Entraide : qui aurait du temps pour participer à un projet collaboratif de traduction des 28 pages ? Merci de me contacter

Il me faudrait aussi un pro des retouches photos…

Nous avons longuement parlé en avril des 28 pages classifiées du Rapport sur le 11 Septembre de 2002 de la Commission du Renseignement du Congrès, qui pointaient le rôle de l’Arabie Saoudite dans l’aide à certains pirates – voir les vidéos ici et la série totale ici.

La presse américaine avait alors eu la dent très dure contre les Saoudiens :

saudiens-119-1

Eh bien le gouvernement a déclassifié ce jour (presque totalement) les 28 pages ! 🙂

Le gouvernement a poursuivi sa stratégie depuis 3 mois, à savoir tenter de dé-crédibiliser au maximum les éléments du rapport, généralement en jouant sur les mots.

Le porte-parole de la Maison Blanche (qu’on a vu mentir comme un arracheur de dents sur ce sujet dans nos vidéos) a indiqué :

“This information does not change the assessment of the US government that there’s no evidence that the Saudi government or senior Saudi individuals funded al-Qaida,” said Josh Earnest, the White House press secretary.

Idem pour les deux sénateurs chiens de garde des services de renseignement (qui ont poussé à adopter les lois liberticides récentes) :

28pages-2

Dans un petit bijou de prose mainstream, The Guardian rapporte :

Later investigations found no evidence that the Saudi government or senior Saudi officials knowingly backed the 19 hijackers, 15 of whom were from Saudi Arabia. […]

Meanwhile Tom Kean and Lee Hamilton, who were chairman and vice-chairman of the 9/11 commission, emphasised that the 28 pages had been written before they started their investigation. “The 9/11 Commission was created, in part, to finish the work the congressional panel had begun,” they said in a joint statement.

The 28 pages from 2002 were “based almost entirely on raw, unvetted material that had come to the FBI”, they added. “That material was then written up in FBI files as possible leads for further investigation. As of June 2003 none of these leads had been checked out. The documents are therefore comparable to preliminary law enforcement notes, which are generally covered by grand jury secrecy rules.”

Kean and Hamilton also noted that last year the 9/11 review commission reviewed the Saudi-related leads in the 28 pages and concluded that, despite the fact that two FBI teams continue to actively investigate the issue, “there was no new evidence against the Saudi government”.

La BBC déminant de même :

28pages-3

Tout comme Le Monde :
28-pages-monde

(Le Monde qui, bien entendu, n’aura pas pris la peine d’insérer les 28 pages – trop d’information tue l’information…)

Pourtant les journaux américains savent lire eux :

28-pages-nyt2

28-pages-nyt

(thwart = contrarier)

28-pages-wp

Le Directeur du Renseignement indique pour cette publication :

In that regard, Congress subsequently established the bipartisan 9/11 Commission. The 9/11 Commission built on existing investigations and information, including that of the Joint Inquiry, but had greater access to senior officials and classified information.   Its final report concluded that it “found no evidence that the Saudi government as an institution or senior Saudi officials individually funded [al Qaeda].” Similarly, in 2013, Congress directed the FBI to establish the 9/11 Review Commission to further assess any available evidence; that Review Commission concluded that there was no new evidence that “would change the 9/11 Commission’s findings regarding responsibility for the 9/11 attacks.”

Donc, quand on lit vite la presse, on comprend que, finalement, la gentille Arabie saoudite serait blanche comme neige, quoi…

Mais en étant plus attentif, on comprend bien qu’on joue donc sur les mots “gouvernement saoudien”, et que tout ceci n’exclut nullement des “associations de charité”, la famille du roi, des individus agissant pour leur compte, ou des officiels de rang inférieur…

Car il est quand même amusant de voir la presse nous expliquer qu’il ne faut pas tenir compte du Rapport sur le 11 Septembre de la Commission du Renseignement du Congrès, qui ne sont pas des plaisantins écrivant n’importe quoi, surtout sur un tel sujet. Ce qui n’empêche pas de rester prudent à tous les niveaux…. (Lire ici l’avertissement du site dédié 28 pages)

Alors en attendant, voici donc ENFIN ces 28 pages, téléchargeables en pdf ici (lien direct : http://tinyurl.com/28-pages-vo) :

Voici des extraits intéressants :

28pages-7

28pages-8

28pages-9

28pages-10

28pages-11

28pages-12

28pages-13

28pages-14

28pages-15

28pages-16

28pages-17

28pages-18

Encore mieux, payé par l’ambassadeur d’Arabie  :

28pages-19

28pages-20

28pages-21

28pages-23

28pages-24

Très important :

28pages-25

28pages-26

28pages-27

Contraire aux intérêts nationaux, heum ???

28pages-28

28pages-29

Un commentaire en anglais :

The 28 pages of declassified intelligence documents analyzed by the 9/11 Commission and released Friday revealed several interesting tidbits about what FBI and CIA officials uncovered in their investigation of the intelligence failures surrounding the terror attacks. Much of the information involvedSaudi Arabia, its diplomats and its financial support of Islamic groups and causes.

1. California-based Saudis aided two 9/11 hijackers. Omar al-Bayoumi and Osama Bassan gave money and other help to two of the hijackers,Khalid al-Midhar and Nawaf al-Hazmi when they arrived in San Diego in February 2000, FBI officials told the 9/11 commission. “There are indications in the files that his encounter with the hijackers may not have been accidental,” the FBI reported.

2. A Los Angeles-area mosque was a “site of extremist-related activity.” The King Fahad Mosque in Culver City, Calif., received substantial amounts of money from “Saudi Arabia’s Crown Prince Abdulaziz,” FBI documents show. “The mosque is reportedly attended by members of the Saudi Consulate in Los Angeles and is widely recognized for its anti-Western views,” the FBI reported. The FBI identified Shaykh al-Thumairy as one of the imams at the mosque who “may have been in contact” with al-Midhar and al-Hazmi.

3. Ties to the Saudi ambassador.

A telephone number found in the phone book of Abu Zubaydah, a 9/11 plotter captured in Pakistan in March 2002 belonged to a Colorado-based company that managed the “affairs of the Colorado residence of the Saudi Ambassador” Prince Bandar bin-Sultan. according to FBI documents. The longtime Saudi ambassador to the United States, Bandar had especially close ties to the family of PresidentsGeorge H.W. and George W. Bush.

4. Evading U.S. authorities. An unnamed Saudi who was on a State Department watch list slipped into the United States without the notice of the Customs and Immigration and Naturalization services because he traveled here with another Saudi royal, Prince Khalidal-Bandar, the FBI reported. “The FBI only learned of the trip after the fact,” the documents showed.

5. Saudis didn’t cooperate on bin Laden. Saudi officials were uncooperative in U.S. attempts to learn more about Osama bin Laden, CIA documents show. The former chief of the CIA’s anti-bin Laden unit, known as Alec Station, “thought that theU.S. Government’s hope of eventually obtaining Saudi cooperation on this matter was contrary to Saudi national interests,” the documents show.

Pour déminer encore plus ces informations explosives, le Directeur du Renseignement a aussi spontanément déclassifié ce résumé d’un rapport conjoint de 2005 de la CIA et du FBI – sans déclassifier le rapport (petit malin, va…)

On peut dire que c’est une bonne vision des faits après 4 ans d’enquête – et on apprend :

28pages-4

  1. qu’ il n’y a pas de preuve d’implication du gouvernement saoudien ou de la famille royale, certes…
  2. MAIS qu’il y a des preuves de la participation d’entités officielles saoudiennes et d’ONG saoudiennes, et que le gouvernement saoudien a été infiltré et exploité par des individus associés ou sympathisants d’al-Qaïda !!! 

C’est on ne peut plus clair, et vous jugerez donc le “pas de lien avec des officiels Saoudiens” heum…
28-pages-monde

On croit rêver…

Je reprends un extrait de cet article du New York Post d’avril 2016 :

Un enquêteur qui travaillait avec la Joint Terrorism Task Forces de Washington s’est plaint qu’au lieu d’enquêter sur Bandar, le gouvernement américain l’a protégélittéralement. Il dit que le département d’État a assigné un détachement de sécurité pour protéger Bandar pas seulement à l’ambassade, mais aussi à sa résidence à McLean, en Virginie.

La source a ajouté que l’équipe opérationnelle voulait incarcérer un certain nombre d’employés de l’Ambassade, “mais l’ambassade s’est plainte auprès du Procureur” et leurs visas diplomatiques ont été révoqués à titre de compromis.

L’ancien agent du FBI John Guandolo, qui a travaillé sur les affaires liées au 11 Septembre et à al-Qaïda pour le bureau de Washington, affirme que Bandar aurait dû être un suspect clé dans l’enquête sur le 11-Septembre.

L’ambassadeur saoudien a financé deux des pirates de l’air du 11 Septembre via une tierce personne,” a affirmé Guandolo. “Il devrait être traité comme un suspect terroriste, tout comme les autres membres de l’élite saoudienne que le gouvernement américain connaît comme finançant actuellement le djihad mondial.”

Mais Bandar a la haute main sur le FBI.

Après sa rencontre avec le président Bush à la Maison-Blanche le 13 septembre 2001, où les deux vieux amis de famille ont partagé des cigares sur le balcon Truman, le FBI a effacé de la liste des terroristes à surveiller des dizaines d’officiels saoudiens de différentes villes, y compris au moins un membre de la famille d’Oussama ben Laden. Au lieu d’enquêter sur les Saoudiens, les agents du FBI ont servi d’escorte de sécurité pour eux, même si à cette période on savait déjà que 15 des 19 pirates de l’air étaient des citoyens saoudiens.

a772_bandar_bush_cheney_2050081722-8697

« Le 13 septembre 2001, le Prince Bandar est reçu sur le balcon Truman de la Maison-Blanche par George W. Bush, Dick Cheney et Condoleezza Rice – probablement pour aider des Saoudiens à fuir les États-Unis… »

Le FBI a été empêché par la Maison-Blanche d’auditionner les Saoudiens que nous voulions entendre,” dit l’ancien agent du FBI Mark Rossini, qui a participé à l’enquête sur al-Qaïda et les pirates de l’air. La Maison-Blanche “les a tirés d’affaire”.

De plus, Rossini déclare qu’il a été dit au bureau qu’aucune citation à comparaître ne pouvait être utilisée pour produire des preuves liant au 11 Septembre les Saoudiens suspects sur le départ. Le FBI a dès lors gelé les enquêtes locales qui conduisaient aux Saoudiens.

Le FBI s’est bouché les oreilles à chaque fois que nous mentionnions les Saoudiens,” affirmait Roger Kelly, ancien lieutenant de police du comté de Fairfax. “C’était trop politique pour y toucher.”

Kelly, qui a dirigé le Centre de renseignement régional, ajoutait : “Vous pouviez enquêter sur les Saoudiens, mais les Saoudiens étaient ‘hors de portée’.”

Réaction de l’écrivain et enseignant Nassim Nicholas Taleb par exemple :

28pages-1

“Mon impression en lisant les 28 pages est que si l’info avait été publique, il y aurait eu des appels à envahir la Barbarie Saoudite plutôt que l’Irak…”

Et c’est fascinant de penser en effet que Bush a pu classifier seul ceci pour manipuler tranquillement l’opinion, qui n’aurait pas compris qu’on attaque l’Irak alors que tant de questions restaient en suspens sur l’Arabie… D’où une guerre. d’où Daech, etc.

Réaction enfin du Sénateur Bob Graham, ancien Président de la Commission du Renseignement du Sénat et donc co-rédacteur du rapport, qui s’est battu depuis 13 pour cette publication :

28pages-5

(cliquez pour agrandir)

Qu’il résume ici :

28pages-6

“Le 11 Septembre ne serait pas arrivé sans l’aide de Saoudiens…”

ATTENTION : il ne faut pas conclure comme les conspirationnistes que cela veut forcément dire que le Gouvernement d’Arabie Saoudite a tout organisé, voire même avec la complicité du gouvernement américain ! Bien d’autres explications sont possibles, plus probables. Par exemple que certains pirates avaient des liens avec les services de renseignement saoudiens, mais que c’était par exemple en réalité des agents doubles d’al-Qaïda – grand classique de l’espionnage… Et que le gouvernement américains était aux mains de rigolos gravement incompétents…

Mais disons donc pour conclure que tout ceci mérite une vraie enquête publique indépendante…

À suivre…

32 réponses à [11 Septembre] Les 28 pages ont été déclassifiées !

Commentaires recommandés

kasper Le 16 juillet 2016 à 04h45

C’est marrant, le Monde en tire la conclusion exactement inverse:

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/07/16/11-septembre-pas-de-liens-entre-l-arabie-saoudite-et-les-attentats_4970445_3222.html

Ils sont infiltres par Al Quaeda eux aussi ou quoi ?

  1. kasper Le 16 juillet 2016 à 04h45
    Afficher/Masquer

    C’est marrant, le Monde en tire la conclusion exactement inverse:

    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/07/16/11-septembre-pas-de-liens-entre-l-arabie-saoudite-et-les-attentats_4970445_3222.html

    Ils sont infiltres par Al Quaeda eux aussi ou quoi ?


    • J Le 16 juillet 2016 à 08h58
      Afficher/Masquer

      Une influence saoudienne est plus probable, il faudrait examiner qui détient le capital du Monde.

      Rappel au passage, une certaine Hillary Clinton a touché de l’argent saoudien pour ses oeuvres.

      Rappel plus anecdotique mais instructif, l’ex-maire de New York Michael Bloomberg a imposé, contre l’avis de la majorité de ses électeurs (qui ne l’ont pas reconduit) un imposant centre islamique à deux pas de feu le WTC, encore lui. L’explication est que sa société brassait, brasse toujours probablement, des millions dans les monarchies du Golfe Persique.


    • yoananda Le 16 juillet 2016 à 10h41
      Afficher/Masquer

      N’oublions pas la légion d’honneur donnée par le président.
      Il est clair qu’en France tout sera fait pour ne pas salir les belles relations qu’on a avec ce pays …
      C’est aussi bête que ça.


    • Laxens Le 16 juillet 2016 à 12h30
      Afficher/Masquer

      Pourquoi s’embêter à faire de l’infiltration quand on a à disposition pléthore de journalistes spontanément collabos, toujours prompts à servir le pouvoir, tous les pouvoirs, en dépit de la vérité?


    • Caliban Le 16 juillet 2016 à 13h13
      Afficher/Masquer

      Le Monde nous dit qu’il n’y a pas de comploteurs saoudiens, surtout pas ambassadeur … Démasquer les théories du complot, c’est la ligne éditoriale du Monde. Elle lui permet de conserver ses derniers lecteurs, les Français les mieux désinformés du pays.


    • kasper Le 16 juillet 2016 à 14h26
      Afficher/Masquer

      Ce qui est rassurant c’est que 100% des commentaires sont négatifs, certains mettant meme des liens vers d’autres journaux qui ont eu l’honnêteté de ne pas lire das les 28 pages le contraire de ce qui y est ecrit.


  2. L'aieuil Le 16 juillet 2016 à 04h48
    Afficher/Masquer

    Le Prince Bandar bin-Sultan n’est pas un petit “ambassadeur”…

    C’est un personnage sulfureux spécialiste du renseignement et de la manipulation politique en démontre ses placements successifs tout au long de sa carrière. (Secrétaire général du conseil de sécurité saoudien, Directeur des Mukhabarat, disparition suspecte -possible exil ou arrestation même- pendant près de deux ans).

    Oh et il est accusé d’être derrière l’attaque chimique en Syrie (et non ce n’est pas de la propagande Russe c’est des journalistes américains et les locaux qui l’ont écrit les premiers http://www.mintpressnews.com/witnesses-of-gas-attack-say-saudis-supplied-rebels-with-chemical-weapons/168135/ ). Pour autant que je sache personne ne leur a fait de procès en diffamation donc voilà…

    Du coup un lien direct avec ce personnage c’est EXTRÊMEMENT suspect.

    C’est un peu comme trouver sur un mercenaire mort en Afrique une lettre amicale de Foccart au bon vieux temps…


  3. Crapaud Rouge Le 16 juillet 2016 à 08h34
    Afficher/Masquer

    Si j’ai bien compris, (sans avoir tout lu, tellement je suis intelligent), il y aurait donc un “lien” entre le 9/11 et l’Arabie Saoudite, ce que l’on pouvait soupçonner depuis longtemps sachant que “Le 13 septembre 2001, le Prince Bandar est reçu sur le balcon Truman de la Maison-Blanche par George W. Bush, Dick Cheney et Condoleezza Rice“. Cela démontre que l’administration Bush est clairement complice après l’attentat : mais est-ce que ça donne le droit de dire, sans se faire censurer, qu’elle était plus ou moins complice avant ? C’est ce que j’aimerais bien savoir, tellement c’est confus.


    • sg Le 16 juillet 2016 à 12h19
      Afficher/Masquer

      Pour la complicité après l’attentat, le fait est que le gouvernement américain a choisi de protéger et d’exclure de l’enquête les officiels saoudiens. Est-ce de la complicité? Est-ce que le chauffeur d’un groupe de braqueurs est considéré comme complice du braquage? Si oui, alors le gouvernement américain est complice, puisque c’est grosso modo ce qu’il a fait (donner les moyens à des suspects de s’enfuir du lieu du crime).

      Pour la complicité avant l’attentat, il n’y a rien dans les documents ni aucun autre à ma connaissance qui indique cela…


    • Sébastien Le 16 juillet 2016 à 16h05
      Afficher/Masquer

      Il y avait Bush et le Prince Bandar, il y a un lien avec l’Arabie Saoudite donc, mais pas avec l’Etat Whashingtonien?
      Fantastique!


    • Rémi Le 17 juillet 2016 à 12h38
      Afficher/Masquer

      La vérité est quel est le débouché de cette conscience populaire?
      Plus la population désire réduire l’influence des politique et celle du lobbying. Maintenant plus ce refus de la population s’étends plus les poplitiques manipulent les lois pour se vérrouiller l’accès au pouvoir et à ses rentes.
      Sans c´solution à ce problème ca risque de finir par mal tourner.


      • jim Le 17 juillet 2016 à 15h44
        Afficher/Masquer

        “Mal tourner”?
        Mais encore?

        ps ne pas employer le mot de “politiques” à leur sujet, mais celui de “politiciens” (au mieux car ils sont si bas!). Les grandes victoires sont aussi faites de petites choses.comme cela.


  4. Pepin Lecourt Le 16 juillet 2016 à 08h47
    Afficher/Masquer

    Le double jeu des terroristes entre les services Saoudiens et la CIA apparaît clairement dans l’enquête de Peter Dale Scott dans son livre ” La route vers le nouveau désordre mondial ” particulièrement documenté.


  5. MS Le 16 juillet 2016 à 09h17
    Afficher/Masquer

    Bon, voila la preuve que l’Irak a été attaqué à tort et sur de fausses preuves. Que vont faire les irakiens ? porter plainte contre les États-Unis devant le tribunal international ? Demander des réparations ?


    • Paul Le 16 juillet 2016 à 10h23
      Afficher/Masquer

      Il paraît qu’il n’est pas encore mort! Certains de nos gouvernants ont vu sa main derrière l’encerclement d’Alep! Cf notre ministre des affaires qui lui sont étrangères…


  6. Catherine Le 16 juillet 2016 à 09h23
    Afficher/Masquer

    On peut imaginer que ce rapport n’a pas chercher à amplier ces révélations, mais qu’il aura probablement, politique oblige, pris la précaution de l’atténuer.

    Car enfin ces 28 pages sont restées résolument secrètes pendant beaucoup de temps…


  7. matlac Le 16 juillet 2016 à 09h40
    Afficher/Masquer

    Dommage, au grand dommage, que les documents et les extraits ne soient pas traduits en Français, afin de le rendre accessible au plus grand nombre.

    Merci pour vos informations détonantes et précieuses à la fois


  8. Albert Le 16 juillet 2016 à 11h02
    Afficher/Masquer

    Dans son bouquin “Or noir et maison blanche” paru en 2004, Robert Baer décrit en détail ces mêmes faits, les mécanismes de fonctionnement de ces ong et leurs bonnes grâces réservées à la nomenklatura washingtonienne.
    Les différents articles de journaux cités dans les commentaires montrent que les medias pratiquent toujours la sophistique et ce sujet n’est pas prêt d’être décanté.


  9. Betty Le 16 juillet 2016 à 12h04
    Afficher/Masquer
  10. Fburg Le 16 juillet 2016 à 12h07
    Afficher/Masquer

    Espérons que ces “28 pages” pourrons enrichir quelque peu notre compréhension des événements passés, mais permettez moi d’en douter. Je me souviens de ce fameux “rapport de la Commission d”Enquète sur le 11/9″ dont le contenu grossièrement incomplet, torché à la va vite (sensation d’embrouille et remplissage) m’avait convaincu qu’il n’y avait pas grand chose à attendre de quelque affirmation “officielle”.
    Ce n’est à mon avis que par la masse des acteurs, chercheurs et analystes honnètes et rigoureux répandus via le Net que pourra etre reconstruit un modèle à peu près fiable des événements passés.


  11. Ouaille Le 16 juillet 2016 à 12h28
    Afficher/Masquer

    Il s’agit sans doute de couper l’herbe sous le pied de Trump en lui enlevant une promesse électorale. Du coup Trump va devoir aller plus loin, et la tension va encore monter.


    • Wilmotte Karim Le 16 juillet 2016 à 13h00
      Afficher/Masquer

      Ou dire qu’il a déjà gagné cela, que c’est sa victoire.


    • NiFuNiFa Le 16 juillet 2016 à 18h04
      Afficher/Masquer

      A propos de Trump, je ne résiste pas à l’envie de partager avec vous un clip de campagne de Mme Clinton, qui porte du coup plutôt sur la “forme” de Trump que sur le “fond”, “forme” qui ne le présente pas sous son meilleur profil mais qui à l’avantage de pouvoir faire beaucoup avec un budget communication non mirobolant.

      La ficelle est tellement grosse que je me dis qu’il y en a certains qui ont du devenir aveugle en l’utilisant !

      “Role Models | Hillary Clinton” : https://www.youtube.com/watch?v=mrX3Ql31URA


  12. Feubeuh Le 16 juillet 2016 à 12h31
    Afficher/Masquer

    globalement decevant, les 3/4 des infos étaient déjà connu en fait. Les sommes indiquées sont tout de même relativement faibles pour des types comme Prince Bandar.
    Reste à savoir si cela sera suffisant pour que l’Arabie retire ses milliards des US, car en vertu d’une loi post 9/11, un juge peut déjà geler les avoirs.

    Petite mention pour le tweet de NicolasTaleb
    “Mon impression en lisant les 28 pages est que si l’info avait été publique, il y aurait eu des appels à envahir la Barbarie Saoudite plutôt que l’Irak…”

    Sauf que l’Irak a été envahi a cause d’hypothetiques AMD, et pas une participation aux attentats du 11/9. C’est l’Afghanistan que les USA ont attaqué


    • Wilmotte Karim Le 16 juillet 2016 à 13h02
      Afficher/Masquer

      “Sauf que l’Irak a été envahi a cause d’hypothetiques AMD, et pas une participation aux attentats du 11/9. C’est l’Afghanistan que les USA ont attaqué”

      Sauf que les AMD, c’était pour le reste du monde.
      Pour les USA, c’était le 11/09 (et de fait, très peu de gens en dehors des USA ont gobé que Sadam ait quoi que ce soit à voir avec le 11/09).


  13. Chris Le 16 juillet 2016 à 12h42
    Afficher/Masquer

    Le timing de cette publication me parait propre à déminer les prochaines joutes oratoires entre Trump et Clinton. Je suis curieuse d’entendre les arguments de Trump à ce sujet. Car débat il y aura.


  14. yoananda Le 16 juillet 2016 à 16h52
    Afficher/Masquer

    L’ambassadeur de l’Arabie Saoudite aux USA s’est félicité de la publication de ce rapport.
    Je pense que ça va finir en pétard mouillé.


  15. Jean Paul B. Le 16 juillet 2016 à 17h01
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    une fois de plus Le Monde, journal de révérence, est pris en flagrant délit “d’information”.
    N’oublions pas que le trio qui le possède, Berger-Niel-Pigasse, est un allié fidèle de nos amis US, des défenseurs zélés de l’Union Européenne et des chasseurs de prétendus “complotistes”. Journal à boycotter avec constance!!!


  16. Reagere Le 16 juillet 2016 à 18h43
    Afficher/Masquer

    J’aimerai bien savoir quel est le nom qui est caché par le bloc noir après saudi entities.

    Ceci dit, tout cela confirme le film de Michael Moore il y a 12 ans déjà.
    Nous pouvons regretter que ça n’apporte pas plus d’informations.

    Donc merci M. Moore, vous ne faites pas du sensationnel comme certains ont pu laisser entendre.
    Heureux d’avoir vu F911 au cinéma à l’époque. Ca reste toujours aussi énorme.


  17. noDJ Le 17 juillet 2016 à 01h35
    Afficher/Masquer

    “Le rapport étaye la thèse d’une implication de l’Arabie saoudite, jusqu’à présent une thèse disqualifiée comme «complotiste», et détaille les liens entre terroristes du 11 septembre 2001 et agents des services secrets américains ainsi que des transferts de fonds présumés”.
    https://francais.rt.com/international/23836-11-septembre-congres-americain

    Quelqu’un ayant lu le rapport en détail pourrait confirmer ou infirmer cette information stupéfiante de “liens entre les terroristes du 11 septembre 2001 et agents des services secrets américains” ?


Charte de modérations des commentaires