Les Crises Les Crises
28.octobre.201928.10.2019 // Les Crises

Ouverture d’une action pénale contre l’ancien président de l’assemblée d’Ukraine, accusé d’avoir provoqué les affrontements sanglants d’Odessa en 2014

Merci 308
J'envoie

Nous sommes heureux de vous donner de bonnes nouvelles concernant une vieille connaissance du site : Andriy Parubiy..

Source : 112, 23-09-2019

48 morts et 250 blessés lors des multiples troubles qui ont eu lieu à Odessa le 2 mai 2014

The Verkhovna Rada

Le bureau national d’enquête (SBI) a engagé une action pénale contre Andriy Parubiy, l’ancien président de l’Assemblée ukrainienne, la Verkhonva Rada, procédure provoquée par les multiples troubles qui ont eu lieu à Odessa en 2014, comme l’indique l’intéressé sur Facebook.

« Le SIB a engagé une action pénale contre moi, m’accusant d’avoir organisé la défense d’Odessa au printemps 2014. Cependant, dans sa lettre, le SBI parle de “multiples troubles” … Les efforts acharnés des autorités ukrainiennes et de la société civile contre l’annexion hybride du sud-est du pays (soit huit régions de l’Ukraine) par la Russie de Poutine grâce à la prise de pouvoir par les forces pro-russes dans les centres régionaux, y compris Odessa, cet événement est présenté ici comme «la conséquence de la création et de la coordination par Andriy Parubiy de groupes publics armés qui visaient à provoquer des troubles considérables le 5 mai 2014 sur le territoire d’Odessa. Pour le document du SBI cela est un fait », écrit Parubiy.

Il déclare aussi « avoir fait tout ce qui était possible pour défendre l’Ukraine ».

« C’est ce que j’ai fait toute ma vie et pendant les années de guerre et que je continuerai à faire », a-t-il ajouté.

Facebook Andriy Parubiy

Le 2 mai 2014, 48 personnes sont mortes et 250 ont été blessées lors de multiples troubles à Odessa. La plupart des victimes décédées se trouvaient dans la Maison des syndicats.

Le 18 septembre 2017, vingt des participants aux tragiques événements d’Odessa du 2 mai 2014 ont été déclarés non-coupables de l’accusation d’organisation de ces troubles. La décision du tribunal a provoqué de nouveaux affrontements entre activistes des organisations pro-ukrainiennes et des forces de l’ordre de Chornomorsk, dans la région d’Odessa.

Source : 112, 23-09-2019

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

obermeyer // 28.10.2019 à 08h29

Bonne nouvelle . J’espère qu’il finira derrière les barreaux , pour longtemps .

10 réactions et commentaires

  • obermeyer // 28.10.2019 à 08h29

    Bonne nouvelle . J’espère qu’il finira derrière les barreaux , pour longtemps .

      +33

    Alerter
  • Thalie // 28.10.2019 à 10h15

    c’est quoi le SIB? ou le SBI? S’il d’agit du Bureau national d’enquête, l’abréviation est DBR

      +3

    Alerter
  • Jean-Pierre Kayemba // 28.10.2019 à 13h46

    “HITLER LE PLUS GRAND DEMOCRATE DE TOUS LES TEMPS
    6 SEPT. 2018 PAR JEAN-PIERRE KAYEMBA BLOG : NOUS NE DORMIRONS PAS CETTE ANNÉE,
    Monsieur Parouby Président de la Rada ukrainienne naguère reçu en grande pompe par monsieur De Rugy alors Président de l’Assemblée nationale a promu Hitler “Plus grand démocrate de tous les temps”. En a-t-on entendu parler à Médiapart?…”
    S’agit-il de la même,personne?…

      +29

    Alerter
    • R.C. // 30.10.2019 à 09h12

      Bien sûr que c’est le même. Et vous avez tout à fait raison de rappeler ce fait ultra-scandaleux, cette tache brune indélébile sur le manteau ultra-libéral de la Macronie.
      Les médias s’étaient empressés de relayer les propos du petit Gérald Darmanin pour qui « ce n’est pas parce que vous mettez un gilet jaune que vous ne portez pas une chemise brune en dessous » ! Les macronistes (Florian Bachelier, etc.) en avaient rajouté plusieurs couches… Pourtant, lorsque le fondateur du Parti social-nationaliste d’Ukraine était accueilli officiellement dans une France prétendument Républicaine et démocratique : silence radio !
      Pour un régime et un président censés être le rempart contre l’extrême droite, on repassera.

        +5

      Alerter
  • cording // 28.10.2019 à 14h38

    Le vent a tourné, l’heure est venue de rendre des comptes sur les exactions commises par les partisans du précédent pouvoir.

      +5

    Alerter
    • moshedayan // 28.10.2019 à 15h53

      Ne soyez pas trop optimistes.
      Connaissant les mentalités de certains dans ces pays de l’Est, il s’agit probablement d’un petit pas pour quelques fonctionnaires de la Procurature ukrainienne pour assurer leurs arrières – au cas où les “chars russes arriveraient”… selon moi, je peux me tromper.
      L’Ukraine continue sa décomposition. Après avoir subi la terreur nationaliste, les russophones relèvent un peu la tête, mais le chemin sera très long : entre assassinats, disparitions non élucidées, exactions (réciproques d’ailleurs ne soyons pas naïfs)… Des centaines de procès sont prévisibles et le nombre de nationalistes surtout concernés est énorme. Jusqu’à présent, beaucoup vivent tranquillement, parfois paradent aux flambeaux, quelques uns ont eu la “grâce” de mourir au Donbass…. .

        +12

      Alerter
      • R.C. // 30.10.2019 à 09h27

        Même la défunte URSS n’avait pas réussi à, ni voulu, éradiquer les survivants de l’oUPA et de la Division Galitchina (Waffen SS ukrainienne) qui ont prospéré dans la clandestinité jusque dans les années 50-60 avant de faire des petits. Ceux-là même qui défilent sous les bannières de Svoboda (co-créée par le fameux Paroubii…), de Secteur Droit et qu’on retrouve dans les bataillons idéologiques comme AZOV (longtemps soutenu par la vertueuse Amérique, avant qu’elle ne commence à critiquer du bout des lèvres). Tous ces braves gens qui vont pilonner du “moscovite” (des civils !) dans le Donbass…

          +4

        Alerter
  • RGT // 28.10.2019 à 19h02

    S’il avait pu nous “quitter” lors des affrontements d’Odessa c’eût été un bienfait.

    Hélas, il a envoyé quelques larbins au casse-pipes en restant bien à l’abri dans son bureau cossu.

    Comme tous les “grands guides politiques et spirituels” d’ailleurs, ce n’est pas une nouveauté. En fait ils ne participent aux combats que lorsqu’ils sont face à des quadriplégiques à poil et SANS fauteuil roulant. Pas fous, la victime pourrait les agresser et leur rouler sur les pieds, comme l’a fait un paraplégique condamné pour “agression des forces de l’ordre dans l’exercice de leurs fonctions grâce à une arme par destination” lors d’une manifestation de gilets jaunes.

      +15

    Alerter
  • R.C. // 30.10.2019 à 09h46

    Précisons que 48 morts, le 2 mai 2014 à Odessa, c’est le chiffre officiel consenti à l’époque par le gouvernement Tourtchinov-Iatseniouk après une pseudo enquête bâclée.
    Selon les témoignages et les investigations non officielles, ce serait beaucoup plus autour de la centaine qu’il faudrait compter.
    Pardon pour cette querelle comptable macabre, mais tous ces morts sont les victimes innocentes d’un pouvoir fou basé sur une violence sanguinaire et une idéologie monstrueuse (avec le soutien actif des USA et de l’Union européenne !…). Ils méritent le respect de notre mémoire.
    Précisons que c’est à la suite de ce massacre qu’un certain nombre de volontaires, scandalisés par cette horreur, se sont engagés dans la défense armée du Donbass…

      +6

    Alerter
  • guiom // 01.11.2019 à 12h51

    Bonne nouvelle, encore faut-il que ça aboutisse et vu la corruption là-bas, il y a plus de chance qu’il passe à travers! Nous verrons….

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications