Les Crises Les Crises
2.mai.20212.5.2021 // Les Crises

Revue de presse du 02/05/21

Merci 45
Je commente
J'envoie

La revue de presse avec notamment cette semaine dans la catégorie « Environnement », mesures et contre-mesures autour du climat, côté « France » une gradation d’articles intéressante, et dans « Vues d’ailleurs », un œil sur Moscou, … Merci à nos contributeurs.

DÉMOCRATIE

Immersion dans le Centre de formation des journalistes

"« Les petits soldats du journalisme » continuent de marcher au pas. C’est en tous cas ce qu’il ressort du documentaire « En Formation » : une immersion, le temps d’une année scolaire, dans une promotion du Centre de formation des journalistes (CFJ). Sélectionné au festival « Filmer le Travail » de Poitiers, le film a obtenu le prix du public."

Source : ACRIMED

Pour Human Rights Watch, Israël commet des « crimes d’apartheid » contre les Palestiniens

"Une importante ONG de défense des droits de l’homme accuse Israël de commettre des crimes d’apartheid et de persécution contre les Palestiniens dans les territoires occupés et à Jérusalem-Est. Dans un rapport de 213 pages publié ce mardi, Human Rights Watch (HRW) indique que les doubles politiques d’Israël, inscrites dans ses lois, privilégie les Israéliens juifs tout en réprimant les Palestiniens et « a franchi le seuil » de l’apartheid. L’apartheid est un terme juridique universel défini par le droit international : il désigne une grave discrimination institutionnelle et une oppression systématique perpétrée par un groupe ethnique sur un autre. « Les conclusions [du rapport de ce mardi] se fondent sur une politique globale du gouvernement israélien pour maintenir la domination des Israéliens juifs sur les Palestiniens et les graves abus commis contre les Palestiniens vivant en territoire occupé, y compris à Jérusalem-Est »."

Source : MIDDLE EAST EYE

ENVIRONNEMENT

Environnement, climat : désordres et combats - La « grande accélération »

"Ces soixante dernières années, les êtres humains ont altéré les écosystèmes plus rapidement et plus profondément que dans aucune autre période comparable de l’histoire humaine. Les courbes figurant les tendances historiques de l’activité humaine et les changements physiques qui ont affecté le système terrestre présentent une progression lente depuis 1750 et une croissance exponentielle après 1950. En 2005, les climatologues Will Steffen, Paul Cruzen et l’historien John McNeill ont proposé le terme de « grande accélération » pour désigner ce phénomène, révélateur de bouleversements sociaux et environnementaux."

Source : Le Monde diplomatique

Refroidir artificiellement le climat : en route vers la géo-ingénierie solaire ?

"Contre la crise climatique, un ensemble de mesures pourraient permettre de modifier artificiellement et à grande échelle le climat : il s’agit de la géo-ingénierie solaire. L’une de ces techniques consiste à modifier le rayonnement solaire par l’injection d’aérosols dans la stratosphère, pour faire baisser la température moyenne planétaire. Une technique à la fois potentiellement efficace, et très contestée, étant donné l’incertitude autour de ses bénéfices. Outre de nombreux effets secondaires, incertitudes, risques et défauts, ce type de gestion ne préviendrait ni les incidences du CO2 sur les écosystèmes ni l’acidification des océans qui ne sont pas liées au réchauffement [car les gaz à effet de serre continuerait d’être présents dans l’atmosphère]."

Source : La relève et la peste

FRANCE

Le déficit commercial de la France s'est creusé en février avec la « reprise marquée des importations énergétiques »

"Selon les Douanes, si "Hors énergie, le déficit est relativement stable en raison de l'atonie globale des échanges", le déficit commercial de la France s'est creusé en février (4,8 milliards €). La cause est à chercher du côté d'une reprise "marquée" des importations énergétiques. La progression des exportations, entamée depuis juin dernier, ralentit "fortement ces derniers mois" pour n'atteindre que 93% de leur niveau moyen de février 2019. La dégradation de la balance des paiements, incluant les échanges de services, résultant à la fois de celle du déficit des échanges de biens et de la réduction de l'excédent des échanges de services accuse un effet marqué de la baisse du tourisme mondial provoqué par la pandémie de Covid-19 affectant particulièrement les pays du sud de l'Europe et la France."

Source : Connaissance des énergies

Effondrement des indemnités, reprise d’emploi découragée : les aberrations de la réforme de l’assurance chômage

"La réforme de l’assurance chômage a été remise sur les rails, et devrait s’appliquer à partir du 1er juillet. Des dizaines de milliers de personnes vont perdre une grande partie de leur allocation chômage. D’autres n’y auront plus accès. En dépit des oppositions syndicales, le gouvernement a décidé de mener au bout sa réforme de l’assurance chômage, amorcée à l’automne 2019. Tenu de revoir quelques aspects, suite à une décision du Conseil d’État concernant le calcul des indemnités, le gouvernement persiste dans le durcissement des conditions d’accès aux droits. Le décret publié le 30 mars va entraîner un effondrement des droits de plus d’un million de chômeurs, jeunes et travailleurs intermittents en tête. Sévère pour les plus précaires, cette réforme comprend diverses aberrations et incohérences."

Source : Bastamag

« Une véritable bombe à retardement est en place en France depuis la crise du Covid »

"L’impuissance de la part du pouvoir français face au Covid-19 est désormais patente, faisant de la France un des plus mauvais élèves dans le monde, et condamnant sa population à poursuivre encore un semi-confinement et un couvre-feu socialement destructeurs. Dans ce grand entretien accordé à QG, le politologue Gaël Brustier souligne combien cette crise met à nu diverses questions déjà anciennes, que ce soit celle de la grande pauvreté, ou la prise en charge insuffisante des questions psychiatriques par le politique. Il revient aussi sur la dépendance économique illustrée par le blocage du Canal de Suez par le bateau Ever Given, ou encore sur l’énergie perdue par la gauche à se donner une posture morale sur des questions comme « l’islamo-gauchisme » ou les réunions « non-mixtes », au lieu de mettre en avant ses idées, et d’être force de proposition."

Source : QUARTIER GENERAL

Pétition des militaires : Pinochet bientôt à l’Élysée ?

"Qu’est-ce que j’apprends ? L’armée française viendrait donc de menacer la France d’un coup d’État visant à renverser la République pour instaurer une féroce et sanglante dictature ? Alors grand émoi dans le poulailler, chacun y va de son couplet, et dans un jeu de rôle finalement assez classique on entend d’une part des « ben quoi ? » pour ceux qui sont contents, et d’autre part les « no pasaran » de ceux qui dans la gôgoche s’imaginent pouvoir un peu se sentir moins seuls en psalmodiant les vieux slogans."

Source : Vu du Droit

MATIÈRES PREMIÈRES

Le changement climatique a réduit de 21 % la production agricole mondiale

"En 2050, l’humanité comptera près de dix milliards d’individus. L’un des défis majeurs du XXIᵉ siècle est de nourrir décemment tous les êtres humains. Le relever dépendra de l’aptitude du système mondial d’agriculture et d’élevage à produire suffisamment de nourriture tout en préservant l’environnement. Mais le changement climatique met en péril cette capacité : dans une étude parue dans Nature climate change, des chercheurs de l’Université de Cornell aux États-Unis ont démontré que le changement climatique observé au XXᵉ siècle a réduit de 21 % la production agricole par rapport à ce qu’elle aurait été sans réchauffement global."

Source : Reporterre

Le prix du rhodium a triplé depuis l’été 2020

"Dans le tableau périodique, le rhodium appartient au groupe du platine, une série d’éléments rares. Entre l'été 2020 et mars 2021, son prix est passé de 10.000 dollars l’once troy (31,1 grammes) à 30.000 dollars. En 2020 la production mondiale concentrée à 82 % en Afrique du Sud, a été de 18,1 tonnes. Le rhodium est utilisé à 80 % dans les pots catalytiques des voitures et l’adoption de normes antipollution plus strictes en Chine, ont fait exploser la demande. C'est aussi un métal associé à l’économie de l’hydrogène. Comme catalyseur, il facilite l’électrolyse de l'eau. Il entre aussi dans certaines technologies de piles à combustible. Le manque de disponibilité des métaux du groupe platine – dont le rhodium – pourrait limiter le potentiel de l’hydrogène comme carburant."

Source : Energie et Environnement

RÉFLEXION

Stéphanie Roza : « La focalisation sur la race et le genre fait aujourd’hui écran aux questions sociales »

"Philosophe spécialiste des Lumières et des précurseurs du socialisme, Stéphanie Roza vient de publier « La gauche contre les Lumières ? » (Fayard, 2020) dans lequel elle revient sur l’émergence, au sein de la gauche intellectuelle, d’une critique radicale contre les principes fondateurs des Lumières, au risque de jeter le bébé avec l’eau du bain. À l’heure où le rapport à l’universalisme, à la science ou au progrès sont au cœur du débat public, nous avons souhaité nous entretenir avec elle."

Source : LE COMPTOIR

Questions stratégiques à Frédéric Lordon

"Pour Frédéric Lordon, l’avenir de l’humanité est clair : « le communisme ou le désastre ». La social-démocratie serait morte et enterrée et une rupture avec l’ordre néolibéral et le système capitaliste s’avérerait donc nécessaire pour tout espoir de changement. Mais quelle forme de bouleversement apparaît alors la plus plausible, politiquement ? Comment se positionner par rapport au pouvoir d’État ? Quelle importance accorder aux élections et à la participation du peuple ? Face à Frédéric Lordon, nous aborderons tout particulièrement le cas de la France et de l’hypothèse Mélenchon pour tenter de penser ces différents points stratégiques."

Source : LE VENT SE LEVE

VUES D’AILLEURS

Discours de Vladimir Poutine au Parlement : Retour aux problèmes intérieurs

"C’est dans une période de grande tension avec l’Occident que le Président Poutine a prononcé, le 21 avril, son traditionnel discours à la Nation, devant les parlementaires, les gouverneurs et les autorités religieuses, réunis au Manège, à deux pas du Kremlin. Contrairement aux attentes de beaucoup d’observateurs russes et Occidentaux, le discours du président s’est davantage focalisé sur les problèmes intérieurs que sur la politique étrangère. Tout d’abord, Vladimir Poutine a reconnu que la crise sanitaire s’est traduite en Russie, comme dans tous les pays, par une chute du niveau de vie, une hausse des inégalités et de la pauvreté. De plus, depuis un an, le prix de certaines denrées alimentaires a fortement augmenté."

Source : GEOPRAGMA

Russie-Europe : le grand écart

"Un Européen perspicace, Winston Churchill, avait dit en 1939 de la Russie qu’elle est « un rébus enveloppé de mystère au sein d’une énigme ». On oublie souvent la deuxième partie de sa phrase car il ajoutait : « Mais il y a peut-être une clé. Cette clé c’est l’intérêt national russe. » Les malentendus et l’incompréhension entre l’Occident et la Russie ne datent hélas pas d’hier mais ont atteint ces dernières semaines un point dangereux, se muant en franche hostilité : les bruits de bottes en Ukraine, la valse des renvois de diplomates, les soubresauts de l’affaire Navalny, les accusations de cyberattaques et les nouveaux trains de sanctions contre la Russie…"

Source : Géopragma

ÉCONOMIE

Augmenter les impôts ou pas : les questions décisives

"La question fiscale sera inévitablement au cœur des débats dans les mois qui viennent. Nous retrouverons toutes les postures habituelles entre ceux qui veulent réduire la dépense pour éponger la dette, ceux qui veulent taxer les riches, ceux qui plaideront en faveur de l’hélicoptère monnaie : dépenser plus sans se soucier de la dette etc. Avant que le débat ne s’embrase sérions déjà les bonnes questions à se poser face à l’impôt. Première question pour quoi faire ? Puiser l’argent là où il est…. Que ce soit le surcroît d’épargne des ménages, l’enrichissement de certains lié au Covid, où les profits des entreprises n’est pas efficace ou inefficace en soi. Si ce prélèvement est dédié à l’amortissement de la dette Covid, cependant cela revient à détruire la monnaie qui a été injectée dans le système économique pour annuler une dette gratuite, et se priver de l’effet relance différé de cette injection."

Source : Xerfi Canal

Commentaire recommandé

vert-de-taire // 02.05.2021 à 08h19

***Effondrement des indemnités, reprise d’emploi découragée : les aberrations de la réforme de l’assurance chômage***

Non pas aberrations mais volonté claire de fabriquer de la misère.
Une manière assez obscène de fabriquer de la violence pour maintenir les gueux dans leur soumission.
Une manière bien perverse pour pouvoir imposer le revenu universel qui transforme le gouvernement en un sauveur totalitaire alors qu’il est un outil au service de la population.

On a le même processus avec les retraites en plus pervers encore puisque cela permet de favoriser la retraite par capitalisation pour les riches et affaiblir les autres, ces gueux.

Dans toutes ses actions le pouvoir ÉLU, n’existant que pour NOTRE SERVICE, se met hors-la-loi en favorisant le capital au détriment de la population.

59 réactions et commentaires

  • vert-de-taire // 02.05.2021 à 08h19

    ***Effondrement des indemnités, reprise d’emploi découragée : les aberrations de la réforme de l’assurance chômage***

    Non pas aberrations mais volonté claire de fabriquer de la misère.
    Une manière assez obscène de fabriquer de la violence pour maintenir les gueux dans leur soumission.
    Une manière bien perverse pour pouvoir imposer le revenu universel qui transforme le gouvernement en un sauveur totalitaire alors qu’il est un outil au service de la population.

    On a le même processus avec les retraites en plus pervers encore puisque cela permet de favoriser la retraite par capitalisation pour les riches et affaiblir les autres, ces gueux.

    Dans toutes ses actions le pouvoir ÉLU, n’existant que pour NOTRE SERVICE, se met hors-la-loi en favorisant le capital au détriment de la population.

  • vert-de-taire // 02.05.2021 à 09h00

    *** Pétition des militaires : Pinochet bientôt à l’Élysée ? ***

    Cette pétition de ‘gentils’ serait-elle une demande auprès du pouvoir laxiste (les GJ seront d’accord) pour éviter le vote RN ?
    Demandent-ils à la macronie d’exterminer (ils mettent éradiquer) les hordes des banlieues pour éviter de devoir le faire sous un gouvernement RN ?
    Le RN leur ferait peur ?
    Ils veulent l’Ordre mais ne voudraient pas l’aventure du RN et ses risques de désordres ?

    Ces militaires n’ont rien compris à l’ancienne et indéniable stratégie de tous nos gouvernants : avoir de la racaille à casser devant les caméras pour que les lobotomisés les soutiennent aux bons moments.

    Ou alors, plus subtil, ces militaires sont jaloux de la police, qui elle, peut jouir en cognant des faibles alors qu’eux se battent contre des grands méchants bien armés qui tuent très bien ?

    Ou encore plus pragmatique : ces militaires sont des rebelles paresseux. Pourquoi se faire tuer à traquer des salopards d’islamistes dans des contrées lointaines et hostiles alors que nos banlieues regorgent de hordes islamistes à portée de fusils.

    Vraiment ce gouvernement est incompétent, laissez-nous exterminer, nous avons la solution locale …

    • Patrick // 02.05.2021 à 13h13

      C’est amusant toutes ces réactions face à la lettre publiée par ces militaires.
      Le gouvernement a préféré l’ignorer au départ pour ne pas faire de vagues , surtout parce que cette lettre commence par un constat assez pessimiste pour lequel le gouvernement ne voulait certainement pas faire de pub. Ce constat correspond en gros aux déclarations de G.Collomb quand il a quitté le ministère de l’intérieur.

      Pour le reste je n’y ai pas vu une menace d’insurrection de la part des militaires, juste un autre constat .. ils seront peut-être obligés d’intervenir si la situation dérape trop , c’est prévu dans la constitution.

      • observations // 02.05.2021 à 19h11

        Ce que je trouve tristement comique c’est tous ces gens qui parlent de constitution…etc…

        On va leur conseiller de lire l’article 16…

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Article_16_de_la_Constitution_de_la_Cinqui%C3%A8me_R%C3%A9publique_fran%C3%A7aise

        « Lorsque les institutions de la République, l’indépendance de la Nation, l’intégrité de son territoire ou l’exécution de ses engagements internationaux sont menacés d’une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exigées par ces circonstances, après consultation officielle du Premier ministre, des Présidents des Assemblées ainsi que du Conseil constitutionnel.

        Il en informe la Nation par un message.

        etc…

        • Patrick // 02.05.2021 à 19h31

          Oui, et il fait appel à l’armée si nécessaire.
          Et vu l’état du pays , on ne peut plus exclure cette hypothèse , un jour ou l’autre.

    • Darras // 02.05.2021 à 15h07

      Il y a certes une crétinerie de droite, de Gaulle disait d’elle qu’elle avait un front de taureau. Il y a aussi une crétinerie de gauche, pas plus reluisante.

      • vert-de-taire // 02.05.2021 à 16h31

        *** Il y a certes une crétinerie de droite, … Il y a aussi une crétinerie de gauche, ***

        Difficile à contredire, il y de la bêtise partout, on a lu cela ..
        Ceci pour dire que le dire ne suffit pas, merci de préciser.
        Bien que le sujet n’en vaille pas la peine.

  • calal // 02.05.2021 à 09h05

    Augmenter les impôts ou pas : les questions décisives
    « pour annuler une dette gratuite »
    rien n’est jamais gratuit: comme l’a dit thomas sowell,il s’agit toujours de rapport benefices/couts. Si vous croyez que quelque chose est gratuit,c’est que vous n’envisagez que les benefices evidents et que vous ne voyez pas les couts caches…Ou plus surement vous pensez pouvoir faire supporter ces couts caches a quelqu’un d’autre…

    • vert-de-taire // 02.05.2021 à 16h37

      *** rien n’est jamais gratuit: ***
      Faux & vrai à la fois : il est des points de vue où c’est gratuit et d’autre ou cela ne l’est pas.
      Le gratuit n’existe pas dans l’absolu mais qui parle d’absolu ?
      Si les USA impriment gratis des billets pour se payer une guerre, c’est gratuit pour eux.
      Mais si je prétends que moi en France je paye, ce n’est plus gratuit ..

      Sans point de vue le raisonnement perd bcp de sa pertinence.

      • Patrick // 02.05.2021 à 17h48

        Il y a toujours un prix à payer , et en général ce sont les citoyens qui paient.
        Les USA impriment des billets en grande quantité.
        En 71 , une once d’or valait 35$ , elle en vaut aujourd’hui presque 1800 .. et le pouvoir d’achat des citoyens n’a pas suivi .. ce sont eux qui ont payé.
        Imprimer de la monnaie n’est jamais gratuit, mais on ne le voit pas tout de suite.

        • observations // 02.05.2021 à 20h15

          Ce qui compte c’est de payer l’intérêt de la dette…et de tenir le gros bout du baton…ce que fait Washington

          • vert-de-taire // 05.05.2021 à 08h53

            *** Ce qui compte c’est de payer l’intérêt de la dette…et de tenir le gros bout du baton…ce que fait Washington ***

            Disons-le autrement :
            Les gouvernants (ÉLUS – essayez de ne pas rire ou pleurer) empruntent aux banques de l’argent qu’elles n’ont pas.
            Les travailleurs remboursent les intérêts et le capital avec leur sueur, leur vie.
            Les banques s’enrichissent donc en corrompant les gouvernants à emprunter.
            La population triment, se pourrit la vie, à enrichir les banquiers.

            CQFD

  • calalmoonelf@gmail.com // 02.05.2021 à 09h14

    matieres premieres : le prix du rhodium a triple.
    Tiens a ce propos,y a aussi le prix du bois qui a bien monte… et cela n’a absolument rien a voir avec de la speculation ….
    ou bien si?
    https://www.zerohedge.com/commodities/what-lumber-shortage-train-loads-lumber-just-stacked

    ps:mefiez vous les gens, y en a qui sont apres le pognon que vous n’avez pas pu depenser pendant les confinements…ils vont chercher a vous le piquer en deux temps trois mouvements…

    • vert-de-taire // 02.05.2021 à 16h40

      Mais tout ne peut que monter versus la monnaie de singe
      de la financiarisation en effondrement.

  • Darras // 02.05.2021 à 10h02

    « Ces soixante dernières années, les êtres humains ont altéré les écosystèmes plus rapidement et plus profondément que dans aucune autre période comparable de l’histoire humaine »

    Ha booooooon?
    Naaan, sans blague.
    60 ans, 1960-2020
    Population humaine 1960: 3 MILLIARDS
    2020: 7,8 MILLIARDS.
    Ho ben c’est dingue quand même, en 60 ans il y a eu une progression de population supérieure à ce qu’il y avait jamais eu comme être humain sur terre et on ose parler de « période comparable ».
    Voilà le genre d’escroquerie typique des réchauffistes qui me sortent par les yeux.

    • popot // 02.05.2021 à 10h38

      Je ne vois pas d’escroquerie ici, l’impact de l’homme sur la nature est de plus en plus grand.
      Effectivement cette augmentation s’explique en partie par l’augmentation de la population mais pas que.
      Si on compare le mode de vie d’un adulte français en 1960 avec un adulte aujourd’hui, on voit bien qu’il y en a qui a beaucoup plus de biens, qui se déplace beaucoup plus, etc.

      • Darras // 02.05.2021 à 15h14

        Oui oui, allez y, faites vous plaisir, mais ce n’est pas ce qui est dit. Qu’à trois on fasse plus de dégâts qu’à un, ça me semble évidente.
        Maintenant, qu’un humain pollue et gâché plus aujourd’hui qu’en 1960, c’est loin d’être sûr et ce n’est pas le propos de l’article.
        Et l’escroquerie marche parce que ça a beau être à côté de la plaque, vous et 7 autres plussoyez, comme c’est pour la bonne cause, c’est pas grave si on mélange un peu pour raconter n’importe quoi.

        • MS // 03.05.2021 à 07h30

          Oui mais qu’à 3 on fasse 12 fois plus de dégâts qu’à 1 cela pose problème !
          L’escroquerie c’est de dire le contraire

          • pat // 04.05.2021 à 22h07

            mais maintenant il y a trois fois plus d’abrutis qu’il y a 50 ans ils ont tous la télé et si j’ai bien comprit le cancer est une multiplication de cellules comme l »être humain qui se multiplies en détruisant sont environnement

  • Brigitte // 02.05.2021 à 10h04

    La « 2ème gauche » issue de la « french theory » récupérée comme son nom l’indique par la gauche américaine, est clairement nuisible par son déconstructivisme: décolonalisme, dégenrisme, écologisme, etc…Elle fait le lit du mondialisme néolibéral en sapant le socle des luttes sociales au profit de luttes sociétales qui ne sont que le reflet d’un individualisme forcené et d’une marchandisation du corps et de l’esprit.
    On peut même se demander si la gauche radicale n’est pas par essence déconstructiviste, idéalisant la révolution, qui fait table rase des valeurs sans proposer d’alternative durable. Communautarisme, collectivisme, autoritarisme finissent mal en général….
    Plutôt que de déconstruire, il faudrait transformer la société en toute conscience, de façon démocratique, pour l’amener vers plus de cohésion et de force. Tout l’inverse de ce que veut le mondialisme néolibéral, qui a besoin de consommateurs désirants et infantilisés par leurs frustrations.
    Un individu déraciné n’a pas d’autre choix que d’être un consommateur ou un prédateur.

  • Brigitte // 02.05.2021 à 10h13

    Voici donc un exemple de mon précédent propos: Frédéric Lordon, théoricien de la gauche radicale, dont j’apprécie la plume quand il s’agit d’analyser les tares de notre société, mais pas la solution qu’il propose: le communisme. Non parce q’il renvoie à l’URSS mais parce qu’il est hors sol. Du coup, il propose un arrangement tactique, à deux coups: votez Mélenchon et l’obliger à appliquer son programme par une insurrection populaire. Pour ne pas rejouer le piège Tsipras. La France n’est pas la Grèce dit-il….elle fera plier l’UE….hum. Mélenchon obligerait l’UE à revoir sa copie sinon notre sortie de l’UE la mettrait en péril.
    Quelle plaisanterie! sortir de l’UE sans sortir de l’euro n’a aucun sens. Propos sidérant de la part d’un économiste.

    • douarn // 02.05.2021 à 11h57

      Bonjour Brigitte
      Plutôt que « communisme » vous vouliez dire « stalinisme », car c’est ce dont il s’agit lorsqu’on parle d’URSS.

      Lordon a dit : « Mélenchon au pouvoir, la finance voudra le faire plier », illustré par le figaro sur l’éventualité d’un 2nd tour MLP-JLM 2017. Les taux d’intérêt sur les obligations françaises avaient monté par rapport aux allemandes, interprété par la finance comme étant lié au risque FI. Bref, il ne pourrait pas y avoir de président français qui ne soit une eurocarpette sinon à avoir un peuple obligeant la FI à appliquer son programme.
      https://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/04/20/20002-20170420ARTFIG00335-un-second-tour-entre-marine-le-pen-et-jean-luc-melenchon-on-assisterait-a-une-panique-des-lundi.php

      Pour finir, après 4 ans de Macronie, les commentaires des lecteurs du figaro sur Melenchon et Macron sont croustillants :
      – « une majorité d’électeurs se sentiraient volés de leur droit de choisir les orientations politiques de leur Pays » Ahaha!!
      -« l’économie française tournerait rapidement à la catastrophe// un risque accru sur la paix sur le continent » Oh ben pour sûr!
      -« Le seul // qui peut sauver la France // est FILLON. » Avec des snippers sur les toits la Fr sera sauvée https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000024287129?r=SncCMrNVB7
      https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-des-snipers-etaient-ils-en-position-a-paris-lors-de-la-manifestation-de-samedi_3081609.html

    • vert-de-taire // 02.05.2021 à 14h55

      Reprocher à Lordon d’être hors-sol alors qu’il propose qqchose de concret ne tient pas.

      Il me semble que LFI est sur le chemin de la lutte anticapitaliste contrairement à tout le reste.
      DOnc logiquement LFI est plus raisonnable que tout le reste.
      Quelle autre proposition pour demain matin ? Le grand reset ? le fascisme du chaos …

      Ensuite sortir de l’UE ou non. C’est inexorable ou sortir ou la faire exploser. Ce qui revient au même.
      Il me parait évident que l’Allemagne (et satellites) trouverait avec JLM/LFI l’occasion de faire sécession et donc de casser EURO et UE.
      Ce sont des détails d’implémentation car inexorable.

      Pas de contradiction donc de mon point de vue.

      Reste le pb de la guerre civile que fomenteront les salopards pour terroriser le pays si JLM/LFI parvenait au second tour – pas même au pouvoir …

      • Brigitte // 02.05.2021 à 17h04

        Le capitalisme est mondial. Que voulez-vous faire, transformer la France en Cuba? La France est un pays capitaliste. ça n’a jamais été un pays socialiste, juste social-libéral.
        Certes elle a fait la révolution pour sortir de l’ancien régime mais pour le remplacer au final par un régime hybride de monarchie présidentielle auquel le régime parlementaire des vraies monarchies n’a rien à envier. C’est juste un constat, je ne suis pas royaliste….
        Croire que Mélenchon va faire trembler le capitalisme en soufflant dessus, c’est d’une naïveté incroyable. Il n’y aura pas d’insurrection populaire, les gens ne veulent plus de boucherie.
        Ensuite, il y aurait tous les pays autour qui viendraient dépecer la France. Le vrai carnage économique.
        A mon avis, la seule voie possible est politique. Déjà mettre en place une vraie démocratie, dans un pays souverain, rien que ça, va mobiliser des forces surhumaines. Une presse libre, des syndicats autonomes, un parlement représentatif, un état décentralisé, le RIC, etc…

        • douarn // 02.05.2021 à 19h10

          Pardonnez moi Brigitte,
          mais tout ce que vous évoquez, la presse, les syndicats (pardon, les partenaires sociaux), un parlement (actuellement réduit à une chambre d’enregistrement), un RIC (vite remplacé par un RIP (rest in peace)), tout cela est déjà sous contrôle. Tous ces outils démocratiques sont, au choix, rendus dysfonctionnels ou détournés pour faire partie de l’arsenal du capitalisme financiarisé faisant encore un peu attention a faire tenir debout un décors de démocratie en papier-carton. Le corps social est tel un arbre parasité par trop de gui, il est en train de se déssecher.

          Pour le coup je vais citer Lordon : « le capital se battera jusqu’à la dernière énergie pour garder ses avantages ». Une presse libre, des syndicats autonomes, un parlement représentatif, un état décentralisé, le RIC, et les garder opérationnels seront des batailles toutes aussi âpres que pour Mélenchon d’appliquer son programme. Les politiques qui se chargeront de ces bâtailles ne pourraient pas se permettre de plier si le commun ne fait pas corps derrière eux. Et de revenir à Lordon : l’avenir de l’humanité est clair : « le communisme ou le désastre » (à ne pas confondre avec le stalinisme)

          • Darras // 02.05.2021 à 20h44

            Ha oui, et vous croyez que le capital baissera les bras si la France vire communiste?
            Et puis qui veut du communisme à part Lordon?
            Lisez donc la Ferme Aux Animaux d’Orwell, un conte d’une centaine de pages, prouvé par l’expérience déjà au moins 7 fois, même après la mort d’Orwell: URSS, Chine, Corée du Nord, Algérie, Vietnam, Albanie, Cambodge.
            Lisez le, ça vous rendra méfiant envers toutes les bonnes intentions qui pavent les enfers totalitaires.
            Vous croyez quoi? Que tous nos élus sont des pourris qui se demandent à chaque instant comment appauvrir le pays et ses habitants.
            Vous pensez que tous les dirigeants des pays de l’OCDE se lèvent le matin en se demandant comment ils vont bien pouvoir appauvrir ces fumiers de gueux et rester dans l’histoire comme le taré qui rêvait d’appauvrir son pays?
            Les mecs sont piégés. Comme des rats. Havres fiscaux, exil fiscal, dumping social donc dette à outrance et hausse des prix cachées par les délocalisations. Peuples de plus en plus capricieux et de moins en moins politisés. Capitalisme triomphant, achetant tout, médias, élus, institutions, inventant des clivages débiles. Empire instrumentalisé par une clique de doux furieux ayant mis des bombes informatiques( voir Snowden) chez tous leurs alliés pour les forcer à marcher droit.
            Et vous voulez que les types appliquent sereinement l’exercice du pouvoir?
            Regardez même Meluche, avant les Européennes, il dit, envoyez moi à Bruxelles, ça va c…. Une fois élu:  » houhou ils sont méchants, on peut rien faire.
            Et vous me parlez révolution?

            • observations // 03.05.2021 à 00h33

              J’aime bien Lordon, son aspect intello.
              Il y a encore des gens qui pensent à la révolution, l’allumette qui va allumer le brasier.
              L’interconnection du monde est une réalité, je ne parle pas que de l’Internet ici.
              Ils n’ont pas réalisé que le premier pays qui veut tout changer est mort, économiquement, politiquement, militairement.
              Une presse libre, des syndicats autonomes, un parlement représentatif, un état décentralisé, le RIC

              Une presse libre comme le disait si bien Alfred Sauvy…

              La liberté de la presse est entière il suffit d’avoir les milliards nécessaires.

                +0

              Alerter
          • Brigitte // 03.05.2021 à 08h05

            Douarn, c’est bien ce que j’ai dis, changer de régime politique sera surhumain. Mais, cela peut se faire en plusieurs étapes. Bien sur, « l’état profond » cad les dirigeants économiques, les organisations internationales où sont planqués nos anciens ministres, le chantage des pays « alliés », tout cela mettra des gros bâtons dans les roues.
            Mais, l’opportunisme fait parti de la politique. Beaucoup de partis ont intérêt à changer les règles du jeu pour exister. Le problème majeur est Bruxelles. C’est le verrou qui bloque tout changement. Si le parlement n’est plus qu’une chambre d’enregistrement, c’est à cause de Bruxelles.
            Soyons pragmatiques: seuls les partis souverainistes peuvent nous sortir du bourbier car ils ont besoin de la démocratie pour prendre le pouvoir.

            • douarn // 03.05.2021 à 09h44

              Brigitte, nous sommes d’accord

              Observations :
              « le premier pays qui veut tout changer est mort, économiquement, politiquement, militairement. » Oui, la fin de l’eurocarpetisme Fr serait surhumain.

              Darras :
              j’ai lu la ferme des animaux. La figure du cochon se retrouve peu ou prou dans toutes les révolutions, pas seulement « rouge ». C’est logique si l’on considère qu’une révolution est le remplacement d’une oligarchie par une autre. Je pourrais vous parler de certains leader kanak indépendantistes devenus millionnaires et libéraux après les évènements calédoniens des années 80. Mais aussi de la révolution de 1789 qui a remplacé la noblesse par la bourgeoisie libérale au prix du sang du peuple. Un peuple qui se révolte, c’est une jacquerie, une émeute, des GJ, la commune de Paris, pas une révolution.

              Des élus, j’en ai cotoyé un bon nombre. Au plus sombre de mes pensées j’ai souvent imaginé, comme Chouard, qu’ils étaient en fait le problème. Non pas parce qu’ils pensent à appauvrir les geux (pour reprendre votre caricature) mais parce qu’ils pensent d’abord à eux en terme de pouvoir et d’avantages matériels et symboliques.

              « Les mecs sont piégés. » Oui, comme les versaillais fricotant avec les prussiens pendant la commune de Paris, ils ne seront plus à une trahison près. Macron a mis le patrimoine français en coupe réglée (vente turbine nucléaire arabel à GE, par ex.). De votre post, je retiens qu’il est impossible d’infléchir la trajectoire et que le processus ne peut qu’aller à son « terme ».

                +1

              Alerter
        • pat // 04.05.2021 à 22h12

          va dire a un capitaliste de ne pas faire un max de fric il va te répondre c’est la démocratie personne ne t’empêche dans faire autant

        • vert-de-taire // 05.05.2021 à 09h13

          ***A mon avis, la seule voie possible est politique. Déjà mettre en place une vraie démocratie, dans un pays souverain, ***

          C’est ça Cuba. C’est s’émanciper (ou le vouloir) de la dictature capitaliste c’est à dire de l’Empire.
          Et de se retrouver ipso-facto comme l’Iran, le Venezuela (sans le pétrole), la Libye (sans le pétrole) etc … un pays en train de crever car privé du minimum du commerce international d’un jour à l’autre par les salauds.
          Donc la vraie démocratie dans un État souverain est rigoureusement impossible sans grandes difficultés, souffrances ou pire. Question 1) de choix, 2) d’acceptation.

          ***Croire que Mélenchon va faire trembler le capitalisme en soufflant dessus, c’est d’une naïveté incroyable.***
          FAUX. JLM a été démonétisé car il a fait trembler ! Et JLM avait une programme capitaliste keynésien, dérangeant. Donc pas même un changement de régime, juste réduire un peu la dictature sans l’abolir… Idem les GJ exterminés car il faut terroriser les gueux pour qu’ils ne prennent pas la parole, ce pourrait être un risque d’aller vers de la démocratie – insupportable depuis toujours aux salauds, aux esclavagistes.

  • Darras // 02.05.2021 à 10h20

    Quant à la relation entre l’UE et la Russie( jusqu’à preuve du contraire, l’UE n’est pas l’Europe, et la Russie est en Europe donc opposer Europe-Russie est déjà un parti pris), nous avons juger utile de bâtir une Europe avec trois grands vaincus des USA habitués depuis 1000 ans à l’impuissance du saint empire et 5 obligés des USA sortis de l’Histoire depuis plus de 3 siecles, puis, sous les ordres des USA, nous avons intégré 12 nations serves n’ayant jamais existé ou à l’existence très récentes par la volonté d’un vainqueur du moment et habituées depuis toujours à négocier leur servitude entre Russes, Prussiens, Autrichiens, Turcs. Et vous voulez que ce tas de soumission fasse autre chose que servir des intérêts contraire aux siens?
    Croireque la valeur absolue de la somme serait également à la somme des valeurs absolues est la crétinerie scélérate fondatrice de l’UE.

    • pseudo // 02.05.2021 à 10h30

      > Croireque la valeur absolue de la somme serait également à la somme des valeurs absolues est la crétinerie scélérate fondatrice de l’UE.

      c’est un calcul d’économiste, un synonyme.

      • Darras // 02.05.2021 à 15h18

        Excusez moi mais je ne comprends pas. Pouvez vous développez le « synonyme » svp?

    • Dominique65 // 04.05.2021 à 11h32

      « la Russie est en Europe »
      Je trouve cette assertion un peu hasardeuse. Vladivostok me semble assez loin de l’Europe.

  • BA // 02.05.2021 à 10h38

    Défilé du 1er mai : cible d’attaques, samedi à Paris, la CGT déplore 21 blessés.

    Alors que le cortège arrivait place de la Nation, vers 18h, un groupe d’individus, certains porteurs de gilets jaunes, s’en est pris directement à des militants de la CGT. « Il y a eu des erreurs graves dans la gestion de cette manifestation », fulmine Philippe Martinez.

    « Vingt et un blessés, dont quatre graves ». C’est le bilan que dressait la CGT des attaques dont elle a été la cible, samedi à Paris, en marge du rassemblement du 1er mai. A l’arrivée du cortège place de la Nation, vers 18h, un groupe d’individus, certains porteurs de gilets jaunes, précise le syndicat dans un communiqué, s’en est pris directement à des camions et des militants de la CGT.

    https://www.20minutes.fr/societe/3032951-20210502-defile-1er-mai-cible-attaques-samedi-paris-cgt-deplore-21-blesses

    • Darras // 02.05.2021 à 16h42

      Sauf que par rapport aux témoins directs, ça ne s’est pas passé comme ça. Et c’est visiblement des rangs de la CGT qu’auraient fusé des insultes racistes. Les gens traitaient le SO de la CGT de collabos des flics. Pas trés extrême droite comme invective ça.
      Les faussaires de la CGT essayent de déguiser ça en attentat de l’extrême droite, avec la bénédiction de la presse. [modéré]

  • pseudo // 02.05.2021 à 10h45

    la lettre des généraux est un non événement, so far. Que l’armée se réveille et fasse usage de sa voix pour dire que ça ne va pas alors que le pays est gouverné par des penseurs flottant, c’est banal. Qu’elle n’ai pas bougé, alors qu’on à la pire gestion sanitaire, que les problèmes socio-économique s’accumulent, voir se multiplient sous l’effet de l’action du gouvernement, mais que celle ci ne bouge toujours pas démontre surtout son conservatisme. Elle ne fera pas dégager le capital. L’armée se veut trop ignorante de la chose politique pour pouvoir déterminer par elle même que la coupe est pleine. Pendant ce temps on ajoutera à la liste de prevert des réussites de ce gouvernement la désimposition des ultra riche, la délégitimation de l’action police-justice, la contraction de dettes incommensurabl à l’avantage des ultra riche, la vente à la découpe du savoir faire national (assise de l’armée et se de son génie rappelons le), l’instauration d’un système de surveillance de masse, mais aussi de multiples état d’urgence permanents (ça se superposent), l’echec à la lutte anti terroriste, l’echec à la lutte anti drogue, l’echec de nos opex, l’echec de la lutte contre notre systémie polluante (ie écologie), voir d’approfondir celui ci, d’éborgner, de mutiler, du dessaisissement du pouvoir politique national au bénéfice des instances européennes, se mettant de facto hors la loi selon moi. Il y a tellement que je sais en oublier….

  • Suzanne // 02.05.2021 à 14h43

    Je me permets d’ajouter à la revue les deux superbes entrevues récentes de Thinkerview, avec
    Brice Périer
    https://www.youtube.com/watch?v=1wul4z8pmzU&t=11s
    et avec Barbara Stiegler
    https://www.youtube.com/watch?v=cIjbLK3w5Ks&t=6026s
    Vraiment exceptionnelles.

  • freddy // 02.05.2021 à 17h56

    En réponse à l’article « Vu du droit ». Je ne suis pas allé au bout de l’article tant c’était lourd et ch… Juste une remarque sur les gauchistes et Mélenchon. D’une part, Mélenchon appelle à l’insurrection citoyenne, et d’autre part il y a une très très nette différence entre l’insurrection d’un peuple qu’on spolie et martyrise et celle d’une armée de fascistes qui veut opprimer le peuple. Bref, quand on veut faire le malin avec les mots de de l’extrême droite on tourne 7 fois sa langue dans sa bouche mon garçon !!!!! ras le bol des réacs !

  • Ernesto // 02.05.2021 à 19h41

    « quelle plaisanterie! Sortir de l’UE sans sortir de l’euro n’a aucun sens. Propos sidérant de la part d’un économiste. »

    Accord avec vert-de-taire (02/05/21 à 14H 55), Lordon n’est pas du tout « hors sol », il est parfaitement clair dans la stratégie gagnante pour changer vraiment. L’analyse de Brigitte ne correspond pas à la réalité des propos: s’il y a un plan B, c’est que tout le monde sait que le A sera impuissant à imposer un euro progressiste et démocratique et une renégociation des traités; pour la bonne raison qu’en ce cas,
    l’Allemagne quitterait immédiatement l’UE et l’euro, entraînant de facto l’explosion politique, économique et monétaire de l’Europe.

    Dans le notes en annexe de LVSL, figure la vidéo du plan B où Lordon se prononce sans ambiguïté pour la sortie de l’UE et de l’euro.

    • Brigitte // 03.05.2021 à 08h24

      Cette rengaine du plan A et du plan B, j’en ai soupé! La vraie politique, c’est d’abord être clair et direct. Une Europe des Nations ou une Europe qui rampe vers le fédéralisme? Il faut choisir. Attendre que l’Allemagne décide pour nous, c’est quoi ça?
      L’Europe des Nations ne peut pas se faire dans l’UE. Il faut donc qu’un pays fondateur, la France, décide de sortir en proposant autre chose. C’est là que la France peut retrouver sa place dans l’histoire. Pour cela, elle peut trouver de l’aide au RU et/ou en Russie. L’Allemagne, l’Italie, la Grèce et les pays de l’Est pourraient être tentés par l’aventure, à la barbe de l’oncle Joe…

  • Ernesto // 03.05.2021 à 00h04

    Quelles sont vos sources Darras? Chez les black-blocs peut-être? Ou alors chez l’extrême-gauche qui trouve la CGT trop molle?

    Voilà ce que je crois: au SO de la CGT ce sont plutôt des gros bras, quand ils ont vu des mecs cagoulés vouloir s’installer en tête de manif, ils les ont dégagés sans ménagement d’où les accusations de collabos des flics agrémentées d’insultes racistes et de violences physiques.

    Quant à la bénédiction de la presse, vu comment elle traite Martinez à chaque interview, je n’y crois pas une seconde. Par contre je la soupçonne de profiter de l’aubaine pour diviser un peu plus la gauche entre son extrême qui veut en découdre et sa partie plus respectueuse de la légalité républicaine.

    Vous avez le droit de ne pas aimer la CGT, pas celui de travestir la vérité pour nuire à la première organisation syndicale des travailleurs.

    • observations // 03.05.2021 à 00h23

      à la première organisation syndicale des travailleurs…ce qui reste de la CGT…

  • Ernesto // 03.05.2021 à 00h26

    @Darras (02/05/21 à 20H 44):
    Et donc…? Vous proposez quoi pour faire avancer le scmilblick?

  • Ernesto // 03.05.2021 à 00h37

    @Brigitte (02/O5/21 à 17H 04):
    C’est Macron ou Le Pen qui vont mettre en place « une vraie démocratie, dans un pays souverain, avec une presse libre, des syndicats autonomes, un parlement représentatif, un Etat décentralisé, le RIC, etc…?

    Puisqu »il n’y aura pas d’insurrection populaire » pour l’imposer, alors c’est plié, place au fatalisme, à la résignation, à l’impuissance, il ne reste plus qu’à aller se coucher, TINA!!!

  • Ernesto // 03.05.2021 à 01h09

    @Observations (03/05/21 à 00H 23):
    Oui, vous avez raison, la CGT est passée de 2,5 millions d’adhérents à un peu plus de 600 000, le taux de syndicalisation en France est tombé à 9%; d’ailleurs vous avez sans doute remarqué que depuis cette chute spectaculaire, ça va nettement mieux pour les travailleurs: plus d’emploi, moins de chômage, moins de précarité, des salaires qui explosent à la hausse, un management aux petits soins pour les « collaborateurs », bref, un rêve éveillé!

    Un ex-président du patronat (F. Ceyrac), fin connaisseur des rapports de classes constatait également il y a quelques années « qu’on ne fait pas la même politique avec un PCF à 20% et un à 10% ». Je serais tenté d’ajouter à fortiori avec un à moins de 2%!

    je ne doute pas un instant que ce soient là de réjouissantes nouvelles pour vous qui êtes un fervent admirateur de la grande Amérique et de ses abyssales inégalités.

    • observations // 03.05.2021 à 04h27

      Je fais in constat sur le nombre d’adhérents et je ne porte pas moi, de jugements de valeur sur vos orientations, vos choix, vos préférences.
      Comment pouvez-vous savoir si cela me fait plaisir ? Pour les inégalités la France n’a plus grand chose a envier aux USA et le mouvement ne date pas de Macron.
      Nombre de milliardaires en 1990 dans le monde..480…en 2020…près de 2200. Une question pour vous ? Vous êtes sûr que les inégalités abyssales c’est uniquement aux USA ?

      Je vous fais grâce de la répartition géographique..ceci pourrait vous démoraliser.

      • kriss34 // 03.05.2021 à 08h18

        Part du decile superieur dans le revenu national. 2018. Source Piketty.
        Moyen Orient 64%
        Bresil 55%
        Inde 55%
        Afrique Subsaharienne 53%
        USA 48%
        Russie 45%
        Chine 42%
        Europe 35% (France 33%)

        On illustre ici les inégalités de revenus. La tendance est à la hausse partout.
        La France fait mieux que les USA bien évidemment.

        Les inégalités de patrimoine sont encore plus marquées.

        • Patrick // 03.05.2021 à 13h50

          méfiance , c’est du Piketty.
          Comment fait-il ses calculs ? Que prend-t-il en compte ?

  • Guise // 03.05.2021 à 01h26

    Prendre à la légère le risque de fascisme, vraiment ?
    Si on oublie le terme et qu’on regarde juste les faits dans le désordre :
    – militarisation des policiers, augmentation de leur effectif, baisse de la qualité de leur formation (on prend n’importe qui)
    – augmentation des violences d’État (policières notamment, mais Benalla n’était pas policier), dénoncées par les organisations internationales
    – suppression progressives des libertés publiques, et ce, avant la crise du covid : les manifestants mutilés, les gilets jaunes mutilés, c’était avant le couvre-feu. La France est le seul pays à être allé aussi loin et aussi longtemps sur ce terrain, sous prétexte de covid.
    – atteinte au droit de la presse, pourtant déjà à la botte de 5 ou 6 milliardaires.
    – un président qui dit publiquement que peut être il ne pourra pas se représenter en 2022 à cause de la situation qui exigera des décisions dures (?!)
    – un appel au putsch
    – une tentative de « décaler » les prochaines élections sous prétexte du covid, et en tentant de s’appuyer sur l’autorité des maires (qui heureusement n’ont pas encore tous perdus la tête) : qu’est-ce donc, sinon un coup d’Etat qui ne dirait pas son nom ? Surtout après que les élections de 2020 aient été maintenues.
    – la construction d’un bouc émissaire depuis plusieurs décennies : au hasard, un groupe racisé.
    – la création d’un terme comme celui d’islamo-gauchiste, qui a pour effet de criminaliser toute parole critique du capitalisme.
    – la dernière loi de surveillance pour ficher les citoyens…

    Faut-il citer Benoîte Groult ? qui a vécu la guerre, elle.

    • JBB // 06.05.2021 à 09h54

      Vous avez oublié les puces 5 G dans les vaccins.

  • BA // 03.05.2021 à 23h20

    Covid-19 : le nombre de morts en Inde est-il sous-estimé ?

    Pour tenter de répondre à cette question, le Financial Times a enquêté. Le journal a recensé les chiffres officiels des morts du Covid-19 dans différents districts d’Inde et les a comparés avec le nombre de victimes inhumés avec un protocole Covid de ces mêmes zones. La différence est immense. Les données recensées dans les crematoriums sont parfois 24 fois supérieures aux chiffres officiels du Covid-19. “Le gouvernement ne compte que les victimes qui meurent dans un hôpital. Toutes les autres ne sont pas recensées”, confie le coordinateur d’un centre de crémation de New Delhi.

    Ces chiffres incohérents peuvent aussi être expliqués par la volonté du gouvernement indien de minimiser le nombre de décès. Une épidémiologiste d’une université américaine, cité par le New York Times, pense “que le nombre réel de décès est de deux à cinq fois celui qui est rapporté”, soit entre 6 et 15 000 décès par jour au lieu des 3 000 annoncés actuellement. 

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-le-nombre-de-morts-en-inde-est-il-sous-estime_4609347.html

  • Ernesto // 03.05.2021 à 23h35

    SUITE: sur les inégalités toujours, chacun peut vérifier que je n’ai jamais écrit que « les inégalités abyssales c’est UNIQUEMENT aux USA », et je le sais d’autant plus que figurez vous que moi aussi je m’informe, j’ai lu le livre de Piketty « capital et idéologie » (ce que n’a manifestement pas fait Patrick que j’appelle à un peu plus d’humilité et de respect , compte-tenu du colossal travail d’enquêtes et de statistiques, de tableaux, réalisé par l’auteur et son équipe de l’école d’économie de Paris), dont sont tirés les chiffres avancés par Kriss 34.

    je vous remercie de vous soucier de mon moral mais rassurez-vous, il n’est pas encore dans mes chaussettes!
    J’ai de solides convictions, étayées par des arguments non moins solides, je pense être lucide sur l’actuel rapport de forces capital/travail et ma situation de minoritaire ne me décourage pas car je sais que les batailles perdues d’avance sont celles qu’on n’a pas menées. On lâche rien!

  • Basile // 04.05.2021 à 07h14

    Tribune : ce qui est pathétique, ce sont ces ministres qui montent au créneau, qui se sentent obligés de monter au créneau. Macron n’a pas voulu se salir les mains dans cette affaire. Il envoie ses portes flingues.

    1 seul ministre aurait été plus crédible. Là ça sent la course au léchage de bottes, pour montrer qu’on est le meilleur petit soldat au service de la macronie, le plus fidèle. Ça pourra servir en cas de remaniement ministériel.

    C’est classique dans tout groupe, toute entreprise, toute administration, toute mafia. On joue des coudes pour plaire au chef. On appelle ces gens, plus royalistes que le roi, des « petits chefs ». Malheur à celui qui est sous ses ordres.

    Alors quel unique ministre envoyer au front pour river le bec à ces militaires ? Cette pauvre madame Parly ? Son visage de papier mâché pour montrer que l’heure est grave. Quel cinéma ! Elle semble toujours faire la tronche. Elle avait la même tronche à Moscou avec le Drian il y a un an pour la victoire soviétique.

    Et les autres ? Ces petites jeunes, Chiappa, Pannier-Runacher ? Qui sont-elles pour critiquer des hommes qui ont mis leur vie au service du pays ? Zemmour a été bien poli avec cette dernière. Il s’est borné à rester sur le factuel comme on dit. Pas d’attaque à la personne. Je leur serais rentré dedans, leur faisant remarquer le contraste entre leur beau minois de minettes en pantoufles, elles, dans leurs beaux ministères, où elles sont en sécurité. En cas de Trafalgar, elles resteront au chaud. Pas eux ! Que connaissent-elles de la vie, ces gon****** ?

  • Ernesto // 05.05.2021 à 02h55

    @Observations :  « Comment pouvez vous savoir ce qui me fait plaisir? » Vous plaisantez ! Pour qui sait lire entre les lignes, la teneur de vos commentaires est sans équivoque.
    Par exemple, sur le 1er mai, ce que vous retenez de l’événement, ça n’est pas son relatif succès (en période de pandémie et restriction des libertés), ou l’agression caractérisée dont a été victime la CGT (21 blessés dont 4 grièvement, des véhicules vandalisés), non,c’est le fait qu’il ne reste plus beaucoup d’adhérents à ce syndicat (« ce qui reste… »), sous-entendu elle ne représente plus rien et Macron a raison de vouloir se passer des corps intermédiaires.
    De même, sur un autre thème, à propos des rares médias indépendants qui ont échappé aux mains des milliardaires qui contrôlent 90% de la presse mainstream, vous les accusez de « nuisances », vous regrettez « qu’ils ne risquent pas grand chose dans ce pays ».
    Sur les inégalités, vous soutenez que « la répartition géographique pourrait me démoraliser », sous-entendu:il y a évidemment moins d’inégalités au sein du « monde libre » que chez les méchants russes, chinois, cubains et autres vermines marxistes. Kriss 34 rétablit la vérité à ce sujet. Faut-il en rajouter ?

  • BA // 05.05.2021 à 19h47

    L’ancien ministre de l’Education Nationale Luc Ferry est hors-sol.

    « Avec 3000 euros je n’arrive évidemment pas à vivre ! » : Luc Ferry dévoile son salaire et ses fins de mois difficiles.

    « J’ai ma retraite de prof d’université : 3000 euros, et j’ai mes droits d’auteur. Et je dois avoir aussi une retraite du Conseil Economique et Social, qui doit être de 800 euros, je ne veux pas dire de bêtise » , a-t-il poursuivi en dévoilant l’ensemble de ses traitements de salaires.

    Mais ce dernier a néanmoins expliqué que, pour vivre, ce n’était pas suffisant. « Il me faut plus que ça ! J’ai des filles qui sont encore jeunes, qui ont 20 et 21 ans. Mais avec 3000 euros je n’arrive évidemment pas à vivre. Mes filles sont dans des écoles extrêmement chères. J’ai emprunté 200.000 euros pour les études de mes filles alors, évidemment, c’est la meilleure école du monde ! », a-t-il expliqué.

    Pas sûr que ses jérémiades affectent les Français, qui, pour la plupart ont réellement du mal à joindre les deux bouts …

    https://www.voici.fr/news-people/actu-people/avec-3000-euros-je-narrive-evidemment-pas-a-vivre-luc-ferry-devoile-son-salaire-et-ses-fins-de-mois-difficiles-703190

  • Afficher tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charte de modérations des commentaires

Et recevez nos publications