswald avait agi seul. D’autres hypothèses de complot à l’assassinat de Kennedy, plausibles comme délirantes, avaient enflammé l’opinion publique. D’où le succès de l’expression « conspiracy theory », utilisée par les autorités de l’Etat américain, notamment la CIA pointée du doigt, pour dénigrer ceux qui ne croyaient pas à la V.O., puis sur les autres affaires que les Etats-Unis ont connues. L’expression « théorie du complot » s’est déversée en France après les attentats du 11/09/01, avec son ensemble lexical « complotiste » « conspirationniste ». La contestation de la V.O. vaut maintenant condamnation sociale. Il y avait un mot « à la française » : soucoupiste, qui s’en prenait à la naïveté d’une affirmation avancée, sans criminalisation de la pensée.

    « complotiste » s’est substitué à « comploteur », ou « conspirateur », encore couramment utilisé pendant les années Giscard/Mitterrand. L’attitude était aussi vieille que l’histoire de se méfier des intrigues à l’égard des personnes ayant du pouvoir, contre les intérêts de ceux qu’elles représentaient. Ou un Etat qui se méfiait de l’influence et des volontés d’un autre Etat.

    « Complotiste » dénonce maintenant ceux qui, jadis, se méfiaient du mauvais usage de ceux qui avaient du pouvoir.

      +4

    Alerter
    • Fritz // 02.06.2019 à 11h58

      Cet usage du mot « complotiste » est doublement inexact :
      1) la conclusion du Comité restreint de la Chambre sur les Assassinats (HSCA, 1976-79) est que la mort du président Kennedy résulte probablement d’une conspiration. Or le HSCA est tout aussi officiel que la Commission Warren, dont elle reprend les inepties concernant la balle magique ou le tir à la tête par derrière qui repousse la tête du président en arrière.

      2) La version officielle américaine sur les attentats du 11/09 est une théorie du complot : entente secrète ou discrète entre plusieurs personnes pour nuire à un tiers. Elle va même chercher assez loin ses comploteurs (Khaled Cheikh Mohammed, le “cerveau” de l’opération).

        +6

      Alerter
  • Fritz // 02.06.2019 à 10h24

    On raconte qu’à l’Assemblée nationale, sous la IVe République, un député de droite dissertait sur les liens du PCF avec Moscou, et s’indignait de la présence des députés de ce « parti de l’étranger » sur les bancs du Palais-Bourbon.
    Très satisfait de lui, ledit député se tourna vers les bancs du PCF pour lancer : « Hein ? Et qu’est-ce que vous en dites, Monsieur Duclosoff ? »
    Et Jacques Duclos de répliquer : « Que vous êtes un conosoff ».

      +17

    Alerter
    • Alfred // 02.06.2019 à 11h56

      Vos élèves doivent se marrer plus que vos inspecteurs.
      (Vous allez finir dans un camp pour fonctionnaire récalcitrant. Attendez un peu que soit édité le petit livre bleu (le “livre de l’âme”) et vous n’aurez plus qu’à l’annoner entre deux ramassages de cailloux).

        +6

      Alerter
  • Papagateau // 02.06.2019 à 12h33

    Qu’on accuse Lepen d’être le parti de l’étranger, c’est la vertu.
    Que Lepen accuse les partis qui subventionnent et promeuvent l’immigration de masse d’être des partis des étrangers, et c’est un crime.

    Qu’en pense les médias ? Mince! C’est les premiers à soutenir l’idée.

    Les médias n’ont aucune honte : Ils sont sûrs de parler en dernier (ils font les montages, ou bien”chroniquent”, c’est-à-dire interviennent seuls).
    Éventuellement ils servent la soupe à un comparse.

      +15

    Alerter
    • septique // 02.06.2019 à 15h13

      papagateau c’est pas du gateau..

      Vous connaissez Frontex ? Pas sûr…les lois sur l’immigration ?

      Des partis et médias qui promeuvent l’immigration de masse ? Lesquels ? Peut-on avoir quelques exemples et documents de cette promotion ?

      On fera remarquer a papagateau que plus de la moitié de l’immigration provient d’autres pays européens et ceci n’a pas changé, grâce à l’EU il y a de nombreux polonais, des baltes, des croates, même des russes, les amis de Marine, les statistiques sont disponibles.

      De plus la quasi totalité de l’immigration africaine ou asiatique reste dans ces continents tout simplement parce que ces gens sont trop pauvres pour aller ailleurs. C’est d’ailleurs ce qui a été souligné par François Heran, professeur au Collège de France, démographe, titulaire de la chaire migrations et sociétés au grand déplaisir et étonnement de Finkielkraut lors de l’émission Répliques de France Culture du 17 Mars 2018 (disponible à l’écoute). Finky, l’un des propagandiste du grand remplacement y avoue…son ignorance et finit par dire – Vous faites voler en éclat l’une de nos certitudes les plus ancrées..

      En plagiant Desproges – On peut toujours parler d’immigration et en débattre mais pas avec tout le monde…

        +2

      Alerter
      • Vincent // 03.06.2019 à 07h18

        Septique, il y a les statistiques, les rapports, les universitaires sérieux d’un côté, qui peuvent parfaitement vous démontrer que le soleil et bleu. Et il y des vérités de situations.
        Du genre photos de classe. J’ai les miennes. toutes, des années 70 et 80, de mon primaire au Lycée. Et j’ai bien évidemment celles de mes trois enfants, dont l’aînée est en première. Ecoles privées cathos d’un petite ville de province.
        Je vous fait un dessin? Entre le quart et le tiers des élèves sont dorénavant des minorités visibles alors qu’il n’y en avait aucune sur ma génération.
        Après, bien évidemment, je reste ouvert au débat, et avec n’importe qui, je ne suis pas sectaire, et suis prêt à admettre que mes lunettes ont besoin d’un correctif.

          +8

        Alerter
        • moshedayan // 03.06.2019 à 17h27

          @Vincent vous avez bien raison.
          Mais en France nombreux sont ceux qui s’abritent derrière certaines statistiques souvent imprécises pour masquer la réalité. Pourtant même l’UE a produit des études “discrètes” sur la progression “d’ilôts” ou “mitages” de zones de populations non-européennes, du fait de la démographie et de l’immigration. Mais visiblement Septique, pur convaincu, des médias “mainstream” et de l’UE se rassure de ce qu’il veut – sans ouverture autre. Certes qu’il le fasse, libre à lui. Moi, j’ose lui dire : vous ignorez des phénomènes aussi complexes que la “magyarization” des peuples slovaque et ruthène au XIXe et encore plus surtout la “kosovorisation” du Kosovo serbe du 17e au 20e (un spécialiste d’Aix-en-Provence des Balkans a produit un article précis sur l’évolution démographique de cette région) et l’islamisation en conséquence. J’en déduis que votre pays a bien en suspens un risque de “kosovorisation” à sa façon (un auteur a parlé “d’Archipel français” c’est pas si loin de cette idée). Mais bon, cetains disent à tue-tête “no problem” . Bonne continuation.

            +5

          Alerter
        • septique // 04.06.2019 à 04h43

          Et les minorités ne feront pas des français..?..On a été moins regardant en 14-18 et 39-45 avec les tabors marocains, les tirailleurs sénégalais et algériens, les spahis…

          Pas de minorités visibles dans l’armée française, la police, les infirmières, les docteurs…? les Martniquais, ceux de la Guadeloupe des minorités visibles, Zemmour aussi ?

          Si vous êtes obsédé par les caucasiens et les blondinets c’est votre problème…

            +2

          Alerter
  • rafades // 03.06.2019 à 18h32

    Une autre fake news actuelle est celle-ci : selon G. Darmanin “Emmanuel Macron et Edouard Philippe sont en train d’aider le pays à aller mieux”. Macron “travaillerait” pour le pays selon lui. Le problème, c’est qu’Emmanuel Macron est aussi le grand responsable du dépeçage industriel de la France. Alstom/Général Electric, Ascoval, Ford Blanquefort, Whirlpool Amiens, ADP, les barrages hydro-électriques, etc.
    Je ne vois que l’intérêt personnel qui motive ces personnes-là. Rien d’autre et surtout pas ce qu’on appelle “le bien commun” en France ou notre avenir.

      +5

    Alerter
  • vercin 68 // 03.06.2019 à 19h20

    Vous avez raison Mrs Moshedayan,
    d’où mon pseudo Vercin 68, en ces temps ci ,la Gaulle redeviens peuplée de ces irréductibles tribus disparates,ainsi que gauloise la même situation que les temps anciens, c’était pas encore une nation, les dieux étaient déjà différents,et il en à fallu pour faire FRANCE.
    c’est pour cette raison que je me sent gaulois attacher à cette nationalité ,c’est une posture combattante mais pacifique.
    certains de nous vivent en territoire souvent hostile tout dépend de l’endroit,les bonnes âmes les biens nés et bien entretenues biens protégés nous affirment “no problem” dans mon quartier bien gardé bien filmé bien entretenu ,leurs laissent à penser que notre territoire est un petit ” tout petit” paradis qui se réduit ,un jour ils changerons d’opinion sur le sujet mais “il est déjà trop tard” .

      +4

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications