Les Crises Les Crises
27.janvier.201927.1.2019 // Les Crises

Revue de presse du 27/01/2019

Merci 53
J'envoie

DÉMOCRATIE

8 français sur 10 n’ont pas voté pour Macron : Une autre analyse des résultats

"Pour beaucoup, l'analyse des résultats de cette élection présidentielle s'est limitée au 65% d'E. Macron Versus 35% pour M. Le Pen. Pourtant, en tenant compte de l'abstention ou en incluant aux résultats l'ensemble des personnes majeures qui vivent sur le territoire, on peut tirer biens d'autres enseignements de ce scrutin."

Source : Blog Mediapart

ENVIRONNEMENT

Changer de voiture : si l'on changeait déjà le moteur ?

"Pour inciter au remplacement des véhicules polluants, le gouvernement propose primes et crédits privilégiés. Or, comme l’explique l’auteur de cette tribune, une solution bien plus intéressante existe : garder les châssis pour ne remplacer que le moteur et la ligne d’échappement associée."

Source : Reporterre

« 99 999 dollars » pour lire des e-mails : la folle riposte de Monsanto sur le glyphosate

"Depuis que la substance herbicide a été classée «cancérogène probable» par une agence de l’OMS en 2015, la firme agrochimique a cherché à se procurer les correspondances d’une centaine de scientifiques aux Etats-Unis mais aussi en France. Pour mieux dénigrer leurs travaux."

Source : Le Parisien

Pollution et pénurie d’eau : la crise écologique ne tarit pas en Mésopotamie

"De la Turquie au golfe arabo-persique, les problèmes de pénurie d’eau sont en train de prendre des proportions inquiétantes et pourraient avoir des conséquences catastrophiques sur le long terme, exacerbant les tensions entre les différents pays de la région. Les fleuves de l’Euphrate et du Tigre prennent leurs sources dans les montagnes du sud-est de la Turquie, région à majorité kurde. D’autres affluents de ce berceau de civilisation viennent d’Iran, s’écoulent jusqu’en Irak et se jettent dans le golfe arabo-persique après avoir traversé les Ahwar, un écosystème unique où vivent les Arabes des marais, qui perpétuent un mode de vie ancestral récemment inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cet environnement singulier est toutefois de plus en plus menacé par l’activité humaine et le changement climatique. Il subit de plein fouet les conséquences de la surexploitation des ressources hydrauliques ainsi que la mauvaise gestion des eaux usées."

Source : MIDDLE EAST EYE

EUROPE

20 ans d’euro, 20 ans de prix, 20 ans de consommation

"L’euro a 20 ans. Que se serait-il passé s’il n’avait pas existé ? Nous n’en saurons jamais rien. Crise des dettes souveraines, cirse financière et bancaire de 2008, Brexit : autant de chocs qui auraient mis à rude épreuve la stabilité des changes ou les capacités d’intervention de banques centrales nationales essayant de répondre aux paniques de marché et aux risques de faillite bancaire."

Source : Alternatives économiques

L’UE n’est pas en état de gérer les risques de sa stratégie de la corde raide sur le Brexit

"La moitié de la zone euro est soit en récession, soit sur le point de le devenir. Le bloc monétaire a encore une fois mal géré la politique cyclique à un tournant crucial, permettant à un ralentissement du commerce mondial de se transformer en quelque chose de pire. Pendant que les dirigeants européens étaient distraits par l’imposition de leur règlement économique à la Grande-Bretagne, le monde leur imposait son propre règlement économique. Une crise s’est emparée de l’UE. Qu’ils comprennent ou non pleinement les forces financières à l’œuvre – ce qu’ils n’ont pas fait en 2008 ou 2011 – certains doivent se demander si la zone euro peut supporter le choc d’un Brexit « sans accord » dans ces circonstances – du moins celui qui entraîne une rupture des flux commerciaux, et si cela n’entraîne pas une telle rupture, le Project Fear s’avérera une menace creuse. Michel Barnier a déclaré que « le risque d’un « no-deal » n’a jamais paru aussi élevé ». Pour la première fois depuis le début de la saga du Brexit, l’UE doit faire face aux conséquences de sa propre stratégie maximaliste."

Source : ENTELEKHEIA

« Brexit dur » pour les uns, « Brexit de velours » pour les autres

"Après deux votes au Parlement britannique, ces mardi 15 et mercredi 16 janvier, le gouvernement de Theresa May a été fort fragilisé. Mais pas au point de l’obliger à démissionner par une motion de défiance. Si l’accord concocté sous la pression de l’UE a subi un rejet retentissant, l’issue de ce feuilleton par une absence d’accord semble diviser les partisans conservateurs du Brexit. À propos de cette crise, il est temps de faire un bilan qui prenne en compte les intérêts de classe pour le peuple britannique. Un regard plus large sur les perspectives de cette rupture s’impose."

Source : INVESTIG'ACTION

FRANCE

Grand débat national : Anticor rappelle ses propositions

"Le président de la République a lancé un grand débat national. Anticor rappelle ses propositions qu’elle a déjà présentées et expliquées, à plusieurs reprises, devant la représentation nationale. Dans sa Lettre aux Français, rendue publique le 13 janvier 2019, le président de la République a lancé un grand débat national. Quatre thèmes ont été fixés, eux-mêmes bordés par 35 questions… Force est de constater qu’aucune des questions prévues n’évoquent explicitement les préoccupations d’Anticor, à savoir : la fraude fiscale, la corruption, les conflits d’intérêts, le lobbying, le gaspillage de l’argent public, etc. Mais puisque « il n’y a pas de questions interdites », l’association ne va pas se priver de participer à ce débat."

Source : ANTICOR

La police anti-émeute française déploit des armes semi-automatiques tandis que Macron perd son emprise sur le pays [VO]

"Le déploiement de fusils vraisemblablement chargés à balles réelles visibles à travers le magazine (Daily Mail) est une escalade intimidante alors que le président Emmanuel Macron continue de perdre son emprise sur la France après neuf semaines de protestations du mouvement Gilet Jaunes à l'échelle nationale. Les Gilets Jaunes ont commencé comme une manifestation contre une taxe sur les carburants liée au changement climatique, qui s'est rapidement transformée en une protestation anti-gouvernementale générale contre l'administration Macron et les taxes les plus élevées du monde. Nous sommes convaincus que l'appel de la France à envoyer 1 milliard d'euros pour reconstruire l'Irak contribuera à les calmer."

Source : Zero Hedge

GÉOPOLITIQUE

Les États-Unis ont utilisé des espions néo-zélandais pour espionner des pays tiers, y compris la France

"On retrouve la marque des Five Eyes (« Cinq Yeux » - réseau des services de renseignement des Etats-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande et Royaume-Uni), qui font partie de ce que la NSA appelle en interne son "réseau mondial", partout dans le dernier scandale d’espionnage qui a englouti la Nouvelle-Zélande, écrit Suzie Dawson, journaliste et militante néo-zélandaise en exil. J’ai passé six ans à supplier à tour de rôle les principaux journalistes néo-zélandais d’enquêter sur les activités d’espionnage menées par l’État contre des militants, dont moi, et, par pure nécessité, d’effectuer moi-même de nombreux reportages à ce sujet dans le vide créé par leur inertie. Il est donc quelque peu déconcertant d’observer maintenant le déroulement tardif de ce que l’ancien député et directeur exécutif de Greenpeace NZ, Russel Norman, décrit comme le "scandale Watergate" de la Nouvelle-Zélande."

Source : LE GRAND SOIR (Consortium News)

LIBERTÉS

Gardés à vue pour un jeu de mots : le retour du crime de lèse-majesté ?

"Une bonne nuit en cellule pour trois antipubs pacifistes ce dimanche 11 novembre, 100 ans après l’armistice de 14-18. Ce 11 novembre au soir donc, des militants anti-publicitaires décident de se réapproprier gentiment l’espace public en posant quelques affiches contre la guerre. Un sujet toujours d’actualité, la France accueillant le même jour une brochette de chefs d’état dans une mascarade fort peu pacifiste. Des affiches artisanales et caricaturales sur le thème des ventes d’armes, du refus de la guerre ou des derniers faits d’armes de notre cher Président, viennent avantageusement remplacer les publicités, Boulevard du Montparnasse, à Paris."

Source : LES DESOBEISSANTS

RÉFLEXION

David Colon : « Nous sommes entrés dans une ère de propagande totale »

"« La propagande est fille de la démocratie. » Dans l'essai qu'il consacre à l'histoire de la propagande et au développement des techniques de manipulation de masse depuis deux siècles, David Colon tord le cou à plusieurs idées reçues. La première étant sans doute que c'est une dictature qui, la première, aurait mis au point une politique intentionnelle de désinformation. Ce professeur agrégé d'histoire, enseignant et chercheur à Sciences Po, expose, de manière lumineuse, que ce n'est pas au cœur d'une autocratie qu'a vu le jour la première usine de « fake news », mais bel et bien au sein des régimes libéraux, très précisément à la lisière du XIXe et du XXe siècle. Il relève que c'est dans les démocraties en guerre, entre 1914 et 1918, que se sont mises en place les ébauches de programmes de désinformation dont le paroxysme n'a pas coïncidé avec la guerre froide, comme on le croit souvent. Pour l'universitaire, c'est, en effet, aujourd'hui que culmine la propagande."

Source : LE POINT

SOCIETÉ

La construction des langues

"L’origine des langues, leurs mutations, leurs caractéristiques particulières et les structures communes qui les réunissent : regarder ce qui fait une langue, ce qui la fait vivre et tenir, c’est peut-être regarder au fond de nous. Peut-être que notre langue contient toute notre pensée."

Source : France Culture

ÉCONOMIE

2019 : L'économie mondiale atteint ses limites en matière de croissance

"Ce qui semble se produire, c'est que l'économie mondiale atteint les limites à la croissance, comme le prédisent les simulations informatiques modélisées dans le livre de 1972, The Limits to Growth. En fait, le modèle de base de cet ensemble de simulations indique que la production industrielle maximale par habitant pourrait être atteinte dès maintenant. Le pic de nourriture par habitant pourrait être atteint à peu près au même moment."

Source : Blog de Jean-Marc Jancovici : Traduction d'un article de Gail Tverberg

Davos, ou comment les multinationales tentent de faire oublier leur impact désastreux

"Le Forum économique mondial de Davos, en Suisse, s’ouvre ce 22 janvier. C’est l’occasion de rappeler les stratégies désastreuses de la plupart des grandes multinationales et des gros investisseurs en matière de pollutions, de réchauffement climatique et d’accroissement des inégalités, comme le montre le rapport réalisé par l’association Attac et notre Observatoire des multinationales. En France, alors que leurs bénéfices continuent d’augmenter et leurs impôts de baisser, les entreprises du CAC 40 ont ainsi détruit plus de 100 000 emplois depuis 2010."

Source : BASTAMAG

Commentaire recommandé

wuwei // 27.01.2019 à 10h24

Si l’on prend en bloc cette excellente revue de presse chacun peut constater (enfin ceux qui ne sont pas aliénés par être “premier de cordée”) que tous les gouvernements illégitimes de nos “démocraties” vermoulues sont aux abois et ne tiennent plus que par la propagande et la force brutale qui démontre leur insigne faiblesse. Qu’une infime partie supplémentaire des peuples osent faire le pas de côté, chacun à sa façon, et alors ils ne tiendront plus rien, ni sur rien. Tous ensemble faisons encore un petit effort afin que le gamin prétentieux et sa secte disparaissent définitivement de nos vies et rejoignent les poubelles de l’histoire remplies de tant d’escrocs, de médiocres et de veules.

48 réactions et commentaires

  • gracques // 27.01.2019 à 08h11

    Sur ces gardes à vue tout à fait extravagantes , je ne peut pas comprendre pourquoi ces militants ne portent pas plainte personellement contre les OPJ aigant signifie la mesure.
    C’est lui qui décide d’une garde à vue sur les premières 24 heures et si il n’y a pas de motif sérieux d’infraction (éléments légaux et intentionnels en l’occurrence ) on peut considérer qu’il y a détention arbitraire.
    Tout ça pour dire que la ‘responsabilisation’ ne doit pas être à sens unique.

      +14

    Alerter
    • Narm // 27.01.2019 à 08h43

      oui, et comme l’a dit le syndicaliste policier, porter plainte dontre X pour mettre en cause les vraies raisons (les donneurs d’ordre)

      on l’a vu hier, la manif autorisé a encore été gazée
      les images sont parlantes, pas de force de l’ordre, tout se passe bien

      “la blessure , d’une des …… du mouvement” je n’ose répéter les mot des chiens de garde …pour ne pas dire
      L’agression par déchiquetage de l’oeil à l’aide d’une grenade de désencerclement (arme de guerre) utilisée sur attaque de “force du maintien de l’ordre”
      https://youtu.be/b_yerNHpxQ4?t=195

        +12

      Alerter
    • calal // 27.01.2019 à 09h01

      le droit c’est comme la medecine,faut pas que l’information se diffuse au plus grand nombre:c’est une perte de pouvoir trop importante…
      quand avocat et medecin seront remplaces par des programmes informatiques, ils auront recu la juste recompense de leur collaboration…

        +14

      Alerter
      • Serge WASTERLAIN // 27.01.2019 à 18h18

        Pas de garde à vue aujourd’hui !

        Voilà la différence entre les bons et les mauvais manifestants selon le pouvoir qui en annonce plus de dix mille là ou un media, téléguidé par le Kremlin paraît-il en voit 2.500 au plus !
        Pas un seul mort en France alors qu’il y en aurait 17 au Venezuela, souligne la faiblesse du gouvernement selon un manifestant ! ! !
        C’est avec ce genre de reportage, dont je doute qu’il soit meRdiatisé comme le moindre dérapage de GJ, que l’on se rend contre que la bête immonde non seulement n’est pas morte, mais qu’elle n’est pas forcément terrée là où on le croit !

        https://www.youtube.com/watch?v=87IAWELzs0I

          +8

        Alerter
        • Alfred // 27.01.2019 à 19h18

          Les foulards rouges scandant “Mélenchon demission” ça fait penser à cette blague sur mai 68 : les crs criant “étudiants diants diants”..
          Je les trouve très beau ces foulards rouges. Splendides. On sent qu’avec eux le pouvoir est fort…

            +8

          Alerter
        • Narm // 27.01.2019 à 20h50

          allucinant : la france laisse aller
          “”L’europe a un pouvoir de contraindre les Nations à faire des choses que les Nations elles-même ne serainet pas prête à faire … par peur du peuple …
          c’est l’union européenne qui gagnera
          macron n’est pas assez ferme””

          ah c’est ça les foulards rouges ?

          un faschisme européen tout simplement ….

            +11

          Alerter
        • tepavac // 28.01.2019 à 00h36

          Merci pour le lien, curieux comment l’instinct de l’ordre touche en premier les natures fragiles, celles qui éprouvent le besoin de davantage de sécurité, peut-être seulement de l’attention et le sentiment de ne plus se sentir seul.
          C’est encore plus choquant de l’entendre militer pour une organisation sociale qui a peu de place pour une protection sociale et une redistribution économique plus équitable, tant le principe du plus apte, est le moteur de toute relation dans cet espace à l’idéologie marchande.

          Pense t-il qu’en déclarant publiquement son attachement au camp qu’il suppose vainqueur, va lui attribuer une protection particulière ?

          En tout cas le plus comique, le foulard rouge justifie sa manifestation qui paralyse les voies routières pour s’opposer à ceux qui entravent la liberté de circuler en gilet jaune.

          bon je vais bloquer le carrefour de ces deux impasses pour manifester mon opposition à ceux qui s’opposent à la liberté de circuler

            +4

          Alerter
        • Fritz // 28.01.2019 à 01h37

          @Serge Wasterlain
          Incroyable… ce type, “David”, ne porte pas seulement foulard rouge et drapeau européen : il en tient une sacrée couche ! Si j’étais soupçonneux, je dirais que c’est un agent russe masqué, envoyé par Poutine pour discréditer le mouvement citoyen et démocratique, que dis-je, le mouvement de masse des foulards rouges !
          Mention spéciale au gugusse qui insulte le journaliste de RT à la fin de la vidéo.

            +6

          Alerter
        • Narm // 28.01.2019 à 08h16

          après l’avoir revue, c’est un fake cette interview, non ?
          c’est pas possible
          quelqu’un peut vérifier ? pas possible de sortir autant de conneries

            +3

          Alerter
        • Serge WASTERLAIN // 28.01.2019 à 11h38
        • Serge WASTERLAIN // 28.01.2019 à 23h59
    • anonyme // 27.01.2019 à 18h30

      tout le monde ne peut porter plainte : souvent les policiers refusent de prendre votre plainte…vous êtes français ? y a pas que macron qui est déconnecté de la réalité…pas mal de gens sur ce blog croient encore que nous sommes en démocratie…
      amicalement

        +9

      Alerter
    • Horzabky // 28.01.2019 à 10h41

      Le procureur de la république est prévenu par fax (ou par téléphone) de chaque garde-à-vue, ainsi que des motifs de celle-ci, dans le délai d’une heure maximum après qu’elle ait commencé. Si le fax n’est pas envoyé, c’est une cause de nullité de la GAV.

      Puisque le procureur de la république n’a pas donné l’ordre aux OPJ de mettre fin aux gardes-à-vue, c’est qu’il a considéré qu’elles étaient légitimes.

      Ou alors, il dormait pendant sa permanence, et il n’a pas lu les fax avant le lendemain matin. Mais s’il disait cela, ce serait admettre qu’il n’a pas fait son travail, ce qui serait embêtant.

      Je précise que je suis un ancien policier.

        +3

      Alerter
  • Alfred // 27.01.2019 à 08h19

    Concernant l’article de zerohedge sur les fusils d’assaut déployés pendant les manifestations des gilets jaunes, il y a une stratégie d’intimidation probablement mais un autre déploiement est encore plus sournois et dangereux. On a vu a Montpellier notamment les FO déployer des fusils à pompe et en faire usage contre les manifestants en tirant des munitions spéciales (des paquets expensifs dits “bean bags”). Ces munitions font des dégâts similaires à ceux des LBD mais ils sont tirés d’un fusil d’aspect plus martial qui peut aussi tirer n’importe quelle munition létale en calibre 12.
    Le risque est double: 1- une habituation de la population et des médias à ce que des armes potentiellement létales soient brandies devant la population (il suffit de changer la munition). C’est sans doute l’intention. 2- des décès dus tôt ou tard à des erreurs de munitions. Tôt ou tard cela arrivera. Au point où on en est on peut se demander si cela aussi ne fait pas partie de l’intention.
    Ces fusils à pompe (ici marque Keltec) sont à proscrire encore plus que les LBD.

      +33

    Alerter
    • calal // 27.01.2019 à 09h06

      peut etre qu’enlever les viseurs “point rouge” sur les LBD eviterait nombre de tirs “reussis” a la tete…Je viens de voir un reportage sur le venezuela qui critiquait la repression des forces de l’ordre: dans le reportage, le policier tirait un fumigene bien horizontalement et bien tendu mais son arme n’avait pas de visee laser…

        +7

      Alerter
      • Fritz // 27.01.2019 à 09h28

        Pourquoi cette impunité de la police ? L’une des raisons en est le désarmement des citoyens. La Garde nationale avait été supprimée en 1871 par l’Assemblée nationale versaillaise, parce qu’elle avait encadré la Commune. La Garde nationale était née au moment de la prise de la Bastille. Charles X l’avait supprimée en 1827, et Badinguet l’avait neutralisée pour réussir son coup d’État présidentiel du 2 décembre.

        Historiquement, les hommes libres ont le droit naturel de porter les armes. Ce droit est reconnu par le deuxième amendement de la constitution des États-Unis d’Amérique : « Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d’un État libre, le droit du peuple de détenir et de porter les armes ne sera pas transgressé » (1791).

        Et chez nous ? Toute une pédagogie de la soumission nous a habitué à cette idée servile de “forces de l’ordre”, seules détentrices de la “violence légitime”. Il est temps de prendre au sérieux nos emblèmes nationaux : le 14 juillet, le peuple prend les armes pour abattre une prison royale, et il forme une Garde nationale ; et en 1792, un officier de l’armée régulière compose ce refrain :

        Aux armes citoyens, formez vos bataillons…

          +17

        Alerter
        • Alfred // 27.01.2019 à 10h07

          Ce n’est pas faux mais je pense que davantage que d’un désarmement physique nous sommes victimes d’un désarmement moral des citoyens. Les réactions de haine pure à l’égard des victimes (sur le mode “bien fait etc…”) sont à la fois révélatrices et effrayantes.. on a souvent tendance à denigrer ou sous estimer notre époque (la vie était plus dure avant, nos grands parents on beaucoup souffert etc..) mais il est bien possible qu’elle nous amène bien au delà de ce qui a été connu jusque là en matière de destruction (je sais ça paraît difficile). Pourquoi? En raison du niveau de propagande qui est nouveau en intensité et en profondeur. Dans ce domaine précis nous avons explosé les “performances” du passé. Et nous savons que le reste suit facilement ensuite. (Les cafards c’est fait pour crever.)
          On objecte souvent qu’Internet a rendu du pouvoir d’information à la population et qu’elle est globalement moins dupe ou plus difficile à tromper (une étude estimait que les séniors avaient cinq fois plus de chances nde propager des fausses nouvelles que les jeunots sur fesse de bouc). Mais il me semble que l’ensemble médiatique (internet + TV + radio) permet aussi un matraquage plus riche plus varié et plus régulièr (et tous les profs savent que le rythme de la répétition est une clé de la mémorisation). Ainsi les “opinions” tranchées et mortifères sont ancrées plus fort que jamais. Untel est un cafard plus que jamais.
          Méfions nous.

            +27

          Alerter
          • Fritz // 27.01.2019 à 10h17

            Oui, Alfred. Les réactions de haine pure envers les victimes des violences policières (sur le site du Parisien, entre mille) témoignent de l’emprise de la propagande sur une population atomisée, compartimentée. C’est terrible, car on reconnaît là les conditions du totalitarisme définies par Hannah Arendt : terreur et propagande, sur des individus victimes de la « désolation ».

            S’il faut choisir entre le totalitarisme macronien et la révolution, je choisis la seconde. Mais pour limiter la casse, il faudrait que l’armée rejoigne le peuple, comme à Lisbonne en 1974. Les seules victimes du 25 avril furent abattues par des agents de la PIDE.

              +21

            Alerter
          • Ben // 27.01.2019 à 11h49

            A noter que ces réaction de haine pure envers les victimes provient presque toujours des CSP+. Il suffit d’explorer leurs compte twitter pour s’en apercevoir. Ne pas oublier que Bolsonaro a été plébiscité par cette catégorie pour son élection. La sécession des CSP+ peut se manifester de façon très violente. Ce n’est pas parce-qu’ils sont à l’abri du besoin et que ce sont des éduqués supérieurs qu’ils acceptent tranquillement de débattre des mouvements sociaux. Ces gens ne lâcheront rien sans violence. La leur précédant celle de leurs adversaires.

              +19

            Alerter
            • Renard // 27.01.2019 à 17h31

              La situation est d’autant plus absurde que les intérêts matériels des CSP+ ne sont pas en opposition frontal avec celles des classes inférieures, mais emprisonnés par leur idéologie ils se font les défenseurs des milliardaires et de la très-haute bourgeoisie.

              Toutes les études montrent d’ailleurs que cette classe est celle qui est la plus réceptive à la propagande d’Etat.

                +16

              Alerter
            • Ben // 28.01.2019 à 18h19

              C’est qui le censeur sur “Les crises”. C’est Berrurier ? Merci de me répondre.

                +1

              Alerter
  • Joe Bserve // 27.01.2019 à 09h06

    “Pour une part de cette situation inédite où nous plonge la technologie des réseaux sociaux que je viens d’évoquer. S’il n’y a plus d’espace commun où confronter ses idées  ? Et, s’il n’y a plus d’espace de dialogue, il n’y a plus acceptation de vérités « de faits », partagées par tous, mais coexistence d’une multitude de vérités « de raison », auxquelles chacun choisit de croire. C’est sur ce terreau que prospèrent les fausses nouvelles, les rumeurs et les théories du complot. ”

    Donc je résume, avant il y avait cet espace commun qu’était le triangle d’or tv/radio/presse écrite où tout allait du haut vers le bas, c’était la confrontation des idees.

      +2

    Alerter
  • Eric83 // 27.01.2019 à 09h58

    Les Crises a relayé les 4 documentaires intitulés ” Le Lobby U.S.A”.

    Une nouvelle illustration de ces pratiques a été révélée en ce mois de janvier 2019 à l’encontre d’Angela Davis, célèbre défenseur des droits civiques – dont ceux des palestiniens – qui devait recevoir un prestigieux prix des Droits de l’Homme du Birmingham Civil Rights Institute en Alabama.

    Le lobby a réussi à faire annuler cette remise de prix. Cependant, cette annulation a révulsé nombre de citoyens et “le conseil municipal de Birmingham a adopté à l’unanimité une résolution “reconnaissant le travail de la vie d’Angela Davis”. Le président, le vice-président et le secrétaire de l’Institut ont dû démissionner du conseil.”

    Il est heureux de constater que la propagande, la désinformation et la manipulation du public, aussi impressionnantes et dissimulées soit-elle, finissent par être tellement visibles et révoltantes que le boomerang est inévitable.

      +25

    Alerter
    • tepavac // 28.01.2019 à 00h54

      On note la réaction des plus honorables du conseil municipal de Birmingham.
      Bravo

        +1

      Alerter
  • wuwei // 27.01.2019 à 10h24

    Si l’on prend en bloc cette excellente revue de presse chacun peut constater (enfin ceux qui ne sont pas aliénés par être “premier de cordée”) que tous les gouvernements illégitimes de nos “démocraties” vermoulues sont aux abois et ne tiennent plus que par la propagande et la force brutale qui démontre leur insigne faiblesse. Qu’une infime partie supplémentaire des peuples osent faire le pas de côté, chacun à sa façon, et alors ils ne tiendront plus rien, ni sur rien. Tous ensemble faisons encore un petit effort afin que le gamin prétentieux et sa secte disparaissent définitivement de nos vies et rejoignent les poubelles de l’histoire remplies de tant d’escrocs, de médiocres et de veules.

      +47

    Alerter
    • tepavac // 28.01.2019 à 01h07

      ” que le gamin prétentieux et sa secte disparaissent”

      virer le porte parole et son intendance a du clinquant, mais ne changerait rien aux développement des Gopés décrétés par les autorités de la CEE.

      On a beau le décrier, je dois avouer qu’il est un excellent communicant et qu’il défend bien les intérêts de son camp….

        +3

      Alerter
    • Alfred // 28.01.2019 à 07h10

      Notre nombre jouera c’est certain. Mais la clé du problème c’est combien de temps les forces de l’ordre vont elle servir les salauds? On peut compter sur la trouille de l’inconnu, la bêtise (bien plus que l’appât du gain) pour qu’elles se comportent encore longtemps en bande de nervis. Ainsi leur argument ultime reste que “force doit rester à la loi”. Ce en quoi nous adhérons nous citoyens en majorité. Le problème c’est que la “loi” n’existe plus au XXI siècle en France. Elle est explosée par une caste de corrompus impunis. Elle est piétinée par des mutilations “en toute impunité”. Elle est ridiculisée par des coffres forts qui se vident dans la nuit et des juges qui “confondent” des pistolets automatiques et des pistolets à eau. Qui peut en France aujourd’hui faire un rappel à la loi sans rougir de honte ?
      La police française s’est mise au niveau de la police de Ben Ali. Pas tout à fait pour être honnête mais elle ne s’en est jamais rapproché autant et aussi vite. (Beaux syndicats au passage..). Bravo les gars.

        +7

      Alerter
  • Max // 27.01.2019 à 10h53

    2019 : L’économie mondiale atteint ses limites en matière de croissance
    Article de presse majeur, lecture à prioriser malgré une traduction imparfaite.
    Quelques points importants :
    – le rôle des tarifs douaniers dans l’histoire : symptômes de pré-crise et accélérateur
    – le rôle de l’énergie dans la croissance (et la dépression) : déjà très documenté par JM Jancovici, on voit ici le lien entre dépendance au Pétrole des pays de l’Europe du Sud et l’ampleur de leur crise en 2007, lequel est troublant !
    – le tropisme anti chinois qui reste bien visible : Gail Tverberg est américaine, convaincue elle même ? ou bien sacrifie-t-elle sur l’autel de la pensée dominante ?
    – elle n’évoque pas le relais de croissance (>7% en 2018) que constitue l’Inde laquelle vient de passer devant la France et le Royaume-Uni en PIB.
    …/…

      +4

    Alerter
    • calal // 27.01.2019 à 12h01

      Oui, des qu’on restraint la creation de monnaie par les banques, y a risque de limiter la croissance mondiale.Idem si on augmente les tarifs douaniers.Pis la hausse du prix du petrole c’est du entierement a sa rarete, pas a la speculation alimente par les liquidites injectees .

      Vite augmentons encore le bilan des banques centrales occidentales pour retrouver de la “croissance”…

        +3

      Alerter
  • Max // 27.01.2019 à 10h53

    …/…
    – Le rôle des épidémies : on connait le lien entre épidémies et crise dans l’histoire (ex : la grande peste de 1348, ou encore les pestes de l’antiquité en Grèse et à Rome), les grandes épidémies arrivent en fin de cycle de croissance, on aurait souhaité quelques développements sur les “pestes” à venir.
    – le point 5 ou elle prédit à mot à peine couvert qu’un grand pays pourrait envahir un pays producteur de pétrole défaillant (Venezuela, Arabie saoudite, Nigeria) pour reprendre en main la production à son profit !
    – Le point 10 (une sorte de conclusion) qui tend à repousser un peu le déclenchement (plutôt fin 2019 – 2020).
    Enfin un résumé qui fait froid dans le dos : littéralement le monde risque d’en mourir mais on devrait s’en sortir comme on a toujours réussi à le faire.
    A lire !

      +5

    Alerter
    • somebulle // 27.01.2019 à 11h18

      A la lecture de cet article,je fus estomaquée quant à l article 5 et de vérifier sa date de parution ,le 9 janvier!! Quel analyste.
      Un lien pour suivre l article 10 , ça va bientôt débuter au Collège de France
      https://www.college-de-france.fr/site/arnaud-fontanet/inaugural-lecture-2018-2019.htm

        +0

      Alerter
      • Max // 27.01.2019 à 11h55

        merci Somebulle pour ce lien… épidémiologie au collège de France, je l’aurais toutefois plutôt raccroché au point 5 ?

          +0

        Alerter
  • BA // 27.01.2019 à 11h32

    Le naufrage de la presse européiste.

    SFR presse de Patrick Drahi s’enfonce, plus de 24 millions de pertes pour Libération et L’Express en 2018.

    Dès son arrivée en 2016 à la tête de SFR médias Alain Weill avait laissé entendre que son attachement à la formule papier n’était pas éternel. En mars 2018, il avait mis les points sur les i en annonçant la priorité absolue au digital. Les mauvais résultats financiers de Libération et L’Express en 2018 pourraient signifier l’abandon du papier pour les deux titres.

    https://www.ojim.fr/sfr-presse-de-patrick-drahi-senfonce-plus-de-24me-de-pertes-pour-liberation-et-lexpress-en-2018/

      +6

    Alerter
  • Xavier // 27.01.2019 à 12h20

    Sur la réflexion sur la propagande : “Il n’est qu’à voir les tables rondes à la télévision pour se rendre compte que les intervenants ne débattent plus. Ils exposent, à tour de rôle, leurs arguments sans s’écouter vraiment.”

    Ne sommes-nous pas arrivés à un monde où le généraliste (“savant” multidisciplinaire qui a existé pendant des millénaires) n’existe plus dans les médias ?
    On n’invite que des “experts”, par conséquent des personnes très spécialisés et peu transversales.
    Pour y arriver, elles ont besoin d’un environnement que seules les multinationales peuvent fournir (dans les “sciences dures”, mais aussi dans les sciences humaines, en finançant des thèses, des recherches).
    Leurs analyses sont donc tronquées plus que jamais, n’intégrant pas la logique générale.

    Je vois là une sorte de tour de Babel, où chacun est monté très haut mais où l’on ne se comprend plus.

    Il devient nécessaire d’instruire les écoliers sur des notions et des concepts leur permettant cette compréhension transversale avec au centre l’humain, pas l’économie !

    Qui n’a jamais fait de biologie (pas forcément un diplôme) ne connais pas certaines stratégies du vivant qu’on ne retrouve pas dans les autres sciences, mais qui participent du comportement humain.
    Mais aussi : théorie de l’information, thermodynamique, logique formelle, système nerveux, etc.

    On ne produira une grille de lecture commune acceptable par tous qu’à ce prix, en coopérant.
    Il faut arrêter de viser esthétique, titre, haut, à moins de vouloir hiérarchiser… même sans en être conscients.

      +6

    Alerter
  • Louis St.O // 27.01.2019 à 12h24

    « ENVIRONNEMENT »
    Permettez moi de copier le commentaire que j’ai déjà écrit le 22/12/2018 concernant les moteurs diesel.
    « Peut-être quelqu’un peut il me renseigner, Je n’ai pas vu la loi qui permettrait de supprimer le co² en interdisant la construction ou l’importation des moteurs diesel dans un avenir proche, puisque me dit-on que environ 5 ans plus tard, après la disparition de ces moteurs, plus de 80% des voitures diesel seraient éliminées.
    NON? c’est vrai, il n’y a pas eu de proposition de loi concernant ces moteurs ?? »

      +1

    Alerter
    • Araok // 27.01.2019 à 23h14

      Les moteurs diesel consommant moins que les moteurs à essence émettent moins de CO2 que ces derniers. Le problème ce sont les microparticules…

        +1

      Alerter
  • charles // 27.01.2019 à 12h25

    merci. il fallait faire cette revue de presse.

      +8

    Alerter
  • Fred // 28.01.2019 à 01h03

    Sur les photos de la manif des foulards rouge, je n’ai pas vu C. Barbier.

      +3

    Alerter
  • Fred // 28.01.2019 à 01h32

    Pendant la révolution française, il fallait presque un minute pour recharger une arme a feu a un coup.
    Je viens de voir la vidéo de test du H&K G36 (article de zerohedge) qui est une arme de guerre redoutable portée par certains policiers durant les manifs, j’espère que cette arme ne sera jamais utilisée. Macron et le ministère de l’intérieur ont surement donné l’ordre de les utiliser dans des cas extrêmes en espérant que ça arrive.
    Ça révèle comment pense Macron et vers ou ils nous nous mène.

      +4

    Alerter
  • Betula // 28.01.2019 à 16h22

    ” Peut-être que notre langue contient toute notre pensée …”
    Ce n’est pas une découverte!

    Dans le poème de Parménide nous lisons (dans la traduction de Dumont)
    ” Le penser est identique à ce en vue de quoi une pensée singulière se forme
    On chercherait en vain le penser sans son être en qui il est un être à l’état proféré …”

      +0

    Alerter
  • BA // 30.01.2019 à 07h32

    Européennes : Volkswagen appelle à voter contre les eurosceptiques.

    Boycott total de Volkswagen.

    Tous les patriotes devraient boycotter Volkswagen.

    https://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/0600600478036-europeennes-volkswagen-appelle-a-voter-contre-les-eurosceptiques-2240374.php

      +0

    Alerter
  • RV // 31.01.2019 à 17h50

    Environnement / climat / écosystème
    /…/… Dans cette lettre ouverte, signée par plus de 3200 scientifiques et universitaires belges, nous appelons nos décideurs politiques à réévaluer urgemment et de manière importante leurs ambitions climatiques. “Si vous reconnaissez l’objectivité scientifique, une seule conclusion est possible: le peuple dans les rues a entièrement raison.” …/…
    https://uahost.uantwerpen.be/s4climate/index.php/about/

    …/… Plus d’ambitions climatiques !
    Aujourd’hui, la population se mobilise massivement dans les rues pour exiger plus d’ambitions climatiques de la part des autorités. Nous, scientifiques, ne pouvons que soutenir les raisons des activistes face aux évidences des changements climatiques ! Il est maintenant nécessaire qu’un débat et que des actions collectives soient entrepris pour accélérer la transition vers une société zéro-carbone. …/…
    https://uahost.uantwerpen.be/s4climate/index.php/2019/01/30/plus-dambitions-climatiques/

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications