Observez bien le rendu d’un média puis la vidéo finale, les débats sont surprenants…

Source : France Info, AFP,

Russes et Occidentaux ont à nouveau étalé leurs divergences sur le dossier syrien samedi 8 octobre à l’ONU. La proposition française pour permettre aux habitants d’Alep de bénéficier d’un cessez-le-feu après quinze jours de pilonnage a été rejetée. La contre-proposition russe n’a pas connu meilleur sort.

Cinquième veto russe sur le dossier syrien

Moscou a d’abord bloqué un texte français qui exigeait la cessation des bombardements qui font rage sur la ville d’Alep où sont pris au piège 250 000 habitants, soumis à une offensive d’envergure du régime de Bachar al-Assad depuis deux semaines.

Le texte français a recueilli l’adhésion de 11 des 15 pays membres du Conseil de Sécurité. Le Vénézuela, comme la Russie, a voté contre. La Chine et l’Angola se sont abstenus.C’est la cinquième fois que la Russie utilise son droit de veto à l’Onu concernant le conflit syrien, qui a déjà fait plus de 300.000 morts en cinq ans.

capture-decran-2016-10-19-a-01-02-37

Ayrault ne baisse pas les bras

La Russie, principal soutien du régime syrien, a ensuite soumis au vote un texte concurrent, appelant plus généralement “à une cessation des hostilités, notamment à Alep” mais sans évoquer les bombardements. Neuf des 15 pays membres du Conseil de sécurité ont rejeté ce texte, dont la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

Ces deux textes concurrents confirment une fois de plus la fracture entre Moscou et les Occidentaux sur la façon de régler le conflit syrien. L’ambassadeur britannique à l’ONU, Matthew Rycroft, n’a pas hésité à parler de “veto solitaire” de la Russie et de vote “cynique”. Jean-Marc Ayrault, qui a fait le déplacement à New York pour ce vote, affirmait sur Twitter que “la France ne se résign[ait] pas. Ma détermination est totale.”

capture-decran-2016-10-19-a-01-04-19

Source : France Info, AFP,

=====================================================

Syrie: le Conseil de sécurité vote sur la résolution de la France et Moscou présente son alternative

Source : Youtube, Russia Today, 08-10-2016

Source : Youtube, Russia Today, 08-10-2016

Vous noterez l’incroyable moment à 1’53’45 où les Occidentaux quittent ostensiblement la réunion au moment où le représentant du gouvernement syrien prend la parole.

sortie-1

sortie-2-154

Je rappelle par exemple le récit de l’Opération Timber Sycamore de la CIA et de l’Arabie Saoudite, violant le Droit International…

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

26 réponses à ONU : la Russie met son veto à la proposition de la France pour un cessez-le-feu à Alep, par AFP

Commentaires recommandés

Lysbeth Levy Le 24 octobre 2016 à 00h28

Je suis sidérée du culot monstrueux d’Ayrault ! Juppé, Fabius, avant eux Sarkozy, BHL des criminels, avec leur comportement “colonialiste” envers la Russie. Veto bravo ! Alors que des comités anti-guerre aux Usa font de plus en plus de bruit pour stopper le massacre, nos élus, élites sans honte ni regret sont prêts à détruire un pays, et la civilisation qui demeure une des premières de l’humanité. Hollande, et ces 2 amis génocidaires veulent à tout prix leur bout de syrie leur “kurdistan” dont ils soutiennent les “mercenaires” et “pseudo-rebelles” dans leurs oeuvres de mort ! Mrs Ayrault Juppé, Fabius, Hollande, et tous vos amis qataris, saoudiens, terroristes, écoutez la voix de ceux qui veulent la paix et la fin de ce génocide humain et culturel : http://www.answercoalition.org/u_s_hands_off_syria_coalition_points_of_unity_statement
A quand la fin de ce cauchemar ??

  1. jpcd Le 24 octobre 2016 à 00h20
    Afficher/Masquer

    L’ONU publie aussi un compte-rendu synthétique de cette réunion. Ça va plus vite 🙂 :
    http://www.un.org/press/fr/2016/cs12545.doc.htm

    Extrait:
    Le représentant de la Fédération de Russie a vivement réagi à la proposition franco-espagnole. Attaquant le contenu même du projet de résolution, M. Vitaly Churkin a dénoncé l’inanité de l’idée d’interdire de vols au-dessus d’Alep-Est, « une zone tenue par les militants ». « Cette interdiction frapperait-elle aussi le vol de drones de renseignement qui suivent les combattants? Le texte ne le dit pas », a-t-il souligné.

    « Pourquoi en outre cibler la partie occidentale de la ville, contrôlée par le Gouvernement syrien? C’est plus pratique, dit-on », s’est encore exclamé M. Churkin. Le représentant russe a été catégorique: « Cette résolution est une tentative de détruire l’architecture de négociation existante ».


  2. Lysbeth Levy Le 24 octobre 2016 à 00h28
    Afficher/Masquer

    Je suis sidérée du culot monstrueux d’Ayrault ! Juppé, Fabius, avant eux Sarkozy, BHL des criminels, avec leur comportement “colonialiste” envers la Russie. Veto bravo ! Alors que des comités anti-guerre aux Usa font de plus en plus de bruit pour stopper le massacre, nos élus, élites sans honte ni regret sont prêts à détruire un pays, et la civilisation qui demeure une des premières de l’humanité. Hollande, et ces 2 amis génocidaires veulent à tout prix leur bout de syrie leur “kurdistan” dont ils soutiennent les “mercenaires” et “pseudo-rebelles” dans leurs oeuvres de mort ! Mrs Ayrault Juppé, Fabius, Hollande, et tous vos amis qataris, saoudiens, terroristes, écoutez la voix de ceux qui veulent la paix et la fin de ce génocide humain et culturel : http://www.answercoalition.org/u_s_hands_off_syria_coalition_points_of_unity_statement
    A quand la fin de ce cauchemar ??


    • hagen Le 24 octobre 2016 à 05h02
      Afficher/Masquer

      Il n’y aura pas de fin. Vous élirez Juppé, Clinton sera aux commandes aux USA. Les rois saouds resteront en place. La droite pro-israélienne est bien en selle.. En 2022 nous nous demanderons encore, à “quand la fin du cauchemar?”


      • Balthazar Le 24 octobre 2016 à 18h54
        Afficher/Masquer

        Pas sur d’attendre jusqu’en 2022.
        Si vous suivez ce site, vous avez lu que le chef d’état major de l’armée US a expliqué qu’il va détruire les Russes et les Chinois (les Indiens, c’est juste après hein).
        Vous avez la future présidente qui veut la tête de Bachar sur une pique et tuer du soldat russe.
        Les militaires russes ont déjà eu un avion abattu froidement par l’allié Turc.
        Au prochain coup, ça va vite dégénérer.
        Les américains, très courageux, vont utiliser leurs drones, gardant leurs soldats à distance.
        Mais les Turcs, c’est la porte à coté.


      • Xyloglossie Le 24 octobre 2016 à 22h42
        Afficher/Masquer

        – Juppé, pas sûr. L’eau va couler sous les ponts d’ici là… et même s’il va au 2 ème tour, il y aura des surprises, et le même coup que Chirac, pas sûr que ça remarche aussi facilement.
        – L’Hillarante élue? Là ça va être très difficile et je n’y crois pas. Bien sûr “ils” vont tout faire pour trafiquer les résultats, les machines à voter qui appartiennent à Soros par exemple, ou mettre la faute sur les Russes, ou que sais-je. Mais le résultat va être étonnant, au sens litéral, c’est certain.
        – les Saouds en place ad vitam aeternam? Non plus. Les cartes sont en train d’être redistribuées dans le Grand Jeu…
        2022, c’est très, très loin…


  3. Naz Le 24 octobre 2016 à 00h39
    Afficher/Masquer

    Poutine avait discuté avec Ayrault à Moscou, et ils s’étaient mis d’accord sur un texte, qui incluait les exigences de la Russie, en très bref: tous contre les terroristes quels qu’ils soient; en partant de Moscou, Ayrault est allé à Washington, s’en est suivi la proposition française.
    Réaction de Moscou: ils ont délibérément proposé quelque chose pour que ça ne passe pas, sachant très bien qu’on y mettrait notre veto!!
    Mais nous voilà rassurés, Ayrault ne lâchera rien!!


  4. Spipou Le 24 octobre 2016 à 01h11
    Afficher/Masquer

    Ce que je n’arrive toujours pas à comprendre, c’est pourquoi, face à l’état islamique qui met le monde entier en danger, les pays occidentaux s’obstinent à vouloir dégommer le seul chef d’état qui s’y oppose…

    Ca ne veut pas dire que je considère Assad comme un “gentil”, mais entre la peste et la grippe, il faut choisir le moindre mal.


    • millesime Le 24 octobre 2016 à 15h56
      Afficher/Masquer

      il y a deux voies pour faire passer le gaz, celle des Etats-Unis, Quatar etc…
      et celle qui ne leur convient pas de sorte qu’ils font tout et n’importe quoi…..!


    • Alfred Le 24 octobre 2016 à 17h20
      Afficher/Masquer

      Pour comprendre il faut comprendre que l’etat islamique comme d’autres avant lui ne met pas tout le monde en danger: vous et l’ensemble des pékins moyen oui. mais pas les multi-miliardaires qui ne prennent jamais le métro ni les écoles ultra-privées de leurs enfants. Les seuls à l’avoir fait (prendre pour cible des miliardaires, pas leurs enfants) ont été l’extreme gauche et ils l’ont payé très très cher (cf Rouilland récement). Le jour ou l’etat islamique sera dangereux pour ces gens là rassurez vous il sera annihilé avec des méthodes efficaces (certainement pas celles de “la guerre contre le terrorisme” mais les coups où il faut contre qui il faut).


  5. fanfan Le 24 octobre 2016 à 01h30
    Afficher/Masquer

    Avez-vous remarqué ce qui se passe au moment où le Dr Bachar al-jaafari, représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, prend la parole, à 1:53:40 sur la vidéo (ou ici : https://www.youtube.com/watch?v=rIksvV7XuXA) ?
    Regardez… des délégations de diplomates se précipitent pour quitter la salle !
    Dr Bachar al-jaafari : (…) “les représentants des pays coloniaux quittent la salle quand les paroles de vérité sont dites ; ils prouvent ainsi qu’ils ont des intentions colonialistes contre mon pays, contre le peuple de la Syrie, et que la diplomatie est une diplomatie de chaos, ayant recours à la force. Ce n’est pas une diplomatie de dialogue pour régler les conflits de façon pacifique.”…


    • silk Le 24 octobre 2016 à 03h27
      Afficher/Masquer

      Oui en effet.
      La 1ère partie est déjà remarquable :
      Ayrault qui parle de “Alep” qui serait détruite par les bombes russes er syrienne, réduisant ainsi Alep à la partie Est.
      Ceci sans jamais parler d’Alep Ouest qui reçoit des bombonnes de gaz tirées par “les canons de l’enfer” ni des explosifs avec des clous pour faire plus de dégâts, le tout arrivant presque uniquement sur des bâtiments civils (les militaires ne dormant pas chez “l’habitant).

      La duplicité la plus remarquable étant quand même leurs atermoiements sur le véto russe (qui eux font remarquer que cette réunion n’est qu’un cirque entre autre).
      Alors que chacune des interventions des occidentaux rappelle que leur unique motivation est humanitaire, avec le but faire cesser les conflits en Syrie, ils ne votent pas la résolution russe, ce qui aurait permis une désescalade. C’est bien la preuve que le but affiché n’est pas le but réel.

      Ils oublient vonlontairement l’incapacité à séparer extrémistes et “modérés” (qui n’existent que dans leurs différences à appliquer la charia plus ou moins violemment : quand quelqu’un a un fusil qu Il refuse de poser, il ne peut être considéré comme “modéré”), ainsi ils demandent directement l’arrêt des combats côté russe et syrien alors qu’ils sont dans l’incapacité de faire respecter une trêve du côté d’al-nosra/Al-Qaïda. Cela signifierait que l’état syrien se dissolve lui même (en dehors du fait que les territoires tenus par l’armée serait attaqués sans avoir le droit de les défendre).

      Mais c’est ce qu’ils désirent au fond (sans jamais le dire).


  6. silk Le 24 octobre 2016 à 03h31
    Afficher/Masquer

    Sans parler de l’Ukraine qui demande une fois de plus d’enlever le droit de véto russe car il ne s’en servent pas bien.

    En gros le droit de véto ne devrait exister que pour ceux qui votent les résolutions de la France, USA ou GB.
    Il devrait donc être enlevé à tous ceux qui ne s’alignent pas ou qui refusent de voter des résolutions allant dans le sens du gouvernement ukrainien actuel.


    • patrick Le 24 octobre 2016 à 19h04
      Afficher/Masquer

      Les Russes ont une deuxième version du droit de veto, ça s’appelle un S400


  7. silk Le 24 octobre 2016 à 03h59
    Afficher/Masquer

    L’intervention du Venezuela est remarquable aussi (1h08 environ).
    Mettant en cause des pays présents au conseil, il rajoutera aussi que le conseil n’est pas habilité à limiter le contrôle d’un pays sur sa souveraineté et encore moins à choisir si un gouvernement est légitime ou quoique ce soit de politique, et que ça va même à l’encontre de la charte des nations unies, garante de la paix dans le monde !
    Il rappelle que la création de EI est la conséquence directe de l’intervention en Irak et en Libye.
    Et il parle par ailleurs d’un 2 poids 2 mesures en rappelant Gaza et la non-action du conseil.

    Et il recommence à 1h27 en accusant des membres permanents de ce conseil d’être pleinement impliqués dans la tentative de déstabilisation qui n’est qu’un chahement de régime depuis le début ! Et que ca expliquerait le blocage aux nations-unies.

    Et TOC dans les dents : ça, ils l’ont entendu avant de se barrer lâchement devant (et avant) l’intervention du représentant syrien.


  8. Olivier MONTULET Le 24 octobre 2016 à 04h49
    Afficher/Masquer

    Il n’y a rien de plus scandaleux et d’antidémocratique que les sorties des occidentaux des séances de l’ONU quand ceux qui parlent ne défendent pas leur point de vue ou sont leurs ennemis. C’est même insensé d’un point de vue diplomatique et même une faute diplomatique extrêmement grave.
    En principe et dans sa chartes, l’ONU est le lieu de rencontre des nations, sur un terrain neutre, où l’on s’écoute, on débat on cherche des solutions et on défend la paix. Ces conditions sont essentielles pour établir la confiance, trouver des consensus et des solutions pour régler les conflits. L’occident méprisent ces principes, injurient véritablement leurs adversaires, veulent imposer leur vision sans écouter les autres, critiquent les vétos de ceux qui ne leur sont pas soumis, critiquent les pays qui utilisent leur véto pour des raisons différente de celles que les occidentaux défendent mais eux en abusent quand leurs intérêts sont menacés. Ils font des pressions économiques et toute autre pour obtenir le soutient des pays les plus fragiles.


    • fanfan Le 24 octobre 2016 à 09h32
      Afficher/Masquer

      A propos de ‘faute diplomatique extrêmement grave”,
      voici un autre exemple de passage à l’acte des occidentaux, cette fois-ci au siège genevois de l’Onu le 21 octobre 2016,
      au cours de la 25ème session spéciale du Conseil des droits de l’homme consacrée à la situation à Alep :
      Alexeï Borodavkine, ambassadeur de Russie, s’est vu couper son micro
      alors qu’il abordait le thème des dégâts causés à Alep par la coalition dirigée par les Etats-Unis et évoquait les frappes de la coalition contre des civils et l’armée syrienne. :
      https://fr.sputniknews.com/international/201610211028305414-alep-syrie-onu/


    • Fritz Le 24 octobre 2016 à 15h18
      Afficher/Masquer

      C’est clair : les Occidentaux qui quittent les séances de l’ONU lorsque le représentant légal d’un pays “ennemi” prend la parole, ces Occidentaux s’excluent d’eux-mêmes de la communauté internationale.

      Et ensuite, l’Occident a le culot de s’auto-proclamer “communauté internationale”…


  9. Olivier MONTULET Le 24 octobre 2016 à 04h50
    Afficher/Masquer

    … Récemment, certains pays occidentaux ont réclamé la fin du droit de veto sachant très bien que pour les occidentaux membres de l’OTAN il s’agirait d’un avantage décisif. Les occidentaux ont dénaturé l’ONU en faisant une tribune pour justifier au près des citoyens occidentaux leurs actes de guerres dont les blocus que pourtant ils interdisent aux citoyens d’organiser pour Israël en disant que c’est illégal. En fait les sorties des occidentaux démontre qu’ils ne veulent pas la paix, ni amender leur positions en fonction des avis des autres, ils toujours raison unilatéralement et démontrent, ce faisant, qu’ils sont simplement au moins aussi ignobles que ceux qu’ils désignent unilatéralement comme tel.


  10. fanfan Le 24 octobre 2016 à 09h59
    Afficher/Masquer


    Logiquement, le pouvoir en place tombe à plus ou moins court terme, le chaos s’installe pour de longues années, vous avez atteint votre objectif : vous n’avez plus de pouvoir fort face à vous, vous pouvez piller sans vergogne les richesses du pays, il vous suffira d’entretenir les conflits internes (ethniques, religieux…) en organisant un attentat suicide de temps en temps. Toute couverture médiatique est maintenant superflue.
    Toute ressemblance avec une quelconque situation actuelle est évidemment fortuite.
    La première victime d’une guerre, c’est la vérité.
    http://democratisme.over-blog.com/


  11. Arcousan09 Le 24 octobre 2016 à 11h25
    Afficher/Masquer

    Bravo à la Russie qui n’a pas voulu se laisser manoeuvrer et qui continue son action qui a le grand avantage d’être claire: combattre l’état islamique.
    Ce matin encore la manipulation des cervelles par des chroniqueurs entre autre celui de France inter qui continue à parler de boucher de la Syrie, d’irresponsables russes qui massacrent allègrement des civils en particulier les femmes et les enfants.
    En fait cette résolution de ONU n’est pas française mais dictée par Washington à la France ainsi le véto assuré de la Russie s’adresse à la France et non aux USA et le tour de passe passe est joué et le coq français roule les mécaniques …
    “ON” va continuer longtemps ce jeu d’hypocrisie aigüe pendant que des milliers de personnes souffrent et meurent sacrifiés pour des intérêts purement économiques de multinationales en mal d’hégémonie.
    Décidément ce monde là marche sur la tête et les chantres formatés aux ordres nous en rajoutent une couche à chaque chronique radio télé, revues ….. jusqu’à la nausée.


  12. HT Le 24 octobre 2016 à 11h33
    Afficher/Masquer

    Que se passera-t-il si Trump est élu sachant que les 3/4 des politiques européens lui crachent ouvertement dessus?

    Je suis peut-être naïf, voir un peu bête… mais si j’étais Ayrault, j’éviterais de l’incendier avant d’avoir le résultat des élections… Car s’il est élu c’est bien avec lui qu’il faudra dealer… Trump lui n’oubliera probablement pas.


    • Perekop Le 24 octobre 2016 à 23h47
      Afficher/Masquer

      “oui mais vous, vous êtes dans le rationnel”, comme me le reprochait il y a longtemps une charmante dame psy… Etre “dans le rationnel”, un crime dans notre monde décervelé.


  13. hgo04 Le 24 octobre 2016 à 16h02
    Afficher/Masquer

    “””C’est la cinquième fois que la Russie utilise son droit de veto à l’Onu concernant le conflit syrien, qui a déjà fait plus de 300.000 morts en cinq ans.”””

    Merci de rappeler que la Russie n’y est pas depuis 5 ans, mais un ou deux ans.. Les gens meurent dans ce pays car des états usent du terrorisme pour éradiquer la Syrie.. Rien d’autre..

    J’ai l’impression que vous mettez la France dans le panier des bons fruits, alors qu’elle est vérolée depuis longtemps..

    A moins ce nce ne soit qu’une erreur, hein?? mais je ne crois pas..


  14. RGT Le 24 octobre 2016 à 18h54
    Afficher/Masquer

    Cette propagande de guerre cynique est réellement écœurante.

    Honnêtement, si j’étais russe, je rendrais la monnaie de leur pièce aux USA en allant foutre le bordel dans les pays avec lesquels ils partagent leurs frontières, puis je lancerais une “opération humanitaire” armée pour libérer le Canada et le Mexique.

    Ils pourraient aussi “jouer” dans les pays du sud de l’Europe, voire même en France.
    Je suis certain qu’il y a dans ces populations de très nombreux citoyens qui seraient prêts à accepter un petit coup de main pour virer les ploutocrates et les €urocrates.

    Le tout bien sûr assorti d’une “no fly zone” afin d’éviter que les jets de l’OTAN ne viennent secourir les oligarques qui contrôlent ces pays.

    Malheureusement cette tactique est fortement réprouvée par les russes. c’est contraire à leur vision des relations internationales.

    Tant qu’ils ne l’appliqueront pas ils n’auront pas la paix.

    Par contre, si par malheur Killary est élue, je ne suis pas certain qu’ils continuent bien longtemps à se poser des problèmes de conscience.


  15. Krystyna Hawrot Le 24 octobre 2016 à 22h47
    Afficher/Masquer

    Je suis d’accord que c’est écoeurant de voir l’occident se barrer lachement lorsque le représentant le la Syrie prend la parole. Parce qu’ils préfèrent les barbus sauvages à ce monsieur distingué. Mais c”est très important de voir que la diplomatie à l’ONU n’est pas aussi hypocrite – les choses sont dites, le colonialisme est nommé, notamment par le Vénézuela et aussi le Sénégal. C’est intéressant de voir que nos représentants sont totalement ridiculisés aux yeux du monde entier, qu’ils ne sont qu’une minorité – et ce face à face avec le monde qui les réprouve par l’oeil des représentants du Sud et de la Russie, c’est ce qu’ils veulent nous cacher… Ils nous abreuvent de propagande, mais c’est Russia Today qui a mis en ligne la totalité des débats à l’ONU!


Charte de modérations des commentaires