Les Crises Les Crises
6.septembre.20166.9.2016 // Les Crises

Pierre-André Taguieff, “Star” de Conspiracy Watch

Merci 1
J'envoie

Pour continuer sur l’article sur la dénonciation de Conspiracy Watch, je me suis demandé quels étaient du coup les “Stars” de Conspiracy Watch, et ce que cela donnerait si j’employais les méthodes de Rudy Reichstadt.

I. La “Star” de Conspiracy Watch

Un nom émerge : Pierre-André Taguieff, cité plus de 100 fois :

conspiracy

J’avoue peu connaître. On lit sur sa page Wikipedia :

Pierre-André Taguieff, né le 4 août 1946 à Paris, est un sociologue, politologue et historien des idées français.

Il est directeur de recherche au CNRS attaché au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) et enseigne à l’Institut d’études politiques de Paris. Membre du cercle de réflexion le Cercle de l’Oratoire, il fait également partie du comité de rédaction de la revue de ce cercle, Le Meilleur des mondes, ainsi que de celui de la revue Des Lois et des Hommes.

Taguieff est l’auteur de nombreux ouvrages touchant à la fois aux domaines de la politique, l’histoire des idées, la sociologie et la théorie de l’argumentation. Préoccupé notamment par les questions du racisme, de l’antisémitisme et des idéologies d’extrême droite, il s’est fait connaître par ses travaux sur le populisme, la « Nouvelle Droite » et le Front national.

Son parcours politique va de « l’anarcho-situationnisme au chevènementisme patriote de la Fondation du 2-Mars ». Se réclamant un temps des idées de la gauche républicaine, décrit également comme un « libéral social conservateur », et comme un néoconservateur, ses prises de position et ses travaux (notamment sur la « Nouvelle Droite » et la « nouvelle judéophobie ») ont fait l’objet de controverses médiatisées. Taguieff se présente lui-même comme engagé dans la lutte « contre tous les racismes ».

On rappellera que le Cercle de l’Oratoire est un “cercle de pensée, qualifié de néo-conservateur, a disposé, entre 2006 et 2008, d’une revue intitulée Le Meilleur des Mondes, fondée initialement pour défendre le bien-fondé de la guerre en Irak et s’opposer à la montée de l’anti-américanisme en France.” J’ai cru comprendre d’ailleurs que Rudy Reichstadt aurait peut-être collaboré à cette revue (mais c’est à confirmer).

OK, une vraie différence.

Après, je trouve A PRIORI plutôt sympathique le “Taguieff se présente lui-même comme engagé dans la lutte « contre tous les racismes »”

D’ailleurs il semble écrire des trucs intéressants :

On peut définir la diabolisation comme un acte de discours à visée polémique consistant à transformer en diable, ou en représentant du Mal, un adversaire, individuel ou collectif, traité en ennemi absolu. Elle représente une forme de catégorisation négative d’un individu ou d’un groupe humain, dans le cadre d’un conflit ou d’un affrontement. Elle implique une déshumanisation de l’autre, qui fait l’objet d’une réduction (à une figure non humaine) et d’une reconstruction, faisant surgir une altérité intrinsèquement négative et chimérique. Les propagandes politiques y recourent, comme les propagandes de guerre. Il s’agit à la fois de faire peur et de faire haïr, pour faire agir dans un certain sens. La diabolisation constitue donc une méthode d’illégitimation d’un adversaire, d’un opposant, d’un concurrent, d’un contradicteur, qui sont par là même transformés en ennemis, et en ennemis redoutables.

Diaboliser, c’est dénoncer et condamner un individu ou un groupe assimilé à une incarnation du Mal. Et, partant, créer un ennemi absolu, absolument redoutable et haïssable, contre lequel tout est permis. Celui qui diabolise l’autre (l’opposant ou le différent) se classe par là même dans la catégorie des représentants du Bien, voire des combattants du Bien. (…)

La diabolisation de l’ennemi est une opération qui fait partie de la logique du nationalisme, dont la stratégie est d’abord défensive.

Ce qui est cocasse, c’est que c’est cité par Conspiracy Watch – j’imagine que c’est de l’Orwell au second degré vu les opérations de diabolisation de ce site…

conspiracy

Mais on apprend toujours sur Wikipedia que:

“Taguieff contribue et collabore à Dreuz info, un site web qui se présente comme « francophone, chrétien néo-conservateur et pro-israélien »16, et qui, selon Samuel Laurent du journal Le Monde, « mêle islamophobie, ultra-sionisme et théories néoconservatrices »”.

II. Dreuz.info

Vérifions :

conspiracy

Il est donc toujours bien collaborateur du site… Site qui indique en bien gros :

conspiracy

Fichtre, “fachosphère” – encore un concept Conspiracy Watch ? Ce n’est pas commun d’écrire ce genre de truc – on imagine donc du gros second degré. Voyons…

Simple, on va prendre simplement la Une de ce jour, 5 septembre 2016 :

conspiracy

On est d’accord, c’est bien du conspirationnisme “les médias nous mentent tous” ? En parfaite phase avec le logo du site notez :

conspiracy

La suite de la page d’accueil :

conspiracy

Détail :

conspiracy

conspiracy

conspiracy

conspiracy

conspiracy

conspiracy

conspiracy

conspiracy

conspiracy

 

conspiracy

(tiens, je pensais, que le zoo, c’était Gaza moi…)

Et puis on a des trucs très sérieux :

conspiracy

Il semble assez clair que ce site pose de très lourds questionnements… Bon, après, je pourrais faire quelques recherches plus poussées, mais ce n’est pas très nécessaire…

Ceci suffira, non ?

conspiracy

Mais ça ne tombe pas sous le coup de la loi ça ??? Car sur le fond, il fut un temps pas très lointain où le devoir civique était d’être antisémite – c’est bien de retenir les leçons de l’Histoire…

conspiracy-105

Quand on en appelait à d’autres “-phobies”…

Il est clair qu’un lien vers ce genre de site n’est pas accepté sur Les-crises.fr, poubelle direct : nous dénonçons VRAIMENT pour notre part “toutes les formes de racisme” (sic.).

Pas mal ça aussi, sur le leader de l’extrême-droite néerlandaise Geert Wilders :

conspiracy

Extraits :

conspiracy

Ça, pour être “remarquable”, c’est “remarquable”…

Que nous dit Taguieff de lui ? :

conspiracy

Ah oh, le type n’est pas d’extrême-droite, ni même “extrémiste”, il fait juste des vannes pas super drôles quoi…

Il faut avouer que c’est bien imité quand même…

conspiracy

conspiracy

En tous cas, je suis impressionné par “la qualité” du site animé par “la Star” de Conspiracy Watch…

conspiracy

Taguieff se présente lui-même comme engagé dans la lutte « contre tous les racismes ». [sic]

Il faut donc avoir un sacré coffre pour venir me faire la leçon (sans avoir grand chose à reprocher sur le contenu publié par ce blog…) quand on publie des dizaines de fois des islamophobes…

conspiracy

UN SEUL article, avec 4 lignes sur Dreuz en 2012 – une vraie priorité pour Conspiracy Watch…

Bon, après, à leur décharge, c’est vrai qu’il y a d’autres priorités…

cw-01

Rudy, un conseil – gracieux, ne me remerciez pas – : allez donc à Sainte-Anne à Paris, interviewer une vingtaines de dingues, ça va faire des billets for-mi-da-bles ! Je salue le courage, la transgression, la mise en danger au service de la Vérité, chapeau ! (encore mieux qu’aller Critiquer Le Monde, France Culture ou Arte…)

P.S. pour “fachosphère”, je confirme, merci.

III. Hessel

Avant son décès, Stéphane Hessel avait défendu le principe du boycott des produits israéliens produits en Palestine occupée. Cela lui a valu la hargne des néo-conservateurs français, dont Taguieff. Admirez…

conspiracy

conspiracy

Rue89 dans un post très détaillé de Pierre Haski explique qu’il a écrit :

<conspiracy

Avec une réponse hallucinante de Taguieff, genre :

conspiracy

Bref, en gros, à Buchenwald Hessel avait la Clim’ et vue sur la plage…

Notez enfin la méthode d’un autre auteur de Dreuz, Gilles William Goldnadel :

conspiracy

Il écrit un livre contre Hessel :

conspiracy

Dans lequel il accuse Hessel d’avoir menti sur son rôle dans la rédaction de la Déclaration des Droits de l’Homme, en indiquant qu’il aurait participé à sa rédaction (alors qu’il n’était qu’observateur, comme il l’a toujours clairement dit… Mais on voit le niveau) :

conspiracy

Il indique donc ici que l’éditeur d’Hessel a menti. Notez bien les […]

Car comme l’a démontré brillamment Guillaume Weill-Raynal, c’est une énorme falsification pour salir Hessel, car voici le livre original :

conspiracy

Le début de la phrase citée parle d’Hessel, mais après la coupe “[…]” l’éditeur parle de Cassin qui a bien participé à la rédaction lui.

Un petit détail, mais qui en dit long sur l’éthique d’une personne et donc d’un site…

En tous cas, je suis très fier d’avoir interviewé peu avant son décès ce grand humaniste qu’était Stéphane Hessel, dans ce billet, chacun ses références…

IV. Épilogue

Je rappelle en conclusion que, par manque de temps je n’ai pas étudié plus que ça Taguieff – qui, j’avoue me dépasse, je comprends mal comment on peut dénoncer le FN et se comporter ainsi… Bref, on est en plein “confusionnisme”…

Mais c’est juste que, quand je tombe sur un tel profil en général, je passe à autre chose….

Je regrette aussi de n’avoir pas eu le temps d’analyser les billets de Conspiracy Watch osant accuser Pierre Bourdieu de complotisme… Par chance, cet article du jour en parle très bien…

 

Bref, comme aurait pu dire le regretté Desproges, “Plus je connais les néo-conservateurs, plus j’aime mon chien…”

Commentaire recommandé

Escartefigue // 06.09.2016 à 07h27

Ce qui est amusant avec ces néoconservateurs Français, c’est que, voyant des complots partout, ce sont les promoteurs :
-du complot des ADM en Irak, qui n’ont jamais existé
-du complot génocidaire de Libye
-du complot Russe contre l’Ukraine
-du complot Russe contre la présidentielle US
-du complot islamo-gauchiste
Les psychiatres disent qu’une manière facile de reconnaitre un pervers narcissique, c’est de voir ses modes d’actions, et parmi ceux-ci, outre la communication contradictoire, un des favoris(et pourtant inconscient) est la réflexivité: accuser l’autre de ses propres turpitudes.
Le néoconservatisme est bien un avatar du mode pervers d’action anglo-saxon.
Les neoconservateurs français sont-ils des idéologues? Des collabos de la puissance dominante US? Ou les deux?
Ou alors les néocons sont aux USA ce que le Komintern était à l’URSS

49 réactions et commentaires

  • Escartefigue // 06.09.2016 à 07h27

    Ce qui est amusant avec ces néoconservateurs Français, c’est que, voyant des complots partout, ce sont les promoteurs :
    -du complot des ADM en Irak, qui n’ont jamais existé
    -du complot génocidaire de Libye
    -du complot Russe contre l’Ukraine
    -du complot Russe contre la présidentielle US
    -du complot islamo-gauchiste
    Les psychiatres disent qu’une manière facile de reconnaitre un pervers narcissique, c’est de voir ses modes d’actions, et parmi ceux-ci, outre la communication contradictoire, un des favoris(et pourtant inconscient) est la réflexivité: accuser l’autre de ses propres turpitudes.
    Le néoconservatisme est bien un avatar du mode pervers d’action anglo-saxon.
    Les neoconservateurs français sont-ils des idéologues? Des collabos de la puissance dominante US? Ou les deux?
    Ou alors les néocons sont aux USA ce que le Komintern était à l’URSS

     62

    Alerter
    • Renaud 2 // 06.09.2016 à 21h17

      Bien résumé. Toutes ces denonciations de soi-disant théories du complot ne sont là que pour créer un brouillard médiatique. En physique, on cherche à augmenter le signal et diminuer le bruit, les médias subventionnés cherchent l’inverse. De plus en plus de gens comprennent l’exorbitant pouvoir de la Banque, le discours hystérique médiatique augmente en proportion. Joli pseudo par ailleurs.

       2

      Alerter
      • UltraLucide // 06.09.2016 à 22h33

        La notion de théorie du complot a semble-t-il pris naissance aux USA vers les années 1880, certains pensent même avant, juste après l’assassinat de Lincoln. C’était un contre-feu imaginé par le pouvoir afin que le grand public ne connaisse jamais les tenants et aboutissements de cet assassinat.
        C’est en effet du bruit destiné à masquer le signal.
        Aujourd’hui c’est un outil courant et efficace pour discréditer tous les contestataires.

         0

        Alerter
    • NICOLE DE NICOMAQUE // 07.09.2016 à 23h38

      Correctif : La date de parution du sondage était le 10 août 2016 et non pas le 26 août comme je l’ai mentionné plus haut. Veuillez m’en excuser.

      Le 26 août, c’était la date de la photocopie que j’ avais fait du document de peur qu’il ne disparaisse rapidement tellement c’était hallucinant comme aveu de vérité.

      Mais, non ! Le sondage est toujours là et ça ne choque personne !

      La vérité est toute nue mais cela ne fait pas la Une des journaux. Tout le monde s’en fout !

      -2001, attentat d’Al Qaïda à New-York sur le World Trade Center et le Pentagone.
      -2016 Al Qaïda, en fait, hein…. ce sont nos amis !!!

      Sidérant.

       3

      Alerter
    • Prométhée Enchaîné // 08.09.2016 à 01h28

      Pas de complot en Irak, Hussein devait désarmer après la Guerre du Golfe, sous la surveillance de l’Onu. Il a été pris en flagrant délit de mensonge à de multiples reprises et les inspecteurs n’avaient pas tous les droits pour surveiller. Sous l’administration Clinton, celui-ci met en garde les officiels contre cette mauvaise volonté et la dangerosité du personnage.
      http://edition.cnn.com/ALLPOLITICS/1998/02/17/transcripts/clinton.iraq/

      Il y avait des ADM en Irak, le problème c’est qu’elles dataient des années 90, étaient partiellement inutilisables, et de conception occidentales pour la plupart. Or, Bush s’est engagé en irak sur l’affirmation qu’Hussein poursuivait son programme d’ADM et disposait de stocks d’armes nouvellement construites.
      http://www.nytimes.com/interactive/2014/10/14/world/middleeast/us-casualties-of-iraq-chemical-weapons.html?smid=gp-nytimes

      Ajoutons que le bonhomme cherchait aussi à développer l’arme nucléaire selon divers services de renseignements, que l’inspecteur de l’ONU chargé de la mission Richard Butler, la veille de l’invasion en Irak, a écrit en bouquin intitulé “La plus grande des menaces : les ADM de l’Irak et la crise pour la sécurité globale”.
      https://www.amazon.com/Greatest-Threat-Weapons-Destruction-Security/dp/1586480391

       1

      Alerter
    • Prométhée Enchaîné // 08.09.2016 à 01h40

      Donc après une décennie de refus d’obtempérer, des renseignements dysfonctionnants ont conduit les Américains à prendre une décision certes unilatérale et risquée.
      La difficulté étant de savoir ce qu’il se serait passé s’ils n’étaient pas intervenus. Car le mandat de l’Onu était limité dans le temps, et l’embargo destructeur pour la population plus que pour l’état, donc controversé.

      En Libye, où est le complot ? Kadhafi a ouvertement dit qu’il plongerait les opposants dans un bain de sang… Le grand démocrate Erdogan lui-même l’a appelé à la retenue selon le média neutre Sputniknews :
      https://fr.sputniknews.com/international/20110222188688109/

      En Ukraine, Poutine a démenti l’intervention de soldats russes en Crimée, les fameux “Petits hommes verts”, puis a reconnu qu’il étaient des soldats russes. Dois-je apporter un lien pour le justifier ? Complot ? Je sais pas mais c’est une invasion secrète. Pourquoi ne pas soupçonner la même chose à l’est, est-ce si différent ?

      Les deux derniers j’en sais rien. Mais pour le Front National, il y a un très bon documentaire sur YT : Spécial Investigation – Front National : L’oeil de Moscou.

       0

      Alerter
    • Prométhée Enchaîné // 08.09.2016 à 01h43

      J’ajoute un dernier lien sur Saddam Hussein, que j’avais d’abord posté en réponse à Homère D’Allore, qui prétendait qu’il n’y avait pas lieu de rapprocher Hussein et Hitler :
      http://www.haaretz.com/israel-news/saddam-hussein-s-dreams-of-an-end-to-the-zionist-nightmare-1.405806

       0

      Alerter
  • Proprolux // 06.09.2016 à 10h51

    Je vous conseil humblement la plus grande circonspection quant aux deux sujets que sont l’islamophobie, qui tente de s’imposer comme un delit d’opinion cirtique envers une religion (ou se situ le curseur de l’acceptable, et qui le définit, enfin a qui profit cette inquisition) autre sujet du mouvement BDS, pareil, cette technique qui profit au mouvement nationaliste HAMAS associé a des interets religieux est a prendre avec beaucoup de recule…

    courage a vous.

     11

    Alerter
    • Trading500 // 06.09.2016 à 11h24

      @proprolux,
      L’islamophobie = racisme anti-musulmans = un délit condamné par la loi comme tous les racismes.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Islamophobie
      boycotter l’apartheid c’est le minimum qu’un être humain puisse faire pour un autre être humain qui n’a pas la chance d’avoir droit à la vie.

       21

      Alerter
      • Ercole // 06.09.2016 à 19h14

        “L’islamophobie = racisme anti-musulmans = un délit condamné par la loi comme tous les racismes.”

        Faux. Texte de loi voté quand à propos ? Et puis confondre arachnophobie avec racisme anti araignée, chapeau pour la démonstration alambiquée ridicule…

        Vous voulez punir ceux qui pensent mal peut être ? Genre soviétique ? Sans moi… Je continuerai à écouter Majid Oukacha, condamné à mort pour apostasie de cette religion d’amour et de paix…

        A force de gonfler les athés TOUS LES JOURS avec cette religion quand on sort tout juste du catholiscisme, vous fabriquez des islamophobes qui le revendiquent et qui bafoueront vos futures lois intolérantes…

         17

        Alerter
        • silk // 14.09.2016 à 00h07

          La problématique du sens ne se pose pas avec xénophobe ?
          Dit-on judeophobe ? En fait il y a assimilation avec la religion.
          Pour les maghrébins, Il y a d’ailleurs assimilation avec l’islam voire islamisme (d’ailleurs que signifie réellement islamiste, au sens strict ?).
          En tout cas, l’islamophobe n’est pas seulement la peur de l’islam mais aussi sa haine (souvent par effet induit).
          Et quand cette haine est basée sur l’origine ethnique, la religion, le positionnement politique, c’est interdit.

           0

          Alerter
      • Catalina // 08.09.2016 à 13h06

        on est raciste contre “une race” pas contre une religion…….la plupart des Français font semblant d’ignorer que ces musulmans sont Français, ou l’ignorent par choix, c’est bien plus facile d’être ” contre” comme la meute plutôt que de réfléchir.

         2

        Alerter
    • Trading500 // 06.09.2016 à 12h23

      Pour l’anecdote, même si ce n’est pas drôle du tout, il n y a pas que les musulmans qui sont victimes de l’islamophobie. Ainsi plusieurs Sikhs ont été assassinés aux USA parce qu’ils portent des barbes et des turbans. Il y a 3 semaines, Khalid Jabara un américain chrétien d’origine libanaise, a été abattu par son voisin islamophobe dans l’Oklahoma. Moi-même français-arabe-chrétien, je suis confronté aux mêmes problèmes de racisme que les français-arabes-musulmans. L’islamophobie ce n’est donc pas la peur de l’islam, mais la haine des musulmans ET des supposés musulmans, par leur simple couleur de peau, leur connaissance de la langue arabe ou éventuellement un nom + prénom “étranger”.

       29

      Alerter
      • J // 06.09.2016 à 12h34

        Et les sikhs (qui s’intègrent très bien malgré leur accoutrement) se font accuser d’islamophobie quand ils veulent marquer leur différence…

         4

        Alerter
      • interlibre // 08.09.2016 à 08h03

        Il n’y a pas de logique dans la haine et les préjugés.

         1

        Alerter
    • V_Parlier // 06.09.2016 à 20h12

      Proprolux, je partage tout à fait votre avis là-dessus. Dans cette ambiance de pré-guerre civile, sur fond d’injustice et d’impunité qui préparent le terrain (et je ne fais évidemment pas référence ici à cet insignifiant burkini), la polarisation excessive exemptant certaines catégories de tous les défauts (ici les musulmans qui seraient les seuls à être pacifiques et irréprochables…) peut nuire à la crédibilité d’un blog pourtant par ailleurs très utile et bien fait. On peut aussi remarquer que même si Dreuz reste Dreuz (avec ce que je pense des néocons!), les faits divers relatés sont pour la plupart réels et chercher à les nier ne fera que desservir la critique. Voilà, c’était mon avis…

       6

      Alerter
  • J // 06.09.2016 à 11h20

    Je répète, Dreuz (dont je suis loin d’être inconditionnel), que vous qualifiez de néocon, a soutenu Trump depuis le début. Ne pas rectifier relève de la calomnie quelque part.

     2

    Alerter
    • Olivier Berruyer // 06.09.2016 à 14h45

      “rectifier” quoi ? Trump est Républicain, comme le futur probable Congrès, comme Bush, comme Cheney… Bien malin qui peut dire ce qu’il fera vraiment….

       16

      Alerter
      • Jusdorange // 06.09.2016 à 14h56

        C’est vrai que Trump est imprévisible, ça ne fait pas de lui un néocon. Sa rhétorique n’est pas néocon, elle est parfois un peu con mais pas néocon.

         4

        Alerter
        • Olivier Berruyer // 06.09.2016 à 15h16

          1/ et vous avez une idée de ce que votera la majorité républicaine néocon en 2017 ?

          2/ la cohérence intellectuelle de Dreuz ne me semble pas terrible terrible…

           12

          Alerter
          • MarieAnne // 06.09.2016 à 22h18

            Confusion confusionnante… “Pourquoi les néoconservateurs soutiennent Clinton (the Anti Media)”

            http://www.legrandsoir.info/pourquoi-les-neoconservateurs-soutiennent-clinton-the-anti-media.html

            Quand à l’incohérence des faux-moines de Dreuz elle est énoooorme puisque tout chrétien (qui se respecte un minimum) croit au retour de Jésus à la fin des temps pour le ” jugement dernier ” … Exactement comme… les musulmans !!!
            Il est donc tout simplement en réalité impossible d’être islamomusulmanophobe ET chrétien.

             2

            Alerter
      • J // 06.09.2016 à 16h48

        On ne sait pas ce que Trump fera s’il est élu. Pour le moment, il s’oppose à tout ce qui fonde ce qu’on appelle néocon. Et donc, vu qu’il n’est pas évident de le soutenir en France vu la dominance médiatique, si deux groupes qui le soutiennent se diabolisent l’un l’autre, il y a comme une anomalie et il faudrait s’arrêter et réfléchir.

         1

        Alerter
        • Olivier Berruyer // 06.09.2016 à 17h32

          non, il n’y a pas à réfléchir des heures, on a affaire à du racisme anti-musulmans, point barre :

          http://www.dreuz.info/2016/06/13/si-hillary-clinton-est-elue-cest-lapocalypse-islamique-assure/

           10

          Alerter
          • V_Parlier // 06.09.2016 à 20h36

            Je lis principalement depuis ce lien: “Tout doit être mis en oeuvre pour en finir avec cette impunité dont jouissent les terroristes musulmans adoubés et financés par les deux têtes du serpent wahhabite couvé par l’Administration Obama” et c’est signé Salem Ben Ammar.

            C’est du racisme ça? Olivier, pincez moi, j’ai l’impression que je suis sur un site mainstream…

             13

            Alerter
          • UltraLucide // 06.09.2016 à 22h25

            SVP arrêtez d’utiliser le mot de racisme à toutes les sauces. Les musulmans ne sont pas une race. Un peu de sérieux et d’exactitude linguistique aiderait au débat, Mr Olivier.
            De même pour le suffixe “-phobie” et son instrumentalisation politique tous-azimuts. Assez! Le refus argumenté et rationnel n’est pas une phobie. Munissez-vous d’un dictionnaire si vous ne connaissez pas la signification de ce mot, Olivier.
            Tous ces mots sont manipulés pour pourrir ou empêcher les débats. Et vous le savez bien!
            Et ayez l’honnêteté de publier ce post sans le censurer svp. Merci.

             10

            Alerter
          • thanos // 06.09.2016 à 23h36

            D’accord avec V. Parlier, le tritre est racoleur mais c’est tout. Sur le débat racisme/religion : naitre noir, roux ou jaune n’est pas un choix, c’est une donnée. Adopter une religion en est un. La religion, comme donnée culturelle, peut s’imposer à l’individu, sous peine d’exclusion ou pire, dans certaines régions du monde. Elle est alors concrètement totalitaire. On sort de la notion de foi – comme aspiration mystique individuelle – à un système d’organisation et de hiérarchisation sociale. Avoir “peur” d’un individu différent (noir, blanc, jaune etc.) est un a priori répandu mais dénué de fondement, en dehors des préjugés et de “réflexes psychologiques reptiliens”, rien ne le justifie. Le racisme peut aussi conduire à l’exclusion ou pire. L’instruction peut “combattre” le racisme. On notera que l’instruction (qui n’est pas l’éducation) peut aussi “combattre” les religions. Quel crédit (dans tous les sens) doit-on accorder à des idéologies structurées souhaitant organiser l’ordre social dont les fondements (communs aux 3 monothéismes) sont : la terre créée en 7 jours, l’homme fait à partir de terre, la femme de sa cote, d’une pomme qui fout le bordel, d’anges, d’archanges, de résurrection, de “miracles”, d’enfer, de paradis et de fin apocalyptique ? Pour ma part aucun, et oui, j’ai peur des gens qui souhaitent organiser la société sur un modèle théologique. En revanche le fait d’être noir ou roux n’induit intrinsèquement aucune superstition ou programme politique. Assimiler racisme avec peur des croyances magiques/religieuses/sectaires et de leur manifestation est dangereux en ouvrant la possibilité de légitimer divers dérives.

             12

            Alerter
      • UltraLucide // 07.09.2016 à 10h41

        ““rectifier” quoi ? Trump est Républicain, comme le futur probable Congrès, comme Bush, comme Cheney… Bien malin qui peut dire ce qu’il fera vraiment….” Amalgame, Olivier?
        Bush et Cheney étaient l’émanation, au sein du Parti Républicain, de la mouvance neo-cons, qui maintenant s’abrite derrière les Clinton. Les neo-cons ont fait leur nid dans le parti Démocrate. Ils conservent des complices actifs au sein du Parti Républicain, comme le sénateur McCain par exemple.
        Le meilleur exemple est Victoria Nuland, qui a occupé divers postes à responsabilité dans le domaine des affaires étrangères et de l’OTAN sous Bill Clinton, George Bush et Barack Obama. Le coup d’Etat en Ukraine lui doit beaucoup.
        Assimiler le Parti Républicain aux neo cons et donc les lier à Trump est inexact, simpliste et très trompeur. Un éléphant, ça trumpe énormément…..

         4

        Alerter
  • Amélie // 06.09.2016 à 11h38

    Merci bien. Il est insupportable de voir que ce site est utilisé comme une source fiable dans les médias alors que ce blog est complètement ignoré.

     10

    Alerter
    • cedricpolitique // 11.09.2016 à 16h39

      je me joins à ton commentaire car je trouve les autres un peu hors-sujet ?!
      merci pour ces recherches, notamment encore bravo à guillaume weill-raynal que je redécouvre ;
      comment peut-on encore laisser s’exprimer ces imposteurs avérés tel Gilles William Goldnadel sans un tribunal, fut-il de journalistes ?

       0

      Alerter
  • step // 06.09.2016 à 12h34

    C’est pas bien de faire de la dénonciation par association 🙂 Adepte du bourre-pif retour olivier ?

    Ceci dit on trouve des trucs, je connaissais pas ce triste sire du CNRS (encore un). La structure devrait se calmer dans la promotion des chercheurs “politologues” et consacrer un peu plus son argent public a des problématiques que nous aurons tous à affronter, de la crise écologique qui vient à la clarification des optimisations fiscales… L’argent public c’est mes impôts, que ce genre d’agitateur d’idées ouvrent leurs blogs et fassent comme tout le monde la quête aux dons….

     9

    Alerter
    • V_Parlier // 06.09.2016 à 20h43

      Il est clair que de de côté là, les chercheurs en politique du CNRS je ne supporte plus d’en entendre parler. On a vu ce que ça donnait avec sa copine Mendras lors de maïdan en Ukraine. Des activistes purs et simples hyper orientés et payés par nos sous, quel que soit leur avis, pour moi c’est de trop.

       7

      Alerter
  • Vareniky // 06.09.2016 à 14h48

    Ce qui me fait drôle avec les femmes voilées en Corse, c’est que j’ai du mal à différencier une femme corse habillée en costume traditionnel corse d’une femme corse habillée en costume traditionnel musulman, bien qu’ il y ait une petite différence les secondes ne sont pas uniquement en noir.

     12

    Alerter
    • RGT // 06.09.2016 à 21h22

      Si mes souvenirs sont bons, la Sardaigne et la Corse ont été pendant longtemps sous domination Ottomane…
      Tout comme l’Espagne, la Grèce et les Balkans d’ailleurs.
      Ce qui explique certaines tenues vestimentaires traditionnelles.
      D’ailleurs, l’emblème de la Corse est une tête de maure.

       8

      Alerter
      • Annouchka // 07.09.2016 à 09h28

        “Ce qui explique certaines tenues vestimentaire” vous plaisantez j’espère?
        Au moyen-âge en Europe chrétienne, les femmes de qualité se devaient d’avoir la tête couverte (des lors qu’elles étaient mariée) alors que les “ribaudes” allaient tête nue… Et le port du chapeau pour les femmes “honnête” s’est maintenu jusqu’au milieu du XXème siècle.

         2

        Alerter
      • ManuUK // 07.09.2016 à 12h32

        Au Portugal, les femmes ont le même accoutrement. Influence ottomane ?? Vérifier ce que vous dites

         2

        Alerter
      • Denis // 08.09.2016 à 09h00

        Une petite rectification : La Sicile a été sous domination musulmane entre le 9ème et le 11ème siècle. Mais ni la Corse, ni la Sardaigne.
        De même, aucune de ces trois îles n’a été sous domination ottomane.

         1

        Alerter
        • J // 08.09.2016 à 11h05

          La Corse a été pendant des siècles un réservoir d’esclaves pour l’Afrique du nord.

           1

          Alerter
          • step // 08.09.2016 à 15h58

            La corse à surtout été un comptoir génois pendant un certain nombre de siècles après la domination romaine.

            A l’époque les “arabes musulmans naviguant” dans la zone été appelés la “barbaresque” et pirataient la méditerranée, qui à l’époque (Espagne musulmane et présence ottomane proche de faire capituler l’empire bizantin) était presque un lac intérieur musulman.

            A ma connaissance, la corse n’a jamais été une base prolongée de cette même barbaresque. Il restait des troupes génoises et la population corse vivait à cette époque accrochée sur les hauteurs (plutôt qu’en bord de mer) justement pour éviter (et repousser) leurs attaques.

            La corse a été remise à la France (hors les périodes d’indépendance tumultueuses de l’ile) à la disparition de l’empire maritime génois. Et à ce jour, c’est le dernier changement de main de l’île.

             0

            Alerter
            • step // 08.09.2016 à 16h38

              petite correction. Il y a bien eu une présence Sarrazine en corse à la jonction de l’affaiblissement de l’empire bizantin et avant le retour de la puissance italienne,(princes de lombardie) juste avant sa prise par la république génoise. Pas de conquête assumée ou de règne mais plusieurs percées entre le VIIeme et le IXème siecle, en particulier le sud de la corse.

               1

              Alerter
            • J // 09.09.2016 à 07h50

              C’est surtout avant la période génoise (et même avant la période pisane qui a précédé et été bien plus bénéfique) que la Corse a été victime des razzias barbaresques récurrentes (qui n’ont jamais débouché sur une occupation durable).

               0

              Alerter
  • Jusdorange // 06.09.2016 à 14h53

    À destination d’un comm disparu

    “La définition du racisme c’est l’hostilité envers une catégorie de personne.”

    Non.
    Les néo-conservateurs sont une catégorie de personne. Avec votre définition ce billet est raciste.
    Les racistes sont aussi une catégorie de personne. Avec votre définition les anti-racistes sont des racistes.
    Il faut préciser ce que vous entendez par “catégorie de personne” sinon votre définition n’a pas beaucoup de sens.

    En attendant je préfère cette définition :

    La définition du racisme c’est l’hostilité envers une catégorie de personne du fait de leur supposée appartenance à une race.

    De ce point de vue ni l’islamophobie, ni la judéophobie, ni la christianophobie ne sont des racismes. Ce sont juste des néologismes permettant à celui qui les emploie d’éviter l’effort d’argumenter en supposant que son contradicteur est un malade mental, donc qu’on ne peut raisonner.

     20

    Alerter
  • Inox // 06.09.2016 à 19h07

    Je ne suis pas tout à fait d’accord.

    Parler de racisme religieux par exemple est d’un point de vue syntaxique sans aucun sens. Les deux notions n’ont rien à voir. Cependant, l’expression “racisme religieux”, par abus de langage, ou par métaphore peux désigner le rejet violent d’un groupe de personne pratiquant une religion.

    Il ne faut pas trop jouer sur les mots, les mots servent avant tout à véhiculer une pensée, ou une idée. L’expression “racisme religieux” est de la sémantique, pas de la syntaxe.

    Donc d’un point de vue sémantique, si, l’islamophobie, la judéophobie, la christianophobie peuvent être compris comme un racisme religieux, le rejet violent et intolérant d’une religion et surtout des personnes qui pratiquent cette religion.

    Ce n’est que mon humble avis.

     0

    Alerter
    • J // 08.09.2016 à 08h28

      On va jusqu’à soutenir que la notion de race n’est pas pertinente, n’est pas scientifique, pour l’espèce humaine. C’est un peu rapide. Si un médecin doit traiter les organes génitaux d’une Hottentote, il vaut mieux, et d’abord pour elle, qu’il sache que leur configuration n’est pas anormale. Je vois mal comment on peut le lui enseigner sans passer par la notion de race ou un équivalent. Les Africains ont une musculature un peu plus dense, ce qui les rend objectivement très aptes à l’athlétisme et beaucoup moins à la natation. C’est du racisme de le remarquer ?

      Ce qui est condamnable, c’est de prétendre discerner une supériorité ou infériorité morale ou intellectuelle intrinsèque dans telle ou telle race.

      Mais je vois mal au nom de quoi on peut nier que l’Islam, même s’il ne produit pas que des fanatiques loin s’en faut, même s’il n’est pas la seule religion à en produire, en produit plus, quantitativement, que toutes les autres réunies.

       3

      Alerter
  • RGT // 06.09.2016 à 21h27

    On peut définir la diabolisation comme un acte de discours à visée polémique consistant à transformer en diable, ou en représentant du Mal, un adversaire, individuel ou collectif, traité en ennemi absolu…

    Ça me rappelle les discours des néocons sur l’Irak, la Libye, la Syrie, Cuba, le Venezuela, la Russie

    Toute ressemblance avec des propos tenus par de grands démocrates est totalement involontaire 😉 .

     4

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications