Les Crises Les Crises
4.juillet.20214.7.2021 // Les Crises

Revue de presse du 04/07/2021

Merci 33
J'envoie

Merci à nos contributeurs pour les articles constituant cette revue de presse.

DÉMOCRATIE

Jusqu’à quand l’État doit-il garder ses « secrets » ?

"Pour l’État français, en matière de sécurité nationale, historiens, citoyens et générations futures n’auront bientôt plus « le droit d’en connaître ». Une importante réforme du secret d’État se prépare, au cœur d’un projet de loi adopté le 2 juin par l’Assemblée nationale."

Source : The Conversation

Vers une République capacitaire

"Nouveau record de l’abstention dans l’histoire de la V° République. Deux Français sur trois ne sont pas allé voter dimanche. C’est l’amplification d’un cycle marquant les douze derniers scrutins, au cours duquel une participation inférieure à 50% est devenue banale. Plus le corps électoral actif se réduit, plus le « citoyen actif » est blanc, âgé, plutôt diplômé. Tout se passe comme si sa mobilisation dépendait de sa compréhension des règles du scrutin, de la portée stratégique de ses résultats. L’affaiblissement des partis, la délégitimation tendancielle du personnel politique, la remise en cause des formes de la représentation politique, tout cela entretient la sécession électorale."

Source : Mediapart – blog de Paul Alliès

France : feue la démocratie représentative

"Le désastre démocratique des élections régionales et départementales succédant au désastre démocratique des élections municipales impose de regarder les choses en face. Alors que le parti d’Emmanuel Macron a réuni moins de 3 % des électeurs inscrits, il a fallu attendre trois jours pour obtenir un commentaire répété par Gabriel Attal, perroquet attitré. Et assister à une pantalonnade musicale obscène dans la cour de l’Élysée pendant que sa police coursait par les villes et par les champs une jeunesse qui avait l’outrecuidance, après un an d’enfermement de vouloir s’amuser un peu."

Source : Vu du Droit

ENVIRONNEMENT

La France se prépare mal au choc climatique, alerte le Haut Conseil pour le climat

"La situation empire sur le front du climat. Le Haut Conseil pour le climat (HCC), une instance consultative indépendante chargée d’évaluer la compatibilité de la politique du gouvernement avec l’Accord de Paris de 2015, a publié son troisième rapport annuel ce mercredi 30 juin. Il a choisi de mettre l’accent sur les effets du changement climatique en France et sur la nécessité de définir une stratégie nationale d’adaptation, alors même que le pays n’est pas sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs de réduction d’émissions pour 2030 et de neutralité carbone pour 2050. D’après le rapport, la hausse des températures moyennes en France a atteint 1,7 °C depuis 1900, « avec une accentuation sensible du réchauffement au cours des trois dernières décennies »."

Source : Reporterre

EVASION FISCALE

Réforme de la fiscalité internationale : une fausse bonne idée

"Les ministres des finances du G7, réunis le 5 juin, se sont mis d’accord sur les grandes lignes d’un projet qui modifierait la fiscalité mondiale. Ce consensus semble ouvrir la voie à une réforme qui devrait cependant passer par de nombreuses étapes : au sein de l’OCDE (issue à l’origine de la sphère occidentale, et qui rassemble 139 pays), de l’Union européenne, ainsi que du G20. Un sommet de cette dernière instance est prévu pour les 9 et 10 juillet : ce thème devrait y être débattu. Schématiquement, la réforme envisagée repose sur deux piliers : l’établissement d’un impôt minimum de 15% sur les bénéfices des grandes sociétés multinationales ; et une répartition complexe de cet impôt : aujourd’hui le prélèvement est réalisé par le pays où les entreprises ont leur siège, demain, les pays où les entreprises ont leur marché pourraient avoir leur part du gâteau."

Source : RUPTURES

Quand la loi française permet à une entreprise des Bahamas d’extorquer 400 millions de dollars à l’Équateur

"La dénonciation de l’évasion fiscale est un leitmotiv d’Emmanuel Macron depuis son élection. Aucune mesure n’a cependant été prise pour défaire l’architecture juridique internationale qui la rend possible. Dernière affaire en date : la multinationale pétrolière Perenco, basée aux Bahamas et propriété du milliardaire français François Perrodo, a remporté un procès contre l’État équatorien. Celui-ci est condamné à lui verser 400 millions de dollars pour la dédommager contre une hausse d’impôts effectuée quinze ans plus tôt. Fait notable : c’est en vertu d’un traité bilatéral entre la France et l’Équateur que ce jugement a été rendu. Alors même que cette société siège aux Bahamas – haut lieu de blanchiment d’argent -, c’est la nationalité française de son PDG qui a permis à un tribunal d’arbitrage de la Banque mondiale de condamner l’État équatorien."

Source : Le vent se lève

FRANCE

En campagne, l’alarmante pénurie de médecins spécialistes

"En s’appuyant sur des milliers de données de santé, des étudiants de l’école de journalisme de Strasbourg (Cuej), avec Disclose, ont analysé cette érosion aux conséquences sanitaires parfois désastreuses. D’après nos résultats, l’absence de spécialistes du cancer dans plusieurs départements ruraux pourrait, par exemple, avoir un impact direct sur l’augmentation du taux de mortalité lié à cette maladie. Sur les dix départements où le nombre d’oncologues, d’hématologues, de radiothérapeutes et autres spécialistes du cancer est largement inférieur à la moyenne nationale, nos calculs indiquent que huit d’entre eux ont enterré beaucoup plus de malades du cancer que le reste du pays, entre 2012 et 2019. C’est notamment le cas de la Creuse, du Cantal, de la Nièvre ou de la Lozère."

Source : DISCLOSE

Génération Papacito

"Jean-Luc Mélenchon versus Papacito. L’énoncé a tout l’air d’une blague, mais en ces temps gorafiques on rit jaune. Les hommes politiques, les éditorialistes et les bonnes gens avaient découvert McFly et Carlito ; ils découvrent Papacito. Bienvenue dans la nouvelle extrême droite, celle qui flatte la société du Spectacle à force d’outrances médiatiques : l’heure est moins aux leaders de groupuscules communautaires qu’aux youtubeurs gueulards et charismatiques. Une extrême droite qui se convertit jour après jour aux canons de l’alt-rightaméricaine."

Source : LE COMPTOIR

Main arrachée par un tir de grenade et chasse à l’homme : une fête de la musique fortement réprimée

"« Utilisation de grenades explosives de nuit, contre une foule de fêtards. Cet usage de la force est irresponsable. Il est urgent d'interdire ces grenades. Il est urgent de changer ce Maintien de l’ordre. Dans quel pays mutile-t-on des jeunes qui font la fête ? La France est le seul pays européen où ces grenades sont utilisées en Maintien de l’ordre, dans des conditions déplorables. Elles mutilent, tuent. Réduire ce qui s’est passé à Redon à un débat police/anti-police, freeparty/anti-freeparty est inepte : il faut interdire ces armes. » a réagi Anne-Sophie Simpere, chargée de Plaidoyer Libertés pour Amnesty InternationalLa quarantième édition de la fête de la musique a été émaillée par une forte répression cette année. Pendant que le Président de la République invitait des DJs à célébrer « la musique électronique » sous les ors de l’Élysée, la jeunesse a été pourchassée dans les rues de plusieurs villes de France, alors qu’elle tentait de célébrer la musique gratuitement."

Source : LA RELEVE ET LA PESTE

GÉOPOLITIQUE

Afghanistan, Pakistan : l’échec américain.

"Le 4 juillet 2021, jour de « l’independance day », les États-Unis achèveront leur retrait d’Afghanistan mettant un terme à 20 ans de guerre, la plus longue de leur histoire au cours de laquelle au 13 avril 2021 ils avaient perdu 2 349 soldats et avaient déploré 20 149 blessés."

Source : Geopragma

Les forces britanniques et russes se jaugent en Méditerranée orientale

"Le 28 juin, soit quelques jours après l’incident ayant impliqué le « destroyer » britannique HMS Defender et les forces navales russes aux abords de la Crimée, les États-Unis et l’Ukraine ont donné le coup d’envoi des manœuvres Sea Breeze 2021, en mer Noire. Ces manœuvres vont mobiliser, jusqu’au 10 juillet, pas moins de 32 navires, 40 aéronefs et 5’000 militaires venus de plus de 30 pays, dont ceux de l’Otan. Ce qui, pour l’US Navy, « reflète un engagement commun à garantir le libre accès aux eaux internationales »."

Source : Opex 360

LIBERTÉS

Nouvelle loi renseignement : le gouvernement place la population sous surveillance algorithmique

"Conservation généralisée des données de connexion, surveillance de masse… Adopté par les députés, avant le Sénat fin juin, le projet de loi renseignement passe en procédure accélérée. Mais son contenu inquiétant mériterait un débat public d’ampleur. Passer des textes de loi en procédure accélérée devient une habitude. L’actuel projet de loi relatif à la prévention d’actes de terrorisme et au renseignement ne déroge pas à la règle. Adopté le 2 juin par l’Assemblée nationale en seulement deux jours, il ne lui manque plus que le vote du Sénat, à l’issue d’un examen prévu les 29 et 30 juin. Dans un contexte d’inflation législative et politique sur la surveillance et le renseignement, « le but est d’empêcher tout débat public » fustige Pierre, membre du Centre d’études sur la citoyenneté, l’informatisation et les libertés (CECIL)."

Source : BASTAMAG

Les Cookies. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ?

"Lorsque vous vous baladez dans les sentiers fleuris du Web, vous utilisez un navigateur web. C’est ce logiciel qui permet d’afficher une page web. Par exemple, Firefox est un navigateur. Google Chrome est un navigateur. Ces logiciels vont communiquer avec un site web, en principe celui que vous êtes en train de visiter, pour recevoir et envoyer des instructions, comme « comment afficher une page », « quelle requête faire ensuite », etc… Parmi les requêtes que peut faire un site web, il pourra demander à votre navigateur de stocker de l’information dans un fichier, pour pouvoir y accéder dans le futur, lors de vos prochaines visites. Ce fichier, on appelle ça un cookie. Résumons ; un cookie, c’est un fichier dans lequel votre navigateur va mettre des informations, sur demande des sites web que vous visitez. Nous devons le nom de cookie à Lou Montulli. À partir de là, il faut bien se demander de quelle manière on aboutit à un système de surveillance globale. Un cookie n’est pas mauvais en soit, et il est d’ailleurs nécessaire dans plein de cas. On l’utilise par exemple pour conserver des informations de connexion, ou un panier lors d’un achat sur le web."

Source : LA QUADRATURE DU NET

MATIÈRES PREMIÈRES

De New York à l'Asie, les fermes verticales bourgeonnent dans le monde entier

"« C'est de l'agriculture 4.0 », selon E. Duchemin, directeur du Laboratoire agriculture urbaine à Montréal. Contrôle d'humidité, de température ou d'intensité lumineuse,« Tout ou presque est automatisé », par intelligence artificielle. D'un côté, les fermes verticales, environ 500 dans le monde, nécessitent peu de foncier, n'ont pas de souci de qualité des sols (hydroponie), consomment peu d'eau, n'utilisent pas/peu de produits phytosanitaires et n'ont pas à se préoccuper des aléas climatiques. Implantées près ou dans les villes, elles produisent localement des légumes et fruits frais. De l'autre, ces fermes verticales sont énergivores (ensoleillement artificiel par LED, pompage de l'eau, chauffage). Sur le plan économique, elles nécessitent de fortes dépenses d'investissement ce qui rend le modèle économique viable uniquement pour certaines productions à cycle de croissance rapide, permettant de multiplier les cycles de production."

Source : Terre-Net

ÉTATS-UNIS

Les élus américains attaquent de front les géants de la tech

"Une commission parlementaire américaine a approuvé mercredi 23 et jeudi 24 juin une série de projets de lois visant directement Google, Apple, Facebook et Amazon, et serait susceptible de transformer l’internet façonné par ces grandes entreprises si elle entrait en vigueur."

Source : Le Matin

Commentaire recommandé

vert-de-taire // 04.07.2021 à 08h59

*** Réforme de la fiscalité internationale : une fausse bonne idée ***

Comme dit dans l’article, c’est priver les Parlements de leur première prérogative (ce pour quoi les souverains les ont créés) à savoir la création des impôts sur les masses productives.
C’est donc priver le souverain, à commencer par les États donc les populations – sous l’hypothèse d’un régime démocratique – de leur liberté de choisir comment organiser les impôts donc la qualité, la forme de l’organisation sociale.
Cette mesure est donc une mesure parfaitement a-démocratique
Car bien évidement cela échappera (un peu comme pour l’adhésion à l’UE et/ou à ses traités) à toute possibilité de remise en cause, sauf à casser des montagnes. Le Brexit ne concernait que 28 pays plus l’UE, ce nouvel arrangement concerne tous les pays (ou presque) et toutes les grandes entreprises (ou presque). Le changement d’ordre de grandeur le fige.

Je pense que cette ‘réforme’ ressemble plus à une lente (r)évolution, un cliquet de plus vers le gouvernement mondial. Un gouvernement mondial ne peut être qu’une dictature. La dictature des ultra-riches sur l’humanité – nous les gueux.

C’est donc à mon humble avis une catastrophe de plus contre une possibilité d’un régime démocratique ici ou ailleurs.

L’avènement de l’UE en était la première grande phase, voici la seconde soutenu avec logique par les ultra-riches et leurs larbins – nos élus – ce qui en dit long sur notre lobotimisation.

55 réactions et commentaires

  • Yann // 04.07.2021 à 07h26

    Concernant la fête de la musique, je pense qu’une « startup nation » digne de ce nom peut faire beaucoup mieux:

    Par exemple, en utilisant le micro du smartphone ou de la télé (même éteints) et un peu d’IA, on doit pouvoir détecter quand quelqu’un joue d’un instrument de musique pour s’amuser, et dès qu’une séquence de quatre notes est reconnue, débiter automatiquement le compte en banque pour violation de droits d’auteurs.

    On va quand même pas laisser les GAFA nous piquer l’idée.

      +15

    Alerter
    • Patrick // 05.07.2021 à 08h51

      on devrait même pouvoir déclencher une intervention musclée des CRS pour compléter le tableau , ça permettrait en plus de défendre la liberté d’expression

        +5

      Alerter
      • Paul // 05.07.2021 à 09h10

        et démolir la sono à coup de masse et bruler le matos ?

        ça c’est fait.

        Force est à l’ordre définie par les dieux. Avant on disait : eh bien danser maintenant.
        Aujourd’hui, on ne vous fait plus que chanter.

          +3

        Alerter
  • vert-de-taire // 04.07.2021 à 08h59

    *** Réforme de la fiscalité internationale : une fausse bonne idée ***

    Comme dit dans l’article, c’est priver les Parlements de leur première prérogative (ce pour quoi les souverains les ont créés) à savoir la création des impôts sur les masses productives.
    C’est donc priver le souverain, à commencer par les États donc les populations – sous l’hypothèse d’un régime démocratique – de leur liberté de choisir comment organiser les impôts donc la qualité, la forme de l’organisation sociale.
    Cette mesure est donc une mesure parfaitement a-démocratique
    Car bien évidement cela échappera (un peu comme pour l’adhésion à l’UE et/ou à ses traités) à toute possibilité de remise en cause, sauf à casser des montagnes. Le Brexit ne concernait que 28 pays plus l’UE, ce nouvel arrangement concerne tous les pays (ou presque) et toutes les grandes entreprises (ou presque). Le changement d’ordre de grandeur le fige.

    Je pense que cette ‘réforme’ ressemble plus à une lente (r)évolution, un cliquet de plus vers le gouvernement mondial. Un gouvernement mondial ne peut être qu’une dictature. La dictature des ultra-riches sur l’humanité – nous les gueux.

    C’est donc à mon humble avis une catastrophe de plus contre une possibilité d’un régime démocratique ici ou ailleurs.

    L’avènement de l’UE en était la première grande phase, voici la seconde soutenu avec logique par les ultra-riches et leurs larbins – nos élus – ce qui en dit long sur notre lobotimisation.

      +32

    Alerter
    • pseudo // 04.07.2021 à 09h56

      > Un gouvernement mondial ne peut être qu’une dictature. La dictature des ultra-riches sur l’humanité – nous les gueux.

      si on tricote cette idée, on peut se dire qu’après avoir obtenu la propriété des moyens de productions, subvertit les gouvernements, et détruit le système de soutenabilité de la vie sur terre, il y a là, tous les éléments nécessaire pour permettre à une minorité de possédant de régner sur une majorité d’exproprié par l’appropriation des moyens de subsistance.

        +18

      Alerter
    • Bats0 // 04.07.2021 à 10h58

      « La dictature des ultra-riches sur l’humanité ». Une dictature à la « Hunger Game » ? On y est déjà, mais « l’info » est là pour nous faire oublier l’essentiel. « Du pain et des jeux » déjà sous l’empire romain.

        +6

      Alerter
      • Paul // 05.07.2021 à 09h18

        heureusement, l’euro c’est terminé pour la France….
        reste encore l’euro politique.

        bon, je crois qu’on l’aura encore longtemps

        mettre un impot minimum sur les société internationales enlèverait un pouvoir souverrain ?
        la question que je me poserai plutôt, un Delaware, lui, enlève déjà encore plus le pouvoir souverain d’un état, non ?

          +1

        Alerter
        • Patrick // 05.07.2021 à 09h28

          Le Delaware est un état ( presque ) souverain , d’autres états sont pleinement souverains et sont donc totalement libres de leur fiscalité.
          La maîtrise de la fiscalité par des instances internationales n’est qu’une façon de grignoter encore un peu plus la souveraineté des états et donc la liberté des peuples.

            +4

          Alerter
          • paul // 05.07.2021 à 13h50

            ben non,
            et l’exta territorialité US ?
            sauf pour le delaware

            donc il y a bien 2 poids, 2 mesures

              +2

            Alerter
      • vert-de-taire // 08.07.2021 à 11h26

        *** « La dictature des ultra-riches sur l’humanité ». Une dictature à la « Hunger Game » ? On y est déjà, ***

        dans les faits, pas dans le droit.

        Et celui-ci avance lentement mais surement : Cf Alain Supiot, lumineux !

          +0

        Alerter
  • pseudo // 04.07.2021 à 09h52

    les fermes verticales ne sont pas une solution. C’est un doux rêve de techno-idolatre. Mais à moins de faire du régime détox la nouvelle norme alimentaire cette solution n’effleure même pas le problème dans son ampleur.

      +8

    Alerter
    • Patrick // 05.07.2021 à 08h55

      fermes verticales , livraison par triporteur ..
      combien faut-il de tonnes de nourriture pour approvisionner la région parisienne ( 12 millions d’habitants ) ? 12000 , 15000 tonnes par jour ? plus ? Je n’ai pas trouvé les chiffres .
      Mais vous essayerez de produire tout ça sur place et de le livrer par triporteur .. juste pour voir.
      Même problème , à plus petite échelle , pour toute les grandes zones urbaines françaises.

      Quand on vous fait miroiter des trucs super techno/connectés/bio/eco-responsables … sortez les calculettes !!

        +7

      Alerter
      • Fernet-Branca // 05.07.2021 à 22h02

        Les Kmehrs Rouges avaient trouvé la solution pour les habitants de Phnom Penh, les Kmehrs verts n »ont qu’a annoncer qu’ils adopteront les mêmes méthodes.
        On ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs.

          +1

        Alerter
        • Cévéyanh // 06.07.2021 à 19h34

          A Fernet-Branca :
          Qui sont les khmers verts dont vous écrivez ? Des cambodgiens/cambodgiennes ? Le mot « khmer » désigne aussi les cambodgiens/cambodgiennes. Pensez-vous alors à des cambogiens et cambodgiennes écolo radicaux qui viendraient en France pour appliquer « la solution des khmers rouges pour les habitants de Phnom Penh » ? Les khmers rouges étaient des cambodgiens (communistes radicaux).

          Les cambodgiens n’ont-il pas suffisamment souffert sous le régime des khmers rouges pour entendre/voir utiliser le mot « khmer » négativement, à tord et à travers ?

            +1

          Alerter
          • RGT // 07.07.2021 à 09h47

            « Qui sont les khmers verts… »

            En France, ce sont les bobos écolonazis pétés de tunes qui imposent aux gueux fauchés de vivre de plus en plus précairement.

            Et bien sûr, leurs « souhaits » sont totalement compatibles avec ceux des circuits financiers, de l’industrie de masse, de la délocalisation et de l’obsolescence programmée.

            Ils s’en foutent car ils ont les moyens de payer et vivent grassement de ce système perverti.

            Ce qui leur confère un pouvoir de nuisance sans limites pour rendre la vie impossible à tous ceux qui n’ont pas les moyens financiers de vivre comme eux.

            D’où un véritable exode des « gueux » loin des centres-villes vers les villages de plus en plus éloignés, ce qui rend leur situation encore plus délicate, tant au niveau de leur travail que pour l’accès aux services vitaux (commerces, éducation, santé, etc.) et entraîne une « boboisation » de plus en plus marquée des agglomérations.

            Le cas le plus sublime est quand-même à Grenoble ou « Saint Piolle » prend des décisions dictatoriales sans consulter la population et rend la vie de plus en plus impossible aux « gueux » dans les quartiers les plus modestes..
            En planifiant bien sûr une « réhabilitation » qui rendra ces quartiers totalement inaccessibles aux plus humbles.
            Travaux effectués avec des engins de chantier qui polluent largement plus que les vieilles guimbardes des habitants actuels.

            On en vient à regretter Carignon… C’est dire le désespoir des « moins que rien ».

            Pendant ce temps, ce sinistre individu habite à 30 km de la ville qu’il dirige d’une main de fer dans un coin où il n’est pas dérangé par ses propres décisions.
            Et chaque jour il fait 60 km pour ‘faire baisser le CO2″…
            Sans doute conduit par un chauffeur qui fait l’aller-retour 2 fois par jour.

            Faites ce que je dis, ne dites et ne faites pas ce que je fais.

            C’est pour la « bonne cause ».

            Encore pire que Macron.

              +1

            Alerter
          • Grd-mère Michelle // 08.07.2021 à 13h23

            Bonjour Ceveyanh, les khmers « rouges » étaient, en effet, des cambodgiens communistes radicaux, « dressés », armés et utilisés par un régime particulièrement sanguinaire.
            Merci d’apporter vos précisions au sujet du mot « khmer ».
            Le fait que l’expression se soit répandue pour désigner ce type de régime et de comportements fait partie de la propagande consumériste et sert à combattre, en vrac, tout ce qui menace le système de domination et d’exploitation que nous subissons et dont nous nous plaignons ici chaque jour. On voit que ça marche, quand l’écologie est assimilée à une dictature inévitable… par des gens qui ne bougent pas de leur fauteuil!
            Bien sûr que dans ce domaine aussi, les opportunistes saisissent l’occasion de se faire du blé(exemples de RGT)mais c’est aux citoyen-ne-s de faire la part des choses (surtout au niveau local, rural et/ou citadin, où il est plus aisé de distinguer, de dénoncer et d’agir contre les abus-notamment sur des plate-formes comme Cyberacteurs.org, et en visitant la ZAD la plus proche de son domicile).

              +0

            Alerter
          • Cévéyanh // 12.07.2021 à 22h11

            A RGT,
            Certaines personnes ne se rendent pas compte ou ne sont pas assez ou pas bien informées des conséquences des changements dû à l’écologie. Elles pensent que l’écologie est compatible sans changement de système. Par exemple, elles sont contre l’élevage intensive, pour le bien-être des animaux (et aussi avoir une meilleur viande). Mais prennent-elles toute la portée d’interdire ce mode ? Car cela entraînera une viande plus chère donc tout le monde ne pourra pas en acheter à moins de faire un quota ou de vendre la viande moins chère alors comment vont être rémunéré les éleveurs et toute la filière ? Ce dont des gens ne les informent pas ou ne songent pas.

            Il y a aussi des personnes qui profitent de la vague écologique pour se faire élire ou pour monter en haut de la hiérarchie dans tout type de structures car des imposteurs (« fabrique des imposteurs » de Roland Gori), il y en a dans toutes les strates dans nos sociétés du paraître.
            Avez-vous un lien pour Grenoble concernant la « « réhabilitation » qui rendra ces quartiers totalement inaccessibles aux plus humbles. » ?

            A Grd-mère Michelle,
            Oui, cette expression est utilisée sciemment pour qualifier d’un revers de main des écologistes et aussi des écologistes que des personnes trouvent extrémistes. C’est aussi pour ne pas faire réfléchir et provoquer une émotion négative comme le mot « racisme ».

            Pourquoi donnez-vous comme exemple RGT comme un des « opportunistes [qui] saisissent l’occasion de se faire du blé » ?

              +0

            Alerter
            • Grd-mère Michelle // 13.07.2021 à 13h43

              Non, non, j’ai voulu évoquer les exemples de RGT.
              Il est toujours extrêmement difficile de distinguer la sincérité de l’opportunisme,sans compter que les gens se racontent souvent des histoires à eux/elles-mêmes pour oser encore se regarder dans un miroir…
              Mais il est certain que le pouvoir, avec les richesses matérielles et les privilèges qu’il procure, risque de pourrir(corrompre) tout qui s’en mêle…
              (Dommage que la plupart des « experts » et grands intellectuels avertis ne daignent pas nous représenter… pt-être par précaution à l’égard de leur libre-arbitre?)
              C’est bien pourquoi le système démocratique prévoit le renouvellement régulier de ces pouvoirs politiques, à tous les niveaux… ce qui conduit à la grande compétition électorale(écouter « Magouille blues » de Fr.Beranger)
              Seule la transparence des candidat-es, ensuite des élu-e-s, au sujet de leurs « avoirs », pourrait peut-être permettre un choix réel aux électeurs-trices…

                +0

              Alerter
            • Grd-mère Michelle // 13.07.2021 à 15h06

              Quant à la viande, si on ne vendait plus, en Europe ni en Afrique, de produits venant d’autres continents(en soulageant ainsi les airs et les océans), la production locale serait encouragée et plus facilement planifiable, d’où la nécessité de lutter contre les ALE(Accords de Libre Échange-commercial).
              Quid du « Marché commun » européen, complètement oublié, perturbé par le commerce inter-continental?
              Par ailleurs, une viande plus rare ferait qu’on n’en mangerait qu’une ou deux fois par semaine(tout bénéfice pour la santé).
              À l’origine, le commerce est né du transport, par les nomades, de denrées rares proposées aux sédentaires. Au bout du compte, dans ce gigantesque business international, ce sont les transporteurs les vrais gagnants(comme un certain G.Verhoofstadt, qui a mis ses billes dans les transports de containers-voir Wikipédia) et les pires pollueurs.
              La diminution et la transformation de la mobilité, des personnes et des marchandises, sont parmi les clefs d’un nouvel équilibre planétaire, social et écologique(voir les efforts actuels en faveur du transport ferroviaire et fluvial).
              L’industrie automobile fut l’un des pires fléaux du 20ème siècle, avec son slogan implacable et mensonger: « ma voiture, c’est ma liberté »; le mot « voiture » étant remplacé aujourd’hui par « smartphone »: GARE À L’INDUSTRIE DU NUMÉRIQUE!
              Nous tou-te-s, nous devons impérativement garder, récupérer, le contrôle de nos vies.

                +0

              Alerter
            • Cévéyanh // 13.07.2021 à 19h50

              Bonjour grd-mère Michelle,
              Je n’avais pas bien compris votre phrase. Excusez-moi.

              En Occident, nous sommes tous et toutes nées ou vivent depuis longtemps dans la société du paraître, du consumérisme. Nous avons appris ces codes. Ce n’est pas facile de s’en détacher pour la plupart. Certaines n’y arrivent que parce que leur confiance a été ébranlée ou leur situation financière est dégradée. Je suis d’accord avec vous qu’il peut être difficile de distinguer les opportunistes/les imposteurs hommes/femmes qui veulent plaire pour leurs propres intérêts. Avec la pensée du société du paraître, les gens qui ont des convictions pour le vrai intérêt général, et non pour une partie des citoyens et citoyennes, n’arrivont pas à se faire élire facilement. Le renouvellement des élus ne servira pas si nous ne changeons pas notre mentalité pour les élire.

              Peut-être déjà à ne plus faire confiance quand illes ne respectent pas leurs engagements sans explication tangible (qui demande des fois des informations) et non se dire que c’est « normal » ou en commençant à demander les conséquences de leurs actions (surtout négatives). Pour l’exemple de RGT concernant les réhabilitations, combien cela va coûter à la ville, combien vont être les loyers de ces nouveaux logements, où seront logées les habitants et habitantes en attendant et reviennent-illes y habiter ? Etc. Puis demander un retour lorsque les travaux sont terminés. Peut-être, la plupart des citoyens/citoyennes pensent que la « réhabilitation » permet aux gens qui habitaient là d’avoir un cadre meilleur après les travaux. S’illes n’habitent pas à côté de ce quartier ou ne sont pas informées, illes ne peuvent être au courant que les anciens et anciennes habitantes ne reviendront pas. Ce ne sont pas des choses que la plupart pense.
              (1/2)

                +0

              Alerter
            • Cévéyanh // 13.07.2021 à 20h11

              Nous sommes obligées tous et toutes de penser à cela maintenant, puisqu’aujourd’hui, la démocratie représentative ne fonctionne pas tout à fait positivement. L’autre prérogative est d’avoir aussi du temps pour se le permettre.

              Pour la viande, si la réduction de viande est pensée en quota, oui tout le monde mangera certainement une ou deux fois par semaine. Si c’est par le prix, les personnes qui peuvent se le permettre en mangeront deux fois par jour. Alors là, nous retombons sur ce que dénonce RGT : grande inégalité dû aux changements et donc une fracture plus grande de la société. Cela fonctionne aussi pour tout produit si c’est par le prix. Un fruit exotique qui coûtera plus cher ne sera qu’apprécié par ceulles qui pourront se le payer et plusieurs fois. Avons-nous envie d’une société avec de très grandes inégalités ? Le changement ne devrait-il pas aussi se faire pour qu’il soit plus égalitaire ?
              D’accord, l’ordiphone (smartphone) est la nouvelle « liberté », la nouvelle façon d’aller « loin ».
              Quoique la voiture (électrique), devenue la SUV a encore de beaux jours. (2/2)
              ————————
              Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis,
              Ce que vous avez envie d’entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez,
              Il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer.
              Mais essayons quand même… (Bernard Weber)

                +0

              Alerter
          • Cévéyanh // 12.07.2021 à 22h35

            A RGT,
            Au cas où, je n’ai pas mis de sous-entendu que Mr Piolle est un imposteur, j’ai écrit que des imposteurs homme ou femme peuvent faire partie des élus et aussi dans les structures de l’écologie.

              +0

            Alerter
    • Xavier // 07.07.2021 à 09h45

      Ce mode de production présente pourtant de nombreux avantages, parmi lesquels :
      – Libérer des surfaces agricoles pour y planter des bois et forets (développements d’écosystèmes, puits de carbone)
      – Sécurité alimentaire (insensibilité à la météorologie, invasions de criquets)
      – Réduction de la consommation d’eau
      – Zéro pesticides

      Encore faut-il construire intelligemment avec des bâtiments passifs et écologiques, et ne pas chauffer l’hiver

        +0

      Alerter
      • RGT // 07.07.2021 à 10h12

        Je pense que vous devriez arrêter de « fumer la moquette » afin de redescendre sur terre.

        Les « fermes verticales » sont des « écosystèmes » totalement artificiels et n’ont rien à envier aux immenses serres qui envahissent l’Espagne, créant un désastre environnemental et produisant des produits certes « conformes aux normes €uropéennes » mais que je me garde bien de consommer.

        Hélas, les cultures agricoles sont principalement des « objets biologiques » qui ont besoin (normalement) de pousser sur un sol NATUREL (pas gorgé d’engrais et de pesticides toxiques et polluants) sinon le coût des cultures se traduit par une consommation énergétique totalement délirante.

        Supprimez le pétrole qui sert à alimenter les machines agricoles ou les installations de cultures artificielles (serres, « fermes verticales » et autres « innovations ») et vous crèverez de faim.

        Il n’y a pas de secret : Si vous voulez survivre sans consommer une énergie disproportionnée il faut simplement aller cultiver votre propre lopin de terre et quand vous aurez compris que la terre est basse vous ferez uniquement pousser des espèces locales (adaptées au climat) en laissant les « mauvaises herbes » pousser pour qu’elles soient consommées par les insectes afin de créer un « écosystème » stable qui ne nécessite pas un travail acharné.

        Prix à payer : un « rendement » relativement « faible ».
        Mais ça pousse tout seul et sans fatigue, sans consommation énergétique ni arrosage (la pluie suffit) et cet « écosystème » perdurera très longtemps.

        Important : Enfermez votre chat pour sauver les oiseaux qui chasseront les insectes.

          +1

        Alerter
        • Xavier // 07.07.2021 à 10h44

          Je pense que vous mélangez un peu tout.

          Les fermes verticales n’ont rien voir avec ce qui se fait dans le sud de l’Espagne. Au contraire, ca permettrait de produire en Norvège ce qui sera consommé par les norvégiens. Donc, fini ces serres à perte de vue qui assèchent les sols.

          De plus, les fermes verticales ne sont pas forcément des cultures hors sol. Et permettent de se priver totalement de produits phytosanitaires de synthèse. Juste des nutriments naturels.

          Quant aux engins agricoles, les fermes verticales n’en ont justement pas besoin. C’est là encore un des nombreux avantages de ces fermes.

          Si vous pensez survivre en cultivant votre lopin de terre, c’est que vous avez oublié les causes des famines passées (invasion de criquets, maladies, sécheresses, etc.) et ne prenez pas en compte le changement climatique. Ces cultures verticales permettent également de ne consommer que l’eau nécessaire. Donc l’eau de pluie stockée dans des réservoirs). Ce ne sera pas le cas avec votre lopin de terre lors d’une sécheresse estivale. Quand vous arrosez votre jardin, 90 % de l’eau n’est pas consommée par la plante.

            +0

          Alerter
        • Xavier // 07.07.2021 à 10h49

          Je pense que vous mélangez un peu tout.

          Les fermes verticales n’ont rien voir avec ce qui se fait dans le sud de l’Espagne. Au contraire, ca permettrait de produire en Norvège ce qui sera consommé par les norvégiens. Donc, fini ces serres à perte de vue qui assèchent les sols.

          De plus, les fermes verticales ne sont pas forcément des cultures hors sol. Et permettent de se priver totalement de produits phytosanitaires de synthèse. Juste des nutriments naturels.

          Quant aux engins agricoles, les fermes verticales n’en ont justement pas besoin. C’est là encore un des nombreux avantages de ces fermes.

          Si vous pensez survivre en cultivant votre lopin de terre, c’est que vous avez oublié les causes des famines passées (invasion de criquets, maladies, sécheresses, etc.) et ne prenez pas en compte le changement climatique. Ces cultures verticales permettent également de ne consommer que l’eau nécessaire. Donc l’eau de pluie stockée dans des réservoirs. Ce ne sera pas le cas avec votre lopin de terre lors d’une sécheresse estivale. Quand vous arrosez votre jardin, 90 % de l’eau n’est pas consommée par la plante.

          Et il faut penser global. Pas uniquement français. Certaines régions du globe ne pourront plus produire de manière traditionnelle.

            +0

          Alerter
  • pseudo // 04.07.2021 à 10h16

    https://reporterre.net/La-France-se-prepare-mal-au-choc-climatique-alerte-le-Haut-Conseil-pour-le-climat

    Le méchant hors sujet du gouvernement….

    Matignon a minimisé les critiques du HCC : « Les conclusions du HCC rejoignent les nôtres : on a sur la table la plupart des outils qui vont nous permettre d’atteindre la baisse de 40 % en 2030 », a affirmé un conseiller, citant pêle-mêle >>> l’augmentation des ventes d’autos électriques neuves <<<<

    Au passage, j'écoutais Jancovici dans une conférence avec Klein, il racontait un anecdote au sujet d'un membre du gvt actuel qui expliquait croire que la réduction des GES d'un pays permettait d’atténuer les conséquences climatique de ce pays. Le gars n'a pas compris le rôle de l'atmosphère…. Faut pas se moquer me dit on, faut pas s'énerver non plus….

      +8

    Alerter
  • Brigitte // 04.07.2021 à 10h28

    Excellent article de Régis de Castelnau. Le constat est clair. Quelle solutions pour changer le cours de l’histoire? Apathie, résignation, petits intérêts entre amis, le peuple français a laissé partir la politique en quenouille depuis les années 2000. Hasard du calendrier? Pas vraiment…

    J’aime bien le magasine Reporterre mais il faut parfois ne pas mélanger la politique politicienne et l’écologie.
    C’est curieux comme la France est pointée du doigt alors qu’elle est parmi les meilleures de l’UE. Je ne parle même pas au niveau mondial. Alors, oui, peut mieux faire et les pistes proposées sont bonnes en théorie. En pratique, ça coince. Il faudrait revoir le plan d’aménagement du territoire, pour le meilleur et pour le pire? La démocratie est en lambeaux mais au niveau local, elle commence à se rafistoler, exemple les associations de maires contre les parcs éoliens.
    Peu de nos concitoyens sont prêts à changer leur mode de vie, de transport, sans une incitation financière qui n’est pas vertueuse pour les finances publiques (effets d’aubaine). La bagnole est reine, hélas. Le progrès technologique va dans le sens de plus de lien individuel et moins de lien collectif. La voiture, le téléphone, la radio, l’ordinateur, et maintenant tout en un. Pour remettre les gens à la marche à pied et au vélo, en dehors des vacances, il va en falloir des sucettes à l’arrivée….

      +2

    Alerter
    • Yann // 04.07.2021 à 13h29

      Des sucettes àààààààààà l’aaaaa-niiiiiiii 🙂

        +3

      Alerter
    • LibEgaFra // 04.07.2021 à 14h27

      « France : feue la démocratie représentative »

      Joli oxymore!

      Une fois élus, les « représentants » ne représentant qu’eux-mêmes peuvent faire ce qu’ils veulent et violent constamment la Constitution (séparation des pouvoirs, chef du gouvernement notamment).

        +7

      Alerter
    • Patrick // 05.07.2021 à 09h13

      Nos chers politiciens qui nous vantent la fameuse « transition écolo/énergétique » se gardent bien de nous dire vers quoi nous transitons , ce qui serait déjà la première chose à définir.
      Toute la société s’est organisée doucement depuis un siècle avec l’utilisation de sources d’énergie abondantes ( on n’a pas trouvé mieux que le pétrole et le nucléaire ) et des ressources faciles à se procurer.
      Et pour l’instant le discours c’est de dire que l’on va continuer à vivre de la même façon avec juste quelques aménagements ( éoliennes , PV, voitures électriques … ), personne n’a le courage d’annoncer clairement la couleur. Le retour au vélo ne suffira pas , ça sera plutôt le retour à la bêche et au sarcloir et assez peu de gens sont prêts à cette évolution et à aller couper leur bois pour se chauffer en hiver.

        +3

      Alerter
    • ellilou // 05.07.2021 à 18h09

      « Peu de nos concitoyens sont prêts à changer leur mode de vie, de transport, sans une incitation financière… » je ne sais pas qui vous fréquentez mais beaucoup de ceux que je connais (et mon humble personne et ma famille) n’auront pas grand chose à sacrifier: le restaurant? Le ciné? Les nouvelles fringues? Les Week-ends découverte? Le théâtre? L’avion? on a déjà fait une croix dessus depuis belle lurette…La voiture ne sert que pour les déplacements indispensables, alors franchement notre mode de vie il est certes polluant comparé à celui d’un damné de la terre d’un pays pauvre mais comparé à nos camarades bourgeois assumés, notre « empreinte écologique » n’est pas si mauvaise 😉

        +2

      Alerter
  • BA // 04.07.2021 à 11h00

    Lisez bien la page 13 du programme d’Emmanuel Macron en 2017 :

    « Nous ne toucherons pas à l’âge de départ à la retraite, ni au niveau des pensions. »

    https://storage.googleapis.com/en-marche-fr/COMMUNICATION/Programme-Emmanuel-Macron.pdf

    Une fois élu, Emmanuel Macron fait exactement le contraire. Il va faire passer l’âge de départ à la retraite à 64 ans. Emmanuel Macron est un traître. Mais ça, on le savait déjà.

      +10

    Alerter
    • pseudo // 04.07.2021 à 11h04

      traitre: un mot sans conséquence aux pays des pleutres. non ?

        +6

      Alerter
    • Jean // 04.07.2021 à 11h49

      @BA ,

      Il faut y voir un lien de cause à effet avec notre taux d’abstention record. Pourquoi allez voter quand les programmes électoraux n’engagent que ceux qui y croient ?

        +4

      Alerter
    • Fernet-Branca // 04.07.2021 à 18h00

      Oui mais depuis la crise Covid économique a commencé donc retraite à 64 ans pour commencer. Et après les élections 10 ans de plus plus hausse des impôts, marche à pied sauf ceux qui travailleront chez leurs maîtres aristocrates à la sauce Dowton Abbey.

        +1

      Alerter
  • pseudo // 04.07.2021 à 11h03

    pendant ce temps là…. https://www.lepoint.fr/arts/l-artiste-qui-a-vendu-une-sculpture-inexistante-accuse-de-plagiat-03-07-2021-2434038_36.php L’url de la dépêche est en soit déjà une blague !

    « L’œuvre …[totalement invisible ndlr]… doit être délimitée par un bandeau collé sur le sol », a fait l’objet d’un certificat d’authenticité confié à l’heureux acheteur. » deuxième blague !!! « Aux critiques qui ont afflué dans les jours qui ont suivi la vente » Bim, et encore une !! Les gens se pressent pour du néant >.<

    "« Le vide n’est rien d’autre qu’un espace rempli d’énergies, et même si nous le vidons, selon le principe de l’incertitude de Heisenberg, le vide a un poids. En cela, il a une énergie qui se condense et se transforme en particules, qui sont en nous. Et après tout, ne donnons-nous pas un visage à un dieu que nous n’avons jamais vu ? »" AAhhhh j'en peux plus =) =) =)

    "Tom Miller envisage des poursuites en justice à l’encontre du sculpteur du vide, sous prétexte qu’il aurait tout simplement volé son idée d’œuvre inexistante" aie aie aie

      +4

    Alerter
    • ellilou // 05.07.2021 à 18h11

      l’art comptant pour rien….mais valant des fortunes et permettant aux plus riches de l’être encore plus 🙁

        +1

      Alerter
  • Jean // 04.07.2021 à 11h36

    Révélations récentes sur Assange : un blackout médiatique glaçant

    « On nous ment. Constamment, et de beaucoup plus de façons que nous ne le réalisons. Par omission, par déformation, par demi-vérités ou par tromperie pure et simple. Nos esprits sont activement manipulés par des personnes puissantes qui disposent de ressources illimitées pour assurer le maintien de leur domination sur la planète. Notre perception même de la réalité est attaquée sur une myriade de fronts. Tant que l’humanité ne trouvera pas le moyen de se réveiller de son coma induit par la propagande, les abus des puissants se poursuivront. »

    Source : http://www.entelekheia.fr/2021/06/30/revelations-recentes-sur-assange-un-blackout-mediatique-glacant/

      +13

    Alerter
  • Jean // 04.07.2021 à 11h42

    Le « miracle chinois » a deux moteurs : la tradition et le PCC

    « Selon les mots de Deng Xiaoping, « Peu importe qu’un chat soit noir ou blanc, du moment qu’il attrape des souris ». Ces mots historiques signalaient que la Chine changeait de cap et s’engageait dans une voie de développement radicalement nouvelle, et nécessaire pour répondre aux conditions réelles du pays à ce moment-là. La réforme et l’ouverture de Deng en 1978 ont libéré la Chine de sa camisole de force idéologique.(…)
    La Banque mondiale estime que le PCC a tiré 800 millions de personnes de la pauvreté absolue au cours des quatre décennies qui se sont écoulées depuis 1978, un exploit stupéfiant dans l’histoire de l’humanité. »

    Source : http://www.entelekheia.fr/2021/07/02/le-miracle-chinois-a-deux-moteurs-la-tradition-et-le-pcc/

      +8

    Alerter
  • Sandrine // 04.07.2021 à 13h01

    J’apprends dans l’article de La Relève et la Peste que l’Élysée a organisé une Rave Party pour la fête de la musique.Au delà du scandale du 2 poids 2 mesures ( qui fait suite aux scandales des restaurants de luxe en plein confinement et de celui des membres du G7 sans masque alors que le personnel de service autour d’eux en portait…), je m’interroge sur le sens à donner à cette nouvelle forme de musique.
    Est-ce une célébration de la machine et de la vie synthétique?
    Ou bien au contraire une subversion du monde techno-scientifique. Une victoire de la vie humaine (symbolisé par l’ineffable de la musique et du goût esthétique pour elle) sur la réification et la marchandisation des corps et des âmes.

      +3

    Alerter
  • JnnT // 04.07.2021 à 13h41

    « Échec américain », voire… Tout dépend des buts de guerre effectifs.

    Là, il s’agit d’une guerre sans fin dont l’objectif réel, non avoué, est juste de « vendre » des bombes et missiles, plusieurs par heure, à des « clients »… qui sont ceux qui les reçoivent sur la tronche. Une forme de vente forcée, financée par création monétaire, et dont les firmes d’armement US sont les principales bénéficiaires.

    Sur le terrain, quand les Étasuniens se retirent, le chaos et le sous-développement sont certains pour longtemps. Du point de vue US, cela reste très positif et congruent aux intérêts de l’empire. Discutable moralement, sans doute.

      +6

    Alerter
    • Fernet-Branca // 04.07.2021 à 17h51

      Quand les Étatsuniens se retirent le chaos et le sous sous-développement sont certains pour longtemps… c’est vous qui y croyez.
      Je suis passé dans un centre de vente outlet ce matin, l’usine à Roubaix, c’était la première fois depuis 10 ans. Je n’ai acheté qu’une paire de chaussures de course à pied Adidas. Dans toutes les boutiques tout est fabriqué au Vietnam, en Indonésie, au Bangladesh, les USA et l’Occident NATOesque vont pouvoir préparer l’exode urbain vers les campagnes pour se remettre à cultiver à la houe et survivre du ramassage des châtaignes comme en Ardèche au XIX ème siècle.

        +1

      Alerter
      • JnnT // 04.07.2021 à 20h44

        Fabriqué « au Vietnam, en Indonésie, au Bangladesh ». Soit, mais vous oubliez la Chine !

        Sinon la marge bénéficiaire reste largement captée par les distributeurs pour les produits demandant peu de technologie. Et les distributeurs, qui passent commande, changeront de fournisseurs dès que ce sera plus rentable de fabriquer ailleurs. Les candidats se bousculent. Je m’inquiète davantage pour les produits de haute technologie que les occidentaux ne savent pas fabriquer, typiquement les microprocesseurs.

        Mais, oui, le commerce international, on peut parler d’un bombardement par porte-conteneurs.

          +1

        Alerter
        • Patrick // 05.07.2021 à 09h17

          La Chine commence à être trop chère pour un certain nombre de fabrication.
          Les consommateurs occidentaux ont largement bénéficié des baisses de prix induites par les délocalisations , ils l’ont payé en terme d’emplois et de déficits, et ils vont le payer en terme de pénuries à venir sur un peu tous les produits.
          Tout ça va se réguler , mais ça va être très douloureux

            +4

          Alerter
          • Cévéyanh // 06.07.2021 à 19h57

            La Chine a ouvert des d’usines en Afrique où la main d’oeuvre coûte moins cher qu’en Chine. Par contre, est-ce uniquement vers le marché chinois ou aussi d’autres régions du monde ?

              +0

            Alerter
      • Grd-mère Michelle // 08.07.2021 à 12h22

        Les français-e-s ont-ils/elles totalement perdu l’habileté et l’imagination nécessaires pour fabriquer des chaussures?
        J’ai appris qu’en Lozère, une fabrique de « jeans » fonctionne pour les fabriquer à base de laine locale, résistants et seyants. Certes, ils coûtent cher, mais pas besoin d’en racheter avant longtemps…
        Le vrai problème, c’est la sur-production et le gaspillage de tous les objets dont nous avons raisonnablement besoin, causés par « la mode » et la publicité manipulatrices.
        Les gens se plaignent d’être pauvres mais veulent de l’argent principalement pour exhiber leurs avoirs. L’aisance matérielle ne sert plus à vivre mieux et longtemps, mais à se sentir supérieur-e à ses voisin-e-s. Cette superficialité égoïste, signe d’un déséquilibre mental certain et généralisé, est habilement exploitée par le commerce depuis l’avènement de l’idéologie consumériste, favorisée par la circulation de l’image et de la « réclame ».
        Il me semble que la pandémie « covid 19 », avec ses restrictions et les diverses angoisses qu’elle cause, contribue à remettre en cause cette idéologie mortifère, et un peu de grain au moulin de l’imagination populaire…
        Et que beaucoup d’entre nous ne veulent plus du « monde d’avant »…

          +0

        Alerter
      • METZGER // 09.07.2021 à 18h32

        Désolé, mais aujourd’hui, même les marrons glacés de Privas viennent de Chine !

          +0

        Alerter
  • Touriste // 04.07.2021 à 20h03

    Les élus américains attaquent de front les géants de la tech
    « Une commission parlementaire américaine a approuvé mercredi 23 et jeudi 24 juin une série de projets de lois … serait susceptible de transformer l’internet … si elle entrait en vigueur. »

    Mouarf ! Rien que le « si » m’amuse !
    Et combien de ces zélus ont eu leur campagne électorale en bonne partie payée par ces GAFAM ???
    Ha, on me susurre dans l’oreillette : beaucoup.

      +4

    Alerter
  • BA // 07.07.2021 à 10h07

    A cause du variant indien, la quatrième vague est en train d’arriver en France. Elle est déjà là, alors qu’on ne l’attendait qu’en septembre. Nombre de cas en France : sur le graphique, la courbe est en train de remonter. Mardi 6 juillet, 3585 nouveaux cas ont été détectés, contre 796 la veille.

    Sur une période de 7 jours, c’est une augmentation de + 29 %.

    https://raw.githubusercontent.com/rozierguillaume/covid-19/master/images/charts/france/cas_journ.jpeg

      +0

    Alerter
  • Jean // 08.07.2021 à 03h28

    Passe sanitaire : le Conseil d’État valide la violation de la loi

    « Par une ordonnance rendue aujourd’hui, le Conseil d’État a rejeté le référé liberté que nous avions déposé en juin. Dans une décision déplorable qui traduit une absence de compréhension des faits et qui revient sur des éléments que nous ne contestions pas, le Conseil d’État, après avoir laissé la situation pourrir pendant trois semaines (alors que les textes prescrivent un délai de 48 heures) refuse de voir une illégalité manifeste dans le passe sanitaire.(…)
    Résumons cette triste décision : la CNIL, tout en admettant que le détournement des données est possible, se fait depuis le début la porte-parole du gouvernement ; le Conseil d’État laisse pourrir la situation avant de sauver in extremis le gouvernement ; le Parlement a quant à lui été ignoré. Naturellement, le gouvernement prépare donc déjà l’extension du passe sanitaire. Nous avons donc particulièrement besoin de votre soutien pour continuer ces luttes. »

    Source : https://www.laquadrature.net/2021/07/06/passe-sanitaire-le-conseil-detat-valide-la-violation-de-la-loi/

      +2

    Alerter
    • vert-de-taire // 08.07.2021 à 11h24

      *** Passe sanitaire : le Conseil d’État valide la violation de la loi ***

      ce n’est pas la première fois !
      le Conseil d’État tente en vain d’exister tout en soutenant ce gouvernement.

      En contradiction avec :
      1- la Constitution et textes fondateurs
      2 – la population qui regarde ailleurs – et attend l’occasion i.e. la personne providentielle à croire …

        +0

      Alerter
  • Jean // 08.07.2021 à 21h21

    Renforcement du contrôle continu au bac : l’inégalité à l’école en marche rapide ?

    « En somme, le bac ne serait même plus une porte d’entrée pour la poursuite des études. C’est donc tout le principe de la méritocratie, inhérente aux valeurs de la République française, qui est de nouveau touchée. «La nouvelle réformette de Jean-Michel Blanquer est une offense à la construction de l’éducation. A une époque, le ministère de l’Instruction publique visait à offrir une instruction pour tous, égalitaire, avec pour principe la méritocratie… On est en train de tout casser», affirme de ce fait Jean-Baptiste Martin. »

    Source : https://francais.rt.com/france/88434-renforcement-controle-continu-bac-inegalite-ecole-en-marche-rapide

      +0

    Alerter
  • METZGER // 09.07.2021 à 18h35

    Génération Papacito

    1 ) – Zemmour n’est pas un diabolisé heureux. Il tire son succès médiatique d’une connaissance étendue et d’argumentaires parfaitement construits, qui le met à des années lumières d’un Papacito hystérique démonstrateur d’une violence de salon, derrière sa cam, bien à l’abri. Vouloir assimiler Zemmour à cela c’est faire un amalgame, technique bien maîtrisée par les fascistes.
    2 ) – Jean-Yves Camus, analyste constant dans l’erreur, oubli de souligner que les radicalisés islamistes tuent, eux !
    3 ) – Ruquier clame bien haut maintenant qu’il n’est qu’un saltimbanque, alors qu’il a traîné dans la boue, pendant des décades, de façon insultante et ignominieuse tout ce qui n’était pas socialiste mondialiste, LGBT.
    Ce n’est ni la droite, ni la gauche qui a gagné le combat des idées en France : c’est la connerie et l’irrespect.
    Ce qui serait bien, c’est que le comptoir fasse un article sur les arguments de fond de Zemmour, parce que ceux de Papacito ou de Mélenchon …

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications