Notre époque, où tu peux être journaliste et porter de graves accusations sans la moindre preuve – il suffit juste de l’avoir rêvé si fort…

Source : LCI, Caroline Fourest, 07-11-2016

DANGER – Invitée d’Audrey Crespo-Mara, l’essayiste et journaliste française Caroline Fourest est revenue sur un fait d’actualité mondial qui a lieu mardi : l’élection présidentielle aux Etats-Unis. Et n’a pas manqué d’égratigner Donald Trump, à la solde de Vladimir Poutine.

A l’occasion de la sortie de son livre Génie de la laïcité, Caroline Fourest était invitée par Audrey Crespo-Mara afin de réagir à plusieurs sujets de d’actualité. A la veille du scrutin présidentiel américain, l’essayiste a livré sa vision bien personnelle des deux candidats, en particulier de Donald Trump.

Trump provoquerait la sortie de son pays de l’Histoire […] Le monde serait ridicule s’il était éluCaroline Fourest

La présidentielle aux Etats-Unis, un enjeu mondial pour tout le monde dont “l’importance n’a pas été mesurée”. A la question de savoir quel candidat elle choisirait, Caroline Fourest a éludé la question, regrettant un choix entre une “femme usée” et un homme qui “représente la fin de l’Amérique”. Mais sur ce dernier, l’essayiste s’est montrée bien plus virulente s’effrayant qu’une marionnette de Poutine accède à la tête des Etats-Unis”.

La Russie dans le viseur

Trump un danger, tout comme Vladimir Poutine et la Russie. Une crainte étayée par l’influence que peut avoir le pays sur certaines élections.

“La capacité de déstabilisation et la fin de souveraineté que cela représente de la part de grades puissances autoritaires comme la Russie sur ces élections me tétanise”, redoutant qu’une telle élection n’influence la présidentielle française en 2017.

Certains candidats soumis à l’influence russe donc, ainsi que la peur provoquée par Daech…Caroline Fourest n’en est pas moins inquiète pour le futur :

“L’après Syrie s’écrit entre deux tyrans, Erdogan et Poutine. Le leadership occidental est très fragilisé. Aujourd’hui, il y a des poids lourds – tyrans et autoritaires – qui promettent d’autres problèmes que Daech.”

Source : LCI, Caroline Fourest, 07-11-2016
solde

Les commentaires sont fermés.

Charte de modérations des commentaires