Les Crises Les Crises
20.juin.201820.6.2018 // Les Crises

« Tu veux te faire paniquer tout seul ? Voici toutes les données personnelles que Facebook/Google collectent

Merci 19
J'envoie

Source : ZeroHedge, Tyler Durden, 28-03-2018

Le scandale de Cambridge Analytica n’a jamais vraiment touché Cambridge Analytica.

Comme nous l’avons souligné, ni Facebook ni Cambridge Analytica n’ont été accusés de faire quoi que ce soit d’explicitement illégal (bien qu’on puisse être pardonné de croire qu’ils l’avaient fait, compte tenu du nombre de poursuites et d’enquêtes officielles qui ont été annoncées).

Au lieu de cela, le contrecoup de ces révélations – qui a été à juste titre centré sur Facebook – est extrêmement grave parce que le public a été forcé de faire face pour la première fois à quelque chose que beaucoup avaient auparavant considéré comme une certitude immuable : Facebook, Google et tout les monstres de la technologie stockent des tonnes de données personnelles, enregistrant essentiellement tout ce que nous faisons.

En réponse aux demandes de plus de transparence concernant les données des utilisateurs, Facebook et Google offrent aux utilisateurs la possibilité de consulter toutes les métadonnées collectées par eux.

Et comme l’utilisateur de Twitter Dylan Curran l’a souligné dans un fil Twitter complet en examinant son propre cache de données, l’étendue et la masse des données collectées et classées par les deux entreprises est stupéfiante.

Google, a indiqué Curran, a recueilli 5,5 gigaoctets de données sur lui – ce qui équivaut à quelque 3 millions de documents Microsoft Word. Facebook, quant à lui, n’a recueilli que 600 mégaoctets, soit l’équivalent d’environ 400 000 documents.

Autre révélation choquante faite par Curran : Même après avoir supprimé les données comme l’historique de recherche et révoqué les permissions pour les applications Google et Facebook, Curran a quand même trouvé un dossier complet de ses documents et autres fichiers stockés sur Google drive, son historique de recherche, les enregistrements de chat et autres données sensibles sur ses mouvements qu’il avait expressément effacés.

Le pire, c’est que tout ce qui est affiché est le cache de données d’un seul individu. Imaginez la quantité de données que ces entreprises détiennent au total.

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[Tu veux te faire flipper ? Je vais te montrer le volume d’informations que Facebook et Google stockent sur toi sans même que tu t’en rende compte.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[1. https://www.google.com/maps/timeline?pb …. Google mémorise votre position (si vous l’avez activée) à chaque fois que vous allumez votre téléphone, et vous pouvez voir une chronologie à partir du premier jour où vous avez commencé à utiliser Google sur votre téléphone.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[2. Ce sont tous les endroits où j’ai été au cours des douze derniers mois en Irlande, allant jusqu’au moment de la journée où j’y étais et combien de temps il m’a fallu pour me rendre à cet endroit depuis l’endroit où j’étais avant pic.twitter.com/I1kB1vwntTT.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[3. https://myactivity.google.com/myactivity Google stocke l’historique de recherche sur tous vos appareils sur une base de données séparée, donc même si vous supprimez votre historique de recherche et l’historique de votre portable, Google stocke ENCORE tout jusqu’à ce que vous y alliez et supprimiez tout, et vous devez le faire sur tous les appareils.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[4. http://www.google.com/settings/ads/ Google crée un profil de publicité basé sur vos informations, y compris votre emplacement, sexe, âge, hobbies, carrière, intérêts, statut relationnel, poids possible (besoin de perdre 10 livres en un jour ?) et revenus.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[5. Google stocke des informations sur chaque application et extension que vous utilisez, à quelle fréquence vous les utilisez, où vous les utilisez, et avec qui vous les utilisez pour communiquer (avec qui vous parlez sur facebook, avec quels pays, à quelle heure vous parlez, à quelle heure vous allez dormir) https://security.google.com/settings/security/permissions …..]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[6. https://www.youtube.com/feed/history/search_history …. Google stocke TOUT votre historique YouTube, donc ils savent si vous allez bientôt devenir parent, si vous êtes conservateur, si vous êtes progressiste, si vous êtes juif, chrétien ou musulman, si vous vous sentez déprimé ou suicidaire, si vous êtes anorexique…..]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[7. Google offre une option permettant de télécharger toutes les données qu’il stocke sur vous, j’ai demandé à le télécharger et c’est un GROS fichier, de 5,5 GB ce qui représente environ 3 MILLIONS de documents Word https://www.google.com/takeout]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[8. https://www.google.com/takeout Ce lien inclut vos favoris, e-mails, contacts, vos fichiers Google Drive, toutes les informations ci-dessus, vos vidéos YouTube, les photos que vous avez prises avec votre portable, les sociétés auxquelles vous avez fait des achats, les produits que vous avez achetés par l’intermédiaire de Google….]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[9. Votre agenda, vos sessions de chat sur Google Hangout, votre historique de localisation, la musique que vous écoutez, les livres Google que vous avez achetés, les groupes Google dans lesquels vous êtes, les sites Web que vous avez créés, les téléphones que vous avez possédés, les pages que vous avez partagées, le nombre de pas que vous faites dans une journée….]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[10. Facebook offre une option similaire pour télécharger toutes vos informations, la mienne était d’environ 600 Mo, soit environ 400 000 documents Word.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[11. Cela comprend tous les messages que vous avez envoyés ou qui ont été envoyés, tous les fichiers que vous avez envoyés ou qui vous ont été envoyés, tous les contacts de votre téléphone et tous les messages audio que vous avez envoyés ou qui vous ont été envoyés pic.twitter.com/H8ng7bcyod.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[12. Facebook stocke également ce qui pourrait vous intéresser en fonction de ce que vous avez aimé et de ce dont vous et vos amis discutez (j’aime apparemment le sujet ‘Girl’) pic.twitter.com/fqKiNlfATO]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[13. Un peu inutilement, ils stockent aussi tous les stickers que vous avez envoyés sur Facebook (je n’ai aucune idée de la raison pour laquelle ils font ça, c’est juste une blague à ce stade) pic.twitter.com/4F5sExbynf]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[14. Ils stockent également toutes les fois que vous vous connectez à Facebook, d’où vous vous êtes connecté, à partir de quelle heure et à partir de quel appareil pic.twitter.com/iWXSPm5Peh.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[15. Et ils stockent toutes les applications auxquelles vous vous êtes connecté sur votre compte Facebook, donc ils peuvent deviner que je suis intéressé par la politique et le web et le design graphique, que j’étais célibataire entre X et Y période avec l’installation de Tinder, et que j’ai eu un téléphone HTC en novembre… pic.twitter.com/bkXruVZxLPLP…]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[16. Notez en passant, si vous avez installé Windows 10, voici une image des options de confidentialité avec 16 sous-menus différents, qui ont toutes les options activées par défaut lorsque vous installez Windows 10 pic.pic.twitter.com/oHyfYndTnJ.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[17. Cela inclut le traçage de votre position, les applications que vous avez installées, quand vous les utilisez, à quoi elles servent, l’accès à votre webcam et microphone à tout moment, vos contacts, vos e-mails, votre calendrier, l’historique de vos appels, les messages que vous envoyez et recevez….]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[18. Les fichiers que vous téléchargez, les jeux auxquels vous jouez, vos photos et vidéos, votre musique, votre historique de recherche, votre historique de navigation, et même les stations RADIO que vous écoutez.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[19. C’est l’une des choses les plus démentes de l’ère moderne, nous ne laisserions jamais le gouvernement ou une entreprise nous mettre des caméras ou des micros dans nos maisons, mais nous l’avons fait nous-mêmes parce que merde, je veux regarder des vidéos de chiens mignons.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[20. J’ai obtenu le document Google Takeout avec toutes mes informations, et c’est une liste de toutes les différentes façons dont ils obtiennent vos informations pic.twitter.com/mPAbyh1I9k.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[21. Voici le document de l’historique de recherche, qui comporte 90 000 entrées différentes, montrant même les images que j’ai téléchargées et les sites Web que j’ai consultés (j’ai montré la section ThePirateBay pour montrer les dommages que cette information peut causer) pic.twitter.com/rZJhJJjSe2t]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[22. Voici mon Google Calendrier détaillé, montrant tous les événements que j’ai jamais ajoutés, si j’y suis effectivement allé, et à quelle heure j’y ai assisté (cette partie montre que je suis allé pour un entretien pour un emploi en marketing, et à quelle heure j’y suis arrivé) pic.twitter.com/mpB7NpLVLVzTT.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[23. C’est mon Google Drive, qui comprend des fichiers que j’avais EXPLICITEMENT effacés, y compris mon CV, mon budget mensuel, et absolument tous les codes, fichiers et sites Web que j’ai faits, et même ma clé privée PGP, que j’avais effacée, que j’utilise pour crypter les e-mails pic.twitter.com/UpfUNTD6yR.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[24. C’est mon Google Fit, qui montre tous les pas que j’ai faits, toutes les fois où j’ai marché où que ce soit, et toutes les fois où j’ai enregistré les méditations/yoga/entraînements que j’ai faits (j’avais supprimé cette information et révoqué les permissions de Google Fit) pic.twitter.com/mAYmk8zxwR.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[25. Ce sont toutes les photos prises avec mon portable, détaillées par année, et incluant les métadonnées de quand et où j’ai pris les photos pic.twitter.com/hBuClVijZv.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[26. Tous les e-mails que j’ai envoyés, qui m’ont été envoyés, y compris ceux que j’ai supprimés ou qui ont été classés comme spam pic.twitter.com/mbUOlu6KXN.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[27. Et maintenant mon activité Google, qui contient des milliers de fichiers, alors je vais juste faire un bref résumé de ce qu’ils ont pic.twitter.com/jucdjpQAVY]

Google enregistre même un registre de chaque journal qu’un utilisateur a consulté ou sur lequel il a cliqué, chaque application qu’il a ouverte et chaque image qu’il a recherchée – et chaque article de médias qu’il a lu.

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[28. En premier lieu, toutes les publicités Google que j’ai vues ou sur lesquelles j’ai cliqué, toutes les applications que j’ai lancées ou utilisées et quand je l’ai fait, tous les sites Web que j’ai visités et l’heure à laquelle je l’ai fait, et toutes les applications que j’ai installées ou recherchées pic.twitter.com/DcMdnbzuC6.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[29. Chaque image que j’ai recherchée et sauvegardée, chaque localisation que j’ai cherchée ou sur laquelle j’ai cliqué, chaque article de presse que j’ai cherché ou lu, et ABSOLUMENT TOUTES mes recherches sur Google depuis 2009 pic.pic.twitter.com/xPOK8h3qejej.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[30. Et enfin, chaque vidéo YouTube que j’ai cherché ou regardé, depuis 2008 pic.twitter.com/0F1Lcwp2FS]

Curran, qui plaisantait en disant qu’il est « probablement sur une liste de surveillance du FBI » qui suivait son fil Twitter, a expliqué que les données qu’il a mises en évidence – bien que certaines d’entre elles puissent sembler obscures – pourraient avoir des milliers d’utilisations potentiellement compromettantes, y compris faire chanter un rival ou l’espionnage d’un conjoint.

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[31. Je suis probablement sur une liste de surveillance du FBI maintenant, donc si je meurs dans les prochains mois, CE NE SERA PAS UN ACCIDENT, CE SERA UNE MISE EN SCÈNE.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[32. Cette information a des millions d’utilisations malveillantes et viole de multiples droits de l’homme, vous n’êtes pas un terroriste ? Alors comment se fait-il que vous cherchiez « État Islamiste » sur Google ? Vous travaillez chez Google et vous vous méfiez de votre femme ? Parfait, il suffit de chercher ses localisations et son historique de recherche pour les dix dernières années.]

— Dylan Curran (@iamdylancurran) March 24, 2018

[33. Obtenir l’accès au compte Google de quelqu’un ? Parfait, vous avez un journal chronologique de tout ce que cette personne a fait au cours des dix dernières années.]

La question est maintenant : cette transparence changera-t-elle réellement le comportement de l’utilisateur ? Ou bien les promesses creuses de changement de Facebook suffiront-elles à faire retomber ses légions d’utilisateurs dans une ignorance passive ? Comme le souligne Curran, les gens seraient scandalisés s’ils découvraient que le gouvernement les surveille à ce point. Mais quand Google le fait ? Les gens ne sourcillent pas vraiment.

Source : ZeroHedge, Tyler Durden, 28-03-2018

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Emmanuel // 20.06.2018 à 09h24

” 99% de mes recherches googles et 90% de mes visionnages youtube sont faites sans être connecté “, bravo pour votre optimisme.
Néanmoins, Google est capable de reconnaître les ordinateurs que vous utilisez grâce à leur propre empreinte, MEME SANS être volontairement connecté avec votre identifiant personnel. L’empreinte est une somme de détails concernant l’ordinateur utilisé, par exemple la résolution de l’écran, le système d’exploitation utilisé, le logiciel de navigation utilisé, les polices de caractères installées, etc. En les combinant, il est généralement possible d’arriver à identifier de manière unique un ordinateur, sans parler des autres méthodes de traçage existantes.

Google le fait, comme à peu près tout site web dès qu’il y a publicité et mesure d’audience. Il est facile d’en faire l’expérience sur Youtube (sans s’être connecté par un identifiant personnel) à travers la liste des vidéos ” recommandées “. Il est évident que Youtube reconnaît l’ordinateur.

Voilà du blabla sur la confidentialité chez Google :
” Nous collectons des informations relatives aux applications, aux navigateurs et aux appareils que vous utilisez pour accéder aux services Google. Ces données nous permettent de proposer des fonctionnalités, telles que les mises à jour automatiques des produits et la diminution de la luminosité de l’écran de votre appareil en cas de batterie faible.
Les informations que nous collectons incluent [liste non exhaustive !] les identifiants uniques, le type et les paramètres du navigateur, le type et les paramètres de l’appareil, le système d’exploitation, des données relatives au réseau mobile (telles que le nom de l’opérateur et le numéro de téléphone) et le numéro de version de l’application. Nous recueillons aussi des informations relatives aux interactions entre vos applications, vos navigateurs, vos appareils et nos services, telles que l’adresse IP, les rapports d’erreur, l’activité du système, ainsi que la date, l’heure et l’URL de provenance de votre demande. ”

Oh, c’est mignon comme une vidéos de chatons : Google pompe un maximum d’informations sur votre ordinateur afin de diminuer automatiquement la luminosité de l’écran quand la batterie devient faible. C’est vraiment prendre les gens pour des débiles ! En réalité ça permet SURTOUT d’identifier chaque ordinateur, donc indirectement vous-même pour rendre la publicité ciblée plus efficace ($$$$).

Il y a des tonnes d’informations que Google ne livrent pas dans l’archive qu’on peut télécharger à la manière de Dylan Curran (je l’ai fait aussi, 5,5 Mo pour un de mes compte), informations non liées à un identifiant personnel mais liées à des ordinateurs eux-mêmes facilement reliés à leur utilisateur habituels.

C’est la face cachée de l’iceberg. Même sans être identifiés volontairement, nous sommes fliqués de toute façon.

75 réactions et commentaires

  • Wiliam // 20.06.2018 à 06h56

    La remarque sur le Windows 10 est importante car elle vous montre que même si vous n’utilisez pas les outils et comptes Google ou Facebook, vous êtes tout autant tracés par votre système d’exploitation (et au fait, Android, c’est Google…)

     13

    Alerter
    • alain // 20.06.2018 à 22h14

      Pour android, ce n’est pas tout à fait exact : le système de base est en fait sous licence open source, et il existe désormais un tél qui tourne sous cet android sans la couche google (fairphone 2 avec fairphone open).

       1

      Alerter
  • Crapaud Rouge // 20.06.2018 à 07h14

    “les gens seraient scandalisés s’ils découvraient que le gouvernement les surveille à ce point” : oui, parce qu’un gouvernement peut vous envoyer ses flics vous arrêter à 6h du matin.

     6

    Alerter
    • libraire // 20.06.2018 à 08h29

      Une multinationale peut avoir les flics du gouvernement à sa botte. Cela c’est déjà produit: les républiques bananières. Verrons nous arriver les république du numérique avec leurs milice paramiltaire?

       11

      Alerter
      • Chris // 20.06.2018 à 14h13

        Il me semble que ça existe déjà : les légions d’avocats qui travaillent pour les transnationales !

         5

        Alerter
    • Alfred // 20.06.2018 à 08h42

      Non mais allô quoi. À partir de quel montant croyez vous que l’exécutif ordonne à la police de venir vous arrêter à six heures du matin (au prétexte d’une loi fallacieuse et écrite par les “lobbyistes” travaillant pour les gafa au besoin)? Reponse: Pas très cher.
      Ce n’est certainement pas (hélas) le gouvernement qui vous protège. Pour l’instant c’est le nombre associé à votre totale innocuité.
      Devenez donc dangereux et l’IA saura toute seule vous extraire de la masse et vous faire remonter dans les cases intéressantes d’une matrice quelconque à destination de quelque mal comprenant ayant un pouvoir quelconque: du type A1 (A:très subversif/dangereux; 1:tres visible/conecté).
      Avec le genre de données collectées que l’on comprend à travers cet article il ne reste plus qu’à réaliser un algorithme organisant l’ordre dans lequel collecter les gens (peut être qu’un “add-on” sera vendu avec pour suggérer autimatiquement aux petits dictateurs un motif d’inculpation pour chaque “contrevenant”).

       10

      Alerter
  • John B // 20.06.2018 à 07h31

    Le meilleur conseil a vous donner par rapport à tout ca ? Prenez l’habitude dès que vous installez un nouveau programme de TOUJOURS aller dans les paramètres pour que la configuration vous corresponde.

    Gmail, youtube, facebook, les programmes, votre smartphone, les appli de votre smartphone, TOUT ! Vous installez un programme, vous allez le configurer, point. Ca fait partit de l’installation et ca doit devenir un réflexe. Faut le faire qu’une fois alors faites-le 😉

    Vous créez un nouveau compte sur un site internet ? Vous allez dans le panneau de config et vous paramétrez comme vous le voulez. Ca peut faire peur au début, surtout si on connait pas trop … mais au final c’est souvent très simple vu que 80% des options y’a pas besoin de les changer et on prend vite l’habitude. Faites un tour dans les différents onglets et repérez simplement ce qui touche à la confidentialité. Sur youtube ou google ca peut prendre un peu de temps parce que tout ce qu’ils collectent doit être désactivé, mais une fois que c’est configuré, vous pouvez être un peu plus tranquille par rapport à ca. J’ai téléchargé les donnés que google a collecté sur moi (gmail, youtube) et je n’ai rien de “sensible” la dedans.

    Quelque chose de simple aussi, c’est de faire en sorte que votre navigateur efface les cookies à chaque fois que vous le fermez. Vous devrez vous reloguer à chaque fois que vous voulez retourner sur un site après avoir fermé le navigateur, mais au moins comme ca quand vous faites une recherches google ou que vous allez sur youtube, rien ne peut être enregistré sur votre compte vu que vous n’êtes pas connecté dessus. Si vous fermez votre onglet avec google youtube ou autre ouvert, ce que vous faites sur votre navigateur sera enregistré sur votre compte … tandis que si vous êtes déco, y’a rien à enregistrer. 99% de mes recherches googles et 90% de mes visionnages youtube sont faites sans être connecté .

    Alors oui, ca demande quelques efforts de plus, mais si on est pas capable de les fournir, faut pas venir se plaindre qu’on nous pompe nos données personnelles. On sait qu’ils le font, à nous d’utiliser les moyens fournis pour les en empêcher autant qu’on peut. Et tant qu’on le peut …

    Qu’on se méprenne pas, le mieux serait que toute ces merdes de collectes de données soient désactivées par défaut et que ceux qui sont d’accord d’être “traqués” aient le choix de les activer. Mais faut pas rêver, pour ca il faudrait des vrais politiciens…. on revient toujours sur le même problème fondamental, mais bon, c’est pas le sujet ^^

    C’est bien que ca sorte enfin, les gens vont peut-être un peu plus prendre conscience du problème … mais j’en doute. (le fameux “j’ai rien a cacher”, mais on leur demanderait de mettre des caméra dans leur appart qu’y seraient tout de suite moins jmenfoutiste … quoique)

    ps :désolé pour le long message.. j’espère qu’il sera utile pour certains du coup.

     27

    Alerter
    • libraire // 20.06.2018 à 08h32

      Quelques tuyaux pour se blinder pour ceux qui utilisent firefox:
      https://www.levilainpetitcanard.be/articles/informatique/tu-veux-un-cookie_913995905
      Tout en bas de l’article pour les néophytes.

       3

      Alerter
    • Emmanuel // 20.06.2018 à 09h24

      ” 99% de mes recherches googles et 90% de mes visionnages youtube sont faites sans être connecté “, bravo pour votre optimisme.
      Néanmoins, Google est capable de reconnaître les ordinateurs que vous utilisez grâce à leur propre empreinte, MEME SANS être volontairement connecté avec votre identifiant personnel. L’empreinte est une somme de détails concernant l’ordinateur utilisé, par exemple la résolution de l’écran, le système d’exploitation utilisé, le logiciel de navigation utilisé, les polices de caractères installées, etc. En les combinant, il est généralement possible d’arriver à identifier de manière unique un ordinateur, sans parler des autres méthodes de traçage existantes.

      Google le fait, comme à peu près tout site web dès qu’il y a publicité et mesure d’audience. Il est facile d’en faire l’expérience sur Youtube (sans s’être connecté par un identifiant personnel) à travers la liste des vidéos ” recommandées “. Il est évident que Youtube reconnaît l’ordinateur.

      Voilà du blabla sur la confidentialité chez Google :
      ” Nous collectons des informations relatives aux applications, aux navigateurs et aux appareils que vous utilisez pour accéder aux services Google. Ces données nous permettent de proposer des fonctionnalités, telles que les mises à jour automatiques des produits et la diminution de la luminosité de l’écran de votre appareil en cas de batterie faible.
      Les informations que nous collectons incluent [liste non exhaustive !] les identifiants uniques, le type et les paramètres du navigateur, le type et les paramètres de l’appareil, le système d’exploitation, des données relatives au réseau mobile (telles que le nom de l’opérateur et le numéro de téléphone) et le numéro de version de l’application. Nous recueillons aussi des informations relatives aux interactions entre vos applications, vos navigateurs, vos appareils et nos services, telles que l’adresse IP, les rapports d’erreur, l’activité du système, ainsi que la date, l’heure et l’URL de provenance de votre demande. ”

      Oh, c’est mignon comme une vidéos de chatons : Google pompe un maximum d’informations sur votre ordinateur afin de diminuer automatiquement la luminosité de l’écran quand la batterie devient faible. C’est vraiment prendre les gens pour des débiles ! En réalité ça permet SURTOUT d’identifier chaque ordinateur, donc indirectement vous-même pour rendre la publicité ciblée plus efficace ($$$$).

      Il y a des tonnes d’informations que Google ne livrent pas dans l’archive qu’on peut télécharger à la manière de Dylan Curran (je l’ai fait aussi, 5,5 Mo pour un de mes compte), informations non liées à un identifiant personnel mais liées à des ordinateurs eux-mêmes facilement reliés à leur utilisateur habituels.

      C’est la face cachée de l’iceberg. Même sans être identifiés volontairement, nous sommes fliqués de toute façon.

       30

      Alerter
      • Dominique // 20.06.2018 à 17h09

        J’ai découvert une option sur mon smartphone proposant que Google l’analyse pour vérifier qu’il n’héberge pas de logiciel dangereux (vous saisissez ?) ! Il n’ont quand même pas eu l’audace de la cocher par défaut.
        L’auteur de ce billet, parlant de Google a fait un oubli important : Chrome. Ce navigateur est le meilleur espion de Google. Ce qui n’empêche pas une majorité de gens de l’utiliser alors qu’il n’offre rien de plus qu’un autre.
        Toute personne un minimum soucieuse de sa vie privée devrait commencer par utiliser Firefox comme navigateur.

         5

        Alerter
        • RGT // 21.06.2018 à 09h50

          Il est aussi possible d’utiliser le navigateur Chromium.. en fait c’est la version LIBRE de Chrome mais dans laquelle toutes les barbouzeries de Google ont été supprimées.

          Sous Firefox, vous pouvez aussi activer la navigation privée et demander à Firefox de supprimer les cookies en sortant.
          Installez AUSSI “Clear Flash Cookies” qui remplace le défunt “Betterprivacy” en effaçant les cookies permanents d’Adobe Flash qui permette aisément de vous pister à l’insu de votre navigateur.

          Le summum consiste, si vous êtes parano, à simplement installer une (ou plusieurs) machine(s) virtuelle(s) (Virtualbox Free, pas la version Oracle) que vous activez en fonction de vos usages : C’est comme si vous utilisiez une machine différente pour vous connecter à votre banque, au site “Les-crises” ou sur un site “pas pour les petits”…

          Si de plus vous utilisez un VPN, on ne connaîtra pas votre véritable IP (à moins d’avoir pris le contrôle du VPN pour faire une table de correspondance, mais c’est “plus compliqué”).

          Pour les recherches, préférez DuckDuckGo ou IXQuick, et ne commettez pas la bêtise d’ouvrir un compte sur Fèce-Bouc, sur GMail ou autre (à mois de s’en servir pour des usages “spéciaux” en toute connaissance de cause, sur une machine qui ne fait QUE ÇA).

          Et surtout, évitez aussi les produits Micro$oft (OS en particulier), ce sont des espions installés à demeure sur votre machine.

          Si c’est pour aller surfer sur le net, un petit Linux avec une interface graphique LXDE suffit amplement et sera très économe en ressources, ce qui vous permet même de récupérer un “vieux” portable qui fonctionne très bien mais qui est délaissé par manque de performances avec Winbouze.

          Si vous avez un “dinosaure” avec seulement 128 Mo de RAM et un Pentium 0-, installez DSL (Damn Small Linux), cette distribution est réellement incroyable (mais très “rustique” et avec des logiciels récents ET surtout avec des mises à jour de sécurité).

          Certes, ça nécessite un petit investissement (en temps uniquement) mais c’est le prix à payer pour préserver notre intimité.

          L’idéal consisterait à récupérer un exemplaire de la distribution Linux du gouvernement de la Fédération de Russie (qui doit être “blindée” contre l’espionnage) mais elle n’est pas diffusée et ne doit sans doute être destinée qu’aux russophones 🙁

           3

          Alerter
          • Patrick // 21.06.2018 à 10h14

            Version Russe : j’ai testé Astra , disponible en Russe et en Anglais. L’interface est moche mais ça marche bien.
            Linux pour parano : vous pouvez utiliser une version Tail Linux à partir d’une clef USB , en standard ça utilise TOR et ça n’écrit rien sur le disque du PC ( quoique , finalement je ne sais pas qui a diffusé Tail !! ).

             0

            Alerter
      • John B // 26.06.2018 à 20h33

        [quote]” 99% de mes recherches googles et 90% de mes visionnages youtube sont faites sans être connecté “, bravo pour votre optimisme.[/quote]

        Ce n’est pas de l’optimisme, c’est tout simplement le cas. Après, comme vous l’expliquez bien, des données sont (très certainement) collectées même si on est pas connectés sur nos comptes. Mais vous ne donnez pas de solution autre que de ne pas utiliser ces plateformes, alors que je ne fais qu’énoncer des moyens pour limiter la casse car beaucoup ne peuvent ou ne veulent tout simplement pas “quitter” youtube ou google, ce qui est totalement compréhensible selon moi.

        Comme je l’ai dis y’a pas de recette miracle, mais faire ces simples choses que j’ai proposé permet déjà de se protéger un minimum.

        Quelle est votre solution ?

         0

        Alerter
    • noel // 20.06.2018 à 09h38

      Merci pour vos précieux rappels et conseils.

      Mais je m’interroge encore sur la fiabilité du système à savoir peut-on encore avoir confiance après avoir désactivé le maximum de paramètres de confidentialité ?

      La désactivation n’est-elle pas un leurre ? Rien qu’à lire cet extrait de l’article :

      ” Même après avoir supprimé les données comme l’historique de recherche et révoqué les permissions pour les applications Google et Facebook, Curran a quand même trouvé un dossier complet de ses documents et autres fichiers stockés sur Google drive, son historique de recherche, les enregistrements de chat et autres données sensibles sur ses mouvements qu’il avait expressément effacés.”

      “Le pire, c’est que tout ce qui est affiché est le cache de données d’un seul individu”

      En effet, plus le temps passe, plus des lanceurs d’alerte constatent les effets pervers de ce système. Et, au final lorsqu’il sera complètement clos, il sera impossible de revenir en arrière.. Ainsi ce discours du vendredi 16 janvier 2009, l’ex-président a présenté ses voeux aux corps diplomatiques étrangers, une fois de plus il parla de ce nouvel ordre mondial, mais cette fois, en des termes très durs, presque menaçants : “nous irons ensemble vers le nouvel ordre mondial, et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer”. Propos totalitaire au possible, avec une superbe assurance et une froide détermination

      Vous comprenez bien qu’il n’est plus possible de leur faire aucunement confiance, je dis bien sans aucune confiance quelles que soient les déclarations. La messe est dite. Nous sommes déjà livrés au Moloch et à ses tentacules (Google, Facebook, YouTube, etc …).

      Toutes ces données rassemblées pourront déterminer quel est votre profil idéologique, philosophique, religieux, sexuel, consommation, médical, etc … relativement à un profil type qu’ils auront choisi et qui évoluera dans le Temps. Aujourd’hui charlie demain ? , après demain ? et ce avant de venir au contrôle de la pensée elle-même.

      L’enjeu final est de relier tous les aspects de l’existence humaine dans une seule et unique mémoire avec interaction. La puce RFID étant la dernière pièce du “puzzle” à implémenter dans l’être trans-humain modifié, devenu.

      Cette folie est menée par une politique des petits pas : chaque jour tombe une info qui dénote que le système accroit ses performances en lien avec les innovations technologiques sans à aucun moment réfléchir sur ces conséquences.

      Toutes ces politiques de confidentialité ne sont qu’un leurre, un enrobage, de la fumisterie.

      Et pourquoi pas nous imposer d’acheter tel produit afin de satisfaire tel lobby ? De louer tel film ?

      Ce sont les règles et diktats du COMMERCE qui façonnent leur monde. Ils ne peuvent qu’avancer encore et toujours plus avant vers la prédation de l’ETRE. Nous sommes donc bien dans une guerre féroce entre l’AVOIR contre l’ETRE.

       16

      Alerter
    • Pastounak // 20.06.2018 à 11h08

      Le meilleur conseil, c’est de ne pas avoir de smartphone et de compte facebook.
      Ces actuels indispensables sont très loin de l’être et son un poison au quotidien.

       15

      Alerter
      • Le Minotaure // 20.06.2018 à 19h42

        Le gros des flux des collectes de données se fait QUELS QUE SOIENT vos paramétrage. L’économie des GAFAM repose sur la collecte et la commercialisation des données. Les options de paramétrages n’y changent rien, ou tout à fait à la marge. Même sans être inscrit sur aucune de ces applications vous faites l’objet d’un traçage de votre adresse IP (par exemple via le lien Facebook présent sur chaque article des crises).

        Les seuls moyens d’échapper à la surveillance de masse sont soit de renoncer à la plupart des outils numériques, avec les très lourdes contraintes que ça implique, soit d’utiliser systématiquement des outils alternatifs à ceux des GAFAM et autres entreprises familiales du même tonneau, de crypter ses données sensibles, ses échanges etc. c’est un travail gigantesque à faire pour passer sous les radars, qui vous place paradoxalement sous la menace d’une surveillance ciblée par l’Etat. Parce que bon le combo Thor/Linux/ Signal ou Telegram / données et mails cryptés, ça vous rend tout de suite louche.

         7

        Alerter
        • patrick // 21.06.2018 à 06h56

          pour ma part c’est Linux sur presque tous les PC ( sauf pour la compta à cause de ce p..tain de logiciel de compta ).
          Pour le reste linux/firefox/mozilla et surtout pas d’infos personnelles publiées sur Facebook , j’ai bien un compte mais avec un mail et des infos bidons.

          Dans leur business model , vous ( et vos données ) êtes le produit à vendre , le meilleur moyen de lutter est de publier un max de fausses informations pour enlever toute valeur aux données collectées.

           2

          Alerter
          • RGT // 21.06.2018 à 10h10

            Même si vous ne vous inscrivez pas sur les “réseaux sociaux” on le fait à votre place…
            Et quand vous êtes inscrit, vous pouvez toujours vous brosser pour vous faire désinscrire, c’est mission impossible.

            Il y a quelques années un compte à mon nom a été crée sous Fèce-Bouc sans mon consentement et j’ai dû batailler ferme ne serait-ce que pour pouvoir y accéder.
            Ensuite il a fallu que je “tape très fort” pour supprimer le compte (en fait je me suis fait virer) mais ça a pris des mois.

            Et ensuite, rebelote avec LinkedIn… Un compte à mon nom avec “plein d’amis qui me veulent du bien” (dont beaucoup dont j’ignore l’existence)…
            Là aussi, impossible de faire supprimer le compte, et comme ce service est consulté par les DRH, il serait risqué d’utiliser la stratégie “Zuckenberg”.

            Le pire, c’est que ce compte est lié à la fois à mes adresses de courriel privée ET professionnelle…

            Quand je vois “LinkedIn” dans l’expéditeur, c’est directement poubelle à partir de la liste de messages reçus, sans jeter un œil au contenu (si vous lisez le message même en prévisualisation vous êtes pisté).

            Bref c’est de l’intrusion forcée et bien sûr la loi ne vous permet pas de vous protéger contre ces atteintes.

             2

            Alerter
            • Le Minotaure // 21.06.2018 à 13h08

              Facebook s’appuie en partie sur ce que vous publiez, mais aussi et surtout sur vos habitudes de navigation. Et ils sont très pointus sur les informations qu’ils peuvent en déduire sur vous.

               1

              Alerter
    • AbuDuck // 20.06.2018 à 21h12

      Mon dieu, je suis désolé de jouer le rabat-joie mais… :/

      Je vais pas répondre sur tout, mais pour ce qui est de google et de youtube etc. même si vous “interdisez” à google de collecter des données sur vous (en admettant qu’il respectent leur engagement déjà…) on peut faire des choses merveilleuses en recoupant les données avec quelques algorithmes (statistiques, IA) comme par exemple, vous identifier, à partir de données anonymisées (OS, IP, cookies, carte graphique, plugins installés, heures de connexion, pages consultés, comportement sur la page, etc. ). Ces données constituent une empreinte qui peut très bien être utilisée pour faire une solide hypothèse a posteriori sur votre identité et comme google est littérallement PARTOUT sur internet, ça revient au même finalement.

      (au passage, les-crises.fr utilise google analytics, vous pourriez utiliser piwik à la place pour arreter de nourrir l’ogre mondial)

      Par contre vous avez le bon état d’esprit, être curieux, et configurer son application afin qu’elle n’aille pas au delà du nescessaire en terme de vie privé. J’abonde dans votre sens. Si vous installez par exemple une application sur votre smatphone qui vous dit le temps qu’il fait et qu’elle vous demande un accès à vos contacts, méfiance. Ne l’installez tout simplement pas, le service rendu ne justifie pas de scanner votre répertoire. Pas besoin d’être dans l’informatique pour comprendre ça. J’ajouterai… à fonctionnalité égales, préférez le logiciel libre, le code source étant public, il est bien plus difficile pour une entreprise X ou Y d’y cacher du code malveillant.

      Désolé si ça peut paraître superficiel ou imprécis mais il y a tellement à dire que j’y suis obligé.

       2

      Alerter
  • Kesse // 20.06.2018 à 07h33

    Le constat, ok. Et la solution? Cela serait bien de lier les deux parties de temps en temps.

     5

    Alerter
    • patrickv // 20.06.2018 à 07h48

      oui, parce que maintenant que j’ai lu l’article, je fais QUOI ?
      et, je précise, je ne suis pas informaticien, donc, je fais quoi concrètement ?
      John B est très gentil, mais je n’ai rien compris à son “information” ! 🙂
      à la retraite, je vais devoir m’inscrire en FAC d’Informatique ?
      connaitre l’info, c’est une bonne chose. savoir quoi faire, c’est une autre chose.

       7

      Alerter
      • John B // 20.06.2018 à 08h25

        Qu’est-ce que vous n’avez pas compris ? Avez-vous fait un minimum d’effort pour comprendre ? Etes-vous allé sur votre compte google youtube ou gmail et dans les options comme je l’ai expliqué ? En 15 minutes entre la lecture de mon messages et la rédaction du votre, je ne pense pas que vous aillez beaucoup cherché à comprendre …

        Ce que je peut comprendre, tout le monde n’est pas à l’aise avec l’informatique, mais si vous ne voulez pas y mettre un peu du votre, la seule solutions pour que vos données ne soient plus collectées c’est de ne plus toucher à votre ordi ou à votre smartphone ou alors demander à une de vos connaissance qu’y s’y connait en informatique (petits-fils par exemple) de paramétrer pour vous. Ou alors tout simplement d’accepter que vos données soit collectées. Il n’y a pas de baguette magique pour ne plus être pisté, malheureusement.

        Libre à vous de refaire une FAC ou autre pour vous mettre à jour, mais ca sera pareil, il faudra y mettre un peu du votre 😉

        ps : je veut bien comprendre pour la 2ème partie avec les cookies (non ce n’est pas de la cuisine :p), mais pour la 1ère partie je crois que je peux difficilement faire plus clair : allez dans les paramètres de vos programmes ou comptes internet et désactivez tout ce qui touche à la confidentialité ou la collecte des données, ca sera déjà un bon début 😉

        (Et désolé d’être un peu “sec” mais quand on prend le temps d’expliquer quelque chose pour aider et qu’on nous répond “j’ai rien compris” alors que l’heure des messages indique clairement que vous n’avez pas pris le temps pour comprendre … je pense que vous me comprendrez ;))

         8

        Alerter
        • patrickv // 20.06.2018 à 09h01

          je ne critique pas votre commentaire 🙂
          mais, vous êtes comme mon “formateur” en informatique !
          pour vous c’est “évident”, donc vous ne savez pas changer de méthode de pédagogie !
          je n’ai, en effet, pas pris le temps de faire vos “manips”, avant d’écrire mon commentaire, parce que j’y suis déjà allé des dizaines de fois (voire +), et je n’arrive pas à trouver TOUT ce que vous écrivez !
          et je ne suis pas le plus “bourrin” en informatique ! 🙂
          donc, loin de vous critiquer, je vous remercie pour les infos :))
          j’aurais aimé, et pas pour moi uniquement, que l’explication soit faite pour “les plus nuls des plus nuls”, car, malheureusement, l’informatique devient INDISPENSABLE dans notre vie de tous les jours !
          ceci dit, encore une fois, je vous remercie de prendre le temps d’informer les lecteurs, et je m’excuse d’être un nul en ordi :
          très, très cordialement 🙂
          (1 pouce bleu vers le haut, c’est moi 🙂 )

           13

          Alerter
          • RGT // 21.06.2018 à 10h21

            Cher patrickv,
            J’ai la solution à votre problème :

            Vous allez dans un club informatique l’air totalement perdu et désespéré et vous vous rapprochez d’un Linuxien intégriste (facile à repérer, c’est le barbu bourru avec des traces de café sur sa chemise).

            Vous lui demandez de vous aider à installer un Linux avec des conseils sur l’utilisation afin de préserver votre vie privée (sous-entendez aussi que vous souhaitez vous convertir au pastafarisme au pingouinisme) et vous aurez doit à son assistance inconditionnelle et à des conseils avisés.

            Un bon conseil : Ne prononcez JAMAIS les mots “Micro$oft”, “Windows” ou “Apple” si vous souhaitez préserver vos tympans…

            Cordialement.

             2

            Alerter
          • aleksandar // 21.06.2018 à 13h20

            Vous pouvez après avoir modifié firefox
            Menu / options / Vie privée et Securité / Cookies et données de sites / Accepter les cookies et les données de sites / Les conserver jusqu’à : La fermeture de Firefox
            Faire ceci
            1) Interdiction des cookies tiers
            Par cookie tiers, on entend un cookie qui n’est pas créé par le site que vous visitez, mais bien par un site auquel il est fait référence sur le site que vous visitez. Par exemple, si vous visitez un blog qui fait appel à des modules de Facebook (likes), Facebook aura accès à votre cookie par défaut. Ajouté à votre referer, ce sont toutes vos données de navigation qu’il recevra.
            Dans la barre d’URL, tapez about:config (et si vous ne l’avez fait, acceptez l’avertissement)
            Dans le champ de recherche, tapez cookie
            Double-cliquez sur network.cookie.cookieBehavior, puis donnez la valeur 1 (autorise uniquement les cookies du serveur visité).
            2) Masquage du referrer et granularité
            Dans le champ de recherche tapez referer (oui, avec un seul r)
            Double cliquez sur network.http.referer.spoofSource pour le mettre à la valeur true. Ceci aura pour effet de remplacer le referrer (l’url de la page que vous visitez) en l’url de la page pointée par la ressource demandée (par ex : facebook.com).
            Double cliquez sur network.http.referer.trimmingPolicy et donnez lui la valeur 2. Ceci aura pour effet de diminuer la granularité, ce qui fait qu’il n’enverra comme (faux) referrer que le nom de domaine (de la cible).
            Vous voilà paré, plus de danger que les GAFAM reçoivent en temps réel vos informations de navigation, et ça, sans même avoir besoin d’installer quelque plugin que ce soit !
            Merci au Vilain Petit Canard !

             2

            Alerter
      • libraire // 20.06.2018 à 08h35

        Vous apprenez à configurer tes appareils. Pas besoin d’entrer ni de sortir d’une grande école. ON trouve tout sur le net. Il s’agit du plus bel outils d’autonomisation jamais mis au point. Profitez-en avant qu’il ne soit trop tard!

         3

        Alerter
      • bizmarco // 20.06.2018 à 10h49

        Les solutions sont simples. Eviter d’utiliser Google et les services qu’il propose il existe toujours des substituts moins intrusifs. Ne pas avoir de compte Facebook, twitter et autres réseaux sociaux qui sont loin d’être indispensables à une vie saine et sereine. Ne pas avoir de smartphone, un simple téléphone portable suffit…
        Je vous conseille de regarder ce reportage qui avait donné lieu à un article sur les-crises en 2017.
        https://www.youtube.com/watch?v=djbwzEIv7gE

         5

        Alerter
        • Le Minotaure // 20.06.2018 à 22h53

          Ce site est intéressant : https://degooglisons-internet.org

          Il propose des outils alternatifs à la plupart des applications de GAFA, et des aides. Après je suis loin d’avoir tout regardé mais vous pouvez commencer par là.

           2

          Alerter
    • Gibbon // 20.06.2018 à 07h53

      La seule vraie solution, c’est de reprendre le contrôle de ses données. De passer par des connaissances ou des associations. De passer par des gens qui, par défaut, respectent votre vie privée et ne gardent rien vous concernant.

      Il va falloir recommencer à payer pour des services plutôt que de les avoir gratuit.

      Et le « mais moi j’y connais rien en informatique » n’est plus une excuse. Les alternatives existent, faut juste se bouger.

      Et j’insiste : c’est la seule solution viable. Le RGDP, c’est de la poudre aux yeux, du tranxène pour le grand public.

       5

      Alerter
  • Emmanuel // 20.06.2018 à 07h55

    Il fut un temps où le moindre fichage était dénoncé. Aujourd’hui où il est généralisé et total, tout se passe comme si de rien n’était. La solution n’est pas technique mais politique. L’évidence étant là, la question est , pourquoi rien n’est fait (les milliards accumulés par les firmes n’y sont certainement pas pour rien, et la nullité du système politique et la passivité des gens non plus…).

     11

    Alerter
  • Rond // 20.06.2018 à 08h14

    Ouf, je ne suis pas allé voir des chiens mignons …
    Nous sommes dans une dictature molle mais dictature quand même. Quand elle se raffermira nous savons qu’ils chercheront ici et là tout ce qui pourra être retenu contre nous. “Faites-moi confiance” (Le viager).
    A voter comme des pieds, il ne faut pas s’étonner d’en prend plein le c.. !

     13

    Alerter
  • ZX // 20.06.2018 à 08h22

    On peut aussi penser que les infos collectées par les uns puisse être accessible par les autres ou par un gouvernement. Imaginez le nb de données pouvant servir comme moyen de pression. Et ce n’est que le début : généralisation de la vidéo surveillance, reconnaissance faciale, objets connectés et pourquoi pas au final une puce RFID (avec analyse médicale en temps réel, passeport et unique moyen de paiement) ? Super pratique la puce, non ?

    Tout cela a un coût énergétique considérable, les serveurs remplissent des locaux immenses. On admet donc que ce coût économique et écologique, est ou sera rentable.
    Délire d’un système dont la seule boussole est le profit ou mise en place de conditions jamais vues pour un nouveau totalitarisme à l’échelle de la planète (dont pourront profiter des sociopathes, genre Macron, se rêvant en Jupiter du monde) ?

    Va-t-on vers un gouvernement mondial (une Europe au niveau de la planète avec des transnationales toujours plus puissante) ? Ce n’est pas seulement le cauchemar de complotistes, c’est aussi le rêve de conseillers politiques comme Jacques Attali, pour une solution au problème de la paix dans le monde ou à celui de l’écologie.
    Serait-ce vraiment le meilleur des mondes de Spinoza et non celui de Huxley (et Orwell réunis dans le pire) ?

     6

    Alerter
    • Bouddha Vert // 21.06.2018 à 01h36

      Vous touchez du doigt à la durabilité de cette entreprise.
      Soit, le système en garde 100 millions et la gabegie peut continuer, mais que faire de tous les autres?
      Soit nos politiques pensent qu’un monde à la Blade Runner est biologiquement viable et on touchera aux limites encore plus rapidement.

       0

      Alerter
  • sainsaulieu // 20.06.2018 à 08h59

    Connais-toi toi même. Moi-même j’ai du mal à trouver qui je suis, alors ce n’est pas leur pauvre technologie qui me menace sur ce terrain. J’ai peur de ne pas être à la hauteur d’un coucher de soleil ou du regard de celle que j’aime. Le reste n’est que littérature de médiocre qualité.

     3

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 20.06.2018 à 09h00

    A voir comment les salariés d’Amazon, (et pas seulement eux), se font esquinter par le travail, je me dis que les machines bouffent notre énergie depuis deux siècles. Maintenant elles bouffent aussi nos données. Tout ça n’obéit à aucune intention malveillante, c’est l’évolution socio-technique humaine qui a commencé dans la nuit des temps. Aujourd’hui, on peut appeler ça “le système” : il se développe d’un bout à l’autre de la planète, les progrès des uns étant rapidement copiés par les autres. C’est ainsi que l’on trouve déjà en France des systèmes de caméras à reconnaissance faciale : https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/comment-la-reconnaissance-faciale-revolutionne-la-securite-1103955.html Alors oui, on peut critiquer et dénoncer, mais pourquoi X ou Y plutôt que Z ? Perso, je pense que c’est sur l’IA qu’il conviendrai de s’alarmer, parce que sans elle les tonnes de données ne servent à rien.

     8

    Alerter
  • de passage // 20.06.2018 à 09h22

    Il serait utile de publier un article avec tutoriels d’explication pour limiter la casse: comment configure les paramètres des sites, comment effacer les cookies… Peut-etre avec un article où tout lecteur pourrait laisser un commentaire avec les procedures possibles?

    Sinon une question qui me vient: google peut-il stocker mon historique youtube si je ne suis pas connecté à aucun compte au moment de ma navigation)?

     5

    Alerter
    • je me marre // 20.06.2018 à 10h58

      vous avez pas compris, les gens prennent tous sans exception le pb à l’envers.

      les mecs proposent un service, et il est gratos… mais ca analyse tout ce qu’on lui donne à traiter.

      la question c’est pas comment on continue à s’en servir sans être fiché.
      la question c’est, sachant que vous étés fiché, pourquoi vous vous en servez.

      et la…. le vide cérébrale interstellaire ” baaa, c’est pratique…. c’est cool…. ”

      prenez la réflexion dans le bon sens pour commencer.

      vous faisiez comment avant 2006… posez vous la question.

      le plus dur, c’est d’être honnête avec soi même… l’humain est très lâche.

       2

      Alerter
      • de passage // 20.06.2018 à 15h52

        J’avoue ne pas saisir de quel service vous voulez parler.

        Comment je faisais avant Youtube? J’achetais mes CD et mes DVD, ca me coutait un bras.

        Concernant facebook (que je n’ai d’ailleurs pas évoqué dans mon precedent commentaire), je l’ai quitté pendant 4 ans, avant d’y retourner la mort dans l’ame pour pouvoir rester en contact avec des amis étrangers et conserver une vie sociale (car aujourd’hui beaucoup de gens n’organisent leur soirée/anniversaire/marriage que via fb, c’est triste mais on ne peut difficilement y échapper).

        Quant à votre argument “vous faisiez comment avant 2006”, je le trouve asser risible: en suivant ce principe, je n’aurais jamais fait d’études, puisque le processus d’inscription se faisait via Internet, et je serai au chomage (et oui, les candidatures se font en ligne maintenant).
        Et vous, vous faisiez comment avant 2006 pour lire le blog Les Crises?

         3

        Alerter
        • yoyo // 22.06.2018 à 00h18

          Dans l’idée que les choses évolues et qu’on suivent un minimum ok , mais pour rappel avant 2006 ( pourquoi 2006 ? ) et même avant 2000 , même avec du 56k puis le 512k il y avait déjà de quoi télécharger de la musique ou de la vidéo , c’était juste très long , très loin du presque instantanée d’aujourd’hui , mais oui , le net fonctionnait déjà pour vous permettre de faire la même chose ou presque …
          Seulement c’était moins … comment dire , instinctif , facile d’accès et surtout moins rapide .
          Pour votre remarque sur facebook , c’est un choix . Des ami(e)s qui ne prennent même pas la peine de passer un coup de fil ou d’envoyer un message pour prévenir , pour ma part … ce ne sont pas des ami(e)s , je peut louper leur mariage ou leurs soirées sans aucuns remords , ma vie social ne s’en porte que mieux , on ne choisit pas sa famille , mais ses ami(e)s oui .

          Pour le reste c’est pareil , un dossier d’inscription , un cv , une candidature … vous n’avez pas besoin de la fibre pour y arriver , pas besoin de facebook non plus .
          Mon boulot je l’ai eu aussi en passant par des cv en ligne , les entretiens eux par téléphone puisque je refuse de le faire par skype . Et en déplacement je suis sur une connexion qui plafonne a 250k avec un smartphone qui sert de modem . Pas assez pour facebook , mais bien assez pour venir ici sur le blog tout en écoutant de la musique téléchargée sur le net , et bien assez aussi pour échanger des mails et m’en servir pour toute les correspondances avec mon employeur .
          Donc non , avant 2006 votre vie n’aurait pas basculée ( aux dernières nouvelles le net n’as pas fait baisser le taux de chômage , ni améliorer l’accès aux études ) , vous auriez fait autrement c’est tout . Mon premier cv je l’ai envoyer il y a presque 20ans , par fax .

          Votre commentaire reflète une part de la victoire des GAFAM , vous pensez sincèrement que votre vie serait trop compliqué sans eux , la dépendance des utilisateurs qui ne voient et n’imaginent même plus d’autres solutions .

           2

          Alerter
    • Wiliam // 20.06.2018 à 11h47

      Mais avez-vous noté que la surveillance se fait aussi au niveau de votre système d’exploitation, Windows, Android, etc ?
      Vous aurez beau faire (hormis partir sur un Linux), vous n’échapperez pas aux regards…

       4

      Alerter
      • de passage // 20.06.2018 à 11h52

        @William En l’occurence, je n’ai pas de smartphone (et à la lecture de cet article je me dis que ce n’est pas plus mal!). Votre Remarque sur Linux est bien vue, j’y songe de plus en plus sérieusement.

         0

        Alerter
        • Casimir Ioulianov // 20.06.2018 à 13h55

          Ce n’est pas d’utiliser un OS GNU qui va empêcher le traçage de la navigation.
          Et veuillez arrêtez d’appeler ça Linux ; en théorie comme en pratique , Androïd est un système utilisant un noyau Linux … et un système ne se limite pas à un kernel.
          Préférez la dénomination par le type de Licences utilisée CLUF ou GNU/GPL. C’est en fait là que résident les différences autres que techniques.

           2

          Alerter
          • Wiliam // 20.06.2018 à 18h18

            Casimir: vous avez raison, c’est un abus de langage de ma part 🙂 Disons donc Ubuntu par exemple !

             1

            Alerter
      • patineur // 20.06.2018 à 14h16

        Hélas non.
        Windows ou Linux, ouvrez un onglet Firefox, tapez “about:config” et entrez “google” dans la barre de recherche.
        C’est fait ? Admirez !

         1

        Alerter
        • Wiliam // 20.06.2018 à 18h20

          @patineur: désolé je ne vous suis pas… Que voulez-vous dire ?

           0

          Alerter
          • patineur // 20.06.2018 à 22h18

            @Wiliam
            Je veux dire que, sauf connaissances techniques très poussées, il est quasiment impossible d’échapper à la collecte des données.
            Firefox, navigateur emblématique de Mozilla, n’échappe pas à la règle même si on peut le rendre moins bavard.
            Là où ça fait un peu mal, c’est que la fondation Mozilla met en avant son éthique du logiciel libre depuis le début alors que Google est un de ses principaux financeurs.
            On peut comprendre que l’air du temps ne suffise pas, mais il faut assumer.
            Cela dit, au plan général j’ai du mal à placer le curseur en termes de responsabilités. Faut-il seulement blâmer les GAFAM pour qui les données utilisateur sont le carburant principal ou impliquer aussi les hordes d’utilisateurs qui pourraient mais ne veulent pas savoir, ne lisent jamais un CLUF et prétendent n’avoir rien à cacher ?
            Pas sûr que la réponse soit limpide…

             2

            Alerter
  • Mahen // 20.06.2018 à 10h16

    Je pense qu’ils s’en fichent bien qu’on puisse désactiver tout cela (c’est mon cas ; j’ai désactivé tout, j’utilise LineageOS, je suis sous Linux, j’ai bourré mon navigateur d’extensions, etc etc.). Car le fait même que ce soit désactivable rend acceptable le fait que cela soit possible et que donc 99% des utilisateurs se fassent tracer. C’est un peu le problème des alternatives de niche en général. (comme ce média 🙂

     6

    Alerter
  • Sam // 20.06.2018 à 10h29

    C’est étrange d’appeler transparence le besoin de visibilité.
    La transparence, c’est justement l’invisibilité.

     6

    Alerter
    • Quentin // 20.06.2018 à 12h53

      Non, la transparence implique une visibilité maximale, par opposition à l’opacité

       2

      Alerter
      • Sam // 20.06.2018 à 16h59

        C’est précisément l’inverse.
        Votre vitre, transparente, vous ne la voyez pas. Votre mur, opaque, vous le voyez…

         2

        Alerter
        • Quentin // 20.06.2018 à 23h31

          Vous jouez sur les mots.
          Si une entreprise/administration a un fonctionnement opaque, c’est qu’on ne voit rien de l’extérieur.

           1

          Alerter
          • Sam // 21.06.2018 à 09h10

            Vous noterez que ce n’est pas moi qui joue avec les mots.
            La transparence est bien l’invisibilité.
            Au cinéma, c’est un procédé de trucage.
            En politique/finance/commerce, ce serait de la visibilité ?

            Ou alors du trucage. N’oubliez pas que ceux qui appellent à toujours “plus de transparence” sont les mêmes qui ont un compte dans les paradis fiscaux, qui pondent des lois sur le secret des affaires, qui nous abreuvent de “fake news” tout en voulant contrôler l’information, et qui aujourd’hui prétendent légiférer sur la vérité.

            Et lorsqu’ils veulent “plus de transparence”, je les suspecte même d’être sincères, de cette sincérité pervertie et inversée que peuvent avoir parfois les menteurs.

             1

            Alerter
            • Quentin // 21.06.2018 à 10h25

              Transparence et invisibilité ne sont pas synonymes, l’un signifiant “que l’on peut voir à travers”, l’autre “que l’on ne peut pas voir” (in : privatif, visible)

              Vous n’avez jamais entendu ou dit d’une personne qu’elle est transparente, au sens qu’on pouvait deviner ses intentions ? C’est pourtant l’une des définitions du Larousse (oui je suis allé voir).

              Alors je veux bien que certains mots soient dévoyés, qu’une novlangue au service des puissants existe etc., mais en l’occurrence je ne vois pas de problème

               0

              Alerter
            • Sam // 21.06.2018 à 13h04

              Vous avez parfaitement raison.
              J’entends et je connais l’idée poétique de la transparence comme absence de mystère, ces voiles opaques qui obscurcissent la réalité.
              Je trouve juste étrange cette politique/finance moderne qui passe son temps à jouer sur les mots. Car la poésie a des licences que la politique n’a pas. Ce n’est qu’un exemple parmi des milliers, de ces gens sans scrupules qui viennent se recueillir sur la mémoire des victimes de guerre tout en propageant la guerre partout, qui appellent réforme le saccage de nos droits, qui dans un soucis d’égalité concentre toujours plus l’argent et le pouvoir, qui pour notre sécurité nous enlèveront jusqu’à la dernière liberté, …

               1

              Alerter
  • Wiliam // 20.06.2018 à 11h49

    L’une des choses faisable pour bien limiter la casse, c’est arrêter d’utiliser Google. Exit chrome, le moteur de recherche et les Gmail.
    Utilisez des alternatives: un navigateur plus sûr, un moteur type Qwant ou duckduckgo, des mails ailleurs…

     6

    Alerter
  • Altau // 20.06.2018 à 11h59

    Je suis un modeste délégué à la protection des données d’une collectivité de plus de 1000 salariés et ma conclusion est : vous ne pouvez rien faire avec vos appareils pour éviter d’être pisté. Les options des navigateurs et autres applications sur le sujet ne sont que du pipi de chat. L’essentiel de leur puissance, aux GAFAM, est ailleurs. On peut toujours bidouiller un peu mais se croire à l’abri parce qu’on aura peaufiné ces configurations c’est exactement ce qu’ils veulent.
    Il n’y a qu’une solution pour ne pas être pisté (pour l’instant) : ne plus utiliser ces outils.
    Vous ne pouvez pas ? Moi non plus.

     13

    Alerter
    • Emmanuel // 20.06.2018 à 22h59

      Je suis bien d’accord avec vous, en ajoutant qu’utiliser ” l’artillerie lourde ” de l’anonymat sur internet, à savoir le réseau Tor et son logiciel de navigation sciemment bridé, cela restreint énormément les possibilités en termes de vitesse (on dirait parfois un retour au modem 56k !) et de ” fonctionnalités “, comme on dit.

      En outre, certains sites très connus nous laissent à leur porte quand on utilise Tor ou même un simple VPN, comme si on était forcément de dangereux pirates ou terroristes…

      Pour finir, comme l’a dit l’éminent spécialiste en sécurité informatique Bruce Schneier, le seul moyen pour sécuriser un ordinateur est de l’enterrer dans un jardin, autrement dit ne plus s’en servir. A bon entendeur…

       2

      Alerter
  • Yokyok // 20.06.2018 à 13h35

    Une note d’espoir :
    La récente entrée en application du Règlement Général sur la Protection des Données doit permettre aux CNIL européennes de sanctionner les GAFAM pour leurs pratiques illégales jusqu’à 4% de leur chiffre d’affaire mondial (contre 150 000 € jusqu’à présent)
    https://www.laquadrature.net/fr/25_mai
    La Quadrature du Net a déposé le mois dernier des plaintes collectives visant pour commencer Facebook, Google, Apple, Amazon et Linkedin.
    https://www.laquadrature.net/fr/depot_plainte_gafam

     8

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 20.06.2018 à 14h51

    Je n’ai rien contre la critique, parfaitement légitime, de Google et FB, mais le faire en donnant l’impression qu’il faut “faire quelque chose” contre, (comme le montre bien le commentaire mis en exergue), ça me dépasse. Et ça culpabilise bien comme il faut, merci les-crises. Voici donc ma réplique (pour déculpabiliser) : “Irrésistible progrès technique” : https://onfoncedanslemur.blog/2018/06/20/irresistible-progres-technique/

     1

    Alerter
  • calahan // 20.06.2018 à 15h15

    la technologie dévoyée porte en elle tous les symptômes d’un meilleur contrôle des citoyens.
    Oh qu’il sont naïfs ceux qui pensent que tout cela n’est qu’anodin, ces informations sont utilisées à toutes fins utiles pour le meilleur et pour le pire.
    D’ailleurs il n’y a que du pire à profiler ainsi les gens.

     2

    Alerter
    • Bouddha Vert // 21.06.2018 à 02h01

      Parce que vous vous intéressez aux individus.
      Alors que d’autres pensent système ou espèce.

       0

      Alerter
  • calal // 20.06.2018 à 17h50

    il faut aussi bien se rendre compte que ces 5 gb de donnees que google a sur chaque utilisateur, il les a aussi sur sarko,macron,marine le pen, melanchon wauquiez,fillon etc…
    Pire,ils ont ces donnees sur chacune des petites mains des partis politiques…le tresorier,le secretaire…

    Apres quand vous allez entendre qu’un “journaliste” ou qu’un leak sort, ca sera la facon dont la cia,nsa toutes ces officines vont rendre “legales” ces informations afin de pouvoir faire pression sur leur cible.

    Macron devrait arreter de marcher sur les pieds a trump, sinon il va y avoir des fuites de details croustillants…

     3

    Alerter
  • Ztong // 20.06.2018 à 19h08

    Comment des sociétés peuvent-elles être cotés et posséder des fermes d’ordinateurs avec des espaces de stockage inimaginables, le tout avec un modèle économique inexistant ?
    Ce miracle n’est possible que si l’on pactise avec le Diable.
    En l’occurrence, les services secrets.
    Inutile de lancer des robots fouiner partout (c’est utile aussi, mais il y a le Dark Net) mettez un peu de miel (des services joliment faits et gratuits) et les mouches y viendront butiner naturellement. Les mouches c’est nous, et nous offrons ainsi nos données.
    Elle est pas belle la vie ?
    Bien sûr, les Américains ne savent pas ce que c’est qu’un pouvoir autoritaire qui utilise ce qu’il sait de ses concitoyens pour en envoyer une partie dans des fours ou des chambres à gaz.
    Espérons qu’ils s’en rendront compte avant qu’il ne soit trop tard.
    Car l’homme est ainsi fait que quand il a un outil puissant à sa disposition, il a tendance à s’en servir…

     2

    Alerter
  • Max // 20.06.2018 à 20h03

    Il y a un autre point non mentionné dans cette liste.
    En ce qui concerne Facebook, les données mises à disposition en téléchargement ne sont absolument pas complètes. Je m’en suis vite rendu compte quand je les ai moi-même téléchargées, connaissant les pratiques et usages de cette boîte.
    – le comportemental sur Facebook (mouvement de la souris, scrolling…). Est-ce que vous hésitez à cliquer sur un post? Est-ce que vous passez une seconde de plus à lire tel ou tel titre d’article? Voilà bien des données dont force ingénieurs vont tirer quelque chose de cohérent qui permettra de vous envoyer un message plus ciblé.
    – et, le plus scandaleux à mes yeux : votre historique de navigation sur le web. Qui se découpe en deux parties :

    1 – d’un côté, dès qu’il y a un bouton Like/Share sur une page, il y a une iFrame facebook donc Facebook sait que vous êtes allé sur cette page, combien de temps vous y avez passé. Il se peut aussi qu’ils aient un accès complet à votre navigation sur le site (y compris le contenu de la page) par le biais d’un script plus intégré (typiquement, pour les pubs extra-Facebook – je ne sais pas s’ils en font aujourd’hui). Dans tous les cas, ils ont au moins une bonne partie de votre historique de navigation.

    2 – de l’autre, ils n’ont évidemment pas besoin que vous vous connectiez pour avoir cette information. Il suffit de s’être connecté dans le passé, ou alors d’avoir utilisé un service partenaire qui fait un lien avec l’adresse e-mail… Même s’ils n’ont pas de lien, ils savent l’historique de navigation d’un utilisateur quand il va sur un site quelconque (si celui-ci a le SDK qu’il faut). Sans que les gens le sachent ou puissent y changer quoi que ce soit.

    Ce point est très important. L’historique de navigation est une donnée éminemment personnelle et sensible (on en déduit la localisation, l’ethnie, la religion, le niveau de revenus, mais aussi toute irrégularité dans l’activité, les centre d’intérêts un peu douteux etc.). Et ce service (publicitaire mais aussi de surveillance américaine) n’a strictement rien à voir avec le service de Facebook du point de vue de l’utilisateur.

    Ils viennent de publier un rapport de 229 pages qui détaille toutes ces informations collectées. Mais le fait qu’ils ne les mettent pas dans la fonction “Download your data” montre quand-même qu’ils ont quelque chose à cacher (là où Google est plus transparent).

    On peut penser que le péché originel de Facebook c’est d’être depuis sa conception un outil pour espionner les gens.

     4

    Alerter
  • Catalina // 20.06.2018 à 20h57

    Donc :

    Ils savent tout ce dont ils ont besoin pour neutraliser tout mouvement terroriste et…ils ne font rien !

     0

    Alerter
  • Duracuir // 20.06.2018 à 21h40

    Soit je comprends rien soit c’est bidon.
    Ces infos sont parus il y a quelques mois sur Sputnik. Comme à l’époque, j’ai cliqué sur tous les liens indiqués, comme à l’époque, Google me dit “aucune activité”.
    J’ai loupé une marche ou quoi?
    Un initié peut-il m’aider à trouver quelque chose de plus consistant et de plus pertinent que les liens que propose cet article?
    Merci d’avance.

     0

    Alerter
  • lon // 20.06.2018 à 22h30

    La première chose à faire est de se rappeler qu’une fois sur le Net on devient une personne publique , donc attention à ce qu’on y laisse , et attention où on met les pieds .
    La confidentialité sur Internet ça fait 18 ans que je n’y crois plus , quand j’ai eu la preuve qu'”on” avait accès à mes données privées ( et je ne parle pas d’un compte Gmail ou assimilé ) . Ce qui explique peut-être l’accueil ultra glacial des douanes américaines que j’ai reçu il y a quelques années ( j’imagine bien le préposé avec un rapport Google devant les yeux expliquant qu’on n’est pas loin du dangereux communiste )
    Il faut quand même déplanner un chouïa pour les idéalistes du web et se dire qu’aucun gouvernement , sur cette planète ou une autre , aurait laisser se développer une telle technologie de communication sans chercher à la contrôler . C’est comme ça .
    Il se peut que je me trompe mais tout ce ramdam autour des dernières directives européennes ( mais vouuii , l’Europe veut protéger vos données…) n’a fait que compliquer la vie : avant je pouvais accéder à des sites même si j’avais désactivé le chapitre cookies , maintenant le site se bloque si je n’autorise pas expressément les cookies ..tu parles d’un progrès . On t’emmerde jusqu’à ce que tu aies consenti toi-même officiellement à ton fichage .
    Je le jure une fois à la retraite je coupe le bazar et adios tout le monde j’écris des lettres d’amour par la poste s’il en reste une .

     3

    Alerter
  • Bouddha Vert // 21.06.2018 à 02h14

    Si le but est de gérer l’humanité sur une terre de citadins, alors les réseaux intrusifs seront nécessaires.
    La finitude de notre monde ne donne aucune gare aux rails sur lesquels nous roulons…

    Il faut vivre avec son époque, mais surtout avec ce qu’il nous reste.

     0

    Alerter
    • V_Parlier // 21.06.2018 à 13h58

      Quand je pense qu’il y en a qui ont déjà peur que le compteur Linky (*) les espionne, souvent les mêmes qui ont plusieurs smartphones 4G, un Wi-Fi, des comptes sur tous les réseaux sociaux avec tous leurs appareils enregistrés dessus, etc… Si Enedis proposait un service “fun” et inutile avec les mêmes risques, tout le monde voudrait le Linky! Ils ne sont pas doués question marketing!

      (*) En a-parte: Pour les rayonnements EM du compteur, même remarque du “deux poids deux mesures” de ma part. Le piège du Linky ne réside qu’en la possibilité de vous juguler en terme de consommation électrique pour raisons “prioritaires”, et de vous assommer avec la facture si vous êtes trop récalcitrant. C’est sûr, c’est peu glamour mais question espionnage c’est très moyen.

       0

      Alerter
  • Christian Gedeon // 21.06.2018 à 13h43

    Je réitère…on s’en fout…soit on dit ce qu’on a à dire ouvertement (avéc les risques que ça comporte) soit on la ferme. La vraie liberte,c’est ça. Vouloir rester dissimulé, (je ne parle pas des pays à risque au premier chef desquels la Chine) ,mais de chez nous, c’est etre un demi homme ou femme. Je n’ai jamais écrit sous pseudo,et jamais je ne le ferais,même si ça m’a joué des(tout petits) tours. N’ayez pas peur,la peur est une petite mort pernicieuse.

     2

    Alerter
    • V_Parlier // 21.06.2018 à 14h21

      De ce côté là d’accord, ça ne me pose pas de problèmes. Là où ça m’en pose c’est si ce que je n’ai pas délibérément publié se retrouve disponible pour consultation quelque part… C’est la même différence qu’il y a entre publier une lettre ouverte et subir une perquisition discrète.

       2

      Alerter
      • Christian Gedeon // 22.06.2018 à 00h30

        Mon cher,vous ne pouvez pas ignorer que tout ce qui passe par un bidule électronique est enregistré et disponible. C’est comme ça…les gens ont cru trouver une ” protection” illusoire dans ce que j’appelle la pseudo-philie. Cette bizzare déformation de l’esprit. Vous avez quelque chose à dire,dites le haut et fort et clairement. Sinon,abstenez vous.

         0

        Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications