Les Crises Les Crises
30.novembre.202030.11.2020 // Les Crises

Pourquoi les philosophes médiatiques disent de la merde ?

Merci 402
J'envoie

Source : Monsieur Phi – YouTube – 20-11-2020

Les philosophes médiatiques ça dit souvent de la merde. Aujourd’hui on va essayer de comprendre pourquoi.

0:00 – Onfray, expert des Covid-1 à 18
0:57 – Pourquoi les philosophes médiatiques disent-ils si souvent de la merde ?
2:15 – BHL. « Absurdité médicale. Forfait moral et politique. Crime contre l’esprit. #CeVirusQuiRendFou »
4:23 – Qui est le philosophe-Covid de référence ?
5:20 – WTF : Onfray vitaliste et BHL prophète
6:50 – André Comte-Sponville : le philosophe archétypal
7:37 – (1) Énoncer des banalités profondes (« La mort fait partie de la vie »)
8:40 – (2) Relativiser (« Montaigne a connu la peste, ça c’était quelque chose. »)
9:34 – (3) Déplorer sans comparer
11:42 – (4) Envolée humaniste
14:05 – Le café du commerce en plus érudit
15:09 – Les philosophes médiatiques ne disent pas tous de la merde mais sont surtout médiatisés QUAND ils en disent
17:22 – Rôle du scientifique vs. rôle du philosophe
18:18 – La dissertation comme exercice philosophique par excellence
20:42 – Le philosophe : un éditorialiste en mieux (ou en pire)
22:48 – Quand un scientifique se prétend philosophe…
23:51 – Il faut des spécialistes. Mais où les trouver ?
24:46 – Appelez le SAV de la philosophie !
25:56 – Supplément : Onfray expliquant le réchauffement climatique par le multivers de la physique quantique (et pourquoi c’est pas grave de rouler en diesel, du coup)
28:28 – Outro

Source : Monsieur Phi – YouTube – 20-11-2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Guadet // 30.11.2020 à 08h29

Comme c’est agréable d’avoir un vrai démontage de toutes ces « merdes » qu’on a entendu de soi-disant « philosophes ». Pour le démontage des soi-disant « économistes » je vous conseille Gaël Giraud.
M. Phi montre bien combien nous sommes dans la société du spectacle, en montrant comment les journalistes ont tendance à remplacer les vrais experts par des guignols qui font leur show. Si encore ça ne touchait que les médias ! Tout est gangrené de la même façon, à commencer par la politique. Les américains sont les champions avec leur spectacle du méchant Trump contre le gentil Biden : du coup les médias du monde entier parlent plus de ça que de la politique de leur pays, ce qui arrange bien tous les petits tyrans comme Macron. Nous avons atteint le stade de la mondialisation du spectacle avec la planète entière anesthésiée par un faux combat de coqs entre un néolibéral et un autre néolibéral. L’humanité a atteint le néant parfait.

120 réactions et commentaires

  • Fabrice // 30.11.2020 à 07h49

    Pour le moment dans l’échelle je dirais que Onfray contrairement dépasse BHL du fait que ces actes et propos n’ont pas provoqué de bains sang comme le second.

    le problème est-ce le philosophe ou le format médiatique qui réduit tout développement intellectuel à des brèves de comptoir ?

    On remarque toutefois que quand un philosophe se réduit à un courant de pensée ou à un dogme, à des images d’Epinal en réduisant sa pensée, il se réduit à penseur qu’à réellement philosophe or BHL et Onfray tombent tous les deux dans ce travers, mais un philosophe existe-t-il réellement n’est-ce pas une vague notion auquel tout un chacun y voit ce qu’il veut ?

    On peut toutefois douter largement douter quand l’individu s’auto-attribut le terme c’est la postérité qui dira avec le temps si telle personne fut un philosophe comme le furent Platon, Socrate,… jamais du vivant de l’individu et que ses écrit restent à la postérité comme des philosophies qui marquèrent et guidèrent l’humanité.

      +7

    Alerter
    • Sirius 666 // 01.12.2020 à 14h56

      Platon et Socrate, « guides de l’humanité »? diable, quelle ambition! Qu’en disent les Chinois, les Nippons et autres Indiens ou Persans? Dans sa ‘contre-histoire de la philosophie, Onfray a superbement dévoilé la guerre qui s’est faite contre les ‘sagesses’ anciennes par l’approche chrétienne, d’où le fait que les œuvres de Platon nous sont parvenues parce que christo-compatibles, quand celles des dits pré-socratiquesfurent proprement nettoyées. Ne doutez pas que si l’Islam demain s’impose en France, Platon (avec foultitude d’autres) sera tout aussi effacé des mémoires comme représentant d’une idolâtrie scripturale.

        +9

      Alerter
  • iMike // 30.11.2020 à 08h03

    Mettre en parallèle Onfray et BHL, fallait oser, un philosophe de foire l’a fait!

      +64

    Alerter
    • Anfer // 30.11.2020 à 08h54

      Onfray est devenu un BHL lui aussi.

      Il faut arrêter de croire a la puissance du guignol béchamel qui aurait « déclenché », la guerre de Lybie.
      Cet imposteur est juste un ego gigantesque qui a compris qu’il vaut mieux être d’abord riche pour devenir célèbre.

        +21

      Alerter
      • youyou // 30.11.2020 à 09h59

        ah c’est de la béchamel? J’avais toujours pensé que c’était de la chantilly.

          +2

        Alerter
        • Anfer // 30.11.2020 à 10h10

          Béchamel ou chantilly, il y a de la toxine botulique dedans.

            +12

          Alerter
      • iMike // 02.12.2020 à 07h46

        Mettre sur un pied d’égalité Onfry et BHL, « Anfer » l’ose aussi!!!

        Je n’ai pas évoqué une quelconque responsabilité de BHL à propos de la guerre en Libye, il me semble! BHL est nuisible, et c’est tout!

          +7

        Alerter
    • Suzanne // 30.11.2020 à 11h14

      Oui, j’avoue, c’est vraiment osé. Je n’aime pas trop Onfray mais il n’ a rien à voir avec BHL. Sa pensée est correctement articulée, très intéressante, animée de vraies valeurs humaines, et il assène quelques magnifiques vérités bien construites à la tête des médias.

        +38

      Alerter
      • Cloth // 30.11.2020 à 13h58

        Vous avez vu sa diatribe sur le lien entre la mécanique quantique et le dérèglement climatique, mise à la fin de la vidéo ?

        Si c’est ça la pensée articulée, les éboueurs sont vraiment ceux qui manipulent la quintessence du langage.

          +22

        Alerter
        • Jean // 30.11.2020 à 14h46

          @Cloth

          Ce qui est de la manipulation c’est d’ostraciser un homme, docteur en philosophie et qui a écrit plus de cent livres, pour un discours de quelques minutes. Nous sommes là dans la « cancel culture » qui arrange d’autant plus les dominants qu’Onfray est véritablement du coté des opprimés… contrairement à BHL dont rien ne justifie le titre de philosophe.

            +40

          Alerter
          • Cloth // 30.11.2020 à 19h08

            Certains disent que cela date de son AVC, ça permet de ne pas enterrer la production de toute sa carrière.

              +2

            Alerter
          • Kasper // 01.12.2020 à 01h13

            « Ostraciser », carrément… Pourquoi pas « lapider » ? Quand on s’affranchit du sens des mots, autant y aller à fond.

            Ici point d’ostracisme, on se contente de faire remarquer qu’Onfray est capable de dire absolument n’importe quoi, hors de son champ de compétence, avec la même assurance et attitude doctorale que s’il parlait d’un sujet qu’il maitrise. Des lors, cela jette le discrédit sur tout ce qu’il dit, puisqu’il est clair que son assurance n’est pas du tout corrélée à la validité de son discours. Quelle crédibilité accorder au reste de ce qu’il dit ?

            C’est un problème très commun aux gens qui commencent à assembler des fans (du genre de ceux qui vont les défendre bec et ongle en employant mal à propos des termes comme « ostraciser ») : comme on écoute attentivement ce qu’ils ont à dire sur n’importe quel sujet, ils ont tendance à s’imaginer qu’ils ont quelque chose d’intéressant à dire sur tous les sujets. Ajouter à cela la nécessité d’être en phase avec l’agenda médiatique, et on se retrouve vite sur un plateau télé, à avoir à parler doctement d’un sujet sur lequel on a rien préparé. Il ne peut rien en sortir de bon.

              +17

            Alerter
            • Jean // 01.12.2020 à 06h59

              @Kasper

              L’arrogance rime souvent avec l’ignorance.

              Ostracisme : Attitude hostile d’un ensemble de personnes constituant une communauté envers ceux qui lui déplaisent.

              Source : https://www.cnrtl.fr/definition/ostracisme

              Le reste est à l’avenant…

                +6

              Alerter
            • LibEgaFra // 01.12.2020 à 09h13

               » hors de son champ de compétence, »

              Quel est son champ de compétence, si ce n’est d’avoir un avis sur tout.

              Sa seconde compétence qui découle de la première; la graphomanie. Il chie littéralement du texte au kilomètre.

                +6

              Alerter
            • LibEgaFra // 01.12.2020 à 09h37

              Excellente remarque.

              Avez-vous remarqué comment ces deux bateleurs se sont retrouvés: le graphomane d’Argentan et le charlatan de Marseille? Le premier a tombé le masque en s’alliant et en faisant cause commune avec un type de droite.

                +3

              Alerter
          • LibEgaFra // 01.12.2020 à 09h30

            En quoi avoir écrit des livre au kilomètre est-il un argument quand il ne comprend même pas ce dont il parle? Exemple: Nietzsche. Du côté des opprimés? Il n’est jamais que d’un seul côté: celui de son ego.

            Et quand on se pose comme « nietzschéen », on est clairement du côté des oppresseurs.

              +3

            Alerter
            • Sirius 666 // 01.12.2020 à 14h00

              votre prose est confuse et insuffisamment concrète : qui, « du côté des opprimés »? Onfray, Nietzsche? Quels oppresseurs? En quoi être nietzschéen serait se placer du côté de l’oppression? Soyez factuel SVP.

                +9

              Alerter
        • Suzanne // 30.11.2020 à 15h48

          Oooh le tout beau préjugé !! Croyez-moi, comme à présent il est impossible de faire des études longues si on n’est pas issu de milieu bourgeois aisé (c’est théoriquement possible, mais pour avoir repris des études en L1 à un âge avancé, je sais maintenant que tout est fait pour virer ceux qui ne sont pas dans le moule, c’est-à-dire le moule docile/riche), eh bien parmi les français les plus intelligents, vous trouvez aussi des gens qui font des métiers très mal payés et très pénibles… et fondamentaux. Comme les éboueurs.

            +21

          Alerter
        • Wakizashi // 30.11.2020 à 15h51

          « Si c’est ça la pensée articulée, les éboueurs sont vraiment ceux qui manipulent la quintessence du langage. »

          D’autant qu’il confond théorie et hypothèse. Le multivers est une hypothèse pour tenter d’interpréter la réduction du paquet d’ondes. Ce n’est clairement pas quelque chose que « les physiciens nous apprennent », parce que la physique n’en sait rien.

            +10

          Alerter
          • Pong // 02.12.2020 à 14h24

            Et encore, une hypothèse parmi les plus spéculative. Déjà, les tentatives de constructions philosophiques sur la base de résultats scientifiques complexes mais solides sont des plus hasardeuses et sont en réalité très souvent de pures impostures (voir Sokal et Bricmont qui ont réglé cette question) mais dans le cas présent, vouloir échafauder quoique ce soit sur une base à ce point incertaine relève d’emblée de la farce. Vraiment, il faut espérer que son AVC y est pour quelque chose sinon, c’est sans doute l’ensemble de ce qu’il a pondu qui devient susceptible d’en être une.

            P.S. : je viens de voir qu’il parlait déjà des multivers avant son AVC. Mauvais signe.

              +3

            Alerter
        • Alfred // 30.11.2020 à 17h22

          Le principal défaurt d’onfray c’est son manque d’humilité qui le rend incapble de dire « je ne sais pas » et qui le pousse à s’aventurer avec applomb dans des domaines qu’il ne méprise pas (ce qui peut le rendre parfois ridicule). Mais le comparer à BHL est vraiment très malhonnête car Onfray croit ce qu’il dit alors que BHL ment souvent effrontément. (BHL a à de multiples reprises théorisé le mensonge comme acte politique légitime). Donc les mettre sur un pied d’égalité est déjà injuste sur ce plan là. Est ce mème honnête?

            +24

          Alerter
          • Garibaldi2 // 01.12.2020 à 01h57

             »qu’il ne méprise pas » ?! c’est un joli lapsus !

              +5

            Alerter
          • Pong // 02.12.2020 à 14h28

            La comparaison faite ici se consacre à ce qu’ils disent, pas au fait qu’ils y croient ou pas. Et dans les deux cas, ils disent n’importe quoi. Elle me semble donc tout à fait valide et pertinente.

              +3

            Alerter
        • vert-de-taire // 02.12.2020 à 20h03

          Comme tout le monde Onfray a ses limites. Il suffit de trier. Pas bien compliqué.
          Mais Onfray est souvent intéressant, contrairement à BHL.
          Je ne dirais pas qu’Onfray philosophe mais qu’importe, il partage une érudition, il énonce, c’est bon à prendre (sauf quand il délire dans les domaines dont il ignore tout).

            +3

          Alerter
      • Patapon // 01.12.2020 à 00h06

        Vous n’avez pas vu le moment où Onfray est devenu un bavard, mais ça y est. Il baigne dans son jus de melon.

          +10

        Alerter
      • LibEgaFra // 01.12.2020 à 09h17

        Ils ont un point commun: ce sont des imposteurs.

        Pour l’entarté, pas besoin d’explication, pour le graphomane, c’est ici:

        https://www.babelio.com/livres/Paraire-Michel-Onfray-une-imposture-intellectuelle/487808

          +3

        Alerter
    • David D // 30.11.2020 à 13h19

      La vidéo de Monsieur Phi est excellente, et je vous conseille aussi ses vidéos de réponse sur le traitement désinvolte d’Aristote sur le site e-penser, car elle vous aidera à ne pas rager sur le rapprochement qui vous déplaît et à bien voir la finesse du propos tenu sur ce qu’est philosopher.
      Entre BHL et Onfray, certes il y a une différence de niveau, d’intérêt et d’empathie qui s’impose. Onfray vaut mieux que BHL. Mais il ne faut pas se leurrer. Onfray ne délivre pas des interventions sur l’évolution de sa pensée philosophique, il intervient sur tous les sujets d’actualité et sur la politique, et pas toujours avec le même bonheur, et pas souvent sans un certain narcissisme. On peut aimer les interviews d’Onfray, parce que c’est comme un allié pour ceux qui se rapprocheront de ses avis, il réagit souvent avec beaucoup d’efficacité dans les interviews, avec un bon équilibre et une bonne promptitude de réaction, par exemple dans « On n’est pas couchés », il démonte bien les journalistes qui ne sont là que pour faire du punching ball contre lui. Hélas ! Il a aussi plein d’avis qui font tiquer et il se prononce sur tout avec assurance, alors qu’il est aussi perdu que tout être humain dans la jungle de ce qu’on peut penser.

        +8

      Alerter
    • Ovni de Mars // 30.11.2020 à 13h22

      Au contraire, la comparaison est intéressante. BHL a toujours la même pensée néo-conservatrice depuis ses débuts médiatiques. A l’inverse, Onfray passe du coq à l’âne en fonction de la mode médiatico-idéologique saisonnière sans la moindre cohérence hormis son Girondisme qu’il accommode à absolument toutes les sauces

        +10

      Alerter
      • Jean // 30.11.2020 à 15h46

        @Ovni de Mars

        Les girondins sont des contre-révolutionnaires bourgeois opposés au principe d’égalité entre les citoyens. Je ne vois pas le rapport avec Onfray… à moins que vous ne vouliez insinuer que sa femme est gironde ?

        Pour votre information : https://www.youtube.com/watch?v=zB6DArd0RVY

          +6

        Alerter
        • Anfer // 30.11.2020 à 16h09

          Onfray se revendique girondin, il le clame partout.
          Et même girondin proudhonien…

          Si on lui appliquait sa méthode, quand il assimile les gens favorables à Robespierre à des assassins complices de la terreur (vision simpliste et daté de la révolution française).
          On pourrait l’accuser, comme ça, d’être favorable à l’esclavage comme de nombreux girondins, et misogyne antisémite comme Proudhon…

          Grotesque procédé rhétorique.

            +20

          Alerter
          • Jean // 30.11.2020 à 17h00

            @Anfer

            Onfray peut dire des bêtises, notamment parce qu’il imagine être expert en tout, mais ce n’est pas une raison pour les répéter. Il a dit beaucoup d’âneries en géopolitique lorsqu’il croyait que l’on pouvait comprendre le monde en lisant « Le Monde » ou « Libération » et il en dit encore sur l’Histoire et la religion, mais son université populaire est un beau projet et ses cours de vulgarisation de la pensée antique sont passionnant. Il y a en outre chez lui une constante que je trouve admirable, c’est de ne pas avoir oublié, malgré la notoriété, de quel milieu il venait. Les intellectuelles médiatisés qui défendent le peuple contre l’oligarchie ne sont pas assez nombreux pour que nous puissions faire la fine bouche.

              +22

            Alerter
            • LibEgaFra // 01.12.2020 à 09h52

              « Les intellectuelles médiatisés qui défendent le peuple contre l’oligarchie ne sont pas assez nombreux pour que nous puissions faire la fine bouche. »

              Il ne défend que sa personne et s’il est médiatisé, c’est qu’il ne représente aucun risque pour l’oligarchie, bien au contraire, car il divise les forces d’opposition et il s’allie maintenant avec des types de droite.

                +5

              Alerter
            • Jean // 01.12.2020 à 15h43

              @LibEgaFra

              Factuellement et ici-même, entre votre délire sur Nietzsche et votre condamnation sans équivoque de Onfray, c’est vous qui divisez les forces d’oppositions. S’allier avec des types de droite, pour peu qu’ils soient pour la sortie de l’UE et de L’Otan, me parait être la bonne chose à faire. Ceux qui ont une opinion différente de la votre ne sont pas à excommunier, il faut leur parler et essayer de comprendre leur point de vue, même si on ne peut pas adopter leurs idéaux. C’est ainsi qu’il convient de se comporter pour s’enrichir de la différence.

                +9

              Alerter
            • LibEgaFra // 02.12.2020 à 10h50

              « L’arrogance rime souvent avec l’ignorance. »

              « Factuellement et ici-même, entre votre délire sur Nietzsche  »

              Jolie collection de sophismes. Vous avez l’insulte facile sans présenter le moindre argument. Nietzsche est l’un des pires réactionnaires que l’on puisse trouver et un malade mental qui n’a pas arrêté de délirer toute sa vie.

              Je constate que vous préconisez une grande « réconcili@tion » comme cet auteur du nom d’une commune genevoise. L’alliance de la carpe et du lapin, alors que ce qui manque c’est une conscience de classe. Et là le pseudo-philosophe est aux abonnés absents, il ne roule que pour lui-même, pour ses apparitions médiatiques et pour vendre ses livres. Politiquement c’est une girouette. Renseignez-vous donc sur ce qu’il a dit sur le capitalisme.

                +3

              Alerter
          • LibEgaFra // 01.12.2020 à 09h42

            « Et même girondin proudhonien… »

            Et même girondin proudhonien nietzschéen « de gauche »…

            Nietzsche: société de castes, élimination des malades et des tarés… vaste programme…

              +3

            Alerter
    • Matthieu // 01.12.2020 à 16h54

      Je le trouvais intéressant autrefois, mais Onfray a franchi la frontière le faisant passer dans la catégorie des guignols. Il parle avec grande assurance de sujets qu’il ne maîtrise absolument pas : physique quantique, covid-19… Il faut savoir rester dans ses domaines de compétence.

        +7

      Alerter
      • Pong // 02.12.2020 à 15h59

        Je commence à me demander s’il ne devient pas tout simplement cinglé. Je n’ai jamais été un grand fan mais quand même, ça restait à peu près respectable il y a encore quelques années, tout n’était pas à jeter.
        Je sais que c’est un peu creux comme explication et que « cinglé » ne veut pas dire grand chose mais rendu à ce point ça me parait franchement pathologique.

          +2

        Alerter
    • Cévéyanh // 01.12.2020 à 21h51

      A Imike :
      C’est une vidéo qui critique beaucoup plus sur BHL et Comte-Sponville. Pourquoi mettre une image de BHL et Onfray ? Même s’il fait une critique sur lui ? Plus connu ?
      Mr Phi a un moment met en superposition les propos de Comte-Sponville qui sont identiques dans plusieurs médias. Est-ce qu’il parle du même sujet, forcément qu’il va ressortir les mêmes mots.
      Avez-vous vu dans les différents médias, les gens qui font de la promo de leur livres ou des films ? Il disent des fois toujours la même chose (à moins que les journalistes pausent toujours les mêmes questions ? ha ha !)

        +2

      Alerter
  • pseudo // 30.11.2020 à 08h05

    SI nous ne vivions pas un gouvernement qui s’est retourné sur chacune de ces décisions initiale face à cette pandémie (masque, fermeture des frontières pour n’en citer que deux), SI, celui n’avait pas démontré sa nocivité par son action de longue durée à casser les services publics, et je pense particulièrement aux services hospitaliers, qui par ailleurs à engendré la gravité de la crise (je rappel qu’un de nos gros problèmes c’est bien l’engorgement des hôpitaux publics), SI, celui ci n’avait pas décidé le lendemain du 1er confinement de continué les fermetures de lits, de refuser d’embaucher des professionnels, SI, ce gouvernement n’avait pas pris avantage de cette crise pour donner plein de pognons aux entreprises mondialisés tout en faisant crever les commerces de proximité, SI, ce même gouvernement ne prenait pas avantage des dettes qu’il contracté en nos noms pour couvrir ses erreurs de jugement manifeste pour mieux nous mettre aux pas d’un système économique qui ne dit pas son nom, esclavagisme, ALORS, cette vidéo serait agréable à regarder. Mais dans ce contexte, et à l’aube d’une grave crise sociale, je n’arrive pas y prendre goût. Oui la doxa s’ajoute à la doxa, oui ce pays à pris son cerveau pour l’enterrer à la cave et chaque jour qui passe on en voit les conséquences, mais surtout, nous avons d’autres choses, bien plus urgente, à penser qui ne sont pas ces frivolités de critique philosophique sans conséquence pour les fins de mois.

      +63

    Alerter
    • simba // 30.11.2020 à 09h11

      Leurs méthodes je les connais , j’ai travaillé dans une boite américaine . Les cabinets de conseils qui chapeautent nos zélites leurs enseignent la même chose qu’aux cadres, maitrises et autres petits chefs des entreprises pré-citées ; des techniques de coms et de management reposant soit-disant sur les dernières découvertes en neurosciences .

        +2

      Alerter
    • JEAN DUCHENE // 30.11.2020 à 09h46

      mais qu’est-ce que vous racontez ? Onfray sort de ce corps.

        +1

      Alerter
  • Anfer // 30.11.2020 à 08h13

    J’ai pu constater avec… effarement, depuis plusieurs années.
    Le niveau de n’importe quoi dans lequel est tombé Michel Onfray…

    J’avais déjà constaté qu’il prenait des sources plus que… discutables, lisait certes beaucoup, mais sans trop comprendre ce qu’il lit, écrit une quantité invraisemblable de bouquins par an, de fait bourrés d’approximations et de thèses douteuse.

    Ses « concepts » de proudhonnisme girondin n’ont ni réalité historique, ni aucun sens, ni solutions à proposer.
    Il devrait réellement prendre le temps de lire des ouvrages sérieux et récents sur la révolution française, ça lui éviterait de reprendre des clichés du 19ème siècle, que plus aucun historien ne soutient aujourd’hui.

    Bref, un polémiste à l’ego boursouflé qui donne son dispensable avis sur tout, et surtout n’importe quoi.
    Quelqu’un qui ne supporte pas la contradiction, qui se défend en attaquant avec mépris ceux qui ont l’outrecuidance de lui faire remarquer qu’il raconte des conneries.

      +42

    Alerter
    • Cévéyanh // 01.12.2020 à 22h05

      Onfray est passé chez Thinkerview en juillet 2020 pendant 2h28 : https://www.youtube.com/watch?v=txl6l5ORhzo
      Très intéressant interview où Il n’apparaît pas comme nous pouvons le voir dans les médias. Est-ce que dans certains médias, certains journalistes ne posent-ils pas des questions en sachant la réaction qu’il va avoir afin de faire de l’audience ?

        +5

      Alerter
  • calal // 30.11.2020 à 08h22

    Ce que l’on voit a la tele n’est pas la realite. C’est un bout de realité que l’on nous montre en exemple voir en boucle pour tenter de nous faire croire:
    – que c’est la realité pour chacun d’entre nous ( apex fallacy) et que si vous ne l’experimentez pas vous n’etes pas normal ou vous etes un looser
    – ou pour nous l’imposer ou nous le faire imiter sous couvert d’argument d’autorite ou de modele a envier et a desirer.

    En 2020,avec les reseaux sociaux, ce « top down » impose par les medias mainstream est en train d’etre « repris » par certains des « influenceurs » des reseaux instagrams,youtube tik tok etc.De fait,c’est un peu moins « top down » et moins concentre puisque l’emetteur du message est plus bas dans la hierarchie systemique mais neanmoins c’est souvent le meme message que celui repete a l’envie par les medias mainstreams.

    Le discernement,l’esprit critique et la confrontation des discours aux faits est toujpurs plus necessaire pour separer le bon grain de l’ivraie. Faire ce que tout le monde fait n’est plus optimal dans une societe hyperindividualisée:on a la liberte de choisir mais aussi l’embarras du choix…

      +2

    Alerter
  • LibEgaFra // 30.11.2020 à 08h28

    Onfray philosophe? LOL Faut pas confondre philosophe avec professeur de philosophie, car Onfray ne philosophe pas, il professe.

    Quant à l’entarté, faut-il rappeler que philosophie signifie amour de la sagesse et qu’allumer des guerres est tout le contraire de la sagesse. Phobosophe ou misosophe convient mieux. Ou polémophile. Au choix.

      +44

    Alerter
    • Pong // 30.11.2020 à 15h23

      Alors celle-là, il faut l’encadrer. Merci ! 🙂

        +3

      Alerter
  • Guadet // 30.11.2020 à 08h29

    Comme c’est agréable d’avoir un vrai démontage de toutes ces « merdes » qu’on a entendu de soi-disant « philosophes ». Pour le démontage des soi-disant « économistes » je vous conseille Gaël Giraud.
    M. Phi montre bien combien nous sommes dans la société du spectacle, en montrant comment les journalistes ont tendance à remplacer les vrais experts par des guignols qui font leur show. Si encore ça ne touchait que les médias ! Tout est gangrené de la même façon, à commencer par la politique. Les américains sont les champions avec leur spectacle du méchant Trump contre le gentil Biden : du coup les médias du monde entier parlent plus de ça que de la politique de leur pays, ce qui arrange bien tous les petits tyrans comme Macron. Nous avons atteint le stade de la mondialisation du spectacle avec la planète entière anesthésiée par un faux combat de coqs entre un néolibéral et un autre néolibéral. L’humanité a atteint le néant parfait.

      +24

    Alerter
    • Frhed // 30.11.2020 à 10h59

      Malheureusement, G. Giraud n’est pas épargné par la connerie et retweete du Toussaint, ou cite carrément Jean Dominique Michel dans ses entretien radio, et dans ses textes.

        +3

      Alerter
    • antigone // 30.11.2020 à 11h00

      Gael Giraud… No mais sérieux… celui qui vous explique avec une croyance aussi forte que celle pour Dieu, que Trump est une marionnette de Putin alors que toute l’amérique riche a essayé de trouver des arguments pour backer cette thèse sans y parvenir

        +24

      Alerter
      • Pong // 02.12.2020 à 16h02

        Ah oui, là il a bien merdé. Bon Gaël Giraud est quelqu’un de très intéressant mais ce n’est pas un grand révolté non plus.

          +0

        Alerter
    • Sirius 666 // 30.11.2020 à 15h17

      M.Phi n’a pas besoin d’en appeler aux philosophes médiatisés pour illustrer à merveille de lui-même le sous-titrage de son long clip. Bonus, il démontre au passage la pertinence du mot de Talleyrand : “Tout ce qui est excessif est insignifiant.”

        +4

      Alerter
      • vert-de-taire // 02.12.2020 à 20h14

        ** mot de Talleyrand : “Tout ce qui est excessif est insignifiant.”**
        La question est surtout qui décide de qualifier l’excessif ..
        Avec un peu de recul la perspective change ..
        Surtout dans ce Spectacle pour demeurés
        où tout et n’importe-quoi sert à capter le temps de cerveau
        et lui éviter de penser.

          +0

        Alerter
  • VVR // 30.11.2020 à 08h44

    Les 2 mentent comme des arracheurs de dents: Pour Onfray, c’est probablement juste du marketing, il dit n’importe quoi qui va dans le sens de son publique, et sans vérifier quoi que ce soit, puisque son publique ne vérifiera rien non plus. Quand BHL est surtout une boussole très juste pour comprendre ce qui est favorable au maintient de l’ordre établi.

      +0

    Alerter
    • X // 30.11.2020 à 08h58

      Le maintien de l’ordre établi… c’est donc « râler » contre les masques et le confinement et juste dernier ajouter « mais je respecte strictement les mesures citoyennes de confinement et de port du masque »…

      C’est vrai que tous ces « philosophes » n’ont pas le courage de Socrate

        +0

      Alerter
  • Anfer // 30.11.2020 à 08h48

    Pour un Blog en rapport avec les médias, rien de surprenant.

    Et ça fait un moment qu’Onfray est devenu un nouveau BHL, dérivant dans le n’importe quoi.

    Je me pose sérieusement la question de savoir s’il ne prend pas des substances illicites lui aussi…

      +5

    Alerter
  • M. K // 30.11.2020 à 08h57

    Monsieur Onfray accepte de passer beaucoup à la télévision parce qu’il écrit beaucoup de livres.
    Il faut bien vendre…

    Il est vrai que, petit à petit, de plus en plus, il tient des propos consternants.

    Il faut qu’il se mette au « Mouvement doux », ou « Slow movement » : « Le mouvement Slow a été initié dans les années 80 en réponse à l’accélération globale. Il invite à ralentir en douceur pour apprécier les moments simples et prendre le temps de vivre. C’est une véritable philosophie de vie qui consiste à vivre en conscience, bien ancré dans le présent. […]
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_doux
    https://www.laslowlife.fr/le-mouvement-slow/

      +8

    Alerter
  • lemoine001 // 30.11.2020 à 09h11

    Recopie du commentaire que j’avais laissé sous le site de M. Phi. :
    « J’ai fait des études de philosophie, pour en arriver à la conclusion que philosophie et idéologie sont proches cousines. La philosophie est l’usine où s’inventent les nouveaux produits. L’idéologie les adapte aux besoins du temps et les popularise. Nos philosophes médiatiques sont des experts de cette adaptation.
    A cela la philosophie analytique veut opposer sa rigueur et son formalisme. Mais on voit bien qu’elle est aveugle à sa propre idéologie. Cette chaîne en fourni de multiples exemples.
    Faut-il en conséquence renoncer à faire de la philosophie ? Je pense que non. Bien au contraire il faut étudier la philosophie mais avec trois objectifs :
    1) apprendre à bien lire. C’est le travail du commentaire de texte
    2) apprendre à bien écrire. C’est le travail de la dissertation. Il s’agit d’organiser des idées et de les exposer avec clarté et pertinence.
    3) apprendre à bien penser : c’est le travail du mémoire et de la thèse. C’est le but des deux apprentissages précédents.
    On ne pourra pas contester que ces apprentissages sont les plus utiles pour la vie. Quant à se spécialiser dans un domaine particulier, pourquoi pas. Personnellement cela me rebute. Je n’ai pas fait de thèse car j’étais l’élève de personne. Aucun des sujets acceptables ne me semblait mériter d’y consacrer des années. Et puis je ne connais correctement aucune langue étrangère, ce qui me ferme l’accès à tout ce qui n’est pas traduit. »

      +15

    Alerter
    • Ritjaune // 05.12.2020 à 17h54

      A Lemoine001.
      J’admire beaucoup votre façon cohérente d’exposer l’utilité de la philo et de l’idéologie. L’évolution de la pensée humaine se trouve au centre et demande une continuité pour s’enrichir; le reste n’est que catharsis ou exutoire.
      C’est très encourageant pour un enseignant.

        +0

      Alerter
  • Nanann // 30.11.2020 à 09h34

    C’ est la raison pour laquelle j’ aime A.Finfielkraut, celui qui ne perd pas la raison et qui dit que  » la bêtise n’ est pas le contraire de l’ intelligence « . On comprend ça parfaitement quand on écoute ces deux-là. Je me souviens d’ Onfray dans une conférence assénant :  » il y a beaucoup de médecins mais peu d’ artistes « … Je lui avais d’ ailleurs écrit à ce sujet-là lui répondant que les médecins hospitaliers confrontés à la dure réalité tous les jours n’ avaient pas de temps pour se demander si ils étaient des artistes. Ils se contentaient de faire leur travail, soigner et essayer de guérir. Je lui avais aussi écrit que la profession de médecin demandait beaucoup d’ humilité à cause justement de cette dure réalité. L’ humilité , il ne connaît même pas le mot ! Onfray est confit dans ses certitudes, L’ idolâtrie dont il fait l’ objet fait beaucoup plus de lui maintenant un gourou qu’ un philosophe. Sur Michefonfray.com, sur lequel je l’ ai suivi un bon moment, il donne conseils et avis sur tous les sujets, tout devient philosophique. Il exhibe même sa vie en modèle. Bref j’ en suis partie et je ne l’ écoute plus jamais…

      +7

    Alerter
    • Anfer // 30.11.2020 à 09h45

      Il a grave pris le melon, c’est même une pastèque…

      Soyons honnête, on est pas encore au niveau de Botul, mais on s’y approche à grand pas.

        +13

      Alerter
    • TEROUINARD // 30.11.2020 à 12h09

      A.Finfielkraut, le philosophe qui a accepté d’être Académicien et qui hait la France.
      Nouvelle rationalité philosophique, je suppose ?

        +11

      Alerter
    • Jean // 30.11.2020 à 16h14

      @Nanann

      Si la médecine est l’art de guérir, celui qui soigne est un artiste. Je reste consterné par votre apologie de Finfielkraut qui n’a de constance que dans l’erreur et la volonté d’attiser la haine. Il suffit de voir comment sont traité l’un et l’autre pour comprendre lequel des deux est du bon coté du manche.

        +7

      Alerter
      • vert-de-taire // 02.12.2020 à 20h25

        Finkielkraut attise la haine c’est assez juste.
        Mais pour l’avoir, autrefois, beaucoup écouté avec ses invités (sur l’ex (défunte) excellente radio France-culture), je pense qu’il ne le fait pas exprès.
        Il a petit à petit réduit/perdu ses capacités à prendre du recul en repérant tous les excès pour en faire la norme, l’argumentaire de ses propos.
        Il parvient ainsi par induction à prouver tout et son contraire mais toujours la même chose : les méchants sont partout et c’est leur faute si tout va mal.
        Je simplifie à peine.
        Alors exit Finkielkraut de mes écoutes, il ne dit plus rien qui puisse éveiller (en moi) de l’intérêt.

          +3

        Alerter
        • Jean // 02.12.2020 à 21h00

          Excellente critique du mondain !
          J’ai quitté France Culture avec l’arrivée de Christine Ockrent, sous le règne de l’abominable homme des neiges(Sarkozy), lorsque celle-ci décida que cette chaine devait davantage divertir et moins informer. Il fallait éloigner le public des turpitudes de son illustre employeur.

            +2

          Alerter
  • Otb_Green // 30.11.2020 à 09h59

    BHL je ne sais même pas pourquoi on donne de la publicité à ce type. Par contre Onfray je l’ai trouvé très bon dans sa dernière ITW à Sud Radio. Je suis d’accord avec lui sur toute la ligne ce qui doit faire surement de moi dans le paradigme actuel un méchant homme d’extrême droite qui est pour moi quasi l’homme de gauche d’il y’a 30 ans.

      +22

    Alerter
    • Anfer // 30.11.2020 à 12h03

      Onfray ne dit pas que des conneries, je lui suis reconnaissant d’avoir (maladroitement) attaquer ces charlatans de psychanalystes par exemple.

      Mais, pepuis plusieurs années, c’est un festival de n’importe quoi, des concepts creux et fumeux, des changements de soutiens politiques sans queue ni tête, une lecture daté et réactionnaire de la révolution française qui fait désespèrer les chercheurs sérieux qui eux, travaillent réellement sur le sujet, par contre il fait la joie de l’extrême droite…

        +14

      Alerter
      • Incognitototo // 30.11.2020 à 14h14

        Pas toutes les psychanalyses (parce que c’est une erreur de parler de LA psychanalyse qui englobe au moins une vingtaine d’écoles), seulement la freudienne, tandis qu’il a promu celle de l’école reichienne ou issue d’autres bases conceptuelles…

        Mais si vous reconnaissez que sa pensée c’est de plus en plus n’importe quoi, peut-être pourriez-vous également admettre que quand il a « fustigé » Freud, il commençait déjà à avoir un « sérieux » problème. Non pas parce que Freud ne serait pas critiquable (les freudiens le font eux-mêmes couramment), mais parce que son obsession de descendre les « idoles » (pour prendre leur place) l’avait déjà totalement contaminé et avait rendu sa pensée totalement partiale.
        D’ailleurs, c’est bien à partir du battage médiatique qui s’en est suivi, qu’il a pris goût au n’importe quoi… Pourvu qu’on parle de lui, il a produit de plus en plus de pensées à côté de la plaque et de moins en moins de philosophie construite ; la jouissance narcissique qu’il recherche en permanence empoisonne tout depuis chez lui.

          +12

        Alerter
        • Anfer // 30.11.2020 à 16h14

          Vous avez totalement raison, c’est pourquoi j’avais mis le maladroitement entre parenthèses, mais vous avez très bien expliqué pourquoi.

            +3

          Alerter
        • Sirius 666 // 30.11.2020 à 23h12

          La question n’est pas de critiquer Freud ou de soupçonner une ‘problème’ (freudien?) chez Onfray, mais de comprendre que le freudisme n’est que l’idée que s’est fait Freud de l’homme à partir de sa propre psychée (« l’Inconscient selon Freud, c’est le sien qu’il projette sur l’humanité », une forme de mégalomanie très banale). Le lien qu’il tisse entre l’œuvre (écrits et pratique) et la correspondance est lumineux. Sa lecture du chef d’œuvre de Cervantès est tout aussi intelligente et pertinente. Cela suffit pour lui en savoir gré.

            +3

          Alerter
          • Incognitototo // 01.12.2020 à 00h54

            Dans le cas d’un Onfray, qui est un personnage médiatique, c’est pourtant très important de savoir d’où il parle parce que ça surdétermine également ce qu’il est en capacité d’analyser et de comprendre. Le « pli » qu’a pris Onfray, c’est de remettre en cause les penseurs à cause de leurs « fautes » (rien de Voltaire n’est audible puisqu’il défendait l’esclavage, ou encore de Freud puisque c’était un bourgeois) ; franchement ce n’est pas digne d’un philosophe. Il est donc « normal » de lui attribuer le même traitement interprétatif manichéen.

            Quant aux théories et aux pratiques freudiennes, nombreux sont ceux qui n’ont pas attendu Onfray pour les discuter, les critiquer, les remettre en cause, les modifier… mais il y a une découverte qui a résisté au temps, c’est celle de l’existence de l’inconscient. Une avancée fondamentale sur le fonctionnement de la psyché humaine que jamais aucune expérience de psychologie n’a réussi à invalider. Donc Onfray peut raconter ce qu’il veut sur l’homme qu’était Freud, ça n’enlèvera jamais rien à son mérite d’avoir posé les bases d’une révolution psychique aussi importante que E=MC². Si Onfray n’est pas capable de comprendre ça, c’est qu’il a un problème…

              +3

            Alerter
            • Sirius 666 // 01.12.2020 à 14h32

              A lire vos affirmations sur l’approche que Onfray a des auteurs (toutes les figures de l’histoire de la philosophie avec sa ‘contre-histoire’, écrivains,etc…) qu’il traite, il est clair que vous vous êtes dispensé de le lire. Sinon, vous n’auriez pas pu coucher de telles bêtises. Entre autres, Freud n’est pas l’inventeur de l’inconscient, comme l’a montré Onfray en citant ses prédécesseurs (dont Nietzsche), notamment médecins. Onfray a exposé en détail l’origine de la conception qu’avait Freud de l’inconscient humain : son propre inconscient et sa propre histoire familiale qu’il a cru devoir étendre à l’humanité. Votre parallèle avec Einstein est comique en ce que vous collez précisément à la prétention freudienne de se croire un scientifique, majeur de surcroit, puisqu’il se comparait tout simplement à Darwin et Copernic. A se rouler par terre.
              Pour finir, mon éducation scientifique me fait désapprouver totalement votre première phrase : ne vivant pas avec la personne, je m’en tiens à ses écrits et paroles (et, éventuellement, actes) pour me faire un jugement.

                +2

              Alerter
            • Incognitototo // 01.12.2020 à 16h40

              Au cas où vous l’ignoreriez (comme Onfray) la notion d’inconscient est déjà présente chez les philosophes grecs, notamment Ovide et Platon et bien d’autres avant Nietzsche… Mais personne n’en a fait comme Freud une « cartographie » à travers ses topiques et ses approches thérapeutiques.
              Et si Onfray reproche à Freud d’avoir « piqué » son concept à Nietzsche, pourquoi ne pas en faire de même avec tous les scientifiques et savants qui n’ont jamais fait que reprendre des idées qui circulaient déjà avant eux ; comme Einstein qui a beaucoup « emprunté » à Poincaré, ou encore Pasteur à Toussaint et Semmelweis… et tant d’autres avant eux.

              Onfray veut démontrer que la conception de l’inconscient de Freud est issue de « son propre inconscient et sa propre histoire familiale » ; la belle affaire… C’est vraiment découvrir l’eau chaude, comme si toute pensée n’était pas entachée de nos conditionnements et de nos histoires.

              Aussi devant tant de mauvaise foi et de projection (encore un concept freudien qui échappe à Onfray et visiblement à vous aussi), oui, j’ai arrêté de le lire. On ne peut pas faire confiance à quelqu’un qui reproche aux autres ce que lui-même pratique et qui est si peu conscient de ses propres motivations inconscientes.

              Si ça vous fait rire, pas moi ; Onfray est un champion de la « pensée tordue » et son influence un vrai danger.

                +2

              Alerter
            • lois-economiques // 01.12.2020 à 18h04

              Il y a trois révolutions de la pensée humaine dont deux sont des échecs car non aboutit :
              1. La révolution Copernicienne, succès
              2. La théorie de l’évolution de Darwin, échec
              3. La révolution de l’inconscient de Freud, échec.
              Tous les malheurs du monde proviennent des échecs 2 et 3.
              Si la philosophie devait avoir un quelconque rôle ce serait bien d’en comprendre les raisons.

                +0

              Alerter
            • Logique // 02.12.2020 à 00h44

              « 2. La théorie de l’évolution de Darwin, échec »

              En quoi l’idée d’évolution est-elle un échec?

              Vos trois « révolutions » sont très réductrices. Avez-vous entendu parler d’Erathostène et surtout d’Aristarque?

                +4

              Alerter
            • lois-economiques // 02.12.2020 à 15h55

              @logique
              « En quoi l’idée d’évolution est-elle un échec »
              Car elle ne peut pas expliquer l’évolution depuis l’UCA (Universal Common Ancestor) jusqu’aux êtres complexes comme l’homo Sapiens.
              Il est totalement impossible mathématiquement parlant d’avoir autant de mutations génétiques qui justifierait une tel évolution sans introduire un facteur qui orienterait dans un sens non aléatoire ces mutations.
              Première faille de la théorie.
              De cette première faille découle tout un corpus idéologique totalement infondé, basé sur des concepts comme la lutte pour la survie, les meilleurs s’imposent aux détriments des plus faibles, etc… qui a donné en autres, le nazisme, le libéralisme et de nos jours le néo libéralisme (directement inspiré des théories de Lippmann).

              « Vos trois « révolutions » sont très réductrices. Avez-vous entendu parler d’Erathostène et surtout d’Aristarque? »
              Ce ne sont pas « mes » trois révolutions, elles unanimement reconnues comme telles car elles ont bouleversées en profondeur notre vision du monde.
              Je doute fort que les personnages cités ont suscités un tel bouleversement car si c’était le cas alors pour quelles raisons je n’en ai jamais entendu parlé ?
              En si je n’en ai jamais entendu parlé alors je peux dire sans risque de me tromper que ce doit le cas pour beaucoup.
              Maintenant, qui na jamais entendu parler de Copernic, Darwin et Freud ?
              Vous saisissez la différence ?

                +0

              Alerter
            • Logique // 02.12.2020 à 19h10

              Merci pour votre réponse détaillée.

              Voulez-vous nous dire que l’évolution des êtres vivants n’existe pas?

                +0

              Alerter
            • Lois-economiques // 02.12.2020 à 20h08

              @logique
              L’évolution des êtres vivants est un fait mais ce fait n’est pas aléatoire il existe une « force » qui oriente la mutation génétique pour répondre aux problèmes rencontrés par l’espèce qui va subir cette mutation.
              Sans problème pas d’évolution.
              Sans force qui oriente pas d’évolution possible.
              Le hasard ne peut en aucun cas être une cause explicative.
              On déduit de cela que la nature cherche l’harmonie et non la domination d’une espèce sur une autre.
              Tout le contraire du Darwinisme social et ses avatars tel le néo libéralisme.
              C’est en cela que le Darwinisme est échec car non abouti.

                +0

              Alerter
      • Pong // 30.11.2020 à 15h34

        @Anfer
        Oui, mais même cela posait problème. La seule chose qu’on puisse lui reconnaître sur ce coup, c’est d’avoir fait remonter, grâce à son envergure médiatique, la critique freudienne en tête de gondole. Mais le livre noir avait déjà tout dit. Pour autant que je sache, il n’y a rien de nouveau dans son bouquin, c’était une compilation.
        De là à n’y voir que l’opportunisme de s’emparer d’un sujet polémique à souhait, il n’y a qu’un pas que la suite de son « œuvre » m’a fait franchir.

          +3

        Alerter
        • Anfer // 30.11.2020 à 16h17

          Pareil que pour la précédente réponse.

          Vous avez parfaitement raison, il a été utile « malgré lui » si je puis dire.

            +2

          Alerter
  • Olposoch // 30.11.2020 à 10h00

    Bon j’ai laissé tombé après 5mn… je suis sûr que c’est passionnant mais le style youtuber encore et toujours le même ça m’a amusé la première ou la deuxième fois, mais 30 minutes de montage saccadé, de blaguounettes à deux balles, de gifs 100 fois resservis… j’ai la cinquantaine, pas envie d’un petit lapin qui me dit dit que attention tu vas te faire pincer très fort… ou d’un petit logo niveau maternelle qui esplique au client de la BNP comment qui faut faire.

    Je n’ai pas de problème d’attention, en 10 minutes je suis capable de lire d’une traite un article du monde diplo, ce qui me laisserait 20 minutes pour aller voir des trucs marrants ici ou là.
    Typique de l’infantilisation aboutie, faire clignoter, découper, buzzer de longue pour éviter que l’ado aille voir ses notifications, faire long, très long pour la monétisation, pas glop.

    Sinon le même contenu, bien écrit, une touche d’humour, de malice et hop 5 minutes intenses et efficaces.
    Un truc de vieux sans doute.

      +53

    Alerter
    • Brigitte // 30.11.2020 à 11h42

      Entièrement d’accord avec vous. J’ai tenu plus longtemps, attendant patiemment qu’il nous livre quelques noms de vrais philosophes…en vain. Dommage!
      Quel est le but de la manoeuvre? nous asséner pendant 30 min que la France n’a plus de vrais penseurs médiatiques ou qu’elle ne médiatise plus les vrais penseurs? Soit, on le sait déjà mais laisser entendre que c’est forcément mieux ailleurs, où? j’ai ma petite idée….
      A guignol, guignol et demi….ça me fait l’effet d’un critique gastronomique qui parle en mangeant un sandwich ou un Mac do (à cause des nombreux anglicismes affichés en subliminal).

        +12

      Alerter
    • LS // 30.11.2020 à 12h04

      Bref, une apologie de la dissertation en somme, en contradiction avec les commentaires ci-dessus. Et pourquoi pas…
      Une question, pour moi, est peut-on penser rationnellement/objectivement sans technique et sans apprentissage ? Je pense que non, malgré tous les biais idéologiques/sociaux que cela induit, il n’existe pas de processus naturel de pensée formalisant une opinion, une pratique, une réalité.

      Il faut dire aussi que cette vidéo se place dans le vieux (et caricatural) contentieux entre philosophie dite « analytique » et la philosophie dite « continentale » en caricaturant cette dernière et en soutenant que la « vraie » philosophie est analytique.
      Je le trouve plus intéressant et pertinent quand il parle des biais du système médiatique.

        +2

      Alerter
    • Jean // 30.11.2020 à 15h18

      @Olposoch

      Je me demande justement si ce n’est pas ce type de contenu qui fabrique ce déficit d’attention qui touche toute une génération. On peut y ajouter une incapacité à gérer la frustration comme résultat probable de la politique de « l’enfant roi », qui doit sa popularité au fait que les enfants sont des prescripteurs facilement manipulables.

        +6

      Alerter
    • mahikeulbody // 30.11.2020 à 21h41

      La critique est justifiée mais il faut quand même préciser que cette vidéo n’est pas du tout dans le style de toutes ses autres vidéos, très intéressantes voire, pour un néophyte comme moi, passionnantes. En ce qui concerne celle dont on parle, il en a à mon avis trop fait, s’aventurant dans un montage « grand guignol » dont il n’est pas coutumier.

        +1

      Alerter
    • Dypso // 30.11.2020 à 23h08

      Une fois n’est pas coutume, quasiment toutes ses autres vidéos sont bien, bien, mais bien plus calmes.

        +0

      Alerter
  • RGT // 30.11.2020 à 10h18

    « Pourquoi les philosophes médiatiques disent de la merde ? »

    Simplement parce qu’ils ont une gueule photogénique « qui passe bien à l’écran » et qu’ils vivent (plus ou moins confortablement) des conneries qu’ils racontent devant la « ménagère de 50 ans » rivée devant sa boîte à cons.

    Toute autre explication n’est que du blabla.

    La première motivation d’un homme est d’assurer sa subsistance ne l’oublions pas.

    Et ces « grands pipeausophes » n’échappent pas à la règle.

    Croyez-vous sincèrement qu’un manard dans une usine ou un éboueur aient « choisi » leur profession ?
    Qu’ils soient méprisés et maltraités par leur hiérarchie par « amour du travail bien fait » ?

    Manque de bol, NON.

    Il exercent leur profession pour survivre et faire survivre leur famille.

    S’ils avaient la possibilité de vivre en allant se balader dans la nature et rêvasser à longueur de journée en contemplant les papillons ils ne s’en priveraient pas.

    Et vous aussi d’ailleurs.

    J’aimerais connaître le pourcentage de lecteurs de ce blog qui « aiment » sincèrement leur métier (et ses conséquences bien sûr, qu’on soit balayeur ou cadre dans une usine nuisible on participe activement à ces nuisances, ce qui devrait entraîner un malaise insurmontable).

    Qu’on brasse de ma merde au fond d’un collecteur d’égout ou sur un plateau télé, on le fait TOUJOURS pour assurer sa propre subsistance.

    À moins bien sûr d’être un pervers narcissique (cas de certains membres de la « confrérie des grands penseurs »), mais c’est assez rare dans la vie courante.

      +6

    Alerter
  • Michel LEMOINE // 30.11.2020 à 10h54

    Ces merdes philosophiques, comme vous les appelez, sont celles que fait l’idéologie dominante d’auteurs comme Nietzshe ou Freud. Elles répètent dans un langage clair et facile à comprendre ce que d’autres disent en jargonnant. Onfray ne fait ainsi que vulgariser une lecture « à la française » de Nietzshe. Il permet ainsi de rendre inaudibles des gens comme Losurdo.

      +1

    Alerter
    • LibEgaFra // 01.12.2020 à 10h17

      Comme vous avez raison de mentionner Losurdo à propos de Nietzsche! Il suffit de comparer avec ce qu’a écrit l’imposteur sur Nietzsche pour comprendre à quel point ce dernier est à l’ouest. Non seulement il n’a rien compris, mais il ment à longueur de pages. Et il n’est même pas capable de prononcer correctement le nom de ce professeur de philologie allemand.

        +0

      Alerter
  • Philnosy // 30.11.2020 à 12h04

    Bien dans l’esprit de penser d »olivier statisticien de la science pur. Mais la merdasse dont parle ce youtubeur m’apparaît être plus sa prétention de lui même que les faits et les personnes décrits.

      +8

    Alerter
  • LaurentL // 30.11.2020 à 13h41

    Vidéo au ton d’jeune, vite fatiguante, désolé de ne pas accrocher.
    Même si le catégorisé vilain populiste est invité sur les plateaux de télé par les media dominants qui le détestent il faut reconnaître à Onfray une certaine tenue dans son argumentation. L’associer à BHL (le con qui ose tout selon M.O) dans cette dénonciation de pseudo philosophes, c’est le mettre au même niveau de nuisance (Ukraine, Lybie, Syrie).
    Monsieur phi ayant traversé les différentes grilles puis tamis de sélection du jury pour être subventionné par CNC Talent est il en mission de porte flingues ? CNC Talent financé par nos taxes et déjà dénoncé pour conflit d’intérêt, copinage et opacité d’attribution des subventions.
    Du decodex en mode sournois version youtube ?

      +17

    Alerter
  • Incognitototo // 30.11.2020 à 14h40

    Il est parfait ce « philosophe », même si on sent quand même dans ses propos qu’il envie les imbéciles qu’il fustige et qu’il aimerait bien être dans la lumière comme eux et bénéficier de leur audience médiatique.

    Ça n’est jamais inutile de relever les « bêtises » de ceux qui occupent les plateaux télé, mais il a juste oublié un problème systémique de base : il aurait pu aussi démontrer que les invités des plateaux sont au même niveau de bassesse que les journalistes qui les invitent. Il aurait pu poser la question du maintien de la population dans de la pensée binaire, partiale, primaire, réductrice… bref, dans l’idiotie et la société du spectacle. Dommage que tous ces aspects politiques semblent complètement lui échapper.

    Comme nos dirigeants sont à la hauteur de ceux qui les élisent, nous avons les philosophes que nous méritons ; ça, ce sont des problèmes qui m’auraient un peu plus intéressé.

      +6

    Alerter
    • lois-economiques // 01.12.2020 à 18h20

      « Comme nos dirigeants sont à la hauteur de ceux qui les élisent, nous avons les philosophes que nous méritons ».
      Bizarre comme phrase.
      En quoi la médiatisation de philosophes nous engagent en disant que nous les « méritons » ?
      Vous confondez propagande et choix.
      La propagande médiatise ceux qui servent ou ne remettent pas en cause le système, ce ne sont pas les choix des citoyens.
      Personnellement je choisi comme philosophes: Lordon, Michéa, Barbara Stiegler,

        +0

      Alerter
      • Incognitototo // 01.12.2020 à 19h32

        Je ne vois pas ce que cela a de « bizarre »… Si personne ne les écoutait ou n’achetait leurs livres et si une majorité de journalistes décérébrés ne les invitaient pas, ils n’existeraient pas. D’ailleurs personnellement il faut que je vienne sur « les Crises » pour avoir connaissance de leurs bêtises.

        Le choix des majorités est donc déterminant dans ce que nous devons supporter. Simple, non ? Ce n’est pas une question de propagande délibérée, d’ailleurs Onfray n’est pas précisément ce que la propagande souhaite entendre (elle préfère BHL) ; c’est juste une question dé bêtise également partagée par ceux qui les écoutent et ceux qui les invitent.

        L’époque de l’éducation nationale qui formait des esprits libres est bien finie, et c’est pourquoi ces guignols ont tant d’audience et c’est pourquoi des gens comme Macron arrivent à se faire élire.

          +2

        Alerter
        • Lois-economiques // 01.12.2020 à 20h25

          Vous êtes plus fort que le système… qui que je sache façonne notre manière de penser puisque quasiment tous les médias sont à la botte du système.
          Reprocher aux citoyens d’être conditionnés c’est vraiment ne rien comprendre à la puissance de la propagande.
          Vous croyez vraiment ce que vous affirmez ?
          Mais alors pourquoi en Corée du Nord ils ne se révoltent pas ?
          Pourquoi les Chinois plébiscitent leur régime Big Brother… qui serait insupportable pour nous ?
          Êtes vous certain ne pas être conditionné vous même ?
          Par exemple quel serait pour vous la mesure la plus importante à prendre pour changer de système ?
          Sachez que les structures déterminent les comportements, reprocher des comportements qui sont totalement contraints par les structures c’est individualiser les responsabilités pour mieux cacher les véritables responsables !

            +0

          Alerter
          • Incognitototo // 02.12.2020 à 03h12

            Constater des faits n’est pas désigner des coupables ni exonérer le système de ses responsabilités.

            Je suis un systémiste forcené et c’est bien pour cela que je soulignais que l’éducation nationale a une importante responsabilité dans ce désastre de la pensée.

            Seulement, il y a une différence entre savoir que c’est un système qui est la cause des problèmes et penser que ce système a été mis en place de façon délibérée, comme vous le faites. La systémique pose qu’une réponse devient inadaptée quand elle est confrontée à une double contrainte ; et pas parce que quelqu’un aurait tout à coup décidé que c’est ainsi qu’il faut faire (même si cela passe évidemment par des décisions prises par des humains).

            Et si vous voulez comprendre comment tout cela se perpétue, je vous conseille la lecture de « la réalité de la réalité » de Paul Watzlawick ; ça vous aidera peut-être et entre autres à ne pas lire ce que je n’ai pas écrit.

            Première réforme : 6e République + refonte totale de la fiscalité.

              +1

            Alerter
            • lois-economique // 02.12.2020 à 16h06

              « Première réforme : 6e République + refonte totale de la fiscalité. »
              Si cela n’est pas du conditionnement, cela y ressemblance fortement.
              Alors moi j’aurais une seule mesure, une seule voyez vous.
              Supprimer ce qui conditionne les individus c ‘est à dire la suppression toute forme de publicité, marketing, profiling client, big data,
              Et alors seulement les citoyens pourront penser par eux mêmes car 95% des médias disparaitront, Google disparait, Facebook disparait, la très grande majorité des réseaus sociaux également,
              Et comme par hasard ce site perdure …

                +0

              Alerter
            • Incognitototo // 02.12.2020 à 17h57

              Ha… parce que créer un vide, ça va permettre aux gens de changer ??? J’ai des doutes, ils vont plutôt se gaver de psychotropes, comme pendant les confinements.
              Et puis laissez-moi d’abord ruiner les GAFAM avant que vous les interdisiez, comme dans tous les pays totalitaires…

                +1

              Alerter
          • LibEgaFra // 02.12.2020 à 11h24

            « Mais alors pourquoi en Corée du Nord ils ne se révoltent pas ?
            Pourquoi les Chinois plébiscitent leur régime Big Brother… qui serait insupportable pour nous ? »

            Pour « nous »?

            Ou pour l’oligarchie ploutocratique qui se gave de plus-value et qui veut étendre son exploitation à toute la planète?

            Parce que Big Brother n’existe pas chez « nous »?

            Je perçois – à tort ? – à travers vos propos cette volonté impérialiste qui consiste à vouloir que tous les autres peuples se conforment à nos « valeurs » qui ne sont en fin de compte que les valeurs totalement hypocrites d’une minorité qui s’empresse de ne plus les respecter dès qu’il y a du pognon en perspective. Les prédateurs n’ont aucune valeur, aucune morale.

              +0

            Alerter
            • Lois-economiques // 02.12.2020 à 18h39

              Les prédateurs dans notre monde sont une minorité.
              Ce sont les structures mises en place qui leurs permet d’être nuisibles.
              Changez les structures ils seront insignifiants.
              Ils existent des valeurs universelles, ne pas le reconnaître est justement l’échec complet de la révolution freudienne (voir mon post sur les 3 révolutions de la pensée plus en amont).
              Comme ses valeurs sont universelles elles s’appliquent en tout lieux et en tout temps tant sur terre que dans le reste de l’univers.

                +0

              Alerter
  • yann // 30.11.2020 à 17h58

    Je note deux imprécisions dans la théorie du multivers d’Onfray :
    – Il ne dit pas s’il faut utiliser l’équation de Schrödinger ou celle de Dirac.
    – Il ne précise pas la marque de bain moussant.

      +4

    Alerter
    • LibEgaFra // 02.12.2020 à 11h34

      Il ne précise pas non plus si une chat peut être présent dans deux ou plusieurs univers à la fois.

        +0

      Alerter
      • Pong // 02.12.2020 à 16h22

        Ca dépend s’il est mort ou vivant. Mais tout ça nous dépasse. Pas lui.

          +0

        Alerter
  • eugeniegrandet // 30.11.2020 à 21h24

    Tout le monde l’a dit ici. Ce ne sont pas des philosophes. Donc le titre est erroné, voire oxymorant !!
    BHL sur le Covid c’est beau comme du Coluche.
    Quant à M Onfray, je l’ai lu jusqu’à ce qu’il commence à disjoncter (« je me retire dans ma grotte et ne parlerai plus au média », fut une belle promesse. Dommage qu’elle ait tenu 2 mois.

      +3

    Alerter
  • un citoyen // 30.11.2020 à 21h47

    Concernant M. Onfray, je pense qu’il s’est « perdu » sur le plan scientifique mais qu’il a avait vu juste au tout début sur la façon dont la France gérait la crise sanitaire : https://www.les-crises.fr/un-virus-mondialise-par-michel-onfray/

    Honnêtement, car il est facile de critiquer et moins évident de le faire sur soi, j’avais réfléchi un trop vite à ce moment : Il est vrai que la fermeture des frontières n’empêcherait pas la propagation du virus mais des efforts pour les restreindre le mieux possible favorisent fortement la gestion du covid dans tel ou tel pays.

    Mais pfiou… quelle idée d’avoir suivi des personnes, pourtant scientifiques, mais où un sens critique le plus élémentaire permettait de s’alerter à faire attention. Il s’est « égaré » à partir de là (ressenti).

      +1

    Alerter
    • Brigitte // 01.12.2020 à 11h10

      Onfray est-il un imposteur philosophique et politique?
      Anti-maastricht, anti-révolutionnaire, anti-universitaire, anti-système…..
      Probablement un grand narcissique qui a su transformer son trouble de la personnalité en une oeuvre, brouillonne, extravagante mais populaire. Ce mot semble d’ailleurs un élément de constance dans son parcours. Son université populaire l’a mis en scène et a essaimé dans de nombreuses villes de France. Un succès indéniable auquel il a tourné le dos quand France Culture en a arrêté la diffusion. Plus assez philosophiquement correct ou politiquement correct?
      Aujourd’hui, sa revue « front populaire » démarre bien. C’est précisément ce qui fait peur. Après avoir été libertaire de gauche et proche de FI, donc intello-compatible, le voici souverainiste.
      Son projet de faire dialoguer la gauche et la droite est à nouveau ambitieux, iconoclaste et probablement voué à l’échec surtout que ses détracteurs l’ont déjà diabolisé, le traitant de réactionnaire. Voyons jusqu’où Onfray ira? Laissons la philosophie de côté. Le tout est qu’il tienne jusqu’aux prochaines élections et permette de populariser le souverainisme jusque dans les urnes.

        +6

      Alerter
      • un citoyen // 01.12.2020 à 19h08

        Malheureusement un peu comme un ver dans le fruit, à croire que la recherche sérieuse du souverainisme (essentielle pour construire une alternative) a reçue un mauvais sort.
        Sinon, pour répondre à votre première question, je ne le vois pas comme un imposteur philosophique, bien au contraire, et politiquement je le comprends tout à fait.

          +2

        Alerter
      • robess // 02.12.2020 à 09h28

        faux brigitte .onfray l imposteur n a jamais été proche de la fi .il HAIT melenchon .

          +0

        Alerter
      • LibEgaFra // 02.12.2020 à 11h59

        « Anti-maastricht, anti-révolutionnaire, anti-universitaire, anti-système….. »

        Et pro-assassinat quand il s’agit de l' »Ami du peuple ».

        L’Université Populaire de Caen continue, mais sans lui. Du moment que ses cours ne sont plus diffusés sur France Culture, cela ne l’intéresse plus. Il utilisait donc ses conférences pour vendre ses livres. On est loin du désintéressement qu’il a toujours mis en avant.

        Maintenant il a joué au bhl en allant au Karabakh…

          +0

        Alerter
  • Koui // 01.12.2020 à 08h57

    J’ai découvert Onfray en lisant au rayon librairie du supermarché et j’ai adoré. Mais quand j’ai ramené le livre chez moi, je me suis rendu compte qu’il était creux, vide, sans intérêt. Finalement, j’ai revendu le livre sur internet. BHL, je l’ai lu aussi. C’est le roi du point Godwin. Il n’a aucune logique dans ses raisonnements, juste des images sans queue ni tête. Sa lecture n’est pas du tout dérangeante car a aucun moment il n’egratigne mes certitudes, comme, disons, un Houellebecq, ou ne m’eblouie par la profondeur de ses raisonnements.

      +2

    Alerter
    • LibEgaFra // 01.12.2020 à 10h38

       » par la profondeur de ses raisonnements. »

      Parce qu’il a des « raisonnements »?! Première nouvelle!

        +0

      Alerter
  • Kriss34 // 01.12.2020 à 08h57

    Pas sûr que OB apprécie forcément le gus ou son discours. Possible que ce soit plus un objet de débat qu’il nous livre. Pas la 1e fois et toujours intéressant.
    Parce qu’au delà de la forme YouTubesque un peu irritante (comme cela a été souligné), cette critique de l’omniprésent MO a un fondement réel, il me semble.

      +2

    Alerter
  • LibEgaFra // 01.12.2020 à 10h34

    Joli sophisme que de vouloir nous dire ce qu’OB pense.

    « Indigeste et indigente »? Ce n’est que votre opinion non argumentée. Les dernières minutes sont absolument désopilantes et en disent plus que toutes les autres explications. Encore faut-il avoir un minimum de connaissances en astronomie-astrophysique.

      +1

    Alerter
    • LibEgaFra // 02.12.2020 à 11h09

      « mais un blog, c’est pour donner son opinion non ? »

      Oui, et je vous ai donné la mienne sur la vôtre. En précisant que votre opinion n’était pas argumentée. Et insultante. Une objection?

      Mon second paragraphe que visiblement vous avez compris de travers était uniquement un commentaire par rapport à « Indigeste et indigente » que vous avez balancé là aussi sans le justifier. Je suppose, mais sans doute à tort, que vous n’avez pas écouté la vidéo jusqu’à le fin, car étant en partie votre domaine vous auriez eu une occasion d’être plié de rire, ce qui est tout à l’opposé de « Indigeste et indigente ».

        +0

      Alerter
    • Pong // 02.12.2020 à 16h20

      > »mais un blog, c’est pour donner son opinion non ? »

      Ben non justement. Parce que votre opinion tout court, sans vous offenser, on s’en tamponne le coquillard. Et de la mienne, de celle de LibEgaFra ou de n’importe qui ici tout autant rassurez-vous, ça n’a rien de personnel. Cela n’apporte rien à personne de savoir que vous pensez que.
      Votre opinion argumentée en revanche peut être utile à tout le monde. En gros, et vraiment désolé d’avoir l’air d’un censeur mais on étaye ou on s’abstient.

        +1

      Alerter
      • Cévéyanh // 05.12.2020 à 11h59

        Voici un extrait de la charte des commentaires de ce blog : « Ce blog a fait le choix de donner la possibilité aux lecteurs de laisser des commentaires, afin d’enrichir le débat, et d’augmenter l’intérêt pour tous les lecteurs. Cependant, pour atteindre ce but, les commentaires doivent donc être assez généraux pour intéresser le plus grand nombre. Et ne pas proliférer, sous peine de décourager la lecture (qui a le temps de lire 200 commentaires ?) et de poser de lourds problèmes pour leur modération, qui est pourtant le gage de la qualité de ce blog. »
        https://www.les-crises.fr/charte-des-commentaires/

          +1

        Alerter
  • LibEgaFra // 01.12.2020 à 11h02

    Allez, vidéo pour vidéo, seulement 5 minutes 19 secondes:

    https://www.youtube.com/watch?v=bV0n-o-ohWI&feature=youtu.be

    Et celle-là comme illustration de la philosophie (3 minutes 52):

    https://www.youtube.com/watch?v=bCba0T1cnm0

      +0

    Alerter
  • moshedayan // 01.12.2020 à 13h37

    Très très con, cette manie de s’affirmer plus fort qu’un autre… ces intellectuels français sont-ils tolérants ou sont-ils comme celui a fait cette vidéo – tous devant un mur en train de comparer à 1m de distance du mur qui a réussi à pisser le plus haut ???
    Blablabla… mes amis français me disent « Pauvre France en ce moment! »
    et m’ont appris cette blague « On a choisi le Coq parce que c’est l’animal qui continue à chanter les deux « pieds » dans le fumier. A propos ce sont des ergots origine du verbe ergoter…
    Et ce jeune vidéaste a dégaîné sa « mitrailleuse » Gaitling ou dit dans les bons vieux films la « sulfateuse »… un gars qui vaut autant que ceux qu’ils critiquent…. Donc perds pas ton temps et « passe ton Bac! »

      +4

    Alerter
  • Pouton de Manurge // 02.12.2020 à 23h38

    Le philosophe Onfray ne serait pas philosophe, mais l’actuaire Berruyer serait géopolitologue, spécialiste de la résistance des matériaux et de la combustion du kérosène, ingénieur au MIT, infectiologue, épidémiologiste, virologue et même, quelle audace, journaliste ! Ce monde est de plus en plus merveilleux, au sens de Lewis Carroll…

      +3

    Alerter
  • Silk // 07.12.2020 à 03h09

    Bravo.
    On en peut que constater que Olivier qui semblait apprécier Michel Onfray, a vu et accepté la dérive de ce dernier et publie une déconstruction de ses discours,
    bravo Olivier !

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications