Les Crises Les Crises
22.décembre.201822.12.2018 // Les Crises

Revue de presse du 22/12/2018

Merci 39
J'envoie

Recommandation spéciale pour la tribune de Jérôme Ferrari, “On fera de vous une classe bien sage”. Merci à nos contributeurs.

CRISE BANCAIRE

L'allemagne veut fusionner Deutsch Bank et Commerzbank et possiblement devenir actionnaire majoritaire

"Le gouvernement allemand est prêt à orchestrer une fusion entre Deutsche Bank et Commerzbank pour s’assurer que la première économie européenne ait au moins un établissement bancaire capable d’accompagner ses entreprises à l’international, indique le magazine Focus . A l'arrivée une prise de participation possible par l’Etat allemand au capital de Deutsche Bank pour ensuite piloter un rapprochement des deux banques via un échange d’actions."

Source : Reuters

DÉMOCRATIE

On fera de vous «une classe bien sage»

"Dans un texte lu le 13 décembre, dans le cadre d’une soirée consacrée à la question des dérives autoritaires, l’écrivain Jérôme Ferrari, prix Goncourt 2012, revient sur les violences policières qui ont émaillé les mobilisations des « gilets jaunes », les interpellations préventives et les images de l’arrestation des lycéens de Mantes-la-Jolie."

Source : Blog Mediapart de Jérôme Ferrari

ENVIRONNEMENT

La Norvège, ce faux ami de la planète

"Paradis de la voiture électrique et de l'énergie hydraulique, la Norvège est l'une des vedettes de la COP24 qui se tient actuellement en Pologne. Mais sa production d'hydrocarbures en fait l'un des sept premiers exportateurs de CO 2 au monde. Enquête sur un pays schizophrène."

Source : Les Echos rubrique Weekend

Une première Francaise : pas de ministre à la COP24

"L’Europe est très en retrait. Et la France brille par son absence ! Ni le ministre de la Transition écologique François de Rugy, ni la secrétaire d’État Brune Poirson — partie précipitamment mardi soir en raison de la crise des Gilets jaunes –- ne sont présents à Katowice ? Sans doute une première dans toute l’histoire des COP." [Moins de photographes qu'à Paris ??]

Source : Reporterre

CO2 et virus oubliés : le permafrost est "une boîte de Pandore"

"Tandis que les règles d'application de l'accord de Paris ont été adoptées lors de la COP24 en Pologne, en Sibérie ou au Canada le pergélisol (permafrost en anglais) poursuit son dégel. Cette couche de sol renferme d'énormes quantités de carbone et des virus potentiellement dangereux pour l'Homme. Les effets du réchauffement climatique sont multiples : hausse des températures, fontes des glaciers, hausse du niveau des mers, sécheresse, changements de la biodiversité, migrations humaines, etc. Parmi toutes ces catastrophes en cours ou à venir, il en est une majeure, qui se déroule en ce moment en Alaska, au Canada et en Russie. Selon les scénarios les plus optimistes, d'ici 2100, 30% du pergélisol pourraient disparaître."

Source : FRANCE CULTURE

EUROPE

Bayrou veut réviser le coeur du modèle européen

"Au lendemain des annonces faites ce 10 décembre par Emmanuel Macron pour répondre aux attentes des Gilets jaunes, son allié François Bayrou déclarait à France Info - en préparant le terrain de la suite de l'action politique - "sans doute y aura-t-il des interrogations à l'égard de la politique de la Banque centrale européenne" (…) "Il faut que les gouvernements européens, entre eux, se posent la question de savoir quels sont les buts à atteindre" pour la BCE, "et y ajouter le plein emploi, parce que le plein emploi c'est l'unité de la société dans laquelle on vit". Loin d'être anodine, une telle proposition de réforme de la zone euro touche en réalité le cœur du réacteur nucléaire économique européen." [En campagne le François ou il n'aurait jamais pu le faire avant ??]

Source : Atlantico

FRANCE

La baisse de la natalité s'aggrave en France

"Cette érosion du nombre des naissances concerne toutes les catégories de revenus et toutes les régions selon une étude de l'Insee. A long terme, ce phénomène pourrait avoir des conséquences sur le renouvellement de la population française."

Source : La Tribune

Ces économistes qui valident le sentiment d'iniquité des « gilets jaunes »

"Si le point de départ du mouvement des « gilets jaunes » a été l’introduction d’une hausse des taxes sur le carburant, on peut déceler dans l’hétérogénéité de leurs revendications actuelles une demande générale pour plus d’équité. Selon eux, l’impôt actuel et les réformes récentes, aux travers de leurs objectifs ambitieux d’égalité, en manqueraient cruellement. Et de nombreux travaux d’économistes semblent converger avec cette perception. Ils revendiquent notamment un impôt davantage progressif, ce qui rejoint en cela les analyses de Thomas Piketty (voir le graphique suivant). Dans le même ordre d’idée, il s’agit pour eux de « faire payer les gros », autre nom pour les multinationales type Amazon, Facebook, Starbucks, Carrefour, etc. Des revendications additionnelles et non contradictoires font état d’un retour de l’ISF, et mentionnent la fraude fiscale annuelle des ménages les plus fortunés du pays, équivalant à l’impôt sur le revenu (entre 60 et 80 milliards d’euros par an)."

Source : THE CONVERSATION

GÉOPOLITIQUE

Crimée et châtiment

"La provocation ukrainienne de Kertch fin novembre visait à torpiller le sommet Trump-Poutine au G20 et à renouveler les sanctions européennes pour six mois contre la Russie. Comme on le sait, le Donald s'est plié à son Deep State en refusant de parler à Vladimirovitch au sommet du G20. Quant aux euronouilles, ils ont vassaliquement renouvelé les sanctions pour un semestre, refusant toutefois, c'est à noter, d'en ajouter de nouvelles. Guère étonnant quand on sait ce que ça leur coûte... Toujours est-il que Kiev a tenté de doubler la mise en présentant à l'ONU une résolution condamnant la Russie pour son "occupation de la Crimée" et la "militarisation" des côtes des mers Noire et d'Azov. Chose très intéressante, et l'on voit que les tendances géopolitiques doivent être appréhendées sur le temps long, le résultat du vote d'hier est quasiment similaire à celui de 2014."

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

US/Chine : une rivalité accrue dans tous les domaines

"Pour les États-Unis et surtout son élite, la Chine apparaît comme l’ennemi numéro un. Outre-Atlantique, certains se préparent à une guerre tout terrain. La bataille actuellement économique, commerciale et technologique risque de prendre d’autres tournures. On en voit déjà très clairement les prémisses. Un domaine particulier qu’analyse en permanence la Commission de surveillance économique et sécuritaire des relations sino-américaines est la question militaire. Dans un article précédent, nous avons montré les rapports de forces entre puissances, notamment dans le graphique 5 et le tableau 3. On peut y voir que les dépenses militaires américaines sont près de trois fois plus élevées que celles de la Chine, même si cet écart tend à se réduire au fil des années. Les spécialistes estiment, néanmoins, qu’il faudrait sans doute multiplier par un indice situé entre 2,5 à 4 afin d’évaluer les véritables dépenses chinoises et d’assurer une meilleure comparaison. Mais, dans ce cas, on devrait également adapter les chiffres américains, qui ne comptabilisent pas tout non plus."

Source : INVESTIG'ACTION

Les USA contre MBS : pourquoi tant de haine ?

"Beaucoup de très, très gros intérêts occidentaux veulent voir partir le prince héritier saoudien MBS, que chacun dans le peuple s’accorde à traiter de criminel, principalement à cause de sa guerre contre le Yémen ; une guerre, ou plutôt un massacre qui paradoxalement, n’avait pas l’air de déranger grand-monde parmi nos « élites », toutes à leur enthousiasme sur leurs ventes d’armes à ce royaume pétrolifère à qui toutes les atrocités semblaient permises — jusqu’à ce qu’abruptement, elles s’indignent en chœur de l’assassinat d’un vague collaborateur du Washington Post, Jamal Khashoggi. De sorte qu’on peut à bon droit se poser la question des raisons réelles de ce soudain déchaînement contre lui."

Source : ENTELEKHEIA

INEGALITES

Avec la réforme, « les justiciables aisés auront une justice à leur service, les classes populaires en seront exclues »

"Des algorithmes remplaçant les juges pour trancher des litiges mineurs ; des procès à distance, et déshumanisés, via la visioconférence ; des gardes à vue décidées par des policiers sans accord écrit d’un juge ; des plateformes numériques privées pour régler à l’amiable des litiges ; un accès à la justice trop onéreux pour les classes populaires… Science-fiction ? Aucunement : il s’agit de la réforme de la justice portée par la Garde des Sceaux Nicole Belloubet et discutée à l’Assemblée nationale. Sa « justice du 21ème siècle » commence à ressembler à un cauchemar pour l’égalité des droits et la démocratie. Le Syndicat des avocats de France, comme de nombreux acteurs du monde judiciaire, est vent debout contre ce projet."

Source : BASTAMAG

LIBERTÉS

Demain, j’arrête les Gafa !

"Comment échapper aux géants du Net ? Même si vous n'êtes pas un as du développement informatique, vous avez des marges d'action. Suivez le guide !"

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

RÉFLEXION

La stratégie du « starve the beast » ou l’art de tuer la solidarité nationale

"Le vote du budget du gouvernement pour l’année 2019 est l’occasion de revenir sur une des stratégies politiques utilisées par les libéraux pour remettre en cause le poids des solidarités et des services publics dans le budget de l’État – il s’agit de la stratégie du « starve the beast », soit littéralement « affamer la bête ». L’image n’est pas anodine car il s’agit de faire mourir de faim le secteur public en lui coupant les vivres et en dégradant son état de santé. Une fois “l’animal” à terre, il suffira de lui administrer un remède à base de privatisations et de marchandisation des solidarités sociales pour le guérir. Depuis une trentaine d’années, une bonne partie des questions économiques et sociales semble pouvoir se résumer à une seule problématique : celle de la dette et de son poids grandiloquent qui rend impossible toute nouvelle dépense."

Source : LE COMPTOIR

SOCIETÉ

Angleterre : des Humoristes sommés de signer un papier ou ils s'engagent a ne froisser personne

"Cinq humoristes invités à se produire dans une université de Londres ont reçu des contrats dans lesquels ils devaient s'engager à traiter leurs sujets de «façon respectueuse et bienveillante». Les étudiants qui ont organisé cette soirée à la prestigieuse School of Oriental and African Studies ont voulu s'assurer à l'avance que personne dans le public ne se sentirait offensé par les blagues." [Comme sur les campus US, la prochaine étape sera donc probablement la contractualisation des relations sexuelles, ça donne envie ! Ô temps Ô mœurs...]

Source : Slate

Commentaire recommandé

Alfred // 22.12.2018 à 09h17

Comme chacun à défendre “son” pré carré. Comme les policiers ou les routiers qui ont utilisé le mouvement des gilets jaunes sans s’y inscrire. Ce ne sont pas les gilets jaunes qui sont “brouillons, désorganisés et sans vision”. Ce sont les professionnels de tous secteurs qui n’inscrivent pas leurs luttes dans un mouvement ayant une cohérence globale. Ainsi les soignants défensent “l’hôpital”. Alors que en gilets jaunes au côté des professeurs et des artisans ils ne seraient plus en train de négocier le moyen de leur exécution mais acteurs d’une nouvelle donne digne du CNR. Pareil pour les avocats et tout ce que vous voulez.

28 réactions et commentaires

  • Gavrilo Princip // 22.12.2018 à 07h48

    Je note avec plaisir le retour des Chroniques du Grand jeu qui sommeillaient un peu ces derniers temps.

    Le dernier article porte sur la Syrie et le retrait américain. Contrairement à des sites de valeur, mais qui vont un peu trop vite en besogne, le blog des Chroniques préfère rester prudent, présente toutes les hypothèses et les commente. Turcs VS Syriens + Kurdes ou Turcs + Syriens VS Kurdes ? C’est le tiercé dans le désordre de ce qui va se passer.
    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2018/12/syrixit-ou-le-donald-dans-ses-oeuvres.html

    Il est intéressant de voir que les Russes sont presque victimes de leur succès et se retrouveraient bien embêtés en cas de conflit entre Damas et Ankara.

      +19

    Alerter
  • calal // 22.12.2018 à 08h08

    Le Syndicat des avocats de France, comme de nombreux acteurs du monde judiciaire, est vent debout contre ce projet.

    Ils etaient ou ces avocats quand les policiers mettaient en garde a vue “preventive” des gilets jaunes?

      +13

    Alerter
    • Alfred // 22.12.2018 à 09h17

      Comme chacun à défendre “son” pré carré. Comme les policiers ou les routiers qui ont utilisé le mouvement des gilets jaunes sans s’y inscrire. Ce ne sont pas les gilets jaunes qui sont “brouillons, désorganisés et sans vision”. Ce sont les professionnels de tous secteurs qui n’inscrivent pas leurs luttes dans un mouvement ayant une cohérence globale. Ainsi les soignants défensent “l’hôpital”. Alors que en gilets jaunes au côté des professeurs et des artisans ils ne seraient plus en train de négocier le moyen de leur exécution mais acteurs d’une nouvelle donne digne du CNR. Pareil pour les avocats et tout ce que vous voulez.

        +32

      Alerter
      • gracques // 22.12.2018 à 14h02

        Oui mais la , vous faites de la ‘politique’

          +1

        Alerter
  • Ber13 // 22.12.2018 à 08h23

    La première des inégalités fiscales est la tva qui taxe tous les produits de première nécessité , la csg qui est inégalitaire ,l’impôt sur les plus values des produits financiers.Les taxes sur les carburants pénalisent plus les classes laborieuses certes il faut diminuer la pollution pour cela une diminution de la consommation est nécessaire (plastiques avions transports bateaux …)tout est à repenser .

      +9

    Alerter
  • redge // 22.12.2018 à 08h50

    Au vue de cette revue de presse, on peut en conclure que doucement la démocratie totalitaire s’installe en France et dans le monde. Au plus grand bonheur des 0,01% et son grain de sable en gilet jaune.

      +10

    Alerter
  • Guadet // 22.12.2018 à 09h11

    «une classe bien sage»

    “medium is message” : ce qu’il y a de terrifiant dans cette vidéo d’arrestation, c’est qu’elle a été prise et diffusée par la police. Les journalistes qui discutaient de la légalité d’une telle arrestation étaient à côté de la plaque, dans le but, bien-sûr, de justifier le gouvernement. Le titre de l’article est bien trouvé. Le but de cette vidéo était de faire comprendre aux Français que tous les moyens seraient utilisés pour les contraindre à être “une classe bien sage”. En récompense, les ministres s’efforceront d’être de meilleurs pédagogues.

      +7

    Alerter
  • Eric83 // 22.12.2018 à 09h22

    Après un 1er mail le 13/12 aux chefs de groupes parlementaires de l’Assemblée Nationale et du Sénat, j’ai sollicité dans un second mail du 18/12 – copie à 600 parlementaires – au vu des nouvelles informations portées à la connaissance du public, l’ouverture d’une commission d’enquête sur les circonstances aussi troublantes qu’alarmantes dans lesquelles cinq citoyens ont été assassinés et d’autres ont été blessés sous les coups de feu de Cherif CHEKATT le 11/12.

    “Suite – Attentat de Strasbourg, de graves et légitimes questions auxquelles le peuple français doit obtenir des réponses”
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/suite-attentat-de-strasbourg-de-210859

    Articles supplémentaires qui auraient alimenté de nouvelles questions :
    https://www.lejdd.fr/Societe/attentat-de-strasbourg-cherif-chekatt-terroriste-esseule-3821828
    https://www.estrepublicain.fr/actualite/2018/12/21/jeremy-genty-le-vosgien-rescape-de-l-attentat-de-strasbourg-temoigne-ce-drame-je-me-dois-d-en-faire-une-force

      +3

    Alerter
  • Narm // 22.12.2018 à 11h13

    “participation possible par l’Etat allemand au capital de Deutsche Bank pour ensuite piloter”

    je pensais que ça n’était pas possible avec l’europe ? alors pourquoi vouloir privatiser edf sncf ??

    une europe sociale, pas pour faire des assistés mais aider réellement.

    A tous ceux qui ont ou qui critiquent les “Gillets jaunes”, quand on les met au niveau des “assistés”, ils me font penser au gars qui pose la question à Coluche à propos de “cantines de chomeurs”
    https://youtu.be/zZqRkRJ2AUA?t=668
    “picassiettes qui vivent au crochet de ceux qui travaillent ”
    réponse de Coluche : “C’est le problème de la solidarité, on peut le voir comme ça, mais c’est mal de le voir comme ça”
    A méditer/ré-écouter

      +3

    Alerter
    • Patrick // 22.12.2018 à 16h07

      l’Allemagne était contre tant qu’elle n’en avait pas besoin.
      Mais là , si la DB part en vrille , c’est toute l’Allemagne qui s’effondre, alors forcément l’Allemagne a “assoupli” sa position.

        +0

      Alerter
  • Chris // 22.12.2018 à 11h24

    A propos de la méga fusion Deutsche Bank – Commerzbank :
    “Deutsche Bank: la banque la plus exposée aux produits dérivés, avec un montant estimé de 64.000 milliards $, soit 16 fois le PIB de l’Allemagne”. D’aucuns parlent d’une future Lehman Brothers à la puissance 10.
    https://www.businessbourse.com/2018/12/15/philippe-herlin-deutsche-bank-la-banque-la-plus-exposee-aux-produits-derives-avec-un-montant-estime-de-64-000-milliards-soit-16-fois-le-pib-de-lallemagne/
    En réalité le Gvt allemand, à l’instar de l’Italie, envisage de “sauver” DB en très mauvaise posture et incapable de lever les fonds de recapitalisation nécessaires malgré plusieurs essais.

    Comme dit Warren Buffet: “C’est quand la mer se retire qu’on voit ceux qui se baignent nus” Et la mer est en train de se retirer : la Bourse et le DJ en particulier a perdu 10% en une semaine et la décrue se poursuit : 22’445 à l’instant où j’écris. En 2008-9, le DJ avait atteint les 9’500. La remontée de la Bourse n’avait été due qu’au gavage des banques centrales criminelles.
    Le cadeau de Noël des retraités US (fonds de pensions en faillite) va être bien amer.

      +3

    Alerter
    • Eric83 // 22.12.2018 à 14h05

      Arte a diffusé cette année une mini-série, passionnante à mon sens, en 6 épisodes nommée “Bad banks”.
      Les dérives illégales d’une banque allemande la conduisant à la faillite mais sauvée car TBTF…par une fusion, m’avait immédiatement fait penser à la Deutsche Bank.
      Au regard des dernières annonces au sujet d’une fusion entre la DB et la Commerzbank, le scénario de la série était-il à ce point “prémonitoire” ?
      De mémoire, la Commerzbank avait échappé de justesse à la faillite il ya quelques années et avait été sauvée par le gouvernement allemand. De mémoire également, la Commerzbank, c’est la banque qui devait fusionner il y a peu avec la Société Générale.
      Fusionner la DB et la Commerzbank, deux banques en très mauvaise posture financière – sans compter toutes les procédures contre la DB – peuvent-elles engendrer une banque solide ?
      Bruno Bertez, sur son site, indique que la DB, à la recherche de capitaux offre, tenez-vous bien du…12% de rendement.
      Quelle santé financière, la DB !
      Par comparaison, les obligations à 2 ans de l’Etat allemand sont à taux négatif donc eux qui en veulent payent pour perdre de l’argent.

        +1

      Alerter
      • patrick // 22.12.2018 à 17h01

        Fusionner des trucs en faillite dans l’espoir d’en faire un truc viable , je pensais qu’il n’y avait que les énarques pour penser ça. Les Allemands ont les mêmes.

          +4

        Alerter
        • JLR72 // 26.12.2018 à 00h12

          C’est malheuresuement la meilleure chose à faire pour sauver les 1ere et 4ie banque du pays. De mémoire, en termes de bilan, on est au-dessus des 1 500 milliards combinés. Commerzbank est déjà en bonne partie publique; DB en revanche est privée et largement plus systémique. Sur l’exercice 2017, la banque a encore essuyé une perte de près d’1 milliard d’euros tandis que ses soucis juridiques continuent de pleuvoir. Si la situation devenait catastrophiques pour DB dans un tel contexte (baisse des marchés, taux relativement bas et ralentissement sérieux de la croissance outre-rhin en 2019), l’Allemagne devrait nécessairement renflouer la banque, comme pour Commerzbank, au risque d’une grave crise.
          Par contre, comment l’Etat gérerait cette crise potentielle:
          – Préservation des emplois?
          – Baisse des salaires des managers, front, operateurs de marché (grassement payés chez DB)?
          – Réorientation du modèle économique (banque de détail et abondon de l’activite pure marché)?
          – Condamnation des responsables de cette situation?
          – A quel moment rachétera-t-il la banque? Esperons à vil prix (1€ par exemple).

          Bref, comme le dit Lordon, les banques (et en particulier DB) peuvent faire sauter le système et elles en ont objectivement les moyens car détentrices des moyens de paiement et de la confiance. Par conséquent, l’Etat est contraint de les sauver, soit en nationalisant de manière définitive (afin de la réorienter vers le financement de l’économie réelle avec un coût du capital nettement inférieur) soit en les nationalisant temporairement mais à l’unique condition de les soumettre à des contraintes drastiques (capital, interdiction à la spéculation, responsabilité seule des actionnaires, excluant épargant et contribuables, responsabilité pénale de la direction, pay-out ratio de 20/30% max…) en cas de re-privatisation.

            +0

          Alerter
    • Claude // 23.12.2018 à 11h17

      Two too big to fail (trop gros pour faire faillite)

        +0

      Alerter
      • Weston // 26.12.2018 à 16h29

        Trop gros pour échouer est une meilleure traduction.

          +0

        Alerter
  • Babar // 22.12.2018 à 12h15

    Ne pas hésiter à prendre connaissance sur le site du “comptoir” de la stratégie néolibérale “starve the beast” particulièrement sournoise pour creuser les déficits des services publics afin d’en venir à des “réformes de fond”…

      +5

    Alerter
    • calal // 22.12.2018 à 14h03

      starve the beast: tiens je croyais que c’etait la strategie du tertiaire pour se gaver sur le dos du secteur primaire et secondaire. ah non cette strategie la c’est “suck em dry” …

        +0

      Alerter
    • patrick // 22.12.2018 à 16h59

      l’an dernier, l’ensemble des ponctions ( cotisations , taxes , impôts ) s’est élevé à plus de 1000 milliards d’euro , en croissance constante et on nous parle d’affamer le secteur public ??? un pognon de dingue , de plus en plus dingue pour des services de moins en moins bons ?

      La Cour des Comptes avait dénombré 233 cotisations , taxes et impôts payés par les entreprises pour un total de775 milliards ( ça fait partie des 1000 milliards ) , ça serait pas plutôt le secteur public qui affame le privé sans lui rendre les services promis ?

        +6

      Alerter
  • BA // 22.12.2018 à 23h44

    Signez la pétition pour faire libérer Eric Drouet :

    https://www.mesopinions.com/petition/politique/soutiens-eric-drouet/56154

      +6

    Alerter
  • Tell // 23.12.2018 à 01h00

    Pour compléter la revue de presse, je propose cette information qui me semble capitale:

    https://www.paulcraigroberts.org/2018/12/11/9-11-the-evidence/

    Pour les non-anglophones, la traduction de l’article de Paul Craig-Roberts:

    http://lesakerfrancophone.fr/911-les-preuves

      +2

    Alerter
    • Narm // 24.12.2018 à 16h34

      merci pour l’info, mais vous savez bien qu’ici ça reste plutôt tabou 😉

        +0

      Alerter
  • Claude // 23.12.2018 à 11h14

    “La fausse monnaie et le recours à la violence d’état”…

    Au moment où un policier pointe son arme sur des manifestants aux Champs-Elysées

    https://brunobertez.com/2018/12/22/essai-joyeusement-sur-la-route-du-chaos/

    Joe Dassin Champs Elysées
    https://www.youtube.com/watch?v=d9V-zUlrhEE

    Je m’baladais sur l’avenue,
    Le coeur ouvert à l’inconnu,
    J’avais envie de dire “bonjour
    Ã n’importe qui…
    N’importe qui…
    Et ce fut toi
    Je t’ai dit
    N’importe quoi,
    Il suffisait de te parler pour t’apprivoiser.

      +0

    Alerter
    • Narm // 24.12.2018 à 16h44

      on ne peut pas en vouloir à un policier en panique.

      il s’est tout simplement vu dans la position de simple gilet jaune frêle retraité voyant fondre sur lui des dizaines de robocop avec matraques … sauf qu’en France, heureusement, la population n’est pas armée, sinon, il y aurait déjà des dizaines de mort, à l’image du Maïdan..

      le policier a rengainé assez vite. Mais mettez-vous à leur place.

        +0

      Alerter
  • BA // 31.12.2018 à 06h20

    Benalla affirme avoir échangé régulièrement avec Macron depuis l’été.

    Alors que la présidence avait assuré ne plus entretenir aucun contact avec l’ancien chargé de mission, Benalla affirme le contraire dans une interview à « Mediapart »…

    Alexandre Benalla a affirmé dimanche à Mediapart avoir continué à échanger régulièrement avec Emmanuel Macron, via la messagerie Telegram, depuis son licenciement de l’Elysée, … précisant avoir conservé la preuve de ces échanges sur son téléphone portable.

    La présidence avait assuré ne plus entretenir aucun contact avec l’ancien chargé de mission depuis son licenciement cet été après sa mise en cause pour des violences le 1er mai.

    « Ça va être très dur de le démentir parce que tous ces échanges sont sur mon téléphone portable », déclare Alexandre Benalla dans cet entretien mis en ligne dans la nuit de dimanche à lundi.

    https://www.20minutes.fr/politique/2405995-20181231-benalla-affirme-avoir-echange-regulierement-macron-depuis

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications