Les Crises Les Crises
13.avril.201813.4.2018 // Les Crises

[Vidéo] Intox : Tuez Kadhafi !

Recommander 2
J'envoie

Dans ce temps troublés, le visionnage de cet excellent documentaire de Jacques Charmelot sur la guerre de Libye de 2011 est indispensable.

Il est à consulter sur le site de France 5 jusqu’à dimanche.

L’intervention militaire en Libye conduite par Nicolas Sarkozy, David Cameron et Barack Obama en 2011 s’inscrit dans la stratégie de changement de régime dans le monde arabo-musulman décidée par les Etats-Unis après les attaques terroristes de septembre 2001. Retour sur les prétextes qui ont permis de justifier le déclenchement des hostilités contre Mouammar Kadhafi et l’élimination d’un dictateur devenu encombrant.

Commentaire recommandé

LG // 13.04.2018 à 16h14

Le vrai problème, c’est qu’une grande partie de la population vit dans la Matrice (ou dans la caverne si vous préférez Platon).
Dans celle ci, des pays ‘libérateurs’ comme les USA, le RU ou la France, interviennent dans le monde, tels de vaillants chevaliers, pour défendre la veuve et l’orphelin contre les vilains dictateurs.
Dans le vrai monde, les pays n’ont ni valeurs, ni principe, ni honneur…ils ont juste des intérêts à faire valoir ( qui malheureusement coïncident plutôt avec les intérêts de l’élite du pays en question que celle de son peuple) . Si ces gouvernements sont dits ‘démocratiques’, ils ont besoin cependant d’inventer l’histoire ‘humanitaire’ qui va avec, pour convaincre leur opinion publique de poursuivre le même but (celui des élites). Dans la pratique, ça donne l’invasion de l’Irak en 2003, par exemple.
Particularité: notre Matrice, à nous, est rebootée tous les 5 ans, si bien que les gens , de manière incroyable, oublient complètement le passé proche (l’Irak, la Libye, etc…).

Pour sortir de tout cela, il faudrait donc commencer par regarder l’humanité en face, pour ce qu’elle est , et dans ce qu’elle à de plus sombre, de plus tragique…Sans cela , point de salut…Juste des mouches qui tapent contre un carreau sans comprendre ce qui se passe.

Mais sommes nous bien certains que les gens souhaitent vraiment sortir de la Matrice (ou de leur caverne)….;-)

25 réactions et commentaires

  • Bob Denar // 13.04.2018 à 15h16

    “Les prétextes qui ont permis de justifier le déclenchement des hostilités” sont souvent quasi-identiques
    et les conflits ont lieu avec le soutient des états et des “intelligentsia” VRP de guerre (du genre BHL).
    Ces derniers œuvrent non-stop à convaincre le bon peuple du bien fondé de la guerre ou, à défaut, à les endormir pour les résigner à l’ineluctable.
    “There is no alternative” c’est aussi appliqué à la propagande de guerre!

    Jusque quand laisseront-nous faire ces destructions et cette dissemination des germes des futurs conflits ?

     45

    Alerter
    • LG // 13.04.2018 à 16h14

      Le vrai problème, c’est qu’une grande partie de la population vit dans la Matrice (ou dans la caverne si vous préférez Platon).
      Dans celle ci, des pays ‘libérateurs’ comme les USA, le RU ou la France, interviennent dans le monde, tels de vaillants chevaliers, pour défendre la veuve et l’orphelin contre les vilains dictateurs.
      Dans le vrai monde, les pays n’ont ni valeurs, ni principe, ni honneur…ils ont juste des intérêts à faire valoir ( qui malheureusement coïncident plutôt avec les intérêts de l’élite du pays en question que celle de son peuple) . Si ces gouvernements sont dits ‘démocratiques’, ils ont besoin cependant d’inventer l’histoire ‘humanitaire’ qui va avec, pour convaincre leur opinion publique de poursuivre le même but (celui des élites). Dans la pratique, ça donne l’invasion de l’Irak en 2003, par exemple.
      Particularité: notre Matrice, à nous, est rebootée tous les 5 ans, si bien que les gens , de manière incroyable, oublient complètement le passé proche (l’Irak, la Libye, etc…).

      Pour sortir de tout cela, il faudrait donc commencer par regarder l’humanité en face, pour ce qu’elle est , et dans ce qu’elle à de plus sombre, de plus tragique…Sans cela , point de salut…Juste des mouches qui tapent contre un carreau sans comprendre ce qui se passe.

      Mais sommes nous bien certains que les gens souhaitent vraiment sortir de la Matrice (ou de leur caverne)….;-)

       67

      Alerter
      • patrickv // 13.04.2018 à 19h35

        “Mais sommes nous bien certains que les gens souhaitent vraiment sortir de la Matrice”

        moi, je pense que oui, pour la majorité.
        les 1% le pensent aussi, puisqu’ils ont acheté la Presse, pour pouvoir continuer leur “business” en toute tranquillité. et ce, sans en tenir informé la majorité des peuples !

        en “désinformant” la masse, ils font ce qu’ils veulent ! même faire élire un président dans un pays “majeur” !
        pourquoi croyez vous que le journal “Les Crises” fait l’objet de tant de critiques, de tant de mensonges, de la part des médias “mainstream” ?
        mais un monde en paix ne favorise pas les Dominants (fussent-ils que 1%) !

         21

        Alerter
        • Brigitte // 14.04.2018 à 08h39

          A propos de la majorité du peuple qui ne veut pas sortir de la matrice.
          Le vrai problème c’est que le peuple n’a pas de pouvoir donc la majorité est résignée et fait diversion, part en voyage, va au cinéma ou prend un amant, quand la minorité s’indigne, comme ici sur ce blog.
          Mais quelle est l’audience et le pouvoir des médias alternatifs? Je ne critique pas au contraire, j’y participe mais je pense hélas que cela n’effraie pas le pouvoir ou si peu.
          On en revient à l’ambivalence d’internet. L’éclatement de la liberté d’expression l’affaiblit. La parole est disséminée sur des sites et réseaux sociaux qui la libèrent (avec la conscience) dans l’instant, comme une catharsis. Les réseaux sociaux, c’est la nouvelle psychothérapie sociale.
          Mais dans la vraie vie, la télépathie et la télékinésie, ça ne marche pas, ou plutôt si mais uniquement au ministère des armées.
          Alors, un peu de modestie s’il vous plait! vous, nous, sommes tous dans la matrice tant que nous ne sommes pas au moins sortis dans la rue.

           8

          Alerter
  • blabla // 13.04.2018 à 15h21

    Le directeur des programmes doit être négligent ou alors contestataire sournois : la même chaîne diffuse une émission expliquant la méthode de propagande de la “communauté internationale” (USA), avec le refrain du “tyran sanguinaire qui massacre son propre peuple”, etc. (pour l’Irak et la Lybie) et puis… passe un journal d’informations contenant ces mêmes éléments de langage (pour la Syrie)!

     27

    Alerter
    • Kesse // 13.04.2018 à 16h10

      Bon ben Einstein disait un truc qui tombe juste ici, mais je croyais que c’était à propos de la bétise, alors qu’il parlait de la folie: “La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent”. Ca s’applique bien aux commentateurs géopolitiques et à l’attitude va-t-en guerre de la “communauté internationale”, non?

      Cela me semble intéressant car il y a une condamnation d’incapacité pour la bétise, tandis que la folie est une notion de norme dont il est facile d’imaginer la symétrie. On est tous le fou d’un autre, la dénomination vient d’un positionnement subjectif de la réalité et de l’illusion.

      Ici, la réalité est celle de la mémoire, il semble que la presse guerrière s’attende à ce que les gens oublient facilement … Nous verrons.

       7

      Alerter
      • Ben // 13.04.2018 à 16h41

        Le diagnostique de bêtise panurgique n’est pas non plus à écarter. Longtemps avant qu’Emmanuel Todd ne dénonce le crétinisme de masse qu’il constatait chez les “éduqués supérieurs”, Pierre Bourdieu parlait du “racisme de l’intelligence”, qui n’est qu’une connerie noire et malfaisante. C’est aussi une forme de folie, il est vrai. Avec l’avènement de Jupiter 1er, j’ai l’impression qu’on patauge là-dedans jusqu’à la nausée.

        https://www.les-crises.fr/emmanuel-todd-la-cretinisation-des-mieux-eduques-est-extraordinaire-par-sonya-faure-et-cecile-daumas/

        https://www.monde-diplomatique.fr/2004/04/BOURDIEU/11113

         13

        Alerter
      • Titus // 13.04.2018 à 16h50

        Hélas, c’est tout vu : oublié, c’est déjà fait, et Khadafi c’est juste le gars qui a donné des millions à Sarkozy. On peut nous proposer toutes les infos qu’on veut, vu les réactions écrites de la masse des internautes on n’est pas plus futé que nos aïeux de 1914 ou 1939.

         11

        Alerter
  • bm607 // 13.04.2018 à 16h45

    Olivier tu devrais éviter une photo aussi horrible, on va en faire des cauchemars.
    Franchement non, quoi. J’ai eu un mouvement de recul instinctif et j’ai failli tomber, et mon estomac s’est retourné. Répugnant.

    La clinton qui sourit, et en gros plan en plus ! Brrr…
    (évidement je ne parlais pas de l’autre photo juste avant qui, en comparaison, est à peine capable de faire peur aux tout petits enfants).

     29

    Alerter
  • netmamou // 13.04.2018 à 17h50

    En ces temps troublés, oui, c’est bien de se rappeler la Libye.

    Je regardais tout à l’heure des vidéos à propos de Bachar El Assad.

    J’étais à la recherche de cet entretien qu’Olivier avait posté ici même après la ” première attaque” aux gaz ( mais je ne l’ai pas retrouvé…)
    Et je me disais que ce serait bien de consacrer quelques articles aux fondations telles qu’Amnesty subventionnées par SOROS, le sénateur MCAIN et tutti quanti.

     5

    Alerter
  • commentaire // 13.04.2018 à 18h26

    “Faire de la présentation d’une certaine image la base de toute une politique – chercher, non pas la conquête du monde, mais à l’emporter dans une bataille dont l’enjeu est “l’esprit des gens” – voilà bien quelque chose de nouveau dans cet immense amas de folies humaines enregistrées par l’histoire. Il est peut-être naturel que des dirigeants élus croient en la toute puissance de la manipulation sur l’esprit des hommes et pensent qu’elle peut permettre de dominer réellement le monde. Ce qui surprend, c’est l’ardeur avec laquelle des douzaines d’ “intellectuels” apportèrent leur soutien enthousiaste à cette entreprise axée sur l’imaginaire, peut-être parce qu’ils étaient fascinés par l’ampleur des exercices intellectuels qu’elle paraissait exiger. Répétons-le, pour ces spécialistes de la solution des problèmes, accoutumés à transcrire partout où cela est possible, les éléments de la réalité dans le froid langage des chiffres et des pourcentages, il est peut-être tout naturel de ne pas avoir conscience de l’effroyable et silencieuse misère que leurs “solutions” réservaient à un peuple “ami” qu’il leur fallait “sauver”, et à un “ennemi” qui, avant que nous l’attaquions, n’avait ni l’intention ni le pouvoir de nous être hostile.” Hannah Arendt – Du Mensonge à la Violence, 1972, à propos des Pentagon Papers/guerre du vietnam…

     8

    Alerter
  • Arcousan09 // 13.04.2018 à 18h36

    Aujourd’hui le peuple libyen vit enfin “libre”, “en paix” dans un pays enfin “pacifié” et “démocratisé”
    Mais …
    Mode U.S.A.

    C’est tout dire …

    Il faut quand même savoir que le plomb est très toxique surtout en perfusion intra-cérébrale

     3

    Alerter
  • Melson Moinfort // 13.04.2018 à 19h02

    La juxtaposition de ces deux photos (Khadafi et Clinton) me parait une excellente idée.
    Les images sont souvent plus parlantes que les mots. Sachons profiter des leçons que nous donnent les politiciens experts en manipulations et utilisons-les, du tac au tac, pour nous défendre contre leur propagande raffinée.

     7

    Alerter
  • Adéchoix // 13.04.2018 à 19h13

    Une autre façon de voir les choses:
    l’Organisation des Nations Unies a utilisé la norme “r2p” pour empêcher un bain de sang, celle-ci est “Responsabilité de protéger”. Résultat 1 million de morts .
    Cette lois doit protéger contre “les crimes contre l’humanité” et bien en voilà un.

     3

    Alerter
  • Denis Monod-Broca // 13.04.2018 à 19h18

    “Je ne pleure pas la chute de Kadhafi” dit Juppé. Quel affreux euphémisme ! quelle terrible litote ! quel coupable aveuglement !

     11

    Alerter
  • Alfred // 13.04.2018 à 20h45

    Au passage il semblerait que Khalifa Haftar vienne de décéder à Paris. C’était le seul homme fort garant d’une forme de stabilité en Libye. Bernard Henry peut donc repartir la bas avec la patron de la fondation pour les haitiens (hein?) pour choisir ses champions. Les jeux sont ouverts. (Et c’est vraiment le moment pour Micron de créer un point chaud de plus pour les français).

     6

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 13.04.2018 à 20h47

    Je conseille a toutes et tous de regarder le dernier Sitrep de Franck Pucciarelli ou il explique bien les méfaits de la bande à Sarkozy-BHL-Fabius, “le réseau” qui a bien profité de la mort de Kaddafi en plus de l’avoir laisser tuer voir décider de l’assassiner. Les vautours malgré tout se seraient fait “voler ” le pétrole par les américains encore plus voraces, comme quoi ils l’ont eu un peu dans le baba, mais les dégâts sont énormes. Trafics d’êtres humains, d’organes, esclavages et tout ce qui n’existait pas sous Kaddhafi.

     10

    Alerter
  • Gleux // 13.04.2018 à 22h19

    Sur les mercenaires, Genvieve Garrigos, présidente d’amnesty international France déclarait le 22 février 2011 sur France 24 qu’amnesty avait des informations comme quoi, dans les troupes envoyés contre les manifestations, il y aurait eu des mercenaires étrangers pour accélérer le processus de répression…
    Elle reconnaîtra 5 mois plus tard après enquête de Donatella Rovera que ce n’était qu’une rumeur, rumeur qu’amnesty a contribué à lancer dans les médias…

     3

    Alerter
  • Canal // 13.04.2018 à 23h52

    Rien sur les motivations économiques dans ce reportage ! Il n’y a pas de pétrole en Lybie ? Il existerait des guerres impérialistes sans fondement économique ?

     2

    Alerter
  • Marie // 14.04.2018 à 08h30

    Il y a une douzaine d’années j’ai eu la chance, avec “Point Afrique”, de faire un voyage “expérimental” dans la Libye de Kadhafi. Les archéologues français ,sous la conduite de M. Larondey travaillaient encore et j’ai découvert que le patrimoine gréco-romain y était le plus riche.La Libye était le pays d’Afrique au PIB/tête le plus élevé; aucun problème de sécurité, les Libyens parlaient du Guide en terme de “boss”, pas de mendiant, un peuple serein et fort peu de touristes, à l’époque…En visionnant le documentaire “Tuez Kadhafi”, je ne suis en rien étonnée, simplement des témoignages comme celui d’Amnesty montrent bien que “moins on sait, mieux on jacte”. Et la comparaison du sort réservé à Sadam et Kadhafi d’un côté, à celui souhaité pour Bachar,de l’autre, est glaçante. La collusion entre l’Occident et l’Islamisme radical est frappante. Le Guide, à qui l’on attribue des horreurs, avait une obsession, son pays et l’Afrique; il en est mort.

     10

    Alerter
  • Marie // 14.04.2018 à 09h37

    J’ajoute que le document (et c’est justice) montre bien les ambitions réduites à néant d’une Clinton, d’un Sarkosy et d’un Cameron. Croisons les doigts pour le peuple syrien, mais Bachar a déjà gagné.Macron sans mandat pour les frappes pourrait se voir appliquer l’article 48 de la Constitution, et être destitué…Rêvons un peu.Mais les Libyens qui n’avaient rien demandé souffrent autant que les Syriens.

     3

    Alerter
  • RGT // 14.04.2018 à 11h03

    Je pense que le meilleur indicateur de qualité de vie est celui du nombre d’émigrés.

    Du temps de l’infâme Kadhafi il n’y avait presque pas de libyens émigrés, les seuls qui se rendaient à l’étranger le faisaient, entre autres, pour poursuivre des études (payées par l’état libyen).
    Le nombre de “réfugiés politiques” était très faible, et celui concernant la pauvreté était strictement nul.

    Il en va de même pour l’Irak (où l’homophobie était passible de la peine de mort, ne l’oublions pas) et pour la Syrie.

    Certes, ces régimes tant honnis n’étaient pas au “top” si on se réfère à nos “critères occidentaux” mais les peuples vivaient décemment et en sécurité.
    Les seules victimes de ces dictatures étaient les “puissants” qui magouillaient pour être “calife à la place du calife”…

    On nous répliquera que ces dictateurs “corrompaient” leurs peuples avec l’argent “volé” aux transnationales…
    Personnellement j’aimerais que nos dictateurs “à nous” corrompent les plus démunis en leur offrant les moyens de vivre dignement.

    Pas de bol, nous finirons tous SDF dans les “plus belles démocraties du monde”.

     3

    Alerter
  • PLOUPY // 14.04.2018 à 12h25

    Docu bien fait qui n’apprend pas grand chose à qui est au fait des procédés politiques et médiatiques qui ont cours lorsqu’il s’agit de faire la guerre à quoi que ce soit.

    Dommage qu’il n’aborde pas plus le côté financier et affranchi de Khadafi, ce qu’il est soupçonné d’avoir donné à Sarkozy, aux anglais et aux occidentaux en général pour payer sa tranquillité, car au final l’erreur fatale qu’il a fait est bien d’avoir cru que de faire amende honorable de crimes qu’il n’avait certainement pas commis et de payer des pots de vins à nos hommes politiques tout en promettant l’arrêt de son programme de défense nucléaire et militaire, bref, que poser un genou à terre devant nous allait le mettre à l’abris. Cela lui à coûté la vie ainsi qu’a des milliers ? dizaines ? centaines de milliers ? de personnes. Quelle erreur et quelle horreur. Un jour peut être lorsque les documents seront déclassifiés pourront nous faire justice chez nous.

     2

    Alerter
    • PLOUPY // 14.04.2018 à 12h32

      Par ailleurs son exemple doit avoir donné des envies de nucléaires à bien des régimes sur terre. Cf la Corée du Nord qui n’a pas traîné à finaliser ses vecteurs et ses bombes.

      Bientôt l’Iran et certainement d’autres encore.

      Plus il y’aura d’armes nucléaires sur terre, plus nous aurons la paix. C’est ce que je pense.

      Le principe de la NRA est que si vous êtes armé personne ne vous embêtera. Individuellement c’est bien sûr éminemment faux, mais à l’échelle des nations cette thèse fait parfaitement sens. Je suis pour la prolifération globale des armes de destruction massives. Quand nous en aurons tous, nous pourrons ensuite, peut être, les détruire, mais pas avant. D’ici là si tout le monde possède l’arme nucléaire, il n’y aura plus d’aventures coloniales ignobles et avilissantes comme celle de Libye.

       0

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications