Les Crises Les Crises
21.mars.201521.3.2015 // Les Crises

[Misère du journalisme] Rumeurs autour de l’absence de Poutine – par Céline Lussato

Merci 0
J'envoie

Qu’est-ce qu’on rigole avec nos médias quand même !

Mais où est donc passé Vladimir Poutine ? (L’Obs)

Six jours sans nouvelle de Vladimir Poutine. Et les rumeurs vont bon train. La dernière apparition publique du président russe remonte au 5 mars. Ce jour-là, il accueillait le Premier ministre italien Matteo Renzi qui était venu chercher le soutien de Moscou dans le dossier libyen.

Vladimir Poutine, 62 ans, a ensuite reporté son voyage au Kazakhstan, ex-république soviétique d’Asie centrale. Il a aussi annulé la signature d’un accord sur le renforcement de la coopération avec l’Ossétie du Sud, une république séparatiste géorgienne, initialement prévue cette semaine. Depuis, la Russie s’interroge sur l’état de santé de son dirigeant.

“Les gens commencent à délirer”

“Il est tout à fait en bonne santé”, rétorque jeudi 12 mars le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, à la radio Echo de Moscou. Dmitri Peskov affirme, selon une expression courante en Russie, que la poignée de main de Vladimir Poutine lui permet de “casser la main” de son interlocuteur.

“Quand le soleil apparaît et que ça commence à sentir le printemps, les gens commencent à délirer”, fait valoir le porte-parole, cité par l’agence de presse Tass. Une référence directe à ceux qui font circuler les rumeurs sur des problèmes de santé présumés du président russe.

Ancien agent du KGB qui cultive toujours l’image d’un homme fort, Vladimir Poutine ne va pas non plus assister à une réunion annuelle des services secrets russes (FSB) “en raison d’un agenda très chargé”, continue d’expliquer le porte-parole du Kremlin, cité cette fois-ci par l’agence de presse Ria Novosti.

En tournée médiatique, Dmitri Peskov tient d’ailleurs à préciser que “toutes les rencontres n’étaient pas publiques”.

Le désir de “se cacher dans un trou”

En 2012, la santé de Valdimir Poutine avait déjà été l’objet de spéculations en Russie après l’annulation de plusieurs voyages à l’étranger et lorsqu’il était apparu en public en boitant. Le Kremlin avait alors expliqué que le président souffrait d’une ancienne blessure sportive au dos.

La disparition soudaine de la scène publique du président “est inhabituelle”, estime pour sa part Gleb Pavlovski, un ancien conseiller politique de Vladimir Poutine au Kremlin, interrogé par Bloomberg. Selon le conseiller politique, cette disparition pourrait être liée à un désir de “se cacher dans un trou et regarder à partir de là qui fait quoi dans ces moments de crise”.

“Il est clair que Vladimir Poutine est de très mauvaise humeur depuis l’assassinat de Boris Nemtsov“, explique Gleb Pavlovsky. “Et son humeur s’est aggravée à mesure que l’enquête se poursuit. Peut-être qu’il a appris quelque chose qui ne lui plaît pas du tout”.

Source : L’Obs, le 12 mars 2015.


Poutine, le retour. Ou dix jours de folles rumeurs.

Mais où était donc passé le président russe ? On ne le saura probablement jamais de façon certaine. Ce ne sont pourtant pas les hypothèses qui manquent !

Et puis SURTOUT, on n’en a rien à foutre ma pôvre fille…

Ca y est ! Vladimir Poutine est réapparu. Tel le messie, l’homme fort du Kremlin

C’est nouveau ces mots pour désigner un chef d’État… À quand “L’homme faible de la rue du Cirque” ?

était attendu lundi 16 mars à Saint-Pétersbourg pour une rencontre pourtant sans grand enjeu politique avec le président kirghiz. Mais après plus d’une semaine de disparition-mystère, tous les regards étaient portés vers le Palais Constantin où devait se dérouler la rencontre.

Ce n’est pas faute d’avoir essayé. Mais les services de communication du Kremlin ne sont jamais parvenus à dégonfler les rumeurs persistantes autour de “l’absence” de Vladimir Poutine. Photos et vidéo du président rencontrant une délégation de femmes à l’occasion du 8 mars, images officielles de l’homme fort du Kremlin conversant avec les gouverneurs de région (Carélie, Yamalo-Nenets…) les 10 et 11 marsRien n’a fait taire les rumeurs les plus folles !

C’est sur qu’avec des “journalistes” comme ça…

Et en fait, le service de com’ du Kremlin a donc informé la presse au jour le jour de ses activités… Il leur faut quoi de plus ?

Vladimir Poutine aurait été malade, il aurait été victime d’un coup d’Etat, il serait parti rejoindre sa maîtresse en Suisse à l’occasion de la naissance de son enfant… ”

Merci de relayer ces rumeurs, donc…

J’envisage de m’adresser aux personnes qui ont de l’argent pour qu’elles organisent un concours du meilleur canular journalistique”, avait ironisé le porte-parole du Kremlin après avoir consciencieusement nié toutes les hypothèses avancés ça et là.

Donc le Kremlin se fout de sa gueule, et elle, elle court ?

Revue de détails.

# Poutine était-il malade ?

Le président russe a toujours pris grand soin de son image de sportif : on ne compte plus les photos de Vladimir à la pêche au brochet torse nu dans une rivière, Vladimir judoka en kimono sur un tatami, Vladimir nageant dans un lac en Sibérie, Vladimir à cheval, à ski… Bref, tout le monde aura compris : avouer être malade paraît inconcevable à celui qui se targue, à 62 ans, d’avoir une santé de fer.

Ben ce qui doit être inconcevable, c’est surtout de l’avouer quand on ne l’est pas…

Grippe ? Mal de dos chronique ? Voire, maladie bien plus grave ? Les spéculations sont allées bon train sur les réseaux sociaux ou même les médias traditionnels, qui se sont “interrogés” sur la question.

Comme quoi, ce n’est pas trop à lui d’aller consulter – à l’évidence…

C’est l’annulation d’un voyage au Kazakhstan qui a attiré l’attention de tous sur cette question. Une source anonyme kazakhe

Oh purée, du très très lourd donc !!!!! Et puis des fois qu’il ait eu la grippe…

avait alors affirmé à Reuters que cette visite avait été reportée à l’initiative de Moscou en raison d’un problème de santé de Vladimir Poutine. Le secret traditionnellement bien gardé autour de la vie privée du président russe

Et sur ce thème, je crois que la France est donc très très bien placée pour donner des leçons…

Le Dr Claude Gubler avec son prestigieux patient, le président François Mitterrand, en 1994

– et la possibilité que cela soit tout simplement vrai – on fait le reste.

# Un coup d’Etat !

Dans un pays qui s’est petit à petit éloigné des standards démocratiques, la possibilité de voir un jour le président russe – au pouvoir par alternance président/Premier ministre depuis 15 ans – être renversé un jour ne semble plus saugrenue pour nombre d’observateurs.

D’observateurs proches de l’OTAN surtout, vu qu’ils s’y emploient….

C’est donc assez naturellement que l’absence médiatique du président russe a trouvé cette interprétation dans les médias. Jusqu’en Israël où le très sérieux quotidien “Haaretz”, citant un ancien ambassadeur en Russie Zvi Magen relaie cette rumeur. Ce dernier estime qu’une partie de l’armée ou de riches hommes d’affaires peuvent être à l’origine d’une telle action d’envergure, en raison des sanctions économiques qui les touchent au premier chef. “Je ne pense pas qu’il y ait de désaccords politiques autour de Vladimir Poutine. Seulement, ils veulent protéger leurs intérêts”, souligne l’ancien diplomate.

L’Américain “Forbes” a lui aussi évoqué cette possibilité d’un coup d’Etat, relevant des tensions entre le président, ses alliés du FSB et le président tchétchène Kadyrov après le meurtre de l’opposant Boris Nemtsov. Tout semble désormais possible au pays des Soviets !

Hein ? Des Soviets ?

Comme quoi, tout semble possible au pays du maréchal Pétain…

# La naissance de son enfant

Plus glamour, d’autres médias se sont fait écho de cette rumeur de disparition dans les pages carnet rose de leur publication. A l’instar du quotidien suisse “Bilk”, qui a “révélé” que Vladimir Poutine était tout bonnement à Lugano pour la naissance de sa fille ! Le président russe est soupçonné d’avoir une liaison avec la gymnaste Alina Kabayeva, de 30 ans sa cadette.

Du GRAND journalisme !

Or cette dernière aurait donné naissance à une petite fille dans une clinique privée de Lugano, réputée pour avoir abrité une autre naissance non moins célèbre : celle de l’enfant de la fille de l’ancien Premier ministre italien, grand ami de Vladimir Poutine, Silvio Berlusconi. La boucle est bouclée. Selon un autre quotidien italien, “Il Messaggero”, cette petite fille serait la troisième de la gymnaste et du président russe.

Que faisait donc Vladimir Poutine ces derniers jours et surtout pourquoi l’avoir caché ? On ne le saura probablement jamais. Lui a fait mine de s’en amuser :

Ce serait tellement ennuyeux sans les rumeurs”, a-t-il simplement commenté à Saint-Pétersbourg.

Le culte du secret est donc toujours bien ancré.

Sacrée chute – félicitation à la journaliste (de Voici ou de l’Obs, j’ai un doute) pour cette excellente démonstration de ce qu’est devenu le journaliste au XXIe siècle…

Source : Céline Lussato, L’Obs, le 16 mars 2015.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Kiwixar // 21.03.2015 à 03h34

Très déçu, dans l’article il manque le terme “le maître du Kremlin”, c’est pas du journalopisme, ça! Il vaudrait mieux que chaque pays ait sa périphrase : “le mètre de l’Elysée” (Sarko). “Le moviet suprême de Solférino”… “Le master de la Maison-Blanche”.

Message à nos amis du FMI qui nous veulent du bien : s’il faut faire des économies budgétaires en France, je propose de cesser toutes les aides à la presse, ainsi que les niches fiscales pour les journalistes. Et si on ajoute 1 euro d’amende pour le journaliste à chaque fois qu’il (ou elle) ment ou désinforme, on peut combler le déficit de la sécu.

61 réactions et commentaires

  • Vltava-Moskova18 // 21.03.2015 à 01h30

    Ah que c’est chouette de voir Volodia souriant!
    Mais qu’ils lui fichent la paix ces medias!

      +18

    Alerter
  • Julien // 21.03.2015 à 01h44

    Journalisme de la rumeur…
    Pour un homme multimilliardaire gay homophobe autiste et solitaire , il est fort Poutine ^^

      +34

    Alerter
    • Feuille de Mars // 21.03.2015 à 02h20

      d’après la presse française.

      A peu de choses près, les journalistes français accusent Poutine des turpitudes de nos dirigeants :

      -multimilliardaire : Sarkozy s’est barré avec combien d’€ d’indemnité ?
      -gay & homophobe à la fois : ceux qui promeuvent le mariage homosexuel (à tort ou à raison) via un mariage gay passé à coup de matraques et prenant le risque de faire augmenter les actes homophobes.
      -autiste : (Macron) le peuple se plaint de ma politique…pas grave, on la fait quand-même.
      -solitaire : pareil
      -oligarchique : Macron toujours qui a bossé chez Rotschield…comme Papademos ou Mario Monti qui étaient chez Goldman Sachs…de braves gens qui ont tous été expulsés par voix démocratiques.
      -corrompus : Cahuzac ?
      -volage : Hollande et ses frasques avec Julie Gayet
      -donc hypocrite (d’un point de vue religieux) :
      -malade en fin de vie se taisant sur son état : comme Mitterrand & Pompidou.
      -belliciste : BHL/Sarko/Fabius/Hollande/Obama/Cameron…les morts Libyens, Irakiens et Syriens témoignent de leur pacifisme chronique.

        +65

      Alerter
    • VladimirK // 21.03.2015 à 03h48

      et dictateur, et froid

        +5

      Alerter
      • Tonton Poupou // 21.03.2015 à 09h45

        “Ancien CHEF du FSB”.
        Et, surtout, ne pas oublier de rajouter :
        “Ex KGB.”
        Pour les neuneus, qui auraient encore des problèmes de comprenette !
        Ca fait……. mieux…… disons ……… plus effrayant !!!!!!!!!!

          +19

        Alerter
        • eskape // 21.03.2015 à 13h21

          ben oui, tout comme bush père ex-chef de la toujours-cia, est-ce la peine de le rappeler ? on peut aussi varier, en disant de bush junior :fils d’un ex dirigeant de la cia. enfin… quand on veut

            +13

          Alerter
  • Lithan // 21.03.2015 à 02h08

    Pour moi, il est évident que la disparition de Poutine la semaine dernière était un complot ourdi par le président Kirghize Albamanzek Atembayev. Il savait qu’une absence trop prolongée du président Russe dans les médias allait automatiquement provoquer une avalanche de rumeurs ainsi qu’une attente démesurée du public quant au retour du chef de l’Etat. Il a donc séquestré Poutine pendant 10 jours et, ensuite, une fois libre, a obtenu que celui-ci l’invite à St Petersbourg devant la presse du monde entier, qui n’a pas manquée l’évènement ! De ce fait, M.Atembayev, qui était un parfait inconnu en dehors des pays de l’ex-URSS, s’est offert une tribune médiatique à peu de frais et a pu afficher son visage sur toutes les télévisions du monde entier, lui assurant une reconnaissance qu’il n’avait pas avant ça. Tout était calculé je vous dis !

      +8

    Alerter
  • Kiwixar // 21.03.2015 à 03h34

    Très déçu, dans l’article il manque le terme “le maître du Kremlin”, c’est pas du journalopisme, ça! Il vaudrait mieux que chaque pays ait sa périphrase : “le mètre de l’Elysée” (Sarko). “Le moviet suprême de Solférino”… “Le master de la Maison-Blanche”.

    Message à nos amis du FMI qui nous veulent du bien : s’il faut faire des économies budgétaires en France, je propose de cesser toutes les aides à la presse, ainsi que les niches fiscales pour les journalistes. Et si on ajoute 1 euro d’amende pour le journaliste à chaque fois qu’il (ou elle) ment ou désinforme, on peut combler le déficit de la sécu.

      +87

    Alerter
    • Louis JULIA // 21.03.2015 à 05h52

      J’aime bien “le moviet suprême de Solférino”! Dommage que Libé ait bloqué ses commentaires, je me serais fait un plaisir de l’y ressortir…

        +13

      Alerter
    • Balthazar // 21.03.2015 à 14h37

      Ah vous m’avez bien fait rire Kiwixar.
      J’aime beaucoup votre apport sur le site, et là vous y ajoutez du comique pour tourner en dérision cette propagande malsaine.
      Encore merci.

        +15

      Alerter
  • VladimirK // 21.03.2015 à 03h47

    Si je me souviens bien, ce genre de rumeur est vraiment monté en puissance aux alentours de 2011… et ce pour une raison toute bête :

    La résidence du président de la Fédération de Russie se trouve en banlieue de Moscou, son lieu de travail, c’est le Kremlin, en plein centre de la ville.

    Tous les jours, Vladimir Poutine faisait l’aller retour avec son escorte à 160-200km/h, ce qui nécessitait de bloquer la circulation à Moscou, qui est déjà assez problématique comme cela. Les moscovites se sont révoltés (une vraie révolte constructive, pas une révolution colorée), du coup Poutine passe 90% de son temps dans sa résidence, et ne travaille plus que rarement au Kremlin.

      +7

    Alerter
    • Louis JULIA // 21.03.2015 à 05h30

      @ Vladimirk: comme quoi il n’est pas autiste, puisqu’il a écouté les plaintes des moscovites et en a tenu compte.

        +19

      Alerter
    • Citoyen // 21.03.2015 à 12h06

      Alors, c’est pas lui qui a tiré, depuis la fenêtre de son bureau au Kremlin, sur Boris Nemtsov?

      Je suis déçu…
      Très…
      😉

        +19

      Alerter
      • VladimirK // 21.03.2015 à 20h24

        Ben non, il est télépathe… comme Darth Vader, il transmet ses instructions à ses sous-fifres par télépathie.

        D’ailleurs, appelons le Darth Poutine… ça lui va bien, et ça fait peur.

          +5

        Alerter
  • lorsi // 21.03.2015 à 04h02

    etonnant qu il n y ait pas un article de “challenges ” c est le meme groupe que l OBS ( perdriel ) prosysteme

      +1

    Alerter
  • Boublik // 21.03.2015 à 04h31

    Salut je vient de traduire une chanson sur l’Ukraine/Russie.
    Si vous voulez écouter: https://www.youtube.com/watch?v=Zj-waVPFFdo

      +20

    Alerter
    • Nerouiev // 21.03.2015 à 09h08

      Это здорово. C’est super, merci.

        +7

      Alerter
    • Slavyanka // 21.03.2015 à 13h21

      Merci de nous faire découvrir cette belle chanson, c’est excellent, je la partage sur ma page FB !
      Большое спасибо!

        +8

      Alerter
    • Pierre Bacara // 22.03.2015 à 20h51

      En voici une autre, sous-titrée en français, et qui fait de surcroît écho au billet de Jacques Sapir sur M. Melnik Alexandre :

      https://www.youtube.com/watch?v=RnkQxpcBtes

        +2

      Alerter
  • DUGUESGLIN // 21.03.2015 à 06h15

    Je remarque que les médias ont toujours des qualificatifs choisis quand il parle de Poutine.
    Par exemple “l’homme fort du Kremlin” ou “le Maître du Kremlin”.
    Mais chez nous pourrait-on utiliser des qualificatifs du même acabit, par exemple “l’homme faible de l’Elysée” ou le “valet de l’Elysée”.
    Comme ça chacun y retrouverait son compte.

      +23

    Alerter
  • mollo // 21.03.2015 à 07h16

    Bon, on peut le dire maintenant, Vlad était chez moi en camping. Il est passé m’apporter un visa, car j’envisage de me tirer en Russie quand je serai en retraite.

    Très ouvert, ça a été très facile de discuter avec lui, en plus il n’est pas difficile pour la bouffe.

    Il est très réservé sur ses opinions à propos de la politique Française, mais à quelques occasions on s’est quand même écroulés de rire sous la table.

    Si vous le croisez et que vous voulez qu’il se fende d’un gros fou rire, c’est pas dur, il suffit de lui susurrer “Macron”, “Moscovici” ou “Sapin”. Ça marche avec d’autres mais je lui ai promis de rester discret.

      +27

    Alerter
  • pucciarelli // 21.03.2015 à 07h30

    Je conseille à nos jeunes talents peu enclins à se tuer au travail d’opter pour le métier de journaliste, qui est devenu un mode de tourisme informationnel et ne nécessite plus aucun travail d’investigation ou de vérification, et moins encore une réflexion déontologique. La grève du service public d’information est là pour montrer que l’austérité si bien défendue sur nos ondes est haïssable quand elle touche nos “grandes voix”. Comme si on pouvait appuyer la politique suicidaire de l’UE sans un jour en payer le prix en terme de réduction d’effectifs.

      +34

    Alerter
  • Patrick andre // 21.03.2015 à 08h31

     “La dernière apparition publique du président russe remonte au 5 mars.”

    Bah il a peut être tout simplement fêter son élection du 4 mars 2012…

      +6

    Alerter
    • KB // 21.03.2015 à 17h52

      Aujourd’hui c’est l’anniv de S. Lavrov, MAE ! Donc la fête continue.. On les verra dans une semaine =D ( je pense que Choïgou va les rejoindre )

        +3

      Alerter
  • Spiridon // 21.03.2015 à 08h54

    Bon, c’est sûrement plus compliqué que ça tout de même. Ca ne suffit pas, l’ironie, la moquerie, la dérision. Ca nous met dans le même sac de nullité que ces ´merdias’. Poutine a effectivement disparu quelques jours des radars. L’année dernière il était allé deux trois jours au monastère de Valaam. En avril, après Pâques. Mais ce n’est pas le cas cette fois-ci. Quels sont les événements concomitants ? Et bien, d’une part la mobilisation exceptionnelle des armées de l’Arctique, de Sibérie orientale, de la Russie du sud, des bombardiers en Atlantique et dans le Pacifique. Des exercices certes, mais pas pour rigoler…
    Par ailleurs le ministère des affaires étrangères de Russie dévoile avoir découvert un plan, virtuel aussi, une sorte “d’étude”, faite par le Royaume Uni, envisageant une “frappe nucléaire préventive” contre la Russie. Un des éléments importants de la guerre est la guerre de communication; mais il ne faut pas confondre cela avec une guerre de comm et de pub média pour le bon peuple. C’est une ´communication’ réelle, substantielle, factuelle, aussi sur les capacités de la guerre électronique et d’information.
    Poutine a probablement participé à l’exercice militaire général en intégrant quelques jours un centre de commandement secret, faisant ainsi d’une pierre deux coups: parfaire l’exercice et communiquer aux UK/US qu’à projection virtuelle il répond par entraînement réel.

      +27

    Alerter
    • Kiwixar // 21.03.2015 à 09h48

      “frappe nucléaire préventive” contre la Russie

      Comme disent les Anglais, même athées : “May God help us all” (surtout vous dans l’hémisphère nord…)

        +11

      Alerter
      • Spiridon // 21.03.2015 à 12h53

        Bon, personne n’en est à appuyer sur le bouton… C’est une guerre des muscles, de la parole, des “oreilles”.
        Un point ainsi sur lequel personne n’insiste: pourquoi Porochenko et sa clique gouvernementale ont crié et crient ensemble aux orfraies: “Il y a des chars, des armes, des armées russes dans le pays!” Bien sûr c’est pour mobiliser l’Ouest, mais quand même, il leur faut un minimum de substance. Or cette substance existe, un peu: le renseignement russe inonde régulièrement les circuits d’information de l’armée ukrainienne d’entrée des chars russes, de déplacement de troupes etc..C’est de l’intox, c’est délibéré, mais ces pauvres Ukrainiens ne peuvent pas démêler le vrai du faux et ils s’exclament encore et encore, “Au loup! Au loup!”.
        D’une certaine façon c’est une victoire de la guerre de l’info, mais je me demande si quand même en l’occurrence, les Russes ne se tirent pas une balle dans le pied, vu le rafût international que ça crée!…

          +3

        Alerter
        • Alain C // 21.03.2015 à 15h10

          Non, ça finit par décrédibiliser l’adversaire, et ça a marché

            +4

          Alerter
        • Kiwixar // 21.03.2015 à 21h32

          “Bon, personne n’en est à appuyer sur le bouton…”

          Je pense que vous sous-estimez le danger et la crétinerie humaine. Se mettre dans une position de “possible”, c’est s’exposer au pire, sur une décision personnelle d’un type paniqué, ou d’une incompréhension. Voir à quel point on est passés près de la guerre nucléaire en 1962 (Vassili A Arkhipov), et à nouveau en 1983.

            +6

          Alerter
    • farigoulette // 22.03.2015 à 04h33

      C’est ce que je pensais aussi. En tout cas, face aux provocations et manigances de toutes sortes, on ne peux pas dire que ce chef d’Etat manque de sang froid, de calme olympien, ni d’intelligence stratégique. Les faits et les comportements des uns et des autres montrent indéniablement que le désir de paix est bien du côté de Poutine et l’UE/USA sont des vat-en-guerre stupides et éminemment dangereux. Il faut être aveugle ou de mauvaise foi ou taré pour ne pas le voir.

        +4

      Alerter
  • alexg81 // 21.03.2015 à 09h54

    Je propose une hypothèse plus crédible : il a peut-être dû s’isoler pendant deux semaines pour travailler sur un dossier très compliqué et très sensible. Ce n’est pas la première fois que cela arrive, même si les exemples que j’ai en tête ont accouché des pires décisions en politique.
    Mais faut reconnaître que le complexe US-UE-OTAN ne lui laisse que très peu de marge, entre la propagande anti-russe qui ne faiblit pas, même si elle commence à perdre en efficacité, les sanctions économiques et le renforcement du système militaire en Pologne et dans les pays baltes.
    Mais notre presse est ce qu’elle est : de très faible niveau, se nourrit de tous les scandales pour faire du papier choc afin d’augmenter son audimat. Mais vu que les gens en ont marre…

      +12

    Alerter
  • yanis // 21.03.2015 à 10h17

    cela confirme que la presse en france et en europe n’existe plus , elle est devenue un club de vieilles femmes rapportant les commérages aigris de bruxelles et washington,
    chacun son niveau intellectuel et sa sphère d’intérêts .

      +20

    Alerter
    • kt // 23.03.2015 à 11h28

      Des bigotes en somme !

        +0

      Alerter
  • coinfinger // 21.03.2015 à 10h17

    Quinze jours d’oisiveté c’est long pour un journaliste chargé de la propagande anti-Russe . Le bombardement de boniments doit étre sans relache .
    Peu pas s’absenter pour un besoin naturel sans qu’on vienne frapper à la porte , le pauvre Poutine .

      +6

    Alerter
  • languedoc 30 // 21.03.2015 à 11h02

    Pauvre homme, il ne peut pas prendre 6 petits jours de vacances sans qu’on en fasse tout un fromage.
    Les occidentaux commençaient à se frotter les mains de plaisir, en pensant que le coup d’état, dont ils rêvent avait peut-être eu lieu, ou bien qu’il était en phase terminale d’un cancer du pancréas, que du bonheur pour eux quoi.
    Ils ont dû être terriblement déçu quand ils l’ont vu sur la place rouge, fêter l’anniversaire du rattachement de la Crimée, entouré de cent mille personne, heureux, souriant, en bonne santé.
    Pauvres de nous, nous sommes tombés bien bas.

      +19

    Alerter
  • bluetonga // 21.03.2015 à 11h13

    Marianne et Libération auraient voulu s’y mettre aussi, mais ils étaient occupés à colmater les brèches pour ne pas couler :

    http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/la-presse-de-gauche-en-chute-libre/

    Si la presse voulait éviter le naufrage et un peu de fierté en gagnant son pain à la sueur de sa plume, il lui faudrait retrouver au moins un des trois “C” : le cerveau, le cœur ou les couilles. Mais pour l’instant, c’est plutôt hébété, éviscéré, émasculé.

      +23

    Alerter
    • Kiwixar // 21.03.2015 à 11h50

      Si la presse voulait éviter le naufrage et un peu de fierté en gagnant son pain à la sueur de sa plume, il lui faudrait retrouver au moins un des trois “C” : le cerveau, le cœur ou les couilles. Mais pour l’instant, c’est plutôt hébété, éviscéré, émasculé.

      Excellent !
      Oui, c’est plutôt les trois “E” (vu leur niveau en orthographe) : ébété, éviscéré, émasculé.

        +6

      Alerter
    • Kiwixar // 21.03.2015 à 11h53

      “La France se droitise” : c’est aussi lié à des raisons démographiques, plus de vieux.
      J’avais lu une étude montrant en fait que le vote à droite en France représente 55% du total désormais. Il faut vraiment avoir été un bras-cassé d’avocaillon pour perdre contre Hollande dans un pays de droite!

        +13

      Alerter
      • bluetonga // 21.03.2015 à 12h31

        J’ai hésité pour les trois “é” (ou Hé”).

        Hors sujet, mais les temps sont durs et un peu d’humour ne fait pas de tort.

        Le père de Valls explique l’ascension de son fils :

        https://www.youtube.com/watch?v=hbloPajA_g4

        (trouvé dans un des commentaires de l’article référencié dans le premier post).

          +2

        Alerter
      • chios // 21.03.2015 à 13h58

        A ce sujet, une conférence pour un public de (tenez-vous bien) pharmaciens, sur les conséquences de ce vieillissement.
        Emmanuel Todd.
        https://www.youtube.com/watch?v=x-Mn5DLuFuE

          +2

        Alerter
        • coinfinger // 21.03.2015 à 20h54

          J’ai plus en plus de mal avec ce qui me semble étre un cliché . Je suis passé 3e age .
          Et plus je veillis plus je me sens à gauche . L’extréme gauche je les trouve franchement à ma droite . C’est bizarre .
          A moins que la différence droite / gauche , c’est on agit ou on s’insurge . Comme j’agis c’est peut étre que je suis passé à droite . A cause de mon age , comme j’ai perdu en neurones , je me crois toujours à gauche . C’est possible .
          A moins qu’il y ait une vision gogo là qui est à revoir , la gauche c’est pas une vocation à mourrir au pied de César dans l’honneur , j’ai cru , peut étre . Mon royaume n’est pas de ce monde ?!

            +4

          Alerter
          • coinfinger // 21.03.2015 à 21h33

            Je compléte pour Olivier . Je fais pas partie de cette génération égoiste , qui exploite les jeunes . J’en embauche , mais çà leur çà fait du bien , là preuve c’est qu’ils en redemandent . J’ai ma retraite , pas mirobolante mais suffisante pour faire enfin ce que je veux grace à mon travail et mes connaissances acquises . En fait , c’est les jeunes qui m’exploitent , parce que que je pourrais aussi bien les faire bosser et me bronzer , en faisant le tour du monde , avec des minettes pour m’amuser , pendant qu’ils bossent , et ils seraient encore contents . Parce que leur fait une belle vie .
            Avec un bémol je fais çà avec des jeunes dans l’Est de l’Europe , à l’Ouest je ne pourrais pas , sont trop exigeants .

              +0

            Alerter
            • coinfinger // 21.03.2015 à 22h37

              Le truc , faut que je précise . Produit de qualité vendu à l’Ouest , produit à l’Est . On partage comme çà moitié monis cher pour l’Ouest , il est content , double revenu à l’Est . Tout le monde est content , et moi entre les deux j’empoche la différence et je suis content aussi . Que du bonheur pour tout le monde .
              Objection : vous créer du chomage à l’Ouest . Réponse , non , parce qu’autrement ce serait du Chinois , moins prés de chez nous , de qualité médiocre , en faveur des US , par ailleurs çà libére des emplois pour de la qualité technique à l’Ouest , qu’est ce que vous attendez pour les saisir et envoyer de la bonne techno ?

                +0

              Alerter
  • Fool Prophet // 21.03.2015 à 11h21

    En France quand le président voit sa compagne en douce alors que la précédente est encore “en fonction” et qu’elle finit en soins… c’est la vie privée qu’il ne faut pas jeter en pâture.

    Mais quand c’est en Russie, la vie privée non exibée du président… là on peut y aller… on parle de maîtresse ! on le “soupçonne” d’être avec une femme de 30 ans sa cadette… pas d’être pédophile, héroïnomane et musulman de surcroit des fois ???

      +19

    Alerter
  • Astrolabe // 21.03.2015 à 12h44

    Mais, grâce au programme anglais d’installation de caméras au domicile de chacun, ce type de problème n’existera plus. Et n’essayez pas de vous éloigner du champ de la caméra….!!!! Et que d’autres enlèvent leur casque de moto, on ne les voit pas bien….!!! Orwell, Orwell, quand tu nous tiens !!

      +5

    Alerter
  • Michel LONCIN // 21.03.2015 à 12h55

    Les divers “bla-bla” des journaleux … ? La démonstration de leur MEDIOCRITE mais aussi … du FOL “Espoir” inavoué (et inavouable) que le Sauveur de la Russie et protecteur des valeurs traditionnelles, tellement HAÏ pour la cause en Occident, soit effectivement malade, renversé par un Coup d’Etat des “libéraux” VENDUS à l’OTAN et aux Etats-Unis (du genre Khodorkovski ou Navalny) ou … mort !!!
    Car qu’avons-nous, NOUS, à offrir à la Russie ? Les Etats-Unis (et leur TYRANNIE), l’OTAN (folle de GUERRE), l’UE (pépinière de DICTATURE), le FMI, la Banque “mondiale” et les agences de “notation” (MONSTRES du capitalisme) !!! Sans compter notre … “démocratie”, notre décadence, notre dépravation, notre “mariage pour tous”, notre confusion des “genres” et notre “esprit … charliste” !!!

      +21

    Alerter
  • Aikos // 21.03.2015 à 13h56

    Vous devriez vous intéresser aux études de Owni sur le financement de la presse Olivier.

    Le pire c’est que ces chantres de l’abrutissement, on les finance en toute discretion pour qu’ils empoisonnent nos esprits.

      +5

    Alerter
  • Complotiste // 21.03.2015 à 14h09

    Il y a même certains qui proposent une explication très original de l’absence de Putin:

    “Putin to Nationalize Rothschild´s Central Bank and Purge “Collaborators” with West.”

    link : http://new.euro-med.dk/20141215-putins-confident-putin-to-nationalize-rothschilds-central-bank-and-purge-collaborators-with-west-war-till-one-side-collapses-inevitable.php

      +2

    Alerter
    • Kiwixar // 21.03.2015 à 21h37

      Ca, ça serait ENORME. Il me semble que la Banque de Chine est nationale à 70%, et qu’il y avait eu des propositions électorales (Silva) pour privatiser la Banque Centrale du Brésil (donc elle ne l’est pas). Si tous les BRICS (dont la Russie) avaient des banques centrales “indépendantes des oligarques” pendant que l’Occident a des banques centrales “indépendantes des citoyens”, ça serait un choc de civilisation énorme.

        +4

      Alerter
  • theuric // 21.03.2015 à 15h21

    Voulez-vous que je vous dise?
    Il me semble que ce rapide retrait a mis bien du monde dans tous ses états, surtout sous les lambris des chancelleries occidentales.
    J’avais senti comme une panique, un affolement, non pas dans les médiats nationaux, qui n’en parlaient pas, du-moins lorsque je regardais la 2, mais dans ceux du privé.
    Médiats du privés qui eux suivent, avec un entrain non feint, la sarabande délirante de cette déverse nauséeuse des faussetés sournoises portées sans cesse sur la tête de Monsieur Poutine et sur son pays, la Russie.
    Avec un autre que lui les réactions auraient été plus cinglantes, plus violentes, plus dangereuses aussi, nos journalistes si bel et bien obéissants le savent et ont eu peur, ainsi que de leurs maîtres qui jouent mais comprennent aussi qu’ils ne peuvent aller trop loin.
    Bientôt d’autres vestes vont se retourner si ils ne veulent pas trop perdre de leur fortune, ne restera plus que Messieurs Minc, Attali, Levy et consorts, ces faux nez de gauche et d’autres pré-supposément de droite, pour porter une bonne parole que plus personne n’écoutera, leur temps est déjà compté.
    Bientôt les bras cassés qui nous furent offert en gouvernement disparaîtront aussi et ne restera plus d’eux qu’une simple ligne en bas de page du grimoire nous contant l’histoire.
    Messieurs Valls et Sapin, ce cycle s’achève ainsi d’une danse et d’un arbre, quand il avait commencé d’un métal et d’une salade: Messieurs-Dames Defferre et Cresson.
    Chaque chose en son temps, aujourd’hui les angoisses de nos oligarques nous montrèrent leurs faiblesses, que Monsieur Poutine soit leur ennemi, soit, mais peut-être plus par la simple jalousie que porte tous les gens de peu à l’égare de ceux qui les dépassent que pour toute autre raison…
    Parce que notre ploutocratie mondialisée hait viscéralement Monsieur Poutine, autant qu’elle le craint, mais plus que tout, elle sait très bien qu’elle s’est très mal conduite et qu’elle a eu cette incroyable chance de ne pas avoir été détruite par une intelligence moins fine, par un esprit moins tempéré.
    Quoi qu’il en soit, ce sont justement les infinis manquements de cette oligarchie ploutocratique qui scellera sa prochaine disparition, quand bien même tente-t-elle de se sauver de ce désastre qu’elle a elle même généré.

      +10

    Alerter
  • BA // 21.03.2015 à 18h17

    Samedi 21 mars 2015 :

    La mise en place d’un système de propagande au niveau européen.

    Il y a quelques mois, le média EUobserver signalait l’existence d’un document informel à l’initiative de la Grande-Bretagne, de la Lituanie, de l’Estonie et du Danemark, appelant à doter l’UE de moyens d’informations communs destinés à « déconstruire… la propagande hostile » que représenteraient les médias russes dans le cadre du conflit ukrainien.

    L’affrontement du bloc américano-occidental et de la Russie, a en effet permis de mettre à jour l’embrigadement des grands médias occidentaux sur les sujets géopolitiques et stratégiques et a permis à de nombreux citoyens européens à la recherche d’une information réaliste et factuelle de s’informer hors de la sphère d’influence américaine par le biais des grands médias russes, comme Russia Today, qui dispose maintenant d’une édition en langue française. La simple comparaison entre les informations déployées à l’intérieur du bloc OTAN et celles circulants hors de la sphère d’influence américano-occidentale, permet effectivement de prendre conscience de la propagande de guerre à l’oeuvre dans les médias européens et de leur manipulation de l’information.

    Le document, probablement d’origine états-unienne, prévoyait donc la mise en place au niveau européen d’une « plate forme permanente au sein de laquelle l’UE et l’OTAN pourraient échanger leurs points de vue sur la communication stratégique » et appelait les producteurs médiatiques à « encourager les échanges entre les productions des différents pays (divertissements, films, documentaires) afin de fournir des alternatives compétitives à la production russe sur le marché européen de la télévision. »

    Le conseil européen des 19 et 20 mars derniers, a adopté à cet effet une « feuille de route » concernant la mise en place des mesures préconisées par ce document, sous la supervision de la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini, dans le but « de superviser le nouveau programme d’envergure pour contrecarrer le travail des médias russes. »

    Cette dernière a notamment déclaré le 19 janvier : “Nous travaillons sur la mise en place d’une stratégie de communication pour faire face à la propagande en langue russe“.

    A cet effet, il est prévu de lancer un grand média en langue russe destiné à promouvoir la vision atlantiste dans la sphère d’influence de la Russie et à contrer Russia Today, sur le modèle des anciens médias opérés par la CIA du temps de la guerre froide, comme Radio Liberty ou Radio Free Europe. Le document, qui n’a pas été rendu public et serait classé « secret défense », mais dont certains éléments ont fuité, invite également les journalistes d’investigation à se rapprocher de structures telle que la European Endowment for Democracy, opérée par la CIA.

    Russia Today, en tant que premier média international russe, est la cible privilégiée de cette campagne. En Grande-Bretagne, l’Office of communications, la structure de régulation des médias, a formulé en décembre un avertissement à Russia Today en menaçant de lui retirer sa licence si la chaîne ne tenait pas compte de ses remarques.

    En début d’année, le rédacteur en chef du quotidien américain The Economist, Edward Lucas, a qualifié les employés de Russia Today « d’excentriques et de propagandistes » et a appelé à leur boycott. Il a notamment affirmé : « Quiconque déposera son CV sur mon bureau et que je vois que cette personne a travaillé chez RT ou Sputnik ou quelque choses comme ça, alors ce CV sera jeté à la poubelle. Nous devons être capables d’humilier ces chaînes, ces personnes et les personnes qui les ont nommés, les producteurs qui les ont lancés et de les repousser en marge du monde des médias pour qu’on ne les considère plus comme de vrais journalistes ou de vraies chaînes mais comme des excentriques et des propagandistes. »

    Un premier pas dans la mise en place d’une stratégie européenne de propagande de masse vient d’être effectué avec la signature d’une alliance entre sept grands quotidiens nationaux qui comprend Le Figaro, pour la France, La Republica pour l’Italie, El Pais pour l’Espagne, Le Soir pour la Belgique, La Tribune de Genève et Tages-Anzeiger pour la Suisse, et qui sera dirigée par Javier Moreno, ancien directeur de la rédaction d’El País.

    Les objectifs officiels sont « la mise en commun des compétences ainsi que la promotion du journalisme de qualité. »

    Cette alliance a été nommée Leading European Newspaper Alliance  (LENA) et elle s’est donnée pour objectif opérationnel de mettre en place une « plateforme d’entraide entre éditeurs pour partager leurs expériences à l’ère numérique« , c’est-à-dire qu’elle proposera une plateforme de mutualisation des contenus. Cette mutualisation aura pour conséquence une réduction de la diversité éditoriale et une uniformisation des contenus à l’échelle européenne, ce qui facilitera l’imposition et la circulation de la propagande atlantiste à l’échelle du continent. L’objectif affiché est ainsi de « faire émerger une opinion publique en Europe » …

    Guillaume Borel

    http://lesmoutonsenrages.fr/2015/03/21/la-mise-en-place-dun-systeme-de-propagande-au-niveau-europeen/

      +7

    Alerter
    • languedoc 30 // 22.03.2015 à 01h02

      Je pensais que question propagande anti russe l’Occident et la France, en particulier, ne pouvaient pas faire pire que ce qu’ils font depuis un an, eh bien non, ils vont en rajouter une louche.

        +3

      Alerter
  • purefrancophone // 21.03.2015 à 18h23

    Les journalistes n’ont vraiment rien d’autres à se mettre sous la plume ?
    On se fiche pas mal que Poutine disparaisse 6 ou 8 jours .Il réfléchit !!
    Il a suffisamment à faire pour rester clame face à ces va-t-en guerre que sont les dirigeants Occidentaux , trop pressés de donner la raclée au dirigeant Russe .Mais ce qu’ils ne comprennent pas , c’est que ce sont eux qui vont la prendre .Les peuples ne veulent pas d’une guerre avec la Russie .Les Français se sentent proches des Russes , plus que des Américains , surtout de leur dirigeant !
    Que Poutine reste serein , calme , stratège , c’est ce que nous attendons de lui pour que le continent Européen reste en Paix .
    Nous avons besoin de lui pour combattre l’Etat Islamique et ses barbares sanguinaires . Notre fromage 1er ferai bien d’y penser et de mettre BHL avec sa marionnette de cire au musée Grévin

    PS: Il y en a quelques uns en France qui pourraient disparaitre quelques semaines , cela nous ferait des vacances !.

      +8

    Alerter
    • Vénus // 21.03.2015 à 22h01

      Franchement, ça me fait plaisir! Seulement j’ouvre la bouche pour râler, voilà, vous avez déjà tout dit! Je ne pensais pas que nous avions autant d’avocats, les Russes! Si la prochaine fois, M. Poutine disparaît comme ça quelques jours, il faut orienter les grands médias vers ce blog! Ils commenceront peut–être à dire la vérité de temps en temps!

        +1

      Alerter
  • naz // 21.03.2015 à 21h05

    Je pense que Obama -ou Hollande ou Merkel- devrait s’absenter des fois; histoire de prendre du recul; le nez dans le guidon, les oeillères plaqués aux tempes, c’est pas bon pour la politique!
    Un peu d’air de temps en temps, d’autres horizons, c’est pas mal!

      +1

    Alerter
  • Vénus // 21.03.2015 à 22h15

    N’oublions pas de rire! Il y a des médias qui le font très bien!

    http://fr.sputniknews.com/caricatures/20150318/1015242643.html

    🙂

      +1

    Alerter
  • Alae // 21.03.2015 à 23h51

    Au début, je n’étais pas convaincue par la personnalité de Poutine, un petit homme que je trouvais transparent, distant et sans réel charisme. Par rapport au sourire hollywoodien et aux allures décontractées d’Obama, il avait l’air pataud, effacé et sans envergure.

    Aujourd’hui, tout s’est totalement inversé. Qu’est-ce que ça fait du bien de voir le visage de Volodia !

      +6

    Alerter
    • Vénus // 22.03.2015 à 15h06

      Aujourd’hui les plus belles femmes du pays sont à ses pieds et lui composent les chants d’amour! 🙂 🙂 🙂

        +1

      Alerter
  • Noam // 23.03.2015 à 21h46

    .
    Qui ici produirait un tel clip pour un chef d’état EU ?

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications