Les Crises Les Crises
24.avril.202024.4.2020 // Les Crises

Coronavirus : « une vacherie » qui réserve des surprises

Merci 155
J'envoie

Source : Sciences et Avenir – 20-04-2020

« Ce virus est une vacherie », résume le spécialiste français Jean-François Delfraissy : entre les inquiétudes sur l’immunité et les symptômes plus larges que ce que l’on pensait, le coronavirus réserve beaucoup de (mauvaises) surprises au fur et à mesure des recherches.

– Qui est le plus à risque ?

La gravité du Covid-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus, augmente avec l’âge, comme l’ont établi différentes études.

Parue le 31 mars dans la revue médicale britannique The Lancet, la dernière en date montre que la maladie est en moyenne beaucoup plus redoutable pour les plus de 60 ans, avec un taux de mortalité de 6,4% parmi les cas confirmés.

Le taux de décès grimpe même à 13,4% pour les plus de 80 ans contre seulement 0,32% pour les moins de 60 ans, selon ces travaux portant principalement sur plusieurs centaines de cas chinois observés en février.

De même, cette étude montre que la proportion des malades nécessitant une hospitalisation grimpe fortement avec l’âge: 0,04% pour les 10/19 ans, 4,3% pour les 40/49 ans, 11,8% pour les 60/69 ans et 18,4% pour les plus de 80 ans. Ce dernier chiffre signifie qu’environ un octogénaire sur cinq développe une forme suffisamment grave pour nécessiter une hospitalisation.

Covid-19 : incidence de l'âge, selon une étude de The Lancet du 31 mars 2020 réalisée auprès de malades chinois (AFP/Archives - )

Outre l’âge, le fait d’avoir une maladie chronique est un facteur de risque. Les pathologies les plus courantes chez les personnes décédées sont l’hypertension (69,7% des cas), le diabète (32%) et la cardiopathie ischémique (une pathologie cardiaque lourde, 27,7%), selon le dernier rapport de l’Institut supérieur de la santé (ISS) italien, portant sur 20.000 morts.

Enfin, selon une vaste analyse publiée le 24 février par des chercheurs chinois dans la revue médicale américaine Jama, la maladie est bénigne dans 80,9% des cas, « grave » dans 13,8% des cas et « critique » dans 4,7% des cas.

– Combien de morts ?

Si on rapporte le nombre de morts dans le monde au nombre total de cas officiellement recensés, le Covid-19 tue environ 7% des malades diagnostiqués, avec des disparités selon les pays.

Mais le supposé taux de létalité doit être pris avec des pincettes car on ignore combien de personnes ont réellement été infectées. Dans la mesure où de nombreux patients semblent développer peu, voire pas de symptômes, leur nombre est vraisemblablement supérieur aux cas détectés, ce qui ferait donc baisser ce taux.

De plus, les pays appliquent des politiques de tests très différentes et certains ne testent pas systématiquement tous les cas suspects. En réalité, si on intègre une estimation des cas non détectés, « cela donne sans doute un taux de mortalité autour de 1% », soit « 10 fois plus que la grippe saisonnière », a expliqué il y a quelques semaines l’Américain Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des maladies infectieuses, devant le Congrès.

Cela étant, la dangerosité d’une maladie dépend aussi de sa faculté à se répandre plus ou moins largement. Même si seul 1% des malades meurt, le nombre de mort peut être important si la maladie touche une grosse proportion de la population. L’autre facteur qui aggrave la mortalité liée à cette nouvelle maladie est l’engorgement des hôpitaux dû à un afflux massif de cas.

– Quels symptômes ?

« Les symptômes les plus courants sont la fièvre, la fatigue et une toux sèche. Pour certains patients, cela peut également être des douleurs, une congestion nasale, un nez qui coule, un mal de gorge ou la diarrhée », explique l’Organisation mondiale de la santé. C’est souvent accompagné d’une gêne respiratoire, qui peut déboucher sur un syndrome respiratoire aigu sévère dans les cas les plus graves.

En général, les symptômes durent deux semaines, voire plus, parfois moins. L’aggravation peut survenir dans un second temps. Au-delà de ce type de symptômes, sur lesquels l’accent a été mis depuis le début de l’épidémie, il apparaît de plus en plus clairement que le coronavirus affecte aussi le cerveau et le système nerveux.

Les observations de terrain et plusieurs études ont décrit des symptômes neurologiques: perte d’odorat et de goût, douleurs nerveuses, confusion, voire crises convulsives et accidents vasculaire cérébraux (AVC).

Principaux symptômes du nouveau coronavirus (AFP - John SAEKI)

Même si on n’a aucune certitude, cela pourrait être dû au déclenchement d’une trop forte réponse immunitaire causée par la maladie. Appelé « orage de cytokine », ce phénomène hyper-inflammatoire pourrait jouer un rôle-clé dans les cas les plus graves de Covid-19, en s’attaquant aux organes.

Il n’existe ni vaccin ni médicament et la prise en charge consiste à traiter les symptômes. Certains patients se voient malgré tout administrer des antiviraux ou d’autres traitements expérimentaux, dont l’efficacité est en cours d’évaluation.

– Quels modes de transmission ?

Le virus se transmet essentiellement par voie respiratoire et par contact physique, et il semble qu’un malade soit déjà contagieux avant même les premiers symptômes.

La transmission par voie respiratoire se fait dans les gouttelettes de salive expulsées par le malade, par exemple quand il tousse. Les scientifiques estiment que cela nécessite une distance de contact rapprochée (un mètre au minimum).

En outre, on peut être contaminé en touchant un objet infecté puis en portant sa main à son visage (yeux, nez, bouche…). Deux études publiées mi-mars puis mi-avril dans la revue américaine NEJM ont montré que le nouveau coronavirus est détectable jusqu’à deux à trois jours sur des surfaces en plastique ou en acier inoxydable, et jusqu’à 24 heures sur du carton. Toutefois, ces durées maximales ne sont que théoriques.

« Ces études ont évalué la présence de matériel génétique, et non pas de virus vivant », soulignent les autorités sanitaires françaises sur le site officiel gouvernement.fr. Or, « ce n’est pas parce que du virus persiste que cela est suffisant pour contaminer une personne qui toucherait cette surface ».

« De l’avis des experts, la charge virale du virus (qui correspond à sa capacité de contaminer) diminue très rapidement dans le milieu extérieur, et en quelques minutes, celui-ci n’est plus contaminant », poursuivent les autorités françaises.

Autre inconnue : la faculté du coronavirus à circuler en suspension dans l’air et à contaminer de cette manière (les « aérosols » dans le jargon scientifique). Objet de nombreuses conjectures, ce mode de transmission n’est pas encore scientifiquement prouvé.

Pour éviter la contagion, les autorités sanitaires insistent sur l’importance des mesures-barrières: éviter de se serrer la main et de s’embrasser, se laver les mains fréquemment, tousser ou éternuer dans le creux de son coude ou dans un mouchoir jetable, porter un masque si on est malade…

– Peut-on être infecté deux fois ?

Cette question cruciale n’a aujourd’hui pas de réponse ferme. En Corée du Sud, des cas de patients testés négatifs puis à nouveau positifs soulèvent de nombreuses interrogations.

L’hypothèse la plus communément admise est que ces patients n’avaient en réalité jamais vraiment guéri. Leur résultat négatif pourrait s’expliquer soit par une très faible présence du virus dans l’organisme, soit par le fait que le test avait été mal réalisé.

Pour autant, on manque toujours de certitudes sur l’immunité qu’on peut acquérir contre le coronavirus.

« Ce virus est une vacherie » et est « retors », selon Jean-François Delfraissy, président du comité scientifique qui conseille les autorités françaises. « On est en train de se poser la question de savoir si quelqu’un qui a fait un Covid (…) est véritablement si protégé que ça », a-t-il dit le 15 avril devant une commission parlementaire.

Il s’est demandé « si on n’est pas en train de se tromper complètement » en tablant sur une immunité comparable à celle observée dans d’autres maladies. « Il y a une série d’éléments qui suggèrent (…) que des phénomènes de réactivation puissent arriver », a-t-il conclu.

Si cette théorie était confirmée, elle rendrait très difficile, voire impossible, le contrôle de l’épidémie, puisque la maladie pourrait passer plusieurs fois par le même patient.

Source : Sciences et Avenir

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Julien // 24.04.2020 à 10h29

Ah encore une lumière scientifique pour nous dire comment faire bouillir de l’eau. Sinon le jour où nos médias pondrons un article à connotation positive et non anxiogène faites moi signe. Une certitude, l’opinion dans sa grande majorité commence à comprendre l’énorme arnaque de ce virus et la gestion volontairement catastrophique des états. le confinement quelle aubaine pour nous les gueux !! les médias ? Des propagateurs de vérité pour le bien de tous. Les conflits d’intérêts ? Du complotisme. Le Pr Raoult ? Un illuminé. Véran ? Un bon ministre. La chine ? Ils mentent. Les USA ? trump est un malade. Karine Lacombe ? Une infectiologue de renom. Les statistiques ? Fiables, vrais, reflet de la notre vérité. N’dyaye ? Une porte parole précise et efficace. Phillippe ? un premier ministre droit dans ses bottes., Macron ? un homme au service de son peuple. L’Europe ? La solution. Discovery ? L’unique essai clinique valable. et j’en passe…. bande de menteurs patentés

41 réactions et commentaires

  • Berrio // 24.04.2020 à 09h55

    Non, sans blague, plus qu’on est âgé plus qu’on craint d’être malade ?
    Non, sans blague, plus qu’on est déjà malade, plus ça craint d’être malade ?
    Non, sans blague, plus qu’une maladie est nouvelle, plus qu’on sait pas la soigner ?
    Non, sans blague, c’est ce monsieur qui nous soigne ?

      +69

    Alerter
  • Basile // 24.04.2020 à 10h02

    le manque d’exercice, de moral, le confinement, la perspective de peut-être ne pas avoir de vacances, n’aggravent t-ils pas la maladie ?

      +21

    Alerter
  • survol // 24.04.2020 à 10h13

    Le proférer de c***ie est un sport de loisir compatible avec les règles de confinement, et dont la pratique est garantie par la Constitution, néanmoins il comporte le risque de se décrédibiliser en public. Je lis de plus en plus de commentaires qui versent dans l’ironie, l’hostilité, voire dans certains cas, l’invective.
    Le mérite de ce blog, c’est de partager une vaste diversité d’informations, postées par l’auteur du blog, mais aussi par la communauté des commentateurs, à travers des liens vers des sources variées. Ces infos sont parfois redondantes ou contradictoires. Mais ce sont ces caractéristiques qui permettent au lecteur critique de véritablement s’informer, en limitant les biais.
    Puis-je suggérer que tous ensemble nous veillons à maintenir ces qualités ?
    Ceci venant d’un lecteur en désaccord avec le traitement de certains sujets, notamment un que je ne mentionnerai pas pour éviter la relance de réactions passionnelles, si vous voyez ce que je veux dire 🙂
    Mais désaccord ne veut pas dire condamnation. Et le désaccord est central dans la démarche de ce site : il permet de réfléchir en se libérant des dogmes.

      +33

    Alerter
    • Narm // 24.04.2020 à 10h24

      D’accord avec ce que vous dites, mais les 3 posts précédents sont tout autant pertinents.
      J’ai cru voir passer ces derniers jours de vrais tr au les
      (scusez, obligé d’écrire comme ça sinon ça passe pas)
      des Tr** qui souvent n’ont pas été modéré pour des insultes ou appelations proches

        +8

      Alerter
    • survol // 24.04.2020 à 10h39

      Je n’ai fait que parcourir les documents en lien mais il me semble qu’il s’agit moins d’une étude sur les conséquences sociales du covid que d’un sondage sur l’opinion et le ressenti des français. Ne croyez-vous pas ?

        +4

      Alerter
      • Francois Marquet // 24.04.2020 à 14h25

        C’est vrai, il se dégage de ce sondage une évidence: les moins aisés souffrent plus du confinement et des réductions d’activité professionnelle que les plus aisés.
        D’après les demandes de prêts au FMI, c’est identique pour les pays: les plus pauvres souffriront plus de la crise économique induite par le Covid19

          +3

        Alerter
    • Chris // 25.04.2020 à 10h04

      Faut dire le coronavirus s’ajoute au macronavirus jaunissant.
      Pas gâté les Français, pas étonnant qu’ils dépriment plus que les autres.

        +1

      Alerter
  • Julien // 24.04.2020 à 10h29

    Ah encore une lumière scientifique pour nous dire comment faire bouillir de l’eau. Sinon le jour où nos médias pondrons un article à connotation positive et non anxiogène faites moi signe. Une certitude, l’opinion dans sa grande majorité commence à comprendre l’énorme arnaque de ce virus et la gestion volontairement catastrophique des états. le confinement quelle aubaine pour nous les gueux !! les médias ? Des propagateurs de vérité pour le bien de tous. Les conflits d’intérêts ? Du complotisme. Le Pr Raoult ? Un illuminé. Véran ? Un bon ministre. La chine ? Ils mentent. Les USA ? trump est un malade. Karine Lacombe ? Une infectiologue de renom. Les statistiques ? Fiables, vrais, reflet de la notre vérité. N’dyaye ? Une porte parole précise et efficace. Phillippe ? un premier ministre droit dans ses bottes., Macron ? un homme au service de son peuple. L’Europe ? La solution. Discovery ? L’unique essai clinique valable. et j’en passe…. bande de menteurs patentés

      +100

    Alerter
    • Dominique65 // 24.04.2020 à 12h55

      « l’opinion dans sa grande majorité commence à comprendre l’énorme arnaque de ce virus »
      Je ne dois pas faire partie de l’opinion car je ne comprends pas de quelle arnaque au singulier tu fais référence.
      J’ai bien vu unes série de demi-mensonges ou de mensonges complets de notre gouvernement visant à escamoter ses manquements, mais ils ne constituent pas une arnaque, en ce sens que le virus, lui, existe bien et se propage.

        +18

      Alerter
      • Wakizashi // 24.04.2020 à 14h16

        Je pense, mais ça n’engage que moi, que Julien fait référence à un grand classique, à savoir profiter de la peur de la population (en la stimulant si nécessaire) pour ensuite faire passer des lois liberticides favorisant le contrôle de la population en question, qu’elle n’aurait jamais accepté si elle n’avait pas été en panique. Le cas d’école, c’est le Patriot Act à la suite du 11/09, dont les conséquences ont été dénoncées par Snowden.

          +50

        Alerter
      • pong // 24.04.2020 à 14h30

        Ben oui. J’ai moi aussi beaucoup de mal à comprendre ces attitudes qui me semblent épidermiques et qui jettent le bébé avec l’eau du bain. En même temps, il ne faut pas s’étonner du niveau de la défiance des gens vis à vis des institutions, on a tout fait pour.

          +5

        Alerter
    • pong // 24.04.2020 à 14h27

      Je veux bien tous ce que vous voulez et je n’ai pas attendu le Covid pour ne pas prendre pour argent comptant ce que nous disent nos dirigeants et savoir qu’ils mentent fréquemment comme des arracheurs de dents. Mais on en revient toujours aux mêmes principes et à Poincarré : « Douter de tout ou tout croire sont deux solutions également commodes, qui l’une et l’autre nous dispensent de réfléchir. » Comme pour le 11/09, ce n’est pas parce que les dirigeants disent souvent n’importe quoi qu’ils mentent sur tout et que l’institution (ici, médicale) dans son ensemble ment comme un seul homme.

      Et une liste ne faisant pas un argument, merci de nous dire concrètement ce qui est faux dans cet article. Que ce soit anxiogène, je veux bien, mais ce n’est pas la question, à moins de vouloir faire l’autruche. La question est : est-ce vrai ?. Si vous avez des éléments, je suis preneur, sinon…

        +11

      Alerter
    • olivier77 // 24.04.2020 à 16h06

      Devinez à qui appartient le France Dimanche de la science ?
      Un bon ami à Macron : https://www.acrimed.org/La-Macronie-sait-recompenser-ses-serviteurs

        +10

      Alerter
      • Pegaz // 24.04.2020 à 18h13

        Je comprend mieux pourquoi en parcourant le dossier « Santé » l’on trouve autant d’articles de défiance et de déni sur le protocole Raoult et rien sur les échecs des autres.

        Il y quand même une exception (qui confirme la règle) mais entre sa parution d’hier à 22h05 et celle présenté aujourd’hui 16h15 elle a subi quelques modifications… ! Celle d’hier encore visible ici
        https://www.sciencesetavenir.fr/sante/echec-apparent-d-un-essai-clinique-de-l-antiviral-remdesivir-contre-le-covid-19_143754

        Mine de rien on la republie aujourd’hui en omettant màj et on allume un contre-feux à 14h56 avec
        « Covid-19 : selon la pharmacocinétique, le traitement à l’hydroxychloroquine ne peut pas marcher » (Messieurs, avec le confinement bien plus d’yeux vous suivent ABE)

          +11

        Alerter
    • Vladimir K // 24.04.2020 à 20h38

      Visiblement vous n’avez pas été touché par le/la Covid-19… vous devriez essayer, ça vous mettra peut-être les choses au clair.

      Non, ce n’est pas une petite grippe.
      Non, ce n’est pas réservé aux vieux : on peut l’avoir à 14 ans et la sentir passer très fort pendant plus de deux semaines.

      Et je ne dis pas cela parce que j’ai lu ceci ou cela dans un obscur tweet, je dis cela parce que c’est du vécu dans mon entourage.

        +8

      Alerter
      • Julien // 24.04.2020 à 21h45

        Avez vous déjà eu la grippe ? Deuxième question, combien de morts a fait la grippe cette année ? Bizarrement très peu …. je ne nie pas l’existence d’un virus pathogène et parfois mortel pour les plus faibles je dénonce la manipulation hallucinante des
        Médias et du gouvernement sur cette épidémie qui mélange sans le dire grippe et covid. Donc premièrement les stastistiques sont faussés car on ne teste pas tout le monde, les décès sont automatiquement attribué au covid, quand les gens sont testés positif en post mortem, alors que le décès peut être d’une origine différente mais on ne cherche pas a le savoir. Les médecins pour beaucoup sont sans le savoir des idiots utiles, car ils sont tout autant baignés dans la propagande anxiogène et finissent par croire ce qu’ils n’auraient pas cru en temps normal. Pour ma part mon expérience professionnelle mets en lumière des cas positifs covid de 80 ans et plus, avec antécédents longs comme le bras, remis parfaitement bien de la maladie sans passer par la réa. 3L d’O2 maximum, paracetamol et roulez jeunesse. Quelques décès sont à dénombrer mais ils sont minoritaires et à vrai dire la plupart étaient déjà mal en point avant l’apparition des symptômes. Va falloir vraiment que certains se réveillent sur le spectacle et l’ingénierie sociale en cours en ce moment dans le monde occidental et particulièrement dans notre pays censé être le phare de la liberté de la philosophie et touti quanti !! on nous prend pour des cons depuis le mois de Janvier et certains en redemandent. Wake up.

          +31

        Alerter
        • Arcousan09 // 25.04.2020 à 11h25

          En tant que médecin c’est ce que je dis et répète sans cesse.
          Les politiques mélangent tout carpes et lapins afin d’impressionner davantage les foules

          Je crains fort que cette histoire soit un faux nez de quelque chose d’autre … économique ? Financier ?

          L’avenir nous le dira

            +9

          Alerter
    • Arcousan09 // 25.04.2020 à 11h21

      Vous voulez du positif ?
      Alors allez faire un tour dans mondialisation.ca
      Un site canadien avec cet article d’un médecin qui tranche dans la morosité ambiante:

      https://www.mondialisation.ca/covid-19-le-choix-des-medias-la-peur/5644576

      Bonne lecture

        +1

      Alerter
  • Alain // 24.04.2020 à 11h16

    Ras le bol de tous ces catastrophistes qui font des annonces basées sur aucun cas avéré. On se souvient de ceux qui annonçaient des centaines de milliers de morts par un virus très contagieux et très dangereux. En fait la majorité des contaminés guérissent tous seuls sans hospitalisation puisqu’il n’y a pas de médicaments, quand ils ne le savent même pas. Toutes les populations sous le risque de vrai virus dangereux comme le paludisme, ebola, … seraient heureux que de danger ne soit que celui du Covid 19.

    L’institut Pasteur parle d’une mortalité de 0,5%, les contaminés de la première école atteinte n’ont contaminé que 20% de leurs proches et on ne parle pas de morts. Comment justifient-ils leurs propos alarmistes sur la virulence?

      +28

    Alerter
    • Bigtof // 24.04.2020 à 11h50

      Oui, et le meilleur moyen de ne pas risquer de rassurer tout le monde, c’est de refuser de déctecter : Surtout pas de tests !! (Ou alors, le moins possible..)

        +19

      Alerter
  • pas touche au grisbi // 24.04.2020 à 11h17

    J’ai plein de trucs qui repassent par moi régulièrement, la gastro, le rhume, une douleur au genou, les impôts, les taxes, pourquoi il n’en parle pas le monsieur….

    Jusqu’à début mars j’étais sûr de passer les 110 – 120 ans, maintenant j’ai revu mes objectifs à 95 – 100 à cause de ce bestiau..
    J’ai mis une batte de base ball à côté de mon lit au cas où le corona viendrait en catimini..

    Heureusement que les articles ne fusent pas sur le risque de la vie sur cette pauvre terre, déjà rien que le corona, ça donne envie d’enfiler un scaphandre pour aller se promener

    Finalement ce que je comprends jour après jour, grâce à ce blog, c’est qu’on a plus de chance d’être poitrinaire que millionnaire

      +16

    Alerter
  • Loxosceles // 24.04.2020 à 11h43

    La question que je me pose : le virus peut-il tuer des gens non contaminés ? La réponse est oui. Ou plutôt, c’est le confinement planétarisé qui va tuer.

    Il tue beaucoup d’angoissés, tue et tuera beaucoup de gens qui ont perdu toute perspective grâce aux deux mois de confinement et à l’incurie gouvernementale, il tuera aussi par la faim dans les pays où la situation alimentaire est déjà précaire, de par la déperdition d’exportations de nourriture.

    J’en oublie… Mais le confinement tue aussi des couples, empêche d’en former de nouveaux, il traumatise des enfants, il rend la vie impossible à certains handicapés mentaux, etc.etc.etc.

    Mais vous savez ce qu’on m’a dit ? Que j’ai pas à me plaindre, car aux philippines, il tue aussi par balles. Ben ouai. On a quand même de la chance d’être en France et d’être dirigés par des gens qui ont un sens de l’humanité, du soin, de la mesure, de la protection de leurs populations, à moins que ce ne soit des vieux qui nous dirigent, qui ont craint pour leur peau, et tiré la couverture à eux. Et tout ça parce que l’Europe n’a rien su faire de mieux que de faire comme la Chine, avec moins de moyens.

      +26

    Alerter
    • Olivier // 24.04.2020 à 12h17

      « Et tout ça parce que l’Europe n’a rien su faire de mieux que de faire comme la Chine, avec moins de moyens. »

      Si seulement la France avait su et voulu faire comme la Chine! La Chine a contrôlé le virus en vue de l’éradiquer. La France a contrôlé la propagation du virus en vue d’aplatir la courbe en visant l’immunité de groupe. A aucun moment la France n’a cherché à éradiquer le virus.

      A aucun moment la France n’a fait d’enquêtes pour remonter la chaîne de propagation et isoler uniquement les personnes de cette chaîne. Ajoutons les élections municipales… et la faillite est complète.

        +19

      Alerter
    • Savonarole // 24.04.2020 à 14h59

      Euh, alors soit j’ai beaucoup de mal avec l’ironie , soit vous mesurez la qualité de l’action publique Française au fait que la police ne tire pas dans le tas à balles réelles comme la milice à Dutertre. C’est un étalon que d’aucuns se permettrait de qualifier de spécieux, mais il doit sans doute leur manquer l’ouverture d’esprit des premiers de cordée.

        +2

      Alerter
      • pong // 24.04.2020 à 16h03

        Bien vu. Lay-down nation. Ca devrait plaire à Manu.

          +1

        Alerter
  • Dbon // 24.04.2020 à 15h09

    Chute du cours de bourse de Gilead. Devinez pourquoi son médicament remdevir be marche pas contre le covid

      +10

    Alerter
    • olivier77 // 24.04.2020 à 16h00

      Parce le Professeur Raoult l’a dit. C’est un sacré influenceur !

        +2

      Alerter
  • Pegaz // 24.04.2020 à 15h32

    Dans la même revue source, un article paru hier

    Echec apparent d’un essai clinique de l’antiviral remdesivir contre le Covid-19
    https://www.sciencesetavenir.fr/sante/echec-apparent-d-un-essai-clinique-de-l-antiviral-remdesivir-contre-le-covid-19_143754

      +6

    Alerter
  • Pegaz // 24.04.2020 à 16h53

    Mise à part les lapalissades, tous les « Même si on n’a aucune certitude » « et il semble » « Toutefois, ces durées maximales ne sont que théoriques. » « Autre inconnue » sont peu rassurant de la part du président du conseil scientifique covid-19. !

    Bref cela rajoute un peu de sel au climat délétère ambiant et surtout cela leur fourni un alibi passe partout « on ne savait pas » ou « on était pas sûre ».

    Soyons sérieux ! Ils en savent beaucoup plus qu’ils veulent laisser paraître (et même imparfait c’est bien le niveau de connaissance qui permet d’avancer), exemple :

    Le graphique présenté en début de document « Covid-10 incidence de l’âge des malades »
    Il est présenté datant du 31 mars, oui mais l’information date elle du 27 février et elle est également bien plus dense.
    http://weekly.chinacdc.cn/en/article/id/e53946e2-c6c4-41e9-9a9b-fea8db1a8f51

    Ils savent, mais ils sont coincés aux entournures par leurs choix politiques, stratégique et d’intérêts.

      +8

    Alerter
  • Leterrible // 24.04.2020 à 18h34

    Je vous la fait courte…. : Article ; Paragraphe : -Quels symptômes? ; -ligne 6 , je lis:

    …  »  »  » En général, les symptômes durent deux semaines, voire plus, parfois moins. »  » « ……(^^!^)….

    Des fois qu’on s’étonnerait..!

      +1

    Alerter
  • serge // 24.04.2020 à 18h53

    Je n’ai pas souvenir d’avoir entendu exprimer un avis de « spécialiste » de l’Ordre des médecins, des pharmaciens et tout à fait récemment, pas trop fort, de l’académie de médecine. A croire que les 3 débiles qui passent leur temps à encombrer les ondes sont les seuls « sachants » à parole définitive. Sauf à une collusion massive, possible mais pas complètement sûre, de tous ces gens pour entériner les non-choix de nos dirigeants, il n’est pour l’instant aucunement possible d’avoir un avis sur la dangerosité de la bête, de sa capacité à muter, de ses effets à long terme, nonobstant le délire journalistique qui a décidé que ce truc était la fin du monde. Et donc, Ebola, la dengue, le paludisme, voire la grippe saisonnière ne seraient que de la roupie de sansonnet?

      +7

    Alerter
  • olivier77 // 24.04.2020 à 22h44

    Le ministère des Armées qui commande par précaution de la chloroquine en Chine : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/info-franceinfo-coronavirus-l-armee-confirme-avoir-achete-de-la-chloroquine-un-achat-de-precaution_3932585.html

    Notre hôte va-t-il placer cette article dans la liste de diffusion ?
    Pourquoi cette commande au titre de la précaution, si en haut lieu, ils ont déjà des certitudes?
    Les militaires, l’Etat en a besoin tant le gouvernement pense à l’explosion sociale et le couac du CDG doit être une tâche à faire disparaitre. Ou l’état sanitaire des biffins est pire que ce qu’on ne nous laisse entendre.

      +9

    Alerter
    • Perret // 24.04.2020 à 22h56

      C’est très curieux parce que c’est de la phosphate de chloroquine qui sert quand elle est à usage vétérinaire pour les poissons des aquariums et quand est elle à usage humain pour fabriquer de la Savarine, un antipaludéen qui convient aux femmes enceintes. Or, personne ne sait à quel protocole de traitement ça peut correspondre, soit on n’en a pas idée, alors pourquoi jeter de l’argent par les fenêtres, soit on le sait et pourquoi ne pas soigner dès maintenant ? C’est d’autant plus curieux que le sulfate d’hydroxychloroquine qui permet de fabriquer Plaquenil ou Nivaquine est produit par Sanofi dans son usine hongroise et que Sanofi en vend en ce moment à tous les Etats qui en font la demande. C’est juste parce que le traitement du pr Raoult est jugé a priori inefficace à cause de l’usage d’une version de la chloroquine qu’on en achète une autre version en aveugle ? Il faudra rendre des comptes !

        +6

      Alerter
  • Perret // 24.04.2020 à 22h49

    Dire qu’il n’y a pas de traitement est un mensonge tout spécialement français. En Allemagne, les généralistes sont libres de soigner comme ils l’entendent et administrent, qui le traitement du pr Raoult, qui de la vitamine C à haute dose, qui des traitements similaires à ceux du dr Sabine Palliard-Franco ou du dr Besnainou et encore bien d’autres. Comme l’Etat Allemand n’ayant pas bloqué l’importation de masques, on en trouve partout et on y est protégé et comme il a autorisé dès le départ tous les types de labos à tester, il y a une proportion intéressante de la population déjà testée. Au final ça donne 5 fois moins de morts qu’en France. Tout le débat sur la ramdomisation et la nécessité d’avoir un feu vert de l’Etat est une ineptie criminelle. On aura un traitement officiel (pourquoi un seul ?) quand l’épidémie sera terminée. On ressuscitera les morts pour leur administrer le traitement officiel. Le pouvoir, pour tenter de masquer son incompétence totale a besoin du plus de morts possibles.

      +11

    Alerter
    • Philanthrope // 25.04.2020 à 12h08

      Faudra m’expliquer en Allemagne les cas de contaminations qui explose a nouveaux depuis quelques jours ,puisqu’ils ont fait tout bien ,les cas de contaminations qui repartent a la hausse a Singapour tant ovationné par nos experts pour avoir mis des règles drastique sanitaire des le début , m’expliquer pourquoi en Chine depuis deux jours de nouvelles épidémies a la hausse , 10 millions de personnes dans le nord de la chine confiné depuis hier , Pékin a nouveau touché aussi, un virus qui serait plus difficile a détecter a présent d’apres les scientifiques , on parle d’une nouvelle mutation …bref personnes, aucun pays n’a les moyens pour le moment de lutter , aucun pays n’a endigué massivement le virus , alors arrêtons d’encenser tel ou tel pays c’est pas une compétition de qui a la plus grosse …on retarde juste l’échéance , a ce rythme on sera tous contaminés si le virus reste présent tout l’été sans pause , il continuera toute l’année a défaut de vaccin efficace .

        +1

      Alerter
      • Arno // 25.04.2020 à 20h32

        Mais non Philou, tu n’as rien compris (et moi non plus): il ne s’agit que d’une gripette; 3 coups baguettes du grand Chlorofou ou s’avaler du détergent comme le chlorotrump et hop, fin de partie !

          +1

        Alerter
  • Favouille // 25.04.2020 à 08h50

    Excellent article qui résume l’état des connaissances sur le sujet du Covid-19.

      +1

    Alerter
  • rinbeau // 25.04.2020 à 17h40

    « la diarrhée », explique l’Organisation mondiale de la santé. »

    nom d’un petit bonhomme! le covid 19 provoquerais la diarrhée chez les personnes âgées!
    avec ça on est bien avancé!

      +0

    Alerter
  • Stéphane // 28.04.2020 à 03h06

    Article fallacieux à partir du moment où il ne parle que de transmission par gouttelettes et non pas de la transmission par aérosol
    https://www.lejournaldumedecin.com/actualite/pour-un-plan-rationnel-de-deconfinement/article-opinion-47723.html?fbclid=IwAR0f0YA1Bq1zKsBmHnZZ6Hsyanm-gU2FjkUWm2gRy9xUda9WXv9sIhqq4eU

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications