Les Crises Les Crises
21.août.201621.8.2016 // Les Crises

[Nos terroristes] Le photographe d’Omran fréquentait les décapiteurs de l’enfant syrien… (Incroyable mais vrai)

Merci 127
J'envoie

Une sacrée histoire aujourd’hui, qui montre qu’on peut faire aussi de la propagande avec une information vraie (bien entendu, il y a de nombreuses victimes dans cette guerre civile, tués par les deux camps, ce qui est totalement condamnable, et j’espère qu’un jour on jugera tous les criminels de guerre, des deux camps, et surtout leurs soutiens étrangers…) – mais qui en masque d’autres…

Je comptais donc pointer le “2 poids 2 mesures” classique en Syrie, où le pauvre-petit-garçon-tout-mignon-blessé-par-les-méchants-assado-russes (ce qu’il est objectivement – solidarité avec ce pauvre enfant victime de la guerre…) fait la Une des médias, “plein d’émotions” devant “le vrai visage de la guerre en Syrie”. Et cela fait la Une de tous les médias, comme on l’a vu ici :

omran

Vidéo largement diffusée par la Syrian american medical society, qui l’a transmise à Sophie Mc Neil de ABC news Liban :

rislan

(Parce qu’au XXIe siècle, journaliste, militant, activiste, tout ça, c’est pareil – les journalistes des grands médias ayant une remarquable capacité à ne jamais se remettre en question et bien entendu à ne tirer aucune des leçons de l’Histoire, genre Irak ou Libye… Et vous notez : tout ça pour demander évidemment PLUS DE GUERRE ENCORE, pas moins – ils seraient pacifistes encore…)

avec propagande classique du Directeur de Human Right Watch en Syrie (mais qui a le mérite et la cohérence de faire au moins pareil au Yémen) :

rislan

Mais bon, après, ça permet de faire des trucs comme ça qui sortent de n’importe où :

rislan

(et le total des “modérés” ? et des frappes américano-françaises ?)

Mais où n’a jamais les photos des enfants du côté gouvernemental tués par les “gentils terroristes modérés” que nous soutenons. Genre cet enfant du côté gouvernemental blessé le 4 aout par le Front al-Nosra (qui a encore fait du “bon boulot” apparemment) :

rislan

Vous me direz, la police nous a aussi interdit de voir les images du drame de Nice :

nice-98

(mais Omrane n’a apparemment pas besoin de respect lui, il est arabe, et ça nous arrange, alors… Idée : interdire ce genre de photo en Une ? Ou dans certaines conditions ?)

Notez aussi que du coup, cela a permis de ne pas parler de la “petite” manifestation du jour au Yémen contre les frappes de l’ Arabie Saoudite :

rislan

qui, raffinement, a osé bombarder durant la manifestation…

rislan

Et je comptais bien sûr reprendre l’histoire de Abdullah Tayseer al-Issa, l’enfant décapité le mois dernier à Alep par des “rebelles modérés” – sachant qu’on peut raisonnablement avancer qu’il est plus grave d’être “décapité” que simplement “blessé”…

Notez, comme l’enfant n’est pas mort, ce n’est pas assez vendeur, donc on a maintenant un décompte pour toute la famille :

rislan

Mais il y a bien mieux en fait, à propos de cette photo…

rislan

I. Les suites de la décapitation d’Abdullah

Mais revenons d’abord sur la décapitation du pauvre Abdullah il y a tout juste un mois, le 19 juillet.

CnwKYMQXEAARMFl

rislan

Les barbares ont été facilement identifiés, car ce sont des commandants du groupe Harakat Nour al-Din al-Zenki:

rislan

groupe de l’armée syrienne Libre longtemps classé “modéré” et aidé par les Américains…

rislan

Sympas les “modérés”, quoi…

Du coup, devant l’effroi international, la brigade al-Zenki a publié coup sur coup le jour même deux communiqués, pour une fois en anglais :

decapite

decapite

“In the name of Allah” (mazette !), elle désavoue le crime, et indique que les auteurs de l’assassinant ont été arrêtés et vont être traduits devant un comité judiciaire ah-hoc pour enquêter sur ce crime…

Ceci étant, je signale en passant, toujours dans l’idée du “2 poids 2 mesures”, que 4 jours plus tard, cette brigade a tiré des missiles dans un parc public d’Alep durant un pique-nique, faisant 10 morts et 44 photos blessés. Voici une photo du drame, qui n’a donc étrangement pas intéressé nos médias, bien qu’il y ait des enfants morts pourtant (attention, c’est très très moche, âmes sensibles s’abstenir – z’êtes prévenus. C’est ici.)

D’ailleurs, entre-temps, une autre vidéo est sortie du jour de la décapitation, où ils effrayent le pauvre enfant :

decapite

L’enquête aura donc été sérieuse et très rapide, puisque dès le 6 aout, la brigade publie des vidéos des combats du jour :

Et devinez-quoi ? On y retrouve des têtes connues… :

decapite

decapite

decapite

decapite

rislan

decapite

decapite

Le boucher (a priori. On voit mal avec son masque vert, mais la vidéo est en plus étrangement coupée juste au moment où il se rapproche, comme si la brigade n’avait pas voulu qu’on puisse l’identifier) :

decapite

Avec même une photo de famille :

decapite

Et on retrouve donc la fine équipe des décapiteurs – sympa !

decapite

Petite vidéo de synthèse :

Ce jour-là a d’ailleurs été prise cette photo du même Mohammad Ma’yuf :

decapite

qui sera fièrement reprise par The Guardian le 8 aout, sans commentaire bien entendu si ce n’est de “combattants anti-régime d’Assad” :

decapite

Mais revenons à Osmane…

II. Le Photographe d’Omrane : Mahmoud Raslan

Le photographe dont les médias diffusent l’œuvre est bien entendu crédité :

rislan

Il s’agit de Mahmoud Rslan, un habitant d’Alep. On nous en fait même le dithyrambe classique dans ce cas là :

rislan

rislan

rislan

rislan

rislan

En fait, il est souvent qualifié de journaliste-activiste.

On le voit ici prendre ladite photo, avec son tee-shirt bleu immanquable :

decapite

III. Les étranges fréquentations du photographe

Mahmoud Raslan a un compte Facebook très actif.

rislan

On le voit filmer plein de choses, et il est très bien accueilli par pas mal de combattants, avec qui il semble très ami…

Regardez cette vidéo par exemple.

rislan

On voit assez vite vers qui il penche :

rislan

On note au passage le petit matériel amateur des “rebelles” :

rislan

Admirez le drapeau djihadiste sur le véhicule dans cette vidéo. (EDIT : il l’a supprimée…)

rislan

rislan

rislan

rislan

Et là, on le voit toujours le 7 aout faire la fête avec plein d’amis AllahuAkbars “modérés” après la bataille :

Il est très content (bah, c’est toujours sympa de tuer de jeunes appelés du contingent syriens) :

rislan

et j’aime même un soupçon (mais rien de plus, on voit très mal), car le type derrière lui ressemble bien au décapiteur (qui doit probablement se trouver dans l’assistance, c’est le même bataillon vu dans les vidéos du jour) :

rislan

rislan

rislan

rislan

rislan

Bon, alors, vous la voyez arriver la chute ?

Eh bien le 6 aout, après les durs combats de la journée, notre photographe va voir des combattants revenus du front, et fait un inoubliable selfie :

rislan

rislan

Il n’y a pas de truquage, le billet est même toujours en ligne… (euh non, il a été supprimé pendant la rédaction du billet…)

rislan

rislan

rislan

Ça a beaucoup plus à pas mal de Syriens ça…

rislan

rislan

rislan

rislan

Soulignons qu’un seul média mainstream a parlé de ça, le Parisien (et ce n’est clairement pas en une, je l’avais loupé de prime abord…)

rislan

On notera dans l’article cette réaction de l’AFP qui en dit long sur le métier :

rislan

rislan

Bref, ou est le problème d’oeuvrer à la propagande des décapiteurs, vu que l’information est VRAIE ? Eh bien qu’ils ne voient pas le problème, c’est bien tout le problème… C’est drôle, ils voyaient plus le problème quand c’était Merine Le Pen qui tweetait d’énormes horreurs…

rislan

rislan

#MédiasHorsJeu ?

Finalement, Raslan a fini par réagir, en écrivant à la correspondant d’ABC News que, pas de bol, il passait juste par là et que, dingue, il ne connaissait pas l’implication de la brigade dans la décapitation (qui ne l’a pas beaucoup marqué a priori ; et puis comme quoi, on peut être barbare sans que ça se voit quand on croise les gens)… :

omran

Vous notez qu’en plus il ment, disant que le garçon avait 19 ans (un fake, a priori, a circulé sur cette rumeur)…

Bref…

rislan

Alors prions, pour que la paix revienne, et pour les trop nombreux morts, à commencer par le petit Abdullah, qui a eu le tort de mourir en n’appartenant pas au bon camp – le nôtre…

decapite

(Article édité)

Commentaire recommandé

natoistan // 21.08.2016 à 08h04

Il y a environ 128 nationalités représentées chez les ”rebelles modérés”(on ose pas imaginer les pas modérés)et pas plus de tenez vous bien 10 à 15 pct de vrais Syriens.En clair des mercenaires attirés par le fric de cette guerre privatisée par les autres coupeurs de tête(officiels eux nos ”alliés”c’est des zarabes mais des bons..des riches quoi,idem Qatar).
Tout cela n’a rien à voir du tout avec Assad ou pas Assad ou ISIS crée de toute pièce c’est l’ex boss de la CIA qui le reconnait.Tout cela donc pour faire passer des pipelines de gaz et de pétrole..et surtout empêcher d’autres de faire pareil.Je n’ai JAMAIS je dis bien JAMAIS lu un seul article de fond dans le mainstream la dessus.J’attends,ça fait 5 ans la…Allo BHL?Fabius?

55 réactions et commentaires

  • philbrasov // 21.08.2016 à 07h56

    hier en lisant la nouvelle parue sur le parisien, j’ai immédiatement “essaye” de relayer cette info sur les forums mainstream… TOUS mes posts ont été censure… C’était hier matin… Entre temps je suis retourne sur ces forums, et je peux dire que cette fois ci la sauce a pas pris auprès des forumistes… une très grande majorité ne croit plus a ces photos de circonstance.

    Mais qui est le diffuseur de cette photo? la syrian american medical society, ( propose au Nobel rien que cela.) qui transmet a sophie mc Neil de ABC news liban
    https://twitter.com/Sophiemcneill/status/766003327930949632
    On aura compris….
    mais comme cette info fait un flop sur les forums, ce matin on nous vend sur tous les medias, la mort du frère de ce petit garcon dans le meme incident.
    Je suis pas sur que la sauce prenne encore… Trop c’est trop.

      +46

    Alerter
  • natoistan // 21.08.2016 à 08h04

    Il y a environ 128 nationalités représentées chez les ”rebelles modérés”(on ose pas imaginer les pas modérés)et pas plus de tenez vous bien 10 à 15 pct de vrais Syriens.En clair des mercenaires attirés par le fric de cette guerre privatisée par les autres coupeurs de tête(officiels eux nos ”alliés”c’est des zarabes mais des bons..des riches quoi,idem Qatar).
    Tout cela n’a rien à voir du tout avec Assad ou pas Assad ou ISIS crée de toute pièce c’est l’ex boss de la CIA qui le reconnait.Tout cela donc pour faire passer des pipelines de gaz et de pétrole..et surtout empêcher d’autres de faire pareil.Je n’ai JAMAIS je dis bien JAMAIS lu un seul article de fond dans le mainstream la dessus.J’attends,ça fait 5 ans la…Allo BHL?Fabius?

      +85

    Alerter
    • Eric // 21.08.2016 à 15h19

      Il y a cette émission de TV5: Un oeil sur la planète – Syrie : le grand aveuglement
      https://www.youtube.com/watch?v=xlFs79etS0M

      qui explique les enjeux énergétiques et suggère clairement que la guerre est destinée à corriger les “mauvais choix” d’Assad en la matière …

      C’est pas super mainstream, mais c’est mieux que rien 🙂

        +18

      Alerter
  • philbrasov // 21.08.2016 à 08h16

    En plus ce “reporter de guerre” mahmoud rslam, ment effrontément a sophie mc neil lorsqu’il essaye de se justifier de ses contacts avec les decapiteurs…
    voici sa réponse :
    https://pbs.twimg.com/media/CqPd0GbWEAA9jqK.jpg:large

    le petit palestinien avait selon ses dires 19 ans…(Ils font jeune dans cette partie du monde…)
    réponse de Sophie Mc Neil : AUCUNE RÉPONSE….

      +29

    Alerter
  • natoistan // 21.08.2016 à 08h34

    François Burgat, blanchisseur d’Al-Qaïda

    Merveilleux pays que la France, où un chercheur du CNRS tresse des couronnes à une bande d’assassins revendiquant l’héritage d’Oussama Ben Laden. Fonctionnaire français s’exprimant sur une chaîne de service public, il affirme non seulement qu’Al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaida jusqu’à la semaine dernière, est « fréquentable », mais que cette organisation responsable d’innombrables atrocités doit faire partie de « l’avenir de la Syrie ». Les Syriens sauront gré à M. Burgat, n’en doutons pas, de cette touchante sollicitude pour leur avenir ! Mais il est vrai que pour M. Burgat et ses condisciples, la volonté du peuple syrien ne pèse pas lourd.

    http://arretsurinfo.ch/francois-burgat-blanchisseur-dal-qaida/

      +60

    Alerter
    • nico // 21.08.2016 à 11h21

      La vérité est dans tes mots mais tu ne le vois pas …

      Je te cite ” Merveilleux pays que la France, où un chercheur du CNRS tresse des couronnes à une bande d’assassins revendiquant l’héritage d’Oussama Ben Laden. Fonctionnaire français s’exprimant sur une chaîne de service public ”

      Donc j’isole les mots importants :

      France / CNRS / Fonctionnaire / chaine de service public

      Tout ça c’est donc subventionné payé par l’état français qui est soumis à l’union européenne qui est elle même soumise à l’OTAN donc aux états unis.

      Donc pas étonnant que cette chaine fasse passer un certain message qui relève de la propagande de ce camps.

      Parce que lors d’une guerre , il n’est plus question de vérité mais il est question d’alimenter la rhétorique du camps que l’on sert : c’est du archi vu et revu depuis des millénaires.

      Les monuments partout dans le monde relatent avec exagération de faux exploits militaires et des milliers de livres depuis la nuit des temps imposent une pensée qui encense toujours le vainqueur.

      Pas si loin des films nazi racontaient une réalité qui n’existait pas au peuple allemand.

      Je finis en citant Napoléon :

      L’Histoire est une suite de mensonge sur lesquels tout le monde est tombé d’accord.

      Et je rajoute que l’Histoire s’écrit par les vainqueurs et non les perdants.

      Donc l’Histoire n’a rien à voir avec la vérité hélas

        +38

      Alerter
      • amer // 21.08.2016 à 13h59

        Tout à fait d’accord et comme disait Balzac “Il y a deux histoires: l’histoire officielle, menteuse, puis l’histoire secrète, où sont les véritables causes des événements.”

        Oui, c’est vrai que “l’Histoire n’a rien à voir avec la vérité” même si tout n’est pas faux dans les livres d’histoire, mais ce qui est vrai doit seulement servir la version officielle.

        Pour ce qui est des journalistes-système qui font du deux poids deux mesures, il faut savoir qu’une fois que la ligne éditoriale leur a été indiquée par la hiérarchie ils ne peuvent qu’y adapter leur narration; ces pauvres bougres ne sont pas libres d’écrire ce qu’ils pensent. Ainsi la vérité est pervertie et le mensonge présentée comme une vérité.

          +9

        Alerter
        • Papagateau // 23.08.2016 à 17h48

          si seuls les livres d’histoire étaient faux, ce ne serait pas aussi grave que “seuls les médias sont faux”.

            +0

          Alerter
      • Pegaz // 21.08.2016 à 15h51

        @Nico, votre critique pourrait être intéressante si ce n’est qu’il faut l’adresser à l’auteur du texte pas à natoistan ! Malheureusement, dans son contexte elle en perd son intérêt.

          +1

        Alerter
      • Guadet // 21.08.2016 à 20h52

        “l’Histoire n’a rien à voir avec la vérité”
        C’est avec des idées comme ça que les extrémistes endoctrinent les terroristes et leur imposent leurs mensonges. C’est avec des idées comme ça que les historiens ne sont plus écoutés et que l’idéologie atlantiste peut déformer la réalité à son gré.
        Ce n’est pas en conspuant les sciences qu’on aidera à sortir de l’obscurantisme.

        Bravo à M. Berruyer pour cet article qui est tout à la gloire du site.

          +12

        Alerter
  • Jean-Paul B. // 21.08.2016 à 08h41

    Bonjour,
    petite piqure de rappel toujours utile pour ceux qui auraient tendance à oublier qui sont et à qui appartiennent les médias qui nous “informent”.
    Aujourd’hui voici les étoiles composant la galaxie du groupe Le Monde, avec par ordre d’apparition à l’image:
    Télérama.fr ▪ Talents.fr ▪ Le Huffington Post ▪ CourrierInternational.com.
    Le Monde-Diplomatique.fr ▪ La Société des lecteurs du Monde ▪ Le Prix Le Monde de la recherche ▪ L’Obs.
    Vous avez dit “pluralisme”, comme c’est bizarre!

      +26

    Alerter
  • sergeat // 21.08.2016 à 08h47

    Un opposant modéré est un gentil touriste qui décapite en souriant sous les acclamations de ses copains,comme vu sur la vidéo du petit Issa(qui en arabe veut dire Jesus, le Jesus du nouveau testament).
    Les vrais criminels sont les états djihadistes (Arabie…),soutenu par d’autres états djihadistes (USA,Angleterre,France…) qui habillent leurs djihadisme du nom de “démocratie”,”droit de l’homme”,pour promouvoir leurs intérets géostrtégique et le pillage des ressources naturelles.
    Il est scandaleux que tous ces massacres,ces horreurs soint sanctifiés par les dites “ONG”,et amplifiés par la presse apartenant à nos milliardaires.
    [Modéré]

      +42

    Alerter
    • sergeat // 21.08.2016 à 09h21

      “modéré”:je modére les tribunaux internationaux devraient juger les plus grands criminels de guerre du 21 siecle:Bush et ses supplétifs……,(devinez les autres),ainsi que ceux qui estiment “qu’ils font du bon boulot”

        +25

      Alerter
  • bluetonga // 21.08.2016 à 09h51

    Belle réactivité du site.

    Le plus glauque est que, comme le fait remarquer Lew Rockwell sur RT, la tragédie du petit Omran est instrumentalisé par les médias subventionnés non pas pour produire MOINS de guerre mais bien PLUS de guerre. Plus d’interventionnisme occidental, plus d’opposition anti-Assad, plus de victimes collatérales, de chaque côté.

    Et je saisis donc cette opportunité pour m’adresser aux journalistes mainstream, aux pigistes qui consultent ce site et ses commentaires (après tout, eux aussi doivent avoir envie d’être informés) : vous rendez-vous compte de ce que vous faites? Est-ce que votre salaire justifie réellement votre complicité à cette misère?

      +62

    Alerter
    • RGT // 21.08.2016 à 10h55

      “vous rendez-vous compte de ce que vous faites??

      Non, et ils s’en foutent.

      L’objectif principal est de rédiger un article racoleur qui permettra de doper les ventes ou de réjouir les actionnaires.

      Le boulot le plus proche de “journaliste” aujourd’hui est bel et bien celui de “trader“.

        +29

      Alerter
      • Jay SWD // 29.08.2016 à 22h59

        Un polémiste français,actif, a dit:”Un journaliste est une pute ou un chômeur”…cinglant,certes,mais vérifié ds ce billet.

          +0

        Alerter
    • Louis Robert // 21.08.2016 à 10h59

      Plus… plus… plus…

      Vous oubliez plus de haine envers la Russie et les Russes… (ajouter bientôt la Chine et les Chinois?) ce qui doit nous mener directement à la guerre mondiale si activement recherchée: “sanctions” (guerre économique et financière), subversion, provocations, actes de guerre…

        +23

      Alerter
  • Louis Robert // 21.08.2016 à 10h44

    Trop c’est trop. — Orwell (“1984”), avec toute l’horreur dont l’humanité a le secret en plus

    Avons-nous idée de ce que nous devenons, complices de cette barbarie absolue et sous l’assaut de cette constante manipulation?

    Les mots me manquent.

    “Je suis sali. Ça suffit!… Il est essentiel d’avoir confiance. Je ne sais plus en qui je peux avoir confiance… Plus jamais… Vivre exige que l’on ait confiance. Ici, en moi, la confiance n’existe plus…”

    [Colonel Ted Westhusing. Volontaire en Irak, il se serait suicidé (officiel) ou aurait été assassiné (officieux).]

    http://www.globalresearch.ca/honesty-and-impropriety-within-the-us-military-the-honorable-life-and-untimely-death-of-colonel-ted-westhusing/5445116

      +13

    Alerter
    • Xavier // 21.08.2016 à 14h55

      Cet extrait de 1984 prend tout son sens…

      Il s’arrêta et reprit un instant l’air du pédagogue qui questionne un élève qui promet :
      – Comment un homme s’assure-t-il de son pouvoir sur un autre, Winston ?
      Winston réfléchit :
      – En le faisant souffrir, répondit-il.
      – Exactement. En le faisant souffrir. L’obéissance ne suffit pas. Comment, s’il ne souffre pas, peut-on être certain qu’il obéit, non à sa volonté, mais à la vôtre ? Le pouvoir est d’infliger des souffrances et des humiliations. Le pouvoir est de déchirer l’esprit humain en morceaux que l’on rassemble ensuite sous de nouvelles formes que l’on a choisies. Commencez-vous à voir quelle sorte de monde nous créons ?

        +13

      Alerter
    • Xavier // 21.08.2016 à 14h55

      C’est exactement l’opposé des stupides utopies hédonistes qu’avaient imaginées les anciens réformateurs. Un monde de crainte, de trahison, de tourment. Un monde d’écraseurs et d’écrasés, un monde qui, au fur et à mesure qu’il s’affinera, deviendra plus impitoyable. Le progrès dans notre monde sera le progrès vers plus de souffrance. L’ancienne civilisation prétendait être fondée sur l’amour et la justice. La nôtre est fondée sur la haine. Dans notre monde, il n’y aura pas d’autres émotions que la crainte, la rage, le triomphe et l’humiliation. Nous détruirons tout le reste, tout.
      « Nous écrasons déjà les habitudes de pensée qui ont survécu à la Révolution. Nous avons coupé les liens entre l’enfant et les parents, entre l’homme et l’homme, entre l’homme et la femme. (…) “

        +8

      Alerter
      • Louis Robert // 21.08.2016 à 19h30

        Merci, Xavier.

        “Quand nous serons tout-puissants… il y aura toujours, à chaque instant, le frisson de la victoire, la sensation de piétiner un ennemi impuissant. Si vous désirez une image de l’avenir, imaginez une botte piétinant un visage humain… éternellement.” (“1984”)

        Il y a chez Orwell une richesse et une profondeur inépuisables.

          +10

        Alerter
        • Papagateau // 23.08.2016 à 18h40

          Univers Orwellien à l’université de Perpignan : Le maitre de conférences Jean-Louis Caccomo interné 2 ans en hôpital psychiatrique sous camisole chimique pour prétendre avoir écrit un livre (qui peut prétendre avoir écrit un livre sinon un mythomane ?) et sur dénonciation du président de l’université.

          Internement en violation du droit pour un internement psychiatrique qui prévoit que 4 exigences doivent être remplies simultanément :
          – Demande d’un proche (et de personne d’autre),
          – Autorisation du préfet,
          – Double expertise psychiatrique par 2 médecins différents.
          Rien n’a été respecté, pourquoi ?
          Et votre famille vous abandonne, car les médecins doivent avoir raison.

          Jean-Louis a été sauvé in extremis par le médecin d’un autre hôpital psychiatrique, où il avait été envoyé pour électrochoc, qui a immédiatement vu qu’il n’était pas fou.
          https://www.youtube.com/watch?v=APQm67U03Pk

          Vu qu’Olivier Berruyer a écrit 2 livres, il est doublement mythomane, et vu le sujet choisi, c’est une mythomanie associée à un délire paranoïaque.

            +1

          Alerter
  • Pegaz // 21.08.2016 à 10h53

    Le Harakat Nour al-Din al-Zenki fait partie de ces groupes constituant ce puzzle qu’est La Rébellion syrienne. Ce n’est pas un hasard qu’il y aie autant de groupes (même en Irak en guerre depuis 2003 y en pas la 1/2 du 1/3) tout comme la création de ces fameuses chambres d’opération, lecture et suivi s’en retrouvent bien plus compliqués. Pour moi ce sont des bataillons, régiments ou brigades de la même armée, pour preuves leurs multi-collaborations aux travers de C.O. (Chambres d’opération)
    Recherche croisée à l’aide de Wikipédia :
    Le Harakat Nour al-Din al-Zenki fait partie de la chambre d’opération Fatah Halab ou l’Armée syrienne libre et ces brigades sont partie prenante (Nour al-Din al-Zenki semble être indépendant de l’ASL autoproclamée). Sur cette longue liste de 32 groupes, 5 collaborent avec Al-Nosra au travers d’autres C.O. – 12 sont soutenu par des états. – 6 ont été fournis en missiles antichar.

      +5

    Alerter
  • Pegaz // 21.08.2016 à 11h57

    Tiens ! Encore @leparisien – http://www.leparisien.fr/international/syrie-des-rebelles-se-filment-decapitant-un-enfant-pres-d-alep-20-07-2016-5981457.php – qui relaye une information sur le Harakat Nour al-Din al-Zenki et la prise de position d’Amnesty International on ne peut plus clair à leur sujet, ainsi que trois autres groupes mis à part le Al-Nosra déjà considéré comme terroriste donc coupable de crimes de guerre. – http://www.amnesty.fr/Nos-campagnes/Crises-et-conflits-armes/Actualites/Syrie-des-horreurs-commises-par-des-groupes-armes-18744
    Serais-ce les prémices à mouvement journalistique emprunt d’étique et d’impartialité ?
    (Un moment d’optimisme face à cette imposture rapportée par cette enquête livrée par OB and CO)

      +9

    Alerter
  • Ailleret // 21.08.2016 à 13h45

    Moi aussi, j’ai été agréablement surpris par l’article du Parisien, comme par les réactions de ses lecteurs excédés par la propagande. Depuis une quinzaine d’années, ce quotidien diffusait une vision très néocon des conflits (fin 2002, début 2003, il envisageait même que la France participe à l’agression américaine contre l’Irak).

    La pression de lecteurs de mieux en mieux informés finit par fragiliser le mensonge médiatique.
    Continuons à faire monter la pression, jusqu’à la ruine de cet édifice du mensonge.

      +27

    Alerter
    • Renard // 22.08.2016 à 01h57

      Je suis tout à fait d’accord une forte pression citoyenne peut faire changer le traitement journalistique des questions internationales ! c’est un travail auquel chacun peut contribuer en écrivant directement aux rédactions pour mettre les journaux face à leurs absurdités, comme celle décrite dans ce billet qui est tout simplement révoltante !

      Le pouvoir (donc les journaux) peut changer du jour au lendemain ses positions sur la scène internationale, lorsque ça l’arrange. (cf : Erdogan ou LR qui se rapprochent de la Russie). Il est donc possible qu’une forte contestation citoyenne qui s’étend dans le pays finissent par retourner le gouvernement sur la question syrienne entre autres.

      Ce qu’ils ne lacheront pas, ce qu’ils ne lacheront jamais, c’est la propagande sur la question économique. C’est le dernier cercle du pouvoir. L’argent est le saint des saints.

        +5

      Alerter
  • Xavier // 21.08.2016 à 14h13

    Nos “belles démocratie” font des choses tellement atroces qu’il est essentiel d’avoir un streaming de communication très élevé pour montrer, là comme ailleurs que nous sommes de gentils humaniste…

    Les médias ne font que participer à la construction de cette image avec une stratégie de Story Telling permanente ou l’autre est toujours le méchant est où les pauvres et les indigents tente de venir vers nous puisque nous sommes les gentils.
    À se demander si toutes ces exactions ne sont finalement pas la seule manière que nous ayons de croire notre civilisation occidentale supérieure aux autres et ainsi maintenir un semblant de cohésion dans le délitement avancé résultat de l’individualisme et de la spéculation.

      +8

    Alerter
  • gryzor // 21.08.2016 à 14h29

    Merci pour cette information, qui vus sa pertinence et ses étaiements ne manquera certainement pas d’être relayée par les medias qui se sont jetés sur la photo de ce petit garçon, comme la misère sur le monde … (ou pas).

    Un point cependant :
    Je déteste lire la qualification de “terroriste” vis à vis des assassins qui frappent aveuglément les populations sur divers terrains. Le mot “terroriste”, sans définition claire, est un mot de novlangue qui permet de désigner à peu près ce qu’on veut désigner comme “méchant”.

    Au demeurant, je n’ai pas souvenir de m’être désolé à lire des qualificatifs de “terroriste” sur ce blog.

    Je n’aime pas non plus l’utilisation que vous faites du terme “barbare” pour désigner les miliciens assassins de ce gamin.
    Elle me semble relever du même registre, et il me semble d’ailleurs qu’elle apparaît en ce moment dans les mots de certains de nos politiques.
    Vu le niveau général de qualité de ce blog, je dirais que le mot foure-tout “barbare” ne devrait pas y avoir sa place.

      +4

    Alerter
  • Grégory // 21.08.2016 à 16h24

    FAN-TAS-TIQUE travail, merci, merci. J’ai vu passer l’article du Parisien (grâce, il faut bien le dire, à un lien sur un site complotiste) et je me demandais si c’était de l’emballement sur des ressemblances (comme souvent) ou si c’était du solide. Olivier fait ici ce travail assez difficile qui consiste à croiser l’info et à le rendre explicite. On reconnait par exemple bien la dentition caractéristique d’un des commandeurs. On voit aussi qu’il y a bien plus qu’une personne.

    C’est dommage qu’un média comme @si n’en parle pas, et en particulier du blackout systématique médiatique sur ce genre d’élément, mais en ce moment ils ont fort à faire sur la série sur le conspirationnisme. Il est clair que c’est l’urgence.

      +6

    Alerter
    • Olivier Berruyer // 21.08.2016 à 18h23

      Ca a été très long d’enquêter, j’ai cru à un fake au début. Disons que la probabilité est très réduite (après tout est toujours possible), surtout que le journaliste le reconnait à la fin – et il est évident qu’il connait très bien ces gens.

        +15

      Alerter
      • Eliniamor // 21.08.2016 à 21h11

        Si je puis me permettre d’ajouter un petit détail (d’autant plus accablant) : sur la photo que vous disséquez, celle postée sur Facebook le 6 août où notre ami photographe se prend avec ses nouveaux copains:

        Le type barbu avec les lunettes, tout à droite, c’est un bonhomme qu’on retrouve dans un documentaire posté sur le site de reportages en ligne Spicee : « Syrie : les escadrons du Djihad. »

        C’est Abou Mohamed Al Halapi, chef spirituel d’une brigade djihadiste, Ansar al Aqida… Apparemment l’ancien boss d’Al Nosra.

        Bref, un modéré, quoi ! Et en plus, un mec qui fait du bon boulot.

        On retrouve un article ici :
        http://www.lejdd.fr/International/Moyen-Orient/Syrie-on-a-passe-une-semaine-avec-les-djihadistes-742988
        (On le voit en photo, un peu plus bas dans l’article…)

        Et on reparle de lui ici aussi, dans une interview assez étrange, d’ailleurs :
        https://journaleuse.com/2015/08/21/coulisses-du-documentaire-syrie-les-escadrons-du-djihad/

        Bref, que du beau monde.

        De là à en conclure que tous ces braves gens appartiennent à cette brigade…

        Il a l’air d’aimer les journalistes, en tout cas.

        C’est déjà pas si mal… 😉

        (Au fait, merci pour tout le travail effectué…)

          +15

        Alerter
    • Hellebora // 22.08.2016 à 20h33

      20 minutes rallie Le Parisien…en se réclament de la télé chinoise (?!) Façon de pas se mouiller ? http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/29527377

        +0

      Alerter
    • Vladimir K // 23.08.2016 à 00h54

      Il est intéressant de noter qu’une des sources de ces informations sur cette page, Gissur Simonarson est un développeur web installé en Norvège, et qui a décidé d’utiliser les réseaux sociaux pour diffuser les informations que les médias mainstream ne présentent pas.

      Un autre exemple d’un non-journaliste qui fait le travail des journalistes bien mieux que ces derniers.

      Comme quoi, pour avoir des informations fiables en ce monde, il faut compter sur les actuaires, les développeurs, les économistes, certains professeurs d’université…

        +1

      Alerter
  • Albert Berlin // 21.08.2016 à 17h31

    La photo d’Osmane est visiblement scénarisée : on l’a mis juste à côte d’une trousse de premiers soins avec une inscription en anglais bien visible (pas en arabe, ni en turc — Alep est à moins de 100km de la frontière turque, mais en anglais) pour mieux émouvoir la “communauté internationale”.

      +10

    Alerter
  • noDJ // 21.08.2016 à 18h01

    Non seulement la focalisation et l’instrumentalisation des photos sont discutables mais aussi la fiabilité de la source.
    Le Guardian pose aussi la question :
    “Y a-t-il une confirmation indépendante montrant ce que cette vidéo prétend montrer ? Savons-nous vraiment si le petit garçon a été blessé par une bombe et non par ses porteurs ?”
    http://arretsurinfo.ch/qui-est-le-militant-journaliste-mahmoud-raslan-dalep
    Quand on sait que ces porteurs ont (au moins) décapité un enfant la question est plus que légitime.

      +10

    Alerter
  • noDJ // 21.08.2016 à 18h02

    Non seulement la focalisation et l’instrumentalisation des photos sont discutables mais aussi la fiabilité de la source.
    “Y a-t-il une confirmation indépendante montrant ce que cette vidéo prétend montrer ? Savons-nous vraiment si le petit garçon a été blessé par une bombe et non par ses porteurs ?”
    http://arretsurinfo.ch/qui-est-le-militant-journaliste-mahmoud-raslan-dalep
    Quand on sait que ces porteurs ont (au moins) décapité un enfant la question est plus que légitime.

      +5

    Alerter
  • Homère d’Allore // 21.08.2016 à 18h11

    Fantastique travail d’Olivier Berruyer qui démontre la nécessité de l’existence du blog les-crises.fr

      +17

    Alerter
  • yoananda // 21.08.2016 à 21h29

    Pourquoi incroyable mais vrai ? L’utilisation des enfants à des fins propagandistes et de prise en otage médiatique n’a rien de nouveau dans certaines contrées.

      +4

    Alerter
  • Les Barniques // 21.08.2016 à 21h40

    Je ne savais pas qu’il y avait tant de réactions partout dénonçant les liens du photographe avec les djihadistes. C’est une très bonne nouvelle et il faut profiter de ce momentum à plein. Je fréquente le fil de discussion de Radio-Canada International. Chaque fois que je veux partager des informations sur la présence de djihadistes à Alep et notre lien avec eux, on a bloqué mes posts. Cette fois-ci, avec cet événement médiatique, j’ai rédigé une plainte à l’ombudsman de Radio-Canada International. J’ai encouragé mes amis de Facebook à dénoncer cette propagande. La vérité qui doit être dite est que l’Occident est en guerre contre la Syrie sans le dire clairement à sa population. Ça non plus, ça ne passe pas quand je le dénonce sur le fil de discussion. Avec les informations supplémentaires dénichées par M. Berruyer, j’aurai d’autres munitions pour appuyer mon indignation.

    Je vous tiendrai au courant des suites.

      +17

    Alerter
  • Malko // 21.08.2016 à 22h18

    Wouha ça part loin là.
    Incroyable talent de scénariste de M. Berruyer, qui arrive à voir des liens partout, convergeant miraculeusement toujours vers le même ennemi… Dommage, ça manque un peu de cohérence pour être crédible, et puis surtout la manipulation du contexte est trop évidente. Pour vos prochaines fictions politiques, essayez de varier un peu au niveau des ennemis ; les méchants américains s’en prenant aux pauvres agneaux Assad et Poutine victimes des machinations de média manipulés, c’est lassant à la longue.

    Mais M. Berruyer pourrait par ailleurs mettre son imagination au service du cinéma (du cinéma de propagande russe bien sûr, pas d’une superproduction américaine ou d’un film français subventionné par les socialistes!).

      +1

    Alerter
    • Olivier Berruyer // 21.08.2016 à 22h49

      Oh, je laisse passer ce commentaire, collector…

      Vous avez vu que “la fiction” est confirmée par l’AFP et le photographe lui-même ?

      “c’est lassant à la longue.”

      => LeMonde.fr est fait pour vous.

      (Et je n’ai aucune affection pour Poutine, pour la 3000e fois, comme pour AUCUN gouvernement.)

        +32

      Alerter
      • Amélie // 23.08.2016 à 16h16

        beau travail bien sourcé. C’est vrai que pour réagir au commentaire que vous avez laissé passé, il serait intéressant d’avoir de tant en tant des articles aussi bien travaillés qui vont dans l’autre sens.

          +0

        Alerter
    • Micmac // 22.08.2016 à 01h31

      Heureusement que Malko est là pour nous donner le fin mot de l’histoire : c’est la faute des Russes…

      Même quand ils ne sont même pas partie prenante ou mentionnés, c’est leur faute.

      La Saint Barthélémy? C’est les Russes.
      Le chômage? Les Russes.
      La Peste Noire? Les Russes.
      Le Titanic? Un iceberg Russe.
      La disparition des dinosaures? Les Russes.

      Ils ont même bouffé le Petit Chaperon Rouge, c’est vous dire! Ils sont capables de tout!

        +17

      Alerter
    • Prométhée Enchaîné // 22.08.2016 à 16h38

      Moi qui suis plutôt opposé à la tendance que vous dénoncez à juste titre, je trouve l’article plutôt bon en ce qu’il montre les contradictions de notre presse. Vous pourriez apporter un argumentaire, ou au moins une critique un peu plus précise que celle d’un storytelling anti-occidental, ça m’intéresse…

      L’erreur que beaucoup peuvent commettre est d’en tirer la conclusion que notre presse c’est la Pravda, et que nous vivons 1984… Ou tout simplement que les régimes plus ou moins autoritaires à l’est n’ont rien à envier aux démocraties occidentales, voire que si les occidentaux ne s’en mêlaient pas, tout se passerait mieux. L’illusion suprême est peut-être de croire qu’il est possible pour les occidentaux de ne pas s’en mêler.

        +1

      Alerter
    • Grégory // 23.08.2016 à 12h59

      Bon, ben vous l’avez sous le nez. Vous avez refusé non pas de croire, mais de prendre en compte des preuves, pour privilégier une vue du réel qui s’avère au final tout à fait imaginaire, car ce que montre Olivier est à présent reconnu.

      C’est l’occasion d’apprendre quelque chose sur le “biais de confirmation”. Vous pouvez googler la partie entre guillemet. [Modéré]

        +0

      Alerter
  • Julie // 21.08.2016 à 22h20

    Facebook a pas trop l’air de vouloir traduire l’arabe correctement; à propos de la photo du photographe devant un bus plein de grafittis, le texte arabe dit:
    L’une des minutes les plus géniales que j’ai vécues pendant la libération de Ramussa avec les héros “embedded/exaltés” (inghimasiyyin). Les héros ont pris ensuite des tomates, de la pastèque et des clémentines.

    Eh oui, c’est d’abord ça la guerre en Syrie pour ces idiots. Une grande cour de récré.

      +3

    Alerter
  • philbrasov // 21.08.2016 à 22h48

    les enfants cherchez plus

    la photo est bidonnée

    https://www.facebook.com/United.Syrian.Republic/

      +6

    Alerter
  • paul // 21.08.2016 à 23h31

    La presse est devenue un outil de propagande digne de la pravda
    Aujourd’hui la presse ne fait plus l’opinion publique et nous voyons dans les forums ou commentaires ou discussions dans la vie quotidienne que les gens ne sont pas dupes.
    Les journalistes n’ ont que du mépris pour les gens qui les lisent

      +5

    Alerter
  • natoistan // 22.08.2016 à 01h46

    En fait toute cette manip n’avait qu’un seul but(nullement humanitaire)vendre au bon peuple une contre ‘no fly zone’ pro US dans la zone Kurde.Mais comme de facto la vraie no fly zone est Russe( S 400)c’est un rêve fou car il ne se passera rien.A noter que les US ont menacés les troupes du gouvernement ET Russes de représailles s’il touchaient à leurs forces spéciales(qui se trouvent en Syrie un comble illégalement).Voici la réponse des forces syriennes:

    Syrian Government Deployed Surface-to-Air Missile Systems to Hasakah after Pentagon’s Threats to Shoot Down Syrian Planes
    http://linkis.com/southfront.org/RVOwh

      +9

    Alerter
  • bourdeaux // 22.08.2016 à 13h58

    N’ayant aucun goût pour le morbide, j’apprécie d’être averti, comme au milieu du billet par ce genre de phrase : “(attention, c’est très très moche, âmes sensibles s’abstenir – z’êtes prévenus.”; mais est-ce bien utile si c’est pour me trouver nez-à-nez, en fin de billet, et sans avertissement, avec la photo du macabre puzzle (entouré en rouge, au cas où un lecteur louperait ça…) ? Est-ce bien nécessaire à la compréhension des choses ?

      +2

    Alerter
    • bourdeaux // 22.08.2016 à 14h16

      Et d’ailleurs, après examen, il ne s’agit même pas du même enfant (t-shirt différent, et celui sur le camion a les cheveux plus courts sur les côtés, et pas en brosse sur le dessus).

        +1

      Alerter
  • Sébastien Drouin // 22.08.2016 à 16h19

    J’avais jusque là réussi à éviter la vue de l’autre enfant, celui “mutilé” à mort, en ne regardant pas les vidéos… J’aurai aimé que cela en reste ainsi ou que l’article prévienne des photos choquantes qui attendent le lecteur.

    Ceci étant dit, bravo pour ce long article très riche et très complet, et le travail derrière.

      +2

    Alerter
  • Amer // 22.08.2016 à 19h30

    La source de cette photo donné dans l’Obs :

    “En quelques minutes après avoir été postées par des témoins et des journalistes, la photo et la vidéo du petit garçon sont montées en flèche sur les réseaux sociaux. Sophie McNeill, correspondante au Moyen-Orient pour ABC News, a été l’une des premières à relayer les images. Contactée par Metronews, elle raconte l’histoire :

    “Comme tous les jours, les docteurs de la Syrian American Medical Society, basés à Alep, m’envoient des photos de leurs interventions. Hier soir, j’ai reçu les images très fortes de ce petit garçon. Quand je les ai vues, j’ai su qu’elles étaient incroyables, à cause du regard de cet enfant.”

    J’attends depuis des années de les voir s’indigner pour les enfants palestiniens…

      +4

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications