Les Crises Les Crises
7.octobre.20167.10.2016 // Les Crises

Ça alors, Zemmour bientôt mis en examen pour apologie du terrorisme ?

Merci 1
J'envoie

Finalement on va reparler aujourd’hui de Zemmour dans la droite suite du billet d’hier, car c’est très intéressant pour comprendre comment nait (ou pas…) l’information…

Et puisqu’on parle du site… 🙂

I. Chronique du jour

J’ai donc lancé mon billet hier à 1h00 du mat :

zemmour apologie

À 8h00, le grand Henri Maler (fondateur d’acrimed) me fait l’honneur de re-tweeter à ses 4 300 abonnés, sans guère de re-retweets :

zemmour apologie

À 9h00, le journaliste Paul Aveline re-tweete également à ses 2 000 abonnés, générant 160 re-retweets :

zemmour apologie

À 11h00, Nain Portekoi tweete à ses 63 400 abonnés, générant 326 retweets (dont plus tard Jean-Michel Apathie) :

zemmour apologie

À 12h00, Jean-Michel Apathie tweete à ses 291 000 abonnés, générant 170 retweets :

zemmour apologie

À 12h00, le journaliste Salem tweete à ses 4 400 abonnés, générant 260 retweets :

zemmour apologie

À 12h54, le journaliste Étienne Girard reprend l’info sur Marianne. Il ne cite pas de source – mais indique :

zemmour apologie

“Une fois de plus, Eric Zemmour s’est allègrement lâché… mais dans une direction inattendue. Le journaliste du Figaro Magazine […] a tout simplement frôlé l’apologie du terrorisme dans une interview donnée au magazine Causeur, ce jeudi 6 octobre.”

Bref, on dira que “les grands esprits se rencontrent hein” (flirté, frôlé… Mais “flirté” était une simple précaution oratoire dans mon cas, j’avais très peu de doutes) 😉 Mais pas de souci, le tout est de sortir l’info dans un grand média, merci d’avoir été le premier…

À 13h12, le journaliste Nicolas Rinaldi reprend l’info sur L’Express. Il a l’élégance de citer le blog et de reprendre le tweet d’Apathie (avec le lien vers Les-Crises) :

zemmour apologie

 

Un professionnel confirme d’ailleurs mon analyse d’amateur :

Contacté par L’Express, l’avocat pénaliste Manuel Abitbol estime que les affirmations d’Eric Zemmour “entrent dans le champ de l’apologie du terrorisme”. “Quand il dit respecter les djihadistes prêts à mourir pour ce en quoi ils croient, on retrouve tous les éléments”, affirme-t-il. Et de détailler: “Il déclare explicitement ‘respecter’ des terroristes et il identifie clairement ces derniers.”

zemmour apologie

À 14h00, Causeur a répondu, mais je n’ai pas tout compris, ils devaient être à table encore… 🙂 :

zemmour apologie

À 14h57, L’Obs s’y met, reprenant le tweet de Paul Aveline (avec le lien vers Les-Crises) :

zemmour apologie

À 17h00, une quarantaine de personnes ont émis des tweets sur ce sujet. mais à peu de monde, à ce stade. Cela va s’emballer.

À 17h00, la journaliste Muriel Cousin re-tweete Paul Aveline à ses 10 400 abonnés, avec peu de re-retweets :

zemmour apologie

À 17h00, SOS Racisme re-tweete Jean-Michel Apathie à ses 15 600 abonnés :

zemmour apologie

Son Président, Dominique Sopo re-tweete ensuite pour sa part l’Express à ses 2 200 abonnés :

zemmour apologie

À 17h50, Atlantico fait un billet ne citant ni Les-Crises ni personne :

zemmour apologie

En tant que “Certains internautes”, je précise que je n’ai pas vraiment “accusé Eric Zemmour de faire à sa façon l’apologie du terrorisme”, j’ai dit qu’il me semblait clair que ses propos tombaient évidemment sous le coup de la loi, par ailleurs critiquable…

À 18h00, Claude Askolovitch re-tweete l’Express à ses 82 200 abonnés :

zemmour apologie

Ça s’agite toujours à partir de là. Mais il est “amusant” de voir comme tous les sites “identitaires” qui hurlaient sur Rouillan en mars pour ses propos, sont atones sur Zemmour…

À 18h42, Orange Actu reprend une dépêche AFP (tombée je ne sais quand), citant Les-Crises abondamment :

zemmour apologie

puis :

zemmour apologie

À 19h00, Apathie passe la deuxième couche (sans lien vers Les-Crises) :

zemmour apologie

À 19h37, le Point fait un billet citant le tweet de Paul Aveline (avec le lien vers Les-Crises) :

zemmour apologie

À 20h48, 20 Minutes parle de l’affaire en quelques lignes, sans citer de sources.

À 21h33, Le Parisien fait un billet citant le tweet de Paul Aveline (avec le lien vers Les-Crises)

zemmour apologie

zemmour apologie

billet qui figure en Une de son site :

zemmour apologie

À 22h37, LCI sort un billet, citant Les-Crises ainsi que le second tweet d’Apathie (sans lien vers Les-Crises) – et le qualifiant à raison “d’essayiste d’extrême-droite” :

zemmour apologie

On apprend qu’une des associations de victimes du terrorisme qui avait poursuivi Rouillan fait juste les gros yeux à Zemmour, et ne souhaite pas communiquer (ah bon ?) :

zemmour apologie

À 22h00, SOS Racisme avait sorti un communiqué de presse dédié :

zemmour apologie

zemmour apologie

zemmour apologie

zemmour apologie

zemmour apologie

À 21h36, BFM fait un billet (sans citer Les-Crises) indiquant que l’Association des victimes du 13 novembre a porté plainte contre Zemmour :

zemmour apologie

Il semble donc probable qu’il soit mis en examen – mais on verra, tout est possible…

Ce tweet part au même moment aux 1 940 000 abonnés…

zemmour apologie

sachant que celui-ci était parti aux 1 680 000 abonnés… 🙂

zemmour apologie

L’information du public est donc née.

 

Par ailleurs, BFM a organisé ce soir un débat animé entre l’avocate de l’Association des victimes du 13 novembre et celui d’Éric Zemmour (qui traite sa consoeur (et donc l’Association des Victimes) de “stupide”, qui se ressemble se défend…) :

(P.S. il est drôle son avocat : comme s’il fallait choisir entre l’attaquer soit sur les propos anti-musulmans paisibles en France, soit sur ceux pro-kamikazes… Or on a juste affaire à un pyromane, c’est tout. J’espère juste qu’il ne plaidera pas l’irresponsabilité pénale…)

(sinon, je n’ai pas la version intégrale, si quelqu’un l’a ou peut l’avoir… Hier à 22h40 – merci)

Enfin, notons qu’en fin de soirée, ni Libération ni Le Monde ne parlaient a priori de l’affaire… (Chapeau les gars ! Je compléterai demain…)

EDIT : 07/10 à 12h00

Quelques sites ont repris :

L’Obs, citant de nouveau Les-Crises :

zemmour apologie

Le Huffington Post, citant le second tweet d’Apathie (sans le lien Les-Crises)

zemmour apologie

France Soir, bref et sans sources :

zemmour apologie

20 Minutes, sans source, avec peu d’infos :

zemmour apologie

Les Inrock, citant… 20 Minutes :

zemmour apologie

Gros succès en Belgique aussi :

zemmour apologie

Enfin, la Secrétaire d’État aux victimes en a parlé :

zemmour apologie

Enfin, en ce 7 octobre à 12h00, nous sommes au regret de vous informer de l’État de mort cérébrale de Libération et du Monde. RIP.

EDIT 2 : Bon finalement, l’AFP ayant fini par ressortir une dépêche le 7 au soir… (mais ils ne parlent pas de la source – ce qui est normal, au bout de 36 heures) :

zemmour-plainte-2

zemmour-plainte-1


Bref, ENFIN, après avoir usé et abusé de sa “Liberté d’expression”, la Justice va dire si Éric Zemmour a ou non respecté la Loi – je ne demande depuis le début rien de plus, qu’il ne bénéficie simplement d’aucune impunité… À suivre.

II. Chronique du 27 septembre

Afin de parfaire cette analyse de “comment naît une Nouvelle”, nous allons voir comment cette Nouvelle… n’est pas née, le 27 septembre – ce que j’ai découvert, effaré, lors de cette petite enquête…

Ce jour là, Éric Zemmour fait un meeting à Versailles, où il déclare :

« Face à des gens qui meurent pour leur foi, on devrait plutôt être admiratifs que méprisants »

Et le pire est que ses propos sont repris dès le lendemain par… Le Monde !

zemmour apologie

où on lit donc, effarés :

Un des animateurs de la soirée l’a prévenu : « Ici, vous êtes en famille. Pas de SOS-Racisme, pas de LICRA. […] Un silence poli s’installe, en revanche, lorsqu’il estime que face à « des gens qui meurent pour leur foi, on devrait plutôt être admiratifs que méprisants. »

Le journaliste n’en rajoute guère, et passe très vite dessus…

En conséquence, le sujet n’a pas buzzé (c’est bien la peine d’écrire dans Le Monde !!!). Je ne ferai aucune conjecture sur le pourquoi de ceci.

 

Et on s’aperçoit qu’en fait le même Jean-Michel Apathie avait déjà signalé ceci par tweet dès la sortie du Monde :

zemmour apologie

et on découvre, qu’en plus, il semble bien que dans l’édition papier du 28 septembre (si quelqu’un peut me le confirmer, voire me la scanner), cette phrase a été clairement mise en avant par le journal !

On est donc en plus en état de récidive… (et encore, je serais curieux de voir s’il n’en a pas déjà parlé dans son livre, donc sur RTL…)

Mais l’info, bien que relayée par exemple par la Licra de Reims, n’a pas pris, cette fois…

zemmour apologie

Bref, cela montre bien l’état de léthargie du pays, et la nécessité de désormais devoir CRIER pour espérer être, de temps en temps, entendu, et que justice soit faite…

Même si je répète, en l’espèce, que j’aurais préféré qu’on gracie Rouillan et qu’on ne poursuive pas Zemmour pour ces propos-là, bien que misérables… Mais le 2 poids 2 mesures n’est pas acceptable en démocratie.

III. Pétition

La morale de cette histoire est aussi qu’il vaut mieux s’attaquer à des “blancos au prénom chrétien” morts ou blessés, qu’à des musulmans vivants et en bonne santé, si on souhaite être condamné…

Or, Éric Zemmour a clairement décidé de suivre un chemin vers son martyr – chacun son truc ; mais comme il veut clairement être condamné, il faut lui donner ce qu’il veut avant qu’il ait mis le feu au pays…. La moitié du chemin est faite en tous cas…

Je m’occupe donc toujours de la deuxième couche, et je rappelle le lien vers la pétition, qui a dépassé les 3 000 9 000 signatures, qui vise simplement à ce qu’on réponde à cet autre appel à la sanction de Zemmour, pour ses propos sur les musulmans :

zemmour apologie

Je compte sur vous !

 

Commentaire recommandé

Hgo04 // 07.10.2016 à 05h44

“””Ils font du bon boulot la bas””” Laurent Fabius pour le groupe terroriste al nosra.. on attend toujours les poursuite.. merci les médias..

43 réactions et commentaires

  • Candide // 07.10.2016 à 05h22

    La mise au ban n’est plus le Goulag mais l’invective publique. Le camp de rééducation est devenu médiatique et les procédures judiciaires, le bras armé de la bien-pensance depuis la loi Pleven de 1972. La liberté d’expression authentique est devenue un mythe lointain dont on ne peut qu’idéaliser et envier avec nostalgie.

    OK, Zemmour est agité du bocal mais à part relayer des tweet et des retweet, on attaque quand sur le fond de tout ce bazar? Parce que la vous me faites penser à l’adolescent qui scrute son écran et son client torrent pour savoir quand le dernier counter strike aura finis de télécharger….

    On veut du fond bo**** !!

      +134

    Alerter
    • Philippe Huysmans // 07.10.2016 à 09h52

      Le travail de Mr. Berruyer dans ce cas-ci comme dans bcp d’autres a été de garder l’historique de l’événement en plaçant ses propres commentaires entre deux développements.

      C’est un travail utile et nécessaire.

      Sur le fond ? Tout le monde s’en fout, malheureusement, mais plutôt que de reprocher à Mr. Berruyer de ne pas “faire de fond”, pourquoi n’en faites-vous pas vous-même ? Vous verriez alors qu’il est plus simple de balancer un com sur un article que d’en écrire un. 🙂

        +49

      Alerter
  • jp // 07.10.2016 à 05h27

    suite
    Malgré ce tableau de guerre civile, Eric Zemmour refuse de se jeter dans l’arène de l’élection présidentielle de 2017. « La présidentielle a été dévoyée, confisquée par les partis politiques. Cette discussion est restée purement intellectuelle pour moi. »
    Le journaliste descend de scène et s’installe à une table pour dédicacer son livre, face à une longue file de spectateurs satisfaits d’avoir déboursé 12 euros pour leur ticket d’entrée. Ils peuvent maintenant ramener un exemplaire du « Zemmour » à la maison. Ce dernier l’assure : son combat n’est pas électoral, mais bien culturel.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/09/28/a-versailles-eric-zemmour-en-terrain-conquis-pour-son-defi-civilisationnel-face-a-l-islam_5004722_823448.html

      +5

    Alerter
  • Hgo04 // 07.10.2016 à 05h44

    “””Ils font du bon boulot la bas””” Laurent Fabius pour le groupe terroriste al nosra.. on attend toujours les poursuite.. merci les médias..

      +216

    Alerter
  • Well // 07.10.2016 à 06h18

    il y a en effet pas de quoi se réjouir, ou alors, mesquinement. Il devient impossible de parler de certaines choses. Bientôt, ce sera des migrants, je le constate déjà sur un forum généraliste, où les modos ont du mal à rester apolitiques, mais bien sûr, « ils ne font pas de politique, ils sont seulement généreux ». Comme les curetons autrefois, finalement. Ils ne font pas de politique, ils se contentent de défendre le pouvoir. A l’approche de la défaite, la gauche s’énerve.

    édit : Piquemal radié (ni par un tribunal, ni par l’Armée, mais par un politique)

      +16

    Alerter
  • Globule rouge // 07.10.2016 à 06h20

    On rentre dans une logique perverse… la loi sur l’apologie du terrorisme ne devrait pas exister, comme on aurait pas du condamner Rouillan a 8 mois de prison ferme tout court, ou meme peut on discuter au niveau des criteres de cette loi (Rouillan considere pas lache , courageux les auteurs d’actes terroristes recents sans approuver leurs causes).
    D’un coté la coherence, le “2 poids 2 mesures” justifie que Zemmour soit condamne, mais d’un autre on ne fait que conforter cette vision liberticide qui s’illustre par cette loi et d’autres mesures prises ces dernieres annees.

    Ce qui me derange le plus dans les propos de Zemmour, c’est l’affirmation sur “l’operation ronce” de l’armee, est ce vrai, factuel ? ce qui souleverait des inquietudes legitimes dans un cadre democratique, soit c’est faux et zemmour a sali l’honneur de l’armee, et donc de l’etat francais, le manque de reaction de l’etat qui devrait poursuivre pour diffamation, me fait quelque peu douter…

      +55

    Alerter
    • Thomas Savary // 07.10.2016 à 06h42

      Logique perverse ? Non, c’est la loi qui l’est. Rouillan condamné ? Tout le monde s’en fiche. La mise en examen d’un personnage en vue comme Zemmour serait peut-être justement l’occasion (entre autres) de redonner de la vigueur au débat contre les lois limitant la liberté d’expression.

        +39

      Alerter
      • Lysbeth Levy // 07.10.2016 à 09h01

        Oui tout a fait, car je me demande ce qu’il est arrivé aux enfants (8 ans !), adolescents, malades mentaux ayant osé “n’être pas Charlie” pour les uns ou avoir crié” “Allah Akbar” dans l’inconscience a un moment donné alors qu’ils étaient loin de penser à un quelconque esprit de terrorisme. Stop au terrorisme d’état et médiatique ! La responsabilité des médias est grande pour souvent déformer, les histoires, et les répéter à l’infini tout en diluant la vérité ou la réalité des faits.

          +36

        Alerter
    • Olivier Berruyer // 07.10.2016 à 09h34
  • Homère d’Allore // 07.10.2016 à 07h02

    Ça prouve au moins une chose :

    Les journalistes de la presse mainstream ne méprisent pas les-crises.fr même si peu l’avoueraient en public.
    Un journaliste de LCP que j’ai rencontré le mois dernier m’avait confirmé cette évolution de la notoriété du blog.

      +43

    Alerter
  • HT // 07.10.2016 à 07h12

    En dehors du Zemmour and co, c’est intéressant de voir l’enchainement médiatique.
    Ces tweets et retweets qui se transmettent de personnes en personnes de plus en plus influentes pour qu’ensuite cela soit repris par un média puis par un autre jusqu’a ce qu’enfin le mainstream crie au scandale (Sauf lemonde qui pour l’instant fait l’autruche). Ensuite les avocats s’y mettent et étant donné qu’on touche au droit, les asso “anti-racisme” aussi, puis c’est au tours du judiciaire qui se dit “avec tout ce bruit, on ne peut pas rien faire”, et donc procédure….

    Si des personnes influentes transmettent une information, cela aura plus d’impact que si le peuple tout entier le fait.

    Je pense à tous les autres sujets qui restent dans l’ombre et qui mériteraient de passer sous les projecteurs, chômage, précarité, SDF, lobbys industriels, etc, au lieu des burkinis, déchéances de nationalité and co.

      +33

    Alerter
  • Wakizashi // 07.10.2016 à 07h51

    Je plussoie. Sous le prétexte de l’égalité de traitement, auquel je souscris évidemment à 200%, on veut tirer tout le monde vers le bas en interdisant d’énoncer une opinion “déviante” (ça rappelle de bons souvenirs).

    Parce que sans vouloir défendre Zemmour, ce qu’il a dit n’est PAS de l’apologie du terrorisme à mes yeux. Les mots ont un sens ; dire qu’untel est courageux n’est pas faire l’apologie des opinions et actes de la personne en question. Faire l’apologie du terrorisme, c’est faire une éloge, une glorification des actes terroristes, et de la philosophie qui les sous-tend.

    Un des problèmes de cette société décidément en phase de dégénérescence terminale, c’est que tout y est devenu binaire, manichéen. Prêter la moindre qualité à quelqu’un, c’est forcément adhérer à sa philosophie, à ses discours, à ses actes (et réciproquement évidemment). Bravo.

      +1

    Alerter
  • RGT // 07.10.2016 à 08h32

    Si l’on se place du coté “respect de la Loi” il est normal que Zemmour soit condamné pour des actes qui ont entraîné des sanctions féroces contre d’autres personnes moins “merdiatiques” qui ont fait la même chose.

    Ce que je retiens surtout de cette suite de billets c’est qu’il a pu, en toute tranquillité, déverser son fiel dans des médias de masse sans avoir jamais été contredit (sinon très “mollement”).

    C’est vraiment une justice à deux vitesses.

    Et pour réellement soulager TOUTES les victimes (victimes d’attentats et aussi les musulmans qui s’en prennent plein la gueule) il faudrait traduire en justice tous les “journalistes” (et surtout leurs supérieurs hiérarchiques qui leur ont donné l’ordre de le faire) qui l’ont “invité” et qui l’ont laissé déblatérer ses immondices sans aucun complexe.
    C’est de la complicité d’apologie du terrorisme et je suis certain que la loi le prévoit pour aller ratisser large parmi tous les opposants “gênants”.

    Par contre, je le répète, je suis opposé à toute censure pour les mêmes raisons que Chomsky.

      +33

    Alerter
  • Nicolas Anton // 07.10.2016 à 09h18

    La mission des blogs d’internet n’est pas de réveiller ou de moraliser les médias d’information, non, mais de les remplacer. L’information de papa ( et son cinéma) a toujours été contrôlée manipulée. 99% de ces médias sont détenus par 8 milliardaires. Les enjeux sont géopolitiques.
    Vous avez l’air satisfait comme s’il s’agissait d’une victoire. Ce type vomit des brouettes de bêtises crasses depuis des mois pendant qu’un humoriste va en prison.
    La seule chose à retenir est que chacun doit savoir comment agir au quotidien pour faire face à cette caste qui nous écrase un peu plus chaque jour.
    Pour ma part c’est indulgence zéro et intransigeance totale avec ce système dont il n’est pas possible d’écrire le nom.

      +40

    Alerter
  • Claude // 07.10.2016 à 09h22

    On parle d’information ou de récupération de l’affaire….

    Par exemple : Article de presse à 8h14 ce jour de Midi libre => Des VICTIMES déposent plainte contre Eric Zemmour pour “apologie du terrorisme” suite au http://www.midilibre.fr/2016/10/07/des-victimes-deposent-plainte-contre-eric-zemmour-pour-apologie-du-terrorisme,1405232.php suite tweet de Jean-Michel Apathie ….

    Des victimes ou l’avocate ? Dans l’article, il est mentionné : “Pour leur avocate…” !

    Samia Maktouf, l’une des avocates des victimes des attentats de Paris, s’est dite scandalisée par les propos tenus par Eric Zemmour dans Causeur. Elle dénonce une apologie du terrorisme et a déclaré, sur BFMTV, qu’elle avait saisi le procureur de Paris. http://www.20minutes.fr/societe/1937971-20161007-attentats-novembre-eric-zemmour-accuse-faire-apologie-terrorisme-familles-victimes

    Me Samia Maktouf, l’avocate de Ziad Takieddine. Peu connue du grand public, Samia Maktouf est une femme énergique de 46 ans au parcours déroutant. Issue d’une famille modeste de Sousse (Tunisie), elle a débuté comme collaboratrice de l’avocat Théo Klein, ancien président du CRIF, pour diriger aujourd’hui un cabinet luxueux sur les Champs-Elysées.

      +16

    Alerter
  • pythos // 07.10.2016 à 09h28

    Une signature de plus …
    Enfin un peu d’espoir dans ce pays, grâce à vos “obsessions” salutaires 🙂
    Espérons que les politiques vont enfin réagir !

      +6

    Alerter
  • vincent // 07.10.2016 à 09h42

    Désolé de ne pas me joindre aux chant de la victoire contre les monstres des abîme sortie de l’enfer que l’on va enfermer, je suis plus soucieux de ce qui se passe en syrie actuellement autour d’Alep. Ce que je constate c’est que les criminelle qui appliquent les idées de zemmour en somme, sont toujours à la tête de l’état, et ils ne seront jamais condamné par qui que ce soit.

    Une belle victoire effectivement.

      +26

    Alerter
    • Dagobert // 07.10.2016 à 11h00

      Passque tu crois la propagande de la TV ? Evidemment , ce sont les méchants russes qui bombardent à tour de bras les quartiers résidentiels ? Il ne t’es pas venu à l’esprit que Damas n’y auucn intérêt . Ni que ce serait les salopards d’Al Nosra et autres ? Ceux qui “font du bon boulot” …Au fait , on ne t’as pas entendu lorsque les nazis de kiev bombardaient les quartiers ouet de Donetsk , et le font encore , dans le silence complice des merdias ,

        +29

      Alerter
  • lilitte // 07.10.2016 à 09h51

    Mr berruyer , si vous n aviez pas insisté sur les propos d apologie du terrorisme de zemmour , aucun des perroquets n en auraient parlé !!!!D ailleurs ils ne vous citent pas .
    Merci pour votre opiniatreté et continuez de nous informer et de bien faire votre métier de journalistes contrairement aux chiens de garde .

      +21

    Alerter
  • Kilsan Aïtous // 07.10.2016 à 09h55

    “Les Crises” cité par les mainstream, c’est pas bon signe du tout tout ça. Vous avez dû dire quelque chose qui sert au Système.

      +57

    Alerter
    • Olivier Berruyer // 07.10.2016 à 11h39

      Hmmm. Ne sous estimez pas l’esprit de résistance (certes ponctuel et limité) des journalistes de base, qui ne sont pas toujours en face avec les journalistes des diners du Siècle…

        +20

      Alerter
  • Bernard // 07.10.2016 à 10h00

    Je suis désorienté…

    D’un côté, de nombreux articles sur ce site pour dénoncer les lois anti-terroristes liberticides.
    Ce avec quoi je suis plutôt tout à fait d’accord.

    D’un autre, de nombreux articles sur ce même site pour demander l’application de ces mêmes lois…

    Je sais bien que “dura lex sed lex”, et qu’à partir de là il n’y a pas de raison de ne pas demander l’application d’une loi qu’on déteste par ailleurs.
    Toutefois, dire une chose puis faire le contraire me surprendra toujours, et je trouve que dans le cas présent (i.e. : venant d’un blog qui a pour but de véhiculer des idées et une vision des choses), ça décrédibilise votre combat (ce qui est dommage, car si je lis les-crises depuis des années, c’est que le trouve intéressant).

      +74

    Alerter
    • Olivier Berruyer // 07.10.2016 à 11h40

      Relisez le billet d’hier au lieu de m’attribuer de faux propos.

        +15

      Alerter
  • alfred // 07.10.2016 à 10h02

    C est une idee absolument geniale de faire du petit prince des medias zemmour une “victime du systeme” et une preuve vivante “qu’on ne peut pas tout dire” et “qu aubfind il avait raison”. Bref j ai l impression que coys venez juste de marquer contre votre camp en contribuant a repeindre l ultra médiatisé zemmour en victime.
    Il me semble que battre campagne pour defendre rouillant aurait mis zemmour et fabius plus en difficulté. Bref se battre pour est plus productif que se battre contre. (Donc je la ferme ok je sors).

      +13

    Alerter
    • Thomas Savary // 07.10.2016 à 10h35

      « Bref se battre pour est plus productif que se battre contre. »

      Je crois qu’hélas vous avez, dans ce cas précis, tort. Quand une loi est passée, il est trop tard. Il est nécessaire de faire avec. Et la meilleure arme contre elle, c’est elle-même. Voilà une quinzaine d’années, je me suis battu pour une cause, en tablant naïvement sur la raison de mes concitoyens. En pure perte. Nous n’étions pas nombreux, le sujet général trop sensible et ce que nous défendions paraissait avoir si peu d’importance. Une loi stupide a été votée.
      Le seul moyen d’en démontrer l’absurdité serait d’en réclamer l’application la plus stricte. « Sous un gouvernement qui emprisonne quiconque injustement, la véritable place d’un homme juste est aussi en prison », écrivait Thoreau dans « la Désobéissance civile ». Cela dit, je le confesse, je ne suis pas un militant de l’extrême : ma vie ne se limitant pas à la défense de cette cause perdue, importante mais malgré tout secondaire à mes yeux, j’ai lâchement jeté l’éponge.

      Je ne pense pas qu’il est forcément absurde de tabler sur la raison d’autrui, mais seulement quand le contexte le permet.

        +7

      Alerter
    • Olivier Berruyer // 07.10.2016 à 11h41

      “une “victime du systeme””

      Il VEUT être une victime du système, c’est comme ça. On ne va pas le laisser impuni 78 fois avant de réagir quand même… Mais c’est un manipulateur, oui.

        +15

      Alerter
  • Bernard // 07.10.2016 à 10h06

    Qu’un Zemmour attise les tensions, c’est assez peu discutable.

    Mais le bâillonner ne va-t-il pas en attiser d’autres (puisque ceux qui sont d’accord avec lui, et ils sont nombreux, se sentiront punis) ? N’est-on pas en train de maintenir le niveau de tension et de simplement changer le ressenti des différents protagonistes ?

    Vous avez l’impression que les “blancos” (comme vous dites) sont protégés. D’autres ont le sentiment inverse.
    La solution, c’est de taper sur les uns puis sur les autres à tour de rôle, pour que “l’indignation s’équilibre” ? Il n’y aurait pas mieux ?

      +20

    Alerter
  • “FILS DE” (J;BREL) // 07.10.2016 à 10h22

    Autant l’idéologie bienpensante du “tous pareils” était insupportable car elle niait nos différences et empêchait de réfléchir à l’indispensable notion de TOLÉRANCE, autant la dénonciation par la haine de ce qui nous distingue nie également notre existence. Le piège de cette pensée est diabolique et les propos de Zemmour sont bien du RACISME. Comment aider nos enfants à (bien) vivre ensembles dans un monde fini ?!!!!!!!!!!!

      +5

    Alerter
  • Spectre // 07.10.2016 à 10h23

    La notion d’ « apologie du terrorisme » est évidemment ultra-débile (vu que l’on peut par exemple faire l’apologie de la politique étrangère US sans tomber sous le coup de la loi), et l’on doit à mon avis s’alarmer de la récente explosion de condamnations pour ce motif ; mais il est évident qu’une loi, même stupide, ne peut pas être appliquée aux uns sans être appliquée aux autres pour des faits similaires.

    Et, oui, toujours intéressant de voir comment se « produit » un évènement… Avant qu’un « acteur légitime » ne se saisisse de la question, rien ; et même s’il le fait, il faut encore que la caisse de résonance embraye pour que la chose existe…

      +23

    Alerter
  • Master8 // 07.10.2016 à 10h54

    C’est en effet problématique et assez incompréhensible qu’un commentaire certes critique mais pas critiquable sur la forme et qui en outre était considéré comme le plus intéressant par les lecteurs du blog soit supprimé. Je ne comprends plus très bien la politique des Crises sur ce point non plus ?

      +9

    Alerter
    • Olivier Berruyer // 07.10.2016 à 11h44

      parce qu’il y avait manipulation par des faux votes (on les repère…)

        +0

      Alerter
  • Raoul // 07.10.2016 à 10h57

    Emporté par son élan, Zemmour a été trop loin. Tant qu’il s’agissait de s’en prendre aux musulmans en pratiquant de honteux amalgames, les politiques et les médias aux ordres n’ont pas bougé. Mais montrer du respect et de la compréhension pour les terroristes, c’est un peu trop. Et, donc, ça réagit.

    Néanmoins, on regrette l’absence de réaction des politiques et notamment de M. Valls qui avait appelé à se montrer intraitable face à tout propos qui chercherait, même, à simplement expliquer l’action des terroristes.

    Et dommage pour les musulmans. Apparemment, ce n’est pas demain la veille que les propos haineux à leur égard feront l’objet d’une condamnation par les mêmes politiques.

      +7

    Alerter
  • Jessim // 07.10.2016 à 11h02

    Je trouve que les choses évoluent de manière très intéressante au sujet de zemmour cela met du temps mais tous se met en place :

    Laurent Fabius qui dit que al nosra fait du bon boulot.
    Bernard Henry levure qui dit ces printemps arabes c’est bon pour Israël
    Zemmour qui dit éprouver du respect pour les pires racailles crapules et lâches qui soient. Entre parenthèses ils vont au bout de leurs idées (c’est des mecs qui sont drogues, torches et d’après les sites eux mêmes c’est dans les territoires de l’état terroristes où on regarde le plus de porno)

    Cela devrait donner à réfléchir aux pro djihadistes si tant est qu’il y en ait en France. Aller combattre dans leurs rangs c’est Indirectement rendre service à Fabius et BHL…

      +15

    Alerter
  • Demos // 07.10.2016 à 11h06

    Hélas, c’est vrai.
    Les nouveaux révolutionnaires et les nouveaux éclairés devront se pencher sur cette question :
    en quoi (principes) et comment (mécanismes) la République est elle devenue une antithèse de la démocratie?

      +1

    Alerter
  • Yvano // 07.10.2016 à 11h08

    Bravo c’est très bien de dénoncer un type qui déclare refuser de mépriser des gens qui sont prêts à mourir pour leurs valeurs. Même si en fait il n’a JAMAIS dit “prêts à FAIRE mourir”.
    Ok on a bien compris que l’idée derrière est surtout de dénoncer le 2 poids 2 mesures dans l’application des lois.
    Mais il y a peut-être un peu plus évident à dénoncer que les déclarations du sieur Zemmour, non?
    Je serai réconcilié avec lescrises.fr lorsque Olivier Berruyer lancera une pétition pour que LAURENT FABIUS soit traduit en justice pour apologie du terrorisme suite à sa déclaration publique “AL NOSRA FAIT DU BON BOULOT”. Mon petit doigt me dit que Berruyer récolterait beaucoup beaucoup beaucoup plus de signatures que pour la pétition Zemmour.

      +74

    Alerter
  • krokus // 07.10.2016 à 11h20

    Ce qui m’inquiète un peu quand même c’est la similitude,très inattendue,entre les propos d’Apathie,et la ligne de cette série d’articles sur les Crises…parce que plus mainstream qu’Apathie tu meurs

      +5

    Alerter
    • Olivier Berruyer // 07.10.2016 à 11h48

      Bien sûr… Je crois qu’Apathie est contre la pédophilie. Un avis pour vos pratiques ?

        +0

      Alerter
  • Lysbeth Levy // 07.10.2016 à 11h38

    Et vous pourquoi cacher que vous êtes raciste ? Islamophobe, et “étrangeophobe” bien sur .https://reporterre.net/Molenbeek-un-nid-de-terroristes-Cette-commune-de-Bruxelles-est-le-lieu-d-une.. Je vous rappelle qu’ici on est sur “les crises” et non Français-desouche !

      +0

    Alerter
  • Tunkasina // 07.10.2016 à 11h39

    Donc quoi, vous jugez les propos d’une personne à la qualité de son auditoire ?!

      +1

    Alerter
  • Ailleret // 07.10.2016 à 11h41

    Génial, on a supprimé mon commentaire sur la suppression de mon commentaire, ainsi que les commentaires suivants des lecteurs de ce blog. La liberté d’expression avance à grands pas.

      +67

    Alerter
    • Ben Duval // 07.10.2016 à 14h34

      La liberté d’expression n’est pas un droit à la médiatisation ou une obligation de diffusion pour les tiers. Au motif de la liberté d’expression, vous ne pouvez pas prétendre à des droits ou des devoirs (pour les autres) à forcément publier vos avis.

      Si un éditeur ne veut pas me publier, ma liberté d’expression n’est pas mise à mal. Si je ne suis pas invité à la télévision, je ne suis pas censuré. Si on me supprime mon émission de radio en fin d’année, je ne peux invoquer ma liberté d’expression.

      Il est assez fatiguant de voir des personnes invoquer leur liberté d’expression comme un superpouvoir bien éloigné de sa réelle définition : les mots ont un sens et les concepts aussi. Il est d’ailleurs assez intéressant de constater que ce site laisse passer régulièrement les messages précisant que des commentaires n’ont pas été publiés, de même qu’une bonne flopée de commentaires aux positions très clairement variées, voire assez radicaux.

      Donc, plutôt que d’invoquer une liberté d’expression qui n’est pas mise en danger ici, il est bon de s’interroger sur les raisons qui ont conduit à ne pas laisser les commentaires en question. Et en cas de désaccord, d’envie de voir sa parole diffusée, il est possible de monter sa radio associative, auto publier son livre… voire créer son propre blog !

      Bref, la liberté d’expression n’est pas un droit à la diffusion de notre expression.

        +30

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications