Comme quoi, il faut se méfier des réseaux sociaux

Il semble bien, hélas, que la nouvelle soit finalement devenue vraie – mais cela mériterait une enquête plus approfondie…

EDIT : comme a priori il y a de gros mal-comprenants, je précise que ce billet est un simple billet vérifiant un sujet qui circule depuis des semaines sur les Réseaux sociaux et à propos des réseaux sociaux, pas des médias ! :

hopital

Comme c’était clairement dit ci-dessus, vu que sa diffusion durait, j’ai craint un fake, et j’ai simplement voulu voir si les tweets étaient vrais (en mettant les sources), et alerter sur le manque de fiabilité de ce qu’on trouve sur Twitter (et non pas sur les journalistes !), sur la durée de fusion d’une information, et appelant à la prudence élémentaire en ces temps de propagande de guerre DANS LES DEUX CAMPS…

Il ne s’agit évidemment pas d’un sujet sur les médias, qui ne s’appellent généralement pas “Diane Lockyer”, “Faysal Itani” ou “Simon Engls”…

4 février 2016

hopital-5

Source

25 juillet 2016

capture-decran-2016-12-12-a-09-32-25

Source

27 juillet 2016

capture-decran-2016-12-12-a-09-35-08

Source

28 juillet 2016

capture-decran-2016-12-12-a-09-37-28

Source

31 juillet 2016

capture-decran-2016-12-12-a-09-39-27

Source

31 juillet 2016

capture-decran-2016-12-12-a-09-41-49

Source

03 août 2016

capture-decran-2016-12-12-a-09-43-50

Source

01 octobre

capture-decran-2016-12-12-a-09-45-45

Source

01 octobre 2016

capture-decran-2016-12-12-a-10-06-02

Source

3 octobre 2016

hopital-6

Source

(EDIT : On voit ici que le sujet hôpital est très présent dans les grands médias à ce moment là – ce qui se comprend aussi ; ils ne parlent évidemment pas du “dernier hôpital” à ce stade, c’est un truc qui circule sur Twitter)

14 octobre 2016

capture-decran-2016-12-12-a-09-47-51

Source

14 octobre 2016

capture-decran-2016-12-12-a-09-49-55

Source

16 novembre 2016

capture-decran-2016-12-12-a-09-52-23

Source

16 novembre 2016

capture-decran-2016-12-12-a-09-54-54

Source

18 novembre 2016

capture-decran-2016-12-12-a-09-57-01

Source

18 novembre 2016

capture-decran-2016-12-12-a-09-59-30

Source

18 novembre 2016

capture-decran-2016-12-12-a-10-01-54

Source

18 novembre 2016

capture-decran-2016-12-12-a-10-08-39

Source

20 novembre 2016

hopital-4

Source

21 novembre 2016

hopital-3

capture-decran-2016-12-12-a-10-03-58

Source

30 novembre 2016

hopital-1

Source

8 décembre 2016

hopital-2

Source

91 réponses à La destruction sans fin du “dernier hôpital d’Alep”

Commentaires recommandés

Crazydick Le 13 décembre 2016 à 00h55

“Il semblerait que la bataille d’Alep soit terminée ! Tous les quartiers ont été repris par l’armée.”
Quelle tristesse ! Quand on pense à tous ces derniers hôpitaux qui restaient à détruire !

  1. Louis Le 13 décembre 2016 à 00h38
    Afficher/Masquer

    Information de dernière minute : il semblerait que la bataille d’Alep soit terminée ! Tous les quartiers ont été repris par l’armée.

    Une page se tourne pour la Syrie !

    Inutile de dire que ça va gesticuler sec du côté de la “communauté internationale” et de l’ONU pour nous expliquer que c’est une bain de sang inqualifiable.


    • Crazydick Le 13 décembre 2016 à 00h55
      Afficher/Masquer

      “Il semblerait que la bataille d’Alep soit terminée ! Tous les quartiers ont été repris par l’armée.”
      Quelle tristesse ! Quand on pense à tous ces derniers hôpitaux qui restaient à détruire !


      • Balthazar Le 13 décembre 2016 à 09h18
        Afficher/Masquer

        En met temps, cela fait deux ans que tous les mois le grand méchant détruit deux à trois hôpitaux chez les gentils opposants. Dixit Merdias Propaganda.
        Tout comme ils annonçaient tous les 15 j l’envahissement de l’Ukraine par des chars russes.


      • lvzor Le 13 décembre 2016 à 16h04
        Afficher/Masquer

        Tout devient clair :
        Apparemment il y avait beaucoup plus d’hôpitaux à Alep qu’à Paris… C’est sans doute à cause des dépenses de santé excessives que les contribuables syriens se sont révoltés contre Assad. D’où le marché qui s’est ouvert pour les djihadistes : la prière est moins chère que la médecine…


    • Deres Le 13 décembre 2016 à 09h53
      Afficher/Masquer

      Le nouveau “même” concerne des massacres perpétués par les loyalistes. C’est apparu hier et cela part dans tous les sens avec des chiffres, des lieux et des victimes divergentes … En résumé, avant hier aucun massacre depuis le début du siège et brutalement hier cela massacre dans tous els coins. Même si c’est peut être basé sur une réalité, il y a tellement de bruit idéologique que cela devient impossible de savoir !


    • Alfred Le 13 décembre 2016 à 09h58
      Afficher/Masquer

      En effet. A cette occasion les caches d’armes de nourriture et de matériel médiacal sont exposées au grand jour. I y a des dizainnes zr des dizainnes de photo sur twitter au fur et à mesure des découvertes (un exemple https://twitter.com/ald_aba)
      Conclusions provisoires:
      1- Si les civils ont pu connaitre la pénurie c’est très loin d’etre le cas des combattants
      2- L’origine, les dates de fabrication et les lieux de transit de tous ces materiels parfois sophistiqués sont autant de preuves qui pourraient se révéler encombrantes dans un monde “normal” (mais la réalité n’a pas d’importance)…


    • Louis Robert Le 13 décembre 2016 à 14h06
      Afficher/Masquer

      À l’instant, le bout du bout, Euronews:

      “Ça ressemble à la fin du monde!”


      • Sébastien Le 13 décembre 2016 à 23h30
        Afficher/Masquer

        Sont balèzes à Euronews, ils ont déjà vécu la fin du monde. Dans une autre vie d’un autre univers sans doute.
        Le premier qui rit gagne un abonnement gratuit au journal de propagande de son choix.


    • BrianDuSysCat Le 14 décembre 2016 à 01h54
      Afficher/Masquer

      vous avez vu qu’on nous prépare à la guerre ?


  2. Feubeuh Le 13 décembre 2016 à 00h55
    Afficher/Masquer

    Il existe plus d’une enquête “approfondie” évidemment pas sur twitter.
    J’aime beaucoup cette carte interactive, même si elle n’est encore à jour.

    https://s3.amazonaws.com/PHR_syria_map/web/index.html


  3. Logic Le 13 décembre 2016 à 00h58
    Afficher/Masquer

    Voici la solution (selon Nabil Antaki). Une centaine d’hopitaux à Alep Est ont été construit par un écossais du nom de James Last. On parle alors des “Last hospital”, pour désigner le fondateur et non un hypothétique hôpital restant.


    • Logic Le 13 décembre 2016 à 08h37
      Afficher/Masquer

      Tous ces hôpitaux à Alep-Est font partie d’une chaîne d’hôpitaux bâtis par M. James Last. James est un industriel Écossais, fabriquant de Whisky. Sa mère Noor Najjar était originaire d’Alep …James a bâti tous ces hôpitaux une centaine d’hôpitaux en son honneur. Il y en a des centaines à Alep, en particulier à Alep-Est et ils sont appelés « LAST Hospital » (Last en anglais veut dire « dernier »).
      Cette histoire est bien évidemment une invention destinée, dans l’esprit des Alépins, à tourner en dérision ceux qui rapportent régulièrement que les « dernier hôpital à Alep a été bombardé par le régime« .
      Cela pour dire qu’il y a encore de nombreux hôpitaux à Alep.
      Source :
      http://arretsurinfo.ch/il-nest-pas-vrai-que-le-dernier-hopital-dalep-est-ait-ete-detruit/

      Exemple d’humour alépien. 😉


  4. cetassez Le 13 décembre 2016 à 01h16
    Afficher/Masquer

    Quelques images des aleppois(?) libérés(surement des figurants payés par poutine)….

    des images d’Alep-est libérée

    Voici des images filmées ce soir dans Alep-est libérée par l’armée syrienne et l’aviation russe. Un monde entre ce que nous assènent les médias occidentaux et ce que l’on voit ici.

    http://yetiblog.org/index.php?post%2F2119


    • Rimbus Le 13 décembre 2016 à 02h20
      Afficher/Masquer

      Que Assad ait organisé une petite fête à l’Ouest de la ville c’est de bonne guerre (sic), mais que les combattants fassent une bonne purge à l’Est pour venger leur frère d’arme tombé au combat ne me semble pas impossible non plus. En général, à la libération, il y a des pelotons d’exécution, des collabos pendus et des femmes tondues. En tout cas, en Europe c’est comme ça. Au Moyen-Orient je ne connais pas.


      • ANNA Le 13 décembre 2016 à 14h16
        Afficher/Masquer

        Les rebelles d’Alep demandent une fatwa a l’émir, qui leur permettra d’exécuter leurs “femmes” avant de fuir Alep, pour éviter a leurs femmes de se faire “violer” par l’armée de B.Assad :

        https://glav.su/files/messages/2016/12/13/4176817_da5f70f452da01ac3f908146c313fea6.jpg


        • Catalina Le 13 décembre 2016 à 23h00
          Afficher/Masquer

          les rebelles d’Alep, ceux qui sont soutenus par les usa ? ils veulent donc zigouiller “leurs femmes” pour éviter qu’elles soient violées ? rarement on a vu tant de tendresse….
          Je pense surtout que toutes ces esclaves sexuelles ne doivent pas témoigner des horreurs qu’elles ont subi, ça ferait tâche pour des gars qui se rattachent à l’Islam et on en apprendrait beaucoup sur leur pratique religieuse. Je dis ça…


        • Van Le 15 décembre 2016 à 13h38
          Afficher/Masquer

          Cela peut se comprendre si ces femmes étaient kidnappées et mariées de force a ces criminels , les laisser derrière c’est s’exposer au scandale planétaire sur les agissement de ces mercenaires a Alep et ailleurs.


  5. yenamarre Le 13 décembre 2016 à 01h18
    Afficher/Masquer

    Et c’est reparti à Palmyre. 4 ou 5.000 égorgeurs ont repoussé l’armée syrienne. Celle-ci a quand même pu évacuer 70 à 80% des civils.
    D’où viennent ces troupes de Daesh? Pas d’Alep, Pas d’Al-Bab. Probablement Mossoul? Quels étaient les forces en présence à Mossoul? Quel allié important dirige cette bataille?


    • Jack Le 13 décembre 2016 à 02h34
      Afficher/Masquer

      Parce que le territoire tenu par l’EI en Irak se limite à Mossoul? Inutile de chercher à blâmer je ne sais quelle influence, seule l’incompétence des loyalistes est en cause.
      Vu le faible nombre de tués chez les défenseurs et la masse du butin de guerre exhibée par l’EI on peut penser que les défenseurs ont tout simplement détalé. Je ne leur reprocherais pas, la ville était intenable. Des défenses (murs de terre/sable, tranchées) inexistantes et les campagnes et routes autour contrôlées par l’EI.


      • yenamarre Le 13 décembre 2016 à 14h36
        Afficher/Masquer

        Incompétence? A 1 loyaliste contre 50 “opposants”, auriez vous à titre personnel des solutions?
        Détaler? en exfiltrant 80% de civils? Sacré déroute. mais qui a perdu ses boucliers traditionnels?


        • Jack Le 13 décembre 2016 à 20h04
          Afficher/Masquer

          1 contre 50, rien que ça? D’où sortent ces chiffres délirants, c’est tout ce que radio Damas a trouvé pour justifier cette humiliation? Il y avait 4000 attaquants pour 1000 défenseurs.
          Les solutions pour tenir une position sont des défenses solide aux bons endroits. Les kurdes le font depuis des années et curieusement l’EI n’a jamais réussi à leur reprendre une ville perdue…


          • scrongneugneu Le 13 décembre 2016 à 21h45
            Afficher/Masquer

            @Jack,
            Il faut quand même souligner que la majeur partie des forces d’Assad sont concentrés sur Alep, il n’est surtout pas nécessaire de perdre des hommes pour une bataille perdue d’avance il valait mieux reculer, la contre offensive viendra après. Et puis Palmyre n’est sans doute pas aussi stratégique qu’on pourrait le croire, Raqqa ou Idleb sont peut être plus important pour le moment.

            http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2016/12/alep-perd-ses-poils.html


          • Catalina Le 13 décembre 2016 à 23h03
            Afficher/Masquer

            La retraite n’est pas forcément une humiliation. et puis les Kurdes et l’Ei, franchement, l’un soutenu par la cia; l’autre par le Pentagone, évidemment que tout a tenu. On ne peut pas comparer.


            • Jack Le 14 décembre 2016 à 00h02
              Afficher/Masquer

              Effectivement, on ne peut pas comparer des loyalistes soutenu de façon massive par la Russie et l’Iran et des kurdes soutenu très mollement par le Pentagone (la CIA, c’est Idlib). Si les kurdes n’avaient que le dixième de l’aide accordée par les russes aux loyalistes la Syrie serait entre leurs mains depuis un moment…
              Il ne reste qu’à espérer que l’énorme quantité d’armes capturées à Palmyre ne servira pas à faire tomber Deir ez Zor.


      • Jean-Marc Le 13 décembre 2016 à 18h29
        Afficher/Masquer

        300 c’est au cinéma 😉 je peux comprendre que le courage ne soit pas infini face à des barbares en surnombre de l’EI.


      • SanKuKai Le 14 décembre 2016 à 12h49
        Afficher/Masquer

        Pour rappel, l’armée syrienne est une armée de conscription. Sans renforts, ils n’avaient aucune chance.


    • moshedayan Le 13 décembre 2016 à 10h04
      Afficher/Masquer

      La vérité sera difficile à connaître : tant l’équipe du président Hollande a verrouillé la propagande sur la Syrie. La vérité est que la France a joué une mauvaise carte au mauvais moment (elle n’est pas la seule, rassurez-vous… mais elle a sa part de responsabilité et les Syriens ne l’oublieront pas). C’est encore une étape du recul de la France sur la scène internationale, grâce à ce président qui joue les “va t’en guerre” sans savoir remettre sur pied son pays.


    • Renaud 2 Le 13 décembre 2016 à 10h05
      Afficher/Masquer

      Alep libérée, Palmyre reprise par Daech, Erdogan et PKK, Trump qui ferme quatre sociétés liées à l’Arabie Saoudite – voici le programme du dernier billet de Chroniques du grand jeu : http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2016/12/alep-perd-ses-poils.html.


    • Perekop Le 13 décembre 2016 à 17h14
      Afficher/Masquer

      D’après ce que j’ai pu comprendre, apparemment, les djihadistes sont venus de trois directions : Racca – où la coalition dirigée par les USA a suspendu ses bombardements jusqu’au printemps (???!!! oui oui oui, c’es très chic, on prévient l’adversaire qu’on lui fichera la paix pendant des mois) + Deir ez Zor (même topo ?) + Mossoul, où la même coalition a soigneusement laissé filer un max de “combattants” par le sud et semble également fonctionner au ralenti. Si ce n’est pas une action concertée, c’est quoi ? Peut-être faute d’avoir pu offrir Mossoul sur un plateau à Obama/Clinton, histoire de jeter du sang et de la rage sur la libération d’Alep par les Syriens et les Russes…
      En tout cas, on sentait presque de la jubilation dans nos médias en annonçant cette offensive djihadiste, “L’armée syrienne écrasée à Palmyre”, tout juste s’ils n’ont pas écrit : bien fait pour eux, haha, et pan pour les Russes, nananaire…


  6. Raoul Le 13 décembre 2016 à 01h30
    Afficher/Masquer

    On ne peut pas dire que toutes ces dépêches fassent dans la précision. Pour une bonne partie « Alep » désigne exclusivement la partie est d’Alep. L’ouest, qui est la partie la plus peuplée, n’existe tout simplement pas. On est dans la propagande la plus sordide.

    On trouve aussi l’expression « Free Aleppo » pour désigner Alep est. Les syriens pris en otage par les terroristes modérés ont sans doute été contents d’apprendre qu’ils vivaient dans la partie libre.


    • Owen Le 13 décembre 2016 à 02h15
      Afficher/Masquer

      Oui, cela donne un côté Free Tibet, peut-être avec son maire Brita Hagi Hasan, (son Dalaï-Lama ?), bloqué avec nos trois valeureux députés qui arrivent malheureusement trop tard pour ouvrir un corridor humanitaire.

      Bon, il y a des évolutions sémantiques dans l’autre sens aussi: dans le Monde et Libération l’expression, “armée du régime” commence à clignoter, pour et laisser place à “force syrienne”, et, pouf, “armée syrienne”.

      Un De Profundis pour la presse française… et atlantiste de l’Oural jusqu’au bord du Pacifique.


  7. nico Le 13 décembre 2016 à 05h50
    Afficher/Masquer

    La guerre c’est évidemment moche et horrible.

    Ceci étant dit , je ne sais pas en quoi ils ont fait ce dernier hôpital d’Alep mais il a l’air très coriace …

    C’est à ranger avec les nombreux mythes syriens comme les casques blancs je pense.


    • Hellebora Le 13 décembre 2016 à 19h18
      Afficher/Masquer

      Casques Blancs qui, comme par magie, se sont totalement volatilisés !


      • amer Le 14 décembre 2016 à 00h57
        Afficher/Masquer

        Apparemment une trêve à été obtenue pour que les djihadistes, casques blancs ou autres soient évacués d’Alep-est, après un passage chez le barbier qui officie dans les ruines pour l’occasion… il paraît qu’Alep-est perd ses poils…Suivant!


  8. Gier 13 Le 13 décembre 2016 à 06h50
    Afficher/Masquer

    Au fil des mois et des annonces de destruction d’hôpitaux par l’aviation russe, j’en étais venu à croire qu’à Alep, il y avait plus d’hôpitaux que d’habitants….


    • Deres Le 13 décembre 2016 à 09h57
      Afficher/Masquer

      Il y a aussi les nombreux tweet sans fondement sur les bombardements d’école ou de marché. Il faut aussi noter que souvent ces bâtiments ne servent plus à leur fonction d’origine … Donc dire que les russes ont bombardé une école n’est pas faux.

      A noter que la défense de l’EI à Al-Bab est fortement basé sur un grand hôpital en banlieue proche. Et cela ne choque personne quand les turques diffuse des vidéos où il le bombarde en le nommant sans se cacher.


      • Catalina Le 13 décembre 2016 à 12h39
        Afficher/Masquer

        Il faut noter aussi que les terroristes utilisent les civils comme bouclier humain, c’est pourquoi ils s’installent dans les hopitaux, comme ça les merdias peuvent broder, coudre, mentir et inventer des points….


        • Deres Le 13 décembre 2016 à 14h19
          Afficher/Masquer

          C’est surtout que ce sont de grand bâtiments, souvent élevé, ce qui est stratégique et en béton armé ce qui protège mieux.


          • Alfred Le 13 décembre 2016 à 19h51
            Afficher/Masquer

            C’est surtout.une stratégie délibérée. Les preuves de transport d’armes en ambulances sont innombrables (photos et vidéo facilement trouvables sur le net de combattant content d’eux). Idem pour l’usage d’écoles. C’est tout bénef. Au mieux ça protège. Au pire ça fait de la bonne propagande.
            Bref si ça arrive chez vous. Ne restez pas près des écoles et des zopito.


  9. Caroline Porteu Le 13 décembre 2016 à 07h17
    Afficher/Masquer

    Alep Libérée : liesse dans les rues ..
    https://pbs.twimg.com/media/CzgHeBTXAAENHL_.jpg:large

    Comme le dit un commentaire dessus , ils vont surement dire que ce sont des figurants


  10. Balthazar Le 13 décembre 2016 à 09h22
    Afficher/Masquer

    C’est vrai, ils devraient faire comme le bloc OTAN et dire que l’hôpital était un refuge de terroristes.
    Le reste hélas, du dommage collatéral. Pas un crime, non monsieur, la libération d’un territoire par nos futurs sauveurs.


  11. Lad Le 13 décembre 2016 à 09h30
    Afficher/Masquer

    Pour rigoler j’ai regardé la première édition de BFM sur la Syrie et Alep. ils n’y parlent que de “rebelles” et de civils qui se font massacrer par le pouvoir. Ceux de l’ouest sont des fanatiques.
    En gros Poutine et Assad sont des monstres sanguinaires, les rebelles (qui sont pour la très grande majorité des islamistes intégristes déguisés) sont des démocrates aspirant à la paix.
    Ils ne parlent évidemment pas des dizaines de milliers de civils d’Alep déjà évacués depuis un bail, des tonnes d’aides humanitaires fournies par la Russie et le gouvernement syrien …
    Et bien sûr ils ne parlent pas du massacre du Yémen par l’Arabie Saoudite … entre autre
    Que les américains s’apprêtent à donner encore des armes aux : “rebelles” …

    Ales entendre on a l’impression que c’est le gouvernement syrien qui agresse une ville d’un autre pays. Bientôt ils diront que les “rebelles modérés ” sont plus légitimes que le gouvernement et que ce dernier doit partir …


    • tepavac Le 13 décembre 2016 à 19h43
      Afficher/Masquer

      “Bientôt ils diront que les “rebelles modérés ” sont plus légitimes que le gouvernement et que ce dernier doit partir …”

      Désolé de vous décevoir, mais c’est précisément ce que dit notre Ministre des affaires extérieurs, J.M. ayrault.
      ..et comme vous et bien d’autres, je déteste autan l’injustice que les traitres


  12. Jacques F. Le 13 décembre 2016 à 10h13
    Afficher/Masquer

    Ca fait aussi 5 ans que Bachar Al Assad affame sa population.

    Ils sont sacrément résistant ces Syriens…
    Moi je ne tiendrais pas si longtemps sans manger.


    • scrongneugneu Le 13 décembre 2016 à 22h03
      Afficher/Masquer

      A propos, pour ceux qui n’auraient toujours pas compris, je vous repropose le doc d’Euronews d’il y a quelques mois seulement…manifestement Assad s’y prend mal pour affamer se population :

      https://www.youtube.com/watch?v=fq7Cap905Xg


  13. Babar Le 13 décembre 2016 à 10h14
    Afficher/Masquer

    Il y a actuellement 3 grandes offensives sur des zones urbaines en Syrie: Mossoul, Raqqa et Alep est. La 3ème sur Alep est abondamment commentée: bombardements de civils, d’écoles, d’hôpitaux, refus de cesser le feu, exactions diverses, crimes de guerre etc…
    Pour les 2 autres, un grand silence et pourtant on a expliqué en préambule que cela allait être complexe tant par l’intrication des combattants de Daesch et des civils, parfois retenus comme otage mais aussi de la possible complicité des uns et des autres. Par ailleurs on sait que les intérêts des différents coalisés étaient divergents voire contradictoires et que les représailles seraient terribles. Comment expliquer ce silence?
    Certes les bombardements sont “ciblés” et non “aveugles” des “missiles sophistiqués et couteux” et non des “barils d’explosifs” mais une de ces offensives ne servirait elle pas de “cache sexe” aux deux autres ?


    • Dominique Le 13 décembre 2016 à 14h37
      Afficher/Masquer

      « des zones urbaines en Syrie: Mossoul, Raqqa et Alep »

      Cécile Duflot ayant déclaré que le Japon est dans l’hémisphère sud, on ne t’en voudra pas de situer Mossoul en Syrie.


  14. josé Le 13 décembre 2016 à 10h53
    Afficher/Masquer

    «Le 5 décembre, un médecin militaire russe a été tué quand un obus de mortier lancé par les rebelles est tombé directement sur la tente d’accueil d’un hôpital mobile à Alep. Deux autres spécialistes médicaux ont été blessés, l’un d’entre eux est décédé des suites de ses blessures», a-t-on fait savoir au ministère
    https://francais.rt.com/international/30230-moscou-regrette-silence-occident-apres-bombardement-hopital-russe-syrie

    http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/syrie-un-hopital-de-campagne-russe-bombarde-un-medecin-tue_1857198.html


    • Paola44 Le 13 décembre 2016 à 16h48
      Afficher/Masquer

      Exact, il y a eu de gros dégâts sur cet important hôpital de campagne installé par les Russes pour venir en aide à la population, à ma connaissance, deux médecins russes ont été tués. Nous en avons vu les images à la TV russe, et les mêmes images ont été montrées brièvement à la TV allemande, mais bien sûr sans dire de quoi il s’agissait. Sur les chaînes russes, on voit aussi l’important soutien alimentaire apporté par l’armée russe à la population d’Alep. Et nous pendant ce temps? On critique, on accuse les Russes de crimes de guerre, en faisant comme si pendant les 4 ans de guerre où les Russes ne sont pas intervenus, il n’y avait jamais eu de morts civils ni de populations déplacées ! On a la mémoire courte, et sélective. Et que se passe t’il à Mossoul ? Mystère et boule de gomme…


    • tepavac Le 13 décembre 2016 à 19h51
      Afficher/Masquer

      il n’y a pas eut “un” obus, mais plusieurs sur cet hôpital, et précisément sur cet hôpital.
      C’est ce qui a “énervé” quelque peu Poutine.


  15. sergeat Le 13 décembre 2016 à 10h57
    Afficher/Masquer

    Alep.L histoire se répète les modérés perdent toujours :Paris tenu par des nazis modérés en 1944 a fini par tomber,la seule exception que je connaisse est Leningrad qui a résisté aux fascistes modérés (bilan 1 million de mort de faim)


  16. Louis Robert Le 13 décembre 2016 à 11h11
    Afficher/Masquer

    1. Nous ne sommes pas devant une “mer de sang”, bien plutôt d’une mer de tromperie, de mensonges et de propagande. Eva Bartlett, journaliste canadienne, par ses nombreuses interventions courageuses nous informe.

    “Syria – Sovereignty and Peace. Press Conference, United Nations, 9 Dec.”

    https://m.youtube.com/watch?v=ebE3GJfGhfA&ebc=ANyPxKqhZG051_xa3cEMruz1HShT1gX1Ym-aedK1fT30-w3GvwyakTHUS64-MHykYjWTfmC5LRrgLhzKYpTjXDFPVX-hXYIOWA

    https://m.youtube.com/watch?v=mkCqZUZhLnk

    2. Véritable solution #1: ne pas appeler obstinément un réfugié syrien “un migrant” mais l’accueillir et lui reconnaître les droits qui lui sont dus.

    3. Véritable solution #2.: abandonner nos politiques dont ces millions d’êtres humains sont les victimes.


  17. Nanker Le 13 décembre 2016 à 11h19
    Afficher/Masquer

    Olivier peut-être pourriez-vous intéresser au pedigree de deux chouchous de nos médias menteurs :
    je veux parler des “Casques blancs” qui après une campagne médiatique effrénée ont immédiatement disparu des écrans une fois le Nobel de la Paix attribué aux président colombien…

    Il y a aussi le “maire” d’Alep-est (parti en vacances avec Dufflot Mariton et Menucci) : comment a-t-il été élu? Sur quelle liste ( genre “égorgeurs progressistes” “barbus contre le tout-bagnole à Alep”)? Quel fut le % d’abstention? Les femmes étaient-elles autorisées à voter? 😆


  18. Louis Robert Le 13 décembre 2016 à 11h21
    Afficher/Masquer

    Ère post-aleppienne oblige… Et comment!!! Dans tous nos médias…

    C’est pas grave. Un torrent de vérité se fait maintenant jour. Tant et si bien que les mots leur manquent pour “expliquer”… L'”éclairage” manque.


  19. christian gedeon Le 13 décembre 2016 à 11h45
    Afficher/Masquer

    Palmyre,c’est la réponse de la bergère us/qatari au berger russe…cinq à dix mille hommes et leur matériel en plein désert et “la coalition ” dont c’est le secteur,n’aurait rien vu? Une preuve de plus de la stratégie complètement folle des occidentaux et de leur donneurs d’ordres sabliotes.


  20. rouille Le 13 décembre 2016 à 12h05
    Afficher/Masquer

    bientôt à la Une du Monde ” L’horreur, bien pire encore que tout ce que l’on pouvait imaginer : Les habitants d’Alep reconstruisent leur hôpital “…


  21. Arcousan09 Le 13 décembre 2016 à 12h47
    Afficher/Masquer

    Ras le bol de cette manipulation de cervelles par tous ces médias: journaux, radio, télé ….
    Quand les USA détruisent un hôpital de MSF en Afghanistan …. c’est “une erreur “, une banale erreur mais, mais quand il s’agit des russes et de Bachar c’est un “monstrueux crime contre l’humanité”

    Combien la coalition de OTAN tue-elle de civile femmes et enfants à Mossoul ????
    Et combien à Syrte
    Là c’est silence radio, passez il n’y a rien à voir et dans le Dombas en, Ukraine ????

    NON !!!! il n’y a que Alep car il faut bien justifier “NOTRE” guerre contre Bachar auprès du public franchouillard alors il n’y a et il n’y aura toujours et encore que Alep

    Au fait elle sert à quoi cette guerre?
    Qui nous a agressé pour que nous allions tuer des innocents?
    Quelle est la motivation de ce haut fait d’armes “civilisateur” …
    Qui a donné mandat à F. Hollande pour participer à cette mission ????????


    • Pegaz Le 13 décembre 2016 à 13h15
      Afficher/Masquer

      ” Quelle est la motivation de ce haut fait d’armes “civilisateur” …
      Qui a donné mandat à F. Hollande pour participer à cette mission ???????? ”

      Peut-être un début de réponse ?

      http://arretsurinfo.ch/le-4-juillet-2011-bhl-fabius-kouchner-lancaient-la-campagne-assad-doit-partir/


    • millesime Le 13 décembre 2016 à 19h29
      Afficher/Masquer

      suivez le pétrole et le gaz et vous saurez alors à quoi sert cette guerre, (déclenchée au départ par le Qatar et l’Arabie Saoudite), car Bachard al Assad avait refusé le passage du pipe line et de l’oléoduc à travers la Syrie…


      • scrongneugneu Le 13 décembre 2016 à 22h16
        Afficher/Masquer

        Pour être plus exact, Assad a proposé un contre projet en Janvier 2011, le “four seas strategy” un pipeline Iran / Syrie >> Europe ( par bateau ).
        L’idée était de relier quatre mers ( Méditerranée, Caspienne, Mer noire et Golfe persique ) par des tuyaux et d’alimenter l’Europe du sud, inutile de dire que ça n’a pas fait rire :
        La Turquie ( aucun tuyau ne passait par chez elle, contrairement au projet précédent )
        Les USA ( Après la Russie, l’Iran alimentait l’Europe )
        Le Qatar et l’Arabie Saoudite ( L’Iran reprenais de la puissance )
        La France ( par ce qu’elle fait partie intégrante des USA )

        mais ça faisait rire les autres :
        La Russie ( Iran étant un pays plutôt allié )
        L’Iran ( évidement )

        http://www.upi.com/Syrias-Assad-pushes-Four-Seas-Strategy/98471294335880/

        Bref, la colère des occidentaux est passée sur le peuple Syrien… le projet à été abandonné pour le moment…


  22. Louis Robert Le 13 décembre 2016 à 13h41
    Afficher/Masquer

    FRANCE 24, il y a 30 secondes…

    Images, des femmes et des enfants plein les rues d’Alep est, en cortège, se dirigent vers Alep ouest.

    L'”éclairage” en commentaire: “Il n’y a plus d’enfants, ils meurent tous.”

    Images, femmes et enfants sont accueillis, retrouvailles, etc.


    • tepavac Le 13 décembre 2016 à 20h05
      Afficher/Masquer

      Cela fait cinq longues et douloureuses années qu’ils nous content une histoire en totale contradiction avec les faits, images, vidéos et témoignages , qu’ils nous présentent.

      C’est dire l’ambiance schizophrénique qui règne dans cette agence.
      Mon Dieu et cela s’appelle “France 24”, quelle honte.


  23. Emmanuel Florac Le 13 décembre 2016 à 14h23
    Afficher/Masquer

    Ce qui est amusant, c’est que les “gentils” bombardent aussi les hôpitaux à Mossoul, mais eux ont bien sûr de très bonnes raisons:
    https://www.theguardian.com/us-news/2016/dec/07/islamic-state-iraq-mosul-hospital-airstrike-us-military

    La vérité est que la guerre est une saloperie, il n’y a pas de “bonne” façon de la faire. Évidemment que les membres de l’EI acculés vont se réfugier dans les hôpitaux, évidemment qu’il faut les en déloger, évidemment que pour éviter des pertes lors de l’assaut on va d’abord bombarder l’hôpital…


  24. Lydia Le 13 décembre 2016 à 14h36
    Afficher/Masquer

    C’est la raison pour laquelle il faut lire les informations de sources différentes,et n’être
    Sûre d’aucune en particulier : cultivé le principe
    d’incertitude,certes pas très confortable intellectuellement parlant,mais est ce que le monde est confortable ?


    • tepavac Le 13 décembre 2016 à 20h17
      Afficher/Masquer

      ” cultivé le principe d’incertitude”

      On ne peut que partager votre approche en toutes choses, néanmoins, sur ce dossier, pensez-vous sérieusement qu’il y ait un doute !
      A part les cinq cents millions d’Européen et les trois cent des Etats unis qui sont “abreuvés” par le lait du mensonge, il y a sept milliard de personnes qui nous regardent en fronçant les sourcils d’incompréhension.
      C’est dramatique et au delà de toute intelligence, pour ne pas parler d’immoralité.


  25. Lysbeth Levy Le 13 décembre 2016 à 14h48
    Afficher/Masquer

    Encore mieux avec les bons citoyens français partis sauver Alep des barbares d’Assad, (et non des djihadistes) Et dont tout le monde rie des aventures ; https://francais.rt.com/france/30528-syrie-delegation-mariton-duflot-mennucci-alep et le faux maire d’Alep est (pourquoi que de l’est de la ville ?) Brita Hagi Hassan est déjà nominé pour un prix “genre Nobel” ou de “la paix”; bien avant que tout soit fini :
    http://www.worldmayor.com/contest_2016/aleppo-mayor-brita-hagi-hasan.html en vérité il est membre d’une Ong qui est situé à Gaziantep a 50 km de la frontière syrienne et pourtant il parle comme si il vivait sous les bombes “russes” ou syriennes” pour les accuser de massacres ou génocides. https://caasyrie.wordpress.com/tag/brita-hagi-hassan/ Voilà l’imposture de ce monsieur mais pire du gouvernement Hollande, et les autres qui nous prennent pour des buses. Laissons le mot de la fin au Dr Nabil Antaki sur ces faits : http://www.leblancetlenoir.com/2016/12/nabil-antaki-le-maire-d-alep-est-sorti-du-chapeau-des-magiciens.html


  26. Louis Robert Le 13 décembre 2016 à 16h38
    Afficher/Masquer

    La palme, aujourd’hui, va au réseau de télévision Al Jazeera.

    Panique incessante, une orgie de propagande frénétique en direct.

    Images, témoignages, appels, déclarations, nouvelles en continu sur tableau rouge, etc. Véritablement, du jamais vu.

    Il faut voir.

    Un cas d’espèce digne d’une étude internationale approfondie sur le sujet.


    • Louis Robert Le 13 décembre 2016 à 16h59
      Afficher/Masquer

      ADDENDUM:

      Bref, après réflexion, je conclurais que sur Al Jazeera nous avons droit, aujourd’hui, à l’apothéose de plus 5 ans de propagande! Et l’on y annonce en ce moment, croyez-le ou non, que cet effort ultime va se poursuivre, indéfiniment… — On parle à l’instant de “GÉNOCIDE”!… Les appels à l’aide se multiplient. Hallucinant!


      • tepavac Le 13 décembre 2016 à 20h32
        Afficher/Masquer

        Ce n’est pas hallucinant, leur commanditaires veulent juste le chaos et des guerres,
        il n’y a là aucune contradiction, C’est uniquement notre esprit “policé” qui se refuse a cette évidence. Nous sommes en guerre,…. contre la guerre qu’ils nous préparent. Mais on refuse d’y croire.
        Pourtant les “prises de positions” à la fois militaires et législatives devraient nous alerter, mais non, on s’y refuse,
        finalement , rien ne change, et le troupeau restera l’animal docile qu’il à toujours été.


        • Louis Robert Le 14 décembre 2016 à 00h18
          Afficher/Masquer

          Tepavac, aujourd’hui, nous avons eu droit, sur Al Jazeera, au spectacle fictif d’une défaite amère que les vaincus niaient par la fiction. Un spectacle si savamment conçu et présenté qu’un peu plus et l’on y aurait cru: “carnage, génocide, fin du monde”, tout y a passé. Or ce n’était que propagande… Du reste, personne pour confirmer quoi que ce soit, sur place, à Alep est. Les commentaires contredisaient les images et vice versa. La panique médiatique, quoi!

          J’ai cru rêver. Ce que je crois à peine, c’est que l’on nous prenne pour de si parfaits imbéciles que l’on ose nous présenter ÇA, qui fut au dessous de tout ce que j’avais vu auparavant. Les populations sont désormais manipulées au-delà de toute limite raisonnable. C’est pure folie!


          • Fritz Le 14 décembre 2016 à 00h35
            Afficher/Masquer

            C’est pure folie, en effet, et ce n’est que justice pour les menteurs.
            “Quos Iupiter perdere vult, dementat prius” : Ceux que Jupiter veut perdre, il commence par les rendre fous.


          • tepavac Le 14 décembre 2016 à 01h07
            Afficher/Masquer

            Pour des personnes sensées cela ressemble effectivement à de la folie.
            Pourtant il suffit de se rappeler le discours du président de la Stratfor, sur la “stratégie du chaos et de la tension perpétuelle, pour évaluer la situation à sa juste valeur.
            Même si par ailleurs les caniches de garde aboient à l’envi du maitre, il n’en demeure pas moins que nous sommes face à de très très dangereux psychopathes.


            • Louis Robert Le 14 décembre 2016 à 02h06
              Afficher/Masquer

              Je vous l’avoue franchement, je me demande constamment COMMENT ces créatures font pour affirmer devant nous tous tant d’énormités, de faussetés qu’on leur fait répéter à coeur de jour. Je serais incapable d’en faire autant. À vrai dire, le faisant je crois sincèrement que je perdrais bientôt la raison.


  27. beaudry jacques Le 13 décembre 2016 à 17h06
    Afficher/Masquer

    Les douleurs et la colère tapissent l’âme et le coeur des alepiens depuis des mois sans relâche dans les souffrances. Bien sur l’idéal serait que le pardon s’installe rapidement afin d’estomper le besoin bien humain aussi des vainqueurs d’aujourd’hui de vouloir se venger par des représailles qui ne les soulageront qu’un moment. On peut comprendre ce qui se passe sans nécessairement l’accepter. Tout cela se vit maintenant et ceux qui dénoncent merdiatiquement les gestes des vainqueurs sont les mêmes qui oublient être du camp de ceux qui ont orchestré le terrorisme érigé en système. Je crois qu’ils devraient se garder une petite gêne pour leurs commentaires.


    • tepavac Le 13 décembre 2016 à 20h43
      Afficher/Masquer

      le pardon ne s”exprime que dans les erreurs, içi il s’agit d’actes volontaires, prémédités et très bien “intellectualisés”, il n’y a là aucune erreur sauf celles des appréciations d’un esprit “bisounours” qui n’a toujours pas saisi , que c’est lui et lui seul le “dindon” de toute cette agitation.


  28. Julie Le 13 décembre 2016 à 19h40
    Afficher/Masquer

    et sans rire, la correspondante de Radio France à Alep interviewait un “opposant” du nom de Hassoun il y a 3 jours qui affirmait que le dernier “centre médical” en activité devait s’occuper de 400000 personnes…


  29. Fritz Le 13 décembre 2016 à 19h54
    Afficher/Masquer

    Le déluge de propagande sur France Inter, Europe 1, etc. , concernant la prise d’Alep (par une armée étrangère, je suppose) mérite un papier sur ce blog. Il serait intéressant de comparer les titres, les expressions, les reportages… avec ce qu’on a entendu lors de la chute de Bagdad en 2003, de Tripoli en 2011, etc.

    Sans oublier l’émouvant reportage du Monde sur la libération de Phnom Penh en 1975.


  30. cetassez Le 13 décembre 2016 à 21h50
    Afficher/Masquer

    Palmyre : opération américaine avortée

    Analyse de Bassam Tahhan, spécialiste de politique internationale et de la Syrie, interviewé par Frédéric Saillot le 12 décembre 2016

    https://youtu.be/6KdILl8RrKI

    Alep : la guerre des cinq jours

    https://youtu.be/2Yes21HJyfE

    Les coulisses de la libération de Mossoul

    https://youtu.be/ayKvlxq82Yk


  31. Pegaz Le 13 décembre 2016 à 23h00
    Afficher/Masquer

    Ce soir la nageoire d’or revient à « 28 minutes » diffusé sur Arte. Dans la catégorie Aveuglément et Entêtement, la distinction revient à « Propagande mon amour pour toujours » Réaliser par G. Pignon Sur Rue et produit par Désinform@sion


  32. Krystyna Hawrot Le 13 décembre 2016 à 23h42
    Afficher/Masquer

    Effectivement, comme il y a ce fameux prix du “World Major”, on comprend mieux d’ou sort le sieur Brit Hagan Hassan – parce qu’il se cherche un point de chute pour après la guerre! Mais pourquoi, pourquoi un syndicat français, au lieu de s’occuper des salariés français, s’occupe de lui trouver un poste?
    https://solidaires.org/Rencontre-avec-le-maire-d-ALEP-EST


  33. daniel Le 13 décembre 2016 à 23h58
    Afficher/Masquer

    J’aimerais des informations sur le quartier Kurde d’Alep, Cheikh Maqsoud. Il a reçu pendant 2 ans obus et katioucha souvent chargés d’armes chimiques, et personne n’a protesté. Beaucoup de morts, blessés et destructions.
    Il a servi de refuge humanitaire au population environnante et des “insurgés” ont remis leurss quartiers aux Kurdes avant de fuir (?,pas sûr). La zone à responsabilité kurde s’est donc agrandie, mais c’est flou. Et les gouvernementaux semblent les respecter. On a même vu des drapeaux syrien et du YPG/YPJ côte à côte, il y a 1 semaine environ.
    Les gouvernementaux vont-ils respecter l’autonomie kurde ? Ou vont-il chercher à réunifier toute la ville ? Ce serait un indice de l’attitude du gouvernement envers le Rojava. Il faut dire aussi que les YPG/YPJ y sont nombreux et aguerris. N’y étaient envoyés que les volontaires, combattant(e)s confirmé(e)s.
    Un espoir: à Qamishli, Kurdes et gouvernementaux cohabitent tant bien que mal, et non sans accrochages, depuis le début.
    Des infos?


    • Jack Le 14 décembre 2016 à 00h34
      Afficher/Masquer

      Quand le dernier chirurgien de Cheikh Maqsoud a été tué en septembre dans un bombardement “rebelle” sur ce quartier personne n’en a parlé en occident. Désormais, il ne reste plus que 3 médecins dans ce quartier.
      Pour l’avenir de cette enclave, difficile à dire. La trêve passée avec les loyalistes en 2013 tient encore mais le quartier est toujours sous embargo.
      Cette nuit les SDF sont arrivés à 25 km du barrage hydro-électrique de Tabqa dont la prise leur permettra de boucler Raqqa par l’ouest. Comme ce barrage fourni l’électricité de la province d’Alep, il leur permettra de négocier en position de force avec le régime. Les champs pétroliers de Mleiha sont aussi dans le collimateur, ça fera un argument de plus.


Charte de modérations des commentaires