Les Crises Les Crises
10.octobre.202110.10.2021 // Les Crises

Revue de presse du 10/10/2021

Merci 20
J'envoie

Cette semaine dans la revue de presse, une extension du domaine de la géopolitique, une bonne tranche de Chine et de chômage en France, et une nouvelle preuve du génie visionnaire macrono-lemairien et de Bercy dans le secteur de l’eau… Merci à nos contributeurs.

CHINE

Pourquoi la Chine subit l'une des pires pénuries d'électricité de son histoire

"Du charbon plus rare, des limitations environnementales et des usines à plein régime: la Chine fait face à des coupures de courant qui pourraient freiner sa croissance économique. Offre en baisse et demande en hausse: les coupures se généralisent, pénalisant des millions de foyers ainsi que de nombreuses usines, dont des fournisseurs de grandes entreprises mondiales. À l’approche de la saison froide, la pénurie inquiète les autorités. Lors d’une réunion la semaine dernière, le gouvernement a appelé à “stabiliser les prix des matières premières afin de garantir l’approvisionnement en électricité et en gaz naturel pendant l’hiver”."

Source : Huffington post

Les ports africains, source de convoitise de Pékin

"Depuis le 11 mars 2020 et le début officiel de la pandémie de Covid-19, l'équivalent de 11,2 milliards de dollars a été investi sur le continent africain par la Chine, selon les chiffres du think-tank American Enterprise Institute (AIE). Si certains partenaires africains traditionnels sont moins concernés, d’autres regorgent de liquidités en provenance de Pékin, preuve de l'intérêt grandissant de Pékin notamment pour leurs infrastructures portuaires."

Source : Portail de l’IE

FRANCE

Réforme de l’assurance chômage : le gouvernement ignore l’avis du Conseil d’État

"Le décret durcissant les calculs de l’allocation chômage a été publié au Journal officiel du jeudi 30 septembre, pour une application dès... le lendemain, ce vendredi 1er octobre. Le gouvernement passe en force, l’avis du Conseil d’État, qui devait se prononcer sur le fond de la réforme, est carrément ignoré. Pour s’inscrire comme demandeur d’emploi, il faudra avoir travaillé 6 mois au lieu de 4 (soit 910 heures, ou 130 jours). La période de référence, celle sur laquelle l’Unédic se base pour comptabiliser les heures passées à travailler, baisse de 28 à 24 mois. Le mode de calcul du salaire journalier de référence (SJR) pour déterminer le montant des indemnisations est revu. Basé sur les revenus perçus par la personne indemnisée, seront désormais ajoutées aux périodes travaillées les périodes chômées (au cours desquelles les revenus perçus sont moindres voire nuls). Le résultat est mathématique : les indemnisations dévissent. Certains chômeurs, qui ont alterné des CDD et des périodes sans emploi, verront leurs indemnités baisser d’un tiers, voire de moitié !"

Source : Bastamag

Quelle relation entre difficultés de recrutement et taux de chômage ?

"Avec la levée des contraintes sanitaires, les difficultés de recrutement et le taux de chômage retrouvent leur niveau d’avant-crise. Depuis 2015, les difficultés de recrutement peuvent être reliées à différents facteurs. Dans un tiers des cas, c'est l'absence de main-d’œuvre formée. Dans un quart des cas, les tensions proviennent des conditions de travail. Dans un cas sur cinq, ces 2 causes s'additionnent. Pour les autres métiers, l’origine des tensions est plus diverse (inadéquation géographique par ex.). Un dernier facteur a joué à partir de mai 2021. Avec la réouverture de pans entiers de l’économie, les entreprises ont cherché à recruter en même temps, alors que les demandeurs d’emploi n’ont que progressivement repris leur recherche puisqu’ils se trouvaient sur un marché très dégradé. Cet effet devrait s’atténuer, dès juillet, les demandeurs d’emploi ont repris leur recherche. Si l’amélioration de la formation est nécessaire, l’apaisement des difficultés de recrutement pourrait passer par l’amélioration des conditions de travail et/ou la revalorisation des salaires."

Source : DARES

De Pompidou à Macron, les dirigeants ont fait le choix du chômage

"Plusieurs syndicats manifestent le 5 octobre contre la réforme de l’assurance-chômage, qui permettra une indemnisation plus faible. Dans la BD-enquête « Le Choix du chômage », Benoît Collombat et Damien Cuvillier racontent pourquoi le chômage de masse ne cesse d’enfler depuis cinquante ans."

Source : Reporterre

GÉOPOLITIQUE

En 24 heures, la Chine a encore envoyé un nombre record d’avions militaires dans les environs de Taïwan

"En 1995-96, la Chine effectua une série de tirs de missiles dans les eaux territoriales taïwanaises afin d’exprimer son opposition à la politique menée par Lee Teng-hui, alors président de Taïwan, et d’intimider les électeurs taïwanais à l’approche de l’élection présidentielle de 1996. Cette « troisième crise du détroit » de Formose prit fin quand les États-Unis déployèrent deux groupes aéronavals formés autour des porte-avions USS Nimitz et USS Independence dans la région. Vingt-cinq ans plus tard, la donne a changé. Ne faisant désormais plus mystère sur ses intentions de mettre la main sur Taïwan, Pékin a considérablement développé ses capacités militaires. Et l’Armée populaire de libération ne cesse de faire monter la pression sur Taipei."

Source : Opex 360

Directive Guerini : Italie de plus en plus armée

"Le “Futuro” (avenir, ndt) a déjà été tracé dans la “Directive pour la politique industrielle de la Défense”, émanée par Guerini le 29 juillet : l’Italie doit “disposer d’un Instrument militaire en mesure d’exprimer les capacités militaires avancées dont le Pays a besoin pour préserver ses propres intérêts nationaux”, afin d’assurer “son appartenance au cercle des pays technologiquement et économiquement avancés”. La Directive, renversant l’Article 11 et d’autres principes constitutionnels dans le silence-assentiment du Parlement, stipule que l’Italie doit s’armer toujours plus. En même temps elle stipule que l’Italie doit garder et renforcer “la relation stratégique avec les États-Unis, pour assurer l’engagement dans l’innovation technologique qui trouve dans les Etats-Unis un des principaux incubateurs, pour favoriser l’accès des entreprises italiennes dans le marché américain et pour mieux positionner l’Italie dans le contexte européen”."

Source : Il Manifesto

Mali : gardez-moi de mes amis…

"Le maintien de nos troupes au Mali depuis huit ans maintenant n’était sans doute pas au programme des réjouissances. Encore moins nos 56 soldats morts pour la France. Si Paris n’était pas intervenu, il est fort probable que le Mali tout entier serait tombé sous la coupe djihadiste des groupes AQMI, Ansar-ed-dine et al-Mourabitoun. Le pays aurait connu une partition avec un Nord « Azawad » prenant le large de Bamako grâce à l’alliance des Touaregs avec ces groupes islamo-terroristes, et un Sud en proie au chaos."

Source : Geopragma

LIBERTÉS

La loi Drones 2 est docilement adoptée par l’Assemblée

"L’Assemblée nationale vient d’adopter une nouvelle loi pour légaliser l’usage de drones de surveillance par la police. Alors que le texte est quasiment identique à celui censuré par le Conseil constitutionnel en début d’année, les parlementaires n’ont pas hésité à le voter une nouvelle fois. C’est une énième preuve qu’il n’y a rien à attendre du Parlement pour nous protéger des dérives sécuritaires du gouvernement. La lutte contre la Technopolice ne se fera pas sur les bancs de l’Assemblée."

Source : La quadrature du net

La fin du « tout-Microsoft » dans les administrations françaises ?

"Le directeur interministériel du numérique de l’État (DINUM), Nadi Bou Hanna, a publié une circulaire le 15 septembre pour demander aux administrations françaises de ne plus migrer vers la suite bureautique de Microsoft hébergée dans le cloud Microsoft 365. L'État s'inquiète de la sécurité des données et veut en finir avec le « tout-Microsoft »."

Source : Siècle digital

RÉFLEXION

La nouvelle guerre secrète – Unités clandestines et opérations spéciales

"Depuis la fin de la Guerre froide, la guerre a changé de nature et les affrontements armés de physionomie. Le terrorisme et les guerres civiles — ethniques ou religieuses — ont remplacé les conflits interétatiques. Les guérillas et les groupes terroristes étant dans l’impossibilité d’affronter les États occidentaux dans une bataille classique, ils contournent leurs défenses en transformant les affrontements en une série d’actions imprévisibles, fugaces, brutales et médiatiques."

Source : Thetrum-belli

Géopolitique de Chypre. 1ere partie. Pourquoi la guerre du gaz ?

"En Méditerranée Orientale, l’année 2020 a été chargée en conflits divers : un épisode supplémentaire du conflit israélo-palestinien, la poursuite des guerres en Syrie et en Libye et l’extension des rivalités au domaine maritime : au large de la Tripolitaine et surtout dans la délimitation des zones économiques exclusives (ZEE) à la suite des découvertes gazières, l’île de Chypre a été au centre des affrontements. Devons-nous redouter le retour des batailles navales, qui n’ont pas manqué dans la région, depuis les guerres médiques (Salamine, 480 avant J.-C.), la victoire d’Auguste contre Antoine et Cléopâtre à Actium (31 avant J.-C.), puis les défaites de la flotte ottomane à Lépante (1571) et à Navarin (1827) ?" [Seconde partie accessible à la fin de la première]

Source : Diploweb

SOCIETÉ

Pourquoi numériser l’école ?

"« Pourquoi river les enfants à des machines dès leur plus jeune âge ? » écrit l’auteur de cette tribune. Il ne s’agit pas d’être technophobe mais de faire preuve de « techno-discernement » face au tout numérique à l’école et à ses néfastes effets sanitaires et écologiques."

Source : Reporterre

VUES D’AILLEURS

Réalisme politique au Maroc

"Nation ancienne et pays à la longue histoire, le Maroc a pu se maintenir face à ses adversaires grâce à un réalisme diplomatique qui lui a souvent permis de déjouer les hostilités."

Source : Conflits

ÉCONOMIE

Suez prise au piège par l’impérialisme économique américain ?

"Malgré l’humiliation subie de la part de ses « alliés » dans la vente des sous-marins à l’Australie, malgré les assauts menés par les Américains dans le cadre de leur guerre économique et commerciale, malgré les sanctions financières colossales imposées par les Américains à des institutions financières pour avoir utilisé le dollar, le gouvernement demeure incapable de préserver la souveraineté économique de la France. Le dernier exemple en date, celui de la possible prise de participation à 40 % du fonds d’investissement américain GIP au sein du nouveau Suez, illustre la cécité d’Emmanuel Macron et de Bercy, alors même que l’eau est plus que jamais une ressource stratégique."

Source : Le vent se lève

Commentaire recommandé

Linder // 10.10.2021 à 08h30

La revue OPEX signale un nombre records d’avions chinois dans les environs de Taïwan. Ai-je mal lu l’article ou bien ai-je raté le moment où OPEX expliquait que tout ces avions chinois sont restés dans l’espace international et donc n’ont pas violé l’espace aérien Taïwanais. Rien de faut mais un lecteur inattentif ou inexpérimenté se ferait abusé.
La revue OPEX oublie aussi de dire que ces méthodes employées par la RPC, elle les a apprise en regardant l’OTAN en faire autant autour de la Russie …

41 réactions et commentaires

  • Linder // 10.10.2021 à 08h30

    La revue OPEX signale un nombre records d’avions chinois dans les environs de Taïwan. Ai-je mal lu l’article ou bien ai-je raté le moment où OPEX expliquait que tout ces avions chinois sont restés dans l’espace international et donc n’ont pas violé l’espace aérien Taïwanais. Rien de faut mais un lecteur inattentif ou inexpérimenté se ferait abusé.
    La revue OPEX oublie aussi de dire que ces méthodes employées par la RPC, elle les a apprise en regardant l’OTAN en faire autant autour de la Russie …

      +51

    Alerter
    • Antoine // 10.10.2021 à 20h33

      Avez-vous des sources sur les  » avions chinois sont restés dans l’espace international » ?
      Sur l’Otan avec la Russie, malheureusement, je n’ai pas besoin d’en chercher

        +0

      Alerter
      • Linder // 12.10.2021 à 13h54

        Relisez l’article : il est dit que les avions sont entrés dans la « zone d’identification de défense aérienne [ADIZ]  » : ce n’est pas l’espace aérien taïwanais mais l’espace aérien que Taïwan surveille : ils ne commencent pas à surveiller là où commence leur espace aérien mais bien au delà, donc entre autre l’espace aérien international, mais même une partie de l’espace aérien de la RPC,pour ne pas être surpris quand un avion viole leur espace aérien (voir les commentaires, en bas de l’article, certains expliquent très bien), mais au contraire, pour pouvoir évaluer la menace et éventuellement la parer dès l’entrée dans leur espace aérien (voir par exemple l’avion russe abattu par la Turquie en 2015).

        S’il y avait eu violation, les protestations eurent été d’une toute autre ampleur (voir par exemple https://news-24.fr/lautriche-furieuse-face-a-une-menace-massive-pour-la-securite-aerienne-apres-quun-vol-hongrois-de-lotan-a-pique-du-nez-au-dessus-de-son-territoire/ ), et elle aurait été en termes très clairs.

          +0

        Alerter
  • Lev // 10.10.2021 à 08h42

    Voilà une revue de presse qui vous met de bonne humeur pour la journée. Voire la semaine.
    Les auteurs de cette revue n’y sont pour rien. C’est la marche du monde qui enclin au pessimisme

      +4

    Alerter
    • Sandrine // 10.10.2021 à 09h03

      Il manque pourtant bien des informations d’encore plus sinistre augure: Moderna peu à peu banni des pays nordiques – on se demande bien pourquoi nos retraités en ce moment se voient de plus en plus proposer une troisième dose de Moderna… parce que c’est bon de mélanger pour la troisième dose et que Moderna, est quasiment la même chose que Pfizer s’entend-y-on rétorquer quand on s’aventure a pousser des questions…

      Et les pannes d’électricité ne concernent pas que la Chine. Hier, c’était le black-out au Liban
      On note aussi des problèmes chez nous; pas que Facebook, dont tout le monde se fiche au final ; outlook aussi a été grandement perturbé dans de nombreuses entreprises…
      Et last. but not least.. l’instauration d’un crédit a social pour l’utilisation des réseaux sociaux en Australie.
      Elle est pas belle la vie,?

        +13

      Alerter
      • Havoc // 10.10.2021 à 09h57

        Vous trouvez ces informations encore plus sinistres ? Vous établissez une hiérarchie bien singulière… mais aussi bien ethno-centrée et occidentale (riche).

        Les pannes ne concernent en effet pas que la Chine: New-Delhi annonce ne disposer que de vingt-quatre heures de réserves de charbon pour faire tourner ses centrales électriques. Au-delà… ?

          +1

        Alerter
        • Sandrine // 10.10.2021 à 10h05

          Je ne savais pas que le Liban faisait partie de de l’occident ethnocentrique et riche…

            +4

          Alerter
          • Havoc // 10.10.2021 à 13h09

            Effectivement, sept mots dans votre intervention évoquent le Liban. Cependant, à moins que je vous ai mal comprise, l’information la plus éminente à vos yeux est le fait que les pays du Nord se méfient du vaccin Moderna.

              +2

            Alerter
            • Sandrine // 10.10.2021 à 17h11

              Vous avez raison, j’aurais du prolonger un peu plus ma réflexion car visiblement ça n’a pas l’air très clair pour tout le monde: après l’interdiction d’AstraZeneca et de Johnson pour les moins de 55-60ans dans les pays occidentaux, on à trouvé judicieux de les proposer aux pays concernés par le dispositif Covax, où ils sont administrés sans tenir compte de l’âge.
              Et je trouve très intéressant qu’un phénomène similaire se produise actuellement dans notre beau pays de France avec Moderna.
              Comme quoi, les anciennes divisions occident-tiers monde, nord/sud, sont de plus en plus à re-interroger et à remettre en cause.
              Ça, au moins, ça doit vous réjouir, non?

                +7

              Alerter
      • TZYACK // 10.10.2021 à 18h49

        Outlook a été et est perturbé suite à la migration en cours d’Office 365 vers Microsoft 365 et, en parallèle de Windows 10 vers Windows 11 : Plus de fins de tâche d’Outlook et d’Edge Chromium à fermer avec le gestionnaire de tâches ou en réparant Office 365 !!!

          +2

        Alerter
      • Fernet Branca // 10.10.2021 à 19h03

        J’ai lu très récemment que l’Inde avait de gros problèmes pour l’électricité car ils ne restait plus que quatre jours de stock de charbon.
        Voir l’article du Monde il y a deux jours.

        Des coupures d’électricité menacent l’Inde, les stocks de charbon atteignent un point critique
        Les centrales thermiques indiennes ne disposaient lundi plus que de quatre jours de réserves. Les stocks ont rarement connu des niveaux aussi bas, faisant craindre des coupures de courant.
        https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/10/08/des-coupures-d-electricite-menacent-l-inde-les-stocks-de-charbon-atteignent-un-point-critique_6097598_3234.html

        Attaquer la RPC est très tendance ces mois ci.

          +4

        Alerter
    • Paul // 10.10.2021 à 09h42

      c’est clair qu’il manque clairement une recherche sur une partie sombre qui se passe en europe.

      je croyais que les crises se souciait de la santé des français. Mettre en danger les jeunes, c’est moinsq important ?

        +10

      Alerter
      • Jean // 10.10.2021 à 09h58

        @Paul,

        Toujours le même biais, source de bien des malheurs : la croyance plutôt que les faits. Et le fait que la nouvelle religion soit la science ne change rien à l’affaire.

          +3

        Alerter
    • Somebulles // 10.10.2021 à 10h20

      Et voila quelques explications, gael Giraud, et l .ancien Directeur de la banque nationale suisse et quelques autres sf la situation du Liban.
      Permettant de  » comprendre » l article du Diplo

      https://youtu.be/NIno0I7qnXg

        +2

      Alerter
  • Jean // 10.10.2021 à 09h52

    Sur « Pourquoi la Chine subit l’une des pires pénuries d’électricité de son histoire? »

    « Dans une génération, les Chinois ne se souviendront pas de la misère d’Ant Financial, ni de la chute du géant immobilier Evergrande, ni de la pénurie d’électricité de cette année, ni de tous les petits obstacles à la quatrième révolution industrielle. Ils se souviendront des entrepôts automatisés, des ports intelligents fonctionnant sur les réseaux 5G, des mines exploitées à distance, des usines de robots capables de s’autoprogrammer et des taxis sans chauffeur. Tout cela se passe actuellement en Chine, et à grande échelle. Les vidéos en lien sur Youtube fournissent plus d’informations que tout ce que vous pourrez lire dans les médias occidentaux. Les applications de l’intelligence artificielle (IA) en Chine ressemblent à de la science-fiction, mais elles sont bien réelles et se déploient sous nos yeux. »

    Source : https://www.entelekheia.fr/2021/10/08/la-chine-en-marche-vers-la-quatrieme-revolution-industrielle/

      +5

    Alerter
  • Jean // 10.10.2021 à 10h17

    Question 1 : Pourquoi les américains, en partant d’Afghanistan, ont laissés une telle quantité d’armement aux Talibans? Pour créer un foyer d’instabilité aux frontières de ceux dont-ils veulent ralentir l’inexorable expansion.

    Question 2 : Pourquoi l’armée française est brusquement parti du Mali, probablement sur injonction américaine ? Pour créer un foyer d’instabilité en Afrique afin de rendre l’exploitation des ressources dont la Chine a besoin plus couteuse.(1)

    Question 3 : Quel est l’intérêt de la France et de l’UE dans cette entreprise ? Aucun, mais il faut obéir… quel qu’en soit le prix.

    (1) https://fr.sputniknews.com/20211008/le-premier-ministre-malien-accuse-la-france-dentrainer-des-terroristes-1052063592.html

      +7

    Alerter
    • Havoc // 10.10.2021 à 13h12

      Le problème de votre seconde question, c’est que la France n’est jamais « partie brusquement du Mali ».

      Par contre, je constate que dans les pays décolonisés il y a soixante ans, la démagogie anti-coloniale après la bataille, ne faiblit pas.

        +1

      Alerter
      • Patrick // 10.10.2021 à 19h17

        La démagogie anti-coniale est très pratique pour les dirigeants, c’est pas de leur faute c’est de la faute de la colonisation…
        Les français nous ont laissé des infrastructures en parfait état de fonctionnement ?,? , Donc c’est de leur faute si on n’a pas été capables de les maintenir en état .. facile.

          +2

        Alerter
      • Patrick // 10.10.2021 à 19h41

        Le Mali n’aurait jamais dû exister sous cette forme , en obligeant des populations aussi différentes à cohabiter sur le même territoire.
        Il faut diviser le pays en deux .

          +1

        Alerter
  • Jean // 10.10.2021 à 10h29

    « « L’enfer, c’est la séparation totale d’avec Dieu, et le diable, c’est le désir de cette séparation », a écrit Aldous Huxley dans La philosophie éternelle, son anthologie des principes fondamentaux qui, selon lui, relient toutes les grandes religions et ont sous-tendu la quête religieuse tout au long de l’histoire humaine.
    En Afghanistan, où j’ai été déployé en 2009, nous avons testé cette séparation, tout en donnant une solide poignée de main au diable. Je ne l’avais pas vu de cette façon à l’époque, ni après. Mais dix ans plus tard, en examinant tous les éléments – des milliards de dollars gagnés par les entreprises du secteur de la défense à la torture de prisonniers dans le centre de détention américain de la base aérienne de Bagram – je soupçonne de plus en plus que l’une des raisons pour lesquelles les choses ont si mal tourné en Afghanistan et en Irak est que nous autres, dans l’Occident progressiste, sommes devenus désinvoltes à l’égard des principes fondamentaux qui sous-tendent l’interaction du bien et du mal, et en particulier du rôle du diable dans la dynamique du mal. »

    Source : https://www.entelekheia.fr/2021/10/06/et-si-on-parlait-un-peu-du-diable/

      +8

    Alerter
    • LibEgaFra // 10.10.2021 à 10h53

      Très bien, mais il n’y a pas besoin de croire en des dieux pour savoir ce qui est bien ou mal, juste ou injuste. Invoquer le « diable » est puéril. Le « diable » n’existe pas, ce qui existe, ce sont des intérêts.

      Rendre les gens désinvoltes, soumis, qu’ils concentrent leur attention sur des questions de genre est tout bénéfice pour la classe au pouvoir. Je n’ai pas souvenir de manifestations pacifistes et anti-impérialistes depuis 30 ans: Yougoslavie, Irak, Afghanistan, etc. Et les méchants désignés, nooooon, ce ne sont pas les agresseurs, ce ne sont pas ceux qui ont relancé la culture de l’opium en Afghanistan, non, ce sont les « autres ».

      Et dire que tout ce programme de domination idéologique et économique et militaire a été théorisé et promu par Nietzsche…

        +5

      Alerter
      • Jean // 10.10.2021 à 11h11

        @LibEgaFra,

        Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation :

        « Le « diable » étant compris comme l’incarnation symbolique de certains ressorts normaux du psychisme humain, cet article s’adresse aussi bien aux athées qu’aux autres. »

        Source : L’article dont vous faites la critique.

        PS : Nietzsche, si vous l’aviez compris, aurait pu vous donner des outils pour vous défendre contre ce que vous dénoncez. Son objectif n’est pas l’émancipation collective mais individuelle aussi la guerre qu’il mène est intérieur, contre nos propres démons.

          +3

        Alerter
        • LibEgaFra // 11.10.2021 à 10h49

          Il se trouve hélas que j’ai parfaitement compris Nietzsche et son projet politique. L’émancipation individuelle? C’est une plaisanterie, vous avez dû louper les paragraphes sur le « troupeau », sur le surhomme, sur les génies, sur sa vision de la Grande Politique, sa haine de la démocratie (adieu l’émancipation des « bêtes à cornes »), sa haine des femmes et son amour de la guerre et d’une société de castes. Il n’y a pas d’ « émancipation individuelle » dans son projet de société hormis pour les « génies ».

          Quant aux « ressorts normaux du psychisme humain », je ne sais pas ce que c’est. Il y a le meilleur chez certains comme le pire en d’autres.

          Et je commentais votre citation d’Huxley qui n’a rien de symbolique et fait des athées des parias.

            +1

          Alerter
  • LibEgaFra // 10.10.2021 à 10h32

    « Le dernier exemple en date, celui de la possible prise de participation à 40 % du fonds d’investissement américain GIP au sein du nouveau Suez, illustre la cécité d’Emmanuel Macron et de Bercy, alors même que l’eau est plus que jamais une ressource stratégique. »

    Quelle cécité? L’auteur ignore-t-il que le monarque élu est un « young leader »?Autrement dit un cheval de Troie. Ce ne serait pas le premier exemple.

      +22

    Alerter
    • Fpole // 10.10.2021 à 16h21

      Qu’attendre de l’homme qui a participé à la vente d’Alstom à general electric, à la vente de l’aéroport de Toulouse à un voyou chinois, qui s’apprête à offrir la manne des retraites aux fonds de pension et ce qui reste de la Sécu au privé ?
      Quand le Mozart de la finance s’est fait redresser en 2014 pour non paiement de l’ISF, que ce même génie a trouvé le moyen d’acheter un logement parisien, d’emprunter sans intérêt à un ami et de revendre ce logement à perte (à Paris !), de ne rien conserver des sommes gagnées chez Rothschild, ça aurait dû alerter l’électeur sur ses capacités de gestionnaire et son sens de l’intérêt du pays.
      Enfin si la presse dominante méritait ce titre.

        +14

      Alerter
    • Ernesto // 10.10.2021 à 18h06

      Véolia rachète Suez, encore une valse des milliards pour une nouvelle fusion acquisition uniquement motivée par l’intérêt financier. Cette opération très certainement réalisée par effet de levier et endettement massif, n’améliorera pas d’un iota la situation des 300 000 français de l’hexagone qui n’ont toujours pas accès à l’eau potable.

      Cerise sur le gâteau, le fonds d’investissement américain GIP entré à hauteur de 40% du capital, uniquement par appât du gain, fait peser de lourdes menaces sur notre indépendance et souveraineté en matière d’approvisionnement d’une ressource stratégique. Tout cela naturellement avec la bénédiction des plus hautes autorités de l’Etat, Macron et Le Maire en tête.

      L’eau est un bien commun de l’humanité qui doit être impérativement sorti des griffes du marché et rendu à la puissance publique, qui doit démocratiser sa gestion pour la confier aux citoyens, comme c’est déjà le cas avec les régies municipales.

        +6

      Alerter
  • Jean // 10.10.2021 à 10h38

    « Selon le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), dans les vingt dernières années, un demi-million d’Américains sont décédés de surdoses provoquées par des opiacés produits et vendus légalement et illégalement. En 2020, le nombre de victimes a augmenté de près de 30% par rapport à l’année précédente, d’après le même organisme. »

    Source : https://fr.sputniknews.com/20211006/crise-des-opioides-aux-etats-unis-biden-a-les-memes-problemes-que-son-predecesseur-en-pire-1052024851.html

    Puisqu’on vous dit que c’est pour votre bien : croyez et disparaissez. Merci de mettre votre chèque à l’ordre de Big Pharma.

      +3

    Alerter
  • Jean // 10.10.2021 à 10h58

    « Les seize réserves d’eau prévues nécessitent de raser totalement une surface pour la recouvrir d’un plastique noir afin d’y stocker la précieuse ressource. Ce seront donc, pour chacune de ces méga-bassines, l’équivalent de dix grands terrains de foot (10 hectares en tout) qui seront plastifiés, sur un sol creusé jusqu’à 15 mètres de profondeur… Adoubées par la FNSEA, elles promettent de stocker l’eau durant l’hiver afin d’irriguer les cultures en été, à une époque où les épisodes de sécheresse sont toujours plus nombreux.(…)
    « Il y a 15 ans, nous avions fait un colloque sur le dérèglement climatique et sur cette fausse bonne solution qu’étaient les bassines », rappelle Nicolas Girod, porte-parole national de la Confédération Paysanne. « Que les choses soient claires, on ne s’oppose pas au fait d’irriguer. Mais ce mode de stockage de l’eau n’est rien de moins qu’une privatisation d’un bien commun. Nous sommes opposés à ces bassines car elles ne servent qu’un seul modèle agricole : l’agriculture intensive »

    Source : https://www.bastamag.net/mega-bassines-marais-poitevin-irrigation-riviere-assechee-agriculture-intensive-ZAD-FNSEA

      +7

    Alerter
  • LibEgaFra // 10.10.2021 à 10h59

    « L’Assemblée nationale vient d’adopter une nouvelle loi pour légaliser l’usage de drones de surveillance par la police. »

    Reste plus qu’à faire l’élevage de corbeaux (Corvus corax).

      +3

    Alerter
    • Jean // 10.10.2021 à 11h34

      @LibEgaFra,

      L’assemblée nationale aboie et la caravane passe… Il faut plutôt s’inquiéter de ce que l’UE nous prépare.

      « Alors qu’il se prétend protecteur de nos libertés, le projet de texte sur l’intelligence artificielle de l’Union européenne, présenté par Margrethe Vestager, veut en réalité favoriser le développement tous azimuts de l’IA, notamment sécuritaire. »

      Source : https://www.laquadrature.net/2021/10/05/reglement-ia-lunion-europeenne-ne-doit-pas-ceder-aux-lobbys-securitaires/

        +5

      Alerter
    • Fpole // 10.10.2021 à 16h23

      Il semble que les plus efficaces soient les mouettes et les goélands.

        +2

      Alerter
  • Jean // 10.10.2021 à 11h46

    Dis Papa – L’alimentation :

    https://www.youtube.com/watch?v=HGubWapEl34

    Le bio, c’est comme le recyclage, c’est surtout destiné à donner bonne conscience aux consommateurs compulsifs.

      +4

    Alerter
    • Havoc // 10.10.2021 à 13h15

      Les produits bio existent, c’est à vous de vous maitriser quant à leur consommation et à décider de si vous en avez réellement besoin ou pas. En attendant, ils répondent bien à un cahier des charges environnemental. Par conséquent, ce que vous affirmez parait plutôt erroné car le Bio, pas plus que le recyclage, n’ont été imaginés dans cet objectif.

        +6

      Alerter
      • Jean // 10.10.2021 à 15h10

        @Havoc,

        => Par conséquent, ce que vous affirmez parait plutôt erroné car le Bio, pas plus que le recyclage, n’ont été imaginés dans cet objectif.

        Il y a les bonnes intentions et il y a la réalité. Dans le monde réel une très faible proportion des déchets que vous mettez dans votre poubelle recyclage est effectivement recyclé, le reste finit avec les autres déchets, à la décharge, car les investissements ne sont pas fait. Concernant le bio (Il faut regarder la vidéo) il n’est pas toujours aussi vertueux que vous semblez l’imaginer. Ce qu’il faut en déduire c’est que, si vous voulez réellement rendre service à la Nature, le mieux c’est de manger moins et de ne pas gâcher la nourriture. Même si ça n’arrange pas les affaires de ceux qui s’enrichissent grâce à votre naïveté.

          +6

        Alerter
    • RémyB // 10.10.2021 à 16h28

      « Le bio, c’est comme le recyclage, c’est surtout destiné à donner bonne conscience aux consommateurs compulsifs. »

      bonjour,
      récemment, j’ai rencontré un agriculteur
      celui-ci co-gérant un élevage de porcs en bâtiments industriels, avec leur alimentation elle-aussi industrielle, une unité de méthaniseur en co-gérance et surtout des cultures de vente conduites en agro-bio, j’en conclurai, que le bio, c’est aussi et parfois une (bonne et grosse) affaire de pognon pour « certains » producteurs …

        +4

      Alerter
    • Fernet Branca // 10.10.2021 à 19h17

      Les grands arguments de vente actuels pour n’importe quel produit : bio, écolo, éthique
      Et la présidentielle 2022 va aggraver le phénomène.
      Eric Zemmour va bientôt déclarer que s’il fait 40 kilos tout mouillé alors qu’il devait être un grand et solide berbère comme Roger Hanin dans le film le Grand Pardon et s’il a raté le concours d’entrée de l’ENA c’est à cause de la pollution parisienne et des débuts de l’agriculture aux engrais chimiques dans les années 50.

        +4

      Alerter
  • Fpole // 10.10.2021 à 16h33

    2 nouvelles dans la revue de presse :
    Le gouvernement et la majorité ont décidé de s’asseoir sur l’avis du conseil d’état au sujet de l’assurance chômage et de représenter la surveillance par drone au conseil constitutionnel.
    Mauvaise nouvelle, ces dispositions risquent d’être definivement mises en œuvre.
    Mauvaise ou bonne nouvelle, un gouvernement différent pourra se servir de l’argument, Macron l’a fait, malgré votre non validation, pourquoi pas nous.

      +6

    Alerter
  • Jean // 11.10.2021 à 19h44

    «Le pass sanitaire c’est la première expérience de crédit social dans le monde démocratique»

    L’usage du pass sanitaire se généralise dans le monde. Éric Verhaeghe, énarque et auteur du livre «Le Great Reset: mythes et réalités» (Éd. Culture & Racines), explique au micro de Rachel Marsden que c’est la première étape d’un projet de contrôle étatique mondialiste.

    https://www.youtube.com/watch?v=Q9iVfXe9f3o

      +4

    Alerter
    • Paul // 12.10.2021 à 19h01

      et pendant ce temps là l’Italie en grève, partout la même rétorique…
      et ici comme ailleurs, RIEN

      le credit social généralisé pour bientôt. Un pass spécial, pour poster sur FB ou les crises
      pas conforme ? pschitt desactivé. dire qu’on se moquait des chinois

        +0

      Alerter
  • brams49 // 11.10.2021 à 23h54

    le mali ne serait pas tombé sous la coupe jihadiste si la France n’était intervenue en libye.

      +3

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications