Les Crises Les Crises
25.avril.202025.4.2020 // Les Crises

L’Académie de médecine appelle les Français à porter un masque sans attendre

Merci 1452
J'envoie

Source : Le Figaro

Dans un communiqué paru mercredi 22 avril, l’Académie nationale de médecine insiste sur la nécessité de généraliser le port du masque avant le 11 mai.

L’Académie nationale de médecine appelle mercredi tous les Français à porter sans attendre un masque, même artisanal, dès qu’ils sortent de chez eux, seul moyen à même d’endiguer, dit-elle, la propagation du coronavirus.

Dans un communiqué, l’académie souligne que «le seul moyen de lutte consiste à empêcher la transmission du virus de personne à personne» et que les mesures de distanciation préconisées à cette fin sont «souvent mises en défaut dans les espaces restreints» comme les ascenseurs, les magasins et les transports en commun.

Chacun doit se considérer «comme potentiellement porteur du virus et contagieux»

«Pour être efficace, le port du masque anti-projections doit être généralisé dans l’espace public. Cette mesure ne peut avoir un impact épidémiologique sur la circulation du virus que si tout individu s’astreint à l’appliquer dès qu’il sort de son domicile», poursuit-elle, soulignant que sa recommandation s’applique à tous, y compris à ceux qui se sentent en bonne santé. Chacun, dit-elle, doit se considérer «comme potentiellement porteur du virus et contagieux». «Restreindre le port du masque dans les seuls transports en commun, c’est négliger tous les espaces publics où le risque demeure» poursuit le communiqué.

«Subordonner cette obligation à la fourniture gratuite de masques par l’Etat, c’est conforter la population dans une situation d’assistance et de déresponsabilisation» insiste l’académie. Et cette dernière de reprendre: «Enfin, attendre la date du 11 mai (ndlr, date prévue pour un déconfinement progressif) pour faire porter le masque aux Français, c’est accorder trois semaines de répit au SARS-CoV-2 pour qu’il continue de se transmettre, c’est accepter plusieurs milliers de nouvelles infections, donc plusieurs centaines d’hospitalisations et plusieurs dizaines de morts supplémentaires. »

Source : Le Figaro


Covid-19 : le postillon, arme fatale du coronavirus

Source : Sciences et Avenir

Sous forme de postillons ou simplement porté par l’expiration, le virus du Covid-19 semble pouvoir survivre plusieurs heures. En attendant de savoir s’il conserve un pouvoir infectieux suffisant, le port de masques est recommandé.

De minuscules mais redoutables missiles: les postillons sont le vecteur privilégié de transmission d’homme à homme du SARS-CoV-2, un virus qui se contracte par voie aérienne, comme la grippe, mais pour lequel plusieurs inconnues demeurent, notamment sa capacité à rester en suspension dans l’air.

Une transmission aérienne

Chaque virus a ses propres caractéristiques de transmission, qu’on peut diviser en trois grandes catégories, rappelle François Renaud, biologiste de l’évolution des maladies infectieuses: la transmission vectorielle, qui a besoin d’un vecteur, comme le moustique pour infecter (chikungunya, zika…), par contact avec les fluides humains, comme le VIH ou Ebola, et par voie aérienne et postillons, comme la rougeole, la grippe, les rhumes et le SARS-CoV-2, le virus responsable de la maladie Covid-19.

Cette dernière catégorie est « la plus difficile à contrôler« , souligne auprès de l’AFP ce chercheur du CNRS au laboratoire des maladies infectieuses de Montpellier (sud-est de la France). Le SARS-CoV-2 est un filament d’ARN encapsulé qui entre dans une cellule pour s’y reproduire, et en contaminer d’autres. Il vient ensuite coloniser les cellules des voies respiratoires, sa cible privilégiée, au sein desquelles il produit des virions, particules virales infectieuses. Lorsqu’une personne malade tousse ou éternue, elle « expectore une nuée de postillons qui sont autant de missiles porteurs des virions conçus au sein du système respiratoire« , explique le biologiste. Ces postillons, des gouttelettes issues du système humide (mucus) de nos voies respiratoires et notre gorge, sont aussi expulsés lorsque nous parlons – en moindre quantité mais potentiellement contagieux aussi, précise Christophe Bécavin, spécialiste des mécanismes d’entrée du virus dans l’organisme.

Une personne saine va donc s’infecter par inhalation des gouttelettes émises par quelqu’un de contaminé. « La porte de sortie du virus, c’est la bouche, la porte d’entrée principale, ce sont les muqueuses de la bouche et du nez« , résume Michaël Rochoy, médecin généraliste dans le nord de la France. Il peut aussi pénétrer par les yeux. Le Covid-19 peut également se contracter par « manuportage »: lorsqu’une gouttelette infectée tombe sur un objet, « elle y laisse une charge virale un certain temps« , précise le Dr Rochoy. On s’infecte alors via la main si on la porte au niveau de nos muqueuses.

L’infectiosité d’un seul postillon est encore inconnue

Un seul postillon peut-il suffire à infecter ? « On ne sait pas, car on ignore encore quelle est la charge minimum pour attraper le Covid-19« , développe Christophe Bécavin, chercheur du CNRS à l’Institut de pharmacologie moléculaire. De même, si un postillon atterrit sur une surface, celle-ci sera infectée plus ou moins longtemps en fonction du matériau car la « qualité » du virus contenu dans la gouttelette diminue avec le temps. La charge virale dépend notamment « de la quantité de virus que vous avez en vous, or nous sommes tous différents par rapport à cette maladie« , ajoute François Renaud.

En suspension dans les airs

Un postillon est de l’eau qui reste, grâce à la tension superficielle de l’eau, dans son état de goutte, à l’intérieur de laquelle le virus est piégé. La gouttelette commence à retomber par terre « au bout d’un à deux mètres, en moyenne, du fait de la gravité« , observe Christophe Bécavin. D’où les mesures de distanciation sociale. Mais une grande inconnue demeure: le virus peut-il survivre en aérosol, dans des gouttes plus petites (moins de 5 micromètres), voire quand l’eau s’est évaporée ? Et donc rester actif en suspension dans l’air, comme c’est le cas notamment de la rougeole ? Auquel cas on ne serait plus protégés par la gravité, et on pourrait se contaminer rien qu’en passant dans une pièce où un malade a toussé quelques heures avant…

Les Académies américaines des sciences ont récemment fait part d’informations faisant pencher la balance en faveur d’une transmission du virus par des bioaérosols, et non plus seulement par les gouttelettes projetées directement sur le visage ou des surfaces. Dans une étude, des chercheurs de l’université du Nebraska ont notamment retrouvé des portions du code génétique du virus dans l’air expulsé par des malades Covid-19. « Ils ont trouvé de l’ARN de virus au bout de deux heures. On ne sait pas en revanche s’il était encore infectieux. Cette question de la présence du virus dans les aérosols est primordiale, cela voudrait dire qu’il flotterait dans l’air et sortirait même par le nez; il faut attendre d’autres études scientifiques pour le savoir« , souligne Christophe Bécavin.

Porter des masques

Par précaution, de nombreux médecins, ainsi que l’Académie de médecine, recommandent le port généralisé du masque couvrant la bouche ET le nez. « Il faut partir de l’hypothèse la plus défavorable« , plaide le Dr Rochoy, co-initiateur du collectif « Stop postillons« . « Car même confinés, les gens sortent faire leurs courses, ils se parlent et il ne leur est pas toujours possible de respecter les distances. Les écrans anti-postillons (masques et visières) permettent de retenir les gouttelettes ; le virus va rester à l’intérieur et protéger les autres« , explique ce généraliste. « Si tout le monde en porte, c’est un effet de masse qui crée un système barrière pour couper les missiles que nous envoie ce virus« , contre lequel il n’existe ni traitement ni vaccin, conclut François Renaud.

Source : Sciences et Avenir

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

56 réactions et commentaires

  • Ardéchoix // 25.04.2020 à 09h19

    12 mars/ 25 avril Tout est dans le titre « L’Académie de médecine appelle les Français à porter un masque sans attendre. » Sans attendre quoi ? La livraison de ma machine a coudre achetée chez Amazon lol ?
    Ou comme le dit notre chef de guerre, sortir à la fenêtre pour applaudir le passage d’un antonov dans le beau ciel bleu de France.

      +16

    Alerter
  • Jeanne L // 25.04.2020 à 09h43

    Pourquoi ne pas mettre de masques alors,dès que l’on sort et dès maintenant ?
    Protégez les autres bien des gens s’en fichent, mais si tout le monde se protège le museau chacun dont vous recevra moins de gouttelettes ou d’aérosols,donc sera mieux(pas totalement, mais mieux) protégé.
    Faites donc vos masques, sacrifiez un drap de coton, faites y deux carrés de 20cm de côté et chacun en une heure de temps avec un fil et une aiguille peut se faire un masque qualité AFNOR, sans machine à coudre et sans savoir coudre.
    Des astuces pour faire sans élastiques, avec des trucs que chacun a chez soi comme des T-shirts…
    Faites donc comme les Cubains qui se protègent même si la Suisse et les autres Etats refusent de leur fournir respirateurs car aucune levée du blocus n’est possible selon leurs dires.
    Nos gouvernements ont failli,faillissent chaque jour, on trinque, mais au lieu de nous lamenter agissons…
    trois tutos faciles du formidable « l’atelier des gourdes » : https://www.youtube.com/watch?v=krXe8PGMLok
    https://www.youtube.com/watch?v=LZFg24lJK6c
    Même les intellos des « Crises » peuvent s’y mettre …et faire quelque chose de leurs dix doigts.
    Se protéger, n’est en rien alarmiste … Je suppose que vous mettez des bracelets de nage à vos mômes quand ils ne savent pas bien nager, tout en les surveillant au bord de mer (deux précautions valant mieux qu’une), et que vos élèves ont une blouse en TP de Chimie, sans être alarmiste …
    Et luttons contre le blocus de Cuba surtout en ces temps d’épidémie…

      +31

    Alerter
    • Vlad // 26.04.2020 à 10h40

      Même un put… de tuto le gouvernement ne sait pas faire. Aux Etats-Unis c’est un haut-gradé qui explique dans une courte vidéo comment faire un masque basique avec 2 pauvres élastiques et un T-Shirt. Ici non, que dalle, pas de bras, pas de chocolat, pas de masques, pas de tutos.
      Pas besoin de masques de toutes manière, Pis on est trop c… pour les mettre.
      Le père macron est sans doute trop intelligent et tout un tas de choses nous échappent.
      Ça doit être ça.

        +4

      Alerter
  • Vxc // 25.04.2020 à 09h47

    Mettre un masque n’est pas si simple, il fait utiliser des gestes précis. Son efficacité est limitée dans le temps. Le port du masque impose une vigilance importante, ne pas le toucher. La mise à la poubelle n’est pas si simple, il fait respecter des gestes précis. Les masques en tissu sont peu efficaces, difficiles à laver.

      +6

    Alerter
    • calal // 25.04.2020 à 19h25

      ben ouais,les francais se mettent les doigts dans le nez tres souvent et les francaises se rongent les ongles.Ces gestes techniques sont bien trop complexes pour les gueux. Rappelez moi le taux de reussite au bac de ces dernieres annees?

        +12

      Alerter
      • Dominique65 // 26.04.2020 à 23h25

        « Rappelez moi le taux de reussite au bac de ces dernieres annees ? »
        Sans juger les français, la difficulté du bal a été calibrée pour justement arriver à ce résultat.
        Maintenant, dehors, ce ne sera pas un hôpital bourré de staphylocoques où les malades subissent des opérations et n’ont pas de masque. On n’est pas dans le même contexte.
        Si tout le monde est masqué, même sommairement, l’effet protecteur sera bien réel.

          +1

        Alerter
  • MDacier // 25.04.2020 à 09h49

    Pour bien faire, il faudrait aussi se protéger les yeux !!!

      +3

    Alerter
    • pas touche au grisbi // 25.04.2020 à 10h13

      Oui se protéger les yeux et aussi éviter les shorts et les marcels cet été.

        +6

      Alerter
  • Cyd // 25.04.2020 à 10h07

    Dans un pays qui ve
    nère l’État comme la France, c’est hallucinant de voir nombre d’institutions officielles, contredire ouvertement le chef d’État.

    Malgré tout, la justice administrative a interdit aux maires d’obliger leurs administrés à porter des masques, en raison de la cohérence avec l’action gouvernementale.

    Voir le blog Vu du droit de Régis de Castelnau qui fustige ce tout nouveau concept de cohérence qui n’a aucun fondement juridique

      +18

    Alerter
  • pas touche au grisbi // 25.04.2020 à 10h41

    Bonjour la charge de culpabilisation, de suspicion à vie, d’autant que selon un précédent article, on sera éventuellement porteur permanent du corona, sachant qu’on pourrait être à trois jours avant l’apparition des 1er symptômes..

    En mois de deux mois on est passé de « nous sommes tous frères » à « mea culpa, meaculpa, mea maxima culpa »

    C’est le monde à l’envers,
    On ne risque pas d’infecter ses enfoirés de voisins parce qu’on change de trottoir en les voyant. Les masques sont tombés finalement à vie..
    Aujourd’hui et demain, faut mettre les masques avec ceux qu’on aime parce qu’il va falloir s’en méfier pour garder la vie sauve

    Qui a dit que le XXIème siècle serait spirituel déjà ?

      +15

    Alerter
  • Concombremasqué // 25.04.2020 à 11h00

    @Fritz
    L’Académie de médecine a parfaitement raison, ne vous déplaise, sauf si vous faites de humour : tout le monde porte un masque (pour protéger les autres) et se lave les mains, ainsi ce virus aura beaucoup de mal à circuler. C’est ce qui aurait du être fait dès le premier Janvier, hélas, et cela aurait permis un confinement plus souple. Oui, arrêtons de respirer, comme ça le taux de CO2, en plus, baissera de façon notable!

      +10

    Alerter
    • Narm // 25.04.2020 à 19h41

      humour bien sur
      mais si nos comiques (comment les appeler autrement) avait eu des masque
      il aurait été obligatoire de les mettre de suite
      et ainsi, il n’y aurait pas eu alors de confinement strict
      L’état, le gouverne ment , sont responsable de cet état de fait. Veran, salomon, ayant été collabo rateur de touraine !
      vous imaginez les économies

        +5

      Alerter
      • Bissecan // 26.04.2020 à 00h45

        Croyez vous encore à la pénurie de masque au bout de deux mois? N’importe quel papetier est capable d’adapter ses machine s en 48h et n’importe quelle couturière pourra l’assembler

          +2

        Alerter
        • Narm // 27.04.2020 à 09h01

          depuis le début c’est voulu et entretenu.
          sous couvert d’immunisation collective

            +1

          Alerter
  • yann // 25.04.2020 à 11h04

    Mais vu que ça doit perturber les systèmes de vidéosurveillance et de reconnaissance faciale, on pourrait peut-être rajouter un numéro d’immatriculation tatoué sur le front.
    Ou un QR code, pour faire plus dans l’esprit « startup nation »…

      +4

    Alerter
  • Bientôt 78 ans // 25.04.2020 à 11h10

    Quel bavardage absurde, quelle incontinence verbale risible aura engendré ce manque inavouable de TOUT face au Covid!

    Pouvoirs irresponsables, effondrés, au-dessous de tout… D’absolument TOUT. Du tout début à la toute fin. En cela uniquement exemplaires.

    Surtout… N’en attendre RIEN qui vaille!

      +25

    Alerter
    • Louis // 25.04.2020 à 16h25

      @Bientôt 78 ans Et saluons les simples citoyens qui, avec leur énergie et leur bonne volonté, assurent l’essentiel pour les gens isolés, faibles, cousent des masques avec des tissus sortis des placards et démontrent que, dans une certaine mesure, nous sommes capables de nous passer aisément des « talents » de nos gouvernants.

        +11

      Alerter
  • Mat // 25.04.2020 à 11h12

    Des masques même artisanaux, oui, mais quel patron ? quel tissus ? À usage unique ? lavable à 60, 75, 90 degré ? L’AFNOR propose un début de réponse, mais ne répond clairement pas à toutes ces questions. Je ne comprends pas qu’après 6 semaines de confinement, on n’ait pas encore de consignes claires pour les citoyens. Grrr…

      +4

    Alerter
    • Louis // 25.04.2020 à 16h31

      @Mat Allez sur ce site, vous aurez tous les types de masques que vous souhaitez, avec patrons, dimensions, marche à suivre etc… https://stop-postillons.fr/#comment-en-fabriquer
      La plus grosse difficulté ne sera pas la confection, mais trouver de l’élastique et du fil à coudre!

        +5

      Alerter
      • Chris // 26.04.2020 à 15h40

        Celui ci, imaginé par le CHU de Grenoble, a ma préférence :
        https://www.youtube.com/watch?v=mNbBBckLVFo
        Une nièce a utilisé le tissu souple non tissé d’un sac d’aspirateur comme feuille intermédiaire.

          +0

        Alerter
    • Dominique65 // 27.04.2020 à 15h43

      « Je ne comprends pas qu’après 6 semaines de confinement, on n’ait pas encore de consignes claires »
      la cause est dans les fondements de ce gouvernement basés sur le « en même temps ».
      Et puis l’injonction du candidat président était : « pensez printemps ». Pas très clair non plus comme consigne mais à laquelle se sont pourtant ralliés des millions de nos concitoyens. Qu’attendre d’autre, après ?

        +0

      Alerter
  • Pangolin // 25.04.2020 à 11h12

    Ou bien on retrouve raison. En espérant que ce post passe la censure.

    La Grèce, avec 12 morts pour 1 million d’habitants, s’en sort mieux que nombre de pays européens dans la lutte contre la pandémie. La Suisse déplore 178 «morts du Covid-19» par million d’habitants, l’Italie 415 et l’Allemagne 68. Or, en théorie, la Grèce est l’un des pays les plus exposés au virus. (…) aux premiers symptômes, un traitement à base de chloroquine a été prescrit. George Panayiotakopoulos décrypte: «Dans un premier temps a été prescrite la chloroquine, puis l’hydroxychloroquine accompagnée d’un antibiotique, l’azithromycine. Si le patient est suivi, les risques sont faibles.» D’ailleurs, fin mars, la Grèce a relancé la production de médicaments à base de chloroquine pour lutter contre le paludisme qu’elle avait abandonnée.
    https://www.letemps.ch/monde/grece-resiste-mieux-quattendu-covid19

      +30

    Alerter
    • Fritz // 25.04.2020 à 16h11

      C’est remarquable, d’autant que la Grèce sinistrée depuis des années semblait particulièrement vulnérable à cette épidémie.

        +14

      Alerter
      • Jean // 25.04.2020 à 23h25

        @Fritz, @Pangolin

        Le faible nombre de mort en Grèce s’explique peut-être aussi par le fait que les plus fragiles et les plus pauvres sont déjà mort du néolibéralisme. Il faudra un jour comptabiliser les victimes de cette pandémie financière.

        « L’étude du Lancet analyse l’augmentation du nombre de décès dans la population générale selon l’âge (la Grèce est indiquée en bleu dans le graphique ci-dessous) et note que l’augmentation du nombre de décès a « coïncidé » avec la réduction des dépenses dans le secteur de la santé publique à partir de 2010. »

        Source : http://sante-grece-67.fr/2018/10/grece-l-austerite-tue-en-voila-les-chiffres.html

          +14

        Alerter
        • alain // 26.04.2020 à 07h15

          Certains chercheurs font apparaitre qu’en tout point du globe la durée de la l’épidémie est de 8 semaines environ (comme Jean François Toussaint en France) quelques soit les mesures prises. Le nombre de morts correspondraie à ce qu’on appelle la théorie du fruit les plus bas, en fait les personnes les plus fragiles face au virus (âge ?, génétique ? , comorbidité ?) .

          Ce qui est étonnant c’est de constater la forte régionalisation de la pandémie, au delà de la Grèce, ce sont tous les Balkans qui sont faiblement touchés, les pays d’Europe de l’est de même les pays d’extrême-orient et d’Asie du sud-est. La densité de population, l’hygiène publique, le système de santé n’ont que peu d’influence négative à l’heure actuelle sur les résultats (CF Inde, Pakistan).

          Parcourez cette carte pour vous faire une idée : https://infographics.channelnewsasia.com/covid-19/map.html . Dommage qu’elle n’indique pas le nombre de mort par million d’habitants.

            +4

          Alerter
          • Jean // 26.04.2020 à 09h12

            @alain

            Il y a peut-être des souches différentes du virus selon les régions et les spécificités génétiques, la qualité des nutriments, les particularités culturelles… peuvent avoir une incidence.

              +2

            Alerter
          • panpan // 26.04.2020 à 09h25

            Les mesures draconiennes sont-elles efficaces ?
            Les courbes décélèrent de la même façon selon les pays quelles que soient les mesures prise (cf. Aaron Ginn, https://www.zerohedge.com/health/covid-19-evidence-over-hysteria?utm_campaign=&utm_content=ZeroHedge%3A+The+Durden+Dispatch&utm_medium=email&utm_source=zh_newsletter). La pandémie est-elle plus une pandémie de panique que d’autre chose ?

              +6

            Alerter
          • Chris // 26.04.2020 à 15h29

            Brassage moindre des populations, surtout !

              +1

            Alerter
          • Dominique65 // 26.04.2020 à 23h42

            @panpan
            « Les courbes décélèrent de la même façon selon les pays quelles que soient les mesures prise »
            La maladie ne progresse pas du tout pareil partout. La région Vietnam, Laos, Cambodge, forte de 120 millions d’habitants ne compte à ce jour aucun mort. Aucun. Alors que le Laos et le Vietnam ont des frontières communes avec la Chine.
            Ça m’étonnerait que les mesures qui y ont été prises n’y soient pour rien.

              +0

            Alerter
  • Séraphim // 25.04.2020 à 11h48

    L’Académie de Médecine, une sacrée bande de baratineurs au langage alambiqué. Attendre le 22 avril pour enfoncer une porte ouverte le 11 janvier!! Inhalation de goutelettes, effet de masse, postillon missile, déresponsabilisation (oh, quel beau mot!). Quelle misère verbale! Manquerait plus que ‘randomisé en double aveugle’. Il leur a fallu 3 mois pour pondre ça? Uniquement pour ne pas vexer la Sibeth N’Diaye et son maitre? Avec une fausse énergie pour dire « maintenant et pas le 11 mai ». Voyez comme on est de vrais donneurs d’ordre. Quelle honte!
    Quand ce « savoir » est à la portée d’évidence de n’importe quel paysan chinois ou livreur de pizza coréen!! Et pourquoi donc les chirurgiens portent-ils un masque lors d’une opération? Pour ne pas attraper des « excrétions missiles » de l’opéré? Ou pour ne pas l’infecter?
    Le port universel du masque est la seule mesure commune aux régions et pays qui s’en sont sortis à moindre coût. Universel. Pas pour protéger les « receveurs ». Pour limiter les « donneurs ». Si ça tombe pas sous le sens, à quoi ça sert de faire des études?

      +18

    Alerter
  • Alain // 25.04.2020 à 11h53

    « tonalité alarmiste »

    Non pas, c’est la situation qui est alarmante. En ce qui me concerne je suis reconnaissant à OB de mettre à disposition des articles à contenu ou portée scientifique, qui valent beaucoup mieux, particulièrement quant il s’agit de politique sanitaire, que les opinions motivées par les émotions, les postures idéologiques ou des méconceptions du monde. OB fait en cela un travail utile et très important.

    Il est vrai que ces articles peuvent être angoissants. Mais la situation est réellement sérieuse. L’ignorer est contre-productif, et ironiser, comme dans le commentaire précédent, fatiguant pour ceux qui le subissent. Sans critique rationnelle basée sur une argumentation solide, que l’on s’abstienne d’intervenir. Le temps gagné pourra être utilement consacré à suivre un cours d’histoire et un cours de logique : le cours d’histoire permettra d’appréhender la possibilité d’une pandémie grave, et le cours de logique permettra de ne pas commettre l’erreur de substituer la posture « Nous agissons et donc il ne se produit rien » avec « Il ne se produit rien et donc nous n’agisssons pas » ou pire (et celle-là on commence déjà à l’observer) « Il ne s’est rien produit et donc nous avons eu tort d’agir ».

      +26

    Alerter
  • Vagabond des lers du sud // 25.04.2020 à 12h10

    L’idéal c’est le masque de plongée total, type Décathlon . Eh oui, eh oui, faut pas oublier la muqueuse des yeux !!! Un tir de postillon un peu trop haut et hop, vous êtes coronaviré. Ou bien le scaphandre, pourquoi pas ! On est en plein délire !

      +2

    Alerter
    • red2 // 26.04.2020 à 11h19

      Pardon mais c’est quoi que vous appelez « dėlire »: dire qu’il faut porter un masque? Ca aurait du être fait depuis au moins deux mois!

        +1

      Alerter
  • LibEgaFra // 25.04.2020 à 12h51

    « Ce serait en harmonie avec la tonalité pas du tout alarmiste de ce site. »

    Mais qui vous oblige à venir sur ce site? Dépendance psychologique? Je vous plains. Qu’avez-vous fait de votre libre arbitre?

      +10

    Alerter
    • Owen // 25.04.2020 à 13h24

      Un site où une seule ligne de pensée est autorisée dans les commentaires est moins intéressant qu’un site où les débats contradictoires sont possibles.
      Ça dépend si vous cherchez une seule ou plusieurs manières de voir.

        +13

      Alerter
  • Viriato // 25.04.2020 à 14h08

    Merci Fritz. Ne changez rien. Sans vous et quelques autres, je serais déjà loin.

      +12

    Alerter
  • Bernadette // 25.04.2020 à 14h27

    Bonjour,
    Ce matin j’ai acheté une pochette de 3 masques au normes européennes. Le normatif européen du commerce européen soutraite pour la France.
    Il est dommage que ces masques en coton lavables à 60 degrés ne soient pas livrés avec un lien à nouer. L’élastique est trop court et fait pression sur la face. Ici en Aquitaine, aujourd’hui il fait très chaud.
    Je voulais simplement alerter les détenteurs de la norme européenne pour qu’ils modifient l’ouvrage jugé utile pour moi
    Avec mes remerciements
    Bien cordialement

      +5

    Alerter
  • JNNT // 25.04.2020 à 15h34

    À propos des masques en tissu, un point m’inquiète. Les meilleurs peuvent être portés 4 h, ensuite ils faut les laver 30 mn à 60°. Compter deux masques par jour et par personne. Vous croyez vraiment qu’ils seront lavés ? Chaque jour ? Bien sûr que non dans une majorité de cas.
    Dans des conditions inévitables d’usage dégradé, les masques en tissu – qui seront souvent chargés en virus – contribueront plutôt à diffuser le virus qu’à en protéger ! Bien noter que les « forces de l’ordre » seront incapables se savoir si les masques ont été lavés.
    Il faudrait privilégier des masques jetables en papier. On peut en réaliser avec deux filtres à café n°4 l’un dans l’autre, agrafés à gauche et à droite, maintenus par deux pinces à dessin pliable refermées sur les deux agrafes, pour une bonne tenue. Ensuite, plus qu’à faire une boucle avec un élastique à l’extrémité de chaque bras des pinces. Ces derniers éléments sont récupérables après nettoyage avec du gel hydroalcoolique.
    Une objection : les filtres à café peuvent faire inspirer des microparticules issues de leurs constituants. On privilégiera donc les filtres écolo en cellulose pure.
    Mais le mieux serait de lancer une ligne de fabrication de masques jetables en papier. Cela ne poserait aucun problème, ni technologique ni de coût ni d’approvisionnement.

      +7

    Alerter
    • red2 // 26.04.2020 à 11h26

      Les masques en tissus, il suffirait d’en avoir plusieurs par personne, par exemple 6, pour pouvoir faire 2 jours complets avant lavage. L’avantage d’être un pays developpé, ne sera visiblement plus notre capacité à mobiliser l’industrie, mais plus les machines à coudres et des stoks de tissus que nous avons chez de nombreux particuliers.

        +1

      Alerter
    • Chris // 26.04.2020 à 15h43

      Les filtres à café peuvent faire l’affaire pour 3 à 4 heures à condition que vous ne portiez pas de lunettes, sinon gare à la buée qui obscurcira votre vue !

        +0

      Alerter
      • JNNT // 27.04.2020 à 12h12

        Justement, il FAUT porter des lunettes pour que le masque épouse bien la forme du nez et parce que le virus peut aussi passer au niveau des yeux.

        Pas vraiment de problème de buée en ce qui me concerne. Le cas échéant, rajouter un bout de Sopalin (ou équivalent) sur le nez avant de mettre le masque pour qu’il absorbe la vapeur d’eau.

        Et, au bout de 3 ou 4 h, effectivement, on remplace le filtre papier, l’ancien étant jeté. À l’inspiration, le masque qui forme un cône vient se plaquer contre le visage et l’air passe bien majoritairement par le filtre en papier. Nul besoin de commandes et de distribution de masse. Nous avons presque tous à domicile de quoi fabriquer des masques meilleurs que ceux en tissu.

          +0

        Alerter
  • Bissecan // 25.04.2020 à 15h44

    Pour ceux qui ne pourraient se procurer de masques face à la pénurie, il est recommandé de ne sortir de son domicile qu’en apnée et les yeux fermés

      +7

    Alerter
  • anarkopsykotik // 25.04.2020 à 16h05

    Je ne suis pas sûr de comprendre votre propos sous chacun des articles postés : « oh mon dieu on veut nous enfermer ad vitam eternam, pensez à la pauvre économie, surtout ne parlons pas des risques ». Est ce parce les faits relayés vous dérangent dans votre vision du monde ? Pensez vous qu’ils sont simplement faux ? Préconisez vous un déconfinement total sans moyens de protection adaptés parce que vous en avez marre de rester chez vous ? Si vous trouvez les articles relayés anxiogènes, je vous encourage à simplement arrêter de visiter les crises pour votre santé mentale, cela aurait l’avantage de libérer l’espace commentaire pour de véritables débats plutôt que des remarques désobligeantes envers OB et son travail.
    En espérant que le spam de gens qui simplement ne sont pas d’accord mais n’apportent rien au débat ne le pousse pas à simplement se débarrasser des commentaires (je l’aurai fait il y a longtemps vu la qualité moyenne des discussions depuis le début de cette crise), qui semblent de plus en plus devenir un poids pour la modération plutôt qu’un ajout enrichissant au site.

      +9

    Alerter
  • pas touche au grisbi // 25.04.2020 à 17h36

    et un vieux masque de carnaval en plastique en bouchant les trous au mastic, ça irait ?

    j’ai essayé un sac à dos de mon petit fils mais ce n’est pas pratique à positionner. Je continue à chercher des idées, comme une raquette de tennis de table pour renvoyer les postillons.. c’est bientôt le 11 mai, je ne veux pas rater ma levée d’écrou..

      +4

    Alerter
    • Fritz // 25.04.2020 à 17h41

      Une idée à creuser : la burqa + le masque + du sparadrap sur la bouche.
      Idéal pour rendre supportables les propos de Sibeth et Schiappa.

        +15

      Alerter
      • Brigitte // 26.04.2020 à 09h12

        Fritz, vous êtes ridicule. Ce virus est une m…e pas possible, on est loin de savoir comment s’en débarrasser et vous êtes dans le déni rigolard. ça se voit que vous n’avez pas été touché ni un de vos proches. Le masque est indispensable et ce que l’on peut critiquer c’est que l’académie de médecine n’ait pas fait ce genre d’annonce beaucoup plus tôt.
        [modéré]

          +4

        Alerter
  • Christian Gedeon // 25.04.2020 à 19h01

    C’est fou le nombre de commentaires sarcastiques…je viens d’un pays du tiers monde,et je ne supporte pas ces ricanements idiots. En 1968 la grippe dite de Hong Kong a frappé cette région et je peux vous dire que ce ne rigolait pas . Une précaution même insuffisante est mieux que pas de précaution du tout. Gosses de riches!

      +9

    Alerter
    • pas touche au grisbi // 25.04.2020 à 19h23

      « gosses de riches »

      heu… moraliste ou sarcastique ?

        +2

      Alerter
      • Christian Gedeon // 25.04.2020 à 23h58

        Agacé. Agacé est le mot juste. Les ricaneurs et les chicaneurs m’ont toujours agacé. Dans la nature ce sont les hyenes qui ricanent. Je suis étonné de retrouver sur les CriSes l’esprit(sic!) France Inter et de ses joyeux lurons ricaneurs. Dommage

          +5

        Alerter
        • pas touche au grisbi // 26.04.2020 à 06h16

          Sauf à ce que le proprio me confirme que nous sommes ici dans un salon de funérarium, je garderai les réactions qui sont les miennes dans la mesure où elles sont confirmées. (autrement dit, pas caviardées), et vous n’êtes pas obligé de les lire,

          Vous semblez vous imaginer que sombrer dans la peur ou dans la panique ou la tristesse, est une obligation collective à laquelle il est impossible de se soustraire individuellement. On entre en phase de pensée unique de l’humeur ?. En plus de la rétention provisoire; évidemment..

          J’ai l’honneur et le plaisir d’avoir deux enfants infirmiers et pompiers, eh oui en plus !!!.Selon vos critères de tenue morale, ça doit être des enfants de salaud agaçants pour arriver encore à plaisanter entre deux journées de travail, parce que sinon, selon leur propre terme, ils ne pourraient plus assurer leur travail de soutien moral devant leurs malades parfois graves. Et moi, pauvre père, gosse de riche, je devrai leur apprendre à arrêter de « ricaner » après leur boulot ? Et les enfants de mes enfants devraient eux aussi être bien tristes ?

          C’est con de penser que la gaieté ou un semblant d’assurance ça peut aider les autres. Pas vrai ?

          En effet, pour celles et ceux qui l’ignoreraient, il meurt environ 600 000 personnes par an en France, (soit 50 000/mois en moyenne) régulièrement depuis de nombreuses années, c’est bizarre que les médias n’ont jamais établi les statistiques journalières toutes ces années pour nous maintenir bien sages et bien tristes non ?

          J’espère que ce message restera si ça doit être le dernier. Merci

            +15

          Alerter
    • Narm // 25.04.2020 à 19h50

      ceux qui se moquent vraiment sont nos « dirigeants » et nos journaleux qui se sentent souvent « supérieur »

      ça fait longtemps que la plupart d’entre nous voient les asiatiques plutôt comme des gens prévoyants et protégeant leur santé. Surtout en ville et dans les transports.

        +7

      Alerter
  • .Josy // 25.04.2020 à 20h00

    Le passe montagne c’est bon ? peut être la tenue ninja ?Je suppose que maintenant qu’on n’en a plus besoin il va falloir les mettre pour montrer qu’on est obéissant et gentil et qu’on croit ce qu’on nous dit. Peut être quelques amendes à trouver?
    ou c’est pout tromper l’espion aux prochains rassemblements des gilets jaunes?
    Mais qui a élu ces zozos?

      +3

    Alerter
    • red2 // 26.04.2020 à 11h34

      Ne pas croire les inepties du gouvernement ne veux pas dire faire n’importe quoi… On peut soutenir les gilets jaunes, penser que les gouvernements néolibéraux de ces dernieres années sont et étaient très dangereux et comprendre que les masque sont nécessaires dans le cadre d’une épidémie ! Avec leurs mensonges ces gros baltringues semblent avoir encore plus abimé la parole publique. En période d’épidémie ou le respects des consignes collectives est important, ca risque vraiment de poser problème, mais qu’ils sont nuls…

        +1

      Alerter
  • jok // 25.04.2020 à 23h08

    Je constate que l’académie de médecine a attendu le 22 avril pour inciter les français à porter un masque sans attendre soit 41 jours après la première allocution du président sur la mise en place du confinement. Faite comme je dis pas comme je fais.

      +10

    Alerter
  • Arcousan09 // 26.04.2020 à 11h43

    Le politique, lui, SAIT ……. science infuse oblige
    Le scientifique, le médecin DOUTE …. c’est comme ça que l’on progresse

    J’adore les infos totalement déconnectées de la réalité mais imposées par ceux qui « savent » …

    Téléphoner à votre généraliste !!!!!
    – Je fais comment dans un désert médical ??????????
    Porter un masque !!!!!
    – Combien de fois en ai-je demandé un à ma pharmacie ….. qui n’en a pas ??????

    Par contre l’entretien de la psychose en prétendant officiellement ne pas le faire c’est un « art » politique

    Je saurai m’en souvenir à l’avenir …. dans les urnes ….. si je ne suis pas moi même dans une

      +5

    Alerter
  • Jean-François91 // 26.04.2020 à 14h29

    «L’Académie de médecine appelle les Français à porter un masque sans attendre»… Q U_’_I L_ Y_E N_A I T.
    C’est beau comme une académie hors sol, qui se réveille après deux mois. Mais surtout ne pas gêner le pouvoir !

      +3

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications