J’adore, c’est direct un exemple pour les cours dans les écoles de journalisme (dans les pays démocratiques, bien sûr…)

1. La grosse bourde

Vidéo AFP trouvée ce matin :

et sur le site de l’AFP :

“Slaviansk pilonnée par les séparatistes”

Bon, je passe rapidement sur le fait :

  • que la plupart des combattant ne sont pas “séparatistes” au sens de la Crimée, mais plus “Autonomistes” à la rigueur. Comme le séparatisme, “c’est le Mal”, on comprend le sens manipulatoire des mots (et encore, le mot “terroristes” lancé par Kiev n’a pas bien pris dans les médias ce coup-ci) ;
  • que ces gens ne sont pas des “pro-russes” mais des “ukrainiens russophones”. Je ne vois pas qui pourrait qualifier des québécois de “pro-Français” ? Et on comprend bien que s’il y a des pro-Russes, il y a donc des pro-Ukraine, et comme on est en Ukraine, et qu’en plus les Russes, “c’est le Mal”, il y a de nouveau le choix de mots péjoratifs envers ces personnes.

Non, le souci, c’est que cela n’a guère de sens : Slaviansk est aux mains des autonomistes, ils ne se tirent pas dessus ! L’AFP a sans doute confondu avec l’attaque de l’aéroport de Lougansk par les autonomistes le même jour.

Donc, si le rédacteur de l’AFP avait 2 grammes de connaissance du dossier ukrainien, il aurait dû comprendre qu’il y avait un problème : car ce sont bel et bien les forces militaires du gouvernement qui pilonnent la ville !

Et pas qu’un peu :

Comme cela a été bien expliqué par l’agence russe ITARR/TASS (d’où l’intérêt de ne pas être hémiplégique sur les sources…) :

Donc erreur grossière de l’AFP…

2. Les conséquences

Eh bien comme d’habitude, les propos de l’AFP contaminent toute la presse française :

Etc.

C’est bien simple : 11 000 pages reprennent ces bêtises (ou des liens vers elles) en une matinée :

Une seule source pour des sites qui la reprennent en copier-coller (comme nous l’avons déjà vu à propos des 100 000 soldats russes bidons) – il faudrait que le législateur s’empare de ce sujet démocratique rapidement

3. La correction manipulatoire

Bon, finalement, ça se voit, et l’AFP modifie sa vidéo.

Et c’est là qu’on passe de l’erreur (très peu acceptable au vu du contexte) à la manipulation (je n’aime pas trop brandir ce mot, mais ici, on voit très clairement le double langage).

Car non seulement, l’AFP ne communique pas clairement sur son erreur sur son site de vidéo.

MAIS SURTOUT, elle n’emploie plus les même mots, et ne désigne pas le coupable :

Eh oui :

1/ la ville n’est plus “pilonnée” (brrrr, c’est Stalingrad quoi…) mais “touchée par des tirs de mortiers” (hmmmm, 3 coups dans un terrain vague ?) ;

2/ et surtout “par les séparatistes” devient : rien ! Eh oui, l’AFP ne va pas écrire “par les troupes du gouvernement”, cela serait très très impoli ! Car les barbares, ce sont les Russes, évidemment !

C’est comme pour les morts d’Odessa en fait…

CQFD !

P.S. voici le mail de la rédaction en chef, n’hésitez pas à leur écrire pour saluer leur travail, ça fait toujours plaisir… redchef@afp.com

91 réponses à [Le dur métier de propagandiste…] Quand l’AFP fait une grosse bourde, contamine les esprits, puis refuse d’employer les bons mots…

  1. Hellebora Le 13 juin 2014 à 00h22
    Afficher/Masquer

    Denis Pouchiline échappe à nouveau, et de peu, à un 2d attentat à Donetsk. Nul doute quant au fait que sa tête est mise à prix !

    “Ukraine: explosion de la voiture du chef des insurgés de Donetsk, 3 blessés”

    Une explosion a fait sauter dans le centre de Donetsk (est de l’Ukraine) la voiture du chef des insurgés séparatistes de la ville, Denis Pouchiline, faisant trois blessés, a indiqué à l’AFP une porte-parole des séparatistes. « La voiture de Pouchiline a explosé. Il n’était pas dedans mais trois gardes du corps ont été blessés », a dit par téléphone une porte-parole des insurgés, Klavdia Koulbatskaya.
    M. Pouchiline est un des leaders de la « République populaire de Donetsk ». Une violente explosion, suivie de plusieurs autres moins fortes qui ressemblaient à des tirs d’artillerie, avaient retenti peu après 22H00 locales (19H00 GMT) jeudi dans le centre de Donetsk, ont constaté des journalistes de l’AFP.
    Le quartier-général des séparatistes est situé dans l’ancien bâtiment du gouverment au centre de la ville minière de Donetsk.


  2. Negrello Le 13 juin 2014 à 14h38
    Afficher/Masquer

    J’ai fait parvenir ce mail à la rédaction de l’AFP.

    “…. Bonjour,

    Le 9 juin au matin, vous donniez l’information suivante « … Slaviansk, pilonnée par les séparatistes.. », quelques heures après, vous en modifiez le texte « … Slaviansk, touchée par des tirs de mortiers … »
    La 1 ère information est reprise en boucle par de très nombreux médias et fait l’objet de 11000 résultats sur le web en date du 9 juin.
    On peut dire qu’elle a fait mouche.

    De qui tenez-vous cela ? L’estampille AFP ne fait pas tout.
    Est-ce que la traduction est exacte ?

    Sacré buzz, pour une info qui est à vérifier. SVP.
    Je suis très surpris de ces écrits, que certains diraient mensongers.

    Si vous connaissiez le dossier, vous sauriez que ce sont les forces ukrainiennes qui bombardent avec hélico ou avion de combat Sukhoi 25, pas les séparatistes, pas les pro russes, dont les termes sont déjà très tendancieux.
    L’armée ukrainienne n’est jamais citée comme l’auteur des bombardements.
    Vous auriez du dire « …Slaviansk, pilonnée par les troupes du gouvernement ( de Kiev)… »

    Quelques questions :
    Maïdan, coup d’état ou insurrection du peuple ?
    Voulu ou pas par l’UE et les USA après le refus de Ianoukovitch de signer un accord d’association avec l’UE ?
    Financé ou pas par les USA ?
    Ianoukovitch est-il corrompu ? Certainement mais il a été élu démocratiquement.
    A-t-il ordonné de tirer sur la foule ?
    Qui a blessé les forces de l’ordre non armées au début ?
    Quel est le rôle de BHL ?
    A-t-on des néo nazi au gouvernement, soutenu par les USA et l’UE ?
    Ianoukovitch était-il apprécié par les Ukrainiens ? Pas vraiment mais j’en connais un pas très loin de chez nous qui est passé sous la barre des 20 % de satisfaits depuis quelques temps et qui reste.
    Poutine si méchant que cela ? je vous laisse le soin de regarder l’interview complète de M Poutine ( 40 mn ) recoupée à 25 part TF1.
    OTAN est expansionniste ou pas ? et la Russie en comparaison ?
    Quelle est la place de l’Ukraine dans la géopolitique des USA ?
    Qu’en pense Zbigniew Brzezinski dans le grand échiquier ?
    Pourquoi Poutine mentirait et pas Obama ?
    C’est vrai que les Américains ne mentent jamais et en plus ils n’ont jamais assassiné ou renversé des chefs d’état qui ne leur convenaient pas ou plus.

    Suis-je pro russe ? Pas vraiment, j’aime l’objectivité.

    Devrai-je vous rappeler la charte de Munich que les journalistes sont censés appliquer ?
    Juste pour le plaisir.

    La charte de Munich (1971)
    (Extraits)
    Déclaration des devoirs et des droits des journalistes approuvée les 24/25-11-1971, adoptée depuis par la Fédération internationale des journalistes (FIJ), par l’Organisation internationale des journalistes (OIJ), et par la plupart des syndicats de journalistes d’Europe. Elle fait elle-même suite à la Charte du Journaliste adoptée en 1918 par le Syndicat national des journalistes et révisée en 1938.

    Les Devoirs du journaliste
    1 – Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, en raison du droit que le public a de connaître la vérité.
    2 – Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique.
    3 – Publier seulement les informations dont l’origine est connue ou, dans le cas contraire, les accompagner des réserves nécessaires ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents.
    4 – Ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents.
    5 -S’obliger à respecter la vie privée des personnes.
    6 – Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte.
    7 – Garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement.
    8 – S’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation et les accusations sans fondement, ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information.
    9 – Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs.
    10 – Refuser toute pression et n’accepter de directive rédactionnelle que des responsables de la rédaction. Tout journaliste digne de ce nom se fait un devoir d’observer strictement les principes énoncés ci-dessus. Reconnaissant le droit en vigueur dans chaque pays, le journaliste n’accepte en matière d’honneur professionnel que la juridiction de ses pairs, à l’exclusion de toute ingérence gouvernementale ou autre.

    Les Droits du journaliste (extraits) :
    1 – Les journalistes revendiquent le libre accès à toutes les sources d’information et le droit d’enquêter librement sur tous les faits qui conditionnent la vie publique. Le secret des affaires publiques ou privées ne peut en ce cas être opposé au journaliste que par exception et en vertu de motifs clairement exprimés.
    2 – Le journaliste a le droit de refuser toute subordination qui serait contraire à la ligne générale de l’organe d’information auquel il collabore, telle qu’elle est déterminée par écrit dans son contrat d’engagement, de même que toute subordination qui ne serait pas clairement impliquée par cette ligne générale.
    3 – Le journaliste ne peut être contraint à accomplir un acte professionnel ou à exprimer une opinion qui serait contraire à sa conviction ou à sa conscience.
    Personnellement, j’adhère à cette philosophie.
    Je pensais que vous étiez là pour donner de l’information et non de la désinformation.
    Une autre question : en est-il de même pour les autres sujets ?

    Si vous souhaitez me répondre, vous pouvez.
    Cordialement
    Jean Luc Negrello
    06 7…….”

    Aurais-je une réponse par mail ou par téléphone de la part de Mrs Christophe DE ROQUEFEUIL et Hervé ROUACH?


  3. Jean-Baptiste Bersac Le 13 juin 2014 à 22h10
    Afficher/Masquer

    Merci beaucoup pour votre série sur l’Ukraine, une petite mine d’or. Un point de désaccord cependant :

    « C’est bien simple : 11 000 pages reprennent ces bêtises (ou des liens vers elles) en une matinée »

    Cela est faux. Par exemple, à l’heure où j’écris (et avec mon profil google), le troisième lien est celui d’arrêt sur image précisant qu’il s’agit d’une erreur de l’AFP. N’importe quel article reprenant cette phrase exacte apparait dans les résultats de google, même s’il précise qu’il s’agit d’une erreur, même ce billet sur lequel je commente.
    Le comptage est beaucoup trp grossier pour servir d’argument.

    Mais ça ne change pas l’essentiel de votre démonstration concernant la partialité des médias et de l’AFP en particulier, bien sûr…

    Cordialement,

    Jean-Baptiste


  4. Vlad Le 16 juin 2014 à 11h12
    Afficher/Masquer

    Sauf que quand le séparatiste est Tchétchène, ou Kosovar, le séparatiste est gentil…


  5. Pierre jasmin Le 17 juin 2014 à 10h32
    Afficher/Masquer

    merci, Olivier Berruyer, de rectifier la grossière propagande guerrière anti-russe. Je ne connais pas assez votre travail pour savoir s’il rectifie aussi la propagande anti-syrienne. Dans les deux cas, notre organisme Les Artistes pour la Paix s’alarme de la manipulation pro-Otan à l’œuvre dans les médias occidentaux: veut-on nous préparer une guerre??? Il faut lire le discours de la prix Nobel de la Paix Mairead Maguire à Sarajevo le 6 juin dernier.
    Merci de votre travail anti-propagandiste essentiel,
    Pierre Jasmin
    vice-président http://www.artistespourlapaix.org



Charte de modérations des commentaires